Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -20%
Platine vinyle HOUSE OF MARLEY SIMMER DOWN BLUETOOTH
Voir le deal
199.99 €

Partagez
 

 Une fin d'année très banale [ Erin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ted Lupin
Ted Lupin
Commerce

Parchemins : 341
Âge : 18 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : Vendeur chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptySam 20 Mar 2021 - 20:13


Une fin d'année très banale
Ted + Erin
(c) princessecapricieuse


Ted revenait d'un entraînement de Quidditch lorsqu'il avait aperçu Erin au loin. Le match contre Gryffondor se profilait dangereusement, et avec lui, la perspective d'affronter Victoire lors d'une partie qui serait 1. sa dernière à Poudlard 2. déterminante si Gryffondor voulait au moins assurer la deuxième place du classement. Serpentard avait trois victoires à son actif, quant à Gryffondor et Serdaigle : une seule. Pour Poufsouffle, ça n'avait été que défaites jusqu'à maintenant, ce qui n'était pas pour réjouir Teddy, mais ça ne signifiait pas non plus que ses coéquipiers et lui ne comptaient pas tout donner pour cette dernière rencontre. L'année avait été compliquée, et Poufsouffle mis en difficulté, mais leur maison n'était pas connue pour rendre les armes facilement : ils étaient plutôt du genre résilients. S'ils gagnaient avec suffisamment de points contre Gryffondor, ils pouvaient encore sauver l'honneur - voire se hisser péniblement dans le classement d'après mes calculs savants.

Balai en main et toujours en tenue - il comptait plutôt se doucher et se changer dans le confort de son dortoir -, le métamorphomage fit signe à son ancienne petite-amie. « Hey toi ! » En quelques foulées, il se trouvait face à elle, un large sourire éclairant son visage fatigué. Les entraînements, la préparation des ASPICs, le tutorat d'autres élèves - dont Esther - et la perspective de quitter bientôt Victoire, tout ça faisait beaucoup, même pour quelqu'un d'ordinairement aussi désinvolte que lui. Il était fatigué mais pas vaincu, ce qu'il jugeait être le principal.

« T'allais quelque part ? » Il haussa les sourcils. « Ou tu cherchais ton super pote Ted pour lui parler de ce qui se trame dernièrement dans ta vie ? » suggéra-t-il avec sa bonhomie habituelle, tout en posant le manche de son balai à terre pour éviter de le brandir stupidement. Il connaissait assez Erin pour savoir qu'elle n'allait pas l'envoyer bouler, même si elle se rendait effectivement quelque part. Inévitablement, Teddy était au courant des derniers développements dans la vie d'Erin - au moins dans les grandes lignes - de par ses relations avec les différents concernés. Noé était certainement celui dont il avait le moins de nouvelles, mais ça semblait plutôt cohérent : le Serpentard était son ami, mais Teddy ne voyait pas ses actions récentes d'un très bon œil. Non seulement avait-il embrassé Tempérance et avait ainsi plongé cette dernière dans une spirale de doute dont elle semblait peiner à se dépêtrer, mais en plus, il n'avait pas bien l'air de savoir ce qu'il faisait ou voulait d'Erin. Or, Teddy jugeait qu'elle avait déjà suffisamment souffert de ses égarements l'année précédente, sans avoir à replonger à nouveau si Noé n'était pas sûr de lui et de ses sentiments.

Il s'était gardé d'aller chercher des noises à Noé, parce que ça n'était pas vraiment ses oignons et qu'hormis son altercation de l'année précédente avec Alfie, il était plutôt du genre anti conflit on omettra ses 4000 disputes avec Victoire, mais il avait son avis malgré tout. « C'est moi ou contre toute attente, ta vie semblait plus tranquille quand on sortait ensemble ? » Car après tout, ça n'avait rien d'une évidence : à l'époque où ils étaient tous les deux, il y avait déjà eu le facteur Victoire et le facteur Noé. Si la vie amoureuse de Teddy était quand même plus apaisée désormais, celle d'Erin semblait l'être nettement moins.




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;


Dernière édition par Ted Lupin le Jeu 13 Mai 2021 - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 614
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyDim 21 Mar 2021 - 0:01

une fin d'année très banaleErin se retourna en entendant la voix de son ex-petit ami l’interpeller. « Salut ! » lança-t-elle en réponse avec une bonne humeur qu’elle n’était pas certaine de partager. Elle affichait un sourire sincère mais un peu fatigué. La métisse travaillait beaucoup à la sortie de son album ainsi qu’aux révisions pour les examens. Ce n’était cependant pas ce qui avait motivé sa sortie du château. « Désolée cher ami mais je ne te cherchais pas, cela dit, si ça te tente, je peux te raconter ce qui se trame dans ma vie mais ça ira vite. Y’a pas grand-chose de neuf. » Après tout, ça se résumait à coucher avec Noé en dépit du bon sens : bien qu’elle n’ait jamais évoqué clairement le sujet avec Ted en particulier, elle ne doutait pas que Radio Poudlard avait déjà déblayé le gros de l’histoire et qu’il était au courant. « Quant aux raisons de ma présence ici, ça va peut-être t’étonner mais j’évite Noé. » Subitement inquiète qu’on ait pu entendre cet aveu, elle regarda anxieusement tout autour d’eux, mais ils étaient bel et bien seuls. « J’ai reçu une lettre de Cole au sujet de Bartley… disons que ça pourrait encore provoquer des frictions... et je commence à être un peu lasse qu’on se dispute sans arrêt. » Elle reconnaissait qu’elle n’était jamais la dernière pour partir au quart de tour quand certains sujets tombaient sur le tapis, pour autant, ce n’était pas dans sa nature d’être autant en colère alors ça l’épuisait.

« Non, non, c’est pas toi. Toute cette tranquillité, ça me manque d’ailleurs ! » appuya-t-elle avec un sourire plus large et plus amusé. « Mais bon ! Je suppose que pour toi, tout roule avec Victoire ! Donc tant pis pour ma sérénité, ce qui compte c’est que l’un de nous deux vive la belle vie ! » Erin supposait que c’était normal que tout ait été « tranquille » quand elle était en couple avec Ted : le nombre de drama semblait plus ou moins proportionnel à la profondeur des sentiments de certains protagonistes. La jeune musicienne avait cependant vraiment essayé de vivre une véritable histoire d’amour avec Bartley sans tout cet enrobage de tension et de complication, seulement ça n’avait pas fonctionné.

Lorsqu’elle était en couple avec Ted, elle supposait que tout n’avait pas toujours été parfaitement lisse car  elle était déjà amoureuse de Noé à cette époque… (c’était bien le problème d’avoir toujours éprouvé de tels sentiments pour le Serpentard au demeurant… ) Néanmoins, sa propre situation était alors paradoxalement plus simple : elle devait servir de prétexte à Ted pour lisser sa relation avec Victoire, et de son côté elle devait persuader Tempérance et Noé que tout allait bien. Bien que ce ne soit pas forcément facile à tenir, cette mascarade avait alors un sens que n’avait pas vraiment à ses yeux tout ce qui se passait avec Noé actuellement. Au moins savait-elle pourquoi elle était sortie avec Ted, il lui arrivait encore de se demander pourquoi elle restait dans une relation "c'est compliqué slash on sait pas" avec Noé : retomber dans le piège de son amour pour le blond l'agaçait prodigieusement contre elle-même. Elle aurait cru qu'elle valait mieux que ça, le fait étant que non... comme elle l'avait avoué à Tempérance quelques semaines plus tôt, elle ne pouvait pas s'empêcher de préférer avoir un peu Noé que pas du tout... ce qui était passablement ridicule.

« Sinon, le Quidditch, alors ? Tu penses que tu vas réussir à battre ta copine ? Elle m’a l’air remontée comme un coucou suisse, à mon avis quel que soit le résultat, tu vas passer un sale quart d’heure. » Mais après tout, il le savait aussi bien qu’elle puisqu’il connaissait Victoire depuis encore plus longtemps et qu’il en était même amoureux – contrairement à l’adage, elle pouvait vous certifier que ça ne rendait pas aveugle, ça tendait juste à vous faire accepter des trucs que vous considéreriez normalement comme inacceptable -. « De toute façon, vous vous battez pour la seconde place, on vous a éclaté cette année. Noé, Alfie et moi on a vraiment fait une dernière saison brillante. » Elle ne parlait de leur victoire que pour taquiner le Poufsouffle. Elle avait longtemps connu Poufsouffle emportant les coupes dans sa scolarité, et elle était contente d’avoir enfin ravie celle de Quidditch – même si c’était justement à Victoire qu’ils l’avaient volée au premier chef -.
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Commerce

Parchemins : 341
Âge : 18 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : Vendeur chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyLun 5 Avr 2021 - 0:05

Teddy était heureux de voir Erin. L'ayant aussitôt rejointe, il l'observait à présent avec attention, notant la fatigue sur son visage pâle. Ravi qu'elle se prête au jeu malgré tout, il leva la main pour la porter à son cœur, l'air faussement blessé, avant de répondre : « Pas grave, ça m'intéresse ! » commenta-t-il avec simplicité, se demandant si ce qui allait suivre allait lui donner plus ou moins envie de secouer Noé comme un prunier. Les prochaines paroles d'Erin l'éclairèrent immédiatement sur la question : prunier ce serait, donc.

« Pourquoi ? Qu'est-ce qui se passe ? » demanda-t-il d'un air concerné, le changement s'étant fait automatiquement, du Ted blagueur et léger au grand frère protecteur d'une ribambelle d'enfants avec qui il ne partageait aucun lien de parenté. Mais la vraie famille, c'est celle que l'on se crée, pas vrai ? Scrutant le visage d'Erin alors qu'elle vérifiait qu'ils n'étaient pas écoutés, Teddy se retrouva à en faire de même par mimétisme, une fraction de seconde plus tard. « Qui dit quoi ? » poursuivit-il avec la vague impression de se comporter comme une commère - qu'il n'était pas (vraiment), merci bien. Il avait eu vent de certains détails par Tempérance, mais ça n'était pas tout à fait pareil que d'entendre l'histoire de la bouche d'Erin. Quant au fait de se disputer sans arrêt, il était assez bien placé pour comprendre et compatir. Les mois précédant son couple officiel avec Victoire avaient après tout été ponctués de nombreux éclats de voix. « D'une manière ou d'une autre, les disputes finiront bien par s'arrêter. Crois-en mon expérience ! » Peut-être que ce qu'il leur manquait à eux aussi, c'était une petite déclaration en bonne et due forme ? Ce qui était certain, c'était que Ted pouvait difficilement leur jeter la pierre - son aveu à lui avait mis deux ans à se faire entendre.

Il sourit. « Parle pour toi, c'était pas si serein pour moi, même à ce moment-là ! » commenta-t-il avec amusement. Il secoua ensuite la tête en signe de dénégation. « Non non non, il faut qu'on ait tous les deux la belle vie, c'est ça le deal. J'peux faire un truc pour t'aider dans cette voie ? » proposa-t-il avec bonne volonté, faute de savoir réellement quoi faire. Le problème semblait plutôt se trouver entre Erin et Noé. Il pouvait tenter sa solution du prunier, supposait-il, mais on disait que la violence ne résolvait jamais rien - et par expérience, il trouvait ça plutôt vrai. Il avait toujours été un pacifiste dans l'âme, de toute manière.

Il accepta aisément le changement de sujet, ayant la particularité de toujours chercher à mettre son interlocuteur à l'aise. Il était la personne pas prise de tête par excellence : il ne se l'infligeait pas et ne l'infligerait certainement pas aux autres - surtout depuis que sa relation avec Victoire était plus apaisée, comme l'avait précédemment souligné Erin. « On s'entraîne pour en tout cas, donc la réponse est oui ! C'est l'jeu que veux-tu, j'en accepte les conséquences. » reconnut-il en haussant les épaules, pas plus ému que ça à cette perspective. Erin avait raison : que Gryffondor gagne ou perde, Victoire allait se trouver dans un état de fébrilité indescriptible. Mais il en avait l'habitude, donc il ne l'appréhendait pas plus que ça. Être choqué par l'intensité de Victoire maintenant, après grosso modo quinze ans d'amitié et plusieurs mois j'ai oublié la date de relation serait assez tragique - et ridicule. Son sourire s'élargit. « Dis donc c'est pas la modestie qui vous étouffe à Serpentard ! Mais je le reconnais, vous avez fait une très bonne saison. Et nous il nous reste encore une chance de sauver les meubles, comme tu l'as si justement souligné. » En espérant que Victoire ne l'assomme pas avec une batte pour le récompenser de ses efforts. Merlin savait ce que la compétitivité pouvait provoquer au cours d'un match de Quidditch !

[ 659 ]




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 614
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyLun 5 Avr 2021 - 17:21

une fin d'année très banaleErin adressa un sourire sincère à son ex-petit ami. Elle se doutait qu’à l’instar d’autres de ses amis, il ne devait pas trop savoir quoi penser de ce qui se passait entre Noé et elle, d’autant qu’ils n’étaient pas exactement discrets : entre le baiser de fin de match encore de la faute de Noé en fait, comment ça elle était d’accord?, les disputes à portée d’oreilles des autres élèves et leurs disparitions ponctuelles pour s’isoler… à peu près tout Poudlard était au courant sans même que la Plume ait eu à s’en mêler. Pourtant, Ted ne l’avait pas assommée de questions. Elle avait apprécié qu’il reste en retrait les premières semaines alors que c’était le gros bordel. Ça l’était toujours au demeurant, mais au moins Erin avait-elle eu le temps de s’y habituer. Désormais elle arrivait à aborder le sujet « Noé » avec une certaine légèreté qu’elle était loin de ressentir. Certes, le mois de juin approchait et sa relation avec le Serpentard se poursuivait… Erin devait bien admettre que cela mettait à mal certaines de ses hypothèses (pessimistes) de départ. Cela dit, cela la plongeait aussi dans la plus grande confusion : une ou deux fois, c’est une aventure, passé un certain nombre qu’était-ce ? Elle avait la sensation d’être la maîtresse de Noé, ce qui était idiot, puisqu’il n’avait pas de copine ! Ils ne trompaient (plus) personne ! Donc elle n’était pas sa maîtresse ? Son amante peut-être ?

Bref. De toute façon, ce n’était pas pour ça qu’elle avait (assez peu courageusement) fui le château pour s’isoler à l’extérieur. « Rien… il se passe rien… rien de nouveau en tout cas. Noé est… je saurais pas comment t’expliquer… disons bizarre… ou jaloux… ou autre chose… ça reste assez... obscur ? » hésita-t-elle en cherchant ses mots, le front plissé par toutes les interrogations qui lui traversaient l’esprit depuis qu’elle avait reçu la lettre de Cole. Elle savait que comme toujours cela finirait par se calmer et que cette tempête, comme toutes les autres, passerait. Néanmoins, elle aspirait à plus de sérénité, voire de monotonie, dans sa vie avec Noé tu peux toujours courir.

Concernant la lettre de Cole, elle plissa les yeux avant de répondre tout en faisant les cent pas devant Ted. « Cole m’informe que Bartley a posé un jour de congé pour venir sur le quai 9 3/4 à la fin de l’année… Heureusement, lui aussi a l’air de penser que c’est une idée à la con, mais Bartley ne l’écoute pas, et il ne m’écoutera pas non plus. Noé va péter un câble s’ils se voient… surtout si je suis présente ! » Il fallait qu’elle persuade Bartley de ne pas faire ça : elle allait s’installer à Londres après Poudlard, il ne manquerait pas d’occasion de la voir s’il y tenait - même si elle ne changerait pas d’avis concernant leur couple, ça avait été un échec, elle ne reviendrait pas là-dessus -. Elle ne comptait pas le fuir toute sa vie, elle pensait juste que sur le quai, au milieu de tout le monde, ce n’était pas une bonne idée ! Parce que à un bal c’est mieux tu crois?

Soupirant, Erin arrêta de faire les cent pas pour faire face à Ted d’un air anxieux. « Je ne crois pas que ce soit pareil, pour Victoire et toi, il n’y avait pas de triangle, alors que moi il y a carrément un carré. » Elle commença à tracer des lignes invisibles dans les airs du bout des doigts tout en explicitant son propos. « Tu as Bartley qui m’aime moi, moi qui aime Noé et Noé qui aime peut-être Tempérance et Tempérance qui est ma meilleure amie. Bon, ok, ça fait pas tout à fait un carré parce que Bartley et Tempérance ont pas de liens entre eux, mais deux triangles font un rectangle de toute façon ! Tu vois, on est tellement nuls que même en géométrie on sait pas faire simple ! » débita-t-elle rapidement, signe d’une nervosité à son plus haut seuil. Devant quelqu’un d’autre que Ted, elle aurait peut-être simulé un calme de façade… mais elle avait toujours été honnête avec le Poufsouffle, depuis les débuts de leur fausse relation. Il était probablement celui à qui elle s’était le plus confié, ses deux meilleures amies étant trop concernées par l’histoire avec Noé pour faire de bonnes confidentes.

Inspirant profondément l’air frais du parc, elle tâcha de reprendre la maîtrise de ses nerfs et y parvint plus ou moins. « C’est vrai, c’était surtout calme pour moi... » concéda-t-elle avec sourire qui cachait difficilement ses tics nerveux. Il s’élargit cependant lorsque Ted lui proposa son aide, bien qu’elle n’eût rien de très concret à lui proposer : il n’y avait que Noé et elle qui étaient en mesure d’arranger les choses, elle ignorait seulement comment faire. « Faire boire de la potion de vérité à Noé pour lui faire cracher ce qu’il pense peut-être ? Non… oublie… je crois que même la magie ne pourrait pas démêler ce sac de nœud. » Noé ne pouvait pas dire ce qu’il ignorait après tout or il paraissait à peu près aussi perdu qu’elle (si ce n’est que c’était justement ce qui la troublait, en effet Erin aurait cru que le blond saurait un peu plus ce qu’il faisait).

Décidant qu’il serait plus sage de changer de sujet avant qu’elle ne perde pour de bon le contrôle de ses nerfs, elle embraya sur le Quidditch, thème nettement plus neutre. Ted, cependant, paraissait aborder le match à venir avec sa sérénité habituelle : comme quoi supporter Victoire depuis la naissance de celle-ci l’avait formé à bonne école. « C’est très sportif de ta part. » commenta-t-elle ; amusée. À la mention de son absence de modestie, elle repoussa ses cheveux en arrière avec un petit air fier : « La modestie c’est bon pour les perdants mon vieux ». Elle rit et ajouta sur le même ton : « Mais ne t’inquiète pas, je t’encouragerai depuis les gradins ! Tu seras à quel poste ? ». Que Ted ne s’inquiète pas, elle n’espionnait pas pour Gryffondor : elle avait très peu d’amis dans cette maison en dehors des filles de Magic Mix.

1 042
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Commerce

Parchemins : 341
Âge : 18 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : Vendeur chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyDim 18 Avr 2021 - 15:18

Ted était curieux, ça n'était pas nouveau, en revanche, il évitait généralement d'être intrusif. Au vu de la complexité de la situation dans laquelle Erin, Noé, Tempérance et Bartley - pour ne citer qu'eux - étaient impliqués, il s'était donc bien gardé d'y mettre son grain de sel jusque là, préférant offrir une oreille attentive à ses amis lorsqu'ils en avaient besoin. Même si en toute transparence, il trouvait que Noé avait réussi à mettre un sacré bordel dans leur fin de dernière année. Cela dit, il connaissait son ami : il se doutait bien que ça n'était pas volontaire, même si c'était indubitablement regrettable.

« Ce ne serait pas étonnant qu'il soit jaloux, non ? S'il sait que tu reçois des lettres de ton ex. » commenta-t-il raisonnablement, cherchant à comprendre où voulait en venir Erin. Lui-même aurait aimé être un modèle de sagesse et de nonchalance absolue, mais il savait qu'il ne l'était pas tout à fait. Il avait été jaloux des garçons pour lesquels Victoire se pâmait d'admiration jadis - Zabini et Alfie, pour ne citer qu'eux. Il était plus détendu aujourd'hui, parce qu'il sortait avec Victoire et que cet état de fait lui donnait l'impression de se trouver sur un petit nuage, mais il restait réaliste. En plus, la situation de Noé et d'Erin était - pour une fois - autrement plus compliquée que la sienne (même s'il n'appréciait guère les remarques graveleuses d'Alfie concernant sa petite-amie).

La suite des explications d'Erin rendit Ted pensif. Scrutant le visage de son ancienne petite-amie, il chercha aussitôt à trouver des solutions à ses maux. Après tout, il n'y avait pas de problèmes - que des solutions, n'est-ce pas ? « Oh la mauvaise idée. » souffla-t-il en passant une main dans ses cheveux bleus électrique. « Ah mais j'peux peut-être t'aider, non ? J'peux le distraire, moi, Bartley. Ou l'inverse, Noé, si tu préfères. On peut éviter qu'ils se voient, ça ne règlera pas tous tes soucis, mais au moins ça t'épargnera de te prendre la tête dès l'arrivée à Londres. » suggéra-t-il avec simplicité. Ce n'était, certes, pas une solution sur le long terme du tout, mais une crise à la fois, n'est-ce pas ? Il se demanda ce que Victoire allait penser s'il lui disait qu'ils avaient pour mission d'occuper l'un des deux hommes de la vie de son ancienne petite-amie. Encore une fois : chaque chose en son temps, raisonna-t-il sagement. « En tout cas il lâche vraiment pas l'affaire, hein ? Dans tous les cas il faudra que tu lui parles, mais tu peux peut-être au moins le convaincre de faire ça plus tard, avec un public plus restreint - voire nul ? » Il haussa les épaules, vaguement impuissant face au caractère insistant de Bartley.

Clairement, les deux situations n'étaient pas comparables. Si Ted ne regrettait absolument pas l'époque des disputes incessantes avec Victoire, il devait admettre que ça avait alors tout de même paru plus gérable que le carré d'Erin. Il haussa malgré tout les épaules. « J'sais pas, il y avait quand même toi, et un peu Alfie. » remarqua-t-il, mais sans ardeur particulière car il reconnaissait aisément que les triangles, ou carrés, étaient bien différents. Il esquissa un sourire amusé malgré lui. « Ça dépend des types de triangles. » répondit-il dans un premier temps, formant un triangle rectangle avec ses doigts et cherchant comme souvent à détendre l'atmosphère, tant Erin paraissait stressée. « Ouais, j'suis pas sûr que la magie soit la solution en l'occurrence, ça risquerait juste d'empirer la situation. Mais sinon... J'peux lui parler, à la limite ? Je ne sais pas si ça se passerait très bien. » reconnut-il dans un soupir. « Entre ce que ça te fait à toi, et puis Tempérance... J'suis un peu remonté contre lui. » Prononcé avec un calme qui tranchait assez avec ses paroles. Il faut dire qu'il n'était pas furieux non plus. Il savait pertinemment que les filles savaient se débrouiller sans lui - elles n'avaient pas besoin d'un protecteur, mais il n'aimait pas les voir tristes, ou anxieuses, ce qui était récemment le cas. Mais il avait aussi vu la tronche de Noé, et il n'avait pas l'impression que son ami passait les meilleures journées de sa vie non plus.

Mimant une légère courbette quand Erin lui reconnut son esprit sportif, il sentit son sourire s'élargir en entendant la Serpentard faire dans la vantardise - qu'il devait admettre justifiée. « Dur mais juste. » dit-il avant de répondre à l'interrogation d'Erin : « Batteur, c'est clairement le poste que je préfère. Même si ça veut dire que je dois parfois viser Victoire... C'est de bonne guerre. » Comme il l'avait dit : ça faisait partie du jeu, et sa petite-amie tout comme lui le savait parfaitement. Ils étaient tous les deux compétitifs, même s'il ne prétendait évidemment pas à atteindre le niveau de la blonde. En vérité, il avait assez hâte d'être au match.




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 614
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyVen 23 Avr 2021 - 12:39

une fin d'année très banaleS’il fallait être honnête avec Ted, Erin pensait que si, au contraire, c’était très étonnant que Noé soit jaloux pour deux raisons :
1) Même si la frontière entre couple réel et simples amis avec avantage devenait de plus en plus floue à mesure que les semaines s’écoulaient et que leur relation s’installait durablement, Erin ne sortait pas officiellement avec Noé. Le Serpentard aurait pu depuis longtemps lui demander d’être sa petite amie (passé une certaine intimité, ça ne paraissait plus être si compliqué à formuler mais en fait si), or il ne l’avait pas fait. Pour la métisse cela signifiait, par voie de conséquence, que le blond ne voulait pas former un vrai couple avec elle, il excluait donc par la même toute idée de possessivité.
2) Concernant Bartley plus particulièrement, il lui semblait avoir déjà clairement marqué sa préférence quand elle avait quitté l’ancien Serdaigle avec lequel elle avait une relation tout à fait saine et normale pour ce qu’elle avait actuellement avec Noé (et qui n’était, ça allait de soit, ni très sain, ni très normal). Malgré toutes les turpitudes que cela représentait, elle avait quand même choisi d’avoir un peu Noé plutôt que Bartley tout entier. Il n’y avait donc pas vraiment de quoi être jaloux !

Mais comme ils n’avaient pas toute la soirée pour qu’elle argumente dans un long discours à quel point elle trouvait le comportement de Noé illogique, elle résuma tout ceci par un : « Moi je trouve ça étonnant parce que, justement, Bartley est mon ex. Je l’ai quitté pour être avec Noé, en quelque sorte du moins... » Donc Noé n’avait pas à être jaloux d’un mec qu’elle avait dégagé pour lui, CQFD.

Non, pour Erin, le vrai problème, c’était surtout que Bartley ne voulait pas renoncer. Il pensait avoir encore ses chances avec elle puisque Noé n’était pas sérieux dans ses sentiments, or elle n’était pas du tout d’accord ça, moins par rapport au blond que parce qu’il était inenvisageable pour elle de retourner avec Bartley. Elle trouvait même que ça aurait été très incorrect ! « Oui, super mauvaise idée... » Erin n’avait jamais eu le goût du drame, encore moins en public. Elle n’avait aucune envie d’étaler son carré amoureux sur le quai, devant le tout Poudlard et même des parents ! « Distraire Bartley peut-être ? Pendant que je m’exfiltre avec Noé et Candys ? » Sa meilleure amie accepterait sans doute de l’aider à éviter un scandale même si, idéalement, il vaudrait mieux que Bartley ne vienne pas sur ce fichu quai tout court !

Quant à s’expliquer de vive voix avec son ex, elle soupira… Elle savait que ce serait inévitable à un moment ou à autre. Mais ils rentraient chez eux par le train le 1er juillet, ce qui était aussi le jour de son anniversaire. Elle n’avait aucune envie de vivre un drame ce jour-là, elle voulait juste rentrer chez elle, en compagnie de ses amis, et avoir un bon dix-huitième anniversaire. « N’importe quel moment serait mieux que celui-ci, je n’ai absolument pas besoin d’une confrontation entre Noé et Bartley le jour de mon anniversaire. Et je ne compte pas éviter Bartley toute ma vie en plus… ça paraît impossible vu le nombre d’amis qu’on a en commun de toute façon. » Sans parler du fait qu’elle allait vivre sous les feux des projecteurs et qu’elle allait donc être très facile à retrouver pour qui voulait la voir. Il suffirait de regarder ses réseaux sociaux ou la liste de ses apparitions publiques… même si elle avait voulu réellement éviter Bartley, elle savait qu’elle ne le pourrait pas. Et puis… ils étaient tous les deux adultes maintenant, ils se devaient d’être matures ! Ou d’essayer de l’être!

La situation d’autrefois entre Ted, Victoire, Alfie et elle ne paraissait pas avoir causé des tensions comparables à celles dans lesquelles Erin était plongée. Déjà, bien qu’elle en ait probablement eu très envie, Victoire n’avait jamais réellement tapé de scandale auprès d’elle. L’eût-elle fait qu’Erin ne serait pas monté au créneau. Le seul qui cherchait les emmerdes (et le faisait encore) c’était Alfie, et personne ne pensait qu’il soit amoureux de Victoire. « Je crois que le fait qu’Alfie ne cherche pas le grand amour et que nous, nous ayons en grande partie fait semblant, cela a forcément rendu les choses moins intenses pour les autres côtés du carré. Ça ne l’était que pour Victoire et toi. Alors que là… personne n’est épargné, même pas Tempérance. » Et Erin s’en désolait car elle n’avait jamais voulu impliquer sa meilleure amie dans ses problèmes de cœur (même si, dans le fond, elle l’était depuis toujours).

Elle sourit à la mention des triangles rectangles et enchaîna sur la proposition de Ted. Elle n’était étonné que, toute mesure gardée car on parlait ici du placide Ted Lupin, il soit un peu « remonté ». Cela touchait tout de même plusieurs de ses ami(e)s ! « Noé sait que nous deux c’était du flanc mais je ne sais pas comment il accueillerait ton intervention… en plus, il est parfaitement conscient de ce qu’il a fait de mal… Si seulement il n’avait pas bu ce soir-là... » se lamenta-t-elle tout en sachant pertinemment que ses sentiments sur le sujet étaient un peu moins clairs que ce qu’elle voulait bien admettre. En effet, cet incident avait provoqué ce qui se passait entre Noé et elle, et elle ne parvenait pas à regretter d’avoir franchi ce pas. Dans le même temps, elle était excessivement jalouse qu’il ait embrassé sa meilleure amie. En résumé, elle était plutôt confuse et partagée… ce qui n’aidait probablement pas à démêler sa relation avec Noé.

Partant sur un sujet plus léger, elle parla Quidditch, Ted revenant de son entraînement. Elle sourit à son acceptation de sa vantardise mais n’en rajouta pas, il était déjà rare qu’elle en fasse preuve ! « Je ne sais pas comment tu fais, je crois que je serais incapable d’envoyer un cognard à Noé. Et pourtant, parfois, c’est pas l’envie qui manquerait… mais bon, Victoire est très différente. Sur le terrain, elle est clairement la lionne de son blason. J’ai cru qu’elle allait me bouffer après le match contre Gryffondor. » Erin avait bravement évité la capitaine pendant quelques temps après ce match… juste au cas où !
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Commerce

Parchemins : 341
Âge : 18 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : Vendeur chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyJeu 13 Mai 2021 - 16:54

« Un mec qui est ton ex, mais qui n'a visiblement pas lâché l'affaire. » nuança Ted avec simplicité, tout en étant conscient qu'il aurait du mal à réconcilier Erin avec cette idée. Elle pouvait être assez têtue quand elle s'y mettait, mais heureusement pour lui, Ted avait l'habitude. Il ne pouvait cela dit pas prétendre être un grand spécialiste de ce qui se passait dans l'esprit de Noé. Son ami avait commis des erreurs dernièrement - une surtout -, et même s'il était remonté - dans une certaine mesure, parce qu'il restait Ted -, il savait aussi que tout le monde se plantait parfois. Il avait lui-même mis un temps fou à gérer les choses correctement avec Victoire.

Écoutant attentivement les paroles d'Erin concernant Bartley cette fois, Ted jugea qu'il pouvait peut-être l'aider sur ce front-là. Déchiffrer les sentiments de Noé ne relevait pas de ses attributions, en revanche, détourner l'attention de Bartley était tout à fait un job pour lui. « Ouais bien sûr, j'peux m'en occuper. On a jamais été les meilleurs potes mais j'me débrouillerai. J'embarquerai Vic', à deux on devrait s'en sortir. » décréta-t-il, toujours prêt à rendre service. Il n'allait pas laisser Erin dans la panade, et il se trouvait mieux armé que Tempérance pour faire le boulot, par exemple. L'Irlandaise n'était pas exactement connue pour bien gérer le stress, et encore moins occuper Bartley, qu'elle avait toujours semblé craindre. Restait à espérer que Victoire ne lui en voudrait pas trop de ce détour.

Teddy adressa un sourire compatissant à Erin, content de voir qu'elle était toujours aussi raisonnable qu'il l'avait connue : éviter Bartley à jamais n'était pas une solution viable, et de fait, ça ne ferait que retarder l'échéance. A bien y réfléchir, ça ressemblait assez au genre de comportement que Tempérance aurait pu adopter pour pouvoir vivre dans l'illusion aussi longtemps que possible. Très mauvais réflexe ! « On est d'accord. Bon, l'idée c'est juste de l'esquiver ce jour-là : j'suis sûr que ça se fait. Et j'avoue, ça va être ton anniversaire ! Tu rejoins le club des dix-huit, tu remarqueras que chez moi ça n'a fait aucune diff'. » Il écarta les bras comme pour mettre en évidence sa propre personne : dégingandé, vaguement débraillé et pas beaucoup plus mature qu'il ne l'avait été un an plus tôt. Dans le fond, l'âge n'est qu'un nombre, sa grand-mère le lui avait bien assez répété !

Parler d'Alfie lui faisait bizarre : ce n'était pas un sujet qu'il évitait, mais il ne le lançait pas non plus, d'habitude. Ils avaient été amis, puis il y avait eu toute l'affaire avec Victoire, qu'il aurait pu laisser de côté maintenant qu'il sortait avec la blonde, mais le comportement général d'Alfie à proximité d'elle lui restait encore en travers de la gorge. Il ne cherchait donc pas particulièrement à renouer le contact. « Comme d'hab', j'pense que t'as raison. Vous étiez moins impliqués donc c'était différent. » Il soupira à la mention de Tempérance. « La pauvre, ça a fait beaucoup à encaisser d'un coup, elle a du mal à digérer. » dit-il en passant distraitement la main dans ses cheveux, comme pour mieux les ébouriffer. A ce stade, il le faisait sans même s'en rendre compte.

« Pas très bien je pense, ce que je comprendrais aussi. » Il se gratta le nez avec perplexité. « Je l'ai jamais vraiment dit à Victoire, mais j'pense qu'elle s'en doute. » Elle lui avait dit qu'elle savait qu'il n'avait jamais été amoureux d'Erin en décembre, et ça avait bien été ça le fond du problème, non ? Ce n'était pas comme s'il n'avait jamais voulu que ça marche, ça n'avait juste pas été possible, parce qu'ils étaient tous les deux épris de deux autres personnes.

Parler de Quidditch était plus simple que de donner son opinion sur les problématiques relationnelles d'Erin (même si ça ne l'empêchait pas d'essayer, il avait toujours été un garçon très volontaire). « On jouait ensemble au Quidditch bien avant que je ne développe des sentiments pour elle, j'imagine que ça joue ? Même si je t'avoue que je ne fais pas trop le fier quand elle se prend un cognard, qu'il vienne de moi ou pas. Déjà, parce que ça la met en pétard et surtout, parce que j'ai peur qu'elle se fasse vraiment mal. » concéda-t-il en haussant les épaules, plutôt réaliste sur sa situation. Il savait aussi que s'il ne jouait qu'à moitié, sa meilleure amie le lui reprocherait : elle était trop compétitive pour accepter une forme de charité de sa part et surtout, il était bien placé pour savoir qu'elle n'avait pas besoin d'être ménagée.




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 614
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyDim 16 Mai 2021 - 10:42

une fin d'année très banale« On est dans une démocratie éclairée mon cher Teddy, ce n’est pas parce qu’un homme veut qu’un homme obtient. » Et tant qu’elle aurait son mot à dire, elle ne retournerait pas avec Bartley. Pour tout dire, elle n’avait pas l’impression que toute cette histoire montrait le meilleur de l’ancien préfet en chef… le sentiment de trahison, bien plus légitime aux yeux d’Erin que celui de possession, avait dû lui faire perdre un peu de son bon sens, pourtant légendaire. Le Bartley actuel, sarcastique et revanchard, ne lui plaisait pas du tout. Même en oubliant qu’elle était amoureuse de Noé, ce qui excluait donc tous les autres garçons pour le temps que durerait cette rechute, l’ancien Serdaigle n’était plus du tout son genre d’homme : le respect de la volonté de la femme, sans être aussi féministe que ne l’était V, c’était quand même un peu la base !

« Bonne idée d’emmener Vic’, connaissant Bartley, elle a toutes les chances de réussir à l’assommer de paroles. » Erin s’imagina un bref instant un combat de pokémon dans lequel Ted faisait sortir sa petite amie d’une pokéball pour lancer l’attaque blabla. Elle garda cette image, amusante mais guère flatteuse concernant Victoire, pour elle malgré un petit sourire en coin qui en disait long sur les chemins suivis par son imagination.

Concernant les dix-huit ans de Ted et les siens approchants, elle rit avec une certaine bonne humeur. Il était évident que le passage à l’âge adulte ne changeait pas son ami, et elle doutait que cela ait un grand effet sur elle non plus, preuve en était qu’elle avait très tôt décidé de vivre avec Tempérance de façon à garder cette ambiance « de filles » qu’elle avait connu à Poudlard. « Aucun en effet ! Mais c’est très bien comme ça va ! Pour moi, avoir dix-huit ans, ça ne va rien changer non plus puisque nous sommes déjà majeurs depuis l’an dernier dans le monde sorcier, et du côté des moldus ça ne nous ouvre même pas le droit à boire de l’alcool… enfin je crois. » Ce n’était pas comme si elle mourrait d’envie de commencer à boire, mais vu que dans le monde sorcier ils devenaient adultes à dix-sept ans, la barre des dix-huit n’avait guère d’importance.

Elle approuva d’un signe du menton la différence entre son carré et celui de Ted : tout était une question d’implication. « C’est vrai… mais je ne crois pas que le problème vienne uniquement de Noé. Il a mis un point d’orgue au bazar régnant dans sa tête, c’est un fait, mais j’avais l’impression que ce n’était déjà pas la fête avant tout ça. » Tempérance n’aimait pas le changement, ça n’avait rien de nouveau, or qu’est-ce qui était plus changeant que le fait de quitter Poudlard, de se remettre à fréquenter activement son petit ami, de déménager et de se mettre à travailler pour gagner sa vie ? Ajoutez à ça un Noé bien crétin et aviné qui l’embrassait en plein milieu de la nuit alors qu’il était de notoriété publique qu’elle, Erin, meilleure amie de Tempérance, avait des sentiments pour lui, et vous aviez un formidable mélange pour une explosion du cerveau de la plus belle des blondes Poufsouffle. « Et pour Noé en particulier, elle finira par s’en remettre. Qu’il soit attiré par Temp’ est un plus gros problème pour moi que pour elle au fond... » Sa meilleure amie n’aimait juste pas être au coeur d’autant de tension, cela gâchait aussi la bonne opinion qu’elle avait de Noé, mais si Erin devait être tout à fait franche, que ces deux-là ne se parlent pas actuellement, alors qu’elle était déjà beaucoup trop jalouse pour son propre bien, ce n’était pas si mal. Ils auraient bien le temps de redevenir amis une fois que tout ça se serait tassé.

« Vraiment ? Un point pour Vic’ alors, Noé n’avait absolument rien remarqué avant que je le lui hurle sous le coup de la colère. Ce qu’il peut être crétin celui-là sérieux... » râla-t-elle en levant les yeux au ciel, en proie à un profond agacement. Qu’est-ce que ça faisait de Noé si même Victoire Weasley était plus maline que lui hein ?

« Hum… oui. C’est normal en même temps que ça t’inquiète, le Quidditch est un sport violent. Les cognards ne me manqueront pas. » Le Quidditch tout court ne lui manquerait pas, elle aimait bien voler, mais elle s’était surtout inscrite au départ dans l’équipe dans une volonté d’intégration. Et ensuite… elle s’était prise au jeu, tout simplement.
2981 12289 0


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Commerce

Parchemins : 341
Âge : 18 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : Vendeur chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] EmptyDim 4 Juil 2021 - 15:02

« C'est bien vrai. » confirma Teddy sans hésiter. Bartley pouvait vouloir se remettre avec Erin autant qu'il le souhaitait : tant qu'elle ne serait pas d'accord, et que son choix se porterait en outre sur Noé, il était face à une impasse - restait juste à ce qu'il l'admette, et l'accepte. Mais sur ce point, Teddy pouvait difficilement aider Erin. Ce n'était pas comme s'il côtoyait l'ex préfet-en-chef au jour le jour.

Il adressa un sourire indulgent à la Serpentard, alors qu'elle évaluait les mérites d'amener Victoire en renfort pour contrer Bartley. « Je ne l'aurais pas formulé comme ça. » remarqua-t-il avant de poursuivre : « C'est surtout que s'il est déterminé, on ne sera pas trop de deux je pense. Parce que pour broder, je me débrouille pas mal non plus. » Il était pote avec Graham après tout, et le préfet de Gryffondor lui avait tout appris. Il suffisait de trouver la bonne anecdote de départ et Bartley serait foutu - surtout s'il avait Victoire avec lui.

La conversation se tourna ensuite vers leurs âges respectifs, et le Métamorphomage secoua rapidement la tête en signe de dénégation : « Détrompe-toi, c'est à partir de dix-huit chez les moldus. En tout cas, au Royaume-Uni. » Il esquissa un sourire coupable, conscient d'avoir dégainé cette information un peu trop rapidement. « Je dis ça en toute innocence, t'imagines bien. » ajouta-t-il avec légèreté, conscient qu'il était loin d'être le pire de leur année dans cette discipline. Comparés aux Serpentard, les Poufsouffle étaient pratiquement des moines, c'est pour dire.

Au sujet de Tempérance, Ted haussa les épaules. Ce qui l'agaçait dans tout ça, c'était que ça soit aussi compliqué à à peine quelques semaines de leur départ de l'école. Ils semblaient tous paumés, ou agités - Tempérance, Erin, Noé - et même être remonté contre Noé n'aidait en rien la situation. « Au moins vous serez ensemble pour gérer ça bientôt, elle est vraiment contente de votre future colocation ! » Son sourire s'élargit : « Et moi aussi, je compte bien squatter ! Prenez un canap' confortable ok ? » Profiteur ? Jamais.

« T'es sûre que c'est encore le cas ? Les gens font des trucs un peu bêtes quand ils sont bourrés, mais ça n'a pas toujours de sens profond. » tempéra-t-il sans conviction, s'attendant déjà à se faire rembarrer. Qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? « J'sais pas, j'ai l'impression en tout cas. Dans une certaine mesure. » Il pencha la tête : « On était peut-être plus convaincant qu'on ne l'avait anticipé. » conclut-il par courtoisie envers Noé - contre qui il était irrité, mais qui restait quand même son ami. Loyauté oblige.

« Tu ne comptes plus jamais jouer ? T'es douée pourtant ! » remarqua-t-il au sujet du Quidditch, sourire aux lèvres. « D'ailleurs, il faut que je ramène mes affaires au château moi. Je suis à peu près sûr que je pue. Tu viens avec moi ou tu restes en cavale dans le parc ? » interrogea-t-il avec un amusement non dissimulé, quand bien même l'introduction initiale offerte par Erin avait été quelque peu dramatique. Il était heureux d'avoir pu lui parler : il avait l'impression que ça n'était plus aussi fréquent depuis qu'ils n'étaient plus ensemble, ce qui avait du sens, mais comme il s'entendait vraiment bien avec Erin, il trouvait que ça restait dommage. Mais comme ils étaient liés par leur groupe d'amis, il était certain que quoi qu'il arrive, ils continueraient à se voir, même après Poudlard.

[ Terminé pour Ted ]




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Une fin d'année très banale [ Erin ]   Une fin d'année très banale [ Erin ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une fin d'année très banale [ Erin ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: