Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
Pokémon 25 ans : où acheter le coffret ...
Voir le deal

Partagez
 

 De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2093
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptyLun 28 Déc - 0:09

De bonne heure et de bonne humeur ?Le mardi huit mars, cela faisait presque une semaine que Viska avait repris le chemin des cours après son enlèvement. Le matin de ce jour-là, elle se leva de bonne heure. Il faut dire que les deuxième année avaient provoqué une explosion en essayant de faire leur devoir de sortilège et que Peony avait été appelée à gérer la situation avec les autres préfets de leur maison. La douche fut donc expéditive, ce qui arrangea Viska qui préférait ne pas y passer trop de temps de toute façon, mais la situation étant ce qu’elle était, son amie rousse l’avait laissée seule. À cause de son enlèvement, Viska ne supportait pas de rester sans personne avec elle. En effet, elle avait disparu au détour d’un couloir, aspirée par un sortilège, et elle craignait que ça n’arrive de nouveau, son père biologique étant toujours en liberté. Ayant survécu de justesse à son premier passage entre ses mains, elle craignait de disparaître de nouveau, retombant entre les mains de Nathan, pour subir de nouveaux tout un cycle de torture. La dernière fois, il l’avait brûlée sur tout le corps et malgré les potions, elle en portait encore les stigmates – bien qu’ils ne se voient pas car elle avait abandonné les décolletés et les mini-jupes pour des vêtements couvrant ses marques -. Chaque jour de chaque heure, l’angoisse d’un nouvel enlèvement l’étreignait.

Elle descendit donc dans la salle commune, ayant bon espoir d’y trouver un peu de compagnie en attendant que Jensen ne la retrouve pour aller au petit déjeuner. En général, son petit ami était à leur point de rendez-vous avant elle, parce que se faire belle ça demande du temps – rien que se lisser les cheveux lui prenait bien un quart d’heure facile -, mais elle avait presque une heure d’avance sur son horaire habituel. Au mieux il était sous la douche, au pire il dormait encore.

Dans la salle commune, elle aperçut Aaron – un garçon de son année avec qui il était arrivé qu’elle flirte autrefois - assis sur un des fauteuils près de la cheminée. Spontanément, elle se dirigea vers lui : il était dans le même dortoir que Jensen, il saurait peut-être si son petit ami dormait encore (à moins que ça ne fasse trop longtemps qu’il soit debout pour ça ?). « Salut toi ! Tu es réveillé de bonne heure dis donc ! Moi c’est à cause des petits de deuxième année, ils ont fait des bêtises et sont venus réveiller Peo’, alors comme je dors avec elle, forcément... » Viska ne supportant pas la solitude et étant sujette aux crises d’angoisse à cause de ses six jours passés à être torturée par son père, elle dormait avec son amie préfète pour ne pas céder à la panique. Ça ne valait pas une nuit passée dans les bras de Jensen, mais l’école était assez à cheval sur la non mixité des dortoirs, alors Viska faisait contre mauvaise fortune bon cœur. Surtout que la directrice de l’école avait vu d’un très mauvais œil que Jensen lui tienne tête quand Viska était à l’infirmerie : il avait campé là-bas tout le temps de sa guérison et refusé d’en bouger, ce qui allait à l’encontre des ordres de McGo’, aussi Viska ne se risquait-elle pas à squatter le dortoir des garçons de cinquième année pour ne pas la froisser plus.

En plus, elle supposait que ce serait bizarre et que Aaron et les autres seraient moqueurs avec Jensen, ce qui n’aurait rien de très confortable, surtout pour son petit ami. Viska se fichait un peu d’être comme il faut, alors que Jensen, lui, n’aimait pas être charrié pour ce genre de choses. La sulfureuse blonde faisait donc attention à bien se tenir, d’autant plus actuellement où tout le monde, elle y compris, était sur les nerfs. Dans certaines circonstances, elle aimait mettre le feu aux poudres, mais elle avait bien assez de vrais problèmes à gérer ces derniers temps sans ça : traumatismes de son enlèvement, cicatrices de ses tortures, déclaration d’amour inopinée à Jensen. Vraiment, son emploi du temps était déjà bien chargé.

« Tu es là depuis longtemps ? Je dois attendre Jensen pour le petit déjeuner, mais vu qu’on a pas cours avant 9h, je suis très en avance ! » Elle se laissa tomber dans le fauteuil en face de celui d’Aaron avec un profond soupir. Rien que l’idée de cette nouvelle journée la fatiguait par avance – il faut dire que se remettant de blessures assez graves, elle n’avait pas une énergie folle non plus -. Les cours étaient une horreur depuis son retour : non seulement elle avait deux semaines de retard à combler, mais en plus sa nervosité l’empêchait d’être concentrée.

Elle ne comprenait pas la moitié des matières et se reposait sur ses acquis pour l’autre. À quelques mois seulement des BUSES cela lui ajoutait un stress supplémentaire dont elle se serait volontiers passé. Son regard, légèrement absent, repassa sur Aaron. Elle lui sourit et tritura nerveusement son bracelet (un cœur avec une pierre en son centre sur une chaîne en argent) avant de faire la même chose avec son collier (un poignard ciselé en argent, symbole de son talent avec des armes blanches). Les deux bijoux étaient des cadeaux de Jensen mais ça ne les empêchait pas d’être les premières victimes de son angoisse : quand elle ne pouvait pas s’accrocher physiquement à quelqu’un, elle triturait ses bijoux pour se rassurer dans des gestes tout sauf naturels. Bien entendu, Aaron était avec elle, et elle aurait pu s’asseoir plus près de lui, même s’accrocher à lui, mais plus par instinct de préservation que par réelle pensée consciente, elle évitait de faire ce genre de chose avec ses anciens flirts et/ou les dragueurs de l’école. Jensen ne lui paraissait pas jaloux avant son enlèvement mais faut pas lui faire confiance, elle est aveugle quand ça concerne Jensen, mais depuis son retour à Poudlard, elle avait l’impression qu’il l’était peut-être un peu plus léger progrès dans sa compréhension de son petit ami. Dans le doute, elle se montrait prudente, en plus ce n’était qu’une question de temps avant que Jensen ou Peony ne fasse leur apparition, réglant le problème de son angoisse par leur présence physique à ses côtés.

« Je ne me rappelle plus ce qu’on a comme cours après défense contre les forces du mal, double cours de potions ou double cours de botanique ? » demanda-t-elle ensuite pour s’occuper l’esprit avec des considérations pratiques.

{1 088}
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Aaron Blaïk
Aaron Blaïk
Serpentard

Parchemins : 66
Âge : 16 ans (08/11/99)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: David Giuntoli


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptyDim 10 Jan - 18:59

De bonne heure et de bonne humeur ?
~ PV Viska Spingate ~



L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Parfois je me demande si mon corps cherche à me tuer ou juste à me fatiguer. Une vengeance pour toutes les nuits que j'ai pu passer entre deux murs, sur un canapé, dans les salles de bains à m'envoyer en l'air avec toutes sortes de personnes. Mais bon quand même. Me retrouver le premier du dortoir à papillonner dans la salle commune. Heureusement que j'ai de quoi penser à défaut d'avoir de quoi admirer. Humm... Penser à qui... À cette belle brune peut-être... Ou ce petit blondinet, oui, il a été fort amusant celui-ci ~~ Que. Ah quelqu'un qui vient, chassons ces idées délicieuses quelques instants.

« Salut toi ! Tu es réveillé de bonne heure dis donc ! Moi c’est à cause des petits de deuxième année, ils ont fait des bêtises et sont venus réveiller Peo’, alors comme je dors avec elle, forcément... » Viska, belle beauté... Quoique presque intouchable maintenant. Quel dommage... Non pas que l'envie d'y gouter de nouveau c'est envoler mais, ~ Jensen ~, si je peux m'éviter d'avoir à me battre à chaque fois que j'entre dans mon dortoir, autant garder mes mains tranquilles. Puis avec ce qui s'est passé, autant ne pas incommoder la demoiselle. Elle a assez souffert comme ça je pense. « Salut déesse ! Installes-toi à ton aise. » ~ Ou viens près de moi ma jolie. ~ Mais aussi quelle idée de partager son lit avec la préfète et non son Jules. Bon certes ils se feraient charrier sur le moment mais, après ? Pas sûr aussi que McGo' apprécie l'idée par contre... Avoir des bébés sorciers... Ah en revanche l'idée m'amuse et me faisait sourire, rien que d'imaginer la tête de la vieille... D'ailleurs je n'ose pas imaginer l'état du où des sorciers qui pourraient être concernés et tués. ~~ Un petit plan à trois ça me dirait aussi... ~~ Seigneur, me voilà en manque ou quoi.

« Tu es là depuis longtemps ? Je dois attendre Jensen pour le petit déjeuner, mais vu qu’on a pas cours avant 9h, je suis très en avance ! » C'est clair que pour être en avance, elle l'était. Peut-être pas autant que moi, mais elle avait au moins pris le temps de se changer, chose que je n'avais pas encore pris la peine de faire. Je restais là à l'observer pendant que la reine s'installait sur le fauteuil en face de moi... Bon ok, je suis toujours en pyjama, fin' en tee-shirt mais, j'ai pris une douche et ma foi, je pense sentir plutôt bon. « Je ne me rappelle plus ce qu’on a comme cours après défense contre les forces du mal, double cours de potions ou double cours de botanique ? » Si elle n'était pas là à trifouiller ses bijoux, je pourrais prendre la question comme ce qu'elle était réellement mais, bon, je ne suis pas idiot non plus.

« Viens à côté de moi, je te promets de garder mes mains baladeuses sur moi. Et si Jensen arrive, bah  heu... » À bah oui il y a lui aussi, et je n'ai pas franchement le souhait qu'il me colle une droite juste parce que je rassure sa dame. « On lui expliquera que c'était pour te rassurer le temps qu'il arrive. Ça devrait aller je pense, il n'est pas idiot. » Quoique, l'amour fait faire de drôle de choses. ~~  « Tu ne vas pas rester dans ton coin. Hop dans mes bras ! Et si tu veux repenser à nos aventures passées, je suis tout à fait disposé à retenter bien entendu ! » Et un beau sourire pour lui faire comprendre que je blague et qu'elle n'a rien à craindre.

N'empêche sa question me revenait en tête, double cours de potion, comment j'ai fait pour passer à côté de ça par contre ! Il va falloir que Jensen s'active le cul pour que je puisse vite partir me changer et potasser quelques grimoires. « D'ailleurs nous avons potion blondy après le cours de défense ! Faudrait voir pour chopper un filtre de confiance ou un truc du genre, histoire de te détendre car à ce rythme-là, tu vas imploser de stresse et d'angoisse. » C'est compliqué d'être tatillon quand l'on a l'habitude de foncer tête baissée mais, je l'aime bien alors autant la laisser parler si elle le veut, sinon elle changera de sujet. Après tous, c'est une Serpentard, intelligente, belle et rusée.

N'empêche, je peux parfaitement comprendre qu'elle soit anxieuse et hantée par la terreur. Je n'ai pas cherché à m'en mêler depuis son retour mais j'ai les oreilles et les yeux qui trainent. Entre rumeurs & les journaux, autant dire que j'ai été servis.

[HRP]En fait c'est compliqué, j'ai bien lu quelques RP à ton sujet mais je n'arrive pas à savoir exactement de quoi doivent/sont informés les autres élèves. Je n'ai pas dû trouver le bon sujet je pense ! Du coup j'ai préféré rester vague pour ne pas faire de bêtises. Tu me diras si je dois changer quelques coquilles ![/HRP]

Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2093
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptyLun 11 Jan - 10:46

De bonne heure et de bonne humeur ?Viska était habituée à ce qu’on la désire et qu’on la complimente – son péché capital était très clairement l’orgueil – mais ces derniers temps, à cause des tortures qu’elle avait subi pendant son enlèvement, aussi bien physique que psychologique, elle avait un peu perdu confiance en son capital beauté. Son week-end avec Jensen l’avait un peu rassurée sur certains points, mais elle avait encore l’impression de ne plus être totalement elle-même. Il faut dire que son passage entre les mains de Nathan Symphonie l’avait un peu amaigrie et qu’à cause de ses brûlures, il avait fallu lui couper quelques centimètres de cheveux – un vrai crève cœur pour une fille aussi coquette que la Serpentard -. Aussi, qu’Aaron lui parle comme à son habitude, eut quelque chose de rassurant et elle le gratifia d’un sourire en réponse à ses salutations.

Elle commença par s’installer face à Aaron malgré sa peur panique de disparaître subitement, emportée par magie comme lors de son enlèvement, et de se retrouver de nouveau entre les mains de Nathan. Comme toujours, elle fut prise de son tic nerveux qui consistait à triturer ses bijoux. Elle ne faisait jamais ce geste consciemment, c’était quelque chose qu’elle ne contrôlait pas et plus elle était nerveuse, plus elle faisait tourner son bracelet autour de son poignet ou jouait avec son pendentif.

La proposition de Aaron l’amusa et elle dut admettre que c’était tentant de s’accrocher à lui en attendant que Jensen descende, mais elle n’était pas certaine que cela soit une bonne idée. Même si elle ne pensait pas son petit ami particulièrement jaloux, Aaron avait été du nombre de ses flirts : garder une certaine distance avec lui paraissait donc la chose à faire. « Je ne vais pas venir dans tes bras Aaron, ce ne serait pas… » Elle réfléchit quelques secondes au terme le plus approprié avant de lâcher : « … correct. » finit-elle par choisir. « Malgré tes blagues graveleuses, ce n’est pas que je n’ai pas confiance en toi, mais les filles prétendent que Jensen a tendance à être jaloux. Je n’y crois pas vraiment… néanmoins, il vaut mieux ne pas lui ajouter des préoccupations inutiles. » Elle haussa les épaules : ses amies lui disaient que Jensen pouvait être (ou était?) jaloux, ce n’était cependant pas la raison principale de son refus puisqu’elle-même n’y croyait pas vraiment. Elle jugeait seulement qu’il n’était pas convenable de s’accrocher à un de ses anciens flirts, d’autant qu’Aaron pouvait se montrer très taquin et elle n’avait pas envie qu’il aille charrier Jensen ensuite. Son petit ami avait assez de soucis comme ça avec tout ce qui leur était arrivé dernièrement sans lui mettre son camarade de dortoir dans les pattes en plus.

« Ok… potions… j’ai pas le souvenir d’avoir révisé quoique ce soit hier pour cette matière… ça promet d’être encore long... » Elle ponctua cette remarque d’un soupir profond : les cours étaient infernaux depuis son retour en classe moins d’une semaine auparavant. Elle n’arrivait pas à se concentrer et, surtout, elle avait été absente deux semaines. Jensen et Peony lui expliquaient les cours tous les jours pour l’aider, mais elle avait l’impression que son cerveau n’assimilait rien – ce qui était partiellement vrai vu le nombre de potions qu’elle devait s’enfiler plusieurs fois par jour -. D’ailleurs… « J’ai déjà des potions pour gérer mon angoisse, crois-moi, là, je suis calme. » Elle n’était peut-être pas la Viska souriante et détendue qu’elle était avant son enlèvement, mais les sévices qu’elle avait subis avaient laissé des traces indélébiles.
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Aaron Blaïk
Aaron Blaïk
Serpentard

Parchemins : 66
Âge : 16 ans (08/11/99)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: David Giuntoli


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptyMar 12 Jan - 6:46

De bonne heure et de bonne humeur ?
~ PV Viska Spingate ~



Bien entendu, pour mon, son malheur peut-être, la douce ne semblait pas souhaiter me rejoindre sur ce simple fauteuil. Quelle tristesse. Je m’étalai alors quelque peu, déposant mes jambes sur l’accoudoir verdâtre. C’est qu’il était confortable. Un silencieux soupire m’échappe, probablement trahis par des mouvements de mon torse mais, c’était sans importance, non ? Il n’empêche que je comprends, enfin, non pas plus que cela, probablement parce que je ne suis pas dans le même cas. Il faut dire qu’il ne m'est arrivé que très ~ trop pour certains ~ peu souvent de recevoir des corrections. Qui aurait abîmé un si beau visage. Oh. Non c’est vrai, quelques nombreuses mains sont venues ~ sombres crétins ~ m’échauffer les joues après des ruptures juger trop peu, conventionnelles ? Apparemment, trop de gens pensent qu’être jeté dès l’après acte n’est pas digne d’un humain. Ahh... Heureusement, aucun d’eux ne s’est amusés à taper là ou ça fait, mal, genre, vraiment vraiment • M • A • L •

Mais revenons à la belle. Il n’était pas question que je laisse la situation ainsi jusqu’à l’arrivée de son doux ~ hum ~ son gars quoi. Jaloux ? Non, incompréhension plutôt, ne pas partager est un bien vilain pêché. ~ « C’est bête, tu te sentirais probablement mieux avec une ~ connaissance ~ plutôt que seule à trifouiller tes doigts autour de bijoux. Mais, je comprends. » Ou pas. Je déposais mes mains sous ma tête désormais, posé sur l’autre accoudoir. Je ne suis pas vraiment du genre à m’immiscer, m’imposer dans les soucis d’autres. Je ne suis probablement pas suffisamment civilisé pour cela. Aussi, comprendre l’inconfort, n’est pas quelque chose qui m’est simple à assimiler. Fuuu ~ Pourquoi diable a-t-il fallut qu’elle soit une cible. Si belle est si détruite avant d’avoir réellement vécu. Espérons que le temps, l’aide. Ou des amis peut-être. D’aucuns disent que l’amitié aide à guérir de bien des maux.

Je restais quelques secondes sans bouger à l’écouter, réfléchissant à une chimère pour ne serait-ce l’aider d’une quelconque manière avant de me redresser, les bras appuyés sur mes genoux, mon menton sur les paumes. Toutes réflexions faites, je n’avais pas vraiment besoin de réviser car j’avais déjà fait ce qu’il fallait pour le cours de potion à venir. Et là-dessus, je pouvais l’épauler. « Je ne veux pas t’alarmer mais, nous avons un devoir à rendre sur la pierre de Lune... Et si j’ai bien compris l’idée qui a été soufflée... » Appréciez l’ironie de la chose ~ « Nous allons étudier le philtre de paix. Mais du coup, je suppose que tu connais, ça fait bien partie des choses qu’ils te donnent non ? » Je ne sais pas si questionner sur le sujet est là, une belle et bonne idée, mais, peut-être savoir le thème pourrait la rassurer dans la perspective qu’elle n’est pas ignorante malgré ses jours d’absence. « Je peux te prêter mes notes si cela te dit. Tu pourrais les copiers durant la première heure de cours. » C’est mieux que je puisse faire.

Et pourtant, j’ai bien d’autres idées en tête. Totalement abject bien entendu, à croire que je suis juste, simplement ignoble dans le fond, comme beaucoup de ma maison. Voilà que je me retrouve à penser, beaucoup trop, et pas simplement de moi. Trop égoïste de ma part que d’éprouver cela sûrement. « Bon, écoute. » Je me levais et me déplaçais vers elle. « Je prends le risque de recevoir je ne sais quoi de ton. Petit. AMI. » Et je déposai alors mon sublime ~ que dis-je ~ mon délicieux postérieur sur l’accotoir qu’arborait le trône de la vipère avant de passer un bras sur le dossier. N’étant pas non plus sans cervelle, je fis en sorte que nos corps ne se touchent. « Mais, voilà libre à toi, maintenant, de me repousser simplement ou d’attendre sagement. » Ou juste me pousser et me mettre à tes pieds. Mais pitié, faites que Jensen n’arrive pas trop rapidement, l’idée d’être pris dans un esclandre ne me sied guère. La regardant, j’y offris l’un de mes plus beaux sourire. Une denrée rare.

[HRP] Je m’excuse pour la mise en page, j’ai écris de ma tablette c’est plutôt... Compliqué donc j’espère que je n’ai pas fait de bêtises. Oh et je m’excuse pour Aaron aussi... C’est un vrai con...d qui ne pense qu’à lui ! [/HRP]



~ Manipulateur, Calculateur, Franc, Moqueur ~



~ Aaron Blaïk pour vous servir. ~


◂ ❖ ▸
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2093
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptyMar 12 Jan - 22:33

De bonne heure et de bonne humeur ?« Je ne suis pas vraiment seule, tu es là même si je ne te touche pas. » objecta-t-elle avec une assurance feinte. Elle avait elle-même conscience que ça ne suffisait pas mais elle préférait ne pas se lancer dans un débat stérile puisqu’elle avait sagement décidé qu’elle ne tendrait pas le bâton qui permettrait ensuite à Aaron de rejoindre le club de ceux qui emmerdent Jensen. Il y avait bien assez de Flynn et Vanellope parmi ses anciens flirts pour jouer à agacer son petit ami (encore que l’un et l’autre ne le fassent plus depuis les derniers tragiques événements qui l’avait frappée). De plus, au sens strict, Aaron était un peu plus qu’une connaissance... et c’était bien parce qu’elle savait comment il était qu’elle n’entrait pas trop dans son jeu. De séductrice en série, elle était passée à fille en couple, sérieuse et fidèle. Le revirement avait été rapide mais c’était surtout parce que son copain était Jensen. Et qu’elle en était amoureuse aussi... à son grand désarroi. Elle se sentait profondément ridicule quand elle repensait à sa déclaration maladroite deux jours plus tôt. Raison pour laquelle elle tâchait de ne pas y penser.

« Ah oui ? Je me demande si Jensen l’a fait... » sûrement, il devait y avoir des devoirs qu’il faisait après qu’elle se soit couchée vu qu’en ce moment elle ne traînait pas tant que ça après le dîner à cause de ses traitements. « Mais moi je n’ai pas à rendre les devoirs que vous avez eu quand j’étais à l’infirmerie. Ce serait trop compliqué. » Ce qui expliquait qu’elle ne se soit pas occupé de ce devoir sur la pierre de lune vu que week-end non compris elle n’avait repris les cours que depuis trois jours. « Je ne sais pas trop ce qu’ils me donnent précisément vu que j’en prends quand même beaucoup... » Philtre de paix ou autre chose, elle n’en savait trop rien, ce n’était même pas elle qui gérait ses fioles la plupart du temps : Peony ou Jensen les lui tendait et elle se contentait de les avaler sans discuter.

« Pour les notes c’est bon t’inquiète, Jensen me passe les siennes. » Et comme il était le petit frère de la prof de potions, il se débrouillait très bien dans cette matière. Heureusement d’ailleurs car comme il avait été absent aussi pendant sa convalescence, s’il était autant en galère qu’elle, ils seraient bien embêtés ! Mais niveau cours, il n’y avait qu’elle qui avait du mal à se remettre dedans, parce qu’elle était moins bonne élève que son petit ami au départ, mais aussi parce qu’elle avait été hors circuit plus longtemps.

Néanmoins, Viska leva les yeux au ciel quand Aaron s’approcha : on ne pouvait pas lui retirer qu’il était un peu têtu. « Et bien j’espère pour toi que les filles ont tord alors... » s’amusa-t-elle vu qu’elle ne pensait pas que Jensen ferait quoi que ce soit qui a dit naïve ? « Mais garde tes distances, je ne devrais pas avoir à te repousser pour que tu sois sage : je sors avec ton voisin de dortoir. Y’a pas une règle entre vous qui dit qu’on n’approche pas la copine des autres ou un truc du genre ? Parce que chez les filles ça existe ce genre de chose ! » Raison pour laquelle elle n’avait jamais été tentée par les sirènes de Alfie vu qu’il intéressait Peony.
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Aaron Blaïk
Aaron Blaïk
Serpentard

Parchemins : 66
Âge : 16 ans (08/11/99)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: David Giuntoli


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptyVen 22 Jan - 0:33


De bonne heure et de bonne humeur ?
~ PV Viska Spingate ~



La belle semblait se suffire de ma simple présence hors ~ contact ~ quelle drôle d'idée à y repenser. Qui pourrait se contacter d'une présence plutôt qu'un effleurement ~ physique ~. Je dois avouer que j'ai du mal à comprendre cela. Mais je ne suis pas elle ~. Elle qui semple si fragile. Cela m'attristait, ou pas. • Sociopathe • ~ Sur l'instant probablement.~ De la voir si ~ vulnérable. Ma poupée est cassée, douceur éphémère qui n'ose même pas à réellement me replacer, me remettre à ma place par... Empathie ? Convenance bienveillante cherchant probablement à ne pas étoffer de possible... esclandre, rumeur à souffler aux oreilles de son concubin.

Elle ne savait pas, elle n'était pas là, une chance pour le devoir, une excuse en or pour la verte. Mais, cela m'étonnait pas contre elle prenne sans rien savoir, sans s'informer davantage ce qu'elle devait porter à ses lèvres. « Tu... Tu devrais essayer de te renseigner sur ce que tu portes à tes lèvres. Un minimum, même si tu as confiance tu sais. » Je. Non vraiment la foi n'est pas quelque chose que j'arrive à comprendre là-dessus. Lors de l'acte, je ne dirais pas le contraire, chaque être est vulnérable et la confiance n'est que logique car sans cela, l'un, l'autre pourrait, serait abîmé, mutiler intérieurement comme probablement extérieurement suivant le souhait, l'attaque. Mais en dehors de cela, au-delà d'une foi charnel, se convenir à une fidélité, amicale. C'est tout de même quelque chose de risquer. Incompréhensible.

Et en plus elle refusait mon aide. Probablement pour d'autres choses logiques. Pour moi, sans plus. Jensen avait la chance. Sûrement. Au moins, elle ne rejeta pas mon corps près d'elle. Viska semblait tenir compte, trop peut-être des échos d'autrui. Jensen était probablement jaloux comme beaucoup pouvaient le dire mais, qu'en avais-je à faire. Moi. « Qu'est-ce que l'amour. » Les mots avaient dépassé mes pensées. Cela m'intriguait tout de même. Peut-être saurait-elle répondre à cette simple phrase, peut-être demanderait-elle pourquoi. « Tu me connais, je ne suis pas de ceux qui comprennent cela. » C'était juste. J'étais plutôt seul, hormis quand la chair m'appelait à être contre elle. « Mais je suppose que tu as raison. Après, ne t'inquiète pas, ma mémoire reste intacte, je n'ai qu'à fermer les yeux pour me souvenir. » C'était taquin, gamin aussi mais, je disais vrai. La jalousie peut-elle agir au-delà du temps. Je laissais mes doigts frôler une de ces mèches fermant les yeux et me rappelant un sourire dessiné sur mon visage.





~ Manipulateur, Calculateur, Franc, Moqueur ~



~ Aaron Blaïk pour vous servir. ~


◂ ❖ ▸
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2093
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] EmptySam 23 Jan - 17:29

De bonne heure et de bonne humeur ?« J’ai d’autres soucis en ce moment que le contenu de mes fioles de potions. » argua-t-elle avec une sérénité apparente qu’elle était loin de ressentir. Il n’en restait pas moins qu’elle se fichait pas mal de ce que contenait ses potions du moment qu’elles étaient efficaces. Elle avait hâte de pouvoir en arrêter certaines car cela signifierait que les cicatrices qu’elle cachait sous son uniforme parfaitement mis auraient disparu. Viska aimait être parfaite en toutes circonstances, ce qu’on pouvait aisément remarquer puisque de sa coiffure faussement négligée (mais sans aucun frisottis!) à ses mains manucurées, elle restait dans la maîtrise. La Serpentard érigeait son apparence en art même si c’était un domaine dans lequel elle n’avait jamais réussi à surpasser sa meilleure amie Victoire – celle-ci avait l’avantage du sang de vélane ! -.

Elle haussa cependant un sourcil de façon peu gracieuse lorsque Aaron lui demanda ce qu’était l’amour. Est-ce qu’elle avait un tête à être capable de répondre à cette question ? Elle avait fini par avouer ses sentiments à Jensen sous le coup de sa propre franchise, mais ça n’avait été qu’une source de stress et de déception. Elle préférait oublier ce moment du week-end qui, du reste, avait été plutôt agréable en dehors de ce dérapage incontrôlé. Viska restait persuadée d’être nulle en amour – et que personne ne l’aimerait jamais vraiment, merci Nathan pour le lavage de cerveau -, aussi, si Aaron voulait discourir sur le sujet, elle n’était vraiment pas la bonne personne pour ça. Surtout qu’en plus son expérience en amour se limitait à Jensen, elle n’avait jamais été amoureuse avant, c’était nouveau pour elle. « Tu te poses de drôles de questions de bon matin. » fut donc tout ce qu’elle lui répondit, préférant ne pas se lancer dans ce sujet. Néanmoins, elle jugea préférable de prévenir Aaron : « Tu ne devrais pas dire que tu ne comprends pas, c’est juste que tu n’as pas essayé avec la bonne personne ». Elle aussi, avant, elle pensait que ce n’était pas pour elle, et regardez le résultat…

D’ailleurs, elle n’apprécia pas vraiment les insinuations d’Aaron sur leur ancienne relation. Elle n’était pas frappée d’amnésie, elle se souvenait de ce qu’ils avaient fait, mais elle trouvait indélicat de sa part d’en reparler. La règle chez les dragueurs c’est de ne pas indisposer ses anciens partenaires, non ? Pour la peine, elle lui tapa sur les doigts avec légèreté quand il toucha une de ses boucles. Non seulement ce geste était l’un des habituels de Jensen après l’amour – donc elle n’avait pas envie qu’un autre garçon le fasse à sa place -, mais en plus elle trouvait que son camarade prenait des libertés. « Pas touche j’ai dit » prononça-t-elle froidement, ses yeux devenant deux mares de glace dardant Aaron. La jalousie réelle ou imaginaire de Jensen était une chose, mais il y avait aussi sa volonté à elle, et quand elle disait non, c’était non. Cela valait d’autant plus depuis son enlèvement, son père biologique ayant essayé de prendre des libertés avec elle plus traumatisantes qu’elle ne voulait bien l’admettre. Évidemment, Aaron avait juste touché ses cheveux, donc elle n’allait pas faire un esclandre pour si peu, mais mieux valait poser franchement les limites dès le départ : elle lui avait dit de garder ses mains pour lui, il allait falloir qu’il obéisse.
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]   De bonne heure et de bonne humeur ? [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De bonne heure et de bonne humeur ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une bonne douche bien méritée [PV Lelouch][Hentaï]
» [UPTOBOX] Le Pacte [DVDRiP]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: