AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -40%
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 ...
Voir le deal
25.99 €

Partagez
 

 L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ramza Baksh
Ramza Baksh
Serpentard

Parchemins : 38
Âge : 15 ans (21-12-2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo Empty
MessageSujet: L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo   L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo EmptyMar 29 Déc - 19:53





thinking that he would soon have had enough of the library to last him a lifetime, he buried himself once more among the dusty volumes.

Allongé sur son lit, Ramza contemplait le plafond. Le garçon n'était pas d'humeur. Enfin, il y avait-il un jour où il était d'humeur de manière générale ? Pour beaucoup il paraissait toujours exécrable. Un vrai Serpentard d'autres disaient. Pourtant il était tout à fait capable de se montrer sympathique, sans ça il n'aurait pas d'amis, sa mère ne l'aimerait pas, bref, il n'était certes, pas parfait, mais en aucun cas était-il constamment méchant. Mais aujourd'hui son humeur était plutôt du mauvais côté. Disons qu'il n'avait envie de rien, allongé sur son lit un jeudi après les cours alors qu'il savait très bien qu'il avait pléthore de choses à faire. Le plafond lui paraissait beaucoup plus intéressant à contempler. Mais malheureusement il n'était pas tout seul dans cette histoire et lorsqu'il entendit au loin, le clocher de l'école résonner, il comprit qu'il allait devoir bouger. Le temps qu'il arrive à la bibliothèque il serait de toute façon déjà en retard. Mais ce n'était pas comme si il avait hâte d'y rejoindre sa partenaire de travail et pourtant elle n'en était pas la cause du tout.  

À l'occasion d'un nouvel exposé d'Histoire de la Magie (punaise, qu'est-ce qu'ils aimaient les exposés dans cet école), le garçon était voué à travailler en binôme avec Lucrecia Castillo, une nouvelle arrivante de cette année avec qui il s'entendait bien, enfin ils avaient des rapports cordiaux quoi. Ce qui dérangeait le plus le vert et argent c'était surtout que le travail en binôme le forçait à travailler là où seul, il pouvait ne rien faire, ça ne le dérangeait pas. Une once de culpabilité venait l'habiter lorsqu'il avait ce cheminement de pensée pendant les travaux à deux du coup il se sentait obligé de potasser un peu. La condition était qu'il ne fallait pas s'attendre à ce qu'il travaille seul de son côté et une séance seulement devait être organisée pour faire ce travail, pas plus. C'était ainsi qu'il l'avait présenté à Lucrecia, qu'elle apprécie ou non. Ce n'était pas de sa faute si ce fantôme de pacotille les avait dispatché ainsi.

Lorsqu'il arriva à la bibliothèque en trainant des pieds, il s'attira immédiatement le regard foudroyant de la bibliothécaire. En réponse il lui adressa un sourire, qui tenait plus de la grimace et se dirigea vers une table où sa partenaire de travail l'attendait. « Désolé du retard. Ça roule ? » lui lança-t-il. Point d'excuse bidon du genre " j'ai pas vu l'heure passée ", il s'excusait par respect pour elle et puis c'est tout. Puis on parlait d'un retard de cinq à dix minutes, c'était pas la mort non plus. « Bon ben c'est parti pour kiffer la vie sur l'historique des lois mises en place sur les loups garous. T'as commencé à regarder un peu ? » demanda le jeune homme avec culot (genre ce serait top si t'avais déjà fait toutes les recherches en cinq minutes qu'on puisse se la couler douce ensuite). Il posa son sac sur la table (un peu trop bruyant au nouveau regard que la bibliothécaire lui adressa), puis sortit sa plume, son encrier et un parchemin qui lui servirait de brouillon. « Franchement ça craint de ouf ce taf, surtout que Binns écoute la moitié de ce qu'on dit généralement. » Qu'ils soient présents ou non dans la classe, le fantôme récitait son cours de manière monotone peu importe ce que faisait ses élèves. Les exposés qu'il donnait à faire étaient souvent plus intéressants et instructifs que son cours, c'était un fait, mais par Merlin qu'est-ce que c'était barbant de devoir les préparer.

(590)

(c) SIAL ; icons sial


Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 303
Âge : 15 ans (31.12.2000)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo Empty
MessageSujet: Re: L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo   L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo EmptyMer 30 Déc - 19:55

Lucrecia & Ramza.
I've been praying to a thousand different stars, to a thousand different arms 'til I found you. I've been chasing 'bout a thousand different hearts, for a thousand million hours, now I've found you. My nights will never be the same, the same again. I've got you running through my veins. I feel it in my head, my shoulders, knees and toes. In my bones.
Lu n’était pas forcément de la meilleure des humeurs depuis la Saint Valentin. Même si tout semblait assez clair entre elle et Thiago désormais -elle l’aimait, il l’aimait, tout allait donc bien dans le meilleur des mondes. Ou pas, car au milieu de cette situation qui avait de quoi être la plus simple au monde, il y avait la danse et tout ce que l’entraîneur leur avait dit et répété durant des années. Du fait, Lucrecia n’était pas forcément l’argentine solaire qu’elle avait l’habitude d’être. Si elle faisait parfaitement semblant d’aller bien, la frustration prenait souvent le pas sur son humeur générale et venait assombrir le moral de la jeune danseuse. A moindre mesure pourtant, toute cette histoire avait semblé avoir quelques points positifs. Lucrecia et Thiago avaient repris la danse, ensemble, comme avant. Les entraînements étaient parfois compliqués, bien trop intenses et mettaient les sentiments de Lucrecia à rude épreuve.

Pour ce qui était des cours, Lucrecia redoublait d’efforts. L’argentine mettait les bouchées doubles afin de pouvoir avoir l’embarras du choix à la fin de l’année. Certes, la directrice de Serpentard et maître des potions lui avait dit en janvier qu’elle avait le choix, qu’elle pouvait décider de rester encore à Poudlard ou de rentrer chez elle, à Castelobruxo. L’absence de Thiago à ce moment là rendait les choses plus compliquées. Maintenant qu’il était arrivé à Poudlard, Lu savait que son avenir se calquerait sur celui de l’argentin. Surtout maintenant qu’ils avaient été honnêtes l’un envers l’autre et qu’au final, elle attendait simplement que son meilleur ami et partenaire de danse accepte de tout risquer pour qu’ils soient ensemble, pour de bon. Elle prenait sur elle donc, mais parfois, sa mauvaise humeur ressortait, comme aujourd’hui, alors qu’elle avait un exposé à faire avec Ramza. Ce n’était pas la faute du jeune sorcier, avec qui elle s’entendait plutôt bien, mais l’histoire de la magie ne l’intéressait pas plus que cela. Ou du moins, le professeur Binns ne rendait pas la matière intéressante.

Contrairement à Ramza, Lucrecia n’était pas du genre à se reposer sur ses lauriers, donc elle avait potassé le sujet un minimum de son côté, sans pour autant dresser une liste complète de ce qu’ils allaient devoir aborder. Elle avait inscrit des mots clés sur son parchemin, et c’était avec trois livres ouverts devant elle, la tête reposant sur sa main gauche alors qu’elle faisait tourner sa plume entre ses doigts, qu’elle regardait ce qui s’étalait sous ses yeux, en attendant son camarade de classe à la bibliothèque.

Le brun arriva quelques minutes plus tard, Lucrecia toujours perdue dans ses pensées, à relire la même phrase pour, au moins, la dixième fois. « Hmm hmm. Et toi ? » Se contenta-t-elle de répondre, plus par automatisme d’abord. Puis elle se rendit compte, alors que le sac heurtait la table, que Ramza était là, et reporta son regard sur le jeune sorcier. « Désolée j’avais la tête ailleurs. » Elle tendit son parchemin à son camarade, avec les mots clés. « J’ai cherché des mots clés, des dates. Je pense qu’il vaut mieux axer autour des dates fortes, comme le Code de conduite en 1637 et le Registre en 1947. » Elle leva les yeux vers le sorcier, pour voir s’il l’écoutait ou s’il avait déjà décroché. « Par contre, vous avez vraiment eu des lois qui les empêchaient presque de travailler ? C’est barbare... » Elle avait retrouvé ça dans un livre plus récent, qui parlait d’une certaine Ombrage, dont Lu ne savait rien. Elle connaissait les lois d’Amérique du Sud et apprenait seulement celles du Royaume-Uni depuis qu’elle était arrivée en septembre et il y avait vraiment de grosses différences ! « Je ne comprends pas pourquoi ils ne changent pas de professeur ? Enfin, tout le monde semble abandonner la matière après les BUSEs et ne même pas vraiment suivre avant ça... » Même si elle pouvait comprendre une certaine empathie ressentie pour le professeur fantôme, les résultats étaient là, personne ne voulait continuer cette matière, ni même se couper en quatre pour les cinq années de cours obligatoires.
acidbrain


• 672 mots •
Revenir en haut Aller en bas
 
L'histoire ça craint ϟ Lucrecia Castillo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Bibliothèque-
Sauter vers: