Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-30%
Le deal à ne pas rater :
Baskets Nike Air Max Genome
119 € 170 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les copains d'abord [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cole Prinston
Cole Prinston
Commerce

Parchemins : 254
Âge : 19 ans (août 1997)
Actuellement : Apprenti de Joy comme apothicaire et vendeur


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Booboo Stewart


Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] EmptyJeu 15 Avr - 16:05



Les copains d'abord
Ringo & Cole
« Tu ne devrais pas venir à cette soirée mec, Erin m’a dit qu’elle irait avec Noé, tu vas juste foutre la merde... » Cole compatissait sincèrement aux problèmes de cœur de son meilleur ami mais ça faisait déjà un moment qu’il n’avait pas l’impression qu’il agisse de façon à aller de l’avant. Bien que ça ne soit une opinion qui n’engageait que lui, s’accrocher à une fille qui ne voulait pas de vous lui paraissait un peu trop frustrant et suicidaire à son goût… et comme il avait déjà vécu deux déceptions amoureuses dans sa courte vie, il savait de quoi il parlait. « On ne peut pas tous retomber amoureux en trois mois mon vieux, j’irai à ce bal que tu sois d’accord ou non avec ça. Il faut que je parle à Erin, elle ne répond même plus à mes lettres… je suis sûr que c’est l’autre là qui lui monte la tête... » Cole n’avait jamais vu l’ancien préfet en chef d’aussi méchante humeur que depuis fin mars. Il avait de quoi, remarquez, mais encore une fois son colocataire trouvait qu’il ne se préservait pas assez : après tout, Erin l’ayant trompé, est-ce que c’était vraiment si important que ça que Noé la manipule ? Elle l’aurait un peu cherché, non ? « Ou peut-être qu’après t’avoir demandé sur tous les tons de la laisser tranquille, elle en a marre ? En plus, qu’est-ce que tu vas faire, taper un scandale en plein bal ? Sérieux, Bart’, c’est pas cool… » Cole soupira alors que Bartley se levait de leur canapé avec vivacité : « Je ne compte pas faire… de scandale comme tu dis. Je vais seulement prouver à Erin que c’est moi qui la mérite, Noé approuvant et Erin leur lancera un sort vengeur à tous les deux… que toute cette histoire avec Noé n’a pas à durer hors des murs de Poudlard. » Ringo choisit ce moment pour faire entendre sa présence, Cole ignorait ce qu’elle avait entendu exactement de la conversation – même si aucun des trois anciens Serdaigle n’avaient de secret les uns pour les autres à la connaissance de l’apprenti apothicaire -.

« Rin’, dis-lui toi qu’il devra bien se tenir au bal ! Je vous rappelle quand même que c’est le boulot de ma copine, même si elle n’y sera pas ! » Bartley haussa les épaules sans répondre et alla chercher son sac : il était de garde et devait partir. Ils se saluèrent tous les trois et quand l’ancien préfet en chef disparut, Cole se tourna vers sa meilleure amie : « Il va finir par nous fondre une durite. C’est moi d’habitude qui fait la gueule pour des histoires de nana pourtant ! » L’été précédent, lors de leur installation tous les trois, ayant été un bel exemple de ce qu’il cherchait à démontrer car sa rupture avec Joséphine l’avait énormément atteint. Presque un an plus tard, il n’avait toujours pas compris ce qui avait merdé, heureusement, la rousse n’habitait plus ses pensées depuis qu’il avait rencontré la route de Riya, superbe blonde avec laquelle il sortait depuis novembre dernier. La fin brutale de sa relation avec Jo’ (qui, en plus, lui avait dit ne l’avoir jamais aimé d’amour et l’avoir toujours considéré comme un ami…) ne le mettait pas spécialement en confiance et il ne faisait guère dans les grands sentiments avec sa petite amie actuelle. Il ne fallait cependant pas le connaître beaucoup pour se rendre compte qu’il était déjà accro, même s’il ne voulait pas l’admettre de peur d’être blessé résumé de la vision de l’amour de la moitié de mes persos.  

Il tapota le canapé pour inviter Ringo à venir s’asseoir avec lui. « Et toi au fait ? Toujours pas de beau ou bel médicomage pour te faire tourner la tête ? » ça faisait longtemps qu’il n’avait pas entendu Rin’ lui parler d’histoire la concernant elle, alors que celles de Bartley et lui occupaient la coloc’ (et leur cercle d’amis, car ce n’était pas la relation candide de Louis et Payton qui occupaient leur soirée bière hein…). « Au moins tu ne manques pas de cavalier pour le bal... » nota-t-il enfin puisque Louis, Bartley et lui-même, privés de leur cavalière habituelle pour des raisons diverses (Payton et Riya ne venaient pas au bal parce qu’elles ne voulaient et/ou ne pouvaient pas, quant à Erin, c’était mort bien avant d’avoir reçu les invitations au bal!), accompagneraient Ringo bien que ce ne soit pas très orthodoxe vu la manière dont avait été formulé l’invitation. Cole voulait bien danser la valse avec Bartley s’il le fallait – et surtout si ça pouvait le tenir loin d’Erin -.

Qui aurait cru que leur vie d’adulte serait aussi étrange ? En juillet dernier, tout paraissait encore assez lisse… Cole sortait encore avec Jo’, Bartley se faisait une raison vu qu’Erin était avec Ted… La plupart des membres de leur groupe d’amis devait se rendre au stage. Cole n’imaginait pas à l’époque qu’il devrait contenir la mauvaise humeur de son meilleur pote, aurait changé de copine (et, surtout, retomberait si vite amoureux!), ni qu’être adulte était finalement si similaire à leur scolarité : les histoires de cœur d’abord, le boulot après. Mais avant tout ça, bien avant, ce qui comptait c’étaient les potes !


BY PHANTASMAGORIA




Cole Prinston
Revenir en haut Aller en bas

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 765
Âge : 19 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : Apprentie Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] EmptySam 15 Mai - 1:44


Les copains d'abord

All that love is a means to an end. I'm always finding broken hearts instead. The sad and scary truth is we all die alone. So you better love yourself before you go.
Ringo & Cole

En déménageant dans un appartement qu’elle partageait avec deux garçons qu’elle connaissait depuis sa première année à Poudlard, deux garçons qui n’avaient jamais versé dans les drames ou le conflit ce qui prouve bien que les dramas touchent tout le monde, Ringo croyait savoir à quoi s’attendre. L’atmosphère lui paraissait toujours irrespirable à Inverness, entre sa mère et ses fausses politesses, son frère qui tirait la tronche un jour sur deux, et son père qui tentait de tout arranger lorsqu’il n’était pas à l’hôpital où il avait accepté un poste de chef du service de traumatologie non je ne m’inspire pas de Grey’s Anatomy, c’est totalement faux, il était tout simplement hors de question que Ringo passe ses heures de libre dans la maison de son enfance, même si elle était très attachée à son Ecosse natale. Prendre une colocation avec deux de ses plus proches amis, dont l’un partagerait son cursus à Sainte Mangouste lui était apparue rapidement comme la meilleure option possible.

Ringo n’avait jamais douté de ce choix. Même lorsque Cole avait commencé à ne plus dormir tous les soirs à la colocation pour être avec sa copine. Même lorsqu’à la soirée du Nouvel An, Bartley avait fini par (enfin) se lancer et par se déclarer à Erin. Ce premier Nouvel An entre amis pour Ringo avait donc été riche en rigolades, en bavardages et en baisers entre les couples. Rien de croustillant non plus à déclarer contrairement à ce qu’il se passe dans les salles vides de Poudlard puisqu’Erin avait dormi dans la chambre de Ringo avec Payton. Même lorsque Bartley avait reçu la lettre d’Erin l’informant qu’elle l’avait trompé avec Noé. Ringo s’était efforcé de consoler son ami, d’être là pour lui, alors que la fille qu’il aimait depuis des mois retournait vers son premier et dernier amour. Elle s’entendait bien avec Erin de base. Elle la connaissait depuis longtemps, ayant appris à la connaître par le biais de Louis. Mais elle ne pouvait cautionner sa tromperie. Cependant, quand Bartley avait répondu qu’il continuerait à s’accrocher à la jeune fille, Rin avait vu rouge. Il y avait un fossé entre se sentir triste et trahi à la suite d’une rupture et tomber dans le chantage et la culpabilisation. Bien évidemment, elle avait fait part de ses pensées à son ancien préfet-en-chef mais ce dernier ne voulait rien entendre. Il en devenait même tellement désagréable que Ringo avait un instant songé à coucher chez l’un de ses amis plutôt que de supporter sa présence avant de se dire qu’il s’agissait également de son appartement et qu’elle avait autant le droit d’y rester que Bartley. Malgré l’attitude fermée de son ami, Ringo ne s’empêchait pas de lui dire tout le mal qu’elle pensait de son comportement, tout comme Cole, d’ailleurs.

Son meilleur ami évoquait la décision stupide de Bartley d’aller voir Erin lors du bal du Ministère alors que la jeune femme s’y rendait en compagnie de Noé. De l’avis de Ringo, c’était le meilleur moyen de se faire du mal mais encore une fois, le brun montrait ce côté obtus qu’elle n’avait jamais réellement perçu, même en sept ans d’amitié. Entendant la fin de la conversation alors qu’elle revenait de la boutique bio du coin où elle avait été acheté quelques fruits et légumes, Rin pénétra dans le salon, tote bag sur l’épaule et sourcils froncés. « Je lui ai déjà dit mille fois, il ne veut pas m’entendre ! », râla-t-elle en se dirigeant vers la cuisine ouverte qui donnait sur le living room. Elle déposa les fruits dans la corbeille, les légumes dans le réfrigérateur, avant de saluer Bartley qui partait pour assurer sa garde. Parfois, leurs emplois du temps se coordonnaient, mais pas toujours.

« Que veux tu, maintenant que tout va bien dans ta vie sentimentale, il faut bien que ton meilleur ami reprenne ce lourd fardeau ! », répondit Ringo en revenant vers le canapé, l’air amusé. Elle avait été très triste pour Cole lorsque Joséphine l’avait largué comme une merde –il n’y avait pas d’autre mot. Elle avait passé de longs moments à lui remonter le moral et elle était heureuse pur lui de le voir autant attaché à sa nouvelle petite-amie même si gare à elle si elle se décidait à briser le cœur de Cole Ryia tremble ! Elle grimaça lorsque Cole lui demanda des nouvelles de ses histoires de cœur à elle. Ce n’était pas un secret que Ringo préférait largement parler des vies sentimentales de ses amis que de la sienne. D’ailleurs, autant elle avait déjà connu des flirts, autant depuis qu’elle avait commencé son stage à Sainte Mangouste elle se consacrait davantage à ses cours et à ses patients qu’à chercher à se mettre en couple. Elle ne manquait pourtant pas d’occasions de sortir, tant avec ses camarades de promotion qu’avec ses amis. « Il y a bien Jules qui me plaît depuis un moment mais…je me dis qu’une relation avec quelqu’un à l’hôpital, ça va forcément poser problème à un moment donné. » Elle soupira. Elle était d’un naturel défaitiste dans ses relations et celle de ses parents ne lui donnait pas vraiment confiance même s’ils étaient toujours ensemble. Elle savait qu’elle avait un problème avec l’engagement comme quatre-vingt-cinq pourcent de mes persos et qu’elle se cherchait des excuses pour éviter toute relation qui la conduirait à tomber amoureuse. L’amour était une faiblesse, l’amour vous écartait de vos objectifs et vous aveuglait. L’amour était le pire des dangers. Il n’y avait qu’à voir l’état dans lequel s’était retrouvé Cole après Candys, après Joséphine. Certains lui opposerait le couple de Louis et Payton pour qui tout roulait mais elle préférait voir ce qui l’arrangeait.

Mais Rin pensait souvent à Jules, elle ne pouvait pas le nier. Elle avait surpris des regards de sa part et elle avait appris après une intense investigation que la sorcière, originaire de Cork, aimait les filles mais malgré ses quelques expériences, Rin avait toujours l’impression qu’elle ne savait pas séduire. Elle retrouva le sourire lorsque Cole évoqua son escorte de cavaliers pour le bal du Ministère. « Manquerait plus que Bash et mon équipe d’hommes serait au complet », plaisanta-t-elle d’un ton joyeux. Qu’elle se rende au Ministère avec non pas un, mais trois cavaliers, détonnait mais Ringo avait décidé de se ficher du regard des autres. Elle ne laisserait pas les autres l’empêchait de passer une bonne soirée avec ses amis.



The girl with the broken smile
The wind is moving but I am standing still. A life of pages waiting to be filled. A heart that's hopeful, a head that's full of dreams. But this becoming is harder than it seems. Feels like I'm looking for a reason, roaming through the nigh to find my place in this world.



Dernière édition par Ringo McConnell le Lun 15 Nov - 23:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Cole Prinston
Cole Prinston
Commerce

Parchemins : 254
Âge : 19 ans (août 1997)
Actuellement : Apprenti de Joy comme apothicaire et vendeur


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Booboo Stewart


Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] EmptyDim 18 Juil - 21:46


« Il va juste au devant d’une immense déception… Noé emmène Erin au bal ! C’est bien que c’est plus sérieux que ce qu’en dit Bart’ ! » Cole avait la sensation que son meilleur ami était dans un déni dangereux. Lui aussi, au départ, avait cru que la métisse avait peut-être simplement fait une erreur, guidée par d’anciens sentiments – ce qui ne voulait pas dire qu’à côté de ça il cautionnait l’entêtement de l’ancien préfet en chef -, seulement les semaines passant ça lui paraissait de moins en moins crédible. Dur de deviner ce que pensait le Serpentard de tout ça (encore que Cole pourrait éventuellement chercher à le savoir en écrivant à Candys), il semblait toutefois évident qu’Erin, elle, avait fait son choix.

« On aurait pu essayer de juste tous être bien en fait… c’est pas obligatoire que l’un d’entre nous soit forcément en galère ! » objecta-t-il avec une légère grimace. C’était même tout l’inverse, il souhaitait que lui, et ses amis trouvent le bonheur. Cole aimait bien Erin de façon générale – il fallait oublier les derniers mois disons – mais il y avait quand même bien d’autres sorcières tout aussi bien. Bartley devait juste arrêter de s’accrocher à ses sentiments !

Quant à Ringo, encore faudrait-il qu’il y ait du croustillant à se mettre sous la dent… « Tu penses ? Pourquoi ? Moi j’ai plutôt l’impression que tu te cherches des excuses... » argumenta-t-il tout en sachant que c’était plus ou moins en pure perte. Ce n’était pas comme si Cole pouvait promettre à sa meilleure amie que les histoires d’amour se passaient forcément bien. De sa propre expérience, c’était même plutôt l’inverse : quand vous pensiez que tout allait pour le mieux, patatra, ça se cassait la gueule ! Ce n’était pas pour rien qu’il se montrait prudent vis à vis de son histoire avec Riya. Il ne voulait pas, encore une fois, se faire de fausses idées et finir par être blessé. « Tu pourrais au moins inviter Jules à prendre un verre, ça n’engage à rien. » tenta-t-il ensuite pour essayer de pousser Ringo à un peu plus d’optimisme quand même. Ça ne pouvait pas tout le temps merder.

« Effectivement, il ne vient pas au bal c’est ça ? En même temps, il a toujours détesté ça. J’ai lu dans un magazine que la date du mariage de sa soeur était enfin annoncé. Il doit faire grise mine. » Puisque Ringo parlait de Bash la première, il pouvait bien jouer un peu les commères pour savoir comment leur ancien camarade (bien que Gryffondor) prenait le futur mariage de sa sœur. Il était de notoriété publique que Sébastian détestait le fait que sa sœur se marie avec un ex-prince/actuel roi. Cole n’avait jamais compris pourquoi mais il était mille fois moins caractériel que l’ex-lion.

BY PHANTASMAGORIA



Cole Prinston
Revenir en haut Aller en bas

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 765
Âge : 19 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : Apprentie Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] EmptyMar 3 Aoû - 2:57

Ringo avait passé de longs moments avec Bartley à parler des sentiments du jeune homme pour la cousine de Louis. Elle avait beau être nulle niveau relations (en tout cas pour toute relation qui dépassait deux-trois mois), elle était très bonne pour écouter les autres et donner des conseils. Elle avait encouragé Bartley à tenter sa chance avec Erin lors de la soirée du Nouvel An alors que la métisse était célibataire, lui rappelant qu’il avait manqué sa chance lors du bal de Noël en 2014 et qu’ensuite, elle était sortie avec Ted. Mais depuis qu’Erin l’avait informée de la rupture, Bartley ne l’écoutait pas –ne voulait pas l’écouter. Il n’en faisait qu’à sa tête et paraissait ne pas comprendre qu’il serait celui qui finirait blessé dans cette histoire. « Il se borne à croire que c’est une histoire de Poudlard, qu’elle ne tiendra jamais, mais même si elle ne tenait pas…comment peut-il croire qu’il aurait encore ses chances ? Il a fait voir à Erin une face de lui qui n’a rien de plaisante ! » Et elle affirmait cela avec toute l’affection qu’elle ressentait envers Bartley ! Mais cet entêtement à ne pas respecter le choix d’Erin, à ne pas entendre ses non répétitifs, clairement, ce n’était pas du tout de nature à faire en sorte qu’Erin change d’avis. Erin avait aimé Noé pendant longtemps et si le blond éprouvait désormais les mêmes sentiments pour elle, elle se devait de découvrir jusqu’où cette histoire pourrait aller –et Bartley devait le comprendre. Rin saisissait bien que le brun soit amoureux mais plus il retardait le moment de l’accepter, plus ce serait dur.

« Visiblement, c’est impossible, les drames poursuivent cette colocation ! », s’amusa-t-elle. Néanmoins, après Cole et Bartley, elle espérait bien éviter les drames amoureux, elle s’en passerait merci bien encore raté. De toutes façons, elle évitait justement la plupart des relations qui mèneraient à des drames –et ce n’est pas le tourment dans lequel était plongé l’ancien préfet en chef en ce moment qui allait la faire changer d’avis ! « Eh bien, il y a toutes les rumeurs qui peuvent courir dans tout l’hôpital la Plume Empoisonnée existe aussi à Ste Mangouste et je veux éviter qu’on parle plus de ma vie sentimentale que de la qualité de mon travail tant que je ne suis que apprentie, et puis mon boulot prend beaucoup de temps et ça en laisse peu pour construire une relation. Et quand ça se passe parle, c’est compliqué de devoir croiser la personne tous les jours et de se retrouver dans le même service qu’elle », argumenta-t-elle, ressortant les mêmes excuses qu’elle cherchait pour éviter les relations lorsqu’elle était encore à Poudlard. « Mais oui, tu n’as pas tort, je me cherche des excuses pour ne pas m’engager. J’ai juste peur que tout se passe mal. » Elle soupira. Elle se complaisait, enfin avant d’être prise par le boulot à Sainte Mangouste, dans des aventures sans enjeux, quel était le mal à ça ? « Tu n’as pas tort…C’est une idée. J’essayerai. J’espère juste qu’elle ne comprendra pas que je veux sortir avec les autres true story, ça n’arrive quasiment jamais qu’on passe des soirées en petit groupe. » Et comme Ringo n’était pas spécialement douée dans le domaine de la séduction, elle ne savait vraiment pas présenter sa demande de manière à ce que Jules comprenne qu’elle voulait un rendez-vous –même si rien que le mot paraissait vraiment trop formel et vaguement romantique.

« Oui, j’ai essayé de le motiver en lui disant que tout le groupe d’amis, sauf Payton, serait présent mais…il ne veut rien entendre, lui non plus », déplora-t-elle au sujet de Sébastian, elle aurait aimé revoir son ami lors de cette occasion. « Oui, il me semble que c’est prévu l’an prochain. Bash a pété un câble lorsqu’il l’a appris… » Elle avait sévèrement réprimandé l’ancien Gryffondor lorsqu’elle l’avait appris. Elle n’avait jamais toléré la violence, encore moins s’il s’en prenait à sa grande sœur !


The girl with the broken smile
The wind is moving but I am standing still. A life of pages waiting to be filled. A heart that's hopeful, a head that's full of dreams. But this becoming is harder than it seems. Feels like I'm looking for a reason, roaming through the nigh to find my place in this world.



Dernière édition par Ringo McConnell le Lun 15 Nov - 23:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Cole Prinston
Cole Prinston
Commerce

Parchemins : 254
Âge : 19 ans (août 1997)
Actuellement : Apprenti de Joy comme apothicaire et vendeur


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Booboo Stewart


Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] EmptySam 21 Aoû - 10:27


Écoutant les paroles de sa meilleure amie, Cole hocha la tête d’un air septique. « Je ne suis pas totalement persuadé que ce ne soit qu’une histoire à Poudlard… si ça avait été un autre mec que Noé, je ne dis pas, là… Il fera toujours parti de sa vie, ne serait-ce qu’à cause de Candys. En plus Bartley sait – tout le monde sait – qu’Erin était amoureuse de lui avant de sortir avec Ted, ce truc qu’ils ont ensemble, là, ça ne peut que raviver la flamme. J’suis désolé pour Bart’, mais l’attitude la plus classe serait d’abandonner et de leur ficher la paix. » Cole n’était pas du genre à poursuivre une fille de ses assiduités – c’était même comme ça qu’il s’était fait souffler Candys sans trop comprendre ce qui s’était passé exactement sur le moment -, il avait donc du mal à accepter le comportement de son meilleur ami. Il avait toujours pensé que Bartley était plus comme lui, mais il semblait que la froideur et le calme apparent du préfet en chef ne soient qu’une façade cachant des tendances autrement plus sanguines. Et c’était justement à cause de ça que Cole craignait que ce bal ne soit une très mauvaise idée. Bartley allait sûrement faire un scandale et, en plus de ça, il allait sûrement se retrouver face à l’image vivante de la complicité d’Erin et Noé. À la place de Bart’, il se serait épargné une telle scène.

« Tu ne devrais pas t’amuser de nos malheurs, puisqu’on y est déjà passé, ça voudrait dire que tu es la prochaine Rin’ ! » rétorqua Cole avec un léger sourire : il ne souhaitait pas de mal à sa meilleure amie, évidemment, mais un peu de piment dans sa vie ne serait pas de trop pour autant ! Ringo avait vraiment une vie privée trop calme, voire carrément inexistante. Écoutant d’ailleurs les arguments qu’elle lui avançait pour ne pas sortir avec quelqu’un qu’elle rencontrerait au travail, il fut quand même rassuré qu’elle admettre chercher des excuses : « Voyons RinRin surnom bidon, Cole a envie de mourir, ça ne se passe forcément mal, et même quand ça arrive, ça n’empêche pas de se relever. Bart est un mauvais exemple actuellement, mais regarde moi, j’allais très mal après Jo’, et maintenant tout va bien. Il paraît qu’elle va entrer au Ministère l’an prochain d’ailleurs, j’espère que Riya et elle n’auront pas à trop se croiser, je n’ai peut-être pas brossé à ma copine actuelle un portrait très flatteur de mon ex. » admit-il en se souvenant que même s’il parlait toujours peu de Joséphine à Riya, les rares fois où il l’avait fait, il n’avait pas été tendre dans ses remarques. Cole avait mal accepté cette rupture qui était sortie de nul part et qui n’avait donné lieu à aucune explication satisfaisante.

« Tu peux toujours insister sur le fait que tu voudrais uniquement boire un verre avec elle, comme ça si ça ne lui dit rien, elle te dira non dès le début, ça t’épargnera du temps. Mais je crois quand même que tu devrais tenter ta chance : tu ne peux pas faire vœu de célibat jusqu’à ce que ta période d’apprentissage soit terminée pas vrai ? » La relança-t-il pour être bien sûr qu’elle allait enfin se décider à agir plutôt que de se cacher derrière tous les arguments avancés juste avant.

« Pas étonnant, il a toujours détesté l’idée que sa sœur se marie à l’autre là. Et il a toujours eu tendance à péter les plombs. Mais c’est dommage qu’il ne vienne pas au bal justement, ça lui aurait peut-être changé les idées. Ce n’est pas comme Payton, il n’a pas vraiment de raison de fuir ce genre de soirée. » Cole comprenait que leur amie refuse d’aller à un bal où il serait question de MS, même si elle ne leur en parlait jamais à eux – l’ancien Serdaigle supposait qu’elle se confiait plutôt à Louis – il ne fallait pas être fin psychologue pour se douter qu’étant l’une des rares victimes de l’organisation, elle ne tenait pas à être dans la lumière. Ce n’était jamais agréable d’avoir ce type d’étiquette. Mais c’était dommage en un sens, du souvenir qu’il en gardait de Poudlard, Louis et elle étaient toujours super mignons lors des bals de Noël. Il faudrait que Louis assume d’être mignon tout seul – comme Bartley et lui quoi -.

BY PHANTASMAGORIA



Cole Prinston
Revenir en haut Aller en bas

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 765
Âge : 19 ans (1er octobre 1996)
Actuellement : Apprentie Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] EmptyMar 16 Nov - 0:08

Ringo était très déçue dernièrement du comportement de Bartley, qu’elle avait pourtant toujours beaucoup estimé. Au moins pouvait-elle partager sa désillusion et sa frustration de ne pas réussir à changer l’avis de l’ancien préfet-en-chef avec Cole qui, lui non plus, n’avait jamais vu le brun comme ça. « Exactement ! Ce n’est pas en jouant au gros lourd qu’il va réussir à les séparer ! Je n’arrive pas à croire qu’il ne le comprenne pas…Je ne le pensais vraiment pas comme ça. Ce n’est pas comme si Erin était la seule fille sur Terre, il a son petit succès à Sainte Mangouste en plus ! » Il fallait dire que Bartley était un très beau garçon JB forever dans mon cœur, qu’il dégageait une certaine prestance, et qu’il était brillant. Mais tout ça ne valait pas grand-chose face au fait qu’il ne semblait accepter qu’on lui dise non. On était en 2016, le temps où les hommes pouvaient se servir des femmes comme ils l’entendaient était largement dépassé ! Le consentement, ce n’était pas seulement important, c’était primordial et en tant que féministe assumée, Ringo entendait bien le faire comprendre à son ami !

Alors que Ringo était tout à fait contente de déblatérer sur Bartley et son comportement déplorable avec son meilleur ami il doit avoir les oreilles qui sifflent, celui-ci crut bon de lui demander des nouvelles de sa vie sentimentale. Pourquoi fallait-il toujours qu’on lui parle de sentiments ? Elle était très heureuse dans sa vie actuelle, sans fil à la patte, sans crush idiot sur un dragueur de première je ne vise personne et surtout pas quelqu’un dont le prénom commence par Al et finit par fie, à placer sa carrière au premier plan et ses amis pas très loin, merci bien technique testée et approuvée par sa joueuse ! « Ça va aller je te remercie, on peut aussi me zapper ! » Ringo avait connu une fin d’enfance éprouvante, à cause de sa mère qui s’était mise à la traiter comme un monstre du jour au lendemain après la révélation de son appartenance au monde magique, et toutes les années qui avaient suivies avaient été compliquées à vivre pour la jeune Ecossaise. Son père tentait d’arranger cette famille brisée par la tension, sans certitude de réussir. Ringo considérait donc qu’elle avait déjà une vie familiale assez compliquée comme cela sans rajouter des drames amoureux par-dessus le marché mais elle est tombée sur la mauvaise joueuse pour pouvoir compter là-dessus.

Le surnom employé par Cole lui fit froncer les sourcils, lui rappelant désagréablement un certain blond qu’elle tentait (et réussissait) de rayer définitivement de son esprit et de son cœur. Elle chassa cette pensée aussi vite qu’elle était arrivée pour se concentrer sur les paroles de Cole. « Mais ça peut se passer mal, et tu trinques, et tu es triste, et tu peux foirer tes études à cause de ça, et j’ai vraiment pas de temps à perdre à pleurer sur un mec ou une meuf alors que je dois me concentrer pour être sure de ne pas me planter, répliqua-t-elle, se réfugiant, comme toujours, dans sa carapace de Serdaigle studieuse. En même temps, Joséphine ne mérite pas que tu lui brosse portrait flatteur vu la manière dont elle t’a largué ! Moi, j’espère qu’elle croisera Riya, qu’elle voie que tu as décroché le gros lot que tu méritais. » Rin n’avait jamais proprement rencontré la petite-amie de Cole mais elle lui avait de multiples fois réclamé une photo si bien qu’il le lui avait montré et il n’y avait pas à dire : elle était mille fois plus belle qu’une certaine Française.

« Mais ça fait pas un peu lourd d’insister autant ? J’ai pas envie qu’elle se fasse une mauvaise image de moi… »[/b] Ringo soupira. La drague, c’était définitivement beaucoup trop compliqué Nasira serait en désaccord avec ça. [b]« Mouais…enfin c’est pas forcément en étant en couple qu’on est heureux tu sais, on peut parfaitement s’épanouir en étant célibataire, défendit-elle. Mais ne t’en fais pas, je proposerai à Jules un verre. Un jour. » Elle voyait la sorcière tous les jours, elle aurait bien assez le temps de lui proposer un rendez-vous, ce n’était pas pressé rendez-vous dans dix ans donc !

« Il faudra bien qu’il s’y fasse, sa sœur n’a pas rompu les fiançailles et je doute qu’elle le fasse au dernier moment. Je connais Bash mais je ne saisis pas qu’après autant de temps, il n’accepte toujours pas ce mariage…et tu as raison, le bal aurait pu lui faire du bien, et lui rappeler Poudlard ! C’est vraiment dommage… » Sa relation avec l’ancien Gryffondor n’avait pas toujours été linéaire. Elle avait longtemps été très critique de son comportement colérique voire violent et ne s’était pas privé pour le lui faire savoir, mais elle était tout de même devenue amie avec lui, très amie même. Il l’avait même fortement attiré à une période et elle s’était sérieusement demandé si sortir avec lui serait une bonne idée. Elle en avait convenu plutôt que non, car cela risquait de tout gâcher entre eux, et elle était plutôt contente de ce choix car en dehors d’une certaine complicité, elle savait bien que cela n’aurait pu marcher avec Sebastian sur le long terme. Ils étaient bien trop différents. N’empêche que c’était après qu’Hartley avait commencé à lui plaire et ce n’était clairement pas mieux. Finalement, malgré ses réticences liées à son travail, Jules était un choix tout à fait raisonnable et censé.


The girl with the broken smile
The wind is moving but I am standing still. A life of pages waiting to be filled. A heart that's hopeful, a head that's full of dreams. But this becoming is harder than it seems. Feels like I'm looking for a reason, roaming through the nigh to find my place in this world.

Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Les copains d'abord [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les copains d'abord [PV]   Les copains d'abord [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les copains d'abord [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: Maisons & Habitations-
Sauter vers: