Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -56%
-56% sur le jeu MOTOGP 21 sur PC
Voir le deal
20.59 €

Partagez
 

 Souffle éthylique [PV Charisma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Stanislav Kozlov
Stanislav Kozlov
Commerce

Parchemins : 9
Âge : 55 ans
Actuellement : Tavernier


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Souffle éthylique [PV Charisma] Empty
Ξ Sujet: Souffle éthylique [PV Charisma]   Souffle éthylique [PV Charisma] EmptyLun 21 Juin - 13:04

  • Stanislav Kozlov
  • Charisma Kostovak
Souffle éthylique
Il est tard, ou bien trop tôt. Le bar peine à se remplir tout comme ce tiroir-caisse dont le propriétaire commence à percevoir le fond aux nuances cuivrées. Stas inspire, fixe l'horloge en bois ornée d'une tête de bouc aux larges cornes. Les aiguilles avancent et glissent sur le cadran qui fut un jour blanc. Dans une heure l'établissement accueillera ceux qui terminent leur journée de travail et qui veulent oublier leurs soucis en se noyant dans un verre d'alcool fort. Lèvres serrées autour d'une cigarette moldue qu'il ne va pas tarder à embraser, Stanislav actionne le levier, incline une chope pour la remplir d'une épaisse et odorante bière brune.

Le contenant claque sur le bar de bois sombre, un son qui résonne dans le commerce exigu. Le client balbutie un remerciement auquel le russe ne répond que par le plus froid des silences. Il n'apprécie que très peu ce fidèle qui lui fait face, un homme moqueur qui juge son accent britannique plus élégant que celui venu du froid dont est doté le sorcier. Un moldu inconscient qui passe ses journées dans ce lieu, et dans d'autres bars des environs. Son prochain verre sera suivi d'une esclandre, mais cela n'empêche pourtant pas Stanislav d'assurer le service. Il doit régler son loyer à chaque fin de mois et la vente de potions n'est pas assez florissante pour lui permettre de rouler sur l'or. Doué de prudence le sorcier se doit de rester discret sur ce point s'il ne veut pas s'attirer les foudres d'un ministère qu'il devine peu commode.

Il vend de tout, pas seulement de l'alcool. Les remèdes qu'il concocte dans la cave de son établissement dépassent de loin ce qu'un moldu peut imaginer. De simples médicaments, parfois des poisons légers, des filtres qui pourraient lui causer du tord si l'on apprenait leur provenance. Tant que personne ne perd la vie c'est que cela demeure légal : C'est de cette manière que Stas voit les choses. Les potions et leur fabrication sont un art à part entière. Un art qui demande rigueur et minutie. Le quinquagénaire ne tolère pas l'approximation, jugeant bien souvent cette dernière source de troubles divers. Armé  d'une pointe de crayon gris, il allonge une liste. Des fournitures qui ne sont pas faîtes pour aller ensemble. Les fûts de bière y vivent en harmonie avec les yeux de cafards, plumes d'hippogriffes ou encore le papier toilette. Double épaisseur, car les petits bénéfices n'existent pas. Quelques noises ou encore penny deviennent somme affolante lorsque l'on sait les mettre de côté. La porte du Kozlov s'ouvre. Dehors il fait chaud, tant que le brusque changement de température rend l'atmosphère irrespirable durant un bref instant. L'air conditionné est en panne et un client s'est accidentellement pissé dessus dans la matinée. Le sort qui protège le sol des cabinets d'aisance ayant fait rebondir la miction qui s'était montrée défaillante dans son atterrissage. Le bougre a été baptisé avec ses propres fluides, bien trop ivre pour avoir conscience du maléfice qui s'était abattu sur lui.

Laissant son regard dériver vers la nouvelle arrivante, Stanislav manque d'avaler sa propre langue. Une dame, élégante de surcroit. Un type esseulé occupant une table au fond du commerce siffle l'imprudente, se faisant vite reprendre par le maître des lieux.  

-Boucle-la où je te colle la langue au palais.  

La voix dure à l'accent glacial de Stanislav résonne bien longtemps après que ce dernier ait refermé la bouche. Tout dans le ton utilisé marque la promesse plus que la menace. S'il est parvenu à impressionner l'homme attablé, cela ne paraît pas être le cas de la nouvelle arrivante. Le sorcier passe une de ses mains souillée d'alcool sur son tablier noir, sort finalement un briquet de la poche arrière de son jean.

-Madame. Vous-êtes vous égarée ?

Cette interrogation est justifiée, en effet le Kozlov n'accueille que rarement les dames. Ou en tout cas pas aussi fraîches que le spécimen qui vient de faire son apparition.
Informations
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 715
Âge : 29 ans [27 mai]
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 1


Souffle éthylique [PV Charisma] Empty
Ξ Sujet: Re: Souffle éthylique [PV Charisma]   Souffle éthylique [PV Charisma] EmptyMar 22 Juin - 12:13

Souffle éthylique
Charisma + Stanislav
Ces grappes de nos sens qu’enfanta le soleil Se sacrifient pour te désaltérer trop avide merveille (Apollinaire, Vendémiaire)
« Je n’ai pas besoin qu’on me défende. » fut la première phrase prononcée, à haute et distincte voix, dans un anglais teinté d’un accent qu’elle n’avait jamais totalement perdu, par Charisma Kostovak-Peterson. Puisqu’ils étaient côté moldu, elle portait une tenue adéquate, un simple jean slim bleu foncé taille basse, un croc top blanc, des escarpins noirs et une veste en cuir assortie. Ses cheveux, longs et légèrement plus clairs qu’à leur naturel grâce à la magie d’une coloration, tombaient en cascades parfaites sur ses épaules.

En dépit de cette allure, aussi gracieuse que moderne, Carry n’avait pas l’apparence de l’amabilité. Elle n’avait pas longtemps porté le surnom de « princesse des glaces » depuis refilé à Chiara pendant sa scolarité à Poudlard pour rien. Rien chez la jeune femme ne laissait à penser qu’on pouvait la siffler ou même lui adresser la parole. Elle dardait de son regard d’un azur glacé les occupants de la taverne. Il parut assez rapidement évident qu’ils étaient trop avinés pour sentir qu’ils ne gagneraient rien à la reluquer. Mise au point faite, cependant, qu’elle ne se laisserait pas ennuyée par des ivrognes, elle se désintéressa des autres personnes en présence pour ne plus s’occuper que du propriétaire.

C’était pour lui qu’elle était venue dans ce bouge. « привет дорогой соотечественник. Меня зовут Charisma Kostovak-Peterson. Я работаю в отделе. »* commença-t-elle en russe avant de reprendre en anglais : « Par conséquent, je ne suis pas égarée. J’ai appris que vous aviez émigré voilà déjà un moment mais je n’ai pas eu le temps de passer vous saluer avant… et il est de toute façon dans mes attributions d’Auror de vérifier que les nouveaux arrivants ne font pas parti de Magicis Sacra. » Elle avait eu vent de quelques petites affaires illicites dans cet endroit, mais rien qui ne soit sous sa juridiction. Les trafics n’entraient pas dans ses attributions, elle, elle cherchait uniquement à débusquer des mages noirs, et plus particulièrement ces dernières années les membres de Magicis Sacra. Notons que cette entreprise n’était pas vraiment couronnée de succès jusqu’ici… cela n’avait pas empêché Carry de se porter volontaire pour aller vérifier les activités de Stanislav, tout simplement parce que, comme elle, il était russe.

Tout en sortant sa plaque qu’elle montra discrètement au tavernier pour que les moldus ne la remarque pas, elle se fit la réflexion qu’elle avait désormais passé bien plus de temps en Angleterre qu’en Russie. Ses enfants n’avaient même jamais été dans son pays, sauf si on exceptait la première année de vie d’Erik dont il ne se souvenait pas. Il faudrait peut-être qu’elle les y emmène un jour, juste pour faire du tourisme, et peut-être apprendre quelques mots de russe. Ce ne serait pas pour tout de suite cependant car Harmony était encore beaucoup trop petite pour un tel voyage, ça n’aurait même aucun intérêt. Dans quelques années sûrement…

« Vous avez autre chose que de l’alcool à me proposer ? Je ne bois pas. » Jusqu’à récemment, elle allaitait encore sa petite dernière, et de toute façon elle n’avait jamais aimé l’alcool. Cela faisait assez mauvais ménage avec son don de prémonition, prompte à la mitrailler d’images et de sons divers quitte à lui refiler une bonne migraine, aussi ne buvait-elle, au mieux, que quelques bières… mais pas ce soir. Elle était de service.

* Bonjour cher compatriote. Je m’appelle Charisma Kostovak-Peterson. Je travaille pour le Ministère.

(c) princessecapricieuse



La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak
Revenir en haut Aller en bas
 
Souffle éthylique [PV Charisma]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: La ville-
Sauter vers: