Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
PC Portable Gamer 15.6″ Asus A15 TUF566QM-HN039T ...
Voir le deal
1299 €

Partagez
 

 PV • I can't cancel Quidditch, can I?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 601
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? EmptyMar 29 Déc - 19:08

Jensen & Ramza.
I'm checking my vital signs. Drawing my battle lines. Going to war again. Feeling the rhythm inside of my chest. All I need is just a pen. I know I was born for this. Don't care for the critics. My words are like physics. A force that they can't stop. They just don't get it, I think they forget. I'm not done till I'm on top. I know I was born for this.
 La vie de Jensen avait radicalement changé depuis les vacances d’hiver. Déjà, et gros changement dans sa vie, il avait une copine. Tous les Serpentards étaient au courant de son idylle avec Viska, surtout depuis qu’ils s’étaient affichés devant toute la maison après la victoire des verts et argents sur les Gryffondor mi-janvier. Ceux qui doutaient encore de leur romance avaient donc été servis au moment de la petite fête organisée par les préfètes. Après quoi, Viska avait été enlevée et Jensen n’avait plus été que l’ombre de lui-même pendant une semaine, jusqu’à ce que la jeune femme refasse surface. Il avait assisté à ses cours, essentiellement parce qu’on ne lui avait pas vraiment laissé le choix mais s’était sciemment éclipsé tout le reste du temps. Il avait cherché, sans succès aucun, un moyen pour retrouver sa copine, sans pouvoir quitter les murs du château. Son humeur de chien avait été subie par toute sa maison, qui avait rapidement compris qu’il valait mieux le laisser faire ce qu’il voulait. Quant au Quidditch, Jensen avait tout simplement laissé tomber. Les entraînements de l’équipe avaient été annulés dès l’instant où il avait su que Viska avait disparue et n’avaient repris que deux semaines plus tard, sans lui, sous la supervision de Noé et Alfie, membres de l’équipe depuis toujours et sans doute les seuls capables de tenir l’équipe en son absence, Erin était occupée par la troupe de danse qu’elle avait repris en l’absence de Viska, et le temps qu’elle se remette sur pied. Lorsque la blonde était revenue justement, Jensen avait carrément séché tous les cours, pour rester à son chevet, s’énervant face à la vieille McGonagal qui tentait de tout faire pour qu’il retourne en cours. Têtu comme pas possible, le capitaine avait campé sur ses positions et n’ avait quitté l’infirmerie qu’à de rares moments, et seulement parce que sa petite amie ne le voulait pas dans le coin quand ses pansements étaient changés, pour une raison qu’il ne comprenait pas. Il n’avait pas peur du sang, il n’allait donc pas tomber dans les pommes, c’était stupide.

Depuis quelques jours, cependant, tout semblait reprendre un cours relativement normal. Il avait passé le week-end avec Viska en dehors du château, chez sa sœur dans le village sorcier voisin. La veille, le banquet en honneur aux membres du Ministère s’était déroulé plus ou moins sans encombre, et il avait même su que les entraînements de Serpentard se passaient, pour le moment, pas trop mal. Il n’y en avait eu qu’un pour l’instant et Jensen n’y avait pas participé, mais Noé l’avait tenu au courant, alors qu’Alfie lui, lui avait fait comprendre que son comportement était excessif. Jensen avait levé les yeux au ciel, trop fatigué pour répondre au blond, trop détaché du Quidditch pour vraiment s’en soucier. Mais il comprenait les préoccupations du jeune homme. Aussi, même s’il n’était pas vraiment sur le terrain, il pouvait toujours tenter d’arrondir les angles. Même s’il n’avait pas la tête à s’entraîner, Serpentard restait proche de la victoire et tout ce qu’ils avaient à faire, c’était de remporter leur dernier match de l’année contre Serdaigle, à la fin du mois. Sauf que l’écossais ne se voyait pas reprendre le chemin du terrain de Quidditch de sitôt, ce qui semblait perturber Viska plus que lui, d’ailleurs.

Alors qu’il était justement dans la Salle Commune des verts et argents, il repéra Ramza Baksh, un quatrième année qui était venu le voir en tout début d’année scolaire, alors qu’il était fraîchement capitaine, pour lui parler de la future place de Batteur qui se libèrerait à la fin de l’année et au départ d’Alfie de l’école. Jensen connaissait rapidement Ramza, il connaissait plus sa sœur, qui avait son âge, et surtout son père, collègue de son propre père et dont il avait, un temps, partagé les idéaux, même si tout cela lui était passé il y avait quelques temps maintenant. S’il ne jouait pas encore pour Serpentard, il lui avait cependant affirmé qu’il pouvait s’entraîner malgré tout et qu’ils avaient toujours besoin de remplaçants. Et maintenant en était la preuve, puisque Jensen ne comptait remettre un pied sur le terrain de Quidditch avant quelques temps et que la place qu’il occupait en tant que batteur était donc vacante. Viska étant en compagnie de Peony il ne savait où -et il devait bien avouer que ne pas savoir où se trouvait exactement sa copine le rendait malade- il se dirigea vers son cadet, bien décidé à le motiver pour le dernier match. « Ramza, t’as cinq minutes ? Je voudrais te parler du prochain match de Quidditch. » Il prit place dans un fauteuil en face du jeune sorcier, plantant ses yeux bleu acier dans ceux du quatrième année. « Tu veux toujours être batteur pour l’équipe de Serpentard, pas vrai ? » Mieux valait s’assurer, en premier lieu, que les envies du garçon n’avaient pas changé en cours de route, car s’il se destinait maintenant à être attrapeur, il l’enverrait voir Noé, c’était bien plus simple.
acidbrain


• 835 mots •



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? EmptySam 2 Jan - 16:24





The Slytherin common room was a long, low underground room with rough stone walls and ceiling from which round, greenish lamps were hanging on chains.

Installé à une des tables de la salle commune de Serpentard, Ramza était en train de rédiger son devoir de métamorphose. Ce n'était pas le sujet le plus passionnant des sujets qu'il avait à travailler, mais il n'avait pas le choix. Comme à son habitude il aurait sans doute une note passable même si les matières un poil plus pratique était plus sa tasse de thé. Cela dit il préférait largement les potions ou la défense contre les forces du mal à la métamorphose. Il ne voyait vraiment pas l'intérêt de changer un hérisson en pelote d'épingles contrairement aux sorts et maléfices qu'il pouvait apprendre en défense contre les forces du mal ou aux poisons et antidotes, ou d'autres potions aux effets plus intéressants encore qu'il découvrait lors de ses cours dans les cachots. Mais il n'avait pas le choix s'il voulait avancer dans les années. Si Poudlard restait un lieu plus accueillant que sa propre maison, il n'avait aucunement envie de répéter les mêmes cours, surtout les moins intéressants. L'enfer sur Terre.

Le jeune homme releva la tête lorsqu'il entendit deux de ses camarades discuter non loin de lui. Derrière eux, le panneau d'affichage annonçait le match de Quidditch qui allait faire s'affronter Serdaigle et Serpentard et il s'agissait justement du sujet de discussion de ces deux élèves. « Tu penses que sans McGowan on a une chance ? » demanda l'un d'eux. Ramza se montra plutôt curieux sur le coup (de toute façon la discussion était sans aucun doute plus intéressante que son devoir de métamorphose) et tendit l'oreille. « Je sais pas, j'ai été voir leur dernier entrainement, c'était bien, mais pas pareil quoi. » répondit l'autre. Ramza lui-même avait assisté à l'entrainement des verts et argents des gradins. Il le faisait plutôt régulièrement (sauf lorsque la météo était vraiment pourrie, là il passait son tour) dans l'espoir que ça lui permettrait, l'an prochain, de plus facilement s'acclimater avec le reste de l'équipe une fois les sélections réussies. Ces dernières n'allaient pas forcément être simples, il serait sans doute confronté à d'autres élèves avec de meilleurs balais que lui, tandis que le jeune homme devrait se contenter d'un vieux comète 260 appartenant à l'école. Mais il avait pris de l'avance en allant voir le capitaine de l'équipe, Jensen McGowan et en lui faisant part de son désir de rejoindre l'équipe au départ d'Alfie Hartley, l'actuel batteur, qui était en septième année. Il ne lui resterait plus qu'à faire ses preuves à la rentrée prochaine et il avait hâte. Au moins quelque chose qu'il attendait avec impatience à l'école.

Lorsque Ramza vit que d'autres élèves avaient quitté les fauteuils confortables de la salle commune pour en sortir, le garçon migra vers l'un d'eux. Quitte à étudier, autant le faire dans le confort. Il cala son parchemin contre le dossier d'un livre et s'installa à moitié allongé dans l'un des canapés. Le kiffe. Pour autant, son devoir n'en était pas plus intéressant et ça, c'était définitivement moins kiffant. Heureusement pour lui, il n'allait pas tarder à en être extrait par l'arrivée du capitaine de quidditch de son équipe. Lorsqu'il le vit s'installer devant lui, Ramza se demanda s'il s'attendait à ce que son cadet déguerpisse pour laisser la place au reste de sa bande, mais Jensen était seul et surtout, il s'adressa directement au garçon. « Ouais ouais j'ai cinq minutes. » répondit-il de manière détachée. 5, 10, 15, 20 minutes, même une heure, deux heures, pour parler Quidditch au lieu de faire ses devoirs, Ramza était définitivement partant. Mais que voulait lui demander Jensen ? Son avis sur la nouvelle tactique de l'équipe ? Il doutait que ce soit le cas, Ramza n'avait jamais été reconnu pour ses qualités stratégiques parce qu'il n'avait jamais eu à faire ses preuves. Bien sûr que lorsqu'il avait assisté aux matchs ou aux entrainements de sa maison, parfois il se disait que cette tactique là serait peut-être mieux à la place de celle-là, mais jamais n'en avait-il fait part à une autre personne que lui et cela aurait difficilement pu remonter aux oreilles du capitaine de Quidditch.

Ramza n'eut pas à attendre longtemps, Jensen ne chercha pas à créer le suspense et demanda directement à son cadet s'il désirait toujours être batteur pour son équipe. Ce dernier serra les dents. Quelque chose s'était passé encore vis à vis de son comportement ? Est-ce que leur directrice de maison avait entendu dire que Ramza voulait intégrer l'équipe de Quidditch mais que son comportement n'était pas assez convenable pour l'autoriser ? C'était la crainte du garçon, qu'on l'empêche de jouer juste parce que d'autres le faisait chier. Un peu sur la défensive, craignant la réponse de son interlocuteur il demanda « Ouais, pour les sélections de l'an prochain, ça n'a pas changé, pourquoi ? ». Il s'était redressé sur le canapé et avait posé son devoir à côté de lui. Les sourcils légèrement froncés, ses yeux ne quittèrent pas ceux du capitaine de Quidditch.

(825)

(c) SIAL ; icons sial




I'm too quick to get caught up in your shade, Abracadabra, step into my frame.
Here's a show, you don't want to miss.


Dernière édition par Ramza Baksh le Mer 7 Avr - 1:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 601
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? EmptyDim 17 Jan - 16:29

 Loin de chercher à faire fuir Ramza -après tout, leurs pères se connaissaient et travaillaient pour la même institution- Jensen savait cependant quoi éviter pour le mettre en rogne. Et comme il n’avait pas envie de se prendre un poing en pleine figure, clairement, il ne comptait pas le chasser de son fauteuil. « Parfait. » Jensen n’avait pas réellement l’habitude d’aller voir n’importe qui pour parler Quidditch. Il avait son noyau sûr, composé des membres de l’équipe, avec qui il échangeait sur les différentes techniques et tactiques qu’ils pouvaient utiliser, ou encore son frère aîné, qui n’était nul autre que le professeur de vol. Il pouvait donc se douter que la situation était pour le moins trompeuse, voire potentiellement étrange. Mais on parlait Quidditch, pas poisons mortels, Ramza pouvait se rassurer. Et si jamais son comportement venait à être dérangeant, il aurait sans doute plus de chance d’avoir affaire à la directrice des Vert et Argent qu’à son jeune frère.

Jensen devait l’avouer, savoir que des élèves étaient intéressés pour intégrer l’équipe de Quidditch alors que de nombreux septièmes années allaient quitter l’école était rassurant. Cela voulait dire que l’équipe était toujours attrayante, et peut-être, qu’il faisait moins peur que Weasley-la-furie. Encore que, de ce côté, rien n’était moins sûr, personne ne voulait se mettre le capitaine à dos depuis quelques semaines. Sauf les Gryffondor, mais ils étaient plus idiots les uns que les autres, donc bon. « Tu ne voudrais pas t’entraîner avec l’équipe, avant ? Le dernier match de l’année arrive pour notre maison. » Il opposerait Serpentard à Serdaigle et si Jensen s’était tout d’abord demandé s’il aurait les capacités de tenir son poste avec Fiona face à lui, maintenant, le gros point d’interrogation venait surtout de Viska. Il ne se voyait pas quitter sa petite amie traumatisée pour une histoire de victoire. Il savait qu’elle pourrait signer un début de carrière prometteur dans le Quidditch, puisqu’elle ferait arriver la coupe dans ses mains la première année où il devenait capitaine, la ravissant ainsi à Victoire, mais il avait vraiment du mal à se dire que Viska devrait rester seule tout ce temps. Surtout que cette fois, il savait qu’il ne pourrait pas compter sur Peony, la rouquine n’aimant pas le Quidditch et n’assistant jamais aux matchs. Poussant un soupir, il reposa son regard sur le quatrième année. « Je ne vais pas te mentir, je n’y participerai sans doute pas. Avec Viska qui vient seulement de revenir et son père qui court toujours, ma place dans l’équipe est libre, pour le moment. » Rien n’était sûr encore, mais Jensen ne se sentait pas d’occuper une autre place que celle qui était la sienne après ne s’être pas entrainé pendant près d’un mois. Même s’il avait toujours été particulièrement doué en Quidditch et en Vol sur Balais, il n’était pas un sur-homme. Et à dire vrai, il n’était pas sûr d’être capable de se concentrer assez pour sa place habituelle non plus. Cela demandait une attention accrue du terrain entier, alors qu’il savait pertinemment que son regard allait se perdre dans les tribunes à la recherche de sa petite amie, une boule au ventre.

La situation actuelle de l’équipe de Serpentard étant connue de tous, l’écossais savait que son camarade était au courant de la réorganisation qui avait eu lieu. Alfie et Noé reprenaient les rennes, mais Jensen savait qu’il n’aurait pas le droit de baisser les bras bien longtemps encore. Si Viska ne comprenait pas ses décisions, son frère lui, pesait un minimum dans la balance. Avec un peu de chance, tout cela n’empêcherait pas Jensen d’être encore capitaine l’an prochain. « Je ne t’oblige à rien, mais tu sais sans doute que Noé et Alfie sont à la tête de l’équipe pour le moment, ils ont repris les entraînements, et on n’est qu’à une victoire de la Coupe. » Ce qui voulait dire que s’ils écrasaient Serdaigle, ils seraient les rois de la saison, les rois de l’école, et peut-être plus encore. Jensen avait envie de gagner, bien entendu, tout cela ne s’était pas évaporé lorsque Viska avait été enlevée, séquestrée, et battue par son père. Mais il sentait au plus profond de lui-même que s’il mettait un pied sur le terrain, il mènerait l’équipe à sa perte. N’était-ce pas également à cela que l’on reconnaissait un bon capitaine ? Lorsqu’il savait prendre des décisions difficiles, même si elles lui brisaient le cœur et l’esprit ? Il devait agir pour le bien de l’équipe avant tout.
acidbrain



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? EmptyMer 7 Avr - 1:39





The Slytherin common room was a long, low underground room with rough stone walls and ceiling from which round, greenish lamps were hanging on chains.

Ramza n’irait pas dire que c’était un honneur que d’avoir Jensen McGowan, LE capitaine de l’equipe de Quidditch de sa maison, lui adresser la parole, mais presque. Enfin il lui avait déjà parlé auparavant lorsqu’il lui avait fait part de son désir de rejoindre l’équipe à l’avenir mais depuis ce n’était pas comme s’ils s’étaient adressés la parole bien souvent et pourtant ce soir, le capitaine avait tenu à parler à Ramza en particulier et ça faisait quelque chose au jeune vert et argent. Mieux encore, le sujet concernait vraiment le Quidditch et le futur (enfin Ramza l’espérait) rôle du garçon dans l’équipe. Mais le doute commença à s’installer dans l’équipe de Ramza. Pourquoi est-ce que Jensen venait aborder la question du Quidditch maintenant ? De ce qu’il savait, Alfie Hartley n’était pas près de quitter son rôle de batteur et ses premières craintes firent surface. Si le vert et argent, en temps normal, assumait ses nombreuses retenues, il avait toujours eu peur que cela soit un frein à son intégration à l’équipe. Après tout un professeur était capable de l’interdire de jouer ou alors Jensen lui-même en tant que capitaine, pouvait se dire qu’un élément perturbateur comme Ramza pouvait très bien ne pas convenir et préférer quelqu’un d’autres à sa place. C’est pour cela que le vert et argent s’était toujours dit que le jour où les sélections viendraient lors de sa cinquième année, il excellerait de manière à montrer qu’il était indispensable.

Cependant, rien dans la réponse de Jensen ne laissait indiquer qu’il s’apprêtait à lui annoncer une mauvaise nouvelle ou à lui faire de quelconques remontrances. Et la suite pour Ramza fut d’ailleurs bien surprenante. « Pardon ? » demanda-t-il ayant pourtant très bien entendu ce que son aîné venait de lui dire. Ou peut-être avait-il halluciné ? Ce ne pouvait être possible. Mais d’un autre côté cela allait bien avec les rumeurs actuels qu’il avait entendu juste un peu plus tôt. Jensen expliqua la raison de sa demande et cela confirma d’autant plus ce que s’étaient dits les autres élèves. « C’est que... » Ramza ne savait que répondre. Était-il gêné ? « J’adorerais y participer mec, mais je n’ai pas encore fait les sélections et tout. Et je sais que t’es le capitaine, alors c’est pas une bonne excuse, tu peux sans doute décider de ce que tu veux, mais je me sens pas prêt, je veux pas que mes premiers pas dans l’équipe soit merdique tu vois. » Est-ce qu’il se défilait ? Certains pourraient dire ça (mais alors Ramza leur collerait un poing dans la figure parce que ce n’était pas du tout le cas). Non, c’était surtout parce qu’il ne désirait pas voir Jensen s’écarter de l’équipe de Quidditch. Il faut dire que leur capitaine était doué pour le sport et même si une victoire au sport sorcier résidait surtout dans le travail d’équipe, si leur capitaine avait été un mauvais joueur, ils ne seraient pas arrivés jusqu’ici. « Mais tu n’as pas peur que sans toi ils ne sachent pas gérer l’équipe ? » Demanda-t-il alors.

L’adolescent comprenait parfaitement les raisons qui pouvaient pousser son ainé à ne pas participer à ce match ci, après tout, toute l’école était au courant de la relation qui le liait à Viska Spingate, mais n’ayant jamais vu les deux autres membres qu’avaient cité Jensen à l’oeuvre en tant que co-capitaines, Ramza était un peu inquiet de la victoire des verts et argents. « Enfin après tant que tu n’abandonnes pas le Quidditch à vie, ça devrait le faire j’imagine. Mais je suis désolé, pour moi je vais malheureusement passer mon tour pour cette fois. Même en m’entrainant maintenant je ne serais jamais prêt pour un match décisive comme ça, surtout que j’ai pas de balai je vais devoir emprunter les balais merdiques de l’école alors je partirais avec beaucoup d’handicaps. » expliqua-t-il. D’ailleurs ce n’était pas comme-ci ce dernier point allait se résoudre de lui-même dans le futur, après tout il n’avait pas les fonds pour s’acheter lui-même son propre balai et ce n’était pas son père qui allait l’y aider. « T’avais quelqu’un d’autre en tête j’espère ? » ajouta l’adolescent en fixant du regard son camarade capitaine.

(694)

(c) SIAL ; icons sial




I'm too quick to get caught up in your shade, Abracadabra, step into my frame.
Here's a show, you don't want to miss.
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 601
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? EmptySam 10 Avr - 12:15

 Jensen avait l’habitude de rouler des mécaniques depuis qu’il était tout petit, et il ne s’était pas gêné d’agir de la même façon au château. Réparti à Serpentard avant même que le Choixpeau ne soit complètement posé sur sa tête, il avait rapidement pris l’habitude de déambuler dans les couloirs comme si le château lui appartenait. Et il n’acceptait généralement pas qu’on lui dise non, cela allait de soi. Aussi, quand Ramza émît des réserves quand a rejoindre l’équipe de Quidditch de leur maison pour le prochain match, il fronça les sourcils avant de faire un vague geste de la main. « T’inquiètes, tu ne pourras pas faire pire qu’Isaac, une vraie brêle ce mec Tu sais, le Quidditch, faut pratiquer pour s’améliorer. Si tu restes sur un banc à attendre que ça se passe, tu ne risques pas de progresser. » Quant aux sélections, ce n’était de toute façon pas pour le moment. Tout ce qu’il voulait, c’était une équipe la plus remplie possible puis le match contre Serdaigle et surtout, qu’il puisse être sûr des joueurs remplaçants.

« Je fais pleinement confiance à mon cousin et Alfie, sinon je ne leur aurait pas laissé l’équipe à charge. » Pour qui le prenait-il ? Un abruti ? Quelqu’un qui n’était pas capable de faire les bons choix ? C’était pourtant lui qui avait le dernier mot sur les membres de l’équipe, remettre ses choix en question pouvait amener à de gros soucis. Les sourcils froncés, Jensen planta son regard bleu gris sur le quatrième année. Il ne comprenait pas cette soudaine remise en question de sa décision. « Et puis, Alfie et Noé sont dans l’équipe depuis des années. Ils se requalifient chaque fois en tant que titulaires, ils savent ce qu’ils font normalement. » Non, vraiment, Jensen avait pleinement confiance en son attrapeur et son second batteur. Par contre, il devait bien avouer qu’il n’appréciait pas trop que sa parole et ses décisions soient remis en doute. Ça ne pesait pas vraiment du bon côté de la balance pour Ramza, toute cette histoire. « Et ce n’est pas comme s’ils devaient tout faire, ils ont les stratégies, ils ont les techniques. Je serais là à quelques entraînements, je pense, si j’arrive à traîner Viska. Mais je ne peux pas jouer. Et Serpentard a encore des Nimbus 2001, c’est toujours mieux que des vieux Brossdur ou des Comètes. » Parce que s’il était sur le terrain et non pas dans les gradins à côté de la blonde, il savait pertinemment qu’il passerait son temps à la chercher du regard, ce qui n’aiderait clairement pas.

Bien évidement, la réponse du quatrième année ne le satisfaisait pas du tout. Il était bien parti pour tenter de le raisonner pourtant, mais visiblement, Ramza était plus têtu qu’une mule. Il secoua la tête de gauche à droite en signe de négation. Le Quidditch était toute sa vie, littéralement, il ne pourrait jamais tirer un trait là-dessus. « Je compte devenir jouer professionnel, je ne peux pas arrêter le Quidditch. » Parce que s’il arrêtait le Quidditch, que ferait-il à la place ? Nul doute que son père lui trouverait un bon poste au Ministère, après tout, il était le President-Sorcier du Magenmagot, il savait sûrement quelles ficelles tirer pour que son fils soit bien traité. Mais tout ce qui l’importait, c’était le Quidditch. Heureusement que ses parents n’y voyaient là aucun inconvénient. « Non, pas vraiment, j’ai pensé à toi parce que tu m’avais dit vouloir prendre la place d’Alfie si possible. » il fallait bien avouer qu’il n’avait pas pris le temps de plus réfléchir, mais en même temps, il n’avait pas vraiment l’esprit à tout cela. C’était bien pour ça qu’il avait délégué l’équipe à Noé et Alfie.
acidbrain


• 614 mots •



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 71
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? EmptyHier à 0:34





The Slytherin common room was a long, low underground room with rough stone walls and ceiling from which round, greenish lamps were hanging on chains.

« Je sais, je sais, mais tu vois dans une compétition de boxe par exemple, si tu y vas sans être prêt et qu'à la fin tu te prends une branlée, y a rien de pire pour réduire ton estime de soi à zéro. J'ai pas envie que mes débuts dans l'équipe soit ceux de quelqu'un qui fait perdre les Serpentard. » Même si le rôle en tant que batteur était plus en tant que soutien que d'attaquant, un bon batteur pouvait toujours aider ses coéquipiers à être bien protégés et donc  à marquer des points. Si Ramza manquait à cette mission alors cela pouvait nuire aux Serpentards et leur faire perdre des opportunités d'offensives, donc des points, donc la victoire contre l'équipe de Serdaigle.

La question sur la fiabilité du leadership de l'équipe à l'heure actuelle sans Jensen n'était en rien une remise en question des choix du capitaine que plutôt de ne pas avoir l'actuel capitaine à son poste. Ramza ne pouvait pas imaginer un match sans le cinquième année alors savoir qu'il ne comptait pas participer à l'affrontement contre Serdaigle le laissait dubitatif. Pour autant le froncement de sourcil de son ainé lui fit comprendre que ce dernier n'avait pas apprécié la question. Qu'allait-il faire ? Lui sauter dessus ? En tout cas sa réponse, le cadet le ressentit un peu agressivement. « J'imagine que tu sais ce que tu fais. » finit-il par lâcher avec une certaine nonchalance ne désirant pas se mettre à dos le capitaine des verts et argents avant même de faire parti de son équipe. Il ajouta cependant, content de ce qu'il venait d'apprendre : « Mais top pour les nimbus 2001, je me voyais vraiment pas être très utiles sur ces allumettes. » Non pas qu'il remettait tout sur le dos du balai, mais si celui qu'il avait était pourri, le garçon n'irait pas bien loin dans un match face à d'autres joueurs. Heureusement que le rôle de batteur ne demandait pas d'être aussi rapide qu'un attrapeur par exemple.

« Tant mieux si tu ne comptes pas arrêter, ce serait une perte. » lança Ramza lorsqu'il entendit la réponse de Jensen vis à vis de sa future carrière dans le Quidditch. Alors ce n'était qu'une mauvaise passe, peut-être que l'équipe de Serpentard garderait son capitaine même s'il ne comprenait pas qu'il puisse ne pas vouloir faire le match qu'il leur restait. Il n'y avait rien de mieux que de voler sur un balai pour se changer les idées. « C'est gentil en tout cas d'être venu m'voir. Peut-être tu peux essayer avec le nouveau Piazzolla là ? Je sais pas ce qu'il vaut sur un balai, mais ils doivent bien avoir du Quidditch en Argentine j'imagine. »  Il n'avait pas beaucoup parlé avec son nouveau camarade de chambre, mais en même temps il appréciait aussi cela, le fait que ce garçon soit quelqu'un de plutôt calme. Quand Ramza allait dans son dortoir généralement s'était pour se poser pépère alors il n'y avait rien de pire que d'être avec quelqu'un de bavard. « Bon, pas que j'aime pas papoter avec toi, mais malheureusement je dois encore rédiger ce foutu parchemin de métamorphose. À moins que tu veuilles m'aider, je suis sûr que vous avez déjà fait ça l'an dernier. » dit-il un sourire aux lèvres n'imaginant pas une seule seconde que son camarade veule se taper des devoirs supplémentaires. En attendant, le Serpentard devait quand même se concentrer sur son travail. Il récupéra le devoir qu'il avait posé sur la table et se réinstalla confortablement dans le fauteuil gardant quand même un oeil sur son ainé au cas où il se déciderait à bien vouloir l'aider.

(Terminé pour Ramza)

(c) SIAL ; icons sial




I'm too quick to get caught up in your shade, Abracadabra, step into my frame.
Here's a show, you don't want to miss.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • I can't cancel Quidditch, can I?   PV • I can't cancel Quidditch, can I? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • I can't cancel Quidditch, can I?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: