Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -49%
Roborock S5 max
Voir le deal
274 €

Partagez
 

 I messed up for good this time ✗ Candys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1498
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyDim 3 Jan 2021 - 17:02


I messed up for good this time

And I had the week that came from hell and yes I know that you could tell. But you're like the net under the ledge. When I go flying off the edge, you go flying off as well.
Noé & Candys

La tête en vrac et le coeur à l’envers, Noé passa le mur d’entrée de la salle commune, la bonne, la sienne cette fois, celle des Serpentards. Il avait traversé le chemin menant des sous-sols au cachots dans un état complètement second. Aurait-il croisé Rusard, un préfet, Freja en personne qu’il ne s’en serait probablement pas rendu compte. Il avait vaguement l’impression d’avoir dessoûlé en l’espace de quelques minutes mais en même temps, il voyait bien qu’il ne marchait plus tout à fait droit. En revanche, il réalisait complètement l’ampleur du geste qu’il avait fait et des mots qu’il avait adressé à Tempérance. Il réalisait déjà les conséquences probables de son baiser et de ses aveux sur lui comme pour elle. Parce que la situation de Tempérance n’avait pas bougée depuis qu’il était stupidement tombé amoureux d’elle l’an passé : elle était toujours en couple, heureuse et amoureuse de Julian et il était à peu près sûr que se faire embrasser par le jumeau de sa meilleure amie ne pouvait que lui attirer des complications et une petite crise existentielle. Alors autant dire que la culpabilité de Noé était revenue de plein fouet et de plus belle. Son avenir s’était d’un coup obscurci n’ayons pas peur des mots parce que si cette mésaventure ferait sans nul doute rire ses potes (peut-être même qu’ils le féliciteraient), Candys allait définitivement le tuer. Et il n’imaginait même pas la réaction d’Erin, la seconde meilleure amie de Tempérance, à qui il avait déjà brisé le cœur en tombant amoureux d’elle alors qu’elle éprouvait des sentiments pour lui, et même si la Serpentard était passée à autre chose, qu’il lui avoue être un peu jaloux de Bartley, son parfait petit copain, quelques semaines auparavant avait installé un trouble entre eux deux que lui même ne savait trop d’où il venait. Bref, Noé était un homme mort et ne possédait toujours aucun sens de la mesure.

Cette certitude n’empêcha pas le grand blond de vouloir aussitôt parler à sa sœur jumelle. Il ne le ressentait même pas comme un choix, c’était un besoin. Candys était sa meilleure amie, sa confidente, sa moitié. Aussi vrai qu’il partageait son âme avec elle, il ne pouvait rien lui cacher. Comme Noé ne possédait toujours pas de dérogation spéciale frère pour passer la porte du dortoir des filles, il était condamné à attendre Candys au niveau de la salle commune, bien trop agité pour s’asseoir, sans compter que la seule vue de la cheminée lui serrait le cœur. Cet endroit serait toujours lié inextricablement à Erin.

Noé ne pouvait même pas compter sur le potentiel passage d’une autre fille de sa maison : il était une heure indécente de la nuit et hormis ses camarades de chambre, tous les verts et argent devaient dormir. Y compris sa sœur jusqu’il y a peu. Mais il y avait un lien plus fort que tout, qui dépasserait toujours tout sens commun et que personne ne parvenait tout à fait à comprendre hormis ceux qui l’expérimentaient et le vivaient : le lien gémellaire. Noé savait que tous les sens de Candys devaient être en alerte à ce moment précis. Qu’elle ressentait son émoi aussi puissamment qu’il le ressentait. Et quand il entendit des pas dans l’escalier, il ne fut pas surpris de découvrir le visage de celle qui ne le quittait jamais tout à fait vraiment en se retournant. « Cands, j’ai fait une connerie. » Et comme un petit enfant qui avait besoin de réconfort, il se réfugia dans les bras de sa sœur même si au vu de leur différence de taille, on aurait plutôt dit que la petite silhouette de Candys se confondait dans celle bien plus grande de Noé. Comme s’ils ne faisaient plus qu’un.

Il était toujours déchaussé, ne portait toujours qu’une cravate en haut, et son torse devait être froid à force de tout ce temps passé sans tee-shirt. Il devait aussi sentir l’alcool sans que ce seul fait ne puisse perturber Candys : elle savait que Noé et ses copains de dortoir organisaient des soirées beuveries très souvent. Mais elle connaissait aussi son frère et savait qu’il était plutôt raisonnable et responsable généralement. « J’ai embrassé Tempérance », ajouta-t-il donc histoire qu’elle prenne la mesure de l’immense connerie qui venait de se passer.

712 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


I messed up for good this time ✗ Candys Minist10


Dernière édition par Noé Montgomery le Dim 21 Mar 2021 - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2118
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyDim 17 Jan 2021 - 22:10

Candys & Noé.
When we were young we were the ones. The kings and queens oh yeah, we ruled the world. We've taken different paths and travelled different roads. I know we'll always end up on the same one when we're old. If I was dying on my knees you would be the one to rescue me. And if you were drowned at sea I'd give you my lungs so you could breathe. I've got you brother
 Candys et Noé avaient toujours eu un lien particulier. Si les jumeaux ne partageaient ni le même sexe, ni le même physique -rappelons quand même que Noé faisait une bonne trentaine de centimètres de plus que sa soeur-, ni le même caractère, ils avaient toujours été très proches, voire fusionnels. Ils leur étaient souvent arrivés de dormir ensemble, et parfois, cela leur arrivait encore de temps à autre, quand l’autre n’était pas en forme. La dernière fois que cela était arrivé, c’était au Noël de 2014, après le bal apocalyptique qu’avait vécu Noé, ses sentiments pour Tempérance faisant flamber son cœur et les sentiments d’Erin lui étant jeté en pleine figure. De retour au manoir Montgomery, Candys avait finit par quitter son lit, la nuit encore reine, pour rejoindre celui de son frère, incapable de dormir plus longtemps, une sensation désagréable lui serrant le coeur.

C’est cette même sensation, une sorte d’étouffement, mélangée à une asphyxie passagère, qui la sortie de son sommeil. Ce soir-là, elle était allée se coucher relativement tard, bien que bien avant la fin de la petite soirée dans le dortoir des garçons de septième année. Loin d’être complètement idiote, Candys savait bien qu’avec des énergumènes comme Leopold, Alfie et Harvey, les soirées étaient monnaie courante et l’alcool y coulait généralement à flot. Noé lui en avait d’ailleurs parfois conté certaines frasques, desquelles le blond avait toujours été le spectateur. Bien que préfète-en-chef, Candys n’était pour le moins pas rabat-joie-en-chef, surtout que les garçons ne faisaient, en soit, de mal à personne. Ils foutaient, certes, un bordel monstre dans leur dortoir, mais ce n’était pas aux autres élèves de nettoyer et de ranger, donc tant qu’ils gardaient ça derrière la porte fermée de leur chambre, elle passait l’éponge. Elle était donc partie se coucher après sa dernière ronde, avait discuté un peu avec Erin, puis s’était endormie. Avant de se réveiller en sursaut, à cause de cette étrange sensation. Secouant doucement la tête, la blonde se leva de son lit, attrapant le plaid argenté au bout pour le mettre sur ses épaules. Elle passa doucement devant les lits de ses camarades, pour ne pas les réveiller, ouvrit et ferma la porte dans le plus grand silence, se massant le plexus et le cou, tentant de faire passer cette sensation désagréable. Aux pieds de l’escalier, alors qu’elle arrivait dans la salle commune, une silhouette plus que familière attira son regard, encore partiellement endormi. « Noé ? Qu’est-ce que tu fais là ? » Elle fronça les sourcils, se demandant ce que son frère pouvait faire, ainsi vêtu, dans leur salle commune, à cette heure-ci. Encore plus lorsqu’il lui dit qu’il avait fait une connerie.

Noé ne faisait jamais de « connerie ». Il était certes, très peu doué avec les autres humains et d’apparence froide, elle le concédait volontiers, mais il était loin de faire des « conneries » attends ma pauvre, t’as pas tout vu. « Quoi ? » répondit-elle d’abord simplement, alors que son jumeau venait se lover dans ses bras. Ressentant la détresse de ce dernier, Candys referma son étreinte sur ce grand dadais qu’elle aimait de tout son cœur et de tout son être, sans toujours trop comprendre ce qu’il avait bien pu faire. « Noé tu es glacé. » Son plaid passa rapidement de ses épaules à celle du grand blond, les prunelles émeraudes de Candys cherchant celles, marron, de son jumeau. Il allait lui falloir plus d’informations que cela s’il espérait qu’elle puisse l’aider.

Sauf qu’elle s’était attendue à peu près à tout, sauf à ce que Noé venait de lui dire. La bombe qu’il venait de lâcher pétrifia sa jumelle le temps d’un instant, avant qu’elle ne reprenne possession d’elle-même. « Quoi ?! » Ce n’était pas possible, pas vrai ? Noé ne pouvait pas juste de faire ce qu’il venait de dire. « Attends, attends. J’ai loupé un épisode là non ? » Alors non, elle savait bien que son frère n’était plus en couple avec Dahlia, elle n’avait pas la mémoire courte, merci bien, mais... « Je vais les tuer. C’est fini, je vous interdit vos soirées beuveries tu m’entends ?! Non mais vraiment, à quoi vous pensiez ? A quoi tu pensais ?! » Candys était bien consciente que sa réaction n’était sans doute pas celle qu’aurait espéré Noé, mais vraiment, comment voulait-il qu’elle réagisse autrement ?! Son frère était au-dessus de toutes les bêtises de Leo, Alfie et Harvey, et elle s’en était toujours vantée. Il valait mieux que ces dépravés, même si ces mêmes dépravés étaient des amis et qu’elle les aimaient malgré tout. Mais Noé... Noé n’était pas comme eux ! « Noé, il va falloir que tu m’expliques, parce que vraiment là, je suis à deux doigts d’aller leur voler dans les plumes, tout mètre soixante-trois que je fais... » Et si la préfète-en-chef des vipères était généralement une adorable jeune femme, personne n’avait envie de voir son mauvais côté. Derek lui-même n’avait jamais vu qu’une infime partie de ce mauvais côté.
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1498
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyDim 21 Mar 2021 - 18:35

Noé suivit des yeux la petite silhouette de sa sœur jumelle alors qu’elle descendait les marches de l’escalier. Elle l’avait aperçue, il le vit dans son regard et il sentit dans son corps cette sensation inexplicable qui le prenait toujours lorsqu’il était avec elle. Comme s’il était finalement entier. Soudainement, et en dépit de l’erreur monumentale qu’il avait commise ce soir, il se sentit bien. Comme s’il recevait une bouffée d’oxygène après en avoir été privé. Il se doutait qu’il avait dû la réveiller, que le trouble qu’il ressentait l’avait agitée elle aussi. A une échelle un peu étrange, ils percevaient toujours les sentiments de l’autre, c’était leur pouvoir magique à eux deux, il l’avait toujours clamé. Il avait besoin d’elle et elle était , comme elle avait toujours été là pour lui, comme elle le serait toujours et inversement. « J’étais sorti. Je crois que la prochaine fois, faudra ensorceler notre porte de chambre pour qu’on y reste coincé jusqu’à ce qu’on ait dessoûle. » Il ne cherchait pas à cacher l’amertume de sa voix. Candys le connaissait mieux que personne, parfois il se demandait même si elle le connaissait mieux qu’il ne se connaissait lui même, il n’y avait pas à avoir des secrets entre eux. Noé se fit cependant la réflexion qu’après cette nuit, il était tout simplement hors de question qu’il boive de nouveau, en tout cas certainement pas autant que lors de cette fête. Ah ça, il avait bien célébré le saint patron des Irlandais si bien qu’il a traumatisé une Irlandaise le jour de sa fête préférée

Blotti contre sa sœur, à l’endroit même où il aurait toujours la sensation d’être intouchable, il sentit le plaid de Candys se poser sur ses épaules alors qu’elle remarquait à quel point il était glacé. Il le sentait bien, mais c’est comme s’il s’en fichait. A côté de ce qu’il avait fait, son propre état n’avait aucune réelle importance. « Je suis sorti dans le parc, je crois. » D’ailleurs il n’avait pas une bière dans les mains à ce moment là ? Il n’avait aucune idée de l’endroit où était passé sa boisson le cadavre de bouteille reposera à tout jamais dans l’herbe du parc. « T’es trop gentille Cands. » Sûr qu’elle ne garderait pas son ton mignon lorsqu’elle apprendrait la vérité. Le cœur de Noé se serra. Il se sentait prêt à tout affronter : l’éloignement compréhensible de Tempérance, la colère d’Erin car il leur faisait vivre le même problème un peu plus d’un an après les événements initiaux de leur drame personnel mais en vrai il est pas prêt à ce qu’il va vraiment se passer, la Beuglante énervée de Julian. Il s’y sentait prêt et n’avait de toutes façons guère le choix, après une telle erreur, ne restait plus qu’à assumer. En revanche, il avait terriblement peur de décevoir sa jumelle. Elle n’avait jamais été fan des sentiments qu’il avait éprouvé envers sa meilleure amie, et à vrai dire lui non plus, mais elle avait toujours été là pour le soutenir et le réconforter. Mais maintenant...après qu’il ait tout fait foirer sciemment...oui, il avait peur de perdre la relation qui comptait le plus à ses yeux. C’était irrationnel car il savait que malgré les erreurs, ils seraient toujours là l’un pour l’autre. Mais il avait quand même peur.

La réaction de Candys ne se fit pas attendre. Sauf que sa colère se dirigea d’abord vers les camarades de dortoir de Noé. « Ce n’était pas un défi, ce n’était pas de leur faute, rectifia-t-il aussitôt. J’ai juste trop bu. D’habitude je sais m’arrêter mais là...Et je sais pas. J’étais complètement bourré, je me suis retrouvé devant la salle commune de Poufsouffle. J’ai vu Tempérance et j’avais l’impression que c’était un rêve...Je me cherche pas d’excuses, Cands, je te jure. Mais je pensais juste plus à rien. » Il soupira, son souffle tombant dans les cheveux blonds de sa sœur. « Ça servirait pas à grand-chose je pense. Ils doivent être dans le même état que moi, voire pire. Je me souviens pas trop. Je sais juste que Leo est sorti pour rejoindre sa copine du moment, je l’ai suivi...mais je sais pas s’il est revenu. » Combien de temps était-il resté dehors ? Combien de temps avait-il passé allongé, assoupi dans le couloir, devant le tableau menant au repère des blaireaux ? Il n’en avait aucune idée. Il ne savait absolument pas l’heure qu’il était.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


I messed up for good this time ✗ Candys Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2118
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyDim 21 Mar 2021 - 19:53

 La sensation dérangeante qui l’avait réveillée s’était automatiquement dissipée lorsqu’elle avait vu Noé en bas des escaliers. Par contre, son coeur s’était serré, comme si elle s’attendait à ce qu’un drame n’arrive. Il était rare, maintenant qu’ils étaient presque adultes, que cette drôle de sensation qu’elle ressentait parfois par rapport à son frère aille jusqu’à la réveiller. Cela était arrivé bien des fois lorsqu’ils étaient enfants, mais depuis qu’ils étaient adolescents, bien moins souvent. « Je me doute bien que tu étais sorti… Tu as vu dans quel accoutrement tu es ? Si maman… Non, vaut mieux pas que maman voit ça. » Elle secoua la tête dans un signe de négation. Clairement, mieux valait que leurs parents ne soient pas au courant de toute cette histoire. Et encore moins Chiara. Si leur petite soeur était proche des jumeaux, elle avait cependant une vision des sentiments, des relations et des gens bien différente de celle des jumeaux. La petite Serdaigle y serait sûrement allé de son petit commentaire bien senti, et Candys savait pertinemment que ce n’était pas ce dont son frère avait besoin sur le moment. Preuve en était, il s’était jeté dans ses bras, alors qu’elle se perdait aisément dans les siens.

L’état dans lequel était son frère la mettait, elle, dans un état second également. Elle n’avait pas peur pour lui à proprement parlé, mais elle était inquiète. Ça ne ressemblait au Noé qu’elle connaissait, ça ne ressemblait pas à son Noé. « Dans le parc ?! Mais Noé, on est en plein mois de mars, il gèle encore dehors ! Qu’est-ce qu’il t’a pris ?! » Il aurait pu attraper la mort, dehors par un temps aussi mauvais ! N’avait-il aucun sens d’auto-préservation ? visiblement pas mon chat Resserrant le plaid argenté qu’elle avait emmené avec elle autour des épaules de son frère, elle passa cependant ses bras autour de lui, le serrant contre elle. Elle était bien plus petite et plus menue que lui, mais si elle pouvait ne lui apporter ne serait-ce qu’un peu de chaleur, elle tenterait sa chance. Alors qu’il affirmait qu’elle était trop gentille, la blonde esquissa un sourire, ses yeux émeraude cherchant ceux de son frère. « Je suis sûre que certains t’affirmerait le contraire, mais avec toi, oui, je sais. » Mais Noé était son frère, plus encore, son frère jumeau. Il était l’autre partie d’elle-même et elle ne se sentait jamais vraiment bien quand elle le savait loin de lui. Par contre, elle ne mentait pas. Tous les élèves auxquels elle avait déjà retiré des points ou qu’elle avait collé de par son statut de préfète puis préfète-en-chef et même Derek seraient prêts à dire que Noé était dans le faux le plus complet.

Bien évidement, Candys décréta automatiquement que la faute venait des petits camarades et amis de son frère. Si elle avait grandit aux côtés d’Alfie, Leopold et Harvey au même titre que son frère, elle avait cependant une toute autre relation avec ces trois là qu’avec Noé. Déjà, en tant que soeur jumelle du blond, elle était restée plus ou moins intouchable, ce qui n’avait pas été négligeable, surtout lorsque les hormones des trois garçons avaient commencé à faire des leurs. Elle avait donc toujours été plus ou moins protégée, même si ses oreilles, elles, n’avaient pas été épargnées par les remarques des trois idiots. A savoir que même si elle les trouvaient complètement stupides, au fond d’elle, elle les aimaient quand même un minimum. Elle s’entendait par ailleurs bien avec Alfie, qu’elle taquinait sans trop de souci, et discutait parfois avec Leopold. Au final, celui dont elle était le moins proche était Harvey, mais plus par la force des choses qu’autre chose. « Non mais j’espère bien que ce n’était pas un défi ! Tu… Tu as embrassé ma meilleure amie Noé ! Celle en couple, en plus de cela ! » Non pas qu’elle aurait préféré qu’il embrasse Erin, encore que, elle ne savait plus vraiment sur quel pied danser de ce côté là également, mais entre toutes les filles de septièmes années, avait-il vraiment fallu qu’il aille embrasser sa deuxième meilleure amie, celle pour qui il avait eut des sentiments et qui était en couple avec le meilleur ami de son copain à elle ?! « Mais attends, comment t’as pu embrasser Tempérance ? T’es pas rentré dans la salle commune des Poufsouffle quand même ?! » Car même si tout le monde savait où se trouvait l’entrée des jaunes et noirs, connaître le rythme à tapoter sur les tonneaux n’était pas connu des élèves étrangers à cette maison. « Par Merlin, Noé, dis moi que tu n’es pas rentré dans leur salle commune… » lâcha-t-elle, se pinçant l’arrête du nez, évitant de regarder son frère. Car elle savait bien que si tel était le cas, et que si quelqu’un, n’importe qui, avait vu Noé dans la salle commune des blaireaux, il allait le payer. Cher. Et en tant que préfète-en-chef, elle devrait faire profil bas, qu’il s’agisse de son jumeau ou pas… Par Merlin, mais pourquoi avait-il fallu que son frère boive autant ce soir ?!
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1498
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyDim 21 Mar 2021 - 23:23

L’état de Noé se devinait sans peine. Il suffisait de jeter un coup d’oeil à son apparence, et il n’y aurait pas grand-chose à détailler hormis ses abdos dessinés puisqu’il ne portait qu’un pantalon et sa cravate verte et argent qu’il avait nouée correctement autour de son cour lorsqu’il était encore avachi contre des tonneaux. Alors qu’il avait toujours porté grand soin à son apparence, car tout comme son air impassible et froid, c’était un élément tangible qu’il pouvait contrôler, il n’avait jamais été aussi débraillé dis pas ça trop vite lapin, demain tu te retrouves à moitié à poil. « Vaut mieux pas que M’man sache ce que j’ai fait... » Comme pour Candys, Noé avait terriblement peur de décevoir sa mère qui flipperait certainement plus à l’idée que son fils ait des enfants aussi jeune qu’elle plutôt que de penser à le sermonner pour un smack. « Je crois que j’ai laissé ma chemise dans la chambre. » Mais il ne souvenait pas vraiment du moment où il avait eu l’idée brillante de la retirer, sans doute avait-il eu chaud sur le coup mais sîrement pas autant que lorsqu’il se pelotera sur un bureau même pas douze heures après. Reste que maintenant il avait froid, il se sentait con, et il avait même perdu la bière qui lui restait et qui aurait pu lui faire oublier le baiser qu’il avait donné à Tempérance il apprend jamais rien cet enfant.

Comme Candys devait ressentir son désarroi, il ressentait son inquiétude. Evidemment, elle était inquiète pour lui, c’était logique. Il n’était pas dans son genre de boire autant. D’ailleurs, il avait tellement pas l’habitude qu’il était sûrement bon pour se taper une bonne migraine le lendemain. « J’en sais rien. J’ai dû perdre toute capacité de réflexion après mon second verre de whiskey tu crois ?! J’avais pas l’impression qu’il faisait aussi froid dehors. » Il ne savait même pas ce qu’il avait été faire dans le parc ! Ce n’était pas comme si traîner en pleine nuit à l’extérieur de Poudlard était intéressant...C’est où la rave party ? Je compte trois pas à partir des citrouilles du potager d’Hagrid et après ? Aussi, il pouvait tout à fait comprendre l’incompréhension de Candys. Sans doute que lui même, une fois qu’il aurait totalement dessoulé, ne se comprendrait pas mais il aurait à gérer d’autres problèmes à ce moment là.

Comme elle pensait toujours à tout, Candys l’enserra de son plaid, ce qui le réchauffa nettement, même si ses pieds étaient encore glacés. Il sentit le petit corps de sa jumelle se serrer davantage contre lui, et cette sensation, plus que le plaid, lui fit du bien et le réconforta. Il se contenta de sourire lorsqu’elle contesta son compliment. Bien sûr, la blonde n’était pas toujours un ange, elle pouvait se montrer stricte et autoritaire mais elle pensait souvent aux autres, parfois au détriment d’elle même. Noé supposait que c’était là où lui devait agir, car il penserait toujours au bien de sa sœur avant le sien, avant celui de tout le monde. Sa priorité à lui, c’était elle. Ce serait toujours elle.

Après son aveu, Candys semblait soudainement prise d’une envie de tuer ses amis et organisateurs de leur fête de la Saint Patrick. « Je te rappelle que ton autre meilleure amie est aussi en couple », commenta-t-il d’un ton qu’il voulait amusé mais qui sonna étrangement amer à ses oreilles. Non. Il n’allait pas encore penser à cela. Il venait d’embrasser Tempérance, ne pouvait-il se contenter d’une emmerde à la fois visiblement non ? Mais suite à sa confession, Candys semblait plutôt affolée à l’idée qu’il ait pu bafouer le règlement de manière prodigieuse. « Non, je ne suis pas entré dans sa salle commune. Les seules entorses au règlement que j’ai commises ce soir sont une banale sortie après le couvre-feu, ivresse dans les couloirs, et réveil de quelques Poufsouffles endormis. » Il baissa la tête. « J’ai appelé Tempérance devant l’entrée de leur salle commune, et quelqu’un a été la réveiller. C’est dans le couloir que je l’embrassais. Cands...J’étais tellement bourré que je croyais que c’était un rêve. » Encore une fois, il ne se cherchait pas des excuses. Mais il voulait que Candys sache la vérité, l’entière vérité.


Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


I messed up for good this time ✗ Candys Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2118
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyLun 22 Mar 2021 - 11:05

 Qu’on soit bien d’accord, les jumeaux savaient pertinemment que leur mère, à leur âge, n’avait pas été d’un sérieux exemplaire. Loin de là. Mais avec le temps et leur arrivée, surtout, leur mère était devenu une femme qu’ils regardaient tous les deux avec les yeux d’enfants amoureux de leur mère bien sûr, mais aussi d’enfants cherchant a la rendre fière. Les jumeaux avaient toujours mis un point d’honneur là-dessus, rendre leurs parents fiers. Plus, peut-être, que Chiara, qui se permettait de remettre en doute les paroles de leurs géniteurs lorsqu’elle estimait que ça ne coïncidait pas avec ce qu’elle pensait. Mais les jumeaux ? Jamais. Ou alors très rarement. Candys avait pris de grosses pincettes avant d’annoncer à leur père qu’elle sortait avec Derek et qu’ils avaient envie de passer des vacances ensemble. Et pourtant, ces premières vacances avaient été pour le moins innocentes, malgré le fait qu’ils soient partis à deux de l’autre côté de l’océan.

Elle ne comprenait juste pas. Et ça ne lui arrivait jamais. Pas quand il s’agissait de Noé. Il connaissait tout d’elle et l’inverse était vrai également. Il avait été celui qui l’avait secouée en premier lieu pour qu’elle avoue à Derek ce qu’elle ressentait réellement, alors qu’après un an de relation, elle ne l’avait toujours pas dit qu’elle l’aimait. Trois petits mots qui avaient eu le pouvoir de la tétaniser, qu’elle se sentait incapable d’avouer. Et pourtant, Noé l’avait poussée à le faire, parce qu’il la connaissait et qu’il savait ce qu’elle ressentait. Et là… Elle se sentait complètement perdue. « Forcément, si tu était bourré, tu avais chaud… Tu aurais pu attraper la mort, Noé, tu te rends compte ?! » Elle savait bien que son frère était plus costaud qu’elle, au-delà de l’aspect physique, il tombait également moins malade qu’elle, encore qu’elle touchait du bois, elle n’avait pas eu quelque chose de bien sérieux depuis quelques années maintenant.

La vipère fronça les sourcils à la remarque de son confident, meilleur ami et jumeau.  « Avec Julian, je voulais dire avec Julian... » Visiblement, l’inquiétude lui faisait perdre ses moyens. « Tu sais dans quelle position ça te met ? Ça la met ? Et moi alors ?! C’est le meilleur ami de Derek ! Tu veux plus être tonton ? » Elle se sépara de son frère, commençant à faire les cent pas dans la salle commune. Comment tout cela avait bien pu arriver ? Pourquoi tout cela était arrivé, d’abord ? Instinctivement, son esprit se dirigea vers Tempérance. La blonde ne devait vraiment pas être dans un état optimal. Candys avait réussit à éviter le drame au bal de Noël suite aux malencontreuses paroles de Chiara en baragouinant quelque chose sur le côté asocial de sa petite sœur, mais là, Noé venait de réduire à néant tous les efforts qu’elle avait fait pour deux.  Arrêtant de marcher, elle reposa son regard sur son jumeau. Si elle se demandait comment il avait pu faire son compte, c’était parce que les conséquences pouvaient être tout autant désastreuses que la confession en elle-même. Et était-ce vraiment nécessaire de gâcher la fin de sa scolarité pour une déclaration ? Non, elle ne pensait pas. Noé avait déjà son avenir tout tracé au Ministère, par Merlin ! « Comment elle va ? Par Salazar... Noé enfin, qu’est-ce qui t’as pris ?! Je croyais que tu ne ressentais plus rien pour elle ?! Je veux bien que ta relation avec Dahlia n’était pas parfaite, ou idyllique ou je-ne-sais-quoi, mais ce n’était pas une raison pour faire ça ! » Elle manqua de taper du pied, sachant pertinemment que le fait de s’énerver ne servirait à rien. Le mal était fait, de toute manière, ce n’était pas comme s’ils pouvaient faire en sorte de revenir en arrière. « Est-ce que tu l’aimes encore ? » se risqua-t-elle finalement à demander, sa voix se faisant plus douce. On était en plein milieu de la nuit, toute la maison Serpentard dormait, alors si elle criait, elle risquait d’en réveiller plus d’un... « Noé... » Elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. Son instinct la poussait à prendre ce grand dadais dans ses bras et a le consoler comme aurait pu le faire leur mère quand ils étaient plus jeunes. Mais avait-il vraiment besoin de cela ?
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1498
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyLun 5 Avr 2021 - 18:10

Le baiser avec Tempérance puis la discussion qui avait suivie avait eu le mérite de faire un peu dessoûler Noé. Un peu seulement car même s’il savait qu’un tas d’ennuis ne manqueraient pas de lui tomber dessus le lendemain, il avait tout de même encore du mal à réellement s’en préoccuper. L’alcool possédait cette faculté extraordinaire de rendre, l’espace d’un instant, les conséquences moins importantes qu’elles ne l’étaient en réalité. Pour tout dire, même si Candys s’arrêtait sur ce détail et s’époumonait sur son idée de se balader en plein mois de mars le torse nu et sans chaussettes dans le parc et les couloirs glacés de Poudlard, et il devait bien reconnaître que ce n’était pas son moment le plus sensé, loin de là, il trouvait tout de même que c’était ce qui risquerait le moins de lui porter préjudice. Allez, il se trainerait peut-être un petit rhume, et voilà tout. Ce serait limite moins handicapant que le mal de crâne qu’il ne manquerait pas d’avoir après une cuite pareille tmtc. « Mais je n’ai pas attrapé la mort, tu vois, j’ai juste un peu froid aux pieds, ne t’en fais », tenta-t-il de la rassurer d’une voix confiante même s’il sentait effectivement que tout son corps était gelé.

Candys reprécisa de laquelle de ses meilleures amies elle parlait. Comme si Noé avait pu oublier que Tempérance était en couple avec le meilleur ami de Derek qui, en dehors d’être son beau frère préféré le petit-ami de sa jumelle, était son ami ! Ce n’est pas comme s’il ne se l’était pas dit tous les jours lorsqu’il était amoureux de la jeune fille ! « Je sais ! Crois-moi je sais...J’ai tellement merdé Cands...et je sais même pas pourquoi... » Il soupira, il se sentait complètement perdu, alors qu’il avait toujours eu l’habitude d’avoir une idée claire sur ce qu’il voulait, que ce soit pour ses études, sa carrière, ou pour ses relations. Mais plus d’un an et demi auparavant, il était tombé amoureux de la fille qu’il ne fallait pas, il avait tout fait pour l’oublier et voilà que cette histoire resurgissait au pire moment. « Je suis vraiment désolé Cands, je voulais pas te mettre dans la panade...Ni Tempérance d’ailleurs... » Il se l’était promis pourtant, qu’il ne lui ferait jamais part des sentiments amoureux qu’il avait nourri pour elle. Encore une parole qu’il n’avait pas réussi à tenir et même si tout lui paraissait encore un peu flou à cet instant précis, il savait que sa culpabilité ne manquerait pas de menacer de le noyer le lendemain.

Finalement, il sembla que Candys réalisait enfin l’immensité de l’erreur qu’avait commise son jumeau. Noé serra les dents, s’apprêtant aux torrents de reproches qu’il savait mériter qui s’abattraient sur lui. « Elle était...confuse. Perturbée. Je ne sais pas si elle s’en doutait mais...elle sait tout maintenant  et...ça rend tout beaucoup, beaucoup plus compliqué. » Il soupira, énervé contre lui même. Il avait déjà menacé leur groupe d’implosion une première fois par ses conneries et voilà qu’il recommençait. Qu’est-ce qui ne tournait pas rond chez lui ? « C’est quoi le rapport avec Dahlia ? Oui, je suis sorti avec elle pour avancer et tourner la page de Tempérance, enfin entre autres. Et c’est vrai qu’on pourrait croire que ça n’a pas bien marché, vu comme ça... » Mais quoi ? Mais il s’était rendu compte en ouvrant les yeux sur Tempérance après l’avoir embrassé qu’en dehors d’être une boulette, une gigantesque boulette, ce geste n’était fait que pour exister dans ses rêves du passé, et non pas par devenir une réalité. Il n’aimait plus Tempérance, il le savait. Alors pourquoi avait-il fallu qu’il aille l’embrasser ? « Je l’aime encore, mais je ne suis plus amoureux d’elle. » Sérieusement Noé ? Etait-ce vraiment le moment de jouer sur les mots ? Mais pour lui cette différence était essentielle : il porterait toujours la Poufsouffle dans son cœur, simplement, ce cœur ne battait plus que pour elle. « C’est bizarre. J’ai l’impression que quand je l’aimais, tout était plus simple. Enfin simple...Non. Mais j’étais pas perdu et je savais que c’était une histoire impossible. » Alors que maintenant, alors qu’il pensait à Tempérance, à Dahlia, à Erin, même à Joséphine pour laquelle, il le reconnaissait maintenant, il avait éprouvé un vague désir lors d’un fugace moment, toutes ces filles qui avaient représenté et représentait toujours quelque chose à ses yeux, il se sentait vraiment paumé. Totalement, désespéramment, paumé.

748 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


I messed up for good this time ✗ Candys Minist10


Dernière édition par Noé Montgomery le Mer 7 Avr 2021 - 12:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2118
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyMer 7 Avr 2021 - 10:40

 Candys croisa les bras, ses yeux vert émeraude plantés sur son frère jumeau. Pourquoi avait-il trouvé bon de se saouler comme un ivrogne, puis d’aller vagabonder dans l’école, sortant même alors qu’il faisait encore très froid pour finir par aller embrasser l’une des meilleures amies de sa sœur ?! Pire encore, celle qui sortait avec le meilleur ami du petit copain de sa sœur ! Pourtant, ce n’était pas les filles célibataires qui manquaient dans le château ! Elle avait envie de le secouer, de lui crier dessus, de lui hurler qu’il était le plus idiot du monde, mais Candys était bien trop attachée à son frère pour le malmener ainsi. Cela étant, elle avait du mal à rester complètement neutre. L’idée qu’il soit malade après sa soirée de débauche lui serrait le cœur et la gorge, sans même parler de ce qu’il aurait pu subir si un professeur lui était tombé dessus.

Elle agita vaguement la main pour balayer les mots de son frère. Certes, elle n’était pas dans la meilleure des positions, son frère jumeau, l’autre partie d’elle-même, avait embrassé l’une de ses deux meilleures amies, celle là même qui sortait avec le meilleur ami de son propre petit ami. Tout était compliqué, car tout était plus ou moins lié. Bien entendu, Candys ne pouvait pas être tenue comme responsable des actes de son jumeau, cela aurait été complètement stupide, mais en même temps... « C’est toi que ça met dans la panade, pas moi. Moi... Je vais juste devoir trouver comment réagir vis-à-vis de Tempé, et sûrement te défendre auprès de Derek... Mais tu te rends bien compte que c’était clairement la pire des bêtises à faire ?! » Elle se mordit la lèvre, redoutant à présent la réaction de non pas deux, mais trois personnes de son entourage. Nul doute que si Erin venait à avoir vent de cette histoire, elle lui volerait dans les plumes, en couple ou pas. Il lui avait fallut du temps pour passer au dessus de Noé, mais qu’il soit amoureux de la blonde de Poufsouffle avait déjà fait assez de mal... Si en plus elle venait à savoir qu’il l’avait embrassée presque un an et demi plus tard...

Candys n’avait absolument aucune idée de la réaction de Tempérance. Cependant, elle savait qu’elle pouvait poser les bonnes (ou mauvaises, ça dépendait du point de vue) questions et faire preuve de détermination quand elle le voulait. « Je ne sais pas, j’ai tenté de noyer le poisson au bal déjà, Chiara avait fait une remarque pas très... subtile. » En même temps, leur petite sœur n’était pas vraiment du genre subtil. Si elle prenait parfois des pincettes avec eux, ce n’était pas vraiment le cas pour les autres. Surtout qu’elle ne supportait pas les histoires de coeur et qu’elle trouvait les jumeaux bien trop sentimentaux à son goût. « Je ne condamne pas ton histoire avec Dahlia, mais je pensais que ça avait suffit. Puis tu m’as dit toi même que vous aviez décidé ça ensemble... » Alors est-ce que tout cela n’était que du vent ? Parce que pour que son propre frère, habituellement si calme et si posé, soit aussi perturbé et agisse de la sorte, c’est qu’il y avait forcément quelque chose qui ne tournait pas rond ! « Mais ce n’est pas une excuse pour l’embrasser Noé ! En plus avec Julian qui est aux abonnés absents, qui sait ce que Tempérance ressent ?! » Ce n’était un secret pour personne que la Poufsouffle ne voyait pas son petit ami autant qu’elle le voulait. Candys la comprenait, car elle était plus ou moins dans la même situation, bien que Derek faisait de gros efforts et qu’elle lui écrivait régulièrement.

Elle haussa un sourcil aux paroles de son frère. Elle ne comprenait pas vraiment ce qu’il entendait par là. « Pourquoi tu te sens perdu ? Parce que tu n’as pas de copine ? Parce que tu ne sais pas qui t’attirer ? C’est jamais facile ces trucs là, tu sais. Je veux dire... Je ne savais même pas ce que je ressentais pour trois garçons en même temps... » Si elle avait nié a l’époque être intéressée par ses camarades de Serdaigle et qu’elle avait décidé de ne rien faire du tout, elle savait maintenant qu’elle aimait Derek. Mais ça avait pris du temps, et surtout, le brun avait fait le premier pas. « Je sais que tu veux une relation comme celle de maman et papa, mais... On est pas eux. Et je suis sûre qu’au fond de toi, tu sais que ce n’était pas non plus idyllique... » Ils avaient appris quelques détails au fil du temps, quand leur tante Vicky était sous l’emprise de l’alcool coucou tatie Vicky et vraiment, il n’y avait rien à envier sur leur relation d’avant. Ils s’étaient perdus des années durant ! « Est-ce que tu as des sentiments pour quelqu’un ? Peu importe qui, promis, je ne te jugerais pas. » Elle avait l’impression de ne plus savoir lire en lui, sans savoir pourquoi. Était-ce l’alcool ? Ou était-ce simplement le fait qu’ils soient si différents sur de nombreux points, qui venait finalement mettre son grain de sel dans leur lien gémellaire ?
acidbrain


• 852 mots •


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1498
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyMer 7 Avr 2021 - 13:48

S’il y avait bien une personne, une seule, que Noé n’avait jamais voulu mêler à ses ennuis sentimentaux, c’était bien Candys. Le soucis c’était que c’était sa jumelle et que lui cacher le moindre secret reviendrait à trahir leur âme commune. L’autre soucis, c’était que ses problèmes de cœur étaient liés aux deux filles les plus proches de Candys. Il avait toujours été très proche d’Erin, en revanche Tempérance avait fini par devenir une amie avec le temps. S’il avait su qu’il finirait par tomber sous son charme et mettre le boxon dans sa vie, il ne serait clairement abstenu de l’approcher de trop. Mais avec des si, on mettrait le Chemin de Traverse en bouteille...ce qui est peut-être de l’ordre du possible, avec la magie on sait pas trop.

Alors il était évident que commettre la plus grosse erreur de sa vie cette nuit ne resterait pas sans conséquences. Pour lui, mais aussi pour sa sœur, et aussi pour leur groupe d’amis. « Tu crois que Dede Derek va m’en vouloir ? », s’inquiéta-t-il. Il s’était toujours bien entendu avec l’Américain, beaucoup mieux que Candys au début. Pour lui, être ami avec le garçon qui partageait le lit la vie de sa sœur, qui avait remporté son cœur, était essentiel. Il avait pensé à Tempérance, à Julian, à Candys, à Erin, mais la possibilité que Derek lui en veuille ne lui avait pas traversé l’esprit pour sa défense il a ingurgité son poids en alcool. « Je sais que c’était une immense erreur. Et je m’en veux tellement, je m’en veux que ça ait un impact sur toi, sur Tempérance, aussi bien sûr...sur...Erin, peut-être. J’ai encore tout gâché. » A croire que c’était devenu sa spécialité. Il soupira, soudainement très fatigué. Pourquoi avait-il fallu qu’il sorte à la suite de Leopold ce soir ? Pourquoi avait-il fallu qu’il boive autant ? Pour être le spectateur privilégié des discours incohérents de ses camarades de chambre, il connaissait pourtant les ravages de l’alcool. Il s’était longtemps cru au dessus de ça, mais il fallait croire qu’il était humain et qu’il faisiat des erreurs de temps en temps que non.

Tempérance avait-elle des suspicions sur ses sentiments avant qu’il ne lui avoue de manière explicite ? Il la croyait plutôt aveugle dans ce domaine, d’autant qu’il n’était clairement pas le plus expressif des jeunes hommes, mais il ne fallait pas penser la blonde stupide. Il savait bien qu ‘Erin n’avait rien dit, elle le lui avait promis, mais elle aurait pu le deviner à force. Enfin quelle importance après tout maintenant ? Elle savait tout désormais. « Ah oui ? Je me souviens plus trop. Le bal a été...agité. » Était-ce juste parce qu’il avait (beaucoup) trop bu qu’il avait du mal à se souvenir de la soirée ? Le bal avait été moins riche en événement dramatique que celui de leur sixième année mais tout de même. Alfie avait avalé un philtre d’amour, Joséphine avait arrosé de jus de citrouille la robe de Dahlia, s’attirant les foudres de Peony, et voir Tempérance en robe de bal lui avait donné le sentiment amer que rien n’avait vraiment changé en un an. Pour preuves, moins de trois mois après, il se retrouvait célibataire et il embrassait une fille qui ne l’était pas. Pour quelqu’un qui se félicitait de toujours se contrôler, il était tombé bien bas.

« Je pensais aussi que ça avait suffi. Même si je n’étais pas amoureux de Dahlia, j’avais l’impression qu’elle avait vraiment réussi à effacer toutes les traces de Tempérance qui restait dans mon esprit et dans mon cœur mais je ne sais pas...en même temps, l’embrasser m’a rien fait. » Et pourtant, ce baiser il se l’était imaginé des dizaines, des centaines de fois quand il était amoureux de l’Irlandaise, tout en s’enguirlandant à chaque fois car il savait bien qu’il ne pourrait jamais l’embrasser. Il avait fallu de trop de bières et de quelques verres de whisky pour balayer touts les fameux principes et les valeurs qu’il s’était toujours targué de posséder. « Je sais bien, j’ai pas d’excuse. Mais bon, je doute qu’elle ressente un truc pour moi. Elle avait plutôt l’air très énervée contre moi. » Et il ne pouvait que comprendre. Lorsque l’alcool finira par quitter son sang, il savait qu’il serait énervé contre lui-même. Il l’était déjà, mais il avait tout de même du mal à réaliser encore le désastre qu’il venait de créer. Tout paraissait encore sans importance. Tout, sauf sentir sa jumelle contre lui.

Pourquoi se sentait-il aussi perdu ? C’était une bonne question et quelque part au fond de lui, Noé était agacé que Candys la lui pose. Elle le mettait face à ses contradictions, à la vérité de ce qu’il avait fait au lieu de simplement accepter les faits et ce qu’il lui disait. C’était à ça qu’on reconnaissait les personnes qui vous aimaient, supposait-il, ceux qui n’avaient pas peur de vous secouer alors même que tout venait de s’effondrer tout en prenant tout de même la peine de vous réconforter. Candys était sa meilleure amie, en plus d’être sa sœur, lui poser des questions pour tenter d’y voir plus clair, pour qu’il voit plus clair faisait partie intégrante de son rôle. « Je me souviens de cette époque. Tu disais que tu avais plus besoin de moi que moi de toi. On dirait que la situation s’est inversée ces derniers temps », remarqua-t-il avec un certain amusement. Il s’était déjà fait cette réflexion et même s’il n’aurait jamais pu prévoir que sa vie sentimentale tournerait ainsi, il avait toujours eu la certitude que Candys serait là pour lui comme il avait été là pour elle. « Je m’en fiche de pas avoir de copine, tu le sais bien. Ce n’est pas ça le problème. » D’ailleurs, il sortait d’une relation de six mois et il avait bien appris qu’être en couple juste pour être en couple, sans aimer l’autre personne, ne lui suffisait pas, même s’il avait sincèrement apprécié le temps qu’il avait passé aux côtés de Dahlia. « Oui je sais, tu as raison. Mais ils sont si amoureux l’un de l’autre, après toutes ces années. Ça fait rêver. » Noé ne s’était jamais caché d’être un grand romantique et de rêver au grand amour j’ai besoin d’un quota de romantiques dans mes persos, c’est pour ça même à l’époque où il ne s’intéressait pas aux filles. Et en même temps, et même s’il était évident qu’ils avaient connu leur lot de drames, il avait eu un sacré modèle avec ses parents. « Erin », répondit-il à sa question sans réfléchir, lui-même surpris de sa propre réponse. Il venait d’embrasser Tempérance, la même Tempérance dont il était amoureux lorsqu’Erin lui avait avoué ses sentiments, la même Tempérance qui était sa meilleure amie, et voilà qu’il déclarait ressentir quelque chose pour Erin on est vraiment dans une telenovela ?! Ce n’était plus Noé qu’on devait l’appeler, mais monsieur l’incohérent il se bâche lui-même, tout à fait.

1 170 mots




Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


I messed up for good this time ✗ Candys Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2118
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10


I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys EmptyMer 7 Avr 2021 - 18:07

Concernant son propre petit ami, Candys ne savait pas trop quoi penser. « Je ne sais pas... Il faudrait déjà qu’il l’apprenne... Et donc que Julian le lui dise, si Tempé lui en parle... Tu sais bien que je ne te trahirais jamais, Noé. » Donc le blond pouvait compter sur elle pour être aussi muette qu’un être de l’eau hors de l’eau. Elle n’avait jamais menti à Derek et ne comptait pas commencer maintenant, mais si elle omettait simplement un potin qui, en soit, ne le regardait pas tant que ça, ce n’était pas si horrible que cela, si ? Après, s’il venait à lui en parler, elle ne pourrait pas rester muette et lui dirait tout ce qu’il voulait savoir, car même si Noé était son frère et qu’elle l’aimait, il avait merdé, pas qu’un peu, il le savait, elle le savait, donc elle ne pouvait pas faire comme si de rien n’était. Indubitablement, il avait, en effet, tout gâché. Ou peut-être pas ? Peut-être qu’il avait fallu que tout cela arrive pour qu’il puisse réellement aller de l’avant ? La blonde prit son jumeau dans ses bras, enroulant des bras autour de son corps. Elle était celle qui semblait être réconfortée, mais la réalité était toute autre. « Je n’irais pas jusqu’à dire « gâcher » mais c’est un joli bordel en effet... » Et pourtant, Candys -tout comme Noé d’ailleurs- n’utilisait généralement pas ce genre de mots.

Elle esquissa un léger sourire à son frère concernant le bal. « C’était avant qu’on arrive à vos côtés. Un truc du genre "Tu es la dernière personne que je veux voir ce soir"... » La préfète-en-chef fronça les sourcils, encore pas mal en colère après sa sœur pour cela . Elle pouvait comprendre qu’elle n’acceptait pas que Noé soit mal parce qu’il avait des sentiments pour Tempérance, mais était-ce réellement une raison pour s’en prendre à la jaune et noir ?! A l’époque, Tempérance ne savait rien des sentiments qu’avait pu nourrir son frère à son égard... « Du Chiara quoi. J’ai noyé le poisson, mais je ne sais pas si Tempé y a repensé après. Elle ne m’a rien redit là-dessus depuis, et je ne pense pas qu’elle en ai parlé à Erin... Peut-être à Joséphine ? Je ne sais pas. » Peut-être allait-in falloir que Candys ait, elle aussi, une discussion avec sa deuxième meilleure amie. Parce que maintenant que Noé avait été le plus gros boulet du monde, elle n’avait plus grand chose à lui cacher.

Ecouter son frère lui raconter ce qu’il avait en tête n’était pas évident. Elle avait envie de lui dire que tout irait bien, que ce n’était qu’une question de temps, mais Candys n’en savait rien, en réalité. Elle ne savait même pas si elle finirait sa vie avec Derek ou si la sortie de Poudlard signerait, inévitablement la fin de leur couple. Oui, elle avait déjà cru cela quand il était parti de l’école, mais elle avait toujours cette peur, cette angoisse, dans un coin de sa tête. « Si ça ne t’as rien fait, ce n’est pas si mal. Même si, bien entendu, il aurait été plus simple que tu t’en rendes comptes sans l’embrasser... » Parce que bon, ça aurait peut-être évité une potentielle crise, de la part de la poufsouffle, du serpentard ou de quelqu’un d’autre. Pourquoi Noé se compliquait-il autant la vie, franchement ?! « Tu sais très bien ce que je vais te dire, je ne vais pas remuer le couteau dans la plaie... » Tempérance était avec Julian, point. Certes, il n’était pas le plus présent du monde, mais ce n’était ni à elle ni à Noé de choisir pour Tempérance le futur qu’elle envisageait pour son couple.

Elle esquissa un léger sourire quand il lui dit qu’il se souvenait de l’époque où son coeur à elle balançait entre trois garçons. Elle avait toujours fermement affirmé qu’elle ne ressentait rien pour Derek, qu’il l’horripilait plus qu’autre chose et finalement, elle lui était tombée dans les bras à peine l’avait-il embrassé sur le pas de la porte de la salle de bains des préfets et des capitaines. Et plusieurs années plus tard, ils étaient toujours ensemble… « Je serais toujours là pour toi, ne l’oublie jamais. » Elle préférait qu’il soit sûr qu’elle ne le quitterait jamais. Les garçons et les filles, ça pouvait bien se faire la malle, elle, elle resterait collé à lui peu importe ce que le monde trouverait à leur envoyer en pleine figure. Elle était et serait toujours là. Pour ce qui était de la situation de Noé, elle ne savait pas vraiment s’il tentait de se persuader lui-même ou s’il le pensait encore réellement. Quant à leurs parents, certes, ils s’aimaient toujours autant, mais quand même, les jumeaux n’étaient pas Christian et Ashaiah Montgomery.

Puis ce fut une nouvelle douche froide. « Pardon ? » Candys se sépara une nouvelle fois de son jumeau, plantant ses yeux vert émeraude dans les siens. Il se foutait d’elle, c’est ça ? « Noé, tu... Erin ?! » Non pas qu’elle n’était pas contente d’entendre ce nom sortir de la bouche de son jumeau, mais elle ne savait pas vraiment ce que la principale intéressée en penserait. « C’est pas possible... Tu sais que tu vas devoir lui expliquer ? Parce que si Tempé ne vient pas vers moi, à raison, parce que je suis ta sœur, elle ira forcément vers Erin... Et Erin... » Erin, elle, allait sûrement le tuer. Parce qu’en plus d’avoir des sentiments pour la métisse, il venait d’embrasser sa meilleure amie, qu’il avait aimé des mois durant et c’était cet amour là qui avait brisé le coeur de la Serpentard. « Par Salazar... Et tu veux qu’il se passe quelque chose avec Erin ? Et ne me dis pas que le problème c’est Bartley, tu ne vas pas refaire la même erreur deux fois, si ? Il faut que tu lui dises... » Même si elle ne savait vraiment pas comment sa meilleure amie réagirait... Mal peut-être... Très mal, sûrement... Parce qu’il arrivait après la bataille, qu’il s’en rendait compte peut-être trop tard... Mais était-ce vraiment trop tard ?
acidbrain


• 1 011 mots •


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





I messed up for good this time ✗ Candys Empty
Ξ Sujet: Re: I messed up for good this time ✗ Candys   I messed up for good this time ✗ Candys Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I messed up for good this time ✗ Candys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: