Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-34%
Le deal à ne pas rater :
Blink Mini, Caméra de surveillance d’intérieur connectée, ...
22.99 € 34.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Un livre et un thé ♦ Edward Murphy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 448
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Un livre et un thé ♦ Edward Murphy - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Un livre et un thé ♦ Edward Murphy   Un livre et un thé ♦ Edward Murphy - Page 2 EmptyVen 22 Oct - 18:18


Un livre et un théEsther & Edward Quand elle était rentrée chez elle pendant les vacances pour préparer des affaires en plus, elle avait eu la permission de repartir de sa mère parce que c'était la fin d'année. Eulalie avait beau être difficile par moment, ce n'était pas un secret qu'Esther n'était pas dans son assiette à l'approche des périodes de Noel. Erwin était moins d'accords a l'idée de ne pas voir Esther pendant le reste des vacances, et il avait tenté de "la raisonner", mais finit par se faire à l'idée quand elle lui dit qu'elle se sentait mieux loin de la maison et que ça ne voudrait jamais dire loin de lui. Par contre, il l'avait regardé, les yeux grands comme des soucoupes, quand elle avait mis une bonne demi-heure à choisir deux livres, surtout pour finir avec ceux qu'elle avait déjà relus au moins trois fois. Stardust et The Giver avaient ainsi fini en possession d'Edward, pour le reste des vacances, en tout cas.

Pourtant, à la fin des vacances, le brun lui avait admit qu'il n'avait pas terminé Stardust, et Esther lui avait dit de le garder et de lui rendre un jour. De toute façon, si elle ne revoyait plus le brun, elle pourrait toujours passer par Oscar pour ravoir sa possession. Elle était bien placée pour savoir que le blond finissait toujours par avoir ce qu'il voulait pour le meilleur ou pour le pire. La réponse dudit brun sur le livre la surprend quelque peu cela dit, mais elle secoue la tête et la main à l'unisson avant de sourire. -"Ça ne devrait jamais être un regret d'être éclectique, Edward. Ou de surprendre, d'ailleurs." Car oui, contre toute attente, elle était surprise. Ça pouvait peut-être être un peu hypocrite de sa part, cela dit. Elle avait choisi des livres qu'elle aimait profondément parce qu'ils étaient plein de choses qui la faisait se sentir plus humaine, qui montrait qu'elle était plus qu'une caricature de personne, et pourtant, elle jugeais la plupart des gens, le brun comprit, comme s'ils n'étaient que des personnes unidimensionnelles. Edward, dans ce sens, avait jusque-là toujours eu le chic pour la surprendre.

L'agencement en échiquier n'était pas une surprise, dans ce sens, mais la surprise sur le visage du brun l'amuse. Avec un hochement de tête, elle lui répond. -"J'aurais fait la même chose, pourtant, j'ai toujours eu horreur des échecs. Mais ça a une certaine satisfaction visuelle, même si les clients ne le savent pas." Son explication sur la différence des chambres était très appréciée de la part de la rousse, mais elle garda le silence. Elle avait bien eu envie de lui dire que c'était très attentif de sa part, ce qui, a son avis, était un compliment, mais certaines personnes pouvaient prendre ça pour de la condescendance, elle ce n'était pas le but. Elle n'avait certes pas vraiment mis les pieds dans une chambre d'auberge magique (ou d'hôtel moldu, ce qui, la magie et la technologie mise à part, lui semblait être la même chose), mais les chambres qu'elle avait pu voir en ligne, étaient toutes plutôt couleur crème, voir clairement blanches. Elle qui ne pouvait pas s'imaginer dormir dans une chambre qui deviendrait une véritable boule de lumière dès qu'un rayon de soleil venait à se montrer, ne pouvait que silencieusement remercier le cheminement de pensées du brun.

Elle hoche la tête aux explications alimentaires du brun, mais la partie clé l'a fait réagir. -"Fait attention avec ça, je suis à deux doigts de t'appeler grand-père, quand même." Plaisante la rousse. Elle ne se le permettrait pas, d'habitude, mais la façon de parler du brun avait fait répondre la demoiselle du tac au tac, sans vraiment réfléchir à ce qu'il était en train de dire. "Plus sérieusement, j'avais deviné que c'était l'œuvre de Mary, mais t'as pas l'air d'avoir trop de mal avec les cartes, si?" La reprise est plutôt rapide. Après tout, elle ne le connais pas assez pour connaître ses réactions, et s'il réagit bien quand elle plaisante sur d'autres personnes, Esther est bien placée pour savoir que beaucoup de personnes, adultes ou pas, ne supporte pas qu'on plaisante a leurs dépends. Ironiquement, c'était souvent le même genre de personnes qui se permettaient les réflexions les plus insultantes sur les autres, pas vraiment le genre d'Edward donc, mais elle préférait rester prudente.

D'autres questions, elle en avait beaucoup, et comme il avait donné le feu vert aux questions, elle ne se voyait pas se retenir. -"Vous avec une politique pour les allergies? C'est moins fréquent que pour les moldus, mais on ne sait jamais. C'est mon avis personnel, mais c'est toujours utile d'avoir des remèdes pour certains maux, non?" Sans doute qu'elle n'y aurait jamais pensé si le cas ne s'était pas présenté pour elle, mais Esther s'était fait promettre de faire un crochet par l'apothicaire au plus vite. Elle avait bien l'intention de faire un petit stock de certaines potions, et ce même si elle devait les faire elle-même. Elle tourna la tête en marchant et s'arrêta devant un couloir vide devant lequel une barrière était dressée. -"En construction?" Sans doute, avait-elle mal du comprendre les paroles de son blond favoris, car elle aurait pu jurer qu'il avait dit qu'ils avaient terminé la construction de l'auberge. Vu que ce n'était visiblement pas le cas, elle se permit une autre question. "Tu a d'autres additions de prévus pour l'auberge?" Et dire qu'elle n'avais même pas encore vu l'extérieur.
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Un livre et un thé ♦ Edward Murphy - Page 2 Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 408
Âge : 26 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 27
FACECLAIM: Hale Appelman


Un livre et un thé ♦ Edward Murphy - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Un livre et un thé ♦ Edward Murphy   Un livre et un thé ♦ Edward Murphy - Page 2 EmptyMer 24 Nov - 19:32



Un livre et un théEsther Foster & Edward Murphy Le sorcier offre un sourire quelque peu amusé face à la remarque de la jeune femme. C'est vrai qu'il a toujours de fait partie de ces gens qui n'ont pas vraiment de style autre que vestimentaire. Aimant tous les genres à partir du moment que ça lui semble utile. Par contre, la seconde partie du commentaire d'Esther lui fait haussé un sourcil d'incrédulité. Lui surprendre ? Après un instant de réflexion à savoir si c'est positif ou négatif, il préfère se dire qu'elle n'aurait pas dit de cette manière s'il était surprenant de manière désagréable.

Fût un temps où, sans doute qu'elle n'aurait jamais eu ce genre de pensées le concernant. Il n'avait pas une aussi bonne réputation avant l'épisode Oscar. Le poufsouffle était un souffre-douleur. Edward ne supportait pas l'idée de s'attaquer qu'a une seule personne, en étant soit même un gang d'idiots. Lui avait plusieurs victimes et généralement, il les attaquait en étant seul.

-J'espère que c'est de bonnes surprises quand même... Je serais mal à l'aise à te savoir inquiète à mon sujet.

Concernant l'agencement des chambres et de leurs couleurs, Edward ne peut s'empêcher d'être lui-même surpris. C'était également en grande partie pour la même raison qu'il avait choisi cela, même si ce n'était pas la principale. Une idée lui vient soudainement mais c'était un peu tard pour la mettre en place. Insérer de manière discrète des éléments du jeu de société. Une chambre avec pour thème le cavalier ou la tour par exemple. Cela dit, il n'est pas sûr que fermé la partie nuit de l'auberge pour rajouter des détails insignifiants puisse être une bonne idée.

-Oui, je suis assez d'accord, c'est satisfaisant même si les autres n'ont pas spécialement compris en quoi...

Il explique alors le fonctionnement de l'auberge et fronce légèrement les yeux quand elle explique être à deux doigts de lui donner un surnom déplaisant. Il n'est pas si vieux. Ce n'est pas sa faute s'il a du mal avec une grande partie des objets moldus !

-ça reste magique... Le truc de toute cette technologie, c'est que lorsque ça tombe en panne, bah on est bien comme des imbéciles...

Il fixe un moment la carte qu'il tient en main puis la donne à Esther. C'est celle de ta chambre. Avec, tu pourras aussi accéder à la partie restauration. Toutes les cartes et les clés traditionnelles ouvrent cette partie.

Le sujet passe donc sur le restaurant et Edward sourit à la question. C'est effectivement le cas. Et tout est expliqué en cuisine mais Esther ne le sait pas.

-Oui. Après, si les personnes connaissent leurs allergies, il suffit de le dire au cuisinier. Il a un registre des allergies des clients et comme le risque zéro n'existe pas, il y a toujours des remèdes d'urgences.

Le fait qu'elle remarque la partie en construction  n'étonne gère Edward. Un rire amical lui échappe face à la curiosité qu'elle fait preuve.

-Et bien, oui. Il va y avoir une bibliothèque. Mais je n'ai pas encore eu le temps de l'aménager. J'ai investi beaucoup dans cette auberge, j'espère qu'elle aura l'effet que je recherche. J'ai du mal avec la technologie, mais j'aime la nouveauté...

Edward lance une oreille discrète en bas, et se rend compte qu'il y a beaucoup plus de bruit que tout à l’heure. Il observe Esther un instant.

- Non, je pense que j'ai déjà pas mal de choses de prévu non fini.. Quoique, peut-être faire une scène de spectacle... Qui sait... Par contre, je crois que Mary à besoin de moi. Je vais devoir de laisser, mais n'hésite pas à la moindre question.

Après avoir échangé un regard pour être sûr qu'elle n'a plus besoin de lui dans l'immédiat, Edward redescend pour aider Mary.

Clôture du RP
:copyright:️ Justayne



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Un livre et un thé ♦ Edward Murphy - Page 2 Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas
 
Un livre et un thé ♦ Edward Murphy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Livre de la jungle [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Chemin de Traverse :: Auberge du Hibou Enflammé-
Sauter vers: