Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-25%
Le deal à ne pas rater :
Nike Waffle Trainer 2
74.97 € 99.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Weapons don't weep [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2187
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyDim 2 Mai - 10:22

Weapons don’t weep« Vic’ ? Qu’est-ce que tu fais là ? On n’avait pas rendez-vous aujourd’hui... » Viska était dans le dojo de Myrielle depuis l’aube. Elle avait sauté le petit déjeuner, se contentant de prendre une bouteille d’eau avec elle. Alex était venu plusieurs fois lui demander de venir manger, elle avait répondu qu’elle le ferait plus tard, et avait servi la même excuse quand midi sonna. Elle ne sentait pas la faim, elle n’avait même pas d’accès de faiblesse, que ce soit physiquement ou moralement, elle n’éprouvait rien et cela lui convenait parfaitement.

Que Jensen la quitte sans un mot d’explication l’avait d’abord plongée dans un désespoir intense. Elle avait passé presque une semaine entière au fond de son lit, ne sortant que pour aller pleurer sur les épaules compatissantes de ses amis dans la Grande Salle ou le parc. Mais le dortoir restait son refuge privilégié car elle ne supportait pas de ne serait-ce qu’apercevoir Jensen. Ses amis la mentionnaient sur Magic Insta et lui envoyaient des messages, Peony faisait aussi la messagère et essayait de la consoler… mais Viska avait senti son cœur se briser et toute l’affection de ses amis n’était pas une colle assez forte pour en recoller les morceaux.

Elle avait parlé une seule fois à Jensen sur cette période, encore que ce verbe soit un peu abusif : elle était seulement descendue de sa chambre pour lui balancer son cadeau d’anniversaire et elle lui avait aussi souhaité d’une voix blanche avant de s’enfuir de nouveau. Elle n’avait pas attendu de réponse parce que toute discussion était impossible. Il l’avait quittée, abandonnée, et ce bien plus tôt que ce qu’elle avait envisagé dans ses moments de déprime. Elle avait l’impression d’avoir payé son optimisme… Elle avait appris à vivre avec l’idée qu’il ne l’aimait pas, elle ne savait pas comment faire pour vivre sans lui.

Néanmoins, Viska était trop pragmatique pour réellement croire qu’on mourrait d’un chagrin d’amour. Après une semaine à pleurer, elle avait pris la décision un soir qu’il fallait qu’elle se reprenne en main. Elle avait essuyé ses larmes, s’était fait un masque pour sa peau agressée par le sel, avait appliqué un onguent pour faire dégonfler ses paupières, et elle avait envoyé un message à Flynn. Jensen aurait dû être son cavalier au bal du Ministère mais ce n’était plus d’actualité et il était hors de question qu’elle se montre à ce genre de soirée où il serait aussi toute seule. Pendant la dernière semaine de cours qui était aussi celle précédant le bal, elle se raccrocha à son orgueil blessé comme un noyé à une bouée. Elle avait aussi espéré rendre Jensen jaloux puisque Vic’ et Peo’ lui avaient affirmé pendant des mois qu’il l’était sans qu’elle le voit…

Seulement, jouer cette comédie n’avait fait que la glacer de plus en plus. À défaut de se noyer, elle dérivait… Partir une semaine en vacances avec Prudence et sa mère lui avait momentanément fait du bien, déjà parce qu’à défaut de cadrer avec ses fantasmes initiaux, il y avait au moins une plage, du soleil et la mer, et aussi parce que rien ne lui rappelait Jensen dans les paysages et personnes sous ses yeux. Elle avait essayé de profiter de la présence de sa meilleure amie, essayé d’oublier que sa vie avait perdu le peu de sens qu’elle lui trouvait encore… elle supposait qu’elle avait à peu près réussi à faire semblant, en tout cas, elle ne pleurait pas, ce qui était sa priorité.

Le retour chez Myrielle avait été plus difficile pour elle. Pré-au-lard appelait aux souvenirs, et la torpeur presque agréable de ses vacances avec Prue avait cédé la place à une suractivité inquiétante. Pour s’entraîner, ça, elle s’entraînait… mais même sa tante, pourtant du genre à penser qu’aucun problème ne puisse pas être réglé par un sac de frappe et quelques poignards, trouvait que Viska en faisait trop. Peony commençant son stage à la mi-juillet, Alex’ avait d’abord joué la montre, mais au bout de cinq jours à ce rythme, il n’y tint plus et envoya un message de SOS à Victoire.

La réaction de son cousin était cause que Viska regardait sa meilleure amie dans l’embrasure de la porte coulissante du dojo, sa silhouette se découpant à contre-jour. La Serpentard fit quelques pas vers elle : elle était en tenue de sport avec un leggings et une brassière noirs, ses cheveux blonds attachés en une queue de cheval haute. Elle chercha du regard sa serviette éponge et la trouva accrochée sur un des mannequins de frappe. D’un geste nonchalant, elle l’attrapa et s’essuya : cela faisait pas loin de six heures qu’elle s’entraînait avec seulement de courtes pause, si elle avait su que Vic’ venait, elle aurait été prendre une douche… mais Viska savait reconnaître un guet-apens quand il s’en présentait un.

Silencieuse, elle attendit que sa meilleure amie prenne la parole pour savoir comment elle allait la jouer. Sûrement que sauter deux repas de suite était un peu « trop », elle aurait dû se montrer plus mesurée… et elle prit bonne note de cette erreur pour l’avenir. Pour s’occuper, elle défit les bandes de protection sur ses mains et se dégourdit un peu les doigts. Elle savait que la conversation qui allait suivre n’allait pas nécessairement être simple… depuis qu’elle était sortie de sa phase de larmes, elle avait essayé de jouer la comédie pour éviter de parler de Jensen, de Nathan, de son SPT, ou de n’importe quoi d’autre qui pourrait la mettre en position de faiblesse. Ces six derniers mois, on lui avait volé une partie de son âme, on avait brisé son cœur… puisque s’endormir pour toujours n’était pas une option, elle se contenterait d’être une poupée creuse, vidée de son essence.
2981 12289 0




Dernière édition par Viska Spingate le Lun 3 Mai - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1716
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Dove Cameon/Kathryn Newton


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyLun 3 Mai - 0:40


Weapons don't weep

Très souvent je me contiens. Tu pourrais être mon grand chagrin. A chaque plaie, j'aurai l'médecin, je t'offrirzi même mes deux reins. Oh, j''pourrais tout brûler pour toi.
Victoire & Viska

Ce jour-là, Victoire n’était pas contente comment ça elle n’est jamais contente ?

Ses vacances, pour le moment, se déroulaient plutôt bien. Très bien même. Comment pouvait-il en être autrement alors qu’elle les passait essentiellement collée à Teddy sa main semblant refuser de quitter la sienne ne serait-ce que quelques heures, profitant de lui à fond. Elle avait laissé toutes les préoccupations liées à Poudlard de côté –même si la quatrième et dernière place de sa maison à la Coupe des Quatre Maisons et à la Coupe de Quidditch, même si ça ne se jouait qu’à quelques dizaines de points, l’avait mis dans une rogne intense. Elle reviendrait en septembre déterminée à se battre comme une lionne, c’était le cas de le dire, pour que les Gryffondors ne subissent pas une honte pareil deux ans de suite. Elle ne pensait pas non plus au fait que dans deux mois seulement, elle devrait dire au revoir à son meilleur ami, à son confident, à son petit-ami, à l’homme de sa vie. Qu’elle lui dirait au revoir et qu’elle ne le reverrait plus avant Noël. Hors de question de passer ses nuits, dans les bras de Teddy, à pleurer. Non, elle pleurerait sûrement assez comme ça quand elle reviendrait à l’école de sorcellerie sans lui.

Résultat, elle passait très peu de temps chez elle. Ses parents ne lui en tenaient pas rigueur. Ils savaient à quel point elle aimait Teddy. Ils savaient à quel point son absence dans sa vie quotidienne pendant deux ans lui avait pesé. Et puis, ils connaissaient Teddy et savaient bien qu’ils prenaient bien soin de leur fille aînée chérie de toute façon si c’est pas le cas, Bill le mord. Victoire se trouvait d’ailleurs chez Andromeda et Teddy lorsqu’elle reçut le message d’Alexandre sur sa tablette magique. Les sourcils blonds froncés, elle montra les mots de son camarade à son meilleur ami. « Il faut que j’y aille », lui avait-elle aussitôt déclaré. Elle n’avait pas le choix. Viska avait besoin d’elle.

Victoire avait donc emprunté la cheminée de la maison de Taunton et se retrouva en Ecosse en l’espace de quelques minutes. Elle ne s’attarda pas sur l’espèce de vertige qui la saisissait toujours lorsqu’elle se déplaçait par le réseau de cheminée. Alex lui avait dit que Viska se cachait dans le dojo. Elle n’y sortait même plus pour manger ! Pourtant, après que Le Crétin Qui ne Doit Pas Etre Nommé l’ait largué du jour au lendemain, sans explications et sans même lui parler de ses sentiments et la semaine de crises de larmes qui avait suivie, sa meilleure amie avait paru aller mieux. Elle avait envoyé des messages via Magic Email et Magic Instana, s’était ramenée avec Flynn au Bal du Ministère pour que Sir Abruti ait les pieds. Elle avait souri et rigolé. Bien sûr, Victoire n’était pas stupide. Elle savait bien que Viska n’était plus tout à fait la même depuis son enlèvement, qu’une partie d’elle lui avait été ravie à ce moment-là, et que cette partie était restée dans cette cabane, qu’elle y resterait peut-être à tout jamais. Vic essayait d’être le plus présente pour son amie, mais la Vipère ne voulait pas parler des sujets qui fâchent, alors elle essayait de lui changer les idées. Pas pour qu’elle aille absolument mieux, mais juste parce qu’elle voulait être là pour elle.

La petite blonde s’était longtemps retenue de dire ce qu’elle pensait à Viska car elle ne voulait pas faire sa moralisatrice. Elle avait cru qu’il fallait du temps, que Viska savait ce qu’elle faisait. Mais s’entraîner comme une malade et oubliait de se nourrir, ça ne lui paraissait pas aller dans le bon sens. Alors oui, Viska allait l’entendre. « Ton cousin a eu l’air de penser que tu avais besoin que je vienne, alors me voilà. Pourquoi tu sors plus de ce dojo ? Il m’a aussi balancé que tu avais sauté deux repas. Deux repas ‘Ska ! », s’emporta-t-elle. Elle pensa à sa mamie Molly, qui n’aurait jamais accepté que quiconque sous son toit décide de ne pas manger –déjà qu’elle semblait en pétards lorsqu’on ne reprenait pas deux fois de son fameux ragoût…Elle croisa les bras sous la poitrine et observa sa meilleure amie. Non, elle n’était pas contente.



proud to be a Weasley
Live and let go, I have tried. Predictable, every time And at this point I just take the ride and hang on. I wanna rage to erase everything and I'm not afraid I'm not done making mistakes. It's not a phase I'm gonna rage. I know I can be a little much.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2187
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyMer 5 Mai - 22:44

Weapons don’t weepAlex’ était une sale petite balance : si elle lui mettait la main dessus, il le payerait cher ! Viska s’imaginait déjà l’attraper par le cou et l’étouffer jusqu’à ce qu’il crie grâce… cette rêverie n’avait cependant rien de très réaliste. Alex’ l’avait dépassée en taille depuis un moment – mais ce gamin était beaucoup trop grand, c’était juste injuste – et il pratiquait les arts martiaux depuis plus longtemps. Malgré un entraînement intensif depuis quatre ans, Viska était difficilement en passe d’être ceinture marron. C’était déjà très impressionnant, même à raison d’une heure d’entraînement par jour, surtout que l’art des Symphonie ne se limitait pas au karaté et comprenait aussi le maniement des poignards et des figures propres à leur style de combat… Mais la Serpentard ne se cantonnait pas au simplement « impressionnant », elle visait toujours « l’exceptionnel ».

« J’ai mangé hier soir. » objecta-t-elle en finissant de défaire les bandes de ses mains qui la protégeait en partie lorsqu’elle frappait dans les mannequins de bois. « Et, franchement, le petit déjeuner ça compte à peine comme un repas. » Viska savait qu’elle s’échinait pour rien mais elle devait bien répondre quelque chose : Victoire n’était pas de ces personnes qu’on pouvait ignorer.

« Je ne comprends même pas pourquoi Alex t’a écrit, je vais parfaitement bien. » Elle fixa de ses prunelles azures sa meilleure amie, incertaine quant à la suite de la conversation. Aussi raisonnable que soit le ton de ses réponses, et bien persuadée de donner l’image d’une fille en pleine santé, elle n’ignorait pas que sa meilleure amie n’avait pas laissé son Teddy chéri sans l’intention de la persuader… de manger ? Ou de sortir du dojo ? Ou alors d’encore un autre élément ? De ce côté-là, elle préférait ne pas trop s’avancer.

Ne sachant pas trop quoi faire de son corps, elle décida d’aller s’asseoir sur le banc en face de l’entrée du dojo. Elle prit même sa bouteille pour boire une nouvelle fois – on ne pourrait pas lui reprocher de se déshydrater au moins -. « Et je suis dans le dojo pour m’entraîner parce que, de un, j’ai rien de mieux à faire, de deux, je suis une Symphonie. On sait toutes les deux que ça fait des semaines que j’aurais dû m’y remettre. » Mais l’idée n’avait pas emballé Jensen à l’époque où il avait encore son mot à dire, et à ce moment-là, elle préférait largement être avec lui que de suivre les enseignements d’Alex’ dans le parc. Ses évanouissements étaient la raison invoquée pour lui donner bonne conscience, mais en réalité elle savait comment ne pas perdre connaissance : il fallait juste faire diversion. Elle ne pouvait pas avoir mal et tourner de l’oeil (encore qu’elle ne jurait de rien dans certaines circonstances, certains stimulis étant plus traumatiques que d’autres), elle s’en était rapidement rendu compte après son enlèvement, mais n’y avait pas eu recours parce qu’à cette période, l’avis de ses proches, et surtout celui de Jensen, avait compté. Elle avait désormais moins d’intérêt pour ce qu’ils pensaient tous de ce qu’elle devait ou ne devait pas faire, après tout, elle avait été d’une docilité très rare chez elle suite à son passage entre les mains de Nathan et ça ne l’avait pas empêchée de se faire larguer. Se foutre de l’avis d’autrui lui paraissait donc un changement de plan cohérent même si elle admettait que pour le rendre tranquille, il faudrait peut-être qu’elle se montre plus prudente ce qui montre une certaine méconnaissance de ses propres capacités.
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1716
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Dove Cameon/Kathryn Newton


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyVen 7 Mai - 0:58

Contrairement à Viska, Victoire était bien évidemment contente qu’Alexandre l’ait prévenue du comportement inquiétant de sa meilleure amie  -oui, oui, inquiétant. Elle avait grandi dans une famille qui aimait bien manger, et par conséquent ne s’était jamais privée d’un bon repas et elle avait du mal à comprendre comment on pouvait simplement ne pas avoir faim ou, pire, décider de ne plus s’alimenter. Vic espérait d’ailleurs qu’Alex continuerait de lui donner des nouvelles de Viska, et elle ne se contenterait certainement pas des faux "ça va" que lui adressait la Serpentard. Elle avait beau avoir depuis longtemps décidé que son été serait consacré à Teddy, depuis qu’elle avait appris que le Prince Tout Sauf Charmant avait eu un stage dans son équipe favorite, qu’entraînait l’un des membres de sa famille (ce petit parvenu !) puis qu’il avait largué Viska comme un Sang-Pur se débarrassait d’un vieil elfe de maison, elle s’était déclarée prête à venir en cas de besoin. Or là, c’était définitivement le cas.

« Encore heureux ! », explosa Victoire lorsque Viska lui fit remarquer qu’elle avait mangé la veille au soir. Ne manquerait plus qu’elle tienne trois repas sans manger ! « Ne prononce plus jamais cette phrase devant un Weasley », souleva-t-elle avec plus de calme, et un brin d’amusement, alors que la blonde contestait l’importance cruciale de son petit-déjeuner. Sans doute prenaient-ils la nourriture un peu trop au sérieux dans sa famille ou c’est juste elle qui se montre excessive, je dis ça je dis rien mais même lorsqu’ils étaient pressés, ou qu’ils n’avaient pas vraiment faim, ils prenaient au moins un fruit ou un muffin avec un jus de fruit. C’était le strict minimum !

Victoire leva les yeux au ciel à l’affirmation de Viska. « On ne saute pas deux repas consécutifs lorsqu’on va parfaitement bien Viska ! » Qui croyait-elle berner sérieusement ? Victoire l’avait vue le lendemain de son retour à Poudlard. Elles avaient évoqué son kidnapping, son cinglé de père biologique et Vic avait tenté de son mieux depuis d’être présente pour sa meilleure amie. Elle s’était bien rendue compte que Viska s’efforçait de paraître bien, sans toutefois l’être réellement et jusque-là, elle n’avait trop rien dit. Elle savait bien qu’il lui fallait avant tout du temps. Simplement, le déni dans lequel s’était enfermé la Vipère allait trop loin. Il fallait qu’elle reconnaisse que non, elle n’allait pas bien mais que ce n’était pas grave, elle avait le droit de se sentir mal.

Contrairement à Viska, Victoire ne pouvait pas s’asseoir. Elle bouillonnait trop de colère pour ça. De colère contre le Seigneur de la Connerie, de la colère contre ce sociopathe de Nathan Symphonie, de colère contre Magicis Sacra qui avait permis le kidnapping de Viska, de la colère contre elle-même pour ne pas réussir à faire plus pour son amie. Elle se sentait désespérément impuissante et elle détestait ça.

Vic savait bien que l’entraînement que s’imposait Viska ces dernières années était nécessaire. Mais avait-il besoin d’être aussi intense ? Alex lui avait dit qu’elle passait toutes ses journées dans le dojo, bien au-delà des heures qu’elle devrait normalement consacrer à son entraînement. « Tu pourrais sortir te balader dans le village. Tu pourrais passer du temps avec Myrielle et avec Alex. Fallait que tu reprennes les séances, très bien, mais t’es pas obligée de faire que ça. Ça ne semble pas...très sain. » Victoire grimaça. Elle ne savait pas si elle s’y prenait bien –en fiat, elle en doutait sérieusement- mais elle ne savait pas s’y prendre autrement qu’en utilisant ce ton autoritaire qui lui était si familier mêlée à une certaine douceur histoire de faire passer la pilule.


proud to be a Weasley
Live and let go, I have tried. Predictable, every time And at this point I just take the ride and hang on. I wanna rage to erase everything and I'm not afraid I'm not done making mistakes. It's not a phase I'm gonna rage. I know I can be a little much.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2187
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptySam 8 Mai - 9:54

Weapons don’t weepViska la brave, qui avait survécu à six jours de torture entre les mains de son père incestueux, sursauta quand sa meilleure amie explosa. Ce n’était pas tant qu’elle craignit Victoire mais, même pour elle, il était difficile d’anticiper les réactions un brin excessive de la capitaine des lions. « Tu sais, quand il fait chaud, on a moins faim... » tempéra-t-elle tout en ayant conscience que ses efforts étaient vains. Si seulement Alex’ ne l’avait pas vendue, ce sale petit traître… La Serpentard avait conscience que ses proches se faisaient du souci pour elle, elle pouvait même pousser jusqu’à dire qu’ils avaient peut-être quelques raisons de s’en faire concernant son moral, cependant physiquement elle allait parfaitement bien et c’était l’essentiel. Quelques repas en moins n’y changeaient rien. Elle était en parfaite santé, physiquement elle pétait la forme, l’état des mannequins du dojo le prouvait : à force de taper dedans, elle commençait à bien les abîmer.

« Je ne comprends pas ce que tu veux que je te dise Vic’. Que je ne vais pas bien, c’est ça ?! Honnêtement, tout est une question de contexte… et vu le mien, on peut considérer que je m’en sors honorablement. Qu’est-ce que ça peut faire que je n’ai pas faim ? Je sors de mon lit déjà ! Et je m’évanouis beaucoup moins ! Qu’est-ce qu’il te faut de plus à la fin ? » s’agaça-t-elle dans un froncement de sourcils, croisant les bras sur sa poitrine dans une attitude fermée. Elle avait failli prononcer le nom de Jensen, avancer que ça faisait moins d’un mois qu’il l’avait quittée et que l’idée qu’il soit sûrement en train de se taper toutes les filles de sa putain d’équipe de Quidditch tant de vulgarité! lui filait la nausée. Elle essayait d’oublier, même si ça voulait dire être dans le déni, et elle comptait bien faire tout ce qu’il fallait pour atteindre cet objectif. Y compris s’entraîner jusqu’à l’épuisement.

« Je n’ai pas envie de me balader. Je déteste Pré-au-lard. » marmonna-t-elle, boudeuse, ce qui était néanmoins une sorte de progrès comparé à l’attitude indifférente qu’elle affichait depuis quelques temps. Viska se leva et se mit à faire quelques pas avec une nervosité palpable. « Qu’est-ce qui est sain exactement ? Qu’est-ce que je devrais faire pour aller bien selon toi ? » s’emporta-t-elle en finissant par arriver devant l’une des cibles dans laquelle elle donna un violent coup de pied. La mince plaque de contre plaqué se brisa en plusieurs morceaux sous l’impact, le choc lui permettant de sentir de nouveau la glace de l’indifférence couler dans ses veines.

Elle se tourna à nouveau vers sa meilleure amie, la fixant sans réellement la voir. « M’entraîner m’aide à tenir, et j’ai quand même des trucs de prévu pendant les vacances. Je dois sortir avec Flynn. » Pas sortir romantiquement évidemment, mais cette précision était inutile, Victoire connaissait aussi bien Flynn qu’elle. Ils allaient se voir en tant qu’amis et peut-être aussi un peu plus, mais ça ne causerait pas de malaise, Flynn n’était pas du genre prise de tête – même s’il n’avait pas voulu qu’ils aillent plus loin au bal parce qu’elle était trop perturbée par Jensen ce qui l’avait frustrée sur le moment -. De toute façon, parler de ça à Victoire n’avait qu’un seul objectif : lui prouver qu’elle ne comptait pas que s’entraîner pendant ses vacances. Dans la même optique, elle ajouta : « Et j’ai été en Grèce avec Prue aussi je te rappelle. » Alors elle pouvait bien taper dans des mannequins sur son temps libre, non ?
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1716
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Dove Cameon/Kathryn Newton


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyJeu 13 Mai - 15:45

Victoire ne décolérait pas. En plus d’avoir sauté deux repas de suite, Viska ne semblait pas le moins du monde le regretter. Pire : elle se cherchait des excuses ce qui ne faisait qu’alimenter la fureur de la lionne. Pensait-elle réellement ce qu’elle disait ou balançait-elle cette phrase pour dissimuler qu’elle aille mal ? Victoire ne savait pas ce qui pourrait être le pire. Même si ça ne résolvait pas tout, avouer qu’on allait pas bien, c’était déjà un grand pas. « Peut-être un peu moins, concéda Vic en songeant aux nombreuses salades que leur préparait sa mère pour le midis, mais ce n’est pas une raison pour ne rien manger. Tu as besoin d’énergie pour tes entrainements, surtout s’ils sont intensifs. » Elle désigna d’un geste le dojo où les divers mannequins et cibles portaient les marques du passage de Viska. D’après Alex, Viska passait ses journées dans cet endroit et si elle continuait à ne plus s’alimenter correctement…comment pourrait-elle tenir encore debout bien longtemps ?

Victoire était bien obligée de reconnaître que les arguments de Viska tenaient la route. Au vu de ce qui lui était arrivé ces derniers mois, la réapparition de son cinglé de père biologique dans sa vie, son enlèvement, sa torture, puis le Pire Lâche de l’Histoire qui osait la laisser tomber après tout ce qu’elle avait enduré tout ça à cause d’un stupide stage de Quidditch ou Merlin savait quoi, le simple fait de se lever le matin et de tenir une journée entière sans s’écrouler prouvait toute la force de Viska. Mais Vic ne pouvait s’empêcher de penser que quelque chose clochait dans son attitude. Que quelque part, sa meilleure amie s’était forcée à reprendre un semblant de normalité pour éviter certaines discussions qui fâchaient, tout en ne réussissant pas complètement. « Il n’y a rien que je veux que tu me dise, Viska. Personne n’attend de toi que tu te comportes d’une manière bien précise, on veut juste pas…que tu fasses semblant, que tu te retiennes de dire ce que tu penses et ressens vraiment. » Vic avait tenté de prendre un ton calme, apaisant, de ceux que sa mère usait toujours pour la calmer de ses plus grandes colères, sans être certaine d’y parvenir totalement. Elle n’avait jamais versé dans la sérénité et la quiétude, elle, plutôt le contraire.

Victoire ne savait pas si elle devait se réjouir d’avoir déclenché une réaction chez son amie, même si elle préférait voir cette rage, et sursauter lorsque le contreplaqué se brisa sous l’impact du coup de Viska, que ce visage fermé qu’elle revêtait depuis un moment. Pour la tempétueuse Victoire, la colère avait toujours été plus facile à gérer que l’indifférence. « Je n’ai pas une liste d’actions à accomplir à te filer pour aller mieux. Je ne dis même pas que tu devrais aller mieux, ce n’est pas à moi de te dire comment tu devrais aller et te sentir. Mais t’entraîner jusqu’à épuisement, arrêter de manger…c’est deux grands signaux d’alerte et ce qui m’effraie le plus, c’est que tu ne le voie même pas. » Vic s’était approchée de la Vipère, adoptant toujours ce ton doux qui n’était pas tout à fait le sien mais qui lui paraissait le plus approprié à la situation. Elle doutait d’être capable de raisonner Viska, mais elle ne pouvait décemment ne rien faire.

« C’est bien cette sortie. Ça va te faire du bien de voir autre chose que ce dojo », commenta-t-elle d’une voix résolument optimiste, éludant volontairement l’effet bénéfique des entraînements sur Viska. Elle comprenait, peut-être mieux que personne, à quel point taper sur des mannequins pouvait faire du bien mais elle n’aimait pas l’idée que Viska pense que c’était la seule activité qui lui restait. « Oui, j’ai vu la photo. Ça t’a fait du bien ce voyage ? » Victoire n’était pas tout à fait dupe de ce changement de sujet mais elle ne voulait pas non plus que Viska s’effondre en pleurant car elle aurait trop remué de mauvais souvenirs. Non, elle ne voulait juste pas qu’elle reste dans cette carapace de déni qu’elle s’était construite.


proud to be a Weasley
Live and let go, I have tried. Predictable, every time And at this point I just take the ride and hang on. I wanna rage to erase everything and I'm not afraid I'm not done making mistakes. It's not a phase I'm gonna rage. I know I can be a little much.


Dernière édition par Victoire Weasley le Jeu 8 Juil - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2187
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptySam 15 Mai - 11:16

Weapons don’t weep« J’ai de la ressource. » répondit-elle platement quant à la nécessité de manger pour s’entraîner. Elle avait failli redire qu’elle n’avait tout simplement pas faim, mais cela lui aurait laissé l’impression d’être un disque rayé, d’où cette variante. Elle n’avait certes pas mangé depuis le dîner de la veille mais elle ne se sentait pas particulièrement faible pour autant, au contraire, elle se sentait pleine d’énergie. Bien entendu, si elle ne finissait pas par avaler quelque chose, ça ne durerait pas… mais elle connaissait le chemin du frigo si nécessaire. Elle ne comptait pas se laisser mourir de faim si c’était ce qui inquiétait sa meilleure amie !

Une vague d’agacement finit par la saisir. Viska trouvait désagréable de ressentir quoi que ce soit depuis sa rupture, mais sa tendance naturelle à l’emportement entrait en contradiction avec cet aspect de son SPT, surtout avec des personnes proches comme Victoire. Viska était dotée d’une personnalité franche et ouverte, elle n’avait jamais eu l’intention de cacher sciemment quoi que ce soit à qui que ce fut (même si elle se serait passé qu’Alex la balance juste pour deux repas sautés!), elle cherchait seulement à rester dans l’indifférence car c’était bien plus facile à supporter que la détresse. « Je ne fais pas semblant, j’essaie seulement… je ne sais pas… peut-être de le… de vous protéger. » Elle plissa les yeux, incertaine de ce qu’elle devait dire de plus là-dessus et regrettant d’avoir failli faire un lapsus. « La seule chose que je maîtrise un tant soit peu, c’est l’image que je renvoie. Si je m’évanouissais encore dix fois par jour, sûrement que vous me rattraperiez sans vous plaindre, mais j’en ai marre d’être une demoiselle en détresse. » Elle ne voulait pas continuer à être en danger, elle voulait être le danger. « C’est un combat contre moi-même que j’ai déjà trop repoussé. » Les battements de son cœur devenaient bizarrement assourdissants dans ses oreilles, des images et des sentiments qu’elle essayait d’oublier remontant à la surface importunément.

Emportée, elle frappa sur une cible et en obtint un certain soulagement. Le calme revint, apaisant ses veines brûlantes. À l’insistance de Victoire, elle hésita à répéter qu’elle allait bien mais même à ses oreilles, ça ne sonnait plus comme l’exacte vérité après ses dernières paroles. « Je ne le vois pas parce qu’il n’y a rien à voir. J’ai seulement… changé de plan. » Pendant des mois, elle avait fait exactement tout ce qu’on lui demandait, elle s’était plié aux précautions (qu’elle jugeait inutiles) de Jensen, d’Alex, de tout le monde. Au bout du compte, elle n’avait fait que se laisser aller à une fausse impression de sécurité et tomber d’encore plus haut. Il n’y avait pas de sécurité, pas de bonheur possible non plus, tout serait toujours dur, cruel et blessant avec elle, parce qu’elle était née pour se battre. La seule préservation possible viendrait d’elle-même : elle devait devenir encore plus solide pour ne plus pouvoir se briser.

Le but n’étant pas cependant d’inquiéter Victoire, elle précisa qu’elle ne comptait pas réellement passer tout son été à s’entraîner. Elle avait d’autres projets. Ses heures au dojo étaient là pour remplir les vides de son emploi du temps et la préparer à son futur rôle au sein de Poudlard. « C’est plus une question d’avec qui que d’où cette sortie tu sais. On avait laissé des trucs en suspens avec Flynn, ce devrait être amusant d’y revenir. En plus je vais sortir du dojo souvent : je vais aller chez Peo’, je vais rendre visite à Prue aussi, j’irai probablement à Londres à un moment, et puis il va y avoir le premier mini concert d’Erin que je ne veux surtout pas manquer. Je te promets que j’ai jamais eu l’intention de rester entre ces quatre murs tout l’été. » De ce côté là, pas de malaise, Victoire pouvait se rassurer. Même avant sa rupture avec Jensen, quand elle avait su qu’il partirait en stage pour un mois et demi, elle n’avait pas eu l’intention de rester seule à se morfondre. Ce n’était pas du tout dans son tempérament de rester enfermée, SPT ou non.

Quant à la Grèce : « Hum… oui, je pense, en tout cas j’ai apprécié le changement de décor. Et ça faisait un moment que j’avais envie de plage et de soleil. » Dans ses rêveries de départ, elle voulait y aller avec Jensen, bien qu’elle ne sache pas trop pourquoi elle avait attaché autant d’importance à cette idée un peu de romantisme qui essayait de remonter en surface sûrement. Même sans le stage puis la rupture, il avait rapidement paru évident que son ex n’était pas très enthousiaste quand il était question de sable contrairement à Prudence, nettement plus partante. En y réfléchissant, tout le monde était plus partant que Jensen pour aller avec elle au bord de la mer, ça aurait dû l’avertir sur ses intentions, mais elle avait toujours été trop confiante... « Bon… au départ, je voulais faire autre chose que lire et papoter sur le sable, mais je n’ai pas ce genre de relation avec Prue et je n’ai pas été très convaincue par mes rencontres là-bas. » Elle ne se pensait pourtant pas difficile on confirme mais sûrement qu’elle n’était pas prête à flirter avec n’importe qui. Être amoureuse, c’était vraiment une plaie à plus d’un titre. Ça gâchait absolument tous les plaisirs…
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1716
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Dove Cameon/Kathryn Newton


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyJeu 8 Juil - 16:26

Victoire soupira. Elle ne doutait pas que Viska ait de la ressource, pas un seul instant. C’était sans doute la fille qui avait le plus de ressource dans les personnes qu’elle connaissait. « J’ai juste peur que tu ne finisse par l’épuiser, ta ressource à force d’en faire trop. Et Alex aussi a peur, c’est pour ça qu’il m’a alerté. » Mais au final, face au mur que semblait devenir Viska au fur et à mesure du temps, avaient-ils encore une prise ? Ils ne voulaient pas qu’elle agisse comme eux le pensaient, et ils ne s’estimaient pas non plus surprotecteurs mais ils s’inquiétaient indéniablement pour elle. Qui ne le ferait pas pour une fille qui avait vécu autant d’épreuves que la Vipère ?

Quelque part, voir Viska frémir de rage rassurait Victoire. Ce n’était pas pour rien que la blonde était sa meilleure amie, les deux blondes aux yeux bleus étaient aussi semblables physiquement qu’au niveau de leur caractère. Elles étaient impulsives et caractérielles. Sauf que dernièrement, Viska ne s’emportait plus aussi rapidement  qu’avant, voire pas du tout, et Victoire n’y voyait pas un simple effet de la torture de son père biologique. Ce n’était pas simplement un changement de personnalité, mais Viska semblait désormais se complaire dans une espèce de froideur qui ne lui correspondait pas. « Mais t’as pas à nous protéger ‘Ska enfin ! Ce serait plutôt l’inverse...On est tes mais, tes confidents, on peut tout entendre, si tu as envie. Mais ne te restreins pas parce que tu penses qu’on ne pourrait pas supporter tes confidences ! » Victoire ne supportait pas cette idée. Elle avait toujours tout fait en sorte pour ne pas correspondre à ce cliché de la petite blonde qui avait tout le temps besoin d’être secourue. Elle était forte comme sa mère, elle était forte comme son père, elle était forte comme sa grand-mère. Elle était une Weasley, et elle n’avait besoin de personne pour veiller sur elle. Mais encore une fois, Viska révéla à quel point elles étaient similaires. « Bien sûr, et je comprends tout à fait que tu ne veuilles plus te sentir ainsi. Mais nous parler, nous dire quand ça va mal et quand ça va bien, c’est pas contradictoire avec l’image que tu veux renvoyer. Ce n’est pas parce que parle de tes états d’âme que tu es faible. » Les sourcils blonds de la lionne se froncèrent. Elle avait du mal à comprendre en quoi ce combat consistait. « De quoi tu parles ? », demanda-t-elle.

La suite parut plus incompréhensible encore aux yeux de Victoire. Viska fracassa une cible et mentionna un plan. « Et c’est quoi ce plan ? T’entraîner jusqu’à épuisement et surmenée, totalement épuisée, encore nous dire que tout va bien ? » Sa voix ronflait de colère. Quand elle avait parlé de Viska à ses parents, il lui avait dit qu’on ne pouvait aider quelqu’un qui ne voulait pas être aidé. Mais comment Victoire pouvait simplement ignorer ce qui, à l’évidence, ne tournait pas rond chez Viska ? Elle se devait au moins d’essayer.

Victoire fut rassurée d’apprendre que Viska n’avait aps prévu d’élire domicile dans le dojo des Symphonie et avait prévu de sortir lors des prochaines semaines. Au moins, en compagnie de Peony, Prudence et Flynn, elle devrait manger elle y tient et arrêterait un peu ses entraînements intensifs. « On se verra au concert d’Erin alors, j’y vais avec Teddy. » Teddy était devenu ami avec Erin, et puis Victoire voulait y aller. Erin était tout de même la fondatrice de Magic Mix, c’était important de la soutenir dans son projet personnel ! Pour le coup, l’amitié d’Erin et Teddy ne la gênait pas car Vic savait qu’il n’y aurait plus rien entre eux, et qu’il y avait d’ailleurs jamais eu d’amour entre eux. Sans compter qu’Erin était totalement prise dans son histoire compliquée avec Noé Noerin spécialistes du drama depuis 2014.

« Oh même pas un joli Grec pour te faire tourner la tête ? J’espère que Flynn saura rattraper tout ça alors ! » Victoire avait retrouvé son sourire, cette étincelle de joie et d’amusement qui brillait dans son regard clair, alors que les deux amies s’éloignaient des sujets difficiles pour des babillages plus tranquilles.

710 mots

[


proud to be a Weasley
Live and let go, I have tried. Predictable, every time And at this point I just take the ride and hang on. I wanna rage to erase everything and I'm not afraid I'm not done making mistakes. It's not a phase I'm gonna rage. I know I can be a little much.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2187
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptyVen 9 Juil - 20:46

Weapons don’t weepÀ la mention de l’inquiétude de ses proches en général et de son cousin en particulier, Viska leva les yeux au ciel. Elle trouvait l’angoisse d’Alex d’autant plus déplacée qu’il ferait mieux de rester à distance de ses problèmes les plus récents : il était son cousin, c’est vrai, mais il était aussi de manière plus lointaine celui de Jensen, et il le connaissait depuis plus longtemps qu’elle. Elle aimait sincèrement son cousin, véritable soutien depuis qu’elle l’avait rencontré le premier jour de son arrivée ici. Il lui avait tout appris, l’avait entraînée, elle comptait beaucoup sur lui… mais il ne pouvait pas la comprendre, pas sur sa déception amoureuse, et il ne le devait pas. C’était mieux qu’il reste loin de ça, même s’il ne paraissait pas l’entendre de cette oreille. « C’est moi l’aînée, Alex ne sait pas ce qu’il raconte et il s’inquiète pour tout et rien. Rappelle-toi cet hiver, il me forçait à mettre des pulls pour sortir alors que j’avais déjà trop chaud ! » Elle n’avait pas rebondi sur ses ressources car une petite voix au fond d’elle lui soufflait qu’elles n’étaient effectivement, probablement, pas illimitées.

Évidemment, Viska ne pouvait pas expliquer à sa meilleure amie que celui qu’elle essayait surtout de protéger d’elle, c’était Jensen. Elle ne voulait pas qu’il sache à quel point elle se sentait triste de leur rupture. Elle ne souhaitait pas non plus qu’il pense que ça ne lui faisait rien du tout mais elle ne voulait pas être une de ces filles désespérées qui s’accroche à leur ex au point de le déranger. Même si elle savait qu’elle se sentait désespérée, elle n’était pas dans le déni au point de ne pas s’en rendre compte, mais tout ce qui comptait c’était que ça ne gêne qu’elle et personne d’autre.

Évitant donc sciemment cette question, elle se concentra sur la deuxième partie des interrogations et remarques de Vic, à savoir son plan : « Je me suis trop reposée sur vous, et surtout sur Jensen, résultat : il m’a larguée. C’est trop tard pour réparer ça mais je peux, au moins, me mettre un coup de pied aux fesses pour devenir plus forte et plus indépendante. » Dont acte, elle essayait de se gérer toute seule, avec des hauts et des bas, des réussites et des échecs, mais globalement assez peu de félicité. Elle préférait quand elle était dépendante et heureuse mais puisqu’il fallait être seule, elle le serait dignement. Elle devait au moins ça à Jensen pour le temps qu’il lui avait accordée.

« Hum… je ne l’aurais pas formulé comme ça évidemment, mais c’est à peu près ça oui. Je vais m’entraîner et devenir plus forte, quelque soit le sacrifice que ça me demandera. » Elle haussa ensuite de nouveau les épaules avec un certain défaitisme distant : « Et je vais bien, je vais physiquement bien, mon moral ce n’est pas si important, surtout qu’on ne peut rien y faire. On pourrait en parler pendant cent ans que mon père biologique serait toujours un sociopathe incestueux et que j’aurais toujours le cœur brisé. C’est comme ça, je fais avec. » Pas tant parce qu’elle le voulait que parce qu’elle n’avait pas le choix. Si ça n’avait dépendu que d’elle, sa vie ne serait pas aussi pourrie. Elle s’était même donné à fond pour plaire à Jensen… mais tout comme elle ne pouvait pas changer de géniteur, elle ne pouvait pas non plus forcer le brun à l’aimer. Au moins n’avait-elle pas grand-chose d’autre à regretter que son incapacité à être appréciée pour autre chose que son physique, elle avait vraiment fait tout ce qu’elle pouvait (y compris exprimer ses sentiments), mais quand ça voulait pas… Viska pensait vraiment que Vic’ devrait faire comme elle et accepter que sa meilleure amie avait juste la poisse, ni plus, ni moins. Elle, elle en faisait son deuil.

Heureusement pour les deux adolescentes, la conversation s’apaisa un peu une fois qu’elles eurent commencé à aborder la question des projets de vacances de Viska. La jeune fille ne comptait en effet pas rester enfermée tout l’été, elle s’entraînerait uniquement quand elle n’aurait rien d’autre à faire. « Oh c’est cool que tu viennes ! Je pense qu’on sera assez nombreux pour la soutenir. J’espère que Noé fera le déplacement, même s’ils ne sont pas vraiment en couple, c’est quand même son tout premier concert solo ! » Elle avait toujours trouvé que Noé était totalement incapable quand il s’agissait de comprendre Erin, ce n’était pas faute d’essayer de lui expliquer depuis des années mais ça lui était toujours passé au-dessus. Maintenant, c’était un peu difficile de suivre ce qui se passait entre les deux anciens Serpentards : ils avaient fini l’année en passant une partie du temps à se disputer et l’autre à se dévorer des yeux, voire à s’embrasser. Il était clair qu’ils se sautaient dessus quand ils étaient seuls – Erin avait admis que ce n’était pas tout à fait une impression qu’elle avait de toute façon -, maintenant restait à Noé à assurer un peu plus que le minimum. Viska en avait vraiment marre de ces mecs handicapés sentimentaux, c’était pénible à la fin ! Et surtout, c’était contagieux visiblement, parce qu’elle ne connaissait aucun mec, à part peut-être son cousin Alex, qui n’ait aucun problème à assumer ce qu’il ressent et à le dire franchement sans tourner cent-sept ans autour du pot bisous Jensen, Ted et tous les autres!.

« Non, aucun, ceux qui nous ont abordé avaient pas l’air bien fin en plus… Avec Flynn par contre ça va le faire. Il n’a pas voulu qu’on aille trop loin au bal parce que ce n’était pas le bon moment, mais il y en aura forcément un. Surtout si on le provoque un peu le dit moment. » Viska aimait les relations physiques pour tout le réconfort et l’assurance que cela lui apportait, elle avait commencé à flirter à un jeune âge pour cette raison. Néanmoins, elle n’avait pas très envie de faire de nouvelles rencontres, elle préférait revenir à sa relation avec Flynn, simple et sans prise de tête, telle qu’elle l’avait laissé avant de sortir avec Jensen. Quand elle était avec le lion, elle arrivait à oublier un peu que sa vie était totalement partie en cacahuète depuis le dernier bal de Poudlard. Ce n’était qu’un palliatif temporaire et un peu artificiel, mais c’était sans danger et facile. Elle n’était pas sûre de pouvoir avoir la même chose avec des inconnus.

« Bon… et si on allait à la cuisine, comme ça, tu me verras me faire un sandwich et même le manger si tu veux, et après tu pourras aller retrouver Ted. Même si ça fait à peine une heure, je suis sûre qu’il te manque déjà ! » Ainsi fut fait, elle conduisit Victoire à la cuisine, délaissant son entraînement pour la première fois de la journée. Qu’est-ce qu’elle ne ferait pas pour sa meilleure amie vraiment !

1 164
Terminé pour Viska
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Victoire Weasley
Victoire Weasley
Capitaine de Gryffondor

Parchemins : 1716
Âge : 16 ans [2 mai 2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Dove Cameon/Kathryn Newton


Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] EmptySam 17 Juil - 13:16

Victoire leva les yeux au ciel à la mention de l’âge d’Alex. En quoi cela le décrédibilisait ? Alex était mature pour son âge, peut-être était-ce lié à son tempérament ou au fait qu’il avait été obligé de suivre des entraînements d’arts martiaux depuis sa plus tendre jeunesse, mais ce n’était pas parce qu’il était plus jeune que Viska qu’il ne pouvait pas comprendre quand elle allait mal ou non. « Ça n’a rien à voir et tu le sais très bien ! Si c’était vraiment rien, il ne m’aurait pas envoyé de message. » Elle haussa un sourcil. Tout le monde dans son entourage savait qu’elle consacrait son été à Teddy. L’inquiétude d’Alex était fondée, Victoire le savait, et ce que disait Viska depuis qu’elle était arrivée au dojo ne faisait que confirmer cette certitude.

Que Viska veuille reprendre sa vie en main, et par conséquent s’entraîner de nouveau, était tout à fait logique. Victoire questionnait simplement sa manière de faire qui ne paraissait vraiment pas saine. Et ses motivations douteuses. Viska pouvait se reposer sur ses amis pendant quelques temps, elle n’avait pas à se sentir mal pour ça, elle n’avait pas à penser à eux et à se dire qu’elle devait les protéger, ce n’était pas son rôle. « Tu ne peux pas sérieusement penser qu’il t’as largué car tu t’es trop reposée sur lui ‘Ska ! On ne connaît pas ses raisons, mais je suis sure que ce n’est pas ça ! » Peony en savait plus qu’elle évidemment, mais Victoire n’était pour autant pas sure de bien comprendre –ça impliquait une histoire de protection, comme si Viska n’avait pas assez prouvé qu’elle pouvait parfaitement se défendre toute seule ! « Je comprends ton but mais…ne te surmène pas ok ? Tu ne peux pas être forte tout le temps…tu ne pourrais pas tenir. » Et c’était d’ailleurs dans ces cas-là qu’elle pouvait compter sur ses amis pour l’épauler et la faire se sentir forte encore –on pouvait apprendre à être forte seule, mais on pouvait aussi avoir besoin des autres pour ça, et ça n’avait rien de honteux.

Victoire hoqueta aux prochaines paroles qui sortirent de la bouche de sa meilleure amie. « Et tu te demandes pourquoi Alex s’inquiète ? Sérieusement Viska écoutes toi un peu ! Tu ne peux pas laisser ta peau dans cet entrainement ! Tu n’as pas à te sacrifier pour ça ! » C’était bien plus profond qu’une simple histoire de repas sautés et Victoire ne pouvait que remercier Alex intérieurement de l’avoir appelé sinon elle n’aurait recueilli les confidences de son amie. Elle avait beau se sentir démunie, impuissante, ne pas savoir comment faire pour que Viska ne pense plus ainsi et retrouve son optimisme naturel, elle préférait tout savoir. Etre au courant de ce qui se passait dans sa tête blonde, c’était déjà ça. « Etre bien ne se résume pas qu’au physique Viska…Et oui, effectivement, tu ne peux pas changer l’identité de ton père biologique, ni oublier ta rupture, mais ce n’est pas pour ça que tu es destinée à souffrir éternellement et encore moins à ne pouvoir qu’être bien physiquement. » Aux yeux de Victoire, il n’y avait rien d’irrémédiable. Elle était persuadée que Viska saurait se remettre de ce qui lui était arrivé, qu’elle finirait par trouver quelqu’un qui lui fasse oublier l’Autre Connard qui ne la méritait pas. Elle ne pouvait pas avoir mal pour toujours.

Victoire était au moins soulagée de savoir que sa meilleure amie ne prévoyait pas totalement de ruiner sa santé dans le dojo tout l’été, et elle pourrait constater son état en personne lors du concert d’Erin. Le côté commère de la petite lionne se réveilla lorsque Viska mentionna Noé. « J’espère pour elle…Je comprends pas trop ce mec, il a pas eu de mal à se déclarer à Dahlia alors que c’est la sœur de son pote mais là il bouge pas…T’as vu au bal ce qu’il s’est passé ? L’ex d’Erin a failli lui sauter au cou ! » Bien sûr, ce drame n’avait pas échappé aux yeux de Victoire. Que les drames de bal ne s’ancrent pas autour de Teddy et d’elle lui allaient très bien même si elle n’aurait jamais prédit que les deux Serpentards si impassibles se retrouvent dans une relation qui semblait bien compliquée et eux non plus.

Du soulagement, Victoire en ressentait également par rapport au fait que Viska ne cherche pas à oublier son cœur brisé dans tous les bras qui pourraient la serrer. Au moins, elle savait que Flynn ne profiterait pas d’elle et qu’il chercherait uniquement à lui faire passer du bon temps. « D’accord, mais un gros sandwich alors avec crudités et tout ! », approuva-t-elle d’un ton autoritaire. Elle ne rebondit pas sur le manque qu’elle ressentait, évidemment, Teddy lui manquait dès lors qu’elle n’était pas avec lui mais elle avait été contente de voir et de discuter avec Viska. Ça n’avait pas été une discussion facile mais elle avait appris beaucoup et elle se promettait de demander des nouvelles de sa meilleure amie très souvent à Alex –au moins il ne lui mentirait pas, et ne resterait pas dans le déni.

Topic terminé



proud to be a Weasley
Live and let go, I have tried. Predictable, every time And at this point I just take the ride and hang on. I wanna rage to erase everything and I'm not afraid I'm not done making mistakes. It's not a phase I'm gonna rage. I know I can be a little much.
Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Weapons don't weep [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Weapons don't weep [PV]   Weapons don't weep [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Weapons don't weep [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Ecosse :: Pré-au-Lard :: Résidences-
Sauter vers: