Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin rosé de Languedoc-Roussillon
59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [THEME] It was all yellow [ Noé ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptyLun 5 Avr - 0:02

It was all yellow
Noé + Dahlia
5 juin 2016
(c) princessecapricieuse


Jaune. Tout était jaune. Son badge de préfète. Ses cravates. Son écharpe. Le blason sur son uniforme. Les rideaux de son lit à baldaquin. Rien n'était sacré, et tout était chamboulé. Erroné. Les décorations de la salle commune et la couleur même des tapisseries millénaires incidemment est-ce qu'on ne contacterait pas un décorateur d'intérieur Minerva ? ça sent la naphtaline par ici. La jeune galloise de seize ans, réputée pour son sens de l'humour hors du commun ses remarques caustiques et son aversion du rire à gorge déployée "tu vas avaler une mouche Mary-Jo" s'était pourtant réveillée du bon pied - n'en déplaise à ses détracteurs. Elle s'était douchée avec la tranquillité d'esprit du Juste, s'enthousiasmant des choses simples - comme la perspective d'aller s'installer dans la Grande Salle pour y prendre un brunch du dimanche fort copieux. Rien ni personne n'aurait dû pouvoir s'interposer entre elle et ses œufs brouillés. C'était sans compter sur les actions malicieuses d'une personne qui avait pris la décision unilatérale de la transformer en Poufsouffle. Pire, de transformer Serdaigle en Poufsouffle. Son aberration n'avait fait que s'amplifier lorsqu'elle avait mis les pieds dans la salle commune, et s'était aperçue qu'il ne s'agissait pas juste du dortoir des filles de cinquième année. On leur voulait du mal.

L'outrecuidance ! L'audace ! Le culot ! Et tout un tas d'autres noms communs désuets qui lui traversèrent l'esprit - et des choses nettement moins politiquement correctes, mais que sa mère lui aurait reprochées - alors que la réalisation qu'une seule personne pouvait être responsable de son cauchemar devenu réalité s'imposait à elle : Kostas. C'était, elle devait l'admettre à son grand regret, un tour de force plutôt admirable. Serdaigle ressemblait à Poufsouffle - ou ce qu'elle imaginait être Poufsouffle, car elle n'avait jamais eu l'inconscience de mettre les pieds dans le repère des Jaune et Noir. Sauf qu'ils ne vivaient pas d'amour, d'eau fraîche et de cake, eux. Ils avaient - habituellement - une salle commune aérienne et aérée, et bleue.

Trouver Quino ou trouver Jones, telles étaient les priorités de Dahlia alors qu'elle quittait la salle commune de Serdouffle d'un air vaguement dégoûté. Pas question de porter tout l’attirail de la parfaite Poufsouffle - on était dimanche, de toute façon, elle ne faisait pas une habitude d'arborer la cravate quand on ne l'y obligeait pas -, mais après hésitation, elle avait emmené son badge avec elle, pour l'instant glissé dans la poche de son jean. Les première année étaient aussi surexcités que des Poufsouffle, justement, et elle ne comptait pas se laisser déborder par la foule. Localiser ses cibles, et mettre fin à cette mascarade Grinch 3 : le Grinch contre-attaque, tels étaient ses objectifs immédiats. Manger était même passé au second plan : la situation était trop critique pour ça toujours connaître ses priorités.

Au fur et à mesure de sa progression dans les couloirs, elle sentit un pressentiment la saisir. Si les couleurs de Serdaigle avaient été travesties pour celles de Poufsouffle, il était entendable de croiser autant de Jaune et Noir dans les hauteurs du château. Des Serpentard n'auraient en revanche pas dû se trouver là - et certainement pas en nombre. Elle regretta de ne pas avoir pris sa tablette avec elle : elle n'avait même pas pensé à pester auprès de Peony avant de sortir en trombe de la salle commune. Si elle l'avait fait, au moins aurait-elle pu confirmer ses suspicions. Ce n'était pas juste un attentat envers Serdaigle.

Arrivée dans le Hall, elle détaillait les élèves passant à proximité d'elle "vous êtes sûrs qu'on est dans la même école ? Ja-mais vu ces morveux de ma vie" en essayant de déterminer leur vraie maison. « Noé ! » Son visage s'était éclairé en apercevant le garçon. Elle le rejoignit en quelques rapides enjambées. « T'es au courant de ce qui se passe ? Vous aussi votre salle commune a changé ? Elle est de quelle couleur ? » interrogea-t-elle à toute allure, aussi efficace qu'une mitraillette fuis Noé. A regret, elle poussa un soupir à fendre l'âme avant de sortir son poing serré de sa poche, pour en sortir le badge vandalisé. « Regarde ce qu'ils ont fait à mon badge. » Un ou plusieurs, filles ou garçons, elle n'en avait pas la moindre idée pour l'instant. Elle avait certes soupçonné Quino initialement, mais elle commençait à se dire qu'il lui aurait forcément fallu ou un des complices. Elle supposait que Faraday était l'acolyte toute trouvée pour ce genre de méfait. Toujours blâmer les Poufsouffle.

[ 753 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1494
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptyLun 5 Avr - 0:21


It was all yellow

Look at the stars, look how they shine for you and everything you do. Yeah, they were all yellow.
Noé & Dahlia

Contrairement à beaucoup de ses camarades, d’après ses propres observations et une enquête minutieuse rondement menée basé sur le degré d’excitation et les sourires des personnes interrogées, Noé avait pris la découverte des changements décoratifs ça tombe bien, la teinture verte des rideaux à baldaquins commençait à être dépassée, d’ornements et de couleurs dans son dortoir et dans la salle commune avec sa nonchalance habituelle. Sans doute n’aurait-il pas aussi bien réagi en voyant des blaireaux et du jaune partout –et, soyons honnêtes, cela aurait terriblement juré avec l’eau du lac qui se reflétait à travers mes fenêtres- mais il n’avait rien contre Gryffondor. Ça avait été la maison de celle qu’il considérait comme sa sœur et même si on aurait jamais pu le confondre avec l’un de ces inconscients qui décidait un beau matin de descendre en rappel de la tour d’astronomie bisous Michael, bisous Flynn parce qu’ils s’ennuyaient et que bien sûr, ils n’allaient pas se décider à rédiger leur devoir de Métamorphoses qu’il devait rendre pour le lendemain à la place, et qu’il était un Serpentard pur et dur, il n’avait jamais cultivé cette légendaire haine qui opposaient les lions et les cafards serpents. Il reconnaissait volontiers la puissance du tour de magie, et admirait le résultat, mais n’en faisait pas non plus une affaire d’état. Il doutait sincèrement que les sortilèges ne soient pas réversibles. Ce n’était qu’une question d’heures avant que les professeurs et les préfets ne règlent cette histoire.

Noé avait, de surcroit, bien d’autres problèmes sur lesquels s’appesantir plutôt que sur la nouvelle, et temporaire, il insistait, couleur de sa cravate. Il n’avait toujours pas parlé avec Tempérance, et ce froid, que disait-il, ce gel, entre eux durait depuis qu’il avait eu la malencontreuse idée d’aller l’embrasser en pleine nuit. Le jeune homme pouvait tout à fait comprendre que la jeune femme ne souhaite plus jamais lui adresser la parole mais quand même plus jamais c’est un peu abusé Tempépé, faut arrêter de faire ta drama queen, il acceptait cette distance entre eux, même si cela le chagrinait, tout en espérant qu’un jour, ils sauraient se reparler sans qu’il n’y ait de malaise. Quant à Erin, utiliser le terme compliqué pour qualifier leur relation ne suffisait même pas faut mettre un très devant. A chaque fois qu’il se retrouvait seul, Noé se jurait qu’il devait arrêter de coucher avec elle, qu’elle méritait bien plus que cette aventure sexuelle qu’ils entretenaient depuis quelques mois car il était devenu soudainement un individu incapable de contrôler ses pulsions et ses désirs, qu’il ne lui faisait que du mal et que leur amitié se retrouvait définitivement bousillée. Et à chaque fois, il n’arrivait pas à résister –et l’idée de la laisser retourner dans les bras de cet imbécile de Bartley n’en était peut-être pas étranger. Il avait toujours du mal à gérer sa jalousie, lui habituellement si pondéré, et sa dernière grande dispute avec Erin l’avait magistralement prouvée. Comme ils avaient reçu des invitations pour le bal du Ministère, auquel ils se rendraient tous les deux, le sujet du petit-ami-mais-c’est-compliqué d’Erin était revenu à toutes les sauces sur le tapis. Finalement, ils avaient convenu qu’ils se rendraient à cette soirée ensemble sans réellement qu’il ne comprenne comment exactement ils avaient pris cette décision et si c’était vraiment une bonne chose.

Noé soupira en sortant du couloir des cachots qui menait à sa salle commune. Cette histoire lui prenait la tête, lui bouffait son temps et le rendait malade. Il n’aurait jamais cru que sa septième année à Poudlard, qui n’avait pourtant pas mal commencée, se terminerait dans le drame le plus complet. Alors qu’il se rendait à la Grande Salle pour enfouir tous ses soucis en mangeant des tas de pancakes, il s’arrêta dans le Hall, observant avec un certain amusement, teinté d’un brin d’agacement devant autant de brouhaha, les autres élèves aux mines tout à la fois perdues, joyeuses, énervées, décontenancées. Il entendit une voix à l’accent gallois l’interpeller et il adressa un sourire à Dahlia. Il s’approcha d’elle, rempart de son mètre quatre-vingt-neuf entre la foule et elle. « Rouge. J’imagine que les farceurs ont voulu jouer sur la fameuse haine entre Serpentard et Gryffondor, observa-t-il. Je ne vais pas te servir à grand-chose, je ne sais rien sauf que Candys a envoyé un Patronus au professeur Clarks pour en savoir plus sur ce qui s’était passé. » Son ex petite-amie semblait particulièrement remontée et la raison de son énervement fut soudain évidente lorsqu’elle lui montra son badge. Aussitôt, les yeux marron de Noé bouillèrent d’amusement. « Non ! Tu es une jaune et noire ? Tu m’aurais menti durant tous ces mois ? En fait tu aimes les blagues à base de Coussins Péteurs et ton plus grand rêve serait de conduire Rusard à la démission. » Dahlia aux couleurs des Poufsouffles, sachant tout ce qu’elle pensait de cette maison, ce qui les avait d’ailleurs rapproché, c’était tellement drôle qu’il ne pouvait pas ne pas se moquer !

834 mots




Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptyLun 5 Avr - 0:24

Consciemment ou pas, Noé avait aussitôt fait bouclier entre la foule remuante et braillante, et elle. Ce petit geste familier n'échappa pas à Dahlia, un éclair de gratitude passant brièvement dans ses yeux bleus. Mais elle n'était pas là pour faire dans le sentimental : elle avait un but bien précis en tête, et Noé pouvait lui apporter les réponses qui lui manquaient. La révélation du blond ne la surprit pas, étant donné que sa longue descente jusqu'au Hall l'y avait préparée. Les Serpentard n'avaient pas de raison de traîner dans les hauteurs du château, surtout un dimanche matin. Toutes les maisons étaient donc touchées.

Visualisant brièvement Peony et Léo aux couleurs des rouge et or, Dahlia fronça les sourcils. « Je croyais que c'était un coup des Poufsouffle... » admit-elle à mi-voix. De toute évidence, et malgré sa première déduction des plus égocentriques, il ne s'agissait pas que de l'enquiquiner elle (et sans doute Ash aurait-il été offensé qu'elle s'indigne autant de cette inversion, aussi vérifia-t-elle rapidement que son petit-frère ne se trouvait pas à proximité, un air renfrogné sur le visage). « Et les Gryffondor ont vos couleurs a priori. Ce qui veut dire que les Poufsouffle ont les nôtres. » Elle se demanda si elle aurait préféré porter le rouge de Weasley plutôt que le jaune de Faraday : la réponse était qu'elle n'accepterait que le bleu de Serdaigle, merci bonsoir.

« Je pensais que le professeur Jones serait peut-être ici. Ou dans la Grande Salle ? » suggéra-t-elle tout en entraînant Noé dans son sillage, pour jeter un œil à la table des professeurs. Pas de directeur de Serdaigle en vue. « Qui a fait ça à ton avis ? Des élèves ? Il faut quand même pouvoir s'introduire dans chacune des salles communes, et avoir un niveau en magie plutôt respectable. Peut-être qu'ils sont quatre ? Un de chaque maison ? » La question était ensuite de savoir qui dans l'école avait ce genre de temps à consacrer à pareille besogne (hormis Quino). Ce n'était pas exactement une activité fructueuse : tout ce qu'elle leur garantissait, c'était une punition en bonne et due forme.

La mort dans l'âme, elle dévoila finalement son badge à Noé, tout ça pour susciter l'amusement du Serpentard. Décidément, elle l'avait trouvé plus respectueux avant qu'ils ne se fréquentent. « Ce n'est pas drôle ! » protesta-t-elle dignement, mais avec la vague impression de passer pour une enfant en plein caprice. « La seule chose que les Poufsouffle et moi on a en commun, c'est un amour mutuel de la nourriture. C'est tout. » ajouta-t-elle en adressant un regard sévère à Noé, qu'elle sentait sur le point de lui éclater de rire au nez. « Ne fais pas trop le malin toi, j'ai cru comprendre que tu nous avais mis un sacré bazar, depuis qu'on s'est séparé. L'impulsivité c'est un truc de Gryffondor d'habitude, non ? » Elle haussa un sourcil, pas peu fière de son retournement de situation. Ce n'était pas pour rien que le Choixpeau avait brièvement hésiter à la placer à Serpentard : elle savait se montrer roublarde quand il s'agissait de défendre son honneur. Et pour qu'elle soit au courant des tribulations sentimentales de Noé, il fallait que ça ait bien fait le tour de l'école, car elle tendait plutôt à avoir trois trains de retard - sauf quand Peo la maintenait au courant, évidemment.

[ 563 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1494
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptyLun 5 Avr - 15:02

Noé avait tiré de sa bonne éducation des principes et des valeurs une certaine attitude qui lui valait de faire attention aux autres, et de se montrer protecteur, lorsqu’il le savait nécessaire. Certaines personnes n’appréciait pas toujours lorsqu’on se montrait trop protecteur comme Jensen l’était avec Viska par exemple *tousse, tousse* et trouvait ce genre de comportement envahissant. Mais en l’occurrence, Noé connaissait bien l’aversion de Dahlia pour la foule aussi était-il complètement logique pour lui de lui masquer tous les élèves braillards et bruyants faut répéter ça très vite qui couraient partout dans le Hall et criaient en constatant que les couleurs des sabliers avaient été modifiés. Quant à savoir qui était à l’origine de cette immense blague, son ancienne petite-amie avait un coupable tout trouvé en tête, ceux là même dont les couleurs avaient envahi son dortoir et sa salle commune ce matin. « Ce serait bien leur genre », commenta Noé. C’était sans doute un peu mesquin, c’est vrai, mais les Poufsouffles traînaient presque plus une réputation de farceurs que de travailleurs. « Ton pote Kostas, il est toujours dans les mauvais coups. Je suis sûr qu’il a quelque chose à voir avec cette histoire. Peut-être qu’avec les autres préfets vous allez devoir l’interroger. Mais à mon avis, Faraday ferait mieux de faire partie du banc des accusés », s’amusa-t-il. La préfète des Poufsouffles n’était pas vraiment connu pour son sérieux même si d’après ce que Lucas avait pu lui en dire, cette année, elle s’était tenue relativement tranquille. Un rapport avec les BUSEs ? C’était possible. Le spectre des examens avait tendance à refroidir les plus téméraires des trublions, à part Kostas, bien évidemment, qui ne savait visiblement jamais s’arrêter un coup de balai dans sa tête et tu en fais ton ennemi pour la vie.

L’idée que toutes les maisons soient touchées, et pas seulement Serpentard, avait cependant quelque chose de drôle. Un peu d’animation ne pouvait pas faire de mal, surtout quand il s’agissait d’une pitrerie innocente. Noé avait assez donné au rayon des drames qui font crier. « Gryffondor en vert et argent...j’en connais certains qui ont dû hurler dans les tours ce matin. » Certains lions ne cachaient vraiment pas leur détestation de la maison adverse. L’inverse était aussi vrai, remarquez, et Noé pensa notamment à son cousin Jensen qui se revendiquait comme le petit prince des Serpentards depuis son entrée au château. Sûr qu’il avait dû tirer une sacrée tronche en apercevant tout le rouge et l’or en se réveillant.

Suivant Dahlia vers la porte de la Grande Salle, il jeta un coup d’œil à son tour, tachant de repérer l’un des membres de sa famille qui appartenait au corps professoral un des enseignants quoi. « Haven non plus n’est pas la. Peut-être que les directeurs de maison se sont planqués. Soit c’est parce que c’est un coup de leur part, soit c’est pour éviter de devoir s’expliquer devant des dizaines d’élèves en colère. » Et ils seraient probablement nombreux dans ce cas. Le Choixpeau Magique avait beau vanter l’union des maisons de Poudlard, la compétition régnait souvent et la plupart des sorciers étaient très attachés à leurs couleurs alors forcément, ils n’acceptaient pas facilement l’idée d’en changer, même si ce n’était que l’espace de quelques heures. « L’hypothèse des élèves me paraît le plus probable quand même, mais comme tu dis, faut quand même qu’ils connaissent l’emplacement exact des salles communes, le moyen d’y entrer, et connaître pas mal de sortilèges. C’est sans doute des élèves déjà assez âgés. » Il y avait bien cette fille à Gryffondor, Klein, qui traînait souvent avec Esther, qui adorait piéger son monde, et comme elle était dans la même année que Graham, Noé en avait évidemment entendu parler. Mais elle n’avait pas pu agir seule. Alors qui d’autre ? Il ne voyait pas vraiment Esther se lancer dedans, même si elles étaient très amies. La brune aimait le calme autant que lui il est un peu naïf ce garçon.

Que Dahlia porte un badge aux couleurs de sa maison honnie était une occasion qui ne se présentait qu’une fois dans une vie et il était tout simplement hors de question qu’il ne laisse passer une si belle opportunité de la taquiner. Il n’avait pas peur de subir ses regards sévères en échange. « Te voir avec un badge jaune et noir, t’imaginer bataillant avec les trublions qu’il y a dans cette maison, oh si c’est très drôle », répliqua-t-il donc la voix traînante teintée d’amusement. Comme elle parlait justement de son goût pour la nourriture, un autre point qui les avait rapproché, il souligna : « Eh bien ta nouvelle salle commune se trouve à côté des cuisines. C’est quand même un point fort non négligeable. » Les Serpentards eux même n’étaient pas si loin que ça des cuisines, mais aucune autre salle commune que celle des Poufsouffles n’était pas aussi bien placée.

Puis, et c’était de bonne guerre, il devait bien l’avouer, Dahlia se lança aussi dans la mesquinerie en évoquant ses nombreux drames en cours. Cachant son agacement, d’autant qu’il venait d’apercevoir Tempérance du coin de l’œil qui avait tourné les talons dès qu’elle l’avait aperçu, derrière sa mine habituellement impassible, il ne put s’empêcher de la taquiner d’abord : « Parce que tu es aussi la Plume Empoisonnée à tes heures perdues ? Tu m’as décidément caché beaucoup de choses. » Il n’aurait jamais pensé que Dahlia était du genre à s’intéresser aux potins de l’école. Cela voulait-il dire que son histoire avec Erin s’était répandue dans tout le château ? Il fallait avouer que l’embrasser après la dernière victoire de Serpentard contre Serdaigle, emportant au passage la Coupe de Quidditch, emporté par la joie du moment, n’avait pas contribué à rendre leur histoire discrète. « L’impulsivité c’est pour cadrer à mes nouvelles couleurs, vois tu, ironisa-t-il. Mais si c’est un moyen pour m’avouer que ta vie manque de piment depuis qu’on ne sort plus ensemble, il semblerait que je dispose d’une capacité infinie pour créer des drames là où il n’y en a pas besoin. » Une note d’amertume avait percée dans sa voix. Il était évident que sa vie sentimentale avait été moins compliquée lorsqu’il était en couple avec l’aiglonne.

1 042 mots



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptySam 10 Avr - 2:04

Dahlia avait d'abord cru - de manière un peu simpliste et un peu autocentrée - que seules les filles de Serdaigle de cinquième année étaient touchées par cette vaste blague. Puis Serdaigle tout entier. Et sa méfiance naturelle envers les Poufsouffle - et sa connaissance spécifique d'un certain spécimen - l'avaient convaincue que c'était eux les responsables. Mais force était de constater que c'était plus que ça : tout Poudlard était concerné. « Ce serait plutôt les profs qui les interrogeraient. » observa-t-elle tout en se demandant s'il pouvait réellement s'agir de Quino. « Je n'sais pas, c'est pas trop son style, si ? » Question rhétorique, car elle doutait que Noé soit particulièrement familier des préférences de Quino en matière de canulars. Quand bien même Quino était effectivement redevenu son "pote", il ne lui vînt pas à l'idée de contester la déclaration de Noé sur ses "mauvais coups" : il faut dire que c'était difficilement défendable.

Elle leva les yeux au ciel. « Weasley va encore en faire tout un cirque c'est sûr, je suis bien contente de ne pas l'avoir croisée en chemin. » marmonna-t-elle face aux airs désinvoltes de Noé. Elle n'avait peut-être pas bien vécu cette inversion, mais elle n'infligeait pas son hystérie à tout le monde, au moins !

« Pourquoi est-ce qu'ils feraient un coup pareil ? En plus Clarks est un Gryffondor, est-ce qu'ils ne sont pas censés être - » Elle s'interrompit brusquement, attrapant Noé par le bras pour lui faire signe. « Regarde les bannières ! » Avec un sentiment d'appréhension renouvelé, elle se tourna lentement, très lentement vers les sabliers. Malgré elle, l'intérêt prit le dessus sur l'irritation vis-à-vis de toute cette situation. « Attends, quelle que soit la personne qui a fait ça, elle a même réussi à toucher aux sabliers... Je les pensais surprotégés ? » Ce n'était pas si mal pour Serdaigle : vu leur classement actuel dans la coupe des quatre maisons, un petit échange avec Poufsouffle ne serait pas de refus - même si ça ne serait pas très fair-play.

Sourcil toujours arqué, elle ramena les yeux vers Noé, qui confirmait sa pensée sur les élèves. « Tu veux dire, des élèves de ta promo ? Ils vont forcément se faire attraper en tout cas, un coup pareil, ça laisse forcément des traces. Ou des témoins. » suggéra-t-elle en haussant les épaules. Maintenant qu'elle savait qu'il ne s'agissait pas d'un attentat dirigé spécifiquement envers Serdaigle, elle se détendait légèrement - ce qui signifiait pas qu'elle appréciait les insinuations de Noé pour autant. Elle n'était pas une Poufsouffle - que son petit-frère appartienne, lui, à cette maison n'y changeait rien !

« T'inquiètes pour les trublions on a eu notre quota à Serdaigle cette année, j'ai pas b'soin de ça. » jugea-t-elle d'un air austère, son accent gallois renforcé par l'agacement. Plus elle se montrait bougonne, plus Noé semblait amusé, ce qui était grandement frustrant. Elle lui jeta un regard exaspéré. « Tu racontes vraiment n'importe quoi décidément. Au moins cette situation amuse quelqu'un ! Mais je dois reconnaître qu'ils ont de la chance d'être près des cuisines. Même si je n'aimerais pas vivre dans les sous-sol pour autant » Elle haussa les sourcils. « Sans vouloir t'offenser. » Car si les Poufsouffle vivaient dans les sous-sol, les Serpentard, eux, étaient adeptes des cachots !

Face à l'attaque, la meilleure stratégie restait toujours l'offense, et Dahlia ne tarda pas à retourner les petites piques de Noé contre lui. On lui avait peut-être affecté - temporairement - les couleurs de Poufsouffle, mais le blond, lui, se voyait réinventé en Gryffondor. Et bien qu'elle ne suivit pas particulièrement le cours des rumeurs - et qu'elle ait plutôt laissé Noé à sa vie tumultueuse depuis leur séparation -, elle n'avait pas réussi à rater l'information du moment le concernant. Elle haussa un sourcil face au sarcasme du Serpentard, pas plus déstabilisée que ça. « C'est ça, j'adore me planquer dans des cabinets de toilettes pour écouter les foules gloussantes s'échanger les dernières actu. » répliqua-t-elle sur le même ton, avant de poursuivre : « Dis-toi que si même moi je suis au courant, c'est que ça fait le tour de l'école. » Elle haussa les épaules, avant de lever la main pour arrêter le Serpentard dans sa proposition. « Non merci, ma vie sans drame me convient très bien. La tienne a l'air beaucoup trop compliquée mon vieux. Qu'est-ce que t'as fichu ? » demanda-t-elle avec sincère curiosité et une pointe de sollicitude voilée. Ce n'était pas parce qu'elle n'avait pas été amoureuse de Noé - sentiment qu'elle doutait ressentir dans sa vie - qu'elle ne se souciait pas de lui. Et comme il l'avait lui-même énoncé, il semblait avoir développé un vrai don pour se créer des drames à lui tout seul.

[ 799 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1494
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptySam 10 Avr - 14:47

Comme beaucoup d’élèves, Noé avait pensé que seule la salle commune de Serpentard avait changé ses couleurs, et qu’il s’agissait donc là d’une blague d’un lion particulièrement vexé d’avoir perdu la Coupe de Quidditch face à eux. On parlait souvent de la tendance turbulente des Poufsouffles, mais certains Gryffondors n’étaient certainement pas mieux. Finalement, en descendant dans le Hall, il voyait bien que toutes les couleurs des maisons avaient été inversées, au plus grand désarroi des professeurs et au plus grand énervement de certains élèves. Les instigateurs de cette immense blague n’avaient pas perdu ni de se faire rabrouer par les professeurs et probablement punir jusqu’à la fin de la scolarité, ni que des élèves mécontents les tuent sauvagement enguirlandent. Non, il fallait posséder une bonne dose d’insouciance et de témérité pour tenter un coup pareil. « Les auteurs de cette farce vont sûrement récolter une quantité astronomique d’heures de colle. McGonagall ne doit pas être contente. » Leur sévère directrice était bien connue pour ne pas vraiment verser dans l’humour, surtout lorsque cela orchestrait autant de chaos à gérer derrière.

Noé haussa ses épaules lorsqu’ils évoquèrent brièvement Kostas et sa fâcheuse propension à verser dans les pitreries faciles et pas drôles c’est lui qui n’a pas d’humour en fait. « Je n’ai pas la chance inouïe de le côtoyer pur t’infirmer ou non cette hypothèse », répondit-il tout en sarcasme (aka la meilleure forme d’humour). Depuis que ce gamin lui avait collé son balai dans la tronche, Noé tachait de rester à distance. Quand il pensait au chaos de sa vie sentimentale, il se disait d’ailleurs qu’il aurait mieux fait d’appliquer cette règle à l’ensemble de sa maison. Cela aurait pu lui éviter bien des ennuis mais aurait été beaucoup moins drôle et dramatique.

« Weasley et Jensen. Les deux réunis, t’imagines un peu ? C’est dans ces temps l que je bénis le fait de ne jamais être devenu préfet. » Il lui adressa un sourire amusé. Comme Dahlia, elle, était préfète, elle allait devoir gérer les crises des deux cinquièmes années, qui devaient certainement avoir donné de la voix en se rendant compte des changements décoratifs –Noé, dans sa grande sagesse, avait décidé de fuir la salle commune avant de croiser son cousin, il avait assez donné niveau cris ces derniers temps sans vouloir supporter la crise de Jensen.

Noé évoqua brièvement la responsabilité des professeurs et directeurs de maison dans toute cette histoire. Dahlia réagit avant de remarquer que les bannières mais aussi les sabliers avaient également subi une transformation. « C’est juste les couleurs des gemmes qui ont changées, observa Noé de son habituel ton égal. Car je ne pense pas, effectivement, qu’ils soient possibles de bouleverser le classement par magie. » Non, Serpentard était toujours largement devant, même si les pierres du sablier affichaient le rouge vif de Godric Griffondor, ce qui aurait probablement tué sur le coup le pauvre Salazar Serpentard s’il avait vu ça. Avec une certaine satisfaction, Noé songea que sa dernière année de scolarité à l’école de sorcellerie se terminait par une double victoire de sa maison : au Quidditch mais aussi à la Coupe des Quatre Maisons.

« Oui, je pense que ce sont des septièmes années. Eventuellement un ou deux sixièmes, je sais qu’il y a une fille à Gryffondor qui est aussi terrible que Kostas. Mais pour tenter un coup pareil, il faut forcément ne pas avoir grand-chose à perdre. » Car si les professeurs décidaient d’adopter les mesures les plus strictes, c’était le renvoi pur et simple qui attendait les blagueurs or à ce niveau-là, les dernières années partiraient de toutes façons du château dans quelques semaines. A cette pensée, le blond se sentit immédiatement nostalgique. Il avait passé sept ans dans cet internat, il était évident que cela lui manquerait même s’il avait hâte de débuter sa vie d’adulte il est bien le seul.

Si les Serpentards abordaient désormais du rouge et or, Dahlia, elle, avait vu l’aigle de son blason devenir jaune et Noé s’en moqua allègrement, sachant bien que son ex petite-amie avait bien du mal avec cette maison. « Même à Serdaigle ? Par Merlin,si même vous vous êtes touchés, c’est bientôt la fin de Poudlard tel qu’on l’a connu », plaisanta Noé, plus amusé qu’autre chose devant l’air bougon de Dahlia. Il haussa les épaules à sa remarque sur l’emplacement de sa salle commune. « Pour moi c’est un avantage, pas besoin de grimper un nombre incalculable de marches après le dîner, et on dispose d’une vue superbe sur le Lac noir. Je t’assure qu’observer le calmar géant est très divertissant. » Comment voulez-vous qu’il garde son sérieux face à l’énervement latent de Dahlia ! Il aimait sans doute bien trop la taquiner, c’est vrai, mais elle n’était certainement pas en reste.

« C’est ce que je te dis : c’est toi la Plume Empoisonnée. » Il pouffa. L’image d’une Dahlia écoutant aux portes était si éloignée de ce que la jeune fille était vraiment que c’était réellement tordant. Néanmoins, elle n’avait pas tord. Elle connaissait visiblement les dernières péripéties de sa vie sentimentale, et comme ce n’était pas lui qui lui avait raconté, il se dit que Radio Poudlard avait de nouveau frappée. Sans doute s’était-il aveuglé ce ne serait ni la première, ni la dernière fois et avait cru, bêtement sans doute, que personne ne s’intéresserait à ses histoires. Il soupira. Comme s’il avait besoin de ça, franchement ! « Honnêtement ? J’en sais rien. Vraiment, depuis qu’on s’est séparé, je fais n’importe quoi. » Ce n’était que la stricte vérité. Malgré un obstacle de taille en la personne de Leopold, son meilleur ami et grand frère surprotecteur de Dahlia, leur relation s’était déroulée sans heurts. Sans passion non plus, mais sans complications. Et depuis la rupture, il avait embrassé Tempérance, brisant leur amitié au passage, avait embrassé Erin puis couché, de multiples fois, avec elle. Ils ne savaient même plus communiquer tous les deux sans se disputer ou finir par se déshabiller ! Qu’est-ce qui lui arrivait à la fin ? « C’est tellement le chaos et je suis complètement paumé. Je sais même pas quoi faire pour tout arranger. Sérieusement, j’espère pour toi que ta vie restera calme. » Parce qu’il n’aurait souhaité à personne de se sentir déchiré comme c’était son cas en ce moment. Il ne savait pas par quel bout saisir le problème et tout cette situation le blasait tellement qu’il se disait qu’au moins, la fin de l’année scolaire y apporterait un point final. Mais il n’en était même pas sûr.

1 098 mots




Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète en chef Serdy

Parchemins : 1723
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptySam 17 Avr - 23:28

Dahlia était partagée au sujet de la farce : d'un côté, c'était impressionnant, elle devait le reconnaître. Transformer toutes les salles communes en une nuit, et également les sabliers et la grande salle relevait du tour de force. De l'autre, on l'avait convertie en Poufsouffle contre son gré, et elle ne trouvait pas ça risible du tout. Raison pour laquelle elle avait initialement cru que la blague la visait elle en particulier pas égocentrique du tout la gamine. Elle ne faisait après tout pas un secret du fait qu'elle ne portait pas cette maison dans son cœur. Et les frasques diverses et variées de ses membres n'avaient fait que la conforter dans cette idée au fil des années.

« Oui, elle doit être verte c'est le cas de le dire. En plus ça ne fait que démontrer à quel point il est facile de s'introduire dans les salles communes des uns et des autres et de se balader dans l'école la nuit. Pas top niveau sécurité. Je me demande qui s'occupait de la ronde d'hier soir... » Réflexion qui pouvait donner raison à Noé concernant Faraday : si la Poufsouffle avait été de service, se pouvait-il tout simplement qu'elle soit impliquée ? Il était tout de même surprenant que personne n'ait rien vu, pas même les personnes chargées de patrouiller dans l'école. A moins que les auteurs du méfait s'y soient pris suffisamment tardivement pour éviter profs et préfets ?

Elle ne savait pas si elle avait particulièrement envie d'évoquer Quino avec Noé. Elle savait désormais bien que les deux garçons ne s'entendaient pas, ce qui n'était finalement pas si étonnant que ça : ils avaient des caractères très différents. Ce qui avait toujours été plus improbable, c'était sans doute le fait que Quino et elle soient amis - une relation qui avait été mise à l'épreuve au cours des mois écoulés. « Je le cherchais pour lui poser la question, tant que je pensais que ça ne touchait que Serdaigle. » répondit-elle, opposant son sérieux au sarcasme évident de Noé. De son point de vue, le Serpentard était très mal placé pour la juger, au vu des relations qu'il entretenait avec la maison des blaireaux. Entre De Guise et l'incident/attentat du verre de jus de fruits, et Biel et sa maladresse pathologique, c'était un peu gonflé de critiquer Quino.

Elle grimaça, imaginant à présent Weasley opposée à Jensen - comme souvent, d'ailleurs. « Oh, c'est plutôt le problème de leurs préfets, j'ai déjà les Serdaigle, moi. » balaya-t-elle avec insouciance. « Remarque, si Jensen l'emporte face à Weasley, ça peut être divertissant. » Les joutes verbales opposant les deux capitaines avaient surtout tendance à être bruyantes, ce que Dahlia n'appréciait guère, mais elle devait admettre que voir Jensen rabattre le caquet de la blonde avait de quoi l'intéresser - les petits plaisirs de la vie.

Après avoir constaté - non sans une certaine horreur mêlée à la stupéfaction - que les bannières des maisons et les sabliers avaient également été affectés, elle étudia la réponse de Noé avec attention. « Ah non, je ne pensais pas le contraire en effet, même si ça nous arrangerait bien. » reconnut-elle à regret, assez irritée de devoir admettre cette disgrâce. « Mais quand même, je ne pensais pas qu'on puisse leur faire quoi que ce soit. » Elle haussa les épaules, finissant par détourner le regard des sabliers pour le ramener sur Noé.

Évidemment, l'autre suspecte que Noé avait en vue se trouvait à Gryffondor : toujours les mêmes. Levant les yeux au ciel, la préfète approuva d'un hochement de tête. « Oui clairement. Mais bon, ça pourrait les suivre en dehors de Poudlard. » Elle imaginait déjà cette bonne vieille McGo les maudire sur trois ou quatre générations. Du moins, elle aurait pu, elle avait forcément les capacités magiques pour le faire, mais Dahlia supposait que ça n'était pas trop le style de leur directrice - et puis, ça ne serait peut-être pas très bien vu par l'opinion publique.

Noé avait la fâcheuse manie de jouer les comiques à ses dépends, surtout depuis qu'ils ne se fréquentaient plus, chose que Dahlia trouvait vaguement amusante, mais surtout, fort agaçante. Elle préférait quand ils étaient alliés tous les deux dans leur sarcasme contre le reste de la plèbe - pas quand il lui tapait dans le dos d'un air ravi, soulignant sa malchance d'avoir été transformée en Poufsouffle. C'était très petit ! « Ha-ha, tu rigoles tu rigoles, mais c'est pas faux en soi. Notre salle commune était calme, avant. » "Avant que ta sœur y débarque" se retînt-elle de compléter, par égard pour le Serpentard. Elle était parfois indélicate, mais elle savait aussi que la famille, c'était sacré. Si Noé avait dit un mot de travers sur Ash, elle l'aurait probablement menacé d'un maléfice bien placé. « Non merci. »  ajouta-t-elle dignement au sujet de la salle commune du blond, n'imaginant que trop bien à quel point elle aurait été inconfortable dans une telle situation. L'eau et se trouver sous le niveau de celle-ci : elle n'aurait jamais supporté.

« C'est ça. » confirma-t-elle avec sarcasme au sujet de son statut de "Plume Empoisonnée", avant de souligner un fait inattaquable auprès du Serpentard : qu'elle soit au courant n'était vraiment pas bon signe. Elle n'était pas exactement adepte des potins, alors pour que ça arrive jusqu'à elle, c'était que la vie de Noé était devenue très, très publique. « Ça ne peut pas être dramatique à ce point-là, si ? J'veux dire, il y a toujours des solutions. » nuança-t-elle avec son pragmatisme habituel. « Si tu veux en parler je suis là en tout cas. Je me convertis dans le conseil amoureux ces derniers temps apparemment. » Un état de fait aussi improbable que sa transformation matinale en Poufsouffle. Clairement, sa vie à elle lui échappait aussi.



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Noé Montgomery
Noé Montgomery
Ministère

Parchemins : 1494
Âge : 18 ans (22 mai 1998)
Actuellement : Assistant stagiaire dans le cabinet de la sous-secrétaire d'Etat


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] EmptyDim 18 Avr - 19:04

S’il paraissait évident que les auteurs de la blague seraient sévèrement punis une fois que les professeurs les auraient coincés, la question de la sécurité des salles et la responsabilité des préfets qui étaient de ronde la veille ne devaient pas être oubliés, comme le soulignait très justement Dahlia. « Ce n’était pas Candys. Ni Alfie, à moins qu’il n’ait oublié. Et j’ai dû croisé ta sœur, donc ce n’était pas elle non plus. Peut-être Graham et Fadaray ? Ce sont les préfets les moins impliqués dans leur rôle, avec Alfie. » Et il disait ça alors même qu’il appréciait sincèrement le Gryffondor ! Mais le sixième année l’avouait lui-même : il n’aimait pas son poste, et il n’avait pas l’air de s’impliquer énormément, laissant Reynolds et les préfets en chef se coltiner tout son boulot. Est-ce McGonagall lui laissait son badge uniquement pour lui faire les pieds ? Si c’était le cas, c’était un peu mesquin de la part de leur vénérable directrice. « Tu crois qu’ils vont modifier les modalités d’entrée dans les salles ? Par exemple nous coller à tous des heurtoirs à énigmes comme chez vous ? » Personne n’était censé pénétrer dans une salle commune qui n’était pas la sienne, même lorsqu’il y avait un de vos proches qui y appartenaient. C’était une des grandes règles du règlement qui avait été enfreinte la veille. Noé supposait que cela ne resterait pas sans suite. « Si ça se trouve, ils vont obliger un préfet à se poster devant sa salle commune », suggéra-t-il en guettant la réaction de Dahlia. Déjà que l’aiglonne se plaignait d’être considérée comme une esclave par les professeurs de temps à autre…

Noé ne jugea pas nécessaire de commenter la recherche de Kostas que comptait effectuer Dahlia avant de s’apercevoir que les Serdaigles n’avaient pas été les seuls ciblés par leur changement de couleurs. La brune savait bien que les deux garçons ne s’entendaient pas, il n’était pas nécessaire de passer trop de temps sur le sujet. Sans doute ne comprendrait-il jamais trop pourquoi Dahlia était ami avec un type pareil, aussi immature qu’un première année (et encore), mais lui-même entretenait des amitiés avec des personnes très différentes de lui, à commencer par son propre meilleur ami Alfie.

Un sourire amusé releva le coin de ses lèvres à la mention de Victoire par Dahlia. Il devait bien reconnaître qu’il n’en voudrait certainement pas à Jensen, certainement pas même, s’il réussissait à lui rabattre son caquet. « Tu aurais dû voir sa tête lorsqu’on a gagné le match. J’ai cru qu’elle allait tous nous tuer. » Il savait que Dahlia ne venait jamais aux matchs de Quidditch, vu que les gradins étaient remplis de supporters surexcités. L’état des nerfs de Victoire Weasley ne devait pas s’être amélioré depuis vu que les Lions avaient réussi l’exploit de perdre contre la seule équipe que tous les autres avaient battu, Poufsouffle, avec Kostas en plus en attrapeur alors que ce dernier ne jouait généralement pas à ce poste.

S’apercevoir que même les sabliers avaient changé de couleur donnait une autre dimension à la blague. Ce n’était même pas comme les bannières, c’était les sabliers dont les gemmes étaient animées de magie. « Moi non plus », dit simplement Noé, stupéfait également même s’il ne montrait que sa nonchalance habituelle face aux autres élèves qu’il voyait bien plus agités –même Dahlia en perdait son calme mais découvrir son badge aux couleurs de la maison qu’elle aimait le moins l’avait mise dans une sacré humeur.

« Tu crois ? Elle n’a pas non plus des connexions partout, surtout s’ils travaillent dans le monde moldu… », souligna Noé concernant McGonagall. Coller les farceurs jusqu’à la fin de leur scolarité relevait du ressort de leur directrice mais après…à part envoyer une lettre au Ministère de non recommandation, Noé ne voyait pas bien comment elle pouvait agir.

Après un bref intermède empli de taquineries et de sarcasmes sur leurs salles communes respectives, Dahlia eut le loisir de se venger des railleries de Noé. Il supposait qu’effectivement sa vie sentimentale et les soubresauts qu’elle connaissait ses derniers mois était devenue, à son plus grand damne, un sujet de plaisanteries des plus communs. « Il y a sûrement une solution, confirma-t-il, lui aussi pragmatique. Mais je suis tellement perdu que je ne la vois même pas. » Il marqua une pause, pensif, avant de reprendre le registre plus familier, et plus facile, aussi, du sarcasme : « J’ai toujours su qu’il sommeillait en toi une fanatique de comédies romantiques de bas étage du genre qui passe le dimanche sur M6 et TF1. C’est ton côté Poufsouffle ça. » L’idée que Dahlia, grande blasée dans l’âme, fermée à tout type de sentiments amoureux, devienne love coach l’amusait grandement, et nul doute qu’il la titillerait de nombreuses fois avec ça –c’est qu’il partait bientôt de Poudlard, il fallait maximiser son temps avec ses amis qui resteraient au château ! « On va aux cuisines ? Je te cuisinerai des cookies tout en te racontant les multiples rebondissements dramatiques de ma vie –ne me remercie pas surtout. » Peut-être que les cuisines s’étaient retrouvées redécorées aussi ? Mais d’ordinaire, elles n’affichaient pas les blasons des quatre maisons, alors ce n’était pas sûr.


Terminé pour Noé



Home is wherever I'm with you
I stared up at the sun, thought of all of the people, places and things I've loved. I stared up just to see with all of the faces, you were the one next to me. If I lose myself tonight, it'll be by your side. If I lose myself tonight, it'll be you and I.


[THEME] It was all yellow [ Noé ] Minist10
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





[THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] It was all yellow [ Noé ]   [THEME] It was all yellow [ Noé ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] It was all yellow [ Noé ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: