AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 J'ai tout compris [ Joséphine ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 577
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'ai tout compris [ Joséphine ] Empty
MessageSujet: J'ai tout compris [ Joséphine ]   J'ai tout compris [ Joséphine ] EmptyVen 5 Fév - 23:43

J'ai tout compris
Fiona & Joséphine

made by black arrow


Techniquement parlant, Fiona aurait pu arrêter de suivre les cours de sortilèges à la fin de sa cinquième année à Poudlard. Elle avait arraché, péniblement et dans la douleur, un Acceptable dans la matière du professeur Montgomery-Bones, elle aurait donc pu terminer sur cette victoire. Elle était partie de très loin : fut une époque où l'apprentissage du plus basique des sortilèges Lumos, donc lui prenait trois à quatre fois plus longtemps que la plupart de ses camarades, avec ce qui lui semblaient être des efforts surhumains en comparaison. Elle s'était méfiée de sa baguette, qu'elle avait jugée coupable de tous les torts ("Puisque je vous dis qu'elle me veut du mal"), craint qu'on ne l'ait inscrite à Poudlard par erreur ("Quoi Quincy, vous avez cru que vous étiez là en tant qu'élève ? Quelle amusante petite idée. Mais en fait non. On cherchait quelqu'un pour remplacer Argus, et vous êtes la meilleure candidate qu'on ait trouvée. On s'est dit qu'avec votre capacité à mettre du sang partout, vous seriez parfaite pour éliminer la grosse tache sur la tapisserie du cinquième étage !") ou qu'on remette en question sa répartition ("On n'a jamais vu de Serdaigle aussi nulle depuis la création de Poudlard, le Choixpeau a fait un burnout à cause de vous...")

Humiliation ultime, Bones avait dû lui coller une tutrice, probablement lasse de devoir constamment superviser une élève qui n'était même pas de sa propre maison (ou prise de pitié pour l'héritage de Rowena Serdaigle ?) Si Fiona avait à l'époque accueilli cette nouvelle avec beaucoup de scepticisme, elle devait à présent reconnaître que cette affaire avait plutôt bien fonctionné. Forte des conseils de Joséphine et d'une légère prise de confiance en elle, elle n'était plus si terrible que ça en sortilèges. Elle était une élève moyenne, ce qui, quand on voyait d'où elle partait, relevait pratiquement de l'exploit. Elle avait même réussi à maîtriser le sortilège d'invisibilité lors du stage du Ministère (le besoin de prouver à Jensen que les Nés-Moldus n'étaient pas nuls de manière inhérente avait-il pris le dessus sur ses lacunes effectives ?). BUSE de sortilège en poche, forte d'un sentiment de renouveau (elle aimait avoir des bonnes notes, elle n'avait pas l'habitude d'être la dernière de la classe !), elle avait pris la décision un peu maso de poursuivre le cours de Bones. Pas parce qu'elle avait développé un syndrôme de Stockholm ou une passion soudaine pour les sortilèges multicolores, mais parce qu'il lui paraissait désormais évident que c'était l'une des matières de base pour les sorciers, et qu'y renoncer reviendrait à mettre un pied en dehors du monde magique pour de bon. Si c'était pour garder toutes les matières les plus "moldues" (astronomie, histoire, runes), autant juste quitter Poudlard et rejoindre n'importe quel lycée de Bristol, au moins n'aurait-elle plus à expliquer à ses amis où elle se trouvait pendant la majorité de l'année ("On nous prend notre téléphone, il n'y a pas un seul ordi, je ne pense même pas qu'il y ait le Wi-Fi - ne pleurs pas Jacinthe il faut que tu sois forte !"). En plus, le besoin d'assister V dans ses inventions en tant que pot de fleurs de service - de par son année de plus - n'avait fait que l'encourager à se concentrer davantage sur le cours honni.

En ce mois d'avril 2016, elle avait rendez-vous avec Joséphine pour l'un de ses derniers cours privés au fait quelqu'un te paye pour tes services Joséphine ? de l'année. A l'issue de celle-ci, la Poufsouffle quitterait Poudlard, et Fiona serait - a priori - autonome pour sa propre dernière année. Elle espérait seulement qu'elle ne serait pas amenée à regretter d'avoir traîné cette matière avec elle comme un boulet, jusqu'aux ASPICs. Mais Fiona avait toujours été résiliente. Petite, elle tombait beaucoup mais se relevait sans sourciller, au Quidditch, elle se blessait allègrement sans jamais cesser de jouer elle ne ressent plus la douleur et en cours, elle n'abandonnait pas quand ça devenait difficile, car sinon, elle aurait simplement arrêté les matières qui lui posaient problème. Elle n'avait pas été vaincue par sa baguette, et elle ne serait pas vaincue par Susan le cours de charme.

« Salut ! Tu vas bien ? » adressa-t-elle à la Poufsouffle quand elle la vit passer le pas de la porte de leur salle de classe habituelle. Son sac se trouvait sur le siège le plus proche d'elle, et elle avait posé son manuel de sortilèges sur la table à côté. « Thème du jour : le sortilège de réduction. J'ai revu la partie théorique avec Graham tout à l'heure. Pour la partie pratique, ça a l'air d'être le genre de sort qui fait pas mal de dégâts - quand on y arrive. Je t'avoue que je ne comprends pas trop, trop l'utilité. Est-ce qu'un Bombarda n'accomplit pas à peu près le même résultat en fin de compte ? » Et est-ce qu'ils avaient vraiment besoin d'apprendre d'autres sorts de destruction massive ? Est-ce que quelques sortilèges de soin plus élaborés n'auraient pas été plus intéressants ? « Je le sens pas trop pour le faire en informulé. » admit-elle dans un second temps, tout en sortant sa baguette de son sac. Déjà qu'apprendre un sort de manière standard n'était jamais facile, devoir ensuite le maîtriser sans prononcer la formule était encore une autre paire de manches, à laquelle aucune matière n'échappait désormais - malheureusement.

[ 900 ]




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;



Dernière édition par Fiona Quincy le Sam 13 Fév - 16:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 2649
Âge : 18 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


J'ai tout compris [ Joséphine ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai tout compris [ Joséphine ]   J'ai tout compris [ Joséphine ] EmptySam 6 Fév - 14:48

La folle 7ème année de Joséphine touchait à sa fin, elle le sentait. Les professeurs s'étaient rendus compte que la charge de travail de leur élèves était tellement démesurée « Où sont McFallon, Jenkins, Parker, Biel, Stanford, Corner et Smith, aujourd'hui ? Comment ça, ils ont fait un burn-out ? »  qu'ils avaient revu leurs devoirs à la baisse. En fait, songeait la Française, venait un moment où on ne pouvait pas donner plus de devoirs que ça. La sorcière était bosseuse, mais il y'avait des limites à ce qu'un être humain pouvait endurer. Commencer l'année par faire comprendre que les ASPICs porteraient sur tous les chapitres des 97 dernières années, puis accabler chaque semaine les étudiants de nouvelles leçons, de devoirs d'anthologie, de dissertations de l'espace et de TPs fastidieux et douloureux, ça allait un temps J'suis pas venue pour souffrir, Ok !?. Il fallait veiller à ne pas abuser non plus.
Venait à présent un temps où les profs avaient compris que la plupart de leurs élèves tous sauf les Gryffondor, ces êtres passionnés de jet ski, de CrossFit et de photo de duck face Instagramable étaient autonomes et avaient bien assez à faire sans qu'on ne leur rajoute du travail supplémentaire. A moins que le programme de l'année soit terminé, aussi.

Convaincue que le remplaçant du professeur McGonagall avait entendu les plaintes d'agonie de ses dernières années, elle était sortie du cours de métamorphose sans le moindre devoir à faire pour la semaine suivante. Si ça ce n'était pas un signe !
Loin de se reposer sur cette brève éclaircie encourageante dans le ciel, la sorcière cravachait de plus belle. Le rythme strict qu'elle s'était imposé « Je me lève à 6h, là je travaille jusqu'au petit-déjeuner. Là, je me baffre comme jamais – ben faut tenir la matinée, coco – et ensuite,  mirettes et esgourdes grandes ouvertes jusqu'au midi Pour tenir toute l'après-midi, je prend au taquet de féculent au déjeuner et c'est reparti pour une après-midi de boulot. Quand les cours sont finis, c'est ou bibliothèque, ou salle d'étude – ça dépend beaucoup de la matière que j'ai à bosser et aussi de mon envie de voir la tronche de congélateur de Pince, ou pas, j'avoue – et je turbine jusqu'au souper. Quand c'est l'heure, je mange correctement, des sucres lents surtout, mais pas que et je ne me couche généralement pas avant 23h. Dans tout ça, tu cales aussi le club de duels, Warren et Fiona surtout et t'as la meilleure semaine de ta vie. La clé ? M.A.N.G.E.R  É.Q.U.I.L.I.B.RÉ. J'ai rien de plus à dire. » Voilà bien longtemps qu'elle n'était plus fatiguée, à présent: le rythme qu'elle s'était imposée la tenait en place, un savant mélange de volonté et de nerfs, très certainement. Pour faire simple : elle ne s'écoutait pas et ça marchait.
La contrepartie de cette rigueur nouvelle, c'était les changements physiques. Elle avait – il est vrai – perdu quelques kilos, mais rien d'alarmant pour la brigade de Poufsouffle qui veillait au grain : pesée obligatoire tous les matins et exclusion à vie de la salle commune si vous ne preniez pas un kilo par mois. Passe-droit pour les 5ème et 7ème année., toutefois. Ce qui l'était plus en revanche, c'était sa tronche de panda narcoleptique : elle se trimballait tous les jours avec deux poches sous les yeux de la taille de la Mer Morte et même le maquillage peinait à les cacher j'ai songé à me faire retirer la peau du visage, mais je n'ai pas eu le temps.

Filant vers le lieu de rendez-vous qu'elle avait avec Fiona tous les jours, la petite avait vraiment besoin d'aide toute les semaines, la Poufsouffle accéléra le pas quand elle se rendit compte qu'elle était juste pour arriver de la bibliothèque à temps. Ce chapitre d'Histoire de la Magie lui avait pris plus de temps que prévu et elle n'avait d'ailleurs toujours pas réussi à le finir. Dans le genre pas passionnant, on se posait là ; il était difficile de trouver de la rigueur dans une matière aussi soporifique que l'Histoire. Mais pourtant, il le fallait.

- Salut ! Bien et toi ? Cria presque t-elle en entrant d'un pas vif dans la salle de classe. Elle avait deux minutes de retard sur l'heure prévue, ce qui n'était pas pas assez pour la contrarier, mais toutefois suffisamment pour qu'elle le remarque. Pardon pour le retard.

Elle posa son sac sur la table et en sortit sa baguette. Les tutorats avec Fiona avaient bien évolué depuis leurs débuts j'ai oublié quand : ils étaient à présent très efficaces et  bien rodés, surtout. A l'image de la sorcière en fait, qui avait fait des progrès considérables. Les deux sorcières s'étaient bien trouvé, il fallait dire  : le binôme avait très bien fonctionné tout ce temps Jo qui parle, Fiona qui écoute. Tout le mérite revenait cependant à Fiona : la Serdaigle avait gagné en maturité, en technique et en volonté, surtout. Elle était à présent d'un niveau plus que correct en sorts et c'était bien là tout ce qu'on lui demandait.

Comme à son habitude, la bleu et bronze lui annonça le thème du jour : Joséphine se devait d'être toujours extrêmement adaptable en tutorat, puisqu'elle ne savait pas à l'avance ce sur quoi elles allaient travailler. Ça ne posait généralement pas de problème, puisqu'elles bossaient depuis cette année les sorts de 6ème année, autrement dit des charmes que Joséphine avait étudié l'an dernier. Ça restait frais.
La Française n'avait cependant pas le droit à un petit coup de mou : elle se devait de rester vive, alerte et disponible. Restituer un cours de l'année passée par cœur était dur, certes, mais la faisait aussi beaucoup réviser, elle-même, pour les ASPICs. C'était aussi tout l'intérêt du tutorat, en fait je fais ça par intérêt, Fiona : former quelqu'un était extrêmement formateur.

- Parfait. que Graham lui soit utile pour la partie théorique leur faisait gagner du temps : de toute manière, ça n'avait jamais été cette partie là qui avait posé problème. Quand tu as le choix, je te conseillerai d'utiliser le Reducto. Bombarda c'est cool, mais à mes yeux, c'est plus spectaculaire qu'utile ; On n'a jamais appris la différence en cours, ceci dit, mais à mon sens, pour détruite efficacement un objet dur, Reducto sera plus performant. Lança Joséphine, un peu prise de cours. Les professeurs ne leur avaient effectivement jamais appris ce n'était pas à Beauxbâtons que ça serait arrivé, Mrs Bones la différence entre les deux et maintenant qu'elle se posait la question, elle voyait bien que la réponse n'était pas si nette que ça. Elle même utilisait le plus souvent Reducto. Elle resta muette quelques secondes tout en décalant de sa baguette les tables de cours sur les côtés. Elle réfléchissait, pour trouver une réponse parlante à la Serdaigle.

- Tu fais la différence entre implosion et explosion ? A ses yeux, le Reducto et le Bombarba s'illustraient bien par ces deux mots là. Elle ignorait cependant si la Serdaigle faisait une distinction nette entre les deux.
Lui confiant être peu sereine à l'idée d'utiliser le sort en informulé, Joséphine se montrait confiante : il n'avait jamais été intelligent de brusquer un élève, Fiona en particulier « Quoi, tu viens d'arriver ? Je t'ai dit de t'entrainer une heure avant chacune de nos séances, j'ai pas que ça à faire Quincy. Va falloir songer à passer la seconde, un peu ! Je suis pas ta mère ! »

- On va y aller petit à petit. Elle aurait pu rajouter « Ne t'inquiète pas. » mais les deux sorcières se connaissaient suffisamment pour savoir que le dire était inutile. Elles avaient leur rythme de croisière depuis longtemps et jamais Fiona n'avait eu l'air de stresser, depuis. Une relation de confiance s'était installé et elles ressemblaient à présent à deux amies qui s'aidaient mutuellement. C'était d'ailleurs ce que c'était.

- Hop, c'est quand tu veux. Conclut Joséphine en transformant un oiseau en verre à pied une chaise en un petit coffre en bois tout simple, petit et compact. Les deux sorcières fonctionnaient toujours comme ça : Fiona montrait ce qu'elle savait faire et Jo corrigeait, au besoin, les gestes, la formulation ou l'intention.

(1367)


J'ai tout compris [ Joséphine ] Club_d10 J'ai tout compris [ Joséphine ] Bam10 J'ai tout compris [ Joséphine ] Beauxb10


Dernière édition par Joséphine De Guise le Dim 14 Fév - 13:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Serdaigle

Parchemins : 577
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


J'ai tout compris [ Joséphine ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai tout compris [ Joséphine ]   J'ai tout compris [ Joséphine ] EmptySam 13 Fév - 17:09

Fiona sursauta devant le volume de la voix de Joséphine. Elle ne s'était pas attendue à autant d'enthousiasme ou d'énergie, quand bien même elle connaissait la bête depuis plus d'un an désormais et qu'elle la savait plus dynamique que de raison quand il était question de sortilèges. La première fois qu'elle était venue la tutorer, elle lui avait adressé un sourire si proche du maniaque qu'elle en avait presque flippé. Fiona n'était pas plus grincheuse que n'importe quel autre élève lambda pour ne pas plomber la moyenne, Dahlia Lloyd sera exclue de ces statistiques, mais elle ne pouvait pas prétendre être joyeuse de sa situation non plus. Elle était à l'époque une Serdaigle de cinquième année si nulle qu'on lui avait collé un prof' particulier. Pas de quoi avoir la banane, navrée Joséphine.

Se raclant la gorge, Fiona répondit avec plus de mesure : « Ça va oui, t'as l'air en forme ! J'en déduis que les prédictions de Trelawney ne t'ont pas fait plonger dans la psychose, toi. » nota-t-elle en revoyant la salle commune de Serdaigle sans dessus dessous. Leurs préfets n'avaient pas vraiment la patience pour ce genre d'excentricités. Fiona ne pouvait d'ailleurs s'empêcher de se demander ce que Baker et Lloyd pouvaient bien avoir reçu et moi aussi. « T'inquiètes, je viens à peine d'arriver. » Pour ne pas dire qu'elle n'avait même pas remarqué que Joséphine n'était prétendument pas à l'heure. Jetant un œil à sa montre, elle put confirmer l'horrible méfait : la Poufsouffle avait bel et bien deux minutes de retard. A côté de ça, elle avait des amis de Bristol qui débarquaient deux heures après l'horaire fixé, en toute sérénité, sans même penser à s'excuser. Décidément, il fallait vraiment de tout pour faire un monde.

Fiona n'avait jamais eu de soucis avec la théorie, c'était d'ailleurs comme ça qu'était née son amitié avec Graham : elle l'aidait sur la partie "par cœur", tandis qu'il l'accompagnait pour tout ce qui était pratique. Vraisemblablement, ça n'avait pas suffi en sortilèges, mais ça restait néanmoins un atout de taille pour les autres matières. Préparer le cours avec Joséphine avait donc été aisé, comme d'habitude. Elle savait comment elle devait faire pour lancer le sort : le mouvement à effectuer, la formule à prononcer, le résultat qu'elle était censée obtenir. Ce qui posait toujours problème, c'était le moment où il fallait faire tout ça, et pas juste le lire ou le réciter. En élève sérieuse, elle interrogea Joséphine sur un point qui l'intriguait, à savoir la différence entre le Reducto et le Bombarda. C'était peut-être aussi une manière de gagner du temps sur le moment fatidique, mais ça, personne ne pourrait le prouver.

« OK, tu veux dire que Reducto est plus précis ? » déduisit-elle en prenant quelques notes rapides sur son cahier. Elle supposait que leurs noms étaient un bon indicateur. Quand on disait Bombarda, on avait assez l'impression qu'on allait faire péter toute la baraque, ce qui pouvait sans doute arriver. « Dans une implosion, l'objet s'effondre lui-même, ça se fait vers l'intérieur, à l'inverse de l'explosion, où tout est libéré vers l'extérieur. Du coup, Bombarda égal explosion, et Reducto implosion ? » suggéra-t-elle en adressant un regard incertain à son aînée. Cela lui semblait plutôt logique en fin de compte - si elle avait dû jeter un Bombarda en cet instant, elle aurait eu quelques craintes pour la survie de Jo' et la sienne. Accessoirement, elle aimait avoir raison et préférait ne pas se ridiculiser sur les parties théoriques qu'elle était censée maîtriser. Rater son sort était une chose, donner la mauvaise réponse en était une autre.

Confiant sans détour qu'elle ne se sentait pas sereine en ce qui concernait l'étape "informulé", Fiona leva malgré tout sa baguette, se gardant de la faire tourner entre ses doigts comme elle avait souvent eu le réflexe de le faire par le passé. Voir de petites étincelles apparaître au bout de celle-ci la dernière fois qu'elle l'avait fait avait eu tendance à la calmer. C'était un coup à y laisser une extrémité sans le vouloir. Acquiesçant silencieusement, elle pointa sa baguette sur le coffret qu'avait fait apparaître Joséphine avec une aisance que Fiona ne pouvait que lui envier. Comme d'habitude, elle tacha de se concentrer à la fois sur les enseignements de Bones ("Rien de mieux qu'un petit Bourbon pour se détendre avant de jeter des sorts les enfants") et ceux de Joséphine ("Si quelqu'un te jette un Chauve-Furie tu cours ou tu protèges tes cheveux, pas le temps de niaiser"). Surtout, il fallait qu'elle se concentre sur sa baguette, en rapport avec sa propre personne. Ce n'était pas que un bout de bois, et elle le savait.
- Reducto, prononça-t-elle avec conviction. Elle cligna des yeux, et sentit ses lèvres s'étirer en un large sourire en voyant qu'à la place de Jo du coffret se trouvait désormais un magnifique petit tas de détritus poussière. Elle leva un regard ravi vers Jo' : « J'ai réussi ! T'as vu ça ? T'en as pensé quoi ? » demanda-t-elle à savoir, prête à accepter les critiques constructives de la Poufsouffle. Surtout qu'elle était bien consciente de ne pas être sortie de l'auberge. Lancer le sort était une chose, le lancer sans prononcer la formule en était une autre.




fiona; — I've never made it with moderation. No, I've never understood. All the feeling was all or nothing. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Joséphine De Guise
Joséphine De Guise
Poufsouffle

Parchemins : 2649
Âge : 18 ans (03/11/97)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 24


J'ai tout compris [ Joséphine ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai tout compris [ Joséphine ]   J'ai tout compris [ Joséphine ] EmptyDim 14 Fév - 13:41

Que Fiona croit Joséphine en forme, était risible : il fallait dire que Joséphine donnait le change. Elle était tellement fatiguée qu'elle ne tenait à présent que sur les nerfs : de l'extérieur, on la croyait pleine d'énergie et infatigable. En vrai, la seule vision qu'elle se faisait de l'été, était un transat en plein cagnard soleil ou elle pourrait dormir toute la journée. Paradoxalement, elle n'avait jamais été aussi chiante dynamique. La sorcière ne prit pas la peine de répondre à Fiona pas le temps, mais se contenta d'un hochement de tête et d'un sourire. Elle mentait suffisamment à propos de son orientation de l'année prochaine, elle n'allait pas non plus faire croire qu'elle pétait la forme et qu'elle était capable de courir un marathon sans entrainement. Ça pour sûr, elle était certaine de pas y arriver.

- Trelawney ? J'ai failli, puis je me suis rappelé que la divination c'était du flan. Elle ne crachait pas sur la matière, mais si pour la cartésienne Poufsouffle, avoir un destin tout tracé était une chose inacceptable : on était maître de son destin, en fait, il n'y avait pas de conséquences sans action. Pour preuve, si elle n'avait pas eu le courage d'aller voir McGonagall en début d'année, jamais elle ne lui aurait proposé ce poste au Ministère. Pourquoi, elle t'a enquiquiné ? Elle avait enquiquiné tout le monde, certes, mais Jo voulait savoir si Fiona lui avait prêté de l'intérêt Les deux sorciers étaient a priori faites du même bois, mais même Jo s'y était laissé prendre, un temps. C'est pour dire ! Alors pourquoi pas la Serdaigle ?

- C'est ça. Répondit Jo, sûre d'elle, mais qui irait toutefois vérifier ses dires auprès du professeur Montgomery-Bones c'est déjà fait. Elle était presque sûre de ce qu'elle affirmait, mais ce point n'ayant pas été approfondi en cours, ça ne relevait que de son ressenti personnel. Et elle ne prendrait pas le risque d'aiguiller Fiona dans une mauvaise direction, jamais. Voilà, c'est tout à fait ça. Elle hocha la tête à l'affirmative. A partir de là, à toi d'utiliser le sort de ton choix. Ça dépendait donc, voilà ce qu'elle insinuait, de la situation dans laquelle la sorcière se trouvait.

Une fois la partie théorie réglée, Joséphine et Fiona purent enfin se mettre au travail. Joséphine prépara le stand de tir terrain, et quand le coffre en bois fut prêt, la sorcière se lança. Reducto était un sort que Joséphine avait vite maîtrisé : elle aimait ses effets, ses conséquences, sa praticité. Le plus dur restait – en 6ème année – d'arriver à le lancer en informulé. Comme toujours, ça nécessitait de bien l'avoir en bouche tête et en main, avant de passer à l'étape suivante. Beaucoup de sorciers adultes, avait noté Jo, ne s'embarrassaient pas de sorts informulés. Elle trouvait ça cependant plus pratique et plus discret dans un contexte moldu, même si c'était un peu plus dur.

- Parfait, tu t'en es très bien sortie. Loin de se laisser impressionner, Jo reconstitua le coffre d'un coup de baguette et se retira à nouveau derrière Fiona. La Serdaigle n'était jamais venue ici pour se reposer et ce n'était pas maintenant que ça allait commencer. Jo partait à la fin de l'année : elles n'avaient donc pas de temps à perdre. Vu que tu es en forme, on passe tout de suite au sort informulé et on finit par un patronus corporel. Elle risqua un regard à la bleu et bronze : oui, elle y allait fort, mais la nouveau Fiona était capable de ça. Fiona maîtrisait le patronus, mais pas encore corporel. En sixième année, c'était maintenant tout à fait dans ses cordes et d'était maintenant ou jamais, de toute manière. Quoi ? Tu as cru que j'allais quitter Poudlard sans voir ça? Un peu de pression, ça ne faisait pas de mal. En plus de ça Jo ne voulait pas perdre son temps à voir Fiona réussir un Reducto en trois minutes pour gentiment se donner rendez-vous la semaine d'après. Si elle était là, c'était pour l'aider à se transcender et à sérieusement améliorer son niveau. Tous ces mois ensemble, ça avait payé.
Jo n'était pas dure, elle était exigeante.


J'ai tout compris [ Joséphine ] Club_d10 J'ai tout compris [ Joséphine ] Bam10 J'ai tout compris [ Joséphine ] Beauxb10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





J'ai tout compris [ Joséphine ] Empty
MessageSujet: Re: J'ai tout compris [ Joséphine ]   J'ai tout compris [ Joséphine ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
J'ai tout compris [ Joséphine ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: