Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
1 JEU SWITCH ACHETÉ = 1 JEU OFFERT
Voir le deal
39.99 €

Partagez
 

 Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyMar 6 Avr - 23:24

Qui ne tente rien!
Vanellope


A un croisement
Au détour d'un instant
Avec le souffle un suspend
l'Axe d'un commencement
Certain jour, alors que la nuit avait été agitée, un sentiment d'immortalité vient en retour. Drapé rapidement, coiffé consciencieusement, brossé les dents, le regard brillant, le jeune sorcier, déterminé, quitta son dortoir souterrain pour monter vers la lumière. Les lueurs du jour annonçaient une pluie douce et agréable, saison entre deux eaux. Hiver derrière, alors que l'été n'était pas encore là. L'air humide, ne ralentit pas le courageux petit homme. Il était déterminé, mais à quoi? Nul doute, qu'après avoir discuté avec Viska, son sujet d'approche allait être, malgré tout, un peu maladroit. Il s'était préparé, il avait longuement médité, imaginé même comment l'aborder, mais rien n'y faisait. Thomé, lui qui savait tant, ne savait pas comment discuter avec Vanellope. Non pas qu'il se taisait en la voyant, mais jamais encore, il n'avait eu le courage pour aller l'inviter faire une promenade, aller jusqu'à Prés Au Lard pour "faire" les magasins.

Le murmure de la vie dans la Grande Salle n'était pas encore à son audimat de confort. Seulement quelques vois se faisaient entendre. La journée débutait à peine, mais bien vite, la routine prendrait place. Il ne restait pas beaucoup de temps avant la venue des tests de fin d'année et de ce fait, le russe devait se hâter pour ne pas finir son année sans avoir osé lui parler, vraiment lui parler, pas juste un bonjour de loin.

Alors, toujours avec son courage, Thomé jeta un œil dans la pièce.

Un balayage suffit pour qu'il la trouve. C'était plus compliqué sans ses cheveux colorés, mais impossible de la manquer pour autant. Assise à une table, elle était seule pour le moment. C'était l'opportunité rêvée! La chance lui souriait, il s'avança rapidement pour se glisser en face d'elle. Dans une démarche sérieuse, il trébucha en arrivant à sa hauteur. Sa chute était désastreuse et elle fit partir avec elle toute cette détermination et son courage si valeureux. Non sans un mal de genou, ce dernier ayant percuté un banc, Thomé regarda sur quoi il avait ainsi marché. Le pauvre sac fautif n'eut pas plus d'intérêt qu'un regard incertaine.

"Bonjour, Vanellope." Lança nonchalamment le vert et argent en posant ses fesses. Une main posée sur le genou meurtrit, il n'avait rien de plus qu'une douleur bien désagréable qui disparaissait déjà. Un sourire assez doux s'invita sur le visage du garçon, qui enfin, osait parler à celle qui attirait sans cesse son regard. Ce n'était pas pour autant qu'il avait réussi à briser la glace, mais il comptait le faire dans l'heure! "Tu vas bien?" Sa question voulait surtout être plus que polie, il ne voulait pas l'ennuyer non plus. Et puis, il n'avait jamais vraiment eu l'occasion de discuter ensemble, ce qui le mettait assez mal à l'aise. Courage!

Sourire collé sur le visage, il n'avait même pas encore jeté un œil aux plats présentés pour le déjeuner, qu'il fondait doucement sur sa place. L'envie de filer rapidement, en pestant d'avoir fait une entrée aussi ridicule, le rongeait, mais en même temps, il voulait rester pour communiquer. Enfin discuter sans craindre une question gênante pour lui, enfin se sociabiliser véritablement.

558
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 829
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyMer 7 Avr - 19:58

Qui ne tente rien !Sans grande surprise, lorsque Vanellope remarqua que Thomé s’approchait d’elle – essentiellement parce qu’il se prit les pieds dans un sac et trébucha -, elle était le nez plongée dans sa tablette. Une de ses mains tenait son invention dont elle faisait glisser les lignes de code d’un geste du pouce expert tandis que de l’autre elle amenait sa tasse de café brûlant à ses lèvres. Non pas qu’elle eut réellement besoin de caféine pour être énergique, mais c’était son petit rituel du matin. De temps en temps, elle laissait la tasse posée sur le côté et prenait un bout de brioche ou un peu de jus d’orange à la place, toujours sans quitter du regard ce qu’elle lisait.

Imitant en ceci comme en d’autres choses les moldus, V avait confectionné des lignes de code qui servaient à dire à la tablette quoi faire sans avoir à tout le temps utiliser sa baguette (ce qui aurait été peu pratique). Une fois allumé avec la magie, elle réagissait aux commandes tactiles via ces codes et autres lignes de 1 et de 0 – fait que Flitwick avait trouvé étrangement amusant, il avait dit qu’ils devraient inviter un professeur d’arithmancie à travailler avec eux, elle n’avait pas forcément bien compris où il voulait en venir bien qu’ils aient effectivement insuffler de la magie à ces numéros -. Son regard passait de droite à gauche à toute vitesse, vérifiant qu’aucune coquille ne s’était glissée pour la validation de sa nouvelle appli. Ce serait la dernière avant la mise en vente de la tablette : il fallait qu’elle fasse rapidement les derniers tests malgré les examens qui commençaient.

Elle jeta donc un coup d’œil en direction de Thomé au départ sans lui prêter outre attention, elle cessa son travail uniquement quand il prononça son prénom. Tasse toujours en main, elle se tourna légèrement vers le jeune homme, posant sa tablette à plat sur la table pour se libérer et pouvoir remettre une mèche de cheveux derrière son oreille. « Salut… Thomé c’est ça ? » Il lui semblait que Viska lui avait parlé du Serpentard en le lui désignant, elle n’y avait pas fait très attention parce que son amie était connue pour ses lubies et une passion du commérage qu’elle ne partageait pas tout à fait. La blonde avait cependant insisté pour que la préfète des lions regarde son camarade, ce que V avait alors fait avant de passer à autre chose. Jusqu’à cet instant, elle avait même oublié cette conversation avec Viska.

« Oui, ça va, en même temps il est encore tôt ! Personne n’a eu le temps de mettre le bazar. » dit-elle avec un petit sourire en pensant à cette pauvre Lola qui était punie pour à minima le reste de l’année  scolaire après son coup d’éclat du week-end précédent. Changer les couleurs de toutes les maisons n’étaient pas sans conséquence : les professeurs n’avaient pas du tout apprécié cette blague. « Tu avais besoin de moi ? » demanda-t-elle ensuite assez rapidement car, en général, quand un élève venait la voir, c’était pour faire appel à ses services en tant que préfète. Elle était très loin d’imaginer ce que Thomé voulait réellement lui demander…

532
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyDim 11 Avr - 16:55

Qui ne tente rien!
Vanellope


Un accident de cartable
Une incertitude dans le cœur
Le commencement d'une fable
Dans le cœur de l'adorateur
Le nez plongé dans sa tablette, son regard concentré avait de quoi faire chavirer le cœur du russe. D'où lui venait ce coup de foudre? Il n'en savait trop rien, mais de loin, il l'avait observé à la dérobé quelque fois avant de comprendre. Son intérêt pour elle n'était pas quelque question sur pourquoi elle souriait ou ce qui lui plaisait. Au début, il avait surtout voulu chasser toute idée de se lier, comme disait Lulu "d'amitié", avec quelqu'un. Trop incertain de ce qu'il pourrait arriver dans l'avenir. Il craignait le débarquement de son géniteur, danger public, mais il ne vient pas. La possibilité alors de pouvoir penser à l'instant présent s'offrait à lui. Était-il enfin libre? Si oui, pour combien de temps? Il le savait, rien ne dure éternellement.

Alors autant en profiter! En s'installant devant la brune, l'observant boire une gorgée, Thomé salua la demoiselle un peu plus âgée que lui. Il avait entendu qu'elle s'était un peu dévergondée, il avait donc une chance non? Cela commençait mal, elle lui demandait si Thomé était bien son prénom. Un sourire s'afficha tout de même sur son visage, il approuva d'un petit hochement de tête en frottant encore son genou douloureux. Le pauvre malchanceux, si seulement il avait un peu plus regarder où il posait ses pieds et non vers qui il voulait aller.

La question que beaucoup donnait par politesse était véritablement intéressée de sa part. Le détail sur le dit bazar qui n'avait pas encore eu lieu, lui rappela qu'elle était préfète. La majorité des élèves qui n'avaient que peu de lien avec elle devait lui parler des problèmes que sa fonction lui demandait de gérer. Il aurait du y penser plutôt! Ce détail lui aurait permis de l'aborder plus facilement des mois avant et non juste à cet instant. Pourquoi Viska n'avait pas mit ce point en évidence? Parce que justement, c'était plus qu'évident.

Quand la petite question vient, Thomé pencha un peu la tête, un peu perdu. Trop prit dans ses pensées, il en avait un peu oublié la raison de sa présence. En même temps, elle était prévenante et si jolie. Ses yeux claires donnaient l'impression qu'en si plongeant un peu plus, le russe pourrait y voir des étoiles dans un ciel de fin de journée d'été. "Non, enfin si, mais... Je voulais t'inviter à sortir un de ses jours." Droit directe, il se passa une main dans les cheveux avec une nervosité maladroite. "Enfin si ça te dirait? Je... Je te trouve très belle." Plus rien ne l'arrêtait, sauf cette dernière phrase. Il y perdait tous ses moyens, qu'avait encore dit Viska sur comment l'abordée? Directe, mais pas trop?  Il avait une soudaine envie de mettre plein de nouriture dans sa bouche pour te taire tout en prenant la fuite. La première idée semblait plutôt logique, donc il attrapa un croissant et croqua une grande bouchée.  Il devait avant tout ce calmer, et non pas avaler de travers le morceau pour s'étouffer avec. Rien n'allait en ce début de journée, il parvient quand même à se servir du jus de fruit et à l'avaler après avoir retrouvé un peu d'air.

552
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 829
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyMar 13 Avr - 11:06

Qui ne tente rien !Vanellope s’était attendu à peu près à tout sauf à ce que Thomé lui demanda. Elle s’étrangla dans son café et reposa sa tasse pour tousser et prendre plutôt une gorgée de jus d’orange pour faire passer l’autre liquide brûlant qu’elle avait à moitié avalé de travers. « Pardon ? » finit-elle par demander dans un premier temps une fois sa quinte de toux passée. Elle avait rapidement repris contenance car il lui en fallait plus pour la déstabiliser sur la durée, mais il fallait admettre que celle-ci, elle ne l’avait pas vu venir. Pourtant Viska n’avait pas été des plus discrètes… que voulez-vous, il n’y a pas plus aveugle que celui ou celle qui ne veut pas voir !

La blonde Serpentard n’avait cependant pas assez coaché son poulain car Thomé se montrait un poil trop direct dans son approche pour apprivoiser la préfète des lions. Non pas qu’elle compte se montrer désagréable, elle n’était cependant pas très fan du concept de sortie. Si certains – dont Isaac – pouvaient témoigner qu’elle était toujours plus que partante pour un petit tour de chauffe, on ne pouvait pas en dire autant pour tout le reste des relations. Déjà peu friande d’amitié (bien qu’elle ait plus d’amis qu’elle n’en ait jamais voulu), elle ne faisait pas du tout parti de ces filles qui cherchaient le grand amour : flirts et relations sans lendemain étaient tout ce à quoi elle aspirait. Et plus l’approche était directe, plus elle pouvait tout simplement refuser Viska ne félicite pas Thomé, tss.

« C’est hum… gentil. » commença-t-elle prudemment, peu habituée à recevoir des compliments : quand vous aviez des amies comme Victoire Weasley ou Viska Spingate dans votre entourage direct, sans aller jusqu’à faire des complexes, il était peu commun de recevoir des compliments. Même ses efforts pour être plus féminine au bal n’avaient pas été spécialement payants car peu remarqués. Ce qui n’avait pas empêché la jeune fille de choisir une photo de ce soir-là pour inaugurer le réseau social dédié aux photos qu’elle avait ajouté sur la tablette magique.

Vanellope continuait de fixer de ses yeux bleu gris le Serpentard. Il était très difficile de déchiffrer son expression à ce moment car elle prenait ses distances aussi bien physiquement qu’émotionnellement, autant pour ne pas se montrer trop brusque avec le jeune homme que pour se protéger : il fallait reconnaître qu’alors qu’elle avait déjà à son actif un nombre conséquent d’amant(e)s (surtout rapport à son jeune âge), elle n’avait jamais reçu de proposition à sortir. Notons bien que ça ne l’avait jamais dérangée, au contraire, ça l’arrangeait : c’était quand même plus confortable quand tout le monde désirait la même chose, pas vrai ? Elle n’aimait pas vraiment l’idée d’éconduire quelqu’un, mais il était hors de question qu’elle sorte avec quelqu’un, ça pourrait prêter à confusion !

Le jeune homme s’installa à côté d’elle pour manger, elle-même reprit son café, réfléchissant à ce qu’elle allait répondre. La diplomatie n’était pas vraiment son fort et V regrettait son manque de préparation : pour une fois cette pipelette de Viska n’aurait pas pu être plus claire ?! « Je ne crois pas que ce soit une bonne idée qu’on sorte. Je ne fais pas ce genre de… trucs. » Comme il était un an plus jeune qu’elle Flynn aussi remarquez mais passons, elle évita de lui dire qu’elle n’acceptait que les propositions indécentes. Tous les élèves de quatrième année n’étaient pas prêts pour s’entendre dire par une fille qu’elle couchait mais ne sortait pas prendre une bièraubeurre !
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyJeu 15 Avr - 0:17

Qui ne tente rien!
Vanellope


Au croisement d'un regard
Sous le silence de la gêne
Une gorgée avalée de jus banane
Le compris d'un Salazar
Trop directe, il s'en voulu silencieusement. La blonde lui aurait probablement donné une tape derrière la tête en désapprouvant d'avoir était si peu prévenant. Même si Viska ne l'aurait pas frappé, il préférait le croire pour ne pas devoir le faire lui même. Sa magnifique assurance manque de lui faire cracher ses poumons en avalant de travers. Il ne fut pas le seul, la brune avait été très, trop?, surprise par cette invitation inattendue. Ils devaient avoir l'air fin à tousser en ayant avaler de travers tous les deux. Heureusement, le nombre de témoin n'était pas encore bien grand dans la salle.

La question, bien que cela devait être un mot de réflexion de surprise. Tout sourire avec les lèvres clos, la bouche pleine, Thomé approuva d'un hochement de la tête pour lui faire savoir qu'elle avait bien compris. Qu'avait-elle comprit d'ailleurs? Il avala un peu vite en y réfléchissant avec plus de sérieux. Ne venait-il pas de se condamner tout seul? Perdrait-il toutes ses chances de parvenir à séduire, même qu'un peu, l'élue de son coeur? Il ne rêvait pas trop. C'était déjà pas mal qu'il ose faire savoir ce qu'il éprouvait pour quelqu'un.  

La petite hésitation avec de dire que c'était gentil n'annonçait rien de bon. Il trouvait pourtant qu'il avait été même modeste en lui disant qu'elle était juste jolie. Aurait-il du parlé des étoiles dans ses yeux? Cela aurait été ridiculement trop romantique et même naïf de croire qu'elle serait charmée par des paroles sorties d'un livre! Hors, la réalité était une réponse qui lui donnait un refus.

Déçu, un peu, il s'était réveillé déterminé à réussir, il avait raté. Cela devenait une habitude peut-être? Une gorgée de jus de fruit, lui offrit quelques secondes pour ravaler la douleur de ce rejet. Que pouvait-il dire? Dommage? Viska m'avait dit que cela pouvait te plaire? Surtout pas! Avant même d'avoir trouvé une réponse, son verre fut vide. Il regarda le fond de celui-ci, le maudissant de ne pas être plus remplis, plus grand. Aucune utilité, hormis lui offrir une seconde de plus.

"Je peux comprendre. Tu es trop occupée avec ton devoir de préfète et tes inventons, en plus des cours. J'aurai essayé." Il lui donnait des excuses, le brave gamin! Même si le russe ne comptait pas abandonner, il se doutait bien que forcer et finir sur la liste noire serait bien pire. En y repensant, il eut un petit frisson désagréable.

Le croissant fut dévorer rapidement et il se demandait ce qu'il pouvait trouver comme sujet pour discuter. Rester bêtement assis en silence donnait une mauvaise impression, en plus de lui faire brouiller du noir. "Ho, Erin m'a dit que tu dansais au Sterne. Je l'ai appris après avoir dit que j'essayerai l'année prochaine." Cette justification bien loin de la question qu'il pouvait posée. Il s'enfonçait un peu, mais il ne comptait pas en rester là et il reprit donc aussitôt. "Tu es dans le club depuis ta première année?" Non pas qu'il voulait l'interroger, mais s'il pouvait la convaincre qu'il n'était pas un mauvais gars, qu'il avait juste envie de passer un peu de temps avec elle, peut-être que V changerait d'avis quand à cette proposition de "sortie".

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 829
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyJeu 15 Avr - 10:19

Qui ne tente rien !V devait-elle rectifier ou non les paroles du jeune homme ? Elle fixa un moment son camarade, soupesant les possibilités pour choisir celle qui serait la plus appropriée. La préfète passait généralement pour quelqu’un de spontané parce qu’elle était très franche et directe, mais en réalité, elle agissait toujours après avoir réfléchi, elle avait juste une capacité d’analyse assez rapide pour faire illusion. C’est pourquoi, au bout de quelques secondes, alors qu’elle s’intéressait de nouveau à son petit déjeuner au lieu de sa tablette, elle répondit à Thomé : « Ce n’est pas parce que je suis occupée, c’est juste que si on sort, ça a des airs de rencards et je ne cherche pas de petit ami ». Ni maintenant, ni jamais. Elle n’était pas intéressée : vu comme ça avait réussi à sa mère (son conjoint l’ayant abandonné avec un nourrisson – Vanellope – pour ensuite disparaître presque entièrement de leur vie, il n’était même pas capable d’écrire correctement le prénom de sa fille quand il lui envoyait, en retard, une carte d’anniversaire), V n’avait aucune envie de s’engager et d’être déçue. Elle était très consciente des raisons de son refus mais ressentait aussi son dégoût pour les affaires de cœur comme sincère. Elle avait déjà bien du mal à comprendre ce qui motivait ses amies à se lancer là-dedans… surtout que la moitié du temps ça ne leur réussissait pas : Victoire se morfondait un an sur deux (nous étions dans une année faste, mais l’année suivante serait une année de pleurs puisque Ted serait absent), Viska était persuadée que monsieur Rustre alias son copain alias Jensen ne s’intéressait qu’à sa plastique, Erin se disputait tous les jours avec son « c’est compliqué »… On ne pouvait pas dire que l’exemple de ses amies donne une envie folle à Vanellope de changer d’avis Thomé peut aller les remercier s’il veut. Les relations de couple étaient synonyme de galère pour la lionne, heureusement qu’il y avait encore des personnes sensées comme Flynn ou Isaac pour penser comme elle !

Heureusement, le Serpentard eut la sagesse de la lancer sur un autre sujet. Si elle ne voulait pas sortir avec lui, elle n’avait rien contre un échange de politesse et de banalités étudiantes : tant que ça ne l’engageait pas, elle voulait bien discuter courage Thomé!. « Exact. » confirma-t-elle sobrement au sujet de son appartenance au club de danse. « Mais non, je n’y suis que depuis ma quatrième année. Au départ, je ne voulais pas m’inscrire dans des clubs parce qu’il y avait déjà plein de choses à gérer, de trucs à découvrir dans Poudlard, des habitudes à prendre… mais après l’invasion de MS en fin de troisième année, j’ai décidé de m’investir plus activement dans l’école. Depuis je suis à Sterne et à la BAM. J’ai essayé le Quidditch aussi, mais je faisais une overdose de Victoire alors j’ai fini par lâcher. » raconta-t-elle avec un sourire poli tout en terminant son café et en s’attaquant plus sérieusement à sa brioche. Concernant le Quidditch, elle avait été dans l’équipe une année entière même qu’ils avaient gagné la coupe, cependant avoir sa camarade de dortoir qui lui hurlait dans les oreilles avait fini par user sa patience. Elle avait gardé l’option vol pour utiliser son balai tout neuf acheté avec l’argent de sa mère (une sacré somme), et elle savait que si Vic’ avait vraiment besoin de renfort, elle pourrait reprendre le chemin du terrain, mais elle ne faisait plus officiellement parti de l’équipe de sa maison. De toute façon, comme elle était préfète, elle ne pouvait pas être partout (surtout qu’elle était aussi support technique et future présidente de Magic Mix!).

« Je crois que Viska m’a parlé de toi... » ajouta-t-elle d’un air pensif. « Tu vas prendre le poste d’Erin dans l’équipe de Serpentard, c’est ça ? » Qu’il ait parlé de la métisse avait pas mal aidé la lionne à faire le lien, même si elle n’avait écouté que d’une oreille la blonde lui parler du jeune serpent.
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptySam 17 Avr - 22:59

Qui ne tente rien!
Vanellope


A l'offre d'une justification
Répond le hurlement de la raison
Vaut-il mieux rentrer à la maison?
Ou affronter la réalité en action
Les paroles n'étaient pas déraisonnables et offraient une lueur d'espoir sans être trop arrogant. Hors, Vanellope, bien sérieuse et déterminée, corrigea sans détour les justifications offertes. Elle ne comptait pas avoir un mal entendu, hors, le jeune russe ne pouvait que croire que c'était lui et non les "petit-amis" qui étaient en cause. Certes, il s'en voulait d'avoir été trop directe. Non pas qu'il comptait abandonner, mais les mots énoncés lui firent mal. Il s'attendait à quoi aussi? Venir comme une fleure la bouche en coeur, vers une personne plus âgée, qui semblait savoir clairement quel avenir elle voulait, alors que lui ne prévoyait même pas le lendemain. "Alors, pourquoi ne pas être ami? Je sais que c'est soudain, mais je jure de ne jamais rien faire ou de dire de déplacer. J'aimerai juste apprendre à te connaître et pouvoir discuter et passer du temps avec toi." Une seconde offre, bien plus raisonnable que la première. Il aurait dû commencer par ça, plutôt que d'aller droit au but sans prendre de gants. Le tact n'était pas son truc, comme beaucoup de choses, mais il travaillait dessus.

Parler du Sterne était plutôt logique. Il en avait entendu parlé, et il avait dit qu'il essayerait, alors autant rassurer la brune, ce n'était pas que pour ses beaux yeux. Même si, la réponse d'un mot unique lui fit un peu arquer un sourcil. C'était sobre, froid, plutôt sans appel. Elle n'allait rien ajouter sur ce point? Pas de question sur les raisons qui avaient poussé Thomé a se frotter à cet art? Il poursuivit donc, comblant astucieusement le vide. La préfète se montra plus bavarde sur la question. Il eut même un petit rire quand au sujet de la capitaine des rougis de l'équipe de Quidditch. Sans la connaître, le vert et argent avait quand même entendu qu'elle avait un tempérament de feu très explosif et particulièrement difficile à supporter pour certain. "L'invasion de MS? Wo, ça n'a pas du être simple à gérer. " Surpris, il n'en avait eu que des échos entre les dents serrées. Peu d'élèves voulaient en parler. Il comprenait bien pourquoi, les choses avaient été plutôt féroce de ce qu'il avait entendu. "J'imagine bien pour Victoire. Elle a l'air d'avoir un caractère bien trempé et plutôt explosif. Ca ne doit pas être évident tous les jours, surtout qu'elle semble très exigeante." Il se retenait bien de dire qu'il l'avait entendu crier dans un couloir sur quelqu'un pour il ne sait plus qu'elle raison. Aucune envie de le savoir non plus, l'amoureux du calme avait vite prit la fuite. Si la demoiselle en question venait à lui hurler dessus, il la ferait taire d'un sortilège de mutisme avant de partir simplement.

Quand la belle lui informa que Viska avait parlé de lui. Un petit espoir brilla dans son coeur, il sourit avec une certaine interrogation en se demandant bien ce que la blonde avait pu dire. La réponse à cette question arriva avec un petit pincement au coeur. "Oui. J'en ai discuté avec Viska, elle connait bien plus de personnes que moi. Comme le Quidditch me fait rêver, elle m'a conseillée d'aller discuter avec les membres de l'équipe. Erin est super, dire qu'elle part déjà en fin d'année est un peu triste." Non pas qu'il était vraiment chagriné du départ, mais il regrettait de ne pas avoir peu la rencontrer plutôt. "Tu avais essayé quel post sous le commandement de Victoire?" C'était bien plus simple pour lui de parler Quidditch que du monde non-magique ou de la musique. Deux points qu'il s'efforcerait bien de ne pas aborder n'importe comment.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 829
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyDim 18 Avr - 12:42

Qui ne tente rien !V n’avait pas voulu être désagréable – croyez bien que si c’était le cas, le ton aurait été très différent -, mais elle préférait ne laisser aucune ouverture plutôt que de laisser croire qu’il y avait une quelconque chance qu’elle change d’avis. Elle ne voulait pas d’un petit ami, Thomé ou quelqu’un d’autre d’ailleurs, le qui était sans importance, c’était le quoi qui la dérangeait. On ne pouvait pas dire que la préfète des lions était bien plus friande de la notion d’amitié, néanmoins, comme elle venait déjà de l’éconduire pour ce qui était d’un rencard, elle se dit qu’elle pouvait bien ménager la susceptibilité du Serpentard. Il n’avait, après tout, rien fait de mal : il ne s’adressait juste pas à la bonne fille pour les intentions qu’il y mettait. « Si tu veux, va pour ami. » Son ton restait cependant assez neutre, ne sachant pas trop sur quel pied danser avec le brun. Il fallait avouer qu’en dépit de son flegme, la préfète avait été légèrement déstabilisée : en commençant sa journée par du codage, elle n’avait pas pensé qu’elle tournerait ainsi, même une fois que Thomé était entré dans son champ de vision.

« Non, ce n’était pas très marrant. Personne ne s’était attendu à ce qu’ils parviennent à envahir Poudlard, ni à ce qu’ils battent aussi facilement nos professeurs. Rien n’est plus tout à fait pareil depuis... » raconta-t-elle, bien consciente (même si elle ne connaissait pas vraiment Thomé) que le jeune homme n’était pas encore à Poudlard à l’époque et que l’effet qu’avait eu cette invasion sur tout le monde était difficilement imaginable. Surtout que les adultes n’en parlaient jamais, quant aux élèves, beaucoup avaient préféré oublier.

Parler de Victoire était un sujet facile et un terrain qui n’avait rien de dangereux : la réputation de la capitaine la précédait, pour ses bons comme pour ses mauvais côtés. « En effet, elle est exigeante, mais le problème c’est surtout qu’on était tout le temps ensemble : on dort dans la même chambre, on est dans la même classe, on est ensemble à Sterne, ainsi qu’à Magic Mix… avec le Quidditch, ça finissait par faire vraiment trop. Surtout que Vic’ n’est pas du genre discrète. » Lorsqu’on était dans une pièce avec elle, on ne pouvait jamais ignorer sa présence, jamais. V sourit à cette mention et prit une nouvelle bouchée de brioche d’un geste distrait.

« C’était une bonne idée d’aller parler à Viska, elle connaît presque tout le monde dans le château. » Sterne et la BAM y aidaient beaucoup même si la blonde était devenue moins sociable depuis son enlèvement. Vanellope était même surprise qu’elle ait accepté de parler à Thomé, sûrement que le fait qu’il soit dans la même maison avait dû aider… et puis Viska aimait beaucoup le Quidditch même si elle n’y jouait plus sans parler des potins, raison de vivre de Viska juste après Jensen. « Tu lui as demandé pour Sterne ? » parce que même si la blonde pouvait facilement aiguiller quelqu’un sur le Quidditch, ce n’était pas autant son domaine d’expertise que le club de danse. « En tout cas, tu as raison, Erin va manquer dans ce château. Globalement, toute la promotion des septième année était assez marquante, sans eux Poudlard va me faire un drôle d’effet. » Victoire allait dépérir sans Ted, cela allait de soi, mais V devait admettre que même si elle n’avait pas plus de liens que ça avec ses aînés en dehors d’Erin, leur présence dans son champ de vision était naturelle et cela ferait drôle de ne plus voir les trois dragueurs de Serpentard sillonner au milieu de leurs admiratrices, ou bien de ne plus apercevoir le groupe d’amis d’Erin, mélange de Poufsouffle et de Serpentard. Oui, ce serait bizarre pour V, bien plus que pour ceux de l’année d’avant qui étaient sûrement trop vieux par rapport à elle pour qu’elle leur prête beaucoup attention.

« J’étais attrapeuse la plupart du temps, mais j’étais plus à l’aise comme poursuiveuse. Gryffondor a toujours eu du mal à avoir un attrapeur titulaire ces dernières années, heureusement, maintenant il y a James qui est toujours volontaire. » raconta-t-elle avant d’ajouter « Donc toi tu veux être poursuiveur… tu as vu ça avec McC… McGowan ? » Elle avait failli appeler Jensen McCrétin par mauvaise habitude, mais elle avait promis à Viska d’être plus gentille avec son petit ami bientôt elle pourra de nouveau s’en donner à cœur joie, heureusement elle s’était reprise juste à temps. Elle ne connaissait pas assez Thomé pour se permettre de faire des critiques ouvertes sur son capitaine même si parfois ça ne l’arrêtait pas.
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 79
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptyMer 5 Mai - 23:16

Qui ne tente rien!
Vanellope
Si Thomé pouvait comprendre le langage des femmes, il se poserait moins de questions. Trop incertain, pour une fois qu'il n'est pas sûr!, le russe se demandait vraiment si elle acceptait par politesse ou juste pour ne pas paraître désagréable? Son ton assez neutre laissait le vert un peu trop perplexe. Il n'osa donc pas aouter quelque chose de plus, de peur de faire une gaffe supplémentaire. Bien que dans l'immédiat, il voulait se rapprocher de la brune, aussi bien amicalement que physiquement. La table entre eux, il regrettait d'avoir été s'asseoir si loin d'elle. Comme si elle n'aurait pas trouvé déplacé qu'il pose une main sur son épaule! Sans gêne qu'il aurait pu être.

Heureusement, changer de sujet offrait un terrain plus praticable. Loin de lui l'idée de sauter la table pour aller s'asseoir à côté d'elle, mais passer en dessous était encore une possibilité. Au moins, il mangea un autre morceau du croissant en écoutant la douce voix de Vanellope. Le sujet, est-ce que Thomé se rendait bien compte qu'il s'agissait d'un truc assez désagréable et plutôt sombre? "C'est facile de battre un prof qu'en il s'y attend pas." Expliqua le russe sans vraiment réfléchir. N'avait-il pas défenestré un enseignant? Il pouvait donc bien parler avec une certaine aisance, même si clairement, c'était un coup très bas qu'avait réalisé le vilain garnement. Il n'en était pas spécialement fière, puisque les évènements qui suivirent coutèrent des vies.

La jolie blonde avait pas mal de sucre cassé sur le dos, le savait-elle? "J'imagine. J'ai vaguement connu quelque chose dans le genre." Vaguement était un bien grand mot. Il y avait ce capitaine d'équipe de Quidditch dans son ancienne école, un certain: Marcov quelque chose. Thomé n'avait pas prit la peine de retenir son prénom puisque tout le monde gueulait son nom dès qu'il avait le cul sur un balai. Soit, ce capitaine arrogant et aussi féroce que devait être un individu à ce post, fut un véritable bourreau. Thomé avait bien essayé de le fuir ses atroces années de cours durant lesquels il se devait de jouer les idiots et faibles, mais après réflexion, c'est ce gars que le russe aurait du défenestré et pas un idiot de professeur. Le Marcov n'y allait jamais de main morte, combien d'os Thomé avait-il eu de cassé? Il ne s'en souvenait pas, heureusement il n'avait gardé aucune cicatrice (vive la magie).

L'autre blonde, de la maison de vert et argent, une beauté bien plus calme, mais plus dangereuse, avait été le centre d'information du cadet des serpents pour quelques minutes. "Elle serait pas accro aux potins?" Glissa le malin avec un petit sourire amusé. Si V confirmait, il n'hésiterait plus pour aller ennuyer Viska et avoir plein de détails croustillants et d'informations importantes. "En fait, je voulais des infos pour l'équipe de Quidditch et prendre la température. Elle m'a renvoyé vers Erin qui était au Sterne. C'est ainsi que j'ai apprit à faire une pirouette et oser me dire que l'année prochaine je pratiquerai bien un peu." Il n'était pas peu fière de lui. Il avait réussi l'acrobatie (basique!!!) après quelques essais et chutes avant de promettre de suivre quelques cours. Le bonus d'apprendre que Vanellope pratiquait, pas qu'un peu avec le Magic Mix, lui donna plus de détermination. Ce qui avait le mérite de chasser l'erreur de ne pas avoir apprit à connaître ses camarades de classes. La preuve étant, il regrettait de ne pas avoir discuté plus longtemps avec Erin ou même Itachi. "C'est normal qu'ils partent. Et puis, ce n'est pas comme si tu ne pouvais pas avoir des contacts avec eux." Essaya de la rassurer sans trop savoir comment le faire. Dans son cas, il ne regrettait pas ses anciens camarades, vraiment pas! Hors, ici, après quelques mois déjà, il se sentait bien dans les murs de Poudlard. Naturellement, il s'interrogeait sur ce qu'il allait ressentir quand des connaissances, voir des amis, partiront de l'école avant lui.

McC-quoi? Thomé sourit avec un petit amusement en l'entendant se corriger rapidement. Qu'allait-elle dire? McCrétin probablement? C'était le plus logique qui venait avec trois lettres. Toutefois, il ne s'avança pas. Une image glissa dans son esprit avec Vanellope sur un balai dans la tenue conforme de Quidditch. Pas de doute, il détourna les yeux un instant un peu gêné, car qu'est-ce que cette image était plaisante à avoir! Même si Thomé adorerait la voir en robe plutôt que dans un uniforme. Ce n'était pourtant pas le moment de divaguer, elle avait posé une question et il resta un instant la tête dans les rêveries. "Heu ouai McGowan. Je n'ai pas encore été le voir. Je compte le faire après les examens, si tout va bien." Cette marge n'était pas pour lui, la grosse tête et les chevilles gonflées, il savait parfaitement qu'il allait avoir ses tests avec de belles notes. Hors, le fait que Jensen ait été très préoccupé par le kidnapping de sa petite amie, devait certainement jouer contre lui. Autant dire que rien ne se passe jamais comme prévu, mais le russe comptait bien en parler avec le capitaine dès que l'opportunité se présenterait.

"J'aurai adoré t'affrontée sur le terrain. Si t'aimes toujours voler, on pourra se faire une petite course si tu veux?" Une invitation a faire un truc assez amusant ensemble. L'idée était bonne, Thomé appliquait enfin les conseilles de Viska!

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 829
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• EmptySam 8 Mai - 12:12

Qui ne tente rien !Vanellope se montrait prudente mais que Thomé se soit installé à une distance respectueuse d’elle la mettait en confiance et lui permettait de parler avec sa franchise habituelle. « C’est exact, je pense que personne ne s’était attendu à voir MS débarquer, surtout de l’intérieur du château » Il y avait eu un passage secret liant Ilvermorny à Poudlard que Viska avait retrouvé après la libération, c’était par là que MS était venu. L’école s’était tenue prête pour une attaque extérieure mais n’avait jamais pensé que l’ennemi viendrait directement dans son enceinte. Finalement, il s’était passé la même chose pour l’enlèvement de Viska, laissant à V un sentiment d’amertume : les gentils (dont elle faisait parti) n’avaient vraiment pas l’air d’apprendre de leurs erreurs.

« Ah oui ? Alors je suppose que ta compassion est sincère. » s’amusa-t-elle au sujet de Victoire tout en faisant un sort à son petit déjeuner. Son sourire s’élargit encore à la mention de la grande passion de son amie Serpentard, à savoir les ragots et autres potins. Ce n’était pas vraiment quelque chose qu’elles avaient en partage – V se fichait pas mal de la vie des autres, surtout quand ceux-ci n’étaient pas de ses amis – mais ça ne dérangeait pas non plus la lionne qui avait pris l’habitude de faire abstraction des bavardages de ses copines quand celles-ci l’ennuyaient. « Elle est totalement accro aux potins, encore plus peut-être qu’elle n’est accro à son mec, ce qui n’est pas peu dire. » Même si elle devait admettre avoir plus de mal à composer avec la passion de Viska pour Jensen qu’avec celle qu’elle cultivait pour la culture people.

« Oh, cool, je ne sais pas si tu sais mais je faisais pas mal de gymnastique avant Poudlard. Si la pirouette t’a plu, attend de faire une couronne ! » Cette dernière figure, qui était en quelque sorte une pirouette qu’on faisait sur la tête, était des plus courantes mais aussi des plus impressionnantes de celles qu’ils faisaient à Sterne. Elle ne doutait pas que si son camarade avait aimé tester la danse classique, la breakdance aurait ses faveurs aussi.

Concernant les septième année qui allaient bientôt quitter l’école, elle soupira : « C’est vrai, mais je crois que c’est aussi de me dire que maintenant je vais vraiment faire parti des vieux de l’école qui me perturbe. Déjà que les petits comptent beaucoup sur moi à cause de mon insigne... » Mais elle supposait que c’était comme tout, elle finirait par s’y habituer avec le temps. Elle espérait seulement que la sixième année serait plus calme que ne l’avait été sa cinquième on peut rien te promettre sur le sujet.

Elle ne répondit rien de particulier au sujet de McGowan, parler du capitaine de Serpentard pouvait se révéler glissant comme l’avait prouvé sa légère brouille sur la question avec Ivalyana. Comme elle détestait mentir, elle préférait encore ne rien dire du tout. Quant à faire une course sur balai, elle hocha la tête dans un signe positif : « J’aime toujours voler, je suis encore les cours du professeur Clarks d’ailleurs, donc on peut se faire une course quand tu veux ». Elle supposait que c’était toujours plus adéquat que d’accepter d’aller boire un verre avec lui. Une course de balais, ça n’engageait à rien pas vrai ?
(c) 2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty
Ξ Sujet: Re: Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•   Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope• Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui ne tente pas le diable... c'était quoi la suite? •Vanellope•
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: