Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-20%
Le deal à ne pas rater :
Platine vinyle HOUSE OF MARLEY SIMMER DOWN BLUETOOTH
199.99 € 249.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 368
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptyMar 16 Mar - 16:26


Le grand finalEsther & Lola En montant au troisième étage, Esther réalisa ce sur quoi Lola l'avait laissée et elle fit une pause dans son chemin en soupirant. Que Lola ait une retenue n'avait rien de nouveau et que ce soit le lendemain n'était pas particulièrement dérangeant aux yeux de la verte et argent. Le problème était qu'elle n'était même pas encore sortie de sa dernière retenue, qu'elle préparait déjà une nouvelle façon de se faire punir. Sans parler du fait qu'il était impossible que les deux ne se fassent pas punir cette fois-ci. Si Esther était plutôt discrète coté farces et qu'elle avait de toute façon quasiment terminée ses études, ce n'était pas le cas de sa rouge et or. Bien sûr, convaincre Lola d'abandonner ne marcherait pas, mais Esther voulait quand même avoir une discussion avec elle, pour être sûr que la lionne sache dans quoi elle mettait les pieds. Elle soupire en cherchant la bonne salle.

L'ancienne salle de classe est complètement vide, comme s'y attendait la demoiselle et elle dépose le pot à confiture avant de retirer tout le reste délicatement de son sac. Distillation... Distillation... Si j'ai bien saisi le concept, il me suffit de faire chauffer la résine*, de laisser la vapeur se condenser dans un autre récipient et ... C'est tout... Plus simple que j'imaginais. Elle pouvait s'atteler a cette partie seule, vu qu'elle avait tout ce qu'il lui fallait et que cela prendrait un peu de temps. Ensuite, il lui faudrait l'huile de lin pour en cuire la moitié, ce qui impliquait la présence de Lola... Et d'un chaudron... Ça va bien se passer. Lola n'était pas vraiment douée en potions, loin de là. Mais vu qu'il suffisait juste de cuire de l'huile, a priori, ça irait.

[...]

Esther était en train de lire un livre quand Lola entra dans la pièce. La résine était mise à chauffer et la distillation se passait, jusqu'ici sans accros et, la patience n'étant pas la qualité la plus présente chez la verte, elle avait ouvert un livre et avait perdue la notion du temps. La rouge parle d'augmenter les doses et Esther hoche la tête. Elle s'en doutait un peu alors c'était, dans un sens, déjà prévu, mais ce n'était pas nécessaire pour le moment, en fait, plus tard serait bien mieux. Ensuite, la demoiselle parla de chaudron et de bonbons et son amie ris sous cape.

-"Tu a bien fait, j'avais oublié un chaudron, ça nous sera utile. Pour la quantité, on fera ça plus tard. Tu peux mettre une partie de l'huile de lin dans le chaudron? Disons la moitié, faudrait la faire cuire." Elle-même en profita pour vérifier le stade de son propre travail, mais rien ne semblait poser problème, ce qui fait sourire la verte. Replongeant son nez dans son livre, elle attendit que ça comparse allume le feu et mette l'huile à cuire et quand finalement, la rouge s'assit, Esther leva les yeux.

-"Tu sais que tout ça..." Elle pointa le matériel du doigt. "Va nous attirer des ennuis? De gros ennuis. Et tu m'annonces à la dernière minute que tu es déjà en retenue pour une autre bêtise? Je t'arrête, je me moque de ce que des gros dégueulasses ont dit de Fiona ou Ciara. Ils auraient pu m'insulter moi que le problème resterait le même, Lola. Si tu contrôles pas ton impulsivité, tu te fais prendre et t'as des problèmes. Je te dis pas d'être passive, juste de pas te faire prendre. Tu sais qu'avec ce coup si, on va vraiment te causer des problèmes? Moi je finis l'école dans moins de deux mois, mais toi t'as encore ta dernière année... S'il te plaît, fais plus attention, ok?" C'était un peu brut, mais Esther n'avait aucune envie que son amie ai de gros problèmes et elle n'avait jamais été reconnue pour sa subtilité.


:copyright:️️ DABEILLE

*:
 



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 133
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptyVen 19 Mar - 15:49



Le grand final : partie 2

Esther & Lola




Lola sourit lorsque son amie rigole. Sans doute par apport aux bonbons. Ça ne devrait plus réellement l'étonner pourtant. La lionne ouvre sa valise et sort les différents objets qu'elle a récupéré. Elle dépose les couleurs sur une table puis attrape son chaudron et l'huile de lin. En vidant l'intégralité de la bouteille, elle se tourne vers Esther.

-Mon père m'a dit qu'il souhaite que ce soit le dernier de cette année.. Il ne veut plus acheter de chaudron jusqu'à l'an prochain. Tu crois que je vais y arriver ? Il était vraiment en colère.. Je ne veux pas le décevoir.

Elle sait qu'elle a de la chance d'avoir un père présent. Contrairement à son amie, elle a vraiment de la chance, elle ne peu pas le renier. Elle est juste un peu frustrée de se faire gronder pour ça. Elle ne le fait pas exprès... La fin de l'année arrive à grand pas. C'est bientôt les vacances et par conséquent, ça lui laisse quelques mois avec un seul chaudron de disponible.

-Tu as une idée pour l'argent, le bronze et l'or ? J'ai pris du gris du marron et un espèce de jaune plus foncé pour nuancer avec le jaune des Poufsouffle. À moins qu'on laisse ces couleurs sans les changer ? Rouge et argent, bleu et noir, jaune et bronze et vert et or ?

Esther finit par lui dire ce qui la chiffonne. Lola à oublier qu'elle a lancé une bombe au départ de son amie pour chercher ses propres ingrédients. Elle hoche la tête quand elle lui dit que leur projet va leur être source d'ennuis. Et grince des dents alors que la Serpentard lui dit que même si c'était elle qui aurait subi les méchants commentaires, elle s'en moquait et que ce n'était pas le problème.

-Si c'était toi à la place des Serdaigle, j'aurais certainement fini à Azkaban. Et même pas je le regretterais. Mais je ne te cache pas que je ne sais pas trop pourquoi j'ai déraillé. J'étais déjà à cran. Dans un autre contexte, je n'aurais peut-être même pas entendu.

Lola concidère ses pieds avec une légère honte.

-Je sais que je vais avoir des ennuis l'an prochain. Mais laisse moi faire celle-ci. Après, j'envisage ma retraite de conneries. De toute façon, tu ne seras plus là. Tu me vois embarquer Tony dans mes délires ?

En fait.. Oui totalement. Lola serait capable d'attraper le Gryffondor et lui présenter une nouvelle bêtise à faire. Lola s'en rend compte alors qu'Esther semble hausser un sourcil.

-Bon d'accord, j'en serai capable, mais enfin.. Tu sais.. Je vais étudier. Vraiment. Je t'en fais la promesse.

Esther ne connaît pas encore son projet de devenir professeur. Devait-elle lui en parler maintenant ou après leur projet ? La seconde solution semble être la meilleure. Son amie serait capable de refuser tout bonnement de risquer la place dans le corps enseignant de Poudlard.

-Euh.. Du coup je peu faire quelque chose de mes deux mains ? En dehors de piocher dans mon sac de bonbons.. Tu en veux ?

Lola tend le paquet de bonbons Esther après en avoir pris deux. Ce sont des petits nounours en gélatine trouvés dans les magasins moldus.

-C'est toi le cerveau pour les mélanges. Tu as des formules chimiques pour moi ? Ou je fais ce que tu veux…

Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 368
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptyLun 22 Mar - 22:03


Le grand finalEsther & Lola-"Une partie de la bouteille Lo', pas la bouteille entière." Trop tard, elle l'a déjà fait. Esther secoue la tête à la rouge et lui demande de remédier a ça en versant le trop plein dans un autre récipient. "On a plus que deux mois de cours, pour peu que tu te concentres un peu, ça devrait pas être sorcier... Sans... Mauvais jeu de mots." Parfois, Esther devrait réfléchir a ce qu'elle dit avant de finir avec des phrases de ce calibre. Elle connaît le niveau de son amie en potions, mais une grande partie de ça vient du fait qu'elle a tendance à être distraite, et la dyslexie n'aide en rien. Esther aimerait vraiment aider Lola à étudier, mais elle se connaît assez pour savoir qu'elle ne comprend pas assez la dyslexie pour savoir comment aider, ce qui l'attriste un peu.

-"Tu plaisantes? J'ai changé la couleur de tes collants et la veste en cuir, Lola. Je peux changer la couleur de la peinture. Toi aussi, d'ailleurs, t'es assez douée pour ça." La veste en cuir en question était un cadeau de Noel de la verte à la rouge, mais la couleur avait du être changée a la dernière minute a cause d'un problème avec la teinture originale. Au final, la recoloration avait rendu la veste beaucoup plus agréable aux yeux de la rouge, ce qui était une chance pour Esther, qui avait vraiment voulu faire plaisir a son amie.

Si Esther était tout à fait honnête avec elle-même, elle aussi aurait été colérique si on salissait son amie verbalement. Si elle ne faisait pas grand cas de ce qu'on pouvait bien dire sur elle, ses amis étaient chasse garder et c'était justement l'une des raisons pour laquelle elle en avait si peu. Elle ferait tout et n'importe quoi pour ses amis et en avoir trop emmenait le risque de trop s'impliquer constamment et de subir une douleur choc quand certains amis la laisserait sur le carreau. Evelyne et elle en avaient parlé en profondeur plus récemment, mais la brune était bien trop prudente, ce qui, vu son parcours, n'était plus si étonnant. Bien sûr, elle se garda bien de le dire à son amie. Non seulement, cette dernière était déjà au courant si elle y pensait cinq secondes, mais en plus, cela lui donnerait techniquement un point de discussion. Esther voulait simplement éviter les problèmes triviaux à son amie. Elle soupira cependant, mais n'ajouta rien. D'un sourcil levé, elle signifia à son amie que oui, elle l'imaginait tout à fait entraîner Tony dans ses délires, plutôt deux fois qu'une même. Tentant à faire comprendre à son amie que cette promesse était importante, elle leva le petit doigt en direction de son amie. Les promesses du petit doigt étaient un truc moldu, mais avec le temps, Esther avait été contaminé par leur simplicité.

-"Pour le moment, hormis cuire la moitié de l'huile de lin et ça, y'a rien à faire, du coup j'en profite pour lire. Une fois que ce sera fait, oui, mais pour le moment, pas vraiment, ça bosse tout seul." Esther reprit son livre en main en attrapant un bonbon avec un merci pour la demoiselle. À l'heure actuelle, il n'y avait rien de plus qu'elles pourraient faire de plus.

[...]

L'huile de lin cuite et la résine distillée, Esther se leva de sa chaise et pris un grand bol en verre qui trônait dans la pièce. Elle lui lança un récurvite et le déposa sur la table. -"Ça devrait le faire. Lo', tu peux prendre l'huile de lin qu'on vient de faire cuire?" Demanda la verte en attrapant les pigments. Une fois l'huile de lin cuite sur la table, Esther en versa dans le bol avant ajouter le pigment le plus clair. Si on était franc une seconde, elle n'avait aucune envie de le refaire plusieurs fois, alors ajouter des pigments plus sombre façon magique lui semblaient plus simple. Sans compter que comme ça, Lola aurait plus de pigments à rendre a la personne qui lui avait prêté, ce qui était toujours un bonus dans ses relations a elle. "Ok, je vais te demander de mélanger juste ça pour qu'on ait une pâte, ok?"

Pendant ce temps la, Esther attrapa la fiole distillée de résine et l'huile de lin crue et posa les deux plus prêt du bol, mais toujours assez loin pour que Lola n'ait pas l'idée d'en ajouter. La pâte se crée assez facilement et Esther ajouta l'huile de lin crue et l'essence de térébenthine et se proposa pour remplacer Lola au mélange. -"Lo', tu connais un sort qui retire le liquide d'une matière? On en aurait besoin sur la pâte." Lola se charge de liquéfier tout ça et Esther en profite pour sortir les autres bocaux à confitures qui sortent de nulle part et verser une partie de la peinture à l'huile dans chaque.

Esther pose une partie de chaque pigment dans les pots et mélange avec Lola avant de s'attaquer aux couleurs qu'elle n'ont pas. Heureusement qu'un sort de changement de couleur est une métamorphose très simple. Ensuite, il suffit d'augmenter les doses. -"Ensemble?" Demande-t-elle à la rouge avec un clin d'œil. Les deux lancent des engorgio sur les différentes peintures et quand elles ont assez de peinture de chaque couleur, les déposes dans la malle de Lola.

-"Bon, bah ça s'est fait. J'irais me renseigner sur l'entrée des Serdaigle demain, vu que l'une de nous est en colle. On devrait être au point des qu'on a une réponse à la Serdaigle." Idéalement, il fallait aussi qu'elles soient sûres que les Poufsouffle laissaient une fenêtre ouverte la nuit, donc une nuit chaude serait l'idéal, mais en soit, la première étape était enfin terminée.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 133
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptyJeu 25 Mar - 22:00



Le grand final : partie 2

Esther & Lola



"Une partie de la bouteille" oups. Lola se met une gifle mentale et sort sa baguette. Elle murmure un sortilège et le liquide de trop retourne dans la bouteille. Elle fixe Esther avec un air navré. Oui, bien sûr que ça devrait aller. Il faut juste qu'elle reste concentrée. C'est-à-dire ne pas continuer à être dans la lune.

-Ouais. Je devrais écouter un peu plus. Je suis désolée.

Lola prend une poignée de bonbons avec une frustration non dissimulée. Elle sait que si elle foire pour ce coup, elles n'auront aucune seconde chance.
En enfournant ses sucreries dans la bouche, L'anglo-Allemande regarde ce que son amie a déjà préparé. Attendre. Vraiment ?

Elle arrive à sourire quand la question des couleurs reçoit une réponse plutôt drôle. C'est vrai qu'elle parle à Esther.

-J'avais presque oublié.. Oh. Du coup, tu crois qu'on change aussi les tenues des élèves où c'est trop ?

Elle regarde la cravate verte de son amie et grimace. Elle ne se voit pas avec ça autour du cou. Elle est attachée à sa couleur rouge.. Elle hausse les épaules. Pour une journée, ça peut être vraiment drôle. Et puis ça serait vraiment immersif. Quitte à changer les couleurs..

Vient ensuite sa promesse de ne pas commettre de bêtises et de travailler. La rouge et or à un temps de questionnement quand elle examine le petit doigt tendu de sa meilleure amie. Après, vient de l'étonnement suivi par la compréhension. Le scellement du petit doigt ! Sans hésiter, Lola enroule son doigt autour de celui qu'on lui présente en plongeant son regard dans les yeux de la brune.

Lola soupire quand on lui dit qu'il faut juste attendre. C'est long de ne rien faire. Ce n'est pas surprenant qu'Esther lise.

-D'accord. Je vais faire mes devoirs alors. Demain, j'ai 4 heures que j'avais réservées pour ça, qui saute à cause de mon.. Impulsivité.

Elle attrape ses affaires de sortilèges et se met sur une table. Penchée sur son livre, elle fait ses exercices avec concentration.

Esther finit par lui dire que c'est bon. Elle lui fait un signe de la tête avant d'achever rapidement les quelques mots qui lui manquent avant d'oublier ce qu'elle voulait écrire. Elle ferme son cahier, contente de son travail. Même si elle n'a pas autant avancé qu'elle l'aurait voulu, elle reste fière d'avoir pu finir le sortilège.
Elle apporte l'huile bouillante à la Serpentard et lui sourit quand elle lui demande de mélanger pour obtenir une pâte. Ça devrait aller. Elle lui rétorque un "d'accord" un peu perdu dans le vague. Elle repense à sa retenue de demain. Cette histoire de dissertation la stresse vraiment. Elle sait qu'elle est en tort. Qu'elle n'aurait pas dû réagir. Mais la tension était trop extrême. Ses types avaient ouvert la soupape.

Elle mélange frénétiquement la pâte. Mélangeant passion et colère, elle profite de ce moment pour se défouler physiquement. Mais Esther lui demande autre chose. Serait-ce à cause du rythme trop important ? Elle est en train de foirer ? Encore une fois ? Mais si c'était ça, la verte ne lui demanderait pas une tâche si importante. Dans un mutisme qui lui est régulier depuis l'altercation, Lola ne fait que hocher la tête pour répondre à la sang-pur.

Après avoir sorti sa baguette, elle murmure un sortilège de sédimentation de la matière. Les moldus utilisent des ampoules spéciales qui permettent au liquide de couler dans un récipient placé sous l'ampoule, pendant que le reste, solide, reste bloqué. Mais là, Lola n’a ni le temps, ni le matériel pour faire de la chimie moldue. Le liquide de la pâte forme une petite bulle au bout de sa baguette. Elle l'a laissé tomber dans un récipient et consulte Estherdu regard.

-C’est ce que tu voulais ?

Ensuite, vient le moment de s’occuper des couleurs qu’elles n’ont pas. la verte à tout préparé. Elles n'ont plus qu'à effectuer le changement. Et l'augmentation de quantité. Lola sourit et c'est simultanément qu’elles lancent le sort d'engorgement sur toutes les couleurs.

Oui, bon, d’accord, elle a sa colle demain. Lola penche la tête et joue à taper son talon au sol. Elle s’en veut sincèrement. Mais rien de tout ça n'était prévu.

-Ouais. Je te retrouve après tout ça.

Cette histoire la rend vraiment distante. Elle ne se souvient vraiment pas d’avoir déjà été comme ça. La pétillante Lola, la couleur vive, est un peu pâle depuis la veille.

La colle s’est passée… Plutôt bien. Emyrs a été adorable avec elle. Il l’a aidé.. Et inquiéter. Son état après la retenue avait miné la joie de Lola. Elle ne sait pas vraiment pourquoi le lion avait perdu pied en parlant de Fiona. Ils étaient proches.. Que s'est-il passé entre les deux ? Elle n’avait pas voulu être indiscrète. ça le regarde.. Elle n'avait pu que le conseiller.

Plusieurs jours sont écoulés. Nous sommes la veille du thème : 4 Juin 2016.

Les jours sont passés, et Lola s’est tenue à carreaux. Elle n’a jamais rechigné à étudier, ou a participé en classe. Elle a retrouvé sa bonne humeur, continue de faire des blagues gentilles à ses amis. Tony s’est réveillé avec une larme en chantilly, Isaac et Graham n’ont pas échappés à la bêtise nocturne. Le premier à eu du rouge à lèvres en crème, et le second un nez de clown avec une fraise.

Le chemin pour devenir professeur continue, s'éclaircir et Lola est heureuse à l’idée de pouvoir transmettre quelque chose aux autres. Avec Itachi, elle s’était découvert une passion réelle pour l’entraide et l’enseignement. Elle a vraiment hâte d’en parler à Esther. Seul Emrys est au courant. Elle lui en avait parlé vite fait, et ça n’avait que confirmer que c’est ce qu’elle voulait réellement.

Les deux amies se sont donné rendez-vous la nuit du 4 juin. Esther doit retrouver Lola à la tour de Gryffondor. Elles ont leur planning de fait. Les rouges deviendront verts les premiers. Puis, les Serdaigles vont subir le même sort, suivi de Poufsouffle. Lola laissera Esther aux cachots pour retourner dans sa propre salle et attendre la fin de la nuit.. Plus qu'à espérer de ne pas se faire attraper…

Lola est devant le portrait de la grosse dame. Feignant de ne pas se souvenir du mot de passe, elle attend Esther. Sa valise est sur la table de la salle commune. Esther arrive enfin. Elle a déjà modifié sa robe. Voir Esther aux couleurs de Gryffondor fait sourire Lola

-ça te va bien !

Soudainement, le mot de passe lui revient en tête ! Elle le murmure au portrait, et les deux filles s'engouffrent dans la pièce. Lola récupère les couleurs verte et argent de sa malle. Elle donne un pot à Esther en silence. Elles ne doivent plus parler. Lola à répéter ce qu’elle devait faire tous les soirs. Elle doit être prête quand même…

Sa couleur, sa beauté, sa douceur amarante ! Après le sort de glu lancée pendant qu’Esther s'occupe des vêtements de tous les élèves, la verdure prend place sur la beauté rougeoyante. Oh… Le réveil des autres va être drôle. L’ambiance est vraiment… Trop étrange. Lola frissonne et fait un clin d'œil à Esther. Première salle de terminer.
Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 368
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptyMar 30 Mar - 19:49


Le grand finalEsther & LolaL'air contrit puis frustré de la rouge fait faire une pause à Esther. Encore une fois, elle oubliait les sentiments des autres à cause d'une fixation sur une tache. Elle soupira avant de se tourner vers la rouge qui venait de remettre le surplus de coter et passa un bras sur son épaule, serrant la dite épaule pour montrer un peu de soutient à son amie. Elle a beau connaître le problème de la rouge depuis des années, dans sa concentration, elle a répondu la même idiotie que les plus denses de leurs professeurs ou de parents peu compréhensifs. -"Je n'impliquais pas que tu n'écoutes pas ou que tu ne fais pas d'efforts. Je me laisse emporter par ce que je suis en train de faire, je te demande pardon." S'excuser auprès de Lola n'était pas quelque chose que la verte avait de mal à faire. Elle pouvait être complètement honnête envers son amie sans avoir peur de heurter sa propre fierté, parfois mal placée.

-"Bien sûr, on a jamais fait les choses à moitié, Lo'." Pas qu'elle n'y ait pensée, cela dit, mais la réponse coulait de source si elles voulaient frapper un grand coup. Cela dit, l'idée de se retrouver en rouge et or, même pendant un instant provoque la même réaction que celle de la rouge présente. Aucune envie de me retrouver avec ce rouge, bonjour la fatigue oculaire... Si la rouge hausse les épaules, la verte, elle, plisse le nez. Heureusement que c'est temporaire.

La verte se mord la lèvre quand son amie sort le mot "impulsivité" comme si on l'avait insultée. Si cela ne fait en rien changer son avis, elle regrette le ton qu'elle a employé. Si Esther n'avait que peu d'intérêt pour la plupart des personnes, Lola était l'une des exceptions les plus flagrantes. Elle ne supportait pas de voir sa rouge de mauvaise humeur ou triste. Même pour Eve ou Tony, la verte ne s'adaptais pas de la sorte, et pourtant, Eve avait été son amie depuis la première semaine à Poudlard. Plongée dans son livre de sortilège, la rouge ne vit pas sa verte lui lancer un "navrée" non-verbale.

[...]

Après avoir sorti un "Parfait" à la rouge et avoir terminé les préparatifs, la rouge toujours relativement distante, les deux se séparèrent. Le lendemain matin, la verte tentait trouver une façon de craquer l'une des multiples énigmes de la salle bleu et bronze. Sa blondinette préférée était encore dans la pièce et lui jeta un regard avant de commencer une conversation. -"Est', c'est toi qui m'as empruntée des fioles où je dois m'inquiéter?" -"C'est bien moi, ne t'en fait pas, tu sais bien que je te rendrais tout à l'état d'origine. Nous avons un marché." -"Je ne suis pas inquiète. Tu prépares quelque chose?" La brune haussa les épaules en souriant. Bien sûr que je prépare quelque chose, Eve. Elle se posa sur son propre lit en sortant son carnet de son sac. Le tout maintenant, était de savoir comment répondre à une énigme façon Serdaigle. Plusieurs réponses seront probables et rien ne sera aussi simple qu'il parait. Encore que... Esther avait des sentiments partagés en ce qui concernait les Serdaigles. S'ils n'étaient pas forcément tous des idiots, ils avaient une fâcheuse tendance a se prendre trop au sérieux et a penser que les autres maisons n'étaient pas aussi intelligentes ou créatives que la leur ou les personnes qui la composent. Cela ressemblait un peu a une petite usine à ego, si l'on demandait l'avis de la verte. Malheureusement, comme l'énigme en question changeais sans arrêt, il était impossible de prévoir une réponse.

En prétextant devoir parler à sa sœur, la verte quitta le dortoir en direction de la salle commune des bleus et argents. N'y avait-il jamais aucun élève dans ce couloir? À chaque fois qu'elle se trouvait là-bas, il n'y avait qu'une ou deux personnes dans tout le secteur, souvent même pas âme qui vive. Le heurtoir lui posa une devinette et par réflexe, la demoiselle répondit avec la première chose qu'elle avait en tête, surprise que le heurtoir lui parle. Apparemment, elle devait avoir plus de Serdaigle en elle qu'elle le présumait, car la porte s'ouvrit pour la laisser passer et elle du se coller aussi vite que possible contre le mur pour éviter qu'on ne la voit. C'est vrai que sa répartition avait pris quelque temps, pas assez pour faire d'elle un chapeauflou, heureusement, car l'attente l'avait déjà rendue irritable. Non, la patience n'était pas une qualité de la Serpentarde. La porte se referma et Esther soupira avant de reprendre le chemin de son dortoir. Il ne restait plus qu'à attendre maintenant, ironiquement.

[La nuit du 4 au 5 juin...]

Esther n'avait pas vraiment de mal à rester éveiller plus tard que les autres, heureusement pour elle, mais elle avait plus de mal à s'occuper de nuit avec tout le monde qui lui posait problème. Quand même Eve dormait a point fermée, et ce, malgré sa méfiance face au comportement de la brune, cette dernière se leva de son lit pour se changer en vitesse et sortir ni vu ni connu du dortoir. Elle avait prévue de retrouver sa Lola au plus tôt, mais sachant l'heure de coucher de certaines personnes, surtout les préfets, cela restait relativement tard. D'un autre côté, si les deux ne voulaient pas se faire prendre, il valait mieux que personne ne soit debout. Se pressant hors des donjons, Esther change la couleur de sa robe pour passer inaperçue en montant les étages et arrive devant la salle commune des lions d'une grosse dizaine de minutes plus tard. Foutu château. Sa rouge l'attend déjà devant le tableau en souriant.

-"Excuse-moi pour le retard, certains serpents sont vraiment insomniaques." Venant de la fille qui dormait à peine, c'était assez ironique, mais la lionne n'en fit pas grand cas. Au lieu de quoi, elle la complimenta sur la couleur de sa tenue. Tu es biaisée, ma Lola. "Tu trouves? Heureusement que ça ne va pas durer, ce rouge est bien trop vif pour mes pauvres yeux fragiles. On y va?" La vrai rouge sembla comme en stase pendant quelques millièmes de secondes, mais elle se repris assez vite et fit entrer son amie. Esther regarda autour d'elle pendant que Lola récupérait les couleurs de la malle. Ce n'était pas la première fois qu'on faisait entrer la serpente dans la maison des lions, mais le changement de décor avait toujours tendance a l'impressionnée.

La lionne sort Esther de sa contemplation en lui tendant un des pots et les deux se mettent au travail, commençant par la salle commune puis chaque dortoir. Il y avait quelque chose de sérieusement fastidieux dans cette tache, mais cela en valait la peine pour voir la pièce petit à petit perde ses couleurs pour prendre celles de la maison rivale. C'était une idée qui allait en faire grimacer plus d'uns, ce qui était l'effet rechercher pour son départ. Que Lola ai décidée de faire un grand coup n'avait rien d'étonnant, mais les deux filles allaient en payer les conséquences, autant a Poudlard qu'avec leurs familles. Bien sûr, vu qu'Esther se préparait plus au moins à fuir sa famille, ou en tout cas ses parents, il n'y avait plus grand chose qui prendrait sur elle.

Quand les deux terminent, la lionne lance un clin d'œil à son amie et les deux quittent la salle commune des plus-si-rouges. Une fois dans le couloir, elles peuvent à nouveau se permettre de parler à voix basse et Esther lance une idée, juste pour s'amuser un peu. -"J'me demande ce que ça donnerais en bleu, pas toi?" Ni une ni deux, elle change les deux tenues pour les faire prendre les couleurs des Serdaigles et en profite pour prendre l'une des mèches de cheveux de Lola entre ces doigts. "C'est vraiment dommage. Tu es magnifique en Serdaigle, Lo'." Esther finit par lâcher son amie avec un sourire avant de lui faire un signe de tête pour continuer le chemin.

Arrivée au dortoir des aigles, la verte de cœur vérifie l'heure, le 4 est devenu le 5 très rapidement et cela marche bien à leurs avantages. Le heurtoir prend la parole et Esther roule des yeux à la simplicité de la question. -"Qui ne peut-on jamais berner?" -"Soi-même." -"Une réponse en bonne et due forme." Franchement, qui aurait besoin d'apprendre cela? Pour la verte, c'était évident. Les deux entrèrent dans la salle des aigles en silence et à nouveau, Esther était stupéfaite par la salle. Beaucoup plus dans son élément que chez les rouges, elle devait avouer qu'elle aurait bien aimé passer du temps ici, parfois. Lola lui tendit la peinture et les deux se remirent au travail, ce qui prit un peu plus de temps vu qu'il y avait la plus de bleu que les lions n'avaient de rouge. Dans les dortoirs, l'un des élèves avait bien failli leur faire la peur du siècle. Le garçon était apparemment somnambule et avait passer tout leur séjour, assis sur son lit, les yeux ouverts et pourtant, aussi endormi que les autres. Quand elles en avaient enfin fini, les deux quittaient la salle, à présent jaune et noir pour descendre tous les étages du château. Encore une fois...

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 133
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptyMer 31 Mar - 18:46



Le grand final : partie 2

Esther & Lola



Lorsque Esther propose à Lola de tester la couleur bleue, la Gryffonne est ravie. Bien entendu, elle est d'accord ! Un coup de baguette et une formule plus tard, les voilà dans la tenue des Serdaigle. Le commentaire de la Serpentard fait rougir Lola. C'est évidemment secret que L'anglo-Allemande a pendant longtemps ressenti plus que de l'amitié pour Esther. Déjà, elle n'est pas sûre que ce soit au goût de son meilleur ami. Et puis avec le couple Estony, leur rupture, les rumeurs... La brune n'a clairement pas besoin de le savoir. Préférant ignorer ses sentiments, par peur de perdre quelqu'un, elle n'en a jamais parlé. À personne. Leur amitié lui suffit bien d'avatage.

-Je n'ai clairement pas envie d'être une Serdaigle. Même si leur couleur était le rouge. Ça te va bien, mais je te préfère en vert.

Elle se retient de rire pour ne pas attirer Miss Teigne qui doit être aux aguets du moindre bruit. Lola observe son amie en souriant puis elles vont à la tour des Serdaigle. En dehors de Fiona, Lola ne possède pas beaucoup d'amis chez les bleus. Elle n'est en conséquence jamais venue dans cette partie du château. En grimpant les marches de la tour des aigles, Lola est inquiète. Légèrement. Est-ce que ça va bien se passer ? Est-ce qu'elles vont réussir l'énigme ?

Devant la porte, Lola inspire un grand coup. Lorsque la voix exprime la question, Lola se mord l'intérieur de la joue. Pour la blague, elle aurait volontiers répondu "vous" mais c'est indirectement erronés étant donné qu'elles sont en train de berner l'entrée de la salle commune.
Esther répond du tac au tac, ce qui empêche Lola de raconter sa bêtise. Elles disposent le droit qu'à une seule erreur. Et encore. S'il est possible de ne pas gaspiller du temps, c'est mieux.

Elles entrent chez leurs camarades en silence. C'est la première fois que Lola se retrouve dans une autre salle commune que celle des Gryffondor. Elle ouvre de grands yeux stupéfaits. Elle a la même impression que sa première année lorsque ils sont arrivés chez les rouges avec Isaac, Tony et les autres.
Comme la première fois, les couleurs se transforme et bien vite le jaune prend place. Dans les dortoirs, heureusement qu'aucune des deux n'est cardiaque car un élève dort.. Assis sur son lit.. Les yeux grands ouverts. Elles se dépêchent de finir sans oublier les uniformes de tout le monde puis évacuent la pièce.

Après être devenues des Poufsouffle le temps de quelques minutes, elles filent sans perdre de temps. Elles doivent descendre toutes les marches, et trouver les fenêtres de la maison des blaireaux. Suite à une frayeur suite à son ombre sur le mur, Lola ferme les yeux et serre les dents. Elle est juste déguisée en Poufsouffle.. Pas besoin d'en devenir une !

La nuit est fraîche, mais il ne fait pas froid. Ça fait du bien. Arrivée aux fenêtres, elles en trouvent une de mal fermée. Quelle aubaine. Avec une délicatesse Lolarèsque, la rouge devenue jaune entrebâille leur porte d'entrée. Un bruit léger se fait entendre, mais tout va bien. ça peut être confondu avec le vent qui joue. Elle entre, suivi de prêt par Esther. Quand leurs pieds touchent le sol, c'est une nouvelle fois un certain émerveillement qui illumine le visage de Klein.


Elle aime beaucoup l'ambiance de cette salle. Malgré la couleur, elle se sent étrangement bien. Un sortilège plus tard, le bleu devient dominant et le noir laisse place au bronze. Dans les dortoirs, aucun somnambule ne les surprend. Elles ne restent pas plus longtemps et trouvent la sortie.
Enfin, dehors, Lola regarde la Serpentard en souriant. C'est à son tour de retrouver sa couleur le temps d'entrer dans sa salle des serpents
Lola se retrouve avec le même vert que son amie puis semble pensive.

-On ne devait pas s'occuper de la grande salle et des sabliers ?

Esther lui confirme alors avant de filer aux cachots, elles s'avancent vers la grande salle. Elles ne traînent pas plus que nécessaire. Ça leur a déjà pris assez de temps.
Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 368
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptySam 3 Avr - 16:18


Le grand finalEsther & LolaQuand les deux comparses passe la tenue des blaireaux, Esther se regarde de haut en bas en secouant la tête. Elle qui a déjà du mal à supporter le jaune, hausse un sourcil vers son amie, puis secoue la tête. Décidément, cette tenue ne va qu'a ceux qui ont le tempérament qui va avec... Les deux avances aussi vite qu'elles le peuvent en restant discrètes et se retrouvent très vite a contourner par l'extérieur du château. La fraîcheur est assez brutale malgré le printemps avancé et les deux se dépêchent d'inspecter les fenêtres et heureusement, l'une a été mal fermée. Lola ouvre la fenêtre avec une délicatesse dont elle a le secret et Esther se glisse à sa suite quand elle passe par la fenêtre. C'est un peu étroit, même pour les demoiselles, et il est peu probable qu'elles arrivent à ressortir par la, mais ça, c'est un problème pour un peu plus tard.

La salle commune des Poufsouffles clôt la liste des salles communes vues par la verte et si la salle a son charme, c'est probablement celle qu'Esther trouve la moins belle. Entre la couleur et le fait que la salle ressemble à la maison d'une sorcière accro au cottagecore, il n'y a rien qui fasse vraiment de l'effet à la demoiselle. Même après la coloration de toute la maison en bleu et bronze, l'ambiance de la salle reste invraisemblablement chaude et cela agace légèrement la verte. Mais qu'importe, il fallait rapidement finir tout ceci et sortir de la salle temporairement bleue.

Une fois dehors, Esther put reprendre son vert et lance un sourire à son amie. -"On ne se sent jamais mieux que chez soit, ma petite Lola." Lui chuchota-t-elle avant de remarquer l'air de la concerner. Quand Lola lui fit remarquer que la grande salle était sur la liste, la verte avait envie de se gifler mentalement. Elle avait complètement oublié la grande salle et les sabliers. On n'était pas passée loin de la catastrophe. Les deux foncèrent rapidement vers la grande salle, avec nettement moins de discrétion que quand elles ont rejoint la salle des Poufsouffles.

Arrivées a la grande salle, Esther se dirigea directement vers les sabliers alors que Lola lançait de la peinture sur les bannières, debout sur l'une des longues tables. C'était une vision assez drôle, mais elles ne devaient vraiment pas rester longtemps dans les parages. Deux élèves hors de leurs dortoirs et dans la salle commune était déjà assez grave, mais dans la grande salle? Bonjour la catastrophe si les deux brunes étaient prises la main dans le sac. Esther rejoignit Lola sur l'une des tables au centre et l'aida à terminer le travail avant d'entendre un bruit. Merde. La verte se tourna vers le bruit et vit un petit animal blanc. Un petit furet qu'elle avait déjà rencontrée auparavant. Elle soupira, soulagée avant de se tourner vers Lola et lui faire signe de ne pas s'en faire. Les changements de couleurs terminées, Esther descendit de la table pour récupérer le petit furet et le poser sur son épaule avant de sortir. -"C'est le furet du petit photographe des Poufsouffles." Expliqua la verte à son amie. "Il a dû nous suivre quand on était dans les chambres. Petit furet perspicace va, tu vas devoir retrouver ton maître d'ici quelques minutes."

Comme convenu, Esther déposa le furet par terre quand les deux brunes continuaient leur chemin vers la salle commune des serpents. Le petit furet fila très rapidement vers la salle commune de son maître et quand la verte tourna la tête, il avait déjà disparu. Elle se demandait bien comment le petit furet allait entrer dans la salle par ses propres moyens, mais il avait l'air assez habile pour s'en sortir. Lançant un sourire à son amie, elle avança vers sa propre salle commune. Rien de bien nouveau pour elle, mais elle laissa une seconde a Lola pour se faire a l'idée de la salle commune sous le lac. Par la fenêtre, l'une des sirènes les regarda avec curiosité et Esther lui fit signe avant de mettre un doigt sur ses lèvres avec un clin d'œil. L'amour d'Esther pour les citoyens de l'eau n'avait rien d'inventé, mais elle en faisait rarement l'étalage dans la salle commune, habituellement pleine.

Il fallait avouer qu'à force, le procédé de changements de couleurs devenait fastidieux, voir lassant, mais heureusement, c'était la dernière partie. Esther changea rapidement toutes les tenues, y compris la sienne, en rouge et plissa le nez, à nouveau. Temporaire, très temporaire. À présent, Lola était la seule touche verte qui restait a la pièce. Les deux se firent fasse pendant une seconde et Esther se retint de toutes ses forces pour ne pas éclater de rire. Leur plan avait fonctionné à merveille et il n'y avait a présent plus qu'a espérer que Lola pouvait retourner à ses appartements sans se faire prendre. Esther prit cette dernière dans les bras, lui souhaita bonne nuit et prudence avant de lui faire une bise sur le front. Une fois Lola sortie de la salle commune, Esther regagna sa propre chambre pour une nuit relativement courte, mais la perspective du lendemain aurait sans doute raison du peu de sommeil dont elle allait bénéficier.

:copyright:️️ DABEILLE

Clôture pour Esther



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Lola Klein
Lola Klein
Gryffondor

Parchemins : 133
Âge : 17 ans 14 décembre 1998
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) EmptySam 3 Avr - 18:32



Le grand final : partie 2

Esther & Lola


Dans la grande salle, Lola est de plus en plus sous adrénaline au fur est à mesure qu'elles approchent de la fin. Elles sont moins discrète, alors que plus de temps, elles passent à l'exterieur plus elles risquent de ce faire attrapper. La rouge s'occupe des bannières en étant debout sur la table des Serdaigle. Elle s'amuse infiniment à lancer de la peinture un peu partout. Si elle ne devait pas être rapide et silencieuse, elle se serait sans doute éclatée à faire beaucoup de bruit. La verte la rejoint pour l'aider a finir quand elle a terminé de s'occuper des sabliers. Un petit coquin se montre avec un bruit bref. Esther fait signe à Lola que ce n'est rien et montre la petite boule de poil blanche. Elle sourit quand son amie lui explique qui est cette créature filoute.

Elles échangent un sourire complice et foncent dans les cachots sans attendre plus longtemps. Il ne leur reste plus qu'une salle commune à faire. Ce n'est pas le moment de se reposer. Lola a très hâte de finir. Elle reste dans le sillage de la Serpentard Elle caresse la tête de Jareth avant qu'Esther le relâche pour qu'il retourne à son petit maître. En rentrant dans la dernière maison, la gryffonne ne s'attendait pas du tout à ça. Une fenêtre montre le lac. Ils sont SOUS l'eau ! Ça doit être tellement cool de regarder les créatures marines ! Une sirène curieuse regarde ce qui se passe, et la rouge sursaute quand elle croise son regard. Esther lui fait un signe de la main. Lola lève la sienne et se force à regarder autour d'elle pour ne pas se perdre dans la contemplation sous-marine. Après s'être faite à l'idée que les camarades verts sont sous la flotte, elles réalisent la même chose pour la dernière fois. Le vert disparaît sous sa couleur à elle. Même si Lola adore le rouge, elle doit avouer qu'ici, ça ne casse pas des briques. Le lac ne semble plus du tout à sa place ici. Et l'ambiance est très... irréelle. Elle fronce les sourcils dans une grimace et regarde sa complice. Voilà. C'était terminé. Elles ne peuvent plus retourner en arrière. Elles se regardent. Pas besoin d'être devin pour être sûre que la nouvelle rouge est tout aussi morte de rire intérieurement que la nouvelle verte.

Leur échange de regard est rompu par Esther qui se rapproche et lui embrasse le front. Elle sourit quand elle lui demande d'être prudente à son retour dans son propre dortoir. Après un câlin que Lola ne veut pas arrêter, elles se séparent et l'Anglo-Allemande finie part sortir de la salle des Serpentard. Le retour se passe bien. Le château vide donne une autre ambiance quand on est seul, et Lola à hâte de le retrouver bruyant et plein de vie. Là, il est un peu.. Mort. Les tableaux la regardent passer. Elle avait oublié leurs présences. Elle sent qu'ils vont vraiment lui poser problème.. Tant pis, de toute manière, elle ne peut pas les oublietter. Déjà, elle ne sait pas exécuter ce sortilège. Et même si elle le savait, elle n'avait pas le temps.

La grosse dame soupire quand elle s'ouvre pour la deuxième fois cette nuit pour la jeune Klein. Lola à de la chance qu'elle ne soit pas chiante et ne la laisse pas enfermée dehors. Elle s'excuse au tableau et entre dans la salle des Gryffondor. Après un dernier regard à ce qu'est devenu cet endroit, elle sourit, et se glisse dans ses couvertures après s'être mise en pyjama en silence. Mais le sommeil ne vient pas facilement. Oh, demain, elle veut passer la journée avec son meilleur ami ! Isaac lui manque beaucoup...

RP TERMINÉ
Code by Joy



Surveille tes arrières, tes ennemis préfèrent ton dos à ton sourire

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty
Ξ Sujet: Re: Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)   Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand final ♦ Lola Klein (Deuxième partie)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Hentaï] Le Grand Jeu
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand Blond avec une chaussure noire [DVDRiP]
» [UploadHero] Le Grand bazar [DVDRiP]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: