Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-33%
Le deal à ne pas rater :
PC portable DELL GAMING G3 15-3500
599.99 € 899.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 On refait le point? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptySam 6 Fév 2021 - 22:13

On refait le point?L'assistance sociale!?
Vendredi 5er Mars

J'avais enfin pu quitter l'hôpital qui était en fait un asile: plus facile de parler d'hallucination collective si je venais à me promener sous forme de basilic dans les couloirs. Ce qui bien sûr, ne fut pas le cas. Je maîtrisais désormais, parfaitement, mes changements de forme et même en pleine crise de manque, j'avais gardé mon aspect humanoïde. Au grand mécontentement de mon médicomage le docteur et directeur Archibale Magnus, un homme très sévère d'apparence, mais son dévouement à m'aider l'avait rendu très protecteur. J'avais pu voir un peu de méfiance dans son regard à l'égard de mon oncle: dont le nom m'échappait toujours.

Le passage à Bourdons-sur-Rognon fut très rapide. J'étais montée dans ma chambre en escaladant les marches quatre à quatre. J'attrapais une valise sous mon lit et rangeais rapidement quelques vêtements. Ignorant au passage mon sac de voyage qui n'avait même pas été ouvert en fin de compte. Dès que ma valise fut fermée, je déboulais dans le salon, attrapais les lettres venues de Pouddlard contenant des notes de cours et quelques journaux avant de fuir, littéralement, par la cheminé. Mon oncle n'eut même pas le temps de me dire quoi que se soit. Le chemin de travers fut parcouru en un clin d'œil, j'allais vers la gare et personne ne m'arrêterait. Sauf peut-être la librairie où les deux livres que j'avais commandés m'attendaient. Paquet récupéré, je repris ma course. Quelqu'un me suivait, du moins j'en eu l'impression durant quelques minutes.

Le quai neuf 3/4 était devant moi, du moins le passage. Ce fut alors qu'une main m'attrapa, me faisant sursauter et sortir ma baguette au détriment de mes bagages. C'était mon oncle, l'air essoufflé, il ne pipa mon avant de me tendre mon billet. Je remarquais à son cou ma sœur reptile qui siffla furieusement vers moi. Je ne lui avais même pas fait un câlin! Honte à moi, et pourtant. Je remerciais pour le billet, offrait une brève caresse à ma Liana avant de ramasser mes affaires pour passer le passage. Le train était déjà présent et je montais dedans sans attendre.

Le silence était perturbé par le ronronnement de la machine à vapeur qui s'accélérait. Je m'installais pour lire les notes de cours, mettant de côté les journaux possédants ces nouvelles bien sombre sur le kidnapping de Viska. Tout ce qui comptait, c'était de retrouver ma vie rangée et agréable à l'école. Je n'étais absolument pas préparée à ce qui se déroulait dans les murs du château agité.

Mon premier jour de retour se passa sans drama: Personne ne m'avait adressé la parole, comme si je n'étais jamais partie, ni même revenue. Ce ne fut qu'un murmure de couloir qui m'apprit que mon absence avait surtout était mise de côté par mes proches qui étaient bien plus proche de la blonde. Je ne comprenais rien de ce qui avait eu lieu jusqu'à ce que je lise les journaux. Le paradis! Le havre de paix vers lequel j'avais couru n'était plus. Bien que déstabilisant, je me rassurais en me disant que c'était surement plus calme le soir dans la salle commune. Ce qui ne fut pas vraiment le cas. Je fis la seule chose que je pouvais faire, étudier, lire, compléter les notes reçues, revoir la matière loupée. Bref, je trimais deux fois plus que d'habitude, non pas pour de bonnes notes, mais pour combler le vide que je ressentais.

Les journées calmes dans mon petit monde lieu des ragouts et potins auraient pu durer jusqu'à la fin de l'année. J'évitais facilement de m'approcher de Viska, je fuyais le Jensen que je ne reconnaissais pas et qui ne me plaisait presque plus. Quino était occupé et je ne voulais pas l'ennuyer, quand à Vanellope, elle était en monde Bodygarde. Sans ses cheveux colorés, je ne l'avais pas reconnu, ce ne fut qu'en écoutant une discussion que je refis le lien. Maudite mémoire, maudit odorat qui chaque après midi de cours me faisaient réaliser que tout le monde sentait le musque de la sueur.

La petite routine n'allait pas revenir en quelques jours, mais la première semaine de cours touchait enfin à sa fin et je profitais du calme semi-présent dans la salle commune pour continuer de me remettre en ordre. Une barre de chocolat entre les dents, j'étais absorbée par le cours de runes.

[714]
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyDim 7 Fév 2021 - 15:44


On refait le point ?
Ivalyana + Dahlia
(c) princessecapricieuse


Si Poudlard - et la maison Serpentard en particulier - avait été particulièrement remuée par l'enlèvement de Viska au moins de février, en parallèle, il y avait aussi du mouvement à Serdaigle - moins dramatique et traumatisant, mais notable quand même. Si quelqu'un avait demandé à Dahlia de deviner quel élève serait le plus susceptible de finir suspendu au cours de leur cinquième année à l'école, Ivalyana n'aurait même pas figuré au top cinq je vous épargne la liste détaillée. Sans l'ombre d'un doute, il y avait bien plus de candidats viables à Poufsouffle ou à Gryffondor qu'à Serdaigle. D'autant plus que si on écartait sa capacité à se transformer en serpent géant sans crier gare dès lors qu'elle était bouleversée, la brune ne s'illustrait vraiment pas par ses frasques. Elle avait été sérieuse et plutôt discrète, du moins, avant les événements de la rentrée de janvier. Dahlia pouvait même dire en toute sincérité qu'elle l'appréciait, ce qui n'était pas monnaie courante chez elle. Sa malédiction suscitait également sa curiosité, et après que sa camarade de dortoir se soit malencontreusement transformée l'année précédente, la préfète avait cherché à faire des recherches de son côté sur sa condition. La librairie des parents Lloyd ne regorgeait pas vraiment de livres traitant des Maledictus malheureusement, et désormais elle avait plutôt en tête de négocier une autorisation avec le professeur Jones, pour pouvoir accéder à la fameuse Réserve de Poudlard - comme elle en avait déjà émis l'idée auprès d'Ivalyana à son arrivée. Il ne s'agissait pas juste d'assouvir un intérêt personnel, elle voulait aussi pouvoir venir en aide à sa camarade, ce qui ne semblait pas délirant venant de sa préfète.

Ce jour-là, Dahlia était justement à la recherche d'Ivalyana. Sa camarade était revenue à Poudlard depuis quelques jours, et le moins qu'on puisse dire, c'était qu'elle était aussi discrète qu'une petite souris. Dernièrement et plus que jamais, Dahlia partageait son temps entre sa jumelle et Jensen, à qui elle s'était diligemment appliquée à fournir les cours qu'il manquait - d'abord pendant la période où Viska était captive, puis à présent qu'il ratait le cours de Soin au profit de celui de Divination afin de rester avec sa petite-amie. Faire dans l'altruisme était loin d'appartenir à ses habitudes, mais Dahlia était prête à faire une exception pour Jensen. Son état pendant que Viska était retenue par son père était déjà inquiétant, et quand bien même elle se montrait toujours stoïque dans l'adversité, elle n'était pas du genre à faillir à ses obligations envers ses amis lorsqu'il était évident qu'ils perdaient pied. Et de manière objective, fournir les cours à Jensen n'était pas une grosse charge pour elle : quoi qu'il arrive, elle les suivait, alors en faire des copies ou l'aider à les rattraper (quand bien même son esprit était de toute évidence ailleurs) restait tout à fait gérable. Raison pour laquelle lorsqu'elle repéra Ivalyana assise à une table de la salle commune, la préfète remonta rapidement dans leur dortoir pour y récupérer un petit tas de parchemin qu'elle avait soigneusement gardé de côté. Elle attrapa aussi un sachet de Chocoballes au passage - elle avait heureusement fait des stocks lors de la dernière sortie à Pré-au-Lard -, car apercevoir la barre chocolatée d'Iva l'avait inspirée comme si elle avait besoin de ça.

« Salut Iva' ! » annonça-t-elle en arrivant finalement face à sa camarade. Un coup d’œil rapide vers le manuel posé sur la table lui apprit qu'elle revoyait son cours de runes - une matière que Dahlia ne partageait pas avec elle. Elle s'installa face à la brune, déposant ses parchemins préalablement triés sur la table. « Je n'ai pas voulu te noyer dès ton retour, mais j'ai mes notes de cours correspondant à ton absence si tu veux. Je crois que Vanellope t'en a pris aussi. » précisa-t-elle en désignant le tas de feuilles. Elle ouvrit également le paquet de friandises, qu'elle laissa pour l'instant au milieu de la table à tes risques et périls Iva. « Je prenais aussi certains cours en double pour Jensen dans tous les cas, alors j'ai de quoi ouvrir un business parallèle de fiches de révisions à ce stade ! » nota-t-elle sans pour autant être sérieuse. Venir en aide à Jensen ou Ivalyana, oui, vendre ses services au plus offrant, certainement pas idée business commun avec Quino: Farces et attrapes & Polycopiés. « C'est comment le retour alors ? Ça doit faire bizarre j'imagine, c'était plutôt mouvementé par ici aussi. » Elle fronça les sourcils. Quand elle pensait qu'ils avaient tous rassuré Viska sur les mesures de protection présentes à Poudlard - même elle qui n'était pourtant pas du genre à se montrer optimiste à l'excès -, elle trouvait ça assez affligeant.

[ 789 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyLun 8 Fév 2021 - 1:22

On refait le point?la préfète de Serdaigle
Le chocolat sur ma langue avait l'avantage d'accaparé mon odorat. Bien que je m'habituais aux parfums ambiants dans la salle commune, j'avais tendance à me mettre à humer les odeurs de mes camarades de classes. Miraculeusement, personne n'avait rien remarqué, il fallait dire que je n'avais pas l'impression que quelqu'un ai remarqué mon retour: tout simplement. Ce qui m'arrangeait un peu, vu que ma mémoire défectueuse avait tendance à ne pas m'aider à remettre les bons noms sur les bons visages. Qui voudrait se faire appeler par un autre prénom? C'était assez tendu avec ce qui était arrivé à Viska, si en plus une absente semait le doute les choses n'allaient pas s'apaiser pour un sous. Aussi je fis une chose merveilleuse, sourire quand on me regardait dans les yeux et ne jamais nommer quelqu'un! JAMAIS.

Plongée, absorbée par le chocolat et cette rune dont je n'arrivais pas à me souvenir de la signification, qui pourtant avait des commentaires. Je devais donc l'avoir vue en cours, mais je tournais en rond depuis quelques longues secondes quand une voix, familièrement inconnue, m'arracha à ma réflexion profonde. Je voulus répondre, sauf que la barre de chocolat en bouche donna surtout qu'un son étouffé et à peine compréhensible. Croquer, marcher et avaler en souriant avant de frotter du doigt le coin de mes lèvres. Pas de chocolat fondu partout, parfait. "Salut." Dis-je pour toute réponse construite et complète à un bonjour, je manquais de pratique sur le coup sans l'ombre d'un doute. Mon attention passa des parchemins au paquet de Chocoballes. Malédiction, je n'avais pas fini ma barre de chocolat que je plongeais dans ma bouche bien silencieuse. A force de grignoter, j'avais commencé à reprendre du poids, même si le médicomage m'avait dit que je ne devais pas forcer sur mon alimentation et surtout manger léger. Le chocolat ne faisant pas partie des choses faciles à digérées, j'avais abandonnée l'idée de faire attention à ma ligne qui redeviendrait normal dans quelque temps. En même temps, vu le nombre de couche de vêtement que je mettais pour ne pas avoir froid, je ne m'inquiétais pas d'en tendre la moindre remarque sur le sujet.

"Oui, elle me les a fait parvenir. Je bosse dessus pour me remettre à jour. Même si je bosse un peu trop." Avouais-je, puisque j'avais des trous de mémoire sur les cours précédents, bien chargé par le passé déjà, ainsi que sur mes bases apprissent chez moi. Le paradis, apprendre encore et encore, je n'avais vraiment pas envie de passer mon temps à réapprendre des trucs sensé être acquis. Que pouvais-je y faire? Dire aux professeurs que je ne me souvenais pas n'allaient pas les enchanter et ils me diraient quand même de revoir par moi-même avant de poser des questions. Autant ne pas les déranger et faire le travail de mon côté. Je ne voulais pas non plus envie qu'un élève découvre mon nouveau petit secret supplémentaire.

La préfète mentionna Jensen, ce qui me fit presque grincer des dents, mais la barre de chocolat en bouche me sauva. Je détournais un instant les yeux pour regarder l'écriture de la lionne sur le cahier qui était en haut de ma petite pile de cours. Je n'étais pas fâchée contre lui, mais j'avais pris un certain coup en mettant son nom avec son visage qui ne ressemblait plus vraiment à celui qui me faisait sourire, rougir et avoir si chaud. Rien de plus normal, mais en même temps, je me demandais pourquoi j'avais flashé sur lui alors qu'il était plus qu'évidant que je n'avais jamais eu la moindre chance.

"Mon retour?" Articulais-je après avoir fini ma tablette de chocolat. Je marquais un instant de pose pour trouver les bons mots. Je ne voulais pas l'inquiéter, ni même l'ennuyer avec mon ressentit, alors je fis ce que je faisais de mieux: mentir et avec le sourire. " Super. Je vois pas le temps passer en étudiant. Tout le monde est super sympa en plus." La profondeur que j'arrivais à mettre entre ce que je disais et ce que j'éprouvais était un gouffre sans fond. " C'est vraiment choquant ce qu'il s'est passé. J'ai du mal à croire que c'est arriver." En même temps, je n'avais pas été là, je ne faisais qu'entendre ce qui avait "eu" lieu. La vérité était principalement déformée par des ragots de toutes sortes et je n'arrivais pas à me décider si je devais tout ignorer ou chercher à savoir.

"On va croire que c'est un travail de préfet: de prendre des notes pour les autres." Disais-je pour revenir sur un sujet plus stable. Bien sûr, je ne faisais que mettre un doute sur mes mots, mais j'avais le sentiment que c'était déjà leur job de le faire. Les pauvres, je n'aurais pas aimer devoir prendre des notes, plus complètes, pour des absents, peu importait leur raison. Devenais-je un peu sans cœur? Qui pourrait m'en vouloir?

"Si je me souviens bien, tu voulais aller dans la réserve de la bibliothèque. C'est fait, tu as enfin eu l'autorisation?" A défaut de me souvenir du prénom de fleur de ma préfète, je me souvenais bien qu'on avait parler de ce détail. Elle curieuse d'en savoir plus et de vouloir m'aider et moi-même trop curieuse pour ne pas l'y pousser. Je ne savais plus si j'avais dit que je demanderai pour y avoir accès? De toute façon, je comptais lire tous les ouvrages disponibles avant de m'attaquer à ceux qui étaient dans la réserve. Avec pareille argument et détermination, je voyais mal un professeur me dire non.

[920]
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.


Dernière édition par Ivalyana Van Cress le Mer 24 Fév 2021 - 21:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyMar 23 Fév 2021 - 14:23

Si Dahlia avait voulu s'associer à Quino professionnellement, ils auraient pu ouvrir un business ensemble : farces et attrapes et fiches bristol pour quasi toutes les matières de cinquième année. Nul doute que quelques élèves peu assidus et amateurs des objets de contrebande que vendait le Poufsouffle seraient bien contents de compléter leurs cours au passage, en cette période de BUSEs à venir. Mais la préfète de Serdaigle ne comptait pas commercialiser ses notes - renseignées de son écriture en pattes de mouche, fine et précise. Elle les avait dupliquées pour une raison bien précise, celle de les fournir à Jensen et à Ivalyana, et ça n'était certainement pas pour ouvrir un commerce parallèle afin d'émuler un brun de sa connaissance.

Ayant justement repéré la brune, revenue à Poudlard depuis le début de semaine seulement, Dahlia esquissa un sourire amusé en la voyant engouffrer toute sa barre chocolatée dans sa bouche pour pouvoir lui parler. Elle s'installa face à elle, partant du principe qu'Ivalyana ne lui en tiendrait pas rigueur : à la base, elle venait pour lui passer des cours, et puis, elle venait de poser son paquet de Chocoballes au milieu de la table en guise de partage des biens. « Tu peux en prendre si tu veux, il y en a toujours une tonne dans ces sachets. » proposa-t-elle aimablement, et prouvant au passage qu'elle n'avait pas été élevée chez les bêtes malgré les rumeurs médisantes diffusées par une certaine P. Faraday dont nous n’épèlerons pas le prénom par souci de respect de la vie privée. Elle se garda de commenter le petit instant de flottement ayant précédé - au cours duquel Iva' avait réalisé un vrai tour de prestidigitation et fait disparaître une barre chocolatée entière dans son gosier car ça paraissait simplement désobligeant.

Comme elle l'avait en tête, Vanellope avait également fourni ses notes à Iva', et Dahlia hocha la tête avant de l'interroger : « Elle t'a passé lesquels ? Tu as besoin de trucs pour compléter ? » Elle se pencha brièvement en avant pour observer le manuel de runes de la Serdaigle. « Tu rattrapes les runes là c'est ça ? Je fais arithmancie et soin moi comme options. Les profs te mettent la pression pour que tu rattrapes très vite ? Ou tu te la mets toi-même ? » se renseigna-t-elle en fronçant les sourcils. « Tu me diras si jamais je peux t'aider. » Dernièrement, elle avait été pas mal prise par ses fonctions de préfète. La disparition de Viska avait créé beaucoup de remous à l'école et les petites années, en particulier, avaient eu besoin d'être rassurées - une tâche dont de toute évidence, elle raffolait. "Tu veux de parler de tes sentiments ? Essuie ta morve et va attendre devant la salle commune de Poufsouffle, Marty, c'est Prudence Faraday qui est en charge de ça : F A R A D A Y. Dis-lui bien que c'est de ma part." Cela dit, les choses commençaient désormais à se calmer, et elle ne doutait pas de pouvoir fournir quelques lumières à Iva' si (ou lorsque) elle en avait besoin. D'autant plus que chose rare, elle appréciait sa camarade, et la savait loin d'être bête. Fatalement, quand on ratait autant de cours, on prenait un peu de retard.

La mention de Jensen suscita une réaction que Dahlia ne sut pas tout à fait déchiffrer : elle pensait les deux élèves amis, et s'était dit qu'Ivalyana rebondirait sur le sujet, mais ce ne fut pas le cas. « C'est vrai que tu as l'air de beaucoup étudier. » nota-t-elle, pensive. A chaque fois qu'elle avait aperçue la jeune fille, elle avait été le nez dans un bouquin et rarement en compagnie d'autres élèves. Elle comprenait le besoin de rattraper son retard, mais elle espérait qu'elle n'en faisait pas trop non plus : elle n'était revenue que depuis quelques jours, tout le monde comprendrait qu'elle ne soit pas totalement à jour. « Dans l'enceinte même de Poudlard, alors que tout le monde lui assurait qu'elle n'y risquait rien... » approuva-t-elle concernant Viska, l'air plus renfrogné. Elle-même avait eu cette sottise-là, alors que Viska, elle, ne semblait guère convaincue. Maintenant la Serpentard était complètement traumatisée, et si Dahlia le vivait surtout en périphérie, de par ses relations avec Peony et avec Jensen, elle restait en peine d'être réellement utile - si ce n'est en jouant les scribes académiques.

Elle lâcha un "Ha" amusé : « Je ne l'ai pas fait en tant que préfète en vérité. » admit-elle en haussant les épaules. Il était pratique qu'elle soit de la même année qu'Ivalyana en l'occurrence, étant sa préfète, mais c'était juste ça : une heureuse coïncidence. Si ça n'avait pas été elle, sans doute qu'un autre élève réputé pour être attentif en cours aurait été porté volontaire, mais ça ne la dérangeait pas. « C'est plutôt pour vous rendre service, à Jensen et à toi. » Elle n'avait pas besoin de l'énoncer à haute voix : elle n'était pas réputée pour être la plus chaleureuse des élèves euphémisme, alors Ivalyana faisait un peu figure d'exception à la règle.

Grignotant une Chocoballe, elle secoua ensuite la tête en signe de dénégation. « Non pas encore. J'ai cherché dans la bibliothèque de mes parents cet été mais je n'ai rien trouvé de concluant. Juste une ou deux lignes dans un vieux grimoire sur les malédictions, qui rappelait les classiques : malédiction de sang qui transforme le sorcier et qui se transmet de mère en fille. J'ai aussi jeté un œil à Fleury et Bott mais je crains que ça soit le genre d'ouvrage qu'on trouve plutôt vers l'Allée des Embrumes, et je n'ai pas pu négocier le détour cette fois-ci. » Elle soupira, quelque peu frustrée - et trahie - par ce manque cruel de renseignements. Surtout qu'elle ne savait même pas si la Réserve serait plus riche que ça en fin de compte.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyMer 24 Fév 2021 - 21:51

On refait le point?Un nom de fleur~
L'invitation était tentante, déraisonnablement trop alléchante, je me demandais si j'avais vraiment le visage si creusé pour qu'elle me dise l'offre tout haut. Un détail qui me fit regarder le paquet avant de continuer à mâcher, puis avaler, ce que j'avais en bouche. Je répondais à son offre en souriant et en montrant mon emballage enfin vide. "Merci, mais c'est déjà la deuxième. Je voudrais pas faire une crise de foie. " La bonne excuse, juste pour ne pas avouer que j'étais devenue accro au chocolat à cause des potions qui en contenait que j'avais engloutie pendant deux semaines pour rompre l'addiction. Même si cette envie dangereuse du délicieux composant, je me maudissais un peu de quand même et malgré tout, suivre le conseil du médicomage. Comme si je pouvais manger deux kilo de chocolats sans même être malade! Je devrais plutôt me concentrer sur la discussion avec la préfète au joli prénom de fleur dont je n'arrivais pas à me souvenir.

"Ho j'ai un peu de tout, avec toutes mes matières en options donc ça devrait aller. C'est juste que j'ai un peu de mal, avec toute la matière que j'ai vite apprise l'année passée. Un mois sans étudier et je me sens toute perdue." L'explication rapide n'empêcha pas la brune de jeter un coup d'oeil à la matière que je buchais. Elle n'était pas préfète pour rien, il lui avait suffit d'un coup d'oeil. Bien que tous les élèves, même ceux qui n'ont pas prit cette matière, pourrait reconnaître les symboles comme étant des runes. Ce n'était pas si compliqué, mais je restais toujours émerveillée par cette étrange manière d'écrire. "Je me la mets toute seule. Ca m'aide à ne pas penser à tout le reste. " Cet air curieux était sincère, je n'en doutais pas une seconde. C'était aussi pourquoi je me montrais aussi franche et sans détour. Je n'avais pas trop la tête bien sur les épaules durant les cours, alors je prenais des notes de tout ce qui disaient les professeurs pour m'accrocher. Un peu comme si j'étais en décalage horaire avec mon cerveau. "Promis, si j'ai besoin je viendrais te voir."  Affirmais-je tout en n'en pensant rien. Je savais que mon retard ne me poserait pas de soucis, alors pourquoi ennuyer quelqu'un? Ce n'était qu'une question de temps avant que tout redevienne comme "avant", du moins dans mes cours.

Le sujet Jensen était un peu comme m'enfoncer un clou dans le pied. Je n'avais pas envie d'en parler et plus j'en entendis sur lui et pire c'était. Ce qui expliquait ma réaction qui ne manqua pas de faire tiquer la préfète. Je n'allais pas donner la moindre explication malgré tout. Si je croisais le serpentard, je le saluerais avant de continuer ma route, ou je ferais mine d'être prise dans un livre. Un peu comme tous les jours, bien que les autres élèves en me voyant bucher ainsi me laissaient tranquille. Ils devaient se dire que j'étais un peu stresser avec l'année qui défilait si vite. Entre ça et l'évènement récent. J'avouais sans gêne en être assez choquée. Ma camarade me confirmait, d'une certaine manière, qu'elle même était très étonnée qu'une telle chose soit arrivée. Qui ne l'aurait pas été? Bien qu'il y avait beaucoup d'histoire sur la perméabilité de l'établissement, c'était une première de voir un élève se faire kidnapper. Je ne savais plus trop si je devais m'inquiéter de ma propre sécurité, avant de me rassurer en sachant que la protection de l'école avait été renforcée.

La réaction de Dahlia!, je venais de m'en souvenir ce qui m'arracha un certain sourire, me prit un peu de cours. Je ne m'attendais pas à ce qu'elle m'avoue l'avoir fait pour moi et non parce que c'était son rôle. Cette solidarité me laissait un peu incertaine. Nous n'avions pas vraiment passé beaucoup de temps à discuter ensemble, et pourtant, elle se montrait si attentionnée. Le sourire que j'affichais s'attendrissait, car, je me rendais bien compte que revenir avait été la meilleur solution possible. J'abandonnais le regard entre les livres et les Chocoballs pour la regarder dans les yeux avant d'entendre le nom tabou. Ma joie s'effaça un peu avant que je ne détourne les yeux nerveusement. "Merci en tout cas. Ca fait du bien de savoir que quelqu'un pense à moi." Le changement de sujet était le meilleur moyen pour zapper mon humeur entre joie et un peu de douleur, il fallait bien l'avouer. Je lui demandais donc pour si elle avait enfin pu avoir l'autorisation d'aller à la réserve. Ce à quoi elle m'explique que non. Sa frustration m'amusait un peu, même si je savais qu'elle cherchait pour m'aider.

"Ne t'en fait pas trop avec ça. J'ai apprit pas mal de choses durant mon voyage, malgré moi... J'ai rencontré une personne qui pourrait m'aider un peu. Mon oncle à même trouvé une potion qui, pas avec des effets secondaires problématiques, devrait stopper le changement." Lui non plus je ne me souvenais pas de son prénom, comment peut-on oublier celui de son dernier parent vivant? C'était ridicule, mais pour l'heure je faisais plus attention à la manière de formuler les choses. Je n'aurais pas fait le voyage que je venais de "subir" en ayant eu connaissance des évènements avant.  Me transformer en ayant peur de ce changement était une chose, mais oublier tant de mon passé était une bien plus terrible malédiction. Même si d'autre voudrait oublier leur séjour hors Pouddlard...

[902]
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptySam 13 Mar 2021 - 18:13

Dahlia leva un regard amusé vers Ivalyana. « Comme tu le sens ! » Laissant pourtant le paquet au milieu de la table, elle attrapa une poignée de Chocoballes, qu'elle commença à grignoter tout en interrogeant sa camarade au sujet des cours qu'elle devait rattraper. En rater autant étant forcément handicapant, même s'ils n'avançaient pas non plus à la vitesse de la lumière. Pour une élève assidue comme Ivalyana, ça ne devrait pas poser trop de problèmes, Dahlia en était intimement convaincue.

« Je vois. » nota-t-elle, pensive pendant quelques instants. Il était vrai que la jeune fille avait débarqué en quatrième année, comme une fleur, mais justement : « Franchement, si tu as réussi à rattraper trois années de cours l'année dernière, je suis sûre que ça va le faire là. Il faut juste que tu te laisses le temps de reprendre tes marques. » garantit-elle en observant l'épais manuel se trouvant devant la brune. Elle n'aurait pas dit ça à n'importe qui. Certaines personnes avaient besoin d'être poussées pour se bouger, mais ça n'était pas le cas d'Ivalyana. A l'inverse, la préfète craignait plutôt qu'elle se mette trop la pression et s'exile pour de bon à la bibliothèque, loin de la foule et avec pour compagnie essentielle l'acariâtre Madame Pince. D'ailleurs, Ivalyana lui confirma bien vite ses soupçons : « Tout le reste ? Tu veux dire les raisons de la suspension, ou autre chose ? » demanda-t-elle tout en éloignant l'impression qu'elle se montrait indiscrète. Si Ivalyana ne voulait pas lui répondre, elle ne s'en vexerait de toute façon pas. Être un Maledictus devait déjà être pesant de base, donc elle supposait que ça pouvait être l'unique sujet de préoccupation de sa camarade, mais elle l'avait tout de même connue moins recluse avant son renvoi temporaire.

Hochant la tête tandis qu'Ivalyana lui assurait qu'elle lui demanderait de l'aide si elle en avait besoin, Dahlia se garda d'émettre son scepticisme à haute voix. Ça sentait un peu le bobard prononcé pour rassurer son interlocuteur, mais pour le coup, la préfète comprenait : elle aurait probablement fait pareil (ou bien elle aurait juste demandé à ce qu'on la laisse tranquille-parce-qu'elle-se-débrouillait-très-bien-toute-seul-merci).

Elle avait toujours tendance à dire ce qu'elle pensait. En l'occurrence, elle ne se priva pas pour faire savoir à la brune qu'elle n'avait pas spécialement pris les cours pour Ivalyana et Jensen par devoir mais parce qu'il s'agissait d'eux deux. Elle n'était pas connue pour sa charité, mais derrière ses remarques caustiques et ses airs froids, elle tenait quand même à certaines personnes, pour lesquelles elle était capable de bien des choses - et notamment développer sa propre bibliothèque de fiches de révision, apparemment. Par contre, elle ne comptait pas se lancer dans de grandes proses pleines de bons sentiments, aussi quand elle vit le regard d'Ivalyana se faire quasi ému, elle déduisit qu'il était temps de changer de sujet. « De rien ! » répondit-elle sans pour autant détromper sa camarade, car de toute évidence, elle avait dû se sentir délaissée pendant sa période d'absence. Il est vrai que les esprits avaient surtout été tournés vers l'enlèvement de Viska, mais bien décidée à ne pas céder à l'émotion générale, Dahlia s'était surtout concentrée sur le concret : faire en sorte que Jensen et Ivalyana ne finissent pas par redoubler à force de cours manqués semblait être une action louable, et réalisable. D'autant plus que ses notes pouvaient aussi servir à Viska. Elles n'étaient pas proches, certes, mais contre toute attente, elle appréciait la Serpentard.

Elles en vinrent ensuite à parler de la réserve de la bibliothèque, et le regard de Dahlia devînt intrigué alors qu'Ivalyana lui parlait de son "voyage". « Malgré toi ? Comment ça ? » Voyager malgré soi, c'était un peu se faire enlever, non ? « Ok attends, tu as balancé beaucoup d'infos là ! Une personne qui pourrait t'aider à annuler la malédiction ? » demanda-t-elle à mi voix, après avoir vérifié que personne ne les écoutait. En général, les première années ne cherchaient pas spécialement à s'attarder auprès d'elle allez savoir pourquoi. « Tu veux dire que tu prends cette potion, là ? C'est quoi comme effets secondaires, il n'y a pas une autre potion qui pourrait les contrer par exemple ? » En tout cas, s'il y avait un moyen de stopper la transformation, c'était déjà un bon début a priori. Après tout, c'était pour ça qu'Ivalyana s'était retrouvée suspendue - quand bien même Dahlia avait trouvé la décision assez injuste : plutôt que de la bannir de l'école, ne valait-il pas mieux se concentrer sur la recherche d'une solution pour arrêter la malédiction ?



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyMer 17 Mar 2021 - 0:46

On refait le point?Dahlia
Le paquet ouvert entre la brune et moi, avait des airs de menace. Il disait presque :"Si tu n'en manges pas un seul! Tu seras maudite!!!!!" Ironiquement, je résistait à la tentation, tout en examinant les délicats doigts prendre quelque boule chocolaté pour les glisser dans la paume d'une main grâcieuse qui picora sa prise. Il fallait bien avouer, que Dahlia dégageait une douceur naturelle qui me mettait à l'aise. Un peu comme si je savais qu'au moindre soucis, je pourrais pleurer dans ses bras et être rassurée. Personne ne me dirait le contraire, à moins que la préfète n'ait un ennemi juré caché?

La question sur mon retard était bienveillante, comme sa venue. Je la rassurais, j'avais eu pas mal d'aide avec les notes de la lionne qui s'avérait aussi être préfète. Soit Poudlard cachait des centaines de personnes gentilles, et que les méchants enfants n'étaient que des légendes, soient les préfets prenaient très à coeur leur "travail". Au moins, je ne niais pas que contrairement à l'année précédente, j'étais un peu larguée. Mon corps était bien présent en cours, mais mon esprit lui faisait encore des loopings. Heureusement, rien ne semblait trop transparaitre. Même Dahlia m'affirma que j'allais gérer mon retard, du moins si je me laissais un peu de temps. Ce n'était pas évident, je m'occupais tout le temps pour éviter de trop penser. Je n'hésitais pas à le dire, après tout elle voulait savoir pourquoi j'étais autant sous pression. Ce qui attisa la curiosité naturelle, je n'avais pas envie de lui mentir, mais en parler ne me mettait pas à l'aise. "Mon suspension c'est transformée en voyage avec mon oncle. Ca n'a pas été de tout repos." Une petite grimace accentuait mes paroles, je n'avais pas vraiment envie d'en dire plus et je me doutais bien que mon camarade le comprendrait vite. Après tout, si j'avais besoin de parler, j'irai surement lui voler un peu de son temps. Même si je n'avais pas très envie d'avoir un coup de main pour étudier. C'était facile pour moi, mais devoir expliquer pourquoi je revoyais la matière de l'année passée, c'était autre chose.

La révélation sur la prise de note me toucha beaucoup, même trop. Je ne me pensais pas si émotive. Comme quoi, j'avais encore beaucoup à réapprendre sur moi-même. Ce qui ne manqua pas à revoir aussitôt mon jugement sur un coup de main, mais pas pour étudier. "Tu as un bon niveau en sortilège? J'ai toujours eu du mal à lancer des sors, mais j'ai l'impression que je n'ai pas le niveau du tout." C'était évident, j'étais à la traine. "Tu pourrais me donner un coup de main quand tu as un peu de temps?" Même si avouer que j'avais du retard me pinçait le coeur, je n'avais pas vraiment honte de moi. Peut-être que j'étais même trop confiante quand à ma capacité de foutre la trouille à qui conque m'agresserait?

Le sujet de la bibliothèque vient s'installer doucement. Je savais que la préfète voulait m'aider. Au fond, ça me faisait plaisir, mais mon oncle avait cherché dès ma naissance, le ministère avait du creuser aussi. Ce n'était pas comme si j'allais trouver des réponses, pourtant je m'entêtais à lire le moindre livre trouvé. Je voulais donc la rassurer, mais je me rendis vite compte, grâce à ses questions, que je m'y prenais très mal. "Ha... Heu... ba.. c'est un peu compliqué. Je..." Elle me coupa un peu vite, me laissant en même temps, le temps de réfléchir à une réponse pas trop effrayante. Je ne pouvais pas dire que j'avais été coupé du reste du monde pendant deux semaines. Encore moins que durant celle-ci, j'avais été droguée par je ne sais quelle potion, que je ne me souvenais que de vagues détails et que j'avais fini le reste du mois dans un hôpital pour une désintoxication. D'ailleurs, c'était un asile, même pas un hôpital comme les autres!

Les regards furtifs lancés me firent un peu sourire. Elle était vraiment trop inquiète, personne ne nous regardait. Je soupirais doucement en passant une main dans mes cheveux avant de craquer et prendre un Chocoball. Enfer et damnation, je vous attends! "Je vais essayer de faire un résumé pour pas que tu t'inquiètes trop. Et puis, je suis ici en face de toi, donc c'est que ça va non?" La boule trouva ma bouche alors que j'attendais que Dahlia se rassure. Si j'étais à l'école c'est qu'on m'y avait autorisé car, je ne représentais pas plus une menace après mon voyage qu'avant. Du moins en théorie, niveau pratique je n'en savais encore rien. "Mon oncle a trouvé un village caché de personnes comme moi. Enfin pas vraiment, mais dans la même situation, tu vois? On y a été, mon renvois tombait un peu bien pour le coup. Sauf que, mon oncle n'a pas pu entrer dans le village, seul ceux qui ont mon truc le pouvait. Il a été beaucoup inquiété, mais on a réussi à se retrouver. En même temps, un ami à lui, lui a montré une potion qui bloque le changement des animagus. Je l'ai testé et à part un gout atroce, je n'ai pas eu d'effet secondaire réel. Je n'ai que peu forcé pour me changer, mais ça marche. Ce n'est qu'en cas d'une "crise" que je verrais vraiment les effets secondaires. J'avais parlé calmement, comme si tout n'était qu'un récit étant arrivé à quelqu'un d'autre. Je devais bien avouer que mon voyage n'était même pas un souvenir. Bien sûr, je ne disais rien sur la durée, ni même les détails.

"En revenant en France, j'ai croisé quelqu'un qui m'aide à gérer mes "sautes" d'humeur. Même s'il n'y a pas de solution définitive, au moins j'ai un nouveau cran de sécurité." Optimisme! Je devais l'être le plus possible, bien que je gardais pour moi que mon charme autre corps avait développé son propre caractère. Même le médicomage Archibale n'en savait encore rien. Un vilain petit secret que je comptais garder le plus longtemps possible.


[~]
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyDim 21 Mar 2021 - 19:16

Dahlia posa un regard curieux sur Ivalyana alors qu'elle lui dévoilait avoir voyagé pendant sa suspension bah bravo, t'étais en vacances en fait, en lui précisant surtout que "ça n'avait pas été de tout repos". Raison pour laquelle elle se dévouait tant à ses études, apparemment. « Je vois... » Elle fronça les sourcils. « En fait non, je ne vois pas vraiment. Mais... OK ! » Il n'y avait pas besoin d'être particulièrement perceptif pour saisir que la brune ne souhaitait pas s'étendre sur le sujet. En attendant, Dahlia se contenterait donc de cette version : il était arrivé un truc à Ivalyana pendant son absence de l'école, et elle avait besoin de se distraire pour ne pas y penser. Pas rassurant, mais au moins ça constituait un début d'explication.

Craignant que sa camarade ne fasse soudainement dans le sentimental - chose qu'elle n'aurait absolument pas su gérer -, Dahlia saisit volontiers la perche qu'elle lui tendit en lui demandant son aide en sortilèges. Enfin quelque chose qui était à sa portée. « Oui j'ai un bon niveau. » répondit-elle sans fausse modestie mais sans fanfaronnade non plus : la vérité brut. « Oui bien sûr, tu me dis quand tu veux faire ça, on pourra trouver une salle vide pour s'entraîner. » acquiesça-t-elle aisément, tout en réfléchissant à la tournure que prenait sa vie : d'abord, elle gardait de côté des copies de ses notes pour Jensen et Ivalyana, ensuite, elle se mettait à tutorer Kyle en métamorphose puis potentiellement Iva' en sortilèges. A quel moment était-elle devenue une élève serviable ? Etait-ce l'influence de Peony qui finissait par prendre, ou le poste de préfète qui la changeait sans qu'elle n'en ait conscience ? Elle n'était pas sûre de ce qu'elle devait faire de cette horrible réalisation.

Heureusement, Ivalyana l'empêcha de trop réfléchir à sa propre métamorphose, en lui balançant plusieurs informations - lacunaires mais mystérieuses - concernant son voyage. Jugeant que ces aveux soudains signifiaient qu'elle voulait parler, Dahlia ne se priva pas pour lui poser des questions additionnelles. Elle sourit en la voyant prendre une Chocoballe - manger était signe de bonne santé ! -, avant de se taire pour écouter le récit de sa camarade. Peu impressionnable, elle eut cependant un mauvais pressentiment en entendant Iva'  la rassurer avant de se lancer. Que lui était-il arrivé, exactement ?

Pragmatique, Dahlia fit le tri dans les explications qui lui avaient été données : « Donc, tu as vu d'autres gens dans ta situation ? C'était comment ? Tu dis qu'ils n'étaient pas tout à fait comme toi, donc j'en déduis que les causes de leur malédiction n'étaient pas la même ? » Le sujet l'intéressait, c'était évident. Il était rare qu'elle se montre aussi bavarde en l'absence de sa jumelle. « C'est bien pour la potion, tu dois avoir l'esprit plus tranquille, non ? » Elle se demanda qui cherchait à bloquer la transformation des Animagus et avait inventé cette potion : l'utilité n'était pas évidente, sauf peut-être pour supprimer un avantage chez ses ennemis ? « Ce n'est pas très rassurant pour les effets secondaires quand même. Tu peux peut-être montrer la potion à Gibson, non ? » suggéra-t-elle en scrutant le visage impassible de la brune. « Tu es restée longtemps dans ce village ? » Pour quelqu'un qui révélait avoir vécu des aventures plutôt mouvementées, Ivalyana apparaissait étrangement calme - trop calme.

« Croisé ? » répéta-t-elle avec amusement. Ivalyana racontait tout cela comme s'il s'agissait de coïncidences fortuites, mais Dahlia avait ses doutes. Les coïncidences n'existaient pas ! « Il t'en est arrivé des choses en tout cas. Tu avais peur que je m'inquiète : à cause de la partie dans le village ? » Elle pencha la tête, visiblement circonspecte. Dahlia n'était pas du genre à s'inquiéter : elle avait beaucoup de sang-froid d'aucuns diraient trop et n'était pas émotive. Pour autant, elle trouvait que quelque chose clochait dans le récit de sa camarade. Comme si à trop vouloir se montrer optimiste, elle avait laissé un morceau d'histoire de côté.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptySam 27 Mar 2021 - 22:04

On refait le point?Dahlia
Un voyage pas de tout repos était même un euphémisme à côté de cet étrange aventure que j'avais à peine mémorisée. La préfète paru un peu incertaine avant de prétendre comprendre, pour tout aussi vite, sourcil froncé et regard un peu troublé, qu'elle n'y comprenait pas. Au moins, elle ne posa pas plus de questions, tant que je n'ajoutais rien de plus. Je devais bien avouer, que je me sentais assez mal d'en parler et encore plus de ne rien dire à quelqu'un sr qui je pouvais compter.

Il fallait reconnaître, que la conversation partait un peu dans tous les sens. Une habitude dans cette école, mais je pue profiter de la proposition généreuse, que je chassais au début, pour lui demander une coup de main en sortilège. "Merci, j'ai un peu de mal avec mon patronus par exemple. Je suis sûr qu'avec ton aide, mon retard ne serra plus qu'une histoire lointaine. Souriais-je en la appréciant son aide à venir pour ce truc complexe que j'avais à peine pratiqué avant d'arriver à Poudlard et don j'avais bien du mal à gérer. Le fait de savoir qu'en plus, Dahlia avait un bon niveau me soulageait d'ainsi lui voler un peu de temps. Peut-être un peu trop vu qu'elle se divisait déjà pas mal? Même si je n'en savais, encore rien, cela ne faisait qu'une minuscule semaine que j'étais revenue aussi.

Le résumé accompagné de parole rassurantes, ne le fut de toute évidence pas assez rassurant. La foule de question arriva avant même que je n'ai le temps de réfléchir. "Ils.. heu.. certaine étaient un peu, en partie figé entre les deux formes. D'autre étaient parfaitement comme toi et je ne sais pas. Je ne me souviens pas de tout." Autant pouvait être intéressée mon amie, autant je ne savais pas comment lui répondre. Je n'avais pas envie de l'inquiéter, mais lui mentir ne me semblait vraiment pas être une bonne idée. Je pouvais éviter certain détail, mais tout cacher, n'était-ce pas impossible? D'autant plus, qu'avec tout cet intérêt, je me rendis compte que les informations données par mon oncle sur le voyage et les semaines qui suivirent, ne furent pas communiquée aux préfets. Donc, Dahlia ne devait pas savoir non plus pour ma perte de mémoire et mon hospitalisation. De quoi faire monter mon niveau de stress que je gérais relativement bien à panique légère.

"Oui, c'est un soulagement." Articulais-je sur le sujet de la potion. Même si, les effets secondaires n'avaient pas encore pointé le bout de leur nez. J'avais testé et essayé, en étant parfaitement maitresse de moi-même, de mon changer sans résultat. Alors en cas d'urgence, cela restait un mystère, mais je parierais pas cher que je serais malade. "Je crois qu'un échantillon lui a été envoyé avant que je revienne." Je n'en étais pas certaine, après tout mon oncle disait beaucoup de chose et il avait tendance à parler trop vite pour mon cerveau engourdit. Puis vient l'ultime question. Je m'étonnais à faire face à tout sans broncher. "Une petite quinzaine de jour." Précisément, aucune idée, aucune notion du temps et presque aucun souvenir, parfait pour répondre clairement à quelqu'un de curieux. Je ne m'étais pas du tout préparée à un tel assaut, même venant de Dahlia.

La partie sur mon retour vient avec moins de questions. Un soulagement qui décrispa un peu mes épaules. Même si la dernière question me fit un peu sourire et même rire nerveusement. Il y avait bien des choses qui me faisait paniquer, pour le moment c'était de ne pas savoir quoi dire. Mon regard retourna vers les chocolats. L'idée brillante d'en manger un pour me détendre un peu me traversa l'esprit, mais dès que ma main réapparue de sous la table, je renonçais. Je pouvais leurrer pendant quelques secondes, mais pas les tremblement de mes doigts. "Tout ça est encore... un peu stressant pour moi. Je m'efforce de ne me concentrer que sur une chose à la fois. Et, le bon côté c'est que je suis revenue. Je suis en bonne santé et je contrôle mes sautes "d'humeur"." Ce n'est pas vrai, je ne fuyais clairement pas les autres questions qui allaient certainement suivre.

~
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] EmptyLun 5 Avr 2021 - 0:03

Dahlia savait reconnaître lorsque que quelqu'un ne souhaitait pas poursuivre sur un sujet de discussion, et acceptant l'explication lacunaire d'Iva' concernant son "voyage", elle embraya aisément sur la question suivante de sa camarade. Si on pouvait difficilement dire qu'elle avait le cœur sur la main, elle se retrouvait pourtant à faire beaucoup de bénévolat dernièrement. Elle ne savait pas si elle était le meilleur professeur - elle n'était, en tout cas, pas du genre à tapoter la main de ses élèves d'un air conciliant après qu'ils lui aient grillé les sourcils - mais elle était certainement capable.

« J'ai eu du mal aussi avec le Patronus. » admit-elle avec réticence. Elle n'aimait pas avoir ou reconnaître des failles personnelles. « Il y a un autre Serdaigle qui voulait progresser dessus aussi, Kyle. J'ai commencé à l'aider un peu. J'suis sûre que vous allez y arriver tous les deux. » promit-elle avec assurance - et pas que parce qu'elle les tutorait les chevilles vont bien merci. Ce n'était pas pour rien que les Serdaigle étaient réputés pour être bons en classe : ils n'étaient pas du genre à baisser les armes à la première difficulté. Le sortilège du Patronus était complexe, au point où même des élèves de septième année peinaient à le maîtriser. Que deux cinquième année et un quatrième année y parviennent par eux-mêmes serait impressionnant.

Contre toute attente, Iva' partit ensuite dans un long récit de ce qui lui était arrivé pendant sa suspension. Pourquoi se décidait-elle alors qu'elle avait paru réticente auparavant ? Dahlia n'en avait pas la moindre idée, et elle ne posa pas la question. A la place, elle chercha à classifier les informations que lui avait données la brune. « Ah d'accord, pas comme toi physiquement. » acquiesça-t-elle, les sourcils froncés alors qu'elle réfléchissait. Supposant qu'Ivalyana ne se souvenait pas de tout du fait de la myriade d'émotions qu'elle avait dû ressentir à ce moment-là, elle poursuivit simplement : « Être figé entre deux formes ça doit vraiment être l'enfer... »

Puis, Dahlia se concentra sur la potion pouvant visiblement bloquer les transformations d'Ivalyana. « J'espère qu'elle va trouver quelque chose alors. En tout cas c'est la plus qualifiée pour le faire à Poudlard, avec Pomfresh peut-être ? » L'infirmière de l'école avait, après tout, dû connaître son lot de conditions étranges et de médicaments à effets secondaires indésirables (mais y en avait-il des désirables ?) Ivalyana semblait quelque peu louche en ce qui concernait les détails de son séjour, et notamment, sa durée. Dahlia l'observa avec incertitude, mais choisit de ne pas la pousser davantage en réalisant qu'elle semblait fébrile. Elle ne se souvenait que trop bien de ce qui s'était produit la dernière fois qu'Ivalyana avait paniqué au sein même de leur salle commune.

« T'as raison. » dit-elle aussitôt, d'une voix qu'elle voulait rassurante. « Gérer une chose à la fois, c'est déjà beaucoup. Ça ne sert à rien de se torturer avec ce qu'on ne peut pas contrôler, ou ce qui se trouve dans le futur. » Un raisonnement que Dahlia appliquait aussi à ses propres problèmes. Elle était du genre pragmatique : on traite ce qu'on peut, le reste peut attendre. « Tu veux sortir un peu ? On peut aller faire un tour, il fait plutôt beau dehors. C'est dommage de rester enfermé, non ? » Chose que, d'après les observations de Dahlia, Iva' semblait beaucoup faire. A priori, sa camarade ne risquait pas de se transformer, puisqu'elle disposait de la potion dont elle lui avait précédemment parlé. Raison de plus pour fuir un peu les quatre murs auxquels elle s'était habituée, non ?

[ 603 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





On refait le point? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On refait le point? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: