Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -64%
TACKLIFE T8 800A – Démarreur de Batterie ...
Voir le deal
35.99 €
Le deal à ne pas rater :
Sortie Nike : les nouvelles baskets Air Max Plus
169.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Intrigue] Bal du Ministère.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Costantino Galambos
Costantino Galambos
Ministère

Parchemins : 27
Âge : 36 ans ~ Naissance le 30 Novembre 1979
Actuellement : Diplomate


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptySam 15 Mai - 2:22

L'Ovile Danzante~*~
Le bal du ministère
Sean
Murphy
Costantino
Galambos
Les deux amis étaient arrivés bien plus tôt que ce que craignait Costantino. Pas à l'heure précise de l'ouverture des portes,   il ne fallait pas croire aux miracles non plus. De toute manière, cela n'était pas le genre d'événement où la ponctualité stricte n'est pas de rigueur. Le milanais n'aurait pas osé reprocher leur retard à son ami,  fussent-ils arriver à la fin de la soirée : la culpabilité reposait partiellement sur les épaules de l'italien, qui n'avait pas su refuser lorsque son ami, déjà surchargé, avait insisté pour préparer sa tenue. Il n'en était pas moins là, élégant et sobre, malgré la touche de couleur de son veston. Une fois encore, le travail de Sean était parfait, et c'était un euphémisme. Même le pantalon, moldu (les sangs-impurs ruinaient vraiment toutes les traditions sorcières, jusqu'à l'habillement), pour lequel il avait troqué en rechignant son habituelle robe de sorcier à la dernière minute autant qu'à contre-coeur, n'était pas inconfortable du tout.

Comme deux collégiens, les meilleurs amis avaient décidé d'aller au bal ensemble.  Comme deux collégiens, leur principale intention était de s'y amuser. Passer un bon moment ensemble,  profiter de leurs récentes retrouvailles, et se remplir la panse. Si c'était, en plus, ces amants des sang-de-bourbe qui payaient, pourquoi ne pas se régaler à leurs frais?

La tête dressée encore un peu plus droite, par réflexe,  au moment où on l'annonçait, son air sérieux se perdit rapidement en un sourire amusé,  à la remarque de Sean. S'il n'avait pas répliqué sur les finances de son lieu de travail, la comparaison de ces présentations ostentatoires - et donc approuvées par l'héritier Galambos - à une liste d'appels scolaires était inattendue et indubitablement amusante.

Lorsque, quelques instants plus tard, la voix magiquement amplifiée répète le nom de Murphy,  affublé d'un prétentieux prénom, surfait, de la royauté britannique, Sean ronchonna évidemment.

Costantino posa sa main sur l'épaule de son hôte et ami.  Il ne connaissait pas vraiment Edward Murphy : l'italien ne l'avait rencontré qu'à quelques reprises,  principalement durant sa jeunesse,  et ne s'y était pas lié.  C'était en partie dû à un interdit maternel,  ainsi qu'à l'aversion de son meilleur ami envers celui auquel il aurait dû donner le titre de cousin.  Il n'en restait pour autant pas moins que le milanais avait une opinion sur cet homme  au sang entaché. Après tout,  s'il devait croire ce qu'il avait entendu entre les branches,  Edward avait la personnalité d'un hareng desséché.

D'une pression de la paume, le plus grand des amis dirigea inutilement le second vers la direction qu'il empruntait déjà : celle des convives, et des plats, les plus intéressants, tels que les Blackthorn, par exemple. Ceux dignes de leur présence, en somme. D'un geste qui trahissait une habitude et une audience certaines à ces soirées, Costantino avait récupéré au passage une boisson pour les deux membres de Magicis Sacra, dont l'affiliation n'était pourtant pas liée à leur présence ici. Il désigna subtilement à Sean Klaus et sa fille, d'un geste à peine perceptible du menton, mais ne fit aucun geste supplémentaire en leur direction.

Lorsque la parole fut reprise sur le podium, Costantino écouta avec intérêt.  S'ils n'étaient pas ici pour l'organisation, rien ne l'empêchait de faire quelques heures supplémentaires pour autant… Parvenant à contenir une expression d'abord confuse, presque niaise, le temps d'assimiler entièrement l'information, il ne put empêcher son faciès de se teindre de circonspection. Le ministère avait-il l'intention de former une force armée à Poudlard ? Une sorte de légion réserviste,  à en juger par le caractère volontaire des inscriptions. Il ne manquerait plus que ces cours soient imposés à tous le corps estudiantin pour que le collège de sorcellerie prenne des airs de collège militaire.

Quant aux cours offerts aux adultes, c'était un cadeau tendu sur un plateau d'argent. Il serait facile d'envoyer quelques agents toujours non-répertoriés au ministère infiltrer le dojo. Il était certain que de mentionner à Sean que des amis pourraient bénéficier de ces formations suffirait à lui faire comprendre son idée. Cependant, compte tenu des récents déboires à Istanbul, le milanais se doutait que l'idée d'envoyer des sous-fifres ne serait pas pour enchanter le londonien.

Le fil des réflexions de Sean semblait suivre celui de son ami, comme il le lui fit comprendre.  Contrairement à lui, toutefois, Costantino ne souriait pas. La mine sombre, il songeait à Jonas. Quel genre de gens songeait à utiliser des enfants comme…

- De la vulgaire chair à canon, avait-il marmonné pour lui-même, d'une voix blanche.  Il n'était même pas certain que Sean ait pu l'entendre. Malgré son hébétude et ses a priori personnels,  le diplomate ramena ses mains ensemble en un applaudissement poli.

Pour chasser l'affreux arrière-goût d'amertume qui l'envahissait, Costantino vida une bonne portion de son verre. Sean avait peut-être remarqué l'air contrit de Costantino, ou non.  Dans tous les cas,  il parvint à chasser les nuages de son esprit et à lui rendre le sourire de par sa réplique aux apparences légères et pourtant si chargée. En définitive, ils étaient une fois de plus sur la même longueur d'onde. De plus, un peu de sport ne leur ferait pas de mal. Costantino avait toujours entretenu une certaine facette sportive, ça n'était pas un secret.

- Je me cherchais justement un nouveau hobby, Nino.
L'italien était le seul à surnommer Sean de la sorte. Un surnom affectueux issu d'un délire d'adolescents qui cherchaient le pendant italien de Sean. Si Giovanni était la réponse correcte, la théorie voulant qu'il suffisait d'ajouter un "-ino" à la suite de tout nom anglais (ou irlandais, en l'occurrence) les avait bien plus fait rire. Par contre, es-tu certain d'avoir le temps de t'y investir ? Si la question était sérieuse, elle n'attendait pas réellement de réponse et le Lombard enchaîna sans attendre sur la suite de la déclaration de son ami.

- Tu te fais vieux,  Sean, taquina-il malgré leur écart d'âge négligeable. Il prit une courte pause pour observer la foule avant de reprendre. Je ne sais pas si c'est ce soir que tu pourras t'y exercer, mon ami, conclut-il son observation. Il y avait certes masse de femmes ravissantes, mais nombre d'entre elles sortaient à peine de l'adolescence, ou y étaient toujours. Puis, Sean avait également des critères supplémentaires, que Costantino approuvait.  De son côté,  le milanais était trop près de sa rupture pour songer au jeu de la séduction.

Quant à savoir si la soirée s'annonçait divertissante, Costantino se contenta de toquer son verre contre celui de son ami et de trinquer.
- C'est bien pour cela que nous sommes là.

Costantino fit quelques pas vers le buffet et se parsema une assiette de hors-d'œuvre. Son attention se perdit à nouveau un moment sur la foule relativement statique.  Il savait bien que ce serait lorsque le moment viendrait de danser que Sean pourrait réellement y chercher une partenaire. Costantino reprit la parole, pour badiner.

- J'ai cru comprendre que tu as tenté de séquestrer Samet, railla-t-il. Ce chat était parfois trop curieux pour son bien et était le fanfaron du duo d'angoras, avec un talent véritable pour se retrouver dans des situations invraisemblables.

La tenue de Costantino:
 




Parlame, dicime tutto



Dernière édition par Costantino Galambos le Jeu 1 Juil - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 337
Âge : 17 ans (14 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyLun 17 Mai - 15:07




Bal du Ministère


Karen & Lucas

2 juillet 2016

Vêtu d’un élégant costume à motif, Lucas retrouva sa cavalière dans l’atrium du Ministère. Il la trouva superbe même s’il fallait lui reconnaître qu’il avait tendance à remarquer la beauté partout où elle se trouvait et était donc, à ce titre, un garçon parfait pour toute demoiselle doutant de son choix de robe. Sa politesse pouvait parfois faire douter de sa sincérité – on prenait ses compliments pour de simples ronds de jambes forcés – mais Lucas n’en faisait jamais aucun qu’il ne pensa pas. « Bonsoir Karen, tu es ravissante, cette couleur se marie parfaitement avec tes cheveux et tes yeux. » dit-il donc d’un ton sobre mais un discret sourire.

« Hum… en effet, mais il est plus regrettable qu’ils aient oublié celui de ma mère. » Lui n’était pas encore réellement comte après tout. Il supposait que c’était le signe que le Royaume-Uni ne prenait guère d’intérêt aux titres étrangers, ce qui était assez ironique supposait-il dans un pays où la Monarchie avait toujours cours.

La soirée commença ensuite par un discours, non pas de la Ministre, mais de Myrielle Symphonie, cousine par alliance de Lucas. Il fronça les sourcils, son regard passant un instant sur Alexandre et Viska à la mention de leur nom. La co-leadeuse de la BAM avait l’air à deux doigts de s’évanouir et ses prunelles quittèrent la scène pour chercher Jensen : il allait vraiment laisser faire ça sans rien dire ? Finalement, ce fut Alex’ qui se chargea de sa cousine. Lucas ne fit pour sa part aucun commentaire, il restait loin des histoires de cœur de Jensen et Viska n’ayant pas la prétention d’être un modèle à suivre ou un bon pourvoyeur de conseils. Vu comme Peony l’avait évité pendant des mois, il était même à peu près certain de ne pouvoir aider personne, tout Poufsouffle qu’il soit.

Il ne prit la parole que lorsque sa cavalière lui demanda s’il participerait aux cours de Viska et Alex’ à la rentrée. « Je ne sais pas… probablement pas. Je n’ai jamais été portée sur les sports de contact. » De fait, il avait toujours préféré courir seul dans le parc. « Il est bien du genre de Myrielle de commencer une révolution. » ajouta-t-il, pensif, se demandant si former plus de monde était réellement un bon moyen de faire pencher la balance de leur côté. Il finit par en conclure avec lui-même qu’après tout ça ne coûtait rien d’essayer, au moins le Ministère faisait-il quelque chose désormais : qui sait, ça éviterait peut-être que d’autres adolescentes soient enlevées en plein Poudlard.

Karen proposa de rejoindre Jensen et Dahlia, ce qu’ils firent. Ceux-ci étaient accompagnés de Michael et Canelle. « Bonsoir, mesdemoiselles, vous rivalisez toutes d’élégance. » Il sourit et fixa Dahlia en ajoutant « Je suppose que cette robe est une intervention de Peony ? » Son cousin et sa cavalière les laissèrent alors que la musique démarrait. Lucas invita évidemment du geste Karen « Si tu le veux bien, allons danser. » dit-il avec son habituel bonne humeur pleine de mesure. Sur la piste, il ne se passa pas grand-chose de leur côté, mais les choses paraissaient plus mouvementées du côté d’Erin et Noé. « Mon cousin est vraiment un aimant à problème. » commenta Lucas en entraînant sa cavalière loin de toute cette agitation, plus au centre de la piste.
(c) DΛNDELION


Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 86
Âge : 17 ans ○21/02/1999○
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 12


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyMar 18 Mai - 3:47

Arrivée en grandes pompesLe pied devant la porte, alors que Ciara frappait, une voix familière la fit se tourner. Elle regarda un instant le bois qu'elle venait de cogner avant de hausser les épaules pour faire demi-tour. Une erreur, vraiment? elle se demandait comment elle avait pu se tromper sur l'adresse. Rien de grave, son cavalier l'attendait. D'un pas joyeux, la bleu arriva près de son camarade de classe et il salua, avec un certain aplomb, le monsieur Rivera qui avait de quoi impressionner. La brune avait toujours trouvé ça normal, d'avoir un parent qui s'entretenait bien tout en faisant une cuisine divine.

"Merci, t'es super cool! J'adore ta veste, tu l'as trouvée où?" Demanda la bleue et bronze avec un intérêt qui fit sourire son paternel, comme si l'aîné savait d'où pouvait sortir une veste aussi belle. Cia n'y prêta pas attention, elle voulait l'entendre de son ami et non de son père. Ce dernier ne pipa mot après avoir simplement saluer le jeune homme.


"Mais nan, c'est ma mère qui m'a mise la pression pour ma tenue. Imagine une robe ultra courte avec un decollete jusqu'au nombril, voilà le style de tenue qu'elle voulait que je mette." Rien que d'y penser, elle en été pâle. L'homme près d'elle n'approuvait pas non plus que sa précieuse fille soit vêtue si vulgairement. Le pire étant, bien sûr, que l'idée venait de sa propre femme.

Fort heureusement, aucun accoutrement déshonorant en vue, et même un charmant cavalier prévenant, le trio arriva, comme prévu, près du ministère. N'y étant jamais allée, Ciara suivit le lion qui était lui aussi tout surpris avec des étoiles dans les yeux. Heureusement, ce n'était pas difficile de trouver la route avec autant de personnes sur leur trente et un qui allaient toutes dans la même direction. Ce ne fut pas le plus étonnant. L'annonce des arrivants avait de quoi déstabiliser ceux qui n'y était pas coutumier. Autant dire, qu'une fois dans la salle, la brune reconnu du coin de l'oeil des connaissances. Sauvée, car son cavalier partait déjà saluer quelqu'un.

Soulagée, entre deux dragueurs trop osés, de voir Tony revenir, Ciara l'attrapa au vol pour s'accrocher à lui. Elle aurait rapidement expliqué cet attrait, mais l'annonce, étrange, tomba. Sourcil arquée et un peu perdue, Ciara ne se voyait pas donner un coup de pied retourné en sautant. La joie du lion d'or et rouge fit sourire la bleue. "Je ne sais pas, ça pourrait être intéressant. Mais je me voit mal faire des séries d'abdo et d'pompes." Avoua l'étudiante en flore et faune magique qui se voyait pourtant mal ne pas savoir se défendre. Ce n'était peut-être pas une si mauvaise idée?

La proposition de l'énergique Tony fit mouche. Un sourire illumina le visage de la brune qui, avec tout cet émerveillement, avait oublié qu'elle avait faim. "Ho oui! Je pourrais manger un dragon et avoir encore de la place pour un dessert." Ria Ciara avant de repérer d'un regard le buffet. Sans plus attendre, Cia tira, un peu rapidement, Tony jusqu'aux plats pour se servir une assiette avant dans pousser une dans les mains de son camarade. Alors cette cuisson?

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Kyle Kalleghan
Kyle Kalleghan
Serdaigle

Parchemins : 36
Âge : 15 ans / 04 Octobre 2000
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptySam 22 Mai - 9:02




Kyle Kalleghan
Le bal du ministère
Kyle été rentré chez lui, en Écosse. Cette année à Poudlard avait été celle où il avait le plus parlé à d'autres élèves comparé aux années précédentes. Stonehaven était toujours calme, rien n'avait réellement changé. Sur le trajet pour quitter l'école, sa cousine ne lui avait pas tenu compagnie très longtemps, invitée dans une autre cabine par ses amies. Elle était très nettement plus bruyante depuis son entrée à Poudlard. Lorsque le père de Kyle fut venu les chercher, la petite fille n'avait cessé de parler de sa première année à l'école de magie tandis que Kyle avait simplement fixé le paysage extérieur à la voiture pour tenter de ne pas "entendre" le blabla incessant de sa cousine. Une fois arrivé à la maison familiale, Kyle avait salué sa mère, déposé ses affaires dans sa chambre et avait filé vers la porte de sortie. Il connaissait très bien sa mère, elle savait pour le bal et allait vouloir lui acheter une tenue pour. Cela ne dérangeait pas Rosaline, sa cousine, mais lui, il avait 15 ans, ce n'était plus la peine de vouloir contrôler toutes ses actions surtout aussi futiles que celle de choisir une tenue pur un bal. Il marcha rapidement pour s'éloigner suffisamment de la maison avant de reprendre un rythme plus lent qui lui correspondait mieux.

Le jeune sorcier s'était choisi, évidemment, un costume. Il en avait acheté un au veston rouge foncé Il prit donc forcément le pantalon qui allait avec, de la même couleur et texture. Une chemise blanche, il en avait déjà plusieurs mais il décida d'en racheter une pour le bal. Il préférait tout acheter en une fois plutôt que de se rendre compte que l'un des vêtements n'allait pas avec le reste. Son dernier achat fut un nœud papillon noir. Une fois tout ceci acheté, le garçon rentra chez lui, enfin chez ses parents.

Samedi matin : Kyle fut réveillé par la voix aiguë de sa cousine. Il fit une halte devant la porte de la chambre de ses parents, entre-ouverte. Il comprit pourquoi cette excitation. Sa mère faisait essayer à Rosaline plusieurs robes qu'elle-même avait porté à son époque. Kyle leva les yeux au ciel et soupira avant de descendre les escaliers et se rendre dans le salon pour prendre un petit déjeuner classique : pomme, jus d'orange, et une petite tartine beurrée. Le bal avait lieu ce soir. Il devrait y aller avec sa cousine, conduits par son père. Une fois là-bas, il pourrait enfin la laisser vagabonder avec ses amies et se diriger vers le buffet pour manger ce qui l'attirerait. Ce genre de soirée lui donnaient faim. Il n'avait pas une envie particulière d'aller au bal du ministère, c'était davantage ses parents qui voulaient qu'il y aille. Ils le trouvaient trop solitaire et pensaient que le bal l'aiderait à ses faire des amis. Mais, il savait que ça ne se ferait pas. Au bal, lesg ens seraient bien plus bruyants que d'habitude. Quel intérêt de vouloir en faire ses amis ? Aucun.

Kyle passa sa journée aux abords du bois près de la maison familiale. Il s'était adossé à un arbre et avait pu enfin terminer son livre sur les animagus. Quelques écureuils étaient venus l'observer avant de détaler au brusque envol d'une grive. Ces bruits ne dérangeaint pas le garçon. Ils l'apaisaient. Même lorsque le corbeau qu'il avait sauvé il y a 7 ans ne le dérangeait pas lorsqu'il venait tournoyer au-dessus de lui en croassant. Le corbeau et Kyle avaient une espèce de lien "d'amitié" depuis le jour où il l'avait trouvé blessé à l'aile par un renard qu'il avait fait fuir. Le corbeau n'était à l'époque qu'un petit corbidé et Kyle l'avait soigné et lui avait construit un abri en hauteur. Si il devait choisir entre être ami avec un humain et être ami avec ce corbeau, il n'aurait aucun mal à choisir.

Samedi fin d'après-midi : Kyle était de nouveau dans sa chambre, il fixait son costume et pensait à la soirée qui s'annonçait. Il haussa les épaules et soupira, il entrerait et vérifierait que sa cousine trouve bien ses amies avant de faire le tour de la salle et d'ensuite se rendre au buffet. Il n'avait jamais prit le temps de penser comme les autres le feraient "Avec qui vais-je y aller ?" ou encore "Est-ce qu'il ou elle sait danser ?" Non. Kyle n'avait jamais invité de cavalière à n'importe qu'elle soirée où il était allé et ne l'avait pas non plus fait pour ce bal du ministère. De toutes manières, il passerait invisible aux yeux de tous sans soucis.

Samedi soir : Le père de Kyle les emmena, lui et sa cousine, pour le bal du ministère. Il les laissa filer un peu avant en lançant une phrase classique : "je suis pas assez chic pour vous accompagner, quelle honte que ce serait ! Amusez-vous bien." Et il était reparti. Il viendrait les chercher à la fin du bal ou lorsque Kyle le contactera. Si ça ne tenait qu'à lui, il le contacterait de suite mais, ça, ses parents le savaient et lui avaient interdit de les contacter avant au moins 2 heures sauf en cas d'urgence. Sa cousine sautillait sur place. Ils avancèrent et entrèrent.

Une fois dans l'Atrium, Kyle vit sa cousine filer droit vers des filles de son âge, il attendit qu'elle soit totalement arrivée au groupe pour faire ce qu'il avait prévu de faire. Il ne fit pas attention aux personnes présentes, il longea les murs et fit ainsi le tour de la salle. Il se rendit ensuite au buffet. En faisant le tour, il avait gagné quelques minutes pour ne pas passer pour un morfale mais aussi pour éviter d'être remarqué par qui que ce soit.

Contre sa décision, en balayant la salle du regard pour s'assurer d'être bien passé inaperçu, le jeune serdaigle remarqua un visage familier, la préfète de sa maison, Dahlia. Il haussa les épaule et oublia l'avoir vu. Il se tourna donc vers le buffet, la seule chose qui lui apporta un léger sourire. Bien qu'il n'aiamait pas les fêtes et les bals, le buffet était là pour le réconforter dans sa soirée inchoisie.


serdy2 serdy1 serdy2
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1658
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 13


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyLun 24 Mai - 13:10

A Taunton, Victoire serrait fort Teddy dans ses bras. Ils n’avaient été séparés que pour une minuscule soirée mais il lui avait manqué et elle sentit son cœur se serrer en pensant qu’elle devrait vivre avec un manque bien plus important, bien plus pesant, toute une année scolaire durant. Mais elle ne voulait pas pleurer ce soir, bien au contraire, elle comptait bien profiter à fond de ce bal, en compagnie de Teddy, de sa famille et de ses amis. C’est donc avec un grand enthousiasme qu’elle pénétra dans la cheminée après avoir échangé un regard entendu avec Teddy concernant leurs grand-mères et leur manie de monter dans les tours heureusement ce n’est pas de famille dès qu’on veillait à leur bien être.

Ils s’éloignèrent de leur famille rapidement néanmoins pour que Vic retrouve Viska. « J’sais pas...Tu connais Al, il est avec ses parents, son frère, tout le monde les regarde. Ca fait sans doute beaucoup pour lui. » Le cadet des Potter se distinguait là encore de James. James était fier de son père, qu’on lui parle de lui, qu’on le regarde lorsqu’il était avec lui, ne le dérangeait pas du tout. Albus, au contraire, semblait plus prompt à vouloir éviter ce genre d’attentions, un peu de la même manière que Dominique avec leur mère, finalement. « Comme si on allait balancer à la Gazette ou au Chicaneur ! » Le père de Luna Dragonneau s’amusait toujours à rédiger ce "torchon" comme l’appelait Hermione mais la plupart des articles concernant le Ministère s’attachait plutôt à déterminer si la Ministre n’avait pas en réalité était remplacée par une créature légendaire que personne ne connaissait et qui s’appelait un Transforme.

Flynn avait atterri dans le Ministère après avoir emprunté, pour la première fois de sa vie, le réseau de cheminée. Victoire lui avait filé de la poudre de cheminette, lui avait donné des tas de conseils "dis bien distinctement où tu souhaites te rendre, une fois mon oncle Harry s’est retrouvé dans l’Allée des Embrumes car il avait mal prononcé Traverse…" et avait demandé à l’un de ses oncles de relier la cheminée du bar de son père au Ministère -Flynn avait douté que cela passe, mais finalement, tout avait fonctionné. Soucieux de faire passer la meilleure soirée possible à Viska en dépit des circonstances, et de faire honneur à sa beauté, Flynn avait revêtu un costume noir et une chemise blanche très classiques et avait ressorti ses chaussures cirées qu’il ne mettait jamais. Il avait désormais presque l’allure convenable, come n’avait pas manqué de le souligner malicieusement ses pères avant qu’il ne parte. Une fois Viska retrouvée, ils ne tardèrent pas à être rejoint d’abord par Alex et Stef. « Salut vous deux ! Stef, je vois que tu as enfin décidé de porter autre chose que du noir. C’est donc vrai ce qu’on dit, l’amour vous change vraiment ! » Il lui adressa un clin d’œil amusé. Il avait fait l’effort de ne pas utiliser le surnom qu’elle détestait, peu désireux d’enclencher un quelconque conflit, notamment si Alexandre se décidait à sauver sa belle d’une telle humiliation. Victoire et Ted, puis Lucrecia et Thiago, les rejoignirent, ainsi que Peony, grossissant sérieusement leur petit groupe et Flynn salua tout le monde avec sa décontraction et son sourire habituels.

Victoire, quant à elle, adressa un sourire resplendissant à Lu. « Merci ! Mais toi aussi tu es sublime !! Et vous êtes assortis, c’est trop mignon ! » A croire que l’Argentine possédait le même goût pour les tenues assorties que Peony, qui avait tenu à ce que toute sa famille vienne en rouge ! On ne pouvait assurément pas les manquer ! Vic, elle, n’avait pas adressé de consigne à Teddy c’est étonnant, mais elle était ravie de son choix de costume : elle se doutait qu’il avait choisi le rouge par rapport à sa maison, et cela lui faisait vraiment plaisir. En soi, ils sortaient tous deux assez du lot sans être assorties, elle par sa grâce naturelle et son charisme de Vélane, lui par la couleur vive de ses habits et de ses cheveux. Sans même parler de leur patronyme célèbre. « C’est vrai que c’est un peu étrange de débuter les vacances par un bal, on dirait un peu qu’on est encore à Poudlard même s’il y a tous les adultes et nos familles ! », répondit-elle à Alexandre. Au moins se voyaient-ils tous, avant de se séparer pour quelques semaines. Sur ces mots, sa sœur, qui avait retrouvé Ash, les rejoint. Elle semblait de très bonne humeur, contrairement à son cavalier qui se contenta de saluer d’un simple mot leur petit groupe avant de jeter un regard noir à Peony -à priori, le choix du tailleur rouge ne lui allait pas. Ash évitait aussi de regarder trop en direction de Lucrecia et de Thiago. Il n’avait pas envie de rester trop longtemps à leurs côtés, mais saluer ses amis en début de soirée était la moindre des politesses.

De plus en plus de sorciers arrivaient et Vic acquiesça aux paroles de Stef puis de sa cousine. « Non, Hermione ne m’a rien dit et pourtant je l’ai harcelée de questions, tu peux me croire ! Mais bon, elle a l’habitude d'esquiver les sujets dont elle ne veut pas parler. » Depuis qu’elle était Ministre, elle croulait sous les demandes d’interviews des journalistes et devait sans cesse répondre à leurs questions, tout en gardant des informations secrètes pour les révéler au bon moment. Victoire songeait que c’était sans nul doute un exercice difficile.

Ils ne tardèrent pas à être fixés, cependant. Ils durent avancer, puis leurs noms furent annoncés -Vic se rengorgea et enclencha temporairement son don sur Teddy et elle- avant que sa tante ainsi que, surprise, Myrielle, Alexandre et Viska prirent place sur la scène. Vic serra la main de son petit-ami et fronça les sourcils, échangeant un regard inquiet avec Flynn et Peony. Viska n’avait pas l’air de se sentir bien et la lionne n’était pas bien sure que l’annonce de Myrielle allait soudainement la faire sauter au plafond. « C’est beaucoup trop leur demander ! Viska n’est pas du tout en état ! », tempêta-t-elle à l’adresse de son groupe d’amis. Évidemment, elle comptait suivre les cours d’art martiaux, autant parce qu’elle voulait apprendre à mieux se battre sans baguette que parce qu’elle souhaitait soutenir sa meilleure amie. Mais elle trouvait tout de même qu'ordonner à la Vipère de se charger de tels cours si peu de temps après qu’elle ait elle-même repris les entraînements était vraiment beaucoup demandé. Sa tante, surtout sa tante, devrait se douter qu’elle n’était pas prête pour ça.

Viska revint vers eux, soutenue par Alex et Victoire lui adressa un sourire bienveillant. Alex proposa à la blonde et au métis d’aller danser et Flynn décida d’entraîner la Vipère dans une danse endiablée qui n’avait pas grand-chose à voir avec la valse alors que la musique démarrait. Vic les observa s’éloigner avant de reporter ses yeux clairs sur Teddy. Comme elle avait toujours sa main dans la sienne, elle l’entraîna vers la piste avec cette expression si typique affichée sur son visage qui n’admettait pas de non comme réponse. « Ne pense pas pouvoir y échapper », lui lança-t-elle avec malice. C’était un bal après tout, et un bal c’était fait pour danser.


proud to be a Weasley
One step closer, closer to the light. No matter where we're going, I'll be by your side. Everything we used to know crashed into the great unknown. One step closer, we're gonna be alright. No distance could ever tear us apart.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyMer 26 Mai - 2:10

Bal du MinistèreIntrigue Accrochée au bras de Quino, comme lors de notre sortir à Pré-Au-Lard Des lardons qui dansent dans un pré! , la neige en moins, je ne risquais pas de tomber, hors, je ne pouvais pas affirmer que sans me tenir à mon ami, je ne basculerais pas. La sensation qui parcourait mon corps me laissait perplexe. L'envie de me tourner, pour l'évidente raison qu'était de chercher après Viska du regard, mais aussi Jensen, me tourmentait. Je ne pouvais y ceder. Surtout pas alors que je discutais avec mon ami et cavalier de la soirée. D'ailleurs, je comptais bien m'échapper rapidement de celle-ci. Fuir, peut-être? M'éloigner de la salle de plus en plus bondée. Cesser d'humeur tous ces parfums qui commençaient à me faire tourner la tête.

Mon regard passa par dessus l'épaule d'une personne qui nous avait abordée, une connaissance de Quino de prime abord. Entre les beaux habits, un vieil homme vêtu de aillons qui furent autrefois un costume luxueux, me fixait de ses yeux gris derrière ses lunettes aux verres brisées. Sa barbe bougea, mais il m'était impossible de comprendre ce qu'il pouvait dire. Mon attention revient vers mon ami, l'espace d'une seconde, l'individu disparu. Cet inconnu particulier me semblait familier, mais cela ne pouvait être possible, je m'en souviendrais... non? Le doute monta en moi, je posais alors une main sur mon cou pour toucher mon précieux pendentif. Hors, aucune chaîne n'y résidait, pas l'ombre de mon collier.

L'annonce coupa mes pensées pour faire naître davantage de questions. Je ne me voyais pas apprendre les arts-martiaux, moi non. Face à moi, alors que mon esprit se troublait, je me vis. C'était mon corps, mais pas mes yeux, ceux-ci étaient de cet ambre dorée, tout comme ces cheveux aux reflets bleutés sombres. Cette vision me poussa loin de la réalité. "Je sssuis là. N'ai pas peur. Je te protégerai encore et toujours... comme je l'ai déjà tant fait." Siffla le basilic pour m'apaiser alors que je lui laissais tout. Mon regard, plongée dans l'abyme des limbes, retrouvait la cuisine de ce grenier dans lequel j'avais grandit et passée mes journées à lire.

Ce corps, je ne pouvais jamais en prendre pleinement le contrôle que quand la situation devenait impossible à supporter. Cette pauvre enfant, cette autre moi qui ne pouvait m'entendre autrefois. Mon regard se posa un instant sur cette main qui tenait ce bras chaud. Il m'était encore complexe de pleinement saisir l'importance de ces personnes pour elle. Hors, en étant vraiment encrée, en prenant pleinement la lumière pour la première fois, je commençais à ressentir ses émotions. La douceur de son affection pour cet ami. La joie du rire. La douleur de ses peurs qui n'étaient encore que futiles face aux cauchemars dont je l'avais protégée. Il me fallait tout faire pour garder dans l'ombre l'horreur, la préserver pour parvenir à rester près de cette blonde qui fait vibrer mon sang.

Un sourire se glisse sur mes lèvres, mon attention est captée par la voix, douçâtre, de cet insect. Mon visage s'assombrit une seconde, le temps de me fondre dans ce calme que s'efforçait de montrer ma moi humaine. Quand ce fut enfin fait, je pivotais en lâchant le bras du dénommé Joaquin. Aussitôt, l'envie de frapper la source de problème me traversa l'esprit. Le mordre n'avait pas suffit?! Fallait-il que je lui arrache la tête? Cette villainess me fit sourire naturellement. " Bonsssoir Jensen, Dahlia." Mon regard se figea sur la brune. Une certaine fascination me prit alors que je penchais la tête pour détailler sa robe avec assistance. Ce ne fut que quand l'autre appela ma moi que je le regarda à nouveau. "Mersssi, tu n'es pas mal non plus. Mon sourire revient plus sincère vers la brune. Tu es sssuperbe Dahlia." La mention du prénom pour la seconde fois fit réagir Ivalyana en moi. Je la laissais voir, appearance comme à travers une vitre sans pour autant pouvoir interagir. Ce n'était pas une prison, mais une bulle de protection qui doucement la couvait pour l'apaiser. C'était trop tôt pour la laisser sortir. Ses doutes, ses craintes, elle perdait le contrôle et je le prenais bien trop facilement. Cette faiblesse n'allait cesser de croître, j'en avais bien conscience, plus je la protégeais et plus elle perdait pied.

Du coin de l'oeil, entre les sorciers et sorcières richement vêtu, il apparu, maudite vision. Férocement, je chassais ce fantôme du passé, ce concepteur innommable.  En l'apercevant, elle avait perdu pied sans même savoir quel était son identité. Hors, la sachant, je me devais de refermer ce souvenir, de le noyer comme tous les autres. Ma mâchoire crispée, je fermais un bref instant les yeux, verrouillant ces portes dangereuses et poussant plus loin dans ses limbes mon hôtesse. "Ai confianssse." Murmurais-je en mon être pour faciliter la plongée vers la léthargie.

. .
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Hermione Weasley
Hermione Weasley
Ministre de la Magie

Parchemins : 2611
Âge : 36 ans ;; 19.09.1979
Actuellement : Ministre de la Magie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 3


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptySam 29 Mai - 20:23

Hermione regardait le bal plus qu’elle n’y participait bien qu’elle ait aperçu certains des membres de sa famille dans la salle. Si cette soirée était l’occasion pour de nombreux sorciers de passer un temps agréable en société, elle, elle était là pour travailler. Cela ne la dérangeait pas outre mesure, il y aurait bien d’autres moments durant l’été où elle pourrait se détendre un peu. Voilà plusieurs semaines qu’ils préparaient les annonces de ce soir, il s’agissait de ne rien laisser au hasard. La première, celle des Symphonie, avait déjà fait son petit effet de part les secrets entourant les arcanes de cette famille mais aussi en raison de l’actualité récente les entourant. Hermione était désolée de constater que la petite Spingate se remettait difficilement de son enlèvement, mais pour avoir eu une adolescence riche en rebondissements pas toujours heureux, elle ne doutait pas de la capacité des jeunes à rebondir d’une manière ou d’une autre pour peu qu’on leur en laisse le temps.

Les danses commencèrent et une bonne heure et demi s’écoula durant laquelle elle discuta avec les invités étrangers. L’heure était venue de faire la seconde annonce et, cette fois, elle serait celle qui s’en chargerait. La musique cessa et elle attendit d’avoir l’attention de l’assemblée avant de prendre la parole : « Outre les enseignements des arts martiaux magiques pour ceux qui le désireront, un partenariat a été établi avec plusieurs écoles du monde entier pour que nos professeurs et les leurs fassent des échangent afin d’enseigner leur spécialité. Nous sommes donc heureux de vous annoncer qu’une fois par mois, ces cours un peu spéciaux seront dispensés aux élèves de Poudlard afin d’étoffer leurs connaissances et, nous l’espérons, renforcer les liens entre les écoles magiques et leurs ministères. » Salve d’applaudissements, les professeurs volontaires des écoles étrangères s’approchent pour saluer. Pas de détails pour le moment, les élèves auront bien le temps de découvrir ce qu’ils avaient à leur apprendre une fois la rentrée venue.

Consignes
* Depuis la première annonce par Myrielle, une heure et demi est passée.

* La deuxième annonce a lieu, votre personnage y réagit. Des professeurs des autres écoles de magie sont donc présents mais ils se mêlent peu à la foule, restant avec les membres du Ministère.


We'll have the days we break, and we'll have the scars to prove it, we'll have the bonds that we save, but we'll have the heart not to lose it. There's so many wars we fought, there's so many things we're not, but with what we have, I promise you that we're marching on.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Kyle Kalleghan
Kyle Kalleghan
Serdaigle

Parchemins : 36
Âge : 15 ans / 04 Octobre 2000
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyLun 31 Mai - 20:02




Kyle Kalleghan
Le bal du ministère
Le jeune Serdaigle terminait un petit truc à grignoter lorsque la seconde annonce de la soirée eut lieu. Le garçon fixa donc la fameuse Hermione Weasley durant son discours. Des cours dispensés par les professeurs des autres écoles de magies du monde entier... Était-ce une bonne choses ? Ou une mauvaise chose ? Kyle n'était pas sûr de pouvoir répondre à son interrogation. En soit, pouvoir apprendre avec d'autres professeurs signifiait pour apprendre avec d'autres méthodes et, pourquoi pas, même apprendre certaines choses que Poudlard n'enseigne pas autant qu'une autre école était probablement une chose géniale pour le garçon. Mais cela signifiait également être totalement inconnu de ces professeurs et donc risquer des cours de groupe, des réflexions, etc... tout un tas de choses qui forceraient le futur cinquième année à devoir travailler en groupe avec des personnes qu'il n'apprécie peut-être pas. Ou même l'obliger à devoir s'exprimer régulièrement là où il préférerait se taire et laisser la parole aux élèves pipelettes.

«Super...» Marmonna-t-il avant de jeter un coup d’œil vers les fameux professeurs étrangers.

Ils ne semblaient pas tellement se mêler aux autres. Cette situation parvint à légèrement amuser et satisfaire le jeune élève de Serdaigle. Des professeurs qui ne se mêlaient pas aux autres personnes présentes, voilà qui promettait. Eux qui devaient certainement ne pas montrer autant de retenu et de distance dans leurs écoles respectives. Comme quoi, tout le monde n'était pas forcément à l'aise dans n'importe quelle situation. Cela, indirectement, rassura le garçon.
Il n'y eut pas davantage de détails. Cela attrista un peu Kyle qui espérait savoir ce qui serait enseigné dans ces cours particuliers. Tant pis. Pensa-t-il.

Le bal continua. Les voix des personnes présentes continuaient de s'activer. Certains dansaient. D'autres discutaient et riaient. Le Serdaigle avait eu l'occasion de remarquer certains élèves qu'il avait retenu durant les cours à Poudlard. Les brillants, les moins brillants, les "populaires" et les moins "populaires". Cela faisait une sacrée ribambelle de personnes. Et, comme toujours, Kyle ne comptait pas se mêler à eux. Oh ça non. Il était bien trop ennuyé par les jérémiades pour se risquer à y prendre part ou même à les écouter. Il trouva sa cousine, toujours en compagnie de ses amis, du regard. Il s'assura que tout semblait bien se passer pour elle avant de se tourner de nouveau vers la nourriture qui lui faisait bien plus envie.

Et dire qu'il allait bientôt être en cinquième année à Poudlard. Bientôt 16 ans. Donc, ensuite, 17, puis 18. Cela allait vite passer. Il allait être temps pour lui de sérieusement réfléchir à une chose qui l'intéressait depuis un bout de temps, maintenant. Il allait devoir décider de si il voulait vraiment tenter sa chance à devenir un animagus ou non. Il avait lu énormément de choses. Et, franchement, il préférait nettement la compagnie animale à celle de l'homme. Au moins, avec les bestioles, il savait à quoi s'en tenir. Il savait quand il dérangeait, quand il devait s'occuper de les dorloter ou de les ignorer. Un humain, c'est bien trop complexe, il pourrait dire qu'il va bien alors que non. Kyle n'avait pas le temps pour ça. Cette cinquième année serait décisive pour son choix.


serdy2 serdy1 serdy2
Revenir en haut Aller en bas

Caitlyn Cross
Caitlyn Cross
Serpentard

Parchemins : 193
Âge : 12 ans 18 mars 2004
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyDim 6 Juin - 12:34

Bal du ministère
Lowell & Caitlyn

Les premières annonces du ministère ne firent pas vraiment d'effet à Caitlyn. Elle ne comprenait pas vraiment en quoi des arts martiaux pouvait aider. Pourtant, une part d'elle était curieuse. Et si ça pouvait vraiment aider ? Elle observe Lowell et penche la tête sur le côté.
-Tu en penses quoi toi ? Je ne sais pas trop quoi en penser. Oh, tu as vu, il y a de la nourriture.

La Serpentard vêtue de rouge pour le soirée à changé de sujet aussi vite que ce que Tony vient de faire. La couleur de ses joues prend la même teinte que sa robe et elle se mordille la lèvre. C'était imprévu. Elle ne l'avais même pas vu arrivé et c'est à peine si elle a remarquer son départ. Elle jette un regard gêné à Lowell avant de se reprendre et de lui sourire.
-J'ai un peu soif...

Ce qui est vrai. Un sensation de sècheresse là prise à l'instant où le Gryffondor lui avait donner un surnom. Ce n'était qu'une impression heureusement. Ce n'était en rien littéral. Et sans quitter son ami, devenu soudainement une bouée de sécurité, Caitlyn s'approche  de la table où la nouriture trône. Elle prend un verre et se sert du jus de citrouille avant de piquer quelques toasts au saumon. Ce n'est pas qu'elle a eu peur du brun, mais elle doit avouer qu'elle aurait préféré le voir venir.Elle s'est sentie assez vulnérable, et déteste ça. C'est peut-être une bonne idée finalement de savoir donner des coups de pieds avec un entraînement spécial. Et puis face à des moldus, elle pourrait se défendre sans user de la magie..
-Lowell, tu crois qu'on peut explorer.. ? Tout le monde et là, je crois que j'ai besoin de calme. On ne sera pas loin, si jamais ils parlent, on devrait les entendre non ?

C'est donc avec une appréhension devenue curiosité que la vert et argent entraîne le noir et jaune. Les adultes sont concentrés sur ce que disent leurs amis, ou alors sont déjà sur les pistes de danse. Ils trouvent une porte qui ne semble pas fermer. Il doit bien y avoir des endroits interdits, et la cadette des Cross espère ne pas tomber sur ce genre d'endroit. L'endroit et tellement grand ! Mais bizarrement, l'idée de se perdre ne traverse même pas l'esprit de Caitlyn.

Soudain, une voix à l'haut-parleur se fait entendre. Une nouvelle fois, la jeune fille n'est pas sûre de comprendre. Il va y avoir des cours spéciaux avec des professeurs d'autres écoles ? Heureusement que c'est un monde magique, sinon ça serai vraiment compliqué à mettre en place. Après tout ce sont des gens d'autres pays. S'ils devaient faire plein d'heure de voyage pour une journée de cours dans une autre école, Caitlyn se dit que ça ne serait vraiment pas réalisable. Cependant, ça signifie quelque chose d'intéressant.
-On va apprendre de nouvelles choses ! Avec de nouveaux professeurs ! Ça peut être bien non ? Malgré le fait que l'on va avoir encore plus de cours... Tu crois qu'on devrait retourner dans la grande salle...? Si on nous trouve ici, on ne va pas avoir des ennuis ? Ça fait longtemps qu'on tourne.

Et Caitlyn aime l'idée de continuer. Pourtant, le risque de tomber sur des endroits interdits et de plus en plus important au fur et à mesure qu'ils découvrent.

-J'aurais tellement de questions... Amy m'a dit que je pouvais poser des questions aux Aurors un jour. Et qu'elle pourrait m'accompagner, elle a l'habitude de parler aux gens. Elle voulait que je te présente, mais je lui ai dit que non. Enfin, je ne lui ai pas dit comme ça, mais voilà.

Caitlyn regarde autour d'elle et sourit. Un jour, elle connaîtra cet endroit par cœur ! Mais pour l'instant, peut-être qu'ils devraient retourner à la pièce principale.. Son ventre grogne et elle affiche un sourire timide. Elle avait oublié de manger avant de venir au bal, et ce n'est pas le trois toast qu'elle a pris qui lui on remplit l'estomac. Les deux amis retournent donc là où tout le monde est, et Caitlyn traîne autour de la grande table. Elle picore de plus en plus et fini part être rassasié.
-C'est quelle heure ?

Leurs parents avaient été clairs sur l'heure, et la jeune fille ne voulait vraiment pas louper le coche. De plus, danser ne l'intéresse guère. Elle ne sait pas virevolter comme toutes ses filles dans leurs robes. Au loin, elle voit Amy. Mais les gens autour d'elle l'empêchent de la rejoindre. Son amie avait été claire. Son sang été une barrière importante quant à l'approche de la famille. Elle se contente donc d'un petit signe de la main quand elle croise le regard de la brunette et lui sourit. Puis elle reporte son attention au Poufsouffle.
-On rejoint Aylin, tu crois ?

 
made by black arrow



Nul besoin de savoir où tu vas, quand tu sais d'où tu viens

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 377
Âge : 25 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 27


[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 EmptyDim 13 Juin - 20:32



Le Bal du Ministère Edward Murphy & All L'homme ne comprend toujours pas ce qu'il peut bien faire ici. Il écoute d'une oreille distraite la conversation de ses amis et secoue la tête quand Oscar propose à la rousse de critiquer sa tenue à lui. Il faut dire qu'elle est plutôt sobre et assez passe-partout. Il ne voulait vraiment pas se faire remarquer ce soir. Quoique, avec l'entrée assez bruyante, on ne va pas se cacher que c'est un peu raté. Rajoutant Oscar et Mary et le mélange n'est clairement pas bon pour ne pas être vu de loin. Ça lui apprendra à laisser la blonde faire de lui ce qu'elle veut.
-Je lui ai acheté cette broche. Je voulais lui faire une blague, et puis s'est devenu sa broche favorite. En soi, c'est ma faute.. Je regrette parfois.
-Oh, Ed, allez, avoue que ce n'est pas tant une blague que ça et que tu voulais m'aider.
-On va dire ça. Très jolie ta coiffure Esther. Tu me ferais presque penser à une de ses fées qui se perdent parfois dans mes lectures. Je soupçonne Mary d'avoir aidé. Elle est plutôt douée quand il est question de trafiquer les cheveux.

Bon d'accord, son humeur amicale et joueuse depuis ce matin ne semble pas l'avoir quitté. Et quand la copine d'Esther l'interpelle d'homme de cire, ça confirme son impression. Il réprime un sourire cependant. Il ne la connaît pas vraiment, il ne sait pas pourquoi il devrait être sympa avec elle. Personne ne lui a demandé d'être sociable. Il se présente avec son seul prénom sans rajouter de cérémonie inutile. La brune ne semble pas vraiment en faire cas, et lui tend la main. Il la fixe d'un regard noir, puis glisse sa main dans la poche pour signifier qu'il ne la prendra pas. Il entend le soupir d'Oscar et fait mine de n'avoir rien perçu. Les premières annonces tombent comme une étrange impression. Envoyer des gosses à la guerre, il ne connaît pas vraiment, pourtant, il se souvient des dégâts. Il était jeune, même pas encore à Poudlard, il venait tout juste de savoir qu'il était un sorcier. 8 ans. C'est jeune, mais la grande bataille contre Lord Voldemord n'avait pas laissé son père indifférent. Il avait perdu beaucoup de gens. Des amis du Ministère. Et là, ce même ministère, cette femme qu'il ne connaît que de nom qui a vécu cette guerre, prévois quoi ? Apprendre à combattre au corps-à-corps ? Il n'y a pas avait pas assez de mort de comme ça ? Puis, il reppense à cette facheuse journée où il s'était lui même retrouver devant ce groupe de déchets sorciers qui se pense superieurs. Enlever une gosse ne leur avait pas suffit, ils ont dû rajouté du drama avec leur pseudo piège à la noix. S'amusant à regarder exploser les gens venus attraper un ignoble personnage. Et ce dit, que si la petite Serpentard avait eu accès à cette pratique, elle aurait pu se défendre. Ou pas. En soi, il ne sait pas du tout ce que ça signifie des arts martiaux magiques. On combat au corps-à-corps avec une baguette qui lance des sorts à distance ? C'est un peu bizarre, surtout que lancer des coup de poing et un incendio en même temps peut être vachement dangereux pour soi et ses coéquipiers.

Un coup d'épaule le fait revenir à la réalité. Oscar l'observe avec inquiétude et Edward hausse un sourcil.
-Rassurez-moi et dite moi que je ne suis pas le seul à ne pas comprendre...

Mais la copine d'Esther montre un tout autre enthousiasme. Son monologue fait grincer les dents au sorcier qui la fixe avec incrédulité. Elle ? Taper sur les gens ? Elle semble pourtant bien trop... Pure ? Pour ce genre de truc.
-Griffondor je suppose.. Il n'y a que les rouges pour avoir ce genre de réactions incompréhensibles. Des enfants-soldats, ça n'a rien de cool.. Ces gens, j'ai eu la malchance d'en croiser, ils sont malades. Et ils laissent l'accès à leur savoir ?

C'est complètement idiot. Ça n'a aucun sens, aucune logique. À moins bien sûr qu'il est prévu le coup des potentielles infiltrations ?
Mary ne semble pas vouloir donner son avis. Elle regarde le brun avec insistance et il comprend qu'elle essaie de lui faire passer un message. Mais quoi ? Il est interrompu par la gamine à la robe rouge qui veut aller boire. Et bien entendu, Mary en profite pour filer avec elle.

-Sans blague ? Déjà ? Ça n'a même pas commencé qu'elles viennent vraiment de se précipite vers l'alcool ?
-Il semblerait oui. Quant à ta question sur les annonces, mon avis est mitigé. Ce n'est pas pire que la majorité de ce qu'on a appris à l'école. Dois-je te rappeler que la majorité de ce qu'on a appris en cours de sortilèges est offensif ? Qu'on a appris des potions pas forcément légale d'un point de vu moldu ? Et puis, ils pourront mieux se défendre en cas de..
-Tu parles. C'est pas aux gosses de régler l'un incapacité à arrêter un groupe de Malfrats.
-Ce n'est pas un cours obligatoire. N'iront que ceux que ça intéresse.

Il secoue la tête, pas forcément convaincu des explications d'Oscar. Mary revient avec son verre suivi de Lola. La blonde se glisse sur la pointe des pieds pour murmurer à l'oreille d'Edward que s'il continue sur la voie de la frustration elle l'amènera sur la piste de danse. Et que s'il garde son air joyeux, elle l'amènera quand même sur la piste de danse, mais qu'au moins, elle n'aura pas l'impression d'être avec cadavre.

-C'est ça. Donc je suppose que je n'ai pas le choix ?
-Nope.

Edward lève les yeux au ciel alors que sa main est attrapée par celle de sa meilleure amie. Elle boit cul-sec avant de confier son verre à Lola et entraîne le sorcier au milieu des autres danseurs déjà sur place. Il la laisse le guider dans les mouvements, et la suit sans vraiment grande conviction.

-Regarde-moi, c'est avec moi que tu es, pas avec les autres de la salle.
-Je veux partir.
-Je sais, c'est bien pour ça qu'on est là. Oublie les autres Edward. Je suis seule avec toi et la musique.

Il finit par se laisser prêter au jeu et pose ses yeux sur le visage de son amie. Il remarque qu'elle a caché ses grains de beauté, mais il préfère ne pas lui dire. Elle a raison, il faut qu'il oublie ce qui se passe autour de lui. Les annonces aussi, doivent disparaître de son esprit. Les yeux bleus de Mary sont rapidement captivants, et Edward oublie le reste. Soudain, se revoit à ceux fameux bal de Noël où il avait ressenti quelque chose de bizarre pour cette personne qui l'entraîne dans les pas au rythme de ma musique qui passe. Un éclair de douceur passe dans les iris châtains de l'homme. Elle a un étrange pouvoir sur lui. Ce n'est pourtant en rien une descendante de Vélanne, mais le regard clair de la femme à le don de le calmer. Une soudaine pensée le perd à nouveau loin de là ou son corps physique. Jade, Oscar, Mary.. Ce sont des personnes aussi importantes pour lui, qui ont toutes cette fâcheuse tendance à lui faire tout et n'importe quoi. Et ces trois personnes ont le même regard bleu. Peut-être que sa faiblesse est là ? Et qu'il devrait arrêter d'approcher les gens aux yeux bleus ?  Cette pensée le ramène de nouveau au bal et il soupire. Ça commence mal. Les deux autres du groupe on également les yeux azur. Il soupire.

-Qu'est-ce qu'il y a ?
-Rien. J'ai juste pensé à quelque chose.
Mary accélère volontairement le rythme pour qu'il se concentre et arrête de partir dans la lune. De toute façon, ça colle avec la nouvelle musique qui vient de seconder leurs premiers pas. Certes, c'est très Edwarien de s'enfuir dans les nuages, mais elle a besoin de lui sur la piste de danse. ça à l'effet estompé, et les deux amis dansent comme s'il n'y avait plus personnes autour d'eux. Il est enfin avec elle, et Mary en est joyeuse. Son sourire s'élargit ce qui en arrache à l'ancien Serpentard. Edward dévoile alors un de ses secrets assez bien caché. Celui d'un bon danseur. Ses mouvements sont fluides et synchronisés avec sa cavalière ainsi que la musique. Quand elle prend fin et que la réalité revient, il n'a pas vraiment envie d'y retourner. Pourtant, sa main est de nouveau attraper par Oslen qui retourne avec le groupe. Enfin, le groupe tout est relatif. Il n'y a personne. La brune et à la table en train de manger et les deux autres sont aussi aller danser. Il n'avait même pas fait attention.

-Et maintenant...? Je dois faire quoi ?
-J'ai soif, on retrouve Lola ?
-c'est une bonne idée... ?
-Sans doute pas, mais nous sommes des grandes filles, tu sais.
-Laisse-moi en douter.

Il suit cependant, incapable de la laisser seule. Il prend aussi un verre, mais ne le remplit que d'eau. Son ventre n'est pas tout a fait encore bien apte à recevoir autre chose et il sent qu'il va devoir garder toute sa tête vu que sa Mary a choisi ' être immature. Elle prend un nouveau verre de son alcool préféré, et fait signe à Lola qui les rejoint. Puis, ce sont ensuite l'autre couple de danseurs qui arrive.

-Et bien, tu n'as rien perdu ! Avoue que tu danses avec ton balai parfois ?
-Tu connais ma tante. Puis c'est comme le vol sur balai, ça ne s'oublie pas.
-tu veux bien l'inviter à danser ?
-Qui ?
-Esther.
-Et pour quelle raison je devrai faire ça ? Et puis, je n'ai pas envie.
-Oh aller, elle veut savoir ce que tu as dans le ventre.
-Actuellement des nausées.
-Vu tes mouvements, laisse moi en douter, pour reprendre les mots que tu as sortis à Mary.
-mmh.

La vérité, c'est qu'Oscar à inventé toute cette histoire pour s'satisfaire sa propre curiosité. Curiosité malsaine sans doute, mais curiosité. Il ricane quand le brun baisse les yeux. Au fond, il s'est rendu compte que ça lui permet d'oublier ou il est, et de se concentrer que sur une seule personne. Il retrouve donc les filles un peu plus loin et ne sait pas trop comment demander ça. Il se racle la gorge.

-Pardon de vous déranger.. Mais tant que je suis dans un état qui supporte la danse, puis-je t'inviter sur la piste, Esther ?

"Dit non. S'il te plaît." Mais elle accepte. Il cache sa déception dans un sourire doux avant de ne pas lui offrir son bras. Elle est assez grande pour marcher à côté de lui et il n'est pas sûr que le contact prolongé lui convienne également. Ils auront tout le loisir de le faire dans un instant. Mais la musique semble coopérative et le rythme ne demande pas forcément un contact. Ils peuvent être face à face sans se toucher comme dans la valse de tout à l'heure avec Mary. Edward en profite pour lâcher sa frustration dans des pas de plus en plus décontractés.

-Dit, ça te dit qu'un moment dans la soirée, on parte discrètement ? Vu la descente de ta copine, ça peut être assez rapide...

Esther et Edward sont complètement à côté des autres, qui reste dans du basique et parte sur quelque chose de plus endiablé tout en restant en accord avec la musique. Edward se rend compte alors qu'il s'amuse. Ça fait bien longtemps qu'il n'a pas ressenti ça et il décide d'en profiter à fond. Puis, quand la musique s'arrête pour repartir sur du plus classique, il soupire. C'est fini. Mais il a passé un bon moment. Il ne veut pas demander à Esther ce qu'elle a pensé. Pas qu'il est peur de sa réaction, mais de sa réponse.

-Je crois que je suis actuellement assoiffé. Ça fait bien trop longtemps que je ne m'étais pas lâché comme ça.

Il sourit et remarque le clin d'œil discret d'Oscar alors qu'ils reviennent vers eux. Par contre, c'est fini pour Edward. Il ne retournera pas là-bas. Il restera là et regardera les gens. Et c'est ce qu'il fait jusqu'aux nouvelles annonces. Qui en soit ne l'intéresse pas vraiment. Il n'a rien à penser des cours supplémentaires que vont subir les jeunes sorciers. Il regarde sa montre à gousset qu'il à dans sa poche et soupire. Ça ne fait qu'une heure, et pourtant, il a l'impression que ça fait trois heures. Oscar et Mary s'amusent, Lola commence à ne plus marcher très droit et Esther est avec... Sean ? Il lève un sourcil. Il n'avait même pas remarqué la présence de son cousin. Enfin, ça ne l'étonne pas vraiment, il aime bien ce genre de fêtes dansantes comme la majorité des Murphy élevés dans une caste sociale haute. Ce n'est pas si étonnant qu'ils se connaissent. Après tout, ils sont du même monde. Il hausse les sourcils avant d'attraper par automatisme la jeune fille complètement sèche à côté de lui.

-Allez, ça suffit. Pose ça.
-Encore un.
-Non Lola. C'est fini. Tu as eu ta dose. Je vais aller chercher Esther.

Edward garde la gamine contre lui en se rapprochant de la copine de la demoiselle. Il compte sur le jeu d'acteur de son cousin pour ne pas péter un boulon en sa présence.

-Es', ta copine à fini sa soirée. Il faudrait la ramener. Elle n'est pas en capacité de continuer. Bonsoir Sean.
-Si je vais bien ; je veux continuer. Esther, l'homme de cire veut me kidnapper ! Aide-moi !
-Tu vois ce que je veux dire... Sean, j'espère que tu passes une bonne soirée.

Oui, ce n'était pas obligatoire, mais cette envie de tester celui qui l'a toujours renier et voir s'il arrive à le supporter un peu était vraiment tendante.

-Je pense que Mary et Oscar vont rester jusqu'à la fin. Ils nous diront s'il s'est passé d'autre chose.


:copyright:️ Justayne

Terminé pour Edward



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty
Ξ Sujet: Re: [Intrigue] Bal du Ministère.   [Intrigue] Bal du Ministère. - Page 4 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Intrigue] Bal du Ministère.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Ministère de la Magie-
Sauter vers: