Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 304
Âge : 14 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


[THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser.   [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 EmptySam 10 Juil - 10:34

Celui qu’elle ne voulait pas croiser« Disons que ça peut être bien que tu saches que même si je t’apprenais à signer, je ne changerai pas d’avis sur le reste. » Eurydice sentait sa volonté faiblir sur la question du tutorat, il fallait absolument qu’elle s’éloigne en coupant court à cette conversation le plus vite possible. Niels était dangereux à sa façon, et il ne fallait pas qu’elle se laisse trop attendrir par ses efforts pour parler sa langue : un serpent reste un serpent, et il valait mieux ne pas l’oublier quand on en approchait un. Elle reprit néanmoins un peu de poil de la bête quand il tenta de se faire passer pour plus innocent qu’il ne l’était d’une manière assez peu discrète selon l’aiglonne. « Un pauvre adolescent ? Vraiment ? Tu ne m’as pas l’air en peine à ce point. Je te sens même capable d’apprendre tout seul juste pour montrer que tu en es capable, n’est-ce pas le propre des Serpentard d’être ambitieux ? » argua-t-elle avec qon écritoire, un sourire aux lèvres, dans lequel on pouvait sentir une légère pointe de taquinerie. Niels était peut-être fils unique, mais ce n’était pas son cas à elle, elle avait un grand frère et une grande sœur, tous les deux dans la même maison que lui, avec qui elle avait parfois dû avoir de sacrés joutes verbales. Elle se lassait généralement en premier, mais cela lui donnait assez d’expérience pour ne pas entrer dans le jeu de Niels, pas à ce niveau-là en tout cas, car elle sentait bien qu’elle allait finir par lui donner des leçons de langue des signes… Peut-être qu’elle pourrait y adjoindre d’autres personnes, histoire de briser tout plan douteux de la part du jeune homme ? Il faudrait qu’elle creuse cette idée le cas échéant – en effet, elle n’arrivait pas à renoncer tout à fait à l’espoir qu’une fois dans le Grand Hall, elle pourrait éviter de lui parler de nouveau pendant un moment, c’était son petit côté bizarrement naïf qui la poussait à le croire -. « Et pour ton information, je préfère la langue des signes. Passer par l’écritoire n’est pas du tout pratique. » Mais elle n’avait pas le choix pour parler au commun des gens. Elle s’en sortait déjà bien d’être dans un pays où la majorité savait lire !

Concernant son parrain, elle voyait bien qu’il y avait des choses que Niels ne lui disait pas. En effet, il avait vraiment l’air de ne pas aimer Mat’ alors qu’il n’avait pas une relation si sérieuse que ça avec Freja pour que ça impacte Niels… ce n’était pas comme s’il allait devenir son beau-père non plus ! Non mais il lui fait un petit frère ou une petite sœur, ce qui est pire! « Il est membre du cercle intérieur quand même. » répondit-elle simplement. Eurydice n’était pas très au fait des détails du fonctionnement de MS mais il ne fallait pas avoir beaucoup de diplôme pour comprendre que les membres du cercle intérieur étaient les dirigeants et les ceux du cercle extérieur de simples exécutants et/ou soutiens. Cela se voyait lors des batailles où c’étaient toujours ces derniers qui finissaient par être attrapés ! Eurydice n’épilogua cependant pas sur la loyauté de son parrain envers sa cheffe, surtout qu’elle n’avait rien de si extraordinaire : Mat’ était certes amoureux d’elle, mais de toute manière tous les membres de MS étaient loyaux à Freja, même Eustache. La vie d’Eurydice aurait été plus simple si ça n’avait pas été le cas.

Cela dit, Eustache n’allait pas toujours dans le sens de sa cheffe quand cela concernait sa benjamine. Il ne l’avait pas particulièrement encouragée à espionner, lui, même si Eurydice ne savait pas si c’était uniquement pour éviter qu’elle n’imite Esther et arrête tout net de lui parler. Il n’était pas non plus emballé, à priori car il n’en parlait pas clairement, par les projets de fiançailles de Freja. C’était bien pour ça qu’il avait demandé à Mat’ d’être présent pendant l’entrevue. Cela n’avait pas toujours que des inconvénients d’être la benjamine surprotégée par les adultes : comme ses parents la voyaient toujours comme une petite fille ce qu’elle est un peu dans sa tête cela dit, il était peu probable qu’ils pensent déjà à sa vie d’adulte et donc au mariage. Mais les Foster étaient moins dans les plans à long terme que Freja de toute façon, c’était même l’un des problèmes de base entre sa mère à elle et celle de Niels. Trop de plans sur la comète usaient la patience d’Eulalie – dont ce n’était déjà pas la plus grande qualité -.

« C’est vrai, c’est un cours généralement assez intéressant en plus. » abonda-t-elle dans le sens de Niels au sujet de la Défense contre les Forces du Mal. Comme toutes les matières à formules, elle avait eu beaucoup de mal au départ en première année, mais maintenant ça allait, elle se débrouillait plutôt bien. Elle ne savait pas trop si elle saurait utiliser ce qu’elle y apprenait en condition réelle par contre : elle n’était pas quelqu’un de très courageux, elle était capable d’être paralysée par la peur si elle se retrouvait face à un danger. Mais en examen, pas de problème, elle arrivait à appliquer ce qu’elle apprenait. « Oui, forcément, c’est plus simple pour moi quand il ne faut pas parler, enfin… » Elle réfléchit et rectifia : « Ce n’est pas vraiment plus simple vu que maintenant je peux utiliser les sortilèges informulés, c’est surtout moins fatiguant. Et j’aime beaucoup les cours de soins aux créatures magiques parce que j’ai un faible pour les animaux en général. J’ai un chat d’ailleurs, il s’appelle Flocon. Je le prends tout le temps en photo depuis que j’ai une Tablette ! Il n’en peut plus ! » raconta-t-elle en faisant apparaître ce texte sur son écritoire pendant qu’elle pensait aux autres cours. « C’est vrai que les cours de runes sont sympas aussi, mais je ne sais pas s’ils vont rester aussi bien maintenant que le professeur Jones a changé de matière. Il enseigne l’histoire de la magie depuis la rentrée, les cours sont devenus un peu plus vivants, sans mauvais jeu de mots. » Forcément, avec un prof qui n’était pas un fantôme, le challenge n’était pas grand !

1 049
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Niels Koning
Niels Koning
Serpentard

Parchemins : 122
Âge : 14 ans • 26.01.2002
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Luke Newton & Richard Madden


[THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser.   [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 EmptyDim 11 Juil - 23:55

Niels haussa un sourcil à la remarque de la brune. Il comprenait ce qu’elle sous-entendait là-dedans, mais s’il devait bien admettre qu’en effet, la maison de Salazar Serpentard semblait être celle qui lui correspondait le mieux -après tout, le vieil artefact ensorcelé avait hurlé cette maison en l’espace d’une demie seconde- il n’était cependant pas encore prêt à ce qu’on l’appelle un Serpent. « Tu oublies une chose, ma chère. Je ne suis un Serpentard que depuis quelques semaines. » Mais venir de Durmstrang, même si cela ne faisait pas de vous un mage noir par défaut, laissait tout de même peu de place aux enfants de chœurs. Surtout quand votre mère était à la tête d’une organisation secrète et internationale qui mettait à mal le monde magique depuis plusieurs années, et qui avait, depuis votre plus tendre enfance, façonnée votre façon de voir le monde et la vie. Un léger sourire fier étira ses lèvres quand la jeune sorcière lui signifia qu’elle préférait la langue des signes à son écriteau. Il n’était pas idiot, il s’en doutait bien et c’était pour cela qu’il mettait autant d’importance dans l’apprentissage de cette langue, s’il réussissait à la maîtriser de façon relativement correcte, la bleue et bronze ne pourrait pas l’éviter. Enfin, elle pourrait bien essayer, mais Niels était une forte tête et n’aimait pas qu’on lui tienne tête trop longtemps. Si en face il avait une tête de mule, il pouvait être bien pire. Et comme Eurydice le disait, il était un serpent. Et pour arriver à ses fins, il était prêt à tout.

Bien entendu, Eurydice ne pouvait pas comprendre pourquoi Niels en voulait autant à Mathias. Il ne lui demandait pas de le faire de toute façon, lui-même n’y comprenait pas grand chose. « C’est une chose que je n’ai jamais compris d’ailleurs, mon père n’en n’a jamais fait partie. » Et pourtant. Il était l’époux de la dirigeante. Il était le père de son fils, de son héritier. Ce n’était tout de même pas rien, si ? Visiblement, cela ne semblait pas être assez pour l’organisation internationale, puisque son père, depuis toutes ces années, n’avait jamais dépassé les limites du cercle extérieur. Niels n’y comprenait rien et avait énormément de mal à accepter cela. Il espérait sincèrement que lui-même ne subirait pas le même sort, pour une quelconque raison, car il ne s’en remettrait probablement jamais.

Quand à son propre mariage à venir, Niels n’avait pas vraiment la tête à cela pour le moment. Tout d’abord, il était bien trop jeune pour cela. Il n’avait que quatorze ans et ne se marierait pas avant de nombreuses années. Ensuite, Niels n’était pas ce que l’on pouvait appeler un sentimental, encore moins un romantique. Il n’était pas le genre de garçon qui prêtait une importance à toutes ces histoires d’amour et ne comprenait d’ailleurs pas vraiment les scènes de ménage qui existaient déjà -ou pas- dans la salle commune des verts et argents. Il faisait l’effort d’apprendre à connaître les deux sorcières que sa mère avait choisi pour lui, mais sans réellement chercher encore laquelle serait sa femme. Peut-être aucune des deux, c’était tout à fait possible, après tout, qui pouvait savoir de quoi l’avenir serait fait ? Certainement pas lui, et niveau coeur encore moins.

Devait-il avouer qu’il n’avait pas grand chose à faire du chat de la jeune fille ? Bien sûr, le fait qu’elle apprécie les cours de soins aux créatures magiques était une chose, il pouvait éventuellement voir là-dedans le côté très « mignon » qui émanait de la brune. Lorsqu’elle parla de la tablette, Niels devait bien avouer que, malgré tout, sa curiosité fut touchée. « Tu me montrerais cette tablette ? Je sais qu’elles sont maintenant en vente, mais je ne suis pas très technologie moldue. » S’il vivait parfaitement bien à Copenhague et qu’il avait découvert presque la totalité de la ville de Londres, aussi bien du côté sorcier que moldu, la technologie de ces derniers le laissait un peu perplexe, bien qu’il ne la dénigre pas complètement. Il voulait certes, que les sorciers restent supérieurs aux moldus, mais s’ils pouvaient entrer dans l’ère moderne eux aussi, pourquoi pas ? « J’espère que le nouveau professeur sera à la hauteur de ce professeur Jones. Tu sais comment le fantôme a pris la nouvelle ? J’ai cru comprendre qu’il ne s’était jamais rendu compte qu’il était décédé. J’ai lu de nombreux livres sur cette école avant de venir. » Et de nombreux rapports également, dont certains sur le personnel de l’école. Dont cet étrange fantôme.
acidbrain


• 752 mots •
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 304
Âge : 14 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


[THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser.   [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 EmptyLun 12 Juil - 19:43

Celui qu’elle ne voulait pas croiser« Dans les faits, peut-être, mais dans la pratique, tu l’es sûrement depuis toujours. Un peu comme moi je suis une vraie Serdaigle. » L’adolescente s’était tout de suite sentie à sa place quand elle avait été répartie dans cette maison. Intelligente, curieuse et cultivée, elle appréciait sincèrement d’être au milieu de gens comme elle qui, en plus, plongés dans leurs hobbies, ne faisaient guère attention à sa particularité. De plus, elle en connaissait long sur les Serpentard : son père, son frère et sa sœur étaient ou avaient été dans cette maison après tout !

« Ah oui ? Je ne savais pas... » Il faut dire qu’en dehors des amis de son père, elle ne connaissait pas tous les membres de MS. C’était un peu étrange que l’ex mari de Blomberg soit dans le cercle extérieur, à moins que ce soit volontaire de sa part à elle, elle paraissait toujours avoir des plans pour tout, c’était l’une des raisons pour lesquelles elle faisait aussi peur à Eurydice… et pourquoi elle se méfiait de Niels qu’elle pensait être un peu comme sa mère à ce niveau (en même temps, ne connaissant pas le père du jeune homme, elle aurait été bien en peine d’établir une quelconque comparaison). « Il doit sûrement y avoir des règles ou bien un test pour passer un niveau au-dessus. » songea-t-elle en faisant passer cette réflexion par écrit pour la partager avec Niels, bien que ça ne fasse pas avancer grand-chose vu qu’elle posait des questions dont aucun d’eux n’avaient la réponse (même si Niels pouvait toujours aller poser la question à sa mère).

Notons en passant et puisque la rencontre s’y prête que, contrairement à Karen et Niels qui semblaient fait du même bois, Eurydice avait tout du Bisounours sentimental et romantique. Du moins c’était l’image qu’elle se faisait d’elle-même car, à côté de ça, elle était plutôt naïve et, comme sa mère l’avait surprotégée dans son enfance, elle n’était pas aussi expérimentée socialement que d’autres filles de son âge. Quand elle voyait le couple formé par ses amis Alex et Stef, ça ne lui faisait pas particulièrement envie. Elle les trouvait mignons ensemble, mais s’imaginait très mal à leur place. Quand elle se projetait, toutefois, elle pensait qu’elle serait plus du genre fleur bleue : elle avait, après tout, toujours été très sensible. À se demander pourquoi Freja tenait à ce point à ce qu’elle rentre dans son organisation au point de lui mettre son propre fils dans les pattes. Est-ce que c’était uniquement à cause d’Eustache ? Cette idée lui déplut et elle la chassa d’un vague geste de la main. Autant ne pas y songer : elle resterait ferme sur ses positions autant qu’elle puisse être ferme du moins.

Eurydice hésita quand il fut question de la Tablette mais elle finit par hocher la tête par l’affirmative, sortant l’objet de son sac pour la tendre à Niels après l’avoir sortie de veille d’un simple contact du doigt. « Elle fonctionne à la magie, un peu comme mon écritoire d’ailleurs. » Elle alluma sa page de Magic Insta et lui montra ses quelques rares photos qui étaient dessus, au moins il verrait Flocon. Parler de son chat lui semblait clairement un sujet de conversation sûr, principalement car il n’y avait pas beaucoup à en dire. Le félin blanc était certes amical, mais il brillait par sa normalité. Elle récupéra ensuite l'objet et le rangea en répondant au sujet des cours d'histoire de la magie : « Je crois que le professeur Binns n’a pas trop compris, il est possible qu’il aille faire cours à des salles vides. C’est un peu triste quelque part quand on y pense. » Sauf si c’était elle qui était trop émotive et empathique ?

Cette question resta quelque part entre Niels et elle – bien qu’elle ne doutât pas que le Serpentard la trouve réellement trop gentille, c’était souvent l’opinion des membres de la maison des vipères sur son cas, y compris dans sa propre fratrie – quand ils arrivèrent dans le Grand Hall. Eurydice se sentit soulagée : elle n’avait plus qu’à écrire son nom sur le papier pour les cours de Uagadou et trouver une bonne excuse pour fausser compagnie à son camarade de classe. Elle balaya les lieux du regard et aperçut enfin une porte de sortie viable : « Oh tiens, regarde Niels, Alex est là ! Je vais aller le voir ! On se verra plus tard en cours, j’ai été ravie de discuter avec toi ! » En fait, elle ne savait pas trop s’il y avait lieu d’être ravie, mais dans le doute autant être polie, surtout alors qu’elle prenait la poudre d’escampette, allant s’accrocher au bras du lion, lui montrant son écritoire – qu’il était désormais seul à pouvoir lire puisqu’elle ne s’adressait plus à Niels -. « Je sais pas où tu vas mais laisse-moi venir avec toi… je suis vraiment pas à l’aise avec le nouveau. » Elle ne pouvait pas dire les vraies raisons de son malaise, heureusement elle avait toujours sa célèbre timidité comme prétexte parfait – alors qu’elle était beaucoup moins timide que d’autres au final, mais c’était parfois utile comme fausse réputation -. Alex ne chercha pas d’explication, il garda le bras de son amie et ils prirent le chemin de la bibliothèque. Eurydice évita de regarder derrière elle : au moins Niels n’avait pas eu le temps de lui fixer un rendez-vous pour du tutorat, ça aurait pu être pire !

Terminé pour Eurydice
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser.   [THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME PV] Celui qu'elle ne voulait pas croiser.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Elle voit des nains partout ! [DVDRiP]
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» Village Hentaï
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: