Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Code promo Cdiscount : 7€ dès 50€ et jusqu’à 100€ d’achat ...
Voir le deal

Partagez
 

 Années I à V • Cours de potions #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyLun 9 Aoû - 0:18

Le membre 'Lucrecia Castillo' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Qjzy
Résultat : 26
Revenir en haut Aller en bas

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 270
Âge : 14 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Malina Weissman/Katherine Langford


Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyMar 10 Aoû - 12:30

Cours de potions #1Eurydice savait qu’elle allait trop vite, elle le faisait exprès. Elle conserva donc une expression neutre et passa à son écritoire avec une neutralité qu’elle était très loin d’éprouver. Peut-être qu’elle était un peu parano - après tout Niels ne pouvait pas lui laver le cerveau non plus ! - cependant la présence du Serpentard la mettait sur les nerfs. Habituée à être quasiment transparente pour la majorité des gens à Poudlard (sauf ses amis, évidemment), non seulement elle trouvait l’intérêt du nouveau venu pour elle suspect, mais en plus ils faisaient un duo qui attirait bien trop l’attention à son goût. Elle n’était pas à proprement parlé timide, c’était plutôt les questions que suscitait sa relation avec Niels qui la taraudaient. Non pas que le commun de Poudlard en sache aussi long qu’elle sur le transfuge de Durmstrang… « Le sens de ma question était plutôt pourquoi tu veux passer du temps avec moi, surtout un cours comme celui-ci qui regroupe toutes les maisons et années jusqu’à la cinquième. Tu aurais pu aller avec Karen et sa petite bande, c’était l’occasion. » Niels et elle ne manquaient pas d’opportunités d’être en classe ensemble puisqu’ils étaient dans la même année. Les cours communs aux Serdaigle et aux Serpentard étaient nombreux pour le plus grand désespoir de Chiara et Amy, ceux avec les autres années beaucoup moins. « Et je ne te vois pas comme un mauvais garçon, mais pas comme un gentil non plus. Après tout, on ne se connaît pas. Mes parents m’ont appris à me méfier des inconnus. » Même si les souvenirs de cet incident étaient flous pour Eurydice qui était alors très jeune, sa grande sœur avait été enlevée dans le passé. Cela nourrissait une partie des excès protectionnistes d’Eulalie, et une partie de la haine anti-moldu d’Eustache et Erwin.

« Probablement. » répondit-elle sobrement au sujet de la langue des signes, la vraie question étant de savoir si elle voulait pouvoir converser facilement avec Niels ou non. Elle n’avait pas envie que la LSU devienne une sorte d’arme qui se retournerait contre elle. Le Serpentard avait beau lui dire qu’il n’avait aucune mauvaise intention, Eurydice n’était pas naïve au point d’oublier que ce qui les liait tous les deux étaient leurs parents, et l’aiglonne n’avait aucune intention d’adhérer à MS. Ni à les trahir non plus. Elle voulait s’ériger en Suisse, parfaitement neutre dans un conflit qui ne la regardait pas et qu’elle était, de toute façon, bien trop jeune pour le gérer.

Finalement, ce qui devint louche aux yeux de leurs camarades était surtout qu’Eurydice sorte de son petit cercle d’amis bien établi pour s’installer avec un garçon venu de nul part. Cela dit, elle n’avait aucun moyen de s’échapper discrètement de l’invitation de son camarade, aussi se résigna-t-elle mais en se mettant loin de Stef et des autres. Elle n’avait aucune envie que Niels leur débite ses salades. Malheureusement, Cassie était un électron libre qui ne l’entendit pas de cette oreille et qui vint s’asseoir avec eux, ou plus précisément avec elle, puisque Eurydice se trouvait désormais entre la lionne et le serpent. « Salut » signa-t-elle à l’intention de son amie d’enfance. Eury’ n’était pas très proche de la jeune fille, surtout depuis qu’elle avait enclenché sa phase rebelle, mais elles se connaissaient depuis toujours et elles n’avaient jamais eu de différents majeurs.

« Bonjour Thalia, tu vas bien ? » répondit-elle avec un sourire aimable via son écritoire à sa camarade de maison tandis que celle-ci se mettait à la place libre à côté de Cassie. Niels avait réponse à tout avec son parchemin mais la lionne puis Thalia lui avaient offert un temps de réflexion face à cette nouvelle ruse. Il fallait toujours que le Serpentard ait le dernier mot : heureusement qu’en tant que benjamine d’une fratrie de trois enfants dont deux vipères, elle était coutumière de ce type d’attitude. Comme une petite vengeance par rapport à ce qu’elle lui avait fait au début de leur conversation, il se présenta comme étant son ami ce qui lui fit ouvrir des yeux ronds. Il ne doutait de rien celui-ci ! Freja est fière de lui! Dans la panique, Eurydice ne put se souvenir si Cassie connaissait le morse ou non, donc elle opta pour une autre option et prit son écritoire : l’objet magique lui permettait de ne s’afficher que pour la personne voulue, ici sa voisine, excluant d’office Niels par sa seule volonté. Elle le posa sur son front et le désigna à la lionne : « Plutôt un garçon que mes parents essaient de me coller dans les pattes qu’ami si tu vois ce que je veux dire. » C’était à la fois assez clair pour ne pas induire plus de questions, et assez proche de la vérité – qui était un brin plus complexe que de simples projets de mariage arrangé – pour sonner comme tel. En plus, cela avait le mérite d’expliquer pourquoi elle avait perpétuellement des airs de souris face à un chat quand Niels était présent. Il ne fallait pas croire qu’elle n’était pas capable d’être maline elle aussi, elle savait mentir, sinon elle n’aurait pas pu protéger le secret de son père depuis toutes ces années.

Puis, elle se tourna vers Niels et signa lentement et distinctement : « Toi et moi, amis, vraiment ? » Elle gonfla ses joues et souffla, à mi-chemin entre l’exaspération et l’envie de changer de place. Le fait que le cours débute ne lui en laissa pas l’occasion, mais Niels entama une conversation parallèle sur son morceau de parchemin. Eurydice prit sa plume pour lui répondre : elle écoutait le cours en même temps, étant heureusement multi-tâche. « La réponse est dans la question, ce sont mes amis. Si tu veux faire leur connaissance, libre à toi, mais ce ne sera pas par mon biais. Je les laisse en dehors de cette partie de ma vie. » Elle glissa le parchemin vers Niels pour qu’il le lise mais le récupéra avant qu’il puisse le prendre pour lui répondre. « Et c’est difficile pour moi de savoir si tu es ou non de bonne compagnie parce que je déteste qu’on me force la main. À chaque fois que tu surgis de nul part, ça me donne juste envie d’aller en sens inverse. Pourquoi tu fais ça ? On est dans la même classe, tu n’as pas besoin de t’imposer, on est obligé de se voir tous les jours déjà. » Une nouvelle fois, elle le laissa lire sans lui laisser l’occasion d’écrire – chacun son tour d’être frustré – et, le visage fermé, elle ajouta : « Si je te donne des cours de LS, est-ce que tu arrêterais de surgir comme un diable de sa boîte ? » Et elle lui rendit enfin le parchemin, bien décidée à le laisser écrire ce qu’il avait à écrire pendant qu’elle allait s’occuper du cours.

Eurydice prit quelques notes de son écriture ronde et propre, toute en netteté, puis elle écouta la consigne des travaux pratiques. Attrapant ses deux fioles, elle les ouvrit pour les renifler. Voyant que Niels faisait un test avec des cheveux, elle eut une idée et attrapa la chaîne fine autour de son cou qu’elle détacha pour en plonger un bout dans la première fiole puis l’autre bout dans la seconde, guettant une réaction du métal au liquide : « L’argent réagit au poison et la potion de ratatinage ratée en est un. » expliqua-t-elle au professeur Gibson quand elle vint vérifier son résultat et sa méthode, via son écritoire, qu’elle laissa lisible pour Niels et Cassie.

1 229
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?



Dernière édition par Eurydice Foster le Mar 10 Aoû - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyMar 10 Aoû - 12:30

Le membre 'Eurydice Foster' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Qjzy
Résultat : 72
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 105
Âge : 13 ans (personnage)
Actuellement : 3ème année



Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyVen 13 Aoû - 14:25

Tandis qu'elle installait ses affaires, Themba avait été rejointe par Charlotte, une de ses condisciples en même année qu'elle, également dans la maison des Poufsouffles. Son amie était déjà présente dans la salle de cours à son arrivée, elle l'avait vue non loin du bureau du professeur, et le fait qu'elle l'ait attendue pour se mettre avec elle bien que Dominique soit déjà dans la salle lui faisait très plaisir. "Salut Charlotte! lui dit-elle à voix basse alors qu'elle prenait place à ses côtés  Merci de te mettre avec moi. Prête pour ce premier cours de potion?" Elle aurait même pu dire premier cours de la journée, dans son cas. Si elle-même appréciait beaucoup cette matière, elle ne savait pas à quel point son amie partageait son goût. Bien sûr, elle l'avait toujours vue appliquée en cours, mais maintenant qu'elle y pensait, elle ne lui avait jamais demandé si la matière lui plaisait vraiment ou si, un peu comme elle-même et l'arithmancie, elle ne la suivait que parce que c'était une matière importante. Le cours commençant lui coupa cependant toute possibilité de questionner sa voisine de table plus longuement; aussi bavarde Themba soit-elle au quotidien, elle suivait strictement les règles de bases du respect envers tout enseignant, sans doute grâce à la carrière de sa propre mère, ce qui impliquait de ne pas bavarder en classe sans l'accord explicite du professeur en charge.

La séance débuta donc par une série de questions que Themba supposait servir à rappeler les bases après ces deux mois de vacances ET à attirer l'attention des quelques élèves qui seraient encore dans des conversations hors sujet. Elle n'avait jamais eu sa mère en tant que professeur, mais l'imaginait bien utiliser ce genre de stratagème pour mettre l'ensemble de ses élèves au travail. Suivant donc ses règles auto-imposées, elle se concentra sur le cours, et répondit à la première question. A sa grande satisfaction, elle avait vu juste, il s'agissait bien du bézoard. Chuchotant un "Merci!" à sa voisine, elle repensa à la première fois qu'elle avait appris l'existence de cette pierre si particulière. C'était lors d'un cours de première année, et elle avait été très surprise de découvrir qu'un élément pourtant issu d'un animal non magique pouvait avoir de telles propriétés. "Je me demande d'ailleurs si ça peut aussi servir pour les empoisonnement "moldus", genre arsenic, plomb ou ce genre de choses. Je poserai la question au professeur à la fin du cours tiens!" se dit-elle en écoutant le professeur Gibson apporter des précisions sur ladite pierre.
Puis ce fut au tour d'une élève de Serdaigle de répondre à la question suivante. Themba ne la connaissait pas vraiment, mais son apparence lui faisait penser qu'elle devait être un peu plus jeune qu'elle, sans doute en deuxième année. La jeune blonde apporta une réponse plus détaillée que celle de la Poufsouffle, mais rien de bien surprenant là-dedans, les élèves de la maison bleue avaient tendance à apporter des réponses longues et précises. Si ce trait pouvait en agacer certains, Themba, elle, était toujours positivement impressionnée.  "Je n'aurais pas pensé à la deuxième option tiens, mais c'est vrai que quand on y pense, certaines potions sont dangereuses rien que par leur préparation. C'est une bonne chose qu'il y ait toujours un antipoison accessible dans cette salle!" pensa-t-elle.
Enfin, Charlotte elle-même prit la parole pour donner la couleur d'un antidote aux poisons courants réussi. Et ce fut donc au tour de Themba de féliciter sa voisine, avec d'autant plus de sincérité qu'elle la savait discrète en cours également et qu'elle reconnaissait l'effort derrière cette prise de parole devant la classe. "Bravo Charlotte! Tu gères!" C'était une réponse plus simple mais aussi importante que celle de la deuxième année, parce que, comme le soulignait la professeur de potion, connaître la couleur d'une potion réussie c'était ne pas se faire avoir par un faux antidote (du moins tant que le faux n'a pas la même couleur que le vrai).

Après cette phase théorique, le professeur Gibson envoya d'un coup de baguette magique une bonne dizaine de petites fioles, toutes identiques, voler par deux devant chaque élève. Themba attrapa les siennes et commença à les observer tout en écoutant la consigne de l'enseignante. Les fioles était de taille réduite, elles ne contenaient pas plus de quelques millilitres de leurs liquides respectifs. Liquides qui étaient d'ailleurs tous les deux d'une jolie couleur bleuté. Intriguée, Themba se concentra sur la consigne: déterminer quelle fiole contient un antidote, et quelle fiole contient une potion de ratatinage ratée. Voila un premier cours original! Pas de préparation de potion à proprement parler (dommage d'ailleurs, c'était la partie préférée de Themba), mais un travail d'identification, et donc forcément, de test. "Cool!" pensa la jeune fille. Pas compétitive pour un sou, elle ne cherchait en aucun cas à être la première à trouver la réponse, mais était bien déterminée tout de même à faire de son mieux pour la trouver. Ce n'était pas un domaine dans lequel elle excellait, mais elle avait confiance dans le fait que, si elle suivait le manuel et ses recommandations, elle avait toutes ses chances pour réussir. Et puis, si jamais elle se trompait, au moins elle aurait appris de son erreur. Dans tous les cas, elle serait satisfaite du résultat. Tout en sortant son manuel de son sac, elle vit quelques mains se lever. Déjà? Après un rapide coup d'œil étonné, elle remarqua que les premiers à avoir donné une réponse n'avaient ni ouvert leur livre, ni effectué le moindre test pour vérifier, à part peut-être sentir les potions. Est-ce qu'il était vraiment possible de déterminer la nature d'une potion rien qu'à l'odeur? Ou avaient-ils simplement répondu au hasard? C'était une option qu'elle n'envisageait pas, personnellement. Trouver la bonne réponse par hasard ne permettait pas d'apprendre, mais juste de se donner l'illusion (à soi et à l'enseignant) qu'on savait. Très peu pour elle, elle préférait assumer ce qu'elle connaissait et ce qu'elle ignorait pour l'instant.
Elle chercha donc le chapitre sur la potion de ratatinage. Elle trouva plusieurs informations intéressantes. D'abord, la potion réussie devait avoir une couleur verte, la jaune et noir essaya donc de voir si une des deux potions tirait plus sur le vert, mais non, aucune différence visible. Ensuite, la potion réussie est inodore, et le devient assez tôt dans la préparation. Voilà qui pouvait expliquer que certains élèves reniflent les fioles! Elle fit de même, mais les deux potions avaient une odeur très légère. Elle rapprocha cependant celle qui avait l'odeur la plus faible, avant de poursuivre sa lecture. Mal préparée, la potion devient un poison, en raison des chenilles utilisées dans sa préparation. Pas question donc de tester les fioles sur soi-même directement, ni sur un animal ou même une plante vivante. Elle se souvenait que, quelque part dans le livre, il y avait des indications sur comment identifier un poison d'une potion inoffensive. Elle irait voir le chapitre en question dès qu'elle aurait terminé celui-ci, si elle avait encore le temps. En bas de la page, elle lu que la potion de ratatinage, si mal préparée mais pas trop, présentait des effets amoindris sur les objets inanimés, mais restait toxique pour tout être vivant, quoique non létale. La jeune Poufsouffle fronça les sourcils. Vue la taille des flacons, elle ne pourrait pas effectuer plus d'un test ou deux avec chacun, si elle voulait pouvoir donner une réponse sans désigner un flacon vide. Devrait-elle attendre d'avoir lu la page sur les poisons avant de décider quel test effectuer? Mais il ne lui restait plus beaucoup de temps, d'autres mains s'étaient déjà levées, il fallait se décider. Elle choisit de mener un premier test, en détachant un des boutons de sa robe de sorcière pour le soumettre à la potion la moins odorante. Elle laissa tomber quelques gouttes dessus, et attendit. Le bouton noircit, mais ne réduit pas. Elle n'était donc pas beaucoup plus avancée. Soit ce n'était pas la bonne potion, soit elle n'était tout simplement pas assez avancée. Deux autres mains se levèrent, il ne restait maintenant plus que quatre élèves indécis, donc Themba. Rapidement, elle tourna les pages jusqu'au chapitre sur les poisons, et découvrit que l'argent noircissait au contact de n'importe quel poison (à trois eceptions près, mais la potion de ratatinage ratée n'en faisait pas partie d'après le manuel). Ah. Son bouton avait noirci, c'était indéniable. Mais elle doutait que ce soit de l'argent, elle n'avait pas acheté des robes très chères. Maintenant, les boutons n'étaient déjà pas gros de base, peut-être qu'ils pouvaient quand-même être en argent sans coûter trop cher?
Une nouvelle main levée, il était temps de se décider. Prenant en compte tous les indices supposés, elle choisit la fiole qu'elle avait testée, leva la main, et expliqua son raisonnement. "C'est ce flacon qui a l'odeur la plus faible je crois. J'ai testé son contenu sur un de mes boutons, et il est devenu plus sombre, je pense donc que c'est bien la potion de ratatinage mal préparée." Il ne lui restait maintenant plus qu'à attendre la correction.

1 504 mots
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyVen 13 Aoû - 14:25

Le membre 'Themba Knox' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Qjzy
Résultat : 80
Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 115
Âge : 14 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Emma Mackey / Jodie Comer


Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptySam 14 Aoû - 16:20

♛ Cours de potions #1
I don't give a damn 'bout my bad reputation. You're living in the past, it's a new generation. An' I only feel good when I got no pain. An' that's how I'm gonna stay.

▼▲▼

Cassie s'était installée en cours de potions en toute indolence. Hormis lors des cours de soins, elle se trouvait souvent vers le fond, où elle était à peu près sûre d'être tranquille. Mais en l'occurrence, elle avait été surprise d'apercevoir Eurydice seule avec le nouveau de Durmstrang - sur lequel elle n'avait pas encore eu l'occasion de se faire son idée. C'était donc une occasion toute trouvée. Si elles n'étaient pas proches, Eurydice et elle avaient toujours gravité dans les mêmes milieux, et quelque part, Cassie se sentait protectrice à son égard. Elles avaient grandi ensemble, et elle voulait s'assurer que Durmstrang n'était pas un individu mal intentionné pensée pour Karen.

Elle fut cependant - et temporairement - distraite de son analyse du Serpentard par l'arrivée d'une élève de Serdaigle légèrement plus jeune qu'elle avec qui elle avait déjà eu l'occasion de parler. Cassie lui sourit aisément alors qu'elle lui demandait l'autorisation de s'asseoir. « C'est la place de mon sac Oui bien sûr - » Elle laissa échapper un rire amusé alors que sa cadette s'était installée avant même d'avoir obtenu sa réponse. Après cet interlude, elle ramena finalement les yeux vers Niels, arquant un sourcil en l'entendant se présenter comme un ami d'Eurydice. Elle ne traînait habituellement pas avec la Serdaigle, mais elle identifiait assez aisément son groupe d'amis : Ash, Alexandre, Estefania, Nathaniel. Elle n'aurait pas songé à y inclure Durmstrang. La réaction d'Eurydice vînt d'ailleurs lui confirmer qu'il y avait anguille sous roche. Lisant les mots alors qu'ils apparaissaient sur la tablette, elle esquissa un sourire ironique, acquiesçant d'un air entendu. « Je vois, oui. » commenta-t-elle de manière énigmatique, aussi bien pour le bénéfice d'Eurydice que celui de Niels. Elle aurait aimé ajouter davantage, car elle n'appréciait pas l'idée qu'on force Eurydice à fréquenter qui que ce soit (surtout que Koening avait l'air un peu trop satisfait, lui) - et puis, elle aimait asticoter les gens pour les tester, mais le cours reprit de plus belle et elle fut distraite par l'apparition des fioles sur sa table.

Bon gré mal gré, elle ramena les yeux devant elle - vaguement curieuse - alors que Thalia s'adressait à elle - il est vrai qu'il aurait été plutôt malpoli de passer tout son cours tournée vers Koening pour l'observer d'un air railleur. « Pas trop. Je n'aime pas beaucoup l'ambiance des cachots et les cours sont très... guindés. » répondit-elle, un air perplexe se glissant sur son visage alors qu'elle attrapait la première fiole. « Le cours de soin aux créatures magiques, c'est celui que je préfère, avec Hagrid. Et toi ? » retourna-t-elle aisément, avant de se concentrer pour de bon - car qu'elle le veuille ou non, son intérêt était piqué par l'énigme proposée. Antidote versus potion de ratatinage mal préparée - donc devenue un poison. Comment détectait-on un poison ? Une Poufsouffle l'avait dit un peu plus tôt : on contrait la plupart des poisons avec un Bézoard, mais elle n'allait pas s'amuser à boire l'une des potions pour autant. L'empirisme, c'était sympa, mais ça avait ses limites. D'ailleurs, elle aurait aussi bien pu s'amuser à utiliser l'antidote - en admettant qu'il soit efficace contre les poisons courants - si la première potion testée était le poison. « Oui, c'est pas le visuel qui va permettre de les distinguer. » nota-t-elle alors que Stef Kostas s'essayait des effets sons et lumières un peu plus loin. Pas la bonne solution.

Les deux potions ne semblaient ni se différencier spécifiquement par l'apparence, ni par l'odeur. A côté d'elle, Thalia avait échoué, tandis qu'Eurydice - classiquement ! - avait vu juste en se basant sur la réaction avec l'argent, vraisemblablement. Elle sortit son manuel pour le feuilleter puis revînt aux potions : elle n'allait certainement pas les goûter, mais elle se disait qu'elles pouvaient réagir différemment selon la façon dont on les faisait interagir l'une avec l'autre. Elle attrapa une coupelle dans laquelle elle versa quelques gouttes de la première potion. Elle lâcha ensuite une seule goutte de la seconde dans le liquide, et observa le résultat. Un Tergeo plus tard, elle exécuta l'opération inverse. Forte du sentiment d'avoir constaté une réaction plus agressive quand il y avait une plus grande quantité de la première potion, elle attendit que le professeur Gibson vienne vers elle après avoir rendu son verdict à l'avant-dernièr élève restant.

CODAGE PAR AMATIS



[ 723 ]




cassandra; — I've been lookin' at the stars tonight and I think, oh, how I miss that bright sun. I'll be a dreamer 'til the day I die. And they say, oh, how the good die young? ;;
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptySam 14 Aoû - 16:20

Le membre 'Cassandra Fawley' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Qjzy
Résultat : 14
Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 647
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Victoria Moroles / Ana de Armas


Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyDim 15 Aoû - 20:20

♛ Cours de potions #1
But I won't cry and I won't start to crumble. Whenever they try to shut me or cut me down. I won't be silenced. You can't keep me quiet. Won't tremble when you try it. All I know is I won't go speechless.

▼▲▼

Voyant Kate se retourner vers elle et croiser son regard, Stef lui sourit volontiers, répondant à son salut. Si elle était heureuse d'être assise entre Alexandre et Lucrecia, elle regrettait cependant d'être loin de Kate et d'Eurydice, qui l'inquiétaient toutes les deux pour des raisons tout à fait distinctes. Brièvement, elle pivota à son tour pour jeter un coup d’œil à la Serdaigle, encadrée du nouveau Serpentard et de Cassie. Elle la sentait peu à l'aise, et se promit d'aller l'interroger avec toute la subtilité dont elle était capable à l'issue du cours. Tout comme elle comptait tirer les vers du nez de Kate charmante expression. Ce début d'année s'annonçait fort en événements pour ses amis, et elle n'était pas célèbre pour sa patience - au contraire.

En attendant, elle se tourna vers sa cousine, qui lui parlait de son illustre frère aîné. « Oui il ne s'était pas attendu à ça je pense, pourtant c'était pas très surprenant vu ses antécédents... » remarqua-t-elle en levant les yeux au ciel, comme elle tendait à le faire dès lors qu'on évoquait Quino. Elle aimait son frère plus que tout, mais il avait vraiment le don pour s'illustrer des pires façons possibles.

Quand Lu' se mit à lui parler de Dominique et Ash, Stef détourna brièvement les yeux vers les deux Poufsouffle, avant de hausser les épaules. « Pas trop. Elle ne s'entend pas bien avec Victoire, je crois que ça n'aide pas. Je la voyais surtout avec Ash. » admit-elle en se mordillant la lèvre inférieure, tout en repensant à ses jalousies passées. Heureusement, ça avait davantage relevé du caprice d'enfant unique - qu'elle n'était pas - que d'une vraie envie de garder son ami pour elle : la preuve, elle était tout à fait contente pour les deux Poufsouffle à présent, bien plus qu'on n'aurait pu l'anticiper ! « Oui ils ont l'air heureux, c'est chouette ! » ajouta-t-elle pour s'assurer que Lu' ne la prenne pas pour une vieille aigrie (ni Alexandre, incidemment, elle faisait trop d'efforts pour calmer ses excès à ses côtés pour tout envoyer valser maintenant).

Laissant Lu' interroger Thiago sur le sujet, puis brouiller les pistes concernant Cléo, Stef leva les yeux au moment où le professeur Gibson envoyait deux flacons quasi identiques devant chacun d'entre eux. Si elle n'était pas mauvaise en potions, Stef n'était en revanche pas très patiente shocking. Après avoir cherché à distinguer les deux substances en diffusant la lumière d'un Lumos sur chaque d'entre elles, elle ne tarda pas à lever la main pour donner sa réponse au professeur Gibson. Malheureusement, elle s'était plantée, tout comme sa cousine. « Galère ce truc. Tu crois que certains vont trouver ? » interrogea-t-elle, irritée par son propre échec. Elle s'était précipitée, et elle le savait. Autour d'elles, certains poursuivaient leurs analyses, et Stef entendit plus qu'elle ne vit, Gibson donner raison à Eurydice. Décidément, son amie était vraiment une tronche, remarque qu'elle se fit non sans une bonne dose d'admiration.

CODAGE PAR AMATIS

[ 530 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Serdaigle

Parchemins : 114
Âge : 12 ans {14.07.04}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyJeu 19 Aoû - 15:18

Cours de potions #1Chiara était fière comme Artaban d’avoir donné une bonne réponse même si elle n’avait jamais douté de son savoir encyclopédique. S’il pouvait arriver que la mise en pratique pêche parce que je ne contrôle pas le résultat des dès, elle avait confiance pour ce qui était de la théorie, après tout elle passait beaucoup de temps à lire de façon à accumuler le plus de connaissance possible. Même si son directeur de maison était le seul des quatre qui ne soit pas de sa famille – il faut dire que les Serdaigle restaient sous représentés chez les Montgomery et associés -, Chiara était certaine de faire la fierté de ses oncles et tantes, y compris celle d’Heaven. Certes, elle avait été malencontreusement collée l’année précédente et elle était incapable de jurer qu’en des circonstances similaires, ça n’arriverait plus : Leith avait un certain talent pour la faire sortir de ses gonds, en général elle se maîtrisait, mais il avait sur elle un effet cocotte minute et à force d’endurer ses fadaises, elle finissait par exploser subitement. Ceci était d’autant plus remarquable que Chiara était l’image même de la patience, moins par trait de caractère que parce qu’elle se fichait complètement de ce que les autres lui disaient. Leith avait ce don de la mettre hors d’elle, et donc éventuellement de l’entraîner dans ses bêtises, même si elle se consolait en se disant qu’elle insupportait bien plus son camarade que l’inverse. En fait, c’était même souvent lui qui venait lui parler, elle le soupçonnait de nourrir une obsession malsaine à son égard et il est assez probable que ça ne s’arrange pas avec le temps, voire que ça devienne réciproque : Serdaigle serait bien plus tranquille s’il ne s’obstinait pas à venir la provoquer, non ?

Heureusement, pour le moment, Lavinia était sa seule compagnie et sa meilleure amie, bien qu’aussi bavarde qu’une pie, était nettement plus facile à vivre que Leith. Au moins ne cherchait-elle pas à l’empêcher de travailler, elle. Il était temps, par ailleurs, de passer à la pratique. Chiara prit les deux fioles et les observa mais d’apparence rien n’indiquait laquelle était une potion de ratatinage ratée, ni laquelle était bien l’antidote aux poisons courants. Chiara fronça les sourcils d’un air concentré. Comment les différencier ? Elle entendit Eurydice parler de l’argent et la blonde dut admettre en elle-même que ça paraissait être une bonne idée, pour peu qu’on ait un bijou en argent sur soi. La benjamine des Montgomery regretta, pour une fois, de ne pas être un peu plus coquette et de n’avoir aucun bijou à plonger dans la fiole pour imiter Foster. Lavinia portait des bijoux mais ils étaient tous clinquants et en toc.

« Bon… bon… » souffla-t-elle avant de se décider à verser une goutte de chaque potion sur un bouton de sa chemise qu’elle venait d’enlever de son col. Elle pourrait toujours le recoudre plus tard. Elle attendit de voir s’il se passait quelque chose avant d’appeler sa tante pour qu’elle vérifie son résultat.

502
2981 12289 0



    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 EmptyJeu 19 Aoû - 15:18

Le membre 'Chiara Montgomery' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Qjzy
Résultat : 47
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty
Ξ Sujet: Re: Années I à V • Cours de potions #1   Années I à V • Cours de potions #1 - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Années I à V • Cours de potions #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Potions :: Cours de Potions-
Sauter vers: