Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits ...
Voir le deal
0.48 €

Partagez
 

 Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 182
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyMar 29 Juin - 8:58

Themba & Dominique de retour après l’été !Les vacances étaient passées en un éclair. Dominique n’avait pas à se plaindre, elles avaient été plutôt agréables : elle avait pu voir le garçon dont elle est amoureuse, Ash, le préfet de Poufsouffle, ainsi que Lowell, son meilleur ami qui lui avait parlé de son projet de club photo, et elle avait aussi été en France dans sa famille. Sur le quai, la semi-vélane se tordit le cou dans l’espoir d’apercevoir Madeleine, son amie d’enfance qui venait de demander un transfert de Beauxbâtons à Poudlard, mais elle ne trouva pas de trace de la jeune fille. Abandonnant sa sœur à ses adieux déchirants avec son petit ami qui était désormais adulte (même si Dominique aimait beaucoup Ted, elle avait tendance à être vite fatiguée des élans dramatiques de sa sœur aînée), elle monta dans le train après un dernier au revoir à ses parents.

Dans le couloir, elle croisa Alexandre à qui elle sourit : « Tiens, salut Alex ! Ça va ? » Alexandre était un ami de Dominique, mais il était surtout celui de Ash, et la jeune Weasley faisait de son mieux depuis quelques temps pour être aussi bien vu que possible par tout l’entourage du préfet, histoire de gagner des points (alors qu’elle n’en avait pas vraiment besoin mais Dominique était une fille paradoxalement pleine d’un manque de confiance). « Oui, je suis content de revenir à Poudlard ! Tu n’aurais pas croisé Stef par hasard ? » La Poufsouffle hocha la tête négativement : non, elle n’avait pas vu la petite amie de Mister Poudlard, Stef, ni la sœur de celle-ci, Tina. Dominique aurait pourtant bien aimé tomber sur cette dernière étant donné qu’elle avait plein de choses à raconter à sa meilleure amie… Mais l’avantage de retourner à l’école était qu’elle avait la certitude absolue de finir par voir tout le monde à un moment ou à un autre. « Moi je cherche Tina, le premier qui les trouve fait passer le message ? » Alex sourit, ses yeux bleus pétillants de bonne humeur, et les deux adolescents se séparèrent prenant chacun une direction opposée.

Lasse de chercher Tina, Lowell ou Charlotte dans tous les wagons, elle finit par décider qu’elle s’arrêterait dans la première voiture où il y aurait un ou une de ses ami(e)s. À peine cette résolution prise, elle ouvrit la porte sur Themba, une de ses camarades de dortoir mais aussi une amie qu’elle s’était faite à force de se côtoyer ces dernières années. Dominique n’aurait pas su dire précisément quel était leur degré d’amitié, c’était cependant relativement secondaire. « Themba ! Coucou ! Je peux m’installer avec toi ? J’en ai marre de chercher les autres… c’est que ma malle pèse son poids ! » Aussitôt dit, aussitôt fait, la Poufsouffle pénétra dans le wagon et posa sa malle au sol. « Tu as passé de bonnes vacances ? Moi c’était top ! Et tu as vu mes cheveux ? Tu aimes ? » Dominique désigna ses cheveux qu’elle avait teint juste avant le bal du Ministère. Au naturel, l’adolescente était rousse, à l’instar de son père et de tous ses oncles et tante de ce côté de la famille, et c’était une énorme source de complexe depuis toujours. Elle avait même longtemps cru ne pas posséder de don de vélane simplement parce qu’elle n’était pas aussi blonde que sa sœur Victoire. Problème réglé désormais car elle avait teint ses cheveux du même blond que leur mère et c’était avec cette couleur qu’elle s’était présentée au bras de Ash lors du bal. Dominique avait juste assez de maturité pour réaliser qu’un simple changement superficiel ne pouvait pas guérir pour de bon ses complexes et juste assez d’insouciance pour ne pas s’en préoccuper plus qu’il ne fallait. « Au moins, maintenant, tu ne seras plus la seule à te teindre ! Par contre, moi, j’utilise la magie. Maman trouve que les produits moldus sont trop agressifs. » Expliqua-t-elle pour finir, toujours avec bonne humeur. Elle était tellement contente de retourner à Poudlard !
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 69
Âge : 13 ans (personnage)
Actuellement : 3ème année



Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyMar 29 Juin - 23:30

"Tu as bien toutes tes affaires?"

"Oui papa, j'ai revérifié ma valise ce matin."

"Et ton matériel scolaire? Tu n'as oublié aucun manuel, aucun ingrédient?"

"Non maman, ne t'en fais pas, j'ai tout ce dont je devrais avoir besoin cette année."

"Tu veux peut-être qu'on t'achète quelque chose à grignoter sur le trajet?"

"J'ai déjà les sandwichs que tu m'as préparés ce matin, avec un encas pareil, je pense même que je n'aurai pas assez faim pour le banquet!"

Mon père lève les yeux au ciel et rit de bon cœur avec moi. C'est amusant de voir comme mes départs évoluent avec les années. Pour mon tout premier départ, ma mère a eu du mal à me lâcher pour que je monte dans le train, et mon père m'a répété au moins cinq fois d'être bien prudente et de surtout leur écrire le plus souvent possible. Il faut dire aussi que c'était la première fois que je partais loin d'eux, et pour longtemps en plus! J'ai eu le droit à l'exacte même scène après les vacances de Noël cette année-là. Pour ma deuxième année, ma mère ne m'a rappelé de faire attention à moi que deux fois, et mon père a insisté pour porter ma valise dans le train. A Noël, ils m'ont juste demandé de penser à écrire régulièrement. Et nous voilà maintenant, à rire comme avant un départ en colonie de vacances (enfin, les livres de cours en plus).
Le train siffle, je serre une dernière fois mes parents dans mes bras, et je saute dans le wagon derrière moi, en même temps que d'autres élèves restés discuter sur le quai jusqu'au dernier moment. Les portes se ferment, et c'est parti, en route pour ma deuxième vie! Ça, ça n'a vraiment pas changé depuis la première fois, j'ai toujours la même excitation qui monte pendant le trajet. J'adore le monde des sorciers, ses traditions, ses habitants, ses plantes et animaux ahurissants. Je ne pense pas qu'il soit objectivement plus intéressant que celui des "moldus" (j'ai toujours du mal avec ce mot), chaque monde a ses charmes et mérite d'être exploré. Mais forcément, celui des sorciers est encore relativement nouveau pour moi, donc il pique plus ma curiosité.

Je me mets en quête d'un compartiment avec une place libre, peu importe qui s'y trouve. Les longs trajets, c'est cool, ça donne l'occasion de discuter avec plein de monde. Enfin, normalement, ça donne l'occasion de discuter, mais là, manque de chance, j'enchaîne les compartiments pleins, et quand finalement, j'en trouve un avec une seule élève dedans, elle lève la tête de son livre en entendant la porte s'ouvrir, et s'en va sans un mot à peine j'ai dit "bonjour", valise dans une main et livre de cours sous le bras. J'imagine qu'elle est du genre à préférer la solitude pour étudier. Tant pis, je verrai bien si d'autres élèves arrivent. En attendant, je hisse ma valise sur le porte bagages (après en avoir sorti mes sandwichs et le manuel d'histoire de la magie pour la troisième année), et je m'installe près de la fenêtre pour profiter des paysages qui défilent.
Je me laisse quelques minutes pour rêvasser, et après, il faudra que je commence à lire le programme d'histoire de cette année. J'ai fini l'année dernière avec un A à la limite du P, et ma mère n'a pas eu besoin de beaucoup de temps pour comprendre le système de notation de l'école. J'ai donc passé une bonne partie de mon été à retravailler le programme de deuxième année, et promis à ma mère de commencer à regarder le programme de cette année avant mon arrivée à Poudlard.

La porte s'ouvre au moment où je détourne le regard de la fenêtre pour ouvrir mon livre de cours. Une chevelure d'un blond éclatant au dessus d'une paire d'yeux entre le bleu et le vert et d'un sourire réjoui entre en m'interpelant.

"Dominique, c'est bien toi? Bien sûr, installe-toi! J'ai bien failli ne pas te reconnaître!"

D'habitude, elle a les cheveux roux, c'est la première fois que je la vois avec cette couleur-là. Je la regarde, intriguée, et je crois que mon air étonné est assez clair parce qu'elle me confirme ce que je supposait: elle a fait une teinture. Je ris devant notre nouvelle ressemblance.

"Ha ha, oui c'est vrai, enfin une camarade capillaire! Ça a du en surprendre plus d'un sur le quai non? En tout cas, ça te va bien!"

C'est vrai, même si j'adorais sa couleur de feu, je dois admettre que le blond platine lui va aussi.

"Et oui, j'ai passé un bon été, merci. Un peu trop studieux à mon goût, mais que veux-tu, avec une mère prof, je devais m'y attendre! Et toi? Qu'as-tu fait, raconte!"
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 182
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyVen 2 Juil - 12:32

Themba & Dominique de retour après l’été !« Ah oui ? C’est vrai que ça me change un peu le blond. » admit la Poufsouffle qui, gracieusement, s’assit face à son amie après avoir posé sa lourde malle dans un coin. Dominique savait aussi qu’il n’y avait pas que sa couleur de cheveux qui avait changé, désormais, elle se maquillait un peu plus (mais sans outrance, sa mère disait qu’à son âge, on n’avait pas besoin d’abuser et qu’en plus ça abîmait la peau) et elle avait refait sa garde de robe, encore que ça ne se voit pas beaucoup dans l’instant car elle avait déjà mis son uniforme. Elle détestait devoir se changer dans le train et avait préféré anticiper. Il n’y avait que sa cape et son chapeau qu’elle mettrait au dernier moment, avant de grimper dans la carriole tirée par les sombrals qui les emmenaient chaque année à l’école. « Comme j’avais déjà croisé pas mal de monde au bal avec cette couleur, je ne crois pas que ça les ait beaucoup surpris. » Au départ, elle avait pensé attendre un peu avant de se lancer dans la coloration, elle avait d’ailleurs choisi une robe ivoire pour que ça ne jure pas avec ses cheveux roux, mais sa mère avait dit qu’elle pouvait lui lancer le sortilège de métamorphose capillaire tout de suite alors elle avait sauté sur l’occasion. Hors de question de laisser à ses parents le temps de changer d’avis !

« Oh, et bien, moi, déjà j’ai été au bal comme tu l’auras compris. J’y ai été avec Ash. » Les prunelles azur de la jeune fille se mirent à pétiller, comme à chaque fois qu’elle parlait du préfet de Poufsouffle. Elle avait avoué à Charlotte dans une lettre qu’elle était amoureuse de lui, et elle supposait que de toute manière tout le monde s’en doutait. Dominique avait en partage avec sa sœur aînée une certaine tendance à l’expansivité, elle cachait très mal ce qu’elle ressentait quand elle ne jouait pas un rôle sur scène. Cela ne la dérangeait pas que tout le monde soit au courant de ce qu’elle ressentait, après tout, ça n’avait rien de honteux ! « Je l’ai revu dans la dernière quinzaine d’août aussi, après son voyage en Égypte. Entre deux, on s’est beaucoup parlé grâce à la tablette magique qu’on a acheté tous les deux. » Joignant le geste à la parole, elle sortit sa tablette pour la montrer à Themba. C’était la grande nouveauté de l’été 2016 : les sorciers entraient enfin dans l’ère moderne et pouvaient désormais avoir une sorte de réseau social. Les élèves restaient cependant coupés du reste du monde en période scolaire, le bouclier magique de l’école bloquant les communications avec l’extérieur par ce biais. La tablette fonctionnait cependant en interne, alors ça pouvait toujours servir pour échanger avec ceux des autres maisons sans avoir à braver le couvre-feu !

Elle chercha des photographies sur sa tablette et tendit à Themba celle qui avait été prise au bal et où elle était au bras du préfet. « Tu as entendu parler des nouveautés annoncées au bal d’ailleurs ? Tu ne reçois peut-être pas la Gazette chez toi ? » Ce qui n’était pas grave, Dominique pouvait aisément lui faire un résumé succins de ce qui les attendait pour cette rentrée.

« Sinon, à part ça, j’ai aussi vu Lowell, il est venu à la maison une journée. » Même si Dominique pouvait avoir un petit côté obsessionnel et qu’elle était depuis quelques temps très focalisée sur son club théâtre et ses premiers émois amoureux, elle n’en oubliait pas totalement ses amis, et elle avait apprécié à sa juste valeur le temps passé avec son meilleur ami. Poufsouffle avait une bonne petite bande en troisième année entre Lowell, Charlotte, Themba et elle-même, Dominique était sûre qu’ils allaient une nouvelle fois passer de bons moments à Poudlard. « Et comme d’habitude, j’ai été en France pour rendre visite à la famille de ma mère. Ma grand-mère était ravie que je maîtrise enfin mes pouvoirs de vélane… enfin, que j’ai un semblant de maîtrise en tout cas. » ça avait été sa principale occupation de l’année précédente de s’entraîner à utiliser le don hérité par sa mère. Elle avait longtemps cru ne pas le posséder jusqu’à se rendre que si, et surtout, elle réalisa avec horreur qu’elle l’utilisait inconsciemment ! Comme elle n’avait pas envie de séduire n’importe qui, n’importe comment, et qu’elle trouvait en plus le don de vélane pas forcément très sain, elle s’était exercée avec acharnement pour apprendre à l’utiliser. Elle continuait encore à y faire appel quand elle était troublée, mais elle supposait qu’elle ne pouvait pas combler en une huitaine de mois ce que Victoire avait appris presque depuis l’enfance.

Songeant à la France, elle sortit de ses pensées pour fouiller dans sa besace. Elle en sortit un marque page qu’elle tendit à Themba : il représentait la butte Montmartre en automne, dessiné à la main. Elle en avait pris un pour chacun de ses amis puisqu’elle n’avait pas pris le temps de leur écrire à chacun une carte. « Tiens, je t’ai ramené ça de mon séjour. » Elle espérait que cela plairait à son amie, elle avait choisi celui-ci pour elle car il lui avait paru coloré pour un dessin de paysage.
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 69
Âge : 13 ans (personnage)
Actuellement : 3ème année



Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyDim 4 Juil - 0:18

Le bal...? Ah, oui c'est vrai, j'ai entendu parler d'un bal organisé par le Ministère de la Magie. En fin d'année dernière, la plupart des élèves en parlait, et beaucoup disaient qu'ils y participeraient. Je n'y suis pas allée. A vrai dire, je n'ai même pas demandé à mes parents si je pouvais y aller, maintenant que j'y pense. Ça ne m'intéressait pas plus que ça. Peut-être que si j'avais grandi dans le monde des sorciers, j'aurai été aussi excitée que les autres à l'idée de ce bal, mais comme ce n'est pas le cas...  Trop formel, j'aime bien les robes et la danse, mais tant que ça reste très relax, je ne me vois vraiment pas en jolie robe longue et tirée à quatre épingles. En revanche, je n'ai aucun mal à imaginer Dominique dans ce genre d'événement, elle a une prestance naturelle. Je ne regrette donc pas de ne pas avoir participé à la soirée, même si j'aurai sans doute trouvé ça cool de voir les autres élèves (et Dominique) tous rassemblés pour un événement hors de Poudlard.

"Ah oui, c'est vrai qu'il y avait le bal. C'était sympa? Il y avait beaucoup de monde?"

Elle y est donc allée avec son ami Ash, je ne suis pas surprise, ils ont l'air proches. Je suppose que ce sont des amis d'enfance, elle parle souvent de lui, toujours avec un grand sourire. C'est chouette d'avoir un ami pareil, je trouve!

"Vous vous voyez souvent non, Ash et toi? Vous vous connaissez depuis longtemps? Tu as de la chance d'avoir un ami aussi proche à l'Ecole, j'aurais bien aimé que mes amies d'enfance puissent venir ici avec moi! Mais bon, je ne vais pas me plaindre, tout le monde à Poufsouffle est hyper cool, on ne s'y sent jamais seul!"

Je souris en pensant aux autres élèves de la maison jaune et noire. Oui, même si je n'ai pas parlé longuement avec tout le monde, je peux dire en toute sincérité que tous les élèves qui en sont ont des personnalités agréables. La plupart aiment les animaux, comme moi, et l'entraide est naturelle chez nous. Le choixpeau a vraiment bien choisi où m'envoyer, je ne sais pas comment c'est ailleurs, mais je suis clairement au meilleur endroit possible pour moi.

"Et l'Egypte, c'était comment? Est-ce qu'il t'a raconté ce qu'il avait vu? J'adorerais voyager moi aussi, et découvrir le reste du monde."


Finalement, les voyages en moins, nos vacances ont été similaire sur un point: on a toutes les deux vu des amis à nous. J'ai rattrapé le temps perdu avec mes amies d'école. C'est toujours difficile de ne pas pouvoir leur dire réellement ce que je fais toute l'année, mais je comprends le secret.

"He he, moi aussi j'ai vu du monde. De toute façon, je ne conçois pas des vacances sans voir mes amies, pas toi?"

En disant ça, je regarde la drôle de tablette qu'elle me tend. Je n'ai pas de tablette moldue chez moi, alors ce modèle magique me semble particulièrement impressionnant (et déconcertant). La gazette hein? J'ai préféré ne pas m'y abonner pour le moment, je n'ai pas d'économies à moi (en dehors de ce que mes parents me mettent de côté), et je ne veux pas imposer une dépense qui ne soit pas nécessaire à mes parents. Mais du coup, c'est vrai que je prends un peu le fil du monde magique quand je rentre chez eux.

"Non, je ne sais pas ce qui a été annoncé pendant le bal. Je ne me suis pas abonnée à la Gazette. Des nouvelles importantes?"


Je l'écoute raconter son apprentissage du don de vélane. J'avoue que ces pouvoirs me laissent toujours perplexe, mais je n'ai jusque là pas osé poser de questions de peur que ce soit déplacé. Cela dit, si elle en parle, je peux peut-être me lancer...

"C'est bien que tu commences à maîtriser tes pouvoirs. Je me demandais à ce propos, ça ne marche que sur les hommes, c'est ça? Comment ça se fait?"

Depuis que je sais l'existence de ces créatures qui se mélangent aux humains, je me demande toujours comment ferait une vélane qui serait amoureuse d'une femme. Est-ce que le pouvoir dépend des intentions de la vélane en question?
Toute à mes réflexions, je ne remarque que tardivement que Dominique me tend quelque chose, que je m'empresse d'attraper en la remerciant.

"Oh! Il est superbe, merci Dominique, merci beaucoup!"

Cela dit, je me sens un peu bête, je n'ai pas pensé à rapporter des cadeaux du monde des moldus. Il faudra que j'y pense aux prochaines vacances!
Je glisse doucement le marque page coloré dans mon exemplaire du livre d'histoire de la magie que je n'ai au final toujours pas ouvert.
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 182
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyLun 5 Juil - 20:10

Themba & Dominique de retour après l’été !Dominique avait passé un bon moment au bal mais c’était surtout parce qu’elle y avait été avec Ash et qu’elle avait aussi pu voir certaines de ses copines. Elle ne savait pas trop si tout le monde avait eu ce ressenti sur l’événement. La Poufsouffle savait, par exemple, que sa grande sœur Victoire n’avait pas apprécié la première annonce même si elle était, comme souvent, plutôt occupée par Ted. Elles étaient un peu mono-maniaque dans sa famille, quand elles avaient un garçon en tête, le monde pouvait bien tourner à l’envers, elles s’en rendaient à peine compte. Dominique avait très conscience de cette tendance, elle ne doutait pas que Vic aussi à sa façon, après tout était question de remise en question. « Moi j’ai passé un bon moment en tout cas, et il y avait beaucoup de monde oui. En même temps, c’était le but. Le Ministère essaie de redorer un peu son blason après tous les échecs face à MS qui ont terni sa réputation. » Et elle ne faisait là que répéter ce qui se disait dans sa famille alors même que la Ministre de la Magie du Royaume-Uni était sa propre tante.

« On ne se connaissait pas avec Ash avant d’entrer à Poudlard, même si ça aurait pu je suppose vu que le monde sorcier n’est pas si vaste que ça… j’ai commencé à lui parler dans le courant de ma première année, parce qu’il aidait Charlotte à s’intégrer. Ensuite, on s’est rapproché. Je traîne avec pas mal de quatrième année aussi maintenant parce que je suis de septembre alors j’ai leur âge. » Dominique entrait certes seulement en troisième année mais elle aurait quatorze ans dans trois semaines. Elle ne savait pas si ça avait joué, mais objectivement, elle fréquentait pas mal de monde dans l’année au-dessus de la sienne, surtout des garçons d’ailleurs, et deux préfets en la personne de Ash pour Poufsouffle et Nate pour Serdaigle. « Mais Ash est particulier pour moi depuis quelques temps. » Elle ne se sentait pas encore prête à détailler leur dernière entrevue alors qu’elle n’avait pas débriefer avec Tina, spécialiste en histoire d’amour auto-proclamée, mais Dominique supposait que dire qu’Ash avait une place spéciale à ses yeux n’avait rien d’une grande révélation.

Au-delà de ça, elle ne pouvait qu’approuver le fait qu’on se sentait bien chez Poufsouffle. Elle était prête à aller dans n’importe quelle maison en dehors de celle de sa sœur, mais il n’empêchait qu’elle avait facilement trouver sa place chez les blaireaux et elle était contente de la décision du Choixpeau. Même dans les dortoirs, avec Themba et Charlotte, Dominique passait de bons moments.

« Visiblement, c’était très bien, il a beaucoup aimé. Il a fait plusieurs pyramides si j’ai bien compris. Je crois qu’avec sa famille ils font un voyage par an, moi je vais toujours en France en fait, alors ça manque un peu d’originalité. » Mais c’était le seul moment de l’année où elle pouvait voir la famille de sa mère alors elle savait bien qu’elle n’avait pas tellement le choix. Elle ne se voyait pas passer son tour pour aller ailleurs alors que sa grand-mère attendait après elle. « Il y a des endroits en particulier où tu voudrais aller ? »

Dominique ne répondit rien de particulier sur le fait de voir ses amis mais elle hocha la tête en signe d’approbation avant d’enchaîner pour mettre Themba au parfum des nouveautés qui auraient lieu à Poudlard. « Alooooors, déjà ils ont annoncé qu’on allait pouvoir apprendre les arts martiaux magiques. Jusque-là, c’était appris uniquement dans une famille spécialisée là-dedans alors que c’est relativement répandu en Asie de l’est, mais là ce sera ouvert à tous. C’est la meilleure amie de ma sœur et son cousin qui s’en occuperont. Et la deuxième annonce c’était qu’on allait avoir des professeurs des autres écoles de magie qui allaient des cours spéciaux pour nous apprendre à un peu mieux les connaître. C’est du boulot en plus si on s’inscrit à tout mais c’est plutôt cool, non ? » demanda-t-elle, enthousiaste, car Dominique aimait quand les choses bougeaient de manière générale.

« Ouip, mon don marche uniquement sur les hommes, mais je crois que c’est parce que je suis hétéro. Je ne vois pas mon petit frère séduire les garçons, quoiqu’on sait pas, après tout, si ça se trouve ce sera son truc. Il est encore un peu jeune pour qu’on sache au final. » C’était la théorie de Dominique sur le pouvoir familial : ils ne pouvaient séduire que le sexe qui les intéressait romantiquement. Son frère lui servirait à confirmer ou infirmer cette théorie dans le futur. « Après, je le maîtrise mieux, mais pas aussi bien que Victoire. Moi, quand je veux utiliser consciemment mon don, je suis obligée de toucher la personne que je vise. Ma mère dit que c’est le manque de pratique qui fait ça parce que quand je l’utilise inconsciemment, j’ai le même champ d’action que ma sœur. » Elle haussa les épaules : après tout, c’était parce qu’elle ne savait pas encore bien l’utiliser qu’elle s’entraînait.

« De rien, s’il te plaît c’est l’essentiel ! » ajouta-t-elle dans un sourire après avoir offert son modeste cadeau à son amie.

874
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 69
Âge : 13 ans (personnage)
Actuellement : 3ème année



Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyLun 5 Juil - 22:55

Comme je m'y attendais, il y avait beaucoup de monde au bal. J'imagine que ce genre d'événement attire les gens, ce n'est pas juste un petit bal d'étudiants, on parle quand-même du Ministère, le gouvernement des sorciers. Il paraît que les locaux sont impressionnants, mais je n'y suis jamais allée, et je ne vois pas à quelle occasion j'y entrerais dans les années à venir; mes parents n'ont rien à voir avec ce gouvernement-là, et je vais éviter de me faire convoquer pour une infraction grave, être hors-la-loi ça ne m'a vraiment jamais tentée. Même quand certains enfants de ma classe se lançaient des défis du style "voler un bonbon à la boulangerie du coin", je n'ai jamais participé. Franchement, quel intérêt? Respecter la loi, c'est surtout respecter tous ceux qu'elle touche, de près ou de loin. C'est ce qu'a toujours répété mon père. En somme, je suis donc plutôt contente de ne pas avoir à me rendre au Ministère de la Magie pour le moment.
En revanche, je fronce très légèrement les sourcils en l'entendant mentionner le groupe de Magicis Sacra. J'en ai beaucoup discuté avec mes parents cet été (de ça, et de la précédente guerre des sorciers, que je n'ai bien sûr pas vécue personnellement, mais dont j'ai beaucoup entendu parler par les autres élèves). Je suis certaine que je n'ai pas retenu tous les détails, mais en gros, certains sorciers pensent que les moldus (et par extension les sorciers nés moldus, comme moi) leur sont inférieurs et doivent donc être moins bien traités. Je n'ai pas vécu mon enfance parmi les sorciers, donc leur histoire (qui n'est pas vraiment la mienne pour le moment) m'est encore relativement inconnue, d'autant plus que je n'ai jamais été douée pour retenir des dates et des faits à la pelle. Donc je ne sais pas à quel point ces incidents sont isolés ou récurrents, je ne sais même pas bien leurs origines en fait, au delà des différences d'opinions. En revanche, je connais "mon" histoire, celle des moldus puisqu'il faut s'appeler comme ça. Pas l'histoire ancienne, celle-là, j'ai toujours autant de mal que pour l'histoire des sorciers. Mais l'histoire récente, celle du siècle dernier, celle des Guerres et des prises de conscience, celle-là je la connais bien, parce qu'en plus de l'avoir vue à l'école, on en a souvent parlé avec mes parents. Et quelque chose m'a frappée, en comparant les histoires des deux mondes, quelque chose que ma mère a exprimé avant moi. "Finalement, sorciers ou non, j'ai l'impression que l'Homme passe par les mêmes étapes malheureuses. Pourtant, Themba, garde toujours en tête que quelque soit l'apparence d'une personne, de quelque religion qu'elle soit, de quelque pays qu'elle vienne, et quelles que soient ses convictions personnelles, si tu la blesses, son sang sera toujours de la même couleur que le tien, et sera toujours aussi précieux que le tien. Et je n'ai pas besoin d'aller vérifier pour savoir que c'est pareil que la personne soit ou non une sorcière ou un sorcier." Cette phrase, ma mère me l'a souvent répétée (même si la partie sur les sorciers est récente de cette année), je la connais par cœur maintenant. Je l'ai déjà dite moi-même à des camarades de classe, qui m'ont répondu que j'étais naïve. Ça, je sais que je le suis, mais dans le fond, je suis convaincue que ma mère a raison. Ça ne sert à rien de juger les gens sur leurs origines, ni de les mépriser pour un désaccord, même profond. Je ne déteste pas les gens de Magicis Sacra, pas plus que les suprémacistes magiques quels qu'ils soient. Je ne les comprends juste pas. Pas plus que je ne comprends ceux qui, hier comme aujourd'hui, peuvent prendre quelqu'un de haut pour une histoire de couleur de peau (et je suis aux premières loges pour voir que ça persiste encore). Parfois, je me dis que je voudrais bien pouvoir discuter avec ces personnes, pour essayer de les comprendre, et peut-être leur permettre à elles aussi de me comprendre.

Perdue dans mes pensées, je ne remarque pas de suite que Dominique me répond au sujet d'Ash.

"Ah? J'aurais juré que vous vous connaissiez depuis longtemps tu vois! Vous avez vraiment un beau lien, ce genre d'amitié forte, et en si peu de temps du coup, je trouve ça impressionnant. Je vous souhaite que ça perdure comme ça."
C'est vrai, pour moi, l'amitié c'est vraiment ce qu'il y a de plus beau dans la vie. Je ne peux pas imaginer avancer dans la vie sans nouer des liens avec les gens autour de moi. Et bien sûr, si ça peut être des liens forts du genre de celui qu'elle a avec le préfet, c'est encore mieux!

Puis j'écoute Dominique me raconter un peu l'Egypte vue par Ash. Puis le fait qu'elle voyage en France tous les ans. J'ai tout un tas d'images fictives qui défilent dans ma tête à ses mots. Des pyramides jaunes immenses, remplies d'amulettes et de sortilèges de protection, des créatures du désert, magiques ou non, puis des campagnes immenses, la Tour Eiffel, des gens qui parlent une langue que je ne comprends pas. Sa remarque sur le manque d'originalité me fait sourire, et je réponds en secouant un peu la tête:

"Tu sais, je suis persuadée qu'on peut aller cent fois au même endroits et toujours y découvrir quelque chose de nouveau. Regarde Poudlard, perso, il n'y a pas un mois qui passe sans que je tombe sur quelque chose qui me surprenne! Bon, je suis née moldue, donc ça aide sûrement un peu, mais quand-même!"
Puis je réfléchis à sa question. Où aller, hein? J'hésite, je rêve un peu, et finalement, je trouve ma réponse:
"Je voudrais aller partout! Et quand ce sera fait, je crois que je voudrais recommencer tiens!"
Oui, je rêve de voyager partout, parce que pour moi il ne peut pas exister un endroit - ni une personne - qui ne vaille pas la peine d'être découvert.

On passe aux annonces, et j'avoue que je ne m'attendais pas à ça du tout.
Des cours d'arts martiaux magiques? Vraiment?!Je ne savais même pas que ça existait! Cool, j'ai bien envie de voir ça. Tu crois que si on ne s'inscrit pas, on pourra quand-même voir les autres participer? Je ne suis pas branchée combats, je n'ai même pas rejoint le club de duels, mais les arts martiaux sans magie sont déjà très impressionnants, alors avec, j'imagine même pas! Et tu dis qu'en plus, on va avoir des cours par des professeurs d'autres pays? C'est incroyable qu'on ait une chance pareille! Bien sûr que je vais vouloir m'inscrire, boulot ou non, c'est une chance de commencer à découvrir le monde! Oh, ce serait géant qu'il y ait des échanges d'élèves un jour! Chez les moldus, ça se fait, les élèves peuvent avoir un correspondant d'un autre pays, et aller chez lui quelques semaines pour découvrir sa langue et sa culture. Je regrette un peu qu'on n'ait pas ça aussi à Poudlard tu sais."
Je ne critique pas l'Ecole, bien sûre, elle est top, mais je crois qu'avec des échanges en plus, elle aurait été tout simplement parfaite. Peut-être qu'un jour...

On passe au don de vélane, et là, je reste scotchée.
"Le don n'est pas réservé aux femmes? Je croyais que les vélanes étaient toutes des femmes, leur pouvoir peut quand-même se transmettre aux hommes? Je ne le savais pas, c'est fascinant. Et donc ça dépendrait de l'orientation de la personne? Ça veut dire que le don peut évoluer, si la personne change avec le temps? Ouah..."
Je n'envie pas le don de vélanes, franchement, je ne saurais pas quoi en faire. Séduire les hommes, pourquoi? Je ne vois pas l'intérêt. Je n'ai rien contre les histoires d'amours de mes amies bien sûr, au contraire je suis même contente pour elles, mais je ne suis pas intéressée par l'idée de vivre la même chose. Franchement, y a le temps, je préfère profiter pleinement de mes amis pour le moment. Le reste, on verra plus tard peut-être. Mais je suis sincère quand je dis que c'est fascinant.
"Ta mère doit avoir raison, j'imagine que c'est comme pour les sortilèges, plus on pratique, plus on devient à l'aise. Mais, du coup, comment tu fais pour t'entraîner?"
J'avoue que ça m'intrigue, autant que ça me laisse un peu mal à l'aise. Est-ce qu'elle doit essayer de manipuler des inconnus pour progresser? Ce serait étrange, et dangereux non? Des amis dans ce cas? Mais avec ou sans leur accord? S'ils sont d'accord, il n'y a aucun souci, mais peut-être que du coup, ça fausse le résultat. Et s'ils ne sont pas au courant... je ne sais pas, ça me semble étrange, je ne crois pas que j'oserais. Mais en même temps, c'est un héritage familial, je comprends qu'elle y tienne. Je sens que ça va être un vaste sujet à explorer!

Je baisse les yeux vers le marque page qui dépasse du manuel et souris.
Oui, il me plaît beaucoup, merci encore. Et toi, qu'est-ce qui te ferait plaisir la prochaine fois? Je peux peut-être te trouver quelque chose qui t'intéresserait dans le monde des moldus? Je ne vais pas dans le monde des sorciers pendant les vacances, sauf pour acheter le matériel en été, donc je ne pourrai pas te proposer quelque chose de magique..."
Je n'ai pas honte de le lui dire, au contraire, j'aime passer du temps dans le monde dans lequel j'ai grandi. Mais je ne sais pas bien si les objets non magiques peuvent intéresser les sorciers.

1 578 mots
(d'après le compteur)
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 182
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyMer 7 Juil - 12:29

Themba & Dominique de retour après l’été !« Merci. Mais tu sais, Ash est un peu plus qu’un ami pour moi. » Dominique pensait que, transparente comme elle l’était, ça se voyait. Mais c’était peut-être ce qui avait laissé penser à Themba que le préfet et elle se connaissaient depuis plus longtemps que sa première année à Poudlard. Ils avaient une complicité qui s’était renforcée au fil du temps, Dominique se disait même assez souvent que c’était pour ça que chez lui, elle avait pu remarquer les effets de son talent de vélane. Elle n’était pas sûre qu’elle aurait su lire le trouble dans les yeux de n’importe qui, c’était parce qu’elle était déjà amie avec Ash qu’elle avait pu faire la différence. Et grâce à ça, non seulement elle avait pu apprendre qu’elle avait hérité ce talent de sa mère, mais en plus ils s’étaient mis à passer beaucoup de temps ensemble ce qui les avait rapproché encore. Il était clair que Dominique avait hâte de pouvoir parler plus en détail de la visite d’Ash à sa meilleure amie Tina, son éclairage d’experte en amour serait forcément bien utile ! Même si, en fait d’experte, Valentina avait de drôles de goûts pour les garçons vu qu’elle craquait pour le cousin de Dominique, James, qui était un jeune garçon hyper prétentieux. S’ils n’avaient pas été de la même famille, l’ex rousse lui aurait filé des tartes, c’était sûr ! Mais bon… au moins il était clair que sa meilleure amie et elle n’étaient pas attirées par le même genre de garçon et ça c’était plutôt rassurant.

« C’est vrai, tu as raison, il y a toujours des choses à découvrir dans un même endroit. En plus, c’est joli la France en un sens, c’est juste que j’aimerais bien voyager ailleurs de temps en temps, mais voir la famille c’est important aussi. » commenta-t-elle pour nuancer son propos précédent né surtout de l’envie à voir les autres faire tous ces beaux voyages qui n’étaient pas à sa portée. « Poudlard est un cas à part cela dit, même ceux qui sont nés dans le monde sorcier découvrent sans cesse des choses une fois dans l’école. Il y a tellement de magie dans tous les coins… entre les salles secrètes et le reste, c’est normal de ne jamais vraiment en finir l’exploration ! » Quant à faire le tour du monde, elle hocha la tête pour montrait qu’elle comprenait les paroles de sa camarade de dortoir : « C’est un beau projet, j’espère que tu pourras le faire. Avec la magie, c’est plus simple, même si on ne peut pas transplaner au-delà d’une certaine distance. »

Concernant les cours d’arts martiaux magiques, Dominique devait admettre qu’elle ne savait pas trop si les spectateurs seraient autorisés. « Aucune idée, en soi vu que maintenant ils vont les enseigner, ce n’est plus vraiment un secret, mais le but c’est de nous apprendre à nous défendre contre Magicis Sacra, alors peut-être qu’ils ne voudront pas de spectateurs pour ne pas gêner les autres. Moi j’vais m’inscrire en tout cas, alors je te montrerai le résultat si je parviens à quelque chose. » Dominique n’avait pas encore trop d’idée de ce à quoi ressemblait les arts martiaux magiques, n’ayant pas tellement de connaissance de la magie orientale et les Symphonie ayant toujours gardé leurs techniques cachées aux yeux du reste des sorciers. Peut-être qu’elle serait douée, peut-être pas, elle verrait. Elle n’avait jamais été une grande sportive, mais après tout, tant qu’elle n’essayait pas, elle ne pouvait pas savoir. « On fait des échanges sur un semestre ou un an à Poudlard, ce n’est peut-être pas tout à fait pareil que ce que tu décris cela dit… mais certains ont des correspondants dans d’autres écoles, il suffit d’avoir les bons contacts. Si tu veux, je dois pouvoir te trouver quelqu’un à Beaubâtons comme c’était l’école de ma mère. »

Parlant ensuite de son don de vélane, Dominique répondit aux questions de Themba sans se formaliser : elle était habituée à ce que cela suscite de la curiosité, il suffisait de croiser sa mère pour se rendre compte que sa famille maternelle n’était pas banale ! « Les vélanes sont toutes des femmes oui, et elles ont toujours des filles. Mais ma mère n’a qu’un quart de sang vélane donc la magie de mon arrière grand-mère est affaiblie. Passé une ou deux génération, il y a des semi-vélane homme qui naissent. Seulement nos pouvoirs à ma sœur, mon frère et moi n’ont rien à voir avec ceux de ma grand-mère. On peut ensorceler d’autres personnes et je suppose qu’on peut se considérer comme charismatique de nature, mais la séduction pure n’agit pas sur la durée, alors que rien que même ma mère peut rayonner à travers une pièce pendant des heures. » Ce qui agaçait toujours un peu Dominique qui avait du mal à supporter de voir tout le monde dévorer sa mère des yeux comme si elle était un morceau de gâteau. « Pour l’orientation, c’est uniquement une théorie. Je ne connais que des semi-vélane hétéro alors c’est difficile à prouver, mais ce serait logique tu ne penses pas ? »

Quant à ses entraînements, Dominique expliqua : « Je demande à des garçons de m’aider, évidemment je ne le fais pas s’ils ne sont pas volontaires. Je l’ai surtout expérimenté avec Ash, mais un peu avec Nate aussi sur la fin, tu vois qui c’est ? Le préfet de Serdaigle ! » Lui aussi était une année au-dessus des deux jeunes Poufsouffle, mais les préfets étaient des visages connus de l’école. « Après, il y en a qui ne veulent pas donc je ne fais pas de test avec eux. Le problème c’est que quand je suis troublée, j’utilise parfois mon don de manière inconsciente… je déteste faire ça, je trouve ça nul. » Et c’était pour ça qu’elle s’entraînait, pour que les accidents de ce genre n’arrive plus.

La Poufsouffle fut bien contente que son modeste cadeau plaise à sa camarade de chambre, ce n’était pas grand-chose, mais comme disait toujours Mamie Molly, c’était l’intention qui comptait : « Hum… je collectionne les cartes postales avec des citations littéraires ! J’ai un grand tableau en liège dans ma chambre sur lequel je les punaise ! » C’était quelque chose qu’on trouvait chez les moldus et qui restait tout aussi modeste qu’un marque page, Dominique pensait donc que c’était l’idéal.

1 068
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 69
Âge : 13 ans (personnage)
Actuellement : 3ème année



Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyMer 7 Juil - 21:09

Un peu plus qu'un ami. Comment peut-on être "plus qu'amis"? Dominique veut peut-être dire par là qu'ils sont meilleurs amis, mais j'ai l'impression que ce n'est pas ça, surtout que quand j'ai parlé d'amitié forte, c'était ça que je décrivais, ça me semblait explicite. Est-ce qu'ils ont un lien de parenté? Genre cousin au deuxième ou troisième degré? J'ai cru comprendre que beaucoup de grandes familles de sorciers étaient liées les unes aux autres, et je crois que la famille de Dominique est une de ces grandes familles. Je ne connais pas la famille d'Ash du tout cela dit. Est-ce que c'est ça? Si c'est ça, c'est bizarre qu'ils n'en parlent jamais, si j'avais des cousins, même super éloignés, dans mon école, j'afficherai ce lien en permanence je crois, ce serait tellement cool d'avoir une grande famille.
J'observe Dominique pour essayer de trouver un indice dans son visage, une ressemblance quelconque avec le préfet, mais je ne vois rien du tout qui m'aide.

"Quand tu dis "plus qu'un ami", tu veux dire que vous êtes de la même f... oh!"

En posant ma question, une autre possibilité m'est venue à l'esprit, plus logique sans doute, même si pas pour moi. Elle veut peut-être dire qu'elle est amoureuse de lui? Je n'y avais pas pensé, parce que j'ai du mal à concevoir que l'amour romantique soit plus fort que l'amitié - pour moi, c'est une forme d'amour aussi, comme l'amour familial - mais c'est vrai qu'en général, les gens le place au dessus.

"Il te plait, c'est ça?" Je préfère vérifier plutôt que de partir dans une théorie sans preuve. Je me demande ce que ça fait d'être amoureuse, mais en même temps, je ne suis pas impatiente de le savoir. J'ai le temps.

Je hoche la tête quand Dominique me parle de son envie de voir ailleurs, je ne peux que la comprendre,  moi qui veut voir le monde entier. "Tu peux toujours venir chez moi un de ces quatre! Bon, j'habite à Londres, ce n'est pas vraiment ce qu'on peut appeler voyager, mais j'habite du côté moldu, tu n'y vas peut-être pas souvent? C'est vraiment différent du côté sorcier, tu dois t'en douter."
Je ris un peu pour Poudlard: "Ha ha, oui tu dois avoir raison, j'imagine que Poudlard n'est pas un cas d'école, sans mauvais jeu de mots. Je dois reconnaître que ça participe à me faire aimer les années qu'on y passe."
Je souris à ses mots de soutiens pour mon projet un peu fou. "Merci, j'espère aussi. Cela dit, je crois que si je voyage, je ne transplanerai pas, même s j'arrive à obtenir mon permis. Une des parts importantes d'un voyage réside dans les trajets eux-mêmes. Je préfère un moyen de transport qui me permette d'admirer le paysage. Comme celui-ci." Je tapote sur la vitre du train en disant ça. J'adore voyager en train, chaque trajet entre l'Ecole et Londres est un vrai régal pour moi. Forcément, si je dois voyager loin, il faudra opter pour d'autres modes de transports (balais, bateau, avion), mais pour le moment, je vais commencer avec ce qui est à ma portée. "Je pense que mon premier grand voyage sera aux Etats-Unis, mes grands-parents et ma tante habitent là-bas. Et comme y aller coûte trop cher, je ne les vois que par écran. Mais j'ai bien l'intention de tous les rencontrer en vrai un jour!" Pour ça, il faudra que je trouve rapidement un moyen de mettre de l'argent de côté forcément, mais ça se fera, j'en suis sûre.

La première offre de ma semi-vélane de colocataire de dortoir me fait sourire à pleines dents. "C'est vrai, tu me montreras? Trop cool, merci! Je suis sûre que tu t'en sortiras très bien! Tu as déjà vu des combats d'arts martiaux moldus? Ça se ressemble peut-être un peu, qui sait?" J'ai vraiment hâte de voir ça, que ce soit directement dans le cours ou par des camarades qui nous feront la démonstration de ce qu'ils auront appris. J'ai déjà vu des compétitions de judo, de karaté, et de jujitsu à la télévision, et je dois reconnaître que même si je n'aime pas l'idée de me battre, les combats étaient toujours très beaux à regarder. On ressent assez peu la violence, ça donne presque l'impression de regarder un duo de danse ou de gymnastique parfois. Les cris en plus, bien sûr.
Mais c'est la seconde qui me met des étoiles dans les yeux. "Tu es sérieuse? Tu pourrais vraiment me mettre en relation avec un ou une élève en France? Oh ce serait formidable de pouvoir discuter avec quelqu'un d'une autre école! Merci Dominique, vraiment, je ne sais pas comment te remercier pour ça!" Je ne pense pas que je voudrai faire une année complète, ou même un semestre complet hors de Poudlard. J'ai envie d'explorer à fond ce lieu incroyable. Mais pouvoir découvrir un autre pays par les yeux d'un de ses habitants, ça, ce serait vraiment magique pour moi. Comme je n'ai pas de sorciers dans ma famille en Amérique, je ne peux pas être mise en relation avec des étudiants magiques de là-bas. Cela dit, peut-être que ma tante pourrait me trouver un correspondant américain, pour déjà commencer à découvrir la culture locale côté non sorciers. Il faudra que je lui écrive pour lui demander!

J'écoute avec attention les explications de Dominique sur les vélanes et leurs pouvoirs. Les vélanes sont donc toutes des femmes, mais alors... "Comment font-elles pour avoir des filles? Elles doivent forcément s'unir à un humain?" En posant ma question, j'y réfléchis déjà. Non, ça ne paraît pas logique, sinon, il n'y aurait plus de vraies vélanes depuis longtemps, puisqu'elles n'auraient toujours que des demi-vélanes. A moins peut-être que ce ne soit de créatures très récentes? Je me demande quelle est leur origine d'ailleurs. "Donc quand les gênes sont assez mélangés, les garçons peuvent aussi en hériter. C'est assez incroyable comme fonctionnement, tu ne trouves pas? Le monde magique est vraiment fou. Mais dans le bon sens hein!" J'ajoute cette dernière phrase parce que je me rends compte que ce que j'ai dit peut ressembler à une critique. Je trouve ça vraiment fantastique tous ces fonctionnements si uniques qu'on retrouve dans le monde des sorciers. Je sais qu'il y en a aussi chez certains animaux normaux aussi cela dit, comme des femelles qui peuvent faire des bébés toutes seules, soit en ne faisant que des mâles, soit en ne faisant que des femelles. Tiens, d'ailleurs, si ça se trouve, les vélanes fonctionnent comme ça elles aussi!
Je hoche la tête: "Logique, oui, à moins que le pouvoir ne serve qu'à assurer une descendance? Mais je préfère croire que c'est en fonction des goûts de chacun, c'est plus joli comme explication."

Donc elle trouve des garçons volontaires, c'est bien, mieux même de mon point de vue, mais pour une fois, je vais garder mon avis pour moi, je ne veux pas qu'elle se sente jugée, j'imagine que ça doit déjà être parfois difficile à vivre comme don, surtout si ce n'est pas facile à maîtriser. Je préfère la rassurer.
"Je ne trouve pas ça nul, personnellement. Bien sûr, je ne le vis pas, donc c'est plus facile à dire pour moi, mais que ton don se déclenche parfois seul, quand tu es troublée, je trouve ça presque mignon finalement. D'une certaine manière, ça met en lumière tes émotions. Dommage que je ne puisse pas voir ton rayonnement d'ailleurs, je suis sûre que ce serait très beau." Et j'ajoute, avec un clin d'œil en direction de ses cheveux: "Cela dit, tu rayonnes tout le temps maintenant! Et c'est effectivement très joli."

J'écoute sa réponse à un potentiel cadeau non magique, et j'acquiesce d'un signe de tête. "D'accord, alors cet été, je vais te trouver une jolie carte avec une citation pour ajouter à ton mur! Et je te la donnerai dans le train l'année prochaine, comme tu as fait avec le marque-page. Tu as ma parole!"

En disant ça, je repense à mon manuel sur mes genoux et soupire un peu. "En parlant de parole... j'ai promis à ma mère que je commencerai à m'avancer sur le programme d'histoire dans le train. Mes résultats l'année dernière étaient... à la limite du Piètre. Pourquoi faut-il qu'il y ait tant de dates et de noms à retenir...? Tu t'en sors comment, toi, en histoire de la magie?" Je me demande si pour les enfants nés dans le monde des sorciers, l'apprentissage est plus simple. Après tout, j'imagine qu'ils ont une partie de l'histoire qui est passée dans la culture populaire, des faits célèbres, des héros reconnus, comme chez les moldus. Tous les enfants savent qu'il y a eu deux guerre mondiales, avant même de les étudier réellement. Mais peut-être que ça ne suffit pas pour vraiment suivre les programmes scolaires, je ne sais pas si c'est parce que je ne suis pas de ce monde à l'origine, mais ils me paraissent beaucoup plus chargés que les programmes d'histoire que j'avais en primaire. Enfin, soyons honnête, même s'ils étaient un peu plus légers, je ne suis pas sûre que j'aurais de franchement meilleurs résultats. Je n'ai jamais été très douée pour le par cœur...

1520 mots
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 182
Âge : 13 ans (28.09.2002}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyDim 11 Juil - 12:38

Themba & Dominique de retour après l’été !Dominique pencha légèrement la tête sur le côté dans un air de profonde perplexité aux paroles de Themba. Elle avait bien de la famille dans Poudlard, mais il lui paraissait évident que leur préfet n’en faisait pas parti et qu’elle n’avait pas ce genre de relation avec lui. Heureusement, Themba finit par comprendre d’elle-même que quelque chose clochait et la fausse blonde sourit, vaguement amusée par le quiproquo. « Oui, c’est ça, on a un truc en plus tu vois. » De manière opportune, la troisième année rougit jusqu’aux oreilles, les yeux légèrement baissés. « Il s’est passé pas mal de choses cet été à ce niveau, mais je te raconterai un peu mieux quand j’aurais fait le point avec Tina, c’est ma référente histoire d’amour et puis le topic avec Ash est pas assez avancé pour que j’en parle maintenant aussi, ça joue!. »

Laissant donc de côté le sujet du préfet de Poufsouffle même si c’était le préféré de Dominique, elles en vinrent à parler de leurs vacances plus généralement et des endroits où elles avaient été ainsi que de ceux où elles voudraient aller dans l’avenir. « J’allais dans une école moldue avant Poudlard, mais je suis plutôt du côté sorcier quand je vais à Londres effectivement. Ce sera avec plaisir que je viendrais te rendre visite à l’occasion en tout cas ! » certifia la jeune Weasley avec une bonne humeur caractéristique.

Dominique n’ajouta rien concernant Poudlard puisqu’elles tombaient d’accord sur son côté exceptionnel, en revanche sur les modes de transport, la Poufsouffle fronça le nez : « Je ne sais pas trop… je n’ai jamais trop aimé les trajets moi justement. Surtout quand il faut rester enfermée comme dans un train ou une voiture moldue. Je vire rapidement claustrophobe là-dedans. » Donc, quand c’était possible, elle préférait utiliser les moyens magiques pour se déplacer. « Ah oui, forcément, si tu as de la famille là-bas, c’est normal que tu commences par là ! Et ils vivent de quel côté des États-Unis exactement ? » questionna-t-elle ensuite avec intérêt, car à défaut d’avoir le goût des trajets, elle avait celui de la découverte des nouveaux lieux.

« Oui, j’en ai déjà vu il me semble… Et je suppose que ça ressemble puisque Alex’ est ceinture noire de karaté moldu. La magie doit être un truc qu’ils rajoutent en plus, même si je ne vois pas trop comment pour le moment. » admit-elle, son ami lion qui serait l’un des professeurs de cette discipline restant assez mystérieux quant aux « arcanes » de sa famille. Dominique avait un peu essayé de lui tirer les vers du nez mais il n’y avait rien eu à faire, elle s’était heurté un silence obstiné ponctué d’un tu verras bien frustrant. Alors elle verrait en effet, et quand elle saurait faire quelques trucs, elle montrerait à Themba. Dominique ne s’inquiétait pas de la violence de la discipline justement parce que c’était un de ses amis qui était concerné par le projet et que malgré sa forte carrure, il n’y avait pas plus doux qu’Alex. Elle ne l’imaginait pas faire du mal à ses disciples ou même les pousser à se faire du mal entre eux. Elle irait en toute confiance à ces cours, puis ensuite elle aviserait – le sport n’était pas le point forte de l’adolescente, plus portée sur les arts -.

« Bien sûr, j’en parlerais à Madeleine quand je la croiserais ! C’est une nouvelle élève de Serpentard qui est transféré de Beauxbâton et qui est aussi une de mes amies d’enfance. Elle pourra nous donner des noms de certaines de ses copines de là-bas, et je pourrais demander à ma mère aussi. Elle a gardé de bons contacts avec son ancienne école même si elle ne vit plus en France. » Dominique trouvait l’enthousiasme de son amie touchant même si, pour sa part, la France n’avait vraiment rien d’exotique. Elle en parlait couramment la langue et y allait trop souvent pour se sentir particulièrement motivée par l’idée d’une correspondance là-bas, cela dit, ça ne l’empêchait pas de faire le lien pour Themba, y compris s’il fallait l’aider pour glisser un peu de français dans ses lettres – car la France n’était pas réputée pour son talent à enseigner les langues ! en tout cas, moi j’suis une quiche ! -.


« Je ne sais pas trop comment les pures vélanes naissent car je n’en connais pas, mais il n’est pas rare qu’elles s’unissent avec des humains et donnent naissance à des hybrides. Ma grand-mère en connaît plusieurs, même si elles ne vivent pas trop dans cette partie de l’Europe. » En France, il n’y avait que sa famille qui était concernée de ce qu’elle en savait, mais elle pouvait se tromper. « C’est vrai que c’est assez incroyable, même si pour le coup, les histoires de vélane c’est un peu ma normalité, j’ai grandi baigné dedans. » Donc ça lui paraissait moins fou qu’au reste du monde, sorciers compris. « Les vélanes sont une espèce assez… narcissique disons. Je ne pense pas que le but de leur pouvoir soit seulement la reproduction, elles séduisent parce qu’elles veulent plaire, et quand ça ne fonctionne pas, elles virent en harpie. » Dominique était assez critique sur son don familial mais c’est parce qu’elle avait été longtemps dans l’ombre de sa mère et de sa sœur. Alors elle savait l’effet que ça faisait de côtoyer des semi-vélanes au quotidien, et ce n’était pas nécessairement agréable.

La jeune fille sourit avec douceur à la remarque de Themba. Effectivement, ça pouvait être considéré comme mignon en un sens. « C’est mieux que tu ne le vois pas, Lowell dit que celui de ma mère est éblouissant au point d’être aveuglant, je ne crois pas que ce soit si agréable que ça. » Même si Ash ne s’était jamais plaint du sien, mais c’était probablement parce que c’était Ash justement. Il ne la voyait déjà pas tout à fait comme une fille normale, après tout, il avait réussi à la trouver jolie dans l’immonde le sens de la mesure c’est pour les autres robe qu’elle portait au précédent bal de Noël.

La phrase suivante de Themba fut ponctuée d’un petit rire de sa part. « Oui, le blond me fait un halo, c’est pour me donner des airs angéliques. » plaisanta-t-elle avant d’en arriver aux cadeaux qu’elle avait ramené – de modestes marques pages décorés -. « Parfait ! Je compte sur toi ! » Elle aurait une nouvelle carte à punaiser sur son mur, impec !

Pour ce qui était de l’histoire de la magie, en revanche, Dominique sourit de nouveau mais cette fois-ci avec compassion : cette matière n’était pas la préférée des élèves en général comme elle n’était que théorique. « Je ne m’en sors pas trop mal, en tout cas j’ai eu un Acceptable aux derniers examens. En général je lis à fond le manuel avant, histoire d’avoir tout en tête, mais c’est vrai que les dates c’est la partie difficile, dur de ne pas se mélanger, surtout quand elles sont rapprochées. » Elle soupira : « Ce sera peut-être plus facile cette année, vu que ce ne sera plus Binns le prof ! » L’espoir fait vivre comme on dit !

1 210
2981 12289 0



    Dominique Anne Weasley
    Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 69
Âge : 13 ans (personnage)
Actuellement : 3ème année



Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] EmptyDim 11 Juil - 17:38

Je hoche la tête en réponse à l'explication rapide de Dominique. Je ne suis vraiment toujours pas convaincue par le "truc en plus", mais bon, qui sait, peut-être que c'est comme le disent souvent les adultes, quelque chose que je comprendrai "quand je serai plus grande". Si ça se trouve, dans des années, je dirai comme elle, et je serai surprise qu'on puisse ne pas comprendre quand je parlerai moi-même d'être "plus qu'amie" avec quelqu'un. (Bon, ok, j'ai de très gros doutes là-dessus, mais, eh, il faut rester ouverte d'esprit.) "Eh bien ce sera avec plaisir, je ne connais rien à ce sujet, donc ce sera sûrement une conversation intéressante."
En vrai, je ne suis pas trop ragots et histoires de cœur, ça ne m'intéresse pas instinctivement. Mais si quelqu'un veut m'en parler, bien sûr, je suis à l'écoute, après tout, les amis, ça doit servir à ça aussi!

J'ouvre des yeux ronds en entendant que ma voisine de compartiment, que je sais avoir une famille de sorciers, a été dans une école moldue avant d'arriver à Poudlard. "Non, tu as vraiment été dans une école moldue? Mais, pourquoi? Il n'y a pas d'écoles primaires chez les sorciers? Ça devait te faire bizarre, d'être avec des enfants qui ne savaient rien de la magie, non? Tu n'as jamais été tentée de leur raconter ce que tu étais?" J'ai un million de questions qui popent dans mon esprit, et je ne m'arrête difficilement de les poser que pour lui laisser le temps de répondre aux premières. J'en oublie presque mon invitation, mais me rattrape à temps. "Tu seras la bienvenue, mes parents seront ravis que je ramène des amis je pense."

Le sujet des moyens de transports me fait réfléchir. C'est vrai que si on n'a pas l'habitude, j'imagine que les transports fermés peuvent être un peu oppressants. D'ailleurs, moi aussi, je préfère voler sur un balais, franchement, ça donne une sensation de liberté incomparable. Mais bon, avec un balais, même un rapide, on peut difficilement faire de longs trajets, ce n'est pas très confortable à la longue, et surtout, ça fonctionne pour voyager seul, mais pas en groupe, surtout s'il y a de jeunes enfants dedans. Je réfléchis à voix haute. "En fait, il faudrait un transport plus large, comme un gros balais familial, avec des sièges dessus... Et des ceintures pour les enfants... Oh! Et pourquoi pas un tapis volant, comme dans les contes des Mille-et-une nuits! Si on imagine qu'on peut lui jeter un sort pour qu'il aille tout seul à bon port, ça donne tout le loisir de s'allonger pour profiter du voyage, de jouer à plusieurs, ou juste de regarder le paysage, mais sans être enfermés! Tu ne penses pas que ça pourrait être une bonne idée?" Avant même d'attendre la réponse, je suis déjà en train d'imaginer le concept, avec des accessoires du type panier intégré pour les bagages. Bon, ça resterait bien moins rapide que le transplanage ou les cheminées, mais je suis sûre que ça peut plaire comme moyen de transport. Je me demande à qui on peut envoyer les idées comme ça...
Je quitte mes réflexions quand Dominique m'interroge sur ma famille aux Etats-Unis. "Alors, mes grands-parents maternels habitent en Géorgie, mes grands-parents paternels sont en Caroline du Sud, et ma tante a déménagé en Caroline du Nord il y a deux ans. En gros, tout le monde est au sud-est! Et toi, ta famille française, où habite-t-elle?"

Le sujet des arts martiaux magiques semblant épuisé, j'incline simplement la tête avec un "Eh bien ça promet d'être intéressant en tout cas." On ne peut plus qu'attendre de les découvrir pour de bon maintenant.

En revanche, celui de la correspondance est encore bien exploitable. "Oh? Une élève qui arrive de Beauxbâtons? Il y a pas mal de transferts chaque année j'ai l'impression, je n'aurais pas pensé en arrivant. Qu'est-ce qui l'amène en Angleterre? Ça doit être dépaysant de changer d'école de magie, j'imagine que chacune est vraiment unique. En tout cas, j'espère que je pourrai la rencontrer si elle est d'accord, elle doit avoir des tas de choses à raconter. Et si en plus je peux parler avec d'autres Français, ce sera géant! Par contre, il va falloir que j'apprenne la langue, je ne la parle pas du tout. Tu voudras bien m'aider pour ça? Je ne pense pas pouvoir me payer des cours de langue en plus de Poudlard." Par moment, je me dis que ce serait pratique d'être riche, pour pouvoir voyager et apprendre sans restrictions. Mais en vrai, je ne me plains pas de ma situation, je ne manque de rien, et j'ai des parents formidables. L'argent, les langues, les voyages, tout ça c'est du bonus.

L'ex-rousse m'explique ensuite encore un peu plus sur les vélanes et leurs pouvoirs. C'est vraiment fascinant, et en même temps, très mystérieux! Si même les enfants de vélanes ne savent pas comment naissent les vélanes pures, ça doit être un mystère pour tout le monde j'imagine. Ça donne envie d'en rencontrer une pour lui demander directement! Mais je me demande si elles sont ouvertes à la discussion avec les humains auxquels elles ne s'unissent pas. Peut-être pas, après tout, sinon on en saurait déjà plus sur elles. Mais hey, ça ne coûte rien d'essayer! Encore quelque chose à rajouter à ma liste de projets pour plus tard!
"Oh, et du coup, toi, tu peux aussi te transformer un harpie si tu le souhaites? Ou il n'y a que les vélanes pures qui le peuvent?" Soudain, je réalise que ça fait beaucoup de questions et que je n'ai même pas vérifié si ça ne dérangeait pas Dominique que je lui en pose tant. "Pardon, je te harcèle de questions. C'est une mauvaise habitude chez moi, je parle beaucoup et je suis très curieuse, mais surtout si ça te dérange, ou si tu veux qu'on change de sujet, dis-le hein! Je ne me vexerai pas!"

Je ris à la plaisanterie sur sa couleur de cheveux. "C'est vrai, il ne te manque plus que les ailes et l'auréole tiens! Peut-être qu'on peut en faire apparaître par magie? J'imagine la tête des autres élèves si tu descendais du train comme ça!"

Mais à la plaisanterie succède le sérieux des cours d'histoire, et je soupire. "Oui, moi aussi je lis le manuel, mais je n'arrive pas à rester concentrée en cours, ça fait trop d'un coup... J'ai eu A aussi cela dit, mais bon, je ne me leurre pas, si je ne fais pas mieux cette année, j'aurais un P bien mérité. J'espère que le changement de professeur me simplifiera les choses, mais j'ai un gros doute." Nouveau soupire, dépité. "Bon, je ferais bien de m'y mettre maintenant si je veux avoir une chance de m'en sortir. Je vais lire le premier chapitre, et essayer de commencer à repérer quelques informations importantes. Qui sait, peut-être que si je lis le manuel suffisamment de fois, ça finira par rentrer." Mouais, coures toujours...

1 153 mots
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]   Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: