AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-54%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Clé USB 3.0 256 Go
30.51 € 65.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Thème • PV • Come un taglio con il sale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 33
Âge : 16 ans • 28/05/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyLun 28 Déc - 0:29

Isaac & Flynn.
Masquerading as a man with a reason. My charade is the event of the season and if I claim to be a wise man, well it surely means that I don't know. On a stormy sea of moving emotion tossed about, I'm like a ship on the ocean. I set a course for winds of fortune but I hear the voices say : Carry on my wayward son there'll be peace when you are done. Lay your weary head to rest. Don't you cry no more.
Mercredi neuf mars, et voilà que les élèves de l’école de sorcellerie devaient se coltiner un banquet officiel, car des membres du Ministère étaient venu pour renforcer les barrières magiques de l’école. Ce n’était pas trop tôt, il fallait bien l’avouer. Isaac, s’il ne se mélangeait pas au tout Poudlard, savait tout de même ce qu’il s’y tramait. Des élèves avaient été manipulés par Magicis Sacra, avec plus ou moins de gravité, pire encore, l’une des infirmières de l’école l’avait également été, et comment oublier de Payton Harris avait été oubliettée dans l’enceinte de l’école ?! Bref, si tout cela n’avait pas été assez pour la direction afin de jeter un petit coup d’œil du côté des barrières magiques de l’école, Viska Soingate, connue comme le loup blanc dans Poudlard avait été enlevée au nez et à la barbe des professeurs, de la direction, du Ministère et de tous les élèves de l’école. Si elle était de retour depuis quelques temps maintenant, elle avait tout de même une tête à faire peur, et c’était peu dire. 

Assis avec les autres Gryffondors à la table des Lions, bien loin de Bishop, Isaac avait regardé les membres du Ministère s’installer à la table des professeurs, tout en regardant un peu ce qu’il se passait dans le reste de la Grande Salle. La principale intéressée par toute cette affaire était présente à la table des vipères aux côtés de la préfète de leur maison, et les deux jeunes filles semblaient en grande discussion. Son copain, capitaine déserteur de l’équipe de Serpentard, parlait avec une autre fille, l’air morne et spécialement avenant -hôpital, charité, bonjour. A leur propre table, Vanellope semblait en grande discussion avec Victoire. Lui-même restait à bonne distance de Bishop, qui l’avait gonflé plus que de raison il y a quelques semaines pour éviter de lui coller son poing dans la figure et s’était donc retrouvé à côté de Flynn Mulligan, un quatrième année plutôt sympa, avec qui il partageait un amour de la musique et des petites séances musicales dans la salle commune des lions de temps à autre.

« J’en reviens pas qu’ils fassent tout un bordel comme ça, alors qu’ils ont mis trois plombes pour se bouger. » ronchonna-t-il à l’intention du quatrième année, tout en se servant de la purée et du ragoût. Il avait bien vu les pâtes un peu plus loin, et même si les lasagnes anglaises n’étaient pas si horribles que cela -encore que, elles baignaient dans trois litres de béchamel, non merci- mais il préférait éviter d’avoir une nausée en plein banquet. Il posa son regard sur le quatrième année, levant ensuite les yeux au ciel. « Tiens, tu me passes les saucisses s’il te plaît ? » Quoi ? Ce n’était pas parce que la direction en faisait tout un foin que lui devait suivre comme un gentil petit mouton. « Tu la connais bien Spingate non? C’était ta cavalière au bal ? Elle a pas l’air super ravie de la soirée. » Et en même temps, il la comprenait. Elle avait été enlevée, séquestrée et battue par son père, toujours en fuite... Donc bon, le renforcement du bouclier, ce n’était pas vraiment du luxe. Surtout que tout le monde savait que son copain partait en vrille tout autant qu’elle. Vraiment, il ne faisait pas bon d’être dans la maison des verts et argents ces derniers temps.
acidbrain


• 559 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 115
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyLun 28 Déc - 14:00


Come un taglio con il sale.

I’m falling down and fifteen thousand people scream. They were all begging for your dream. I’m falling down, five thousand houses burning down. No-one is gonna save this town.
Flynn & Isaac

Bras croisés sur son banc, Flynn arborait une expression peu engageante et renfrognée il a décidé de copier Isaac en fait qui ne lui était guère coutumière. La raison de son mécontentement ? A cause de la présence de sorciers du Ministère anglais, mais aussi étrangers, un banquet officiel se tenait ce mercredi soir. Et qui disait banquet officiel, disait uniforme réglementaire obligataire, y compris la cravate qu’il prétendait avoir oublié chez ses pères lors des vacances de Noël. D’ordinaire, les règles, ce qu’on attendait de lui, lui passaient bien au dessus, mais là, les préfets, ses potes, même Victoire, tout le monde s’y était mis pour lui faire entendre raison. D’autant que Gryffondor était bon dernier dans la course à la Coupe des Quatre Maisons, alors que les lions étaient arrivés second l’an dernier, un score certainement lié à la victoire lors de la Coupe de Quidditch comme tenait à le rappeler Victoire au moins une fois par semaine. Flynn avait donc accepté, pour une fois, de se plier à l’obligation de porter l’uniforme et il avait même relégué ses très chères Doc au placard. En revanche, il comptait bien faire savoir aux autre lions et aux professeurs qu’il n’était pas très content.

Poudlard accueillait donc le must du must de la société sorcière, des mages venus du monde entier pour renforcer le bouclier magique. Après l’enlèvement de Viska au nez et à la barbe de Merlin, et de tous les enseignants, il était plus que temps que la vieille McGonagall se préoccupe de cette histoire. Viska était certes revenue vivante après six jours passés entre les mains de son sociopathe de père biologique, elle n’en restait pas moins blessée, traumatisée, extrêmement fatiguée, et semblait toujours sur le point de s’effondrer. Flynn aurait mis sa guitare au feu blasphème qu’elle craignait de disparaître de nouveau et n’aurait pas juré qu’un ou deux sorts de protection supplémentaires autour de Poudlard n’étaient en mesure de la rassurer. Après tout, les Aurors n’avaient toujours pas retrouvé la trace de Nathan Symphonie. Mais si en revanche, ces prétendus génies pouvaient trouver le moyen que son téléphone et son lecteur mp3 fonctionnement sans que les ondes magiques ne les dérèglent, ils auraient été au moins utiles. V l’avait mis dans sa liste de bêta testeurs pour sa tablette magique, et si le garçon trouvait l’invention de son amie top, il n’y avait pas encore assez de rock à son goût dans le choix de musiques -et pourtant, la Gryffondor avait les mêmes goûts musicaux que lui. Mais c’était une belle avancée, et Flynn était sacrément fier de son amie. Elle ferait de grandes choses plus tard, et elle avait déjà commencé.

Son expression reflétait donc celle d’Isaac, sixième année, né-moldu comme lui et ronchon de première. Flynn s’entendait bien avec le jeune d’homme d’origine italienne, bien qu’il s’entende aussi bien avec leur préfet, Graham, alors que les deux camarades de dortoir ne pouvaient se supporter –et cette haine était connue comme le fait que Perrine Dubois cherchait à épouser le prochain Ministre de la Magie. Isaac était l’un des rares à Poudlard à cultiver un amour pour la musique, il jouait de plusieurs instruments, et à aimer le rock. Alors forcément, ça les avait rapprochés, même si au niveau du caractère, ils étaient assez différents. « Ils auraient carrément dû renforcer le bouclier après le passage de Magicis Sacra. C’était quand même le signe que leurs protections ne sont pas si efficaces que ça. » Il jeta un coup d’œil à Victoire qui devait très certainement raconter la fois où Voldemort et ses mangemorts avaient pénétré dans l’école lorsque ses oncles et sa tante y effectuaient leur scolarité à une pauvre V qui avait déjà dû entendre cette histoire cinquante fois. Il attrapa l’assiette de saucisses, se servit de deux au passage, et la passa à Isaac. Au moins avaient-ils été gâtés par le banquet, mais Flynn supposa que ce n’était qu’une autre manière de faire passer la pilule. « Ouais, c’est ma pote, répondit-il par rapport à Viska tout en se servant des haricots rouges. On a même flirté ensemble avant qu’elle ne sorte avec le mec le plus coincé de la Terre. » Maintenant, McGowan collait Viska h24. Cela dit, depuis le retour de la blonde, Flynn évitait de le provoquer. Non pas parce qu’il avait pitié de ce crétin, ou qu’il se sentait coupable de son attitude passée comme cela semblait être le cas de V, mais uniquement pour éviter à la présidente de Sterne une crise de nerfs. « Tu m’étonnes qu’elle soit pas ravie, elle a dit à tous les profs qu’elle se sentait épiée depuis la rentrée de janvier et personne l’écoutait ! » Résultat, elle avait été kidnappée en pleine journée. Et on osait encore leur parlait de la supposée inviolabilité de Poudlard ! Quelle bande de conneries !

812 mots


Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 33
Âge : 16 ans • 28/05/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyLun 28 Déc - 17:02

Tout le monde savait que l’école était perméable à Magicis Sacra. Ils s’étaient infiltrés dans l’école plus d’une fois, avaient manipulés élèves et infirmière, ce n’était donc pas rien. Pire encore, rappelons qu’ils avaient carrément pris pleinement possession de l’école pendant pratiquement un an… Alors vraiment, comment pouvait-on penser que les barrières magiques et les différents sorts servant de boucliers étaient encore parfaitement intacts ? Il fallait être sacrément idiot. « Oui, aussi. Mais peut-être qu’Ilvermorny n’a pas voulu ? Ça rejoignait les deux écoles non ? Enfin, je comprends pas trop pourquoi les américains auraient refusés, même s’ils ont été lobotomisés, ils doivent bien se rendre compte que c’est plus interessant de dégager MS du paysage que de les laisser faire ce qu’ils veulent... » Ou pas, visiblement, puis que le Ministère et l’école ne se décidaient que maintenant. C’était vraiment du grand n’importe quoi. En plus de cela, la lutte contre Magicis Sacra était mondiale, même Isaac, qui pourtant ne faisait pas partie de la Brigade Anti-Menace, était au courant de tout cela.

Le quatrième année lui donna rapidement plus d’informations sur sa relation avec Viska. Isaac lui, s’était arrêté à amis, mais il se trompait visiblement. « Ah, pas de bol. » Autant dire que les déboires amoureux de Flynn ne l’intéressait pas plus que ça. Ce n’était pas qu’il ne s’intéressait pas à la vie de ses amis, ou de ceux dont il était proche, mais il ne pouvait vraiment dire grand chose d’autre. En plus de cela, il ne connaissait pas spécialement le capitaine des vert et argent, si ce n’est des on-dit et les nombreuses accusations - vraies ou fausses, telle était la question - de Victoire quant à la victoire des Serpentard sur les Gryffondor lors du dernier match de Quidditch. « Juste après le bal, non? Parce qu’il y a été avec Fiona, mais elle n’a rien voulu me dire. » Et s’il était toujours près à taquiner la Serdaigle, il n’avait pas non plus a coeur de la mettre mal à l’aise. « Bon, après, ils ont l’air d’aller bien ensemble. Ça fait très couple populaire quoi. » Le genre de couple qui était dépeint dans toutes les séries télévisées et dans tous les films moldus. Même si Isaac n’était pas un grand fan de comédies romantiques, il avait une certaine connaissance cinématographique, ce qui aidait pas mal.

Alors que Flynn lui expliquait plus en détail la situation de la verte et argent, Isaac haussa un sourcil, perplexe. « Sérieux ? Elle leur répète depuis tout ce temps et ils sont pas fichus d’intervenir plus tôt ? Ils ont de la chance que ses parents n’ont pas porté plainte... » Encore que, il n’en savait rien au final, peut-être était-ce le cas ? Car quand même, ce n’était pas rien, ce qui lui était arrivé. « On est sûrs qu’ils sont tous de notre côté et pas du côté de Magicis Sacra ? Parce que sinon, ça sert un peu à rien leur truc. » Car si Magicis Sacra savait quels sortilèges étaient utilisés pour protéger l’école, ils auraient vite fait d’en trouver des nouveaux pour les contourner. Visiblement, ils étaient bien plus doués que les professeurs de Poudlard et les membres du Ministère britannique pour cela...
acidbrain


• 531 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 115
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyLun 28 Déc - 18:35

Pour des nés-moldus comme Isaac et Flynn, l’annonce du renforcement du bouclier magique qui entourait l’école aurait dû avoir tendance à les rassurer. Leur directrice se tenait là, dans son haut siège, à leur assurer que plus aucun élève ne serait kidnappé, à tenter de les convaincre que Magicis Sacra qui, rappelons-le, voulaient faire oublietter leur familles, ne pourrait plus jamais pénétrer dans le château. Mais comment pourraient-ils la croire ? Comment pourraient-ils la croire alors que l’occupation de Poudlard par le groupe de mages noirs n’aurait jamais dû être possible en premier lieu ? Comme beaucoup d’autres sorciers de son sang, Flynn n’avait pas bien vécu cette période. Que leurs profs habituels ne soient pas là, en soi, il écoutait déjà pas vraiment en cours ça ne faisait pas trop de différence, mais la discipline était bien plus stricte, sans compter qu’il ne pouvait plus envoyer de lettres à ses pères et à sa sœur, et que ceux-ci ne pouvaient plus lui envoyer des partitions de musique et ses magazines, dont Rolling Stone en faisait évidemment partie. Flynn s’était tenu discret. Il avait courbé l’échine. Peut-être n’était-ce pas très Gryffondor de sa part, comme Victoire le lui avait déclaré à grands renforts de discours supposés inspirants, mais le garçon avait trop subi, et trop vu de racisme ordinaire pour ne pas reconnaître une situation où il valait mieux rester tranquille et ne pas faire de vagues.

« Non, le passage a été détruit après l’excursion de la BAM à Ilvermorny, si je me souviens bien. Ça, ça a été réglé, mais les défenses magiques n’ont jamais été renforcées. » Et d’accord, la première fois MS était passée par ce passage entre les deux écoles, dont tout le monde ignorait l’existence avant qu’il ne soit découvert soit dit en passant –est-ce qu’il existait d’autres passages menant vers d’autres écoles ? Kate voici ton ticket de retour vers Mahoutokoro. Il avait été fermé, bien, encore heureux. Reste qu’aux yeux de Flynn, les sot disant experts en magie auraient pu se préoccuper un peu plus tôt du bouclier magique. Est-ce que cela aurait pu protéger Viska ? Il était impossible de répondre à cette question. Mais au moins, elle n’aurait pas hanté les esprits des proches de la blonde aujourd’hui.

Isaac évoqua sa relation avec Viska mais à son commentaire, Flynn haussa les épaules. « On flirtait juste ensemble, je te dis. » Il n’avait jamais été question de quoique ce soit de sérieux entre eux car les relations monogames et prise de têtes, c’était carrément pas la came de Flynn. Pourtant, Viska pensait pareil avant d’être à fond sur McGowan. Heureusement, elle ne semblait pas s’être transformée en midinette ambulante, parce que là, il aurait volontiers cru qu’elle était sous l’emprise d’un philtre d’amour le nouveau scoop de la Plume Empoisonnée : Jensen McGowan a envoûté Viska Spingate. « Oulà ! Pour les détails, demandes à Victoire, elle saura mieux t’expliquer ça que moi ! » Si Isaac tenait à ce que la capitaine des lions lui tienne la jambe durant deux heures, au moins, évidemment… « J’sais juste que Viska n’était plus célibataire à la rentrée et qu’elle ne comptait plus flirter avec quiconque, sauf son officiel. Pour ce qui est de Quincy, je sais pas trop ce qui lui a pris d’accepter la demande de McGowan mais bon, elle a passé une bonne soirée à priori. » Fiona n’était pas ressortie particulièrement traumatisée du bal de Noël. Pour ce qui était du couple de Viska, Flynn avait pris la nouvelle avec sa nonchalance habituelle : il y avait bien d’autres filles et garçons avec lesquels flirter à Poudlard sans que cette nouvelle ne l’affecte. « Ouais, la cheerleader et le capitaine de l’équipe de football américain. Très teen movie. » Hollywood raffolait de ce genre de clichés et évidemment, les deux protagonistes étaient bien souvent blancs, et la fille blonde.

« Je crois qu’elle a laissé tomber à un moment donné. Puis tout le monde lui répétait qu’elle était en sécurité, alors elle les a crus. Elle a eu tort. » Et ça faisait sacrément flipper, il n’allait pas mentir. « J’pense que ses parents sont carrément dépassés. Ils sont moldus, après tout. Sa tante par contre…J’sais pas si tu l’as vu, elle est venue ici après l’annonce de l’enlèvement de Viska. » Et il ne se serait pas confronté à Myrielle Symphonie en colère, malgré tout son courage ! « J’imagine que c’est possible qu’il y ait des taupes parmi eux. Il y en a surement partout. Les profs te répondraient qu’ils ont fait leur enquête mais bon…ça donne clairement pas confiance. » Il plongea sa fourchette dans la purée pommes de terre-carottes. Il était peut-être plus énervé qu’à l’accoutumée, il n’en restait pas moins qu’il avait faim.

800 mots

Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 33
Âge : 16 ans • 28/05/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyMar 29 Déc - 22:07

Maintenant que l’anglais lui remettait les idées au clair, Isaac se rappelait effectivement d’un passage qui avait été détruit. Comme il ne faisait pas partie de la Brigade Anti-Menace et qu’il se souciait plus de ses notes que du reste de l’école, cette partie là de l’histoire avait un peu échappé au sixième année. Cependant, il savait bien ce que voulait Magicis Sacra. Oublietter les parents des jeunes sorciers nés-moldus, pour les confier à des familles de sorcier dès leur plus jeune âge. Et Isaac ne pouvait clairement pas valider une telle chose. Il était un né-moldu, il avait des parents moldus, et il avait grandit parmi les moldus. Ses pouvoirs magiques s’étaient révélés lorsqu’il en avait eu le plus besoin, relativement tard. S’ils l’avaient pris à ses parents avant cela, qu’est-ce qui pouvait leur assurer que ses pouvoirs se matérialiseraient plus tôt ? Etait-ce seulement ce qu’ils voulaient ? Il devait bien l’admettre, il ne comprenait rien.

Lorsque Flynn lui dit qu’il devrait demander à Victoire les détails de l’histoire de Viska, anglo-italien secoua vivement la tête de droite à gauche, tout en coulant un regard vers la principale intéressée. « Non merci, elle est assez barge comme ça. C’est un coup à ce qu’elle me fasse la liste des plats préférés de son mec alors que ça n’a rien à voir avec le sujet. Je le sais, je l’ai vue faire dans la salle commune, une vraie folle, pauvre Teddynouchet. » Isaac n’avait rien contre Victoire Weasley, mais là capitaine des rouge et or était trop... Trop tout. Elle n’était pas méchante -encore que, il savait que les avis divergeaient de ce côté là- mais bien trop exubérante, entre autre chose. C’était en partie pour cela que l’italien n’avait jamais tenté de rentrer dans l’équipe de sa maison. Il écouta distraitement l’histoire de Viska avec McGowan, ne sachant pas trop ce qu’il en pensait. Pas grand chose à dire vrai, il n’était pas genre à flirter avec plein de filles en même temps, même s’il collectionnait les conquêtes. « Ouais, Fiona n’a pas été traumatisée, heureusement. » La blonde étant son amie, il préférait ne pas avoir besoin de défigurer le capitaine des vert et argent, même s’il ne doutait pas du fait que cela arrangerait fortement Victoire. A la métaphore de Flynn, il pointa sa fourchette sur le quatrième année, acquiesçant totalement. C’était tout à fait ça, l’image parfaite du couple parfait... Le père taré en plus quoi.

Il pouvait comprendre que Viska en ait eu assez. Lui-même avait arrêté de dire à ses parents qu’il avait des notes excellentes, tentant de capter leur attention pour autre chose  qu’un regard en coin. « Ah, oui, elle était là la dernière fois, la grande rousse, c’est ça ? Qui a une boutique à Pré-au-Lard. » Isaac connaissait Alex, un peu comme tout Gryffondor et tout Poudlard, surtout depuis que Viska avait été enlevée. Il pensa à ses propres parents, ne sachant pas du tout comment ils réagiraient si tout cela avait concerné leur fils. Alors certes, il n’avait pas été adopté, donc il n’aurait jamais pu être enlevé, mais avaient-ils su qu’une des élèves de l’école avait disparu ? Isaac en tout cas ne leur en avait pas pipé un seul mot, même s’il s’appliquait à leur écrire tout de même une lettre par semaine, depuis son entrée à l’école en première année. Sans réponse régulière de leur part, soit, mais quand même. Lui n’avait donc rien a se reprocher. « S’ils ont réussi à pénétrer dans l’école, à manipuler des gens, je suis sûr qu’ils savent parfaitement cacher leurs véritables identités. Ce n’est pas pour rien qu’on ne connait que quelques uns de leurs membres. Blomberg n’a plus rien à perdre, de toute façon… Et vu sa position, elle doit être la plus protégée de tous. » Il se demandait bien comment fonctionnait cette organisation. Freja Blomberg en était à la tête, ça, il l’avait bien assimilé, mais pour le reste… Plusieurs dizaines de membres étaient tombés l’an passé à Ilvermorny grâce à Bebell, mais aucun vraiment ne s’était révélé être un membre important de l’organisation. Tout ça pour rien donc, ou du moins, pas grand chose. « Ca donne clairement pas envie d’entrer au Ministère tout ça. » Et pourtant, Isaac devait d’ores et déjà se creuser la tête pour savoir ce qu’il allait faire après l’école. Et il fallait bien l’avouer, il avait pensé au Ministère… Sauf que maintenant, il remettait la chose en question. A moins qu’il ne se délocalise en Italie ? Après tout, c’était aussi son Ministère, tout autant que le britannique. « Tes parents sont au courant de ce qu’il s’est passé ? » finit-il par demander. Il savait que Flynn avait deux père, et même s’il ne comprenait pas, qu’il avait du mal avec toute cette idée, il n’en tenait pas rigueur au jeune sorcier. Il avait du mal, mais de toute façon, il n’y pouvait et n’y pourrait jamais rien…
acidbrain


• 824 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 115
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyMer 30 Déc - 3:52

Un rire secoua Flynn lorsqu’Isaac souligna la propension de Victoire à parler de Ted Lupin, même lorsque la discussion ne s’y prêtait absolument pas. Une fois, alors qu’il lui faisait découvrir un de ses magazines de rock (Rolling Stone, très certainement) car comme elle le soulignait “comme papy Arthur, j’adore découvrir les objets moldus”, elle avait trouvé le moyen de lui assurer que son très cher Teddy ferait un très bon joueur de basse dans un groupe “je le vois très bien, il a le look punk qui va avec”. Flynn ne saurait honnêtement dire si cette tendance s’était renforcée, ou au contraire avait diminuée, maintenant que Victoire sortait avec le principal intéressé, après des années à nier à qui voulait bien l’entendre en l’occurrence personne qu’elle n’en était pas amoureuse. Oui, avec cette personne, le mot barge n’était clairement pas un euphémisme. « Essaye donc d’être pote avec elle ! », s’amusa donc le garçon qui, entre ses commentaires avec Michael, et maintenant cette remarque avec Isaac, charriait décidément beaucoup la lionne mais elle a l’habitude d’avoir les oreilles qui sifflent. « Ce serait son genre, en tout cas. Même si elle adore autant râler sur l’incompétence des professeurs et du Ministère rapport à l’enlèvement de Viska. » À croire qu’elle avait remplacé une obsession par une autre ! Mais Victoire était excessive, ce n’était pas nouveau, elle vivait tout avec cette intensité qui pouvait être effrayante, parfois. De son côté, Flynn observait ce comportement avec son détachement et sa nonchalance habituelle. Il était loin de ressembler à la blonde, mais il ne pouvait lui enlever un certain panache vous ne l’aimez pas, mais vous pouvez au moins reconnaître qu’elle a du style.

Mais avant de sortir avec Viska, McGowan avait passé sa soirée du bal avec Fiona, ce qui avait, il fallait bien le dire, surpris tout le monde. Même Flynn qui, pourtant, se fichait bien des binômes qui se formaient ce soir-là, n’avait pas pu s’empêcher de se questionner sur les motivations de l’Ecossais. Fiona n’avait pas semblé ressortir du bal particulièrement mal aussi, nul besoin de s’appesantir sur le sujet. Flynn sentait bien que si ça avait été le cas, Isaac aurait été fort capable d’aller refaire le portrait du capitaine des Serpentards. Ils étaient connus, l’un comme l’autre d’ailleurs, pour leur mauvais caractère.

« C’est ça. Elle est styliste et tient cette boutique de fringues où Gibson bosse aussi. Comme elle est à Pré-au-Lard, elle est vraiment pas loin. » Cela dit, même si la tante de Viska s’était trouvée à des milliers de kilomètres du château, Flynn était prêt à parier qu’elle aurait trouvé une solution pour s’imposer quand même au château pour remonter les bretelles de McGonagall -et c’était un spectacle que l’on ne voyait pas tous les jours. Elle était aussi venue pour soutenir son fils, Alexandre, qui était évidemment très perturbé par la nouvelle. D’après les rumeurs qui courraient dans la salle commune des lions, il était devenu fou et avait commencé à taper sur des arbres. Et maintenant, le garçon collait sa cousine, quand il ne passait pas son temps avec Stefinou, avec laquelle il s’était mis à sortir -ce qui fournissait une autre source de taquineries à Flynn, qui n’en demandait pas tant.

Ils en revinrent à évoquer le fameux bouclier magique et ses nouvelles protections prétendument inviolables -cette fois. « C’est sûr. Il ne faut pas être bête, il y a sûrement des membres de Magicis Sacra au Ministère et pas que l’Anglais d’ailleurs. Peut-être même qu’il y en a dans les profs. J’pense quand même que McGo en ait consciente. » Mais du coup, c’était encore plus con de leur sortir un speech rassurant si elle savait elle-même que de potentiels mages noirs se cachaient dans la délégation d’experts venus exprès renforcer les défenses de l’école de  sorcellerie. « Parce que t’avais envie de rentrer au Ministère avant ça ? J’te voyais dans une carrière plus sympa et moins nian-nian que comme gratte papier au département des ennuis abyssaux », le taquina-t-il. Lui en tout cas n’avait jamais rêvé d’un travail de bureau, que ce soit du côté magique où moldu. Plus sérieux, il ajouta : « Même les Aurors. Ils ont une bête de réputation et là, cette histoire, ça l’a sérieusement entachée. J’suis sure que le Ministère va connaître une sérieuse baisse au niveau de son recrutement. » Peut-être qu’ils allaient changer leurs flyers et adopter des campagnes de promotion un peu plus modernes ? Flynn n’était pas encore concerné par les entretiens d’orientation mais Victoire lui en avait montré, et ça ne donnait pas du tout envie. Qui avait sérieusement envie d’élucider le schéma de reproduction des véracrasses pour le compte du département des mystères ?

Terminant une bouchée de saucisses-purée, il prit une bonne minute à répondre à Isaac. « Non, je les ai pas prévenus. Ils ont assez flippé leur race quand MS a occupé le château...Ils sont assez cools sur tout ce qui est magique, mais j’me dis que les informer qu’il y a eu un enlèvement et qu’on a toujours pas retrouvé le type qui a fait ça, ça peut les rendre parano et méfiants tu vois. Et les tiens ? » Les pères de Flynn avaient démontré leur ouverture d’esprit habituelle lorsqu’ils avaient appris que leur fils possédait des pouvoirs mais même pour des hommes dont l’un s’était fait accoster par des policiers sans raison beaucoup trop de fois et qui avaient tous deux vécus des violences en raison de leur orientation sexuelle, la peur de l’inconnue pouvait se manifester. Aussi, sur ce coup ci, Flynn préférait ne pas les tenir au courant. Il savait objectivement que lui-même ne risquait rien : Symphonie ne désirait s’attaquer qu’à sa propre fille, il n’y avait qu’elle qui l’intéressait. Et si des parents pouvaient s’aveugler en supposant que d’autres enlèvements d’enfants et d’adolescents surviendraient, Flynn ne pensait pas que ce serait le cas. Même si on ne pouvait jamais savoir. Après tout, qui aurait pu soupçonner que Viska serait vraiment enlevée ? Elle l’avait craint, il est vrai, en tout cas que son père biologique se manifeste, mais que cela arrive vraiment...Maintenant que cela s’était passé, tous les élèves craignaient que cela se reproduise. D’où tout ce cirque autour du bouclier. La directrice voulait montrer qu’elle répondait à leurs attentes.

1 042 mots


Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 33
Âge : 16 ans • 28/05/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. EmptyVen 1 Jan - 14:53

La remarque de Flynn le fit sourire dans un premier temps, puis lui arracha un rire. Isaac s’ouvrait peu, il fallait l’avouer mais contrairement à ce que semblait penser Graham Bishop, il n’était pas de mauvaise humeur à longueur de journée et était même capable d’être de bonne compagnie. C’était d’ailleurs généralement le cas avec le quatrième année à ses côtés. « Merci, mais non merci. Je ne doute pas qu’elle soit sympa quand elle est bien lunée, mais quand même. » Lui a côté, était bien trop calme et réservé pour pouvoir supporter Victoire aussi longtemps. Un peu, ça allait, mais trop longtemps, c’était un coup à se taper une migraine de folie. Il n’avait rien contre l’a capitaine de Gryffondor, mais force était de constater que s’il n’avait toujours pas tenté sa chance au Quidditch c’était -parce qu’il n’était pas créé- parce que la jeune sorcière pouvait presque être flippante. La colère qu’elle avait ressentie après la défaite des lions sur les serpents avait marqué les esprits. En tout cas, il souhaitait bien courage au petit ami de cette dernière, car cela ne devait pas être une partie de plaisir tous les jours. « Je peux comprendre pour Spingate cela dit. T’as vu la tronche de tous les Serpentards pendant son absence ? On aurait dit qu’elle était... tu sais. » Morte. Et enterrée. Alors qu’elle avait été enlevée, et qu’aux yeux d’Isaac, mieux valait garder espoir que d’imaginer le pire trop vite et trop tôt. Preuve en était, elle était revenue, bien vivante. Très diminuée certes, mais vivante.

Pour ce qui était de la tante de Viska et mère d’Alexandre, Isaac voyait très bien de qui il s’agissait. Quand elle était venue la dernière fois, on ne voyait qu’elle. On n’entendait qu’elle, aussi. Enfin... C’était compréhensible, si Viska avait alerté les adultes depuis si longtemps, et que son frère réussissait quand même son coup, ça fichait la rage. Cela étant, ce qui l’avait surtout surpris, c’était que la mère moldue de Viska avait pu venir au château. Nul doute que les défenses magiques avaient dû être fortement revues et révisées pour permettre sa présence -qui était tout à fait normal et logique, Isaac n’était pas un sans coeur enfin.

Isaac ne doutait pas sur le fait que des taupes de Magicis Sacra soient infiltrés un peu partout. C’était sûr et certain, surtout vu ce qu’il se passait depuis plus de deux ans maintenant. « Les Ministères, c’est sûr. Ils ne pourraient pas avoir continuellement une avance sur toute la police magique et les aurors, sinon. Je veux bien qu’il soit illégal d’utiliser du Veritaserum en dehors des procès, mais là, c’est une question de sécurité publique. » Pour ce qui était des professeurs, l’anglo-italien fronça les sourcils. Il devait bien l’avouer, l’idée ne lui avait pas traversé l’esprit. Peut-être parce qu’il se disait que McGonagall saurait s’entourer de professeurs compétents et loyaux, mais l’histoire avait prouvé que même Dumbledore, qu’on disait être le plus grand directeur que l’école ait connu s’était fait berner lui aussi. « Si ça se trouve, il y en a même dans les élèves ? Après tout, les membres de Magicis Sacra ont sûrement des enfants, eux aussi... » Et s’ils avaient réussis à embrigader toute une école, ou presque, à leur cause, les enfants des emmenées de l’organisation, qui baignaient là-dedans depuis leur naissance, devaient sans doute partager leurs idées.

« Je ne sais pas trop ce que je veux faire après l’école, donc je me laisse le plus d’options possibles. Peut-être le Ministère italien, même si c’est plus ou moins le même bazar qu’ici... Encore que, l’Italie est moins touchée, je ne sais pas ce qu’ils ont contre le Royaume-Uni... Si c’est seulement parce qu’une Née-moldue est à sa tête... C’est grave. » Isaac s’était, bien évidement, renseigné sur le Ministère de la Magie italien, quelques mois plus tôt, quand les professeurs avaient commencé à leur dire de réfléchir sérieusement à ce qu’ils comptaient faire plus tard. Ses parents étant tous deux des moldus, il n’y avait jamais mis les pieds, mais sa curiosité était intacte. Il prévoyait d’ailleurs de s’y rendre cet été, quand la famille Hudson se rendrait en Calabre. « C’est clair, ils sont clairement pas à la hauteur de leur réputation. » Cela dit, Isaac ne se faisait pas trop de souci pour les rangs du Ministère. Il y en aurait forcément qui, une fois Poudlard terminé, rejoindraient les rangs de l’institution sorcière. Lui avait encore le temps de voir venir, même si Clarks le pressait à au moins dégager quelques sérieuses idées. « En tout cas, moi je resterai dans le monde magique, c’est sûr. » Contrairement pas d’autres élèves qui hésitaient sincèrement entre les deux mondes coucou Fifi lui savait que plus rien ne le retenait chez les moldus. Ses propres parents l’évitaient presque comme la peste, par Gryffondor !

Flynn, même s’il avait des parents homosexuels, pouvait comprendre Isaac. Les deux étaient des moldus, les deux ne connaissaient rien à la magie. Il ne savait pas vraiment comment ils réagissaient à toute cette histoire, mais Flynn lui disant qu’ils étaient cools, sûrement bien mieux que ses propres parents à lui. Alors qu’il mâchonnait une rondelle de saucisse, il hocha négativement la tête dans un premier temps, pour répondre à la question du quatrième année. « Non, la magie c’est pas leur truc, donc je préfère éviter qu’ils me tentent de me ramener à la maison. » Il n’extrapola pas sur le sujet, fourrant une autre rondelle de saucisse, accompagnée de purée dans sa bouche. Il n’avait pas vraiment envie que tout le château soit au courant que ses parents le voyait comme un monstre. Sa bouchée avalée, il reprit, cependant : « J’espère qu’ils vont lui mettre la main dessus. Mais il s’est échappé deux fois d’Azkaban, je ne vois pas trop où ils pourraient le retenir. A un moment, il faudrait peut-être juste s’en débarrasser. » Par "accident" ou par ordre officiel du Ministre, peu importait. Mais à un moment, avec un sorcier pareil, il fallait peut-être passer à une autre tactique. De toute façon, vu ce que Viska avait vécu, elle n’en serait peut-être que plus soulagée ?
acidbrain


• 1 022 mots •
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty
MessageSujet: Re: Thème • PV • Come un taglio con il sale.   Thème • PV • Come un taglio con il sale. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thème • PV • Come un taglio con il sale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: