Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-47%
Le deal à ne pas rater :
Mini Crêpière Wok Grill – 3 en 1 – LIVOO DOM200 pour 6 Personnes
42 € 79 €
Voir le deal

Partagez
 

 Collaboration créative {Feat Esther}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 132
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15

En ligne

Collaboration créative {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Collaboration créative {Feat Esther}   Collaboration créative {Feat Esther} EmptyJeu 13 Mai - 12:11

Collaboration créativeEsther Foster & Sean Murphy
Sean se réveille avec un sursaut qui n'est pas dans ses habitudes. Il reste un instant les yeux ouverts sur le plafond. L'heure ne passe pas vite, alors qu'il a l'impression d'être en retard. Il a un rendez-vous aujourd'hui. Habituellement, il n'en a rien à faire des entretiens d'embauche. Généralement, soit celui qui entre dans la pièce prend peur, soit Sean ne décèle aucune motivation et le refuse, soit.. La personne lui semble compétente et commence le jour même. Ou Sean n'est pas du genre à attendre pour faire commencer le travail à moins d'un réel besoin de commencer plus tard.

Mais aujourd'hui, c'est Esther qu'il reçoit. Elle n'est pas tout le monde est n'entre dans aucune case près établie pour classer officieusement ses employés. Oui, caresser dans le sens du poil n'empêche pas le sorcier de dénigrer ses propres employés. Surtout les sales sangs. Plus que les moldus. Aujourd'hui, c'est une question administrative, il a déjà fait son choix. Mais pour ne pas qu'il y ait une mutinerie par jalousie criant au favoritisme, il se sent contraint de faire subir ça à la jeune femme. Pourtant, il n'y a pas de favoritisme. Elle a déjà fait ses preuves bien avant ce jour. Les robes qu'elle et son amie portaient au bal en étaient d'autres preuves.

Il finit par se lever en faisant attention à ne faire aucun bruit. Costantino dort dans l'autre chambre et son ami d'enfance à besoin de sommeil. Comme l'anglais d'ailleurs. Mais qu'il se soit réveillé avant le soleil, n'inclus pas la raison d'embêter son ami après une soirée telle que la veille. Ils ont beaucoup discuté sans voir le temps passé et se sont couchés plus tard que l'ordinaire. Il arrive au salon et fronce les sourcils quand il voit l'elfe de maison des Murphy déjà au fournil.

-Ommy.. Pourquoi es-tu déjà là ?
-Oh.. Ommy a fait une bêtise Monsieur Murphy. Ommy travaille pour que Maîtresse ne soit pas en colère contre elle..
-Quelle bêtise Ommy ? Ma mère n'est pas là en ce moment.
-Ommy a renversé le repas d'hier Monsieur Murphy.. Ommy doit le refaire.
-Fait ça plus tard. Ce n'est pas une heure pour faire la cuisine. Range ce bazar et reviens dans 2h si tu tiens vraiment à refaire ce plat.
-Ommy va tout ranger, Monsieur Murphy. Ommy remercie pour la gentillesse du jeune maître.
-Je ne suis pas ton maître, Ommy.

Il lui donne un galion et l'elfe semble effrayée. Sean soupire longuement. Ça le fatigue. Combien la paye ses parents ? La paient-ils seulement ? Il reprend la pièce lorsque l'elfe commence à se tirer l'oreille de manière féroce pour se punir. Ses oreilles sont mutilées et plusieurs cicatrices barrent sa peau. Sean lui ordonne d'arrêter. Ce qu'elle fait à contre cœur avant de se mettre au rangement. Il attrape sa boîte de thé et réchauffe son eau avec un sortilège qu'il murmure. Il n'est pas assez réveillé pour un sort informulé. Il sert son petit-déjeuner et s'installe à la table de la cuisine alors qu'Ommy termine de nettoyer avant de partir.

[...]
Dans la rue vide de monde et dépourvue de fenêtre, Sean apparaît. Le transplanage est vraiment utile. Il est comme à son habitude, premier à arriver. En entrant dans son entreprise, il sourit tant le calme est reposant. Bientôt, ça va grouiller de multiples fourmis aussi bruyantes qu'un troupeau d'éléphants. Sa nouvelle secrétaire moldue et la seconde qui arrive. Il la salue et profite de sa présence pour aller dans son bureau. S'il n'est pas très fan des objets moldus, son ordinateur de travail est posé sur la table. Camille lui a parlé des caméras. Que ça serait utile pour surveiller l'activité de tous. Il y en a que dans les salles de travail, les couloirs et l'entrée. Les bureaux personnels, les vestiaires et les salles de pause en sont naturellement dépourvus. L'ordinateur ne sert essentiellement qu'à surveiller s'il a un doute sur le travail fourni. Et lui donner un style. Ce qui l'amuse. Mais il est principalement penché sur une feuille à dessiner un nouveau modèle qu'à regarder le travail de ses employés. Il les observe juste se mettre au travail en soupirant exacerbé par leur vitesse de légende.

Il attend Esther mais c'est encore tôt. Il aurait pu lui donner rendez-vous à l'ouverture, mais a préféré lui laisser du temps si elle a des choses à faire. Ce n'est pas vraiment par gentillesse. Il veut seulement qu'elle soit en toute capacité de ses moyens pour ce rendez-vous. Car si chez lui, il était nonchalant pour la mettre en confiance, il risque de l'être beaucoup moins aujourd'hui.

Sa secrétaire le sort de son croquis et il lève la tête pour la regarder. Ses cheveux blonds sont attachés en chignon à l'arrière du crâne et sa tenue vestimentaire est sans doute la plus propre de ses employés. Chemise bleue et veste de costume noire, une cravate dites lavallière de couleur noire entoure son cou. Et une jupe mi-longue de couleur bleue royal descend jusqu'à ses genoux.
-Miss Foster est là, monsieur.
-Faites là entrer, merci Camille.

Son rôle du matin a été accompli. Elle devait accompagner la jeune femme jusqu'à son bureau. Elle laisse la place à Esther et ferme la porte avant de repartir à l'accueil.

-Bonjour Esther. Tu peux t'asseoir.

Il fronce les sourcils. Ça commence déjà le tutoiement… ? Puis se dit que de toute manière, ce n'est pas grave.

-Ça va être barbant, je te le dis de suite..

:copyright:️ DABEILLE



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Collaboration créative {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Collaboration créative {Feat Esther}   Collaboration créative {Feat Esther} EmptySam 15 Mai - 11:57


Collaboration créativeEsther & Sean Après sa conversation avec Sean au bal, ils avaient convenu d'un rendez-vous le surlendemain dans l'après-midi, ce qui, très franchement, arrangeait complètement la demoiselle. La nuit du bal avait été franchement chaotique, et d'une façon assez étonnante, pas aussi déplaisante qu'elle l'aurait initialement pensée. Dans tous les cas, Lola avait passé la nuit dans le lit d'Esther, a l'auberge, pendant que cette dernière lisait, tentant de garder l'œil ouvert jusqu'au réveil de son amie et de pouvoir la faire rentrer chez elle sans trop de dégâts. Ensuite, elle-même s'effondra sur son lit comme une pierre jusqu'à l'après-midi. Elle avait réussi de justesse a arrivé à l'heure au rendez-vous qu'elle avait prévu avec son frère et du bien lui raconter tout ce qu'il s'était produit en un jour et demi. Esther avait été forcée à constater qu'elle et son frère gardaient trop de choses secrètes l'un de l'autre ces derniers temps, et il était hors de question qu'elle perde son lien si précieux avec son frère et confident. Une folie acheteuse sur Fleury & Bott avec son frère plus tard, Esther était à nouveau dans son lit, vidée.

Autant dire qu'elle avait bien besoin d'une matinée calme, quitte pour cela a ignorer complètement le duo de blondinets qui bossait en bas. Bien sûr, Esther restant Esther, elle finit très vite par s'ennuyer et contacta un prof de violon pour prendre un cours, sûrement dans la semaine. Il ne lui manquait plus qu'une seule chose pour pouvoir enfin calmer un peu son rythme, malheureusement, ce n'était pas quelque chose qu'elle pourrait régler avant le lendemain. Bien sûr, elle devait encore donner un petit coup de pouce à un ami, mais elle pourrait très bien faire des achats avant ou après. Attrapant un des livres qu'elle avait acheté la veille, elle s'étira, se posa sur une chaise près de la fenêtre et se mit à lire pendant quelques heures.

En descendant les escaliers l'après-midi, elle croise le regard d'Edward et le salue d'un signe de la main avant de quitter l'auberge en direction du Londres moldu. N'importe quel autre jour, elle aurait sans doute transplané directement dans la rue indiqué par Sean, mais elle avait largement le temps d'y aller à pied aujourd'hui et ironiquement, pour une fille qui avait passée les trois derniers jours a jouer les personnes sociables, elle avait vraiment l'impression d'avoir été inactive. Grand bien lui fasse, la seule personne avec qui elle avait besoin de dialoguer aujourd'hui, était Sean. Une fois son rendez-vous terminé, elle pourrait à nouveau s'enfermer dans sa tour de silence et solitude mérités. En sortant du chaudron baveur, elle prend son téléphone et tape l'adresse dans son GPS pour être sur de ce qu'elle fait. L'autre raison qui pousse la demoiselle à se déplacer à pied est que Londres est une grande ville et que l'endroit où se trouve l'entreprise lui est méconnue. Impossible de transplaner dans un endroit qu'elle ne connaît pas, elle risquerais de finir dans un mur, ce qui n'est, étrangement, pas une idée qui l'inspire.

Elle arrive devant l'entreprise avec un quart d'heure d'avance et entre en haussant les épaules. Mieux vaut à l'avance qu'en retard, non? La réceptionniste la toise avec un air hautain et Esther lui retourne son regard avec ennui. -"Vous avez un rendez-vous?" -" Esther Foster. Je suis attendue par Sean." La réceptionniste hausse un sourcil avant de prendre le téléphone et au fil de la conversation, son comportement change du tout au tout sous le regard amusé de la Foster. Elle raccroche et pendant une seconde, dévisage Esther. -"Uh... La secrétaire de monsieur va venir vous chercher..." Esther ne daigne pas la remercier ou même lui répondre après ça, elle lui lance un sourire moqueur et se contente d'attendre la secrétaire, qui ne tarde pas. -"Mademoiselle Foster, veuillez me suivre, s'il vous plaît."

La secrétaire la dirige vers l'ascenseur et Esther la toise de haut en bas, auquel la concernée répond par un sourire. -"Camille Meyer, ravie de faire votre connaissance." Elle lui tend la main et Esther la regarde comme si elle avait perdu la tête. -"Navrée, je ne suis pas très contact, mais pareillement." Heureusement, l'ascenseur s'arrête et la secrétaire se contente de hocher la tête avant de continuer. Elle ouvre la porte du bureau de Sean et après quelques mots, lui laisse la place. L'homme la salue et lui demande de prendre place et elle s'exécute en déposant son propre cahier de croquis ainsi qu'un album assez passe-partout. Rien d'étonnant a ce qu'elle ne vienne préparer après tout, elle a vécu toute sa vie avec Eulalie et a hérité de son perfectionnisme. Une fois installée, son regard se pose sur l'homme et elle lui sourit. -"Si tu le dis, Sean. Bonjour à toi, je t'ai apporté ce que je pouvais, sait-on jamais. Par quoi commence-t-on?"


:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Sean Murphy
Sean Murphy
Commerce

Parchemins : 132
Âge : 36 ans 05/11/1979
Actuellement : Directeur Adjoint de MPYSewing /Styliste


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 15

En ligne

Collaboration créative {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Collaboration créative {Feat Esther}   Collaboration créative {Feat Esther} EmptyLun 24 Mai - 11:43

Collaboration créativeEsther Foster & Sean Murphy
Lorsque Esther s'installe à son bureau, Sean darde sur elle un regard mis juge mi amusé. En fait, il n'arrive pas vraiment à jouer comme d'habitude dans cette situation, et ça le fruste légèrement. Il se redresse, prend une feuille vierge est la donne à la jeune femme en face de lui. Il n'y a qu'une seule question. "Qu'est-ce que le Stylisme ?" Son sourire s'agrandit, mais il ne parle toujours pas. Sa mâchoire se crispe dans un mouvement de retenir un rictus amusé et il donne une plume et de l'encre à Esther. Puis, après un long moment de silence, il prend la parole.

-ça me permet de travailler pendant l'entretien... C'est silencieux quand les gens ne parlent pas. Je plaisante. J'aime regarder la première réaction des gens lorsque je leur présente ça comme ça. Certains partent juste avec un "au revoir Monsieur Murphy". Je crois que c'est la plume qui ne plaît pas.. Elle n'est pas belle ?
Il prend la plume en question. Ce n'est pas une vraie, qu'on soit d'accord. Elle est en metal noir avec le rachis et le calamus  dorés. Il l'a acheté, il n'y a pas si longtemps à un marchand sorcier sur Londres. Il aime bien cette plume pourtant. Il la repose dans son socle, et hausse les épaules.

-Ou alors le fait de faire une rédaction pour un entretien n'est pas conventionnel chez les moldus ? Certains pourtant, y mettent beaucoup de passion. Les mannequins surtout. Si tu travailles ici, je pense que tu t'entendras bien avec Guillaume. Il est.. Discret, c'est toujours un plaisir de travailler avec lui.

Guillaume c'est le premier moldu qu'il a engagé. Enfin, en tout cas, c'est celui qui n'a encore jamais remplacé personne suite à un licenciement. C'est une personne calme, réfléchi, qui ne pose pas de question et qui adore ce qu'il fait. Sean ne trouve pas vraiment de défauts à cet homme, en dehors du fait qu'il soit moldu et un peu lent. Sean observe ce qu'Esther a apporté du coin de l'œil. Guillaume aussi avait apporter un dossier photos. La jeune femme et lui sont les seuls qui ont apporté un dossier de leur travail, et ça, Sean apprécie.

-Je peux voir, je suppose ?

Il attrape le cahier et l'album tendu puis feuillette avec délicatesse le travail réalisé et lève des sourcils. Elle a un bon coup de crayon, et le résultat et propre. C'est bien plus intéressant que lire un texte, souvent barbant sur ce qu'est le stylisme. Majoritairement, ce n'est pas ce avec quoi le styliste travaille, mais en soi, il n'a pas vraiment grande chose à redire. Ça ouvre un autre style qui plaira à des gens.

-C'est intéressant, je te l'accorde. Ce n'est pas vraiment ce que l'entreprise à l'habitude de créer. Mais comme je te l'ai déjà dit à Noël, c'est une bonne chose. Ça permettra d'ouvrir plus de possibilités.

L'entreprise n'a plus vraiment besoin de faire un nom, mais celle de Myrielle commencerais presque à lui faire de l'ombre. Et si Murphy admire le travail de sa concurrente, il doit aussi pensé à faire un coup de jeune à son travail. Le travail de la jeune Foster est encore à améliorer, mais elle à des bases solide et elle ici, tout le monde serai ravi de donner leur conseil. Pas toujours les meilleurs, mais au moins, ils sont là. C'est sans doute une des raison pour laquelle Sean essaie de se montrer juste envers eux. Tous. Qu'ils sont moldus ou sorcier de bas étage.

-Du coup, tu la remplie cette feuille...? Demande Sean en pointant l'objet de sa question avec un sourire en coin.


:copyright:️ DABEILLE



Si tu veux quelque chose, il suffit de tous faire pour l’avoir. Sinon c’est que tu ne le veux pas vraiment.. S.W.M


©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 373
Âge : 18 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 18


Collaboration créative {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Collaboration créative {Feat Esther}   Collaboration créative {Feat Esther} EmptyMar 8 Juin - 13:17


Collaboration créativeEsther & Sean Esther survole la question du regard et hausse les sourcils, son sourire ne la quittant jamais, mais devant quelque peu plus sincère. Une partie du stress qu'elle ressentait au matin l'avait quitté, car l'homme présent était bien toujours celui qu'elle avait rencontré en décembre. Non pas qu'elle le pensait enlever par le peuple des fae, des petits hommes vert ou, pire que tout, des organisations extrémistes, mais elle se doutait que le Sean Murphy qu'elle connaissait était à la fois réel, dans ces intentions, et faux, dans sa façon de les présenter. En soit, elle le préférait plaisant qu'autoritaire, ce qu'il pouvait sans doute être, mais qui passerait nettement moins bien avec le caractère de la rouquine. Réfléchissant vaguement à la question sur la page, elle suit les gestes de l'homme du regard quand il récupère la plume.

-"Je doute que la plupart des moldus ont appris à écrire avec une plume et un encrier sur du parchemin pour chaque rédaction officielle pendant sept ans, contrairement à nous. Je ne peux qu'imaginer a quel point cela doit sembler... Excentrique?" Bien sûr, pour n'importe quelle personne ayant passé des années a étudier la magie, écrire avec une plume n'est pas vraiment surprenant, même si l'idée d'une rédaction a chaud en plein bureau du directeur adjoint avec ce dernier qui bosse tout en observant vos réactions devait être un peu perturbant. Même pour elle, ça aurait été plus que perturbant, mais d'une certaine façon, il avait déjà eu un comportement similaire à Noel et quand bien même, elle aurait probablement été toute aussi excentrique a sa place, probablement même plus. Elle mit le commentaire sur l'un des employer dans un coin reculé de sa tête. Si elle en avait besoin un jour, ce jour n'était pas aujourd'hui, enfin, selon toute probabilité. Elle glisse le cahier et l'album vers Sean pour seule réponse et sort un autre cahier de son sac, celui qu'elle prend partout avec, peu importe ou qu'elle aille. Celui-là reste sur ses genoux, cependant, il ne concerne en rien l'homme, l'offre ou le stylisme, seulement les pensées désordonnées de la demoiselle.

-"Au risque de te paraître irrévérencieuse, que pense ton père de cette idée? Non pas que je ne te pense pas aux commandes, mais cela me surprendrait que William Murphy, ou d'autres d'ailleurs, approuve a l'hors-norme." Remarque, elle disait ça, mais jusqu'à l'an dernier, elle n'avait connu les Murphy's que de réputation et peut-être très vaguement, de vue. Hormis savoir que William était une personne stricte, elle ne savait pas grand chose. Par contre, elle connaissait la mentalité des sangs pur des générations précédentes, et le non-conformisme, ce n'était pas exactement leurs point fort, hormis cas exceptionnel. Le but n'était bien sûr pas d'insulter Sean, mais elle n'avait pas trop envie d'avoir à répondre au directeur, pour quelque raison que ce soit.

Quand le sujet repasse sur la feuille, elle hoche la tête et souffla du nez, amusée par cette idée de faire rédiger des rédactions. Réprimant l'envie de lui répondre "Ça dépend, tu me donnes une note à la fin, aussi?", elle répond quelque chose de plus sérieux a la place, quoi que sur le même ton taquin que ce qu'elle a failli dire juste avant. -"Tu excusera, j'espère, mon incapacité à faire comme tout le monde, mais je ferais en sorte de te déranger le moins possible." Avec ça, elle se lève, son cahier dans la main, l'ouvre et se mets à faire les cent pas en réfléchissant à quoi écrire sur cette page. C'est sans aucun doute peu convenable et assez déconcertant, mais la encore, si le but de l'homme est de regarder ses réactions, et, le cas échéant, sa façon d'attaquer un problème de travailler, autant ne pas se cacher derrière des faux-semblants. Surtout que travailler comme ça lui évitera de perdre du temps ou de se frustrer sur une feuille blanche.

Et pendant une bonne vingtaine de minutes, la rousse fait des pas dans la pièce, pour écrire dès qu'une idée ou un mot lui vient, contre l'objet, ou le mur, le plus proche. Parfois, elle sort son téléphone pour rechercher le bon mot ou un synonyme, tout en laissant le temps à Sean de lui poser des questions s'il en a envie, ou, plus improbable, besoin. Quelque part sans ses vingt minutes, la feuille tant redouté, ainsi que la plume, ont quitté leurs endroits habituelles pour rejoindre les mains de la rousse. C'est un peu plus embêtant de se déplacer quand il faut à chaque fois retremper la plume dans un encrier, mais ça reste plus facile et confortable que d'écrire en restant assise sur une chaise. Quand elle eut terminé, elle reposa la feuille sur la table, en direction de Sean et posa une idée sur papier cahier. Celle-ci n'avait, étonnamment, rien à voir avec Sean, ou la mode. Pourquoi avoir des idées ordonnées, quand on pouvait avoir une multitude d'idées à la fois?

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Collaboration créative {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Collaboration créative {Feat Esther}   Collaboration créative {Feat Esther} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Collaboration créative {Feat Esther}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: La ville-
Sauter vers: