Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -30%
NVIDIA Passerelle multimédia SHIELD TV 2019
Voir le deal
149.99 €

Partagez
 

  Do you know the black bird? [Viska]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyLun 1 Fév - 21:23


Do you know the black bird?
Viska


De ses très longues ailes noires,
Un grand oiseau a effacé
Le soleil usé par le soir
Et les excès de son été.
Wilga Lerat Guy

Le silence de la fin de journée s'estompait à mesure que les autres allaient dormir. La nuit calme promettait de durée, mais comment trouver le sommeil? Le jeune enfant ayant grandit parmi les vampires avaient bien du mal à fermer l'oeil et ce depuis toujours. Rien de nouveau, entre l'habitude et le visage de sa soeur qui lui revenait, le hantant depuis sa tragique fin. Il n'était pas le seul à ne pas arriver à dormir, bien qu'au début il n'en disait rien, jugeant que si quelqu'un occupait la salle commune, alors il valait mieux qu'il laisse la personne à ses pensées. Sauf que ce petit jeu durait depuis plusieurs semaines. Les élèves se passaient le mot ou quoi? Chacun se permettaient de s'installer à son tour sur le canapé pour différente raison. Le nouveau avait même trouvé deux amoureux en train de se bécoter. Bien sûr, il n'avait rien dit et il avait fait demi-tour pour attendre dans son lit que Morphée l'attrape.

Déterminé à avoir à son tour un peu de calme sur le canapé qui lui faisait de l'oeil, le jeune sorcier resta dans la pièce. Quand enfin la place convoité se libéra, il passa par au-dessus du dossier pour finir ses fesses sur les coussins. Un sourire victorieux aux coins des lèvres. Il était fière d'avoir enfin une place sur ce luxueux canapé que tout le monde occupait chacun son tour. Ce n'était pas vraiment une grande victoire, mais rien ne lui convenait vraiment depuis son arrivée. Thomé avait constaté que les plus jolies filles avaient déjà un garçon à leur bras, quand au garçon, c'était la même chose. Non pas que le jeune sang-pur était homosexuelle, mais il n'avait jamais prit le temps d'aimer. Sa vie précédente avait bien été étrange.

Puis, alors qu'il se faisait sa place parmi ses camarades, un autre truc, un sacré truc arriva. La belle blonde fut kidnappée, son copain s'en rongeait encore les sangs en abandonnant son devoir de capitaine d'équipe. Scandaleux! L'espiègle serpent allait bien sûr y mettre son grain de sel à un moment où l'autre, mais pas tout de suite. Il avait envie de prendre la température, de tâter le terrain. Pour ce faire, il se montra patient, prenant des nouvelles à gauche à droite sur les deux amants séparés, retrouvés et paniqués. Situation douloureuse, tout le monde ne parlait plus que de la pauvre Viska.

Pourtant, un détail agaçait le jeune homme. Derrière les jolis yeux et le beau visage, sous les cicatrices, des blessure se montraient aux grands jours. Certain avait besoin d'être caressé dans le sens du poil pour aller mieux, mais ça s'éternisait et Thomé n'était pas sûr que le traitement fonctionnait. Certes, son père à lui l'aurait sans doute foutu dans un cauchemar tout aussi agréable! Ce qui calmait le gamin perspicace, ce fut de voir le fameux capitaine trainer des pieds dès qu'il était question d'aller loin de sa douce. Sérieux? Et le quidditch dans tout ça? Fort heureusement, le nouveau cap"tain remplaçant avait gérer, mais avec ce bazar; Thomé avait oublié de se faire une place dans l'équipe!

Alors, depuis sa petite place sur le canapé, il observa les autres avant de stopper son inspection vers la blonde rescapée. Son visage avait reprit de la vie, de la couleur et même un peu de cet éclat qui brille quand quelqu'un essaye de voir l'avenir.

"Viska! T'aurais une minute beauté?" Pas de doute, le respect était en déclin dès que ce gamin ouvrait la bouche. Plus jeune, plus téméraire que ceux de son âge, plus chiant aussi! Quelqu'un s'étrangla en l'entendant parler ainsi à la pauvre victime de l'année. Sérieusement, pour Thomé c'était déjà un miracle qu'elle ne pleurniche pas et se plaigne, sinon il l'aurait probablement achevé avec des répliques froides et cinglantes.

Dès que la miss fut à portée de voix pour discuter sans crier. Un sourire glissa sur le visage pâle du petit sorcier un peu trop malin pour son bien. "Tu aurais pas des conseilles pour que je rejoignes l'équipe de quidditch? Je connais pas trop le capitaine et tu es une super joueuse de ce qu'on m'a dit. Faut dire que l'équipe à quand même bien gérer ce coup si." La traduction de ses paroles voulaient bien dire qu'il trouvait que le jeu avait été à peine potable. Lui qui venait de cette école réputée pour les matchs sur troncs d'arbres, autant dire que les cognards avaient du chien! et pas du petit chiot, plutôt du cerbère dans leur gêne. Heureusement que personne n'était au courant du jeu de l'idiot que Thomé avait tenu pendant trop longtemps.

[766]
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1691
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyLun 1 Fév - 23:42

DO YOU KNOW THE BLACK BIRD?Comme à son habitude, Viska était avec Peony et Jensen lorsque Thomé s’approcha d’elle et lui adressa la parole. Elle fronça les sourcils après avoir jeté un regard interrogateur à son petit ami face au culot du beauté lancé avec un naturel confondant. Soucieuse de ménager le chou et la chèvre c’est le retour des expressions de Mamie Mymy, elle embrassa Jensen avant de se lever et de répondre froidement : « Bien sûr Thomé, tant qu’on reste pas loin ». Là où Jensen et Peony pouvaient la voir à défaut de l’entendre autrement dit.  Elle n’allait presque jamais hors de leur champ de vision car elle faisait des malaises fréquents, des sortes de flash back dans lesquels elle se laissait envahir par l’angoisse induite par les tortures qu’elle avait subies. Cela étant, pour le moment, elle allait bien… ce qui tombait plutôt bien pour Thomé car dans le cas contraire elle aurait décliné son invitation à discuter.

Les deux Serpentard s’éloignèrent donc du reste du groupe mais le sujet qu’amenait le quatrième année la surprit à plus d’un titre. Pourquoi lui parler du Quidditch à elle alors que Jensen était présent ? Thomé pensait-il avoir de meilleures chances en lui demandant d’intercéder vu qu’elle était une fille ? À cette idée pour le moins sexiste, elle croisa les bras sous sa poitrine d’un air circonspect. Elle connaissait assez peu Thomé et lui avait finalement très peu parlé depuis le retour de son enlèvement. Ils ne s’étaient vu que lors de la petite fête de Serpentard finalement maintenant qu’elle y réfléchissait et les circonstances y avaient été très différentes d’une conversation privée. « J’ai arrêté de jouer au Quidditch, je ne suis pas sûre d’être la personne idéale… tu aurais pu aller voir Jensen directement. » Même si le Quidditch n’était pas au coeur des priorités de Jensen ces derniers temps. C’était de sa faute à elle et elle ne le savait que trop. Son petit ami craignait qu’elle disparaisse de nouveau ce qui n’était pas une crainte totalement irrationnelle. Elle avait effectivement disparu alors qu’elle était seule.

Viska était la première à déplorer que Jensen n’ait pas joué le dernier match, mais au moins avaient-ils gagné ce qui restait l’essentiel. Serpentard ayant emporté la coupe avec trois matchs sur trois d’emportés, elle était au moins rassurée sur l’avenir de son petit ami : il ne risquait pas de perdre son badge de capitaine alors qu’il avait permis à son équipe de gagner la compétition pour la première fois depuis longtemps. « L’équipe s’est très bien débrouillée, ça faisait longtemps qu’on avait pas eu la coupe tu sais... » Thomé étant arrivé en septembre, il ne se rendait peut-être pas compte de l’exploit, mais Viska, de son côté, était très fière de leurs joueurs et la victoire avait ôté un poids de leurs épaules. Cela avait même détendu un peu l’ambiance générale ce dont Viska avait agréablement profité.

« Pour en revenir à ta question, je pense que le principal c’est de savoir jouer collectif et de maîtriser le poste que tu convoites. Tu veux être quoi au fait ? Poursuiveur ? Batteur ? » Elle avait été poursuiveuse à l’époque où elle faisait encore partie de l’équipe, Jensen de son côté était batteur. Elle ne connaissait pas assez Thomé pour deviner son poste de prédilection mais le suspens ne serait probablement plus très long...

{565}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyMar 2 Fév - 1:59


Do you know the black bird?
Viska


Un messager de male mort
Envoyé pour vaincre et tuer ?
Toujours est-il que l’astre d’or
Est aujourd’hui tout estompé :
Wilga Lerat Guy

Et bingo l'ambiance! Pour sûr, le osé avait réussi à attirer l'attention, peut-être trop et incertaine de la personne visée. Elle était un peu farouche, mais Thomé ne lui en voulait pas, elle ignorait tout de son passé et peut-être qu'il la rassurerait peut-être un peu de savoir qu'elle n'était pas la seule personne à avoir un père horrible! Bien que le moment n'était en rien bon pour discuter de ce sujet.

A peine trois mètres entre les body-gardes et la body, un bon début? Aucune doute que le sujet du quidditch renfrogna la blonde. Elle prit même assez mal cette demande venant du jeune. Il ne visait pas à mal, mais il comprit qu'il avait mal fait sa phrase dès qu'elle croisa les bras. Un détail, comme la manière dont ses amis la surveillaient. Des détails, mais rien de plus que la vérité qui fit sourire avec plus de douceur le jeune sorcier. Il glissa ses mains dans ses poches, se rendant fragile, faible face à la personne devant lui. Un être bloqué, presque coupable d'un crime non-comit. La gestuelle avait son importance, le petit renard le savait très bien et il comptait désamorcé la situation. "Je sais, mais Jensen n'arriverai pas à dire trois mots sans te chercher du regard. Un peu dur pour une discussion..." L'aveu formulé, il grimaça un peu après ses paroles. Une expression de culpabilité d'avoir énoncé un fait qu'elle savait déjà. Que tout le monde dans l'école savait, mais le savoir et l'entendre avait des effets bien différents. La culpabilité était d'ailleurs un peu recherchée, les gens émotionnellement plus fragiles parlaient plus franchement et Thomé, malin petite vipère, en profitait!

Elle avait raison sur la coupe, bien que ce n'était qu'une coupe... Non, pour Thomé, il voulait voir Serpentard gagner chaque année où il pourra jouer! Il s'y prenait un peu tard et la simple idée d'un jour tenir la coupe illumina son visage. Gagner avec sa maison, son équipe, il voulait le voir, le vivre et pas seulement regarder. "Ca aurait été encore mieux avec vous deux sur le terrain." Affirma sans détour le vilain russe qui voulait faire un compliment. Bon c'était raté pour sûr, mais cela fit pouffer de rire quelqu'un qui l'entendit. Non pas que Thomé aurait bien tenté sa chance, mais avec les yeux verts de Jensen tourné vers lui, ce n'était pas si évident. Osé, peut-être, mais joué d'avance absolument pas!

Question réponse, elle lui renvoyait la balle et il ne pu que sourire avant de sortir les mains de ses poches pour hausser les épaules. " Poursuiveur beauté. Je suis grand et mince. Je ne t'aurais pas ennuyé juste pour entendre ta sublime voix. Tu connais l'histoire de l'oiseau noir non? Et bien j'avoue que je dirais pas non à attraper le vif d'or au moins une fois dans ma drôle de vie." Il roula le "rrrr" sur le mot "Drôle" accentuant ainsi un non dit. Même s'il savait parfaitement qu'être poursuiveur voulait surtout dire en vouloir beaucoup.

Pourtant, dans l'immédiat, ce qu'il voulait surtout, c'était donner un coup de pouce. Pour lui-même, mais aussi, pour revoir la blonde sur un balai car, il fallait l'avouer, elle rayonnait vraiment en poursuivant le soleil! Il n'était pas le seul à avoir du mal de voir l'équipe non pas sans un joueur très bon, mais deux. " Je vais te confier un truc..." Le sourire enjoué laissa place à un regard bien plus sérieux. Le masque tombait, pas pour longtemps, mais assez pour qu'elle voit ce qu'il restait de lui-même quelques mois après la mort de sa sœur, le jeune russe avait toujours la pire cicatrice gravée dans son cœur. Il avait perdu sa mère, sa cadette qu'il aimait plus que tout. "Ne cours pas après l'oiseau noir." Doucement, il posa une main sur son bras pour plonger ses yeux bleus claires dans les siens. " Вы ловец, быстрее этого врага, сильнее с каждым шагом" Il se rendit compte qu'il venait de parler en russe [Traduction: Tu es une poursuiveuse, plus rapide que cet ennemi, plus forte à chaque pas.]. Un petit rire lui échappa et en retirant sa main qui touchait la blonde, il redevient ce jeune homme mystérieux et insouciant qui souriait toujours.

"Tu pourrais me coacher? J'ai pas vraiment pu faire de match avant, donc j'avoue qu'une super poursuiveuse comme coach me mettrait une pression d'enfer pour me donner au max!" Non pas qu'il évitait totalement ce qu'il avait dit deux instants plutôt, mais il ne comptait pas traduire ce qu'il avait dit. Même si c'était plutôt bien métaphorique, cette histoire d'oiseau noir.

[764]
:copyright: 2981 12289 0


Dernière édition par Thomé Mertvyy le Mar 2 Fév - 17:06, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1691
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyMar 2 Fév - 15:37

DO YOU KNOW THE BLACK BIRD?Viska dardait d’un azur glacé son camarade de maison. Elle savait parfaitement de quoi elle avait l’air ainsi puisque Nathan, père et tortionnaire en chef dans son théâtre des horreurs personnel, avait exactement les mêmes yeux qu’elle alors que pour le reste de son physique elle tenait plutôt de sa mère (et on ne dira jamais assez combien Viska en était reconnaissante à la génétique). La blonde n’était pas jeune fille à s’en laisser conter simplement parce que son vis à vis prenait une attitude contrite, surtout qu’elle n’aimât guère la remarque sur Jensen. Viska n’était pas forcément très à son aise dans le rôle de la demoiselle en détresse : entraînée pour subir une malédiction vieille de plusieurs siècles, elle avait aussi grandi dans un foyer prônant l’indépendance des femmes, elle n’avait donc pas forcément le profil de la fille qu’on devait protéger. Intelligente et agile, elle savait se battre mieux que la moyenne et lançait les poignards avec une habileté étonnante. Avant son enlèvement, elle aurait trouvé parfaitement incongru de se cacher derrière son petit ami et encore plus d’éprouver le besoin qu’il la protège (pour de vrai du moins, car elle ne sortait pas avec monsieur le mâle alpha totalement par hasard, soyons bien d’accord là-dessus et au temps pour son féminisme). Mais ça c’était avant justement, ni Jensen, ni elle n’étaient sortis indemnes de son enlèvement et vu qu’il n’y avait pas de psychologue à Poudlard, ils devaient trouver des solutions par eux-mêmes. Qu’il ne soit pas dans la nature profonde de Viska d’avoir besoin d’être protégée n’avait en la circonstance aucune importance : il fallait bien que quelqu’un la rattrape quand elle sombrait, et Jensen était un tout petit peu moins tendu quand il pouvait vérifier qu’elle était bel et bien là.

Mais cela n’enlevait aucune des qualités de capitaine de son petit ami. Ni de ses qualités tout court d’ailleurs ça n’enlevait pas ses défauts non plus notez. « Jensen est parfaitement capable de tenir une conversation. » Il devait bien parler à ses camarades de dortoir quand ils étaient séparés pour la nuit, non ? « Tu sais, on assez des profs pour nous embêter avec ça, on n’a vraiment pas besoin que tu t’y mettes. » Tous les profs ne les enquiquinaient pas Haven et Heaven ont pitié de leur petit frère, mais majoritairement les enseignants avaient eu du mal à tolérer ce qu’eux avaient interprété comme des caprices alors que Viska avait plutôt eu la sensation que sa santé mentale en avait dépendu les premiers temps. Si elle avait du passer une semaine entière toute seule à l’infirmerie, elle n’aurait pas tenu. Elle concevait que Jensen ait pu parfois être un peu sec – plus colérique que lui d’ordinaire, elle avait manqué d’énergie ces fois-là -, mais en même temps il était furieux contre l’école d’avoir failli. Plus pondérée (ou défaitiste), Viska les excusait tout en refusant d’intercéder auprès de Jensen quand les adultes le lui demandait. Alors, comme le capitaine continuait de venir dans ses options à elle, certains profs’ les séparaient pour les travaux communs à la moindre occasion. C’était d’autant plus pénible pour la blonde qu’elle n’était pas aussi douée en classe que son copain un peu d’aide de sa part aurait donc été la bienvenue plutôt que de la coller avec Prue.

Contrôlant l’agacement qui faisait couler dans ses veines la chaleur familière de la colère, elle revint sur le sujet moins épineux du Quidditch. Dans le fond, si Thomé voulait discuter sport, pourquoi pas, Viska était en effet plutôt qualifiée pour ça même si elle avait abandonné le Quidditch au profit de la danse et des arts martiaux et pour la santé mentale de tous aussi. « C’est vrai, enfin, ça aurait été mieux avec Jensen sur le terrain, ça fait longtemps que je ne joue plus qu’en cas d’absences en masse les jours de match. » Ce n’était pas son talent émoussé (même si elle continuait les cours de vol) qui avait pu manquer à une équipe chevronnée majoritairement constituée de septième année. Jensen en revanche avait peut-être un peu manqué au reste du groupe mais il avait jugé qu’il n’aurait pas été efficace et vu qu’ils avaient gagné, c’était peut-être la bonne décision.

« Ton histoire d’oiseau noir ne me dit rien, non. Mais… je me faisais déjà la réflexion tout à l’heure, je ne crois pas qu’on soit assez proches pour que tu puisses te permettre des familiarités alors oublie les beautés, en plus ça sonne sexiste. » Elle se demanda d’où ça venait qu’autant de garçons de sa connaissance lui donne ce genre de petit nom alors que son petit ami n’avait toujours utilisé que son prénom remettez-vous en question les gars. Dans tous les cas, elle ne voyait pas d’où ça venait de la part de Thomé (même si elle ne doutait pas de sa propre beauté, merci pour elle, son ego se porte bien).

Comme il reprenait son histoire d’oiseau noir, il s’approcha d’elle et mit la main sur son bras. Elle retint un mouvement instinctif de recul, elle détestait qu’on la touche sans prévenir depuis que chacun des contacts de Nathan s’étaient faits dans la douleur. « Je... » commença-t-elle quand il se mit à lui parler dans une langue qu’elle ne connaissait pas. Elle penchait pour quelque chose de slave, peut-être du russe mais ce pays ne lui venait que parce que c’était le plus grand, elle n’avait aucune connaissance dans cette langue. « Désolée mais je ne parle qu’anglais. » finit-elle par répondre en fronçant les sourcils, posant la main là où Thomé avait mis la sienne comme pour effacer la sensation de son contact. Elle se demanda brièvement ce que Jensen avait perçu de cet échange bref mais chassa cette pensée : après tout, il ne s’était rien passé, Thomé était juste devenu subitement sérieux au point d’en être étrange. Le fait qu’il ait parlé dans une autre langue que l’anglais n’avait fait qu’ajouter à la confusion qu’il semait.

Son bon naturel, prompte à aider son prochain à la demande, la poussa néanmoins à s’adoucir quand il lui proposa qu’elle le coache en vrai elle est juste sensible à la flatterie mais chut. « Je peux t’aider un peu si tu veux, on a toujours besoin de joueurs motivés, mais tu sais je ne reprendrai pas le Quidditch même quand j’irai mieux. Quand Jensen et moi sommes ensemble sur un terrain, on est insupportables, tu n’as vraiment pas envie d’être au milieu de ça. » Elle ne savait pas ce que ça donnerait maintenant qu’ils étaient un couple, mais une fois bien lancés, elle doutait que ça les arrête. Tout le monde avait trouvé super reposant qu’ils sortent ensemble parce qu’ils avaient arrêté de se crier dessus à tout bout de champ – même si la maturité y avait aussi sa part -, ce n’était pas pour casser de nouveau les oreilles de leurs camarades. « Et puis je donne peut-être l’air d’être oisive, là, mais en temps normal je m’occupe de Sterne, de la BAM et j’ai mes entraînements d’arts martiaux, je n’ai juste plus le temps pour le Quidditch. J’aime vraiment ce sport, c’est juste qu’à un moment ça ne rentrait plus dans mon emploi du temps hebdomadaire. Je veux bien te filer des techniques que j’ai apprise en cours de vol et proposer à Jensen de te faire passer les sélections, mais c’est à peu près tout ce qui est à ma portée. » Ce qui était déjà pas si mal quand on y réfléchissait pour quelqu’un qui n’était plus dans l’équipe depuis longtemps.

{1 269}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyMar 2 Fév - 17:25


Do you know the black bird?
Viska


Gommés sa lumière en tempête
Et ses longs rayons effilés !
Sa monarchie est obsolète,
Sa puissance va s’effondrer
Wilga Lerat Guy

Accuser le petit ami n'était pas une bonne chose, mais elle le défendait. Donc le relation n'avait pas juste durée par culpabilité de l'un et l'autre, ils s'aimaient. Du moins, elle l'aimait sincèrement et en avoir la confirmation était une bonne chose. Bien que le petit russe s'était juste attiré des foudres pour la précieuse information de valeur quelque peu incertaine. Même si de toute évidence, ce n'était pas un secret, les professeurs devaient plutôt craindre pour les études du jeune homme collant. Ce n'était peut-être pas que ça. L'attitude des autres élèves de la maison verte avait aussi changée après ce kidnapping. Les doutes qui étaient resté secret avaient prit forme et chacun qui cachaient un cadavre dans le placard craignait pour sa sécurité. Thomé n'y faisait pas acception, son père devait forcement déjà savoir qu'il était à Pouddlard, depuis le temps. Même si, l'école n'était qu'une protection de plus, l'agitation palpable avec Magicis Sacra avait accentué une défense féroce dans le pays et rien que le continent était peu enclin à voir de vieux Mangemort se pointer.  

La confidence donnée sur le poste rêvé et le pourquoi c'était elle que le jeune sorcier ennuyait, ne paru pas tout à fait lui plaire. Enfin, c'était plutôt les compliments et la référence avec l'oiseau noir. "Ces européens... même pas au fait des contes de leur voisin." Pensa avec un peu de mépris le sang-pur trop arrogant pour reconnaître que lui-même ignorait bien des choses sur la culture de ces dits "voisins". Sans parler du fait que Thomé n'avait pas uniquement choisi la belle pour les conseilles juste parce qu'elle avait eu un bon niveau dans les matchs. Il ne pouvait pas dire que les septièmes avaient surtout l'air d'avoir avalé une tarentule en le voyant regarder vers eux. Un maigrichon qui voulait un post dans l'équipe de quidditch, ils devaient avoir peur de le voir se casser en deux comme une brindille, peut-être pas à tord par ailleurs.

"Pardon, vilaine habitude, je ne voulais pas t'insulter." Avoua avec un sourire un peu coincé le jeune sorcier. Le meilleur moyen de se faire passer pour un idiot avait été d'insulter, "involontairement", tout le monde. Bien que dans le cas de Viska, il voulait surtout la voir prendre des couleurs, même celle de la colère passait mieux que le blanc livide de l'angoisse. Surtout qu'il ne vit un peu la couleur quand il lui toucha le bras en parlant une langue qu'elle ne comprenait pas. En réalisant, sur les paroles de Viska, qu'il avait parlé dans sa langue maternelle, le bougre souria avec cet air maladroit. " Désolé, le russe est ma langue natale, j'oublie parfois qu'il n'y a que l'anglais que tout le monde comprend dans le coin." Pas étonnant, mais tout de même, son sourire de façade pouvait peut-être la déranger que pour lui c'était un bouclier. "D'ailleurs, je suis étonnée que tu connaisses pas l'histoire de l'oiseau noir. En gros, ça dit qu'il faut pas poursuivre la nuit, impossible à attraper, ni la fuir, ce qui est impossible aussi. Mais la laisser venir a soit pour lui faire face, l'affronter en quelque sorte. Bien sûr, la nuit est les peurs de chacun." Pour sûr, il aurait du gardé ses explications pour lui. Le sujet était abordé trop tôt pour la blonde. Elle n'avait surement pas envie d'entendre les conseilles d'un jeune inconnu qui semblait un peu sympathique et totalement étrange. Aussi, revenir à un sujet plus connu et plus logique fut facile. Bien que sa demande fut la bienvenue. Et non sans raison, pouvoir crier sur quelqu'un, c'était aussi un moyen d'évacuer la pression et d'en donner un peu à quelqu'un qui ne ferait pas grand chose pour s'améliorer dans un sport. Non pas qu'il était fainéant ce Thomé, mais les activités physiques lui faisaient un peu rêver depuis ses livres.

Bien que la blonde disait ne pas vouloir reprendre la quidditch, Thomé ne parierait pas dessus. Elle aimait ça, c'était visible, et si elle pensait que ne plus jouer aidait les autres, c'était probablement faut. " Vous hurliez avant de vous aimer, de ce que j'ai entendu, mais c'est bien différent maintenant. Ca pourrait vous pousser à vous donner plus l'un pour l'autre et pousser le niveau plus haut. J'crois pas vous avoir vu sur le terrain durant un match?" Personne ne sait comment l'autre va réagir, bien que maintenant le Jensen était protecteur à mort! Thomé se disait surtout que ça pourrait les motiver l'un l'autre ou peut-être les disputer. Il n'était pas encore certain du pari à prendre sur le sujet.

La belle Viska s'expliqua sur cette fuite du sport si connu. C'était logique qu'elle n'ait pas beaucoup de temps pour elle avec tout ça. Personne ne pouvait lui en vouloir, mais Thomé en avait rien à secouer des autres activités de son aînée. Lui, il voulait la voir s'amuser sur un balai juste pour le plaisir de la voir sourire. Les jolies filles ne doivent pas avoir peur des monstres! Pourtant, s'impliquer dans cette histoire n'allait pas être facile et particulièrement compliqué. Pourquoi insister, si elle voulait bien donner un coup de pouce, c'était déjà ça de gagner! Surtout qu'ils ne discutaient que depuis quelques minutes, le vilain renard se faisait un chemin plutôt sûr ainsi. " Ne t'ennuie pas, j'irais parler à Jensen après. Tes conseilles sont inestimables. Puis, je t'avoue que les derniers années ont pas l'air aussi sympa que toi, c'est pour ça que j'ai préféré t'ennuyer. " Disait-il sur une voix un peu plus basse avec le ton de la confidence avec un sourire un peu charmeur trop faut pour être celui d'un ado si sûr de lui. Ce qui était, comme toutes ses manigances, qu'un jeu. " Au fait, tu préfèrerais que je t'appelle comment? Le beauté à l'air de te foutre en colère, ce qui est mignon, mais pas le but, vu que c'est une sorte de compliment." Comme il essayait de se rattraper le petit! Vraiment oser, comme toute cette conversation en fait. Entre maladresse visible et subtilité ambigu, il devait avoir l'air d'un maladroit qui veut se faire une place, pourtant, c'est la pèche au information qu'il fait en même temps.

" C'est quoi au juste la Bam? Un groupe qui se retrouve pour faire la fête?" Et encore une question qui sort totalement du sujet si passionnant qu'est le Quidditch. Passer du coq à l'âne était trop facile pour lui. Bien trop.

[1072]
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1691
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyMar 2 Fév - 23:15

DO YOU KNOW THE BLACK BIRD?Au moins Thomé n’insista-t-il pas concernant Jensen. Quant à la langue utilisée ici… « Je comprends que ta langue maternelle te vienne spontanément mais au Royaume-Uni, forcément, on parle plutôt anglais. » Certains parlaient une autre langue soit parce qu’ils venaient d’un autre pays comme Kate ou Lu’, d’autres avaient une seconde langue plus régionale comme Peony avec le gallois. Elle était elle-même écossaise mais comme elle venait d’une assez grande ville, elle n’avait jamais appris le gaélique, fait que Jensen se faisait un plaisir de lui rappeler.

Pour ce qui était de lui faire prendre des couleurs, on ne pouvait pas dire que la stratégie de Thomé fut payante. Elle se sentit mal à l’aise pendant un court moment, supportant de toute façon assez mal le contact des personnes étrangères à son cercle. Viska vivait une forme de replis sur elle-même depuis son enlèvement : fille populaire et prompte à nouer du lien avec autrui, elle ne sortait presque plus de sa petite bulle confortable dans laquelle elle n’accueillait que son petit ami et ses plus proches amis. La petite fête avec les Serpentard de quatrième et cinquième année avait été une tentative de renouer avec sa vie de it-girl : ça ne lui avait pas déplu, mais à posteriori, elle s’était peut-être lancée trop tôt. Il y avait eu quelques moments difficiles dans le cours de la soirée.

Comme plongée dans un bain d’eau glacée par les paroles de Thomé, Viska se contenta dans un premier temps de ne pas répondre. Elle serra les poings, prise d’une envie furieuse (mais familière) de lui envoyer un direct dans le nez, ou alors dans l’estomac. Néanmoins, elle ne passa pas à l’acte parce que ce serait vraiment pas pratique à gérer, si elle cédait à ses pulsions colériques, elle risquait de perdre le contrôle, ce qui obligerait Jensen à les rejoindre et, incidemment, prouverait que les critiques à peine voilées de Thomé sur son couple ou ses peurs étaient justifiées.

« Je ne suis pas très calée en littérature. Il me semble cependant que toutes les histoires peuvent être soumises à interprétation. » rétorqua-t-elle en s’obligea à déplier chacun de ses doigts un par un. Ce n’était pas tant que Viska soit une adepte de la violence mais un peu quand même, seulement elle n’avait pas pris que les yeux de Nathan, elle avait aussi hérité de son père une sorte de fragilité nerveuse qui se traduisait chez elle en des explosions de colère. Transition parfaite! Celui qui en avait fait le plus les frais était Jensen vu qu’ils s’étaient très souvent disputé sur des modes variés passant du passif/agressif aux hurlements de rage. Elle ne l’avait jamais frappé cela dit, ou alors elle l’avait opportunément oublié, après tout, en dépit de leurs différents, ils étaient amis avant de sortir ensemble.

« Je n’ai joué aucun match cette année, en effet, mais Jensen a fait les deux premiers matchs. » Quant à la théorie de Thomé, elle continuait de penser que c’était une mauvaise idée. Surtout qu’elle ne savait pas pour Jensen, mais en ce qui la concernait, se donner plus que maintenant n’était pas un truc qui la tentait des masses. Elle se trouvait déjà bien trop ridiculement amoureuse de son petit ami, pas besoin qu’ils partagent en plus le Quidditch d’autant que ça risquait de finir dans une mare de sang. « Tu es très bien renseigné en tout cas, effectivement, avec Jensen, autrefois, on se disputait souvent. On était amis, mais on a eu des éducations très différentes alors on avait des… points de friction disons. Puis, on était jeune, on est plus matures maintenant. » La preuve, elle n’avait pas frappé Thomé alors qu’il lui conseillait d’affronter ses peurs. Conseil non sollicité et très maladroit : Viska était cartésienne pourtant elle trouvait ses peurs parfaitement rationnelles. Le Ministère refusait de communiquer au sujet de Nathan en même temps l’event est pas fini, donc il pouvait aussi bien être quelque part à attendre de pouvoir l’enlever à nouveau. Les vacances d’été qui approchaient de plus en plus étaient une nouvelle source d’angoisse : elle se voyait déjà passer deux mois cloîtrée quelque part… elle espérait au moins que ce serait un quelque part où Jensen pourrait lui rendre visite.

Viska, un peu plus calme et par voie de conséquence plus coopérative, proposa son aide pour le sujet du Quidditch et uniquement celui-ci. « Je ne suis peut-être pas aussi sympa que tu l’imagines... » nuança-t-elle en songeant à sa vague de colère qui ne remontait qu’à quelques minutes précédemment dans leur conversation. Évidemment, elle avait bon fond, et elle était aussi bien élevée, mais elle connaissait des dernières années qui l’étaient tout autant qu’elle. « Ou en tout cas je ne le suis pas plus qu’Erin, Noé ou Alfie. C’est la différence d’âge qui t’impressionne ? » lança-t-elle finalement sur le ton de la plaisanterie.

« Tu peux m’appeler par mon prénom, ou ‘Ska éventuellement ? » Viska signifiait tout en lituanien. Elle n’était pas du tout originaire de ce pays, sa mère, son père et Nathan qui est aussi son père mais un père pourri étant tous les trois écossais, mais sa mère avait cherché une langue dans laquelle dans lequel ce mot sonnait bien et elle avait trouvé Viska. Comme c’était un prénom court, il n’y avait pas des millions de façon de la surnommer et généralement ses amis l’appelaient ‘Ska. « Je n’aime pas trop les surnoms, même quand ils sont flatteurs. » ajouta-t-elle car ça restait un fait. Ce point n’aidait probablement l’aspect peu romantique de sa relation avec Jensen : Viska aimait le principe mais dans la pratique, elle n’était pas capable de le mettre en œuvre sans se sentir profondément ridicule. Son petit ami faisait des efforts quand même, le bracelet qu’il lui avait offert (et qu’elle portait en permanence) était avec un cœur et ce geste lui avait vraiment fait plaisir même si en vrai il l’avait fait uniquement parce qu’il était jaloux de Flynn mais ceci est une autre histoire.

« La Brigade Anti-Menace ou BAM est le groupe de résistance contre MS. On mène des opérations et on a eu quelques gros succès dans nos enquêtes… mais pour ne pas te mentir on a aussi eu quelques déconvenues. » Ils avaient trouvé le vase des sang pur et le passage menant vers Ilvermorny, mais une fois dans l’école nord américaine, MS leur avait mis une sacré raclée aussi, alors c’était un peu 50/50 quand on observait les choses objectivement.

{1 086}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyMer 3 Fév - 1:09


Do you know the black bird?
Viska


Car l’oiseau noir aux longues ailes
Est l’émissaire de l’hiver.
L’hiver auréolé de gel
Qui va déposer son suaire
Wilga Lerat Guy

Pour sûr, la petite leçon de morale tomba mal. Rien de plus normal, mais avoir une petite tape dans le dos s'était logique de le prendre avec froideur. Le geste se voulait chaleureux, mais pas rassurant non loin de là. A sa manière, il avouait être passé par un truc semblable, mais bien moins violent émotionnellement que de se faire torturer par son père. C'était comme si l'horreur pouvait avoir une échelle et que le petit russe s'était retrouvé à un certain degré de difficulté quelques échelons en douce du cauchemar de la blonde. Au fond, il se sentait proche d'elle d'une étrange manière. Elle en avait bavé, elle allait avoir encore beaucoup de mal pour se relever, Thomé aurait du s'en "foutre". Ils ne se connaissaient pas, ils n'avaient jamais discuté ensemble, mais en arrivant à Pouddlard et après cette période, un lien nouveau s'était formé dans la maison de Serpentard. Il l'avait remarqué, les élèves, déjà proches et protecteur les uns envers les autres, c'étaient mis à ne faire qu'un. C'était pas la première fois, mais lui, lui qui venait de l'autre bout du monde, lui qui avait été instruit dans une école de brute où la lois du plus fort prévaut, il en était choqué. Surpris, agréablement choqué et surpris de voir que ce n'était pas que dans sa famille qu'ils y avaient des gens bienveillants.

L'histoire de l'oiseau noir, ce fameux ciel nocturne que nul ne peut attraper ni poursuivre, elle avait vraiment énervée Viska. Ce qui aurait bien fait rire Thomé s'il pouvait se permettre de l'énerver bien plus, mais c'était trop tôt pour rire de sa colère. Quand il verra qu'elle lui fait confiance, il hésitera pas à la secouer, pour la faire évacuer cette colère et se laisser aller. Un vrai grand-frère dans l'âme! C'était plus fort que lui...

Alors que le jeune sorcier rangeait ses pates dans ses poches, promettant d'une certaine manière de ne plus la toucher sans permission. La discussion continua, jusqu'au sujet des plus âge. " Arg." D'un geste trop mélodramatique, Thomé posa une main sur son coeur avec de fausses larmes aux yeux. "Je suis démasqué, mis à nu. Yep, j'ai peur des plus grands. Compréhensible quand un être délicat comme moi vient de Koldovstoretz." Pour en ajouter encore une couche, il posa la paume de son autre main sur son front avec cet air faussement fragile. Hélas, pour lui, il en avait bavé avec ces brutes que le petit génie n'avait pas le droit de casser les dents! Son rôle de faiblard incapable lui avait permit d'échapper aux griffes de ces fumiers de Mortvyy, mais pas sans payer le prix et il avait été bien salé. Être enfermé dans un casier, fait. La tête dans la cuvette, fait un trop grand nombre de fois. Transformé en fouine pour être jeté dans les airs comme un souafle, fait, la version rat et lézard aussi... Se faire pétrifier pour finir nu dans la neige en pleine journée, validé aussi. Ils étaient pas très débrouillard pour le harcèlement, mais ça avait été jusqu'à lui casser le poignet et même des doigts. Blessure que le petit Thomé avait bien sur caché à sa mère adoptive, sinon elle les aurait vidé... de leur sang bien sûr!

Du tout au tout, comme depuis le début de la conversation, Thomé reprit son air impassible et faussement joyeux. Les mains retournèrent dans les poches en preuve de bonne fois, alors qu'il posait une autre question. Notamment sur la manière dont il devait s'adresser à la belle qui fait fondre le cœur de tant de garçons et de filles. " Le 'Ska sera pour plus tard. Tu peux m'appeler le crétin si tu veux. Pour te venger du beauté! Personnellement, Tom me va mieux comme p'tit surnom." Dit-il avec un clin d'œil charmeur, pour la détendre un peu ou pour passer pour un idiot. Généralement, les gens prennent pitié de ceux qu'ils trouvent plus bête qu'eux. Même si, de toute évidence, Thomé ne se cachait pas d'avoir de très bonnes notes dans beaucoup trop de cours. Il avait juste un peu de mal avec le cours de potions...

Le sujet de la Boum! BAM, accentua la vie dans la voix de Viska, du moins selon l'expert en relation sociale qu'était l'arrogant russe ici présent! ce qui fit sourire un peu plus naturellement le garçon. " Ca à l'air d'être fun. Enfin, fun, n'est pas le bon mot, mais intéressant, motivant même. Pouvoir aider et se sentir utile. Tu penses que je pourrais rejoindre la Brigade? J'ai plutôt un bon niveau un sortilège et si je peux aider, c'est encore plus cool nan?" Pensait-il vraiment à s'intégrer de manière active dans la vie de l'école? Il voulait plutôt trouver quelque chose qui l'aiderait à ne plus se sentir impuissant quand le danger gronde. Non pas pour ne pas avoir aidé Viska, mais pour sa sœur et sa mère. Il gardait un poing sur le coeur et des cauchemars de ce qu'il s'était passé. Voir la vie quitter un regard, ca avait de quoi enter, surtout quand on s'en sent responsable.

"Juste pour être d'accord, tu dis à personne que les plus grands m'intimides hein? C'est que je tiens à ma réputation de casse pied arrogant avec une tête qui donne envie de la giffler." Raconta le menteur avec un tel sérieux qu'il ne peut s'empêcher de sourire malicieusement deux secondes après. Il voulait plutôt ne pas à avoir expliquer d'où lui venait ce " malaise" avec ses aînés. Qui voudrait savoir qu'il avait été agressivement harcelé dans sa précédente école? Personne, pas même lui en fait!

[936]
:copyright: 2981 12289 0


Dernière édition par Thomé Mertvyy le Dim 14 Fév - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1691
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyJeu 4 Fév - 11:59

DO YOU KNOW THE BLACK BIRD?La partie tendue de la conversation s’apaisa, Thomé semblant renoncer à pousser Viska dans ses retranchements. Même si elle n’était actuellement pas très dangereuse (les six jours qu’elle avait passé entre les mains de son père biologique n’ayant pas eu que des conséquences psychologiques), il restait plus prudent de ne pas se mettre la blonde à dos. Toute impulsivité mise à part, elle restait une héritière des Symphonie et avait appris à se battre avec sa tante, une spécialiste de l’assassinat (qui n’exerçait pas vraiment son art, mais ceci était un autre sujet). Viska avait commencé tardivement cet apprentissage, surtout en comparaison à ses cousins qui s’y étaient mis dès la petite enfance – cinq ou six ans pour l’un et l’autre -, et elle n’atteignait pas le niveau d’Alexandre qui avait en plus pour lui une stature et une force toute masculine, mais elle restait douée. Si apprendre à quelqu’un de naturellement colérique à se battre pouvait être sujet à caution, personne n’y avait pourtant jamais trouvé à redire car c’était la tradition : les Symphonie savaient se battre, c’était un fait qu’aucun sorcier anglais ne cherchait à contester. Avant l’enlèvement, Viska et Alexandre s’entraînaient dans le parc régulièrement. Le Gryffondor le faisait encore, la Serpentard devrait s’y remettre à un moment aussi, quand elle aurait récupéré.

Quoi qu’il en soit, il était plus prudent de ne pas trop chercher Viska. D’autant que Jensen et Alex’ pouvaient être un brin excessivement protecteurs par moments, chose que la blonde ne questionnait pas vu qu’elle fuyait les foules. Ainsi, la conversation passa aux raisons qui motivaient le choix de Thomé de lui parler à elle plutôt qu’aux septièmes années. Elle sourit à l’envolée mélodramatique surjouée du jeune homme et une lueur malicieuse passa dans l’azur de ses yeux. « Je vois… c’est vrai que ton ancienne école a la réputation d’être assez… brute. C’est vrai que vous jouez au Quidditch sur des troncs d’arbre entier ? Ce ne doit pas être très facile à manier ! » Viska s’était un peu renseignée sur les autres écoles quand MS s’était mise à annexée Ilvermorny. À l’époque, elle avait cru que l’organisation allait s’en prendre à plus d’endroits mais finalement il n’y avait eu que Poudlard à être envahie en plus de l’école nord américaine. C’est néanmoins lors de ces recherches qu’elle avait appris quelques trucs sur les autres écoles de sorciers, rien de jamais très folichons cela dit puisque tout le monde jouait au jeu de celle qui gardera le mieux ses secrets et à ce niveau là Poudlard est nulle. L’école russe ne lui avait pas paru très attrayante, mais après c’était dur à dire vu le peu qu’elle avait trouvé sur elle.

Sur la question des surnoms, satisfaite de le voir garder sagement ses mains dans ses poches, elle lui sourit en toute bonne foi : « Tom sera très bien si tu ne t’égares plus dans les surnoms ». Elle fit cependant mine de ne pas avoir remarqué son clin d’œil, non pas qu’elle le juge bête comme il le pensait, mais seulement parce qu’elle n’encourageait aucune connivence. En raison de son ancienne tendance au flirt facile, elle devait être ferme depuis qu’elle était en couple pour éviter les prises de liberté malheureuses. Certains parmi ses anciennes conquêtes avaient eu plus de mal avec le changement que d’autres, ce n’était pourtant pas comme si Poudlard manquait de jolies filles : Viska se trouvait plutôt bien lotie dans ce domaine mais elle savait aussi ne pas être la seule, d’ailleurs sa meilleure amie Victoire était réputée pour être encore plus belle qu’elle, sang de vélane et Miss Poudlard oblige. Même si Nathan avait égratigné sa confiance en elle, elle ne souffrait pas vraiment de complexes par rapport à ça. Elle aurait bien voulu gagner l’élection de l’école, mais son ego était assez solide pour supporter la défaite et elle ne pouvait pas lutter contre le lobbying des Weasley.

« Tout le monde peut rejoindre la Brigade, il n’y a pas de restriction. C’est vrai qu’avoir beaucoup de petits jeunes nous a un peu handicapé quand on s’est battu à Ilvermorny mais je pense que ce serait aller contre l’idéologie qui nous a fait créer la BAM que d’en limiter les inscriptions. Le but c’est de faire bloc contre MS surtout… parce que, je pense que tu l’ignores vu que tu étais dans une autre école, mais la première année MS a essayé de nous monter les uns contre les autres. Ils ont fait passer Serpentard pour de grands méchants intolérants et les autres élèves de l’école se sont mis à se méfier de nous… alors avec Prudence on a créé la BAM pour que les élèves de toutes les maisons s’unissent contre ça. Qu’on arrête de subir les plans de Blomberg etc... » raconta-t-elle avec une certaine ferveur : même si elle trouvait qu’elle menait Sterne avec un certain talent, elle était surtout fière de ce qu’elle avait accompli avec la BAM. Elle était, certes, une leadeuse assez peu fiable depuis quelques mois, mais en même temps il y avait toujours Prudence, et MS se tenait relativement tranquille si on oubliait qu’ils avaient contribué à la faire enlever. « Tout ça pour dire que je ne sais pas quand on se réunira de nouveau avec la BAM mais si tu veux être des nôtres, tu seras le bienvenu. » Viska était maintenant nettement plus à l’aise qu’au début de la conversation. Il faut dire que discuter de la BAM lui paraissait être plus dans ses attributions que le Quidditch qui était plus le truc de Jensen.

« Je ne dirais rien à personne à ce sujet, mais, vraiment, je t’assure, les septièmes années sont très sympas. En plus Erin est celle de nos poursuiveurs titulaires qui va quitter l’école en fin d’année, ça aurait été bien si tu avais pu lui parler vu qu’aux sélections ce sera son poste qui sera mis en jeu. » Erin avait parfois occupé d’autres postes cela dit, au match contre Gryffondor, elle avait remplacé Noé à celui d’attrapeur. « Sinon il y a Karen qui est dans l’équipe et qui est de ton année. » ajouta Viska en songeant qu’au dernier match la jeune fille avait fait une très belle performance.

{1 046}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptySam 6 Fév - 23:35


Do you know the black bird?
Viska


Sur la garrigue pétrifiée.
L’oiseau est invincible, immense,
Et son ombre est démesurée
Sur le ciel gris de la Provence.
Wilga Lerat Guy

Les traditions avaient toutes un rôle à jouer. Dans la famille des Mortvyy's c'était de faire perdurer la lignée tout en gardant les meilleurs éléments. Des jeteurs de sorts doués aux savants talentueux qui parvenaient à changer le plomb en or. Le choix était varié, mais il n'y avait pas un seul "guerrier" près à abandonner sa baguette pour laisser parler leur poing. Ce qui n'était pas le cas chez les vampires, où le jeune russe avait grandit. Il ne fut pas formé à se battre comme d'autre, mais plutôt à éviter de le faire. Grand et mince, il avait quand même de la force, mais si Viska voulait l'envoyer au sol d'un coup de point, son adversaire risquait de s'éloigner pour sortir sa baguette et non rendre le coup. Même si, le sorcier s'était étonné de résister à la douleur, il n'avait aucune envie de se prendre une gifle ou pire un coup de pied agile bien placé! de la gente féminine. Alors faire face à un Symphonie, jamais de la vie! La fuite était peut-être le seul moyen d'y survivre, ou mieux encore, en avoir en allier.

L'école précédente du petit futé mise sur le tapis avait de quoi piquer la curiosité. Généralement, Thomé ne parlait pas de son passé, pas même de Koldovstoretz. C'était déconseillé par ceux qui l'avait fréquenté, de divulguer les secrets des bâtiments, mais était-ce la même chose pour les coutumes? Si telle était le cas, comment tout le monde était au courant pour les matchs de Quidditch. " C'est vrai, pour les matchs un peu particulier. Et puis ce ne sont pas des saouls cogneurs qui sont utiliser, bien que Novak en avait eu l'idée." Fit remarquer un peu pour lui-même le sorcier. Il se souvenait de la brute qui voulait prouver que tout, TOUT, absolument TOUT ce qui était en bois pouvait être un balai. Le résultat fut six côtes cassées et les deux bras tordus avec de belles cicatrices. Rien que de se souvenir de cet idiot blessé fit rire Thomé avec un petit sadisme bien mérité. " Il a manqué de se casser le cou. Il est un peu bête et trop agressif pour son propre bien." Expliqua vite fait l'apprenti mage pour ne pas avoir l'air trop méchant. Aucun doute que plus d'un élève de Pouddlard aurait fait demi-tour en voyant la grosse brute toute en muscle.

Le sujet de la brigade semblait être bien plus passionnant pour la blonde, à l'étonnement du cadet. Il savait qu'elle aimait beaucoup le Quidditch, mais il n'était pas au courant pour cette dévotion envers la BAM. Rien de plus normal puisqu'elle avait participé à la création de celle-ci. Vilain Thomé, il n'était pas au courant de cet fait, qui pourtant n'était pas secret du tout. Ses renseignements allaient devoir s'élargir un peu plus sur la provenance des informations. Ses sources étaient variées, mais pas toujours des plus fiables, d'autant qu'il pouvait se montrer curieux sans risque dans les murs du château. "C'est vrai que le nombre ne fait pas la force. Il vaudrait peut-être mieux faire passer un test pour laisser les membres entrer et avoir des apprentis en plus non? Une sorte de division des forces pour ne pas avoir n'importe qui à gérer en cas de problèmes." Une suggestion comme une autre. L'école entière fonctionnait déjà, en majorité, avec ce système de parrainage pour aider ceux qui ont des difficultés à mieux apprendre. Ce qui était probablement déjà en place dans la BAM.  Toujours était-il que Viska expliquait que tout le monde était le bienvenu, même lui. "Je serais ravis de pouvoir participer." Affirma le garnement.

Après avoir précisé qu'il voulait que personne ne sache pour sa peur des plus âgés, Viska le rassura. Il eu un petit soupire de soulagement trop sincère. S'il avait du paraître faible dans cette "vie" d'avant, il ne voulait plus que se soit le cas. Non pas qu'il voulait paraître le plus arrogant et fort, mais il ne comptait pas laisser son passé l'empêcher de continuer à évoluer et avancer. Il avait une revanche bien saignante à prendre après tout. " Erin, c'est vrai, je la trouve si jolie que j'oublie qu'elle est en dernière année. Ca va être dur de ne pas l'apercevoir l'année prochaine. Je devrais en profiter pour lui demander des conseilles pour chiper sa place." Toute en honnêteté, sans le moindre détour venant de sa part. Il n'avait plus sa langue dans sa poche et voir que la blonde était plus à l'aise le forçait à ne plus jouer de tour. "Karen est dans l'équipe? Je ne pense pas l'avoir vue au dernier, mais si elle était au post de poursuiveur avec Erin!" Se souvient, presque maladroitement, d'autant que le scord de 430 à 240 pour les verts n'était pas négligeable. Comment avait-il fait pour oublier avoir vu la petite à côté de lui beaucoup de filles semblent petites Karen? La réponse était simple, il avait à peine regardé le match avant de filer pour aller fouiner! Il se souvenait avoir entendu le premier but être marqué par sa maison, mais avec le bruit, malgré tout, il n'avait pas entendu le nom car quelqu'un lui avait crié dans les oreilles.

Le regard du jeune casse pied se tourna vers les autres personnes dans la salle commune. Thomé chercha avant d'arquer un sourcil un peu incertain. " Tu as vu Erin dans le coin? Je vais aller lui parler avant d'ennuyer Jensen. Et je vais te libérer aussi, mais avant, tu me tiens au courant pour la prochaine réunion de la BAM?" Un sourire bon entendeur, il savait que la belle blonde était de confiance et que tout ce qu'il avait dit n'allait probablement pas être sifflé aux autres. Ou du moins, pas à des personnes qui en feraient des commérages. Après tout, le petit groupe de gardes du corps de Viska étaient tous trop sérieux, peut-être qu'une blague bonne enfant leur ferait du bien, même si la bonheur allait revenir dès que la blonde se sentirait mieux. Une question de temps en somme, et la pousser n'avait pas l'air de l'aider.

[1017]
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1691
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] EmptyDim 7 Fév - 15:47

DO YOU KNOW THE BLACK BIRD?« Je vois le genre, nous en avons tous des comme ça, ça ne dépend pas des écoles ! » certifia Viska même si elle se garderait bien de donner des noms pour ne vexer personne. « Mais j’ai du mal à imaginer comment de petits gabarits comme le mien pourraient tenir sur un tronc d’arbre tu vois ? » confia-t-elle ensuite en essayant de s’imaginer la chose. Elle n’était pas à strictement parlé petite, elle mesurait un peu plus d’un mètre soixante ce qui la plaçait dans une norme, quelque part dans la moyenne, plus grande que Vanellope mais plus petite (et de loin) que Peony. Elle était aussi assez mince – encore plus ces dernières semaines -, même si elle n’avait jamais été maigre, ne serait-ce que parce qu’elle était d’une morphologie plutôt voluptueuse au niveau de la poitrine et des hanches. Mais son côté petite blonde l’aurait rendu ridicule à califourchon sur un tronc, même un petit tronc. Un balai avait quelque chose de naturellement plus civilisé si vous vouliez vraiment son avis ! Après, chaque pays avait ses traditions, elle le respectait, elle n’arrivait juste pas à s’y voir.

« Des apprentis ? Oh non, ce serait vraiment trop bizarre. J’aime mieux quand on cultive une ambiance agréable. Et puis, les combats à Ilvermorny, ce n’était pas prévu, d’habitude notre fond d’activité c’est plutôt de faire des recherches pour débusquer des informations qui échappent aux adultes. » Dans ce domaine, ils avaient eu plus de réussite : ils avaient trouvé le vase des sang pur, et ensuite ils avaient découvert le passage menant à Ilvermorny. Entre les deux, ils avaient un peu avancé sur le sortilège de projection mais n’étaient pas parvenus au bout du décryptage – après tout, ils n’étaient jamais que des élèves et S n’avait pas vraiment prévu d’être pédagogue -. « La Brigade n’est pas une armée ou je ne sais pas trop quoi, le but au départ était de montrer que nous ne voulions pas être montés les uns contre les autres. Une sorte d’union des quatre maisons contre MS. Ça s’est un peu tassé mais il y a quelques années, Serpentard n’avait vraiment pas la cote. On s’en prenait plein la tête, ça devenait essentiel de montrer qu’on pouvait œuvrer à un but commun plutôt que chacun de notre côté pour les différentes coupes. C’est peut-être un peu idéaliste comme but mais... » Viska sourit en haussant les épaules : « Je suis quelqu’un d’idéaliste. » Nathan n’avait pas réussi à tuer son optimisme et sa foi, il avait juste égratigné sa confiance en elle. Cela dit, toutes angoisses mises à part, la blonde restait quelqu’un qui croyait fondamentalement que tout finissait un jour par s’arranger. À l’heure actuel, son optimisme était la seule chose qui la préservait d’une dépression liée à son traumatisme : pour Viska, son état actuel était temporaire, si elle s’accrochait, elle finirait par aller mieux.

« Cool ! Si on fait une réunion, je te tiendrai au courant ! » Mais ces derniers temps la BAM ne se réunissait pas : entre les BUSES pour une bonne partie de ses membres (ainsi que les ASPICS pour d’autres) et son état à elle, faire des recherches pour prévoir le prochain plan de MS n’était pas la priorité. Sans compter que MS avait un goût discutable pour tous les symboles de Serpentard et Viska n’avait aucune envie de se retrouver nez à nez avec un serpent au détour d’un de leurs pièges.    Un piège à base d’eau ne lui plairait pas forcément non plus. À cette idée, elle fronça un peu le nez, dégoûtée par les petits films qu’elle se créait elle-même. Elle avait vraiment trop d’imagination, il fallait qu’elle se canalise plus que ça !

« Oui, Erin est si mignonne ! Elle me manquera beaucoup l’an prochain. » confirma Viska avec un sourire retrouvée. Sa camarade de maison était aussi à Sterne avec elle depuis presque cinq ans et elles s’étaient toujours bien entendu (même si elles n’étaient pas forcément hyper proches vu leur différence d’âge). De plus, même si Erin n’était pas forcément son genre – ce n’était pas parce qu’elle était bi qu’elle flashait sur la terre entière -, ça restait très agréable de la voir évoluer dans la salle commune, dégageant autour d’elle des ondes de calme très éloignées de celles de Viska elle-même, plus électriques. « Elle sera sûrement d’accord pour te parler en tout cas. » Sauf si elle était en train de se chamailler et/ou de flirter avec Noé, auquel cas il faudrait repasser plus tard.

« Et si Karen a joué ! Elle a fait une belle performance d’ailleurs, avec Erin elles ont formé un super duo. C’était très chouette à voir même si en face il y avait un sacré répondant, Serdaigle s’est beaucoup mieux défendu que ce que j’aurais imaginé. J’avoue avoir eu quelques sueurs froides à un moment... » Surtout que Jensen aurait très mal vécu de perdre alors qu’il n’avait même pas joué. Heureusement, l’équipe, majoritairement composée de septièmes années, avait super bien assuré et Noé avait apporté la victoire en attrapant le vif pour la plus grande joie de tous les Serpentards (mais surtout de Jensen et Viska). Ça avait moins fait plaisir aux trois autres maisons puisque cela avait signé leur victoire à eux à la coupe de Quidditch, mais même si Viska avait des amis un peu partout, elle se fichait bien de ce qu’ils pensaient : ils avaient gagné à la loyale quoi que prétende Victoire.

« Si c’est pour du Quidditch, tu n’ennuieras jamais Jensen. » affirma-t-elle ensuite, histoire d’être sûre d’avoir bien rassuré Thomé sur ce point. « Quant à Erin, honnêtement, je ne sais pas trop… tu as une chance sur deux de la trouver avec Noé vu l’heure qu’il est, la question c’est où ils sont et qu’est-ce qu’ils font, car ils sont un peu pénibles en ce moment. » Elle était un peu mal placé pour critiquer vu ses antécédents avec Jensen, mais les deux septièmes années cultivaient l’art de l’amour haineux. Quand ils n’avaient pas l’air sur le point de se sauter dessus Erin pensait être discrète mais en fait non, ils se chamaillaient. Le volume sonore restait toujours à peu près correct, n’empêche que ça jetait un sacré froid. Viska n’avait pas encore eu le temps d’approfondir la question avec Erin, elle ne pensait pas non plus que Jensen l’ait fait avec Noé, mais son âme de petite commère sentait qu’il y avait là de la matière. Victoire aurait été idéale pour tergiverser sur le sujet, cela dit, Erin étant l’ex de Ted, Viska ne savait jamais comment sa meilleure amie allait le prendre.

« En tout cas, je ne les vois pas là. Tu veux que je lui envoie un message depuis ma tablette ? » proposa-t-elle, aimable, en sortant l’appareil de son sac, prête à écrire un mail à Erin pour savoir où elle était et avec qui.

{1 165}
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





 Do you know the black bird? [Viska] Empty
Ξ Sujet: Re: Do you know the black bird? [Viska]    Do you know the black bird? [Viska] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Do you know the black bird? [Viska]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: