Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
SEAGATE – Disque Dur Externe – Expansion ...
Voir le deal
79.99 €

Partagez
 

 On refait le point? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 265
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 25


On refait le point? [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] - Page 2 EmptyLun 5 Avr - 21:45

On refait le point?Dahlia Si certaine pouvait se venter d'être un professeur à tout épreuve et qui irait jusqu'à félicité quelqu'un de ne pas faire exploser son chaudron sur quelqu'un d'autre, je ne doutais pas pour autant des compétences des autres enseignants. Poudlard avait une réputation très grande, elle en faisait toujours honneur en commençant avec des élèves déterminés, surtout chez Serdaigle. Bien qu'à mon arrivée j'avais pensée aller à Serpentard, à cause du visage d'écaille, mais ma place était définitivement parmi les bleus et bronzes. J'étais d'autant plus à l'aise en présence de la super préfète qui savait y faire avec tout le monde. A ce demander si elle avait des défauts? Probablement, mais je n'étais pas assez curieuse pour gratter le vernis et fouiller.

Le sortilège qui me posait le plus gros problème, parce que j'arrivais à le faire sans forme animal, n'avait pas été évident pour Dahlia. Beaucoup n'y arrivait pas, je savais bien que je n'étais pas la seule, mais c'était très frustrant de ne plus y parvenir. La preuve étant qu'un autre élève de notre maison avait demandé son aide pour ce sortilège. Un petit sourire réconforté m'échappait. "Si ça peut te faciliter les choses, ça ne me dérange pas de m'entrainer avec quelqu'un en plus. Enfin, si Kyle n'y voit pas d'inconvénient non plus. Ca te ferait gagner du temps." Même si mon cas était un particulier, je ne voulais pas non plus empêcher la préfète d'avoir son temps libre. Travailler en groupe était même plus facile, je ne le laissais pas paraître en restant très souvent dans mon coin, mais j'appréciais avoir du monde autour de moi pour travailler. Une atmosphère studieuse collective me faisait sentir plus à l'aise et enfin dans un endroit sûr.

Mes brillantes explications, je devais surement apprendre à mieux m'exprimer, firent froncer les sourcils de Dahlia. Je m'étonnais de vouloir corriger sa remarquer sur le ressentit, mais le peu que j'en avais vu n'était pas une référence. Je me souvenais de certains visage, à moitié humain et à moitié autre chose, mais ils ne souffraient pas. Leurs sourires étaient peut-être dues à la drogue qu'ils prenaient, mais j'avais en même temps, envie de croire que ce n'était pas un enfer.

Quand à la potion, je n'étais certaine de rien, mais je savais qu'entre mon oncle et l'enseignante, l'un d'eux trouveraient forcement quelque chose. Que se soit en se basant sur les composant ou sur l'effet général, je ne doutais pas d'eux. Toutefois, je n'avais pas pensée à l'infirmière. C'était bien vrai que la dame avait du en voir beaucoup, surtout dans une école où les élèves pensent bon de préparer du polynectar dans les toilettes! "Mon oncle est un alchimiste aussi. Il va surement demander l'avis à des connaissances tout en gardant contact avec notre prof. Ensemble, ils trouveront peut-être quelque chose d'utile." Bien plus vite que moi en lisant tous les livres sur Terre. Est-ce que je saurais toujours lire une fois changée à jamais? J'espérais secrètement que ce serait le cas, sinon, vivre jusqu'à ce qu'on me tue allait être un véritable Enfer!

Ma réponse, plutôt vague, était honnête. J'en avais presque envie de hausser les épaules en ajoutant que de toute façon, ce n'était pas important. Malgré tout, j'insistais que j'allais bien. Du moins physiquement, qui ne pouvait pas dire le contraire. Le soucis, c'était mon moral, il était bien plus bas que je ne l'aurai espéré en revenant. D'autant plus avec tout ce qui était arrivé durant mon absence. Je n'avais pas envie d'accabler mes amis, qui l'étaient déjà en ayant récupérer une Viska toute abîmée. Alors ma tentative pour prendre un chocoball fut un échec lamentable. Je pestais silencieusement de me sentir si mal alors que je ne faisais que de parler. Bien que je parvenais à garder la face, je ne brillais pas pour autant.

La voix calme et apaisante de la préfète me rassurait. Elle avait raison, je n'avais pas formulé de la même manière, mais l'idée était plus claire avec ces mots. Bien que le dire était une chose, le faire semblait si compliqué, sauf quand je lisais un livre. Déchiffrer les mots, comprendre le sens des phrases, c'était facile, agréable et rassurant. L'odeur du papier et de l'encre ne pouvait ni m'attaquer, ni me faire peur et encore moins me priver de ma baguette, du moins, pas les livres de la bibliothèque.

La proposition me surprit. Je baissais les yeux en me disant que je devais avoir une mine atroce, déjà que mes mains tremblaient. Elle avait du le voir et je m'en voulais, ridicule, Dahlia n'allait pas profiter de ma faiblesse contre moi. "Si tu veux." Approuvais-je en me rendant compte que ma réponse n'en était pas vraiment une. J'eus un petit sourire avant de fermer mes livres pour les ranger dans mon sac que je laissais là. Il n'y avait rien dedans qui méritait le moindre intérêt, puisque les choses de valeurs étaient dans les poches intérieurs de mon uniforme. Je gardais toujours avec moi ma baguette et mon collier, la fiole de potion était un peu nouvelle pour moi, mais sa place attitrée était assez discrète pour que personne ne me pose de question. "Ca m'a manqué d'être à l'école." Murmurais-je en me levant, comme si j'étais partie pendant des années. Étrange, la notion du temps qui varie de la sorte.

885
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1734
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


On refait le point? [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] - Page 2 EmptySam 10 Avr - 14:14

La perspective de devenir professeur particulier de deux élèves semblait totalement incongrue à Dahlia. Déjà qu'elle prenait les cours pour Jensen... Qui était-elle devenue ? Mais elle supposait que ça n'était pas si délirant que ça. Elle avait toujours été une élève sérieuse, ce qui était probablement la raison pour laquelle on l'avait choisie comme préfète. Et elle n'était pas mauvaise pédagogue, bien que peut-être un peu froide pour certains. La suggestion d'Ivalyana lui fit hocher la tête en signe d’acquiescement, plutôt favorable à toute option pouvant accroître son efficacité et sa productivité. « Oui pourquoi pas, je lui proposerai. On peut quand même faire un premier essai juste toutes les deux, pour que tu m'expliques où tu bloques. » Et histoire qu'elle ait une meilleure idée de la situation. Contrairement à elles, Kyle était plus jeune, alors la problématique n'était pas nécessairement la même. Il manquait encore d'expérience en magie, alors qu'elle imaginait que dans le cas d'Iva', le fait qu'elle soit un Maledictus pouvait également affecter son Patronus (en tout cas, ça ne paraissait pas impossible).

Découvrir que l'oncle de la brune était alchimiste suscita l'intérêt de la préfète, qui croqua dans une nouvelle Chocoballe avant de répondre : « Je ne savais pas ça ! Ça doit être vraiment intéressant comme discipline. J'avais entendu dire qu'on pouvait l'avoir en option à partir de la sixième année s'il y avait suffisamment de demande, mais je ne sais pas si ça sera le cas. » Elle fronça les sourcils. « Oui sûrement ! Il faut juste qu'ils trouvent avant que Gibson ne parte en congé maternité... » songea-t-elle en repensant à ce que Jensen lui avait dit. Sa sœur aînée risquait de disparaître de l'école sous peu, et elle aurait alors des préoccupations toutes autres que la condition d'Ivalyana, la coupe de Quidditch ou Poudlard dans son intégralité. Restait donc à espérer qu'elle découvrirait quelque chose, de concert avec l'oncle d'Ivalyana, avant son départ.

Dahlia réalisa soudain que - contrairement à ses habitudes -, elle avait peut-être un peu trop forcé sur les questions. Elle avait toujours été curieuse, mais elle ne faisait pas une habitude d'être bavarde et surtout, elle ne voulait pas mettre Ivalyana mal à l'aise. Sa camarade venait à peine de revenir à l'école, et elle la sentait à présent fébrile. A priori, elle ne risquait pas de se transformer cette fois-ci, mais il ne servait à rien de tenter le diable. Observant les mains tremblantes de la brune, elle chercha d'abord à la rassurer, abondant aussitôt dans son sens : il ne servait à rien de se prendre la tête. Elle était là, saine et sauve, de retour parmi ses camarades et avec de nouvelles solutions pour gérer sa malédiction. Jugeant qu'un changement de décor l'aiderait peut-être à se détendre, Dahlia lui proposa ensuite d'aller se balader. Ayant en horreur les espaces clos, elle était elle-même preneuse d'un passage par le parc, quand bien même la météo extérieure n'était pas au beau fixe en cette saison.

« Allons-y alors ! » Elle sourit à son tour à sa camarade. La voyant laisser ses affaires sur la table, la préfète décida qu'elle pouvait en faire de même - il ne s'agissait que de ses notes de cours, après tout. Et de manière générale, elle en imposait suffisamment auprès des autres Serdaigle pour qu'ils ne se rendent pas coupables de voler ses possessions. « J'emmène les Chocoballes. » déclara-t-elle cependant en attrapant le sachet, qu'elle tendit brièvement à Ivalyana pour lui laisser le temps d'en prendre si elle le souhaitait. Ne sachant tout à fait comment répondre à sa dernière déclaration, elle ouvrit la voie vers la sortie, avant d'ajouter : « Et cette fois t'es partie pour rester, hein, sinon les profs vont m'entendre ! » promit-elle avec l'assurance qui lui était coutumière - même si face à McGonagall, elle ne pourrait pas grand-chose, et elle le savait. Après tout, Vanellope avait essayé, à l'époque. Mais un peu d'optimisme - en dose restreinte, on n'était pas à Poufsouffle pour l'instant ! - ne pouvait pas faire de mal. Ils en avaient tous bien besoin en ce moment.

[ Terminé pour Dahlia ]

[ 693 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 265
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 25


On refait le point? [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] - Page 2 EmptyMer 14 Avr - 0:39

On refait le point?Dahlia L'idée semblait plaire à la préfète. Je n'avais pas spécialement envie de lui imposer un poids, d'autant que je n'étais probablement pas la meilleur pour apprendre à jeter des sorts. Ce n'était pas dans mes cordes, j'avais déjà bien du mal avec et cela depuis mon arrivée à Poudlard. Ma mésaventure n'avait pas aidée, et la raison de mon plus gros soucis: mon patronus, en découlait. Je fus donc quand même soulagée qu'elle me propose d'abord de faire un petit cours entre nous deux. "D'accord. Apprendre avec un plus jeune pourra aussi m'aider, je ne lançais que très peu de sort avant d'arriver à l'école, mon niveau est plutôt bas comparé à tout le reste." Ma moyenne avait de quoi choquer ceux qui entendaient que je ne suivais des cours que depuis plus d'un an. Pour toute réponse, je répondrais fièrement que je n'étais une bleue et bronze pour rien, Serdaigle me convenait très bien sur toutes les coutures, sauf en sortilège! Etait-ce vraiment si important que je puisse lancer des sorts en sachant ce qu'il m'arriverait dans décennies? Si ce n'était pas le cas, je ne serais pas élève.

Je fus un peu étonnée que Dahlia ne soit pas au courant de la profession de mon oncle. Je pensais le lui avoir déjà dit, mais il semblait bien que non. J'apprenais aussi, parce que je ne m'étais pas plus informée, que l'année prochaine nous permettrait d'avoir un cours sur le sujet. Même si mes bases en la matière était plus que bonne, je me demandais si j'étais tout de même à niveau. "Ho, je peux m'y inscrire, j'ai surement de bons pré-requit, mais si avoir un élève de plus peu officialiser l'option, je suis pour." Quand à l'enseignante de potions, je ne pouvais que me réjouir, comme tout le monde, de cette grande nouvelle qui avait été dite. "Même si elle ne trouve rien avant, ce n'est pas grave. J'ai encore des années avant d'être vraiment dans l'urgence. Et puis, il y a de plus en plus de personnes qui se penchent sur mon cas." Rassurais-je mon amie en souriant du mieux que je le pouvais. Certes, je me sentais pressée et cette pression me stressait de plus en plus. Je ne voulais pas pour autant que ceux qui m'entoure la subisse, ils n'y pouvaient rien si personne ne trouvaient un moyen de briser une malédiction. Même si cette impuissance devait être aussi frustrante que celle que j'éprouvais.

Les questions, nombreuses furent-elles, n'auraient pas du me mettre aussi peu à l'aise. J'avais bien réussi à garder la tête froide, mais je n'étais pas prête à continuer de rester calme sous un assaut redoublé. Heureusement, Dahlia le remarqua et m'invita à sortir prendre l'air. Une idée merveilleuse. Non pas que j'étouffais, mais marcher me ferait certainement du bien. Mes livres clos et un peu ranger, je suivais donc le mouvement. La préfète avait bien raison de ne pas laisser les bonbons sur la table, eux, ils n'auraient pas tenu une minute sans surveillance. Et puisqu'elle m'offrait d'en prendre, je la remerciais en attrapant quelques petites boules de chocolats.  

Ma déclaration la laissa un peu silencieuse. Puis elle promit de se disputer avec les professeurs si je devais encore partir. Cette remarque, elle me fit sourire. Vanellope avait dit la même chose, je n'avais aucun doute que les enseignants avaient bien tenté de la calmer. "Je ne ferais rien de stupide jusqu'à la fin de cette année. L'exclusion en elle seule m'a tellement fait peur..." Affirmais-je en grimaçant avant de sourire. L'air frais me redonna aussitôt des couleurs. Regarder un peu plus le château rendait enfin mon retour bien réel. "Merci Dahlia." Souriais-je sincèrement en me sentant déjà mieux.

Sujet Terminé
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





On refait le point? [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: On refait le point? [PV]   On refait le point? [PV] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
On refait le point? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: