Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -41%
T-shirt Pokemon 25eme anniversaire Pikachu à ...
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 PV • a un paso de la luna.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 437
Âge : 15 ans (31.12.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • a un paso de la luna. Empty
Ξ Sujet: PV • a un paso de la luna.   PV • a un paso de la luna. EmptyLun 5 Juil - 18:07

Lu' y Stef'.
Te sientes bien a un paso de la luna. Confía si te digo que no es una locura. Tan solo atrévete, vivamos nuestra historia. Parece que el destino nos ha juntado a posta. Cuando pienso en ti, yo sonrío. Tu mirada nubla mi mente. Mi vestido desciende y yo me pierdo completamente. Te sientes bien a un paso de la luna. Confía si te digo que no es una locura.
La rentrée était arrivée, et avec elle, son lot de nouveautés. Tout d’abord, Lucrecia avait été plus qu’heureuse le premier septembre, puisque, contrairement à l’an passé, elle montait dans le Poudlard Express, non seulement en compagnie de ses cousins, mais également de Thiago. Ils avaient tous les deux rempilé pour une année supplémentaire, et avec ce choix, le jeune homme avait même été choisit comme préfet pour remplacer Alfie Hartley, septième année de son état qui avait quitté l’école deux mois plus tôt. Si la nouvelle avait été merveilleusement prise par Lucrecia, à grand renfort de « Tu vois que c’était une bonne chose de venir à Poudlard, ça sera super sur ton CV ! » elle avait cependant rapidement déchanté en se rendant compte que cela voulait dire qu’il allait être coincé une partie du trajet dans le wagon de tête, pour la réunion des préfets, et qu’il finirait ensuite par vadrouiller dans le train, donc sans elle. Cependant, elle avait pu compter sur Stef, Alex et Kate pour lui tenir compagnie, au moins un temps, avant que la séparation ne soit trop forte et qu’elle aille à la recherche de son meilleur ami dans le train. Ce n’était pas sa faute, ils avaient passé tout l’été collés l’un à l’autre, ce qui changeait tout de même radicalement des dernières vacances d’hiver où ils s’étaient évités, et tout son corps réclamait celui de l’Argentin dès qu’il s’éloignait un peu trop d’elle. Ayant toujours été très tactile, ça n’avait semblé choquer personne dans son entourage, même si Camila, la sœur de Thiago, y allait de ses commentaires douteux. Mais pour le moment, le secret restait entier… Enfin presque, puisque Stef était au courant de tout, mais il s’agissait de Stef, ça ne comptait pas vraiment, non ? Lucrecia ne pouvait tout simplement pas avoir de secret pour sa cousine slash presque sœur slash meilleure amie !

Ensuite, il y avait eu les premiers effets des annonces du Ministère lors du Bal de juillet. Les inscriptions pour les cours d’Art Martiaux avaient été lancés -Lucrecia n’avait pas voulu s’y inscrire, elle laissait cela aux autres, elle préférait la danse aux sports de contact, surtout si cela n’impliquait pas Thiago directement contre son corps- et les inscriptions pour les premiers cours des écoles étrangères avaient également fait leur apparition. Lucrecia avait été un peu triste de voir que la première école mise à l’honneur était Uagadou, la faisant repenser à Moussa, qui était reparti après le premier semestre l’an dernier, et parce que malgré tout, elle avait envie de revoir les professeurs de Castelobruxo. Pour ces cours-ci en tout cas, elle s’était inscrite sans chercher bien loin. Elle était venue ici pour voyager et en apprendre davantage, clairement, cela cochait en une seule fois les deux options, même si elle ne voyagerait pas physiquement parlant.

Ce midi là, la jeune sorcière sortait d’un double cours de potions avec les Serdaigle et alors que Thiago devait aller voir elle-ne-savait-quoi pour son boulot de préfet -elle commençait à comprendre pour de bon que ce n’était peut-être pas la meilleure façon qu’avait eu la direction pour le féliciter pour son assiduité et le forcer à rester à ses côtés, même s’ils avaient pris leur décision avant cette annonce- elle pénétra seule dans la Grande Salle après lui avoir donné un dernier baiser au détour d’un sombre couloir des cachots, à l’abri des regards indiscrets. Ses yeux noisettes sondèrent la salle à la recherche de quelqu’un avec qui manger et elle fut ravie de voir Stef', déjà assise à la table des Gryffondor. Elle se précipita vers sa cousine, un sourire aux lèvres, bien qu’un peu grognon malgré tout d’être séparée de son meilleur ami. L’amour ne lui réussissait absolument pas. « Stef' ! Juste celle que je cherchais. Comment ça, même pas vrai ? » L’argentine déposa son sac sur le banc avant de prendre place, un rapide regard se posant sur l’assiette de sa cousine puis sur le reste de la table. Elle allait encore mettre trois ans à trier ce qu’elle mangerait ou non… Être danseuse demandait une hygiène de vie irréprochable, et si elle se faisait plaisir avec des gâteaux et des sucreries, à côté de cela, elle devait faire attention à ce qu’elle mangeait. Surtout qu’on ne pouvait pas vraiment dire que l’alimentation argentine était la plus parfaite du monde, elle reposait tout de même beaucoup sur la viande. « Comment ça va ? Tu t’es inscrite pour Uagadou ? La liste était déjà longue quand j’ai mis mon nom, je n’ai pas tout regardé. » Et de toute façon, elle le saurait bien assez tôt non ? Ces cours étaient sur toutes les lèvres ! Elle se saisit d’un premier plat de légumes, alors qu’elle commençait à remplir son assiette. « Thiago devait faire un truc de préfet, je n’ai rien compris. C’est vachement bien pour son ego tout ça, mais j’ai l’impression qu’on ne passe plus du tout de temps ensemble… C’est pourtant pour ça qu’on est resté dans la même école et pas sur deux continents différents… » Elle poussa un soupir en reposant le plat de légumes, peut-être un peu trop brutalement puisque le bruit la fit sursauter, alors que l’eau qu’elle avait versé dans son verre au préalable arrivait en gouttelettes sur son bras.

La brune fronça les sourcils puis secoua doucement la tête. Il fallait qu’elle se ressaisisse. Coulant un regard vers sa cousine, elle esquissa un petit sourire désolé, avant de prendre un plat où se trouvait du poisson. Elle avait déjà mangé bien trop de viande cette semaine, et en plus, personne n’avait le doigté de son père. Isaac, toi, ici ? « Comment ça va avec Alex ? Contente de voir qu’Ethel n’a pas posé ses sales pattes sur lui ? » Son sourire s’élargit alors qu’elle taquinait sa cousine. Elle savait bien ce que cette dernière pensait de cette pauvre Ethel, et Lucrecia avait été la première spectatrice de la réaction de cette dernière à la photo du concours. Pourtant, Ethel était de l’autre côté de l’océan, et en plus de cela, une moldue… Franchement, de quoi Stef se plaignait ?! Si elle avait voulu s’accaparer Alex, elle l’aurait fait depuis longtemps… Enfin, elle disait cela, mais elle-même avait mis dix ans et demi avant de tomber dans les bras de son meilleur ami, même si, niveau sentiments, tout était venu si graduellement qu’elle ne savait même pas quand elle avait réellement commencé à l’aimer plus qu’un simple ami et partenaire de danse.
acidbrain


• 1 070 mots •


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 622
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • a un paso de la luna. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • a un paso de la luna.   PV • a un paso de la luna. EmptySam 17 Juil - 22:21

♛A un paso de la luna
Me gustas tanto, quiero ser para ti. Te veo bailando, te quiero frente a mi. Ya lo se te gusto yo y también tu a mi. Igual que se que tu estarás loquito por mi. Una y otra vez sigo pensando en ti. Es volverte a ver lo que anhelo yo sin fin.

▼▲▼

« Pardon ?! » Le mois d'août de Stef avait très, très, mal commencé. Les yeux rivés sur sa tablette magique, elle avait eu le déplaisir de découvrir une photo de son petit-ami collé-serré avec cette courge (-mais-pas-vraiment-courge-ce-qui-la-rend-encore-plus-détestable) d'Ethel (mais quand on y réfléchissait, quel genre de prénom était-ce, Ethel ? D'ailleurs, Lucrecia avait-elle remarqué elle aussi que plus on le répétait (EthelEthelEthelEthelEthel), moins il faisait sens ? Son prénom à elle avait du sens : il était royal (un prénom de vraie princesse). (Elle avait ensuite eu le (second ? deuxième ?) déplaisir de découvrir la signification du nom : Ethel - noble, évidemment. Elle avait vraiment tout pour elle, celle-là).

Elle savait que c'était irrationnel. Alexandre lui avait assuré qu'il n'y avait rien avec Ethel. Mais pour autant : avait-il besoin de poster une photo où il la tenait ainsi, alors qu'elle s'accrochait à lui comme l'espèce de sangsue qu'elle était-sans-l'ombre-d'un-doute ? Ne savait-il pas ce qu'elle allait ressentir en se réveillant pour tomber nez à nez avec ça ? Et comment réagirait-il, si elle postait une photo d'elle, pendue au bras d'on ne sait quel Apollon ? (Malheureusement ou heureusement (?), elle n'avait sous la main que d'illustres spécimens issus de sa propre famille, ce qui réduisait immédiatement leur sex appeal à un bon zéro. Et ce n'était pas comme si Thiago était une option).

Il avait fallu un savant mélange du talent de médiation légendaire de Tina, et de l'honnêteté sans filtre de Lu' pour la faire descendre de ses grands chevaux. Causer un scandale ne lui ferait du mal qu'à elle. Tout comme vouloir rendre Alexandre jaloux. Elle valait mieux que ça (peut-être ?) Elle avait, en tout cas, réussi à tenir ses résolutions pour le reste de l'été.

Venu septembre, elle était relativement apaisée. Surtout, la perspective de la rentrée scolaire tendait à occuper l'intégralité de son esprit. Il y avait les fournitures à vérifier, les cours à anticiper, la saison de Quidditch à préparer. Sans compter : vérifier que Quino n'avait pas omis qu'il fallait retourner à l'école, et confirmer que oui, Lucrecia et Thiago seraient de retour pour cette cinquième année. Et puis, cette courge d'Ethel serait loin, dieu savait qu'elle avait certainement fort à faire dans sa prestigieuse école de ballet à New York. Elle pouvait donc garder ses sales grappins loin de son petit-ami, et se trouver un new yorkais bien comme il faut, merci.

Lorsque sa cousine la trouva, elle était occupée à observer un parchemin couvert de griffonnages, schémas et instructions, et visant à décrire les différentes stratégies exposées par Victoire en vue de la rentrée de Quidditch. Gryffondor allait gagner cette année : c'était la garantie Kostas. Mâchant peu élégamment les frites se trouvant dans sa bouche, elle sourit à Lucrecia. « Tu me cherchais, c'est vrai ? Pourquoi ? » demanda-t-elle, vaguement concernée. L'idée que Quino se soit débrouillé pour finir à l'infirmerie dès le début de l'année lui traversa l'esprit. Ça ou un renvoi définitif, sans passer par la case départ.

Elle hocha la tête, apaisée en voyant que l'attitude générale de sa cousine ne respirait définitivement pas la panique. « Oui je me suis inscrite, ça a l'air intéressant, non ? C'est chouette on pourra être ensemble ! Thiago vient aussi ? » interrogea-t-elle, n'anticipant que de quelques secondes l'évocation du nouveau préfet de Serpentard par Lu'. Classico. « C'est un peu chiant finalement qu'il soit préfet, non ? Ça a l'air de lui prendre beaucoup de temps... » remarqua-t-elle précautionneusement. Un peu comme cette histoire de cours d'arts martiaux, auxquels Stef ne s'était pas inscrite mais qui allaient forcément lui voler un temps précieux à passer avec Alexandre (est-ce qu'Ethel aurait suivi les cours, elle ?) Mais sa fierté était déjà suffisamment mise à mal à Sterne : elle ne pouvait pas en plus se faire laminer misérablement sous les yeux de son petit-ami. Elle n'était pas femme à se battre sans sa baguette - ses nombreuses batailles contre ses frères le lui avaient appris très tôt. Surtout, elle n'aimait pas les sports de contact.

« Vous en avez parlé ? Thiago en pense quoi ? » poursuivit-elle en chassant ces pensées intempestives de son esprit. Inconsciemment, elle avait tiré la feuille des stratégies à elle, pour la ranger parmi ses affaires. Lu' était sa cousine, mais on ne rigolait pas avec le Quidditch : c'était un point sur lequel Victoire et elle s'étaient toujours très bien comprises. Que Lu' cite le prénom honni failli lui faire écrabouiller le parchemin avant de l'avoir mis en sûreté. Elle prit néanmoins sur elle pour le préserver. Les lèvres pincées, elle répondit à sa cousine : « Bien. Ne m'en parle pas, de celle-là, avec son ballet, sa vie glamour à New York et ses championnats. » Elle concentra brièvement son attention sur la table des Serdaigle : la nouvelle préfète-en-chef était occupée à darder un deuxième année turbulent du regard. Elle ramena les yeux vers Lu' : « Je ne peux même pas la stalker sur les réseaux maintenant qu'on est coincé ici. » Puis, d'une voix où perçait le doute : « Tu la trouves plus jolie que moi ? » Moitié blagueuse, moitié sincère : on ne se refait pas.
CODAGE PAR AMATIS





estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 437
Âge : 15 ans (31.12.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


PV • a un paso de la luna. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • a un paso de la luna.   PV • a un paso de la luna. EmptyLun 19 Juil - 9:00

Stef’, déjà en plein milieu de son repas, les yeux rivés sur un parchemin, accueilli sa cousine avec la grâce d’une vache en train de ruminer qui était sienne et Lucrecia déposa un baiser sur sa joue en s’asseyant. « Parce que tu es ma cousine préférée ! Ne le dis pas à Tina, hein? » Esquissant un sourire, elle tira la langue à Stef en lui faisant un clin d’œil. Elle adorait les filles Kostas tout autant l’une que l’autre. Bien entendu, elle était plus proche de Stef’, essentiellement parce qu’elles avaient presque le même âge et qu’elles étaient dans la même année, mais Tina était comme une deuxième petite sœur pour elle.

« Oui, tu penses, apprendre quelque chose de nouveau sans avoir besoin de voyager, il n’allait pas passer à côté ! Enfin je crois ?! » Après tout, ils étaient là pour ça. Bon, d’accord peut-être que, quelque part, Thiago était plus là pour elle que pour l’école. Mais ça, ça valait pour Février l’année passée, maintenant, ils débutaient une nouvelle année à Poudlard, en ayant décidé ensemble qu’ils allaient rester à l’école de sorcellerie britannique. Donc il n’y avait plus qu’elle il y avait cette peste de Cleo, il y avait aussi les cours et le poste de préfet que Thiago s’était vu décerner pendant l’été. Elle haussa d’ailleurs les épaules à la remarque de sa cousine. « Ça dépend, être préfet lui permet de connaître des endroits où on peut être tranquilles. » Ses joues passèrent du rose au rouge, et elle se félicita d’avoir décidé de parler en espagnol à la rouge et or. De toute manière, sa cousine était parfaitement au courant de ce qu’il se tramait entre les deux argentins, faire la prude n’aurait pas été très intelligent. Ce qui ne voulait pas non plus dire qu’elle lui racontait tout en détails, loin de là ! Elle n’avait d’ailleurs plus rien dit depuis début juillet, après avoir raconté à Stef’ la première soirée à Londres, celle après le bal et le lendemain soir lorsqu’ils avaient été de retour à Cordóba. De toute façon, peu de choses changeaient après cela, les deux amants découvrant ensemble cette nouvelle proximité, bien différente de celle offerte par la danse.

La vipère secoua la tête de droite à gauche en signe de négation suite à la question de Stef’. Thiago et Lu’ avaient beau être fusionnels, et se comprendre sans avoir besoin de parler sur le parquet, à côté, ils avaient malgré tout un gros problème de communication pour les sujets importants : leurs sentiments, leurs envies, leurs ressentis… « Non, c’est pas la peine. Je suis vraiment contente pour lui, même si ça nous enlève du temps ensemble. On ne peut pas être aussi collés ici que pendant les vacances. » Elle s’avouait déjà chanceuse que ses parents et ceux de Thiago n’aient pas subitement décidés que les deux adolescents devaient faire chambre à part tout l’été, car elle n’aurait clairement pas supporter une telle distance. Habituée depuis longtemps à dormir à ses côtés, chez lui, chez elle ou dans les hôtels, elle avait déjà eu un peu de mal quand, l’été dernier, sa mère avait décidé de leur prendre des chambres séparées. Vu ce qui en avait découlé au final, ce n’avait pas été une mauvaise idée, mais maintenant, c’était autre chose. « Et puis, qui dit séparation, dit retrouvailles. » Et elle préférait s’accrocher à cette vision de la chose plutôt que de penser au fait que Thiago était occupé, sans elle, dans les couloirs et les cachots du château avec Cleo.

Si l’argentine avait tout du disque rayé lorsqu’il s’agissait de Thiago, sa cousine n’était pas en reste quand il fallait se faire des plans sur la comète concernant son petit ami et sa partenaire de danse. Lucrecia connaissait Alexandre depuis longtemps, elle l’avait connu lors des compétitions qu’elle faisait avec Thiago, et si elle, était accompagnée de son meilleur ami, Alex lui, était avec Ethel. Ethel, qui s’était révélée être une moldue. Ethel, qui était partie dans une école de ballet à New York. Ethel, qui, clairement, n’en n’avait rien à cirer d’Alexandre et de sa vie amoureuse. Elle remarqua la prise un peu plus forte sur ce pauvre parchemin qui n’avait rien demandé, même si Lucrecia avait bien du mal à comprendre pourquoi tout son entourage aimait autant le Quidditch, et pouffa à la réponse de sa cousine. « On dirait que tu es jalouse… » Une petite moue taquine sur le visage, Lucrecia suivit le regard de la rouge et or, vers la table des aigles, avant de croiser ses prunelles brunes. « Stef’, Ethel s’en fiche d’Alex. Et Alex n’a d’yeux que pour toi, fais lui un peu confiance. » Elle prit une fourchette de carottes, qu’elle avala avant de reprendre, sachant qu’elle n’avait pas répondu à la question de sa cousine et que si elle voulait survivre, mieux valait qu’elle le fasse. « Vous êtes différentes. Mais tu sais que c’est toi la plus jolie pour moi… Et puis de toute façon, c’est tabou tout ça dans cette discipline, tu le sais bien. » Ce n’était pas pour rien que tout était compliqué entre Thiago et elle, malgré les sentiments, malgré le rapprochement. Par Merlin, il avait même refusé des cours avec leur entraîneur à cause de toute cette histoire ! « Tu te fais trop de films, Stef’. Mais si tu veux, la prochaine compétition où je suis face à Ethel, je lui fais un croche-pieds… » Alors oui, certes, ce n’était pas très réglo -et Lu’ avait bien trop d’honneur pour le faire réellement, elle aimait gagner, mais pas en écrasant sans pitié ses adversaires- mais si cela permettait d’apaiser l’esprit torturé de sa cousine pendant un moment… Aux grands maux, les grands remèdes, et comme elle ne pouvait pas lui faire passer ces idées noires avec du dulce, elle avisait !
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 622
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 7


PV • a un paso de la luna. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • a un paso de la luna.   PV • a un paso de la luna. EmptyAujourd'hui à 12:27

♛A un paso de la luna
Me gustas tanto, quiero ser para ti. Te veo bailando, te quiero frente a mi. Ya lo se te gusto yo y también tu a mi. Igual que se que tu estarás loquito por mi. Una y otra vez sigo pensando en ti. Es volverte a ver lo que anhelo yo sin fin.

▼▲▼

Stef accueillait volontiers sa cousine, quand bien même il ne lui semblait pas que l'entrevue était planifiée. La réponse de Lu' lui fit cependant adresser un regard entendu à cette dernière : « Tu me flattes. » répondit-elle sarcastiquement et en espagnol (enfant préférée, cousine préférée, même combat ? Elle n'avait en tout cas pas le loisir de se pencher sur le sujet pour le moment), tout en roulant son morceau de parchemin. « Trop cool ! Quelle tronche celui-là. » ajouta-t-elle d'un air amusé en pensant à Thiago. Pas que Lu' ou elle étaient des cancres, mais Thiago était tout de même au niveau supérieur. Un peu comme Finneas, son binôme par excellence.

La nomination du brun au poste de préfet ne tarda pas à arriver sur le tapis (plutôt cohérent, puisqu'elle parlait quand même à Lu'), et Stef haussa les sourcils, à la fois incrédule et hautement divertie : « Bah bravo ! Abus de ses privilèges de préfet, c'est Lloyd qui va vous tomber dessus ! Quel genre d'endroits ? » se renseigna-t-elle tout de même, parce qu'on ne sait jamais. Elle n'avait pas besoin dans l'immédiat d'endroits où l'on pouvait être trop tranquille, mais il valait toujours mieux être informé. Question de principe.

Quant aux affaires de Lu' et de Thiago, elle les suivait toujours avec assiduité, au fil de ce que sa cousine lui racontait. Après des inquiétudes initiales concernant le mutisme soudain du préfet, il semblait que la situation était au moins stable, même si pas très définie. Stef avait toujours eu du mal à vivre sans contours précis, étiquettes, et règles, aussi ne savait-elle pas comment elle se serait comportée dans la situation de sa cousine. Toujours était-il que Lu' semblait heureuse, et qu'elle était à présent de retour pour une nouvelle année à Poudlard avec Thiago. Belle victoire puisque Stef, elle, était toujours à Poudlard, justement, et n'était plus sûre de vouloir partir à Castelobruxo (et de laisser Alexandre derrière elle ! Et ses amitiés savamment établies au cours des quatre dernières années).

« J'imagine qu'il n'y peut pas grand-chose de toute façon. Les préfets ont toujours l'air affairés. Il n'y a qu'à voir Ash. Bon, peut-être pas Graham par contre... » Il était de notoriété commune que ce n'était pas les responsabilités qui étouffaient le préfet de Gryffondor. Stef l'aimait néanmoins bien (ou du moins, l'avait longtemps trouvé mignon, or elle avait toujours eu des réticences à déprécier les personnes belles). « C'est vrai, c'est très bien les retrouvailles. » convînt-elle en songeant à sa propre séparation estivale. Nul doute qu'elle avait été bien contente de retrouver Alexandre à la rentrée et qu'il était nécessaire d'adopter le même raisonnement que sa cousine à présent qu'ils étaient de retour à Poudlard, au vu des nouvelles responsabilités de son petit-ami.

Stef adressa un regard excédé à sa cousine. « Bien sûr que je suis jalouse ! Tu ne le serais pas, toi ? » rétorqua-t-elle à une cadence accélérée par l'émotion. Elle soupira. « Mais je lui fais confiance, c'est juste... » Elle passa la main dans ses longs cheveux bruns, avant de les ramener derrière ses oreilles. Globalement apaisée par la réponse de Lu' concernant son apparence versus celle d'Ethel, son visage perdit cependant toute sérénité à la fin de la phrase de la Serpentard. « Mais justement ! C'est censé être tabou, mais regarde Thiago et toi ! Si ça se trouve elle est amoureuse de lui depuis des lustres. Et maintenant ils font des photos collés tous les deux pour les mettre sur MI... Ils ne pourraient pas juste danser la gigue ou un truc comme ça ? » Même si elle n'était pas sûre de trouver ça très sexy. Est-ce qu'elle faisait des photos en tête à tête avec ses partenaires de Quidditch, elle ? Solo avec Steadworthy ou O'Donnell. Eh bien non ! Toute à ses ruminations, elle retrouva pourtant un sourire attendri à la dernière remarque de Lu'. « T'as pas besoin de faire ça. » Temps de réflexion. « Mais ça peut être drôle. » convînt-elle à mi voix.
CODAGE PAR AMATIS





estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV • a un paso de la luna. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • a un paso de la luna.   PV • a un paso de la luna. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • a un paso de la luna.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: