Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-30%
Le deal à ne pas rater :
Maillot de Football de l’Équipe de France
63 € 90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 394
Âge : 26 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 27
FACECLAIM: Hale Appelman


Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 EmptyLun 26 Avr 2021 - 18:29



Tout ce qui est probable est vrai
Feat Linwood


Edward ferme les yeux dans un grand soupir de lassitude. La jeune femme n'y est pour rien. Il est juste comme ça. Seulement voilà. Ce n'est pas spécialement comme lui ferait. Mais il aimerait un travail entre deux hommes. Les deux conviennent au barman, seulementil souhaite qu'Aiden y trouve aussi son compte.

-Mon but étant que ça aide également la boutique de votre frère.

Edward sait qu'il peut aisément passer pour un vrai connard. Après tout, sa réputation poudlarienne le suis toujours. Le mec qui faisait léviter ses victimes souvent avec tout juste de quoi cacher les parties.. Ou alors son sort préféré et sa potion favorite qui consistait à donner à la cible une odeur infecte. Mais seule la victime sentait cette odeur. Imaginez vous croire que tout le monde sent une odeur nauséabonde dont vous n'arrivez pas à vous défaire… La recette de cette potion se cache quelque part dans le dortoir des garçons. Ce qui serait hilarant, c'est qu'un des jeunes de sa maison la trouve et s'en serve.

Oui. Edward était un vrai con, mais après sa rencontre avec Oscar, ses victimes n'étaient plus vraiment des innocents. Aujourd'hui, il ne se voit plus vraiment faire ce genre de sale coup. Pourtant, il aimerait bien.

Juste avant d'attraper sa baguette pour stopper la bouteille en plein vol, Edward tapote la table frénétiquement. Tel un pivert qui tente de percer un arbre, il accélère le rythme jusqu'au moment fatidique. Scène terminée, il fuit avec les tasses pour les rendre à Mary puis revient vers la jeune femme.

Elle se redresse et Edward ouvre la marche. Il prend une carte d'ouverture. Et la montre à la journaliste.

-ce sont les clés. Même système que les moldus, mais ce n'est pas électronique ou magnétique je ne sais plus ce qu'il m'ont raconté. La carte a besoin de l'empreinte magique de la personne pour fonctionner. Il faut lancer un sort de déverrouillage à la carte, qui enregistre les informations de la baguette. Sans ça, rien ne s'ouvre. Une personne peut bien lancer un sort de déverrouillage à une carte, rien ne se passera, car la carte ne connaît pas cette empreinte. Quand le client rend la carte, elle est réinitialisée pour accueillir de nouvelles informations. Il y a aussi, pour les plus sceptiques, des clés normales. (coucou moi-même)

C’est encore une invention de Mary avec l’aide d’Oscar et de ses connaissances sur les objets moldus. La question de la jeune femme fait redresser un sourcils au sorcier.

-Ils ne sont pas un cas isolé en effet. Mais eux n'étaient pas encore bourrés donc c'était gérable sans en venir à la force. En arriver là n'est généralement pas bon du tout pour eux.

Il marque une pause lorsqu'il arrive à la première chambre. Puis reprends.

-Je ne suis pas quelqu'un de très calme. Voilà la première chambre. Dans un style assez sombre, c'est globalement noir. Le prix est légèrement plus cher, car demande plus de minutie dans l'entretien général. J'essaie malgré tout de rester dans des tarifs abordables pour une majorité de sorciers.
Basiquement j'ai 15 chambres. 6 avec deux lits, 6 avec un lit double et 3 avec un lit double et un lit simple. Pour l'autre style, il y en a 20. Les prix varient entre 5 et 10 gallions la nuit.


Il ouvre la chambre et laisse la jeune femme entrer. Il sait que celle-ci est propre. Le carrelage de la salle de bain brille, le linge est rangé de manière symétrique et le lit n'a aucuns plis et les miroirs sont nickel. Il laisse la sorcière prendre des photos.

-Il y a un coffre-fort où tout le monde peu mettre ses objets de valeurs. La clé est fournie avec la carte.

Murphy laisse la journaliste prendre toutes photos qu'elle souhaite puis quand elle a terminé, il la guide à l'autre chambre. Il ouvre en silence et sort sa baguette. C'est clairement pas présentable. Sa baguette et lui, c'est une grande histoire de sortilèges informulés. L'aune est un bois parfait pour ne pas avoir prononcé les sorts, et le lien qu'il a établi avec elle est assez puissant pour ne pas avoir de mauvaises surprises. C'est donc naturellement qu'il ne dit rien et sourit quand malgré tout se range parfaitement à sa place et que la poussière disparaît. Il y a quelques traces qui restent sur le miroir de la salle de bain, mais sur les photos ça ne se verra pas.

-voilà. Vous pouvez prendre les photos que vous souhaitez. Navré pour l'odeur de peinture, je pensais qu'elle serait moins forte.

Edward fronce le nez. Pour lui aussi, c'est assez fort et il se retient d'éternuer. La fenêtre est pourtant restée ouverte quelques jours. Oscar avait tenu à le peindre de manière moldue et Edward n'y avait vu aucun inconvénient. Mais il n'avait pas pensé à l'odeur.

Là, c'est une chambre avec un lit double et un lit simple. C'est sobre mais plus clair et plus basique. Il n'a pas vraiment des remarques à faire alors il la laisse prendre des photos sans rien dire. Il a l'impression d'avoir parlé pour les 40 prochaines années. (comment ça, il exagère ?)

-Vous avez d'autres questions ?

Il espère que non… N'a-t-il pas l'impression qu'il a assez parlé ?

Première chambre visitée:
 
La seconde chambre:
 

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Linwood Saroyan
Linwood Saroyan
Sport & Culture

Parchemins : 1470
Âge : 23 ans {29 mars 1993}
Actuellement : Illustratrice freelance // Journaliste débutante à la Gazette


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sophie Turner


Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 EmptyMar 27 Avr 2021 - 12:36


Wood ne relève pas au sujet de la boutique de son frère, tout simplement parce qu’elle n’a rien à en dire. Elle ne sait pas si Aiden a réellement besoin d’aide ou non, elle s’intéressait assez peu aux enjeux économiques de la boutique de son jumeau du moment qu’il avait de quoi vivre. D’eux deux, c’était de toute façon elle qui avait eu le plus de mal à devenir indépendante financièrement, elle avait même été contrainte d’entrer à la Gazette en grande partie pour pouvoir avoir un salaire fixe, même si elle n’avait jamais vécu seule (ayant quitté le domicile de ses parents seulement pour aller s’installer avec Connor) et n’avait donc jamais eu à payer seule un loyer. Elle n’aurait pas pu de toute façon : illustratrice freelance et pas tout à fait journaliste ça ne payait pas grand-chose. Son article pour l’ouverture du Hibou avait été un gros coup de boost mais il était resté assez éphémère, après tout, elle venait juste d’arriver à la Gazette. Si elle visait les pages culturelles à terme, elle savait qu’elle devait prendre son mal en patience.

Pendant qu’Edward lui fournissait des explications sur les chambres et plus particulièrement sur la sécurité de celles-ci, elle prenait des notes dans son calepin avec une certaine dextérité. « Je vois, c’est une bonne idée, cela mettra probablement vos clients en confiance. » Elle n’allait jamais à l’hôtel qu’il soit moldu ou sorcier donc elle ne savait pas trop ce qu’il en était normalement mais la peur de se faire voler ses affaires devait être assez courante dans un lieu inconnu ou c’est juste elle qui a confiance en rien et en personne, allez savoir. « Il me semble qu’au Chaudron Baveur ils utilisent des clefs mais je vérifierai, la comparaison peut être intéressante si elle est à votre avantage. » nota-t-elle tout en se promettant de ne pas aller au Chaudron Baveur, lieu qui ne lui avait jamais inspiré rien de bon… il y avait beaucoup trop de laisser aller sur le ménage là-bas à son sens.

Notant le comportement des agités rappelés à l’ordre, elle fronça les sourcils. « En même temps, il n’y a pas de raison d’être calme si les gens font n’importe quoi. » Et même si sa meilleure amie avait pu abuser de temps en temps de la boisson, elle n’avait pas de grandes sympathies pour ceux qui buvaient trop. Elle pardonnait à Nasira ses excès uniquement parce qu’elle l’aimait.

« Je pensais que vous auriez moins de chambres, vous avez agrandi l’espace magiquement ? » interrogea-t-elle tout en notant que le prix était très abordable, voire carrément donné. Edward aurait facilement une clientèle régulière. Elle prend pas mal de photos, elle ferait un tri plus tard, puis elle laissa Edward la guider dans l’autre chambre, encore plus ou moins en travaux.

L’ancien Serpentard fait disparaître la poussière et range d’un coup de baguette mais Wood s’en aperçoit à peine car, non seulement elle l’a sentie en entrant malgré tout, mais simultanément l’odeur de peinture l’a prise à la gorge. Elle est beaucoup trop forte et agresse les sens fragiles de la jeune femme qui porte la main à son cou à défaut d’oser la lever sur son nez par politesse. « Non, je n’ai pas de question... » tente-t-elle de répondre tout en essayant de prendre des photos dont le rendu serait sûrement moins flou que ce que ses prunelles voyaient en cet instant. Une vague de nausée lui tord le ventre, elle qui n’est pas habituée aux odeurs fortes en dehors de celle de son désinfectant ménager.

Finalement, le monde commence à passer de flou à totalement noir, elle se sent glisser dans une inconscience familière, n’ayant que le temps de murmurer « Aiden... » (car son frère est le refuge de sa maladie depuis l’enfance), elle tombe dans un bruit sourd à même le sol.
(c) princessecapricieuse


Ne jamais abandonner
C'est combattre qui importe, même si on est battu chaque fois ; accepter, acquiescer est affreux. - Julien Green - Journal
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 394
Âge : 26 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 27
FACECLAIM: Hale Appelman


Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 EmptyMer 28 Avr 2021 - 14:06



Tout ce qui est probable est vrai
Feat Linwood


Edward sait que mettre les clients en confiance est une bonne chose en effet. Pas seulement pour eux. Mais pour lui. Il ne veut pas imaginer un lieu où les vols sont courants. S'il a mis en place des protections magiques pour tout et n'importe quoi, ce n'est pas seulement pour les clients. Mais pour ses employés. Pour lui-même. Et pour l'entreprise. Il a autant envie d'avoir des problèmes dans son travail que d'affronter sa famille "sang pure". Autant dire vraiment pas envie du tout. Ça ne vaut pas les protections de Gringott ou encore de Poudlard, mais il prend plaisir à jouer la carte de la sécurité.

-Oui. C'est aussi une question d'assurance. Je n'ai pas envie d'être embêté.

Edward n'a jamais aimé avoir des ennuis. S'il en a provoqué s'était par amusement. Mais il n'a jamais apprécié en avoir, lui.

-Ils ont des clés. J'y ai travaillé à la sortie de Poudlard. J'y ai passé quelques années. Je ne veux pas vraiment être leur concurrent…

La concurrence. Ce n'est clairement pas quelque chose qui emballe le sorcier. Il n'a jamais aimé la compétition. Que ce soit celui qui a la meilleure moyenne ou celui qui a la plus longue. Et aujourd'hui, dans le monde du travail il ne veut pas rentrer dans ce système de "mon bar, c'est le meilleur, j'ai plus de choix". Ça le fatigue déjà, et puis c'est quelque chose qui lui semble parfaitement inutile.

-Je n'ai pas fait cet endroit pour voler les clients de mon ancien patron. Mais permettre un coup de peps au chemin de traverse. Plus de gens vont pouvoir venir passer plus de temps dans ce coin du monde des sorciers.

Oui clairement Edward n'est plus le connard qu'il était à l'époque. Mais surtout, il aime la magie. Il aime cet endroit. Il a beau dire être associable, il aime voir Traverse grouiller de monde. La remarque de Linwood sur les gens agités ne provoque aucune réaction chez le Londonien. Il ne fait que soupirer et reste silencieux. Quand par la suite, Linwood lui dit ce qu’elle pense du nombre de chambres, hausse les épaules comme si c’était une évidence.

-Sort d'expansion. Sur cet étage, un troisième a aussi été ajouté. Comme le jardin que vous n’avez pas vu. D’ailleurs, il y a un petit sortilège pour les fumeurs qui s'amuseraient à jeter leur mégot par terre… Mais ne mettez pas ça dans votre article, ça casserait la surprise.

A la deuxième chambre, Edward serre les dents quand ils entrent. Ça ne va pas du tout. Il lance des regards à la journaliste, et fronce les sourcils. Elle a l’air fragile tout d’un coup. L’homme se rapproche avec une certaine appréhension. La fragilité de Wood lui fait penser aux moments où Mary entre dans des crises de panique, et son alarme interne sonne. Il se passe quelque chose. Lorsqu' il demande si la journaliste a de nouvelles questions, il ne s’attend pas vraiment à ce qui se passe ensuite.

La sorcière tourne de l’œil avant de faire une chute en prononçant le prénom de son frère. Le corps d’Edward agit comme un robot et avant que la tête de la demoiselle ne touche le sol, il la rattrape dans ses bras. Désolé miss, mais tu vas devoir supporter mes microbes un instant… Puis il porte sur le lit. Il n’a pas très envie de vomir, alors pas de transplanage précipité. Il est au second étage. Oscar et Mary sont donc loin. Il n’a pas de téléphone, alors il fait la seule chose qu’il est en capacité de faire. Avec sa baguette, il envoie son patronus chercher Aiden. Son message est bref “viens au bar. ta sœur est dans les vapes." Il regarde le caracal lumineux filé dans une direction et espère que le jumeau de la jeune femme arrive assez vite.

Il reprend la jeune femme dans ses bras et retourne à la première chambre ou les odeurs sont inexistantes. Il aurait pu la descendre au bar, mais il n’est pas sûr que le bruit soit un réveil agréable si elle venait à les réveiller avant l'arrivée de son frère. Il ne sait pas s’il doit aller chercher Oscar… Pourtant, il ne bouge pas. Il reste planté dans la pièce, surveillant la moindre respiration de la jeune femme, les poings serrés. Ce n'était pas prévu ça. Bordel.

Edward se retient de frapper le mur quand deux hommes déboulent dans la pièce. Oscar en premier, suivi d’Aiden.

-Ed ! Il s’est passé quoi ?
-L’odeur… Je croyais que l’odeur de peinture était moins forte que ça. Je ne savais pas.. Je ne savais pas qu’elle allait s’évanouir ! Je ne l'aurai pas volontairement amener dans cette autre chambre si j’avais su...!
-Pourquoi tu n'es pas venu me chercher ?
-"Aiden" C'est le dernier mot qu'elle a dit avant de tomber... J'ai fait la première chose qui m'est venu... Et j'allais ni la descendre dans le brouhaha du bar où la laisser seule la bas ! Je l'ai amenée ici au cas où elle se réveille avant l'arrivée de son frère.. Et je suis resté pour la surveiller...

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Linwood Saroyan
Linwood Saroyan
Sport & Culture

Parchemins : 1470
Âge : 23 ans {29 mars 1993}
Actuellement : Illustratrice freelance // Journaliste débutante à la Gazette


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sophie Turner


Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 EmptyVen 30 Avr 2021 - 14:40


Wood note l’information concernant le Chaudron Baveur qui utiliserait donc des clefs. Vu l’âge du bâtiment, ce n’est pas très étonnant. « Même si vous ne le voulez pas, le fait que vous soyez dans le même secteur qu’eux induit forcément une concurrence, cela dit, ils ont de nombreux habitués donc vous finirez par avoir chacun votre clientèle de niche. » analysa Linwood à voix haute, toute à ses réflexions, sans aucune trace de jugement. C’était la loi de l’offre et de la demande, tout simplement.

Elle hocha la tête pour montrer qu’elle avait compris pour le sort d’expansion même si elle trouvait que cela faisait beaucoup de chambres pour la simple appellation d’auberge qui évoquait chez elle quelque chose de plus petit et cosy que ce qu’était réellement l’établissement d’Edward. Elle sourit à la mention du sortilège pour lutter contre les saletés des fumeurs : elle ne pouvait qu’approuver une telle idée, fuyant comme la peste le tabac et ses odeurs, sans parler de ses détritus. « C’est une bonne idée, mais effectivement il vaut mieux leur réserver la surprise. » Elle ne releva pas la mention des jardins, elle avait déjà pris sur elle pour venir jusqu’ici, elle ne s’exposerait pas à l’air extérieur et ses multiples agressions.

Cette précaution se révéla cependant inutile car elle se sentit agressée dès le seuil de la seconde chambre franchi. L’évanouissement en fut la suite logique même s’il fallait reconnaître à la jeune femme que cela faisait longtemps que ça ne lui était pas arrivé. Comme elle était assignée à des tâches subalternes de mise en page ou de correction, elle travaillait souvent de chez elle, et évitait ainsi tout signal sensoriel nouveau à même de la rendre malade. Aiden avait cependant l’habitude de gérer ce type de situation, par la force des choses, il s’était retrouvé obligé de le faire depuis l’enfance. Connor, Nasira et même Jade sauraient le faire aussi, ainsi qu’évidemment les parents des jumeaux, mais Aiden était sa personne à prévenir en cas de problème – il était celui qui pouvait le plus facilement partir de son travail aussi -.

« Elle ne se réveille jamais sans aide. » souligna Aiden en réponse au récit qu’Edward fait à Oscar. « Elle peut rester endormie pendant des heures, voire des jours, sans les soins appropriés. » Il s’approcha de sa sœur, un petit sac à la main qu’il ouvre délicatement pour en sortir une seringue pré-dosée dans son étui. Il tourne le bras de sa jumelle et la prépare à l’injection dans des gestes lents et maîtrisés qui dénotent l’habitude. Dans le temps, il devait lui faire boire des potions de force ce qui se révélait très complexe, ils avaient beaucoup amélioré leurs techniques avec les années. Il injecta le médicament (moldu) à sa sœur, et pendant qu’il se répandait directement dans ses veines, il préparait la suite. Aiden souleva légèrement la tête de sa sœur et lui fit respirer un petit flacon de sels. « Allez Wood, réveille-toi, tu es en sécurité. » l’encouragea-t-il de la voix, son front posé contre celui de sa jumelle.

Il fallut quelques secondes supplémentaires pour que Wood sorte de son état comateux, une sensation de bouche pâteuse lui indiquant avant même que ses souvenirs le fassent ce qui s’était produit. « Aiden ? » demanda-t-elle d’une voix incertaine à son frère qui lui sourit tout en attrapant une potion d’une couleur verdâtre qui ne faisait pas vraiment envie. « Eurk. » grimaça-t-elle quand il la lui mit sous le nez avec un sourire taquin et complice. « Désolé sœurette mais tu connais les règles, un malaise est égale à une potion. » Wood se redresse sur le lit et prend la potion en fronçant le nez, sachant parfaitement que le goût amer de cette mixture – par ailleurs très efficace pour lui calmer les nerfs -.

Wood étant occupée à prendre cette boisson, Aiden tourna son regard clair sur les deux autres personnes présentes dans la pièce. « Je suis navré pour cet incident, j’avais prévenu Wood des risques d’une sortie sur Traverse mais il est très rare que la Gazette lui demande d’écrire un article alors... » il ne termina pas sa phrase, le fait que Wood soit venue pour l’entretien avec Edward étant une preuve suffisante qu’elle ne l’avait pas écouté. « Mais ça s’était bien passé la première fois, et d’ailleurs nous avions presque fini... » protesta Wood faiblement, se sentant en infériorité numérique face aux trois hommes. Et encore, quand le reste de la bande saurait ça vu ce qui s’est dit dans le flood, elle se ferait passer un savon autrement plus sévère qu’avec Aiden, plus coulant qu’eux de caractère. Machinalement, elle jeta un coup d’oeil autour d’elle : elle avait changé de chambre. En même temps, vu l’odeur dans l’autre, ça valait mieux… se réveiller d’un malaise ne voulait pas dire qu’elle ne pouvait pas en faire un second.
(c) princessecapricieuse


Ne jamais abandonner
C'est combattre qui importe, même si on est battu chaque fois ; accepter, acquiescer est affreux. - Julien Green - Journal
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 394
Âge : 26 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 27
FACECLAIM: Hale Appelman


Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 EmptySam 15 Mai 2021 - 11:25



Tout ce qui est probable est vrai
Feat Linwood


Edward hausse les épaules à la réflexion de la jeune femme. L'offre et la demande incluent la demande... Il ne va pas rechigner si les sorciers préfèrent le chaudron baveur au hibou enflammé. Il n'a pas envie de rentrer dans la concurrence malsaine qui rend ennemis. Il adore son ancien employeur et ne veut pas lui faire de l'ombre. D'ailleurs, il lui en avait parlé, et n'avait pas ressenti un quelconque malaise. Cependant, il ne rajoute rien. C'est une journaliste après tout, c'est possible que dans leur métier, ils extrapolent tout et n'importe quoi. Et peut-être que chez eux, la concurrence est difficile et sans doute malsaine. Il veut garder le patron de l'autre bar dans ses contacts amicaux et pas le placé dans une stupide guerre aux clients. Edward veut simplement offrir du choix aux gens.

Edward répond à sa question sur le nombre de chambres. Il a toujours eu l'impression qu'il n'y avait pas assez de chambres lorsque de grands rassemblements de sorciers faisaient surface. Et l'entrée du chemin de traverse n'est pas assez grande. Il avait donc fait le choix de faire un étage supplémentaire pour ce genre d'événements. Ça ne veut pas dire qu'il s'attend à être complet toute l'année, bien au contraire. Si le tiers des chambres est utilisé, il en sera déjà bien heureux. Linwood ne pose pas de question supplémentaire pour le pourquoi d'autant de chambres, alors il en profite pour garder le silence. Il a toujours eu du mal avec les longs discours. Adepte des phrases les plus courtes possible lorsqu' il ne connaît pas la personne, il lui semble d'avoir parlé pour les cent quarante prochaines années. (oui ça fait beaucoup..). Il affiche un sourire quand elle trouve l'idée du sortilège anti tabac plutôt intéressante, mais se contente du confort de ce moment de mutisme.

Arrivé à la seconde chambre, Edward ne s'attendait pas à ce que l'odeur de peinture soit forte. Il est lui-même dérangé par l'odeur, et se demande sérieusement ce qu'il y a dans cette peinture.. Il observe la journaliste prendre ses photos, et remarque son état soudain bancal. Elle semble faible, et tient à peine sur ses jambes. Quand Edward la rattrape, il ne sait vraiment pas quoi faire. Aiden. OK. Mais d'abord, il préfère la sortir de là. Il dépose le corps inerte de la jeune femme sur un lit d'une chambre sans odeur, et rajoute même un sortilège anti odeur, par sécurité.. Son patronus est parti, et très vite, Oscar et Aiden débarque dans la chambre. Edward explique la situation comme il peut et Aiden sort une seringue. Edward le regarde faire, un peu plus détendu depuis que le jumeau est arrivé et a pris les choses en main.

-Il ne serait pas... Intéressant qu'elle en garde une dans son sac..? Et informe les gens que dans ce genre de crise elle s'y trouve...?

Enfin, Edward n'y connaît rien et il lève une question peut-être idiote. Mais s'il avait su, et qu'elle avait ce qu'il fallait dans son sac, il aurait pu agir et n'aurait pas eu à appeler son frère. Se sentant un peu comme un stalker, le brun se retourne pendant que le frère essaie de réveiller sa sœur. Il regarde le mur de la chambre en restant silencieux. Lorsque la voix de la femme atteint son oreille, il ne se tourne pas de suite. Il trouve ça presque gênant de regarder une fille se réveiller de cette façon. Il ne se retourne que lorsqu'on s'adresse à lui et Oscar. Edward lance un regard rapide à l'ancienne poufsouffle avant de changer de cible pour son frère.

-Je suis navré d'avoir sans doute provoqué ce malaise. Je ne voulais pas d'autre journaliste. J'ai peut-être un peu forcé la main de la Gazette pour que ce soit elle s'ils voulaient vraiment un article.

Il regarde la sorcière quand elle prend la parole. Comment ça "presque" ? Il y a-t-il d'autres choses à ajouter ?

-Je pense que ça suffit pour aujourd'hui. Aiden, tu en penses quoi ?

made by lizzou – icons & gif by tumblr



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Linwood Saroyan
Linwood Saroyan
Sport & Culture

Parchemins : 1470
Âge : 23 ans {29 mars 1993}
Actuellement : Illustratrice freelance // Journaliste débutante à la Gazette


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sophie Turner


Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 EmptyDim 16 Mai 2021 - 19:08


Aiden vaque à ses occupations avec les gestes de celui qui en a l’habitude tout en répondant à la suggestion d’Edward. « Ce serait inutile, il faut savoir faire une injection en intraveineuse, ça demande un minimum de formation que la plupart des gens n’ont pas. Il y a cependant d’autres moyens pour la réveiller, mais aucun d’aussi rapide et peu dangereux que celui-ci, l’idéal étant encore qu’elle ne fasse pas de malaise du tout. » Si en apparence, Wood paraissait s’évanouir, en réalité, il s’agissait plutôt d’une catalepsie motrice accompagnée d’une absence temporaire de réponse neurologique. Cet état est bien plus proche, dans sa forme clinique, d’un coma que d’une perte de conscience, comme un retour à celui dans lequel elle était lorsqu’elle avait été étouffée dans la boue. Outre ses parents et Aiden, Connor, Nasira et Jade avaient reçu la formation infirmière pour apprendre à lui donner ces soins, ce qui évitait d’encombrer inutilement les urgences (moldus ou de Sainte Mangouste) pour un mal connu.

« Ce n’est pas grave, ce sont des choses qui arrivent. On ne peut pas toujours tout prévoir. » répondit Wood d’un ton rassurant. Elle ne tenait pas à ce qu’Edward s’en veuille pour un état pour lequel personne ne pouvait rien, à moins de rester enfermée chez elle (ce qui était tentant mais peu réaliste), les crises étaient inévitables. Elle était devenue bien plus autonome que dans son enfance mais la vie était pleine de surprises qu’elle ne pouvait pas prévoir. L’ancienne Poufsouffle avait bien entendu les craintes de son frère, elle avait seulement décidé qu’elles étaient moins importantes que son article à écrire. Une balance bénéfice risque qu’elle espérait convaincante face à un jury moins conciliant que son frère jumeau.

Au demeurant, maintenant qu’elle était parfaitement réveillée, elle trouvait un peu outrageant qu’on parle d’elle comme si elle n’était pas là. Elle n’usa pas son énergie à protester uniquement parce que l’entretien arrivait visiblement à sa fin et que ça aurait été vain. Elle n’exprima donc sa désapprobation que par une petite moue. « Oui, je vais la raccompagner chez elle. » Il attrapa les affaires de sa jumelle et la porta pour transplaner avec elle. Wood n’eut que le temps de saluer les deux autres hommes : « Au revoir M. Murphy, salut Oscar » avant qu’elle ne disparaisse dans un pop jusqu’à la porte de son propre appartement. Son frère la posa au sol pour qu’elle ouvre avec sa clef, et elle pénétra dans la pièce, allant directement s’asseoir dans le canapé. « Promis, demain, je ne sors pas ! » conclut-elle en s’étendant une fois ses chaussures enlevées. Elle devait encore écrire son article, mais une petite sieste avant ça ne serait pas de trop.

Terminé pour Wood
(c) princessecapricieuse


Ne jamais abandonner
C'est combattre qui importe, même si on est battu chaque fois ; accepter, acquiescer est affreux. - Julien Green - Journal
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}   Tout ce qui est probable est vrai {Linwood} - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout ce qui est probable est vrai {Linwood}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: