AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Elle a ce truc qui me plait [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Derek Bradford
Derek Bradford
Ministère

Parchemins : 298
Âge : 18 ans
Actuellement : Apprenti Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 21


Elle a ce truc qui me plait [PV] Empty
MessageSujet: Elle a ce truc qui me plait [PV]   Elle a ce truc qui me plait [PV] EmptyDim 7 Fév - 1:41

Derek & Candys


Dis-moi pourquoi tu restes avec moi, pourtant t'as l'choix, dis-moi sеulement j'irai où sans toi, moi, je sais pas. Lеs meufs, c'est toutes les mêmes mais je sais qu't'es pas comme elles, du mal à dire "je t'aime", j'ai des failles relationnelles, les meufs, c'est toutes les mêmes mais je sais qu't'es pas comme elles, je sais qu'on dirait pas mais j'pense à toi toute la semaine
Avril 2016

Pop ! Derek Bradford, Auror en devenir, venait d'apparaître dans la rue des Trois Balais, à Pré-au-Lard, en toute élégance, bien sûr. Merlin merci, il avait finalement pu bénéficier d'un congé qui tombait en même temps que l'une des sorties des étudiants de Poudlard au village sorcier, ce qui signifiait qu'il allait enfin revoir celle qui occupait ses pensées depuis plus de deux ans maintenant que le tampax vite. Après une expérience de terrain pour le moins traumatisante lors de la tentative de capture de Nathan Symphonie, l'ancien capitaine des vipères en avait des choses à raconter à sa petite amie. Et puis, le fait d'avoir survécu à une bataille, aussi petite soit-elle, lui donnait certainement un côté bad boy qui, il l'espérait, plairait à Candys. De toute façon, Derek se prenait déjà pour un bad boy bien avant son inscription au Ministère anglais, ou plutôt, il se comportait comme tel, parfois malgré lui. Ce côté ténébreux était finalement simplement une facette de sa personnalité mais, quand on le connaissait en profondeur, on pouvait remarquer que le jeune homme avait bel et bien un cœur et qu'il était plutôt sympathique lol.

En tout cas, Candys avait réussi à percer cette carapace et surtout, à supporter son humour lourd et son manque de délicatesse. Au final, n'était-ce pas ce qui faisait son charme ? Étant donné que le couple ne se voyait plus aussi souvent à cause de leur différence d'âge, ce jour-là, Derek s'était mis sur son trente-et-un, du moins, tel qu'il l'était possible dans un pays aussi froid : petite chemise, jeans déchiré trop le swag, bomber le style tu connais ; il était satisfait de sa tenue. Un derrière coup d'oeil dans la vitre de l'auberge et puis l'apprenti Auror rejoint Honeydukes, devant lequel il avait rendez-vous.

Finalement, Candys arriva dans son champ de vision et Derek lui adressa un grand sourire. Malheureusement, quelques mètres derrière elle, on retrouvait Alfie et sa fidèle bande. En d'autres circonstances, l'ancien Serpentard aurait été content de revoir ces têtes de pioches, mais là, une certaine intuition lui indiquait qu'il n'allait pas tarder à devenir la source de commentaires pénibles de la part des septième année. « Salut toi… » chuchota l'ancien capitaine à destination de sa copine sans blague lorsqu'elle arriva à sa hauteur. Ignorant momentanément le groupe de dragueurs, l'Américain accueillit sa copine comme il se doit, en l'embrassant devant tout le monde oui, monsieur. Il n'allait pas se gêner, non plus ! Les longues semaines passées loin de la blonde ne faisaient que renforcer cette envie de baiser intense lors de leurs retrouvailles. Hélas, l'heure n'était pas encore à la grosse pelle étant donné que, comme prévu, Alfie y alla de sa petite remarque ringarde. « Oh les amoureux ! Smooch smooch smooch ! » Avec l'aide d'Harvey, ils mimèrent deux personnes qui s'embrassaient langoureusement, à distance évidemment, se ridiculisant finalement sans l'aide de personne. Amusé, Derek se défit de son étreinte, et tout en gardant le contact avec Candys, s'occupa de faire peur au blond.«  Attention Alfie, y a Perrine derrière toi ! » répliqua-t-il, avant de s'esclaffer en voyant que le préfet tombait dans le piège. En effet, le visage d'Alfie s'était rapidement décomposé et il avait fait volte-face, l'œil aux aguets. Les autres garçons du groupe ne se firent pas prier pour se payer la tronche de leur ami et une fois retourné, Derek lui fit un clin d'œil. « Pas mal Bradford, pas mal… » accorda le vert et argent, une fois qu'il eut repris du poil de la bête. Néanmoins, le Dom Juan ne semblait pas vouloir trainer davantage avec le couple à présent réuni. Il avait probablement un rencard avec une jolie demoiselle et il n'y aurait rien de surprenant là-dedans. C'était aussi le cas de Derek, en réalité. Ces retrouvailles pouvaient effectivement être interprétées comme un "date", ce qui n'était pas plus mal.

Maintenant libéré de ce lourdeau d'Alfie, le jeune sorcier reposa son regard sur la jeune fille. « J'vois qu'ils ont pas changé, ceux-là... » témoigna-t-il, un brin nostalgique. La vie d'adulte n'avait rien à voir avec celle d'étudiant à Poudlard, ou même à Ilvermorny, et une chose était sûre, ce n'était pas de tout repos. Bref, pour l'instant, le sujet principal, c'était Candys. « Tu m'as un peu manqué. » mentit-il, l'air assuré. Il prit sa main dans la sienne et puis laissa son regard balayer les alentours. « Ca va ? Tu veux qu'on aille où ? » demanda-t-il simplement, car ils n'allaient pas passer toute l'après-midi devant le magasin de confiseries. En réalité, Derek aurait bien voulu revoir sa petite amie dans un décor plus intime, mais bon, on faisait avec ce qu'on avait…


Serpentard 2019

Derek Bradford


Elle a ce truc qui me plait [PV] Animag10
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 2188
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10

En ligne

Elle a ce truc qui me plait [PV] Empty
MessageSujet: Re: Elle a ce truc qui me plait [PV]   Elle a ce truc qui me plait [PV] EmptyDim 7 Fév - 20:25

Candys & Derek.
But something happened, I heard him laughing. I saw the dimples first and then I heard the accent. They say home is where the heart is but that's not where mine lives. Just wanna be with you. Darling, I fancy you.
Candys n’avait qu’une hâte en ce samedi, celle de quitter les murs du château pour retrouver Pré-Au-Lard et les bras de Derek. La dernière fois que la blonde avait pu voir son petit ami avait été pour la Saint Valentin, et elle devait bien l’avouer, elle trouvait le temps long. Jamais, pourtant, lorsqu’elle avait rencontré Derek en quatrième année, elle n’aurait pensé sortir avec lui. Il était ce nouvel élève américain, avec cet accent New Yorkais insupportable, qui ne connaissait rien de l’école dans laquelle il venait de mettre les pieds et qui refusait tout bonnement de dire pourquoi il était là à sa préfète, alors qu’elle était là pour l’aider. Ils avaient donc mal commencé, et pourtant, trois ans et demi plus tard, les deux vert et argent étaient en couple depuis plus de deux ans et semblaient heureux ensemble. Autant dire que personne n’aurait misé une mornille là-dessus, pas même Candys. Au début, quand elle avait proposé l’idée d’être en couple à Derek, elle ne savait pas vraiment à quoi s’attendre. Après tout, la petite vipère de cinquième année n’avait, à l’époque, qu’embrassé le capitaine de l’équipe de Quidditch, et n’avait jamais été en couple avant cela. Et vu leur relation passée, elle n’avait pas donné cher de leur alliance. Elle était cependant ravie de voir qu’elle s’était trompée. Les mois passant, l’attirance qu’elle ressentait pour Derek s’était transformé en un amour profond et elle se voyait mal avancer sans lui. Sans pour autant être ultra-dépendante du jeune homme, elle avait besoin de lui dans sa vie, elle le savait.

Alors qu’ils puissent se retrouver à Pré-au-Lard lui avait fait plus que plaisir. Forcément, elle avait donc mis un point d’honneur à trouver la tenue parfaite, tout en embêtant Erin plus que d’habitude -même si la métisse traversait une situation compliquée entre Noé et Bartley, Candys avait besoin des opinions de sa meilleure amie. Étant habituée à être tirée à quatre épingles, la vipère avait donc passé une jupe patineuse bleu roi ainsi qu’une chemise blanche. Cette dernière normalement fermée jusqu’en haut et surmontée d’un flot, le regard perçant de sa meilleure amie lui fit reposer le flot et défaire les deux premiers boutons, révélant tout juste la peau de son cou. Elle passa une veste en cuir noire sur ses épaules, puis se regarda dans le miroir. « Tu es sûre ? Ça n’est pas... trop ? » Erin y alla de sa remarque cinglante, qui fit lever les yeux à la blonde. Très bien, soit, elle arrêtait de se battre !

Elle l’embrassa une dernière fois sur la joue avant de quitter le dortoir, puis la salle commune, tombant sur Alfie, Harvey et Leopold. Puisqu’ils allaient tous au même endroit, Candys accepta leur offre de l’accompagner, laissant un rire s’échapper quand ils déclarèrent qu’elle ne pouvait « décemment pas y aller seule par les temps qui courraient, sait-on jamais que tu disparaisses ! ». Blague très mal venue d’Harvey, qui eu malgré tout le droit à un regard noir de sa préfète-en-cheffe. L’enlèvement de Viska n’était pas un sujet de plaisanterie, et elle espérait bien que tout le monde à Serpentard le comprenne. Alors qu’ils approchaient d’Honeydukes, Candys repéra rapidement son petit ami et pressa le pas pour aller le retrouver, laissant les trois compères derrière elle sans une once de remords.

Arrivant aux côtés de l’américain, un magnifique sourire aux lèvres, Candys sentit son coeur chavirer quand il lui dit bonjour. « Salut ! » Elle posa ses mains de part et d’autre du visage de son petit ami et le laissa l’embrasser avec la fougue qui était la sienne. Elle se fichait pas mal de ce que les gens pouvaient penser en les voyant. A la limite, elle se disait qu’il était préférable que Chiara ne soit pas témoin de la scène puisque sa chère petite sœur lui aurait sans doute fait une remarque des plus désobligeantes. Elle répondait déjà au baiser de l’américain quand les railleries de la bande de septième années se firent entendre. Pouffant légèrement, elle se détacha de Derek, passant cependant un bras autour de sa taille, pour ne pas le lâcher complètement « Merci les garçons, je suis en sécurité maintenant, c’est bon. » finit-elle par dire, une fois que Derek et Alfie se furent échangé quelques... politesses ? « Je vous déconseille d’aller aux Trois Balais, je suis presque sûre d’y avoir vu entrer Maureen... » Elle tira gentiment la langue aux trois garçons, avant de se tourner une nouvelle fois vers son petit ami, les trois compères s’esquivant bien vite.

« Absolument pas. Harvey a fait une blague nulle sur l’enlèvement de Viska pour justifier qu’ils m’escortent. » Elle fronça les sourcils un instant, toujours un peu fâchée par cette remarque. Il faudrait peut-être qu’elle ai une vraie discussion avec le jeune homme. Relevant les yeux vers son petit ami, elle esquissa un sourire, un peu vexée tout de même, de la pudeur qu’exprimait Derek. « Un peu seulement ? Tu préfères courir après un sang-pur détraqué que de passer du temps avec moi, peut-être ? » Elle esquissa un petit sourire malicieux. Elle blaguait, bien qu’elle soit très fière des prouesses de son petit ami, qu’il lui avait raconté par lettre, de long en large et en travers. « Moi tu m’as beaucoup manqué. » Elle déposa un nouveau baiser sur les lèvres de l’américain, se serrant contre lui, une main se posant à nouveau sur sa joue. « Hum, on peut se promener un peu avant d’aller dans une boutique ou aux Trois Balais, non ? Et tu dois me raconter en détails l’assaut contre Symphonie. » Même s’il lui avait déjà donné des détails par lettre, elle voulait voir la fierté s’exprimer dans ses yeux. « J’espère que tu sais que j’ai trouvé ça complètement fou quand tu m’as dit que tu voulais y aller, hein ? Mais je suis fière de toi aussi, tu t’es débrouillé comme un chef apparement. » Et surtout, il était revenu entier, chose qu’elle avait redouté dès qu’elle l’avait appris. Bien sûr, Derek était apprenti auror, elle savait donc qu’il allait devoir, un jour ou l’autre, se confronter à des dangers plus importants qu’un cognard sur le terrain de Quidditch, mais que voulez-vous, Candys était comme ça, toujours à vouloir protéger les autres !
acidbrain


• 1 039 mots •


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Derek Bradford
Derek Bradford
Ministère

Parchemins : 298
Âge : 18 ans
Actuellement : Apprenti Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 21


Elle a ce truc qui me plait [PV] Empty
MessageSujet: Re: Elle a ce truc qui me plait [PV]   Elle a ce truc qui me plait [PV] EmptyLun 22 Fév - 22:04

En tant que Serpentard et préfète-en-chef, Candys ne manquait pas de répondant et, après avoir signalé à la bande des septième année il faut vraiment qu'on leur trouve un nom à ceux-là qu'elle n'avait plus besoin de leurs services d'escorte, elle rebondit sur la petite pique de son copain en mentionnant la présence de Maureen aux Trois Balais. Derek lui adressa un sourire fier puis, une fois que le principal concerné eut disparu de leur champ de vision après avoir lâché un long soupir, il demanda : « Maureen, c'est la meuf qui a ensorcelé Alfie au bal de Noël, c'est ça ? Je m'y perds dans toutes ses conquêtes, moi… » La blonde avait naturellement tenu l'Américain au courant des derniers potins de Poudlard de manière épistolaire mais il n'était pas sûr d'identifier correctement les prénoms. Avec toutes les filles que le préfet de Serpentard fréquentait, nul doute qu'il avait dû en voir de toutes les couleurs !

À la remarque de Candys sur le détachement des garçons par rapport à l'enlèvement de Viska, l'apprenti Auror fronça les sourcils. « Merde, c'est vrai, j'y ai pas pensé. J'aurais très bien pu me faufiler jusqu'au château pour t'accompagner en personne. » songea-t-il à voix haute, mais traverser la forêt interdite sous sa forme d'Animagus ne semblait pas être la meilleure idée, vu son gabarit en tant que renard. Évidemment, Derek avait menti quand il avait dit que sa petite amie lui avait seulement manqué un peu, mais comme c'était un bonhomme, il ne se voyait pas sortir une déclaration d'amour de but en blanc. Peut-être qu'après quelques verres de Whisky Pur-feu, il aurait la langue plus déliée ? « Bon allez, peut-être un peu plus qu'un peu… Mais c'est vrai que poursuivre un ancien Mangemort apporte sa petite dose d'adrénaline… » plaisanta-t-il, car que Candys le veuille ou non, se mettre en danger faisait désormais partie du métier de l'Américain. Il considérait que, pour faciliter son adaptation, autant assimiler directement toutes les facettes du métier. Bien plus fleur bleue que lui en même temps, ce n'était pas bien compliqué, elle lui avoua qu'il lui avait beaucoup manqué avant de l'embrasser à nouveau, ce qui eut le don de lui faire baisser sa garde. Bon Dieu, c'est qu'elle savait comment le faire craquer ! Derek se perdit dans ce nouveau baiser et fut presque déçu de sentir les lèvres de sa bien-aimée se séparer des siennes. « Hmm, attends, t'as oublié quelque chose. » Pas vraiment rassasié, le jeune homme repartit à l'assaut de sa bouche. Ce genre de baisers avait le don de faire monter la température mais le fait que les deux amoureux se trouvent en plein milieu du village de Pré-au-Lard avait aussi de quoi la refroidir. Reprenant ses esprits, Derek se détacha de sa petite amie et puis se reconcentra sur la suite de leur après-midi.

« Oui, bonne idée, j'ai une petite idée pour notre première destination. » déclara-t-il, l'air mystérieux. Eh oui, l'ancien capitaine n'était pas venu les mains vides et il comptait bien célébrer ses retrouvailles avec la belle. « Bien sûr, je te raconterai tout ça en détail une fois qu'on sera installé quelque part mais le plus important pour l'instant, c'est de constater ta beauté resplendissante. » Ca y est, ça faisait à peine quelques minutes qu'ils s'étaient retrouvés et Candys avait déjà réussi à faire sortir ces mots de la bouche du sorcier. En même temps, il n'allait pas se priver de complimenter la jolie blonde. Il se permit même de la dévorer des yeux - il avait bien le droit, non ? - admirant sa tenue de la tête aux pieds, émerveillé. Peut-être sa vision était-elle biaisée par l'amour mais nul ne pouvait nier que Candys Montgomery était une très belle fille. « Ouais, c'est vrai que c'était assez fou. J'ai pas trop réfléchi en fait, étant donné qu'il fallait se décider rapidement. Je me suis dit qu'une expérience de terrain dès ma première année était toujours un plus. Après, en ce qui concerne mes prouesses, je n'irais pas jusque là. Disons que j'ai réussi à éviter les pièges tendus par Freja ou les sortilèges lancés par sa bande. Enfin, bref, je t'en parlerai plus tard. Maintenant, j'aimerais que tu fermes les yeux et que tu me suives. Et pas de triche, hein ! » Derek avait une sacrée idée en tête : deux semaines plus tôt, il avait contacté les Mille et une Symphonie de la mode dans l'idée d'offrir un petit quelque chose à son amoureuse. Il était presque convaincu qu'une belle robe sur mesure lui ferait plaisir. Maintenant, il avait besoin de sa coopération s'il voulait que sa surprise fonctionne…


Serpentard 2019

Derek Bradford


Elle a ce truc qui me plait [PV] Animag10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Elle a ce truc qui me plait [PV] Empty
MessageSujet: Re: Elle a ce truc qui me plait [PV]   Elle a ce truc qui me plait [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Elle a ce truc qui me plait [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» Retrouvaille!!! (PV Ryofu Itô) HENTAï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Ecosse :: Pré-au-Lard :: Rue Principale-
Sauter vers: