Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-41%
Le deal à ne pas rater :
-41% sur l’excellent casque nomade filaire Sony MDR-1AM2
129 € 220 €
Voir le deal

Partagez
 

 Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptySam 13 Fév - 18:20


   
Coups de foudre et maux de tête
Estefanía + Valentina
Mi-avril 2016
(c) princessecapricieuse


Stef avait quitté précipitamment le cours de Défense Contre les Forces du Mal. Elle avait aisément identifié les symptômes de la migraine ophtalmique à venir. L'éblouissement, les tâches dans son champ de vision... Elle aurait voulu croire que ça n'était que la présence de Mulligan à proximité qui lui faisait cet effet - elle était arrivée en retard en cours et n'avait pas eu d'autre choix que de prendre la place libre à côté de lui - mais elle savait que ça n'était pas le cas. Ça lui était déjà arrivé par le passé, et une chose était certaine, elle ne voulait pas se trouver enfermée dans la salle de Défense, à étudier les Pitiponks quand le gros de la migraine allait frapper. Levant la main sous le regard goguenard de Flynn - qui devait probablement s'attendre à ce qu'elle veuille changer de place sous couvert de "voisin trop insupportable pour être vrai" -, elle demanda à se rendre à l'infirmerie. Son air alarmé dut suffire à prouver sa bonne foi (ça et le fait qu'elle n'était pas connue pour ses frasques, contrairement à son frère ou à son voisin de classe), car le professeur l'autorisa à sortir. Comme son insistance ne suffit en revanche pas à lui épargner d'être accompagnée - et que la panique commençait à la saisir - elle demanda à ce que ça soit Finneas qui vienne avec elle - avant que Mulligan ne puisse se porter volontaire pour l'enquiquiner jusque dans la maladie. Faute de partager le cours avec les Serpentards - et donc Lu' ou Thiago -, elle savait qu'elle pouvait au moins compter sur son ami de Serdaigle - en espérant qu'il lui pardonne de l'avoir brièvement arraché à leur cours.

Arrivée à l'infirmerie, Pomfresh lui remit une potion pour la migraine avant de l'inviter à s'allonger sur l'un des lits pour se reposer. Les rideaux l'entourant avaient le mérite d'offrir une obscurité relative qui ne pouvait que l'apaiser. Par expérience, elle savait qu'elle en avait bien pour une heure, et fut plutôt soulagée que ça se soit produit lors du dernier cours de la journée. Au moins n'aurait-elle a priori pas grand-chose à rattraper. Elle soupira, les yeux clos et se concentrant sur le silence ambiant. On était en fin de journée et les lieux étaient plutôt calmes, ce qui l'arrangeait bien. Elle n'aurait pas supporté de bruit maintenant. La potion n'avait pas encore agi et la migraine avait commencé à opérer une attaque pernicieuse pendant qu'elle marchait aux côtés de Finneas. Elle porta la main à son front comme pour forcer son crâne à lui offrir du répit par ce simple contact. Peine perdue.

Elle se réveilla une demi-heure plus tard, et réalisa avec soulagement que le mal de crâne était sous contrôle. Quand elle entendit des bruits de pas à proximité, elle ne comprit pas tout de suite que ça pouvait être pour elle : après tout, elle n'était pas la seule occupante de l'infirmerie. Et pourtant, une fraction de seconde plus tard, elle vit apparaître le visage de sa sœur. « Bah alors, qu'est-ce que tu fais là ? » Elle observa sa cadette avec inquiétude, mais elle ne semblait présenter aucune blessure externe. Se redressant dans son lit, elle jugea que la crise était en passe de toucher à sa fin. « Tu viens me chercher ? Je peux marcher toute seule en vrai. » ronchonna-t-elle avec mécontentement. Elle aurait voulu pouvoir dire que cette condition n'était que dans sa tête, mais force était de constater qu'elle l'affectait vraiment physiquement. Heureusement que ça restait une occurrence plutôt rare - et parfois une bonne excuse pour rater des cours un peu trop barbants, même si l'idée de devoir les rattraper ensuite n'avait rien d'enchantant non plus. « J'pense que je vais éviter la Grande Salle par contre, pas très envie de me taper tout le bruit. » décida-t-elle en adressant un regard entendu à sa cadette. En fait, elle était quand même plutôt tranquille à l'infirmerie, alors elle n'était pas sûre de vouloir la quitter immédiatement. Par contre, elle aurait préféré pouvoir prévenir Alexandre, histoire qu'il ne s'inquiète pas de sa disparition - surtout qu'il n'avait vraiment pas besoin de ça après ce qui était arrivé à Viska (et ce même si la famille Kostas ne comptait aux dernières nouvelles aucun ex-Mangemort en cavale et à la recherche de Stef). « Il faudrait juste que je prévienne Alexandre, tu ne l'as pas croisé en chemin ? » Même si elle osait espérer que si son petit-ami avait appris qu'elle était à l'infirmerie, il aurait pris le soin de profiter de ces vacances bien méritées passer la voir sur son lit de mort. « Tu crois que j'peux demander à Pomfresh de me ramener Mona ? » Le hibou familial, qui devait hululer en paix dans la Volière à cette heure-ci. Quelque chose lui disait que l'infirmière ne serait pas très partante pour jouer les coursiers.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 371
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptyMar 2 Mar - 23:30


Coups de foudre et maux de tête

J'aimerais ton avis, dis-moi c'que ça fait d'affronter la vie. On peut tout entendre, on peut tout subir, on est fait ainsi. Si c'est difficile, ça nous fortifie, on peut s'en servir, ça doit être le ciel qui nous fait un signe.
Valentina & Estefanía


Valentina sortait de son cours de Potions, où elle avait appris avec une certaine tristesse que la professeure Gibson allait bientôt partir et ne reviendrait pas avant l’année prochaine, congé maternité oblige, l’esprit déjà tourné vers son prochain devoir à rendre, et sur la personnalité et les capacité pédagogiques du professeur Longfern, le remplaçant de la maître des Potions. Tina ne doutait pas que l’enseignant serait formidable, sinon la professeure Gibson ne l’aurait pas approuvé. Mais tout à se projeter, Tina en oublia toutes ses affaires dans la salle, ce dont elle avait pris la (mauvaise) habitude depuis sa première année. Elle y pensait à peine, tournant les talons pour aller les récupérer tant qu’elle y songeait encore quand elle croisa Quino qui lui fit part que leur sœur se trouvait à l’infirmerie et qu’à priori, elle n’allait pas bien du tout. Alarmée, Tina en oublia son chaudron et sa plume et fit chemin inverse dans le couloir des cachots, après avoir tenté de convaincre son frère de l’accompagner mais il lui bredouilla une excuse comme quoi il avait une tonne de trucs à faire, trucs qui impliquaient Rusard, des Boules puantes, Miss Teigne et un plan obscur avec Prudence Faraday. Tina lui fit promettre de rendre visite très rapidement à Stef car il était hors de question qu’ils ne repartent en guerre juste parce qu’il ne s’était pas rendu à son chevet.

Les larmes brouillaient son regard vert-marron lorsqu’elle arriva à l’infirmerie. Valentina était très émotive, surtout lorsque cela concernait sa famille, et elle n’en avait aucunement honte. L’infirmière lui indiqua le lit de sa grande sœur et elle s’y précipita. « Quelle question ! Je suis venue te voir ! Quino m’a dit que tu allais très très mal ! » Ses yeux passèrent rapidement sur le visage de Stef et elle fronça les sourcils. Elle n’avait pas non plus l’air à l’article de la mort. « Qu’est-ce que tu as alors ?? », demanda-t-elle d’une voix inquiète. Même si Stef n’avait pas l’air aussi fatiguée et malade qu’elle ne l’aurait pensé, cela ne voulait pas dire qu’elle ne l’était pas. « Je ne sais pas si c’est très raisonnable que tu sortes dès maintenant, Stef, il vaudrait mieux te reposer encore un peu, tu ne crois pas ? » Elle avait utilisée son ton le plus doux. Sa sœur était une vraie tête de mule et même pour elle, il était difficile de l’amadouer. Mais il était hors de question qu’elle ne quitte son lit alors qu’elle souffrait le martyr. Et certainement pas sous sa surveillance ! Tina avait beau être petite et timide, elle pouvait aussi se montrer autoritaire, une autorité qu’on aurait pourtant jamais soupçonné, lorsqu’il fallait faire entendre raison à ses têtus de frères et sœurs. Pour preuves, Stef se mettait à ronchonner dans une attitude typique de sa personne ! Ne pouvait-elle pas simplement accepter de se laisser soigner ?

Stef parlait déjà de partir, mais elle reconnaissait tout de même que se rendre dans la Grande Salle n’était pas l’idée du siècle. Tina acquiesça avec vigueur. « Tu ne crois pas que tu ferais mieux de rester ici ? Au moins c’est calme. Même la bibliothèque n’est pas aussi calme. » Au plus grand damne d’Irma Pince d’ailleurs, dont tout le monde pointait son côté mal aimable mais que Tina ne trouvait pas aussi acariâtre que tout le monde le pensait, elle était juste particulièrement attachée à l’ordre et à la quiétude.

Un sourire releva les lèvres charnues de la Vipère lorsque Stef mentionna Alexandre. Elle devait bien avouer qu’elle n’avait pas vu venir le couple de sa sœur. Une minute avant, elle pouvait encore parler pendant des heures d’Adam Miller et une minute après, elle passait son temps collée aux bras musclés d’Alexandre. Elle avait maintenu pendant si longtemps qu’il n’était qu’un ami à ses yeux et maintenant elle tuerait agresserait quiconque approcherait Alex pour le séduire. « Non, je ne l’ai pas vu. Tu veux que j’aille le chercher ? » Peut-être que la présence d’Alex suffirait à faire entendre raison Stef et qu’elle décide de rester à l’infirmerie ? « Je ne suis pas sure que ce soit le rôle de l’infirmière d’aller chercher notre hibou », répondit-elle avec prudence et un brin d’incertitude. Si Stef voulait Mona, elle pouvait toujours aller la chercher.

725 mots





Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptyDim 7 Mar - 20:34

Stef ne comprenait pas pourquoi Tina l'observait comme si elle était à l'article de la mort. Etait-ce des larmes qu'elle voyait perler au coin de ses yeux ? Vaguement alarmée à présent, elle se tâta rapidement le visage pour y déceler un élément anormal : croûte, pustule, bout manquant. Mais elle ne sentit rien. Et il n'y a pas de raison, se rassura-t-elle comme elle put. Elle avait souffert d'une migraine ophtalmique, pas de l'écabouille, aux dernières nouvelles comment ça ne je n'ai plus de nez ? Qui l'a pris ?

« Hein ? Comment ça je vais très très mal ? Qu'est-ce qu'il raconte celui-là, il ne m'a même pas vue ! » pesta-t-elle avec irritation, à la fois d'apprendre qu'on lui inventait une vie, et par la sollicitude exacerbée de Tina. Elle n'aimait pas être malade, et elle n'aimait pas être couvée encore un truc de Gryffondor ça. « J'ai juste fait une migraine ophtalmique pendant le cours de Défense, alors j'ai demandé à sortir et Finneas m'a accompagnée à l'infirmerie. Je vais très bien. » déclara-t-elle dignement, assise droite comme un 'i' dans le lit.

« Franchement, il n'y a pas de quoi en faire tout un foin. Pomfresh m'a donné une potion pour la migraine donc je n'ai même plus mal. Je vais juste éviter le bruit et la lumière excessifs. » rassura-t-elle sa sœur, car elle sentait bien que cette dernière était en train de passer en mode "super infirmière personnelle" alors que ça n'était nullement nécessaire ou requis. Ce n'était pas la première fois qu'elle souffrait de migraine ophtalmique, et certainement pas la dernière, sa sœur était bien placée pour le savoir. « Mais puisque je te dis que je vais bien ! Arrête de faire cette tête, veux-tu ? Je ne sais pas ce que Quino a été raconter, mais je ne vais pas crever merci bien. Et si ça avait vraiment été le cas, j'ose espérer qu'il serait au moins venu me voir sur mon lit de mort. » ajouta-t-elle d'un air pincé. Sa tête la lança brusquement et elle plissa brièvement les yeux, se refusant pourtant à donner raison à Tina. C'était juste la potion qui finissait d'agir, mais il n'y avait clairement pas de raison de se montrer aussi dramatique l'hôpital qui se fout de la charité, bis repetita.

« Non non t'inquiètes. » répondit-elle aussitôt au sujet d'Alexandre, peu désireuse de passer pour l'une de ces filles qui ne pouvaient se passer de leur petit-ami sous aucune condition (même si c'était peut-être un peu le cas). Elle claqua soudain des doigts d'un air ravi : « Je sais ce que je vais faire ! Lui envoyer l'un de ces petits avions en papier, comme ils ont au Ministère ! Lu' m'avait envoyé un message comme ça, c'est vraiment pratique. Et ça t'évitera de devoir aller chercher Mona. » Peut-être qu'elle avait un peu admis que sa petite-soeur lui rendrait ce service-là, mais de toute façon ça ne s'avèrerait même pas nécessaire, puisqu'elle avait trouvé une autre solution nettement moins contraignante. Sautant hors de son lit et regrettant amèrement cet élan de dynamisme, elle s'immobilisa à côté de celui-ci, la main posée sur le matelas, le temps que le bref étourdissement se dissipe. « J'vais attendre trois secondes avant de faire ça. » décréta-t-elle parce qu'elle se sentait vaguement nauséeuse. Elle faisait toujours ça : en vouloir trop, trop vite. Globalement, elle allait déjà mieux que lorsqu'elle avait quitté la salle de cours, mais de toute évidence, la migraine n'était pas entièrement passée. Quoi qu'elle en dise.

[ 593 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;



Dernière édition par Estefanía Kostas le Mar 23 Mar - 0:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 371
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptySam 20 Mar - 2:35


Valentina était rassurée de constater que Stef était consciente et alerte. Au vu du ton qu’avait employé Quino pour la prévenir que leur sœur se trouvait à l’infirmerie, elle avait craint le pire. Bon, peut-être pas le pire non plus, mais le Poufsouffle l’avait inquiété, à n’en pas douter. D’ailleurs, Tina n’était pas réellement rassurée pour autant. Pour le moment, elle ne savait pas ce dont Stef souffrait. Elle avait tout de même l’air un peu blême non ? Est-ce qu’on pouvait faire un malaise en étant allongé ? Elle n’en avait aucune idée. Chassant ses larmes du dos de la main, Tina reposa son regard sur sa sœur aînée, la vision désormais nette. « Stef voyons ! Il doit être très inquiet pour toi ! », sermonna la petite Serpentard dans un effort vain de défendre leur frère. « Il a dû apprendre que tu étais à l’infirmerie. C’était gentil de sa part de me prévenir. » Son ton était doux mais elle voyait bien à l’expression de Stef que celle ci n’appréciait guère cette attention. Tina connaissait sa sœur, elle savait bien qu’elle n’aimait guère se retrouver dans un lit, obligée de se reposer, et qu’elle aimait encore moins s’avouer malade. Pourtant, elle lui parla directement de sa migraine ophtalmique. Mais Tina trouvait que la posture et l’air digne qu’arborait Stef louches. « Ça t’arrive souvent quand même ces migraines », souligna-t-elle d’un ton inquiet. Est-ce que Stef lui balançait ce symptôme car elle savait que Tina le connaissait pour cacher qu’elle souffrait de quelque chose d’autre. Cela ne lui ressemblait pas de se montrer aussi suspicieuse, elle croyait trop volontiers ce que lui disait ses aînés, mais elle savait bien que Stef était fière. Or là, elle se retrouvait dans une position de faiblesse.

« Pour éviter le bruit et la lumière excessifs, rien de mieux que de rester ici », insista Tina. Encore une fois, il n’était pas dans sa nature d’imposer ses idées, mais avec sa famille, tout était différent. Ainsi, Stef était si bornée qu’il fallait parfois qu’elle se décide à lui faire entendre raison. Mais elle était petite et mignonne, alors on lui pardonnait généralement. On oubliait souvent sa ruse parce qu’elle était timide et naïve mais même si elle était une Choixpeau flou, elle n’avait pas été répartie à Serpentard par hasard. « Ne recommence pas Stef, tu sais bien qu’il serait là s’il le pouvait. Il avait un truc à faire d’important, mais il viendra sûrement très vite te voir », assura-t-elle, défendant comme toujours Quino au passage. « Il a dû croire que tu couvais autre chose qu’une migraine, sinon, il ne m’aurait jamais dit ça tu crois ?! » Elle commençait à réellement croire sa sœur lorsqu’elle parlait de ses symptômes, d’autant que plus les minutes passaient, plus elle voyait bien que ça avait l’air d’aller. Et en même temps, elle ne voyait pas pourquoi son frère lui aurait menti de manière délibérée. Il aimait bien la taquiner, d’accord, mais la rendre folle d’inquiétude ? Non, elle ne le pensait pas capable de ça.

Reste que la brunette pensait toujours que sa sœur serait mieux en restant quelques heures aux bons soins de l’infirmière en cheffe. Madame Pomfresh restait très active même si deux autres infirmières travaillaient désormais, madame Strue et l’épouse du professeur Londubat. Comme Stef lui affirmait qu’elle n’avait pas besoin qu’elle aille chercher Alexandre, Tina s’approcha un peu plus du lit de sa sœur. Tout ça pour la voir bondir hors de son matelas car elle s’était décidée à envoyer un avion en papier à son petit ami. Sa sœur ne changerait définitivement jamais. « Estefanía Kostas ! », gronda-t-elle avec le ton de voix qu’utilisait toujours leur mère dont je me rappelle plus le prénom pour gronder les deux cadets de la famille. « Tu crois pas que j’aurais pu te l’apporter cet avion en papier ?! Recouche toi ! Tu vois bien que t’es pas en pleine forme. » Elle croisa les bras sous sa poitrine naissante. Elle ne voulait pas se fâcher alors que Stef était mal, mais en même temps, son aînée jouait avec le feu.


Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptyVen 26 Mar - 22:47

Stef était extrêmement sceptique de l'éventualité que Quino soit très inquiet pour elle. Déjà, elle n'avait rien. Et puis, la dernière fois où elle avait vu son frère inquiet, ça devait être quand elle lui avait faire croire qu'elle avait mangé son goûter pendant qu'il ne regardait pas vendu au plus offrant son stock de pétards mouillés du Dr Flibuste. Autant dire que sa malheureuse migraine ophtalmique ne devait pas se classer très haut parmi les préoccupations de son aîné. Elle fronça les sourcils. « Mais qui lui aurait dit ? » A priori, Quino ne côtoyait pas Finneas, alors qui d'autre ? Mulligan ? La perspective n'était guère réjouissante, mais elle supposait que ça pourrait expliquer cette affaire de prétendue "grave maladie". Sans doute le genre de blague que ce crétin trouverait drôle. Toujours en train de l'enquiquiner, même sur son lit de mort (du moins, d'après ce que disait la rumeur populaire).

« C'est juste quand je suis fatiguée ou stressée. » se défendit-elle avec insouciance, bien décidée à détromper sa petite-soeur - dont la voix avait pris cette inflexion concernée que Stef connaissait si bien. Elle était à deux doigts de la faire transférer en soins intensifs, elle le sentait. « C'est à cause des examens, ça va passer. » reprit-elle d'une voix rassurante, avant que Tina n'ait le temps de lui poser trente mille questions sur les origines et sources de son stress ce qui me stresse ce sont tes questions en fait Tina.

« Je vais rester pour l'instant. » concéda-t-elle néanmoins au sujet de sa présence à l'infirmerie, car elle appréhendait quelque peu une immersion soudaine parmi les autres élèves. La Grande Salle n'était pas l'endroit le plus tranquille qui soit, entre le bruit de toutes les conversations, les couverts s'entrechoquant, la luminosité des bougies... Elle était en effet plus en sécurité à l'infirmerie. Accordant donc cette petite victoire à sa soeur, Stef s'agaça ensuite de cette insistance à la croire à l'article de la mort. Clairement, Quino avait fait de l'excès de zèle, et la gréco-argentine ne comprenait pas pourquoi. « Mais il n'a pas besoin de venir me voir, puisque je vais partir. » Elle renifla avec dérision. « Un truc très important ? Mettre du chewing-gum indécollable dans la serrure de la porte du bureau de Rusard ? » suggéra-t-elle en arquant un sourcil, ne cachant nullement son incrédulité. Elle se pencha vers Tina, un air conspirateur sur le visage.  « Ou bien il voulait se débarrasser de toi pour une raison x ou y qu'on ne tardera pas à découvrir. Parce que de toute évidence, moi je vais bien ! » déclara-t-elle d'un air impérieux, bien décidée à se désolidariser des magouilles de son frère. Elle avait la curieuse impression qu'il se servait d'elle comme élément de distraction, et elle n'aimait pas du tout ça.

Animée par une idée brillante, Stef avait surgi hors de son lit, tout ça pour se sentir légèrement étourdie. Plissant les yeux alors que Tina prenait sa "grosse" voix pour l'enguirlander, elle répondit machinalement : « Il me faut juste du papier et un stylo. » avec la vague impression d'être un enfant puni. Quand elle le voulait, Tina faisait une très bonne imitation de leur mère - sauf qu'il s'agissait tout de même du visage et des airs de sa petite-soeur, donc Stef ne se sentait pas tout à fait aussi impressionnée. Ne se trouvant cependant pas la force de lutter, Stef leva les yeux au ciel, avant de se rasseoir sur son lit dans un soupir. Il fallait savoir choisir ses batailles.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 371
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptyLun 5 Avr - 0:01

Valentina trouvait que Stef se préoccupait un peu trop des raisons de l’alerte donnée à Quino, alors qu’elle aurait mieux fait de se préoccuper de son propre état et de tacher de se calmer au lieu de s’agiter pour rien. Quino l’avait prévenue elle, ne pouvait-elle pas juste se satisfaire d’avoir un membre de sa famille à son chevet au lieu de questionner les motivations de leur frère ? « Je ne sais pas, il ne m’a pas dit. Peut-être que c’est quelqu’un de ta classe qui lui a dit. Ou il l’a entendu de la part de ton prof. » Elle haussa ses épaules avant de froncer ses sourcils, ses yeux troublés par une préoccupation qui ne lui était pas encore venue à l’esprit. « J’ai oublié de lui demander s’il a tenu Gabriel et Lu au courant. » Elle s’attendait aux protestations de Stef. Sa sœur ne voulait sûrement pas que sa migraine ophtalmique du jour ne se transforme en affaire d’état, conduisant immanquablement à la réception d’un courrier inquiet, voire alarmiste, de leurs parents Estefanía, "ma chérie, as-tu bien pensé à mettre ton collyre pour les yeux aujourd’hui ? N’oublies pas : tu dois le faire trois fois par jour pendant six jours. Et toi Tina, voici un Rappeltout dernière génération qui te rappellera de mettre ton uniforme tous les jours, c’est la quatrième fois que tu reçois un avertissement pour non port du vêtement réglementaire. Dites à Quino qu’il est hors de question qu’on lui renvoie un autre colis de chez Zonko, pour ce qu’il en fait…et à Gabriel de nous écrire, on a plus de nouvelles de lui depuis janvier."

Même si le visage de Stef n’était pas envahi de boutons postulants, ni qu’elle n’était actuellement de vider le contenu de son estomac dans un seau, comme Tina l’avait présupposé de base, cela ne voulait pas dire que son état de santé n’était pas inquiétant. « Tu es sure que ça va passer ? Madame Pomfresh ne t’as pas conseillée un médicament pour la fatigue et une potion contre le stress ? » Il y avait surement des tas de remèdes qui faciliterait la vie de sa sœur et lui éviterait de trop subir de migraines. Ils avaient la magie de leur côté quand même !

Stef avait tenté de faire sa dure devant elle, comme à son habitude, mais elle finit par se montrer raisonnable et de décider de rester à l’infirmerie, là où l’on prendrait le plus soin d’elle. « Sage décision », remarqua Tina, le ton doux et sourire satisfait étirant ses lèvres. « Mais tu n’as pas besoin de partir maintenant », souleva la brunette avec perspicacité tout en songeant que Stef trouverait toujours quelque chose à redire, que Quino vienne la voir ou non. Elle baissa les yeux aux prochaines accusations de sa sœur ainée. Même pour elle qui avait à cœur de défendre leur frère, surtout qu’il n’était pas là pour avancer ses propres arguments, elle avait du mal à lui trouver des excuses concernant son comportement de serial blagueur. « Il m’a dit qu’il devait voir Prudence pour un plan top secret », répondit-elle d’une voix timide et peu assurée. « N’importe quoi ! Pourquoi il viendrait me chercher après un de mes cours s’il voulait se débarrasser de moi ?! » Elle secoua la tête d’incrédulité, peu convaincue par l’idée. Bien sûr, elle reconnaissait que Quino aimait la taquine car il savait qu’elle était naïve et que lorsqu’il la prankait lui jouait un jour, elle ne marchait pas, elle volait. Mais tout de même. Là, on parlait de la santé de leur sœur ! Il n’aurait pas osé, si si ? Stef voyait des histoires et des arnaques là où il n’y avait rien c’est l’instinct de détective ça.

Tina revenait sur sa précédente impression : Stef ne se montrait nullement raisonnable et sa fierté était revenue en force. Et preuve qu’elle n’allait pas aussi bien qu’elle ne tentait de l’affirmer : elle fut forcée de se rasseoir sur son lit. La petite Vipère soupira et se tourna vers l’une des infirmières pour demander un stylo et du papier. « Tiens », dit-elle en revenant vers sa sœur et en lui tendant ce qu’elle lui avait demandé. Tant qu’elle ne l’attaquait pas avec le stylo pour se venger, tout se passerait bien.

725 mots



Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptySam 10 Avr - 16:08

La délation quoi. On ne pouvait même plus faire un genre de semi malaise tranquille, sans que le tout Poudlard prévienne son frère, sa sœur, et Merlin sait qui d'autre. Ses parents étaient-ils au courant ? Catalina j'ai dû vérifier Kostas allait-elle débarquer dans l'infirmerie d'ici peu, le front soucieux, prête à reprocher à sa fille de s'être surmenée (la blague !) ou surtout, de ne pas l'avoir avertie elle-même ? "C'est le facteur qui m'a prévenue, oui, le facteur. Estefanía Kostas, te rends-tu seulement compte de ce que tu as fait ? « Su-per. » marmonna-t-elle avec agacement, peu impatiente du moment où le reste de sa fratrie allait débarquer sur son lit de mort, poussé par la culpabilité et le besoin de tenir leurs parents au courant de l'avancement de sa condition. Elle rassura aussitôt sa sœur : « Oui bah pas besoin, on se détend ! Tu ne vas pas faire venir tout le monde à l'infirmerie, je te dis que ça va ! » enguirlanda-t-elle Tina, alarmée de la voir se prendre la tête à ce point pour ce qui était - à ses yeux - un non sujet. Sans doute penserait-elle autrement si les rôles étaient inversés, mais ça n'était pas le cas, aussi ne comptait-elle pas s'attarder sur cette hypothèse il ne faudrait pas trop réfléchir.

« Mais oui ça va passer. Elle m'a dit de me reposer, et c'est ce que j'ai fait. Elle a aussi dit qu'elle me donnerait une potion pour la fatigue en partant, si ça peut te rassurer. » promit-elle avec conviction, bien décidée à ôter du crâne de sa sœur l'idée qu'elle puisse clamser dans les instants à venir. Elle la connaissait soucieuse, mais pas à ce point. Ce n'était pas comme si elle était vraiment blessée !

N'appréciant pas la satisfaction dans les yeux de sa cadette je n'aime pas la joie, Stef rendit pourtant les armes : il lui paraissait plus simple de rester à l'infirmerie pour le moment, quand bien même elle allait mieux. Il ne servait à rien de se précipiter jusqu'à la Grande Salle non plus, elle n'avait pas hâte de se coltiner le bruit des conversations et la lumière des chandelles. Par contre, elle aurait bientôt faim, et elle le savait. En attendant, elle se concentra sur la réponse de Tina au sujet de Quino, et la mention d'un plan "top secret". Classique. « Tu vois, il n'est pas inquiet lui au moins, il est probablement parti saccager la salle des trophées, ou un truc comme ça. » Ce qui était vaguement vexant, s'il la pensait malade au point d'avoir rameuté une Tina arborant des airs de veuve éplorée. Ne s'attardant pas sur ce sentiment, elle poursuivit : « Les voies de Quino sont impénétrables, tu devrais le savoir depuis le temps. » Elle adressa un regard entendu à sa cadette, qui se montrait décidément bien trop coulante avec leur aîné. En l'occurrence, elle ne pensait pas vraiment que se débarrasser de Tina ait fait partie d'un plan quelconque, même si elle trouvait que ça restait louche.

Décidée à au moins prévenir Alexandre, Stef se rassit sur son lit et accepta le stylo et le papier que lui tendait Tina. Elle sourit à sa sœur - avec laquelle elle reconnaissait s'était peut-être montrée un peu dure. « Merci ! » Plusieurs minutes de silence s'ensuivirent, au cours desquelles elle griffonna un mot à Alexandre, pour lui indiquer qu'elle se trouvait de manière très temporaire à l'infirmerie avec sa sœur (et il n'y avait pas besoin de venir l'en secourir !). Attrapant sa baguette sur la table de chevet, elle l'utilisa ensuite pour envoyer la missive, transformée en avion en papier à son petit-ami. Elle ramena finalement les yeux sur Tina. « Bon alors, tu me racontes des trucs pour me divertir sur mon lit de grande souffrante ? Quoi de neuf ? » Elle avait besoin d'être distraite, et quoi de plus intéressant que la vie de sa petite-soeur chérie ?

[ 665 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 371
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptyDim 2 Mai - 15:41

Valentina recula d’un pas devant la véhémence dont faisait preuve Stef. Même malade, sa sœur trouvait toujours l’énergie pour bouder et râler. Rien d’étonnant à cette attitude cependant et Tina n’aurait pas attendu un autre comportement de la part de la Gryffondor. Tina avait appris à composer avec les natures caractérielles, souvent difficiles, de ses frères et de sa sœur. « Ne t’en fais pas, ce n’est pas comme si tout le monde ne parlait que de ça ! » C’était probablement resté uniquement dans la famille. Après tout, ce n’est même pas comme si Stef s’était évanouie en plein cours dans une bonne imitation d’Harry et que l’infirmière en chef avait dû intervenir dans la salle. Il n’y avait rien sur lequel cancaner ni jaser dans cette histoire. « D’accord, d’accord, je ne dirai rien à Gabriel ! Détends-toi ! » Elle avait levé ses deux mains devant elle dans un signe d’apaisement. Stef devait se reposer, et ce ne serait jamais le cas si elle continuait de perdre son calme de cette manière. Tina se sentait mal pourtant à l’idée de ne pas prévenir leur grand-frère, ni même Lu, mais il fallait à tout prix que Stef cesse d’être aussi agitée. Le problème, c’était qu’elle ne savait pas si Quino, lui, avait été voir les autres membres de leur famille. Si Lucrecia se pointait les larmes aux yeux, un pot de dulce de leche dans les mains pour remplacer le traditionnel chocolat que refilait Madame Pomfresh à tous les malades, elles n’étaient pas à l’abri d’un pétage de plombs façon Estefanía Kostas attention les yeux.

Valentina fut rassurée de savoir que Stef devrait prendre une potion après avoir été autorisée à sortir de l’infirmerie. Non qu’elle en doute vraiment : elle savait bien que Madame Pomfresh prenait bien soin de ses pensionnaires. « Parfait », commenta-t-elle avec un sourire. Il faudrait juste qu’elle demande à Alexandre de veiller à ce que sa sœur prenne bien son médicament –encore une fois, elle connaissait Stef et sans la supervision des infirmières, Tina n’était pas sure qu’elle respecte bien leurs instructions.

Comme Stef semblait rendre (temporairement ?) les armes, Tina crut judicieux de parler de Quino. C’était une erreur au vu de l’état dans lequel se mettait la brunette presque à chaque fois qu’on mentionnait son frère le plus proche en âge d’elle. Ne pourraient-ils jamais cesser de se chamailler ? « Tu ne sais pas ce qu’il fait, Stef », contesta Tina même si elle n’osa pas présumer que Quino pouvait être occupé par une activité bien plus honnête que de crayonner des dessins obscènes sur les trophées de l’école, par exemple par les révisions de ses BUSE qui approchaient à grands pas : les examens, et surtout le sermon de leurs parents quand ils s’apercevraient qu’il n’aurait réussi à arracher que trois BUSE l’effrayait autant que Rusard. « Ça ne veut pas dire qu’il ne s’inquiète pas, sinon, il ne m’aurait pas prévenu », se répéta-t-elle car elle aussi pouvait se montrer butée c’est de famille.

Passant sur la tendance secrète de Quino (à croire qu’il voulait imiter Gabriel), elle garda le silence alors que Stef écrivait son mot pour son petit-ami (hiii !) Elle observa le petit papier s’envoler et prendre le chemin du couloir avant de tourner ses yeux verts-marron en direction de sa sœur. « Sithmaith m’a tiré les cartes ce matin. Elle a vu qu’une mauvaise nouvelle me tomberait dessus. » Elle fronça les sourcils. Peut-être que c’était pour ça qu’elle s’était autant emballée en apprenant que Stef se trouvait à l’infirmerie. « James a déjeuné avec Dominique, Charlotte et moi ce matin. Il est si beau, même quand il mange ! » Son visage avait pris cet air rêveur qui n’était réservé qu’à l’amour de sa vie. Un instant, il sembla qu’elle n’était plus assise sur ce lit d’infirmerie auprès de sa sœur mais de nouveau en face de son futur mari. « À toi maintenant ! Comment ça se passe avec Alex ? Tu vas le voir pendant les vacances d’été ? », demanda-t-elle d’une voix excitée. Le couple de sa sœur tiendrait-elle ? Elle l’espérait. Alex et elle étaient beaucoup trop mignons ensemble !


Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptySam 8 Mai - 1:31

Son petit accès d'humeur avait provoqué un mouvement de recul instinctif chez sa cadette : Stef le regretta presque aussitôt. Elle savait bien que Tina n'avait à cœur que sa santé, quand bien même elle se montrait trop soucieuse à son goût (et trop prompte à vouloir prévenir toute leur famille, même éloignée, sur les cinq continents). « Heureusement. » souffla-t-elle d'une voix plus modérée plus que deux cent décibels, avant de reprendre concernant Gabriel : « Merci. C'est juste que c'est pas nécessaire d'alarmer tout le monde pour rien. » souligna-t-elle une fois de plus d'une voix qu'elle voulait raisonnable, espérant parvenir à convaincre sa petite-soeur, cette fois.

Toujours dans cette même optique, elle évoqua les solutions recommandées par l'infirmière de l'école. Solutions qui n'avaient rien de drastiques ou pouvant justifier qu'on s'inquiète plus que de raison pour son sort. Rien n'allait lui être amputé, son visage n'était pas devenu soudainement difforme, elle n'aurait finalement que raté sa dernière heure de cours et mérité un peu de repos qu'elle n'avait pas refusé. Plutôt banal, en somme.

Préférant nettement se concentrer sur les frasques de son frère que sur son état prétendument critique, Stef s'attira les reproches de Tina en tournant en dérision Quino. Têtue comme à son habitude, la brune croisa les bras sur sa poitrine, pas vraiment impressionnée par les dires de sa cadette. « Je suis sûre que j'ai raison, en plus. » déclara-t-elle avec assurance, notant bien que si Tina cherchait à la détromper, elle n'invoquait pas de scénario alternatif pour autant. La preuve qu'elle non plus n'avait pas de meilleure explication à l'absence de Quino, qu'une potentielle bêtise en pleine réalisation ! Quant à l'idée qu'il s'inquiète ou pas pour elle : « Oui, oui, sûrement. » convînt-elle sans grande conviction. Si elle avait été vraiment malade, elle ne doutait pas que son frère se serait senti concerné, et aurait cherché à la réconforter. Elle ne le pensait pas insensible, juste très prompt à prioriser ses meilleurs amis et ses farces. Mais en l'occurrence, elle persistait à penser qu'il y avait anguille sous roche : elle allait bien.

Après avoir envoyé un message à Alexandre pour le prévenir de sa situation temporaire, Stef ramena son attention sur Tina. Quitte à être coincée là, elle était friande d'informations sur sa petite-soeur. Après tout, elle se devait de garder un oeil sur elle ! Même si ça n'était pas tant les dangers de la vie adolescente qui inquiétaient Stef dans le cas de la Serpentard, mais plutôt ses étourderies chroniques. Intriguée par la déclaration de Tina, la Gryffondor se pencha légèrement vers l'avant, les sourcils froncés : « Et c'est vraiment fiable ? Elle t'a donné plus d'information sur le genre de nouvelle ? Est-ce qu'elle va te tomber littéralement dessus ? » Ses pensées se tournèrent brièvement vers Ash, et sa capacité proverbiale à s'écrouler sur tout et n'importe qui. Légèrement chiffonnée par cette affaire de malheur, elle se concentra sur le reste des paroles de Tina, concernant James cette fois, remarquant intérieurement à quel point Tina lui rappelait parfois sa propre personne. Elle ne comprenait pas ce qui dans leur éducation les avaient rendues aussi... intenses en amour. « Pourtant quand les garçons mangent à cet âge... » commença-t-elle sans pour autant finir sa phrase, consciente qu'elle allait offusquer sa cadette. Mais il faut dire qu'elle côtoyait assidument la table de Gryffondor, et il fallait reconnaître que ça n'était pas beau tous les jours !

« Oh ça se passe très bien... Enfin, au tout début c'était compliqué, avec l'enlèvement de Viska, et tu sais, même après son retour... ça n'est toujours pas évident, ni pour elle, ni pour Alexandre. » Elle haussa les épaules en signe d'impuissance. « Mais entre nous ça se passe vraiment bien. C'est pas du tout comme avec Adam, ou les idées que je me faisais avant... » Elle se sentait rougir malgré elle, jamais tout à fait à l'aise d'évoquer sa vie privée, quand bien même elle faisait aisément l'étalage jadis de ses divers béguins à sens unique. Mais là, c'était différent. C'était vrai. « J'espère bien ! Je ne sais pas trop ce qu'il fait cet été, mais j'aimerais réussir à le voir avant qu'on parte pour les vacances. » Ou peut-être à leur retour d'Argentine et de Grèce ? Et ce même si les Kostas passaient traditionnellement une bonne part de l'été en dehors du Royaume-Uni.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 371
Âge : 13 ans (10 février 2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] EmptyLun 26 Juil - 13:15

Lorsque Stef (re) (re) (re) (re) réaffirma qu’elle n’avait rien, une petite moue dubitative s’afficha sur le visage de Valentina. Mais la petite Vipère avait accepté de ne rien dire à Gabriel, et elle tiendrait sa parole : elle savait mieux que quiconque que son aînée ne supportait pas les sermons moralisateurs "Je t’ai dit mille fois que tu devais te mettre plus près du tableau pour éviter de forcer sur tes yeux, Estefanía, quand est-ce que tu vas te décider à m’écouter à la fin ? Je vais demander aux parents de t’emmener chez l’ophtalmologue, ça suffit ces migraines à répétition ! Et tiens, mange donc cette orange, c’est bon pour la vue" du plus âgé des Kostas –et c’était un coup à ce que Gabriel finisse étranglé non ils ne sont pas violents dans cette famille, pas du tout.

Reste que Tina était sensiblement rassurée –même si Stef allait peut-être un peu moins bien qu’elle ne l’assurait avec beaucoup de cris aucun respect pour les tympans des autres cette Stef, elle était loin de se trouver dans l’état que Tina s’était imaginé –les lettres à faire pleurer dans les chaumières et ont l’encre aurait bavé à cause de ses larmes pouvaient donc attendre.

Pour une fille qui aimait autant la paix et l’harmonie elle est pas née dans la bonne famille, Valentina se retrouvait constamment dans la position où elle devait défendre l’un des autres enfants Kostas –voire deux d‘entre eux les jours où Stef était en forme. Elle en avait l’habitude, cependant, et elle trouvait ça totalement normal et juste de se positionner en tant qu’avocate d’une partie qui n’était pas présente. « Bien sûr, il est grandement possible que tu aies raison », accorda-t-elle à Stef car elle savait à quel point sa sœur aimait avoir raison. Il ne servait d’ailleurs pas à grand-chose de débattre sur ce point-là : les deux filles connaissaient très bien leur frère, Tina n’aimait juste pas l’enfoncer alors qu’il n’était pas là. Quino avait beau faire le pitre à longueur de temps et s’amuser de sa naïveté, elle était le seul qui pouvait le faire sans qu’elle ne le prenne mal. Il s’agissait de son frère, celui auquel elle ressemblait le moins peut-être, mais son frère quand même.

Comme Stef décidait finalement de se tenir tranquille et de rester sagement sur son lit d’infirmerie, Tina se laissa aller de bon cœur aux confidences –il ne lui en fallait pas beaucoup de toutes manières, elle était peut-être timide, mais elle s’avérait assez bavarde avec ses proches. « Bien sûr que c’est vraiment fiable ! Sith est très douée avec les cartes. Après non, elle peut livrer ses interprétations mais il est rare d’avoir trop de détails, enfin ça dépend des prédictions mais il y a une part de flou », répondit-elle avec sérieux. Depuis sa rencontre avec sa camarade de dortoir, Tina s’intéressait beaucoup à la divination et penchait fortement pour le choix de cette option en troisième année. « Tu crois que je vais ramasser une de ses théières que Peeves aime jeter sur les élèves ? », demanda-t-elle d’un ton inquiet. Sans doute valait-il mieux qu’elle évite les coins préférés de l’esprit frappeur aujourd’hui. « Tu ne connais pas bien tous les garçons, objecta-t-elle aussitôt. James ne mange pas comme les autres, il mange avec classe et sans bruits et ne se tâche jamais ! » Ce qui n’était pas son cas à elle –le déjeuner était toujours un festival de ses étourderies.

« Au moins tu étais là pour Alex lors de l’enlèvement, et puis après ! Ça doit sûrement lui faire du bien ta présence et puis même pour Viska, je suis sure qu’elle est contente de voir son cousin heureux malgré les circonstances. » Elle sourit. « Bien sûr, Adam n’était pas du tout le bon ! Alex est complètement différent ! » Même si bon, elle avait entendu dire qu’il avait un peu bâclé sa déclaration d’amour et même s’il était perturbé par le kidnapping de Viska, cela n’excusait pas tout ! « Tu es amoureuse alors ? » Elle inspecta le visage de Stef avec curiosité. Il ne lui semblait pas que sa sœur ait encore prononcé les fameux trois mots encore. « Vous réussirez sûrement à trouver un petit moment ! Dis-moi tout ce que tu voudrais faire avec lui cet été !! » Elle joignit les mains et accorda à Stef son regard de chien battu le plus réussi –réussir à garder Stef à l’infirmerie en lui parlant de son petit-ami, fait !

Terminé pour Valentina



Hold on to your dreams
I'll forever be whatever you want me to be. I'd go under and all over for your clarity. When you wonder if I'm gonna lose my way home, just remember that come whatever I'll be yours all alone. I'm heading straight for you. You will only be eternally the one that I belong to. Hopeless romantic
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty
Ξ Sujet: Re: Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]   Coups de foudre et maux de tête [ Tina ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Coups de foudre et maux de tête [ Tina ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: