Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une seconde invitation [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 184
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyMar 6 Avr - 16:08


Une seconde invitation
Alex + Stef
Les invitations pour le bal du Ministère étaient arrivées en même temps qu’une lettre de sa mère : les Symphonie étaient tous contraints de se rendre à cette fête, pourtant facultative, parce qu’une annonce les concernant tous serait faite pendant la soirée. Comme sa cousine, Alex’ accueillit cette nouvelle avec un enthousiasme très modéré. Il n’avait rien contre les mondanités, il était même des jeunes sang pur les plus volontaires quand il s’agissait de se prêter au jeu des valses et des conversations surannées. Pourtant, il n’aimait pas qu’on l’oblige à se rendre au Ministère, ça paraissait n’annoncer rien de bon (même si sa mère paraissait avoir donné son accord pour ce qui se tramait).

Comme d’habitude, il fit contre mauvaise fortune bon cœur et se décida à aller parler de ce bal à sa petite amie, Stef, de façon à ce qu’ils puissent voir ensemble si elle pouvait y venir avec lui. Le 1er juin, quelques heures seulement après avoir reçu son courrier, il se mit donc en recherche de sa petite amie qu’il finit par trouver en compagnie d’Eurydice. « Salut les filles ! » lança-t-il avec un grand sourire avant de se tourner vers la Serdaigle : « Eury’, ça te dérange si j’accapare Stef’ un moment ? » Son amie lui signa que non puis elle ajouta via son écritoire qu’elle avait juste voulu prévenir la lionne qu’elle avait reçu l’invitation au bal mais qu’elle-même ne comptait pas s’y rendre. « J’ai d’autres projets. » termina-t-elle de noter. Alex’ fut tenter de lui demander de quel projet il s’agissait avant de se souvenir que ça avait sûrement rapport avec l’envie d’Eurydice de passer une partie de l’été avec son père. Il était aussi tout à fait probable qu’elle n’ait aucune envie de se rendre à une soirée, elle qui ne pouvait pas vraiment s’imposer dans une conversation à cause de son mutisme. La Serdaigle signa ensuite un à plus tard avant de tourner les talons.

« Bon, et bien, le cas d’Eurydice est réglé… et toi alors ? Tu vas y aller à ce bal ? » Il montra la lettre de sa mère, pliée en deux, du bout des doigts. « Moi je suis obligé de m’y rendre, les Symphonie doivent tous être présents pour les grandes annonces. J’te jure… ils peuvent jamais nous foutre la paix ! J’espère au moins que la musique sera bonne, qu’il y ait de la danse. » Comme ses camarades de compétition Lu’ et Thiago, Alex’ adorait la danse au point que ça en était une passion. La tradition familiale le poussait cependant plutôt sur le chemin des arts martiaux depuis quasiment toujours, mais ce n’était pas très grave. Il se contentait assez bien de ne danser que pour le loisir, Poudlard ayant sa propre salle dédiée à cet art.

Stef’, son truc, c’était plutôt le Quidditch mais elle était tout de même à Sterne avec lui et leurs cousines respectives depuis septembre. Passant un bras autour de la taille de sa petite amie pour l’attirer contre lui, il esquissa un sourire amusé et lui murmura : « Mais ce bal serait bien plus amusant si j’avais ma cavalière préférée à mon bras ». Sinon, au pire, il irait avec sa petite sœur comme cavalière : loin de lui l’idée saugrenue de provoquer la jalousie légendaire de Stef !

560
(c) princessecapricieuse


Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie



Dernière édition par Alexandre Symphonie le Mer 12 Mai - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyDim 18 Avr - 0:36


Une seconde invitation
Alexandre + Estefanía
1er juin 2016
(c) princessecapricieuse


Stef se trouvait avec Eurydice lorsqu'elle avait vu son petit-ami apparaître à l'angle du couloir. Brièvement distraite, elle se força pourtant à ramener les yeux sur l'écritoire de son amie d'enfance, le temps qu'Alexandre les rejoigne trop charitable. Elle sentit son cœur faire un joyeux bond en entendant qu'il voulait s'accaparer sa compagnie, quand bien même ils sortaient ensemble  depuis un peu de plus de trois mois à présent (ou plutôt : trois mois complets et dix jours, parce qu'elle était du genre à suivre ce genre de chose avec exactitude, c'était plus fort qu'elle et elle ne se voyait pas changer !) Il lui paraissait désormais évident que le sentiment exprimé par Alexandre ce fameux soir de février - celui qu'il l'aimait - était tout à fait réciproque, même si elle n'avait pas encore trouvé l'occasion de le formuler à haute voix, sans que ça ne paraisse horriblement formel - et surtout, terriblement gênant pour elle. Mais tous les signes étaient là, bien plus forts que toutes les (nombreuses) fois où elle avait été convaincue d'être amoureuse, et d'avoir découvert l'amour de sa vie autour d'un échange cordial de pots de condiments. Qu'Adam joue les intéressés maintenant - comme l'en avait mise en garde Kate - la survolait totalement. A dire vrai, Derek Bradford aurait pu apparaître face à elle, la bouche en cœur et les cheveux une savante démonstration de l'effet coiffé-décoiffé qu'elle n'en aurait pas été plus émue que ça. Seul Alexandre l'intéressait désormais.

Se concentrant raisonnablement sur la situation présente après avoir pris la main d'Alexandre dans la sienne, elle fronça les sourcils en lisant qu'Eurydice ne viendrait pas au bal du Ministère. « D'autres projets ? Quels autres projets ? » demanda-t-elle vainement, car son amie s'éloignait déjà sans demander son reste. Elle supposait que ça avait à voir avec ses parents - car c'était souvent le cas avec Eurydice. Pour autant, la curiosité de Stef était attisée, ainsi qu'une légère inquiétude.

Se tournant vers Alexandre, elle adressa un regard interrogateur au brun - en savait-il plus qu'elle ? Ils circulaient dans les mêmes cercles sociaux en dehors de l'école, après tout -, mais fut rapidement distraite par sa question même capacité d'attention que Quino globalement. Le bal. Elle préférait connaître sa position sur le sujet avant d'en choisir une à son tour, aussi le laissa-t-elle développer sans mot dire - ce qui était restait relativement rare chez elle. « Tu veux dire que le Ministère vous oblige à y aller ? C'est bizarre, non ? » Elle poursuivit d'une voix teintée d'ironie : « Oh oui, ce serait dommage qu'il n'y ait pas de danse. » Pour la musique, elle était davantage en accord avec son petit-ami : sans, ça serait simplement s'infliger un silence de mort et/ou le bruit de dizaines de conversations hautement formelles entre les adultes. Non merci !

Son sourire s'élargit alors qu'Alexandre l'attirait vers lui. « Serait-ce une invitation ? » répondit-elle d'un air malicieux - et qu'il ne s'avise pas de plaisanter sur le sujet, car toute réponse humoristique du genre "je veux bien sûr parler de Lucrecia" se serait vue récompenser d'un regard noir et d'une réplique probablement indignée. Mais Alexandre la connaissait suffisamment bien pour ne pas commettre ce genre d'écueil. Elle reprit plus doucement : « Si tu y vas, j'y vais. » A partir du moment où Alexandre se rendait au bal, il n'y avait pas le moindre doute dans son esprit sur le fait qu'elle y serait aussi. Hormis Eurydice, elle ne savait pas ce qu'il en serait du reste de leurs amis, mais elle supposait déjà que la perspective de danse serait tout aussi attrayante aux yeux de Lu' qu'elle l'était à ceux d'Alexandre.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;



Dernière édition par Estefanía Kostas le Ven 14 Mai - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 184
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyMer 21 Avr - 12:00


Alex’ répondit au regard interrogateur de sa petite amie par un haussement d’épaule alors qu’il voyait Eurydice disparaître au coin du couloir d’un pas assuré – il était loin l’époque où toute jeune première année, elle longeait les murs, comme quoi le temps passait pour eux tous ! -. « Je crois qu’elle a l’intention de fuir sa mère – furieuse à cause d’Esther – en allant passer une partie de l’été avec son père. Elle s’est toujours mieux entendu avec lui de toute façon. » expliqua-t-il, bien conscient qu’en interrompant la conversation des deux filles, il avait dû priver sa petite amie d’informations essentielles au sujet de la Serdaigle. Mais comme Alex’ était dans la même classe qu’Eurydice et qu’il est secrètement une vraie commère à force de traîner avec des pipelettes, il avait toutes les nouvelles en avant première. Au final, quand ils mettaient leurs sources en commun, Alex’ et Stef’ pouvaient être dignes de la Plume Empoisonnée : ils savaient tout sur tout le monde, exception faite, peut-être, des septièmes années, hors radar.

« Très bizarre oui. Enfin… ce qui est bizarre, c’est surtout que ma mère ne veuille pas me dire de quoi il est question. Que le Ministère nous oblige à intervenir dans leur mascarade l’est beaucoup moins vu la débâcle qu’a été la recherche de Nathan. » Si Myrielle n’était pas en train de lui faire des cachotteries, il aurait simplement mis leur présence obligatoire sur un coup de com’ du Ministère, un peu comme ce qui s’était passé avec le banquet donné en l’honneur des personnes venues réparer le bouclier quelques mois auparavant. Mais s’il n’avait été question que de ça, il n’y aurait eu aucune raison que sa mère ne le lui dise pas… Il fallait voir le bon côté des choses : son oncle Clément demi-frère de Myrielle pour ceux qui auraient oublié serait lui aussi obligé de venir, comme il voyageait beaucoup, Alex’ le voyait peu, ce serait l’occasion de passer du temps avec lui.  

Comme il ne servait à rien de trop s’attarder sur leurs spéculations – tôt ou tard, ils sauraient ce que le Ministère voulait aux Symphonie -, Alex’ en vint à ses projets pour la soirée. Tant qu’à faire, autant profiter de ce bal pour passer un bon moment avec sa petite amie avant qu’ils se voient moins à cause des vacances d’été. « Mais bien sûr que ce serait dommage, tu sais combien j’aime danser avec toi. » dit-il, un sourire amusé illuminant ses traits. Depuis qu’ils sortaient ensemble, Alex’ n’était plus le partenaire de personne d’autre que de Stef à Sterne. Vu que personne ne se prenait trop la tête au club niveau performance, il avait plutôt la sensation qu’ils se débrouillaient bien, même s’ils ne gagneraient jamais de prix – et en même temps ce n’était pas le but, il avait déjà une cavalière pour les concours que Stef a sûrement hâte de rencontrer un jour -. Le jeune lion savait néanmoins que ce n’était pas trop le truc de sa petite amie et qu’elle ne dansait que pour partager sa passion à lui et à Lu’.

« Tout à fait, c’est une invitation, de toute façon je ne me vois pas aller au bal avec quelqu’un d’autre que toi… donc en cas de refus je vais devoir danser avec ma sœur, et tu ne veux pas qu’Ayelet me détruise les pieds pas vrai ? » Les pieds, les tympans et même sa légendaire patience : sa petite sœur était un vrai démon c’est une vraie Symphonie quoi bien qu’Alex’ comptait sur la présence de ses parents pour la canaliser le soir du bal. Il était sûr que sa cadette aurait plein de trucs à dire à Stef’ le cas échéant, malgré son jeune âge elle n’avait pas la langue dans sa poche !

Stef lui confirma qu’elle viendrait, il répondit à cette affirmation par un baiser. « Je suis sûr qu’on va bien s’amuser. » Après tout, rien de mal ne pouvait se passer à une soirée mondaine, non ? On en parle du bal de l’Apocalypse sinon?
(c) princessecapricieuse


Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie



Dernière édition par Alexandre Symphonie le Mer 12 Mai - 8:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyDim 2 Mai - 10:19

Stef observa Eurydice partir, tout en écoutant les explications de son petit-ami. Quelque peu ennuyée, elle répondit : « Elle pourrait aussi venir chez moi en soi, mais je ne sais pas si sa mère la laisserait faire. » Car une chose était sûre, ses parents à elle n’y verraient pas d’inconvénient. Et ce n’était pas comme si c’était Eurydice qui viendrait leur causer le plus de soucis. A la limite, elle prendrait facilement la place de favorite – que Stef visait pourtant ardemment. En revanche, la sévérité de la mère Foster était proverbiale. « Et sa mère est au courant ? Elle va câbler, non ? » Elle fronça les sourcils, bien en peine de savoir comment aider son amie dans ses difficultés familiales. Si elle parvenait à se rendre chez son père, elle supposait que c’était déjà ça, même s’il ne lui avait jamais semblé être quelqu’un de très fiable.

Puis, Alexandre lui parla du bal organisé par le Ministère, et pour lequel elle avait récemment reçu sa propre invitation. Les détails qu’il ajouta ne firent que renforcer le mystère entourant l’événement. Forcément, l’esprit de la Gryffondor passa en mode « investigation » le détective Kostas ne prend jamais de vacances ! « C’est vrai. Quelle raison aurait-elle de te le cacher tu crois ? Si ça se trouve elle se dit que tu ne viendrais pas si tu savais ? » Du moins, c’était probablement la technique que ses parents lui auraient appliquée à elle pour éviter éclats de voix et caprices potentiels. Mais Alexandre n’était pas comme elle et elle savait également que ses rapports à sa mère étaient différents de ceux qu’elle avait avec ses propres parents. « Mais en soi, si ta mère veut que tu y ailles, c’est plutôt bon signe, non ? Ce n’est pas comme si elle était fan du Ministère, si ? » Elle aurait plutôt deviné le contraire, au vu de tout ce qui s’était produit autour de l’enlèvement de Viska. Myrielle Symphonie n’avait pas de raison de leur faire de fleurs, alors si elle tenait à ce que ses enfants soient présents, c’était que la cause de l’événement ne pouvait pas être si mauvaise que ça, non ?

Stef aimait ronchonner au sujet de la danse, mais elle ne le vivait pas si mal que ça. Alexandre compensait largement pour son manque d’expérience ou d’expertise, et c’était surtout une très bonne excuse pour rester collée à lui tout du long des entraînements de Sterne. Alors certes, elle était loin de s’y considérer à son avantage – transpirante, en tenue de sport, et pas toujours très gracieuse -, mais elle préférait voir le verre à moitié plein : elle y passait du temps en compagnie de son petit-ami et bonus, de sa cousine adorée. La réponse du brun la fit donc sourire – il savait toujours trouver les bons mots, celui-là : « Tu es sûr que tu ne préférerais pas danser avec… je n’sais pas, une fille super forte, qui maîtrise plein de techniques de danse hyper stylées ? » objecta-t-elle malgré tout en haussant un sourcil, avant de passer une mèche de cheveux bruns derrière son oreille. Personne n’était parfait : elle entretenait peut-être certaines insécurités.

Retrouvant sa bonne humeur quand Alexandre lui garantit qu’il ne serait allé au bal avec personne d’autre qu’elle – sauf peut-être sa petite-sœur, Stef leva les yeux au ciel face à ce qu’elle trouvait être une déclaration totalement excessive de la part du Gryffondor (et c’était elle qui disait ça !) « Tu t’entraînes au combat toutes les semaines, et tu as peur de te faire détruire les pieds par une petite fille de sept ans ? » Elle lui adressa un sourire narquois, avant de reprendre suite à leur baiser : « Moi aussi ! Du coup, Eurydice ne vient pas a priori. Tu as des nouvelles des autres ? Tu crois que Ash va venir ? Lu’ sera là c’est sûr. Quino et Tina je ne sais pas trop, il faut que je leur demande… Gab’ j’imagine que oui. » Il ne manquerait pas une occasion de se goinfrer pavaner au Ministère, n’est-ce pas ?  Surtout maintenant qu’il serait officiellement devenu un adulte. Observant son petit-ami, elle se demanda ce qu’il en serait de Nathaniel, et si une question sur le sujet serait la bienvenue. Elle avait eu l’impression que la relation entre Alexandre et son (ex ?) meilleur ami allait vers du mieux, mais elle ne pouvait pas en être tout à fait certaine.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 184
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyMer 12 Mai - 13:12


« Peu probable, tu connais Mme Foster. » Estefania la connaissait même probablement encore mieux que lui qui ne la fréquentait que lors des soirées mondaines assez officielles. Stef avait une meilleure vision de sa sphère privée, étant l’amie d’enfance d’Eurydice. Alex’ n’avait, par exemple, appris que très tard que les parents de leur amie étaient séparés, c’était loin d’être de notoriété publique, alors que ce n’était pas spécialement neuf de ce qu’il en avait su une fois à Poudlard et dans la classe de la Serdaigle. « Hum… elle ne doit pas être ravie… mais Eury’ a toujours été régulièrement chez son père, donc c’est que sa mère ne doit pas être à 100 % contre. » Les parents d’Alex formaient un couple harmonieux alors il avait parfois du mal à se mettre à la place de ceux de ses camarades pour qui c’était plus compliqué. Il n’était cependant plus assez jeune pour s’imaginer que le mariage était une promesse de jours heureux éternels, il se contentait donc d’espérer que la priorité des adultes reste le bien-être de leurs enfants… et vu ce qui était arrivé à Viska, on pouvait comprendre que ce soit quelque chose qui le soucie, même si les parents d’Eurydice n’étaient pas aussi catastrophiques que pouvait l’être Nathan tu vois Eustache, je suis magnanime.

« Pas forcément moi, mais peut-être qu’elle pense que Viska ne viendrait pas. » Alex’ était d’un bon caractère, il ne faisait jamais aucun caprice et se montrait en toute occasion d’une parfaite obéissance – même si c’était plus souvent par paresse que par adhésion à ce qu’on lui demandait -, il ne pouvait pas en dire autant de sa cousine dont le caractère explosif était bien plus proche de celui de sa mère que ne l’était le sien. « Non, effectivement, elle n’est pas la plus grande fan du Ministère et de Poudlard dernièrement… donc je ne pense pas que ce soit quelque chose de vraiment grave. » Il haussa les épaules, convaincu qu’il ne servait à rien de tergiverser, aussi intriguant que soit l’attitude de sa mère.

« Tout à fait sûr. C’est un bal, pas une compétition de danse, je préfère danser avec ma charmante petite amie. Je laisserais sans regret les performances à Lu’ et Thiago s’ils viennent. » Alexandre se fit la remarque pour lui-même qu’il vaudrait mieux que Estefania ne fasse jamais la connaissance de sa cavalière de danse de salon. Il doutait fortement qu’elle apprécierait sa proximité même si l’adolescent faisait lui-même une différence assez nette entre ses relations amoureuses ce pluriel est tout à fait abusif mais passons et celle qu’il entretenait avec Ethel dont on avait presque oublié l’existence, bonjour Ethel. Si Stef avait à priori un caractère compatible avec son ancien binôme de compétition (actuellement ils n’en faisaient plus que des amicales pour s’amuser, Ethel avait un autre cavalier pendant l’année scolaire), son côté possessif pouvait faire mauvais ménage avec une amitié de si longue date… surtout avec l’exemple que donnaient Thiago et Lucrecia qui ne cadrait pas vraiment avec la plupart des relations du milieu. En général, les cavaliers de danse de salon ne sortaient pas ensemble – ni rien d’autre -, c’était mauvais pour l’ambiance d’entraînement (et on sait combien Myrielle ne faisait jamais participer ses enfants ou elle-même à rien en espérant autre chose que gagner).

Il rit quand le sujet passa à sa petite sœur Ayelet. « Oh mais, elle aussi s’entraîne tous les jours au combat, et on voit bien que tu ne la connais pas. Ma sœur est une arme de destruction massive, aucun pied ne lui résiste. Si tu ne me crois pas, tu n’aurais qu’à essayer. » Ce serait la première fois que Stef verrait Ayelet puisqu’elle n’était pas à l’atelier quand ils avaient été voir pour la robe de la lionne avant le précédent bal. Elle ne se rendait pas compte de qui était Ayelet : pour peu que cette dernière soit en forme le soir du bal, elle ne tarderait pas à le découvrir ! « Ash viendra sûrement, il est même possible qu’il y aille encore avec Dominique car les Weasley viennent généralement au grand complet à ce genre d’évènements. » Alex’ trouvait ça très bien que les deux Poufsouffle passent du temps ensemble, mais il trouvait surtout très bien que la rouquine fasse appel au préfet pour s’entraîner à son don de vélane car il avait lui-même refusé de lui servir de cobaye. Et, surtout, il avait l’impression que cette amitié donnait un peu plus confiance à Ash : après tout, la première danse du bal de Noël s’était déroulé sans accro !
(c) princessecapricieuse


Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyJeu 13 Mai - 20:53

Stef afficha une moue déçue. « Ouaip. » Elle savait la mère d'Eurydice surprotectrice avec sa fille. Elle aurait probablement des arguments tout trouvés pour refuser qu'elle se rende chez les Kostas (quand Quino était dans les parages, ses craintes imaginées n'étaient peut-être pas si infondées que ça, mais Stef détestait l'admettre). « Pas faux. J'espère qu'elle sera mieux chez lui. Je ne l'ai jamais beaucoup vu. » poursuivit-elle d'une voix teintée de scepticisme. C'était grâce au lien d'amitié unissant ses propres parents à Eulalie que Stef avait initialement fait la connaissance d'Eurydice : Eustache Foster avait alors été une variable totalement indépendante.

« Je n'avais pas songé à ça. Effectivement, dit comme ça, ça n'est pas hyper bon signe... Mais pareil, elle aura forcément les intérêts de Viska à cœur ! » remarqua-t-elle, se faisant la voix de la raison alors qu'elle tendait généralement à plutôt être celle de l'escalade soudaine et difficile à stopper. De toute façon, ils n'en sauraient vraisemblablement pas plus tant qu'ils ne seraient pas au bal. « C'est déjà ça. » Elle pressa la main d'Alexandre dans la sienne en signe de soutien, osant même un sourire rassurant.

Ses vieilles insécurités ressurgissant sans qu'elle ne puisse les arrêter, Stef émit l'hypothèse qu'Alexandre veuille lui préférer une partenaire de danse un peu plus capable qu'elle. Elle n'était pas une catastrophe ambulante non plus, n'en déplaise à sa famille et à Thiago, qui se faisaient tous un malin plaisir de l'asticoter, mais on ne pouvait pas dire qu'elle était très à l'aise. Déjà, rien que le principe de danser en public avait de quoi la déstabiliser : elle n'aimait pas s'illustrer ainsi. Elle étudia attentivement le visage de son petit-ami alors qu'il lui répondait, et ressentit une pointe de soulagement en constatant qu'il n'avait même pas hésité. « Bonne réponse. » jugea-t-elle d'un air magnanime, avant de reprendre concernant sa cousine : « Ils viendront, sois-en sûr, ils ne rateraient pas une occasion de danser ensemble ! Et j'en ai parlé avec Lu' tout à l'heure. » Sa cousine retournerait bien assez vite en Argentine, elle pouvait bien s'accorder une dernière soirée à Londres, avant de quitter le pays pour le reste de l'été ! Tous les Kostas seraient probablement là, aussi ne pourrait-elle pas les abandonner.

La notion que la partenaire de danse d'Alexandre existait, qu'elle partageait avec lui une relation spéciale - qui, Stef l'espérait, était très différente de celle unissant Lu' à Thiago - avait toujours été pour déranger la Gryffondor. C'était plus fort qu'elle : elle avait beau lutter contre ce sentiment pesant, il fallait toujours qu'il vienne montrer sa sale tête aux moments les plus inopportuns. Elle ne savait pas ce qu'elle aurait préféré : voir Alexandre avec elle, ou réussir à vivre dans un déni le plus total. Aurait-elle été rassurée pour de bon en les observant danser ensemble, ou cela l'aurait-il simplement faite angoisser plus que jamais ? L'air de rien, elle reprit doucement : « En parlant de compétition, comment va cette bonne vieille Ethel ? Vous allez en faire cet été ? » Elle feignait admirablement l'innocence, mais elle se doutait qu'Alexandre ne tomberait pas dans le panneau. Tant pis, il fallait bien qu'elle assouvisse sa curiosité.

« Je la verrai au Ministère et j'en jugerai alors ! Mais je te rappelle que j'ai grandi avec Quino, moi, alors il n'y a pas grand-chose qui me fasse peur. Se faire écrabouiller les pieds par une petite fille ne peut pas être pire que d'être réveillée par des détonations un jour sur deux. » Bien sûr, elle exagérait la situation. Encore fallait-il que Quino se lève avant elle, ce qui était loin d'être fréquent. Contrairement à son frère, Stef était plutôt du matin. En plus, elle ne supportait pas de rester oisive dans son lit, aussi, dès qu'elle s'éveillait, elle était partie pour la journée. Pas question de paresser inutilement !

Puisqu'il était convenu qu'ils iraient au bal du Ministère ensemble, Stef s'empressa de théoriser sur le reste des participants. Elle adorait Alexandre et sa seule compagnie aurait pu lui suffire, mais il lui semblait que c'était une opportunité parfaite pour voir leur petit groupe d'amis en dehors de l'école, pour une fois. « Avec Dominique, ah oui ? Tu crois qu'il y a anguille sous roche ? » Stef était partagée au sujet de la Poufsouffle : qu'elle ait pu imaginer tester ses pouvoirs de Vélane sur Alexandre lui filait de l'urticaire jamais dans la mi mesure et elle avait certainement vu d'un mauvais œil qu'elle puisse lui piquer Ash, mais même devait reconnaître que ce second argument n'avait rien de raisonnable. Si elle ne partageait pas sa passion sans bornes pour le théâtre, elle trouvait Dominique plutôt sympathique. Néanmoins, il y avait fort à parier qu'elle resterait toujours plus proche de sa sœur Victoire que de la Poufsouffle. « Et Nathaniel, tu crois qu'il va venir ? » La question était posée : Stef n'avait jamais été du genre à reculer devant l'adversité. Qu'Alexandre soit en froid depuis aussi longtemps avec son meilleur ami l'inquiétait. Elle ne serait jamais restée autant de mois sans adresser la parole à Eurydice ou à Lucrecia, par exemple.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 184
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptySam 15 Mai - 10:14


« Vu qu’Esther refuse de se marier, ça ne pourra pas être pire chez son père que ça ne l’est chez sa mère. Mme Foster m’a toujours donné l’impression de ne pas être une femme à qui on pouvait facilement dire non... » Et il avait une certaine expertise dans ce domaine car les femmes de sa famille (même étendue aux nombreux Montgomery) étaient ainsi pour la plupart. Il y avait bien des exceptions comme Psychée, mais elles n’étaient pas la norme. Eulalie Foster paraissait cependant sortir d’un autre moule encore, car elle n’était pas seulement inflexible, elle était aussi surprotectrice avec ses enfants, tout particulièrement avec sa benjamine. Alex’ n’ignorait pas qu’Eurydice souffrait de solitude depuis leur enfance à cause de ça, mais il était très difficile, même en temps qu’amis, d’y faire quoi que ce soit. Ce n’était pas comme si la mère de leur amie allait écouter Alex’ et Stef et laisser sa fille sortir, il n’y avait éventuellement qu’Esther et Erwin qui puissent intervenir avec une chance de réussite. Et Eustache. « Je ne connais pas trop M. Foster, il voyage beaucoup alors il était rarement présent aux soirées où j’allais avec Eury’ et les autres quand on était enfant. » Il n’en savait donc que ce que voulait bien raconter la Serdaigle, pas grand-chose autrement dit.

« Oui… rien n’est plus important que la sécurité de Viska pour notre famille. » conclut sombrement Alex’ dans un soupir. Pour beaucoup de gens, cette loyauté indéfectible envers Viska était incompréhensible, mais c’est parce que la majorité ignorait ou oubliait leur malédiction. Myrielle culpabilisait d’avoir été trop heureuse de trouver une nièce à qui la donner à la place de ses propres enfants, Alex’ s’en voulait que Viska ait été marquée à sa place, et l’ensemble de leur famille regrettait de ne pas avoir pris la menace de Nathan plus au sérieux. Bien conscient de ça, Alex ne doutait pas que les intentions de sa mère concernant sa cousine soient pures, cela dit, vous savez ce qu’on dit des bonnes intentions et de l’enfer… il restait sur ses gardes, trop frustré de ne pas l’avoir été assez les semaines précédents l’enlèvement de Viska.

La conversation quitta cet aspect sombre de sa vie pour se diriger vers celui, plus lumineux, de sa passion pour la danse. Il avait très envie de la partager avec sa petite amie même si celle-ci se montrait autrement plus timide que lui sur une piste. Souriant, il l’embrassa avec tendresse quand elle lui dit qu’il avait donné la bonne réponse : heureusement pour lui, au milieu de compétences martiales, son éducation lui avait aussi appris à être un parfait gentlemen (on remerciait plus pour ça Alexis que Myrielle). Stef ayant le besoin étrange d’être régulièrement rassurée – alors qu’il n’avait pas l’impression de lui donner des raisons de douter de lui -, cela facilitait les échanges de n’avoir pas de gêne pour parler de ses sentiments un de ses cousins devrait en prendre de la graine. « Cool, ils feront le show à ma place alors. » plaisanta-t-il sans trop comprendre pourquoi le duo avait besoin d’une excuse pour danser ensemble : c’était pas un peu la base avec son cavalier ? Maintenant que Thiago était à Poudlard, Lu’ ne devait pas manquer d’occasion de danser avec lui vu qu’il y avait même une salle faite pour ça, celle de Sterne. Ce n’était plus comme au bal de Noël quand il avait lui-même dansé avec elle, vu qu’il était le seul sur place à savoir exécuter un tango correct.

C’est avec une surprise toute relative que la question d’Ethel arriva dans la conversation. Il savait que ça arriverait tôt ou tard, mais ils n’étaient que début juin, il pensait que Stef lui poserait des questions quand l’été – et ses retrouvailles avec la moldue par voie de conséquence – serait plus proche. « Bonne vieille Ethel, carrément ? » répéta-t-il avec amusement avant de reprendre avec une certaine nonchalance – ne comptez pas sur lui pour encourager l’imagination galopante de Stef - : « Pour peu que ça t’intéresse vraiment, elle va bien. En danse de salon, elle n’est arrivée que quatrième aux championnats du monde, mais elle met ça sur le compte de son cavalier. À côté de ça, elle a été acceptée dans une école de ballet à New-York donc elle n’a quand même pas perdu son année ». Il en arriva ensuite à la partie qui intéressait vraiment sa petite amie concernant sa cavalière : « Et on en fera seulement une, en août, dans mon ancien club. Je ne vais pas trop sortir je pense cet été, mais cette fête est une tradition et ce sera l’occasion de revoir mes amis qui ne sont pas à Poudlard. Tu peux y venir si tu veux, la soirée est ouverte à tous. » La question état de savoir si elle voulait vraiment rencontrer Ethel et le voir danser avec elle ou non. Alex doutait que ce soit une bonne idée, mais il préférait la laisser décider, qu’elle n’aille pas s’imaginer via ses objections qu’il avait quelque chose à cacher.

« C’est vrai, j’oublie parfois que Quino est particulier aussi. Mais Ayelet fait dans le réveil saut à pieds joints sur l’estomac alors je te conseillerais de ne pas la sous-estimer… même si au bal il y aura mes parents pour la canaliser. » De l’avis d’Alex, il y avait match entre Ayelet et Quino, mais il devait reconnaître que le frère aîné de sa petite amie étant dans une autre maison, il se trompait peut-être. Autant Alex était familier de Tina, autant il l’était beaucoup moins des deux aînés de la famille Kostas, la différence d’âge n’aidant pas.

La question des autres participants au bal arrivant, Alex évoqua un possible duo Ash/Dominique. Dans un endroit où il y avait de la danse et de nombreux verres fragiles, l’influence de la semi-vélane n’était pas à négliger pour leur maladroit ami, ce qui rendait ce binôme particulièrement crédible. En plus, ils passaient beaucoup de temps ensemble depuis quelques mois, plus qu’avant en tout cas… « Je ne voudrais pas trop m’avancer, mais disons que c’est possible parce qu’il y a eu quelques… hum… signes. » Des rougissements, des regards, mais Alex n’était pas assez commère pour s’en faire le colporteur direct. « Et dans tous les cas, Dominique est une alliée pour Ash. »

Son expression, assez sereine depuis plusieurs minutes, s’assombrit de nouveau à la mention de son ancien meilleur ami. Alex ne comprenait toujours pas comment la situation avait pu pourrir à ce point, mais il était clair que si tout n’était pas à ce point obscur, il aurait pu arranger les choses. « Possible. Ses parents voudront venir en tout cas. » répondit-il donc platement : s’il avait fini leur dispute, il ne se sentait pas responsable de l’avoir commencée. Nate était borné et malgré une certaine paresse, Alex avait ses propres priorités. Si le préfet des aiglons n’était pas capable d’accepter ça, il n’avait qu’à se passer de lui. Après tout, ça n’avait pas eu l’air de le déranger au départ, quand il avait fait la gueule pendant presque un an.
(c) princessecapricieuse


Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptySam 15 Mai - 23:13

Stef hocha la tête d'un air sombre. Elle n'avait jamais été la plus grande fan de la mère d'Eurydice, la trouvant nettement trop sévère pour quelqu'un qui avait une fille comme Eurydice, justement. Son amie avait tout de l'enfant sur laquelle ses parents lui recommandaient de se calquer ("Tu as eu un P en Potions ? Et Eurydice, elle a eu combien ?") - et ce parce qu'elle avait fait sa promotion depuis toujours, notamment. Eurydice était sa référence en matière de bonne conduite (même si elle n'arrivait pas toujours à appliquer les conseils tempérés de son amie d'enfance) et Stef se demandait bien comment Madame Foster se serait comportée si elle l'avait eue elle comme progéniture. Mais elle supposait qu'élever Esther et Erwin n'était peut-être pas de tout repos non plus, même s'ils avaient toujours paru se comporter de manière plus... civilisée que les Kostas.

« Il a l'air rarement là de manière générale. » convînt-elle cette fois au sujet du père d'Eurydice. Son propre père était parfois presque trop impliqué dans sa vie à son goût, elle avait donc du mal à comprendre pourquoi le père d'Eurydice était aussi absent. Elle avait toujours supposé qu'une part était liée à la séparation, mais ça n'expliquait pas tout. N'aurait-il pas pu trouver un moyen pour être davantage présent malgré tout ?

Les événements entourant l'enlèvement de Viska échappaient clairement à sa maîtrise, mais Stef voulait être là pour Alexandre. C'était ce qui l'avait poussée à le trouver, ce soir de février où ils s'étaient embrassés pour la première fois, et c'était aussi ce qui la poussait à apporter son avis sur la question du bal comme s'il lui fallait une raison pour donner son avis, même si elle n'était pas plus éclairée qu'Alexandre - voir peut-être moins. L'important c'était d'être et d'essayer, elle en demeurait convaincue. « Normal. » approuva-t-elle en souriant faiblement, consciente de ne pas être pleinement au courant de tous les détails qui poussaient Alexandre à prendre un air aussi sérieux.

Quant à Lu' et Thiago au bal : « Oui, toi tu restes avec moi. » déclara-t-elle avec possessivité, ne visualisant que trop bien Alexandre en train de danser avec sa cousine au bal de Noël. Elle était peut-être un poids mort, mais elle était son poids mort, et Alexandre semblait l'avoir accepté.

En revanche, si le voir au bras de Lu' était un non-sujet, celui d'Ethel ne l'était pas du tout. Alexandre lui parlant déjà de sa partenaire de danse avant qu'ils ne sortent ensemble, Stef était tout à fait familière de son prénom, et de toutes ses merveilleuses qualités elle a une poupée vaudou à son effigie dans son dortoir. L'air de ne pas y toucher, elle amena le nom de la jeune fille sur le tapis et garda un sourire digne aux lèvres alors qu'Alexandre moquait sa formulation. « Oui oui elle est vieille et moche non ? » maintint-elle sans se dégonfler, car sans assurance, on n'était rien. « Pourquoi ça ne m'intéresserait pas vraiment ? » s'indigna-t-elle avec une maîtrise du théâtral savamment affûtée au fil des années elle a tout pour s'entendre avec Dominique en fait. Piquée au vif, elle fit preuve d'une diligence toute particulière alors qu'il lui exposait les succès récents d'Ethel. "Moi aussi j'ai été aux championnats du monde" eut-elle envie de répliquer aussitôt, mais elle sut heureusement voir l'immaturité d'une telle réponse. Ce n'était pas un concours (mais elle restait certaine qu'elle était meilleure en équitation qu'Ethel ne l'était en danse de salon). « Elle doit regretter que tu ne sois pas là pour la mener à la victoire. » nota-t-elle finalement d'une voix qui se voulait neutre, observant Alexandre du coin de l’œil. « Ah, tant mieux pour elle ! » s'exclama-t-elle quand il fut question d'une école à New York, on ne peut plus ravie de savoir Ethel sur un autre continent. Se gardant d'exagérer son enthousiasme, elle se tut alors qu'Alexandre abordait (enfin) leur prochaine compétition commune.

« C'est quand en août ? Je serai sûrement en Argentine... » A dire vrai, elle ne savait pas si c'était une bonne ou une mauvaise situation chose. Elle allait devoir concerter ses conseillères de confiance sur le sujet, car elle ne trouverait certainement pas la réponse dans l'immédiat. Quoi qu'il arrive, elle n'allait pas faire un aller-retour dédié à cet événement : il ne s'agissait pas d'une compétition décisive pour Alexandre, et quitter le continent quasi exclusivement pour les beaux (?) yeux d'Ethel serait atteindre un niveau de folie qui n'était pas le sien.

Laissant de côté Ethel pour l'instant, Stef en arriva à comparer la petite-soeur d'Alexandre à Quino, pour savoir le quel des deux était le pire. Comme elle n'avait jamais rencontré Ayelet, elle ne pouvait que deviner, et tendait à penser que son frère était forcément plus destructeur (l'expérience parlait !) mais elle pouvait se tromper. Elle grimaça. « Je préfère que Quino évite de sauter à pieds joints sur mon ventre. » Question de survie élémentaire. « On verra au bal. Est-ce que les faire se combattre serait de trop ? Probablement. » Son regard se fit pensif alors qu'elle essayait de visualiser la scène. Comme l'avait souligné Alexandre, sa soeur elle aussi s'entraînait aux arts martiaux, mais elle savait Quino plein de ressources. Tant que les farces et attrapes étaient autorisées, elle jugeait qu'il avait ses chances.

Forcément, Stef passa en mode potin dès lors qu'Alexandre évoqua une potentielle romance entre Dominique et Ash. Son propre regard était d'ordinaire très aiguisé en la matière, mais le fait qu'elle n'était pas de la même année que les deux Poufsouffle l'avait peut-être mise en échec. Ça et le fait qu'elle avait été davantage concentrée sur Alexandre dernièrement que sur ses activités de Cupidon bénévole. Grave erreur de sa part. « C'est vrai ? Comment j'ai pu rater ça... Je vais faire gaffe à partir de maintenant. Ash ne m'a rien dit ! » s'exclama-t-elle, sans être totalement surprise pour autant. Ash était loin d'être aussi expansif qu'elle, surtout quand il était question de béguins. Le Poufsouffle pouvait se montrer très secret, au grand damne de la gréco-argentine "Tu fais quoi Ash ? Tu vas où Ash ? Aux toilettes ? J'peux venir dis ?"

Finalement, Stef mit les pieds dans le plat. Elle n'avait pas peur des sujets difficiles : mieux valait les aborder que de vivre avec des non-dits. En l'occurrence, elle se sentait concernée par l'état de la relation entre Alexandre et Nathaniel. Seulement, la réponse de son petit-ami n'ouvrait pas la voie à beaucoup de questions supplémentaires. « Et... ? Vous allez finir par vous reparler tu crois ? » insista-t-elle, quand bien même elle comprenait et rejoignait Alexandre dans le conflit. Pas de doute sur le fait que Nathaniel s'était montré déraisonnable, mais fallait-il vraiment que le deux garçons cessent de se parler à jamais ?




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 184
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyJeu 20 Mai - 22:22


Effectivement, le père d’Eurydice n’était pas très présent… mais c’était peut-être exactement ce que voulait Eurydice en allant chez lui : après tout, Eulalie était oppressante pour deux de ce qu’en savait le jeune lion. La conversation passa ensuite à d’autres considérations, très centrées sur la danse cependant, les faisant arriver au sujet inédit d’Ethel. Il fallait reconnaître à Alexandre que, sans aller jusqu’à cacher une relation que Stef connaissait au préalable, il évoquait rarement son amie moldue. Il n’avait aucune envie d’attiser une vaine jalousie. « Oh… je ne sais pas… peut-être parce qu’Ethel est ma partenaire de danse depuis que j’ai six ans et que tu n’as jamais beaucoup aimé partager tes amis. » Même s’il aurait pu être plaisant pour lui de mettre la jalousie de Stef sur le seul compte de ses sentiments pour lui, il savait que ce n’était pas tout à fait le cas et qu’elle ne partageait que difficilement toutes les personnes de son entourage. Dans une moindre mesure, Viska était un peu comme ça aussi, il fallait croire que c’était un trait de caractère qui attirait sa sympathie ! « Donc j’ose espérer que tu aimes encore moins me partager moi. » ajouta-t-il avec un petit sourire taquin. « Même si partager est un grand mot pour quelqu’un que je ne vois guère plus que deux ou trois l’an. » Il n’irait pas jusqu’à dire qu’Ethel ne lui manquait pas. À défaut d’avoir jamais été attiré par elle – ce qui n’avait rien à voir avec son physique, Ethel était une très jolie blonde, dans le pur style classique de la danseuse de ballet tel qu’on se l’imaginait -, il la considérait réellement comme une amie et n’aurait pas été contre la fréquenter plus… mais avec Poudlard, ce n’était pas possible de même communiquer avec elle la plupart du temps… sa relation avec Ethel n’était donc plus ce qu’elle était, même amicalement parlant. Et Alex le regrettait souvent, ne serait-ce que parce qu’il avait toujours plus aimé la danse de compétition que les arts martiaux.

« Pas sûr. Je n’ai plus vraiment le niveau… je danse encore à Sterne, évidemment, mais ce n’est pas pareil que quand j’étais en club et que je faisais de la compet’. » expliqua-t-il avec une pointe de regret dans la voix. Il sourit néanmoins à l’enthousiasme de Stef (il supposait que tant qu’elle ne venait pas subitement étudier à Poudlard, tout lui irait de toute façon) et embraya sur la prochaine fois qu’il verrait Ethel lors de la fête de son ancien club. « Ce sera début août, le 7 je crois. Si tu ne peux pas venir, tu verras les photos de toute façon. » Vanellope était en train de mettre en place un réseau social sorcier et il semblait qu’il n’aurait pas l’occasion d’y louper.

Ils comparèrent ensuite leur fratrie. Si celle de sa petite amie était plus nombreuse, Ayelet se suffisait à elle-même. « Probablement. Surtout que ma mère serait capable de vouloir que ma sœur gagne, et la spécialité de ma famille ce sont les poignards je te rappelle. » Contrairement à Viska, il n’avait pas le tatouage avec le blason de leur famille sur la peau. En théorie, seul celui qui était maudit l’avait, même si dans la génération de sa mère, ils étaient deux : elle et son frère Nathan. Au moins ses parents étaient-ils moins barbares que ne l’avait été son oncle avec Myrielle : sa mère avait été tatouée au fer rouge, Viska avait simplement eu le droit à un tour de magie sans douleur !

« Ash ne m’a rien dit non plus si ça peut te rassurer, je l’ai juste… remarqué. » Comme il connaissait mieux Dominique n’ayant qu’un an de différence avec elle, il avait peut-être aussi eu plus d’occasion de voir les deux Poufsouffle ensemble. Ce ne serait pas forcément un mal que cette relation fonctionne remarquez, Alex se sentait parfois un peu décalé à être le seul de ses copains à être en couple encore qu’il fréquentât plutôt des copines que des copains mais quand même.

En parlant de ses amis garçons, Stef l’interrogea sur Nate. Il soupira face à son insistance. « Je ne sais pas Stef… tant qu’il continuera à penser que Viska est une demeurée, je pense que nous allons rester dans une impasse. Jamais je n’abandonnerai la BAM, c’est non négociable. » Et si Viska avait effectivement été en danger de mort cette année, ça n’avait pas grand-chose à voir avec la résistance à MS, en revanche ça ne faisait qu’augmenter la dette que les Symphonie avaient envers elle. Nate pouvait vociférer tant qu’il le voulait, il resterait loyal à sa cousine.
(c) princessecapricieuse


Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 620
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] EmptyLun 31 Mai - 12:15

Stef feignait admirablement l'indignation : c'était presque devenu une seconde nature avec le temps, sauf que la réponse d'Alexandre sut presque immédiatement lui faire perdre de sa superbe - elle se fendit d'un sourire à moitié coupable. Qu'il la connaisse aussi bien aurait pu être un inconvénient tant cela pouvait stopper ses récriminations, mais comme souvent, c'était surtout la satisfaction qui prédominait - il la connaissait vraiment. « Je fais des efforts. » ronchonna-t-elle malgré tout pour la forme, et parce qu'elle aimait avoir le dernier mot. « Et c'est d'autant plus une raison de vouloir la connaître. » ajouta-t-elle d'un air crâne, façon première de la classe. Il fallait être renseigné sur ses ennemis, c'était la base, tout le monde le savait.

Elle haussa les sourcils. « Bien sûr que je ne compte pas te partager. » souffla-t-elle en s'approchant pour l'embrasser, peu enchantée par la perspective évoquée. Si elle avait du mal à se défaire - temporairement - de ses amis, elle n'était certainement pas prête à partager son petit-ami avec qui que ce soit, et certainement pas avec cette gourde d'Ethel (qui avait la fâcheuse caractéristique de ne pas être une gourde, justement, mais apparemment une danseuse brillante et une fille super, ce dont elle se serait bien passée). N'insistant pas davantage - car elle n'avait pas de raison de le faire, Alexandre ne lui ayant jamais donné matière à soupçonner Ethel, et bien décidée à ne pas donner de crédit supplémentaire à la prédiction de Trelawney -, elle se focalisa plutôt sur l'aspect "compétition" évoqué par son petit-ami. N'étant qu'humaine, une trace de rancœur avait peut-être transparu dans sa voix.

« Elle doit regretter que tu ne sois pas resté pour progresser en même temps qu'elle et lui apporter la victoire, alors. » corrigea-t-elle avec entêtement, notant alors le regret dans la voix de son petit-ami. « Tu aurais voulu, non ? » Pas continuer avec Ethel, mais continuer tout court, elle n'avait pas l'esprit assez obtus pour ignorer le réel problème. Sauf qu'avec Poudlard, ils étaient forcément privés de certaines activités extra-scolaires : elle en était la preuve autant que lui.

Quant au fait de voir Ethel et Alexandre danser ensemble pour de vrai, elle ne savait pas encore si c'était une bonne idée - probablement pas. Elle comptait en débattre avec sa cousine et ses amies, mais la réponse d'Alexandre lui apprit surtout qu'elle se trouverait en Argentine à ce moment-là. « Oui je serai en Argentine du coup. » confirma-t-elle d'un air indéchiffrable - car elle ne savait elle-même pas si elle devait en être déçue. Ignorer certaines choses - comme les vues éventuelles qu'Ethel pourrait avoir sur son petit-ami - lui réussissait parfois mieux, quand bien même elle aurait préféré voir la jeune fille de ses propres yeux - et pas uniquement au travers de photos ou de descriptions relayées par Lu' ou Thiago "elle est plus belle que moi ou pas Titi ? Dis moi la vérité".

Elle grimaça avec amusement solidarité zéro quand Alexandre évoqua la capacité de sa petite-soeur à manier les poignards. En prenant cet élément-là en compte, Quino ne serait peut-être pas à son avantage, il fallait l'admettre. Seulement on parlait quand même d'une situation hautement hypothétique, aussi n'épilogua-t-elle pas davantage sur le sujet.

« J'ai l'impression d'être passée à côté de trucs le concernant cette année... » Entre ça et la dispute inexplicable avec Lu', Ash cachait décidément bien son jeu ! Or, Stef ne comptait pas rester sur le pavé plus longtemps. Peut-être était-elle aussi fautive dans ce relâchement, mais une chose était sûre, elle serait attentive dès maintenant et bonne chance à Ash.

Puisqu'ils en étaient à lister leurs amis et spéculer sur leur présence potentielle au bal, Stef se sentit obligée de mentionner Nathaniel. Il avait été le meilleur ami d'Alexandre, et même si elle convenait que les réactions et le comportement du Serdaigle n'avaient pas été convenables, elle trouvait triste de se défaire ainsi d'une amitié qui avait autrefois été solide. « Je comprends. » garantit-elle aussitôt, bien que n'ayant elle-même jamais appartenu à la BAM (même si elle avait été présente au stage du Ministère !) « C'est juste que vous étiez proches, avant. Il va peut-être finir par changer d'avis, non ? Maintenant qu'il comprend mieux tes raisons ? S'il s'excusait, tu lui pardonnerais ? » reformula-t-elle en observant son petit-ami avec attention. Elle n'aurait pas été elle-même si elle n'avait pas creusé un minimum.

[ 739 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une seconde invitation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Une seconde invitation [PV]   Une seconde invitation [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une seconde invitation [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: