AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Madeleine Blanchard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Indépendant

Parchemins : 12
Âge : 14 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 3ème année (Beauxbâtons)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptySam 20 Fév - 2:30


   

Madeleine Alima Blanchard

There is a stubbornness about me that never can bear to be frightened at the will of others. My courage always rises at every attempt to intimidate me.



   
Nom : Blanchard
Prénom : Madeleine
Âge : 14 ans
Date de naissance : 24 novembre 2001
Statut de sang : Sang-Mêlé
Origines sociales : Anciennement aisées : ses deux parents viennent de familles qu'on aurait jugées "grandes" jadis, mais dont les fortunes se sont vues dilapidées ou perdues au fil des siècles.  
Baguette : Bois d'Ebène, contient une plume de phénix. 24,25 cm. Plutôt rigide.
Signes particuliers : Madeleine a l'oreille absolue.
Matières préférées : bientôt les cours de chant amphibiens du Professeur Flitwick Divination on veut plus de siestes et des frites tous les jours à la cantine ! et Sortilèges.

   
Physique

Madeleine est une jeune fille de quatorze ans, aux cheveux bruns et à la peau métissée. Son visage n'a pas totalement perdu les rondeurs de l'enfance, et il n'est pas rare qu'on la prenne pour une élève d'une année inférieure - à son grand mécontentement. Sa taille est pourtant tout à fait respectable de son point de vue, bien que légèrement inférieure à la moyenne des filles de son âge - pas de quoi alerter les médias pour autant. Elle a d'ailleurs bon espoir de dépasser sa soeur Aurore en grandissant, ce qui ferait bien les pieds à cette dernière !
Ses yeux de couleur noisette, surmontés d'épais sourcils bruns, reflètent généralement l'amusement. Rarement d'humeur inégale, ses colères sont de courte durée mais intenses, et se manifestent à travers tout son corps : le froncement des sourcils, le regard devenu noir, les bras croisés et les pieds bien ancrés dans le sol, comme pour mettre son interlocuteur au défi de la déstabiliser, voire de la déséquilibrer.
Ses cheveux crépus sont naturellement frisés, mais elle les lisse presque constamment - ou a minima, les ondule savamment. C'est devenu une part intégrale de son rituel hebdomadaire, et ses camarades de dortoir de Beauxbâtons s'y sont habituées. La magie l'aide à ne pas monopoliser la salle de bain trop longtemps, ce qui est apprécié par toutes les actrices concernées.
Elle n'est absolument pas athlétique, et a fait une croix sur toute perspective d'amélioration, blâmant ça sur une condition familiale commune ("C'est un peu notre malédiction à nous vois-tu ? On est tous nuls en sport depuis des générations.") et de l'asthme hérité de son père qui l'empêche de manière inhérente de fournir des efforts trop conséquents.
Enfin, elle souffre d'une légère myopie, pour laquelle elle possède des lunettes de vue qu'elle porte essentiellement en classe, ou sur le sommet de son crâne effet serre tête.

Elle s'est fait percer les oreilles pour ses treize ans, et porte généralement de petites boucles d'oreilles créoles offertes par Aurore. D'autre part, son style vestimentaire lui importe beaucoup. Lorsqu'elle était à l'école moldue, elle surveillait les tenues de ses camarades de classe pour éviter les écueils du passé, et la sombre époque où sa mère choisissait ses vêtements pour elle. Les photos de famille de l'époque sont une source constante d'horreur et d'hilarité car en fin de compte, elle n'y est pas forcément plus mal lotie qu'Aurore.
Elle se soumet à l'uniforme bleu clair de Beauxbâtons bien qu'il ne soit pas tout à fait à son goût - trop strict - mais profite des week-end pour porter des vêtements moldus qui lui correspondent davantage (pantalons sombres et évasés, chemisettes de bowling pulls amples et crop top sont généralement au rendez-vous, en accord avec la météo locale).
   

   
Caractère

Madeleine se caractérise d'abord par son fort caractère. Elle n'hésitera jamais à dire ce qu'elle pense haut et fort, ni à envoyer paître une personne dont les paroles lui auraient déplu. Elle n'emploiera pour autant jamais la force ou la magie pour faire valoir ses arguments, et optera toujours pour des piques savamment travaillées. Elle abhorre la violence physique, et voit d'un mauvais œil les personnes y recourant. Se montrer cassante à l'oral, oui, casser des dents, non - elle sait généralement qu'elle a raison, et ça lui suffit.
Cela ne l'empêche en aucun cas d'être une jeune fille généralement souriante et positive. Elle n'a pas de difficultés à se faire de nouveaux amis, même si elle valorise davantage les relations de longue date. Elle est le genre de personnes à avoir un cercle d'amis étendu, mais peu de personnes qu'elle considère comme réellement proches, et à qui elle fait entièrement confiance. Du haut de ses quatorze ans, son expérience de la vie - et surtout, son expérience familiale -, l'ont rendue méfiante des intentions d'autrui. Elle a des difficultés à accorder sa confiance, et étend cette même réserve aux personnes qui chercheraient à s'approcher de trop près de ses amis.
Sa naissance s'est accompagnée de l'implosion du mariage de ses parents et de l'étiolement graduel de toute stabilité dans sa vie familiale. Ainsi, lorsqu'elle trouve quelqu'un sur qui elle peut réellement compter, elle fera preuve d'une loyauté indéfectible, qui implique pour elle une réciprocité tout aussi marquée.

Elle a le goût des belles choses. Être ringarde ou en retard sur les tendances est simplement inimaginable pour elle. Quand bien même ses parents ne roulent pas sur l'or, elle préfèrera sacrifier d'autres conforts c'est décidé on n'achète plus de PQ ou trouver mille combines j'ai pris la décision unilatérale de vendre le lustre du salon pour pouvoir financer les vêtements et les accessoires qui lui plaisent. Elle refuse tout simplement de laisser la déchéance familiale s'opposer au style de vie auquel elle aspire.

Pour autant, elle n'est pas quelqu'un de difficile au jour le jour. Elle s'adapte aisément selon le milieu dans lequel elle se trouve, et sait choisir ses mots pour se faire apprécier, même lorsqu'elle n'est pas dans son élément. Elle préfèrera être autre part, certes, et elle cherchera à se rendre à cet élusif "autre part", mais elle ne sera pas hostile ou ouvertement désagréable pour autant : elle sait que ça n'avance à rien. Ce qui lui donne également un côté manipulateur. Elle ne cache pas sa pensée, mais ne la martèle pas non plus contre vent et marées, pour ne pas se mettre ses interlocuteurs à dos. Elle a su développer un côté attachant qui transcende les points de désaccord éventuels.

Enfin, elle aime s'amuser. De son point de vue, la vie est trop courte pour être trop sérieux. Plus jeune, elle était scolarisée à l'école moldue, où ses instituteurs lui promettaient un grand potentiel, mais son dévouement académique tend à s'amoindrir au fil des années. Elle fait suffisamment d'efforts pour obtenir des notes acceptables - elle cherche tout de même à rester en odeur de sainteté auprès de ses deux parents -, mais elle en fera rarement plus, surtout s'il y a mieux à faire : des amis avec qui traîner, des discussions à avoir, de la musique à écouter ou à travailler. Pour autant, on ne peut pas dire qu'elle manque d'ambition (ce qui posera peut-être problème à l'avenir). Elle a de grands rêves pour le futur, qui sont également variés pour l'instant. Réussir dans la musique serait optimal, mais elle est trop jeune pour se fermer des portes go big or go home. Elle est capable de bien des choses quand elle y met du sien, seulement, ça n'arrive pas tous les quatre matins. La musique reste l'un des seuls domaines qui fait exception à la règle.


   
Aime

La musique, d'abord. Très tôt, elle a commencé à suivre des cours au conservatoire du quartier où elles vivaient alors avec sa mère (le divorce étant déjà acté). Initialement, l'idée était surtout d'émuler ce qu'avait fait Aurore avant elle, quand bien même sa sœur aînée n'avait pas été très assidue et avait abandonné le piano assez rapidement. Âgée de dix ans de plus qu'elle, Aurore s'était alors reportée sur d'autres passions : la mode, la danse et les garçons (pas forcément dans cet ordre-là).
C'est en commençant les cours de solfège qu'elle a réalisé qu'elle avait un vrai truc pour la musique : elle était capable de deviner avec la plus grande évidence chacune des notes qu'elle entendait. Les dictées musicales étaient faciles, au point où elle ne comprenait pas toujours pourquoi certains de ses petits camarades galéraient de leur côté bande de nuls.
Lorsqu'il a fallu choisir un instrument, son choix s'est naturellement porté sur le piano. Celui d'Aurore prenait la poussière depuis trop longtemps : il avait besoin d'être réveillé.
La musique fait aussi le lien avec l'autre élément primordial à sa vie : Léon. Elle a rencontré le jeune Métamorphomage dès leur première année à Beauxbâtons, et c'était une de ces connexions indéfinissables mais immédiates. Dès leur première conversation, elle savait qu'ils étaient faits pour s'entendre. Il est la personne en qui elle a le plus confiance dans sa vie, et le premier à qui elle pense dès qu'il lui arrive quelque chose qu'elle a besoin de raconter. La seule autre personne qui pourrait arriver à ce niveau serait Aurore, mais ses liens avec sa sœur sont à la fois intenses et compliqués. Un instant, elles s'adorent, et le suivant, elles peuvent se détester de tout leur être. Elle sait cependant qu'elles feront toujours partie de la vie l'une de l'autre.
Du reste, elle tient à tous ses amis de Beauxbâtons, avec des degrés d'affection variés, forcément. Mais personne autant que Léon, raison pour laquelle lorsqu'il a été acté qu'il quitterait Beauxbâtons pour Poudlard à la fin de leur troisième année, il était logique qu'ils fomentent un plan pour qu'elle puisse l'y accompagner. Ses parents étant totalement coulants depuis le divorce, cela n'a pas été compliqué, d'autant plus que pour échapper aux ondes négatives, Aurore a fui pour Londres lorsque Madeleine est entrée en deuxième année à Beauxbâtons. Sa sœur ayant accepté de l'héberger, et Madeleine s'étant inspirée des grands discours des parents Brunel concernant Poudlard pour influencer sa mère, l'affaire a été aisément et rondement menée. Si le choix lui était revenu, elle aurait bien créché chez Léon plutôt que chez Aurore, mais elle sait aussi que ça n'est pas le genre de la maison : impossible que les Brunel acceptent de l'héberger ("Ce n'est pas correct, Léonard !").

Si elle tient à ses parents et à sa famille de manière générale, elle a aussi appris très tôt à ne pas compter sur eux. Le divorce a été explosif, et le caractère de personne n'en est ressorti totalement indemne. Elle voit peu son père, qui habite désormais avec une nouvelle femme que Madeleine ne connaît pas vraiment. Quant à sa mère, elle s'est quelque peu effondrée lors de la séparation, qui a demandé de revoir de nombreuses choses dans leur vie, à commencer par leur lieu de vie, dont le faste ne correspondait plus tout à fait à leurs moyens. Jongler entre un divorce qui a traîné en longueur (l'heure du décès relationnel était annoncée depuis longtemps, mais il n'a été acté administrativement que lorsque Madeleine avait huit ans) et une phase difficile pour Aurore - dont les liens avec ses deux parents se sont nettement dégradés à cette période - occupait presque toute la bande passante mentale de Malia, qui était à ce stade simplement soulagée que sa benjamine soit moins exigeante en attention.


   
N'aime Pas

Elle adore Léon, mais parfois, elle déteste que son meilleur ami soit aussi prompte à faire confiance au premier venu. Léon est trop gentil pour son propre bien, et Madeleine s'est très rapidement fait un devoir de le protéger de ceux qui pourraient vouloir profiter de sa bonté. Elle surveille de près les personnes orbitant autour de lui - surtout quand cela se fait de manière soudaine contrôle de routine, je vais vous demander votre acte de naissance et votre numéro de sécurité sociale svp. Elle aime encore moins les personnes qui chercheraient à lui voler son meilleur ami, quand bien même ça n'est encore jamais arrivé. Leur relation est unique et personne n'est nullement venue y faire entrave lors de leurs trois années passées à Beauxbâtons.
Elle clame toujours haut et fort qu'elle n'aime pas les sentiments - il faut voir où ça a mené ses parents : des larmes et des beuglements, c'est la seule image mentale que ça lui inspire -, mais elle sait aussi que ça n'est pas tout à fait vrai. Elle a beau avoir prétexté auprès de Léon et de sa mère que s'il fallait absolument qu'ils ne soient pas séparés c'était pour pouvoir continuer à collaborer sur leur musique tiens c'est comme ça que les jeunes appellent ça de nos jours ?, dans le fond il s'agissait surtout de ne pas être séparée de Léon tout court. Ce qu'elle prenait jusqu'alors pour une amitié très forte est de toute évidence plus que cela. Si se l'être avoué est déjà un premier pas, elle est loin d'être prête à le confesser à son meilleur ami, qu'elle sait de toute façon à des lieues de ce mode de pensée. En fin de compte, tant qu'elle reste la première à ses yeux, le qualificatif qu'ils posent sur leur relation lui importe moins.

Elle tend à juger les gens sur leur style vestimentaire, et se méfie des personnes mal fagotées. Après trois ans à Beauxbâtons, elle a eu le temps de s'y faire son trou, et s'il fallait catégoriser les élèves, alors elle ferait partie des populaires. Ce point ne l'inquiète pas outre mesure vis-à-vis de son transfert à Poudlard. Elle a toujours su se faire des amis aisément, et elle sait qu'elle aura Léon avec elle, ce qui induit qu'elle part déjà avec un avantage non négligeable. Quant à l'anglais, on ne peut pas la qualifier de bilingue "Brian is in the kitchen" c'est un truc qu'ils disent souvent tu crois ? mais elle est convaincue de pouvoir se débrouiller - et pour le reste, elle gérera au talent, et en temps et en heure. A chaque jour suffit sa peine !

Enfin, on peut la qualifier de véritable citadine. Elle aime bien la nature, mais la nature ne le lui rend pas toujours bien, et surtout, elle abhorre les insectes. Manger en extérieur en été relève souvent du calvaire, car la présence de toute bestiole ailée - abeille, guêpe, pigeon même combat - constitue une raison nécessaire et suffisante pour stopper toute tentative destinée à rapprocher sa fourchette de sa bouche. Elle n'aime pas non plus se salir ou salir ses vêtements, ce qui est un point sur lequel Léon et elle se sont toujours retrouvés.
Passer à la campagne est acceptable, y résider est inimaginable. Les grandes villes l'emporteront toujours dans son cœur.
   

   
crackle bones





madeleine; — Life is hard but it's quite exciting. Spin around, it's your white light. They say I can't speak my mind or vent my frustration. Fucking deal wiv it. ;;


Dernière édition par Madeleine Blanchard le Dim 21 Fév - 21:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Indépendant

Parchemins : 12
Âge : 14 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 3ème année (Beauxbâtons)


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptySam 20 Fév - 2:33


   
Histoire

   

   

Madeleine Blanchard est la seconde fille du couple unissant Jérôme Blanchard à Malia Blanchard - née Konate. Malia est d'origine burkinabè, mais n'a jamais vécu au Burkina Faso : ses parents ont déménagé en France avant sa naissance, et c'est à Paris que Jérôme et Malia se sont rencontrés. Le coup de foudre est immédiat entre les deux sorciers de Sang-Mêlé, qui partagent la caractéristique d'appartenir à des familles reconnues dans leur pays respectif, bien que la fortune des Konate ait été en grande partie perdue lors du départ précipité pour la France. Quant à Jérôme, ni lui, ni ses frères n'ont jamais été particulièrement bons pour fructifier leur argent mais surtout pire - pour le garder.

Leur première fille, Aurore, est née un an après leur mariage. Si l'enfance d'Aurore a été plutôt calme, les choses ont pourtant commencé graduellement à se dégrader, et la décision d'avoir un second enfant n'aura pas suffi à sauver le couple Blanchard. Madeleine est ainsi née dans le tumulte et a grandi dans un climat de tension, d'abord entre ses parents, puis entre Aurore et leurs parents, si bien qu'elle ne s'est jamais sentie aussi tranquille que lorsqu'elle a quitté le foyer familial pour Beauxbâtons - et ce quand bien même le divorce était acté à ce moment-là.

Sa première année à l'école de magie française s'est déroulée sans son encombre. Loin de chez elle, elle a pu se construire une vie nouvelle, avec des amis qu'elle s'est choisis et des cours dans lesquels elle se débrouillait majoritairement bien.
Si le côté social s'est confirmé au cours de sa deuxième et de sa troisième années, la partie académique a, elle, connu quelques embûches - ou plus exactement, un désintéressement et par conséquent, un manque assez évident d'efforts. Beauxbâtons est reconnue pour le talent de ses élèves en duels, mais ça n'a jamais été une matière que Madeleine appréciait particulièrement. Les sortilèges, oui, les duels, non. Elle privilégiera toujours une pique savamment formulée et prononcée à un maléfice de Jambencoton en pleine face, quoi qu'en disent ses professeurs.
La Divination retient davantage son attention que d'autres matières, car elle la trouve divertissante. Mais même si elle a toujours assuré obstinément à Léon qu'elle n'y croyait pas vraiment, il lui arrive en secret d'y croire un peu. C'est plus fort qu'elle : il faut supposer qu'elle a hérité des superstitions de sa mère.

C'est au retour des vacances de Noël de cette fatidique troisième année que Léon lui a annoncé que non contents de ne pas prendre au sérieux sa passion pour la musique, ses parents avaient à présent décidé de l'envoyer à Poudlard dès l'année suivante. Poudlard, Royaume-Uni, pays aux spécialités culinaires douteuses, terre sans euros et sans langue française. Que Madeleine change également d'établissement est apparu comme une évidence : bien sûr qu'ils iraient tous les deux dans cette nouvelle école.
   


   
La partie moldue

   Prénom ou Pseudo : Emma
   Comment avez-vous découvert le forum ? Je passe Madeleine Blanchard  421503
   Célébrité pour l'avatar : Zendaya Coleman
   Un petit mot ? Et oui, c'est encore moi ! Je blâme entièrement Fafa Madeleine Blanchard  421503
   
   

   
crackle bones





madeleine; — Life is hard but it's quite exciting. Spin around, it's your white light. They say I can't speak my mind or vent my frustration. Fucking deal wiv it. ;;


Dernière édition par Madeleine Blanchard le Dim 21 Fév - 21:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Emrys Baughan
Emrys Baughan
Gryffondor

Parchemins : 70
Âge : 16 ans (1er avril 2000)
Actuellement : 5 ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun

En ligne

Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptySam 20 Fév - 11:59

Hi ! coeur

Prem's !
Est-ce vraiment utile de souhaiter la bienvenue à une multi-récidiviste dans ton genre ? ange 2
Oui ? Alors, je souhaite la bienvenue à cette demoiselle dont j'adore déjà le peu que je peux en lire ! tongue
Revenir en haut Aller en bas

Karen Blackthorn
Karen Blackthorn
Serpentard

Parchemins : 169
Âge : 10 novembre 2000 (15 ans)
Actuellement : Quatrième année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptySam 20 Fév - 12:33

Le couuuup de foliiie Madeleine Blanchard  421503 et mercéee Fafa hein Madeleine Blanchard  421503
Hâte d’en découvrir plus sur Madeleine coeur


All the good girls go to hell
Looking in the mirror I don't like the one I see. I can't help it, this taste that's just how I feel. I'm falling. What if I don't know myself without you? And I'm falling, falling hard and I thought I'd find myself without you. Black rain
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Préfète en chef Serpy

Parchemins : 2189
Âge : 17 ans [05.1998]
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 10

En ligne

Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptySam 20 Fév - 13:11

Hiiii ! Merci Fafa Very Happy

Zendaya, ça me rappelle Juuuules coeur


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 1892
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptyDim 21 Fév - 19:34

Oooh merci beaucoup tout le monde ! I love you
Clairement multi-récidiviste est le terme Madeleine Blanchard  421503

Heavy : oui totalement, moi aussi ! Sad



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;

La meilleure Serdaigle 2020

Dahlia Lloyd

Revenir en haut Aller en bas

Léon Brunel
Léon Brunel
Indépendant

Parchemins : 13
Âge : 14 ans (24/12/2001)



Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptyDim 21 Fév - 22:15

Fiche parfaite ! Je t'autorise à te faire valider coupine !!!



When down the stormy crescent goes, A light before me swims, Between dark stems the forest glows, I hear a noise of hymns: Then by some secret shrine I ride; I hear a voice but none are there.

Revenir en haut Aller en bas

Choixpeau Magique
Choixpeau Magique
Admin

Parchemins : 378



Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  EmptyLun 22 Fév - 11:06



Serpentard

« Never outclassed. »
" Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins."



:copyright: Codage By FreeSpirit

En attendant la rentrée 2016, Madeleine est mise dans le groupe indépendant.


Madeleine Blanchard  Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Madeleine Blanchard  Empty
MessageSujet: Re: Madeleine Blanchard    Madeleine Blanchard  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Madeleine Blanchard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: La magie est partout :: Cérémonie de répartition-
Sauter vers: