AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -25%
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
Voir le deal
135 €

Partagez
 

 [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 54
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyMar 29 Déc 2020 - 17:35





The four long House tables in the Great Hall were filling up under the starless black ceiling, which was just like the sky they could glimpse through the high windows.

Les mois qui avaient suivi la nouvelle année s'étaient avérés plutôt pourris en terme d'ambiance avec l'enlèvement d'une de ses camarades de classe. Si son retour en avait soulagé plus d'un, le château voyait sa dynamique de nouveau bouleversée comme si Magicis Sacra n'était pas suffisant déjà dans leur quotidien. Ramza, habillé dans son uniforme, remontait les escaliers du cachot pour se rendre dans la Grande Salle. Si habituellement il n'était pas tant nécessaire d'arriver tous à la même heure pour le repas, ce diner plus officiel à cause des invités " de marque " qu'ils recevaient, obligeait tous les élèves de l'école à venir au repas à la bonne heure et même à s'asseoir entre maison. Cela risquait d'être long même si heureusement qu'il avait quelques-uns de ses amis à Serpentard. Sans grande surprise, lorsqu'il passa dans le couloir, quelques regards se tournèrent vers lui. Non ce n'était pas son étonnante beauté, ni sa futur élection au titre de Mister Poudlard qui lui attirait autant de regards, mais bien l'article qui était paru aujourd'hui même dans la Gazette du Sorcier au sujet de son père. Si, malheureusement pour Rustam Baksh, l'article n'avait pas la fait la premier page, le titre accrocheur employé par Rita Skeeter, apparaissant dessus, donnait envie d'aller le lire.

" Poudlard entre les mains du reste du monde. " Ramza ne l'avait même pas lu, mais pas besoin de ça pour savoir ce qui y était dit. Comme à son habitude, son père critiquait la façon de faire du gouvernement actuel. « N'est-on plus capable de nous défendre nous même à présent ? » avait-il dit au sujet de la nouvelle comme quoi des sorciers du monde entier venait pour renforcer les boucliers du château. « N'est-ce pas une preuve que l'apprentissage de ces nouveaux sorciers et notamment ceux élevés par des moldus porte atteinte à la fiabilité de notre magie ? » À la suite de ça il avait employé le nom de grands sorciers et pour conclure son argumentaire, avait même usé du nom d'Albus Dumbledore pour montrer qu'à l'époque du feu sorcier, le bouclier de Poudlard n'avait jamais failli. Si Ramza n'avait pas lu cet article, il en connaissait chaque mot parce que celui-ci avait parcouru les lèvres des élèves, aussi bien ceux de sa maison que ceux du reste de l'école et jamais sans adresser quelques regards, parfois assassins au Serpentard. Celui-ci ne se gêna pas pour les rendre avec toujours un « T'as un problème ? » ou encore un « Qu'est-ce tu regardes ? » qui dissuadait facilement n'importe quel élève de continuer. Déjà que son père lui causait bien du soucis à la maison, il trouvait ça agaçant qu'il lui en cause aussi à l'école même s'il n'hésiterait à régler le compte du quelconque élève qui viendrait le critiquer en l'assimilant aux idées de son père.

Le jeune homme arriva dans la Grande Salle qui était, sans grande surprise, particulièrement bondée. Avec tous les élèves en même temps dans la pièce, une certaine énergie régnait qui aurait pu être amusante, si elle n'était pas synonyme d'un diner un peu trop officiel. Le garçon se dirigea vers la table de sa maison et déjà de nombreuses places étaient prises, mais il réussit à se rapprocher d'une de ses amies, Kate, à côté de qui il s'assit. « Salut ! » adressa-t-il avant de jeter un oeil à la table des professeurs particulièrement chargée ce soir elle aussi. « Tu penses qu'on va avoir un discours de la vieille McGonagall avant qu'on puisse attaquer le repas ? » demanda-t-il un coude sur la table, la tête posée dans la paume de sa main, déjà ennuyé par tout le bazar qui avait été créé aujourd'hui. Ne pouvait il pas avoir un diner simple et ensuite aller se poser tranquillement dans la salle commune à écouter sa musique préférée ?

(636)

(c) SIAL ; icons sial




Drownin' my soul in the basement, aye, I ain't got much in the bank, I got a lot I could say, Tied up with goddesses, hey, I hope you forgive my mistakes, Yeah, ride around with a renegade, You should take a seat, save your energy, I try to heal the gods with a band-aid, And in time of need, you call your enemies.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 154
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyMar 29 Déc 2020 - 19:02

Kate & Ramza.
I was alone, falling free trying my best not to forget. What happened to us, what happened to me, what happened as I let it slip. I was confused by the powers that be forgetting names and faces. Passers by were looking at me as if they could erase it. Baby, did you forget to take your meds?.
Un banquet. En pleine semaine ! Mais vraiment, qui avait eu cette idée complètement saugrenue ? Ce n’était pas comme si on était mercredi et qu’ils avaient encore deux jours de cours derrière. Avec des devoirs à faire, des entraînements pour certains, des cours particuliers pour d’autres... Non, clairement, ce n’était pas l’idée du siècle. Surtout que la maison au Serpent n’était pas vraiment d’humeur joyeuse depuis qu’une des leurs avait été kidnappée. Alors certes, Viska était de retour depuis, mais quand même... On ne pouvait pas dire que les vert et argent respiraient la joie de vivre ces dernières semaines.

Lorsque la place à ses côtés à la table des Serpentards fut prise, Kate adressa un sourire à son camarade. « Salut. T’en fais une tête, t’as tué qui ? » Kate connaissait la bête, elle savait que Ramza était capable de frapper quelqu’un pour un mot déplacé ou une critique mal venue. Elle même ruait parfois dans les brancards avec le jeune sorcier, mais connaissait ses limites. Concernant la question du discours, la blonde haussa les épaules. « Hum... Probablement ? Elle n’a pas fait venir tout ce beau monde juste pour le plaisir des yeux va... » Et comme pour valider les mots de la blondinette, Minerva McGonagall, directrice de l’école de Sorcellerie de Poudlard, se fit entendre, ramenant le silence dans la Grande Salle. Son discours fut cependant relativement expéditif. Elle se contenta de remercier les membres des différentes institutions présents, pour leurs bons services, la réparation et le renforcement du bouclier Magique, puis souhaita aux élèves un bon appétit. Rien de bien folichon donc, mais Kate leva quand même les yeux au ciel, tout en secouant ses boucles blondes de droite à gauche. « N’importe quoi. Elle a vu l’état de Viska ? Comment peut-elle être aussi... Calme ?! » Katarzyna avait beaucoup de mal avec le contrôle des émotions, ce n’était pas nouveau, elle était d’ailleurs sujette aux fuites de magie, et même si cela n’était arrivé qu’une fois -une fois de trop si vous vouliez son avis, sa hantise était que cela recommence- elle préférait éviter que cela n’arrive à Poudlard. L’appartement tokyoïte, lui, n’avait pas eu cette chance, et avait dû être refait avant qu’ils ne déménagent pour le Royaume-Uni.

Fronçant les sourcils, Kate regarda les plats apparaître sous leurs nez, tout en étant, encore une fois, déçue par ce qui apparaissait. Ce n’était pas nouveau, l’anglo-japonaise se plaignait depuis un an et demi de la nourriture qu’on leur proposait. « C’est vraiment pas possible... » Elle poussa un soupir, las, puis posa son regard sur Ramza, qui remplissait déjà son assiette. Elle avait lu la Gazette du Sorcier du matin, et l’article de son père. Elle doutait que le jeune sorcier l’ai fait, et comptait bien éviter le sujet le plus possible. Mettre son ami de mauvais poils n’était pas forcément ce qu’elle voulait faire de sa soirée. « Tu crois que le bouclier est vraiment plus fort maintenant ? Parce que si Viska disparaît encore un coup, je ne donne pas cher d’elle, et de Jensen. » Les deux Serpentards étaient dans un sacré état. Si cela était plus que compréhensible pour Viska, pour ce qui était de Jensen, Kate trouvait qu’il abusait un peu. Il était une vraie loque, passait son temps à coller la blonde, et même si elle comprenait qu’il soit touché plus que tous les autres, il y avait quand même plus dans la vie qu’une surveillance constante non ? En plus Viska n’était jamais réellement seule. Peony, Lucrecia, ou même elle se relayaient à ses côtés, quand il ne s’agissait pas de ses copines de chez Gryffondor.
acidbrain


• 597 mots •


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 54
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyMer 30 Déc 2020 - 0:08





The four long House tables in the Great Hall were filling up under the starless black ceiling, which was just like the sky they could glimpse through the high windows.

Lorsque Kate lui fit remarquer qu'il avait une sale tête (vraiment ? Est-ce ainsi qu'on accueille un ami ?) Ramza lui répondit d'abord en lui jetant simplement un regard blasé. « Pour ta remarque Kate, je n'ai tué personne pour l'instant. » ajouta-t-il ensuite, insistant sur le pour l'instant comme une menace qui pourtant n'était aucunement adressée à la jeune fille qu'il appréciait. Certes, le jeune homme avait un sacré tempérament, ce n'était un secret pour personne, mais de là à assassiner quelqu'un ? Il faudrait vraiment que cette personne l'ait grandement agacé comme son père par exemple et encore, il n'avait pas porté atteinte à la vie de son géniteur. Il ne savait même pas s'il en serait capable et aussi parce qu'il était celui qui payait pour les soins de sa mère et qu'il ne voulait pas lui porter atteinte à elle. « Mais bon sinon je suis juste saoulé par tout ce bazar pour rien du tout. Je veux juste manger tranquille et retourner chiller. Là ça va encore durer trois plombs ce foutoir. » râla-t-il avant de questionner sa camarade de maison et de promotion sur la probabilité d'un discours de la directrice avant qu'il n'ait accès au diner. Et alors qu'elle lui répondait, la vieille McGonagall s'avança au centre de l'estrade où se trouvait la table des professeurs et commença son discours. « En avant les mièvreries. » lâcha à voix basse le vert et argent, toujours la tête posée dans sa main.

Le vert et argent ne se trompa pas, bien que bref (et heureusement) le discours avait notamment pour objectif de remercier les sorciers venus aider. Que disait-il, des mièvreries. Lorsque la directrice de Poudlard termina son discours et qu'elle souhaita un bon appétit à tous « Enfin ! » lança-t-il, à ses côtés, alors que les mets apparaissaient sur la table, Katarzyna s'énervait. Tandis qu'il se servait du ragoût, il l'écoutait s'énerver contre la directrice. « Qu'est-ce que tu veux qu'elle fasse ou qu'elle dise ? Je ne te suis pas vraiment là. » lui répondit Ramza un air intrigué sur le visage. Après tout il ne voyait pas pourquoi la vieille McGonagall s'agiterait devant son pupitre à l'égard de Magicis Sacra, cela ne lui apporterait vraiment rien de bon. « Tu préférerais qu'elle poste des aurors avec chaque élève ? Ou peut-être des détraqueurs dans le château. Tu sais ma première année il y a eu des détraqueurs ici, ce n'était absolument pas drôle. Limite si t'as pas envie de te jeter du viaduc. » lança-t-il. Alors un bouclier en soi, il pouvait le supporter. En parlant de ce dernier, sa camarade questionna son efficacité. Il haussa les épaules en guise de première réponse. « Je vais pas dire que je m'en fous, mais un peu. Enfin on saura jamais tant que personne n'aura essayer de pénétrer dans le château non ? Donc à partir de là vaut mieux espérer qu'il fonctionne parce que le jour où on saura s'il fonctionne ou non, c'est sans doute parce qu'un nouvel élève se sera fait kidnappé. En espérant que ce ne soit pas Spingate parce que sinon on peut dire adieu à la saison de Quidditch. » ajouta-t-il mais avant de subir un reproche lança « Même si ce n'est pas le plus important bien sûr. » d'un air blasé histoire de dire qu'il avait un coeur, mais bon. « Tu veux du ragout ou pas ? » demanda-t-il en tenant toujours la louche en main au cas où Katarzyna se déciderait enfin à accepter la nourriture offerte par l'école.

(580)

(c) SIAL ; icons sial




Drownin' my soul in the basement, aye, I ain't got much in the bank, I got a lot I could say, Tied up with goddesses, hey, I hope you forgive my mistakes, Yeah, ride around with a renegade, You should take a seat, save your energy, I try to heal the gods with a band-aid, And in time of need, you call your enemies.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 154
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyMer 30 Déc 2020 - 14:42

Kate n’était pas facilement impressionable. Elle tenait généralement tête à tout le monde, et le dernier en date n’avait été personne d’autre que Thiago, qui pourtant la dépassait d’au moins trente centimètres, si ce n’était pas plus. Autant dire que les tentatives de Ramza ne faisaient pas vraiment mouche, mais elle esquissa un sourire lorsqu’il précisa qu’il n’avait encore tué personne pour le moment. « Je ne sais pas, t’en as fusillé plus d’un du regard aujourd’hui, on ne sait jamais. » Apres tout, Kate étant de la même année que Ramza, elle passait beaucoup de temps avec lui, même s’ils n’étaient pas collés ensemble vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Et surtout, elle avait lu l’article de son père et se doutait bien que certains n’avaient / n’allaient pas se gêner pour remettre tout cela sur le dos du jeune sorcier, qui, lui, n’avait absolument rien demandé. Elle se garda cependant bien de parler de l’article en question, ne voulant pas vraiment mettre Ramza d’encore plus mauvaise humeur. Si elle devait le supporter aussi ronchon, autant tenter d’arrondir les angles. « Et en plus on va mal manger. Il n’y a rien qui va dans toute cette démonstration. » Bon, d’accord, c’était peut-être son côté petite peste insupportable et clairement pas ravie d’être ici qui parlait plus qu’autre chose, et d’accord, peut-être qu’elle se répétait jour après jour, sur la qualité de la nourriture ici... Mais elle savait qu’elle n’était pas la seule, puisque son voisin à Reading, un anglo-italien, ne supportait pas leur façon de cuisiner les pâtes.

Le discours de la directrice passé, les plats apparurent sur la table et Kate fronça les sourcils et le nez. Rien ne lui donnait envie, alors qu’un seul coup d’œil vers son camarade lui indiqua qu’il remplissait déjà allègrement son assiette. Elle poussa un soupir et préféra s’énerver après la directrice. « Mais enfin, tu le fais exprès ?! Il ne faut pas être un génie pour voir que c’est des strass et des paillettes plus qu’autre chose ! » Oui, bon, elle se mêlait peut-être un peu trop de ce qui ne la regardait pas, comme pour un peu tout le reste, mais quand même. A la mention des Detraqueurs par Ramza, la jeune fille frissonna des pieds à la tête. Elle avait vu les détraqueurs un peu plus tôt cette année et avait même poussé les recherches avec Itachi autour d’une tasse de thé, et clairement, ce n’étaient pas des créatures qu’elle avait envie de rencontrer. « Pourquoi ils ont mis des Détraqueurs ici ? Mes parents ne doivent pas le savoir, ils ne m’auraient jamais retirée de Mahoutokoro sinon ! » Ou du moins, elle l’espérait. Mais maintenant, elle devait bien avouer qu’elle ne comprenait plus ses parents. « Mais non, je ne veux pas voir de Détraqueurs, tu as raison. C’est mieux que rien sans doute. » Comme quoi, Katarzyna était capable de revenir à la raison, parfois.

« Je ne voudrais pas faire ma rabat-joie, mais j’aimerais, autant que faire se peut, que personne ne veuille entrer dans l’école illégalement. Déjà que je n’ai pas le choix que d’être ici, si ça pouvait être au moins calme, ça m’arrangerait. » Pour ce qui était du Quidditch, elle devait bien avouer qu’elle ne savait pas trop ce que ça allait donner. Au moins les entrainements avaient-ils repris, c’était déjà mieux que rien, non ? Même si le capitaine boycottait toujours le terrain. « Tu comptes jouer le dernier match, ou pas ? Je n’ai pas l’impression que Jensen veuille reprendre de sitôt… Je me demande si ça va mettre son poste de capitaine en péril… T’en penses quoi ? » Parce que si elle, n’était pas trop Quidditch, elle avait tout de même subit les entrainements de vol sur balais à Mahoutokoro, au dessus d’une mer déchainée, par tous les temps. Elle n’était donc pas si mauvaise que ça sur un balai, mais si elle pouvait éviter de se prendre la sauce, elle ne disait pas non. Alors que Ramza lui mettait le ragoût sous le nez, Kate fronça ce dernier et secoua la tête. « Non merci, je te le laisse, t’as l’air de l’adorer. » Son assiette toujours vide, elle reposa son regard sur le reste de la table, avant de pousser un soupir las. Le Japon lui manquait tellement. Aucune surprise donc, qu’elle perdait du poids à vue d’oeil. Contrairement à d’autres, hein Karen.
acidbrain


• 724 mots •


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 54
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyMer 30 Déc 2020 - 23:53





The four long House tables in the Great Hall were filling up under the starless black ceiling, which was just like the sky they could glimpse through the high windows.

À la remarque de Katarzyna, Ramza esquissa un sourire. « Es-tu en train de me dire que tu passes ta journée à m'observer Kate ? » demanda-t-il. Il ne savait pas réellement quoi en penser ? Était-ce ce genre de relation amicale ou tout d'un coup deux amis finissaient par sortir ensemble parce qu'ils s'entendaient bien et qu'ils passaient du temps ensemble ? Peu probable pour deux raisons. L'une parce que Ramza n'avait aucun sentiment amoureux pour la jeune fille et deux parce que c'était vraiment extrapoler les propos de la blonde. À côté de ça, elle se plaignit de ce qui allait être servi au repas. Le jeune homme n'était pas sans savoir que sa camarade de classe n'appréciait guère les repas anglais (ce qu'il ne comprenait pas, il y avait des bonnes choses à manger même si bien sûr rien n'égalait la cuisine algérienne de sa mère, notamment son couscous). « Tu pourrais toujours suggérer à Mcgonagall d'instaurer des repas japonais à l'école si ça te manque tant tu sais. Ça fera peut-être un petit défi aux elfes de maison dans les cuisines. » lança-t-il. Une idée qui ne porterait sans doute pas ses fruits cela dit. « Ou alors on peut essayer de séquestrer les elfes dans les cuisines pour leur faire faire des sushis ? » proposa-t-il aussi sur le ton de l'humour parce qu'il ne pensait pas qu'ils feraient le poids face à une horde d'elfes de maison, ça non.

Une fois le discours de la vieille McGonagall terminé, Ramza allait enfin pouvoir se sustenter avec plaisir et juste oublier cette soirée pourrie qu'il était en train de passer en remplissant son estomac. Avec un ventre plein il ne ferait sans doute pas long feu avant d'avoir envie de dormir ce qui allait être parfait pour oublier cette journée pourrie. À côté de lui, Katarzyna s'énervait pour un rien (oui c'était lui qui pensait ça). « C'est de la politique, j'y suis complètement habitué. » rétorqua-t-il d'un air blasé. Ah oui, il s'agissait d'un langage pour lequel son père était très doué malheureusement. « En même temps je ne l'imagine pas dire " Wesh Poudlard désolée, mais là j'ai fait venir des gars du monde entier dans l'espoir, peut-être que le bouclier soit réparé. Si c'est le cas tant mieux on fêtera ça hein ! Si c'est pas le cas tant pis, advienne que pourra, joyeux Hunger games puisse le sort vous être favorable en espérant qu'un maximum d'entre nous survivrons. Tchuss ! ". Ça te parait être son genre ? » demanda-t-il amusé par ce qu'il venait de dire. Il fallait qu'elle soit plus blasée dans la vie la petite Kate, elle pourrait prendre les choses avec plus de coolattitude, ça lui ferait du bien. Plus sérieusement en revanche, il lui fit part des mesures prises par le passé qui n'avait rien eu de drôle, d'autant plus que le garçon faisait sa rentrée à Poudlard après des mois difficiles. « Parce qu'ils pensaient que ça permettrait de protéger l'école j'imagine ? Ou de capturer Magicis Sacra ? » Finalement avec l'éventualité de voir des Détraqueurs aspirer tout once de bonheur en elle, Katarzyna semblait encore préférer les mesures actuelles du professeur McGonagall.

« C'est certains que ce serait parfait si le bouclier fonctionnait bien et qu'on avait la paix une bonne fois pour toute, mais bon. » répondit-il en haussant les épaules et en levant les deux mains. Quant au Quidditch, à la question qu'il lui posa, il répondit par le négatif. « Non, je ne suis pas prêt et je ne veux pas être responsable de la défaite de mon équipe. On ne m'a pas proposé encore de toute manière, mais le seul balai auquel j'ai accès c'est celui de l'école et je n'ai même pas encore passé les sélections. J'attendais l'année prochaine pour les faire du coup avec le départ de Hartley. » lança-t-il. À l'heure actuelle, même s'il avait suivi chacun des matchs de son équipe, il ne se sentait pas forcément confiant pour manier la batte avec eux. Il n'avait pas besoin de ça pour que les autres élèves de sa maison lui en veulent ou que ceux des autres maisons le charrient. Cela dit ce serait un bon moyen pour utiliser la batte à d'autres fins... « Tu comptes ne rien manger ? » demanda-t-il sans aucune finesse alors que sa camarade ne s'était toujours pas servie. Ce n'était pas comme si elle avait besoin de perdre de poids, alors il ne comprenait pas vraiment pourquoi elle faisait tant de chichi. Il y avait pire comme repas.

(753)

(c) SIAL ; icons sial




Drownin' my soul in the basement, aye, I ain't got much in the bank, I got a lot I could say, Tied up with goddesses, hey, I hope you forgive my mistakes, Yeah, ride around with a renegade, You should take a seat, save your energy, I try to heal the gods with a band-aid, And in time of need, you call your enemies.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 154
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyJeu 31 Déc 2020 - 12:15

Katarzyna ne passait pas tout son temps à regarder Ramza, elle avait d’autres choses plus interessantes à faire de sa journée, merci pour elle, désolé pour lui. Cependant, il lui arrivait de jeter des petits coups d’œil à ses amis tout au long de la journée. Surtout quand un article sur le père d’un de ses amis sortait dans la Gazette du Sorcier. Loin d’elle l’idée de défendre son ami des détracteurs de son père, il en était bien assez capable seul, elle se souciait tout de même de son bien être. N’était-elle pas adorable comme enfant ? « Désolée Baksh, tu vas devoir te trouver une autre admiratrice. » La jeune sorcière leva les yeux au ciel, navrée par cette remarque idiote. Elle se doutait que Ramza la cherchait gentiment, mais elle ne pouvait être sûre de rien. Après tout, elle savait bien que les garçons pouvaient se montrer particulièrement surprenants parfois, Quino en avait été la preuve vivante après tout.

Concernant le repas, Kate offrit un regard outré à Ramza. Pour qui la prenait-il enfin ? Une idiote née de la dernière pluie ?! « J’ai déjà été demander aux elfes de maison, Ramza. J’ai réussi à avoir des ramen une fois, je crois qu’ils ont eu pitié de moi. Mais sinon, ils acceptent seulement de me laisser utiliser leurs bouilloires magiques. Mais bon, j’ai une vraie théière magique maintenant, donc ce n’est plus trop nécessaire. » Pourtant, elle ne demandait pas la lune. Elle avait tout simplement du mal avec ce qu’ils leurs proposaient. Ce n’était pas pour rien que Lucrecia triait tout ce qu’elle mettait dans son assiette, même si pour l’argentine, il y avait une grande part d’hygiène de vie adoptée depuis des années qui jouait, alors que Kate ne faisait qu’un petit caprice de sorcière vexée. « Il n’y a pas que des sushis enfin ! » La jeune sorcière se stoppa rapidement, puis fronça les sourcils avant de reprendre, en chuchotant presque. « Tu crois que c’est possible ? » Quoi ? Mais non elle n’était pas sérieuse enfin ! Enfin... peut-être pas...

Pour ce qui était de la démonstration. De McGonagall, Kate voulait bien admettre qu’elle mettait la calèche avant les Sombrals. Mais ce n’était pas sa faute, elle était comme ça, à démarrer au quart de tour. « Non, surtout pas avec ces mots là. On dirait ce petit premier année là, qui se trimballe en jogging. » Et qui lui avait fait une remarque qu’elle n’avait pas réellement comprise. Que voulait-il donc dire par « T’es fraîche » ? « Mais on est pas à Azkaban, mettre des Détraqueurs pour protéger des élèves, c’est n’importe quoi. Encore pire que ce banquet ! » Et dire que Kate pensait avoir tout vu et tout entendu sur l’école britannique. Non franchement, plus le temps passait, plus elle se demandait quelle mouche avait piqué ses parents, pour qu’ils décident de la retirer de son école chérie et de son pays d’amour.

Haussant les épaules, la blonde continua : « A minima, plus d’enlèvement, ça serait bien. Ça ne serait jamais arrivé à Mahoutokoro, tu peux me croire. » Toujours rappeler que son école d’origine était la meilleure. Elle savait qu’elle gonflait plusieurs élèves avec son désamour du Royaume-Uni et de son école de Sorcellerie, mais ce n’était pas sa faute, elle ne contrôlait pas ce qu’elle ressentait. « Je vois. On saura bien assez tôt de toute façon, je suppose. » La petite fête après la victoire contre Serpentard avait cependant été très sympathique et Kate n’imaginait même pas l’ampleur de la célébration si Serpentard gagnait la coupe. A minima, ils pourraient peut-être au moins se féliciter de gagner celle des quatre maisons, puisqu’ils étaient, pour le moment en tête. Si Ramza ne leur faisait pas perdre dix milles points d’ici la fin de l’année, ils avaient toutes leurs chances. Et un doublé serait d’autant plus apprécié, mais pour Kate, le Quidditch passait bien après. Alors que son ami fit allusion à son assiette vide, Kate lui jeta un regard mauvais. « Bien sûr que si je vais manger, je ne suis pas idiote, je ne vais pas m’affamer pour avoir des plats japonais. » Encore que, si la grève de la faim avait ses chances... Elle coula un regard vers le reste de la table et remarqua les trois pauvres feuilles de salade dans l’assiette de cette idiote de Karen avant de lever les yeux au ciel. « Passe moi le Coleslaw, au lieu de dire n’importe quoi. » Comme ça, il arrêterait de penser qu’elle s’affamait pour le plaisir d’ennuyer son monde. « Ce n’est pas ma faute à moi, si vous n’avez aucune culture culinaire digne de ce nom dans ce pays. » Parce que franchement, elle ne voyait pas du tout où était l’intérêt du toad in a hole...
acidbrain


• 780 mots •


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 54
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptyJeu 31 Déc 2020 - 17:08





The four long House tables in the Great Hall were filling up under the starless black ceiling, which was just like the sky they could glimpse through the high windows.

Ramza lâcha un rire étouffé. Katarzyna s'était elle-même grillée à travers ce qu'elle avait dit et le vert et argent ne faisait juste que le souligné, mais la voir se défendre était mignon. Le jeune homme se contenta de répondre un « Hmm hmm » plein de sous entendu avant de laisser la place à McGonagall pour occuper l'intérêt de sa camarade de classe. Et ce n'était pas un cadeau pour la vieille directrice vu l'exaspération que Katarzyna allait avoir envers elle et son discours. Mais avant ça, pour changer (ou pas) la Serpentard s'énerva d'avance contre le repas qu'ils allaient avoir. Si Ramza était tout à fait satisfait des mets servis à Poudlard qui étaient tout de même rudement bons, ce n'était pas le cas de la jeune fille. Alors il lui proposa quelques alternatives plus ou moins sérieuses. « Désolé pour toi alors. » répondit-il n'ayant rien d'autres de particulier à ajouter alors qu'elle lui expliquait que ses demandes aux elfes de maison avaient terminé pauvres en résultats. « Ben je sais pas moi ce qu'ils servent là bas. J'ai jamais quitté l'Angleterre tu sais. » Son père avait déjà emmené sa soeur en Iran, mais jamais Ramza et malheureusement sa mère n'avait jamais réussi à convaincre Mr Baksh d'amener son fils en Algérie. « Et jusqu'ici dans les rues de Londres tu trouves surtout des restos japonais qui font des sushis tu m'excuseras. » ajouta-t-il comme pour prouver qu'il avait un tant soit peu raison de dire que la cusiine japonaise s'arrêtait à du poisson crû posé sur un petit tas de riz. Cela dit, lorsque sa camarade semblait sérieusement lui demander si cela était possible de séquestrer les elfes de maison pour leur demander de faire des sushis, il ne put s'empêcher de rire. « Écoutes j'imagine bien que oui, on peut essayer avec notre faible niveau de magie. On risque par contre de finir perdant et virer de Poudlard je pense. Et sans sushi. » parce que pour Katarzyna c'était sans doute le plus important non ?

« Qui ça Leith ? Cela dit ça dynamiserait un peu les discours de la vieille McGonagall. Un peu de parler " D'jeuns ". » répondit Ramza en souriant toujours fier de sa fausse imitation. Quant aux détraqueurs le garçon haussa les épaules. Maintenant qu'il savait bien mieux ce qu'ils induisaient, il comprenait la réaction de Katarzyna, mais aussi le choix de l'administration. « Aux grands maux les grands remèdes comme on dit hein. » D'ailleurs il se demandait si à l'époque son père n'avait pas été de ceux qui avaient mis la pression à la ministre de la magie pour l'emploi des détraqueurs sur le terrain de l'école, mais il était encore un poil jeune pour trop prêter attention à tout ça. Ce n'est seulement que lorsqu'on commença à lui chercher des noises à propos de son géniteur que le garçon fit un peu plus attention aux discours saoulant que ce dernier pouvait tenir et encore, seulement lorsqu'il en avait déjà pas ras-le-bol de base.

« Tu penses ? » demanda-t-il à propos de l'école japonaise. Il ne savait rien de comment c'était là-bas, seuls les propos de Katarzyna lui donnait une vague idée de ce à quoi pouvait ressembler cette école qui semblait si parfaite. « J'imagine qu'ici en Angleterre nous sommes plus intéressants pour Magicis Sacra que Mahoumachinchose. » rétorqua le vert et argent sur le ton de la plaisanterie aimant bien titiller la si sensible Katarzyna. En même temps elle tenait tellement à ses origines que ça en était très facile. Concernant le Quidditch, n'ayant pas plus à répondre à la jeune fille, il se contenta d'hausser les épaules et d'acquiescer. Oui, seul le temps le dira, mais jusqu'ici il ne voyait personne d'autre remplacer Jensen au poste de batteur. L'équipe avait quand même besoin de son capitaine. En revanche il avait plutôt à dire sur le fait que Katarzyna ne s'était pas encore servie quand son assiette à lui était déjà pleine. « Ça pourrait être une solution tu sais. Une grève de la faim. Plus sûre que de séquestrer les elfes de maison. » suggéra-t-il. Plaisantait-il ? Peut-être un peu, il n'y aurait rien au monde qui l'amènerait, lui, à faire une grève de la faim, mais peut-être que la diversité culinaire était un motif très important pour la jeune Serpentard. Il lui donna la salade qu'elle demanda et l'écouta râler (une nouvelle fois) sur le manque de savoir faire en matière de cuisine anglaise. « Je ne te dirais pas le contraire, je préfère la cuisine algérienne de ma mère, mais y a des bonnes choses quand même. Il suffit d'être un peu ouvert d'esprit ma vieille. » répondit-il avant de prendre une bouchée de ragoût et de l'enfourner dans sa bouche. Ce n'était définitivement pas mauvais alors il ne comprenait pas l'opposition de la jeune fille en dehors d'être juste entêtée. « Y a vraiment rien d'autres à part la bouffe japonaise qui t'intéresse ? » questionna-t-il.

(815)

(c) SIAL ; icons sial




Drownin' my soul in the basement, aye, I ain't got much in the bank, I got a lot I could say, Tied up with goddesses, hey, I hope you forgive my mistakes, Yeah, ride around with a renegade, You should take a seat, save your energy, I try to heal the gods with a band-aid, And in time of need, you call your enemies.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 154
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptySam 2 Jan 2021 - 14:49

Katarzyna leva les yeux au ciel à la remarque pleine de sous-entendus du jeune homme. « Si tu veux quelqu’un, va voir Lucrecia, elle est célibataire, elle. » Bon, à moitié ? A un tiers ? Toute cette histoire avec Thiago était bien trop compliquée pour Kate. Elle les voyaient se dévorer l’un l’autre du regard, remplir les salles où ils étaient ensemble d’une tension si forte que l’air en devenait électrique, et pourtant... Rien. Le vide, le néant. Alors qu’elle, déjà, était en couple avec un garçon, depuis presque un mois et demi, ce n’était pas rien. Puis aussi, elle en aimait un autre, ce n’était donc pas pour finir dans les bras de Ramza. Elle haussa un sourcil, surprise, lorsque son ami lui dit qu’il n’avait jamais quitté l’Angleterre. Pourtant, il avait lui aussi des origines autres que britanniques. Elle savait bien qu’il se dressait souvent contre les avis de son père, mais est-ce que cela avait un quelconque lien avec son ancrage permanent à l’Angleterre ? « Et bien je t’assure qu’il n’y a pas que ça. Loin de là ! Tu devrais venir chez moi cet été, à Reading. Tu découvrirais plein de choses. » Parce que si elle était coincée en Angleterre alors qu’elle voulait retour et au Japon pendant l’été, autant faire venir le Japon à elle, non ? Mayu serait peut-être également partante pour venir la voir. « Ça ne vaut pas le coup, c’est sur... Dommage. Et arrête avec ces sushis enfin. » Franchement, des fois, elle se demandait qui était le pire entre Ramza et Quino. Les deux la rendaient complètement chèvre. Et pourtant, dans l’astrologie, Kate était un dragon de métal, ce n’était pas vraiment la même chose !

« Je ne connais pas son nom, peut-être. » Toujours était-il qu’à côté de son accent oxfordien parfait, la façon de parler du petit première année avait vraiment surpris Kate. Bien entendu, il y avait de sacrés phénomènes au Japon aussi, mais aucun comme le gamin. « Tu crois vraiment que mettre les créatures les plus atroces de l’univers soit un "grand remède" ? Pour moi, c’est plutôt de la folie douce. Tu te rends comptes que leur baiser aspire ton âme ? » Elle frissonna une nouvelle fois, de la tête aux pieds, se rappelant des mots qu’elle avait lu à Itachi, lorsqu’ils avaient travaillé le cours ensemble. Qui pouvait avoir envie de leur confier une école pleine d’enfants, où la joie était censée être de mise ?

A la remarque de Ramza sur Mahoutokoro, Kate leva les yeux au ciel, tout en marmonnant quelque chose en japonais, avant de répondre à l’intéressé : « Ou on est tout simplement plus doués pour gérer les ennuis. Bien sûr, chacun voit ce qui l’arrange le plus. » Elle adressa son plus beau sourire à son camarade de classe, un petit air fier et suffisant sur le visage. Mahoutokoro ne pouvait qu’être une meilleure école que Poudlard, c’était logique. Elle y avait appris tellement en six ans déjà qu’elle se demandait parfois pourquoi les élèves britanniques n’y entraient pas plus tôt. « Je te rappelle que moi, j’ai déjà presque huit ans de magie derrière moi, Ramza. » Enfin, presque, mais comme elle était entrée à l’école japonaise à ses huit ans -au lieu de ses sept ans vu qu’elle était de fin d’année- elle traînait derrière elle un certain bagage déjà, et plus que la plupart de ses petits camarades, quand bien même beaucoup étaient issus de familles de sang-mêlés et avaient grandit avec la magie.

Elle secoua la tête à la possibilité de faire une grève de la faim. Non, ce n’était pas possible, car elle était plus ou moins persuadée que cela engendrait également un arrêt de sa consommation de thé, et Kate ne pouvait décemment pas survivre sans sa dose quotidienne de matcha. « Qui a parlé de séquestration ? Juste un petit enlèvement, c’est tout... » Elle haussa les épaules, l’air tout à fait innocente. Bien entendu, elle ne ferait rien, c’était tentant, certes, mais elle connaissait d’autres méthodes pour parvenir à ses fins. Si les humains étaient généralement faciles à manipuler, les elfes de maison, eux, étaient bien plus obtus. « Mais tu me prends pour un estomac sur pattes ou quoi ?! Bien sûr que d’autres choses m’intéressent ! Je te rappelle que j’ai une collection de thés fabuleuse ! » Quoi ? Ça se rapportait toujours à l’alimentation ? Oh, pas vraiment, si ? Plutôt à la boisson, non ? Et puis, il y avait tout le côté cérémonial qu’il ne fallait pas oublier. « Tu disais que ta mère faisait bien à manger, c’est lequel ton plat préféré ? » Parce que malgré tout, elle avait faim. Et si elle pouvait dresser une liste longue comme son bras de choses qui l’intéressaient, elle avait envie d’en savoir plus sur son ami. Après tout, il s’était assis à côté d’elle de son plein gré...
acidbrain


• 796 mots •


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 54
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptySam 2 Jan 2021 - 17:38





The four long House tables in the Great Hall were filling up under the starless black ceiling, which was just like the sky they could glimpse through the high windows.

Ramza arqua un sourcil lorsque Katarzyna évoqua Lucrecia Castillo. Cette élève était arrivée à la rentrée, mais outre quelques échanges et quelques devoirs en communs à rendre, Ramza ne la connaissait pas plus que ça. En tout cas certainement pas assez pour envisager une relation avec elle. D'autant plus qu'il n'était pas particulièrement intéressé par la jeune fille. « Mouais, elle a l'air sympa, mais bon. Elle est pas avec ce Thiago d'ailleurs ? » demanda-t-il plutôt. Thiago c'était le garçon qui lui était arrivé au début de l'année 2016. Un garçon de son dortoir puisqu'ils avaient le même âge, mais de la même façon et sans doute parce qu'il était nouveau dans l'école, Ramza ne le connaissiat pas encore énormément. Peut-être d'ailleurs devrait-il penser à plus côtoyer ses camarades de chambre. S'ils s'organisaient tous bien dans leur dortoir, il y avait peut-être de quoi organiser des soirées sympas. Concernant la nourriture, Katarzyna lui proposa de venir passer un moment chez elle durant l'été pour découvrir justement que les sushis n'étaient pas la seule nourriture existante au Japon l'auteur se dédouane de tout a priori ancré dans son personnage ce à quoi Ramza répondit : « Tu livres pas plutôt ? Genre par hibou tout ça ? Un petit paquet à destination de Ramza Baksh ? » Ce n'était pas qu'il n'avait pas envie de se faire un bon repas chez la blondinette, mais pour une raison qu'il ignorait, son père le gardait sous le coude durant tout l'été. Pas de vacances pour le garçon, mais depuis que son géniteur avait fait disparaitre sa mère dans un hôpital psychiatrique, Ramza pouvait être sûr de le retrouver chaque soir à la maison et si l'adolescent venait à manquer, il pouvait être sûr de se prendre une soufflante de la part de son père. « Ben moi je dis, je dis rien, c'était une idée comme une autre pour manger japonais et donc des sushis. Même si oui Kate, il n'y a pas que ça dans la cuisine japonaise d'accord, d'accord. » Il lâcha sa dernière phrase de manière très blasée en souriant. La jeune fille était facile à enquiquiner.

La description de l'élève dont parlait Katarzyna semblait bien correspondre à Leith, un premier année à Serdaigle que Ramza connaissait brièvement parce qu'il avait aussi un intérêt pour la boxe. Mais l'intérêt de la jeune fille se porta surtout sur l'atrocité qu'était l'utilisation de détraqueurs pour soi-disant protéger les élèves de l'école. « Hey, c'est pas moi qui fait les règles hein. Je te dis juste ce que j'en pense. Si j'avais les idées parfaites pour protéger l'école, crois moi à quatorze piges je serais déjà ministre de la magie. » dit-il. Il ne put s'empêcher de lâcher un rire mi-nerveux, mi-sarcastique à cette idée puisqu'après tout il s'agissait de l'objectif du père dont il souhaitait tant se détacher. En attendant, Katarzyna n'approuvait clairement pas les méthodes de l'école et vantait plutôt l'administration de son ancien chez elle, Mahoutokoro. « Ils devraient venir nous filer un coup de main alors s'ils sont si doués que ça non ? Au moins le problème pourrait être réglé plus rapidement. » rétorqua le garçon. Mais si jusqu'ici les choses ne s'étaient pas particulièrement améliorées pour les écoles occidentales, c'était peut-être bien parce que l'école japonaise devait se trouver aussi désarmées qu'eux (ou alors ils étaient vraiment égoïstes) peu importe ce que pouvait entendre Katarzyna. « Alors avec tes années supplémentaires tu penses pouvoir résoudre le problème de l'école ? » demanda-t-il un grand sourire aux lèvres imaginant très bien la réponse de sa camarade.

« Écoutes vas-y essayes et je te regarde faire ! » proposa-t-il à la jeune fille quant à l'enlèvement d'un elfe de maison. « Surtout qu'avec tes années d'expériences à Mahoutokoro ça devrait être grave facile à faire pour toi. » ajouta-t-il avant de poursuivre son repas en enfournant du ragoût en bouche avant de lui faire comprendre à Katarzyna qu'il l'a trouvait un peu trop étroite d'esprit. Elle sembla s'en vexer, vantant son amour du thé dont il avait déjà entendu parler. « Mais je parle de la nourriture là, pas de choses à boire. Enfin tu peux toujours faire des biscuits aux thés, ça irait à ton palais ? » demanda le vert et argent. Mais alors qu'il donnait à Katarzyna l'un des rares mets qu'elle semblait accepter de manger à l'école (qu'est-ce qu'elle était compliquée), elle lui demanda ce qu'aimait préparer sa propre mère. Le garçon avait toujours du mal à parler d'elle, d'autant plus qu'il ne tenait pas à ce qu'on le questionne sur ce qu'elle faisait. Son père ne l'évoquait jamais dans les journaux, il était connu simplement comme un père divorcé s'occupant seul de ses deux enfants, comme un héros abandonné par son épouse. Mais Ramza ne voulait pas être pris pour un fou en exposant aux autres les soupçons qu'il avait sur les agissements de son père d'autant plus si ses hypothèses remontaient aux oreilles de ce dernier pouvant ainsi mettre en péril les retrouvailles entre l'enfant et sa mère durant l'été. « Son couscous. Tu trouves pas meilleur que le couscous d'une mère. Même les meilleurs restaurants ne sont pas capables d'en faire d'aussi bon. » déclara-t-il. Pourtant cela faisait bien longtemps qu'il n'en avait pas mangé et ça lui manquait terriblement...

(871)

(c) SIAL ; icons sial




Drownin' my soul in the basement, aye, I ain't got much in the bank, I got a lot I could say, Tied up with goddesses, hey, I hope you forgive my mistakes, Yeah, ride around with a renegade, You should take a seat, save your energy, I try to heal the gods with a band-aid, And in time of need, you call your enemies.
Revenir en haut Aller en bas

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 154
Âge : 15 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells EmptySam 2 Jan 2021 - 20:49

Loin d’elle l’idée d’être une marieuse, elle laissait ça à Stef, Kate préférait surtout éviter que les drames n’arrivent vers elle. Elle avait bien vu ce que le bal avait donné de loin, merci, mais non merci. « Non, pas aux dernières nouvelles. » Kate coula un regard vers sa camarade de dortoir, à côté de Thiago justement, avec qui elle discutait. Elle ne tentait pas de lui tendre un piège, mais à un moment, si Thiago ne se bougeait pas, il était peut-être préférable que Lu aille voir ailleurs non ? Certes, il avait traversé un océan pour elle, et supportait un temps atroce depuis son arrivée, mais quand même. A trop attendre, la brune lui filerait entre les doigts. « Bah oui, bien sûr, tu m’as pris pour Owl Eats ? » ou Deliverowl, peut-être, suivant ce que Ramza préférait ou connaissait. Spoiler alert : elle ne l’était pas. « Non mais les elfes de maison n’y sont pour rien, c’est cette vieille chouette qui doit faire barrage. Quand tu regardes bien ce qu’on nous propose, il n’y a jamais rien de très exotique. » D’ailleurs, elle avait fait la remarque à Lucrecia et Stef, qui avaient quand même l’habitude d’une autre sorte de nourriture, de part leurs origines étrangères.

La blondinette haussa les épaules à la remarque de Ramza. Elle n’y pouvait rien, elle, si le Japon ne se préoccupait pas des histoires de Poudlard. Ce n’était même pas dit que l’information ait été jusqu’à eux ! Il était facile de leur reprocher quelque chose quand on n’en savait rien. «  Le Japon se mêle peu des histoires des autres pays tu sais. Mais je suppose que certains membres du Ministère doivent être en contact avec des gens d’ici. Je veux dire... » Elle jeta un coup d’œil à la table des professeurs, sans repérer de robe dorée habituelle du Japon. « Il est probable qu’ils aident, je ne dis pas que c’est impossible non plus. » Mais elle n’en n’avait aucune preuve. Habituée du Ministère de la Magie Japonais suite au travail de son père, elle connaissait pas mal de monde là-bas, mais pas tout le monde non plus.  « Le problème c’est qu’ils ont trois trains de retard sur Magicis Sacra. Il faudrait qu’ils se décident à attaquer le problème à la source. » Et que tant que cela ne serait pas fait, ils auraient beau faire tout ce qu’ils voulaient, ils n’arriveraient pas à barrer la route à MS.

Alors que Ramza lui disait qu’il la regarderait faire, Kate posa une main sur sa poitrine, l’air faussement outré. « Bravo, belle loyauté. » Elle lui tira la langue sans retenue, dans une expression tout à fait puérile, mais qui allait parfaitement à la situation. Elle espérait d’ailleurs qu’il s’étoufferait avec son ragoût. « Oui, des gâteaux ou même du chocolat. J’essaye de convaincre la gérante de Honeydukes, mais c’est compliqué. Enfin, elle a quand même accepté de considéré la chose, je devrais la voir durant l’été, peut-être qu’il y en aura pour septembre prochain ! » Elle avait bon espoir que cela aboutisse, mais avait peur d’avoir trop d’espoirs pour, au final, pas grand chose. Cela étant, elle pourrait toujours en faire venir du Japon directement. « Ah oui ? C’est un peu pareil pour les restaurants japonais. D’ailleurs, il n’y a que des salons de thés très british, même à Londres, c’est vraiment nul. Mais Erin m’a invitée chez elle, pour rencontrer sa grand-mère, j’ai tellement hâte ! » Même si Erin était plus vieille que Kate et Ramza, elle était connue dans l’école. Après tout, elle avait été manipulée par Magicis Sacra, mais surtout, elle avait créé Magic Mix, qui faisait un tabac dans l’école. Katarzyna était d’ailleurs sa première fan. « J’hésite encore sur ma tenue, mais d’ici l’été, j’ai le temps... Tu me verrais plus avec du bleu ciel ou du beige ? J’avais pensé mettre ma robe de Mahoutokoro, mais je ne sais pas trop... » Elle avança sa main, récupérant la panière à pain sans chat dedans, prenant un morceau et la tendant ensuite à Ramza.
acidbrain


• 666 mots •


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty
MessageSujet: Re: [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells   [Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Thème] Au menu du jour ϟ Katarzyna Ells
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] 48 heures par jour [DVDRiP]
» [UploadHero] Le jour de gloire [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: