Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Le diable se cache dans les détails {PV Ryia}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 126
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


Le diable se cache dans les détails {PV Ryia} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Le diable se cache dans les détails {PV Ryia}   Le diable se cache dans les détails {PV Ryia} - Page 2 EmptyLun 3 Mai - 18:00

Le diable se cache dans les détails

Valeriya & Sean

Le contact sur son bras ne le dérange pas le moins du monde. Ça ne lui rappelle qu'une chose. Ça fait bien longtemps qu'une main féminine ne l'a pas touchée. L'idée lui arrache un sourire et l'homme se dit qu'il oublie un penchant de sa vie pourtant agréable. La phrase de Riya ne va cependant pas avec ses pensées et son sourire part sur une légère grimace. Fou. Fou.
-Ce n'est pas la folie qui guide cet homme et ceux de son acabit. C'est un mélange de sadisme, de perversité et un profond manque d'intelligence.
Ses pensées avaient dépassé sa bouche et les mots ont été dits à haute voix.
-Ma foi. Heureusement que je ne suis pas à la place de Freja.

Sean est calme d'apparence, mais il bouillonne. Il a l'impression que ses idées sont salies. Bafouées. Trahie. La grandeur des sangs purs ne se résume pas à cette saleté de Nathan. Encore une fois, ils vont être les méchants. S'attaquer à des enfants.. Comment MS est tombé si bas…

-Même la mort et trop douce. Je suppose que tout ce qu'il mérite, c'est le baiser d'un detraqueurs. Après avoir eu ses défenses mentales détruites et piétiné.

Sean souffle par le nez toute sa frustration. Il ne déteste pas Symphonie. Non. Il a une haine profonde contre lui. Pour tout dire, il arrive à travailler avec des moldus. Alors qu'il ne pourrait plus avoir de conversation avec Nathan.. Cela dit, ses employés lui servent de couverture. Nathan, lui ne sert à rien.

Le sang pur relance le sujet de la dernière robe. C'est avec appréhension qu'il donne la robe à Valeriya. La réaction ne le fait pas attendre et elle n'étonne pas l'homme. Il hausse les épaules à sa remarque.

-Ça ne peut pas plaire à tout le monde. C'est aussi nouveau pour moi que pour toi. Je devrais travailler plus dessus pour faire quelque chose qui peut être intéressant.

La robe noire aux touches de couleurs rouge semble avoir eu l'effet imaginé, mais pas espérer. Sean n'est pas dérangé outre mesure du refus de jeune sorcière, mais reste un peu déçu. Généralement, il déteste les mauvaises notes, mais venant de cette cliente, il ne le ressent pas de la même manière.
Avec délicatesse, il range l'habit. L'essayer est inutile. Il hausse un sourcil quand elle lui dit qu'elle fera certainement tâche au ministère. D'accord, il accepte la critique de Riya, mais là, il se retient d'être trop énervé. Il l'observe et dit dans un soupir.

-Ce n'est pas une robe pour le travail. Cependant, ça serait une jolie tâche au milieu de toutes les sales tâches du trou où tu travailles. Mais c'est normal que tu n'aimes pas. Esther à un style qui lui est propre, et en plus d'avoir cassé le tien, j'ai également abîmé le sien en essayant de l'adapter. C'était idiot de ma part.

Il n'en veut qu'à lui-même qu'on se le dise. Mais s'entendre dire que son travail ferait tâche dans un lieu tel que ce nid à cafards qu'est le ministère à un peu irisé les poils du sorcier. Il n'aime pas la critique. Il n'a jamais aimé ça. Élevé en tant qu'Héritier, il a toujours eu ce qu'il désirait et n'a jamais eu de vrais affronts contre sa personne. Il ne voit pas la remarque de son amie comme telle, mais sans doute que ça aurait été le cas, si en face de lui se tenait n'importe qui d'autre en dehors de ses proches. Les rares qui ont le droit de se montrer si brut sont aux nombres de quatre et.. Peut-être un. Constantino, Eustache, Freja, Riya et il pourrait potentiellement accepter que ce soit aussi le cas d'Esther.
-Je te reprends les robes, et je repasse quand elles sont prête et ajuster ça te vas ? Sans.. La tâche.. Bien sûr.

Son ton est neutre, et n'exprime pas de colère ou d'amertume. L'avantage d'être un bourgeois, c'est qu'on est obligé d'apprendre à cacher ses émotions négatives. Généralement, il reste sans filtre en présence de Riya ou de ceux cité plus tôt. Mais là, il ressent le besoin d'être le plus neutre possible pour ne pas montrer sa contrariété.

~




Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Valeryia Piškovaitė
Valeryia Piškovaitė
Ministère

Parchemins : 155
Âge : 24 ans [31.12.1991]
Actuellement : Ambassadrice du Ministère de la Magie russe au Ministère de la Magie anglais.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Le diable se cache dans les détails {PV Ryia} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Le diable se cache dans les détails {PV Ryia}   Le diable se cache dans les détails {PV Ryia} - Page 2 EmptyMar 4 Mai - 13:54

La blonde acquiesça d’un signe de tête aux paroles du brun. Il avait en partie raison, mais Ryia était persuadée qu’il était fou à lier en plus de tout cela. « Qui voudrait être à sa place en ce moment, en même temps ? » Car si Valeryia avait un respect énorme pour la dirigeante de MS, qu’elle y trouvait généralement son compte, et qu’elle avait envie de faire toujours plus pour être bien vue, elle devait bien avouer que, cette fois, elle préférait rester dans son coin. Elle exécuterait les ordres qu’on lui donnerait, s’il s’agissait de dévoiler l’endroit où se cachait ce  lâche de Symphonie, mais elle n’irait pas à l’encontre des hautes instances de Magicis Sacra. Si elle faisait partie du cercle intérieur malgré son âge, ce n’était pas non plus pour en être radiée comme une idiote. Elle avait bien trop travaillé pour tout perdre d’une façon aussi bête.

« Ou les deux, d’abord le baiser du détraqueur, puis la mort, quelques années plus tard… Mais je ne sais pas si l’un ou l’autre apporterait un quelconque repos à cette pauvre petite Spingate. » Si elle ne voulait pas d’enfant, cela ne voulait cependant pas dire qu’elle ne les aimaient pas. Elle connaissait le fils de Freja depuis plusieurs années maintenant, et si Niels avait un caractère particulier -encore que, elle avait presque le même, donc c’était une question de point de vue sans doute- elle s’entendait assez bien avec lui. Pareil pour la petite de Klaus, Karen, qu’elle avait pris sous son aile lorsqu’elle avait démontrée ses premières envies de briller dans l’organisation. Valeryia aimait les enfants -chez les autres- et elle n’imaginait pas qu’on puisse blesser l’avenir du monde magique, mais elle n’était pas sûre d’en comprendre toute la complexité, même si elle restait elle-même jeune et que son enfance n’était pas si lointaine que cela. « C’était une très mauvaise idée de s’allier à lui. » Au moins sur ce point, la majorité des membres proches de Freja s’accordaient à dire la même chose. Tous étaient du même avis de ce côté là, et malgré l’amour que Ryia portait à Freja, elle ne pouvait nier l’évidence. Ils avaient merdé, clairement.

Valeryia a toujours été brutalement honnête, même si elle cherche depuis sa plus tendre enfance à être aimée de tous et à arrondir les angles, pour ce qui était de ses tenues, elle ne faisait généralement pas dans la dentelle. Heureusement pour elle, Sean ne s’en formalisait jamais, ou du moins, pas longtemps. Elle sentait bien qu’il était vexé, mais il savait lui-même que cette proposition était risquée. Il connaissait Valeryia presque par coeur, son corps n’avait aucun secret pour lui et son style encore moins. Par Gregorovitch, il la connaissait presque encore mieux que Cole, alors que pourtant, elle couchait avec le second ! La remarque du styliste et sa manière de remballer la robe montre à la blonde qu’elle a peut-être fait une gaffe. « Je ne peux qu’aller dans ton sens pour mes collègues. Tu sais que j’aime toutes tes créations, ce n’est pas… Je n’ai juste pas l’habitude de ce genre de chose, tu me connais, je suis… Et bien, peut-être trop classique pour mon âge. » Elle savait qu’elle n’était le genre de fille à oser sortir de sa zone de confort. Elle préférait les robes et les jupes très classes et très chics aux robes à froufrous que d’autres pouvaient affectionner. Et là encore, tout était une question de goût et d’habitude. Elle se retient de préciser que dans tous les cas, Cole préférait largement lui enlever les robes que l’admirer se pavaner dans ses dernières, songeant que ce n’était peut-être pas la touche d’humour qui allait à la conversation.

« Allons, tu dis n’importe quoi. Tu n’as pas cassé mon style. Tu essayes de me faire sortir de ma zone de confort, c’est tout à ton honneur. Peut-être qu’on pourrait essayer une pièce plus petite pour commencer ? Juste un haut, ou une jupe ? » Quant au style de la petite Foster, et bien disons que Ryia ne voyait pas trop ce qu’il avait bien pu abîmer, mais soit, s’il était en mode ronchon, elle n’était pas sûre de réussir à le raisonner. Elle aurait pu user et abuser de son charme, s’il n’y avait pas eu Cole, pour tenter d’adoucir le styliste, mais ce n’était plus une option depuis quelques mois. « Ca me va. On se voit sûrement au quartier général entre temps de toute façon, non ? » Ils allaient bien devoir prévoir une nouvelle étape sur le plan Symphonie, ils n’allaient pas le laisser courir dans la nature, si ? Récupérant la veste de Sean d’un coup de baguette, Ryia lui adressa un sourire et l’embrassa doucement sur la joue. Elle savait qu’il aurait aimé qu’elle réagisse autrement pour la dernière robe, elle n’était pas aveugle, mais il y allait peut-être un peu trop fort pour une première fois. « Prends soin de toi. J’ai hâte de voir les résultats finaux, j’espère que tu le sais. » Elle étaient sincère. Sean était son styliste attitré depuis des années, elle ne se voyait pas porter des vêtements faits par un autre. Et peut-être qu’il réussirait à lui faire changer de style, mais peut-être moins radicalement quand même. Ryia était, comme ses idées, bien ancrée dans ses traditions.
acidbrain


• terminé pour Ryia •


Revenir en haut Aller en bas
 
Le diable se cache dans les détails {PV Ryia}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: Maisons & Habitations-
Sauter vers: