Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Mannesmann – Set de tournevis – 18 pièces
13.02 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mon don de Vélane [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 153
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyLun 28 Déc - 0:19

Mon don de VélaneDominique allait de l’avant.

Ça n’avait peut-être aucun sens pour la plupart des gens qui ne voyait en la jeune fille que la petite sœur un peu transparente de Miss Poudlard, et pourtant, la rouquine avait pris plusieurs décisions importantes ces dernières semaines. Petit A – elle ferait plier ses parents à sa volonté quoi qu’il lui en coûte et reviendrait en septembre prochain à Poudlard aussi blonde que sa sœur ou leur mère. Petit B – puisque don de vélane il semblait y avoir, elle allait apprendre à l’utiliser. Petit B alinéa 1 – Elle allait faire des expériences sur ses amis garçons, après leur avoir demandé la permission évidemment. Petit B alinéa 2 – Quelle nullité qu’Alex’ soit pris, ça lui faisait un cobaye de moins ! Elle était pénible cette Stef là ! Heureusement que c’était la sœur de Tina, elle lui pardonnait pour cette raison. Pour finir, petit C – elle essaierait d’être une petite sœur légèrement plus patiente quand elle aurait atteint le but du A et du B. En effet, bien que Dominique ne connaisse pas personnellement Viska Spingate, elle n’était pas sans ignorer qu’il s’agissait de la meilleure amie de Vic’, et à défaut de se faire beaucoup de souci pour la vipère, la rousse avait été un peu soucieuse de l’état psychologique de sa sœur.

Cela dit, encore une fois, elle n’en viendrait au point C qu’après en avoir terminé des points A et B, en plus ce n’était pas exactement comme si elle était une sœur pénible à la base. Elle se rangerait plutôt dans la catégorie absente vu qu’elle avait tendance à éviter Victoire à tout prix. Elle avait légèrement dérogé à cette règle pendant la disparition de Viska pour jouer la peluche volontaire au besoin, mais maintenant que la Serpentard avait été retrouvée, il ne fallait pas trop lui en demander. Dominique aimait assez Victoire pour faire des exceptions mais elle s’aimait assez elle-même aussi pour se préserver.

« Salut Ash’ ! » Lança-t-elle en arrivant dans la salle commune le premier samedi du mois de mars. « Tu tombes bien, j’étais en train de penser à toi ! » Lança-t-elle en s’asseyant en face de lui, près du feu encore une cheminée Samy, attention les yeux. Comme ils étaient en week-end, elle ne portait pas son habituel uniforme mais une robe pull bordeaux qui lui arrivait à mi-cuisse avec des collants opaques noirs et des bottines en daim. Elle avait légèrement coupé ses cheveux, ils lui arrivaient désormais au niveau des épaules. Du haut de ses treize ans et demi – vraiment, elle y tenait -, elle n’avait plus l’impression d’être une petite fille maintenant. Elle comptait bien le prouver à ses parents pendant les prochaines vacances d’été et bon courage bien sûr. « Je cherche des garçons pour tester mon don de vélane. Je te rassure hein, il ne fait pas vraiment tomber amoureux, mais n’empêche qu’il marche que sur les personnes de sexe opposé à priori. » Dominique n’était pas sûre à 100 % d’être purement hétéro, cela dit, elle savait qu’elle aimait les garçons, ce qui lui fournissait déjà une bonne base. « Je me disais que je pourrais essayer avec toi pour commencer, vu qu’à priori, je l’ai déjà fait au bal. » Sans vraiment s’en rendre compte, mais après coup, elle s’était aperçu qu’à un moment Ash avait eu les yeux de ceux qui se faisaient envoûter. Si elle avait réussi à le faire une fois avec lui, elle y arriverait peut-être deux ?

585
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 403
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyDim 17 Jan - 14:55


Mon don de Vélane

What must it be like to grow up that beautiful? With your hair falling into place like dominoes. My mind turns your life into folklore. I can't dare to dream about you anymore.
Ash & Dominique

Les yeux sombres fixés sur les flammes qui léchaient les bûches de la cheminée, Ash s’efforçait d’imaginer ses sentiments pour Lucrecia brûler, et par conséquent disparaître, aussi certainement que le bois finirait par se transformer en cendres. Le garçon s’adonnait régulièrement à cet exercice de visualisation depuis qu’il avait décidé avec sagesse qu’il était grand temps qu’il oublie son amour imbécile pour l’Argentine il écoute Kill this love en boucle, ça l’aide. Il était conscient que son attachement pour la jeune fille ne s’estomperait pas aussi rapidement qu’il s’était imposé à lui mais indubitablement, le temps ferait son œuvre, il en était persuadé. Ash avait beau ne pas être un grand optimiste, il croyait fermement qu’il finirait par oublier Lu. De toutes façons, il n’avait guère le choix : elle finirait bien par sortir avec son Thiago et quand cela arriverait, il préférerait être déjà passé à autre chose. Se retrouver le cœur brisé au déjeuner, il avait déjà donné et ça lui suffisait, merci bien.

C’est donc dans cette position, et alors qu’il arborait une expression concentrée, les yeux légèrement plissés, que Dominique vint le trouver ce samedi là. Sa présence lui rappela qu’il était l’heure de sa troisième collation de la journée -il avait heureusement retrouvé son appétit gargantuesque depuis le jour où le Roi T avait fait irruption dans sa vie. « Salut Dominique ! Tu vas bien ? », lui répondit-il avec sourire. Il était déjà ami avec la rouquine l’année dernière mais il s’était bien plus rapproché d’elle depuis le bal, où elle avait été son infortunée cavalière, et il était content de la croiser. Ses joues prirent d’ailleurs une petite teinte rosée lorsqu’elle lui avoua qu’elle pensait à lui. Avait-elle vu un garçon tomber en plein milieu d’un couloir alors qu’aucun obstacle ne se trouvait sur son chemin ? Avait-elle besoin de lui pour réprimander un quelconque camarade qui l’aurait embêté (même si elle était tout à fait capable de se défendre par elle-même et qu’en cas de besoin de préfet autoritaire, il recommandait Lucas, et de préfet sans peur, Prudence, lui était plutôt qualifié pour s’occuper des premières années qui restaient encore les seuls élèves plus petits que lui) ? « Vraiment ? Tu as besoin de quelque chose ? » Peut-être qu’il s’agissait d’une quelconque autorisation pour le club de théâtre ?

Mais Dominique l’éclaira rapidement. « Je dois dire...ça m’a toujours paru un peu étrange que seuls les garçons soient affectés par le don des Vélanes. Si on suit cette logique, le pouvoir de ton frère ne devrait marcher que sur les hommes », observa-t-il tranquillement. Ash était d’un naturel curieux, et apprendre la langue des signes pour communiquer plus facilement avec Eurydice ou lire tout ce qui concernait les Vélanes car Dominique descendait de l’une d’entre elles lui apparaissait tout à fait logique. « J’avais lu effectivement qu’on ne pouvait pas réellement tomber amoureux. C’est un peu comme le chant des sirènes, dans la mythologie. » Mais de toutes façons, même les philtres d’amour ne pouvaient pas réellement créer le sentiment d’amour, ils en donnaient simplement l’impression.

« Bien sûr, ça ne me dérange pas. C’est vrai qu’au bal, surtout au moment de la danse, je me suis senti un peu...différent. J’avais complètement oublié qu’on était sur la piste et que tous les autres élèves nous entouraient et nous regardaient. Je ne voyais plus que toi. »
Son rougissement s’intensifia mais il lui paraissait naturel que Dominique comprenne les sensations qu’il avait éprouvé lorsqu’il était envoûté, même s’il ne s’en était pas rendu compte. Maintenant qu’elle le lui disait, il paraissait évident que seul un charme était capable de le rendre moins empoté. « Je te trouvais aussi très jolie. Enfin, je te trouve toujours très jolie, bégaya-t-il. C’est juste que là, tu éclipsais toutes les autres. » Y compris Lu, dont il était pour le coup vraiment amoureux. Ce n’était décidément pas rien, ce don de Vélane.


I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 153
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyVen 22 Jan - 17:17

Mon don de Vélane« Oui, oui, ça va, et toi ? » Elle avait eu vaguement l’impression que Ash avait traversé une période de baisse de forme mais il semblait aller mieux maintenant, en tout cas, de ce qu’elle avait pu constater, il avait retrouvé l’appétit. « En quelque sorte. » répondit-elle ensuite au sujet de ce qu’elle voulait, elle éclaira ensuite Ash et ils entrèrent dans le coeur de la conversation, à savoir son don de vélane. Enfin… un don amoindri puisqu’elle n’avait que un huitième de sang vélane, mais si elle en croyait l’exemple de Victoire, c’était bien suffisant pour ce que, elle, Dominique, voulait en faire.

« Les descendants de vélanes sont majoritairement des femmes, je suppose que ça vient de là qu’on imagine que les vélanes ne peuvent séduire que les hommes. Louis est encore un peu jeune, mais à priori son charme agit sur les femmes, sinon pourquoi tout le monde lui céderait absolument tout à la maison ? » En dehors du fait qu’il soit le benjamin de la fratrie évidemment car ce dernier point lui apportait forcément un genre d’immunité. Dominique ne doutait cependant pas qu’à sa manière, son frère ferait des ravages arrivé à l’adolescence. Elle espérait juste pouvoir en faire aussi avant qu’il arrive, histoire de ne pas être la cinquième roue du carrosse familial encore une fois. « Oui, ça attire et ça rend fascinant mais c’est temporaire, ça n’a rien à voir avec de vrais sentiments. » Même si elle avait envie d’apprendre à l’utiliser, Dominique continuait à se montrer assez critique concernant ce don. Elle avait l’impression qu’il fallait aussi qu’elle le maîtrise pour pouvoir faire la différence entre les garçons qu’elle saurait charmer elle-même et ceux qui seraient seulement sous l’influence de son charisme magique. Le vrai progrès concernait le fait qu’elle accepte l’idée de posséder ce don alors qu’elle le niait encore moins d’un an auparavant. Elle devait remercier Ash pour ça, c’était son comportement au bal qui l’avait mise sur la bonne voie, c’était aussi pour ça qu’elle était spontanément revenue vers lui.

Elle laissa Ash bégayer et rougir non sans le fixer d’un air critique. « T’inquiète pas, va, je sais bien que je ne gagnerai jamais un concours de beauté. » Finit-elle par dire, pensant décharger son ami de l’obligation d’arrondir les angles avec elle. Dominique ne se pensait pas jolie, elle détestait à peu près tout chez elle, de ses cheveux roux qu’elle jugeait filasses, à ses tâches de rousseur en passant par sa silhouette longiligne. Elle ressemblait à son père, jugé plutôt bel homme avant sa cicatrice, mais elle n’était pas un garçon elle, elle aurait voulu ressembler à sa mère et à sa sœur, être féminine, avec des formes prononcées et une peau uniforme. Dominique était pleinement entrée dans la puberté, elle n’était pas réellement sans forme, on pouvait même dire qu’à treize ans et demi passée, elle en avait déjà bien assez pour son âge. Comme toujours avec elle, c’est parce qu’elle se comparait à Victoire qu’elle descendait dans sa propre estime.

« Bref. On va essayer, donne-moi ta main, j’ai l’impression que c’est le contact entre nous qui avait provoqué ma poussée de talent la dernière fois. » Elle tendit la main vers lui et quand il lui confia la sienne, elle la pressa légèrement tout en accrochant le regard d’Ash. Elle lui sourit et prit une profonde inspiration car elle avait aussi bien compris que le talent de vélane venait avec une certaine confiance en soi – c’était même sûrement ce qui avait permis à Victoire d’être toujours aussi sûre de l’avoir ! -. Elle attendit quelques secondes, cherchant à lire dans les yeux de Ash : à dire vrai, elle se sentait un peu ridicule c’est bien, elle s’harmonise avec le reste de mes persos. Ils ne devaient pas avoir l’air fin tous les deux, les yeux dans les yeux. « Alors ? Tu me vois toujours pareil ? » Ce silence, ça la stressait, mais si elle y était arrivée au bal, il n’y avait pas de raison qu’elle n’y parvienne plus jamais hein ?
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 403
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyMar 2 Fév - 12:43

Est-ce que ça allait ? Ash n’aurait su l’affirmer avec force. Il ne sentait plus le poids qui l’avait saisi à la gorge, qui avait grossi pour finir par envahir tout son ventre. Il était toujours triste, et voir Lucrecia avec Thiago était toujours incroyablement douloureux, mais il sentait qu’il finirait par s’habituer. Il pensait que cette situation lui permettrait finalement d’oublier ses sentiments pour l’Argentine. Il avait besoin d’y croire. Comme d’habitude, ses pensées tourbillonnaient à toute vitesse dans sa tête mais il se contenta de répondre un simple : « Ça va », et de sourire à Dominique. Inutile de lui confier qu’il tentait d’oublier une fille pour laquelle il avait bêtement le béguin, il en avait déjà bien trop parlé à son goût avec Peony, qui avait, à son plus grand damne, tout capté. Mais le moment n’était plus à penser à sa sœur ou à Lu, mais bien à Dominique et à sa requête.

« Comment ça se fait d’ailleurs que les descendants de Vélane ne soient presque que des femmes ? Ton frère est l’un des rares garçons avec Emeric, ne l’oublions pas. » Comme la mère de Dominique était une sorcière connue, et ce même avant son mariage avec un Weasley, il était mention de sa famille et d’elle dans le livre qu’Ash avait consulté, d’autant plus que comme il venait de le dire, Louis était un cas comme il n’en existait que très peu parmi les Vélanes. Ash rit un peu en imaginant le benjamin de la famille réussir à avoir ses sœurs et ses parents dans sa poche sans soucis. Visiblement, tous les derniers des familles n’étaient pas destinés à se faire couver et rabrouer sans pouvoir rien dire comme lui. « Alors techniquement est-ce qu’une femme Vélane pourrait avoir un effet sur une autre femme ? », se demanda-t-il à haute voix. Il se contenta d’acquiescer aux paroles suivantes de Dominique. Rien, même pas la magie, pouvait créer l’amour, mais posséder la faculté de charmer les autres, grâce à ses pouvoirs  ou naturellement, lui paraissait vraiment incroyable, lui qui était plus propice à se ridiculiser devant une fille qu’à la draguer mais la maladresse, ça fait partie de son charme, non ? Non.

Ash fronça nettement les sourcils lorsque Dominique se déprécia. Il était peut-être le champion toutes catégories pour se dévaloriser mais son amie ne se classait pas très loin derrière lui et il ne comprenait pas bien comment elle ne pouvait pas percevoir sa propre beauté. Elle possédait une telle grâce naturelle que c’en était éblouissant. Mais Ash connaissait bien la jeune fille et lui assurer qu’elle pourrait gagner facilement l’élection de miss Poudlard, sans compter que ce titre était inextricablement lié à sa sœur aînée, ne ferait que la contrarier. « J’ai entendu dire que tu avais tes chances pour celui de meilleure comédienne, par contre », releva-t-il donc avec une pointe d’humour. Dominique finirait bien un jour par se rendre compte qu’elle était magnifique, il en était sûr, mais c’était aussi un travail qu’elle devait effectuer sur elle même.

Comme il avait accepté, en toute logique, que Dominique s’essaye à son don de Vélane sur lui -ce ne serait pas une première- les deux Poufsouffles passèrent à la pratique. Ash posa le plat de sa main, après l’avoir, aussi discrètement que possible, essuyé sur sa robe de sorcier car elle était désagréablement moite, au creux de celle de son amie. Au moins sa peau ne lui paraissait pas aussi terne et pâle qu’à son habitude à côté de celle, laiteuse, de la rouquine. « Je suis sûr que tu peux le refaire », lui souffla-t-il, confiant. Seulement, les secondes passèrent, et hormis la teinte écarlate que prirent au fur et à mesure les joues du garçon à force de regarder droit dans les yeux clairs de Dominique, il ne retrouvait pas la sensation bizarre qu’il avait éprouvé lors du bal. « Je te vois toujours pareil, approuva-t-il d’une voix douce. Mais ça va peut-être venir. » Et puis, ils n’allaient pas s’arrêter après un seul essai ?!

680 mots



I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?


Dernière édition par Ash Lloyd le Dim 14 Mar - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 153
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyVen 5 Fév - 12:08

Mon don de VélanePassant sur la question de comment chacun d’eux allait, ils en vinrent à discuter des descendants de Vélanes dont Dominique et le reste de sa fratrie faisaient parti. « Je ne sais pas trop… les trois quarts des descendants de vélanes sont des femmes et les garçons commencent à apparaître généralement au bout de la deuxième ou troisième génération seulement. » D’ailleurs du côté de sa mère, elle n’avait qu’une tante, au moins ça équilibrait un peu puisque son père, lui, n’avait presque que des frères à part l’exception notable de tatie Ginny. « Ce n’est qu’une théorie personnelle, mais je crois qu’en fait on ne peut séduire que le sexe qui nous intéresse romantiquement. Donc une fille hétérosexuelle avec notre don n’attirera que les garçons alors que, toujours selon ma théorie, une homosexuelle verrait son don agir sur les filles uniquement. Cela dit, ça reste une supposition : toutes les descendantes de vélane de ma connaissance sont hétéro ou encore trop jeunes pour qu’on sache comment elles se positionnent. » Dominique pensait ainsi parce que ce don avait un « intérêt » qui était celui de charmer, mais quel serait le but de séduire quelqu’un d’un sexe qui ne nous plaît pas ? C’était aussi pour cette raison qu’elle pensait que le don de Louis fonctionnait plutôt sur les femmes, car dans le cas où il serait hétéro, il risquait de vivre des situations un peu embarrassantes si son don marchait sur les hommes. Mais Louis était encore assez jeune et il n’était pas sûr qu’il s’interroge autant qu’elle.

Elle sourit avec modestie quant à ses talents de comédienne : « Difficile à dire, on ne peut pas dire que j’ai beaucoup de concurrence à Poudlard. » Personne ne s’intéressait beaucoup au théâtre à l’école des sorciers, la passion pour le Quidditch paraissait l’emporter pour tout le reste. Ce n’était pas que Dominique déteste ce sport, c’était plutôt qu’elle s’en désintéressait : vivant de passion et d’obsession, elle n’était pas de ceux qui s’éparpillent.

« Espérons. » rétorqua-t-elle à la confiance d’Ash. Victoire y parvenait plutôt bien, presque sans y penser, mais Dominique n’avait ni son aisance, ni sa capacité à croire en elle-même. L’avantage de cette expérimentation avec Ash était cependant qu’elle ne craignait pas d’être ridicule en cas d’échec. Si elle ratait, ce n’était pas très grave, son ami ne la jugerait pas. À défaut d’une totale confiance en elle, elle se sentait au moins à l’aise avec le jeune homme. « Oui, je m’en rends compte aussi. » admit-elle ensuite quand il lui dit que ça ne fonctionnait pas. Elle ne sentait rien jaillir d’elle comme le soir du bal, à ce moment-là, elle avait presque eu la sensation que sa propre confiance en leur capacité à danser était allée envelopper Ash.

« Je crois que ça vient de moi, je pense que c’est plus difficile de le faire en y réfléchissant. » Vu qu’elle n’avait jamais essayé avant, ça paraissait normal qu’elle n’y arrive pas du premier coup. Mais Dominique n’était pas fille à abandonner si facilement. Elle pressa les deux mains d’Ash dans les siennes d’un air décidé, son regard ayant quitté celui d’Ash temporairement. Elle ne se départit pas de son sourire et prit une inspiration, yeux fermés.

Il fallait qu’elle essaie d’influencer Ash, qu’il la voit plus belle, plus attirante, qu’il ne voit plus qu’elle. Elle essaya de se faire une image mentale d’une version d’elle-même plus attirante, idéale, et elle chercha aussi en elle la sensation qu’elle éprouvait lorsqu’elle était en train de jouer la comédie. Quand elle incarnait un personnage, elle se sentait toujours débordante de charisme. Elle n’éprouvait alors plus aucun complexe envers sa sœur aînée.

Elle était une descendante de vélane, c’était un fait, elle allait bien finir par y arriver ! La pensée peut-être pas flottait évidemment dans un recoin de son esprit mais elle la chassa : le doute était l’ennemi de la réussite. C’était aussi lui qui pouvait vous faire oublier votre texte de manière parfaitement inopportune. Une fois cet exercice terminé, elle rouvrit les yeux, cherchant le regard d’Ash pour y percevoir ou non une différence.

693
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 403
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyDim 14 Mar - 18:04

Il y avait les sorciers ordinaires -non que posséder des pouvoirs magiques soit banal en soi. Et il y avait les sorciers aux capacités spéciales. Ash avait entendu parler de dons, parfois élémentaires, il y avait même eu une école consacrée à l’apprentissage et aux contrôle de ces dons. Il y avait aussi les Fourchelangs, les Métamorphomages et, comme Dominique, les Vélanes et leurs descendants -bien qu’ils appartenaient techniquement à la catégorie des hybrides, il était fortement déconseillé de le rappeler aux concernées vu leur caractère bien souvent explosif. « Je vois...C’est tout de même super curieux cette particularité. C’est comme si le gêne masculin était récessif », observa-t-il en se souvenant vaguement du seul cours concernant la génétique qu’il avait eu à l’école moldue en partant du postulat que les élèves anglais voient ça en primaire. Il y avait techniquement plus de femmes sur Terre que d’hommes, mais d’après les connaissances d’Ash sur le sujet, c’était parce que les bébés filles avaient plus de chance de résister aux premiers mois et de ne pas mourir prématurément. « C’est une théorie intéressante et moins hétéronormée que si on se cantonne à ce qu’a écrit JKR. Et toi, ton don marche sur les filles aussi ? », demanda-t-il avant de rougir violemment. Ce n’était sans doute pas très délicat de sa part de se renseigner ainsi sur l’orientation sexuelle de Dominique -il savait au moins que les garçons l’intéressait aussi vu que son don avait fonctionné sur lui lors du Bal de Noël.

« Non, c’est dommage d’ailleurs qu’aussi peu de sorciers s’intéressent au théâtre », remarqua-t-il. Et il ne disait pas cela uniquement car il discutait avec la fan numéro 1 probablement de Shakespeare ! En tant que grand lecteur, Ash connaissait évidemment ses classiques, même au rayon des pièces de théâtre. Il ne s’était pas inscrit dans le club de Dominique parce qu’il était évident qu’il lui était impossible de monter sur scène. Déjà qu’il avait failli avoir un infarctus toujours plus à l’idée de valser devant tout Poudlard ! Heureusement, il s’en était pas trop mal sorti grâce à son amie. Elle l’avait sauvé des commentaires humiliants et d’un traumatisme qui aurait duré sur des années très probablement. Il comptait d’ailleurs remettre le couvert l’an prochain, et jusqu’à ce qu’il parte de Poudlard (ou que McGonagall lui retire son badge après qu’il ait une nouvelle fois renversé le saladier contenant la mousse au chocolat sur son précieux tartan écossais) si elle le voulait bien.

Le premier essai de Dominique ne fut pas concluant. Ça ne pouvait pas toujours marcher du premier coup ! Mais ce n’était pas pour autant qu’ils allaient abandonné pour autant. La persévérance, c’était un trait aussi important chez les Poufsouffles que la gourmandise tolérance. « Oui, t’y penses trop alors qu’au bal tu t’es même pas rendu compte que tu activais ton don. Mais ça va venir, je le sais ! Concentre toi juste sur...euh...moi, et ça finira par fonctionner ! » Ash avait toute confiance en les capacités de Dominique, elle y était arrivée une fois, ce n’était pas juste dû au hasard. Elle en était capable et il essayait à son tour de lui transmettre sa confiance en elle, comme elle même l’avait fait le soir du bal pour l’aider à passer le moment compliqué de la première danse. Après ça, il avait pu plus facilement se détendre et avait même pu danser et en profiter avec son amie un peu plus tard dans la soirée.

Il ne dit plus rien ensuite, laissant Dominique se concentrer. Il serrait seulement ses mains dans les siennes alors qu’elle fermait les yeux. Puis, un changement s’effectua. Ce n’était pas fulgurant, plutôt progressif. Ash sentit que son attention ne se dispersait plus, qu’elle n’était plus que focalisée sur la personne en face de lui. La sensation de tenir ses mains dans les siennes le remplit au fur et à mesure d’une chaleur qui menaçait de le consumer tout entier et qui atteignait ses joues. Alors que son regard était déjà plongé dans ses cheveux roux (dont il ne pouvait désormais plus s’empêcher de penser, il les trouvait magnifiquement brillants et avait la prenante envie de les toucher), il sentait qu’il ne pourrait plus détourner sa tête et pour quoi faire au juste ? Elle était la seule qui comptait. Elle ouvrit les yeux et c’était comme se noyer dans une mer chaude sous le soleil. Il avait désespérément envie -non, besoin- d’y plonger encore et encore. « Wow... » Il se maudit intérieurement. Il aurait aimé être capable de dire quelque chose de poétique, de sortir l’une des disquettes qu’affectionnait son frère aîné, une phrase qui impressionnerait Dominique pour réussir à garder son attention, et il ne réussissait à sortir que ça. Il était décidément pitoyable. « Je crois que ça a marché... », dit-il finalement, la voix rauque après un moment de silence. Il gardait les mains de la jeune fille dans les siennes -c’était comme s’il était incapable de les lâcher à présent.


I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 153
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyMer 17 Mar - 10:53

Mon don de Vélane« Le sexe est plutôt défini par les chromosomes, non ? » interrogea Dominique dans un froncement de sourcil signifiant qu’elle réfléchissait, tâchant de se souvenir de ses cours de biologie en primaire. C’est que ça commençait à remonter… « Peut-être que les gênes de vélane repoussent les chromosomes Y, un peu comme si elles s’en protégeaient, et qu’avec les générations ça s’affaiblissait... » Mais ce n’était qu’une théorie comme une autre, Dominique n’avait aucune explication vérifiée sur les raisons qui faisaient qu’il y avait autant de femmes chez les descendants vélane. Il semblait que cela n’ait pas été un sujet de recherche très prisé, peut-être parce qu’il était difficile de réussir à se concentrer sur un objet d’étude quand on avait envie de manière irrésistible de plaire à celui-ci.

Quant à son rayon d’action, elle sourit à la question de Ash on se demande pourquoi il veut savoir ça dites donc et lui répondit tout en haussant les épaules avec nonchalance : « Non, pas que je sache, je suppose que ça veut dire que je suis hétéro. » Et, en effet, si elle ne s’était jamais vraiment posé la question jusqu’ici, elle avait l’impression que ce qui dominait était une attirance pour les garçons. Il y avait bien des filles qu’elle trouvait jolie, mais cela restait un avis objectif, dénué de tout désir ou fantasme romantique. Les garçons, en revanche, pouvaient être un sujet inépuisable de conversation et de rêverie – même si, malheureusement, toutes ses amies n’étaient pas aussi passionnées qu’elle, seule Tina pouvait éventuellement rivaliser avec les côtés obsessionnels de la jeune fille mais elle avait le mauvais goût d’être amoureuse de James ! -. Conclusion : elle était sûrement effectivement hétéro, même si elle ne voulait pas se montrer trop catégorique non plus vu qu’elle n’avait que 13 ans.

« Je ne te le fais pas dire ! » ponctua-t-elle ensuite avec une petite grimace désabusée : elle avait beaucoup de mal à passionner ses camarades pour le théâtre et le regrettait. On aurait pu croire dans une école sans télévision, avoir la possibilité de voir des spectacles de temps en temps rendrait sa passion d’autant plus attrayantes ! Cela dit, Dominique n’avait pas dit son dernier mot, foi de Weasley, elle finirait par réussir à monter son club !

Et comme elle était venue rejoindre le jeune préfet pour tester son don, ils s’attelèrent enfin à cette tâche. Malheureusement, le premier essai ne fut pas concluant. La rousse s’en était rendu compte avant même qu’Ash ne le lui confirme, car même si au bal elle s’était aperçu l’avoir utilisée parce que le brun la regardait autrement et avait été subitement guéri de sa maladresse, elle avait aussi senti quelque chose en elle, comme un léger tiraillement, qu’elle n’avait pas eu cette fois-ci. « Oui, il faut que je me concentre sur nous et que je chasse les pensées parasites. » confirma-t-elle, considérait l’emploi du pronom pluriel plus adapté, car ça n’avait pas été faute de penser à Ash, l’ennui était plutôt qu’elle doutait trop d’elle-même.

Appliquant la sage résolution de laisser sortir la Dominique sûre d’elle qu’elle était quand elle jouait un personnage sur scène, elle ferma les yeux puis les rouvrit quelques secondes plus tard et sourit en voyant que ça avait fonctionné dans le regard de son ami, fait confirmé par son exclamation dans un premier temps puis par une phrase plus complète. « On a réussi !!! » s’exclama-t-elle en se penchant pour enlacer le jeune préfet avec enthousiasme sans réaliser que ce n’était pas nécessairement la chose à faire alors que son don était en cours d’utilisation.

Comme pour ajouter à l’embarras probable de cette situation, Dominique ne parvint pas à se relever parce que Ash n’avait pas envie qu’elle le fasse? et son mouvement, entravé, la fit tomber dans les bras de son ami, ou plutôt sur ses jambes. « Houla ! » s’exclama-t-elle, sentant tout à coup qu’elle n’était plus concentrée et devenait un brin rougissante. Au moins, son don ne faisait-il probablement plus effet. Dans des mouvements un peu maladroits ils s’influencent l’un l’autre mais ça réussit pas à Dominique, elle réussit à se dégager du fauteuil et de Ash, un peu échevelée. « Pardon ! Il faudrait vraiment que j’apprenne à modérer mon excès d’enthousiasme ! » s’amusa-t-elle non sans sentir ses joues chauffer, le souvenir de sa chute sur le verglas lui étant revenu. Etait-ce seulement elle ou bien l’ambiance avait un peu changé ?
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 403
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyLun 19 Avr - 14:11

Incursion scientifique pour Dominique et Ash. Après avoir présumé que tout était lié aux gênes, Ash se mit à douter lorsque Dominique lui parla de chromosomes. En effet, le terme lui paraissait familier. « Euh…Possible. En fait, j’ai jamais été vraiment un scientifique. » Il rougit. Il avait voulu impressionner la très cultivée Dominique avec l’étendue de ses connaissances, et voilà qu’il se plantait lamentablement. Ne pouvait-il apprendre à simplement fermer sa bouche ? « Oui peut-être. Mais se protéger de qui ? Les communautés Vélanes sont matriarches ? » Les Vélanes restaient rares ai Royaume-Uni. Elles venaient de l’Europe de l’Est et il ne savait pas si l’arrière-grand-mère de Dominique était Française d’origine ou si elle y avait immigré. Et comment était-elle née exactement ? Soudainement, Ash se posait bien plus de questions sur les Vélanes qu’il ne s’en était jamais posés.

Il ne sut quoi répondre exactement à l’affirmation que Dominique était bien hétérosexuelle. Non que le fait qu’elle soit attirée par les filles le dérange ou quoi, mais une part de lui était bien contente qu’elle s’intéresse en tout cas bel et bien aux garçons –mais si ça ne signifiait pas forcément qu’elle s’intéressait à lui, parce que si elle s’était effectivement rendu au bal avec lui, c’était avant tout pour lui rendre service et être pour le devant de la scène d’une soirée où sa grande sœur avait une nouvelle fois été couronnée reine du drama Miss Poudlard.

Encore aujourd’hui, elle faisait appel à lui pour l’aider, certainement pas parce qu’il lui était indispensable ou une autre niaiserie du genre. Ce devait simplement être plus simple de demander à quelqu’un avec qui elle était sure et certaine que ça avait déjà marché. Simplement, la première fois qu’elle avait utilisé son don de Vélane, elle l’avait enclenché de manière inconsciente. Chercher à le déclencher volontairement semblait une autre paire de manches et d’ailleurs, le premier essai ne fut pas concluant. « Tu vas y arriver. Prends ton temps, concentre toi bien, et je suis persuadé que ça va marcher », encouragea de nouveau Ash. Il avait toute foi en Dominique. Même si elle était très complexée, elle débordait aussi de cette assurance bouillonnante qu’il avait déjà repéré chez Victoire, cette force et ce charisme qui se dégageaient encore plus d’elle lorsqu’elle lançait des tirades de théâtre. Mais souvent, elle semblait s’effacer volontairement. Oui, cette fille était un vrai paradoxe, et il devait bien avouer que cela lui plaisait. Don de Vélane ou non.

Le deuxième essai ne manqua pas de fonctionner, et Ash s’en sentait tout retourné. C’était bien plus fort qu’au Bal de Noël puisque lors de cette soirée, il ne s’était initialement pas rendu compte, tout comme Dominique, qu’elle avait usé de son don sur lui. Là, il ne pensait plus rien d’autre qu’à elle, qu’à ses mains dans les siennes. Toutes ses autres pensées s’étaient évanouies. Il n’y avait plus qu’elle. Un sourire vint éclairer ses traits à son exclamation, ne pouvant s’empêcher de la trouver incroyablement mignonne dans sa démonstration d’enthousiasme. Ce sourire trembla un peu lorsqu’elle vint se réfugier dans ses bras et il se sentit rougir intensément. En même temps, il se trouvait immensément chanceux de la sentir contre lui et il la serra davantage, tout en caressant ses cheveux roux sans en avoir réellement conscience. Peut-être parce qu’il la serrait un peu trop dans ses bras maigrichons sans pouvoir se libérer de cette étreinte, Dominique se retrouva soudainement sur ses jambes et ses joues chauffèrent encore plus –il n’aurait pas cru possible de rougir autant. La main sur la taille de Dominique, il releva le regard vers ses yeux clairs et il sentit un sentiment étrange lui contracter l’estomac. Il se racla la gorge pour tenter de dissiper la gêne alors même qu’il avait l’impression de reprendre conscience. Il sentait son esprit moins obnubilé par la jeune fille mais toujours autant troublé.

Dominique réagit plus rapidement que lui et regagna son fauteuil, les joues sans doute aussi rouges que lui. « Pas de soucis. C’est normal que tu sois contente, c’est la première fois que tu arrives à maitriser ton don ! A la prochaine sortie à Pré-au-Lard, je te paye un chocolat chaud pour fêter ça ! » Il lui sourit doucement, tentant de reprendre contenance. Il avait encore Lucrecia dans la tête à peine quelques minutes auparavant et voilà qu’il sentait son cœur, décidément bien sensible, louper un battement face à Dominique.


I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 153
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyJeu 22 Avr - 11:54

Mon don de Vélane« Moi non plus en fait… enfin… lire des articles sur le sujet ne me dérange pas mais tout ce qui est expérience me rebute un peu, surtout les dissections. » Elle grimaça : vu son goût prononcé pour la nature en général et les animaux en particulier, il n’était pas très étonnant que les cours de biologie, surtout les travaux pratiques, n’aient pas été sa tasse de thé. Heureusement, elle en avait peu eu dans sa scolarité, mais elle éprouvait à peu près le même dégoût quand il fallait manipuler certains ingrédients en potions. Elle savait bien que, quelque part, c’était ridicule puisqu’elle mangeait de la viande… raison pour laquelle elle tentait en général de ne pas trop faire la dégoûtée ouvertement, histoire de ne pas passer pour la dernière des chochottes (ce qu’elle n’était pas en plus!). « Aucune idée… en même temps, je n’ai jamais vraiment rencontré de communauté de vélanes, je me demande si c’est un truc à faire quand on est hybride... » Vu qu’elle était décidée à accepter l’héritage maternel (quoi qu’elle en pensât par ailleurs), elle supposait que ça pourrait faire parti des questions à poser à sa mère.

La suite de la conversation fila, passant par des sujets aussi divers que son orientation sexuelle (ce qui, sorti de son contexte, était un peu bizarre) ou le théâtre (nettement plus commun quand on parle à Dominique). Ils passèrent ensuite aux tests de son don et le premier essai fut un énorme échec, néanmoins la rouquine n’était pas du genre à se décourager. Elle approuva les paroles de Ash d’un petit signe du menton avant de se concentrer une nouvelle fois mais en changeant légèrement de technique, tâchant plutôt de ressentir cette assurance qu’elle avait lorsqu’elle jouait. Entrer dans la peau d’un personnage n’était pas si différent que de faire appel à ses maigres talents de vélane, après tout, c’était aussi faire semblant d’être quelqu’un qu’elle n’était pas : une fille séduisante et sûre d’elle.

Malgré cette certitude pleine de complexes, cette fois, son don de déclencha. Elle sentait ce léger tiraillement, comme si elle étendait une partie d’elle en direction de son préfet. Pour avoir vu sa mère faire, elle savait que Fleur n’avait pas besoin de toute cette préparation, chez elle, c’était inné. Et ne parlons pas de sa grand-mère pour qui c’était un effet quasi-permanent. Mais Dominique n’avait qu’un huitième de sang vélane, alors elle ne trouvait pas ça tellement fou qu’il lui faille plus de concentration qu’à ses ascendantes pour utiliser ce pouvoir d’attraction.

Elle ressentit une joie confuse mais néanmoins bien réelle d’avoir réussi. Et peut-être parce qu’elle avait volontairement cherché à étirer son pouvoir vers Ash, elle le sentait bien plus troublé que le jour du bal. Il faut dire qu’à ce moment, elle n’avait voulu que lui insuffler la certitude qu’ils feraient une valse parfaite, elle n’avait pas cherché à le séduire. Elle remarqua d’ailleurs que le contact physique n’avait pas forcément été une très bonne idée quand elle sentit la main du jeune homme caresser ses cheveux. Entendons-nous bien, elle appréciait sincèrement Ash et pouvait même pousser jusqu’à admettre qu’elle le trouvait mignon même si ceux à qui elle l’avoue s’en cognent, mais tout geste intime provoqué par son don n’avait aucune valeur à ses yeux. Une des raisons qui motivait d’ailleurs la rousse à apprendre à utiliser ce talent était qu’elle ne voulait pas se retrouver un jour à l’utiliser sans le faire exprès (comme au bal) et être blessée ensuite parce qu’elle se serait fait des illusions sur l’intérêt d’un garçon.

Le fait qu’elle ait atterri sur les genoux d’Ash ne lui permit cependant pas de pousser bien loin sa réflexion sur tout ça – elle en aurait l’occasion plus tard, quand son esprit serait moins obnubilé par le fait qu’elle avait fini dans les bras d’un garçon, même juste pour quelques secondes -. Reprenant le contrôle de son corps en même temps qu’elle sentait de plus en plus son emprise sur Ash se dissiper (même s’ils rougissaient encore beaucoup tous les deux, mais ça c’était juste parce qu’elle lui était tombée dessus), elle se leva et mit une distance modérée entre eux, juste histoire de limiter la chaleur de ses joues. Elle se dit qu’elle devait être totalement cramoisie ce qui devait jurer avec ses cheveux roux mais elle n’est pas obsessionnelle sinon.

« Oui ! Mais je pense que pour aujourd’hui c’est assez d’émotion ! » dit-elle avec un sourire un peu troublé qu’elle tenta de dissimuler en triturant ses cheveux. « J’ai hâte qu’on puisse aller fêter ça en tout cas ! » Elle hésita et ajouta en se levant : « Je vais voir si je trouve Charlotte dans notre chambre pour lui raconter que j’ai réussi ! On se voit après ? » Elle jugeait que s’ils se séparaient un moment, elle pourrait retrouver son teint de lait habituel plutôt que le rouge qu’elle devinait. Faisant volte face, elle se dirigea vers la porte menant aux dortoirs des filles mais finit par se retourner une dernière fois pour ajouter d’une voix douce : « Merci Ash » et elle disparut dans l’escalier.

Terminé pour Dominique
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 403
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] EmptyJeu 22 Avr - 22:58

Ash n‘était pas spécialement étonné d’apprendre que Dominique, elle non plus, n’était pas une grande amatrice de sciences. Outre son amour obsessionnel ardent pour Shakespeare et les pièces de théâtre de manière générale, elle avait nettement un profil plus artistique et littéraire. Ils s’entendaient d’ailleurs parfaitement sur ce point car Ash était également un grand lecteur. C’était même l’un de leurs premiers points de discussion, comme avec Valentina même si le genre de prédilection de la Serpentard n’était pas le même que le gallois qui aimait les romans d’aventure, de thriller et le policier. « Heureusement on fait pas de dissections ici ! » Mais ils manipulaient des animaux morts, ou des larves en Potions, et ils devaient parfois écraser des ailes de Billywig. Comme d’autres élèves, Ash n’aimait pas manipuler les ingrédients, il réussissait invariablement par se salir et évidemment, il en était déjà à son cinquième chaudron à force d’explosions. Le garçon essayait de se réconforter en se disant qu’il avait accompli le plus dur : il abandonnerait la matière après ses BUSEs. De toutes manières, il doutait très sérieusement qu’il obtiendrait un Effort Exceptionnel, note minimale demandée pour pouvoir continuer le cours de la professeure Gibson.

« C’est sans doute pas obligatoire si tu le sens pas ! Ça doit être particulier quand même, d’être entouré de beaucoup de Vélanes en même temps. Vu l’effet qu’elles ont sur un stade entier de Quidditch j’imagine même pas ce que ça donnerait face à un seul être humain… » Ash ne s’était pas rendu à la finale de la Coupe de Quidditch il y a deux ans, mais d’après les articles de la Gazette, les mascottes officielles de la Bulgarie avait fait grand effet. Ash se demanda aussi si l’aïeule de Dominique, celle dont elle tenait ses pouvoirs, vivait dans une communauté vélane ou si elle s’était fondue au monde sorcier et au monde moldu après la naissance de sa fille, la grand-mère de Dominique. Ash songeait aussi à l’effet que devait avoir la mère de Dominique sur les hommes, mais au vu de la relation de son amie avec sa mère, il était hors de question qu’il ne l’interroge sur ce sujet.

Bientôt, il ne songea plus à rien du tout sauf à Dominique, à sa présence, à son corps sur ses genoux et à ses cheveux incroyablement doux qu’il caressait s’en réellement s’en rendre compte. Ash reprit néanmoins un contrôle total de lui alors que les effets du charme s’évanouissaient. Les joues rouges de Dominique reflétaient son propre état et Ash se dit qu’ils ne devaient pas avoir l’air fin ainsi, deux adolescents gênés l’un en face de l’autre, cette même gêne qu’il avait ressenti lors de leur balade à Pré-au-Lard lorsqu’elle lui était tombé dessus sur la glace. Se sentant toujours très perturbé, le jaune et noir se dit que tout se répétait toujours, mais que ce qui changeait, c’était ce qu’il ressentait. Se retrouver collé à Dominique l’avait troublé à ce moment-là, mais pas autant qu’à l’instant. Et bien sûr, certains pourraient avancer que tout n’était lé qu’à l’utilisation du don de Dominique mais Ash sentait, Ash savait que c’était plus profond que ça.

« On pourra essayer de nouveau une prochaine fois. » Ash sourit. Pour lui aussi, cela faisait beaucoup d’émotions d’un seul coup, et il n’était pas sûr de résister à une seconde tentative réussie. Mieux valait qu’ils se remettent tous deux chacun de leur côté avant. Réalisant finalement qu’ils n’allaient pas tout de suite fêter le succès de Dominique à Pré-au-Lard –il avait momentanément oublié et moi aussi que la rouquine ne pouvait pas s’y rendre avant le début de l’année scolaire prochaine- il ouvrit la bouche pour rectifier mais elle se levait déjà. Il acquiesça simplement à ses paroles et l’observa partir vers son dortoir. « De rien, avec plaisir », souffla-t-il à son remerciement avant de reporter son regard vers les plantes en face de lui –heureusement il n’y en avait aucune de venimeuse. Avec stupéfaction, il s’aperçut qu’il ne pensait plus du tout à Lucrecia. Il jeta de nouveau un coup d’œil vers le coin où avait disparu Dominique et un sourire franc étira ses lèvres. Elle aussi avait été troublée par le moment.

Topic terminé



I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Mon don de Vélane [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Mon don de Vélane [PV]   Mon don de Vélane [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mon don de Vélane [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: