Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -56%
Carte Fnac+ & Deezer Premium 12 mois
Voir le deal
60 €

Partagez
 

 You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 77
Âge : 17 ans ○21/02/1999○
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac]   You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac] - Page 2 EmptyMer 28 Avr - 0:17

Une pincée d'épicesEn rien Ciara n'en voulait à Fiona de s'être blessée? C'était un peu faut, la brune en voulait quand même à son amie de ne pas avoir été un peu plus prudente. Cette tête de mule que rien n'arrête! ou presque, car le contraire fut démontré. Avec angoisse pour Cia qui ne s'attendait pas un seul instant à apprendre que la joueuse de Quidditch c'était blessée en faisant la course avec son petit frère. La chair de poule qu'eut la brune, elle en avait presque honte d'avoir eu aussi peur, d'avoir paniquer aussi fort, pour pas quelque chose d'aussi "grave". A ses yeux, cela l'avait été, même si la Rivera n'osait pas le crier sur les toits, elle n'en était pas moins impactée. Alors dire que Fiona avait été assez grande pour se planter, c'était un peu comme si elle parlait d'un enfant de cinq ans qui était tombé. Certes, le ton était bien ferme et même critique, mais qu'elle importance, puisque Cia savait. Alors quand Isaac fit remarquer l'amertume, la brune détourna les yeux en serrant les dents avant de pouffer de rire sur les concerts de rape. De toute évidence, elle n'avait pas encore testé son Flow, mais elle s'y préparait. "Tu n'aimes pas le rap? Ce n'est que de la poésies agressive avec un tempo rapide." La bleue comptait se faire une place dans le mini-concours que serai l'année prochaine dans le domaine musical que Leith tiendrait surement. Certaine de se débrouiller avec du William Blake remit au gout du jour, elle se devait tout de même de ne pas être totalement ridiculisée.

Pour une sixième, Ciara voyait l'année d'haut dessus avec ce petit charme de la prétendue maturité. Ce qui n'avait pas vraiment duré longtemps après avoir bataillée dans l'eau glacée quelques semaines plutôt, voir même des mois. Elle n'avouerait pas qu'elle avait lancé la contre attaque avec Alfie, mais l'instant de très grande maturité mourons sous l'ironie avait tout de même eu lieu suite au hasard de trouver Tony dans l'eau. La raison énigmatique de sa présence, dans le Lac Noir, restait un mystère que Cia comptait bien résoudre un jour ou l'autre. Même si, pour le moment, son plus grand soucis, c'était de parvenir à trouver sur quelle pied elle devait danser. Au moins, le rouge et or n'allait pas la pousser à sortir avec quelqu'un dans les heures à venir. "Il n'y a pas que les septièmes qui sont coureurs." Le mot "joueur" aurait bien replacé l'autre, mais dire qu'elle n'était pas Joueuse de temps en temps revenait à mentir. Draguer n'était pas son fort, mais elle ne renvoyait pas le premier venu à lui faire du charme.

Malheureusement, le lion ne pouvait pas dire que les vacances aideraient. Ciara leva les yeux aux ciels, encore une fois, avant de soupirer. "Nan, mais je vais supporter les idées loufoques de mes parents. Ca va pas être de tout repos. Je préfèrerais rester dans Poudlard." Un choix bien arrêté en raison des nombreux préparatifs que sa mère lui avait communiqué avant même le début du mois. Des heures d'entrainements de sortilèges, des séances d'étude sur des livres aussi diverses que variés. Qu'est-ce qui était si intéressant dans li bouquin: Thomas hardy, le romancier de la fatalité, par Colling Alfred. Non seulement c'était vieux (1938), mais en plus c'était purement non-magique et sans le moindre intérêt autre qu'un peu de philosophy arriérée. Qui voudrait délibérément lire et étudier une telle brochure?! Ciara ne parvenait pas toujours à suivre sa mère, heureusement, elle allait pouvoir parler cuisine avec son paternel.

Pas le temps d'en parler, Isaac posa la question la plus gênante possible. Ciara mentit, comme elle mentait particulièrement mal parfois, mais elle renvoya la balle assez vite. Pas le temps de se bruler, la réponse de son ami la fit arquer un sourcil un peu surprise. L'interrogation en suspend, elle n'osait pas demander ce qu'il entendait par :pas faits pour moi. Ce n'était pas comme si on lui demandait de gouter des tripes de dragons rôties. La gêne passée, la bleue n'osa pas en parler davantage sur le sujet. Il ne paraissait pas hyper à l'aise, et elle ne voulait pas avouer que ses mots l'avaient étonnamment touchés. Une petite pincée au coeur, que la brune refusa, catégoriquement, de croire réelle. Certes, Isaac était plus que beau et sexy, son côté gentil et vivant le rendait vraiment intéressant et craquant, mais non Ciara ne comptait pas écouter ce pincement.

Heureusement, le lion reprit avec un conseil plus léger. Ce fut, sur la question, qu'un elfe ouvrit le four. L'odeur s'échappa avec la chaleur tendit que le plat volait vers eu. Les parts furent coupées et se posèrent magiquement au cœur des assiettes. "Rien n'a perdre." Ajouta rapidement Ciara en observant le spectacle, elle ne s'en laissait jamais. Un sourire et des étoiles dans les yeux, pour elle c'était ça la magie, pas les baguettes et les sortilèges, mais l'aisance des elfes domestiques à faire bouger les choses d'un claquement de doigt, d'un geste du poignet. "Te brûles pas!" Pesta, avec un côté maternelle, la Rivera en voyant son ami s'attaquer à son assiette. Pas question que la dégustation tourne à l'infirmerie, cela allait être récurant comme temps de discussion entre eux. "J'espère ne pas décevoir ton attente." Sourire aux lèvres, elle était quand même trop stressée pour commencer à manger. Ses yeux bruns foncés surveillèrent les moindre geste de rouge et or.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 110
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac]   You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac] - Page 2 EmptyMar 4 Mai - 19:22

A la question de la brune, Isaac secoua négativement la tête. Non, il n’aimait pas le rap. Enfin, ça dépendait, mais de manière général, ce n’était clairement pas sa tasse de thé. « Seulement certains chanteurs. Ceux qui déverses des insultes toutes les trois secondes, je préfère les oublier, si tu vois ce que je veux dire. » Donc tous ceux qui insultaient à longueur de chanson, il les mettait direct côté « poubelle » et ses différentes playlists étaient toutes composées avec soin. Le bon côté d’être un né-moldu, c’est qu’il savait parfaitement se servir d’un ordinateur ou d’un téléphone portable, ce qui n’était pas peu dire, puisqu’il était prêt à parier que la moitié voire même les trois-quarts des élèves ici présents n’en n’étaient pas capables. Surtout les sorciers sang-purs et ceux qui, même en étant sang-mêlés, n’avaient pas pour habitude de côtoyer le monde moldu.

Pour les septièmes années et le fait qu’ils n’étaient pas les seuls à être des coureurs, Isaac haussa les épaules. Il savait qu’il pouvait faire partie de ces gens, encore que lui n’était pas vraiment du genre à se confectionner un tableau de chasse. Il n’était pas rare qu’il retrouve une demoiselle qu’il avait déjà vu, et surtout, il gardait toutes ses histoires pour lui, et n’allait pas les crier sur tous les toits. A la remarque de la brune sur les idées de ses parents, Isaac haussa un sourcil perplexe avant de lui répondre : « Ou alors tu pars quelque part, toute seule. Je passe deux semaines dans ma famille en Calabre avant d’aller un mois à Rome, tout seul. Je t’avoue que j’appréhende un peu, mais ça ne peut pas être pire qu’être avec mes parents tout l’été. » Il se vendait un peu, mais en même temps, ça n’était que la vérité, non ? « Si tu veux, tu peux venir à Rome quelques jours ? Je te ferais visiter. » Rien d’ambiguë dans cette proposition, il tentait seulement de la faire penser à autre chose que cet abruti de Bishop. Et il était sans doute plus simple de proposer à l’aiglonne de venir à Rome qu’à Reggio de Calabre, dans sa famille. Après tout, il les connaissaient, s’il ramenait une fille, il pouvait être sûr qu’on n’allait pas le laisser tranquille et qu’on tenterait de lui faire dire ce qui le liait à la brune et qu’ils ne seraient pas satisfaits avec un simple « C’est une amie de l’école. » Pour ce qui était de sa façon de ressentir l’amour, il fut presque soulagé que la jeune femme ne lui en demande pas plus. Il n’aurait, de toute façon, pas été capable de lui détailler un peu plus ses pensées, lui-même ne sachant pas ce qu’il en était réellement.

Alors qu’il demandait à la brune si elle n’avait rien à perdre, la porte du four s’ouvrît et une bonne odeur de sauce tomate arriva jusqu’aux narines du lion. Il tourna automatiquement la tête vers le four, son estomac se réveillant au même moment. Par Merlin comme il avait faim, d’un seul coup ! Les Elfes de maison se dépêchèrent de faire apparaître les parts de lasagne dans les assiettes des deux élèves, et Isaac s’empara de sa fourchette alors que Ciara lui ordonnait de ne pas se brûler. « Oui m’man. » lança-t-il, un petit sourire moqueur aux lèvres, ses yeux bruns se posant sur la jeune femme puis revenant aux pâtes. « J’ose espérer que tu n’aurais pas essayé de me tuer. » Il la provoquait un peu, certes, mais c’était quand même plus sympa que son comportement quand il l’avait retrouvée non ? Sans plus attendre, il planta sa fourchette dans la part de lasagne et souffla sur sa bouchée avant de la mettre dans sa bouche. Isaac sentait le regard de la brune sur lui et sa réaction le fit rire. Il posa une main sur sa bouche pour rire,  avalant en même temps sans s’étouffer. « On dirait que tu passes un examen ultra important. » Il esquissa un sourire, replantant sa fourchette dans les lasagne. « Elles sont top, merci. T’as le droit de m’en refaire quand tu veux. Et promis je ne serais pas un gros con la prochain fois. » Donc, il fallait qu’il évite de remonter sur un balais s’il voulait avoir de nouveau des pâtes de la part de la jeune femme. « Ca change de ce qu’ils nous font, en tout cas. » Sans offense, bien entendu, hein… Enfin… Pas tout à fait, mais les elfes de maison n’y mettaient vraiment pas du leur, si vous vouliez son avis !
acidbrain


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
 
You have to be satisfied with a dessert [Pv Isaaaaaac]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: