Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -38%
Aspirateur robot Xiaomi Roborock S7 (version 2021) en ...
Voir le deal
499 €
-72%
Le deal à ne pas rater :
Cdiscount à Volonté à 8€ au lieu de 29€
8 € 29 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Intrigue] Bal du Ministère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Caitlyn Cross
Caitlyn Cross
Serpentard

Parchemins : 190
Âge : 12 ans 18 mars 2004
Actuellement : 2ème année



[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptyVen 7 Mai - 18:29

Bal du ministère
Lowell & Caitlyn

Caitlyn est toute excitée depuis qu'elle a reçu la lettre du bal. Elle allait voir le ministère de la magie ! Ce n'est pas tant la fête qui l'intéresse, il va y avoir plein de monde, plein de bruit, plein de trop de choses chiantes. Ce qui rend la jeune fille, c'est d'être au ministère ! Ça fait "longtemps" qu'elle veut devenir Auror. Depuis que son frère lui a raconté toutes ses histoires sur le monde des sorciers, c'est-à-dire avant même qu'elle intègre Poudlard. Alors autant dire qu'elle a très hâte d'y arriver// Elle à le temps lui direz vous.

-Tiens ma chérie. C'est ton cadeau pour te féliciter de ton année. D'après ton frère, tu as été une bonne élève.
-Oh maman, c'est quoi ?
-Ouvres. Tu verras.

Caitlyn prend le paquet. C'est très léger, on dirait qu'il n'y a rien. Avec délicatesse, la Serpentard ouvre le papier. Se dévoile alors une robe aux couleurs rouge. Le style à un côté un peux fleuri, et  le tissu est léger. La matière est délicate, et semble extrêmement précieuse aux yeux de la demoiselle.   Les manches sont courtes et le col semble couvrir le cou. Caitlyn ouvre la bouche, mais aucun son ne sort. Elle la referme. Puis l'ouvre une dernière fois.

-Elle est.. Elle est magnifique.. Comment..?
-On a beaucoup économisé tous les trois.
-Mais je…
-Tu as autre chose à te mettre ?
-Non mais…
-Alors voilà. C'est demain ma puce. Il te faut bien quelque chose !
-Je.. Merci beaucoup !

Elle saute dans les bras de sa famille heureuse d'avoir ce cadeau imprévu. Au moins, elle sera belle !

-Maman ? Tu pourrais me couper les cheveux ? J'aimerais changer pour l'année prochaine.
-bien sûr que je peux.

Aaron lui rappelle qu'avec les cheveux courts, il est possible qu'elle ne puisse plus cacher Kaii'n et qu'elle hausse les épaules. Leith a sans doute raison après tout. Les profs doivent savoir qu'elle garde son scorpion en cours.. Mais comme il est sage, peut-être qu'ils ne disent rien…
-Rappelle-moi qui t'accompagne ?
-Papa, il s'appelle Lowell. Grand frère et lui sont de bons copains. C'est sa maman qui nous amène, elle s'appelle Aylin. Je ne la connais pas encore, mais elle est gentille vu qu'elle accepte. Toi, tu dois juste m'accompagner jusqu'à la porte du chaudron baveur.

[...]

C'est le soir J. Caitlyn a sa nouvelle coupe et elle en est très contente ! Après avoir enfilé sa robe, sa maman lui a fait un maquillage très léger. Quelques paillettes sur les yeux et un gloss transparent pour faire briller ses lèvres sans avoir un truc rouge au milieu de la bouche.

Assise sur le siège côté passager, Caitlyn attend patiemment que son père arrive. La route n'est pas trop longue et ils arrivent rapidement à l'entrée de cette porte qu'Henry Cross n'a jamais vraiment vu.
-Ils sont là !
La fillette pointe une femme et un jeune garçon. Caitlyn entend son père déglutir lorsque il voit Lowell. Caitlyn sourit.
-Ils se ressemblent hein.
Le père se gare et Caitlyn sort de la voiture et court jusqu'à ce qu'elle arrive au niveau de son ami. Elle affiche un large sourire et fait un signe de la main.
-Coucou Well ! Comment tu vas ?

Oui, ça ne fait pas assez longtemps qu'elle ne l'a pas vu pour lui sauter dans les bras. Il s'est passé à peine une journée depuis la fin de Poudlard. Elle se tourne vers la maman adoptive du garçon.
-Bonsoir madame. C'est gentil de me prendre avec vous ! C’est mon papa. Papa, c’est la maman de Lowell !
-Henry Cross. Je suis un peu inquiet de laisser ma fille après ce qui semble s’être passé cette année.Mais comme ça se passe au ministère, je suppose qu’il y a des sécurités…
-Papa ! Ne commence pas…
-Tu ne rentres pas tard d'accord ?
-Oui, papa !
Elle embrasse son papa et lui fait un beau sourire. Lui disant qu’elle lui montrera des photos si Lowell est d’accord. Puis, avec son ami et sa mère, Caitlyn quitte son papa et ils entrent dans le chaudron baveur. La verte est toujours aussi impressionnée par le monde sur le chemin de traverse et elle sautille à moitié sur place pour suivre le rythme d’Aylin. Pas question de se perdre maintenant ! Puis, finalement, ils arrivent devant le ministère, et la cadette des Cross ouvre de grands yeux émerveillés.
-Lowell ! Tu as vu ! C’est décoré de partout !

Et alors elle voit les gens autour d’elle. Elle se sent soudainement impressionnée par toutes ses belles robes, ses beaux costumes et toutes ces gens. Elle reconnaît certaines têtes, mais beaucoup lui sont inconnues.

La tenue de Caitlyn (mais avec les cheveux comme sur son avatar )  
made by black arrow



Nul besoin de savoir où tu vas, quand tu sais d'où tu viens

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 614
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 0:18


Estefanía & Alexandre
I want you to know that it's our time, you and me bleed the same light. I want you to know that I'm all yours, you and me run the same course. I'm slippin' down a chain reaction and here I go here I go here I go go. And once again I'm yours in fractions. It takes me down pulls me down pulls me down low.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


La perspective du bal de Noël avait rendu Stef quelque peu fébrile la veille au soir et toute la matinée précédant celui-ci. Elle allait voir les parents d'Alexandre - et un bon paquet de membres de sa famille, a priori la malédiction des Montgomery - pour la toute première fois en tant que petite-amie (et ce même si elle avait déjà eu une interaction avec Myrielle Symphonie avant toute cette affaire, lorsqu'elle avait été une naïve petite quatrième année cherchant à acquérir une robe pour le bal de Noël il y a une éternité, donc). Elle ne voulait pas passer pour une sorte de petite ringarde mal fagotée (la mère d'Alexandre travaillait quand même dans la mode) ou une écervelée sous-habillée pour l'occasion j'ai mon jogging de jour, de rien. Elle voulait faire bonne impression du coup elle n'emmène pas Quino, trop risqué, et cela commençait par être correctement vêtue. Il y avait aussi la question de son attitude générale et la nécessité de ne pas bafouiller ou devenir rouge comme une tomate ou pire, les deux, mais elle avait décrété que ce problème-là serait ultérieur à celui de la mission "robe".

Les avis de Lu' et de Tina avaient été grandement sollicités depuis la réception de l'invitation "je te promets que celle-là c'est la dernière que j'te montre, franchement soixante-quinze robes c'est quoi ? Une bagatelle, fais pas ta princesse Lu". Elle voulait avoir l'air classe sans ressembler à une mémère, tout en étant suffisamment jolie pour éblouir Alexandre (non négociable) car elle ne serait pas là que pour ses parents après tout ah bon il y a aussi une raison officielle à cet événement ? Il était indispensable qu'elle se détache enfin de la petite robe noire - classique mais efficace - pour se démarquer (sans pour autant passer pour la boule à facettes de la soirée, et elle ne voulait surtout pas avoir l'air vulgaire). Hésitations, benchmarks et classements à points (qui avaient peut-être failli lui coûter les bonnes grâces de sa cousine et de sa sœur, elle en était vaguement consciente mais jugeait que c'était le prix à payer pour faire le bon choix pas chiante la gamine) avaient permis d'aboutir à sa décision finale (finalement influencée par un commentaire décisif de sa mère : "on dirait le portrait craché de ta tante Silvia avec cette robe Estefanía, j'en ai un frisson d'horreur..."). Ayant revêtue sa robe d'un rose pâle, contrastant avec sa peau hâlée (ayant vaillamment résisté aux assauts de l'hiver écossais), elle avait vérifié sous toutes les coutures que rien ne clochait : la longueur, descendant jusqu'à ses genoux et jugée tout à fait convenable sans être archaïque, les bretelles discrètes, les plis parfaitement tracés - elle était fin prête pour sa fixette suivante.

« Qu'est-ce que je peux leur raconter, tu crois ? Rien de trop personnel mais je ne veux pas qu'ils me prennent pour une idiote non plus tu crois que c'est mal venu de leur présenter mon bulletin de notes ? » réitéra-t-elle en passant la tête dans l'entrebâillement de la porte menant à la chambre de Tina. « Tu crois que je devrais parler de Quidditch ? Je pourrais leur parler de Quidditch ! » enchaîna-t-elle avant que sa petite-soeur n'ait pu apporter la moindre réponse. Sa moue se fit déçue. « Même si on n'a vraiment pas eu une bonne saison, pas fou de raconter ça, non ? » Elle opina du chef. « T'as raison. » avant de tourner les talons d'un air pensif, mais visiblement forte de cette conclusion. Heureusement que Tina était réputée pour sa patience.

Les Kostas arrivèrent en groupe, Stef s'étant accrochée au bras de son père pour le transplanage d'escorte. Il lui adressa un sourire rassurant mais sentant qu'il s'apprêtait à ajouter quelque chose - elle n'était pas en état d'accepter la moindre remarque sur son apparence, maintenant qu'elle était sur les lieux du crime -, Stef s'empressa de souffler un "merci papa" affairé, avant de chercher des yeux son petit-ami. Ce fut lui qui la trouva la première et elle lui adressa un sourire rayonnant, oubliant brièvement tout son stress. « Tu es très élégant. » complimenta-t-elle en glissant naturellement sa main dans la sienne. Penchant la tête, elle aperçut les parents d'Alexandre, accompagnés de sa petite-soeur. « Tu crois que nos parents vont se parler ? » se renseigna-t-elle avec une pointe d'inquiétude, car elle commençait à soupçonner d'avoir communiqué son stress latent aux parents Kostas, dont Quino tirait son don incomparable pour mettre les pieds dans le plat.

Laissant cette pensée - vaguement alarmante - de côté tandis qu'Alexandre se penchait pour l'embrasser, Stef eut la désagréable surprise de voir que Mulligan était apparu à côté d'eux, alors qu'elle se détachait de son petit-ami. Mulligan qui, s'avérait-il, était le cavalier de Viska. Camouflant honorablement sa surprise en sourire, elle répondit à la cousine d'Alexandre : « Salut Viska ! » Son regard se posa sur l'autre Gryffondor. « Salut Flynn. » ajouta-t-elle avec une cordialité rare. Elle n'était pas là pour jouer les sauvageonnes : le regard du public pouvait se concentrer sur elle à tout instant. « Bien merci, et toi ? » La présence de Mulligan - de la part de qui elle s'attendait à peu près à tout - et le fait qu'elle ne connaissait pas bien Viska l'empêchèrent de se montrer volubile. Elle frissonna en sentant Alexandre rapprocher son visage du sien. Sa remarque lui fit afficher une grimace exagérée. « Oh non, elle va nous regarder danser ? T'es sûr ? C'est vraiment pas mon meilleur atout... » souffla-t-elle à son tour, un air de chien battu sur le visage.

Elle était prête à continuer sur sa lancée mais fut interrompue par l'arrivée de Lu' et de Thiago. La présence des deux Serpentard lui donna le sentiment d'avoir repris l'ascendant numérique sur Flynn. « Ah, vous êtes là ! Merci Thiago ! Je dirais que c'est le cas de tout le monde ici. » remarqua-t-elle en désignant le reste de son entourage direct, à savoir Lu' et Viska. Elle adressa un regard indéchiffrable à sa cousine, cherchant à lire des informations complémentaires dans ses yeux, sans aboutir à grand-chose de concluant. Ce n'était que partie remise, puisqu'ils étaient à présent rejoints par Peony, Victoire et Ted, à qui elle sourit à son tour, acquiesçant à la question de sa capitaine de Quidditch. « Il commence à y avoir du monde, je pense que ça va bientôt commencer, non ? » Elle tourna un regard interrogatif vers Alexandre, bien que se doutant qu'il n'avait pas plus d'information qu'elle sur le sujet.




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;



Dernière édition par Estefanía Kostas le Sam 8 Mai - 0:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 411
Âge : 15 ans (31.12.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 0:36

Se réveiller aux côtés de Thiago, de cette façon, avait quelque chose de satisfaisant, de rassurant et de totalement grisant. Dans cette chambre, ils pouvaient juste être Lucrecia et Thiago, deux adolescents attirés l’un par l’autre, cédant à leurs hormones, sans se soucier du reste, que ce soit la danse ou la conscience de son meilleur ami. Combien de temps Lu’ supporterait cette situation, sans mots clairs sur leur relation ? Elle n’en savait rien mais elle voulait, pour l’instant, en profiter, alors que Thiago l’embrassait avec entrain, tout son corps frissonnant sous la chaleur de ses lèvres et de son corps.

Lucrecia savait parfaitement qu’elle poussait le vice à son maximum. Elle se fichait pas mal que son père la voit embrasser Thiago en vérité, comme elle en avait discuté avec Stef, ses parents n’étaient sûrement pas aveugles. Cependant, elle préférait en effet éviter d’être la cible de cent milles questions et ne se voyait clairement pas avouer ce qu’elle avait fait avec l’argentin à son père. Ses parents avaient toujours vu Thiago comme un quatrième enfant, qui s’était greffé à la fratrie originelle des Castillo avec une aisance surprenante. Le fait que Lucrecia se soit de suite très bien entendu avec lui et qu’ils soient devenus fusionnels avec autant de facilité avait beaucoup aidé. La surprise et la gêne de Thiago l’avait fait sourire, lorsqu’elle l’avait embrassé pour la première fois, alors que son père prenait elle ne savait plus quelle tour en photo. « Mais non, détends toi… » Une lueur de malice brillait dans ses yeux bruns, qu’elle posait dans ceux brun-vert de son meilleur ami. Elle n’y pouvait rien, son corps était attiré par celui de Thiago comme à un aimant, et ses lèvres avaient un goût bien trop addictif. Elle avait d’ailleurs eu beaucoup de mal à se séparer de son meilleur ami le matin, sans se laisser aller une nouvelle fois à la chaleur de son corps.

A côté de cela, elle était à des lieux de s’imaginer que Thiago avait réellement du mal à regarder son père dans les yeux et qu’il se posait des tas de question. Qu’il se rassure, si Ezequiel Castillo avait le moindre doute sur leurs agissements, ils l’auraient déjà entendu. Les deux adolescents avaient eu l’habitude de partager une chambre pendant des années, ils dormaient souvent l’un chez l’autre -si ce n’est tout le temps- durant les vacances, il n’y avait donc rien de bien surprenant à ce qu’ils sortent de la même chambre. Par contre, oui, il était plus surprenant qu’ils aient fait autre chose que de danser ou discuter dans ladite chambre. Comme quoi, en un an, tout pouvait changer du tout au tout. Et pourtant, Lucrecia ne regrettait rien du tout. Elle avait, à un moment, regretté de l’avoir repoussé l’été passé. Mais finalement, s’ils ne s’étaient pas retenus à ce moment là, en seraient-ils à ce point maintenant ? Peut-être pas. Mais avec des si, on pouvait refaire le monde et Lu’ préférait éviter d’y penser et profitait au maximum de l’instant présent. Et il fallait se rendre à l’évidence, de simples amis ne connaissaient pas le goût du corps de l’autre.

Ravie de voir que sa robe faisait son petit effet sur Thiago, un petit sourire fier étira ses lèvres. Son père disparu, Lucrecia chuchota quelques mots à l’oreille de Thiago, incluant sa robe et le sort qu’elle pouvait éventuellement subir à la fin de la soirée. Les joues légèrement rosies par le culot dont elle faisait soudainement preuve, elle fila vers la chambre de son père pour qu’ils transplanent tous les trois près du Ministère. La sensation qu’elle ressentie au niveau de son nombril la fit s’accrocher avec force à son père, même après qu’ils soient arrivés dans la ruelle proche du Ministère. Une fois remise, ils pénètrent dans le Ministère et Lu’ manqua de lever les yeux au ciel quant aux recommandation de son père. Elle esquissa un sourire et l’embrassa sur la joue, avant qu’il ne disparaisse et les laissent tous les deux. Ravie de voir que Thiago était d’accord avec elle, elle glissa sa main dans la sienne, entremêlant leurs doigts avant de se diriger vers Alex, Stef, Viska et Flynn. « Coucou vous quatre ! Vous allez bien ? Vous êtes trop beaux ! » Oui, même Flynn avait droit à un compliment, même si l’anglais avait tendance à l’énerver à cause de son comportement envers Stef. Elle devait admettre que le compliment de Thiago à sa cousine lui avait fait un petit quelque chose, même si elle savait parfaitement que Stef ne lui ferait jamais un coup pareil et que vu la nuit qu’elle avait passé avec Thiago la veille, elle espérait bien que lui non plus. Elle remarqua que Quino venait lui aussi d’être rejoint par sa cavalière, qui n’était bien évidemment pas Kate. En plus d’avoir rompu la veille, Kate était partie à peine les pieds posés sur le quai de la voie 9 3/4 pour le Japon, elle n’avait donc jamais prévu de se rendre au bal du Ministère. Elle leur adressa un petit signe de la main, accompagné d’un grand sourire, avant de reporter son attention sur sa cousine et son cavalier ainsi que Viska et Flynn. Elle saisit bien le regard que lui lançait sa cousine, mais elle ne pouvait pas vraiment la prendre à part dès le début de la soirée pour lui raconter la nuit et la journée qui venaient de s’écouler. Ils furent rapidement rejoint par Victoire et Teddy, que Lu’ salua avec joie. « Vic’, ta robe est encore plus belle en vrai que sur la photo ! » Bien entendu, elle avait d’ores et déjà liké et commenté la photo de la blonde, des deux blondes en réalité, mais elle devait bien admettre que Victoire avait mis le paquet. « Sans doute oui. C’est bizarre de voir autant d’adultes, ça change de Poudlard ou Castel, pas vrai Thia' ? » Parce que même s’il y avait des adultes au bal de Noël en la personne des professeurs, là, il y avait autant d’adultes -voire plus- que d’apprentis sorciers, ce n’était pas rien. Passant un bras autour de la taille de son meilleur ami, elle jeta un regard autour d’elle. « En tout cas, il n’y a toujours personne sur la scène… » Reposant son regard sur le petit groupe, elle s’adressa à Victoire : « C’est ta tante, tu ne sais pas ce qu’ils comptent nous dire ? » Et bien quoi ? Elle pouvait bien tenter, non ?
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Michael Steadworthy
Michael Steadworthy
Gryffondor

Parchemins : 32
Âge : 15 ans (11 février)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 0:44

Michael & Canelle


Juin 2016
Pour la première fois depuis longtemps, Michael avait failli à sa tâche de meilleur ami : depuis qu'ils avaient appris la mise en place d'un bal au Ministère de la Magie cet été, Karen n'avait cessé de bassiner le Gryffondor pour qu'elle l'accompagne. Le jeune sorcier voyait cet évènement comme n'importe quelle soirée mondaine auxquelles il avait déjà assistées par le passé, c'est pourquoi il n'était pas très enthousiaste à l'idée de devoir à nouveau faire bonne figure devant un rassemblement d'hypocrites. Néanmoins, entre temps, de nouveaux éléments avaient fait leur entrée et Michael était désormais en couple avec une jolie Poufsouffle. Dès lors, en tant que bon petit ami, il était de son devoir d'accompagner Canelle au bal histoire de lui faire passer une bonne soirée. Il était bien conscient que Karen allait lui faire une scène mais aux dernières nouvelles, elle ne se retrouvait pas toute seule étant donné que Lucas était son cavalier. Hélas, il entendait déjà ses remontrances, du genre « Donc t'acceptes d'y aller avec une inconnue sortie de nulle part mais moi tu me laisses sur le côté ?! » mais après tant d'années aux côtés de la jeune fille, il commençait à être habitué.

En plus de ça, Jensen avait quitté Viska quelques jours plus tôt. Karen devait vraiment être à bout en réalisant qu'elle n'arriverait pas à voir ses deux meilleurs amis célibataires en même temps. Quoi qu'il en soit, Michael avait d'autres préoccupations pour le moment : il devait trouver la tenue parfaite pour cette occasion. Pour une fois, il y avait quelqu'un qui le motivait à y aller et puis, aux dernières nouvelles, une bonne partie des élèves de Poudlard s'y trouveraient. Il y avait donc de fortes chances pour que le rouge et or ne s'ennuie pas autant que dans des banquets classiques. Comme Mike ne faisait rien comme les autres, il avait opté pour un costume blanc qui avait largement été approuvé par ses parents. Choisir des couleurs claires était une prise de risque vestimentaire mais il refusait de porter un simple costard noir dans ce genre de rassemblement. Il fallait quand même qu'il ressorte du lot.

Une fois prêt, il emprunta le réseau de cheminée - en compagnie de ses parents, la honte ! - de son domicile afin d'atterrir dans l'immense Hall d'entrée du Ministère. Michael avait donné rendez-vous à sa copine dans l'Atrium. Après avoir réussi à chasser Phoebe et Archibald, le jeune garçon s'éclipsa en direction des toilettes, histoire de vérifier que le trajet ne l'avait pas trop décoiffé. Après s'être refait une beauté, il revint sur ses pas et aperçut Canelle. Il lui offrit un grand sourire puis approcha son visage du sien « Salut toi… » et de s'emparer de ses lèvres impudiquement. Ses parents avaient déjà rejoint la salle de réception et puis, de toute façon, il faisait ce qu'il voulait. « T'étais déjà venue ici ? » demanda-t-il pour démarrer la conversation. Il aurait probablement dû complimenter la tenue de la blonde mais toutes ces habitudes de couple étaient nouvelles pour lui, et il était un peu stressé. Enfin, ce soir, il n'avait pas envie de se prendre la tête : il voulait juste profiter de ce bal en compagnie de ses proches. D'ailleurs, en apercevant Jensen en compagnie de la préfète de Serdaigle au loin, il proposa à sa cavalière « On va dire bonjour à Jensen et Dahlia ? »

Tenue de Michael
Revenir en haut Aller en bas

Ted Lupin
Ted Lupin
Commerce

Parchemins : 342
Âge : 18 ans { 15/04/1998 }
Actuellement : Vendeur chez Weasley, Farces pour Sorciers Facétieux


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 4


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 11:45


Ted & Victoire
And when you smile the world is brighter. You touch my hand and I'm a king. Your kiss to me is worth a fortune. Your love for me is everything. I guess I'll never know the reason why you love me as you do. That's the wonder ; the wonder of you.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Son temps à Poudlard était révolu, mais Teddy n'avait pas eu beaucoup de temps pour s'appesantir sur le sujet (et de toute façon, ça n'était pas vraiment dans ses habitudes). Sa grand-mère insistait à venir au bal pour entendre les "nouvelles" de la bouche de leur Ministre (qui s'avérait aussi faire partie de la famille, ou presque), et Teddy avait donc passé la nuit à Taunton. Sa malle à moitié ouverte était posée sur le sol de sa chambre : il n'avait encore rien déballé et ne se sentait pas la cœur ou l'envie de le faire pour l'instant. Il en avait tiré les quelques éléments qui pourraient lui être utiles dans l'immédiat - rasoir magique, pour l'essentiel, car le reste de ses vêtements se trouvait de toute façon chez sa grand-mère. Quant au costume qu'il porterait, il l'avait reçu à Noël et l'avait laissé dans sa penderie depuis, prêt à l'usage. Le rouge rappelait la couleur de la maison de Victoire : il trouvait que c'était un beau symbole. Et puis, il n'avait jamais eu peur de se démarquer.

Le jour du bal, il s'observa dans le miroir. Ses cheveux d'un bleu électrique n'en faisaient qu'à leur tête, comme à leur habitude. Ils juraient surtout franchement avec sa tenue. Fronçant les sourcils, il ferma brièvement les yeux. Quand il les rouvrit, il arborait le châtain qu'il avait si souvent vu sur les photos de son père. Il passa un coup de peigne avec des résultats mitigés : c'était plus plat, mais un épi lui causait du souci. Décidément, il n'allait pas s'en sortir ! Abandonnant sa tignasse en concluant que si Victoire l'avait toujours aimé comme ça, elle n'allait pas changer soudainement d'avis sans crier gare, il la laissa revenir à son apparence coutumière - bleue et vaguement ébouriffée - et s'installa sur son lit pour enfiler ses chaussures noires cirées. Distraitement, il se demanda ce qui les attendait au Ministère. Enchaîner la fin des cours avec un événement d'une telle ampleur le laissait quelque peu désarçonné : il ne se rendait pas bien compte que les cours avaient pris fin, ou que les vacances avaient enfin débuté. Bientôt, il commencerait à travailler, pour de vrai, mais en attendant, il avait la perspective de journées entières passées en compagnie de Victoire devant lui, et de manière plus immédiate, la notion qu'il allait se faire trucider si les Weasley débarquaient alors qu'il n'était pas prêt.

Il attendit sa grand-mère dans le salon, celle-ci se dressant de toute sa hauteur - qui n'était pas si haute que ça, par rapport à la grande asperge qu'il était devenu -, tout en dignité alors qu'en attendant les Weasley, il lui proposait de mutualiser un transplanage c'est pour l'environnement mamie. "Je ne suis pas infirme, Edward, pourquoi aurais-je besoin d'un transplanage d'escorte ?" Écarquillant les yeux, il fut soulagé d'entendre le bruit caractéristique de la cheminée en train de s'animer pour laisser apparaître toute la famille de Victoire.
Il répondit au baiser de sa petite-amie, conscient qu'il perdait sans doute des points supplémentaires auprès de Bill Weasley mais pas tout à fait capable de s'en préoccuper en cet instant. « Et toi t'es magnifique. » ajouta-t-il en se détachant d'elle, jugeant que leurs couleurs étaient finalement plutôt bien assorties - bleu électrique mis à part.

Sa grand-mère lui jeta un regard entendu avant de mettre le pied dans la cheminée. Clairement, elle jugeait que sa suggestion de privilégier le transplanage avait été un parfait excès de prévenance de sa part. Echangeant un regard avec Victoire, il laissa la Gryffondor entrer dans la cheminée à son tour, avant de lui emboîter le pied une fois qu'elle eut disparu.

« Les grands esprits se rencontrent ! » jugea-t-il en esquissant un sourire alors qu'il apercevait Ash à son tour. Il savait bien que Victoire cherchait surtout à titiller Dominique, aussi se garda-t-il d'en rajouter une couche pour éviter de froisser la jeune fille. Une boule d'énergie apparut un instant plus tard dans son champ de vision, et il attrapa Lily au vol, souriant en apercevant le reste du clan Potter. « Il lui arrive quoi à Albus ? » chuchota-t-il à la fillette, sourcils froncés. Peu satisfait par la réponse, il reposa la plus jeune des Potter pour aller se poster à côté d'Albus, à qui il adressa un coup de coude bien placé zéro compassion.

Son enquête fut finalement interrompue par l'intervention de Victoire, décidée à retrouver sa meilleure amie. Fourrant les mains dans les poches de son pantalon, Teddy acquiesça aisément, non sans avoir adressé un regard soucieux à Albus. « J'sais pas trop ce qu'il a. » nota-t-il en suivant Victoire vers la salle principale. « Oui moi aussi, pas moyen d'avoir un indice en avant-première, ça doit vraiment être sérieux. » Pas que Hermione était réputée pour être une grande farceuse en temps normal, mais là, Teddy avait beau eu creuser avec des méthodes variées, il n'avait rien obtenu du trio - rien de rien.

« Salut tout le monde ! » Il se retrouvait majoritairement parmi les anciens élèves de cinquième et de quatrième année : Viska, un trio de Gryffondor, un duo de Serpentard et Peony Lloyd, la petite sœur de Léopold et amie de Victoire. « Vous êtes toutes superbes les filles. » Un temps de pause. « Evidemment, vous aussi les gars. » Il leur adressa un sourire jovial, peu conscient des différents dynamiques pouvant animer le groupe. Il suivait ce que lui disait Victoire sur le sujet, et était forcément au fait des rumeurs - avérées ou pas - de l'école, mais il en restait tout de même distant : il y avait déjà suffisamment de choses à suivre parmi les élèves de son année ! D'ailleurs, il chercha Erin et Noé des yeux, mais ne les trouva pas pour l'instant. Un seul souhait : que tout se passe bien pour ses amis, cette fois (et pour lui aussi, de préférence).




ted; — It's like it's not even real to me. It's like my life isn't even real to me unless you're there, and you're in it, and I'm sharing it with you. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Canelle Brown
Canelle Brown
Poufsouffle

Parchemins : 91
Âge : 16 ans [09/06/2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 15:41

Bal du ministère
Canelle & Michael

Canelle arrivait enfin au ministère, un peu stressée. Elle avait passé énormément de temps à se préparer, perfectionniste dans l'âme. Elle avait emprunté une robe à sa mère, la jeune fille n'en ayant pas à elle à cause du mal aise qui la remplissait quand elle en portait. Cette fois, elle avait vraiment fait un effort et en avait enfilé une ainsi que des chaussures dans lesquelles elle ne se sentait pas vraiment bien. Décidemment, les bals n'étaient pas faits pour elle. Elle avait pris soin de ses longs cheveux blonds pour une fois, les bouclant en de parfaites boucles anglaises. La jeune Poufsouffle avait peur d'en faire trop mais doutait qu'un pantalon suffirait. C'était donc dans cette tenue qu'elle s'était rendue au bal, la boule au ventre.

Le trajet jusqu'au ministère avait été une sacrée étape lui-aussi, bien que très court. Elle était passée par une cabine téléphonique moldue où sa mère avait insisté pour l'accompagner. Elle-même ne s'y rendait pas mais elle était émue de voir sa fille comme ça. Sa réaction montrait bien l'intérêt inhabituel de la jeune fille pour son apparence. Elle s'était donc rendue au ministère un peu en avance, voulant quitter sa mère le plus vite possible avant que celle-ci ne décide de venir avec elle finalement, ce qui aurait été quelque peu gênant.

Maintenant que la jeune fille était arrivée, elle attendait l'arrivée de son cavalier impatiemment, contente de s'y rendre avec son petit-ami. C'était sa première relation et elle espérait que le bal se passerait bien en compagnie de Michael même si elle avait du mal à en douter. Tandis qu'elle examinait la salle des yeux, à la recherche d'une connaissance, son petit-ami arriva, la saluant puis l'embrassant. La jeune sorcière lui rendit le salut avant de dire:

-Hey, tu es magnifique comme ça.

La jeune fille ignorait si c'était la bonne chose à dire, elle n'était pas vraiment habituée à ce genre d'évênement et le jeune garçon ne lui ayant pas dit, mais elle préféra ne pas se prendre la tête avec ça.

-Bien sûr, sourit-elle.

Elle ne les connaissait pas vraiment mais le minimum de politesse était requis lorsqu'elle était à ce genre de bal et elle le savait. Elle se dirigea donc vers ses deux camarades, les ayant vu quelques minutes avant l'arrivée de son petit-ami.

-Hey, répéta-t-elle, cette fois à l'intention de ses camarades, magnifique robe Dahlia.

Canelle était étonnée de voir la préfète en porter une, il lui semblait que ce n'était pas vraiment son genre mais en même temps, cela devait être comme elle. Elles étaient un peu contraintes de le faire lors d'un bal.

Tenue de Canelle

by eden memories


J'aime les gens qui pour briller n'éteignent pas les autres.
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 18:16



Le Bal du Ministère Edward Murphy & All Edward n'est pas sûr de vouloir faire ce qu'il s'apprête à faire. Il n'a jamais été très fêtes, et les bals de Poudlard ne finnisaient jamais sans une baston quelconque. Alors autant dire que l'idée d'être dans ce genre d'endroit ne l'enchante que moyennement. Mais encore une fois, Mary a réussi à le faire céder. C'est pour cela qu'il a enfilé un de ses costumes. Étrangement plus simple que ses tenues de travail. Il arrange son nœud papillon et soupire. Il penche la tête sur le coté en se regardant dans le miroir de sa salle de bain. Passant sa main dans ses cheveux, il arrive à les faire tenir en place avec l'aide de la magie. C'est pratique quand même, la magie..
Il regarde sa montre et soupire. Forcement, ils sont en retard. Et après, c'est lui qu'on engueule.
Quand ça lui arrive. Enfin, il faut dire que ça lui arrive plus souvent qu'il ne veut se l'avouer. Il fixe la cheminée en soupirant (oui encore une fois)  puis sort devant la maison. Louve, sa chouette vient se poser sur son épaule réclamant de l'attention.

-Hey, d'où tu reviens toi ?

Il lui caresse le dessous du bec, puis elle se renvole et rentre dans la maison par l'accès qu'il lui laisse. Elle est libre d'entrée et de sortir comme bon lui semble, et généralement, elle est beaucoup dehors, mais revient de tous les jours quelques heures. Le sorcier fait un signe et ses voisins. Ils lui répondent de la même manière. Il a réussi à noué de bons liens avec son voisinage, et si au début tout le monde trouver le brun étrange, ils ont appris à l'apprécier, et réciproquement, Ed à finalement réussi à avoir de bon lien avec ces gens. Finalement, Mary et Oscar arrivent. Sa cavalière à une robe pailletée, aux teintes violette/bleu. Son dos dénudé n'est pas s'en rappeller la dernière robe qu'elle ai porter à leur dernier bal de Noël de Poudlard. Edward, ce jour-là ; avait été comme un con. Pour une rare fois de sa vie, ses hormones avaient réagi de manière qui lui était inconnu. Riley c'était bien foutu de sa gueule. Mais Edward lui avait juste taper dans l'épaule pour le faire taire. Jade, elle, n'avait pas hésité à le charrier pendant plusieurs jours avec ça. Les regards qu'Edward lançait à Mary n'avait pas échappé à son amie bavarde, qui n'a pas laissé passer une occasion de l'embêter avec ça.  Oscar qui l'accompagne à troqué sa couleur favorite (jaune canari) pour un baby blue qui lui va vraiment bien. Sa cravate sort du lot, mais rien d'étonnant. Par contre Edward lève un sourcil quand il voit la broche de son ami.

-La licorne à la crinière arc-en-ciel ? Sérieusement Oscar ? Tu..
-Oui ! C'est une broche importante vu que c'est toi qui me l'as offert !
-Moi qui pensais t'emmerder avec ça.. Me voilà bien idiot.. Bon, on y va ?
-Tu es pressé mon cher ?
-Non, pas vraiment Mary.. Tu es belle..
-C'est Esther qui m'a aidé à trouver cette robe !
-Je lui ai peu-être raconté l'histoire du dernier bal de Noël...
-Il n'y avait rien à raconter...
-Oh si... Même le plus aveugle des morts aurait pu s'en rendre compte.
-ta phrase ne veut rien dire Oscar...

Ils vont dans la petite ruelle qui sert de transplange. Et c'est ainsi que les trois amis transplane directement devant le ministère. Edward retient un haut-le-coeur et Mary l'attrape avant qu'il ne manque de glisser. Il n'aime décidément pas ce mode de transport... Mais ils étaient déjà en retard et l'idée de se mettre de la suie partout ne l'enchantait pas plus que d'être ici.

-ça va ?
-Je n'ai pas vomi, c'est que ça doit aller... Je vais juste éviter d'avaler quoi que soit pendant la prochaine heure.

Edward passe sous celui de son amie et Oscar fait de même de l'autre côté. Ils ont choisi de venir en trouple, car aucun des deux hommes n'avait envie de laisser Mary seule là dedans. Même si en soit elle ne risque rien en dehors de trop tirer sur les bouteilles... Mary serre ses deux gardes du corps amis et sautille comme une puce.

-Oh, je suis contente d'être avec vous !!!

Puis ils rentrent. Ils expliquent le pourquoi ils sont à trois et pas en deux paires de cavaliers. Finalement, on les laisse passer. Quand leurs noms sont annoncer, Edward grince des dents. Qu'est-ce que ça veut dire ça ? Sérieusement ? Il secoue la tête, se jurant de partir à la première occasion...

-Ohh ! tu as vu ! c'est magnifique !
-Ouais. Super.
-Edward..

C'est alors qu'Oscar lâche le bras de Mary. Il a vu une personne qu'il connaît semble t-il. Quand Edward reconnaît la personne en question, il fronce les sourcils. Sans blague ? Il la déjà trouvé....?

-Hey ! Esther ! Oh... Salut Lola ! Mary ! Edward ! Venez !

C'est ainsi que le duo arrive auprès du groupe. Edward ignore tout bonnement la brune en rouge et observe Esther avant de lui faire un signe de la tête.

-Bonjour les filles ! Moi, c'est Mary.. Tu es donc Lola ? Enchantée !

Edward, lui se contente de se demander ce qu'il fait encore là. Mais l'idée de partir maintenant ne lui plaît pas plus que de rester.. Comment ça cet homme est contradictoire ?

La tenue d'Edward
La tenue de Mary
La tenue d'Oscar

:copyright:️ Justayne



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Manon Davies
Manon Davies
Serdaigle

Parchemins : 32
Âge : 15 ans
Actuellement : 5e année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptySam 8 Mai - 18:27

Bal du ministère
Manon & John (PNJ)

Manon plongea quelques instants les yeux dans ceux de son frère, un geste qui les rassurait certainement tous les deux bien que John ne l'avouerait certainement jamais devant elle. Revêtue de sa robe blanche, la jeune fille était quelque peu anxieuse sous ses airs sure d'elle. Elle n'avait pas voulu venir à ce bal, ce n'était pas vraiment son pèchet mignon de genre de soirées, mais sa mère l'y avait contrainte. Elle qui avait renié son statut de sorcière pendant des années, elle voulait se racheter et trouvait que c'était une bonne idée d'y aller. La famille s'y était rendue ensemble par les réseaux de cheminée et il ne semblait pas à Manon qu'elle avait déjà eu aussi honte de sa vie. Heureusement, leur mère les avaient laissé bien rapidement pour faire ils ne savaient trop quoi avec des adultes.

La jeune fille se sentait étouffée au milieu de la foule, déjà beaucoup trop importante en ce début de soirée. Manon aurait largement préféré être dans son canapé avec son frère et sa soeur, à jouer à des jeux de société en famille ou autre. Tout sauf ce bal aurait été agréable pour la jeune Serdaigle qui n'avait qu'une seule envie: partir. La main réconfortante de son frère jumeau sur son épaule la rassurer, lui démontrer qu'elle ne serait jamais seule.

Manon et John avaient toujours eu un lien particulièrement fort malgré leurs caractères très différents. C'était certainement du à ce lien de jumeaux qui les réunissaient, mais Manon se sentait toujours bien ou mieux en sa présence. Il la soutenait d'une manière inimitable comme si elle seule comptait à ses yeux. Cela faisait énormément de bien à la jeune pré-cinquième année qui derrière son assurance, cachait un manque de confiance en elle flagrant. Peut-être était-ce à cause de son père ou peut-être pas. La jeune sorcière chassa cette pensée de son esprit rapidement. Elle ne voulait pas penser à lui maintenant.

Un sourire aux lèvres, elle se tourna vers son frère avant d'annoncer:

-Bon bah quitte à être là, autant s'amuser, non ? Tu n'as vu personne qu'on connaît ?

Manon savait très bien que son cavalier était heureux d'être là, lui qui adorait la foule mais n'hésitait pas à exprimer son opinion. Elle n'était pas contente d'être là alors si elle le voulait, elle pouvait très bien râler toute la soirée, au risque de se faire pendre par son frère.

-Non, je crois pas, répondis John. De toute façon, t'es jamais contente. Profite un peu, c'est un super moment !

Manon leva les yeux au ciel sans retenue, fatiguée par l'enthousiasme de son frère. Ce n'était pas le bon moment pour lui donner des leçons de morale, elle n'était déjà pas de bonne humeur. Elle grommela quelques mots incompréhensible puis parcouru la salle des yeux à la recherche de quelqu'un qu'elle connaissait. Elle n'allait pas supporter son frère toute la soirée.

Tenue de Manon


by eden memories


Your love is mine for the taking. My love is Just waiting. To turn your tears to roses. No, You'll never be alone When darkness comes.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 186
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptyDim 9 Mai - 17:57




« Je ne suis pas sûr, pas avant les annonces en tout cas, ma mère est en train de discuter avec la Ministre regarde. » dit-il en désignant sa mère qui avait abandonné fille et mari pour aller vers Hermione Granger-Weasley en compagnie de son demi-frère, Clément. Alex’ se demandait ce qui était assez grave pour que son oncle revienne au pays, il ne l’avait même pas fait au moment de l’enlèvement de Viska… la seule chose qui le rassurait, c’était que sa mère paraissait être dans le coup, et il avait toute confiance en elle. Jamais elle ne les mêlerait à un plan qui les mettrait en danger.

Laissant les banalités d’usage entre sa petite amie et sa cousine, il glissa quelques mots à Stef à son oreille concernant la danse. « Ne t’en fais pas, tu n’auras qu’à te laisser conduire. » la rassura-t-il, de toute façon, autant qu’elle s’y fasse : elle n’y couperait pas. Il n’avait cependant pas l’intention de faire concurrence avec Lu’ et Thiago qui venaient d’ailleurs vers eux. Il ne pensait danser que pour le plaisir d’évoluer sur la piste avec sa petite amie.

« Oh ! Coucou vous deux ! Vous êtes tellement beaux ! » dit Viska en embrassant Lucrecia sur la joue avec chaleur et en adressant un sourire à Thiago. Comme toujours en société, la blonde rayonnait, même si Alexandre n’était pas certain du tout que ce soit sincère. Cependant, il faudrait que ça suffise pour ce soir car Myrielle comptait sur son fils et sa nièce pour lui faire honneur – la mission avant les sentiments, tout ça, tout ça… -. Victoire était arrivée avec Ted dans leur petit groupe, ce qui permit qu’ils ne soient plus seuls avec Flynn et Viska. « Merci ma chérie, tu es superbe aussi. » Alex’ nota qu’elle éludait la question de comment elle allait, aussi prit-il la parole à sa place : « Oui, ça va, et toi ? C’est un peu étrange d’aller à un bal tous ensemble le premier jour des vacances, non ? » Peony vint les rejoindre pour dire bonjour à Viska et Alex en profita pour reculer un peu avec sa cavalière et faire signe à Dominique et Ash qui venaient de se retrouver. Il jeta aussi un regard en direction d’où venait la rousse et vit les poings serrés de Jensen : soit le duo Flynn/Viska avait l’effet voulu, soit quelqu’un lui avait dit un truc qui l’énervait… La question restait ouverte, il n’avait pas l’intention d’aller le demander à son cousin, préférant s’intéresser aux deux Poufsouffle.

« Salut, vous allez bien ? » Malgré la proximité de sa sœur, la rouquine fut la première à répondre. Elle avait pris le bras d’Ash et elle semblait d’une humeur excellente. Alex’ en déduisit qu’elle avait dû recevoir la bonne robe cette fois-ci. « Salut Alex, bonsoir Stef ! Je vais bien, je suis très contente d’être venue ce soir, et vous ? Ça se passe comment ? » Le lion sourit en songeant que quoi qu’elle dise, Dominique dégageait la même énergie que Victoire et répondit « Pour le moment plutôt bien, mais je ne sais toujours pas ce que le Ministère doit annoncer concernant ma famille, je pense que je profiterai plus une fois que ce sera fait. » La rousse au naturel du moins hocha la tête dans un signe de compréhension et laissa son regard errer vers sa sœur aînée. Alex’ avait vaguement entendu Victoire taquiner sa petite sœur en arrivant il a toujours des oreilles qui traînent ce garçon mais Dominique paraissait étrangement calme par rapport à tout ça. En même temps, elles avaient chacune un cavalier, il n’était peut-être pas nécessaire de crier au scandale.

« Effectivement, ça va commencer. On a qu’à avancer. » proposa-t-il à tout le petit groupe en prenant l’initiative de s’avancer jusque dans la salle de bal. Son nom et celui de sa cavalière furent prononcés d’une voix forte par la porte d’entrée. Ils admirèrent quelques instants les décors et, ensuite, la Ministre prit la parole et invita la famille Symphonie à monter sur la scène avec elle pour la première annonce de la soirée. « J’y vais, je te retrouve après. » glissa-t-il à Stef, la laissant avec leurs amis, famille et camarades pour prendre le bras de Viska et la conduire sur scène. Sa cousine tremblait comme une feuille, d’où ce soutien physique. Elle avait peur qu’on ne l’oblige à parler de son père biologique, mais Alex’ la soutiendrait quoi qu’il arrive – et il ne pensait pas que ce soit ça, car sa mère n’aurait pas approuvé de soumettre Viska à ce genre d’épreuve psychologique -.

Rapidement, la Ministre donna la parole à Myrielle dont la voix légèrement rauque emplie la salle grâce à la magie. « Mesdames et messieurs, vous savez tout des derniers événements ayant frappé notre famille, je ne m’étendrai donc pas dessus. Avec le Ministère, nous avons décidé qu’il était temps de ne plus subir la situation imposée par Magicis Sacra et de prendre les devants pour les futures confrontations. Ils ont plusieurs atouts que nous ne possédons pas, mais nous pouvons renforcer nos compétences afin de les surpasser dans d’autres domaines, c’est pourquoi à la demande du Ministère, le dojo Symphonie sera désormais ouvert au public. Des cours sur les arts martiaux magiques y seront donnés à partir de septembre à tous les adultes désireux de les suivre sur inscription auprès du Ministère. Mon frère Clément sera chargé de la partie administrative de ce projet. Quant à mon fils, Alexandre, et ma nièce, Viska, ils donneront des cours deux fois par semaine dans une salle allouée par Poudlard ayant la même teneur. J’ai par ailleurs obtenu que cette salle devienne le lieu de réunion officiel de la Brigade Anti-Menace que certains professeurs encadreront. Nous espérons ainsi mieux formés les volontaires présents et à venir de nos délégations pour de meilleurs résultats face à Magicis Sacra. J’espère que vous serez nombreux à adhérer à ce projet. » Ainsi se termina les annonces de Myrielle sous quelques applaudissements mais surtout de nombreux murmures. Le savoir des Symphonie était jalousement gardé depuis des siècles et ils n’en montraient généralement qu’une facette épurée en publique pour qu’il ne soit pas dévoilé. Décider de créer officiellement une école pour cet art martial était un vrai pied de nez à MS qui avait probablement essayer de se l’accaparer au travers de l’alliance avec Nathan.

Alex repéra que sa cousine s’enfonçait les ongles dans la paume de la main. Quand Hermione laissa les Symphonie rejoindre le reste des invités et qu’elle annonça le début des danses, Alex laissa la musique démarrer pour couvrir sa voix puis il s’approcha de Viska pour déplier ses doigts. Il la serra dans ses bras quelques secondes. « ça va aller ‘Ska. » Il ne savait pas ce qui la perturbait le plus dans tout ça, peut-être juste d’être sur scène finalement, mais ils auraient le temps d’en parler plus tard quand ils seraient rentrés chez eux. Viska s’accrocha à lui et sembla reprendre sa respiration avec difficulté. Au moins ne s’était-elle pas évanouie, c’était déjà ça… Prudemment, Alex’ la raccompagna à Flynn.

Il vérifia qu’elle était entre de bonnes mains avant de retourner près de Stef. « Bon et bien… je ne sais pas trop à quoi je m’attendais… mais pas à devoir gérer une sorte de classe d’arts martiaux magiques dans Poudlard en tout cas. » Il haussa les épaules, incertain de la réaction qu’il était sensé avoir. Il supposait que c’était une bonne chose en un sens : on ne pouvait pas dire qu’à seulement trois Symphonie leur talent fasse une grande différence, alors que s’ils le partageaient en partie, ça changerait peut-être quelque chose dans le combat contre MS… en tout cas, il comprenait la logique derrière cette idée. En revanche, il se demandait si mettre plus de responsabilités sur les épaules de sa cousine était une bonne idée. Cela dit, il avait été cité aussi, et lui n’était président de rien, pas préfet, pas capitaine, il pourrait en faire une grande partie. Après tout, il entraînait Viska depuis des années…

« On ferait mieux d’aller sur la piste. ‘Ska, Flynn, vous venez aussi ? » demanda-t-il tout en tendant la main à Stef. « C’est une valse, il faut en profiter. » C’était la seule danse qu’ils apprenaient tous à Poudlard un peu avant leur premier bal de Noël, ce serait plus simple que d’autres musiques qu’il y aurait dans la soirée à n’en pas douter.

Tenue de Myrielle
Tenue de Viska
Tenue d'Alex
(c) DΛNDELION

Consignes
* Vous êtes entré dans la salle avec votre cavalier/cavalière.

* Quelques minutes seulement passent avant la première annonce faite par Myrielle. Ensuite, le bal est lancé et la musique commence.


FLORISSONE

Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 341
Âge : 14 ans (30/05/2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 EmptyLun 10 Mai - 0:37


Nobody wants to give up a weekend-long excuse to dress up and attempt to outshine one another.
B
AL
DU
MINISTERE
Nathaniel & ses parents
« Nathaniel nous te parlons. » Le garçon ignora ses parents, plongés dans un ouvrage dans la bibliothèque de leur maison. C'était bien la première fois depuis très longtemps que les trois Baker étaient réunis dans la même pièce. Le bleu et bronze daigna enfin lever le nez de son livre, tout simplement parce que toute lecture relevait de l'impossible avec ces deux là et les fusilla du regard. « Tu devrais te préparer pour le bal, ça va bientôt être l'heure. » lui lança sa mère. Le bal, il n'avait pas envie d'y aller, il leur avait fait comprendre, mais ses deux parents avaient insisté. « Toute notre famille sera là donc toi aussi. » Toute leur famille était composée d'eux trois à vrai dire donc forcément, ça allait plutôt vite. « Et puis rends moi un peu fier pour une fois en te montrant bien élevé hein. » ajouta son père. Nathaniel ouvrit la bouche, puis la referma. Comment osait-il ? Même sa mère foudroya son mari du regard.

Le bleu et bronze savait très bien à quoi son père faisait référence depuis le courrier qu'il avait reçu à Poudlard. La première lettre que le garçon n'avait jamais reçu depuis son entrée à l'école de sorcellerie de la part de ses parents et tout cela pour que son père lui reproche de ne pas avoir intégré l'équipe de Quidditch pour suivre ses pas. Pour la première fois, Nathaniel l'avait vraiment détesté à ce moment-là. Mais il n'en avait jamais vraiment parlé à qui que ce soit se contentant d'avaler la pilule et restant en colère contre son géniteur. Après tout la seule personne à laquelle il s'était imaginé se confier de vive voix aurait été Pankhadi sa nourrice, mais ses parents avaient décidé qu'elle n'avait plus besoin de venir. L'adolescent lui avait écrit une lettre aussitôt revenu de Poudlard, mais il était encore trop tôt pour s'attendre à une réponse.

Cela faisait bien longtemps que les Baker n'avaient pas assisté à une soirée mondaine telle que celle-ci et lorsqu'ils arrivèrent dans la salle qui était dédiée à l'évènement, Nathaniel se rappela les mauvais souvenirs de ces soirées passées. Le garçon ne les avait jamais appréciées parce qu'il n'avait jamais l'occasion de prendre un livre avec lui et qu'il passait chacune d'elle à attendre que le temps passe. Seule la présence de Cassandra avait réussi à rendre le moment moins pénible. Les matchs de plus en plus fréquents de son père et son entrée à Poudlard l'avaient quant à eux sauver du reste des soirées même si ses parents eux-même semblaient moins s'y rendre. Pour autant ce soir ils avaient impérativement tenus à y participer, sa mère soulignant le fait qu'en tant que membre du département des jeux et sports magiques elle se devait de se montrer présente. Le Serdaigle n'avait pu s'empêcher de remarquer qu'à chaque fois qu'elle relançait cet argument, son père levait les yeux au ciel. Pourquoi ? Il n'en savait rien.

« Bon, Nathaniel ne mange pas trop de sucreries ou tu risques de ne pas dormir. Jason je crois avoir vu le directeur de la ligue là-bas, cela fait longtemps que tu ne lui as pas parlé non. Cela pourrait t'aider pour... » Elle s'arrêta de parler lorsque son mari lui lança un regard noir. Nathaniel lui était trop occupé à les ignorer à partir du moment où sa mère ne savait même pas qu'il ne mangeait jamais de sucreries. Des desserts de temps en temps, mais c'était les seules choses et encore il préférait les fruits. Il s'écarta d'eux comme il avait l'habitude de faire à chaque soirée mondaine.

Peut-être à l'instant ressemblait-il à n'importe lequel de ces adolescents qui se sentait incompris de ses parents et peut-être qu'en disant que lui, c'était vraiment le cas, il ne faisait que renforcer cette position. Mais c'était comme cela qu'il le vivait. Il se mêla à la foule, marchant ci-et-là dans la salle et ne manquant pas de croiser quelques visages familiers parmi les élèves de Poudlard qui, comme lui, après être rentrés la veille, étaient venus participer au bal. Parmi ces élèves, Alexandre Symphonie, son ami, enfin pourc ce qu'il en restait de leur amitié. Malgré les efforts que Nathaniel avait fait pour comprendre le Gryffondor, leur relation n'avait fait qu'empirer. Il avait complètement abandonné préférant la présence de camarades plus sérieux tel que Ash Lloyd ou Eurydice Foster. Pour autant il ne pouvait éprouver qu'un pincement au coeur en le voyant ce soir, appréciant les festivités. Il soupira et se fondit dans la foule. Pas la peine qu'il le voit seul ici ce soir.

Un silence s'installa subitement dans la salle et rapidement Nathaniel comprit pourquoi lorsque la voix de la ministre de la magie elle-même s'éleva afin notamment de présenter Myrielle Symphonie, la mère d'Alexandre. Que se passait-il ? Nathaniel se hissa sur la pointe des pieds pour avoir une meilleure vision des choses, mais sa taille ne lui permettait pas de dépasser de beaucoup la majorité des autres sorciers. « Ils sont complètement fous. » déclara à haute voix Nathaniel alors qu'on lui jeta quelques regards réprobateurs pour les propos prononcés. Le ministère tenait-il à former des enfants soldats maintenant ? À les envoyer au champ de bataille affronter Magicis Sacra ? N'étaient-ils pas censés n'être que des enfants devant juste apprendre à l'école ? Une chose de bien ressortait tout de même de cela, l'officialisation de la Brigade Anti Menace, non pas que Nathaniel était heureux de la voir toujours en vie, mais au moins elle serait surveillée par une personne adulte supposément responsable. « N'est-ce pas fantastique Nathaniel ? » La voix de sa mère retentit dans son dos, le garçon sursauta. « Pardon ? » demanda-t-il. Un grand sourire était dessiné sur le visage de Gillian Baker. « Tu sais à mon époque nous n'avions pas cette chance d'avoir des cours supplémentaires. Tu dois absolument t'y inscrire. » lui dit-elle. Le jeune homme la regarda surpris. Était-elle devenue folle. « Heu, non merci, ça ne m'intéresse pas. » répondit Nathaniel déclenchant un regard désapprobateur de la part de sa mère. « Etant donné que tu n'as pas pris le Quidditch au moins ça, ça te développera en tant qu'homme. Regardes moi ça, tu es un véritable gringalet et tu n'es même pas attrapeur pour le justifier. Il n'y a pas de " non merci " qui tienne, on insistera auprès de ta directrice pour que tu y participes. » Mais ses parents étaient devenus fous. Tout le monde sorcier était devenu fou. « Tu devrais d'ailleurs aller te lier d'amitié avec les deux élèves dont ils ont parlé. Alexandre et Viska. Je suis sûr que tu pourras apprendre beaucoup d'eux. Viens donc. » Sa mère avait totalement perdu la raison et elle le tira par le poignet pour l'emmener en direction de la piste de danse où se trouvait Alexandre et le reste de sa bande. « Maman arrêtes. » Le garçon tenta de tirer dans le sens inverse, mais sa mère avait une sacrée poigne. Ils arrivèrent de la piste de danse non loin du groupe, mais sans leur adresser la parole, elle lui lança : « Montres moi ce qu'ils vous ont appris au bal de Noël de Poudlard, nous n'allons tout de même pas les interrompre, mais une fois que ce sera terminé, je te montrerai comment un Baker se fait des relations avec des personnes ressources. » À proximité d'Alexandre et des autres, Nathaniel n'avait à présent aucune chance de se cacher.

Tenue de Nathaniel
MADE BY @ICE AND FIRE.


Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Bal du Ministère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: