AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -30%
Baskets Nike Air Max Excee à moins de 80€
Voir le deal
76.97 €

Partagez
 

 I wanna be a real fake [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptyDim 14 Mar - 19:16


I wanna be a real fake
Dominique + Lowell

I wanna be a bottle blonde
I don't know why but I feel conned
I wanna be an idle teen
I wish I hadn't been so clean
I wanna stay inside all day
I want the world to go away
I want blood, guts and chocolate cake
I wanna be a real fake
Yeah, I wish I'd been a
Wish I'd been a teen, teen idle
Wish I'd been a prom queen, fighting for the title
Instead of being sixteen and burning up a bible
Feeling super, super (super!) suicidal
The wasted years, the wasted youth
The pretty lies, the ugly truth
And the day has come where I have died
Only to find I've come alive
Assise dans les gradins du stade de Quidditch par une belle journée de mai avec Lowell, Dominique le mettait au parfum de ses dernières découvertes. « Maintenant, j’arrive à utiliser mon don sur commande, même si je pense qu’il m’arrive encore de l’activer sans m’en rendre compte. C’est comme si, à force de l’utiliser, je lui donnais la permission de faire irruption n’importe quand, alors que ce n’était pas vraiment le but. Moi, je voulais justement apprendre à l’utiliser pour éviter de séduire n’importe qui par accident. C’est très frustrant ! » expliquait-elle à son meilleur ami tout en prenant le soleil. Elle savait que ça ne ferait que faire ressortir ses quelques tâches de rousseur mais après des mois de grisaille, elle ne pouvait pas s’en empêcher. Ses cheveux tombaient librement dans son dos, frôlant presque le sol tant elle se penchait en arrière pour s’exposer un maximum à la chaleur des rayons solaires.

Elle ferma les yeux quelques secondes avant de les rouvrir pour poursuivre : « Par exemple : par moment j’ai l’impression qu’il se passe un truc avec Ash mais est-ce que c’est vrai ou est-ce que c’est juste parce qu’il m’a servi de cobaye pour mes expériences ? Remarque, ce n’est pas comme si mon pouvoir fonctionnait tout le temps non plus… je ne suis pas ma mère ou ma grand-mère quand même ! » Elle se redressa et croisa les bras sur sa poitrine. Ce n’était pas la première fois qu’elle s’ouvrait à ses amis du fait qu’elle trouvait Ash mignon et qu’elle ne pensait pas lui être déplaisante ce qui était déjà un gros effort sur elle-même à admettre, mais bien qu’assez peu timide, Dominique ne se sentait pas prête à tenter quoi que ce soit avec le préfet. Ce serait trop bête si elle se prenait un vent alors qu’ils s’entendaient si bien ! Elle se contentait donc de rêvasser à voix haute auprès de Lowell, Tina et plus sporadiquement Charlotte (cette dernière ne paraissant guère intéressée par la question).

Elle aurait peut-être été moins confuse s’il n’y avait pas eu les effets de son don sur le jeune homme. Il avait été l’un des rares garçons à être d’accord pour l’aider à s’entraîner, elle l’avait donc « séduit » par sa magie à plusieurs reprises. Elle craignait qu’au final la vague impression qu’elle avait de pouvoir plaire à Ash ne soit du qu’à son sang de vélane et pas à elle. Et, en même temps, si elle avait voulu apprendre à maîtriser ce don, c’était bien justement pour pouvoir faire la différence entre ceux qu’elle séduisait par magie et ceux qui étaient vraiment attirés par elle : Dominique trouvait en effet affreusement décevant de se dire qu’un garçon pourrait ne vouloir sortir avec elle que parce qu’elle avait un huitième de sang de vélane. Même si elle était fan de tragédie, elle n’avait pas du tout envie de se muer en Iseult et de vivre des amours de pacotille !

Dominique était presque sûre de ne pas avoir utilisé son don malgré elle sur Ash… aussi en vint-elle à se dire raisonnablement que de toute façon le préfet savait faire la différence. De guerre lasse contre elle-même, elle soupira et prit une mèche de ses cheveux pour l’observer avant de tourner son regard azur vers son meilleur ami : « J’ai décidé de me teindre en blond cet été, mais j’espère que ça m’ira… » Elle avait toujours eu envie de ressembler un peu plus à sa mère et à Victoire, se teindre les cheveux paraissait la manière la plus simple d’y parvenir – surtout qu’elle n’aimait pas son roux naturel -, pour autant, alors que les semaines passaient et la rapprochaient du moment fatidique, elle hésitait, prise de doutes. C’était un peu comme ces nouvelles robes dans un style très différent de son actuel qu’elle avait achetées avec son argent de poche. Elle les avait trouvé parfaite sur papier glacé, mais maintenant qu’elles étaient arrivées, elle avait peur de les essayer et restaient pour le moment bien pliées dans sa malle. Elle supposait que là aussi elle attendrait l’été pour voir ce que ça donnait dans l’intimité de son foyer. En attendant, elle pouvait bien en discuter avec Lowell dans celle, plus discutable, du stade de l’école.
(c) princessecapricieuse



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lowell Matthews
Lowell Matthews
Poufsouffle

Parchemins : 25
Âge : 9 juin 2003, 12 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptyLun 15 Mar - 8:11

I wanna be a real fake.Lowell & Dominique Lowell avait été traîné un peu malgré lui jusqu'au stade de Quidditch par son amie alors qu'il était en train de modifier la pellicule de son appareil, ce jour là. Autant le jeu que le stade n'était vraiment pas au goût du jeune homme et l'idée de se trouver la le rendait un peu plus maussade que d'habitude. Il écoutait la demoiselle avec son silence habituel tout en changeant une pièce a son appareil. Do' avait eu quelques ratés avec son don depuis qu'elle était à Poudlard et sûrement même avant, et Lowell devait avouer que cela le rassurait pas mal de la voir s'entraîner. Non pas que le don de la demoiselle n'est fait effet en sa présence, mais il lui arrivait de s'inquiéter de ce qui pouvait se produire si Do' laissait son don agir sur les mauvaises personnes. Chose étonnante pourtant, lui-même n'acceptait pas l'idée qu'elle s'entraîne sur lui. Il n'avait pas vraiment envie de gérer les possibles répercutions du don de la jeune fille.

-"Peut-être que ton don marche comme la magie pour les enfants. Provoqué par des émotions fortes, tout ça..." C'était la théorie de l'instant du jeune homme. L'une des nombreuses choses qui passait par la tête du jaune sans qu'il ne le verbalise réellement. Do' était l'une des rares a qui il confiait ce qu'il pensait, et même la, c'était avec très peu de mots. Il y avait d'ailleurs des choses qu'il se refusait a lui dire, comme le fait qu'il la nommait Do' sans sa tête, alors qu'elle n'était pas une grande amatrice de surnoms.

La rousse se prélassait au soleil avant de reprendre, cette fois-ci sur Ash. Lowell appréciait Ash pour plusieurs raisons et il ne pouvait qu'encourager son amie a rester dans les parages du préfet, non pas qu'elle ait besoin de ses encouragements sur ce sujet précis cela dit. Les sentiments de Do' au sujet du préfet étaient aussi visibles qu'un phare dans la nuit pour Lowell, mais c'était parce qu'il était proche d'elle. Du côté d'Ash, ses impressions étaient partagées. D'un coté, le préfet allait très loin pour aider quelqu'un, parfois au point de le gêner dans sa vie quotidienne et le voir accepter ce genre de demande juste pour donner un coup de main n'était pas si tiré par les cheveux que ça. D'un autre, Lowell avait tendance a croire qu'une grand partie des êtres vivants avait tendance à tout faire pour une bonne raison. De là à savoir qu'elle était la raison..? Il lâcha cependant un avis. -"Il a accepté que tu t'entraînes sur lui, c'est que ça doit pas le déranger de te trouver attirante."

Elle avait changé de sujet pour parler de ses cheveux et le jeune homme du lutter pour ne pas lever les yeux au ciel quand elle avait le regard posé sur lui, préférant jouer avec une pièce de son appareil pour donner le change. Lowell ne comprendrait jamais la fascination borderline obsession de cette fille pour la blondeur. Certes, il savait que la demoiselle voulait ressembler aux autres femmes de sa famille, mais il n'arrivait vraiment pas à comprendre pourquoi. Il avait pu voir Victoire Weasley quand les sœurs parlaient entre elles et très franchement, il n'était pas impressionné Désolé Victoire. Peut-être était ce parce qu'il la regardait comme il regardait un sujet pour ses photos, mais il la trouvait trop lisse et trop lumineuse. À force de tenter d'être parfaite à tout pris, Lowell avait l'impression de faire face a une journée ou le soleil tapais au point d'en être aveuglant. Impossible de voir les choses clairement ou de prendre une photo correcte, la lumière était trop forte. Il haussa les épaules comme seule réponse. Peu importe son avis sur la question, c'était son choix à elle. Et très franchement, il doutait de sa capacité à lui faire comprendre que le problème n'était pas elle, mais la couleur qui aurait tendance à durcir ou ternir ses traits.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptyMer 17 Mar - 12:05


« Je ne suis pas sûre… j’ai plutôt l’impression que c’est lié à mon envie d’attirer le regard ou non… mais il y a peut-être un fond de contrôle des émotions aussi après tout. C’est juste que c’est plus compliqué à vérifier dans ce sens-là. Pour apprendre à activer mon pouvoir, il suffisait que j’essaie vraiment de l’utiliser, mais pour arrêter de l’utiliser, c’est très différent. » Dominique fronça les sourcils, jetant un regard noir à un nuage qui passait par là et qui n’avait rien demandé. Elle ne voyait aucune solution concrète à son problème, sauf à demander à sa mère ou à sa sœur, ce qui ne l’enchantait pas vraiment.

La rousse n’était pas sans savoir combien les deux semi-vélanes trouvaient très bien que la cadette de la famille apprenne enfin à utiliser son potentiel, mais Dominique avait l’impression que c’était bien commode pour elles d’oublier que ça ne changeait strictement rien. Apprendre à devenir faussement séduisante par un tour de magie ne la faisait pas devenir réellement belle et elle n’avait pas envie d’encourager les compliments complaisants que serait capable de lui faire Victoire. Pourtant, avait-elle d’autre choix que de leur demander ? Ou au moins à sa mère ? Dominique n’en était plus très sûre… et comme elle commençait à s’intéresser aux garçons (ou à un garçon du moins),  il faudrait bien qu’elle veille à ne pas faire de truc de vélane intempestif. « Je crois bien que je vais être obligée de demander de l’aide à ma mère. Ça va être l’enfer mais à part elle, personne ne pourra m’apprendre... » Sa tante éventuellement ferait l’affaire mais c’était moins facile de le lui demander, et elle avait sûrement autre chose à s’occuper que sa nièce pas douée.

« En même temps, c’est plutôt agréable apparemment d’être sous le charme mais il faut admettre qu’avec Ash ça a rendu nos rapports bizarrement ambigus. » De son côté en tout cas, elle n’osait pas s’avancer pour ce qu’il en était de leur préfet. Il ne la détestait pas, ça c’était sûr, mais elle n’était pas trop sûre de comment il la voyait une fois qu’elle cessait de faire agir son pouvoir d’attraction. Plus elle y pensait et plus elle se demandait ce qui plaisait tant là-dedans aux femmes de sa famille maternelle. N’était-ce pas affreux d’avoir toujours ce doute de « pourquoi » un garçon vous regardait ? Dominique était bien contente de ne l’être qu’à un huitième !

Elle tritura ses cheveux mais en l’absence de réaction de Lowell sur le sujet, elle en revint assez rapidement aux garçons – dont Lowell faisait parti, elle était bien au courant, mais lui était son confident donc c’était totalement différent ! -. « Je me demande quand même pourquoi les filles n’en ont toutes que pour Alex’, les autres gars de troisième année sont mignons aussi. » Dominique n’était pas aveugle au point de n’avoir pas conscience qu’Alexandre était plus beau qu’il n’était mignon et que c’était pour ça qu’il avait été élu Mister Poudlard (même si de l’avis de la Poufsouffle, qu’il soit en couple depuis des mois allait drastiquement faire chuter sa cote de popularité), mais elle n’entendait toujours parler que de lui alors que Ash – et Nate, et à peu près tous les autres si on était équitable – méritait aussi de l’attention. Peut-être qu’avoir grandi avec une mère et une sœur absolument parfaites l’avaient rendue moins sensible à la beauté classique et plus aux autres qualités de son entourage. « En même temps ce sont les mêmes qui portent Victoire aux nues, je suppose que ce sont des causes perdues. » conclut-elle avec une nouvelle moue.
(c) princessecapricieuse



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lowell Matthews
Lowell Matthews
Poufsouffle

Parchemins : 25
Âge : 9 juin 2003, 12 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptyJeu 25 Mar - 21:24

I wanna be a real fake.Lowell & Dominique -"T'as souvent envie d'attirer le regard?" C'était une question qui en cachait une autre. Si elle avait envie d'attirer l'attention, c'était l'attention d'une personne en particulier, celle des groupes était plus triviale, ou provoquée par son envie d'être comme sa mère ou sa sœur. Pas qu'il lui dirait cela dit. Lui son truc, c'était la photo et les animaux, pas les conseils et les personnes. D'un autre côté, cela semblait censé comme raisonnement, surtout, cela expliquerais pourquoi Lowell n'avait jamais fait les frais de ce don. Ou peut-être était-il tout simplement aveugle et sourd aux choses qui ne l'intéressaient pas, comme la séduction.

Lowell ne voyait pas en quoi demander de l'aide à sa mère était un enfer, surtout pour une chose dont on avait aucune idée de comment garder le contrôle, mais il ne connaissait pas la mère de Do'. Peut-être voulait-elle que sa fille s'en sorte seule, qui sait? Pas lui en tout cas. Il se contenta de hocher la tête. Agréable qu'elle disait, et il tira une grimace malgré lui. Heureusement qu'elle parlait sans le regarder la plupart du temps. Certaines mimiques avaient tendance a le trahir. Il devait avouer qu'il ne comprenait pas en quoi être obligé de désirer quelqu'un pouvait être agréable. Bien sûr, ce commentaire mental ne valait pas pour le préfet, lui ne semblait pas être dérangé outre mesure.

Elle dévia sur le classement de beauté éphémère de cette école et Lowell leva la tête au ciel pour éviter qu'elle ne le voit rouler des yeux. Ce n'était pas contre elle, mais contre ses élections de beauté ou de popularité. L'intérêt lui échappait complètement. -"La beauté, c'est très subjectif, l'attitude l'est moins." C'était peut-être très ironique pour quelqu'un qui passait son temps a capturer la beauté dans son appareil, mais Lowell avait tendance a penser que la beauté était dans l'œil du spectateur. Après tout, ces photos étaient un exemple parfait. Aucune photo n'était jamais détestée ou aimée à l'unanimité. Le jeune homme avait encore du mal à montrer ses photos aux gens, cela dit, alors peut-être n'était-ce pas le meilleur exemple. Il répondit à la demoiselle en changeant la pellicule de son appareil. "Sans doute."

Il n'aurait pas l'occasion de la développer pour le moment, mais il le ferait dés les vacances. Ça restait handicapant de devoir envoyer ses pellicules à ses parents ou de devoir attendre les vacances. Une alternative était possible, cela dit, une sur laquelle il pouvait spéculer avec la rousse. -"Je pense que je commence à envisager d'ouvrir un club photo."

:copyright:️ 2981 12289 0



Don't ask me why i'm quiet,
when you can't stop being loud.
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptySam 27 Mar - 18:19


Dominique avait-elle envie d’attirer le regard ? La plus si petite que ça rouquine n’en savait trop rien, elle supposait que ça dépendait des circonstances. Elle avait envie qu’on la remarque mais lorsqu’elle était dans la même pièce que Victoire ou Fleur, elle aimait mieux être oubliée plutôt que comparée à ses illustres sœur et mère. « Souvent c’est peut-être beaucoup dire… mais ça m’arrive plus qu’à d’autres quand même, je veux être comédienne après tout. » Et elle insistait sur le fait qu’elle voulait bel et bien devenir comédienne et pas actrice car ce dont elle rêvait, c’était de théâtre ! Elle hésitait d’ailleurs à se rendre en France une fois adulte dans ce but – leur formation dans ce domaine étant très réputée malgré la qualité certaine des comédiens britanniques -. « Et quand Ash est dans la pièce, je suppose que j’ai plus envie qu’il me regarde moi plutôt qu’une autre fille, tu vois le truc ? » Peut-être même que c’était surtout ça son problème… pas d’avoir commencé à s’entraîner à son pouvoir, mais d’avoir mis les deux pieds dans la puberté. Auparavant, elle était beaucoup moins tentée – même inconsciemment – de séduire qui passait dans les parages avec son pouvoir puisqu’elle avait tendance à penser que tout le monde la trouvait moche. Elle n’avait pas tellement changé d’avis mais maintenant elle avait envie que certaines personnes la voit autrement, ou au moins une.

Dominique était assez cultivée pour savoir qu’elle aurait du se moquer du regard des autres. Elle comprenait que ce n’était pas raisonnable d’agir en fonction d’une masse dont la plupart lui était inconnue. Au fond, qu’est-ce que ça changeait à sa vie que des gens comme Douglas la trouvent moins jolie que Victoire ? Surtout qu’elle le pensait aussi. Et pourtant, la plupart des actions importantes de son quotidien restaient rythmées par ses complexes. Elle adorait danser, mais ne faisait pas parti de Sterne parce que sa sœur y était et qu’elle craignait d’y être éclipsée. Le Choixpeau avait eu pitié de sa détresse et l’avait envoyée à Poufsouffle pour la séparer de sa sœur aînée. Dominique avait le bagage intellectuel suffisant pour reconnaître en elle un comportement toxique, pourtant elle ne parvenait pas à passer outre – pas quand ça la concernait elle -.

« C’est vrai, mais il y a quand même quelques biais sociétaux qui font que la plupart des gens pensent qu’une chose est belle parce qu’on leur a dit que c’était le cas depuis toujours. Surtout concernant le physique… dans l’art c’est peut-être un peu différent. » énonça-t-elle doctement avant de finir par pointer d’un geste vague l’appareil photo puisque c’était par ce biais que son meilleur ami appréciait généralement la beauté de ce qui l’entourait. Cela dit, elle aurait été bien en peine de dire ce que donnait l’art de Lowell car il ne lui montrait que rarement ses œuvres. Dominique n’insistait pas à ce sujet, ça restait assez personnel et tout le monde n’était pas comme elle dans l’exubérance et la démonstration permanente. Respecter l’espace des autres c’était la base pour une vie en communauté sereine.

Le sujet dériva justement sur les photos de son ami. « Ah oui ? Tu penses connaître d’autres personnes intéressées ? » Il fallait être cinq membres pour ouvrir un club dans Poudlard, raison pour laquelle elle n’avait pas encore officiellement ouvert celui de théâtre, il lui manquait encore du monde pour avoir le droit de poser une demande officielle.
(c) princessecapricieuse



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lowell Matthews
Lowell Matthews
Poufsouffle

Parchemins : 25
Âge : 9 juin 2003, 12 ans
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptyMer 14 Avr - 1:03

I wanna be a real fake.Lowell & Dominique Le fait que Dominique voulait devenir comédienne n'étonnais plus le jeune homme. D'ailleurs, il doutait que ça étonne qui que ce soit, vu le nombre de fois ou elle s'improvisais une prestation ou ne faisais qu'y faire allusion. Il se contenta de hausser les épaules à la précision faite. La réflexion sur Ash le fit poser un instant. Voyais-il ce qu'elle voulait dire? En fait, pas vraiment. Lowell était parfaitement ravi d'être le plus souvent dans le rôle de l'observateur que de l'observer. Contrairement à une grande partie de son entourage, il préférait être loin des feux de la rampe, autant dans ses photos que dans la vie. Ironiquement, cela avait poussé certaines personnes à lui emprunter l'appareil pour "photographier le photographe" comme l'avait intitulé Esther.

-"Pas vraiment." Inutile de lui mentir, son amie comprendrait s'en doute et ce n'était de toute façon pas son genre. Sans être jamais insultant, Lowell avait tendance à dire les choses comme il les pensait ou à se taire. Vu que cela ne plaisait qu'à très peu de gens, Lowell avait la réputation d'être quelqu'un de silencieux, au même titre qu'Emrys ou Kyle, mais pour des raisons bien différentes.

Au lieu de se lancer dans un monologue sur la beauté, Lowell se tourna dos à la rousse et prit une photo de la balustrade des gradins. Si elle était complètement en droit de penser ce qu'elle voulait, Lowell trouvais cette opinion très enfantine. Personne ne pouvait forcer quelqu'un à trouver de la beauté ou il n'y en avait pas. Oui, la beauté pouvait être incomprise ou influencée, mais jamais forcée. Un exemple évident était le nombre de personnes qui avait une couleur favorite. Personne ne leur avait appris à aimer une couleur plus que les autres et dans les cas où on s'en prenait a quelqu'un pour une couleur, la personne continuait d'aimer la couleur, même si elle ne le vocaliserait plus forcément.

Dominique l'ignorait sûrement, mais Lowell prenait pas mal de personnes en photos, que ce soit dans des situations naturelles ou non, et s'il savait que sa vision ne voyait qu'une beauté qui lui était propre, il n'en était pas moins sûr que la beauté avait de multiples formes. Il avait plaisir à prendre des sujets a contre pieds. Des élèves aux couleurs ternes qui étaient les plus grandes boules d'énergie et de sympathie qu'il n'ait jamais pu rencontrer, ou leurs exacts opposés, des personnes aux couleurs ou a la présence terriblement prenante, mais aussi calme et composer qu'un moine bouddhiste. La photo prise, il regarda la rousse et haussa les épaules. Peut-être qu'il n'y comprenait rien, mais au moins, il ne se prenait pas la tête pour un oui ou pour un non.

-"On m'a conseillé d'ouvrir le club autant a la photographie façon sorcier qu'aux photos moldus. Ce sera plus simple." Ce n'était pas le seul conseil qu'il avait reçu, mais les autres concernaient plus ses propres photos qu'un potentiel club. Il n'était pas le seul à prendre des photos a Poudlard et il y avait sans doute d'autres personnes qui aimait la photo sans vraiment savoir quoi faire ou avoir le matériel. En parlant conseil, il se rappela d'un truc et posa son appareil a coté de lui. "Tu sais quelle heure il est? Je dois voir une dernière année à 16h." Lowell n'était pas généralement du genre à être en retard, mais il n'était pas impossible qu'il ait perdu la notion du temps avec Dominique.

:copyright:️ 2981 12289 0



Don't ask me why i'm quiet,
when you can't stop being loud.
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 141
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] EmptyAujourd'hui à 13:13


Dominique soupira : elle se demandait ce qu’elle avait fait de mal dans une vie antérieure pour que tous ses amis (exception faite de Tina) ne comprenne pas ce qu’elle voulait dire au sujet de Ash. En fille sensée, elle se rendait bien compte qu’elle tournait en rond dans son bocal avec cette histoire et qu’il faudrait bien à un moment qu’il se passe quelque chose même si elle ne savait pas bien quoi. C’était sur ce point qu’elle aurait aimé un éclairage avisé de ses proches, mais il fallait croire qu’être de fin d’année et avoir presque un an de plus qu’eux tous la plongeait dans des préoccupations qu’ils n’avaient pas. Tant pis, elle ferait donc un énième point avec Tina : on ne pouvait pas reprocher à sa meilleure amie de ne pas la pousser vers du romantisme, elle. Valentina paraissait vivre « amour » même si l’objet de son affection était James, le cousin de Dominique, ce que la rousse trouvait assez douteux… enfin ! Tous les goûts sont dans la nature et au moins ne seraient-elles jamais rivales pas comme d’autres meilleures amies de notre connaissance.

Les deux Poufsouffle en vinrent finalement à parler du club photo’ que Lowell avait pour projet de monter. Il n’avait visiblement pas tellement d’idée de qui ça pourrait intéresser, mais au moins savait-il ce qu’il allait y faire, c’était déjà une bonne base et cela le mettait plus ou moins dans sa situation à elle : elle avait beau avoir la pièce et les costumes, il lui manquait encore des comédiens. « C’est effectivement une bonne idée de ne pas restreindre le côté pratique comme ça chacun peut y faire ce à quoi il est habitué, même si la photographie sorcière a un côté nettement plus pratique que beau à mon sens. » fit-elle remarquer : après tout, si votre modèle se faisait la malle hors du cadre, ça cassait un peu toute la beauté du sujet qu’on avait voulu photographier, non ?

« Ah oui ? Et bien il va être l’heure alors ! Je vais rentrer aussi, je vais voir si je trouve Tina, je voudrais son avis sur la dernière robe que j’ai commandée. » Il allait falloir qu’elle se calme car tout son argent de poche passait en fringues à cause de son changement de look et elle allait finir par avoir ses finances totalement à sec si ça continuait. Dominique savait coudre, mais pas assez pour se faire des vêtements de A à Z, il faudrait peut-être qu’elle demande un peu d’aide à ses parents. Il était difficile à 13 ans et demi d’être auto-suffisant ! Elle escomptait que ses parents verraient tout ça d’un bon œil, même s’il faudrait en passer par l’habituel phase d’argumentation…

Prenant ses affaires, elle commença à descendre des gradins, se demandant vaguement qui était la personne avec qui Lowell avait rendez-vous et aussi où se trouvait Tina. Dans un cas comme dans l’autre, elle finirait probablement par le savoir !

Terminé pour Dominique
(c) princessecapricieuse



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





I wanna be a real fake [PV] Empty
MessageSujet: Re: I wanna be a real fake [PV]   I wanna be a real fake [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
I wanna be a real fake [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch-
Sauter vers: