Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-20%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les Baskets Nike Air Max 2090
119.97 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Look at me I’m never coming down [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 632
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyJeu 8 Avr - 19:14


Look at me
I’m never coming down
Erin + Candys
I worked my whole life
Just to get right just to be like
Look at me I’m never coming down
I worked my whole life
Just to get high just to realize
Everything I need is on the
Everything I need is on the ground


« Candys ! Candys ! » Erin rattrapa sa meilleure amie au niveau de la salle d’histoire de la magie, elle y jeta un coup d’œil pour vérifier qu’elle était vide et tira sur le bras de la préfète en chef pour lui faire signe de la suivre. Une fois dans la salle de classe, la métisse posa le sac qu’elle avait sur l’épaule pour en sortir des photos de robes envoyées par son agent, Mme Lee-Hazzard herself : « Ma mère veut que je choisisse comment je m’habille pour le bal du Ministère aujourd’hui pour prévoir un shooting dans ma robe avant. Je ne suis pas encore sortie de l’école qu’elle me rend déjà dingue. Est-ce que tu peux m’aider à faire une pré-sélection ? Sachant qu’il faut que ça plaise à ton jumeau aussi puisqu’il nous a pris l’idée discutable d’aller à ce bal ensemble ! » Comment c’était arrivé ? Bonne question. Les invitations étaient arrivées à peu près en même temps que Bartley sur le tapis, Noé avait dit quelque chose de stupide dont elle ne se souvenait même pas, elle avait rétorqué un truc à peu près tout aussi bête, suite à quoi la situation avait dégénéré – pour changer – et elle lui avait hurlé une phrase du type « si tu n’es pas content tu n’as qu’à m’y accompagner ! »... et bien qu’elle ait arrêté de réfléchir très peu de temps après ces fracas puisqu’ils étaient passé à une toute autre activité, la conclusion de cette énième dispute était que Noé serait son cavalier au bal.

Remarquez, ce n’était pas la première fois. Elle avait été sa cavalière à la traditionnelle soirée de Noël de Poudlard en deux occasions, en toute amitié évidemment, ils étaient encore très jeunes alors maintenant qu’elle y repensait. S’ils arrivaient à se tempérer côté frictions (ce dont elle doutait puisque Bartley serait présent mais un problème à la fois!), ce ne serait peut-être pas si différent d’à cette époque : un bon moment entre amis… pour peu que Noé et elle puissent encore prétendre à ce qualificatif.

Laissant de côté le frère de sa meilleure amie, elle regarda les robes : il y en avait plus ou moins de toutes les coupes et de toutes les couleurs. Erin avait un faible pour les plus originales du lot, surtout celles qui ne donnaient pas l’impression qu’elle portait seulement un mini bout de tissu pour le principe. Ses producteurs et sa mère suivaient assez strictement la règle qui disait qu’une idole devait laisser peu de place à l’imagination quant à sa silhouette. Heureusement qu’elle avait déjà pris quelques habitudes de ce côté-là depuis la création de Magic Mix… Pensée pour Chichi qui l’appelle la danseuse du Crazy Horse ! Elle avait quand même parfois l’impression que les créateurs avaient oublié des morceaux entiers de leurs tenues ! Et là, il s’agissait d’un bal sérieux, au Ministère de la magie, elle devait quand même faire un peu sérieuse, même si sa mère voulait des photos pour son book pro…

« Tu as déjà ta robe toi au fait ? Chiara va venir ? » Pour la seconde question, elle aurait pu le demander à Noé, mais ils avaient un peu de mal à avoir des conversations réellement construites depuis quelques semaines… Erin trouvait la petite Serdaigle assez amusante même si elle n’était pas sûre que ce soit réciproque. De ce qu’elle savait de la benjamine des jumeaux, elle allait sûrement sécher les festivités pour finir son livre en cours (et en commencer un autre). Ponctuellement, la métisse se demandait si elle n’aurait pas dû suivre son exemple : ce bal risquait d’être un remix du bal de l’apocalypse entre Tempérance, Julian, Bartley, Noé et elle… Erin n’avait clairement pas hâte. La seule chose qui la consolait c’est que ce serait une dernière occasion pour tous les septièmes années de se croiser et que ce serait la première fois depuis longtemps qu’elle danserait avec Noé. « Et Derek ? Il est enthousiaste ? Ce sera un peu votre première vraie sortie entre adulte. »

Erin s’adossa au coin d’une table pendant que sa meilleure amie regardait les photos. Tout bien réfléchi, elle passait tellement de temps soit avec Noé soit à le fuir qu’elle voyait rarement Candys en dehors du dortoir ou des cours. Erin trouvait un peu triste de se dire que bientôt elles ne se verraient plus tous les jours… heureusement qu’elle allait vivre avec Tempérance pour la plus grande joie des amateurs de dramas, ça lui éviterait de se sentir trop seule le soir ! Et puis, Louis était déjà dans le vrai monde depuis un an et il lui manquait, elle pourrait probablement le voir plus souvent que cette année ! Bref, il n’y avait pas que des mauvaises choses, même si elle avait pris l’habitude de voir Candys tous les jours depuis presque sept ans et de pouvoir, comme aujourd’hui, lui sauter dessus pour lui parler au besoin.

830
(c) princessecapricieuse


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2117
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyMer 14 Avr - 14:07

Candys & Erin.
Tastes like strawberries on a summer evenin' and it sounds just like a song. I want more berries and that summer feelin'. It's so wonderful and warm. Breathe me in, breathe me out. I don't know if I could ever go without. I'm just thinking out loud. I don't know if I could ever go without watermelon sugar high.
 L’annonce du Bal du Ministère était tombée au début du moins de juin et Candys avait presque oublié cet événement suite au changement de couleurs qui était arrivé la première semaine du mois puis les ASPICs qui avaient suivis. Tout cela donc, avait pris pleinement possession de son esprit jusqu’à ce qu’elle reçoit le courrier de Derek, qui lui demandait si elle viendrait au bal à ses côtés. Bien évidement, son coeur avait fait un triple saut dans sa poitrine quand elle avait lu ces mots, et elle s’était empressée d’en parler à Erin et à Noé. Elle avait préféré éviter le sujet avec Tempérance, ne sachant pas trop comment sa deuxième meilleure amie prendrait la chose, sachant que son propre couple, avec le meilleur ami de Derek n’était pas spécialement au beau fixe, et qu’en plus de cela, Noé était venu mettre son grain de sel là-dedans.

Alors qu’elle était dans les couloirs, sur le chemin de la bibliothèque, la voix familière d’Erin lui arriva aux oreilles et elle la sentit lui prendre le bras et l’emmener dans la salle de cours vide la plus proche sans ménagement avant de la voir de ses propres yeux. Erin étant bien plus grande qu’elle, bien qu’aussi fine, Candys n’avait pu qu’être emportée par sa meilleure amie, à qui elle adressa un sourire alors qu’elle fermait la porte derrière elles. « Qu’est-ce qu’il se passe ? Tout va bien ? » s’enquit-elle directement. Certes, Erin avait l’habitude de lui sauter dessus au détour d’un couloir depuis la première année, mais elle semblait particulièrement paniquée. « J’espère que ce n’est pas à cause de Noé... » Candys n’était pas sotte, et en plus de cela, elle était la jumelle de Noé et la meilleure amie d’Erin, elle savait donc ce qu’il se passait entre eux depuis des années et plus récemment également, mais si son frère avait encore fait n’importe quoi, elle ne voyait plus quoi faire. Heureusement, la métisse éclaira rapidement l’esprit de l’anglo-allemande, et heureusement, si ce n’est le fait qu’ils s’y rendaient ensemble, cela ne concernait pas son frère jumeau pour une fois. Elle laissa un rire s’échapper d’entre ses lèvres en posant à son tour son sac sur une table et se saisit des photos que sa meilleure amie avait sorti. « Tu te rends compte que ce n’est que le début, n’est-ce pas ? Ça va être de pire en pire avec le temps. » Après tout, sa mère était son agent, Erin le cherchait un peu, non ? « Elles sont très jolies ces robes, je les aime bien toutes. Tu as déjà une préférence ? Bon, on est d’accord que celles où tu aurais l’air à moitié nue, c’est hors de question, pas vrai ? » Parce que bon, Candys n’était peut-être pas prude, mais elle était cependant réservée, et ne mettait ce genre de tenues que quand elle était seule avec Derek, et encore.

« Non et non. Enfin, je ne crois pas pour Chiara. Tu connais ma sœur, je dois déjà la traîner de force aux repas de famille et ce fut un vrai calvaire pour le bal de Noël, elle est bien trop heureuse de pouvoir éviter celui-ci. » Candys aimait sa petite sœur d’un amour inconditionnel, elle était sa petite sœur chérie et elle ferait tout pour elle, mais il fallait bien avouer que Chiara avait un sale caractère qu’il fallait savoir se farcir. Heureusement que l’amour fraternel ne connaissait presque pas de limites… Des fois, elle devait bien avouer que Noé l’avait mise hors d’elle, et que Chiara n’était pas si innocente que cela non plus. Vraiment, sa fratrie avait une chance immense de l’avoir, s’en rendaient-ils seulement compte ?! « Oh, Derek est surexcité, tu penses. C’est sa première vraie soirée en tant qu’employé du Ministère… C’est ce qui me bloque aussi, je n’ai vraiment pas envie qu’il soit déçu… » Comme toujours, Candys se souciait plus des autres que d’elle-même. Mais elle avait vraiment envie d’aveugler Derek avec une robe magnifique, sauf qu’elle ne savait pas du tout quoi mettre. Sa mère était déjà dans les starting blocks, certes, mais Candys elle, pour une raison obscure, n’arrivait pas à mettre ses idées en place. « Après, peu importe ce que je choisirais, mon père fera quand même un arrêt cardiaque en me voyant sortir de ma chambre. » Elle pouffa, imaginant la réaction de son père. Elle savait que cette soirée allait marqué le début et la fin de beaucoup de choses. Les jumeaux étaient officiellement de vrais adultes. Ils avaient, certes, eut dix-sept ans l’an passé et en avait désormais dix-huit, tant qu’ils étaient à l’école, Christian et Ashaiah avaient encore eu un peu de répit… Heureusement qu’ils restaient au Manoir tous les deux, au final !
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 632
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyJeu 15 Avr - 9:01



« Noé ? Non. Il est avec ses potes je crois, donc je n’ai pas encore eu envie de l’étrangler aujourd’hui… mais la journée n’est pas terminée. » Erin ponctua cette déclaration d’un haussement d’épaules désinvolte : depuis mars dernier, sa relation avec le frère jumeau de sa meilleure amie avait évolué et chaque jour était rythmé par des disputes suivies d'embrassades enfiévrées. Si la métisse avait été très perturbée au départ, désormais elle en avait presque pris l’habitude. Elle savait qu’ils ne pourraient pas rester dans cette communication faussée pour toujours – parfois ils arrivaient à parler sans s’énerver, mais ce n’était plus la norme et cela prouvait à Erin que la tension était la cause de toutes ces incompréhensions - ; néanmoins, comme l’attitude de Noé en général et la concernant en particulier restait un mystère sans fond, elle n’était pas pressée. La jeune femme craignait sincèrement que son amant lui dise qu’elle n’était qu’un second choix, une simple remplaçante parce que Tempérance était prise, alors elle faisait l’autruche. Ce qu’elle ignorait ne pouvait pas lui faire de peine, n’est-ce pas ?

« Oui, oui, je sais bien… mais je n’ai pas eu le choix, c’était la condition de mes parents pour me laisser vivre sans eux et entrer dans le showbiz. Au moins, on ne peut pas dire que ma mère ne prend pas son rôle d’agent à cœur... » Elle soupira à cette idée tout en étalant les photos sur la table pour que sa meilleure amie lui donne son opinion éclairée. « J’aime bien celles avec des coupes asymétriques. » répondit-elle dans un premier temps avant d’ajouter. « Et effectivement, je pense éliminer toutes les mini robes. C’est quand même le futur lieu de travail de Noé, sa cavalière ne doit pas faire trop dévergondée... » Elle sourit, amusée et reprit : « Même si je le suis peut-être un peu devenue, dévergondée, mais ils ne sont pas obligés de le savoir au Ministère ! ». Elle rit sans aigreur : si les disputes avec Noé étaient pénibles et qu’elle n’était pas à proprement parler sereine quant à leur avenir commun, elle n’avait aucun regret d’avoir saisi sa chance au vol. Elle aimait le jumeau de son amie et ne s’en était jamais cachée – même si Noé continuait à s’énerver au sujet de Bartley, un peu tout seul d’ailleurs -.

Passant sans insister sur l’absence prévisible de Chiara, Erin fronça les sourcils au sujet de la robe de Candys. « Pourquoi est-ce que Derek serait déçu ? Tu seras magnifique quoi que tu portes ! Il ne peut qu’être fier d’aller à ce bal avec toi enfin ! » Il y avait comme un truc qui lui échappait dans le raisonnement de sa meilleure amie. Cela dit, Candys avait souvent eu des inquiétudes vis à vis de son couple – ce qu’Erin ne comprenait pas toujours car ils avaient l’air de filer le parfait amour, distance mise à part -. Quant au père de la demoiselle, le célèbre écrivain, Erin sourit : « Tu crois ? Pourtant ce n’est pas ton premier bal. » Et je vous assure que Christian a le cœur moins sensible que ce que vous imaginez, il a élevé Opaline tout de même!

« Si jamais tu vois une robe dans la sélection qui te tente, je peux demander à ma mère de la faire mettre à tes mensurations. » Erin prit la photo d’une robe bleue et la reposa sur la table après l'avoir examinée. « Je pensais mettre du bleu au départ, mais j’ai écarté l’idée, Bartley est tellement pénible qu’il y verrait une invitation ou quelque chose du genre. Je ne peux pas mettre de rouge non plus à cause du bal de sixième année. Ça élimine déjà quelques tenues. » Elle fit glisser les robes éliminées pour elle sur le côté : entre les trop dévêtues et celles qui n’étaient pas d’une couleur acceptable, ça en faisait déjà quelques unes de moins ce qui devrait l’aider à prendre sa décision finale.
(c) princessecapricieuse


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2117
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyVen 16 Avr - 18:47

 « Si tu pouvais éviter de le tuer, ça m’arrangerait, tu sais ? » Candys ne comprenait pas ce qu’il se passait à Serpentard pour que les élèves se crient autant dessus. Entre Jensen et Viska, qui avaient, entre temps, remplacé les cris par des baisers enfiévrés; Katarzyna et Karen qui se hurlaient dessus dès qu’elles le pouvaient pour une simple histoire de thé; Derek et elle qui n’étaient pas non plus exemple; Lucrecia et Thiago qui semblaient jongler entre deux humeurs dès qu’ils étaient dans les bras l’un de l’autre ou Erin et Noé, visiblement il y avait un sacré problème... Cela dit, elle devait bien admettre que le comportement de son frère n’était pas des plus exemplaires, encore que, les deux étaient assez grands pour savoir ce qu’ils voulaient, et la blonde se gardait bien de s’en mêler plus qu’elle ne l’avait déjà fait.

« C’est sûrement mieux que ce soit elle plutôt qu’un parfait étranger qui n’en veut qu’à, au hasard, ton corps ou ta fortune. » Car elle savait bien que les parents d’Erin l’aimait sincèrement, et le reste de sa famille aussi. Alors que plusieurs robes furent rapidement évincées, trop courtes, trop transparents, trop dénudées ou encore pas assez classes, Candys laissait son regard passer sur les dernières restantes, tout en écoutant sa meilleure amie. « Tu n’allais pas rester une petite fille de dix ans toute vie, si ? A moins que la musique ne soit qu’une passade et que tu souhaites de faire bonne sœur après ? » Elle esquissa un petit sourire taquin, se moquant ouvertement, mais avec amour, de la métisse. On ne pouvait pas dire qu’elles étaient pareilles, mais elles se ressemblaient beaucoup, quand bien même Candys avait un style bien plus BCBG que sa camarade. Si son propre uniforme avait subit quelques altérations au fil des ans, ce n’était pas au point de celui d’Erin. Mais elle était en même temps beaucoup plus petite, donc finir en maillot de bain plutôt qu’en jupette, ça craignait un peu.

Les joues de la préfète en chef rosirent au compliment de son amie, et elle lui adressa un nouveau sourire, un peu plus timide. « Je sais, et je suis sûre qu’il sera ravi, mais, je ne sais pas. J’ai peur je pense... C’est... » C’était compliqué. Ce n’était pas la première fois que sa relation avec l’ancien capitaine des verts et argents, pour des raisons diverses et variées. Là, l’idée de devenir tous les deux adultes et d’évoluer dans un monde qu’elle ne connaissait pas encore, avec toutes les perspectives d’avenir qui s’offraient à elle, à lui et à eux deux, ça ne loupait pas. « Ma mère était enceinte de Noé et moi juste après la sortie de Poudlard, je... Je ne me vois pas du tout comme ça, c’est pas possible. Attention, le souci ce n’est pas Derek c’est juste que... Et si on était plus fait pour être ensemble en dehors de l’école ? » Si tout allait bien pour le moment, elle ne pouvait cependant être sûre de rien. Tempérance et Julian avaient eux aussi filé le parfait amour avant que l’un ne disparaisse on-ne-savait-où et que l’autre se fasse sauvagement embrasser par un Noé un peu trop éméché. « Je ne sais pas pourquoi je suis toujours aussi angoissée quand ça le concerne. » Et non, ce n’était pas son premier bal certes, mais ce serait le premier en tant qu’adulte, entre elle et son père, peut-être était-elle celle qui aurait le plus de mal dans tout cela. Et dire qu’elle entrerait dans une entreprise d’événementiel !

« Oh, ma mère gère, ne t’en fais pas pour ça. » Jamais Ashaiah ne la laisserait sortir sans avoir trouvé la plus belle robe pour sa fille. De fait, c’était de sa mère que Candys tenait son amour de la mode et des vêtements, et c’était avec elle qu’elle remplissait l’armoire de la petite dernière, qui, même si elle râlait pas mal, mettait les vêtements choisis par sa mère et sa soeur. Elle jeta un coup d’oeil à la robe bleue et son nez se retroussa instantanément. « Non, il y a sûrement mieux que ça. » Elle prit la photo d’une robe noire à sequins avec de la dentelle blanche et secoua la tête. « Ça, c’est joli, mais ça fait trop boite de nuit… » Elle prit la photo d’une robe noire qu’elle appréciait, la tendant à Erin, en hochant positivement la tête. « Le noir j’aime beaucoup, c’est tout de suite classe, mais tu as peut-être envie d’autre chose ? Noé mettra un costume qui s’harmonisera avec ta robe, je suppose, mais pour les hommes, c’est toujours plus simple. » A moins qu’il décide d’un seul coup de mettre un tailleur rouge non j’ai pas de problème avec les tailleurs rouges, je ne vois pas ce que vous voulez dire cela devrait être assez simple à accorder. « Qu’est-ce que vous allez faire, après l’école ? Je veux dire… Vous allez sortir ensemble ou pas ? » Autant mettre les deux pieds dans le plat à un moment, parce qu’ils avaient beau coucher ensemble, Candys ne voyait pas trop d’avancement dans toute cette histoire, puisqu’ils s’engueulaient toutes les trois secondes.
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 632
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptySam 17 Avr - 9:13



« Je te promets d’essayer. » répondit-elle en souriant : en réalité, jusqu’ici, elle avait beaucoup crié après Noé mais ils n’avaient jamais été violents l’un envers l’autre. Quand la tension montait, ils finissaient simplement par s’embrasser, ce qui avait au moins le mérite d’être pacifique en plus d’être très agréable, elle maintient.

« Oui, c’est sûr. » Surtout qu’Erin avait bien conscience de ne pas forcément être taillée pour lutter seule contre les requins. Elle avait toujours été douce sous sa carapace de froideur et (beaucoup) trop sensible à la critique. Quand cela venait de sa mère, forcément, elle le prenait avec plus de légèreté. « Moi, bonne sœur ? Certainement pas ! » s’amusa-t-elle en songeant à son niveau de vertu qui était en nette baisse depuis quelques temps. Sans même parler de ses mini-jupes que Noé trouve beaucoup trop courtes, à raison, même si elle ne pensait pas que les vêtements aient grand-chose à voir là-dedans : on pouvait parfaitement avoir un comportement de none et s'habiller court vêtu, les deux n'avaient pas aucun rapport !

Sa meilleure amie paraissant pleine d’incertitudes vis à vis de Derek, Erin tâcha de la rassurer car, au moins concernant la tenue, il n’y avait aucun souci à se faire. Candys était belle, elle ferait forcément sensation. « Je ne comprends pas le rapport avec tes parents… c’est parce que eux étaient dans une relation beaucoup plus sérieuse en sortant de Poudlard ? » Tempérance aussi avait invoqué sa mère dans une précédente conversation, il fallait croire que se comparer à ses parents était un passage obligé. Pour une fois, elle était la mieux lotie du lot : les siens avaient vécu une romance on ne peut plus classique. La vie sentimentale d’Erin à presque 18 ans était bien plus complexe que celle du couple Lee-Hazzard au même âge ! « Je vais te dire la même chose qu’à Temp’ : à partir du moment où tu n’as pas prévu de vivre avec Derek en juillet, tu as bien le temps de voir venir. Vous n’allez pas tout d’un coup passer de très peu de temps à du H24, et c’est très bien comme ça, parce que c’est ce qui serait dangereux pour vous à mon avis. » Elle posa la main sur celle de Candys pour la rassurer : « C’est l’amour, ça, ma chérie. Mais tu seras fabuleuse, n’en doute pas. » Et à défaut d’avoir vécu des relations de couple exemplaire, elle en connaissait un rayon question inquiétudes amoureuses… Ce n’était pas étonnant que Candys en éprouve aussi, c’était le symbole de sa sincérité.

Concernant les robes, Candys l’aida à faire une sélection et lui proposa une noire. « Hum… je ne sais pas trop… le noir fait plutôt sexy mais je recherche plutôt un effet wahou tu vois ? Parce que c’est peut-être la première et dernière fois que j’aurais cette occasion avec Noé. » Son regard passa sur les photos restantes et accrocha les robes plus pastel : « Peut-être une couleur pâle ? » proposa-t-elle en prenant les photos concernées pour les examiner.

La question de Candys prit Erin de court, mais la métisse n’avait pas pour habitude de faire dans la dissimulation avec sa meilleure amie, même quand le sujet était celui, délicat, de Noé. « Je ne peux pas te dire… c’est plutôt à Noé que tu devrais poser la question. De mon côté, mes sentiments sont clairs je pense… » Ou, en tout cas, ils l’étaient pour Candys. Plus le temps passait et moins Erin était certaine que ce soit aussi clair pour Noé… demeurait qu’en discuter lui paraissait bien trop dangereux : elle avait déjà eu le cœur brisé une fois par le blond et ne tenait pas plus que ça à revivre cette sensation.

Soupirant, la jeune fille croisa les bras sous sa poitrine avant d’ajouter : « Mais même si je nierais avoir jamais dit ça une fois sortie d’ici, tu ne penses pas qu’on est ridicules ? On va aller à ce foutu bal ensemble, tout Poudlard nous a vu nous embrasser après le dernier match, et même notre vie sexuelle est un secret de polichinelle… On ne ferait probablement rien de plus si on se décidait à admettre qu’on sort déjà ensemble. Par contre on se disputerait peut-être moins. » Elle afficha une petite moue dubitative : elle ne pouvait pas parler pour Noé, mais la concernant, si elle sortait pour de bon avec Noé, sa jalousie avec Tempérance en serait forcément atténuée. Au demeurant, elle ne mentait pas à Candys, elle restait persuadée qu’elle était déjà dans une relation de couple qui n’en portait pas le nom avec Noé. Après tout, elle avait été avec Ted, puis avec Bartley, et elle avait été beaucoup moins intimes avec eux qu’elle ne l’était avec lui, et elle ne pensait pas qu’à l’aspect physique. Malgré leurs disputes, elle continuait à se sentir proche du jeune homme sur tous les plans… ce n’était pas pour rien qu’elle était de nouveau accro. « Enfin bon, tout ça reste hypothétique… parce qu’il y a ce qui s’est passé avec Tempérance. » Noé ne se mettrait jamais avec elle s’il aimait encore la Poufsouffle… elle est têtue, je sais
(c) princessecapricieuse


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2117
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyLun 19 Avr - 11:36

 La vipère esquissa un petit sourire à la réponse de sa meilleure amie, ravie de voir qu’elle tenterait d’éviter le pire. Bien entendu, si Noé n’y mettait pas du sien aussi, elle ne risquait pas d’y arriver bien longtemps, mais soit. Au moins, elle n’était pas complètement fermée à l’idée de l’épargner, c’était déjà ça ! Elle pouffa à l’affirmation d’Erin, qui ne deviendrait jamais bonne soeur. Candys n’en doutait pas, et en même temps, tant qu’elle faisait attention à elle, elle pouvait bien faire ce qu’elle voulait.

Elle secoua vivement la tête à la question d’Erin, avant de reprendre la parole. « Pas du tout, au contraire. Nos parents n’étaient pas ensemble depuis longtemps quand ma mère est tombée enceinte. » Ce qui lui faisait d’autant plus peur, car si sa mère était tombée enceinte si jeune et que la génétique jouait, Candys pouvait tout à fait tomber enceinte tout aussi jeune et facilement. Peut-être était-ce pour cela qu’inconsciemment, elle était ravie de ne pas avoir à emménager avec Derek à la sortie de l’école. Il prendrait une colocation avec Julian, elle resterait au Manoir Montgomery avec Noé, techniquement, ils avaient donc moins de chance de commencer une famille par erreur. Non pas qu’ils soient eux-mêmes des erreurs, même si, en effet, ils étaient arrivés un peu par surprise dans la vie de leurs parents, ils avaient quand même été désirés et attendus. « Pfff, c’est nul, j’ai l’impression d’être constamment angoissée alors que Derek semble aller parfaitement bien, lui ! » La preuve en était, la dernière fois qu’ils s’étaient vu à Pré-Au-Lard, il avait fait monter la température en un baiser et avait eu bien du mal à se détacher de Candys. Attention, elle était ravie de l’effet qu’elle lui faisait, mais elle avait quand même peur de ce que le monde magique adulte allait apporter à son couple. « Franchement, a part des gâteaux, je ne sais pas cuisiner, et crois-moi, Derek n’est pas plus doué. Dommage que je ne puisse pas venir avec Tempérance et toi, on aurait sûrement pu faire de belles soirées pyjamas ! » Pas que c’était fondamentalement impossible, mais si elle restait au Manoir, elle pouvait toujours aller se glisser dans le lit de son frère si elle commençait à bien trop paniquer, chose qui était clairement impossible si elle partageait un appartement avec Erin et Tempérance.

« C’est un bal, pas une soirée de promo pour ton single... Mais je vois ce que tu veux dire. » Elle fronça les sourcils quant à la mention de la seule et unique fois où cela arriverait, peut-être, avec Noé. Si son frère ne se décidait pas à dire à la métisse ce qu’il ressentait, ils n’allaient jamais réussir à se sortir de toute cette histoire. Et quand bien même les mots lui brûlaient la langue, ce n’était pas à elle de tout balancer à Erin, même si elle en mourrait d’envie. A un moment, il fallait bien crever l’abcès, non ? « Bartley sera là, tu as dit ? Il ne répond plus à mes lettres... » Non pas qu’elles étaient nombreuses, mais Candys avait pris l’habitude de lui écrire depuis qu’il était sorti de Poudlard, et ces derniers temps, ses lettres restaient sans réponses, alors qu’elle évitait sciemment les sujets qui fâchaient : Erin et Noé. Elle posa son regard sur les photos des robes qu’Erin tenait entre ses mains, jugeant chacune d’entre elle. Choisir une robe était vraiment compliqué, surtout s’il fallait prendre en compte tout un tas de détails extérieurs à ladite robe.

Quant à sa question, elle savait bien que la réponse ne lui plairait pas spécialement. Elle ne savait pas trop ce qui retenait son frère, car ce n’était pas comme s’il ne se passait strictement rien entre sa meilleure amie et son jumeau, contrairement à l’an passé. « Oui, je sais, mais… Je ne sais pas trop ce qui le bloque, je veux dire… Tu as été claire, tu n’es plus avec Bartley, quand bien même il est persuadé qu’il peut te récupérer… » Elle fronça les sourcils à ses propres mots, avant de reprendre, une pointe de colère dans la voix : « Je ne comprends même pas comment Bartley peut agir comme ça, non mais vraiment ! Tu n’es pas une poupée ! » Elle était, certes, belle comme un coeur et avait en effet un profil proche de la poupée barbie, mais quand même ! « Tu en veux plus à Noé ou à Tempérance ? Vous allez habiter ensemble, ce serait dommage que tout se brise pour un garçon… Et même si c’est mon frère, crois-moi, je ne comprends absolument pas son comportement non plus ! » Et pourtant, elle se targuait généralement de connaître Noé sur le bout des doigts. La preuve qu’elle se flouait peut-être un peu, en tout cas, depuis quelques mois. Ils avaient bien entendu parlé de tout cela, mais Candys ne comprenait quand même pas pourquoi rien n’avançait. Elle prit l’une des photos des mains de la métisse, la rapprochant de ses yeux émeraudes, qu’elle posa ensuite sur la jeune femme. « Celle-ci pourrait être sympa. Il y a pas mal de froufrous, mais bon, elles sont toutes un peu pareilles. » Elle esquissa un sourire, avant de regarder à nouveau les autres robes. Finalement, laisser la tâche de sélection première à sa mère n’était pas une si mauvaise idée.
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 632
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyMar 20 Avr - 11:30



Erin fronça les sourcils, comprenant de moins en moins ce qui souciait sa meilleure amie : si son couple était plus sérieux que celui de ses parents au même âge, quel était le problème ? Elle avait ressenti la même confusion lorsque Tempérance lui avait parlé de sa mère. Il fallait croire qu’Erin avait du mal à se faire à l’idée qu’on puisse se comparer à ses parents – dans son cas, il paraissait très clair que ses parents s’en sortaient mieux qu’elle au même âge de toute façon, mieux valait donc ne pas s’appesantir là-dessus -. « Mais alors quoi ? Tu as peur de… tomber enceinte ? » hasarda-t-elle sans trop savoir quoi penser de cette idée. Erin n’était pas stupide au point de ne pas savoir que ça pouvait arriver, mais elle ne doutait pas que sa meilleure amie prenait toutes les précautions nécessaires – ce qui était aussi leur cas à Noé et elle, ce n’était pas parce que le couple de parents des jumeaux était adorable qu’il fallait les imiter hein -. « Je te dirais bien que c’est un comportement typiquement masculin mais en réalité je crois que ça tient plutôt au caractère de Derek. Il n’a pas l’air de se soucier de grand-chose, ce qui ne veut pas dire que ce n’est pas le cas, c’est juste un genre qu’il se donne, non ? » Erin n’en savait trop rien, même si elle n’éprouvait pas d’animosité envers le petit ami de Candys, elle n’était pas sa plus grande fan non plus. Notons cependant qu’en fait Erin avait un cercle de proches et que sortie de ce dit cercle, elle se montrait naturellement distante et méfiante. Néanmoins, tant que Candys était heureuse, elle n’avait rien à redire à la présence de l’américain dans les parages et elle le côtoierait sans difficulté hors de Poudlard si l’occasion se présentait.

« Rien ne t’empêche de venir faire des soirées pyjama au loft de temps en temps. Tu verras, il est génial ! » En même temps, il avait été choisi par ses parents, et le couple Lee-Hazzard ne faisait jamais dans le médiocre, même si les goûts de sa mère pour tout ce qui avait trait à la famille royale britannique étaient discutables selon Erin. Quoi qu’il en soit, Candys serait toujours la bienvenue à la colocation d’Erin et Tempérance, surtout que Temp’ serait potentiellement absente de temps en temps vu qu’elle envisageait de travailler à Poudlard et aurait donc des « gardes ».

Erin ne comprit pas la mention de son single mais ne s’y attarda pas dans la mesure où Candys disait avoir quand même saisi son objectif. De toute façon, la métisse précisa quasiment aussitôt : « Disons que l’effet wahou, si je suis assez belle, pourrait peut-être enfin provoquer une révélation chez ton frère ? Non pas que je me fasse beaucoup d’espoir, quatre ans d’amour à sens unique m’ont appris à être raisonnable dans ce domaine, mais la dernière fois que j’ai été à un bal avec Noé j’étais carrément transparente pour lui… là, si je m’en tire bien, ça devrait quand même lui faire de l’effet, non ? » Chacune ses angoisses, si celles de Candys concernaient l’avenir de son couple, celles d’Erin concernaient la non-existence officielle de son couple avec Noé. Sans compter la présence dérangeante de Bartley qui paraissait persuadé que le blond allait finir par la jeter en même temps elle est pas si loin de le penser aussi et qu’il pourrait en profiter pour la récupérer. « Oui, il sera présent, avec Cole, Louis et Ringo. Mais ça m’étonne qu’il ne t’écrive plus… il a peut-être peur que tu n’approuves pas ses assauts. » raisonna-t-elle, d’autant que Candys était doublement concernée, à la fois par Erin mais aussi par son lien gémellaire avec Noé. Bartley n’arriverait pas à lui faire dire du mal de son frère, or il pouvait se montrer vraiment désagréable ces derniers temps.

Quant à ce qui bloquait Noé, Erin n’en savait rien. Spontanément, elle aurait dit qu’il n’y avait pas de raison puisqu’elle était tout à lui (elle l’avait toujours été en un sens), seulement les faits prouvaient que c’était plus compliqué que ça. « Bartley n’est qu’une partie de l’équation. Il y a autre chose, mais je ne sais pas quoi... » Peut-être ses sentiments pour Tempérance ? Cela dit, si elle était parfaitement honnête, elle n’avait pas l’impression qu’il pense à sa meilleure amie quand elle était avec lui. Le désir qu’il éprouvait pour elle n’était probablement pas suffisant… même si cela peinait Erin de le penser. « Et en fait, Bartley pense qu’il pourra me récupérer une fois que Noé se sera lassé. C’est pour ça qu’il s’accroche. Seulement ce n’est pas du tout dans mes intentions de me remettre avec lui, quelque soit le devenir de ma relation avec Noé. » Non seulement ça ne lui paraissait pas très honnête – si elle n’avait pas envie d’être le second choix de Noé, elle ne voulait pas offrir cette place dans son cœur à elle à quiconque -, mais en plus il y aurait toujours de la rancœur, parfaitement compréhensible, et elle ne saurait pas la dépasser, elle le savait. Bartley avait été l’objet de trop de tensions. Erin voulait simplement qu’ils redeviennent amis, c’est tout.

« Je ne leur en veux ni à l’un, ni à l’autre. Techniquement, j’en ai voulu à Noé, beaucoup, au départ, cependant… c’était il y a des semaines… maintenant… c’est juste de la jalousie. J’aurais… j’aurais souhaité qu’il m’embrasse moi en premier, pas Tempérance. Surtout pas Tempérance. Et en même temps, je sais que s’il ne l’avait pas fait, on aurait continué à avoir envie de quelque chose mais qu’on aurait jamais osé passer à l’acte. » Et elle ne regrettait pas d’avoir franchi cette ligne invisible entre Noé et elle. L’inconnu lui faisait peur, elle se sentait très bête souvent, mais au moins elle agissait. Pour avoir été plongée dans une apathie dépressive plusieurs fois dans sa vie, elle savait que l’inaction était la pire des choses, tant qu’elle pouvait continuer à avancer, même dans une direction inconnue, il restait de l’espoir que tout s’arrange.

Prenant une photo de robe que lui désignait Candys, elle l’observa quelques secondes. « C’est vrai, heureusement, j’ai toujours adoré ce qui est mignon… » Et comme elle l’avait dit, elle cherchait un autre effet que sexy, elle voulait juste être elle, mais dans sa meilleure version. « Court devant et long derrière, au moins ça apporte un côté plus moderne. » Sa mère semblait penser qu’il fallait absolument qu’elle montre ses jambes car elle avait peu de poitrine, donc il n’y avait aucune robe longue dans sa sélection. C’est pour cette raison qu’Erin avait tout de suite préféré les robes asymétriques qui faisait quand même plus bal que d’autres qui, comme l’avait soulevé Candys, avait plus l’air faites pour aller en boîte.
(c) princessecapricieuse


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2117
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyMar 27 Avr - 19:01

Candys posa ses yeux vert émeraudes sur sa meilleure amie, hochant vigoureusement et négativement la tête. « Oh non non, par Salazar, non, on fait attention. Enfin, je n’aimerais pas l’être en sortant à peine de l’école, c’est sûr. Mais je ne sais pas, je crois que j’ai juste peur de ne pas... Pouvoir vivre ma vie ? Je ne sais pas ce que Derek attend, je ne sais même pas ce que j’attends. » Elle savait simplement qu’elle n’avait pas envie de suivre la trace de ses parents, quand bien même ils semblaient tout à fait heureux désormais. Elle poussa un léger soupir, regardant à nouveau les photos qui s’étalaient devant elle. « Il doit sûrement être à milles lieux de penser à ça, je ne sais pas pourquoi ça m’angoisse, c’est stupide. » S’ils n’habitaient pas ensemble parce que ce goujat de Derek préférait habiter avec son meilleur ami plutôt qu’avec sa copine, c’était louche tout ça ils ne risquaient sans doute pas de fonder une famille. Ce qui allait, actuellement, parfaitement à Candys. Elle n’avait pas peur de tomber enceinte, elle n’en n’avait juste pas envie. Pas maintenant en tout cas. Elle voulait des enfants, bien sûr, mais plus tard, quand elle aurait pris en maturité et surtout Derek, qu’elle aurait un emploi stable, et qu’elle habiterait avec son copain. Ce qui n’était donc pas demain la veille, merci pour elle. « Oui, quand on a eu la discussion sur nos sentiments, au final, il s’en souciait aussi mais comme moi, n’osait pas en parler… » Alors que le brun, contrairement à sa petite amie, avait déjà eu une copine avant Candys ! Ou en tout cas, il avait déjà embrassé une fille et Candys avait décrété qu’il était sorti avec, parce qu’elle était bien trop coincée elle-même pour penser autre chose.

« J’y compte bien ! Je ramènerai des gâteaux de la pâtisserie ! » Et bien quoi ? Il fallait bien penser à la nourriture lors de ces soirées là, non ? En plus de cela, comme sa mère en ramenait régulièrement, il y avait de quoi faire ! Si Candys n’avait pas jugé nécessaire de déménagé après la fin de sa scolarité, quand bien même l’argent chez les Montgomery n’était pas un problème, c’était surtout parce qu’ils vivaient déjà dans la banlieue de Londres et qu’elle pourrait aisément transplaner lorsqu’elle en aurait besoin, que ce soit pour le travail, qu’elle commencerait d’ici quelques semaines seulement, ou pour passer du temps avec ses amis dans la capitale du pays. Donc tant qu’elle ne se sentait pas complètement prête, ou que la nécessité ne se faisait pas sentir… Elle était très bien au Manoir.

La vipère haussa ensuite les épaules, ne sachant pas trop quoi répondre aux paroles de sa meilleure amie. Elle ne pouvait pas vendre le secret de son frère et les sentiments qu’il avait pour la métisse, quand bien même sa langue en brûlait d’envie. Parfois, elle se disait que si elle balançait tout à Erin, peut-être que cela débloquerait la situation. Puis elle se disait que Noé lui en voudrait jusqu’à la fin de ses jours et qu’elle ne pouvait pas vivre sans lui à ses côtés. « Ce n’est pas comme si tu ne lui faisait aucun effet… Je pense que le contraire est quand même prouvé depuis que vous couchez ensemble. » Parce que bon, si elle ne faisait pas du tout d’effet à son frère, nul doute qu’ils auraient bien de mal à faire ce qu’ils faisaient derrière les portes fermées ! « Mais en même temps, qui irait dans son sens ?! Tu as été claire, ce n’est pas parce que ça ne lui plait pas qu’il doit agir comme ça ! Je ne le pensais vraiment pas comme ça, pour un Serdaigle, il manque sacrément de jugeote. » Et pourtant, Candys aimait sincèrement Bartley de base, même depuis qu’elle sortait avec Derek. Toute cette histoire l’énervait passablement, car plus elle tentait d’en parler à Noé, plus il semblait se refermer sur lui-même. Elle ne digérait toujours pas le ton sec qu’il avait fini par employé après sa soirée de débauche, quand il avait fini à moitié nu dans le parc, puis gelé à embrasser Tempérance devant la salle commune des jaunes et noirs ! Elle avait envie de le secouer comme un prunier mais -elle faisait un mètre soixante trois et lui trente centimètres de plus- plus elle semblait le faire, moins cela semblait marcher. Quant à Bartley, son comportement le faisait vraiment mériter des claques. « C’est n’importe quoi. Tu n’es pas un objet. » Elle pouvait comprendre l’idée derrière tout cela, mais quand même. Limiter Erin à une seule relation était peut-être un peu absurde et excessif, non ?

Elle comprenait plus ou moins ce qu’Erin ressentait envers son frère et leur autre meilleure amie. Toute cette histoire était bien compliquée et la préfète-en-chef devait bien l’admettre, elle n’aurait voulu être à leur place sous aucun prétexte. « Dire que tu me disais ne plus l’aimer... Rappelle moi de ne plus jamais croire un mot de ce que tu dis ! » Elle avait déjà eu certains doutes concernant Ted a l’époque, mais avait préféré ne rien dire, car cela aurait sans doute mis Erin dans l’embarras plus qu’autre chose. Cela dit, elle devait bien admettre que si la métisse ne se sentait pas capable de lui confier une telle chose, elle n’était pas sure d’être une bonne meilleure amie.

Elle esquissa un petit sourire par rapport aux tenues, en enlevant encore quelques unes. « Tu vas rattraper Noé en plus si tu mets des talons... et moi, j’arriverais à peine à son menton ! Ce n’est pas juste qu’il ait pris toute la grandeur. Mes parents sont grands tous les deux ! » Elle boudait à moitié, en partie parce qu’elle n’y pouvait absolument rien -et Noé non plus, elle le savait bien et en partie parce que de toute façon Derek ne faisait pas un mètre quatre vingt-dix et des poussières, donc qu’elle soit petite n’était pas si grave. Et puis, tout ce qui était petit était mignon, non ?
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 632
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] EmptyJeu 29 Avr - 11:44



Erin allait protester que sa meilleure amie n’avait aucune raison de penser qu’elle n’allait pas pouvoir vivre sa vie mais après réflexion, elle se dit que ce n’était pas une peur si malvenue que ça… après tout, Candys se vouait beaucoup à son entourage, et particulièrement à son petit ami, à Noé et à sa jeune sœur Chiara. Erin n’arrivait pas à se rappeler la dernière chose importante que Candys ait faite juste pour elle. Cette pensée fit légèrement froncer les sourcils de la métisse qui posa une main sur celle de sa meilleure amie. « Vivre ta vie comme tu l’entends, c’est le principal, et je suis certaine que Derek te soutiendra quoi que cela puisse signifier. » Il avait plutôt intérêt parce que même si Erin avait toujours plutôt eu tendance à avoir peur des personnalités comme celles de son ancien capitaine ou son actuel, elle se savait capable de lui faire regretter tout acte malheureux envers Candys. Sa meilleure amie finirait par trouver dans quel domaine s’épanouir, ce serait peut-être dans ses projets professionnels si elle ne se voyait pas fonder une famille rapidement – ce qu’Erin comprenait bien, elle-même se sentait encore bien trop ado pour voir si loin -. « Peut-être que ça t’angoisse parce qu’il y a beaucoup d’inconnus encore, tu ne peux pas savoir comment vous fonctionnerez une fois adulte, surtout que lui est déjà bien installé dans sa vie professionnelle au bout d’un an. Mais ça ira sûrement mieux une fois lancée, tu prendras tes marques petit à petit, et nous on sera là pour toi. » Par « nous » elle voulait dire elle (bien sûr) mais aussi Noé (une évidence aussi) ainsi que Tempérance. Malgré les tensions dans leur groupe d’amis – qui n’avaient aucun rapport avec Candys par ailleurs -, ils seraient toujours là pour elle, y compris pour l’aider à calmer ses angoisses de jeune adulte.

« Une nouvelle conversation va s’imposer. » conclut ensuite Erin en ayant conscience de l’hypocrisie d’un tel conseil alors qu’elle ne l’appliquait pas du tout à elle. Le cas de Candys et Derek était cependant très différent de celui de Noé et elle, déjà ils étaient un vrai couple donc dans l’esprit de la jeune femme il n’y avait pas de raison qu’ils ne puissent pas tout se dire. De plus, comme le soulevait Candys, il était probable que Derek y réfléchisse aussi de son côté, il n’avait peut-être pas seulement encore osé lui en parler alors qu’elle avait ses ASPIC à réviser, qui sait ?

« Oh cool des gâteaux ! » Erin faisait relativement attention à sa ligne mais vu le nombre d’heures de sport qu’elle faisait par jour, elle ne refusait jamais de faire de petits écarts, surtout quand c’était avec ses deux meilleures amies. De temps en temps, elle avait un peu peur qu’elles l’abandonnent maintenant qu’elles allaient retrouver leurs copains hors de Poudlard, mais elle connaissait son côté à voir toujours tout en noir et n’écoutait pas trop cette crainte : après tout, elle allait vivre avec Tempérance, donc elle ne risquait pas de la lâcher. Ce genre de pensée devait sûrement venir du fait qu’elle était la seule à être (officiellement) célibataire… Ce n’était pas comme si elle pouvait compter sur Noé pour passer du temps avec elle quand Candys et Temp’ seraient avec Derek et Julian qu’elle se rassure, dans son métier, du temps, elle en aura pas des masses. Pas à chaque fois en tout cas.

Concernant l’effet qu’elle faisait à Noé justement, elle laissa un petit silence avant de répondre : « C’est vrai, mais une part de moi aspire à plus que ça, même si c’est parfaitement irrationnelle et totalement suicidaire ». Depuis toutes ces années, elle avait appris par cœur le chapitre de la leçon lui expliquant qu’avoir des attentes envers Noé ne conduisait qu’à de la déception. Elle supposait que c’était parce que leur relation était presque celle d’un couple ordinaire – même si elle était à peu près sûre que les vrais couples se disputaient moins ! -, cela lui donnait matière à trop espérer. Il s’agissait toutefois de modérer tout enthousiasme et de garder la tête froide : ce n’était pas la première fois que son cœur la trahissait mais elle avait de l’expérience maintenant, elle saurait garder le contrôle, même au milieu de ce bordel qu’ils avaient créé.

« Effectivement, et même s’il pense que je fais une erreur, il n’a pas son mot à dire. Je fais ce que je veux, avec qui je veux, ils n’ont pas à donner leur avis. » Noé était inclus car il n’était pas bien mieux que Bartley : pour tout dire, ils étaient assez d’accord l’un avec l’autre, Noé l’ayant seriné trop souvent pour qu’elle en garde le compte exact sur le fait qu’elle méritait d’être avec Bartley. Il va sans dire que l’ancien Serdaigle était d’accord avec cette assertion. Pas Erin, et il lui semblait que son avis que la question prévalait sur leur opinion à tous les deux, surtout que Noé avait beau dire, il était bien content de ce qu’il faisait avec elle et n’avait visiblement pas envie que ça s’arrête. Bref. Ces mecs, tous des crétins et à bas le patriarcat elle aussi faut qu’elle arrête de fréquenter V.

« Alors, à ma décharge, au moment où je te l’ai dit, je le pensais. Il faut plus voir mes sentiments pour Noé comme une maladie : à un moment j’étais guérie puis j’ai fait une rechute et ils sont revenus. J’en décline toute responsabilité, c’est lui qui a commencé ! » Niveau argumentation, on était sur un niveau maternel à peu près, sauf qu’Erin trouvait que c’était le reflet exact de la vérité : elle maîtrisait parfaitement la situation avant qu’il se mette à provoquer un nouveau trouble dans son cœur en amont de l’affaire avec Tempérance. Si chronologiquement, elle avait tendance à penser que cela datait du soir où elle avait chanté pour lui pour ce qui était de sa rechute, Noé avait probablement perdu les pédales avant. Même des semaines plus tard, Erin ne parvenait pas à s’expliquer comment ils en étaient arrivés là, mais c’était parce qu’ils n’en parlaient pas. La réponse au sujet de ce qu’il y avait entre eux se trouvait quelque part par là et ils tournaient autour sans jamais oser s’en approcher… pour le moment. Erin se disait qu’à un moment ou à un autre, ils finiraient bien par y avoir plus clair (ou alors Candys en aurait marre et les enfermeraient quelque part jusqu’à ce qu’ils parlent?).

« J’ai quand même un peu de marge avant de le rattraper. » dit-elle avec un sourire au sujet des talons, Erin était assez grande, mais Noé l’était bien plus encore et elle ne pensait pas se mettre des échasses non plus ! Elle pensait même se contenter d’un talon modeste pour pouvoir rester debout toute la soirée sans trop souffrir. « Mais c’est très bien que tu sois petite, comme ça on peut facilement te faire de gros câlins. » ajouta-t-elle en prenant Candys dans ses bras en riant. « Bon, allez, je pense que je vais prendre celle-ci, je vais aller écrire à ma mère avant qu’elle ne m’envoie une beuglante d’impatience ! » Elle ramassa les photos, reprit son sac et tendit la main à Candys pour qu’elles partent ensemble de la salle écrire à sa terrifiante manager !

Terminé pour Erin
(c) princessecapricieuse


Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Look at me I’m never coming down [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Look at me I’m never coming down [PV]   Look at me I’m never coming down [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Look at me I’m never coming down [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 25 (2015-2016)-
Sauter vers: