AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 43
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan Empty
MessageSujet: Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan   Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan EmptyMar 29 Déc - 17:37





It was stiflingly warm, and the fire that was burning under the crowded mantelpiece was giving off a heavy, sickly sort of perfume as it heated a large copper kettle.

Ramza jeta un oeil à la pendule et soupira. Ce qui aurait pu être un samedi tranquille à boxer ou à se détendre dans la salle commune des Serpentard pendant que la grisaille et le vent s'abattaient sur le château, allait se transformer en retenue. Tout ça parce qu'il ne s'était pas laissé faire par un Poufsouffle qui l'avait insulté en passant par sa famille. Et bien évidemment il avait fallu que ça se passe pendant le cours de Botanique. La prochaine fois que le vert et argent croiserait la route de ce blaireau, il lui montrerait ce qui en coutait de lui chercher des noises. Mais en attendant il était voué à accomplir sa peine et elle n'était pas des moindres, à commencer par la route qui y menait. En effet, de la salle commune de Serpentard située aux cachots, le jeune homme devait se rendre jusqu'à la tour de Divination, la salle de classe du Professeur Trelawchiante pour y effectuer sa retenue. Une bonne chose était que peut-être qu'il allait pouvoir voler quelques boules de cristal à casser sur le crâne de celui qui l'avait cherché ou même de l'encens à lui brûler sur la figure. Bon, sans doute que Ramza n'irait pas jusqu'au bout, sauf si le Poufsouffle recommençait, mais c'était toujours bien de l'imaginer.

L'ascension jusqu'à la tour de divination fut pénible. Avoir avoir grimpé les escaliers qui séparaient le cachot du hall d'entrée, il lui restait encore à grimper tous les escaliers qui menaient jusqu'à la tour de la salle de divination puis là encore il y aurait de nouveau des escaliers en spirale lui permettant enfin d'avoir accès à la trappe qui menait à la salle de cours. Non mais vraiment, avec la magie on aurait imaginé que les sorciers auraient permis un moyen plus rapide de se déplacer dans le château même si transplaner n'était pas donné à tout le monde et que transplaner était impossible dans les murs de l'école. Peut-être avec un balai ça aurait été bien, même si ce n'était pas demain la veille que son père lui en achèterait un. Pour le moment il devait se contenter d'un vieux Comète 260 appartenant à l'école et qu'il ne pouvait pas utiliser à son gré (car encore une fois appartenant à l'école). C'était une plaie et il ne savait absolument pas comment l'an prochain, il pourrait réussir les sélections sur un vieux balai. Cela dit heureusement que le poste de Batteur ne demandait pas toujours d'être le plus rapide.

Le jeune homme arriva aux pieds de l'escalier en spirale qu'il grimpa un à un avec autant de détermination qu'un Snargalouf (comprenez aucune). Lorsqu'il arriva enfin au sommet, il fut étonné de ne pas être seul, face à lui un garçon qu'il avait déjà repéré, un certain Flynn Mulligan qui faisait parti de son année, mais qui était de la maison Gryffondor. « Salut. » lança-t-il brièvement. Il ne lui avait, cela dit, jamais vraiment parlé, se contentant simplement d'être dans la même salle de classe pendant certains cours, c'est tout. Flynn devait être de ce genre de mec plutôt populaire avec une attitude de beau gosse et tout le tralala. Pas que Ramza le trouvait particulièrement beau. Enfin il était pas dégueulasse hein, mais bon, déjà qu'il avait du mal avec son père, si en plus il venait à être homosexuel, ce dernier trouverait une bonne raison de le mettre à la rue... ce qui peut-être ne serait pas une mauvaise chose non plus en fait...

Le Serpentard détacha son regard du Gryffondor (combien de temps avait-il passé à le fixer ? Moins d'une minute il espérait) pour attarder son regard sur la trappe toujours fermée. Ce qui était plutôt étonnant, ce n'était pas comme s'il était en avance. S'il savait qu'il ne valait mieux pas arriver en retard à ses retenues, il était hors de question de ne pas faire autre chose que d'arriver à l'heure pile, or, là tout de suite, il n'y avait personne pour les accueillir. « Elle est pas là Trelawcasseco...pied ? » demanda-t-il se retenant de déjà formuler une insulte une minute après son arrivée. Comme si elle n'avait fait qu'attendre que quelqu'un se pose la question, la trappe s'ouvrit subitement et une échelle en descendit. À travers l'ouverture, la voix du professeur de Divination retentit. « Montez, montez les enfants, je vous ai vu arriver à travers ma boule de cristal. » annonça-t-elle. Ramza leva les yeux en l'air et laissa la première place à Flynn pour grimper l'échelle. Il ne tarda pas à le suivre et à atterrir dans ce qui semblait être l'enfer sur Terre. Même si cela pouvait s'avérer plus agréable que le froid hivernal de l'extérieur malgré la fin de la saison, il faisait nettement trop chaud ici et une forte odeur d'encens à en donner mal au crâne, remplissait la pièce. « Bien, bien. » lança la vieille femme, secouant ses bras couverts de bracelets tintant les uns avec les autres. Une forte odeur d'alcool semblait émaner d'elle. « Apparemment vous n'avez pas été très sages et vous êtes donc en retenue avec moi aujourd'hui ce qui est parfait. Mes boules de cristal ont besoin d'être polis, cela déclencha un rire chez Ramza, mais la sorcière l'ignora. Et j'ai une pile de tasse aussi à nettoyer. Ah et... interdiction d'utiliser la magie bien sûr. » ajouta-t-elle un sourire aux lèvres. Elle déposa sur une petite table deux torchons et deux sprays qui serviraient à nettoyer les globes. Quant aux tasses, elles étaient toutes entassées dans une petite salle à côté, mais ils auraient assez affaire avec la cinquantaine de boules de cristal entreposées un peu partout dans la salle. Pourquoi en avait-elle autant, ce n'était pas comme s'il y avait beaucoup d'élèves qui prenaient sa matière. « Et le fun peut commencer. » râla le Serpentard. D'autant plus qu'elle ne semblait pas du tout décidé à les laisser seul, s'installant sur un épais coussin en les observant à travers ses lunettes à montures épaisses. « Ne me dis pas que tu prends sa matière quand même ? Elle craint de fou celle-là. » chuchota-t-il à son camarade Gryffondor en se saisissant d'un globe de cristal dans une main et en l'aspergeant de produit nettoyant avec l'autre.

(1037)

(c) SIAL ; icons sial




Drownin' my soul in the basement, aye, I ain't got much in the bank, I got a lot I could say, Tied up with goddesses, hey, I hope you forgive my mistakes, Yeah, ride around with a renegade, You should take a seat, save your energy, I try to heal the gods with a band-aid, And in time of need, you call your enemies.
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 129
Âge : 14 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan Empty
MessageSujet: Re: Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan   Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan EmptyMar 23 Fév - 1:46


Avoir les boules... de cristal

Karma police, I've given all I can. It's not enough, I've given all I can but we're still on the payroll. This is what you'll get, this is what you'll get. This is what you'll get when you mess with us.
Flynn & Ramza


For a minute there, I lost myself, I lost myself. Flynn, l’allure débraillée, le jean aux multiples déchirures enfoncé dans ses Doc Martens noires, chemise à carreaux rouges et noirs (au moins portait-il les couleurs de sa maison, à défaut d’avoir décidé de revêtir l’uniforme de l’école) fermée sur un tee-shirt noir –c’est qu’il caillait sévère dans les couloirs du château, sifflotait l’air de Radiohead. Le groupe britannique était sans conteste l’un des favoris de Flynn et il l’avait d’ailleurs défendu durant un débat animé qu’il avait eu la veille avec Fiona. La blonde avait la curieuse idée de préférer les Spice Girls à Muse, mais après tout, chacun ses goûts et son style musical. Il grimpa l’escalier en spirale, toujours en chantonnant, mais la trappe n’était pas encore ouverte. La divination n’était pourtant pas un cours qu’il avait choisi, averti par Victoire de l’affection que portait Trelawney aux prédictions tragiques farfelues et aux bouteilles de xérès. Mais ce n’était pourtant pas la première fois qu’il se rendait dans son antre où l’atmosphère lourde et envahie de parfums était aussi désagréable que la façon dont la pseudo voyante le regardait derrière ses lunettes rondes. Il fallait dire qu’à force de collectionner les retenues en quatre ans de scolarité, Flynn avait écumé les divers lieux de colles possibles.

Constatant avec une pointe de regret qu’il allait devoir se coltiner cette retenue seul, or c’était toujours bien plus amusant à plusieurs, le métis vit finalement arriver Ramza Baksh, un élève de son année mais dont il n’était pas spécialement proche. Mais qu’importe ! Ce serait l’occasion de faire connaissance ! Beaucoup de rumeurs courraient sur le Serpentard, que ce soit concernant son appétence pour les bagarres ou sur les opinions très publiques de son père, un des big boss du Ministère et appréciateur de Magicis Sacra. Mais Flynn ne s’étaient jamais arrêté aux bruits de couloirs. Il aimait se forger sa propre opinion et non se contenter de celle des autres. « Salut ! J’t’avoue que je suis content que tu sois là, se retrouver en tête avec tête avec l’autre folle, c’est pas une partie de plaisir, croie moi ! » Même s’ils ne se côtoyaient que durant les cours qui mélangeaient leurs deux maisons, Flynn supposait que Ramza n’ignorait pas sa réputation d’animateur officiel des Gryffondors ce qui lui attirait nombre de colles car c’est bien connu, les profs n’ont pas d’humour. Il remarqua que le garçon le fixait et un sourire malin celui qui peuple les cauchemars de Stefinou retroussa ses lèvres. « Qu’est-ce que tu as ? Est-ce que je dois m’inquiéter de me retrouver avec un cocard ? » Sans doute était-ce un brin suicidaire dangereux de jouer la provoc’ avec un mec à priori plus rapide à jouer de ses poings qu’à dégainer des répliques assassines mais que voulez-vous, Flynn aimait le risque.

Flynn allait ajouter un mot probablement quelque chose de très spirituel à l’insulte à peine déguisée qu’avait prononcé Ramza mais la trappe finit par s’ouvrir et la voix de Trelawney retentit. Aussi le lion grimpa à l’échelle et passa la trappe pour se retrouver dans la salle de cours, se sentant aussitôt désagréablement scruté par les yeux rendus immenses avec ses lunettes de la professeure. Ramza le suivit ce qui donna le signal à la sorcière pour leur faire son bla-bla habituel à savoir leur dévoiler leur punition. Flynn soupira fortement –on se faisait sérieusement chier, non ? « Sybille, Sybille, commença-t-il le ton traînant. Est-ce que tu peux pas abréger ces conneries et plutôt partager un verre avec nous ? T’as autant envie d’être ici que nous. » Une expression offusquée sortit de la grande femme et elle lui présagea aussitôt tout un tas de malheurs, prédiction à laquelle il n’accorda, évidemment, aucune importance. Peu décidé à obéir immédiatement aux consignes délirantes d’une bonne femme qui ne lui faisait même pas cours, Flynn observa avec amusement Ramza râler puis s’atteler à la tâche. « Non. Bien sûr que non. Victoire m’avait prévenue que tout ce qui sortait de la bouche de cette prof était un tissu de conneries. Toi j'imagines que c'est pareil ? » Contrairement à son camarade, il ne s’embêta pas à baisser la voix. Il n’en avait rien à faire que Trelawney l’entende, et encore moins qu’elle le punisse davantage. Il ne croyait absolument pas en la divination et si cela l’énervait, c’était pareil.

Code Grey WIND.


I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/
 
Avoir les boules... de cristal ϟ Flynn Mulligan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Divination-
Sauter vers: