AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-25%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur APPLE Airpods 2 avec boitier de charge
135 € 179 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Esther Foster
Esther Foster
Serpentard

Parchemins : 333
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyLun 1 Mar - 14:38


Rencontre enneigéEsther & EdwardL'hiver des 17 ans d'Esther, un ami de longue date pris contacte avec elle, Oscar Pierce. Oscar et Esther se sont rencontrés un peu par hasard dans les couloirs de Poudlard alors que la jeune fille cherchait son chemin en première année et jusqu'à ce que le Poufsouffle quitte l'école, il avait le rôle de grand frère de substitution pour Esther. C'était bien la première fois que la jeune fille avait une image de grand frère sur laquelle se reposer et si elle se montrait un peu méfiante, surtout pour la forme, cette façade ne tient pas bien longtemps.

Quand le Poufsouffle termina sa scolarité, Esther lui fit promettre de ne pas totalement disparaître de sa vie, alors pendant les années qui suivirent, Oscar lui envoya des lettres pour lui parler de sa vie, ses amis et pour offrir à la demoiselle l'occasion de faire de même. Des lettres d'anniversaires arrivaient avec quelques jours d'avances, parfois avec un bonbon. À son dix-septième anniversaire, elle répondit à sa lettre d'anniversaire en disant qu'elle avait à présent l'excuse de sa majorité pour avoir plus de liberté et serait donc plus disponible si le Poufsouffle voulait voir à quel point sa petite protégée avait grandit. Bien sûr, elle ne s'attendait pas forcément à être prise au mot, encore moins l'hiver même.

Dans sa lettre, le jeune homme lui proposa de passer l'un de ses week-end de libre avec ses amis et lui, lui garantissant que ses amis en question était totalement digne de confiance et qu'il risquait de neiger ces jours-là. Bien sûr, il savait toujours comment convaincre le coté enfantin d'Esther et elle accepta de venir.

Le jour venu, elle en profita d'être tôt debout pour travailler sur ses enchaînements, l'un des pas lui posais encore problème et elle voulait pouvoir le maîtriser pour la reprise de Sterne. Malheureusement, Esther avait pris la mauvaise habitude de se perdre dans son travail et quand elle arriva enfin à faire cet enchaînement sans trop de mal, elle n'avait plus qu'une heure pour se préparer et partir. Elle prit une douche rapide avant de se préparer tout en évitant Eulalie avant de prendre la porte. Si Eulalie était au courant que sa fille ne serait pas là de la journée, cette dernière n'avais pas pour autant envie de devoir expliqué ou elle allait. Elle arriva à peine au point de rendez-vous, qu'elle entendit la voix de son ami.

-"Attendez, il nous manque quelqu'un."
-"Oscar!" Esther courus vers le petit groupe pour éviter de se mettre plus en retard qu'elle ne l'était et dérapa sur une flaque d'eau glacée. De façon assez miraculeuse, elle finit par maîtrise la fin du dérapage et atterrit sur une parcelle de neige sans avoir l'air trop idiote. Elle regarda du sol au groupe et à nouveau au sol pendant quelques instants, les yeux écarquillés et appréhensif avant de reprendre sa contenance et de sourire au groupe. "Atterrissage réussi, bonjour."

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Danseu10Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Club_d10


Dernière édition par Esther Foster le Mar 2 Mar - 16:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Indépendant

Parchemins : 454
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 14


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyMar 2 Mar - 14:31



Rencontre enneigée..
Feat Esther


Edward soupire longuement. Qu'est-ce qui lui a pris d'accepter ? Oscar a de drôle idée des fois. Une balade ? Par un froid pareil ? Il fronce les sourcils ce qui lui donne un drôle d'air. Le soleil tape dans des yeux leurs donnant une teinte noisette. Il fixe longuement son ami heureux de cette sortie.

-Tu ne les regretteras pas, Eddy !
-Ne commence pas à m'appeler comme ça.
-D'accord Murphy.. Mais c'est génial que tu sois là !
-Si tu le dis. Ton amie. Elle s'appelle Esther, c'est ça ?
-Oui, elle est à serpentard.
-Tu dis ça comme si j'en avais quelque chose à faire de sa maison à l'école.
-Sois sociable pour une fois s'il te plaît.
-On verra. Mary vient aussi ?

Oscar lui confirme que leur amie viendra. On ne sépare pas le trio aussi facilement. Après un long dilemme qui dura presque une heure, Edward se décide à abandonner ses costumes et emprunte des vêtements moldus à Oscar. Il se sent ridicule dans son manteau bleu, un pull jaune et l'écharpe à carreaux noir et rouge. Il n'a pas réussi à retiré son pantalon de costume noir.

-Non. Je ne mettrais pas ça aux pieds.
-Mais Ed ! Tu vas bousiller tes chaussures ! C'est toi qui vois, mais je te conseille vivement ces bottes. Tu me remercieras.

Il accepte avec une frustration non dissimulée. Oscar rigole, fier d'avoir obtenu la capitulation de son meilleur ami. Mary arrive alors qu'Edward est en train de boire une tasse de thé.

-Comment vont mes deux amants !?
-Mary, bonjour.
-Et bien heureusement que je viens. La jeune Foster risque d'avoir peur face à cette tête de déprimer. Edward. Souris un peu ! On va s'amuser, pas enterrer quelqu'un.

Edward force un sourire pour faire plaisir à la blonde. Fière d'avoir obtenu ce qu'elle voulait, elle embrasse les joues des garçons avec un mouak sonore.

-Du coup, tu nous amènes dans tes plaines d'Écosse enneigées ?
-Oui, on passera par Inverness. Je réserve l'île de Skye pour l'été. C'est bien plus joli.

Le trio prend des manteaux chauds sous le bras. Edward hésite à voler un livre ou deux, mais le regard de ses amis l'en dissuade. Après avoir sorti sa voiture du garage, l'ancien Serpentard soupire.

-Et tu lui as donné rendez-vous où ? Directement à Inverness ?
Edward commence à aller dans sa Nissan, mais arrête son mouvement aux paroles de l'ancien Poufsouffle.
-Non pas du tout ! Attendez ! Il nous manque quelqu'un ! …

C'est alors qu'une jeune fille entre dans le champ de vision des trois sorciers.
-Oscar !
-Esther! Content de te voir..
Le reste de sa phrase se noie dans le vide alors qu'une plaque de glace se trouve sur la route de l'arrivante. Elle glisse jusqu'à ce que la neige arrête sa presque chute.

-Ma chérie ? Tu n'as rien de cassée ?
Mary accourt vers la jeune serpentard avec un air inquiet. Edward, lui, lance un regard meurtrier à Oscar.

-Sérieusement ? On dirait Louve.. Et encore que ma chouette sait marcher..

-Murphy. Tu as dit que tu serais sociable.
-Que je vais essayer de l'être. Tu as prévu de la patinoire ? Elle s'entraîne ?
-Peut-être bien…
-Esther, comment vas-tu ? Ne fais pas trop attention à l'autre. C'est Edward, le taciturne qui m'a sauvé.

-Bonjour. Je ne suis pas taciturne. Et j'aurais peut-être mieux fait de ne pas le sauver de ces imbuvables sangs purs. Au moins, il ne me forcerait pas à me joindre à vous aujourd'hui. La petite blonde, c'est Mary. Mary, je te serais reconnaissant de ne pas dire des bêtises à cette fille.

-Je vais me gêner tien. Oscar ? Tu lui as dit où nous allons ?
-Ce matin, on va à Inverness. La ville est magnifique ! Il y a un parc super. Ça fait longtemps que je n'y suis pas allé. C'est pour ne pas trop dépayser notre Londonien. On mangera là-bas. La patinoire sera sans doute ouverte si ça vous dit ?

-Tu n'as pas peur de la vitesse ? Je te présente ma voiture. Normalement, elle est équipée pour la course, mais j'ai retiré les arceaux pour avoir plus de place derrière. Oscar ? Tu lui as dit, j'espère ?
-Euh ? Esther je t'ai prévenu qu'Ed roule vite ?
-Rouler vite est un euphémisme, Pierce. Sérieusement ? Tu préfères monter là-dedans ou transplaner ?


Edward fixe la jeune fille. Il a envie de rouler, mais si l'amie d'Oscar préfère un moyen plus rapide, il ne s'en vexera pas trop.



made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Hibou_11


Dernière édition par Edward Murphy le Mer 3 Mar - 11:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Serpentard

Parchemins : 333
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyMar 2 Mar - 18:21


Rencontre enneigéEsther & EdwardLa petite blonde courut vers Esther, beaucoup plus inquiète que nécessaire et posa ses mains sous les avants-bras de la brunette. Cette dernière tentait vraiment de réprimer un sourire, mais ce n'était pas très concluant. Elle trouvait la réaction de la blonde adorable. Certes, la réception était légèrement bancale, mais elle allait tout à fait bien et avait déjà réussi à se sortir de situations bien pires qu'une plaque d'eau glacée. -"Ne t'en fait pas, tout va bien. Heureusement que j'ai de la pratique, je ne l'avais pas vu venir celle-ci." Lui répondit la plus jeune sur le ton de la plaisanterie. Elle en profite pour faire un signe de la main à Oscar à la seconde ou la demoiselle lâche son bras, signe qu'elle l'avait bien entendue avant son entrée en scène quelque peu remarquée. La demoiselle a coté d'elle penche la tête vers le reste du groupe et Esther hoche la tête. Au moins, comprendre la blonde était simple, ce qui, apparemment, ne serait pas forcément le cas de l'autre inconnu de l'équation.

Elle approcha Oscar et le prit rapidement dans ses bras avant de le relâcher et de faire un pas en arrière. Naviguer la ligne entre politesse et amitié était un peu compliqué pour la demoiselle, alors dès qu'elle le pouvait, elle oubliait les manières l'espace d'un instant. Il lui demanda comment elle allait avant que le petit groupe commence à enchaîner les questions, remarques et taquineries. Ensuite, elle prit le temps de répondre a la rafale, plus au moins, méthodiquement. -"Je vais bien. Navrée pour le retard, j'étais en plein entraînement et j'ai perdu la notion du temps. Tu as prévu de passer par la patinoire? Je n'étais pas au courant." Le sourire qu'elle offrait au bonjour de l'homme devant elle était purement poli, contrastant complètement avec le sourire qu'elle avait auprès de la blonde, Mary, qui se tenait toujours à coter d'elle. "Non, non, il a raison, il est pas taciturne... Une personne taciturne m'adresserait à peine la parole... Mary! Oscar ne m'avait pas dit que tu étais très belle. Raconte-moi tout ce que tu veux, je suis toute ouïe."

La perspective d'un parc était toujours la bienvenue pour la demoiselle, et même l'idée de la patinoire ne lui déplaisait pas. -"Je n'ai rien ni contre la patinoire, ni contre la voiture, du moins, tant que je n'ai pas à prendre la place du mort." C'était taquin et léger comme remarque et Mary eu un hoquet amusé. Esther elle-même voyageait souvent en voiture étant petite. C'était un peu le moyen le plus simple d'arriver dans une école moldus. Pas qu'elle ait souvent été dans une voiture depuis qu'elle était entrée à Poudlard cela dit, mais Esther pouvait survivre a tout tant qu'elle avait de la musique pour guider ses pas, ou dans ce cas précis, son trajet. Ce qui lui rappela....

-"Il y a juste une petite chose... J'ai tendance à chanter en voiture. Enfin, pas qu'en voiture, mais si c'est un souci, vaudrait mieux que je le sache maintenant." Elle hocha la tête en souriant avant de monter à l'arrière avec Mary. Cette dernière se pencha vers la brunette avant d'attacher sa ceinture. -"Entrainement?" Esther s'attacha avant de répondre. -"Je fait partie de Sterne a Poudlard. L'une des membres m'a montré un enchaînement juste avant les vacances, mais elle est douée en breakdance, moi c'est plus le modern jazz, le ballet et le swing, donc j'ai un peu de mal à suivre parfois. J'ai fini par réussir ce matin, cependant."

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Danseu10Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Club_d10
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Indépendant

Parchemins : 454
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 14


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyMer 3 Mar - 11:40



Rencontre enneigée..
Feat Esther


Edward hausse un sourcil étonné. La nouvelle lui donne un point.
-Ah ! T'as vu ? J'ai raison.

Il se prend une tape sur l'épaule de la part d'un Oscar souriant. Si Edward a raison même quand il a tort, son ami n'est pas mauvais perdant et accepte la défaite. Les hommes s'échangent un regard complices et un sourire étire les lèvres d'Edward pour la première fois depuis le réveil.

-On prendra 3 pauses sur l'autoroute. Je suis le seul à avoir le permis.
-De toute façon, tu ne laisserais pas ton propre meilleur ami toucher à ton précieux volant.
Il ignore la remarque de l'écossais.

-Tu peux chanter du moment que j'entends les ronronnements de ma voiture. J'en ai besoin pour les changements de vitesse.

Le regard moqueur de Mary qu'il voit dans le rétroviseur central le laisse de marbre.

-Esther ? Tu as des préférences musicales ?

-Sterne ? Tu t'y plais ?
-Attachez-vous comme il faut. Mary ? S'il te plaît ta ceinture.
-J'ai confiance ! Je ne..
-Ta ceinture. Ta confiance, tu la ranges. C'est une règle d'or quand on rentre dans cette voiture. Sinon tu sors et tu vas seule à Inverness.
-D'accord avec Murphy.
-Tu t'y mets Oscar ? Bon d'accord…

Et deux points pour Edward. Il vérifie que tout le monde est attaché. Darde un regard sur Mary.

-Esther si jamais elle se détache, je donne un coup de frein. J'espère qu'elle n'osera pas. Ou que tu n'es pas malade en voiture. Si jamais je vais trop vite pour toi, dit le. Je préfère ralentir à devoir changer les sièges.

C'est surtout une menace pour Mary. Pas pour la plus jeune d'entre eux. Il vérifie que la brunette a compris et démarre. Son sourire s'agrandit quand le moteur chantonne.

-prêt et prêtes ?

Et Edward part. Il roule tranquillement les rues de Londres. Oscar met le GPS.

-Je dois vraiment écouter la voix de ce truc ? Je sais comment on va en Ecosse Oscar.

Il éteint en soupirant. Le poste dévoile une des choses qu'adore le sorcier. C'est linkin Park qui passe. Edward apprécie ce groupe moldus. Il est allé les voir en concert deux ans auparavant. Il en garde de très bons souvenirs. Il s'adresse aux filles.

-Je laisse juste cette chanson après, on met ce que vous voulez.


Sortir de Londres le matin est long mais lorsqu'ils sortent enfin sur l'autoroute, la vitesse augmente avec douceur. Il se retient de ne pas partir trop fort pour ne pas effrayer Esther. Les deux autres connaissent la conduite du sang-mêlé. Les paysages défilent à vive allure.
Edward écoute d'une oreille les demoiselles à l'arrière. De l'autre, il surveille le bruit de son moteur.
Oscar pique rapidement du nez bercé par route. Le brun lance des regards à son ami. Il le connaît assez bien pour savoir qu'il va devoir agir. Ça ne tarde pas. D'un geste vif et doux, il rattrape la tête molle de son voisin et la repose délicatement sur le dossier. Poussant doucement l'épaule pour que l'homme endormi se cale contre la fenêtre, il sourit quand Oscar se blotti comme un gosse.

Contre toute attente, les chants des filles ne sont pas si désagréables et Edward se surprend à tapoter sur son volant. Il ralentit la vitesse pour permettre à Esther et Mary de voir.

-Les filles, regardaient sur la droite. Deux avions font des figures aériennes.


[...]

Trois heures de route après, Edward prend la sortie de la première aire d'autoroute. Il se gare et pousse un long soupir. Il se masse les tempes et observe Oscar.

-Princesse, on est arrivé.
-Hein quoi déjà ? Il baille, se redresse et regarde dehors. Tu te moques de moi ?
-Oui. On prend une demi-heure de pause. Ceux qui sont absents rentrerons tout seul. Hein Mary ?

Edward abandonne ses amis et part seul faire un tour. Pendant sa pause, il a besoin d'être tranquille. Ses deux acolytes le savent, ils prennent donc Esther avec eux pendant que le pilote sorcier, mains dans les poches, part vers le petit bosquet.
Quand la pause est finie, ses amis l'attendent à la voiture. Il sourit.

-On est reparti pour 3 heures. Esther ? Ça va ? Pas trop inquiète par ma conduite ?



made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Serpentard

Parchemins : 333
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyJeu 4 Mar - 9:19


Rencontre enneigéEsther & Edward D'autres questions suivirent, mais Esther regardait Mary, attendant qu'elle attache sa ceinture. Petite, Eulalie insistait beaucoup sur cette règle et à force, c'était devenu automatique. Elle n'avait jamais vraiment aimé ça étant enfant, car la ceinture arrivait à sa gorge et ça la mettait mal à l'aise, mais avec sa taille actuelle, elle ne semblait plus du tout avoir ce problème. Quand les deux a l'avant insistait pour qu'elle s'attache, Mary posa un regard sur la brune, espérant qu'elle intercède en sa faveur, mais la brunette secoua la tête. -"Te tourne pas vers moi, je suis de leur côté. Edward pourrait être le meilleur conducteur du monde, mais il ne peut pas contrôler la conduite des autres. Navrée Mary." Elle sortit un caramel de son sac et l'offrit à Mary avec un clin d'œil avant de répondre aux questions qu'elle avait éludées pendant quelques instants.

-"Coté musique, je suis plutôt éclectique, mais on peut jamais vraiment se tromper avec du rock, si?" Elle demandait pour la forme. À ses yeux, on ne pouvait pas se tromper avec du rock, surtout si ce rock venait de notre enfance et Esther avait grandit avec pas mal de rock. Esther repose son sac à ses pieds avant de poursuivre a l'attention de Mary. "Y a plutôt intérêt que je m'y plaise, c'est le premier club que j'ai rejoint. Ils m'ont fait découvrir l'électro swing il y a deux ans et j'ai passé les six mois qui ont suivi a ne danser que sur ça." -"Oh, quels autres clubs a tu rejoins?" -"Le club de duels." Mary pouffe de rire, ce qui fait sourire la brune. La blonde a l'air de beaucoup l'apprécié, une chose de moins dont elle doit se soucier. Après tout, elle est venue pour passer un bon moment et revoir Oscar, ce serait bête d'en faire un moment désagréable pour tous.

Edward, l'équation imprévisible dans ce paysage, s'adresse a elle et elle a tôt fait d'assurer que tout irait bien. -"T'en fait pas pour tes sièges, je suis à l'aise en voiture." Oscar ose un regard dans le rétroviseur en direction de la brune avant de se tourner vers son ami. -"Prend les descentes." -"Oscar!" Mais le brun se contente d'en rire. Il y a une seconde de vide, mais quand aucun des deux ne développe le propos, le conducteur demande si tout le monde est prêt à partir et les passagers répondent à l'affirmative.

Esther a tôt fait de se perdre dans la musique et d'arrêter de répondre de vive voix. Elle hoche la tête ou sourit pour montrer son approbation, mais là ou Mary s'arrête dans les chansons pour répondre, Esther est trop occupée a chanter ou rire à cause d'une chanson. Même quand elle fait une pause pour boire ou simplement parce qu'elle ne connaît pas les paroles par cœur, elle garde en très grande partie le silence. Elle répond à l'affirmative quand Mary lui demande si elle va bien, mais n'ajoute rien. Une Esther perdue dans la musique est une Esther qui répond peu au monde extérieur, ses moments de silences perdus en fixant les paysages qui défilent.

[...]

La brune est extirpée de son monde quand la voiture s'arrête et elle doit cligner des yeux pour revenir complètement à la réalité. Ils ont apparemment une demi-heure devant eux avant de reprendre la route et le conducteur est déjà dehors quand Esther défait sa ceinture. -"Je pense que serait pas une mauvaise idée de sortir et faire quelques pas, passer des heures dans une voiture sans bouger risque de devenir inconfortable. Vous venez avec moi?" -"Tu dis juste ça parce que t'as la bougeotte." Elle lève les yeux au ciel a la remarque d'Oscar et sort de la voiture pour s'étirer, très vite rejointe par Mary. -"Il préfère rester "au chaud"." -"Lui, il va avoir des regrets à notre prochain arrêt." Mary opine amusée et les deux partent à la conquête de cette aire déserte ou la neige règne en maître.

À la fin de la pause, la blonde a réussi à convaincre Esther de lui montrer quelques pas de danse depuis bien dix minutes et depuis, les deux s'amusent sur l'aire, Mary s'assurant que les deux ne restent pas loin de la voiture a l'insu de la brune. Oscar sort de la voiture peu avant qu'Edward revienne vers le groupe, mais Esther était en train de faire tourner Mary sur elle-même, alors elle fut quelque peu surprise quand la voix de l'homme se fit entendre. -"Inquiète? J'ai survécu à la conduite de mes deux parents. Crois-moi, tu es une bénédiction en comparaison."

Elle remonta en voiture sans se préoccuper du conducteur et Mary la suivie. -"Une bénédiction? Sérieusement?" -"Ça se voit que t'as jamais été en voiture avec un sang pur qui apprend à conduire... C'est.... Une expérience." Répondit la brune en riant. Elle pouvait bien rallier les sangs purs autant qu'elle le souhaitait ici, personne ne pourrait le lui reprocher. Les deux autres entraient à leurs tours dans la voiture et Edward démarra de plus belle après avoir vérifié que Mary était bien attachée. Oscar fit une pause en regardant Esther avant de mettre une musique en particulier. La réponse de la brune ne se fit pas attendre. -"Tu en sais trop sur moi..." La chanson provoque une réaction en chaîne ou la jeune fille attrape un livre de son sac, roule des yeux et tente de noyer ses obsessions musicales dans les mots d'un autre.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Danseu10Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Club_d10
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Indépendant

Parchemins : 454
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 14


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyLun 8 Mar - 7:59



Rencontre enneigée..
Feat Esther


Edward écoute les dames. Ça l'aide à rester focus sur le réel. Lorsqu' il est seul en conduite, le sorcier se perd facilement dans ses pensées. Si son corps à des réflexes assez vif, son cerveau a besoin d'une source d'information pour garder la tête fixée à son Corps.

-C'est très bien le club de duel, Mary.

Après ça, il ne parle que pour montrer le paysage. Les musiques qui passent lui sont inconnues, mais il aime bien. Il se laisse également entraîner par les sons qui passent.

Lorsqu' il s'arrête, et qu'il signifie que tout le monde peut descendre, il n'attend pas de réponse. L'ancien Serpentard est déjà loin. Se doutant légèrement que le brun d'Ecosse restera dans la voiture, il n'a pas fermé. Ses clés sont cependant dans ses poches.

Il attrape son paquet de clopes et en allume une. Il soupire et ferme les yeux lorsque un nuage de fumée se dévoile autour de lui. Il déteste l'odeur du tabac froid. Ses habits sont ensorcelés contre l'odeur, mais il a oublié qu'il porte le pull jaune d'Oscar.. Ça va lui faire drôle..

Il revient une demi-heure plus tard et se sens frais pour reprendre. Après avoir bu une gorgée d'eau, il s'apprête à répondre à Esther quand Oscar le devance.

-Oula. Tu n'aurais pas dû dire ça, il va sortir le turbo !

-Pour commencer, ce n'est pas autorisé dans les courses auxquelles je participe donc elle n'en est pas équipée. Ensuite, je ne me permettrai jamais d'utiliser ça surtout la route.

-Relax. C'était de l'humour. Rabat-joie.

-Et pour finir, je suis rassuré que tu ne sois pas mise à mal à cause de ma conduite.


Il ignore les mimiques moqueuses de son cher Poufsouffle préféré et regarde les filles. Soupire avant de rentrer.-1 points pour Edward.

Il s'attache, vérifie que c'est également le cas pour les autres et démarre. On est répartis sur la route pour 3h.

Pour cette nouvelle fourchette, Edward appuis davantage sur l'accélération. Sa voiture gronde et il se faufile entre les autres voitures. Il y a plus de monde. Ed à une conduite douce malgré la vitesse. La preuve est qu'Oscar s'est rendormi contre la fenêtre.

[...]

Il est l'heure du repas lorsque le conducteur s'arrête de nouveau. Il a faim. Cette fois, il est sorti de l'autoroute et s'est arrêté à un village. Manger sur une aire n'est pas vraiment envisageable pour le sang-mêlé. Il est bien trop habitué à de la vraie nourriture. Le restaurant est la seule option qui convient au Londonien. En s'arrêtant sur le parking, il se rappelle qu'il n'est pas tout seul.

-Ca ne vous dérange pas au moins de manger au restaurant ?

-Si tu payes non ça va.

Edward sait qu'Oscar ne coule pas sous l'or. Il répond en souriant.

-Je t'ai dit que je prenais ce voyage en charge me semble t'il.

Il regarde les filles et avant que tout refus soit envisagé dans leur tête, il leur dit.

-Ça vaut pour vous. Oscar risquerait de me faire des réflexions sur le pourquoi, il est important de ne pas faire de favoritisme.
-Moi ? Tu me connais si peu.. ?

Edward hausse un sourcil pas sur d'avoir compris si c'était du sarcasme ou pas. Ils se grattent la joue et sortent. Le sorcier fait alors preuve d'une rare marque d'affection en public et attrape sa meilleure amie étrangement silencieuse depuis leur second arrêt et la serre doucement contre lui.

-Tout va bien. D'accord.. ? On est là avec Oscar.
Mary hoche la tête. Elle a peur des restaurants depuis petite. Depuis qu'elle y a été enfermée dans ce vieux bâtiment désaffecté. Elle n'accepte pas de mettre les pieds dans ce genre d'endroit qu'à la condition de la présence de ses deux amis avec elle. Edward lui embrasse le front et la garde contre lui pendant qu'Oscar explique à Esther ce qui est en train de se passer.

-Elle a été retrouvée enfermée et ligotée dans un restaurant désaffecté quand elle était petite. On ne veut même pas imaginer ce qui s'est passé. Si on venait à apprendre qui avait fait ça, Edward serait… Même moi, je n'arriverais pas à résonner. Le gars pourrait être mort, il trouverait un moyen de le ramener pour le tuer de nouveau. Enfin dans l'idée…

Mary serre son ami d'enfance et ils entrent. Une fois à table, Mary se sent mieux. À côté d'Edward et en face d'Oscar, contre le mur du fond de la pièce qui forme un angle, elle se sent en sécurité dans le coin.

Edward laisse traîner sa main proche de celle de Mary. Elle peut très bien avoir besoin de l'attraper pour se rassurer. L'attention de l'homme est discrète mais visible. Il ne s'en cache pas spécialement, mais ne veut pas la mettre plus mal qu'elle ne l'est déjà.

On apporte la carte au quatuor. Tout le monde choisit ce qu'il veut. Edward et Mary ne prennent pas de boisson, mais l'écossais prend une bière rousse.

Mary prend une grande salade composée, Oscar commande un plat français en sauce qu'il prononce " bof Borgouignion" avec une assiette de riz. Edward laisse Esther demander sa commande puis, sans vraiment y mettre des émotions exprime sont envie d'un fish and chips. Ce qui a pour effet de faire rire Mary. Et les autres, mais son but étant atteint, il prend un air faussement incrédule. Même si personne n'est dupe.

-Ça fait longtemps que je n'en ai pas mangé. J'ai le droit non ?

Est vrai vrai même si c'est en rien la seule raison…


made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Serpentard

Parchemins : 333
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyJeu 11 Mar - 10:19


Rencontre enneigéEsther & EdwardMary se défendit en déclarant que son rire venait du décalage entre les deux clubs et non du club de duel avant de demander combien de fois la jeune fille avait gagnée ses duels. Esther répondit avec un peu de gène, mais beaucoup d'honnêteté. -"Ça risque de te paraître présomptueux, mais j'ai arrêté de compter après dix..." Elle le rire de la blonde repris de plus belle, cette fois ci-joint par la brune, assise a coté d'elle. Avec l'arithmancie, c'était l'une de ses grandes fiertés, mais là ou elle pouvait allez aussi loin qu'elle voulait en arithmancie, elle avait souvent besoin qu'on l'arrête en duel. Certains duellistes étaient vicieux ou ne supportaient pas de perdre face à "une fille" et elle avait du mal a ne pas s'en prendre a quelqu'un en utilisant leurs propres armes mais avec sa puissance a elle. Il lui arrivait encore d'avoir des instabilités avec sa baguette à cause de ses émotions. Avec un peu de chance, elle s'en sortirait mieux en évitant les personnes qui lui tapent sur les nerfs.

[...]

Pendant les trois heures qui suivent, le conducteur conduit effectivement plus rapidement, et là ou on lance par moments des regards à la brune pour savoir si elle est à l'aise, cette dernière est parfaitement calme, plus calme qu'avant même. Le glissement du vent est un bruit constant qui l'aide à se concentrer sur son livre et elle ne daigne relever le nez de ses lectures que quand elle connaît une chanson par cœur, ce qui est toujours fréquent, mais pas autant que la première fois. Elle répond à quelques questions sans vraiment y prêter attention et peut jurer qu'elle entend Mary râler au sujet de ses introvertis et leurs livres, ce qui amuse la brune.

-"Puisqu'il faut en passer par là... Esther, que lis tu?" -"Le crime de l'orient express, Agatha Christie." -"Tu aime les romans policiers?" -"D'habitude non, mais Christie semble être une exception, jusqu'ici." -"Et d'habitude, tu lis quoi?" La demoiselle leva enfin le nez de son livre avant de répondre de façon plus chaleureuse. -"Horreur et fantaisie, surtout, parfois science-fiction. Si tu veux, j'ai toujours une version de poche de Coraline de Neil Gaiman sur moi, au cas où. Mais tu n'es pas très livres Mary, si?" La conversation continue à partir de la pendant quelques minutes, puis Esther replonge son nez dans son océan de mots, cette fois jusqu'au nouvel arrêt.

En sortant de la voiture, elle range son livre à contre-cœur dans le sac qui reste derrière et hausse les épaules a la question du conducteur. Peu importe où elle mange, tant qu'elle évite les textures peu appétissantes. Elle hésite à proposer de payer elle-même pour elle et Mary, mais se ravise en voyant l'expression des deux autres. À la place, elle observe discrètement Mary, qui n'a pas dit mot depuis leur arrêt, et son expression crispée. Quelque chose cloche. Edward semble arriver a la calmer un tant soit peu cela dit et Esther se tourne vers Oscar avec un regard interrogateur. Pendant l'explication de ce dernier, Esther jette un regard par-dessus son épaule à la blonde avant de répondre.

-"Retrouvée... Tu veux dire..." Elle signe un "comme moi?" Et le blond hoche la tête. Le signe est assez évident et Esther remercie l'univers qu'elle a le dos face à Mary et Edward. "Ils savent?" Le blond secoue la tête avant de répondre. -"Tu pourrais leur dire." -"Non. Même si je le voulais, ce qui n'est pas le cas, ce n'est pas le moment." -"Tu l'as avec toi?" Elle sort le pendentif de sa poche et le mets en soupirant. -"Comme si on me laisserait allez loin sans." Le blond lui donne une tape sur la tête, comme il le faisait quand elle avait 12 ans et elle roule des yeux comme au bon vieux temps avant de suivre les autres dans le restaurant.

Elle ne dit pas grand chose entre le moment ou elle entre et la commande, trop occupée a trouver une distraction autant pour elle-même, que pour le reste du groupe. Elle finit par trouver à l'instant ou le serveur lui demande sa commande et demande des tortellini aux épinards et au saumon avant de demander un verre en plus, un verre vide. Oscar et elle partagent un regard ou elle arrive à peine à contenir un sourire satisfait avant qu'Edward ne place sa propre commande. Tellement anglais que s'en est douloureux. Puis elle réalise qu'il le fait exprès et elle prend une seconde pour l'analyser, veillant a ne pas le fixer pendant trop longtemps. Un semblant de conversation reprend et Esther écoute d'une oreille distraite, trop prise par ses propres pensées. Oscar avait raison quand il disait qu'elle se sentirait à l'aise pendant cette virée. Jusqu'ici, aucun problème a l'horizon. Bien sûr, elle finirait par avoir sa limite de contact humain, mais pour le moment, la curiosité prenait le pas sur son envie d'être seule avec un livre et une tasse de thé à la fenêtre de sa tour métaphorique.

Elle reçu son verre rapidement et pris un peu d'eau avant de faire une pause, puis dans un même mouvement, elle attrapa la salière et sala l'eau sous le regard interloqué du reste du groupe et prend quelques gorgées en évitant le regard des autres, sachant qu'elle aurait du mal à contenir son rire si elle les regardait. Oscar est le premier à réagir verbalement. -"C'est quoi ton but, en faisant ça?" -"Je tente de devenir un poisson, évidemment." Réponds la brune avec le plus de désinvolture possible, causant un rire du côté de Mary, qui avale sa salive de travers en riant. Esther regarde Oscar avec un air beaucoup trop satisfait par les événements alors qu'il secoue la tête en riant. -"Vous n'êtes pas possible vous deux." Oh. Esther reprend son verre et se tourne vers Edward, tendant légèrement son verre vers le brun et c'est possiblement la première fois qu'elle lui parle sans être adressée directement. -"Tu veux devenir un poisson?" Mary se remet a rire et Esther regarde le brun avec attention. Quoi qu'il fasse maintenant, la tension a déjà baissé, mais au nom de quoi cela voudrait dire qu'elle ne pouvait pas s'amuser un peu?

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Danseu10Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Club_d10
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Indépendant

Parchemins : 454
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 14


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyDim 14 Mar - 17:39



Rencontre enneigée..
Feat Esther


L'ancien Serpentard observe Mary avec une douceur à peine dissimulée, prêt à agir au moindre signe de faiblesse de sa meilleure amie. Il sait qu'Oscar a expliqué à Esther la situation, car il lui a fait un signe de la tête à sa question silencieuse. Ils n'éprouvent pas systématiquement le besoin de se parler pour comprendre l'autre, surtout dans ce genre de moment. Sa commande n'est pas anodine, il faut dire. Quand Mary prend la parole, Edward se mord la lèvres pour ne pas exploser de rire

-Depuis tout petit, c'est la seule qu'il mange. ça avait le don de m'énerver. Une fois, nous étions en 5e année, j'ai remplacé les pommes de terre par des pommes coupée en frites. Avec un sortilège, j'ai fait en sorte que les pommes semblent dorées comme fraîchement sortie de la friteuse. Tu aurais dû voir sa tête !
-Je n'ai plus jamais mangé de ce plat après ça. Je crois que je n'ai jamais digéré cette trahison.

Edward se détend en voyant Mary plus tranquille et apprécie son rire même s'il est encore bancal. Il arbore un sourire rassuré, faignant une nouvelle outrance. Pour elle, il voulait bien prendre quelque moquerie, même de la part d'Esther. Pour lui, elle ne fait pas vraiment encore partie du groupe, mais il la tolère, car c'est une amie d'Oscar, et que Mary semble s'être positionné pour garder leur nouvelle amie dans le groupe. Edward y voit deux soucis. Déjà son associabilté qui à du mal à vouloir faire de nouvelle rencontre. Et surtout, ils représentent sa famille. À lui. Esther n'est pas de sa famille. Il se fait vraiment violence pour que ne pas lancer de regard glaçant à la brune, se concentrant sur sa blondinette.

Il est assez concentré sur Mary pour ne pas voir les yeux bleus braquer sur lui. Enfin, il y a trois paires d'yeux bleus.. Seulement, celle d'ont, il est question appartient à une personne qui n'a actuellement pas le droit de faire ce genre de chose. Son propre regard se pointe dans celui d'Esther avec frustration, mais il reçoit un coup de coude de la part de Mary.

-Edward, tu veux bien attraper mon sac ? Je dois prendre quelque chose.

Les seuls yeux bruns de la table se ferment un instant, et il se penche pour attraper le sac de Mary. Une main secoue ses cheveux, et quand il se redresse, son visage affiche la consternation. Ses cheveux qu'il a du mal a coiffé sont de nouveau en bazar monstrueux. Il soupire et essaie de se les remettre dans l'ordre avant d'abandonné.

-Je vais laisser passer cette fois, pretty snake. Mais tu ne perds rien pour attendre.

Le sourire de Mary réchauffe le cœur d'Edward. Il reprend son flegmme habituel. Puis se souvient que la jeune fille à demander un verre vide. Il hausse un sourcil. Ça lui était sorti de la tête. Pendant que la blonde fouille dans son sac, le serveur arrive avec les boissons de certains et... Et le verre vide d'Esther. Edward observe le manège de la brunette en fronçant les sourcils lorsque elle attrape le sel.

Quand elle répond à Oscar ce qu'elle est en train de faire, c'est l'incrédulité qui s'affiche sur son visage. Quelle est cette créature ? Mais le rire de sa voisine de table surprend Edward. "Oh". Pense-til. "je vois".

-Je plussoie Oscar. Les filles... Sérieusement ?

La suite rend Edward d'abord grognon. Pour qui elle le prend ? En aucune façon, il  va tremper ses lèvres dans le verre d'une autre personne. Il se mord l'intérieur de la joue pour ne pas répliquer froidement. Ça gâcherait l'état de Mary. Avec un air un poil condescendant, mais sur le ton de l'humour, il répond.

-Avec tout le respect que je vous dois Mam'zelle, je ne puis accepter votre offre. Je ne compte pas devenir cannibale. Le poisson que je serai si j'avale votre potion étrange, ne supporterait pas l'idée de manger un congénère.

Oscar ouvre de grands yeux surpris. Il s'était attendu à un refus brut et sans humour. Mary éclate de rire. Oscar la suit. Edward affiche un sourire satisfait. Il a retrouvé ses amis. Après un regard de remerciement à Esther, il se permet un ricanement.

-Tu ne nous as pas habitués à ce genre de tirade !
-Que veux-tu...
-Que tu restes comme ça ?
-ça ne risque pas. La situation le permet..
-Moi aussi, j'aimerais bien que tu restes comme ça.

Edward soupire profondément et ne rajoute rien. Quand leur plat arrive, la plus âgée des filles à retrouver sa belle humeur. Le repas d'Edward fait pâle figure devant ceux de ses amis. Mais rien n'est plus important pour lui que le fait de faire oublier l'endroit à Mary.

-Bon appétit !!
-Bon app' !
-Mh. N'app.

Oscar secoue la tête en signe de désespoir face à la reaction d'Edward, même s'il a l'habitude. Le serpentard hausse les sourcils en même temps que les épaules et mange en silence, écoutant les conversations des gens autour de lui.

-Alors comme ça, tu quittes enfin Poudlard. Comment tu vois l'après ? J'étais effrayé pour ma part. Je n'ai pas trouvé du travail de suite..
-Tu parles. Tu t'es lancé dans la création d'objets magique. Tu es très douée, tu sais ! Et puis ton projet pour le bar...
-Oscar !
-Quel projet ?
-Commence part les travaux centraux. Tu le sauras après.

Edward lève les yeux. Il sait désormais que ses amis travaillent dans leur dos. Il fourre une frite dans sa bouche. Il va être aigri jusqu'au retour devant son volant.

-Edward s'il te plaît.. Tiens regarde !

Mary dévoile enfin ce qu'elle a sorti de son sac. C'est un des casses-têtes "Terminé" qu'il n'avait jamais réussi à faire.

-Oh. Tu as réussi ?
-Oui !
-C'est bien, je suppose que tu ne vas pas me dire comment tu as fait ?
-Non-non ! Tu te débrouilles.

Edward à un nouveau défi. Il oublie donc sa colère continue de manger plus calmement. Il adorait les casses têtes avec Mary. Qu'ils soient sorciers ou moldus. Petit à petit, ils ont créé des compétitions. Mary gagne la plupart du temps.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Serpentard

Parchemins : 333
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptyJeu 18 Mar - 17:06


Rencontre enneigéEsther & EdwardQuand le brun rendit son regard à la demoiselle, elle haussa un sourcil, s'attendant a un commentaire qui ne viendrait jamais. Avec le temps, et admettons le, surtout avec les amitiés de Lola, analyser une personne était l'une des premières choses qu'Esther avait tendance à faire, c'était d'ailleurs surprenant que cela ait pris tant de temps cette fois-ci. D'un autre côté, Mary avait agi comme un livre ouvert et elle éclipsais assez efficacement la présence d'Edward, qui jusqu'au restaurant avait surtout été poli ou silencieux. Toujours est-il qu'elle n'a une fois de plus pas vraiment le temps de s'attarder sur ses pensées, car la blonde donne un coup de coude à l'objet de ses questionnements.

Le sourire d'Esther revient quand la blonde décoiffe l'homme. Pas tant parce qu'il est décoiffé, mais parce que ce comportement n'est pas sans lui rappeler un duo de rouge et or qui sont trop loin, physiquement et mentalement, d'elle en ce moment. La verte a un pincement au cœur quand elle pense à son ancien ami et son sourire flanche l'espace d'une seconde, ce qui n'échappe pas a Mary. Diversion égale pas de questions, pense t'elle en buvant l'eau salée. Enfin, pas de questions qui fâchent au moins.

Le "Plussoie" du brun fait tiquer la demoiselle et elle se fait violence pour éviter tout commentaire. Sérieux? C'était trivial, mais certains mots étaient juste... Douloureux à entendre. Bien sûr, elle y serait sans doute moins sensible si ce n'était pas suivi de trop près par "Mam'zelle". Pendant l'espace d'un instant, elle eue un sourire pincé et du fermer les yeux pour éviter de montrer, ou pire, verbaliser son agacement. J'vais te le faire bouffer, ton mam'zelle. Allez, tu peux gérer jusqu'au village, Es'. Heureusement pour l'ambiance générale, le reste est plus civil. Esther souffle du nez, amusée alors que les autres le regardent, les yeux grands comme des soucoupes, avant de partir d'un nouveau rire. Le brun la remercie d'un regard et elle hoche la tête. La conversation continue sans elle et Oscar la regarde, comme pour lui demander ce qu'elle en pense, mais Esther secoue la tête.

-"Il y à mettre de l'eau dans son vin et prétendre être quelqu'un d'autre par pression sociale, Oz'." Réponds la plus jeune, un peu vidée. Il semble remarquer l'état de son amie et pose sa main sur l'épaule d'Esther. -"T'as atteint ta limite, on dirait, tu veux faire une pause?" -"Ouais, mais je tiendrais le temps de manger. Par contre... Oz', le contact..." Elle secoue la tête doucement. Ce n'est pas contre lui et il le sait, aussi, quand il retire sa main, elle lui adresse un sourire reconnaissant et quand il répond "de rien" en signant, la brune se met a rire, avant de signer "merci" à son tour. Mary semble vouloir savoir ce qu'il se passe et Oscar lui répond que la brune commence à fatiguer, mais cette dernière a déjà décroché et regarde périodiquement par la fenêtre, puis vers les serveurs.

Quand les plats sont poser sur table, les autres se souhaite un bon appétit et Oscar lance un regard à la brune, qui est restée silencieuse. Sachant qu'elle n'y réchappera pas, elle prend un bout de papier et un stylo qu'elle stock dans une poche caché dans ses bottes se a quoi le blond hausse un sourcil. Visiblement, il avait oublié la propension de la jeune fille à avoir de quoi écrire à chaque instant. C'était un truc de famille, après tout. Elle écrit "Bon appétit.", avant de placer le mot au centre de la table, pour que tout le monde puisse le voir avant de se concentrer sur son repas. Vers la fin du repas, Mary lui pose une question, mais le trio repart dans l'une de leurs conversations auquel la demoiselle fait à peine attention. Oscar lui a vaguement parlé de cette idée de bar, mais hormis "Tant mieux pour toi", elle n'avait pas trouvé grand chose à lui répondre.

Oscar reporta l'attention d'Esther sur la question de Mary et elle du prendre une seconde pour se souvenir de ce qui avait été demander. -"Oh.... Tu dois faire erreur. Il me reste un an à faire." -"Mais tu as 17 ans, non?" -"Je suis née début septembre, après le début de l'année donc." -"Oh non, c'est trop bête, si tu étais née quelques jours plutôt, on aurait pu voir ta première année." -"Rassure toi, elle n'avait rien de très passionnante." -"Tu veux rire? Au bout de deux semaines à Poudlard, elle a déclaré qu'elle s'ennuyait et qu'elle allait apprendre l'irlandais et l'écossais. Elle a réussi à convaincre des dernières années de lui donner des cours malgré leurs examens et elle s'est inscrite à Sterne à la seconde ou elle en a entendue parler." -"C'était l'année la plus calme. Mais du coup, non, je sais pas ce que je ferais après. Je fais juste en sorte d'être douée avec le plus de choses possibles, comme ça, je trouverais quoi qu'il arrive." -"T'es sur d'être humaine?" -"Jusqu'à preuve du contraire." La brune finit son plat et fixe la fenêtre pendant un instant avant de se lever doucement. -"Loin de moi l'idée de vouloir paraître grossière, mais j'ai besoin d'un moment. Oz', tu veux bien me garder ça?" Elle tend son pendentif à Oscar, qui ouvre la bouche pour protester, mais elle le coupe avant qu'il en ait eu le temps. "Je m'en vais nul part." Ironiquement, c'est sur ses paroles qu'elle quitte le restaurant après un hochement de tête du blond, oubliant derrière elle sa veste.

La jeune fille passe la porte et enfonce ses mains dans ses poches, la neige craquant sous ses bottes. Elle pourrait partir maintenant, si elle le souhaitait. Courir jusqu'à ne plus en pouvoir, s'écrouler dans la neige, respirer profondément et attendre d'aller mieux. Mais elle a promis... Et ça ne servirait à rien si ce n'est blesser les gens qu'elle aime, alors elle avance jusqu'au muret a l'autre bout de la route et elle marche le long du muret enneigé. Sans doute pas la plus sensée des options, elle pouvait presque entendre la voix de sa petite sœur lui dire qu'elle risquait de glisser et de tomber, et ce, depuis le domaine familial, mais l'air et le calme lui faisait un bien fou. Après quelques aller-retour sur ce muret à faire la funambule, elle sauta du muret pour s'asseoir dessus. Un grand soupir et quelques minutes à faire le vide, les autres sortaient du restaurant. Oscar lui rendit sa veste et elle eu un sourire fatigué en se laissant guider vers la voiture.

[...]

Pour la troisième partie du chemin, Esther avait fini par suivre l'exemple d'Oscar et elle s'était endormie dans la voiture. Au moment de la réveiller, ce dernier changea de musique avant de l'appeler hors des bras de morphée. -"Es', t'es des nôtres?" -"Donne moi cinq minutes et je le serais."

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Danseu10Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Club_d10
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Indépendant

Parchemins : 454
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 14


Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy EmptySam 20 Mar - 9:01



Rencontre enneigée..
Feat Esther


Lorsque la plus jeune du groupe attrape un carnet et inscrit "bon appétit", Edward redresse un sourcil, mais reste silencieux. Pas besoin d'être proche de la jeune femme pour comprendre qu'elle atteint une limite. Sans compter qu'un peu plus tôt, Oscar avait prononcer ces mots. Mais Edward n'en avait pas fait cas jusqu'à ce que  l'écriture fine de la Serpentard leur dises bon appétit. Oscar en sait plus que les deux autres, le trio à ce fonctionnement qui leur a permis de rester autant souder. Quand l'un d'eux à besoin de silence, d'être seul, ou même d'un câlin, ils n'ont pas besoin de se le dire. Le comportement d'Esther est donc totalement pris en compte, et même Edward réagis en fonction des désirs de la jeune femme.

Il mange lentement son repas, ne lançant que quelques regards furtifs à Mary. En face de lui, Esther est tout aussi silencieuse. Puis, Mary se dit que peut-être Esther va mieux. Edward écoute la réponse d'une oreille distraite. Il ne capte pas tous les mots, et se fait vraiment petit. Il éprouve cette étrange impression d'être la cause du mal de la plus jeune. Mais depuis quand il se met dans ce genre d'état pour une fille qu'il ne connaît pas ? Peut-être, car les deux autres semblent déjà l'avoir intégré au groupe ? Et qu'il se sent obligé de l'accepter dans son cercle le plus restreint ? Il lève un œil vers Esther, avec un air mauvais malgré lui. Pourquoi ? Il ne le sait pas vraiment. Il est juste comme ça. Avant que les trois autres captent ce regard noir, il retourne à la contemplation de son assiette vide.

Puis, la jeune fille ressent le besoin de s'éclipser. C'est une aubaine pour Edward. Il va pouvoir retrouver ses amis à lui tout seul. Il relève la tête alors qu'elle prend un collier et le donne à Oscar. L'air de ce dernier fait froncer les sourcils du brun. Qu'est-ce que peut bien avoir ce pendentif, pour que le poufsouffle ait cette réaction. Il fixe le dos de la plus jeune qui s'enfuit dehors. Il regarde la veste rester sur la chaise, et hausse les épaules. Alors qu'Edward se tourne vers l'autre garçon, ce dernier le coupe aussi sec d'un regard sévère.

-D'accord, je comprends. Mais je veux savoir... Bon sang Oscar, pourquoi, au juste,  on n'est pas partit que tout les trois ?
-Tu vas me dire que tu ne l'aimes pas du tout ?
-Je n'ai pas d'avis sur la question. Tu sais combien de temps, il me faut pour faire un avis sur les gens, ta question est dénuée de sens.
-Et bien laisse lui le temps ok ? Justement, tu as besoin de temps. Elle aussi. Arrête d'être con, tu veux ? Tu n'as pas d'avis sur elle. Attends de voir pourquoi je l'ai invité.

Edward se renfrogne, mais Mary le fait sortir de là rapidement avec le casse-tête. Il sourit discute un peu avec elle, puis s'est l'heure de reprendre la route. Pendant que Mary et Oscar retrouvent Esther, l'anglais va payer pour tout le monde. Il soupire en regardant sa carte de crédit moldus. Elle approche de la limite que s'est fixer Edward pour ne pas se trouver dans la merde. Bientôt, il devra allez la banque et changer ses gallions en livres... Ça l'énerve un peu.


Quand tout le monde est bien attaché, Edward démarre, pas sans un regard vers les deux filles. Esther est toujours silencieuse. Il passe à la station essence pour faire le plein du recevoir, et c'est repartie pour les trois dernière heures de route. Mary se plonge dans un livre, là où les deux autres ont préféré le sommeil. Edward roule plus doucement, et jette des regards distraits vers la brunette. Il l'a jugé vraiment trop vite, et trop fort. Il y a forcement une raison pour qu'Oscar l'invite...
Il se recentre sur la route et baisse le son de la musique pour que les dormeurs ne soient pas réveillés.. Après une heure de route, Edward se permet une autre œillade à l'arrière de la voiture. Mary s'est également endormie, le livre encore à la main. Edward profite de ce moment de solitude. Il se sent bien dans ce silence presque reposant. Il ne peut pas se permettre de faire comme ses amis, mais l'envie ne lui manque pas.

Le paysage défile sous ses yeux, et il inspire profondément. Ils arrivent en Ecosse, mais il reste encore un peu de route avant d'arriver à Inverness. Il renlenti lorsque il arrive à la ville. Il ne sait pas trop où Oscar veut les amener alors, il réveille le blond avec douceur.

-Oscar ? c'est où que tu veux nous amener déjà ?
-Inverness...
-Nous y sommes ? Mais après, je m'arrête où ?
-Ah ! On est arrivé ! Alors on va au parc d'abord. Je pense que ça vous plaira.

Edward suit les indications, puis fini par se garer sur le parking. Il laisse les clés à Oscar.

-Je vous attends. J'ai besoin de me dégourdir les jambes. Tu fermeras la voiture ?
-Oui ! Ça marche.

Il le laisse réveiller les filles et sort. Il allume une cigarette et s'éloigne de la voiture. Conduire 9h le laisse un peu au radar. Il a vraiment besoin de nicotine pour ne pas agresser le premier venu.

Il jette le mégot dans une poubelle quand les trois autres reviennent. Il sourit un peu en voyant Mary, bras sur les épaules d'Oscar. Il baisse les yeux sur ses chaussures un instant puis les plonge dans le regard bleu d'Esther.

-Si mes paroles et mon comportement t'ont mis mal, tout à l'heure, j'en suis navré. Je manque de tact parfois.
-"Parfois" ? Oscar tousse.
-Oscar voyons.. Pour une fois, qu'il fait des efforts.
Edward lève un sourcil et se mord l'intérieur de la joue. Il prend la peine de s'excuser alors qu'au fond, il s'en moque un peu, et lui l'enfonce un peu plus.

-Bon. Tu nous le montres ce jardin ?

Son ton et irritable. Mais il vient de passer une grosse partie de la journée à conduire. Et même s'il adore être au volant, ça n'aide pas le sorcier à être autrement. Il fait l'effort de montrer un peu de considération à celle qu'il ne veut pas considérer justement. Et on se permet de formuler des remarques. Au fond, il n'en veut pas à l'écossais. Mais quand même...

Si Oscar ouvre la marche, Ed la ferme. Esther est en seconde suivie de Mary. Cette dernière attrape la main de son camarade et ami, et balançant son bras en arrière. L'ex Serpentard se laisse faire et un sourire timide s'affiche sur son visage. Ils entrent dans le jardin et Oscar leur montre tout. Il blablate, heureux d'être de retour chez lui.

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty
MessageSujet: Re: Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy   Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre enneigé ♦ Edward Murphy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: