Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-38%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
27.99 € 44.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv   Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 EmptyLun 6 Sep - 14:03

Une nuit sans fin

Pourquoi? Louisette ne savait trop y répondre, elle se sentait obligée de l'aider. Au font, c'était mieux qu'elle face ce qu'elle voulait et c'était justement ce que désirait cette enfant. Freja ne comptait pas l'empêcher, mais la dame ne voulait pas imposer à sa sœur une telle situation.

"Parce que... dois-je avoir une raison pour t'aider? Pour être utile... pour avoir de la valeur..."
De la valeur. Si l'enfant se donnait tant de mal pour apprendre ses leçons, pour sourire, c'était pour ne pas être abandonnée, rejetée et encore blessée. Après tout, les chats chassaient les souris et furent vu comme des êtres proches des dieux dans l'ancienne Egypte. C'était leur utilité qui les rendaient important, par seulement leur beauté. Louisette pouvait se venter d'être mignonne et jolie, mais sans avoir une valeur sûr, qu'était-elle? Seulement la petite-sœur de Freja Blomberg. Une faiblesse, un pion facile à attraper pour être une monnaie d'échange. D'une manière ou d'une autre, la petite avait une valeur, le mieux qu'elle pouvait faire, c'était d'être dans le positif. Il était donc naturel pour la petite Munreta de toujours donner le meilleur d'elle-même. Sourire, être positive et énergique, tout faire pour se faire aimer aussi.

Les non-mages, ignorants, maladroits et même cruels, ils étaient comme leur voisin dont ils ne savaient rien: les sorciers. Si la demoiselle avait vu le mal que ces "parents-adoptifs" lui avaient fait et que son "père" laissa en souvenir marqué au fer rouge, Louisette parvenait quand même à voir le bien. Difficile pour elle de ne pas apprécier les quelques secondes de bonheurs rencontrées avec ces parents de quelques minutes. Impossible d'ignorer, derrière les moqueries des autres fillettes de l'orphelinats, les sourires échangés par fragments. C'était plus fort qu'elle, l'enfant ne pouvait qu'écouter son cœur qui lui affirmait que derrière l'ombre, derrière la nuit froide, il y a la lumière. Alors comment ne voir que la noirceur qui fixait si froidement le jugement de ces protecteurs? Louisette comprenait, beaucoup de ces moldus étaient problématiques, dégoûtant pour le MS, même à travers les dires, les affirmations, les informations, Louisette voyait encore l'éclaircie.

Tout comme dans l'utilité de la peur. Jaja argumenta l'hypothèse de sa cadette. Sa détermination et sa conviction aurait presque fait briller les yeux de la petite, si toutefois ce n'était pas pour autant se fourvoyer. Trop jeune, trop naïve, Louisette pensait qu'un autre moyen, une autre solution était possible. Si c'était si simple, Freja ne l'aurait-elle pas trouvée? Compliqué de savoir quoi penser, Louisette attrapa le félin pour le serrer contre elle, tout en fermant les yeux.

"Je n'aime pas ça. Ils se trompent sur toi, sur Magicis Sacra. Vous êtes pas méchants, c'est eux qui sont trop gentils pour ne rien faire."

Le pensait-elle seulement? Louisette avait bien entendue et retenu ce qu'on lui avait expliqué. Le ministère laissait le monde des moldus être géré par eux, mais ceux-ci ne visent que l'argent. Pour quelque chose d'aussi stupide, ils brulent les arbres et l'air du monde. C'était assez simple à comprendre, les non-mages détruisaient ce qui les entouraient, mais était-ce vraiment parce qu'ils ne savaient rien faire d'autre?

Le future, notamment celui de l'enfant à venir, intriguait aussi Louisette. Après tout, avec un bébé dans les bras, est-ce que Freja ne pousserait pas sa petite-sœur vers quelqu'un d'autre? Non que l'enfant était très problématique, facile à vivre, calme, obéissante, que des qualités. De quoi s'interroger sur le comportement du neveu, qui pourtant n'avait rien à se reprocher. Niels n'était qu'un enfant à l'époque et cela faisait déjà bien longtemps. D'autant plus raisonnablement, que Freja expliquait que son fils n'était pas seul. Il avait ce qui faisait défaut à Louisette, un père aimant qui le protégeait. C'était même impossible pour la petite de voir ce Mathias comme un parent pour elle. Freja en grande-soeur dans un petite rôle de mère, s'en sortait très bien, et même si l'enfant rêvait de revoir sa mère, elle en avait assez de souvenir pour ne pas confondre le lient qu'elle possède avec la cheffe du MS.

"C'est long onze ans... et si cours en même temps."

Presque philosophique, les grands yeux colorés se plongèrent dans ceux qui étaient plus claires. Si la demoiselle avait des questions, des doutes et même de craintes, il y avait quelque chose qui l'intriguait plus qu'autre chose.

"Est-ce que, je pourrais toujours te voir?"

Sans demander pour vivre avec sa sœur, cela étant quelque chose qui ne devait pas s'ébruiter hors de la demeure et qui en même temps paraissait être trop demander. Louisette ne pensait pas que Freja l'abandonnerait, mais avec la naissance du bébé et l'école, la fillette se demandait si elle ne serait pas écartée. Non pas comme Niels, mais de manière moins directe.
868

@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Freja Blomberg
Freja Blomberg
Indépendant

Parchemins : 86
Âge : 40 ans {29/04/1977}
Actuellement : Dirigeante de MS.


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Rachel McAdams


Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv   Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 EmptyMer 29 Sep - 20:40

Une nuit sans fin« Tu es une Blomberg, même si tu n’en portes pas le nom, et surtout tu es une sorcière. Tu as naturellement de la valeur petite sœur, mon affection pour toi ne fais que t’en rajouter. » Freja sourit à sa jeune sœur, cherchant à l’apaiser autant que faire se pouvait. Il était difficile pour la cheffe de MS de se mettre dans la peau d’une enfant comme Louisette, autant parce qu’elles avaient des caractères très différents que parce que Freja n’avait jamais eu à douter de sa place dans le monde. Elle était elle, elle s’imposait, c’était aux autres de se plier à ce qu’elle était et pas l’inverse. Louisette n’était pas comme elle, quelle part avait l’inné et quelle part avait l’acquis là dedans… c’était difficile à dire.

« Oh ma chérie, le monde ne se partage pas simplement en méchants et en gentils, il existe de nombreuses zones de gris entre les deux et la plupart d’entre nous se trouvent entre les deux. » Au demeurant, Freja était intimement persuadée qu’être trop gentil n’était pas une qualité. La fille d’Eustache, Eurydice, était un modèle de vertu sur pattes et cela permettait à l’adulte rusé qu’était la brune de prédire que Niels aurait vite fait de la manipuler. Et Freja ne pensait pas ainsi uniquement parce que son fils avait hérité de toutes ses qualités ! Les gens trop gentils se faisaient manger par ceux qui ne l’étaient pas, raison pour laquelle elle ne voulait pas que Louisette prenne ce pli. « Et ce n’est de toute façon pas la question : mon combat est avant tout un débat d’idées et ils finiront par réaliser que j’avais raison. » Et que eux avaient tord, évidemment.

« C’est vrai, je réalise à peine que Niels est déjà si grand. Il était encore si petit et si mignon il y a onze ans de ça… mais le temps passe. » Décidément, cette grossesse la rendait beaucoup trop nostalgique. Cela n’allait pas du tout ! « Tu me verras à Noel et pour les grandes vacances. Koning t’amènera à moi en même temps que Niels. Ne t’inquiète pas, tu ne seras jamais vraiment seule. » Et sur des mots, elle retint un bâillement. Il était vraiment tard… « Allons ma chérie, il est l’heure de dormir maintenant. Ferme les yeux… » Elle passa la main sur le visage de sa sœur pour la pousser à fermer les paupières. « Dors bien, je vais me coucher moi aussi. » Elle embrassa Louisette et s’éloigna, quittant la pièce à pas feutrés mais ne fermant pas la porte pour que la petite fille sente qu’il y avait du monde dans le couloir et qu’elle était en sécurité avec elle.

Terminé pour Freja
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv   Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 EmptyLun 4 Oct - 0:02

Une nuit sans fin

Valeur.
Utilité.
Aider.
Devoir.
Des mots qui mirent ensembles ne devraient pas être prononcé dans la bouche d'un enfant. Si Louisette n'en avait pas conscience, elle parvenait néanmoins à comprendre que sa grande soeur voyait déjà en elle quelque chose qui lui échappait. Si la lumière pouvait être forte, cela n'empêchait pas moins celui qui la dégageait de ne pas la voir. C'était le cas de la petite fille. Elle pouvait constater l'importance de chacun, le rôle majeur qu'on les personnes dans le couloir. La maîtresse du jeu qui la tenait dans ses bras. Hors, son propre rôle lui échappait, parce qu'elle était trop jeune, trop focalisée sur le passé pour apprécier pleinement ce présent. Hors, l'aveux de l'affection la fit sourire. Ce n'était pas grand chose, mais aux yeux de Louisette, c'était bien plus que ce qu'elle avait connu depuis la mort tragique de sa mère.

Moi aussi je t'aime beaucoup.

Comment ne pas la croire avec se beau sourire qui faisait briller ses yeux. Si être expressif n'était pas toujours une bonne chose, la petite savait néanmoins qu'elle pouvait l'être devant sa protectrice. Sa joie, elle la montrait naturellement, tout comme sa surprise et à la suite de la discussion: son mécontentement. Comment les autres sorciers ne pouvaient-ils pas voir la bonté dans les gestes de Magicis Sacra? Sauf que le monde n'était pas binaire contrairement à ce que la petite pouvait le résumer.

Tout le monde a de la lumière en lui. Pourtant, c'est pas simple à comprendre.

Avoua-t-elle alors que la peur stressante du cauchemar laissait désormais place à une douce fatigue. Les choses n'étaient pas simples, allez le faire comprendre à un enfant. Louisette ne pouvait saisir le sens que des choses qu'on lui expliquait ou qu'elle lisait. Bien que lire, c'était plus souvent pour s'occuper en attendant de pouvoir se sociabiliser avec sa nourrice. Une femme qui dégageait un petit quelque chose d'agréable, un peu comme Freja, même si la petite ne les comparerait jamais. Non, elle avait confiance en sa soeur qui lui offrait une nouvelle vie, mais rien n'était gratuit et en chaque chose, Louisette y voyait un du à rendre. Ce qui la poussait à voir le monde si simplement. Si Freja voulait ouvrir les yeux aux autres, c'était pas seulement pour de la reconnaissance, mais pour rendre justice à ceux qui n'ont pu ou pas été aidé. Une petite vengeance, peut-être? Non pour Louisette, il était plus question d'idéalisme: un meilleur avenir. Rien de plus.

Concernant le jeune homme, la petite craignait, ouvertement, le même sort. Elle n'avait personne, mais la nourrice et la préceptrice pouvaient se retrouver à devenir sa nouvelle famille. Elle y avait pensé, Louisette, et cela ne cessait de lui revenir à l'esprit quand elle apercevait sa soeur si occupée.

Je ne suis pas seule, pas depuis que Fripouille est là.

Une vérité qui fit sourire doucement la petite. SI le félin ne pouvait lui parler de vive-voix, la jeune fille parvenait pourtant à le comprendre. Il y avait cette attache particulière, certes c'était de semblable dont elle avait besoin, mais elle ne s'était pas sentie seule grâce au chat. En le disant de la sorte, elle voulait rassurer cette cheffe si occupée qui devait s'en vouloir de ne pas l'avoir aidée plutôt.
Bonne nuit Jaja...

Répondit la fillette en fermant les yeux, laissant la caresse la bercée alors que le félin alla se blottir contre le cou de l'enfant pour assurer sa présence. Il n'en fallut pas plus. La Lune pleine de ses terreurs n'étaient plus qu'un songe qui était désormais bien loin de l'esprit de la petite. Elle qui déjà plongeait vers les douceurs de songe plus agréable.

658
Topic Terminé

@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv   Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nuit sans fin ○ Freja's home • Pv
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Une nuit sans rêves
» [THEME] Home sweet home [PV]
» Home [PV]
» We're (nearly) home [PV]
» Home | PV |

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre-
Sauter vers: