Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-43%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Carte microSDXC UHS-I pour Nintendo Switch 128 Go
24.71 € 42.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rendez-vous arrangé [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 343
Âge : 17 ans (14 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Robbie Kay


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyLun 5 Juil - 15:30

Rendez-vous arrangé
Esther + Lucas
Ô ma mère, ce sont nos mères
Dont les sourires triomphants
Bercent nos premières chimères
Dans nos premiers berceaux d’enfants. (Théodore de Banville, à ma mère)
Lucas avait un rendez-vous arrangé. Sa mère, Roze, connaissait assez bien Eulalie qui était à Serdaigle dans les grandes années quand elle-même était arrivée à Poudlard. Les deux femmes avaient décidé de se faire rencontrer de manière privée – car ils se connaissaient déjà – Esther et lui, peut-être en vu d’un mariage. Sa mère n’avait forcé le Poufsouffle à rien mais Lucas l’avait senti un peu embêtée, visiblement son ancienne camarade de maison avait quelques pépins avec ses enfants et elle semblait espérer qu’un pas en avant avec deux adolescents prenant une boisson ensemble arrangerait un peu les choses. Comme ça ne l’engageait à rien – pensez bien qu’il avait vérifié avant de dire oui -, il avait fait part à Eulalie de son accord de principe, sous condition évidemment qu’Esther en fasse de même. Il serait bien temps, une fois sur place, de mettre les choses à plat. En effet, Lucas ne se considérait pas tout à fait comme disponible sur le marché des sang pur, pour peu que cela veuille dire quelque chose alors qu’il n’avait que dix-sept ans. Ceci était dû à la relation qu’il entretenait avec Karen depuis maintenant plusieurs mois. Bien que parfaitement chaste (en dehors d’un timide baiser échangé lors du bal), Karen et lui avaient déjà plus ou moins ce qu’Eulalie espérait pour Esther avec le préfet-en-chef. Il faut dire qu’il était l’un des rares sang pur jeune et majeur d’Angleterre là où les filles étaient légions, il aurait donc été étonnant que ce type de situation n’arrive pas du tout.

« Bonjour Esther, comment vas-tu ? » demanda-t-il poliment en se levant à l’arrivée de la jeune fille pour lui tenir sa chaise. Lucas avait des manières galantes et un peu surannées du fait de l’éducation de deux parents qui avaient les mêmes. « J’espère que tu ne m’en veux pas trop de m’être plié au jeu de ta mère, la mienne semblait penser que c’était important que nous nous voyons pour l’apaiser. Elles ont été un bref moment ensemble à l’école, même si la mienne est nettement plus jeune. » raconta-t-il d’un ton neutre tout en reprenant sa place sur la chaise face à celle d’Esther. Pour ce rendez-vous, il avait revêtu des habits moldus simples : jean proprement repassé et chemisette en lin écru dont le col était ouvert d’un air faussement négligé (alors qu’en réalité, pour ses vêtements comme pour le reste, Lucas ne laissait jamais rien au hasard).

« Alors comme ça, elle veut te marier ? Tu n’es pourtant pas beaucoup plus vieille que moi. » Et de ce qu’il se souvenait de ses cours sur les différentes branches de sang pur, Eulalie Abbot et Eustache Foster ne s’étaient mariés que la vingtaine bien tassée. Lucas trouvait étonnant que la courtière tienne à ce point à marier ses enfants dans la précipitation… peut-être qu’avec les événements de ces dernières années, elle trouvait l’idée que ses enfants aient un foyer rassurante ? Lui, en tout cas, ne pensait pas se marier sitôt sorti de Poudlard. Ce qu’il faisait avec Karen avait pour origine son chagrin d’amour et le besoin de reprendre le contrôle de sa vie sentimentale par le biais d’une relation plus consensuelle mais aussi moins dangereuse pour son cœur. Lucas aspirait au grand amour mais tout portait à croire qu’il n’allait pas le trouver si facilement que ça… et certaines histoires naissaient dans des cadres formelles, il en était convaincu. « Je dois t’avouer que ça ne fait pas vraiment parti de mes objectifs à court terme, après Poudlard, j’espère devenir médicomage. » Il sourit discrètement et fit signe à un serveur pour qu’il prenne leur commande. « Je vais prendre un diabolo citron, et toi ? » Au moins étaient-ils là pour le moment, Eulalie devait quand même être contente !

634
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery



Dernière édition par Lucas Montgomery le Mer 29 Sep - 14:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 466
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyJeu 8 Juil - 23:05


Rendez-vous arrangéEsther & Lucas Heureusement pour elle, Esther avait eu tous les droits dans le choix de la date de son rendez-vous avec Lucas. Il fallait dire qu'entre son travail et ses tentatives de vie sociale, son planning au jour, le jour, était un peu compliqué, voir carrément chaotique, en fait. Sean lui avait déjà fait la remarque qu'elle était bien trop investie dans son boulot, et elle lui avait renvoyé dans la foulée qu'il ne l'avait pas engagé pour qu'elle se la coule douce. Elle avait donc une excuse toute trouvée pour retarder ce rendez-vous en fin août, faisant ainsi aussi en sorte que ce rendez-vous soit le seul. Esther n'avait absolument rien contre Lucas, au contraire, elle l'appréciait beaucoup, mais dans un contexte bien précis, les réceptions de sang-purs. Connaissant Lucas quasiment depuis qu'ils sont en âge de tenir une conversation, elle n'a pourtant pas le souvenir d'avoir vraiment passé du temps avec le Poufsouffle et il y avait une sacrée différence entre Esther la sang-pur et juste Esther. Peut-être n'avait-il, au final, jamais connu la jeune femme derrière le masque.

Laissant Aube sous la surveillance d'Edward, qui étrangement, était très apprécié aux yeux de la renarde, la rousse se mit en chemin vers le point de rendez-vous choisis par le jaune et noir. Oscar, connaissant la situation dans laquelle était la jeune femme, était plutôt réticent à la laisser partir, la ou les deux autres étaient complètement dans l'ignorance, et au final, c'est en lui promettant de le prévenir si ça se passait mal que la rousse le convint que tout irait bien. La vérité, c'était qu'Esther n'avait aucune intention de se marier, que ce soit dans un futur proche ou lointain. Elle n'avait pas envie de changer son nom, d'avoir une grande fête et une longue robe blanche, de devoir vivre dans un domaine de sang-pur, faire des enfants et autres idées très anciennes a son goût. Esther voulait travailler comme une acharnée, prouver sa valeur et profiter de ces vacances pour explorer le monde. Rien de ce qu'Eulalie prévoyait pour elle, donc. Elle soupira au coin de rue du café avant d'enclencher le mode sang-purs et de rejoindre Lucas, qui l'attendais déjà.

-"Ravie de te voir, Lucas. Je vais bien, et toi? Comment se porte ta famille?" Oui, c'était le genre de choses que seule la Esther sang-pur demanderait, car si elle a été élevée avec une grande politesse, elle ne pourrait franchement pas être plus indifférente vis-à-vis de la famille du jeune homme. Elle posa son sac à ses pieds en s'asseyant, tentant de trouver un juste-milieu entre franc-parler et éloquence. "À vrai dire, je t'en suis reconnaissante. J'ai un accord avec ma mère. Un rendez-vous, une seule personne. Si tu avais refusé, elle aurait mis un inconnu sur ma route, ce qui aurait sans doute été bien plus désagréable." Bien sûr, il était mal connaître Eulalie de penser qu'elle se contenterais d'un seul rendez-vous, mais c'était l'accord, et tant qu'Esther était autonome, ce qu'elle comptait bien rester, elle n'avait aucune raison d'obéir aux machinations de sa mère.

Elle haussa les épaules en reportant le regard sur son reflet dans l'une des fenêtres du café, laissant la question de Lucas flotter dans l'air pendant l'espace d'un instant. Contrairement à lui, Esther n'avait rien changé à ses habitudes vestimentaires. Fidèle a son style, quoi qu'un rien plus travaillé qu'a Poudlard, Esther portait une chemise blanche a laquelle était accrochée un foulard de la même couleur, un pantalon de tailleur noir ainsi qu'un gilet sans manches, tout aussi noir, qu'elle n'avait pas fermée. La rousse aurait sans doute trouvé l'image comique, si elle regardait d'un œil extérieur, car on aurait franchement dit que les jeunes gens présents ne se présentaient pas du tout au même rendez-vous. Mais elle était dans cette situation, et ce n'était du coup pas si drôle. -"Je ne prétend pas comprendre ce qui se passe dans la tête de ma mère, bien au contraire. La partie la plus optimiste de moi spécule qu'elle cherche juste à nous éloigner des menaces actuelles." Et la partie la plus réaliste pense qu'elle a pété les plombs ou qu'elle cherche à obtenir une réaction du parent absent par tous les moyens.

Elle hocha la tête et prononça possiblement la première phrase sincère depuis qu'elle était arrivée. -"J'espère également que tu le deviennes. C'est toujours utile d'avoir un médicomage dans ses contacts, au cas où." Bon, ce n'était pas vraiment la pensée la plus altruiste, mais elle était sincère au moins. Il était moins probable que lui ait un jour besoin d'elle, bien qu'il pourrait toujours faire appel à elle s'il le souhaitait. Le serveur prend la commande du jeune homme et l'espace d'une seconde, une seule, Esther s'attend a trouver Oscar ou Mary a la place du dit serveur qui attend sa commande. Tu passes trop de temps avec eux. Le serveur lui lance un regard interrogateur, mais Esther lui lance un sourire en secouant la tête. "Moscow Mule à la grenade, virgin." Le serveur se retire et Esther réalise qu'elle n'aurait pas pu nommer un seul cocktail il y a deux mois. Il y a une autre personne avec qui tu passe trop de temps. En même temps, elle n'aurait pas pu les éviter si elle l'avait voulu et elle n'y tenait pas. Sans doute les verrait-elle moins quand elle aura son appart, encore qu'à en juger par le comportement d'Oscar, cela semblait peu probable.

Le retour à la réalité est un peu brutal, mais elle se souvient qu'elle voulait dire quelque chose à Lucas, histoire de crever l'abcès avant même qu'il n'y ait d'abcès à crever. -"Je ne m'en ferait pas trop pour mes objectifs si j'étais toi. Je n'ai aucune intention de me marier un jour." Au moins, ça, c'était dit.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rendez-vous arrangé [PV] Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 343
Âge : 17 ans (14 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Robbie Kay


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyDim 25 Juil - 11:12

Rendez-vous arrangé
Esther + Lucas
Lucas sourit poliment à la jeune femme, répondant à sa question de pure forme d’un ton totalement neutre : « Très bien, je te remercie. Quant à ma famille, je dirais que la majorité de ses membres se porte à merveille, ce qui vu leur étendu n’est déjà pas si mal. » Parce que son père avait sept frères et sœurs, et parce que le jeu des mariages lui avait donné de nombreux cousins par alliance dont il était plus ou moins proche, la famille Montgomery dont était issu Lucas était particulièrement étendue. Elle incluait au sens large Alexandre, fils du cousin de son père, et de manière encore plus lointaine Jensen bien que ce soit finalement de ce dernier qu’il soit le plus proche en raison d’une proximité d’âge. Et si les branches principales des Montgomery paraissaient plutôt bien tenir au milieu de la tempête « MS », on ne pouvait pas encore autant des autres ramifications, ses cousins ayant déjà en meilleur forme. Nul besoin toutefois de s’étendre sur ce sujet avec Esther, il n’était pas du genre de Lucas de bavarder sans qu’on l’y invite explicitement.

« Je comprends. Ma mère m’a incité à accepter pour la même raison, elle avait l’air de se faire du souci pour la tienne. » Roze avait une manière bien à elle de s’inquiéter. Non pas qu’elle manque d’empathie, seulement elle avait pas mal de difficulté à exprimer ce qu’elle ressentait. Pour quelqu’un la connaissant moins bien que son fils, on aurait pu croire que la musicienne blonde demandait un simple service pour une vieille connaissance, mais Lucas savait que Roze ne l’aurait jamais fait s’il n’y avait rien eu d’autre derrière. Même si Eulalie Foster paraissait toujours aussi maîtresse d’elle-même aux soirées des sang pur, peut-être souffrait-elle plus de sa séparation d’avec Eustache que ce qu’ils pensaient tous ? Après tout, ils n’avaient toujours pas divorcé.

« Ce serait compréhensible. Elle essaie peut-être d’éviter que ses enfants fassent de mauvaises rencontres en faisait une sorte de… tri ? » proposa-t-il d’un ton incertain. Ses propres parents étaient assez tolérants, laissant à leurs enfants une très grande liberté. Ils leur imposaient déjà de nombreuses contraintes à cause de la maladie de sa mère, alors ils ne contrôlaient pas qui ils fréquentaient. Lucas avait même l’impression qu’ils s’en fichaient. Tous les parents n’étaient pas comme ça cependant, il suffisait de voir dans leur petit cercle de sang pur pour s’en rendre compte.

« Il n’y a pas de raison que je n’y parvienne pas, sans me vanter, j’ai toujours été un élève brillant. » La vérité, c’était surtout qu’il travaillait avec acharnement. Son rêve d’autrefois avait été d’être comme sa mère, naturellement très intelligent avec une mémoire défiant toute logique. Mais ce n’était pas le cas. Lucas était excellent en classe parce qu’il était studieux, volontaire et méticuleux. Des qualités rares dans sa promotion, essentiellement composée d’agitateurs ou de m’as-tu-vu – ce n’était pas pour rien que Graham était l’un de ses seuls amis de son âge ! -. Cela expliquait aussi qu’il soit préfet en chef, ce poste étant réservé à une certaine élite. « Je te garderai toujours un créneau de secours dans mon carnet de rendez-vous quand j’aurais mon propre cabinet. » ajouta-t-il sur le ton de la plaisanterie avec un petit sourire discret.

Ils passèrent ensuite leur commande. « Je ne connais pas ce que tu viens de commander, à quoi est-ce ? » demanda-t-il avant d’en revenir à leur conversation. « Ah oui ? Il y a une raison à ça ? Moi j’ai l’intention de me marier un jour, mais certainement pas à 18 ans. De toute façon, la fille dont je suis amoureux m’ignore totalement, et celle que je fréquente entre seulement en cinquième année, donc on ne peut pas dire que le spectre du mariage me poursuive beaucoup pour l’instant. » Et on n’allait pas se mentir, c’était de loin le cadet de ses soucis.
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 466
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyJeu 29 Juil - 9:32


Rendez-vous arrangéEsther & Lucas Un hochement de tête accueille la réponse du brun. Au moins, sa mère ne pourra jamais lui dire qu'elle avait été impolie. Un léger rappel de la grandeur de la famille du Montgomery lui fit hausser vaguement un sourcil. Elle avait peut-être oublié certaines choses au sujet des familles sang-pur, mais elle ne se sentait pas particulièrement encline à les réapprendre. Des théories existaient sur la capacité de mémoire des êtres humains et si effectivement, ces théories voyaient juste, autant remplir sa mémoire de choses qui lui servirait plus souvent. Peut-être était-ce aussi parce qu'elle avait décidé de passer moins de temps sous l'influence d'Eulalie et des soirées "sang-purs et ragots".

L'idée qu'on se fasse du souci pour Eulalie était à vrai dire quelque peu agaçante. Elle avait beau aimer sa mère, cette dernière voulait essentiellement forcer Esther à se marier, sachant que cette dernière avait trouvé un travail justement pour ne pas avoir à vivre aux crochets de sa mère ou d'un homme. Certes, travailler avec Sean ressemblait, vu de l'extérieur, a du népotisme éhonté, et elle était la première a plaisante la dessus, mais il n'empêchait qu'elle se donnais a 200% dans ses créations, au point ou son patron, et d'une certaine façon, son ami, devait la freiner. Le monde pouvait s'en faire pour Eulalie autant qu'il voulait, elle avait fait ses choix, et aujourd'hui, elle imposait ces choix à sa fille. -"Ma mère a besoin de passer plus de temps dehors." Répondit la rousse après quelques secondes. C'était franchement la seule chose qu'elle trouvait à dire sans être vexante ou insultante.

-"Sans doute, mais au risque de paraître progressiste, ce n'est pas sa décision à prendre." Ça n'avait pas manqué à Esther de devoir garder sous silence la moitié de son raisonnement. Lucas avait beau toujours être très affable avec la rousse, elle ne savait pas forcément si elle pouvait avoir confiance en lui pour autant, ni en grand monde, d'ailleurs. L'enlèvement de Viska avait été étonnement brutal pour la rousse ainsi que son frère, les renvoyant tous les deux au kidnapping d'enfance de la demoiselle. À vrai dire, Esther ignorait complètement si les autres familles étaient au courant. Elle n'avait rien dit a personne, hormis Eve et Oscar, et d'après ce qu'elle en savait, Erwin n'en avait pas parler non plus, mais entre le réseau sang-pur et ses parents qui sait ce qui se savait et qu'on refusait de dire devant elle. Esther était loin d'être dupe, la rumeur de son ancienne relation avec Tony avait traversé chez certaines familles sang-pur, et elle ne saurait que très peu surprise si des choses se racontaient derrière son dos. Après tout, avant de quitter Poudlard, elle avait appris que deux rumeurs se contre-disaient à son propos. L'une disait qu'elle s'était remise avec le Gryffondor, uniquement basé sur le fait qu'ils avaient été vu ensemble, l'autre prétendait que l'ancienne Serpentard sortait avec Lola. Les deux étaient bien sûr fausses, et Esther étaient sortie de cette école en se demandant en quoi sa vie amoureuse, ou son absence de vie amoureuse, en l'occurrence, pouvait bien intéresser des gens qu'elle ne connaissait qu'à peine.

-"Et si modeste, avec ça." Au moins, elle pouvait plaisanter avec lui, il comprendrait s'en doute. Mais du peu qu'elle en savait, il ne semblait pas avoir de problèmes dans certaines matières. Contrairement à elle, qui brillait dans certaines matières, mais était une catastrophe dans d'autres. Non pas qu'elle se reproche de ne pas y arriver, elle avait simplement du mal avec le concept d'imperfection. La demoiselle s'était frustrée pendant trop longtemps sur une matière qui ne voulait pas d'elle et quand elle s'était rendu compte qu'elle non plus, ne voulais pas de cette matière, il était déjà trop tard. Il n'empêchais qu'elle avait reçue les notes d'Edward sur l'Études des Runes et que malgré toutes ses autres activités, elle s'en donnait à cœur joie. Il n'était pas exclu qu'il finisse par la frapper sur la tête avec un livre si elle continuait à le remercier. Toujours avec un sourire en coin, elle réagit à sa propre pointe d'humour. "C'est toujours bon à savoir. Il parait que je suis capable de m'envoyer moi-même à Saint Mangouste avec mes idées saugrenues."

Le serveur parti, Lucas lui demanda ce qu'il y avait dans sa boisson et elle se lança dans une réponse quasiment instantanée. -"Normalement, de la vodka, du jus de citron vert et de la bière de gingembre. Mais ici, pas de vodka et du jus de pomme grenade. Je passe beaucoup de temps avec des gens qui s'y connaissent en boisson en ce moment, alors forcément, je finis par garder certaines choses." Bien sûr, elle restait tout aussi abstème qu'elle l'avait toujours été. L'alcool n'avait jamais été son truc, et ne le serait sans doute jamais. Encore que, si Eulalie se mettait dans la tête de continuer a harceler son ainée, elle pourrait revoir son jugement.

Un haussement d'épaules entame la question du jeune homme. -"Oh il y en a plein. Les préparatifs d'un mariage ne m'enthousiasment pas, mais il est également hors de question que je laisse mes parents le faire, pour commencer. Je ne saute pas de joie a l'idée d'un mariage sans amour ou d'enfants, non plus. J'ai 18 ans et je n'ai pas envie de jouer le jeu pour un statut auquel je ne crois pas. Et confidence pour confidence, je ne pense pas avoir un jour des sentiments pour une personne. Encore moins des sentiments qui me ferais changer d'avis sur mes raisons, tu vois?" Contrairement à sa famille, Esther voulait voir le monde, et elle avait à présent un boulot qui, à terme, lui permettrait d'avoir assez d'argent pour aller ou elle le voulait pendant ses vacances, ainsi que des potentielles voyages pour le boulot. L'idée d'une vie comme celle de sa mère lui donnait presque des sueurs froides. Rester enfermer à la maison avec des enfants et un mari et ne sortir quasiment que pour travailler ne ferait que la rendre malheureuse, elle en était persuadée.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rendez-vous arrangé [PV] Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 343
Âge : 17 ans (14 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Robbie Kay


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyLun 23 Aoû - 11:30

Esther + Lucas
Lucas parut réfléchir quelques secondes, ce n’était pas son style de parler sans peser ce qu’il allait dire, de plus il rassemblait ses souvenirs de ce qu’il savait de la mère de sa comparse. Il avait toujours connu la famille Foster qu’il fréquentait depuis l’enfance, mais ils n’avaient jamais été proches, en partie parce que celui de la fratrie qui était de son âge, Erwin, n’aurait pas pu être plus différent de lui. Là où Lucas prônait comme valeur de vie un travail acharné, Erwin se laissait vivre et se reposait sur ses acquis depuis aussi longtemps que le préfet-en-chef puisse s’en souvenir. « Hum… il me semble pourtant qu’Eulalie a un métier. Elle est courtière, c’est ça ? Tu trouves que cela ne la fait pas assez sortir ? » Pourtant, comparé à d’autres familles, comme les Flint, qu’Eulalie travaille marquait un léger progrès dans les mentalités en général. Dans la génération de ses grands-parents, il y avait bien plus de femme trophée/au foyer parmi les sang pur alors que désormais la plupart travaillait.

« En effet, ce n’est certainement pas moi qui vais te dire le contraire. » Malgré sa présence à ce rendez-vous ou sa relation avec Karen, la famille de Lucas ne pratiquait pas spécialement les mariages d’intérêt. Dans le cas du Poufsouffle, il se trouvait juste que c’était le moyen le plus facile à sa disposition pour tenter d’oublier Peony. Il avait beau posséder toute la panoplie du prince charmant, il n’avait jamais été très à l’aise avec le flirt. À ses yeux, il était bien plus simple d’avoir une relation comme celle qu’il cultivait avec Karen, balisée par les convenances qu’il maîtrisait et avec une fille qui n’attendait pas de lui de la passion. Car, malheureusement, s’il n’éprouvait pas cette sensation de cœur brisé quand il voyait la préfète rousse de Serpentard, ce chagrin d’amour avait éteint en lui toute velléité d’amour brûlant. Le calme et la sérénité étaient ses objectifs actuels.

« La fausse modestie est l’apanage des faibles. Je préfère affirmer mes réussites. » conclut Lucas en haussant les épaules avec un léger sourire. Il n’était pas parfait, loin de là, mais il savait ce qu’il valait et n’hésiterait jamais à le dire. « C’est sûr que quelqu’un capable de mettre en colère tous les adultes de l’école en une nuit doit avoir une propension certaine à se blesser. » plaisanta-t-il ensuite en faisant référence à la plaisanterie de Lola et Esther à la fin de l’année précédente. La pauvre Lola était bien plus en peine que l’ancienne Serpentard cependant car elle avait encore un an à faire dans l’école contrairement à son amie.

« Je vois, je n’y connais pas grand-chose, je bois assez peu. » Et il avait des goûts très simples malgré son éducation bourgeoise, aussi un banal diabolo citron lui convenait parfaitement. Quant aux raisons d’Esther pour ne pas vouloir se marier : « Oui, c’est compréhensible. Il faut de toute façon que tu fasses les choses de la façon qui te fera te sentir la plus à l’aise. Même si tu rencontrais quelqu’un, rien ne t’obligerais à en passer par le mariage. Il y a des tas de couples qui vivent très bien en concubinage et sans avoir d’enfants. » Ce n’était pas du tout ce que lui espérait pour son avenir, mais chacun devait trouver son propre bonheur et il était évident que ce qui ferait le sien n’avait pas à être identique à celui d’Esther. En bon Poufsouffle, Lucas n’émit donc aucun jugement à ce sujet.
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 466
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyVen 27 Aoû - 9:38


Rendez-vous arrangéEsther & Lucas Un froncement de sourcils prit la jeune femme et elle ouvrit la bouche, sans pour autant dire mot. Après une seconde, elle haussa les sourcils en hochant la tête. -"Je... Parlais de grand air. Sortir d'une maison pour aller dans un bureau n'est pas vraiment ce que j'appelle sortir." Si il fut une époque ou les Foster sortait pour voir la plage ou d'autres endroits tout aussi différents, depuis la rupture non-officielle de leurs parents, Eulalie n'avait pas vraiment trouver utile a avoir des enfants qui n'étaient pas a la maison, ou a l'école. Bien sûr, c'était une femme qui travaillait, mais elle ne mettait pas forcément le nez hors des bâtiments pour autant.

-"Au moins, nous sommes d'accord sur ce point. Cela dit, en ce qui concerne les mauvaises rencontre, j'ai sans doute plus d'appréhension de tomber sur quelqu'un de sectaire, ou de casanier. Tu éviterais quel type de personnes, toi?" L'ironie voulais qu'elle décrive ses parents par ces deux adjectifs, un pour chaqu'un, et qu'elle lance la question par un simple principe d'équivalence. Lucas pouvait bien faire sa vie comme il l'entendait, mais a l'heure actuelle, elle était coincé la, au moins pour quelques temps, et l'idée de ce regarder dans le blanc des yeux sans rien dire lui hérissait le poil. Depuis qu'elle avait quitter la maison, la rousse était quasiment devenue encore plus pile électrique qu'elle ne l'était a Poudlard. Pas forcément énergique socialement, elle ne tenait pas en place pour autant, et son entourage actuel en faisait les frais. L'influence d'Oscar n'aidait pas, lui qui était capable de la suivre spontanément dans ces idées.

Partant d'un sourire en coin, elle secoua néanmoins la tête. Le sarcasme avait été perdu sur le jeune homme, apparemment. Cela étant, Esther admettait bien volontiers qu'elle n'avait jamais été sarcastique en sa présence, auparavant. Les fêtes sangs purs n'avait jamais été assez confortable pour qu'elle use d'ironie, de sarcasme ou d'un vocabulaire sobre, et par conséquent, Lucas n'avait jamais réellement connu Esther, uniquement le masque qu'elle montrait aux sangs purs. Masque dont elle n'avait, a présent, aucune utilité, ou si peu. La plaisanterie sur la colère des adultes lui arracha un soufflement de nez. Heureusement que très peu de personnes étaient au courant de ses lubies. D'une certaine façon, Esther était très souvent passée entre les mailles du filet, surtout quand elle était seule. C'était toujours assez étonnant de voir la réputation qu'elle avait dans les yeux des autres, surtout parce que la réputation en question n'était jamais juste. -"Vois les choses du bon coté, ils ne risquent pas de m'oublier de si tôt." Le contre coup de la farce lui avait également apporté une petite chose. Elle était parfaitement consciente de pourquoi Tempérance Biel avait peur d'elle depuis. C'était a se demander si d'autres personnes avait eu la même impression d'elle, cela dit.

Il n'y avait pas grand chose a ajouter au fait que le garçon ne s'y connaisse pas en boisson. Ce n'était pas particulièrement son cas non plus, mais elle avait passer trop de temps avec un certain trio, et elle avait écoutée, avec un sourire non dissimulé, a peu près tout ce que le brun avait a dire sur les boissons, les mélanges et leurs ingrédients. Plus Esther passait de temps hors de Poudlard, plus elle réalisait qu'elle aimait écoutées les personnes passionnés, celles qui pouvait parler de ce qu'elles aimaient pendant des heures. Le trio avait appris a ces dépends qu'elle aussi, était intarissable, mais malgré ça, ils ne semblaient pas se lasser d'elle, et elle devait admettre que ça la rendait plutôt heureuse, même si elle ne l'admettrais qu'a elle-même, et encore. La rousse reçu un message au moment ou Lucas lui répondait, et elle lui sourit, plus sincèrement, cette fois. -"Merci, j'apprécie cet avis. Je comprend que les générations précédentes veulent voir les sang-purs prospérer, cela dit, mais je ne pense qu'ils oublient trop facilement le bonheur de leurs enfants." Une fois sa phrase terminée, l'ancienne Serpentard tira une grimace avant d'ajouter: "Ça sonnait mieux dans ma tête." Elle n'était pas forcément habituée a dire des choses de ce genre et c'était étrange pour elle. De son coté, elle se voyait mal faire des enfants pour leurs demander de faire un mariage sans amour et des enfants. Après tout elle n'était même pas capable de le faire pour elle même ou son frère. Non, a la place, elle préférait le pousser vers celle qui lui faisait perdre ses mots, et ce, en dépit de son sang.

Alors que le serveur revient avec leurs boissons, Esther en profite pour regarder le message qu'elle a reçu et se mets a rire. Visiblement, Aube avait décidée d'embêter Edward plus tôt que prévu, et plutôt que d'aider son ami, Oscar préférait prendre des photos et de les lui faire parvenir. Aube avait décidé de se poser sur le bar en plein service d'Edward et de le distraire en quémandant son attention a coup de museau dans son visage. Le plutôt drôle était que dans la dernière photo en date, Louve semblait prendre exemple sur la renarde, au grand damne du barman. Si elle n'avait aucune idée de pourquoi Aube semblait tant apprécier le dit barman, elle ne pouvait s'empêcher de trouver leur relation très drôle... Ou peut-être était-ce la tête déconfite du brun qui était drôle.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rendez-vous arrangé [PV] Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 343
Âge : 17 ans (14 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Robbie Kay


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyDim 12 Sep - 9:52

Esther + Lucas
« Elle sort peut-être quand vous n’êtes pas là ? Depuis qu’Eurydice est entrée à Poudlard, elle est plus souvent toute seule qu’avec vous. » remarqua Lucas qui n’avait jamais eu l’impression que la sévère Eulalie Foster manquait particulièrement de grand air. « Elle voit ma mère de temps en temps pendant l’année scolaire en tout cas, et nous vivons en pleine campagne, avec de très nombreux animaux. » avança-t-il en songeant que vu les tenues de la mère d’Esther – tailleurs jupe crayon et talons vertigineux – il était assez peu probable qu’elle ait souvent rendu visite à leur éléphant, mais Roze avait sûrement déjà emmenée son ancienne camarade de maison dans la roseraie ou la volière aux oiseaux exotiques. Suivant le fil de sa propre pensée, il concéda donc : « Cela dit, je doute qu’elle se promène beaucoup dans notre parc, elle ne paraît pas avoir une garde-robe très appropriée pour ça. » Même si elle ne serait pas la première à qui Roze prêterait de meilleures chaussures pour l’entraîner voir leurs divers colocataires.

Concernant les personnes qu’il éviterait pour un mariage arrangé ou même simplement une rencontre, Lucas y réfléchit quelques secondes avant de conclure : « J’ai beaucoup de mal avec la vulgarité, pas tant dans l’apparence – à mes yeux une femme doit pouvoir s’habiller comme elle le désire – que dans la manière de parler. J’ai beaucoup de mal avec les jurons à tout bout de phrase, je trouve que cela démontre une certaine étroitesse d’esprit. » Mais encore une fois, c’était un avis qui n’engageait que lui. Lucas avait été élevé selon des principes dont certains étaient plutôt modernes tandis que d’autres avaient un aspect plus suranné. La vulgarité, en tout cas, n’avait jamais été quelque chose de courant dans sa famille, même si ses tantes Isabelle et Opaline pouvaient parfois parler crûment.

« C’est sûr, vous avez marqué toute une génération, y compris chez les élèves. » convint-il au sujet de l’énorme farce organisée en fin d’année précédente par Esther et son amie Lola. Ce qui était dommage était surtout que la lionne étant plus jeune que sa camarade Serpentard, elle allait devoir payer plus longtemps le prix de ce tour de force. Comme il était préfet en chef, Lucas savait cependant de source sûre qu’elle n’aurait pas à être trop ennuyée, il faudrait surtout qu’elle se tienne prête à faire du tutorat ou à aider les professeurs à préparer leurs salles. Rien de trop ennuyeux, même si un septième année essayait plutôt de profiter de sa dernière année en général au lieu de faire des corvées, mais c’était comme ça : quand on se faisait prendre – et vu l’ampleur de la blague, aucune chance que les profs n’aient pu mettre la main sur les coupables -, il fallait payer l’addition !

« Tout dépend des familles. » nuança Lucas qui venait lui-même de deux familles de sang pur à l’historique très différent en matière d’unions. « Mais il est vrai que certaines paraissent encore vivre à une autre époque. Marcus Flint, par exemple, est tout bonnement horrible avec la petite Amy. Tu sais qu’il avait menacé de la mettre à la porte si elle n’était pas répartie à Serpentard ? » Lucas fronça les sourcils, il détestait Flint. Cet homme était une brute, ses parents n’en disaient que du mal de l’époque où ils étaient à Poudlard. Le récit du match de Quidditch qu’il avait perdu face à un jeune Harry Potter encore débutant était son histoire favorite le concernant même s’il restait toujours correct en sa présence, ne serait-ce que parce qu’Amy ne se rendait pas toujours compte qu’elle était maltraitée par ses parents. Il essayait de la préserver elle. Et les Flint n’étaient pas les seuls, même si ce genre de famille restait des exceptions.

Leurs boissons arrivèrent et Lucas commença à boire son diabolo pendant qu’Esther lisait ses messages. Il ne demande pas à la jeune fille qui lui écrit, cela aurait été très impoli, si elle voulait lui en parler, elle le ferait d’elle-même.

674
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 466
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyLun 25 Oct - 10:04


Rendez-vous arrangéEsther & Lucas Haussant les épaules, elle ne trouvait pas grand-chose à ajouter au sujet de sa mère. Ce n'était pas forcément un sujet sur lequel elle avait envie de s'attarder pendant des heures, non plus. Et visiblement, il ne semblait pas comprendre ce qu'elle voulait dire. Très franchement, Esther aurait bien créé une copie d'elle et laisser la copie en compagnie du jeune homme pendant qu'elle allait faire un tout dans le parc avec un livre.

-"Oui, je vois. C'est une bonne chose que tu ne penses pas que l'habit justifie d'être objectifier. Tu serais surpris du nombre de personnes qui pense de cette façon, y compris a Poudlard." C'était plutôt rare qu'Esther entende ce genre de choses la concernant, ce qu'elle considérait une très bonne chose, mais elle passait également le plus clair de son temps avec le casque sur la tête ou loin des êtres humains lambda. D'après Oscar, elle était beaucoup sujette aux phrases à la con qu'elle ne le remarquait. Cela dit, elle portait et se comportait comme ce qui lui venait naturellement, n'en déplaise aux idiots qui pensaient être le centre du monde. Pour la politesse, elle ne fit aucun commentaire. Elle n'avait rien de spécial contre la "vulgarité", les mots étaient les mots, après tout, mais chaqu'un avait le droit de ne pas aimer certaines choses. Elle-même ne supportait pas le mot "princesse" par exemple.

Avec un air amusé, la rousse leva les yeux au ciel. Était-ce le moment d'en faire trop, rien que pour s'amuser un peu? Et le comprendrait-il seulement? -"Une génération entière, vraiment? J'ignorais que tu savais flatter l'ego des gens, Lucas." Elle en plaisanta surtout parce que jusqu'à là, les autres avaient tous gonfler les propensions de cette farce. Bien sûr, ça l'amusait quand on venait la bombarder de questions ou qu'on la regardait les yeux grands comme des soucoupes, mais au final, pour elle, c'était juste sa façon de prouver a Lola qu'elle ne la laisserait jamais tomber et qu'elle se moquait bien de choses futiles tel la distance, l'absence ou le temps. Le message derrière cette farce était dissimulé à la vue de tous, et c'était de ça que la rousse était le plus fier. Sans doute avait-elle vu trop grand. Prochaine étape, retourner toute l'Angleterre à la recherche de la choco-grenouille perdu d'Erwin.

-"Peut-être, mais ça reste encore bien trop encré. Certaines familles renient encore des branches entières des leurs parce qu'ils ont fait leur vie avec un sang-mêlé ou un né moldu. Et puis, navrée de ne pas être la plus objective, mais on est assis ici parce que ma mère tente de me marier de force." La conversation allait très vite tourner au vinaigre si ça continuait, alors elle fit semblant de s'intéresser a autre chose. Sans compter que pour le coup, ce n'était pas la faute de son interlocuteur, il voit le verre à moitié plein. Mais ce n'était pas lui qui devait vivre dans une de ces familles. L'autre chose la plus proche était apparemment les Flints. Elle haussa les épaules, ne pouvait prétendre s'intéresser au sujet que jusqu'à un certain point. "Je l'ignorais, mais ça ne me surprend pas. Flint est l'exemple parfait de ce que les moldus pourraient faire pour les sorciers, s'il leurs egos n'étaient pas dans le chemin." D'un doigt, la rousse tapa contre ses dents pour illustrer ce dont elle parlait. C'était la chose qui était le plus marquante aux yeux de la jeune femme au sujet de Marcus Flint. "Je ne retiens souvent qu'une chose ou deux pour reconnaître les personnes que je ne fréquente pas beaucoup. Ses dents sont... Mémorables." En général, ce n'était pas aussi dur, elle avait plutôt l'habitude de se souvenir de quelque chose qui lui plaisait chez la personne, mais dans le cas des personnes comme Flint, elle ne voyait rien de positif.

En levant la tête de son téléphone, elle posa une question au jeune homme devant-t-elle. -"Tu a prévu quelque chose de plus que de prendre un verre? Ou promis à ma mère un lapse de temps? Non pas que ta compagnie me déplaise, mais la situation n'est pas idéale, si tu vois ce que je veux dire." Ça n'avait rien à voir avec Lucas, mais l'idée de prendre un verre et parler avec quelqu'un que sa mère voulait voir en beau-fils la mettait mal à l'aise. Sans doute cela contribuait au comportement un peu étrange de la rousse? Elle n'aurait rien contre le fait de passer une journée avec lui, elle était là, après tout, mais si elle pouvait le faire avec le titre "d'amie" au lieu du titre de "fiancée potentielle", elle aurait sans doute été de meilleure humeur.
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rendez-vous arrangé [PV] Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Lucas Montgomery
Lucas Montgomery
Préfet-en-chef Pouffy

Parchemins : 343
Âge : 17 ans (14 mars)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Robbie Kay


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyLun 1 Nov - 11:18

Esther + Lucas
« Ma mère a eu pas mal de problèmes avec ce phénomène lorsqu’elle était plus jeune, elle a tenu à m’enseigner à ne pas être comme ces hommes qu’elle avait pu connaître. On aurait pu croire que grandir dans un château et être fille d’un duc protégeaient d’une certaine catégorie de malotru, mais en réalité, c’était tout le contraire. La bonne société a trop tendance à considérer les femmes comme des trophées… » Bonne société à laquelle appartenait aussi Esther, même si ce n’était pas la même que celle du pays de Roze. La mère de Lucas était allemande, et ses parents étaient ducs (même si leurs titres ne couraient plus que chez les sorciers, les moldus ayant abandonné ces titres dans l’Europe centrale). Pour avoir naviguer dans les univers des sang pur des deux pays, l’ambiance en Angleterre restait un peu moins guindée, ou en tout cas on sentait qu’une partie des sang pur avaient appris la dure leçon enseignée par l’ère de Voldemort. En Allemagne, les sang pur faisaient encore beaucoup de l’entre soi, peut-être parce qu’une partie d’entre eux allaient à Durmstrang et que cette école était très différente de Poudlard. Souriant avec amertume, il ajouta : « Et je ne te parle même pas des conversations dans les dortoirs des garçons. Si certains sont tout à fait civilisés, d’autres tiennent des propos à vomir. » Heureusement, Lucas n’avait jamais rien entendu au sujet de sa discrète petite sœur. S’il ne doutait pas que Psychée soit capable de se défendre toute seule, il n’avait pas envie d’entendre des mecs parler d’elle comme si elle était un objet qu’on pouvait utiliser puis jeter.

« Ce n’est pas de la flatterie, je pense que tout ceux qui étaient à Poudlard à ce moment-là se souviendra de s’être réveillé un jour dans les mauvaises couleurs. Moi ça ne m’avait pas gêné, je voulais être à Serdaigle au départ. » Mais au bout de six ans, il s’était habitué à Poufsouffle, dont en plus il était le préfet depuis quelques années. Ce qui n’avait été qu’une petite farce pour Lola et Esther avait indubitablement marqué les esprits… même s’il était dommage que Lola s’en retrouve punie.

Lucas n’était par ailleurs pas aussi convaincue que son ancienne camarade qu’Eulalie veuille la marier de force. De ce qu’il avait compris, l’amie de sa mère s’inquiétait surtout que ses deux aînés n’aient pas trouvé leur voie et voyait dans le mariage une manière de les lancer dans la vie adulte. Esther s’étant finalement trouver un métier, Eulalie n’allait probablement pas insister beaucoup plus, même si elle avait probablement imaginer autre chose que styliste comme carrière pour sa fille – mais Esther n’était pas du tout la première sang pur à se lancer dans ce domaine entre Sean Murphy et Myrielle Symphonie, cela n’avait rien de choquant comme métier dans leur monde -. Lucas connaissait des personnes mariées de force, et les méthodes étaient autrement plus violentes que d’inviter des adolescents à prendre un verre. Cela restait pas très bien intentionné, c’est vrai, mais au moins elle n’était pas enchaînée ou sous imperium. « Mais toi et moi, nous savons qu’on ne se mariera pas, alors ça ne reste qu’un verre entre bons camarades. Nous n’aurons pas beaucoup d’occasion de nous voir les prochains mois, autant profiter de celle-ci. » Même s’ils n’étaient pas très proches – en même temps Lucas n’était pas proche de grand monde, il avait des amis (Graham, Dahlia, Jensen…) mais il appréciait aussi bien la solitude -, il connaissait Esther depuis qu’il était en âge de marcher et d’être traîné aux soirées de sang pur avec ses parents, alors trinquer à sa vie d’adulte ne dérangeait pas le Poufsouffle.

« Oui, c’est vrai, c’est étonnant qu’un sorcier comme lui n’ait jamais rien fait pour rectifier sa dentition. Il ne s’en rend peut-être pas compte ? Heureusement qu’Amy ne lui ressemble pas. » Non pas que Lucas mette en premier plan le physique des gens, mais tant qu’à être la fille de quelqu’un d’aussi imbuvable que Marcus Flint, autant ne pas lui ressembler pour faire oublier un peu cette parenté. Amy ressemblait surtout à sa mère, quant au caractère, elle n’avait pris d’aucun de ses deux parents, un miracle de l’éducation (ou de son absence).

« Je n’ai rien prévu de spécial, mais nous pourrions peut-être trouver un autre endroit pour aller nous balader ? Il me semble avoir aperçu une fête foraine à proximité, ce serait plus amusant, tu ne crois pas ? » proposa-t-il, un changement de décor lui semblant approprié pour que cette rencontre ressemble un peu plus à un rendez-vous amical plutôt qu’arrangé.

774
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2013

Lucas Montgomery

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 466
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] EmptyVen 14 Jan - 14:16


Rendez-vous arrangéEsther & Lucas -"Tant mieux." Lança t'elle en prenant une gorgée de sa boisson. Bien sûr, elle ne parlait pas des sangs purs, mais des manières, ne voyant pas vraiment quoi dire à l'histoire familiale de Lucas. Si Esther avait été obligée d'en apprendre plus qu'elle ne le voulait bien sur les autres familles, elle évitait, depuis qu'elle vivait seule, de trop y réfléchir. Toutes les familles étaient en majeure partie interconnectée, ce qu'Esther, à force de fréquenter des sang-mêlé et des nés-moldus, avait de plus en plus de mal à avaler. Le point culminant avait bien sûr été la folie de Symphonie, qui avait laissé plus d'une trace sur la rousse, même si elle n'en avait pas été personnellement victime. Toujours était-il que même si la rousse n'avait pas été contre l'idée d'un mariage, la simple possibilité de finir avec quelqu'un qui pouvait, de prés ou de loin, faire partie de sa famille l'aurait fait fuir, vite et loin.

Elle hocha vite fait la tête sur l'objectification des femmes, mais ne répondit rien, trop occupée a tenter de dissiper le début de nausée qu'elle ressentait. De même, un simple haussement d'épaules répondit au jeune homme qui parlait des dortoirs. Esther aurait tendu à dire que les filles pouvaient également tenir des propres plutôt limite, mais elle était presque sur de l'avoir déjà fait. Non pas qu'elle ne pouvait pas se tromper, loin de là, mais elle n'aimait pas trop se répéter. Noyant à nouveau ses pensées dans le contenu rougeoyant de son verre, la rousse réalise qu'elle serait bien embêtée si elle buvait vraiment.

-"Je n'ai pas trop fait attention à la réaction des autres, alors je te crois sur parole. Aussi étonnant que cela puisse paraître pour certains, je n'ai pas vraiment fait cela pour rester dans les mémoires. Cela dit, ça m'a permis d'essayer toutes les couleurs des maisons, ce qui est un plus." Si elle était définitivement le cerveau derrière toute cette farce, elle n'en était pas le déclencheur, loin de là. Esther avait beau avoir un certain niveau d'impulsivité, elle n'aimait pas vraiment les farces en elles-mêmes. Ce qu'Esther aimait réellement, c'était de faire quelque chose avec une personne qui lui importait, ou, alternativement, suivre sa curiosité. Le premier point ne se faisait jamais seule, contrairement au deuxième.

Esther se retint de lui faire remarquer qu'ils ne se voyaient pas forcément plus à Poudlard et trinqua avec le Poufsouffle. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, cela dit, vu qu'elle ne cherchait pas à être proche de lui que l'inverse. Lucas était, de ce qu'en savait la rousse, le type de personne à n'être réellement proche de personne, là ou elle avait toujours eu un frère qu'on pourrait quasiment qualifier de Siamois. Ajoutant Oscar, Eve et Lola à cette équation, Esther avait très vite eu plus d'amis qu'elle ne le réalisait, et la liste n'allait qu'en grandissant, ce qu'elle n'était pas sur de comprendre elle-même. -"Je te promets d'être présente le jour où tu te marieras." C'était une promesse assez stupide et rien ne garantissait qu'elle ne le regretterais pas le jour venu, mais c'était sorti avant qu'elle n'y réfléchisse vraiment. En soit, Lucas restait l'une des personnes qu'elle connaissait depuis aussi longtemps qu'elle pouvait s'en souvenir, alors elle pouvait au moins être présente pendant les moments importants du jeune homme.

-"Possible, ou alors, peut-être qu'il pense être la huitième merveille du monde et que les autres devraient le respecter au naturel. Remarque, il n'aurait pas tort si c'était le cas, mais il serait bel et bien hypocrite." Ne connaissant pas Amy, la rousse évita complètement de se prononcer, car en effet, s'il était probable qu'elle l'avait déjà rencontré de vue, elle n'avait pas de souvenir de la fille des Flint. En même temps, Esther était capable de passer à la trappe pas mal de monde, pour peu qu'ils ne soient pas gravés dans sa mémoire pour une raison ou une autre.

La mention de la fête foraine fit sourire la rousse et elle hocha la tête. -"Ça dépend, a quel point tu es mauvais perdant? Certains de ces jeux sont vraiment traîtres. Encore que pour les jeux d'adresse ou de tir, on ne devrait pas avoir trop de mal. À force de lancer des sorts, on a de la pratique." La rousse se leva de sa chaise au moment où le serveur repassa par là et elle lui donna directement l'argent pour les boissons. Le serveur semblait vaguement pris de court par la rapidité de la demoiselle, mais n'en dit rien, alors que la rousse rassemblait ses affaires. Elle lança un sourire à Lucas au départ du serveur avant d'ajouter. "Je tuerais pour une pomme d'amour."

:copyright:️️ DABEILLE

Clôture Esther



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Rendez-vous arrangé [PV] Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Rendez-vous arrangé [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Rendez-vous arrangé [PV]   Rendez-vous arrangé [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rendez-vous arrangé [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: La ville-
Sauter vers: