Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-49%
Le deal à ne pas rater :
Makita P-52093 150 mm hexagonale DIN standard Plat -Lot de 8 mèches
12.61 € 24.80 €
Voir le deal

Partagez
 

 L'avenir sous un pot de fleurs ϟ isaac hudson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1550
Âge : 17 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 11


L'avenir sous un pot de fleurs  ϟ isaac hudson - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: L'avenir sous un pot de fleurs ϟ isaac hudson   L'avenir sous un pot de fleurs  ϟ isaac hudson - Page 2 EmptyMer 5 Mai - 0:24





It was a relief to get outside into the greenhouses; they were dealing with more dangerous plants than ever in Herbology, but at least they were still allowed to swear loudly if the Venomous Tentacula seized them unexpectedly from behind.

Qu'est-ce qui avait amené Graham à détester ses camarades de maison et plus particulièrement Isaac ? Maintenant qu'il y repensait, la réponse ne fut pas aussi simple que cela. Arrivé au bout de ces six années à Poudlard, leur ressentiment respectif avait comme toujours été là et jamais Graham ne l'avait-il remis en question. Mais il devait bien y avoir une raison non ? Dans sa poursuite d'Isaac, il essaya de réfléchir à ce qui avait démarré les choses entre eux. Son esprit brouillé par la colère avait du mal à mettre les choses dans l'ordre, mais le jeune homme tenta tant bien que mal. Enfant unique il avait toujours eu l'habitude d'être en solitaire et lorsqu'il allait au club de rugby, avant que sa magie ne se développe et qu'il découvre toute la vérité sur l'histoire de sa mère, il ne passait jamais réellement de temps avec ses coéquipiers. Il s'était toujours comparé à eux, se sentant différent. Il se demandait à présent si ce n'était pas en raison de sa bisexualité. Était-ce déjà un questionnement qui avait existé chez lui à cet âge là ? Poudlard n'avait pas spécialement arrangé les choses. Partager sa chambre avec plusieurs autres garçons à l'aube de l'adolescence, c'était quelque chose de complètement nouveau pour Graham et il faut dire qu'il avait trouvé certains d'eux plutôt immature. Sans surprise, ils avaient fini par être virés pour leur comportement. Mais il n'avait jamais réussi à s'entendre avec le reste, s'étant plutôt isolé durant ses premières années à l'école. La situation à son domicile n'avait pas arrangé les choses entre son père qui refusait la magie et sa mère qui acceptait de faire comme si de rien n'était. Il ne trouvait sa place ni auprès de ses camarades ni auprès de sa famille. C'est seulement après sa rencontre avec Louis qu'il avait fini par réellement s'ouvrir.

Le préfet rouge et or venait d'insulter son camarade de chambre. Rarement, si ce n'était jamais, Graham ne perdait son sang froid, mais aujourd'hui il en avait marre, marre de tout, marre de cette ambiance pourrie, marre de ne pas comprendre ce qui entrainait autant de haine entre Isaac et lui alors que finalement il ne semblait pas y avoir lieu d'être. Mais pour son ainé de quelques mois ce n'était qu'une question d'égaux selon lui et Graham n'appréciait pas la façon dont il le voyait, qu'est-ce qu'il pouvait être idiot. « Absolument pas ! J'en ai juste ras-le-bol de ne pas savoir pourquoi ! » répondit le préfet rouge et or à quelques centimètres de l'anglo-italien avant d'expliquer comment lui ressentait les choses. Un point positif dans tout ce qui sortit en réponse de la bouche d'Isaac ? C'est qu'il commençait alors à y voir plus clair. Si Graham s'était perdu sur les raisons de son animosité avec son camarade, ce dernier lui semblait bien savoir ce qui en était à l'origine.

Si le préfet rouge et or s'était bien plus ouvert après sa rencontre et son amitié avec Louis, celui qui était devenu son meilleur ami malgré leur différence d'âge, ses relations avec ses camarades de dortoir n'avaient jamais pu être au beau fixe. Il s'était toujours senti exclu, pour lui Isaac s'était toujours montré revêche, Tony était plutôt du côté de ce dernier et les autres, eh bien, ils devenaient de plus en plus insupportables. Jamais Graham n'avait su trouver sa place auprès d'eux et ça ne s'était pas arrangé alors qu'il avait gagné en popularité auprès des autres avec ses titres de Mister Poudlard. Ses échanges d'animosités avec Isaac étaient devenus habituels, ils étaient connus, notamment auprès de Fiona, pour ne pas s'apprécier. Après tout Graham l'avait toujours trouvé acariâtre avec lui et le préfet n'appréciait pas qu'il manifeste de ressentiment à son égard alors qu'il n'avait rien fait. Pour lui c'était le comportement d'un " con " mais aujourd'hui était la première fois qu'il avait eu envie de l'y confronter.

« Tu sais quoi en première année je n'ai jamais pensé que vous étiez des connards ok ! J'ai juste jamais trouvé ma place. Je ne savais même pas quoi penser d'être un sorcier alors que mon père n'a jamais accepté la magie alors clairement même si j'adore être à Poudlard, ça a pas été facile. Mon premier pote à Poudlard je me le suis seulement fait à la fin de ma deuxième année. » Isaac allait sans doute lui rire au nez parce qu'il lui déballait sa vie, son ton énervé détonnant avec le mal-être qui avait habité chaque moment de son histoire. Il lui avait fallu presque deux ans pour trouver sa place dans le monde de la magie. « Donc ouais y a pas de soucis, on peut ne pas se blairer si ça te chante, mais au moins que ce soit sur des raisons valides. La seule chose qui m'a toujours dérangé chez toi c'est que tu fais tout le temps la gueule. Donc tu peux parler de moi, mais t'as pas cherché non plus à être sympa. » répliqua quand même le préfet ne voyant pas pourquoi la faute dans leur ressentiment ne devait lui être qu'attribué. Isaac était aussi responsable. En attendant, toute cette colère, cet agacement qui l'habitait, commençait à lui donner chaud en même temps que le faire un peu trembler. Il faut dire qu'une confrontation n'était jamais aisée encore moins lorsqu'on n'y était pas habitué.

(c) SIAL ; icons sial




Strike up the band and make the fireflies dance, Silver moon's sparkling
An actor is a fool for God.
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 130
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


L'avenir sous un pot de fleurs  ϟ isaac hudson - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: L'avenir sous un pot de fleurs ϟ isaac hudson   L'avenir sous un pot de fleurs  ϟ isaac hudson - Page 2 EmptyJeu 6 Mai - 12:29

En temps normal, les disputes entre Isaac et Graham n’étaient pas violentes. Ils se lançaient parfois des noms d’oiseaux, mais à dire vrai, jamais les choses ne s’étaient envenimées à ce point. Pourquoi, soudainement, ce que le préfet des rouges et ors pensait l’atteignait autant ? C’était idiot et stupide, Graham n’était rien, il n’avait aucune emprise sur sa vie, alors pourquoi ? Une idée sournoise se faufila dans son esprit, et Isaac serra le poing, tentant de la chasser. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait, mais il tentait de ne pas en faire grand chose, de ne pas y penser. Après tout, s’il n’y pensait pas, il n’avait pas besoin d’y réfléchir ni même d’essayer de comprendre. Et ça lui allait parfaitement.

Il se foutait de sa gueule, c’est ça ? Car déjà qu’il lui racontait littéralement sa vie alors qu’Isaac n’avait absolument rien demandé, il tentait vraiment de faire comme s’il était le seul qui était un né-moldu ? Pire encore, Graham n’était même pas un né-moldu ! Sa mère était une sorcière ! Alors qu’Isaac lui, était tout ce qu’il y avait de plus moldu. Il avait failli se noyer et ne devait sa survie et celle de son petit frère qu’à la magie, et pourtant, ses parents la refusait en bloc. Pourquoi ? Est-ce que cela faisait de lui un monstre ? Il était, certes, capable de faire des choses que le commun des mortels n’aurait jamais cru possible : transformer un cacatoès en verre à pied, ou encore un hérisson en pelote d’épingle. Il était capable de faire leviter des objets et des personnes, de créer des potions toutes plus surprenantes les unes que les autres. Mais cela ne voulait pas dire qu’il avait changé. Il était toujours ce petit garçon boudeur, bien trop attaché à ses racines, et qui avait la nausée à la moindre bouchée de pâtes trop cuites. Il poussa un soupir, un rire nerveux perça ses lèvres. « Tu crois que t’es le seul à galérer ? Putain mec, je suis né-moldu, mes parents me voient comme un monstre, tu crois que c’est facile pour moi ? Tu t’es jamais demandé pourquoi j’étais aussi focus sur mes résultats ? Non, parce qu’à part ta petite personne, tu t’en fous des autres ! » Alors oui, peut-être qu’Isaac aurait pu essayer d’aller lui aussi vers Graham, mais l’un dans l’autre, tout avait fait qu’il n’en n’avait pas eu envie, sentant bien qu’en face, rien ne changeait.

Isaac, généralement, avait du mal avec les personnes lui démontrant une certaine animosité, qu’elle soit ou non justifiée. C’était normal, c’était humain. L’être humain n’était pas fait pour recevoir énormément d’amour, mais il en était de même pour les sentiments négatifs. Alors forcément, quand il faisait face à de la négativité, il réagissait en conséquence. « Oh pardon, tu veux peut-être que je te fasses des sourires de temps en temps ? Ça te ferait du bien ? » Il sentait la colère, qui faisait bouillonner son sang. Il n’en revenait pas, Graham le peignait vraiment comme le seul responsable de leur relation chaotique. La blague. La proximité de son camarade de classe, son cœur battant la chamade dans sa poitrine et son poing se serrant tout seul furent les signaux d’alarme d’Isaac. S’éloignant du préfet, l’anglo-italien passa une main nerveuse dans ses cheveux. « C’est pas possible. » souffla-t-il, plus pour lui que pour Graham. Que voulait-il fasse ?! Reposant son regard sur le préfet, Isaac devait bien l’avouer, il avait plus envie de lui remettre un poing dans la figure, que de l’embrasser faire la paix. « J’en sais rien, c’est physique. Y’a des gens comme ça, tu peux pas les piffrer, c’est tout. » Et il y avait quelque chose chez Graham qui n’allait pas. Quoi ? Il n’en savait rien. Il réagissait beaucoup trop à son animosité, il le savait bien, mais il n’avait pas envie de se prendre la tête avec tout cela. Graham ne pouvait-il pas le laisser tranquille et repartir à ses petites occupations de préfet insupportable ? Pourquoi devrait-il lui, faire des efforts, quand en face, clairement, rien n’était fait ?


acidbrain


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/
 
L'avenir sous un pot de fleurs ϟ isaac hudson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Torpilles sous l'Atlantique [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: