Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-28%
Le deal à ne pas rater :
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à 59,98€
59.98 € 82.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 134
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptySam 13 Fév - 8:55

RP PERDU À CAUSE DE MA CONNERIE  rouge rouge


soirée mondaine mais solitaire

Esther & Sean


Sean esquisse un sourire pincé à la remarque de la jeune fille. Par respect, il se retient de justesse de rentrer dans ce jeu dangereux. Il est vrai que l'absence de certains ne l'aurait pas dérangé. Entre la femme Donovan rencontrée en Espagne, commère au possible, la vielle Solange, cliente de France ou encore les frères de Hayda, il aurait mieux fait de s'abstenir d'écrire certaines lettres.
Mais ces mêmes personnes lui auraient fait vivre un enfer en apprenant un oublie d'invitations de la part du sorcier.

-Plaisir partagé. Je suis agréablement étonné de te voir ici plutôt que tes parents.

Ravi, que la demoiselle soit d'accord de le suivre, l'hôte attrape un verre de champagne lorsqu' un serviteur passe à sa hauteur. Quand il ferme la porte. Il observe un changement de posture de sa jeune invitée. Plus à l'aise soudainement, elle ne se gêne pas de dire ce qu'elle pense dès qu'ils se retrouvent seuls.

-C'est justement ce qui est drôle.. Observer et parier sur le premier qui va craquer.

Il soupire doucement. La nuit n'est pas encore tombée. Les jours se rallongent, mais il fait quand même un peu froid. Observant de nouveau la tenue d'Esther, il attrape la veste de jardin de sa mère et lui donne. Son regard arrache un rire à Sean.

-Je n'ai pas envie de subir la colère d'Eulalie si sa fille rentre enrhumée. Mais si tu ne veux pas mettre cette… Chose, je comprends.

D'un rapide coup de baguette, Sean laisse apparaître un dôme qui se réchauffe aussitôt. Il fait doux, comme en début d'après-midi de printemps. Une légère couleur orangée englobe alors le jardin. L'impression que ce que les moldus appellent "un filtre photo" est très prononcé. Il jette la veste sur la chaise et invite la jeune à avancer.

-Tu me disais ; il y a un instant, que c'était trop sage pour toi. Décris-moi ton style. Je crois que l'entreprise a besoin d'une vision plus.. Jeune. Enfin, si tu le souhaites.

En dehors de Ryia et de son style à elle, et d'Eustache, les clients sont tous les mêmes. Soit des vieux moldus, soit des sorcières comme la vieille Solange. Il a besoin d'un coup de neuf. Du moins, dans la Partie de l'entreprise qu'il gère. Son père pense encore que les moldus ne méritent pas le meilleur.

-Tu peux me tutoyer. Il n'y a personne..

Ils ne sont plus vraiment dans une ambiance mondaine. Alors qu'ils marchent dans le jardin, Sean s'arrête devant un olivier.

-Je devais avoir l'âge de ta jeune sœur quand j'ai planté cet arbre. Il n'était pas plus grand que cette branche.

Il attrape une brindille et coupe à hauteur deux 4 feuilles. Il le montre à la jeune femme.

-C'est un symbole de paix chez les moldus. Enfin, les vieux moldus de la Grèce Antique. Je trouve cet arbre beau. J'aime venir ici pour réfléchir à de nouveaux patrons pour créer des vêtements.

Il boit une gorgée de champagne et grimace un peu. Ce goût soit disant sophistiqué....

-Le thé le plus médiocre est meilleur que ce truc hors de prix.

Il arrive finalement dans un petit coin du jardin avec des canapés et des fauteuils d'extérieur. Gris et sobre, l'endroit change de l'intérieur très lumineux et blanc.

-Met toi à l'aise. Oublions le temps d'une discussion toutes ses futilités mondaines.

Sean met en action ses paroles en prenant place sur un fauteuil d'une désinvolture qu'on ne lui connaît pas.

-Tu penses pouvoir me raconter ce que tu ressens lorsque tu portes ce que tu aimes ? N'oublie pas que je veux qu'on oublie toute la politesse qu'on nous apprend dans nos familles.. Le stylisme, comme je le vois, commence par comprendre les personnes à qui l'on s'adresse..

~



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive



Dernière édition par Sean Murphy le Sam 13 Fév - 19:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptySam 13 Fév - 13:47


Soirée mondaine mais solitaireEsther & Sean Depuis le début des vacances, l'ambiance chez les Foster était tendue, surtout entre Eulalie et son ainée. Après une soirée pendant l'été ou les deux plus âgés de la fratrie avait fait le mur et s'était fait prendre en rentrant au petit matin, Eulalie avait commencé a insisté pour que la jeune femme agisse de façon plus sérieuse, commençant ainsi une dispute entre la mère inquiète et la fille qui ne se lâchais vraiment la bride que l'été. Au final, cette dispute n'eut aucune conclusion, mais la matriarche décida que si ça fille refusais de réagir de façon plus mature, elle le ferait à sa place. C'est ainsi que quelques jours après le retour des enfants Foster, Eulalie fit s'asseoir sa fille et lui annonça que si elle n'avait aucun projet sérieux avant la fin de l'année, Esther devrait s'accommoder d'un mariage arrangé.

Initialement, la jeune Serpentard le prit très mal. Elle qui avait toujours été du côté de sa mère et avait tout fait pour agir de façon mature, se sentait trahis, mais le lendemain, la demoiselle retourna à sa froideur pragmatique habituelle. Elle se leva la première, pris le courriel et s'arrêta sur l'invitation de Sean Murphy. Elle l'avait déjà rencontrée vaguement l'homme, mais comme souvent, n'en avait pas gardée une grande impression, pas qu'elle remarquait grand monde de façon générale. Une idée lui vint cependant et elle posa l'invitation à sa place habituelle alors que les autres commençaient à se mettre à table.

-"Sean Murphy nous a invités à son manoir pour une soirée typiquement mondaine." Sortit la Serpentard en plein milieu du repas, mais sa mère brossa la remarque d'un simple "Nous en parlerons à ton père." habituel. Pourtant, la demoiselle ne comptait pas lâcher le morceau si facilement. "À vrai dire," Reprit-elle en prenant la lettre de la table et en faisant semblant de l'examiner du regard. "Je comptais y aller moi-même." Son frère la regardait comme si elle avait perdu la tête. Elle, qui ne supportait pas les fêtes mondaines, venait non seulement de se proposer, mais la connaissant, elle refuserait également d'en démordre. Leur mère sembla également arriver à la dernière conclusion et soupira avant d'acquiescer. Esther lança un clin d'œil à son frère avant de finir son repas et de se lever de table.

Une fois dans sa chambre, elle chercha quoi mettre pour la soirée en question. Si elle avait une robe qui lui convenait dans sa garde-robe, tant mieux, sinon, elle devrait la commander, voir la faire faire sur-mesure, ce qu'elle trouvait trop long. Elle se fit rapidement une image mentale de ce qu'elle voulait. Robe de Noël pour elle impliquait du velours. Elle voulait quelque chose de noir avec une touche de vert ou de turquoise et de la dentelle. Possiblement des manches larges aussi. Oui, il faudrait commander et modifier quelques choses, mais ce serait près à temps pour la soirée.

La robe arriva quelques jours plus tard et Esther changea la couleur dans la seconde. Pour les manches, c'était un peu plus délicat. Elle chercha un sort pour l'aider a découper et coudre ce qui ne lui convenait pas, mais une fois finalisée, elle en était assez satisfaite. La jupe et les manches de la robe étaient évasées et la coupe générale fluide. De la dentelle cachait un léger décolleter et allongeais artificiellement la jupe. Enfin, si la robe restait noire, elle avait a présent des reflets vert-turquoise. Distinguée, mais originale et surtout, très loin des convenances, autant des adultes moyens que des sangs purs pompeux. Ainsi terminée, la robe fut posée dans la grande garde robe en attente de la soirée.

Le soir annoncé, La jeune femme enfila la robe, y ajouta ses fidèles bottines et une cape transparente, qui servirais juste a protéger ses cheveux, lissés pour l'occasion. Elle apparus devant la porte et entra sans faire de façons. L'entrée était digne de la famille Murphy, bien que le tout était bien trop blanc et expansif et la jeune femme du clignée des yeux quelques instants pour ce faire à ce niveau de lumière. Esther marche sans trop de destinations entre les gens, cherchant l'endroit le moins pollué par les ragots et autres discutions de pouvoir ou de frivolités. Certes, elle était venue pour prouver à sa mère qu'elle était plus mature qu'elle le montrait, mais elle commençait sérieusement à regretter son choix. Une dame lui parla d'une chose qu'elle n'écoutait que d'une oreille en souriant poliment, avant de s'excuser et de rouler des yeux en secouant la tête alors qu'elle se tourna vers un coin vide. Elle fut néanmoins arrêtée dans sa lancée par l'organisateur de la soirée lui-même. Elle haussa un sourcil à la dernière phrase et avant qu'elle ne puis s'en empêcher, lança.

-"Seulement deux, vraiment?" Elle se sourit a elle-même avant de reprendre. "Ravie de voir revoir, Sean. En effet, je serais enchantée de visiter le jardin, j'en ai eu le temps que d'en voir une petite partie en arrivant." Elle suit l'homme jusqu'à l'extérieur de la baie vitrée et a la seconde ou la porte se ferme, le masque de la jeune femme, tombe.

-"Bon sang, ce que je déteste ces conneries mondaines. J'ignore vraiment comment ils font pour se supporter les uns, les autres, a leurs places, j'en aurais poussé certains dans la fontaine." Elle se parlait plus a elle-même qu'a l'homme, mais cette idée la fit rire. Ce n'était pas la première fois qu'elle était la cause d'une baignade infortunée et ce ne serait sans doute pas la dernière. Elle se remit de son rire assez rapidement et entra dans l'autre sujet. "C'est un peu trop sage a mon goût, mais je n'ai pas pu jouer autant avec le style que je voulais, comme vous vous en douter, j'ai déjà du mal à passer inaperçue."

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 134
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptySam 13 Fév - 19:30

soirée mondaine mais solitaire

Esther & Sean


Sean esquisse un sourire pincé à la remarque de la jeune fille. Par respect, il se retient de justesse de rentrer dans ce jeu dangereux. Il est vrai que l'absence de certains ne l'aurait pas dérangé. Entre la femme Donovan rencontrée en Espagne, commère au possible, la vielle Solange, cliente de France ou encore les frères de Hayda, il aurait mieux fait de s'abstenir d'écrire certaines lettres.
Mais ces mêmes personnes lui auraient fait vivre un enfer en apprenant un oublie d'invitations de la part du sorcier.

-Plaisir partagé. Je suis agréablement étonné de te voir ici plutôt que tes parents.

Ravi, que la demoiselle soit d'accord de le suivre, l'hôte attrape un verre de champagne lorsqu' un serviteur passe à sa hauteur. Quand il ferme la porte. Il observe un changement de posture de sa jeune invitée. Plus à l'aise soudainement, elle ne se gêne pas de dire ce qu'elle pense dès qu'ils se retrouvent seuls.

-C'est justement ce qui est drôle.. Observer et parier sur le premier qui va craquer.

Il soupire doucement. La nuit n'est pas encore tombée. Les jours se rallongent, mais il fait quand même un peu froid. Observant de nouveau la tenue d'Esther, il attrape la veste de jardin de sa mère et lui donne. Son regard arrache un rire à Sean.

-Je n'ai pas envie de subir la colère d'Eulalie si sa fille rentre enrhumée. Mais si tu ne veux pas mettre cette… Chose, je comprends.

D'un rapide coup de baguette, Sean laisse apparaître un dôme qui se réchauffe aussitôt. Il fait doux, comme en début d'après-midi de printemps. Une légère couleur orangée englobe alors le jardin. L'impression que ce que les moldus appellent "un filtre photo" est très prononcé. Il jette la veste sur la chaise et invite la jeune à avancer.

-Tu me disais ; il y a un instant, que c'était trop sage pour toi. Décris-moi ton style. Je crois que l'entreprise a besoin d'une vision plus.. Jeune. Enfin, si tu le souhaites.

En dehors de Ryia et de son style à elle, et d'Eustache, les clients sont tous les mêmes. Soit des vieux moldus, soit des sorcières comme la vieille Solange. Il a besoin d'un coup de neuf. Du moins, dans la Partie de l'entreprise qu'il gère. Son père pense encore que les moldus ne méritent pas le meilleur.

-Tu peux me tutoyer. Il n'y a personne..

Ils ne sont plus vraiment dans une ambiance mondaine. Alors qu'ils marchent dans le jardin, Sean s'arrête devant un olivier.

-Je devais avoir l'âge de ta jeune sœur quand j'ai planté cet arbre. Il n'était pas plus grand que cette branche.

Il attrape une brindille et coupe à hauteur deux 4 feuilles. Il le montre à la jeune femme.

-C'est un symbole de paix chez les moldus. Enfin, les vieux moldus de la Grèce Antique. Je trouve cet arbre beau. J'aime venir ici pour réfléchir à de nouveaux patrons pour créer des vêtements.

Il boit une gorgée de champagne et grimace un peu. Ce goût soit disant sophistiqué....

-Le thé le plus médiocre est meilleur que ce truc hors de prix.

Il arrive finalement dans un petit coin du jardin avec des canapés et des fauteuils d'extérieur. Gris et sobre, l'endroit change de l'intérieur très lumineux et blanc.

-Met toi à l'aise. Oublions le temps d'une discussion toutes ses futilités mondaines.

Sean met en action ses paroles en prenant place sur un fauteuil d'une désinvolture qu'on ne lui connaît pas.

-Tu penses pouvoir me raconter ce que tu ressens lorsque tu portes ce que tu aimes ? N'oublie pas que je veux qu'on oublie toute la politesse qu'on nous apprend dans nos familles.. Le stylisme, comme je le vois, commence par comprendre les personnes à qui l'on s'adresse..

~



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptyDim 14 Fév - 21:38


Soirée mondaine mais solitaireEsther & Sean Observer et parier, que disait l'homme. C'était pas vraiment son truc, à elle. Esther avait plus tendance à rouler des yeux et trouver un endroit ou elle pouvait éviter les conversations inconfortables ou carrément agaçantes, un peu comme ce qu'elle était en train de faire en ce moment même, au final. Elle lança cependant une seule observation.

-"Vu le sourire pincé de la dame au chapeau extravagant juste la, soit quelqu'un a rejeter ses avances avant ou pendant qu'elle arrive, soit quelqu'un lui a enfin fait remarqué qu'elle est habillée et chapeautée de façon tout à fait ridicule. Une plume de phénix sur un ensemble violet? Sérieusement?" Elle continua à regarder par la porte vitrée avant de voir un atroce machin vert dans son champ de vision périphérique. En tournant la tête, elle haussa un sourcil en regardant la veste que lui tendit l'homme, qui se mit a rire. Elle se retient de dire qu'elle pouvait tout aussi bien prendre sa cape, puisqu'elle était enchantée pour ne pas subir les effets du froid. L'homme veut bien faire après tout.

Si Esther hoche la tête à l'invitation à marcher de Sean, elle reste néanmoins deux pas derrière lui. Pas qu'elle tente de démontrer une forme de respect pour une forme d'autorité, au contraire, mais pour avoir plus de contrôle sur la situation. Depuis les plus récents événements, certains comportements dormants de la jeune femme sont devenus plus fréquents, pour des raisons évidentes. Se tenir un peu en retrait lui permet a la fois d'observer le jardin et l'homme, de même, cela implique que l'homme doit se tourner vers elle s'il veut l'observer à son tour. Si l'homme le remarque, il n'est montre cependant rien, lui demandant des questions sur son style vestimentaire habituel a la place.

-"Sage... Oui, un peu. Il faut dire que je mets assez rarement des robes, donc j'ai moins de pratique. J'ai plutôt tendance à aimer les styles plus sombres, rock, punk, grunge, asymétrique, mêmes les styles gothiques et leur affilier ont des perles. Ce genre de styles sont complètements noyées sous la masse de robes de sorciers plus hideuses et vieillissantes chez les purs sangs, et très franchement, même les moldus n'ont fait qu'effleurer la surface dans certains types de vêtements. Du coup, il faut que je commande des affaires de différentes boutiques aux quatre coins du monde et que je modifie les vêtements que je reçois... Vous voulez vous amuser? Demander a n'importe quel couturier sorcier de Londres d'ajuster ou de raccommoder la couture d'un jean et regardez la panique drainer toute couleur de leurs visages. C'est également une bonne façon de savoir si les boutiques recrutent des couturiers plus jeunes."

Elle se surprit elle-même à parler autant, ce n'était pourtant pas vraiment dans ses habitudes, hormis avec Erwin peut-être. Sean ne sembla cependant pas vouloir l'arrêter, si ce n'est pour lui demander de le tutoyer, ce auquel est répondit en hochant à nouveau la tête. En continuant à suivre, elle arrive à un stop quand l'homme s'arrête devant un olivier. Cet arbre devait bien avoir une vingtaine d'années s'il l'avait planté quand il était adolescent et la jeune femme se demanda s'il connaissait ce symbole déjà à l'époque, ou s'il l'avait appris plus tard. Puis la pièce tomba dans l'esprit d'Esther. Ah. Peut-être avait-il remarqué la méfiance de la jeune femme au final. Elle prit une grande inspiration pendant que l'homme bu et quand il réagit à la boisson, la jeune femme eue du mal a réprimer un rire.

-"Dans ce cas, je suppose qu'il s'agit d'un heureux hasard pour moi que je ne bois pas." Elle ne put s'empêcher de plaisanter. Bien sûr, elle pouvait techniquement boire, elle était majeure après tout, mais elle n'en avait tout simplement eu aucune envie. Sean continua sa route vers un coin du jardin qui était clairement fait pour se reposer, tout dans les couleurs et le placement laissait a penser que cette partie était plus récente et qu'elle se voulait sans prétention, tout le contraire de l'intérieur de la maison en somme. Sean se posa dans un fauteuil de façon tout sauf digne et il fallu un instant a Esther pour hausser les épaules et prendre place sur un canapé. Elle apporta son genou à sa poitrine et passa son autre jambe sous l'espace entre son pied et le reste de son corps.

-"Il faut bien que vous... Tu..." Se reprit rapidement Esther au vu du regard pointé que lui lançais Sean. "Il faut bien que tu comprennes que c'est pas que j'aime ce que je porte, mais que je peux pas imaginer porter d'autres choses. Mes vêtements montrent le plus souvent qui je suis, c'est la partie visible de ma personnalité, si tu veux. Au fond, tu pourrais mettre une robe de sorcier bleu a n'importe qui et il passerait inaperçu, mais si tu mets un costume trois pièces a un mordu de Quidditch qui supporte pas les dîner tirées à quatre épingles, ça va dénoter. Tu sais mieux que moi que le style de la plupart des gens se reflète dans leurs personnalités."


:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 134
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptyLun 15 Fév - 18:48

soirée mondaine mais solitaire

Esther & Sean


Sean écoute avec attention l'analyse de la jeune demoiselle. Il étouffe un rire dans une quinte de toux. Il faut avouer que sa vision n'est pas si loin de la vérité. Mais la manière est bien trop crue pour l'homme.

-La vieille Solange à des goûts très spéciaux. Ce n'est même pas la tenue la plus extravagante qu'elle ait eue. D'ailleurs, fait en sorte de ne jamais l'appeler la vieille Solange.. Quand j'étais petit, elle transformait mes oreilles en celles d'éléphants quand je la surnommais comme ça.

Enfant, Sean se faisait souvent un vilain plaisir à trouver des surnoms idiots aux invités de son père. Solange était l'une des victimes préférée du gamin. Mais il se retrouvait rapidement avec des oreilles plus grandes que sa propre tête. Avec le temps, la femme aux habits des plus étrange avait jeter l'éponge, et 25 ans plus tard, Sean parlait toujours d'elle avec ce surnom.

Se disant qu'il aurait dû imposer un thème pour éviter tant de différences de coloris. Le sorcier, lui, porte des vêtements sobres. Chemise et pantalon noir, cravate bordeaux, et un chemisier sans manche accordé à la couleur rouge foncé. Ses chaussures, lustrées terminent sa tenue de soirée.

Le monologue de la jeune adulte intéresse particulièrement Sean. Elle a modifié sa tenue pour la soirée ? C'est un détail important qu'il note dans un coin de sa tête. S'il est légèrement vexé par la remarque concernant les couturiers sorciers de Londres, il n'en montre strictement rien. Elle n'a sans doute pas eu l'occasion de passer dans l'entreprise de stylisme des Murphy. Les employés sorciers se doivent de connaître toutes les techniques de couture. Avec ou sans magie. Son père est intransigeant sur les capacités de chacun. Et le niveau est très élevé.

Sean est plus indulgent. Il dirige majoritairement des moldus. Plus lents, ils ont une endurance qui laisse à désirer. Mais ils sont sérieux dans leur travail et comprennent rapidement. Sauf ce dernier stagiaire. Un vrai incapable.

-Tu devrais passer à l'entreprise. Si je dirige les moldus, il y a une branche du côté des sorciers. Mon père est, sans aucun doute, pire que moi. Mais ce sont de bons couturiers. La plupart ont suivi de longues formations chez les moldus. Mais faire ses propres créations est très intéressant. Donc, j'imagine que cette tenue est de toi ?

Sean, lui, a appris avec son père directement. On ne sait jamais qu'il tombe amoureux d'une moldue comme son stupide frère. Mais l'enfant était déjà conditionné à haïr les couples mixtes. L'idée même d'aimer une moldue le répugne depuis son entrée à l'école de Drumstrang.

Après un arrêt devant l'olivier, Sean range la branche coupée dans une de ses poches. Il s'en servira plus tard. Il doit refaire la composition florale qu'il a dans son bureau de travail. Elle n'aura pas été coupée en vain. Il reprend la route et sourit à la remarque de sa jeune invitée.

-Il existe des choses bien meilleures. Tu ne loupes rien à ne pas connaître le champagne. On doit ces bouteilles à Victor. Il a un chapeau melon noir, car soit disant ça fait chic chez les moldus. Il s'est trompé de siècle. Et de caste sociale…

Sean est frustré. Ce sont des clients. Et aucuns ne portent ce qu'ils ont commandé. Ils préfèrent rester avec leurs vieilles guenilles. Heureusement, ce ne sont pas ses clients à lui. Mais il ne souhaite pas trop montrer sa frustration. Par chance, Esther préfère rester derrière lui. C'est très bien. Sa voix, cependant, dénote son état.

Après s'être installé sur son fauteuil favori d'une désinvolture qui lui est parfaitement inconnue, il se rend compte qu'il se permet beaucoup de choses en présence de la fille de son ami et collègue.

Il porte une oreille attentive à Esther. Ce qu'elle dit est pertinent. Elle a raison sur la majorité des points. Seulement, elle oublie que certaines personnes peuvent facilement se faire passer pour ceux qu'ils ne sont pas. Ce genre de personnes est rare. L'homme ne trouve donc pas intéressant d'en parler pour le moment.

Un nouveau coup de baguette, et deux verres avec une carafe d'eau, une de jus de citrouille apparaissent sur la table.

-Tu veux boire quelque chose ?

Lui-même se sert un verre d'eau. Il s'installe confortablement et réfléchit à ce qu'il peut répondre. D'une voix calme, il prend la parole.

-Tu es très observatrice. Et tu as parfaitement raison. La personnalité des gens se voit la plupart du temps sur la façon dont ils s'habillent. Leurs postures entrent en compte aussi. Je suis curieux de savoir ce que tu dirais sur moi.

Son œil droit cligne. Sa mine est assez amusée. C'est vrai qu'ils devaient parler du style de l'aînée des Foster, mais elle a piqué la curiosité du sang pur. Il sait très bien que sa posture n'est pas celle qu'il prend habituellement. Pourtant, il reste très à l'aise. Comme s'il était parfaitement lui-même. Va-t-elle prendre en compte ce qu'elle sait sur lui ? Où va-t-elle tomber dans le piège du "ne pas se fier toujours aux apparences" ?

~



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptyMer 17 Fév - 23:16


Soirée mondaine mais solitaireEsther & SeanEsther lance un regard vers la robe. Elle n'a jamais vraiment eu de mal avec les vêtements, même de façon moldus. Au contraire, elle s'amusait à se servir d'épingles pour avoir un aperçu et finir le travail façon sorcier. Bien sûr, elle avait de grosses lacunes, surtout plus jeune, n'ayant aucune idée de comment coudre façon moldu, mais dans ces moments la, elle observait sa mère ou improvisait. Elle avait parfois accompagné Eulalie à son travail par ennui et a force d'observer, avait fini par comprendre quelques bases. Mais Eulalie était couturière, pas styliste, il y avait une grande différence entre les deux. Pour toute réponse à l'invitation de l'homme, la jeune fille haussa les épaules en souriant. Surement un jour prochain.

-"Pas exactement, la tenue de base existe, j'ai juste changée ce qui ne me plaisait pas.... Ce qui, j'avoue, est pas mal de changement, en fin de compte." Elle pouffa un instant avant de reprendre. "La robe que j'ai commandée était noire avec des manches fermées et aucune dentelle. J'ai changé les manches parce que je préfère les manches chauve-souris ouvertes et plus large, puis j'ai ajouté la dentelle et j'ai rendu le col plus abrupte pour y ajouter la même dentelle, mais rapetissé, pour faire rappel. Et le changement de couleur était évident."

La jeune femme pencha la tête au commentaire sur le chapeau melon, elle se rappela vaguement avoir vu un homme ressemblant a cette description et si en effet, sur lui, cela vieillissait grandement, Esther n'était pas vraiment en accord avec le principe. -"Je ne pense pas que ce soit le chapeau qui soit en faute." Répondit-elle en posant sa main sur le dos du canapé en face de l'homme, mais sans pour autant développer sa pensée. Elle pourrait toujours le faire plus tard s'il lui posait la question.

L'apparition de rafraîchissements lui provoque un sourire en coin, mais elle secoue la tête. Elle n'a pour le moment besoin de rien, si ce n'est d'un instant de réflexion pour répondre a l'homme. Esther se met à regarder l'homme attentivement et le dos de sa main se pose instinctivement sur sa propre joue. Sean lui fait un clin d'œil. Bien sûr que ça l'amuse. À plusieurs reprises, la jeune femme offre un sourire en coin ou un vrai sourire avant de répondre.

-"Si tu veux. Les bases d'abord, Sean Murphy, sang pur, la trentaine si je ne m'abuse, père vraiment strict. Ensuite ce que j'ai pu voir en arrivant, ta famille aime montrer ce qu'elle possède, pouvoir, richesse, connexions, mais certaines choses dénote. Cette section du jardin, l'olivier ou le chien." Elle eu un fou rire à la réaction de l'homme. "Me regarde pas comme ça, j'ai entendu des aboiements en arrivant. Soit tu as un chien, soit ton personnel est très étrange... Sinon, comme moi, tes vêtements montrent ce que tu veux que les gens voient, un hôte bien habiller, évidemment, et sans .... Trop, de prétention. Pourtant, ton comportement depuis que tu m'as prit a part et ta posture actuelle entre directement en conflit avec ce dernier point. Mon hypothèse? Tu es excessivement doué pour maintenir les apparences et entrer dans les bons papiers de la personne en face de toi et tu agis volontairement de façon plus décontracter que tu ne l'es vraiment pour me montrer que je peux avoir confiance en toi et que je n'ai pas à choisir mes mots soigneusement, alors qu'à l'inverse, tu ne te permets pas de tout dire. Enfin, tu veux à tout prix me faire parler pour une raison précise, voir plusieurs. Je me trompe?"

Son monologue terminé, elle finit par se servir un verre d'eau. Si elle avait pu paraître crue, voir condescendante, elle devrait revoir certaines de ces tournures de phrases, mais elle espérait que l'homme comprenne qu'il n'y avait aucune malveillance ni aucun jugement dans ses mots.


:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 134
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptyJeu 18 Fév - 15:08

soirée mondaine mais solitaire

Esther & Sean


L'amusement se lit facilement sur le visage du sorcier. Son sourire qu'il force à ne pas s'allonger reste constant sur ses lèvres. Son regard pétille de curiosité et il s'autorise à vouloir un ou une stagiaire de la trempe d'Esther Foster. Travailler avec ce genre de cerveau si semblable au sien doit être un vrai plaisir. Pas besoin d'être toujours derrière à surveiller les bêtises puis à les corriger. Certes, la jeune fille n'a pas créé une robe du dessin à la finition, pourtant, c'est un travail tout aussi complexe.

-Visualiser une tenue sur un papier ou directement avec une base et la modifier comme bon nous semble, demande une certaine finesse d'esprit. Beaucoup de monde peut faire un dessin ou transformer un habit. Pourtant, très rare peuvent avoir un rendu si subtil et beau qu'est ta robe.

Sean boit une nouvelle gorgée d'eau et change de position, plus confortable pour son dos, mais toujours autant décontractée. Il n'a fatalement pas l'habitude de ce genre de moments. Même seul, il est souvent raide. C'est un exercice tout ce qu'il y a des plus instructifs et intéressant qui a eu depuis bien longtemps.

La remarque sur le chapeau de Victor arrache un sourire des plus amusé.

-C'est une évidence. Le problème, c'est que ça ne va pas avec sa morphologie et qu'il s'en sert en croyant des inepties.

Sean observe le ciel. Le dôme tient encore. C'est bien. Sans doute pas pour très longtemps. Ce n'est pas un sort qu'il maîtrise autant que Freja et ses bulles violettes. Il va devoir improviser pour éviter que le froid de la nuit qui arrive ne leur arrache pas un cri de surprise. Mais pour le moment, il écoute ce que la jeune demoiselle a à lui dire.

Il arque un sourcil lorsqu'elle lui parle de son chien. Il est effectivement dans une partie de la maison. Il rit de bon cœur alors qu'elle sous-entend que s'il n'a pas de chiens, ses employés ont des pratiques bizarres. Non, vraiment Esther ? Tu as une drôle d'imagination ! Mais il la laisse continuer sans la couper. Hochant la tête par moment, souriant à d'autres, il est fasciné par la capacité de la fille d'Eulalie et d'Eustache à raisonner aussi justement alors qu'elle l'a vu que rarement lors des soirées comme celle-ci.

-J'aime beaucoup t'écouter voilà tout !

C'est vrai. Mais ce n'est pas la réelle raison. Il a rarement eu la chance de tomber sur une personne aussi intelligente et observatrice. Bien sûr, ses parents le sont aussi. Mais en dehors des commandes d'Eustache, il  parle rarement du stylisme. Il lui sourit et finit son verre alors qu'elle-même se sert. Forcément après avoir parlé autant..

Il lui laisse le temps de se rafraîchir avant de prendre la parole.

-J'ai effectivement un chien. Certains convives ne l'aiment pas, car il est très joueur et adore les câlins. Par conséquent, il met des poils et de la bave partout. Il est dans son coin de la maison. C'est une pièce de jeu spécialement conçue pour lui, mais il y va rarement. Il préfère être avec Hayda ou avec moi. J'aurais d'ailleurs pu lui confié.. Hayda, c'est ma servante. Je lui ai demandé de prendre sa journée et ainsi lui éviter la présence suffocante de ses frères.

Il marque une pause le temps de boire un coup supplémentaire.

Mon grand-père a en effet construit tout ça pour exhiber sa pseudo richesse. Ne te laisse pas berner par le manoir. C'est un ramassis de mensonges. Mais j'y ai grandi et je l'aime beaucoup plus que raison. J'ai créé cet espace pour me sentir plus tranquille.

Si son père l'entendait.. Sean voit bien son paternel lui passer un sacré savon s'il apprenait d'une manière ou d'une autre que son fils parle comme ça.. Mais pour une fois, il essaie de s'exprimer comme il a demandé à Esther de le faire. Ça lui fait un drôle d'effet.

-Tes paroles sont pertinentes. Tu sembles voir au-delà des apparences, c'est une très bonne chose. Sache cependant qu'il est plus facile que ce que l'on croit de faire passer quelqu'un pour ce qu'il n'est pas.

Il ne peut pas prendre Eustache comme exemple. Pourtant, Sean s'amuse souvent à faire passer son ami pour plein de choses qu'il n'est pas.

-Et pour te répondre plus sérieusement.. Si je te fais parler autant, c'est qu'il est possible que je recherche quelque chose pour travailler sur un nouveau projet. Je n'avais aucune idée de ce que je pouvais faire jusqu'à ce que  tu entres dans mon champ de vision. Ma curiosité à été piqué à vif. Et toi ? Que viens-tu donc faire ici ? Après tout, c'est une fête digne de tout ce que tu fuis. Tes parents n'ont pas pu se déplacer ?

~



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptySam 20 Fév - 22:40


Soirée mondaine mais solitaireEsther & SeanEsther se fit la réflexion qu'elle passait étrangement une soirée plutôt agréable. Elle qui s'attendait à une réunion étouffante et ennuyeuse a mourir avait été capturée des le début de la soirée par un hôte des plus inattendu et avait qui, a en juger par leur conversation, elle était plutôt a l'aise. Et voilà que maintenant, il était en train de complimenter ses talents de créatrice. Elle se sentait un peu fière, surtout parce qu'elle n'avait pas l'impression que Sean était du genre à souvent offrir des compliments. Alors elle se permet d'écouter, simplement, ne rien répondre et accepter les paroles du sorcier, une fois n'est pas coutume.

Elle ne peut qu'approuver Sean au sujet de l'homme au chapeau. -"Deux choses me vienne en tête," dit-elle en levant deux doigts. Elle prend son verre d'eau avec l'autre main et bois en baissant un doigt avant de reprendre. "Soit une tenue garçonne qui a l'air de venir volontairement d'il y a des décennies." Elle lève le deuxième doigt. "Soit une tenue plus extravagante qui fait du chapeau melon la chose la plus normale de la tenue."

Elle le voit regarder le dôme et hausse subrepticement un sourcil. Avait-il des doutes sur ces propres sorts? La jeune femme prit sa baguette et se tourna vers la maison, lançant un accio informulé pour récupérer sa propre cape, laissée a l'entrée, ainsi qu'une veste pour l'homme, bien qu'elle n'ai aucune idée de si c'était la sienne ou non. Pour éviter une crise d'ego du sang pur, elle pointe la cape du menton. -"Je lui ai ajouter des poches. N'importe quel vêtement devrais avoir de la place pour des poches de taille décente."

Esther reste une sang pur et l'ainée de sa famille, de surcroit. Si elle ne le laisse pas paraître souvent, elle sait parfaitement que l'ego d'un sang pur prend facilement le dessus et a appris, plus au moins contre son gré, a diffuser ce type de mésententes. Pourtant, elle refuse à se faire prendre pour une idiote, alors quand l'homme lui dit que la raison pour laquelle il l'a fait parler est simplement du au fait qu'il aime l'écouter, elle lui jeté un regard mi-amusé, mi-dubitatif. Très mauvais menteur.

Elle suit le monologue sur le chien en hochant la tête de temps à autres, mais elle n'est pas vraiment intéressée. Il serait exagéré et faux de dire qu'elle déteste les chiens, elle n'a rien contre eux, mais elle n'est pas vraiment une mordue de la race canine non plus. Esther a déjà penser à prendre un animal pour elle, ses idées inspirées par sa petite sœur, mais elle n'avait pas vraiment envie de prendre un animal avant de finir Poudlard, voir de vivre seule. Poudlard était un endroit ridiculement dangereux pour les personnes, ou les animaux, trop curieux. Si elle s'écoutait, elle ne prendrait de toute façon pas un chien. Plutôt un chat ou un serpent, nettement moins bruyant et expansif. Elle reprend cependant pied dans la discutions quand il commence à parler du grand-père Murphy.

-"L'entrée, les salons et les chambres d'invités sont toujours des endroits terriblement sans âme dans les grandes propriétés, tu ne trouves pas? Bien sûr, la pièce est décorée pour donner une impression ou une autre, mais c'est juste de la poudre aux yeux. Petite, j'attendais le moment opportun dans les fêtes, pour me faufiler à l'étage et trouver un coin tranquille. Parfois, le coin était la chambre d'une personne qui n'avait sans doute aucune envie que j'y sois." Esther n'avait absolument aucune honte de son comportement parfois enfantin. Elle avait rarement honte de quoi que ce soit, hors cas exceptionnel.

À ses paroles, le dôme de chaleur se brisa, laissant place a un habituel froid d'hiver. La demoiselle prit un instant pour se délecter du froid avant de prendre la cape et la veste qui s'étaient posés sur le canapé a coté d'elle. Elle tendit la veste à l'homme, mimiquant non sans subtilité la façon de tendre qu'avait eu l'homme devant l'entrée du jardin. Cesserait-elle un jour d'asticoter les gens? Probablement pas, mais c'était sans doute mieux comme ça. Elle ne se montrerait pas aussi désinvolte si l'homme lui était antipathique.

Si elle n'est pas d'accord avec l'ardeur qu'a l'homme à vouloir la convaincre que les gens sont plus doués pour porter un masque qu'elle l'accepte, elle décide cependant de garder sa langue. Il n'a nul besoin de savoir qu'elle a appris à se méfier des gens par la manière forte. Heureusement, elle n'a pas le temps de s'attarder dessus, car l'homme reprend avec la vraie raison pour laquelle il a tant envie d'entendre l'avis de la demoiselle.

-"Si tu cherches plus d'idées, il n'est pas exclu que j'ai une garde-robe complète et un cahier plein d'idées de tenues. Avec la fin de ma scolarité qui approche, j'ai un peu changé toutes les tenues pour les rendre moins.... Traditionnelles." Elle répond avec joie à la première partie, mais s'assombrit vite une fois venu le moment de parler de ses parents. "Disons que ma mère parle mariage depuis l'été et que je commence doucement à avoir ma dose. Elle a chantonné une marche nuptiale le jour où on a reçu ton invitation, alors je l'ai chopé et je m'en suis servie comme excuse. Quant à mon père.... J'ignore où il est et très franchement, je m'en moque. Je suppose qu'il est encore en train de jouer les dragueurs avec une énième femme dont il connaît à peine le nom ou qu'il collection une nouvelle panoplie d'idées pour acheter l'affection de ses enfants, comme à son habitude."


:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 134
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptyDim 21 Fév - 18:36

soirée mondaine mais solitaire

Esther & Sean

Sean compte les secondes. Savoir combien de temps dure ses sorts est important pour lui. Ne serait-ce que pour ses missions importantes pour l'organisation. En fonction de la situation, ça pourrait lui sauver la vie. Quoi de mieux que cet instant pour calculer la durée de tout ça ?

La conversion reste cependant la principale source d'intérêt pour Sean. Il ne donne aucune impression d'être occupé à autre chose en même temps que la demoiselle lui parle.

-Ce sont deux hypothèses intéressantes. Mais Victor pense vraiment qu'il est dans la mode moldue. Enfin, assez parler de lui.
La jeune fille se tourne, baguette en main. Une cape et la vieille veste de la mère du sorcier arrivent. Il hausse un sourcil. Elle a compris qu'il s'inquiète de la durée du dôme de chaleur ? Cette fille est vraiment une tête intelligente. Elle se sent obligée d'ajouter qu'elle a rajouté des poches. Il sourit à cette précision.

-Ah ça, je ne te le fais pas dire.


Quand Esther détaille les pièces de vie des maisons de la bourgeoisie, il ne peut qu'approuver d'un hochement de tête. Ça manque cruellement de.. Vie justement. Les riches ont le chic pour faire tout en grand en oubliant des détails qui donnent du bonheur. C'est bien une chose que les pauvres ont comprise. Mais Sean est styliste. Pas décorateur d'intérieur. Et il faut dire que c'est quelque chose qui ne l'intéresse pas vraiment.

-Oui. Je suppose que lorsque je n'embêtais pas les adultes, je devais la même chose. Ça ne m'a pas marqué plus que ça.
À ces mots, le dôme casse dans une pluie de "paillettes" orange. Le froid les attrape sans prévenir. 6min35. C'est 5 secondes de plus que la dernière fois. Ce n'est pas assez. Tant pis pour le moment.


Lorsque Esther lui donne la veste de jardin, de la même façon qu'il l'avait fait plus tôt, il rigole et la prend avec lui, mais ne la pose pas sur son dos. Il préfère avoir froid que porter cette chose sur ses propres vêtements.

-Merci. Mais non.

Ça devient compliqué pour Sean de garder cette sorte de désinvolture. Sa posture devient plus stricte. Il se redresse, les jambes en angle droit, le dos plus vertical, les mains posées sur ses jambes. Son regard pétille légèrement moins. Il n'a décidément pas le talent d'Eustache pour ce genre de jeu. Il est heureux de changer de sujet.

Son souffle forme une légère fumé lorsque qu'il soupire. La jeune femme en face de lui l'intéresse de plus en plus. Le fait qu'Eulalie souhaite arranger un mariage à sa fille aînée, ne le choque pas. Si seulement les Murphy faisaient la même chose, son oncle n'aurait pas sali le nom de sa famille. Et le petit sang mêlé ne serait pas né. Ou alors, son sang n'aurait pas terni la pureté des siens. Mais si l'enfant Foster venait de se confier d'une manière si sincère, lui dire ce qu'il pense la braquerai. Il préfère donc se concentrer sur autre chose

-Je vois. Oublions tes parents. Ça te dit de passer à l'entreprise dont je m'occupe à Londres ? Avec tes croquis et tes idées ? Vu ta robe, je n'ai pas besoin de t'apprendre les bases. Par contre, j'ai besoin d'une tête comme la tienne. Et.. Il semblerait que je puisse t'offrir un travail. Tu termines bientôt l'école, il me semble ?

~



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  EmptyLun 22 Fév - 11:55


Soirée mondaine mais solitaireEsther & Sean -"Je comprends." Esther partage le rire de l'homme. Elle se demande si elle devrait tenter autre chose. Son intention était de faire venir l'une des vestes de l'homme, pas celle du jardin, sans doute aurait-elle du être plus claire. Ou son sort avait-il été entravé par le fait qu'elle n'avait aucune idée de quelles vestes étaient celle de l'homme? Sans doute un peu des deux, elle aura de quoi s'entraîner a Poudlard, au moins. D'un autre coté, l'homme était un adulte qui n'avait en aucun besoin qu'elle s'occupe de lui, il pourrait donc très bien se réchauffer lui-même ou rester dans le froid si ça lui chantait.

Au contraire de Sean, la demoiselle ne se redresse pas. À la place, elle passe un bras sur son genou et pose sa tête sur son bras, ayant l'air encore moins guindée qu'avant, si cela était possible. Elle affiche un sourire un peu trop satisfait. Digne fille de son père, elle a le même type de comportement quand elle se trouve avoir raison. Le problème avec les masques improvisés, c'est qu'ils glissent.

Le masque de cette dernière par exemple, est très simple. Polie, indifférente, quasiment aussi silencieuse que sa sœur, la discrétion en moins et il tient grâce a des années de pratique dans ce milieu. En même temps, difficile de ne pas forcer la tolérance avec tous ces pseudos aristocrates qui partent du principe que seuls les gens comme eux ont le droit de pratiquer la magie, voir dans les cas les plus extrêmes, d'exister. Le plus dur reste de ne pas lever les yeux au ciel ou de grimacer quand les anciennes générations commencent a parler de la décadence du monde magique. Oui, parce qu'un monde magique uniquement peuplé de familles qui se marie entre eux n'est ni dangereux, ni sérieusement dérangeant. On sait tous que la consanguinité n'est qu'un mythe. Bien sûr, si la jeune femme n'était pas de l'avis de la plupart des personnes présentes à cette soirée, elle n'était pas non plus très intéressée par l'idée de militer pour un monde magique pour tous. Ses allégeances ne tenaient pas à des causes, seulement a des proches, ses proches. Le reste pouvait bien brûler dans un océan de flammes vertes, pour ce que ça la regardait.

Oublions tes parents qu'il disait. Elle hocha la tête à cela et au reste, elle voulait bien oublier. Ses parents, les autres familles, les conventions sociales et politiques, l'organisation de tarés obnubilé par leur sang, les conséquences et causalités provoquer par des différences totalement insignifiantes. Elle ferma les yeux et prit une grande inspiration, le froid toujours aussi agréable sur sa peau. -"Dernière année, plus que six mois et une période d'examens." Elle se leva du canapé, sa posture droite, mais pas raide. La perspective de vacances d'été avec sa mère avait tôt fait provoquer une décision favorable. Déterminée, elle continua. "Après ça, je serais prête a écouter toutes les propositions que tu auras. Lignes, collections, capsules, si tu m'offres un poste, j'accepte."


:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty
Ξ Sujet: Re: Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}    Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soirée mondaine mais solitaire {PV Esther}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» « Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers, la tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard » [Bunsit] /!\ Hentaï
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: