Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -40%
-30% sur les Baskets Nike Court Royale
Voir le deal
33 €

Partagez
 

 Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Emrys Baughan
Emrys Baughan
Gryffondor

Parchemins : 163
Âge : 16 ans (1er avril 2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptySam 27 Fév - 14:10

 
Emrys & Lola



*2 jours auparavant*


La fin avril se profilait déjà.

Certains, comme Emrys, vivaient révisions. Le 5ᵉ année se levait révisions, mangeait révisions, se douchait révisions, dormait révisions … Une stratégie éprouvée qui lui évitait de s’appesantir sur ce qui se passait actuellement dans sa vie. Au hasard : Fiona. Cela faisait déjà deux semaines qu’il l’évitait, incapable de gérer l’intensité des sentiments qu’il éprouvait à son égard. Deux jeudi où il avait cru perdre la raison à s'empêcher de la retrouver.

Ce matin là pourtant, il n’était pas en train de réviser, ou de ruminer sur sa relation avec la Serdaigle, quand la situation lui échappa.

Installé sur un banc de pierre de la cour intérieure pavée, il tentait d’établir un programme précis des lieux dans lesquels il devrait immanquablement se rendre lors de sa virée à Londres, prévue pour l’été. Non pas pour faire du tourisme, comme certains auraient pu le croire, mais bien pour tenter de comprendre qui avait été sa mère et les raisons de sa mort.

Incapable de tirer la moindre bride d’information de la part du désaxé qui lui servait de père, Emrys avait travaillé dur tout au long de l’année pour se constituer un dossier de pistes solides à approfondir dès qu’il en aurait l’occasion. Il avait envoyé des courriers, compulsé des archives, interrogé des gens, fouillé dans le bureau de son aïeul (au risque de se prendre une dérouillée mémorable)… Et il tentait maintenant de structurer le tout, afin de ne pas perdre une minute du temps précieux qu’il passerait à Londres.

Il régnait une joyeuse émulation dans la cour intérieure. Il faut dire que la météo était douce et agréable, ce qui était un progrès appréciable, après des semaines de pluie de vent et de fraîcheur. Le brouhaha de la foule et le fait qu’il soit pleinement concentré à sa tâche aurait dû rendre la discussion des trois abrutis inaudible et pourtant …

“Et chez les Serdaigle, y a la petite Rivera qui est pas mal. Je lui donnerais un bon dix."
"Ouais, ouais, c’est vrai. Enfin … Elle devrait être un peu plus remplumée, t’vois."
"Ahahaha, ouais, on voit, on voit. On sait que t’aime bien les gros girons ..."
"Oh, t’es rude, une petite poulette comme elle, ça se refuse pas … "
"Comme celui de ta mère …"
"Tu sais ce qu’elle te dit ma mère, enfoiré ?! Mais ouais, facile Rivera je la mets dans mon lit pour passer la soirée et m’amuser un peu."

Emrys se crispa. Les rires gras et le niveau outrageusement bas et irrévérencieux de la conversation que menait ces trois là depuis dix minutes lui tapait sur le système. Ciara, pauvre d’elle, était  la cinquième fille à faire les frais de leurs allusions graveleuses.

Le gryffon releva la tête et posa le menton dans sa main pour les dévisager. Un sourire furtif, et légèrement mesquin il faut l’avouer, étira ses lèvres en découvrant à qui il avait à faire. L’adage “ Plus on en parle, moins on en fait” avait été, de toute évidence, inventé pour eux.

“Brave garçon, avant de songer à mettre Ciara dans ton lit, il faudrait à minima qu’elle sache que tu existes, ce dont je doute fortement … Ah … et prévois un philtre d’amour aussi, ça ne sera pas de trop, j’pense.”

Secouant la tête d’un air affligé, Emrys tenta de se replonger dans ses notes, laissant les trois compères à leurs fantasmes stériles. Alors qu’il notait l’adresse d’un quartier huppé de Londres où sa mère avait sans doute résidé, son attention fut de nouveau accaparée par leur discussion.

“Ah, y aussi … celle qui traine toujours avec Rivera. La jolie blonde, là. Hummmmmm."
"Euhm … je ne vois pas. Ah si ! Quincy ?"
"Ouais, ouais, c’est ça je crois. Petite, blonde et toute menue ?"
"Ouais, c’est elle. Quincy."

Emrys lutta pour ne pas se trahir en relevant la tête trop rapidement et retient à grand-peine un juron. Il aurait du s’y attendre pourtant. Une colère sourde enflant déjà dans sa poitrine à l’idée de ce qui allait suivre, il posa sa plume aussi calmement que possible et tenta de se contenir pour ne pas leur arracher la langue immédiatement, Tâchant d’afficher une expression neutre et impassible, le gryffon posa sur eux un regard froid et calculateur. Un tic nerveux agitait sa jambe.

“Ouais, c’est vrai qu’elle est bandante aussi."
"Mouais … enfin… je ne sais pas. Elle est sexy, c’est clair, mais y a un mec de sa maison qui m’a dit qu’elle était complètement … - il mima le signe de la folie avec ses doigts - paraît qu’elle ne serait pas capable de jeter le moindre sort, même si sa vie en dépendait."
"Haaaaan, non, sérieux ? Je ne soutiens pas la MS, mais quand t’entends ça, tu te dis qu’ils n’ont peut-être pas tort sur tous les points …"
"Hahahaha, non mais les gars, arrêtez, on s’en fout qu’elle ne sache pas se servir d’une baguette, moi clairement ça m’empêcherait pas de …"

Emrys vit à peine le mouvement de hanche explicite qu’il réalisa pour illustrer son propos. Sa main se refermait déjà sur le col du petit coq arrogant. Il l’envoya heurter avec force l’arche de pierre, qui se trouvait trois mètres derrière lui. Ce dernier hoqueta sous la violence du choc. Bien sûr, tout à leur bêtise, ses deux acolytes sortirent simultanément leurs propres baguettes. Le gallois cracha :

"Si j’étais vous, je ne ferrai pas ça."

Toisant son adversaire, il lui lança un regard glacial.

"Toi, je te conseille de mesurer tes paroles si tu ne veux pas passer le reste de tes jours à manger de la soupe."

"Va te faire foutre, espèce de sale ..."

Son insulte mourut sur ses lèvres dans un gargouillement indéchiffrable. Emrys venait de frapper, aussi vif qu’un félin, et sa main s’était refermée avec poigne sur la gorge du pauvre hère. La panique commença à gagner le trio. Les deux camarades du jeune homme s’agitèrent et se mirent à invectiver la foule pour obtenir de l’aide. Bravaches, mais pas suicidaires. Un attroupement se formait déjà. Toujours d’un calme et d’une froideur terrifiante, Emrys poursuivit, détachant chaque syllabe :

"Si tu prononces encore une seule fois le nom de Fiona Quincy … Ou que tu penses à elle autrement que pour te souvenir de la raclée que je vais te mettre …"

[1096]


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Emrys Baughan le Dim 28 Mar - 11:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 134
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyLun 1 Mar - 12:16



Qui me fait préférer l'erreur à l'envie

Emrys & Lola


C'est une Lola étrangement calme qui se réveille ce matin. Ses camarades de dortoir lui lancent des regards sceptiques. Se demandant sans doute qu'elle mouche à piquer la Gryffondor. L'anglo allemande leur offre un grand sourire pour les rassurer. Et oui. Ça lui arrive d'être sereine.

-On se retrouve en cours.
-Tu vas bien, Lola ?
-Oui, oui.

Dans la salle commune, elle fait le tour de ses amis. Isaac et Tony discutent. Elle passe juste leur faire une bise et repart. Elle sent leur regard inquisiteur se poser sur son dos. Il faut dire qu'ils ne sont pas habitués à cette inertie de la part de la jeune fille. Elle s'étonne de voir que son humeur les rend tous autant inquiet. Elle va bien !

Pour le déjeuner, elle s'installe en face d'Esther à la table des verts et argent. Elle fait un câlin à son amie et pioche dans la corbeille de fruits.

-J'ai un pif de 3 km pour que tout le monde me regarde comme ça ? Esthy tu ne me laisserais pas dans un tel état hein ?
-Tu es étrangement… Sage aujourd'hui.
-Merci, mais c'est à mon amie que je parle. Est-ce que tu es mon ami ?

Bon d'accord. Ça sent la journée de merde. Lola n'est pas juste calme. Elle est frustrée. Il faut dire que la veille n'avait pas été de tout repos. Son chaudron a explosé dans une multitude de petites paillettes. Irrécupérable. C'était déjà le second de l'année. On est en avril ! Sérieusement pourquoi elle est toujours dans ce cours ? Elle ne passera pas l'Aspic potions de toute manière. Elle n'y comprend rien. Son père l'a engueulé. Elle fut très étonnée quand la beuglante est arrivée alors qu'elle était occupée à donner une friandise à un hippogriffe. Elle avait eu à peine le temps de s'éloigner pour ne pas indisposer l'animal ailé.
On la gronde quand elle travaille, par contre elle ne reçoit jamais ce genre de lettre lorsqu'elle prend 8 h de colles dans la même journée. Sérieusement. Papa, faut que tu revois tes priorités pour mon éducation… D'accord. J'abuse en potions. Mais j'essaie ! Je suis sûre d'être incapable de faire la première potion qu'on apprend en première année….

Après avoir fini son repas, elle se lève de la table des serpents. Son premier cours est dans un petit moment. Elle a le temps d'aller prendre l'air.

-On se voit plus tard.

Elle ne le sait pas encore, mais sortir est la pire idée qu'elle ait eue ce matin. Elle n'était que dans la cour intérieure, quand une conversation lui pique les nerfs. Même Alfie est plus courageux et parle aux filles en face plutôt que de tenir ce genre de propos imbuvable. Al, est un dragueur lourd, c'est vrai. Mais c'est toujours sous le ton de la drague.

Lola comptait passer son chemin. Elle ne sait pas de quelle fille, ils parlent. Mais l'un d'eux eut la brillante idée d'oser prononcer le nom de Ciara. Puis celui de Fiona. Lola ferme son point et le fourre dans la poche de sa jupe plissée. Elle avait demandé à Esther de lui en rajouter pour pouvoir garder des affaires à portée de main.

-Vous devriez la fermer..

Mais les paroles de la rouge et or se perdirent dans les mots ignobles tels que "bandante". Mais c'est le geste du mec. Stipulant que Fio était folle. Quelle est l'enflure qui ose dire ça ! La colère de Lola grimpe en flèche. Elle a trouvé de quoi soulagé sa frustration.

Lola s'approche en même temps qu'un camarade de sa maison. Il est d'un an plus jeune, mais il a facilement une tête de plus que Klein. Sans s'être vu, ils sont cote à cote. Menaçant. Un lion et une lionne emplie d'une colère noire.

À la suite des paroles d'Emrys, Lola serre les dents. Mesurer ses paroles.. Il a raison, il faut mesurer ses paroles.

-Tu as plus de chance de recevoir le baiser d'un détraqueur qu'un simple regard de la part de Ciara et Fiona.

Sauf que le débile insulte le Gryffondor. Qu'il n'a pas le temps de finir de cracher son venin qu'il se fait plaquer au mur. Totalement, hors de lui, l'ami de Fio ne semble pas voir autre chose que celui qui a insulté les Serdaigle. L'un des connards essaie de claquer le dos du lion. Lola sort sa baguette et le vise.

-Tu mérites de vomir autre chose que des mots, toi.. Crache-limaces !

Le sort fuse. Le regard incrédule de la victime mérite toutes les heures de colle possibles et inimaginables. Ce n'est pas autorisé. Lola sait qu'elle va se prendre un sacré savon.

-Emrys..? Ça craint.

Alors que l'autre est plié en 2 à vomir les bêtes gluantes (mais appétissantes), Rusard entre dans son champ de vision. Miss teigne fixe la Gryffonne de ses yeux vitreux, se léchant la patte avec une posture victorieuse.

Sans quitter la bête du regard, elle tire doucement sur la robe du sorcier.

-Emrys…


Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive



Dernière édition par Lola Klein le Mar 16 Mar - 19:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Emrys Baughan
Emrys Baughan
Gryffondor

Parchemins : 163
Âge : 16 ans (1er avril 2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyMar 2 Mar - 17:44

 
Emrys & Lola



"Si tu prononces encore une seule fois le nom de Fiona Quincy … Ou que tu penses à elle autrement que pour te souvenir de la raclée que je vais te mettre …"

Emrys aurait presque pu voir les rouages se mettre à cliqueter sous le crâne du grand boutonneux dégingandé. Une lueur narquoise s’alluma dans son regard. Le gryffon serra les dents et les poings. Il tremblait littéralement de fureur. Un sourire mauvais étira alors les lèvres de l’autre guignol et il prit une voix haut perchée pour rétorquer :

“Oooooooh, Monsieur n’apprécie pas que l’on taxe sa petite chérie de sexy ? À moins que ce ne soit de folle ? Mais je n’y peux rien, mon grand, si Quincy est cintrée … "

Emrys ne prêtait plus aucune attention à ce qui se déroulait autour de lui. La rage le rendait aveugle et sourd. Il ne remarqua même pas l’arrivée de Lola, venue lui prêter main forte. L’autre passa la langue sur ses lèvres dans un geste de gourmandise feint et hautement provocateur avant d’ajouter :

“... et terriblement excitante."

Ces derniers mots le firent exploser. Le premier coup parti sans même qu’il ne s’en rende compte. La pommette du boutonneux explosa sous l’uppercut. Les suivants ne furent qu’un exutoire à sa colère. Le second se solda par un craquement sinistre. Ce n’est qu’aux hurlements et aux torrents d’insultes qu’Emrys réalisa qu’il venait de lui casser le nez. Quant au dernier, il se perdit dans le vide, l’autre ayant retrouvé un semblant d’instinct de survie et s’étant déporté au dernier instant.  

Emporté par l’élan, le gallois fracassa sa main contre le mur arrière. Il ne cilla même pas. L’adrénaline engourdissait tout son système nerveux. Il n’y avait que les paroles obscènes qui tournaient en boucle dans son esprit, en parfait contraste avec l’adorable visage de Fiona. Alors qu’il se retenait, légèrement courbé, au montant de l’arche pour reprendre son souffle, il examina sa main amochée. Simultanément, il songea à la semonce monumentale qu’Isaac ne manquerait pas de lui asséner dès qu’il aurait eu connaissance de l’incident. Cela le fit sourire.

Soudain, il sentit que l’on tirait sur sa robe. Il se redressa et prit enfin la mesure de ce qui se passait autour de lui. Son attention fut d’abord captée par la foule, massive et extatique. Puis par son regard se posa sur l’un des deux acolytes qui avait viré au verdâtre et se vidait d’innombrables limaces dans un bosquet. Emrys fronça les sourcils. Il ne se souvenait pas d’avoir lancé un sortilège de crache-limaces … Perplexe, il se demanda s’il n’avait pas utilisé un sort informulé sans même s’en apercevoir.  

Ignorant les beuglements de son adversaire - qui s'était assis sur un banc, entouré de plusieurs élèves, et dont le nez était maintenant de la taille et de l’apparence d’un cognard - et les élancements de plus en plus important dans sa main, le gallois pivota et, enfin, il prit conscience de Lola, qui se tenait juste à côté de lui. Elle avait l’air contrit et se tenait bien droite, baguette à la main.  Incrédule, il haussa des sourcils admiratifs et désigna le cracheur de gastéropodes d’un mouvement de baguette évasif :

“Lola, c’est toi qui …”

L’air soucieux de sa camarade de maison le dissuada de poursuivre. Scrutant la foule pour déterminer l’origine de son trouble, Emrys aperçu d’abord Miss Teigne. Il pesta. Puis son regard se posa sur Rusard et l’irritation céda la place à la résignation. Le lion  ferma les yeux et souffla de lassitude puis se tourna vers Lola avec nonchalance. Il lui adressa un petit sourire doublé d’un clin d’œil pour dédramatiser la situation.

“Bon. Finalement, je crois qu’il n’y a pas qu’Isaac qui va écoper d'une retenue jusqu’à la fin de l’année."

Emrys savait qu’il risquait bien plus gros qu’une simple retenue. Qu’il devait plutôt miser sur un renvoi pur et simple. Cependant, il espérait que son dossier jusque-là impeccable, ses très bons résultats scolaires et les circonstances de la confrontation joueraient en sa faveur. Après tout, à part d’avoir voulu faire honneur au code moral de sa maison et de s’être laissé légèrement emporté, on ne pouvait pas lui reprocher grand-chose.

Ramenant sa main blessée contre lui pour l’immobiliser, il rangea sa baguette et frotta le bras de sa camarade pour la réconforter.

[769]

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Emrys Baughan le Sam 13 Mar - 14:09, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 134
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyMer 3 Mar - 3:26



Qui me fait préférer l'erreur à l'envie

Emrys & Lola




Si Lola est hors d'elle et dans une colère noire, c'est n'est rien face à la haine que dégage son frère d'armes improvisé dans cette bataille qui n'aurait pas eu lieu d'être. La jeune fille est sujette aux brissages de règles, mais ça, c'est nouveau dans son palmarès personnel. Il n'y a dans son regard, aucune trace d'humour et pour une fois sa colère ne donne pas envie de se moquer de son air habituellement mignon lorsqu'elle se sent frustrée. Un attroupement s'est rassemblé au fur et à mesure des coups de poings d'Emrys dans la tête de l'enflure. La tête en sabots de mammouth, Lola profite qu'il soit par terre pour envoyer son pied dans l'estomac du garçon.

-Ça s'est de la part de Ciara, Emrys à fait passer le message de Fio. Amuse-toi à les traiter encore une fois comme ça et je te jure que la prochaine fois personne ne l'arrêtera aussi facilement…

Les dents serrées, les poings tremblants, Lola fixe Rusard. Baguette en mains, elle n'ose même pas la ranger. Emrys lui parle. Il n'a pas encore vu le concierge. Elle tourne la tête vers sa victime.

-Oui… Il ne mérite pas de vomir autre chose vu ce qui sort de sa bouche lorsqu'il parle. Mais Emrys…

Il semblerait qu'il commence à comprendre lorsqu'il voit la chatte. Puis Rusard. Le point seul positif, c'est qu'au moins elle verra Isaac en heure de colle vu ce qui l'attend. Emrys aussi est pote avec le meilleur ami de Lola. Ça arrivera bien vite aux oreilles de leurs camarades. De toute l'école même. "Le duo de lions s'attaquent à une meute de trois hyènes ! Ça tourne mal". Ça fait très "le roi lion" cette histoire. Mais très peu d'élèves auront la référence de ce Disney.

-Suivez-moi bande de criminels ! Que quelqu'un amène ces garçons à l'infirmerie !

Les deux gryffons avancent vers Rusard. Mais aucun des 2 ne semble regretter leur acte. C'est sous les regards incrédules de leurs camarades qu'ils s'avancent fièrement vers leur pénitence. Rusard les amène en salle des professeurs pour écoper de leur sentence. Ils sont silencieux. Le garçon souffre en silence de sa main en sang. Frapper le mur n'était peut-être pas une bonne solution. Il n'a rien fait le mur. Mais vu la force du blond, l'autre serait sans doute tombé dans le coma s'il avait pris le coup.

Lola n'écoute même pas le prof qui leur fait la morale. Elle a éteint son cerveau pour que la gueulante passe plus facilement. Elle demandera à son camarade plus jeune lorsqu'ils seront libres le temps qu'arrive leur retenue. Ou peut-être plusieurs ?

C'est dans le couloir qu'elle se tourne vers Emrys. Son regard sévère s'adoucit.

-Il a raconté quoi ? Je n'ai strictement rien écouté.

Lo' ne regrette pas son acte. Pourtant, ça lui a laissé un goût amer dans la bouche. Elle se serait bien passée de cette histoire. Mais pour une fois, son père sera fier d'elle. Il la grondera, c'est certain. Mais il sera quand même fier de sa fille.

-Tu as une sacrée détente.. Je préfère être dans ton camp.

Elle essaye de détendre l'atmosphère pesante.

-On devrait aller à l'infirmerie pour ta main.. Mais les deux enflures y sont sans doute encore. J'espère que le 3e profite bien de sa vie sauve….

Lola n'est pas très douée en médicomagie. Elle préfère sincèrement éviter de faire quoique ce soit à la main du lion. Prendre la défense de ses amies serdaigle avait vider Lola de toute sa frustration. Maintenant, elle n'attend qu'une chose, c'est se réfugier sous ses couvertures pour éviter tout contact avec les autres.


~594~
Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive



Dernière édition par Lola Klein le Dim 7 Mar - 9:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Emrys Baughan
Emrys Baughan
Gryffondor

Parchemins : 163
Âge : 16 ans (1er avril 2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyJeu 4 Mar - 22:18

 
Emrys & Lola



"Suivez-moi bande de criminels ! Que quelqu'un amène ces garçons à l'infirmerie !"

Emrys leva les yeux au ciel. Toujours aussi nuancé, Rusard le flicard.

Il coula ensuite un regard vers Lola, étrangement silencieuse. La meilleure amie de son presque frère semblait ailleurs, le visage fermé et dur.

Emrys la connaît depuis toujours. À peine plus âgée que lui, elle gravite dans son entourage proche en distillant sa bonne humeur blagueuse et ses petites maladresses adorables. D'ailleurs, son penchant pour les plaisanteries l’avait sans doute élevée au rang de l’élève la plus collée de toute l’école.  

Au fil des ans, Emrys avait été, régulièrement et alternativement, le témoin, le complice et même la victime (consentante ou non) des frasques de la lionne. Parfois les trois dans la même et seule journée ! Quoi qu’il en soit, et à l’instar d’Iva plus récemment, Lola était l’une des rares personnes à avoir su s’attirer immédiatement les bonnes dispositions du gryffon.

C’est pourquoi le gallois était maintenant profondément affligé de la voir aussi éteinte. Il se mordit la lèvre, soucieux. Regrettait-elle d’avoir pris position ? De devoir à nouveau passer par la case retenue ? Il avait envie de lui dire que c’était courageux et louable. Qu’elle ne devait pas s’en vouloir. Qu’elle avait eu raison de défendre ses amies. Que parfois, on devait savoir s’insurger. Qu’il était fier de la compter parmi ses proches.

Mais il se tut.

Parce que, nom d’une gargouille, qu’est-ce qui lui été arrivé ? Il n’avait jamais été autant en colère contre quiconque. Abasourdi, il réalisa qu’il aurait pu tuer ce mec à mains nues si Lola ne l’avait pas ramené sur terre, sorti de sa rage. L’idée que ces paroles ignobles atteignent Fiona et la blesse par la même occasion … Cela l’avait rendu fou.

Pourtant, il n’était pas de nature violente.

En temps normal.

Devant le professeur présent dans la salle ce jour-là, le beau blond ne laissa rien transparaître. Droit, fier et impassible, comme à son habitude. Si on ne voulait pas que les autres nous atteigne, il ne fallait rien leur concéder, n’est-ce pas ? En dépit des conséquences qui s’annonçaient fâcheuses, le 5e année était en paix avec lui-même. L’autre avait reçu la correction qu’il méritait et c’était pour lui l’essentiel. Emrys accepta le verdict sans broncher, tout comme Lola, dont l’esprit semblait s’être fait la malle.

Une fois dans le couloir, le gallois passa une main lasse sur son visage et se pinça l’arrête du nez pour essayer de remettre un peu d’ordre dans ses pensées. Au moins, il n’avait pas été renvoyé. Apparemment, si frapper et ensorceler ses petits camarades pour leur apprendre la vie et le respect n’était pas toléré, balancer des propos puants sur la gante féminine ne l’était pas non plus. Sa main blessée le lançait, des pics douloureux tétanisant ses muscles du poignet jusqu’à l’épaule.

“Il a raconté quoi ? Je n'ai strictement rien écouté.”

Perdu dans ses réflexions, Emrys mit quelques secondes à reprendre pied dans l’instant présent. Il dévisagea Lola un instant. Elle semblait tendue, ses traits marqués par le doute, l’appréhension … et néanmoins une touche de satisfaction. Le gallois esquissa un sourire fatigué à cette observation. Tout en s’adossant au mur de pierre le plus proche, la douleur lui donnant la nausée, le lion lui répondit :

“ Oh … Les remontrances habituelles. Ce qu’il faut en retenir, c’est que nous ne sommes pas renvoyés, ni vraiment inquiétés. On doit simplement faire une retenue pour rédiger une dissertation d’au moins 4 pages sur le thème suivant … ”

Il fixa le plafond pour retrouver la formule exacte du devoir :

“Je crois que c’est … “Est-il légitime de recourir à la violence pour défendre ses opinions ?” Je te laisse deviner la conclusion attendue.”

“Tu as une sacrée détente… Je préfère être dans ton camp.”

Pris de court par cet étrange compliment, Emrys s’empourpra légèrement. Il n’avait pas l’habitude d’être congratulé. Cela le mettait toujours horriblement mal à l’aise. Alors il fit ce qu’il faisait toujours quand les projecteurs étaient un peu trop braqués sur lui, il les redirigea vers son interlocutrice. Se raclant discrètement la gorge, il assura :

“Et, moi, je suis content d’avoir une amie aussi intègre.”

“On devrait aller à l'infirmerie pour ta main… Mais les deux enflures y sont sans doute encore. J'espère que le 3e profite bien de sa vie sauve….”

Emrys ne put que hocher la tête à la proposition de sa camarade. Il sentait des gouttes de sueur froide couler le long de sa colonne. Bien que sa résistance à la douleur soit assez importante, il n’était pas non plus insensible et sa main lui faisait vivre un calvaire. Sentant ses jambes vaciller, il s’invectiva mentalement pour ne pas flancher, puis se dirigea vers l’infirmerie, Lola sur ses talons.









[845]

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Emrys Baughan le Sam 13 Mar - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 134
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyDim 7 Mar - 9:27



Qui me fait préférer l'erreur à l'envie

Emrys & Lola


Lola est tellement éteinte qu’elle n’a même pas remarqué la touche réconfortante de son camarade. Ce n’est pourtant pas lui le plus tactile des deux bien au contraire. Partager entre remords et fierté d’avoir aidé à remettre ces imbéciles à leur place, Lola ne sait pas que laisser apparaître. Et ce qui ressort d’elle est très nouveau.

Quand ils sortent de la salle des professeurs, un semblant de vie reprendre la jeune fille. Elle écoute Emrys avec une attention retrouvée en soupirant. Des mots… C’est la pire retenue que Lola n’ai jamais eue. Elle fronce les sourcils avec une triste tentative de gruger.


-Bien sûr, c’est légitime ! Voilà. 4 mots.
-Pages. 4 Pages Lola. Et ce n’est pas la conclusion attendue.

Elle serre le poing. Sa mâchoire se crispe de nouveau et elle s'efforce de reprendre sa respiration. En quoi, c’est une opinion de défendre ses amis de la méchanceté des autres ? Ils ont été répugnants… C’est une opinion peut-être de dire ce qu’ils ont dit sur nos amies ?

-Intègre… Peut-être.. Je ne sais pas Emrys… T’sais, j’étais djà dans un état de frustration. C’était peut-être une excuse banale pour me défouler.

Qui sait comment elle aurait réagi si sa bonne humeur habituelle guidait ses pensées à ce moment-là. Elle se sent vide pour le moment. Elle ne veut pas penser à ce qu’elle aurait pu faire dans un univers alternatif qui n’existe même pas. Ce qu’elle sait, c’est qu’une disserte l’attend. Elle doit expliquer que ce qu’elle trouve juste est mal.

Si Lola semble ravie qu’Emrys accepte l’idée d’aller voir l’infirmière, elle l’est beaucoup moins lorsqu'elle voit le lion s'efforcer de ne pas montrer sa douleur. Elle va pour l’aider à se maintenir sur ses pieds quand il s'élance à l’infirmerie. Elle soupire et le suit avec résilience. Vu son état, il vaut mieux qu’il soit accompagné.

Lola jette des regards noirs aux autres qui les observent. “Foutez nous la paix bande de débiles…” Lola grince des dents et fixe le dos d’Emrys pour rester focus. Ce n’est pas le moment de prouver qu’elle n’a rien écouté en fonçant dans le tas.

À l'infirmerie, Lola reste dehors. Elle n’a pas besoin de soin, et n’a pas envie de voir les débiles. Elle fait les cent pas devant la porte comme une lionne en cage. Elle ne rentrera pas sans lui. C’est pour le moment la personne qui l’empêche de commettre des conneries. Elle ne souhaite pas l'entraîner donc, elle reste avec lui comme ça, il ne se passe rien.

Emrys sort, et Lola manque de se le prendre alors que dans un mouvement de rotation un peu brusque, elle ne le voit qu’au dernier moment. Du même pas, ils rentrent à la salle commune. Sans tarder, elle devra voir Esther. Elle a besoin de se confier à son amie, mais ça ne sera pas aujourd’hui.

Devant le tableau de la Grosse Dame, Lola murmure le mot de passe et ils entrent avec lenteur. Lola se glisse derrière Emrys. Elle ne veut pas voir les autres. Connaissant les Gryffondor comme si elle y avait passé 6 ans à la fin de l’année, on s’attend à un sacré accueil. Mais comme dans la salle des profs, elle bloque son cerveau aux acclamations. Il n’y a pas de vraie fierté.. Ils ont agi pour la seule raison que des saletés ont été dites sur deux amies aiglonnes. Au moment de se séparer, car la rouge et or à besoin de s’allonger pour être dans de meilleures conditions pour le reste de la journée. Lola se tourne vers Emrys.

-Tu… Tu m’aideras hein…. ?

Il est très proche d’Isaac lui aussi. Il connaît certainement la dyslexie de Lola. Ou du moins, il est au courant qu’elle a beaucoup de mal avec les rédactions. Il l’a souvent vu se prendre la tête avec ses devoirs.

Le jour de la retenue


Lola s’est remise de son état de lavette le jour de la retenue. Avec Esther, elle s’est sentie bien mieux. Mais elle n’a pas encore osé lui en parler. De cette histoire de retenue. Quand Esther lui à proposer d'altérer les couleurs des maisons, elle en a oublié qu’elle venait de se prendre une nouvelle colle. Mais, Esther lui avait vraiment fait du bien sans même le savoir.

L’heure tourne étrangement, vite et lorsque Emrys vient la chercher, il lui semble que la matinée vient à peine d’être terminée. Entre la préparation de leur chef d'œuvre, les cours et les bêtises qu’elle continue malgré tout, la jeune Klein n’est pas sortie de l’auberge.

-Salut Emrys. Ça y est ? C’est l’heure de la punition ?

Elle se saisit de ses affaires et suis le garçon en silence. Avec tout ça, elle n’a même pas réfléchi à ce qu’elle pourrait écrire. Un truc du genre “Il est autant légitime de défendre ses amies contre des sales porcs que de suivre des cours pour apprendre à défendre ses amis contre les forces du mal.”

Elle devrait éventuellement arrêter d’être de mauvaise foi et faire ce qu’on lui demande. Pourtant, elle n’y arrive pas. Cette retenue est débile. Ils devraient être récompensés au lieu d’être punis ! Tout ce que ça semble dire, c’est “insulter les autres, vous n’aurez rien. Par contre, si vous prenez la défense de ceux qui sont insultés, vous serez des criminels ! Si on en croit Rusard.

Devant la salle qui les attend, Lola s’arrête un instant. Isaac n’est pas là. Sérieusement ? Ils n’ont pas collé les trois Gryffondor ensemble ? Lola qui espérait être avec son meilleur ami… Elle soupire et entre à la suite du blond.

Elle s’assoit à côté de lui. Forcément, Lola commence à regarder par la fenêtre. En tapotant la main sur la table, elle murmure.

-Tu as dit qu’il fallait faire UNE dissertation… C’est une à deux ou une chacun, tu crois… ?

Elle fronce les sourcils. C’était évidant, mais ils auraient peut-être pu jouer sur ça pour la faire à deux. Lola considère sa feuille et attrape sa plume. Faisant semble d’écrire, elle dit avec sarcasme :

-Est-ce légitime de défendre ses amies contre des méchants quand on a “défense contre les forces du mal dans le programme scolaire ?”



~1010~
Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Emrys Baughan
Emrys Baughan
Gryffondor

Parchemins : 163
Âge : 16 ans (1er avril 2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptySam 13 Mar - 14:17

 
Emrys & Lola



* Jour de colle *

La perspective de passer la mâtinée en colle rendait Emrys maussade. Il savait bien que les quatre heures dont il avait écopé avec Lola n’était qu’une broutille : avoir pu infliger une bonne correction à ce crétin machiste lui donnait bien plus de satisfaction. Seulement, pour la première fois de sa scolarité, il ne savait absolument pas quoi écrire dans sa dissertation. Il ne manquait pas d’arguments, pourtant … Mais quatre pages pour un sujet qui relevait plus du devoir moral que de la légitimité le laissait déconfit.

Tout en remontant vers la salle commune pour récupérer Lola, il tenta en vain de trouver des contre-arguments ou même ne serais-ce que le début d’un plan. Son esprit changea alors de cap. Il se remémora l’accueil enthousiaste et chaleureux des autres gryffons le jour de l’altercation. Bien sûr, cela l’avait mis mal à l’aise. Les effusions, les congratulations, les sifflements admiratifs ou les tapes dans le dos … Tout cela, ce n’était pas vraiment sa tasse de thé. Il avait d’ailleurs rapidement mis fin aux épanchements. Cependant, le soir, quand il y avait repensé, allongé dans son lit et les yeux rivés au plafond, une petite étincelle de fierté et de reconnaissance l’avait envahi.

“Salut Emrys. Ça y est ? C’est l’heure de la punition ?”

Ayant fait tout le chemin depuis la Grande salle machinalement, perdu dans ses pensées, Emrys sursauta légèrement quand Lola l’interpella. Secouant légèrement la tête pour se reconnecter à l’instant présent, il répondit avec douceur :

“Oui. Allez, courage, ce n’est que quatre petites heures.”

Il savait que pour sa camarade le problème était tout autre et qu’avec sa dyslexie une dissertation tenait plus d’une épreuve de force que d’une banale retenue. À chaque fois qu’il repensait à sa petite voix hésitante et préoccupée lui demandant son aide, Emrys se maudissait de ne pas l’avoir empêchée de participer au règlement de compte. Sans son coup de sang, elle n’aurait pas été collée, n’aurait pas à faire ce devoir et ne se retrouverait pas autant en difficulté.

“Ne t’inquiètes pas. Tu vas très bien t’en tirer. Je suis là. Je ne te lâche pas.”

Le 5e année espérait que cela suffirait à la réconforter. Durant tout le temps que dura le trajet jusqu’à la salle des professeurs, il coula vers elle des regards soucieux. Ce n’était pas lui, taiseux devant l’éternel qui allait l’obliger à sortir de son mutisme, mais cela le rendait chafouin que sa Lola, éternel rayon de soleil, soit aussi maussade que lui.

Dans la salle, plusieurs autres élèves étaient déjà installés, sortant plume et parchemins. Les trois tocards n’en faisaient  heureusement pas parti, mais Emrys, qui s’attendait à y trouver Isaac, fut légèrement pris de court. Le soupire, bien que discret, de Lola dans son dos lui confirma que la jeune fille était aussi déçue que lui.

Une fois installé, Emrys déroula son parchemin et voulu attaquer bile en tête en listant tous les arguments qui lui passaient par la tête. Seulement, malgré l’administration d’une bonne dose de Poussos pour ses phalanges en miettes, sa main continuait d’être douloureuse et enflée. Lola, quant à elle, ne semblait ni inspirée ni décidée à travailler.

“Tu as dit qu’il fallait faire UNE dissertation… C’est une à deux ou une chacun, tu crois… ?”

Emrys pouffa discrètement, un léger sourire étirant ses lèvres. Lola et sa manie de faire plier les consignes et les règles selon son envie ou son besoin du moment… Le gallois la reconnaissait bien là. Il n’eut pas besoin de répondre, puisqu’elle connaissait très bien la réponse à sa question.

“Est-ce légitime de défendre ses amies contre des méchants quand on a “défense contre les forces du mal dans le programme scolaire ?”

Arrêtant un instant de prendre des notes qui, si on voulait être réaliste, tenaient plus à des gribouillis qu’à de véritables mots, Emrys la regarda. C’était une vraie question. Si leurs amies avaient été attaquées par une créature magique, ils ne seraient pas là entrain de disserter. Y a t’ils des maux plus acceptables que d’autres ?

“Je trouve ta réflexion intéressante. Néanmoins, c’est de la violence dont nous sommes censé juger la légitimité... ”

“Et dans une école, quelle que soit la cause derrière l’acte, la violence ne peut pas être légitime, Lola … ” songea t’il, avec amertume.

[750]

Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Emrys Baughan le Ven 19 Mar - 18:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 134
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyMar 16 Mar - 19:35



Qui me fait préférer l'erreur à l'envie

Emrys & Lola


Lola essaie de se convaincre qu'ils ont mal agi. Elle regarde Emrys prendre ses notes alors qu'elle n'a même pas commencé à se mettre au travail. À ce rythme, elle va avoir le droit à une nouvelle retenue pour remplacer celle-ci. Elle ne peut pas se le permettre cependant. Esther compte sur elle pour leur œuvre d'art.. Elles ont bien avancé pour la préparation des idées, mais il y a tellement de choses à réfléchir. La Gryffonne ne veut pas laisser son amie tout faire seulement. Un coup de coude la fait revenir là où elle est censé être. C'est-à-dire pas avec Esther, mais avec Emrys.

La réflexion d'Emrys lui fait comprendre qu'elle devrait vraiment se mettre au travail. Il est gentil avec elle. Lola n'est pas sûre qu'elle se supporterait comme ça.

-Tu as raison.. En fait, il faut écrire le contraire de ce qu'on pense.

Elle regarde sa feuille vide. Après un moment d'hésitation, elle entame enfin la rédaction de son foutu devoir de retenue. Son écriture est brute mais assez jolie pour être lisible. Enfin lancée, elle arrive à trouver des arguments. Elle reste dans des mots simples qu'elle connaît bien.

En grande réflexion sur ce qu'est la violence, elle se caresse le bout du nez avec sa plume. C'est assez paradoxal. Ils ont quatre heures. Une page par heure ça doit être faisable quand même. Bon d'accord, elle a perdu bien une vingtaine de minutes à ronchonner comme une gosse.

"Il y a toujours une alternative non-violente pour régler les problèmes. Comme par exemple aller voir un professeur"

Lorsqu' elle a des doutes, elle regarde son ami, avec inquiétude. Même s'il lui a promis de l'aider, elle ne veut pas le déranger. Pourtant, il lui répond toujours avec une patience qui rassure Lola.

Après avoir écrit une bonne partie de sa dissertation, elle se masse le poignet. Si seulement, c'était possible de laisser la plume écrire toute seule.. Il y aurait sans doute moins de fautes et elle pourrait simplement dicter. L'anglo-Allemande pose son outil d'écriture en soupirant. Elle observe le ciel. Qu'est-ce qu'elle aimerait avoir un balai et filer par la fenêtre… Mais si elle fait ça, elle sait qu'elle n'a plus intérêt à revenir. Elle serait aussitôt renvoyée.
Avec Esther, elles ont prévu le meilleur coup qu'elle aurait pu rêver pour finir en beauté sa dernière année avec sa serpentard. Qu'importent les punitions qu'elle va recevoir, ça sera son meilleur coup.

-Emrys.. ? Sincèrement… Tu crois qu'on a mal agi ? Je veux dire… j'ai l'impression d'écrire ma lettre de condamnation pour la prison. "La violence est un acte répréhensible qui peut avoir des conséquences drastiques si la victime souhaite porter plainte. Même si la conséquence est pire que l'acte, c'est ce dernier qui sera coupable." Bon sang, on n'a tué personne.. Bon, d'accord. Tu n'es pas très bon en chirurgie plastique, mais..

-Klein. Tu veux le triple d'heure avec en bonus le devoir une dissertation sur" si je continue de parler pendant ma retenue, je risque de finir l'école avant la fin de l'année "? Tu as le droit de demander de l'aide, mais pas de discuter. C'est compris ?

Lola se replonge dans sa punition en soupirant. Vivement que ce soit fini..

Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Emrys Baughan
Emrys Baughan
Gryffondor

Parchemins : 163
Âge : 16 ans (1er avril 2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyVen 19 Mar - 18:31

 
Emrys & Lola



En posant sa copie sur le bureau du surveillant, Emrys souffla. Sa main le tirait atrocement. Alors que ce dernier rangeait sa copie avec celle de Lola, non sans avoir haussé les sourcils devant les diverses ratures, astérix et autres corrections qui les jonchaient, le gryffon sortit dans le couloir d’un pas nonchalant.

Secouant sa main pour faire cesser les tiraillements douloureux, Emrys grinça des dents. Quoi qu’on en pense, ce n’était pas rien de remplir quatre pages de dissertation quand, à peine deux jours plus tôt, la main censée les écrire se retrouvait en miettes. Il marmonna pour lui-même qu’il penserait à prendre une plume à papotte si l’occasion se représentait. Non pas qu’il souhaitait absolument réitérer l’expérience … mais pour Fiona, il aurait pu se jeter d’une falaise s’il l’avait fallut.

Abasourdi par cette nouvelle prise de conscience, Emrys s’arrêta brutalement. Inévitablement, Lola le percuta de plein fouet. Cela coupa court à ses réflexions et il se tourna vivement vers elle pour s’excuser.

"Pardon, Lola. Je pensais à autre chose. Excuse-moi. Tu ne t’es pas fais mal, au moins ?"

Heureusement son amie n’avait pas l’air contrariée, mais plutôt soulagée et contente d’être enfin sortie de cette retenue. Le gallois savait bien que, pour elle, ces quatre heures avaient été interminables. Pourtant, elle avait tout donné et s’était battue comme une lionne pour réussir à tenir les délais et rendre une copie acceptable. Bien qu’il ait dû la guider à quelques reprises, la jeune femme s’en était sortie admirablement bien. Il était fier d’elle et le lui dit.

L’instant d’après, alors qu’ils prenaient la direction de la grande salle pour déjeuner, Emrys replongea dans ses pensées. Bon. Alors comme ça, il pourrait sauter d’une falaise pour Quincy sans sourciller ?

Ceci étant pour Isaac ou Lola aussi. Ce n’était pas bien significatif. À ceci près qu’il avait aussi très envie de l’embrasser, qu’elle habitait la plupart de ses rêves et parfois de façon très … Il s’empourpra violemment … Bref. Pour couronner le tout, il avait cassé la gueule d’un con qui lui avait manqué de respect. Cela devenait compliqué de nier l’évidence, même avec toute la bonne volonté du monde.  

Emrys s’arrêta de nouveau, prenant garde cette fois à ce que Lola puisse l’éviter et commença à se mordiller la peau du pouce, complètement défait. Il était devenu complètement accro à cette fille. Bien sûr, le gryffon était incapable de dire précisément quand ça avait commencé et encore moins à quel moment c’était devenu aussi profond mais le résultat restait le même.

Fiona Quincy avait son cœur en jouissance exclusive.

Sentant la panique le gagner, il se laissa choir sur un banc de pierre du couloir, les jambes coupées. Lola, qui s’était arrêté, le dévisageait et semblait soucieuse. Passant la main sur son visage, la seule chose qu’il trouva à lui dire fut :

Lola …

L’émoi fit mourir le reste sur ses lèvres. Il inspira profondément et recommença d’une voix à peine plus affirmée :

"Lola, s’il te plaît, si Fiona t”interroge… au sujet de ce qui s’est passé ... ne lui dis pas que c’est à cause d’elle. Ou plutôt que c’est pour elle … que je me suis battu."

Sa voix était cassée et rauque, presque tremblante. C’était pathétique. Fiona Quincy avait le don de le rendre lamentable. Dès qu’il s’agissait d’elle, il devenait une véritable chiffe-molle. Un des effets indésirables des sentiments amoureux, présuma t’il. Il regarda ses mains, tentant de trouver la meilleure façon d’expliquer sa requête.

"C’est compliqué entre nous. Si elle apprend que je me suis battu pour son honneur …"

Il planta un regard déterminé dans celui de la lionne :

"Je ne voudrais pas qu’elle se méprenne sur mon geste … Tu comprends ?"

[664]


Codage par Libella sur Graphiorum


Dernière édition par Emrys Baughan le Ven 26 Mar - 20:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 134
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] EmptyDim 21 Mar - 7:52



Qui me fait préférer l'erreur à l'envie

Emrys & Lola


Lola inscrit le point final avec un soulagement manifeste. 4 pages. Pas une de plus. Jamais elle n'a écrit autant. Ses cours sont majoritairement des tableaux. Là, il n'y avait que des lignes. Sa main pas habituée souffre, mais quand elle voit celle d'Emrys, elle préfère garder ça pour elle. Le lion à écrit avec la main qu'il s'est écrasé sur le visage de l'autre abruti. Elle sourit au surveillant de la colle en sortant.

Quand la porte se ferme, Lola est soulagée. Même les Buses étaient moins longues. Ou du moins, elles ont semblée moins interminables. Lola marche derrière Emrys, car des attroupements l'empêchent d'être à côté de son ami. Elle repense à ce que lui a dit Esther. Sur le fait d'être en retenue et de préparer un nouveau coup. C'est vrai que ce n'est pas forcement très intelligent, mais elle va se tenir à carreau pour le reste de l'année. Enfin.. Si sortir de la tour des Gryffondor la nuit pour s'infiltrée dans toutes les autres salles communes, c'est être sage, qu'est ce qui signifie faire des bêtises pour Lola ? On se le demande hein.

Elle n'a pas le temps de remarquer son camarade s'arrêter et lui fonce dedans. Sa tête cogne le dos du Gallois et un "aie" de surprise lui échappe. Elle n'a pas eu mal non, c'était simplement une réaction, suite a son retour dans le moment présent.

-Non, je n'ai pas eu mal. J'étais aussi perdue dans mes pensées. J'étais en train de me dire qu'il serait bien que j'arrête de venir dans cette salle. J'aime bien, c'est ma seconde maison de l'école, mais quand même. Tu sais... Depuis la retenue que m'a donnée Londubat, j'éprouve le sentiment que je sais enfin ce que je veux devenir. Sauf que c'est vraiment incompatible avec les bêtises...

Emrys n'est pas vraiment au courant de cette retenue, alors Lola lui explique. Elle devait assister le professeur de botanique. On lui a confié Itachi Summers, un jeune poufsouffle. Elle a vraiment adoré cette expérience. Elle sourit en comprenant qu'il vennait de lui dire qu'il était fier d'elle d'avoir réussi.
- Oh.. Merci, je suis contente aussi d'avoir réussi... Bref, voilà.. J'aimerais devenir Professeur d'Arithmancie. Ici, à Poudlard. J'en ai encore parlé à personne, je n'aimerais pas que ça se sache pour le moment.. Même.. Même Esther n'est pas au courant alors que je sais qu'elle sera prête à m'encourager pour réussir.

En direction de la grande salle, Lola se place à côté de son ami. Il sont de nouveau silencieux. Et perdus dans leurs pensées. Lola à peur, peur d'être virée de Poudlard maintenant qu'elle envie d'y rester après sa scolarité. Les aspics passés, elle se voit déjà assistée le professeur d'Arithmancie et...

Emrys s'arrête de nouveau brusquement. Lola le regarde avec inquiétude. Le rouge est soudainement dans un état de malaise profond. Son visage exprime quelque chose que Lola n'a jamais vu sur le gryffondor. Il est devenu plus pâle qu'elle, et semble au bort de tomber dans les pommes. Ce n'est quand même pas sa main si ?
Elle va pour le maintenir, mais le garçon se laisse tomber mollement sur l'un des nombreux bancs en pierre. présent autour d'eux. Lorsque son prénom est tout juste murmuré, Lola serre les dents. Qu'est-ce qui se passe. Qu'est-ce que la lionne à loupé ?

Dans un élan, elle s'assoit à côté du Gryffon et passe sa main dans le dos. Mais le reste de sa phrase laisse l'anglo-Allemande incrédule. Pourquoi.. Pourquoi il se met dans cet état pour Fio' ? Ne sachant pas quoi dire, elle attrape le garçon et le serre contre elle. Lola est très tactile, surtout avec ses amis, et parfois quand l'émotion est trop forte, elle perd ses mots. N'ayant aucun sentiments amoureux pour lui, le garder dans ses bras n'a rien d'étrange pour Lola. Elle réconforte un ami qui n'arrive pas à aligner deux prhases sans que ses mots soient hachés.

-Emrys...

Elle relâche le garçon et l'observe alors qu'il reprend la parole, en regardant ses mains. Puis continue en plongeant ses yeux dans ceux de la brune. Elle ouvre la bouche et la referme. Elle ne peux pas lui promettre que Fio ne va pas l'apprendre... Ce n'était déjà pas spécialement prévu qu'elle en parle à Fiona, alors de toute manière, cette promesse sera facile à tenir.

-Emrys.. Il y a avait des gens autour.. Je peux te promettre de rien lui dire, mais pas que les autres n'ailles pas le faire. Tu sais, les rumeurs dans une école..

Elle repense à celle qui a détruit le couple d'Esther et de Tony en soupirant. Et serre les dents. Non, vraiment. Les rumeurs ici sont mortelles. À quel moment les gens sont assez cons pour croire qu'Esther était sortie avec Tony pour embêter son père ? Esther ? D'accord, elle n'aime pas les histoires à l'eau de rose. Mais quand même ! Elle aimait sincèrement Tony... Et Tony... Tony... Lors du bal de Noël, il n'était clairement pas le plus heureux du monde. Bien au contraire. Au moins, personne n'a réussi à cassé leur amitié, et Lola est contente de voir qu'ils sont de nouveau amis.

-Il vaut mieux qu'elle l'apprenne par toi, Emrys. Tu as vu ce que les rumeurs ont fait à Tony et Esther ? Et Graham qui s'amuse a en lancer sur Isaac ? Non, vraiment, j'ignore pourquoi elle se m'éprendrait sur ton geste, mais il vaut que ce soit ta bouche qui explique ce qui s'est passé. Sinon ça risque d'être pire.

Lola ne sait pas du tout quelles conneries, les gens pourrait inventer à Fiona. Mais elle est certaine que ça ne sera pas bon du tout. Et Lola n'a pas envie d'avoir un Emrys brisé sur les bras. Car vu comment est son état actuel, une rumeur qui se repend comme une traînée de poudre, ne va pas vraiment arranger le garçon.

-Rappelle-toi, il y a Ciara. Tu n'as pas défendu QUE Fio'. Pourquoi elle interpreterai ton geste d'une manière autre que ce que tu as fais ? Défendre deux filles des connards ?

Lola se doute qu'il y a quelque chose entre eux. Si c'est "Compliqué, il y a forcement quelque chose. Et elle connaît Emrys depuis qu'il traîne avec Isaac. Jamais il ne s'est mis dans cet état pour quelqu'un. Mais elle ne veut pas poser de questions. Elle ne veut pas partager un secret. Et ça ne la regarde pas. Elle n'est pas vraiment friande de ragots. Si le Gryffondor veut lui parler, il le fera. Mais s'il ne le fais pas, elle ne s'en vexera aucunement. Et elle ne veut pas braquer Emrys. Il n'ai déjà pas dans son assiette...

-On va manger ? Peut-être qu'on refléchira mieux le ventre plein.

Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty
Ξ Sujet: Re: Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]   Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola  [Topic terminé] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui me fait préférer l'erreur à l'envie X Lola [Topic terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: