Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -46%
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
Voir le deal
32.19 €

Partagez
 

 La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 369
Âge : 14 ans (30/05/2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Joshua Bassett / Nick Robinson


La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd EmptyMar 16 Fév - 0:39





The only light now came from the silvery ghosts, who were drifting about talking seriously to the prefects, and the enchanted ceiling, which, like the sky outside, was scattered with stars.

Nathaniel agita sa baguette pour faire disparaitre les lumières autours d'eux dans le couloir qui menait à la tour de Serdaigle. « Bon eh bien on est prêt pour commencer notre tour qu'en dis-tu ? » lança-t-il à sa camarade préfète Dahlia Lloyd avant qu'ils ne commencent tous deux à suivre un itinéraire bien précis dans le château pour effectuer leur ronde obligatoire. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas été mis en binôme avec son ainée, celle qu'il considérait comme un modèle en tant qu'élève et dont il espérait pouvoir suivre les traces. C'était clairement mieux que de tomber avec l'un de ces préfets qui n'avait qu'une envie, finir le tour au plus vite et oubliait carrément de vérifier que personne ne se cachait dans le placard à balais du troisième étage (Nathaniel y avait débusquer des couples en quête d'intimité à plusieurs reprises !). Non au moins avec Dahlia il était sûr que le travail serait bien fait et en plus de cela il aurait quelqu'un d'assez intelligent avec qui apprécier la discussion.

L'itinéraire des deux préfets bleus et bronzes les mènerait de la Tour des Serdaigle où ils se trouvaient actuellement jusqu'à la Grande Salle en passant par le quatrième étage et ses nombreuses salles de classe, le troisième et le deuxième étages, mais aussi le premier étage et notamment la bibliothèque avant enfin de s'attaquer à la Grande Salle qui conclurait leur ronde avant qu'ils ne puissent regagner leur dortoir respectif. « Comment s'est passée ta journée ? » demanda le garçon alors qu'ils commencèrent à se mettre en marche. De son côté il n'y avait rien de plus banal à celle d'un troisième année. Les examens arrivaient bientôt alors il révisait à fond tout ce qu'il pouvait maitriser d'autant plus que la troisième année était arrivée avec de nouvelles matières ce qui avait ajouté du travail en plus, mais rien de déplaisant pour le garçon qu'il était. « Tu es prête pour les BUSEs ? » ajouta-t-il. Bien sûr qu'elle devait être prête, c'était de Dahlia Lloyd qu'on parlait, elle devait sans doute avoir un emploi du temps de révision solide dans l'optique de réussir chaque matière de ses BUSEs. De qui se moquait-il. De son côté il avait hâte d'y arriver. Ces examens déterminaient un peu son futur et même si à l'heure actuelle il ne savait pas encore ce qu'il ferait de son avenir (il avait encore le temps après tout), il avait hâte de s'y pencher. Cependant il s'était toujours imaginé faire quelque chose pouvant rendre fier ses parents dans l'idée qu'ils le remarquent un peu plus, mais depuis le courrier qu'il avait reçu de son père qui le critiquait ouvertement pour ne pas faire parti de l'équipe de Quidditch, il s'était dit que finalement il serait peut-être temps de faire son propre choix qu'ils approuvent ou non

Les couloirs étaient complètement silencieux ce qui contrastait énormément avec le château en journée et à leur passage, les préfets avaient pour consigne d'éteindre les torches enflammées plongeant Poudlard dans la pénombre. « Tiens et si on se racontait nos plus drôles histoires de rondes ? Parce qu'il y a vraiment des élèves un peu fous ici ! » proposa le garçon alors qu'ils continuaient de parcourir le château. Oh oui et Dahlia qui avait plus d'ancienneté que lui dans le métier devait sans doute avoir des informations encore plus croustillantes à raconter il en était certains.

(c) SIAL ; icons sial




Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1825
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Natalia Dyer / Maisie Peters


La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: Re: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd EmptySam 6 Mar - 18:34


La ronde des gens sérieux
Nathaniel + Dahlia
Avril 2016
(c) princessecapricieuse


Dahlia Lloyd aspirait à une scolarité calme.
Elle n'aspirait pas à :
- être forcée de participer à des bals, vêtue de robes à froufrous et entourée de couples aux airs de merlans frits,
- être impliquée dans des situations ubuesques où des rouquines survoltées lui faisaient renverser son propre verre sur l'une desdites robes à froufrous qu'elle portait déjà pieds et poings liés, telle une camisole en plus glamour jamais dans l'exagération,
- être ignorée et évitée consciencieusement par une personne qu'elle considérait comme un ami,
- prendre part à des disputes titanesques opposant sa jumelle à son frère aîné,
- devenir la conseillère amoureuse de son entourage,
- découvrir qu'une camarade de classe avait été enlevée dans l'enceinte de Poudlard, par son psychopathe de père,
- recevoir une prédiction lunaire d'une prof' aux airs de mouche géante, sentant le xérès à plein nez et se faisant passer pour un Nostradamus des temps modernes.
Malheur à vous elle : toutes ces charmantes opportunités s'étaient offertes à elle en cette cinquième année passée à Poudlard.
A l'inverse, elle aspirait à :
- terminer brillamment sa scolarité à Poudlad,
- devenir briseuse de sorts et pouvoir vivre des aventures à travers le monde, loin des gamins braillards, des profs'-mouches prouches comme on dit, des grandes étendues d'eau et des espaces fermés,
- garder sa jumelle auprès d'elle, toujours,
- manger des sucreries quand elle en avait envie, même et surtout aux moments où c'était censé être proscrit.
Si ces ambitions restaient d'actualité, elles s'étaient retrouvées quelque peu noyées sous le poids et la diversité de la première liste. Être préfète était un droit. C'était aussi un devoir, qui l'amenait à côtoyer les élèves plus jeunes bien plus qu'elle ne trouvait souhaitable, ou tout à fait sain.

Ce n'était pas qu'elle les détestait. C'était qu'elle trouvait peu d'entre eux fréquentables. Il n'y avait qu'à voir les cas qui avaient débarqué à Serdaigle cette année. La petite-soeur de Noé et de Candys avait pourtant du potentiel. Mais elle s'était totalement laissée emporter dans le sillage de Thomson, l'écossais à l'accent à couper au couteau l'hôpital qui se fout de la charité, au vocabulaire douteux et aux tenues à l'air confortable, faute d'être réglementaires. Seuls deux de ses cadets trouvaient réellement grâce à ses yeux : son propre petit-frère, Ash mais que parce qu'ils sont liés par le sang, déso Ash et le préfet masculin de Serdaigle, Nathaniel. Contrairement aux autres élèves de son âge, ce dernier se distinguait par une maturité et un sérieux qui étaient tout à son honneur. Au point où elle le trouvait trop sévère, parfois. Elle avait d'ailleurs sauvé Quino de son ire en début d'année, lorsque celui-ci avait diffusé son annonce pour ses produits de contrebande à travers tout le château. Pas qu'il ait eu la décence de se montrer reconnaissant, cet ami ingrat, qui préférait toutes les blondes barjo passant dans son champ de vision, à son propre tempérament solaire et agréable niveau de second degré : plus huit mille.

Éloignant toute pensée du brun de son esprit - récemment, il lui arrivait de pester intérieurement le concernant pendant plusieurs secondes, avant de le réaliser et d'y mettre un terme avec empressement -, elle acquiesça à la question de Nathaniel, sa propre baguette en main pour débuter leur ronde. « Oui c'est bon. Tu veux un truc à manger ? » proposa-t-elle en dégainant une barre chocolatée, tout droit sortie de sa poche roulée sous les aisselles, où s'en trouvait une seconde - on n'est jamais trop préparé. Si elle appréciait Nathaniel et préférait nettement faire sa ronde avec lui plutôt qu'avec ce moulin à paroles de Faraday - qui semblait penser que chaque parole sortant de sa bouche était une pépite méritant d'être partagée avec autrui -, elle savait aussi à quel point son homologue masculin était exigeant. Elle espérait juste qu'il n'allait pas lui faire vérifier sous toutes les tapisseries du troisième étage qu'un élève n'y était pas caché. Elle avait - très sincèrement - la flemme.

Elle croqua dans sa barre, puis termina de mâchouiller avant de répondre à la question de Nate : « Bien. On avance dans le programme des BUSEs. On a vu le charme de locomotion avec Bones aujourd'hui, c'est assez pratique. Et les Croups en soin, c'était étonnamment plus calme que certains des autres cours d'Hagrid. Celui que je devais étudier était assez mignon. » confia-t-elle en songeant à la bestiole dont elle avait dû faire le croquis. Elle avait du mal avec les gens, mais elle avait toujours aimé les animaux. Si elle n'avait pas toujours eu pour dessein de devenir briseuse de sorts, peut-être se serait-elle tournée vers une carrière dans la magizoologie. En tout cas, elle se voyait bien avoir un Croup une fois qu'elle aurait quitté l'école.

« Et toi ? T'avais quoi aujourd'hui ? » La troisième année correspondait pour elle au moment où elle était devenue préfète. Incidemment, c'était le même schéma pour Ash et pour Nate. Elle hocha aisément la tête à la question du brun sur les BUSEs : « Oui ça va, ça ne m'inquiète pas trop. Quand tu as bien suivi les années précédentes c'est plutôt dans la continuité. On a quand même une bonne idée de ce qui sera aux examens, et on a encore largement le temps de les préparer. » Ce qui ne signifiait pas qu'il n'y avait pas de travail, mais elle n'allait pas se mettre à arrêter de manger ou de dormir pour ça. Ils avaient quinze ans et l'avenir de l'humanité ne se jouait pas sur leurs BUSEs. Angoisser, c'était y laisser un peu de sa santé mentale pour un rendement très discutable. Mieux valait s'en tenir à étudier régulièrement et raisonnablement.

Observant les alentours avec une vague curiosité - elle ne s'attendait pas à voir grand-chose -, Dahlia tourna un regard surpris vers Nate quand il suggéra d'échanger des histoires de ronde. « Hm. Comment ça "drôle" ? » Elle prit le temps de réfléchir, avant de répondre : « J'suis tombée sur Rusard rôdant de manière hyper louche au quatrième étage il y a pas longtemps. Il était sapé comme jaja tout... parfumé et... gominé. J'crois qu'il allait à un rendez-vous en vrai. Il nous a dit de déguerpir parce qu'il "couvrait déjà le périmètre" et cinq minutes après j'te jure que je l'ai entendu glousser. » Elle fit la moue. « C'est peut-être plutôt une histoire d'horreur que drôle, en fait. T'en as une, toi ? » interrogea-t-elle d'un air intrigué, avant de reprendre une bouchée de barre chocolatée.

[ 1080 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;


Dernière édition par Dahlia Lloyd le Mer 5 Mai - 22:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 369
Âge : 14 ans (30/05/2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Joshua Bassett / Nick Robinson


La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: Re: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd EmptyVen 23 Avr - 1:53





The only light now came from the silvery ghosts, who were drifting about talking seriously to the prefects, and the enchanted ceiling, which, like the sky outside, was scattered with stars.

Nathaniel afficha un air horrifié sur le visage lorsque Dahlia lui proposa une barre chocolatée. C'était comme lui proposer du poison et encore, peut-être serait-il bien plus tenté par le poison lui-même que ce produit du démon. Pour autant, là où il n'aurait certainement pas hésité à énoncer à autrui les diverses raisons pour laquelle NON il ne mangerait pas cette cochonnerie infâme qui ne cessait d'être plébiscité par des enfants stupides en attente d'abimer leurs dents et d'être atteints de diabètes, il se retint auprès Dahlia. Sa relation à la jeune fille était celle d'un garçon admirant son ainée et ce depuis leur première rencontre à la bibliothèque de l'école. Pouvoir aujourd'hui parcourir les couloirs à ses côtés (même si ce n'était pas la première fois depuis le début de l'année) était toujours un honneur pour le garçon qui voyait en cela un accomplissement. « Non... merci. » réussit à articuler poliment sentant très bien que sa formulation bizarre pouvait laisser place à des interrogations. Alors il ajouta : « Je ne mange jamais de sucrerie en fait. » Il ferma aussitôt la bouche s'empêchant de débiter son argumentaire contre ces abominations de bonbons et esquissa un sourire poli vers Dahlia.

Plutôt que de parler des choses qui peuvent fâcher, le garçon aborda un sujet bien plus passionnant auquel il n'aurait pas le droit de toucher avant sa cinquième année soit seulement dans deux ans. « Ah sympa ! Et tu t'en es bien sortie ? » demanda-t-il avant qu'elle ne l'interroge sur sa propre journée. Mais bien sûr que Dahlia Lloyd avait dû réussir. Elle était tellement géniale, elle devait exceller dans tous les domaines. « Potions et Défense contre les forces du mal ce matin. Arithmancie et Histoire de la Magie cet après-midi. En Potions nous avons retravaillé le philtre de confusion, apparemment c'est un sujet qui tombe souvent aux examens et en défense contre les forces du mal c'était la théorie sur les vampires. En Arithmancie on continue de fortifier les bases, c'est vraiment passionnant d'ailleurs je suis bien content de ne pas être coincé en cours de Divination comme d'autres ! Et pour l'Histoire de la Magie nous sommes toujours sur la chasse aux sorcières. Le professeur Binns rentre vraiment dans les détails, mais ce n'est pas inintéressant. » Même si la curiosité de Nathaniel le poussait toujours à aller au-delà de ce qu'il apprenait en cours et le garçon avait lu quelques ouvrages sur les autres évènements majeurs pendant cette même période de temps où la chasse aux sorcières s'était déroulée.

Dahlia ne fit que confirmer son sérieux lorsqu'elle répondit se sentir prête pour les BUSEs. Un sourire satisfait se dessina sur le visage du garçon difficilement discernable alors qu'il éteignait de nouvelles torches dans le couloir qu'ils étaient en train de traverser. « J'ai vraiment hâte d'y être alors ! Ça a l'air intense quand même, mais je trouve que c'est un bon défi à relever ! » Et puis si ça pouvait l'aider à trouver ce qu'il désirait faire plus tard, le garçon ne pouvait qu'être excité à l'idée de se pencher sur ses BUSEs. « Tu sais d'ailleurs ce que tu veux faire après Poudlard ? » demanda-t-il. Peut-être que le choix de sa camarade l'aiderait à prendre lui-même une décision quand bien même il avait encore du temps devant lui. Il faut dire que lorsque l'on passait ses BUSEs il était important de savoir dans quel domaine on désirait se spécialiser. Bien sûr Nathaniel ferait tout ce qui était en son pouvoir pour réussir toutes ses matières, mais il avait tout de même envie d'avoir son propre objectif après l'école de sorcellerie.

Descendant les marches pour atteindre l'étage inférieur, le bleu et bronze proposa un petit tour d'anecdotes rigolotes sur leurs rondes passées. Celle que conta Dahlia le fit rire. Rusard aimait faire respecter les règles, mais sa façon de faire relevait bien plus de la dictature qu'autre chose, ce que Nathaniel n'approuvait pas quand bien même le concierge était à Poudlard depuis des années. « Tu sais qu'il y a des rumeurs qui disent que c'est parce qu'il sortirait avec Mrs Pince. Ils sont un peu semblables d'un côté. Tant mieux pour eux. » Ah l'amour, chose à laquelle Nathaniel se considérait encore insensible et bien trop jeune pour y avoir affaire. « Toi d'ailleurs Dahlia, tu as un amoureux ? » demanda-t-il d'une manière un peu enfantine preuve de son passage à l'adolescence encore récent lorsqu'il s'agissait d'aborder certains sujets.

Il pensa ensuite à sa propre anecdote, celle qu'il avait de plus drôle : « Hmm je me souviens de cet élève... j'étais avec Ash d'ailleurs. Grand dadet, en cinquième année je pense, il essayait de retourner dans sa salle commune, mais quand il nous a entendu passé, il a essayé de se cacher derrière une armure. Sauf qu'il n'a pas remarqué que Peeves s'y cachait et il s'est soudainement mis à animer l'armure et a fait hurler le cinquième année. » raconta le bleu et bronze qui se frotta la tête. « Malheureusement tu sais comment est Peeves, même si tu es préfet il ne te considère pas plus qu'un autre élève, on a fini poursuivi par l'armure mais je n'ai pas oublié de coller une retenue à ce cinquième année. » annonça fièrement le garçon même si la situation cocasse prêtait bien plus à rire qu'autre chose.

(c) SIAL ; icons sial




Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1825
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Natalia Dyer / Maisie Peters


La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: Re: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd EmptyJeu 13 Mai - 11:20

Dahlia aimait manger, ça n'était un secret pour personne, et dès lors qu'on la croisait, on pouvait être à peu près sûr qu'elle était au moins en possession d'une chose comestible sur elle - voire plus. Il fallait nourrir son cerveau pour qu'il reste vif, et pour ça, le sucre était tout à fait efficace. Que Nate ne partage pas cette opinion la surprit j'avais confiance en toi Nathaniel : il était rare de croiser des enfants n'aimant pas le chocolat. Arquant un sourcil, elle nota la raideur dans sa réponse et dans sa posture. L'avait-elle offensé d'une quelconque manière ? « Jamais jamais ? » s'étonna-t-elle avec une éloquence qui laissait à désirer. « Tu n'as pas le droit, ou tu n'aimes pas ça ? On peut vraiment ne pas aimer les sucreries ? » poursuivit-elle de manière rhétorique, car il lui semblait évident que la réponse était non. Croquant dans sa barre, elle attendit la réponse de Nathaniel, un air curieux sur le visage.

Elle le sentit nettement plus intéressé alors qu'il l'interrogeait sur les cours de cinquième année - décidément, ce garçon était presque trop sérieux pour son âge, et c'était elle qui disait ça ! -, et hocha la tête avec aisance à sa question : « Oui ! C'est des matières où je n'ai pas trop de soucis en général. » Pas qu'elle en ait beaucoup de manière globale, mais le Patronus avait été une vraie plaie et elle n'était pas toujours à l'aise en cours de potions. Cela dit, ce dernier point était davantage lié au contexte des cours - dans les cachots - qu'à la matière elle-même. Elle écouta ensuite Nathaniel évoquer sa propre journée, opinant du chef tout en grignotant la fin de sa barre chocolatée. « J'ai pris Arithmancie moi aussi, c'est indispensable pour devenir briseur de sort. C'est clairement plus utile que la Divination. Surtout avec Trelawney qui commence à distribuer ses prédictions à tout le monde, même plus besoin de suivre son cours pour être exposé à sa folie. » dériva-t-elle en songeant à Peony, et son obsession à identifier le brun cité par Trelawney. Les gens prenaient cette personne bien trop au sérieux, et Dahlia demeurait convaincue qu'il y avait anguille sous roche, pour que quelqu'un d'aussi respectable que McGonagall accepte de laisser cette vieille bique en poste.

Les BUSEs n'étaient pas un sujet d'angoisse pour Dahlia, comme elles pouvaient l'être pour d'autres de ses camarades coucou Canelle. Elle n'avait jamais été du genre à céder sous la pression, et se contentait de les aborder avec un pragmatisme à toute épreuve. Elle avait toujours étudié de manière diligente, il n'y avait donc pas de raison pour qu'elle se plante, d'autant plus qu'elle n'avait pas non plus eu de difficultés particulières jusqu'à maintenant. Acquiesçant à la remarque de Nathaniel, elle répondit ensuite à sa question : « Certains élèves craquent un peu à cause du stress, l'infirmière est débordée paraît-il. » Elle haussa les épaules. « Briseuse de sorts, il me reste juste à choisir auprès de qui. Le Ministère en embauche, et Gringotts aussi, mais je ne veux pas les aider à s'approprier les trésors d'autres pays, tu vois ? » Ce qui l'intéressait, c'était la phase où il fallait abolir un maléfice, faire preuve d'ingéniosité et de répondant. Aller piquer des trésors aux quatre coins du monde pour les ramener à Gringotts par contre, non merci. « T'as déjà une idée toi ? » retourna-t-elle tout en s'immobilisant brièvement pour jeter un œil à un couloir adjacent. Rien à signaler.

Elle grimaça à la mention d'un couple Rusard-Pince. « J'en ai déjà entendu parler aussi, mais je préfère ne pas imaginer. » Trop tard, incidemment. L'image mentale était déjà là. Que Nathaniel soit content pour eux était tout à son honneur, bien que Dahlia ne partageait pas cette bienveillance à toute épreuve. La vie amoureuse de Rusard ne l'intéressait guère. Perdue dans ses pensées, elle ne s'était pas attendue à la question suivante de Nathaniel, et lâcha un rire ironique malgré elle. « Moi ? Non ! » Un "amoureux" : c'était si mignon. Elle avait eu un "Noé", mais elle n'était pas certaine que cette histoire émerveille grandement Nathaniel, d'autant plus qu'elle n'avait définitivement pas été amoureuse. Sourire amusé aux lèvres, elle renvoya la balle au préfet : « Et toi alors ? » Amoureux ou amoureuse, il pouvait bien faire ce qu'il souhaitait, même si la formulation précédente laissait penser qu'il était peut-être encore un peu jeune pour tout ça. Et pourtant, Ash, lui, n'était pas en reste d'après Peony.

Nathaniel cita justement le prénom de son petit-frère, et Dahlia se fit tout à fait attentive, souriant avec amusement en entendant la chute de l'histoire : tout dans cette anecdote collait à la peau des principaux intéressés. « C'était qui ce cinquième année, tu sais ? » se renseigna-t-elle en se demandant qui de ses camarades serait capable de pareille pitrerie. « Bonne anecdote en tout cas, j'adhère. Mon frère n'était pas là pour le coller ? » Ash avait disparu de l'histoire à ce moment-là : elle avait le droit de se poser des questions !



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 369
Âge : 14 ans (30/05/2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 3
FACECLAIM: Joshua Bassett / Nick Robinson


La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: Re: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd EmptyDim 15 Aoû - 13:51





The only light now came from the silvery ghosts, who were drifting about talking seriously to the prefects, and the enchanted ceiling, which, like the sky outside, was scattered with stars.

Nathaniel s'était retenue de débiter son habituel argumentaire sur les méfaits des sucreries, mais Dahlia semblait décidé à le lui faire dire. Parce qu'il respectait que trop bien son ainée, il se contint pour ne pas lui sauter à la gorge se montrer trop véhément. « Jamais, jamais. » confirma-t-il dans un premier temps avant de prendre une profonde inspiration montrant le sérieux avec lequel il considérait le sujet et de s'expliquer « Plus jeune j'en ai beaucoup mangé, je suis tombé malade. Du coup j'ai lu beaucoup de choses dessus et tous les maux qu'ils peuvent apporter. Si certains disent qu'en n'étant pas dans l'excès ils sont plus appréciables, pour d'autres même la plus maigre des quantités peut être diabolique. J'ai donc décidé d'arrêter d'en manger. » déclara-t-il. Ses parents ne l'avaient jamais compris à ce sujet. Eux qui pouvaient être très sérieux, continuaient de proposer des chocolats à leur enfant qui les foudroyait alors du regard.

L'adolescent fut bien plus intéressé par une discussion autours des BUSEs même si pur lui attaquer le programme avec ses professeurs n'arriverait pas avant deux années. Bien évidemment il allait prendre de l'avance, mais en attendant il devait vivre par procuration auprès de Dahlia qui lui contait ses révisions. Il ne fut pas étonner d'apprendre que la demoiselle n'avait pas de difficultés avec l'école, après tout il s'agissait de Dahlia Lloyd. Généreuse, elle questionna même Nathaniel sur ses cours à lui et il ne fut que ravi de pouvoir parler de cela avec quelqu'un d'intelligent. Il n'était pas surprenant que Dahlia elle-même n'ait pas cherché à suivre les cours de Divination, elle avait un cerveau contrairement à beaucoup d'élèves de Poudlard. « Oui, elle est vraiment spéciale cette professeure. Je l'ai déjà eu en étude et elle est plus une distraction qu'autre chose. » déclara fermement le garçon avant qu'ils ne réévoquent les BUSEs.

« J'imagine bien. Je suppose que c'est notre rôle de préfets de les aider à ce niveau là. Mais justement ce stress peut être super bien aussi pour réaliser des exploits ! » expliqua-t-il. Il avait lu des choses justement à propos des bienfaits du stress là où beaucoup le traitait comme un mauvais sentiment. Dahlia évoqua alors la direction qu'elle prenait pour son futur métier ce qui piqua l'attention de Nathaniel. « Oh tu souhaites devenir Briseuse de sorts ? » demanda-t-il avant d'ajouter « Qu'est-ce qui t'a poussé dans cette direction ? » Il faut dire que contrairement à elle, il n'avait aucune idée de ce qu'il désirait faire plus tard. Il aimait beaucoup apprendre, mais pour le moment toutes les matières avaient son attention. Heureusement qu'il avait encore un peu de temps avant de penser aux BUSEs. Mais peut-être pouvait-il espérer garder toutes les matières après sa cinquième année. Elle l'interrogea justement à ce propos, il fit un peu la moue. « Non pas vraiment, j'aime étudier tout donc je ne sais pas trop vers quoi me tourner. » expliqua-t-il espérant ne pas décevoir son ainée sur son manque d'ambition professionnelle.

Alors que les deux préfets bleus et bronzes continuaient leur ronde, la discussion tourna autours d'anecdotes et rumeurs sur Poudlard. Rusard et Mrs Pince furent leurs premières victimes. Si son ainée préférait ne pas imaginer le couple de vieux grincheux ensemble, Nathaniel se disait que peut-être l'amour pouvait les rendre plus agréable. Ou pas. Il questionna Dahlia sur ses propres expériences dans le domaine. « Oh vraiment ? Pourtant tu es très intelligente ! » lança Nathaniel surpris du manque d'expérience de sa camarade dans le domaine. Il imaginait que quelqu'un comme elle n'aurait aucun mal à trouver un amoureux avec un cerveau comme le sien. Elle lui retourna la question, il sourit. « Mais non voyons, je suis trop jeune. » Qu'est-ce qu'elle pouvait être drôle Dahlia des fois.

L'anecdote drôle de Nathaniel ne manqua pas de faire sourire son ainée ce qu'il apprécia. « Hum un certain Doyle. Une tête brûlée de chez Gryffondor. » expliqua le bleu et bronze n'ayant jamais vraiment parlé plus à la personne que le soir où il lui avait collé une retenue. « Et si si, Ash était avec moi, on a tous les deux été poursuivis par Peeves. Je pense qu'il a même chuté dans notre course poursuite. » expliqua le garçon. Les chutes du Poufsouffle étaient malheureusement pour lui connus de tous et sans aucun doute de sa soeur. Mais aussi maladroit qu'Ash pouvait être, il restait l'ami de Nathaniel. Contrairement à Alexandre à qui il ne parlait plus bien qu'il ait tenté de réparer les choses avec lui. Il soupira à la pensée du Gryffondor « Aaaah. » alors qu'ils atteignaient bientôt le rez-de-chaussée.

(761)

(c) SIAL ; icons sial




Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1825
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Natalia Dyer / Maisie Peters


La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: Re: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd EmptyMar 17 Aoû - 20:39

Dahlia était perplexe. Nathaniel n'aimait pas les sucreries - et ça n'était pas dû à une injonction provenant de ses parents. En revanche, c'était lié à une sorte de traumatisme d'enfance - une crise de foie, sans l'ombre d'un doute, incident qui n'était heureusement jamais arrivé à un Lloyd depuis la nuit des temps, oui rien que ça. Elle tiqua sur le mot "diabolique" si tu continues à faire dans l'excès Nate, tu vas finir par sonner comme Victoire, arquant silencieusement un sourcil, mais ne contesta pas. Elle sentait bien qu'il s'agissait d'un sujet critique pour Nathaniel : il était dans la retenue, mais son discours ne trompait pas. Acquiesçant lentement, elle répondit finalement, après avoir avalé sa dernière bouchée de barre chocolatée : « Je vois. Je comprends mieux. » Ce qui était vrai, au moins y avait-il une explication aux choix de vie de Nathaniel, même si elle n'y adhérait pas. Elle demeurait convaincue que, comme l'avait justement souligné le préfet, tant qu'on savait se contrôler, consommer des sucreries - tout comme bien d'autres choses - n'avait rien de déraisonnable, ni de dramatique. Cela dit, elle ne tenait pas à se lancer dans un débat avec Nathaniel : il était ami avec Ash, qui partageait ce point commun-là avec elle, et si son petit-frère n'avait pas su le détourner de cette pensée extrémiste qui est-ce qui exagère maintenant, elle ne voyait pas bien pourquoi Nathaniel l'écouterait (et après tout, il avait bien le droit à ses convictions erronées).

Il n'était pas difficile de constater la différence de comportement entre le Nathaniel parlant de sucreries - réservé, presque distant - et celui évoquant les BUSEs. Dahlia était plutôt amusée par la passion visible de son cadet pour les études. Pour elle, c'était surtout un moyen d'arriver à ses fins - son futur dans le monde des briseurs de sorts - mais pour lui, ça paraissait être un quasi centre d'intérêt bienvenue à Serdaigle. « Clairement. Pourtant ma sœur a l'air déterminée à croire que la prédiction qu'elle a reçue est vraie. Je ne comprends pas pourquoi. » commenta-t-elle en fronçant les sourcils, aussi bien pour elle-même que pour le bénéfice de Nathaniel. Elle se doutait qu'il n'avait pas d'indication particulière sur ce qui pouvait se passer dans la tête de Peony. Elle supposait que cet intérêt soudain pour le brun de sa prédiction était préférable aux drames passés concernant Léopold, mais pour autant... Devait-on en arriver à prendre Trelawney au sérieux ?

« Et oui. » confirma-t-elle au sujet des élèves à secourir lors des périodes d'examens, se retenant à grande peine de soupirer. « Des exploits ? Ah tu veux parler du bon stress, c'est ça ? Celui qui permet de se dépasser ? Malheureusement je ne crois pas que tous les élèves partagent ce point de vue. » Elle haussa les épaules, visiblement pas plus émue que ça par cet état de fait. Elle-même ne se formalisait pas de ce genre d'angoisses : c'était contre-productif. Quant à ses aspirations professionnelles, les aborder ramena une lueur enthousiaste dans les yeux morts de la préfète : « J'ai toujours voulu voyager, et vivre des aventures, et être briseuse de sorts permet de combiner les deux. Ça demande de vraies capacités en sortilèges et en contre-maléfices, sans parler des sites historiques que tu as l'occasion de découvrir... » raconta-t-elle avec volubilité, quand bien même son esprit se tourna rapidement vers sa sœur jumelle. Le seul hic dans ce plan, c'était la perspective d'être séparée de Peony. Et à ce problème-là, elle n'avait toujours pas trouvé de solution.

Elle acquiesça à la réponse de Nathaniel, pas plus surprise que ça. « Tu as encore le temps, en soi. » Ash n'était pas décidé non plus, aux dernières nouvelles, même si ses intérêts semblaient tout de même se tourner vers une carrière portée sur le littéraire. Comme les deux garçons n'étaient qu'en troisième année, Dahlia ne trouvait pas cela choquant : certes, elle avait su très tôt, mais elle n'était pas la norme en fait elle est même exceptionnelle.

De but en blanc, Nathaniel l'interrogea sur sa vie amoureuse à elle (une transition pas du tout naturelle depuis les égarements sentimentaux d'Argus Rusard et Irma Pince, elle osait espérer qu'elle ne lui rappelait pas cette dernière !) Malgré elle, elle sourit avec amusement en l'entendant lui dire qu'elle était pourtant intelligente. « Ce n'est pas le seul critère pour être avec quelqu'un, tu sais ? » répondit-elle en songeant que pour certains, ça n'était même pas un critère du tout c'est pour ça qu'elle est sortie avec Nono. Elle ne voyait pas d'intérêt à étaler sa vie privée devant Nathaniel (ou même quiconque autre que Peony, de manière générale), aussi ne songea-t-elle pas à évoquer Noé. Elle voyait difficilement Nathaniel porter un intérêt réel à sa relation-mais-pas-vraiment-peut-être-que-oui-mais-c'est-fini avec le Serpentard. D'autant plus que comme il le remarqua ensuite, il était beaucoup trop jeune pour ce genre de préoccupations.

Elle plissa les yeux à l'évocation d'un Doyle. « C'est celui qui ressemble à une gargouille ? » se renseigna-t-elle de manière peu charitable, avant de poursuivre en interrogeant Nathaniel sur la localisation de son frère lors de tout ce remue-ménage. Elle grimaça en entendant son cadet lui dire que Ash était tombé must be Tuesday. « J'imagine qu'il ne s'est pas fait trop mal, sinon on l'aurait su. » déduisit-elle d'une voix neutre, avant de tourner brusquement la tête quand Nathaniel soupira bruyamment dis tout de suite que je t'ennuie ! « Qu'est-ce qui t'arrive ? » demanda-t-elle en arquant un sourcil, surprise. Il semblait bien mélancolique tout à coup, et elle doutait que ça soit lié à la chute d'Ash - aussi acrobatique ait-elle pu être.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty
Ξ Sujet: Re: La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd   La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La ronde des gens sérieux ϟ Dahlia Lloyd
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: