Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -64%
TACKLIFE T8 800A – Démarreur de Batterie ...
Voir le deal
35.99 €

Partagez
 

 Année VI & VII • Cours de potion #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2345
Âge : 14.02.84 ;; 32 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyMer 7 Juil - 0:03



Premier cours de Potions
Polynectar


Heaven le savait, les Potions n’étaient pas une matière que de nombreux élèves souhaitaient ou pouvaient continuer après les BUSEs. Le fait qu’il faille minimum la BUSE Effort Exceptionnel dans cette matière pour pouvoir la continuer rendait justement la chose un peu plus ardue et seuls les meilleurs élèves étaient donc capables de l’envisager pour les ASPICs et leur futur. Bien entendu, cela n’empêchait pas certains élèves ayant obtenus cette BUSE voire même un Optimal de ne pas continuer cette matière pour autant, chose qu’Havent trouvait toujours un peu triste. Ce n’était pourtant pas si horrible que cela. Avaient-ils pensé que la Botanique, d’où l’on ressortait couvert de terre, parfois même les vêtements en lambeaux à cause d’une plante carnivore, ou qu’une simple mandragore pouvait vous assumer rien qu’en criant ?

Enfin bref. Elle avait revu la liste des élèves qui avaient décidés de continuer les Potions après les BUSEs, en s’assurant bien qu’ils avaient tous les résultats attendus, et soupira presque de soulagement en ne voyant ni le nom de Joaquín Kostas ou celui de Prudence Faraday. Non pas qu’elle eut quelque chose contre la maison Poufsouffle - elle était après tout, sortie pendant un an avec Adrien- mais il fallait bien avouer que ces deux là étaient particulièrement épuisants. Au moins, le troisième de leur petite bande était beaucoup plus calme et bien meilleur en potions. Comme quoi, tout n’était pas perdu.

Elle salua les élèves qui entraient dans la salle au fur et à mesure, esquissant un sourire en voyant son frère entrer et prendre place aux côtés de la préfète de sa maison. Une fois tous les étudiants arriver, elle ferma la porte et dévoila sans plus attendre le sujet du cours du jour, laissant s’afficher au tableau noir l’intitulé de la potion qu’ils allaient étudier. « Bonjour à tous, bienvenue aux nouveaux, félicitations pour vos BUSEs. » Elle esquissa un léger sourire en laissant son regard vairon se poser sur les nouveaux élèves de sixième année. « Comme vous pouvez le lire sur le tableau derrière moi, nous allons pour ce cours, étudier le Polynectar. Ne vous réjouissez pas trop vite, il est hors de question que vous ne testiez cette potion sur vous-même ou sur vos petits camarades. » Car elle connaissait les élèves, ils avaient tous envie de repousser leurs limites et de tester tout et n’importe quoi. Heureusement, le trublion de Poufsouffle n’était pas présent. « Pour commencer, qui peut me donner la règle primordiale du Polynectar ? » Autrement dit, les interdits de la potion. Nul doute que les septièmes années avaient la réponse, mais les sixièmes années ne devaient pas être en reste. « Le Polynectar est une potion particulièrement longue et fastidieuse, qui peut nous donner le temps qu’il faut pour la préparer ? » Préparée en deux fois, cette potion n’était vraiment pas la plus simple du tout. « Ensuite, qui peut nous donner la durée des effets du Polynectar ? Et ce dont il faut se méfier, avant qu’elle ne s’estompe ? » Elle sortit ensuite un petit flacon de la poche intérieure de sa cape, qu’elle agita doucement devant les yeux de ses élèves. « En voilà un échantillon, comme vous pouvez le voir, la potion, terminée et brute, a un aspect peu ragoutant. On dirait de la vase ou de la boue. Qui peut me dire quel aspect elle aura, une fois complètement terminée, et l’élément de la personne dont on souhaite prendre l’apparence ? »



A savoir
Vous racontez l’avant-cours et votre arrivée dans la salle de classe. Vous pouvez répondre aux questions sans attendre de permission particulière et vous pouvez bien évidement poser des questions.

ϟ Dans les livres, le cours n'est possible après la cinquième année que si les BUSEs obtenues à la fin de la cinquième année sont suffisantes. Ici, la BUSE nécessaire pour continuer est Effort Exceptionnel.

ϟ Vous gagnerez 5 points par post de 500 mots et 10 points si vous dépassez les 1 000 mots.

ϟ Répondre aux questions peut vous faire gagner des points ! N'hésitez pas à vous tromper également, votre personnage ne peut pas être un puit de science ! (aucun point ne sera retiré si la réponse est fausse)

ϟ Vous pouvez répondre aux questions en levant la main. Considérez que vous obtenez le droit de répondre directement. Merci de ne pas répondre à toutes les question avec un seul personnage, vous n'êtes pas seul au monde Wink

ϟ Ce premier tour durera 4 semaines. Le prochain post d’Heaven sera posté le 1er août.

Les inscriptions pour les élèves de sixième et septième année se déroulent ici et sont toujours ouvertes.


code (c) crackle bones



chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1681
Âge : 16 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyJeu 8 Juil - 18:10

Potions« Chaud devant ! Poussez-vous ! Je suis super mega super à la bourre ! » Viska courait avec agilité dans le château pour être à l’heure en cours de potion parce qu’elle avait fait un détour par les toilettes pour un petit « rituel » qui n’était pas prévu. Elle avait commencé à faire une crise d’angoisse, simplement à cause d’une parole malheureuse lancée par un des tableaux en passant, et n’avait donc pas eu d’autre choix que de faire ce détour, surtout si elle voulait suivre correctement le cours du professeur Gibson ! Le soulagement était immédiatement survenu, heureusement, le froid se répandant dans ses veines à toute vitesse tandis que l’énergie l’assaillait, éloignant le spectre de la peur et de l’angoisse. Et elle devait maintenant essayer de rejoindre les autres avant que le cours commence !

Il n’y avait rien de pire que d’arriver en retard en potions, surtout qu’elle ne serait pas capable de donner la moindre explication valable à son professeur : elle pouvait difficilement lui dire qu’elle avait été se scarifier dans les toilettes pour ne pas tomber dans les pommes sauf à vouloir se faire engueuler par la quasi totalité des personnes en présence puis se faire envoyer à l’infirmerie avant de se refaire engueuler par sa famille, bizarre que ça la tente aussi peu pas vrai?. Le plus compliqué dans la pratique de son « rituel » en plein milieu de la journée par rapport à quand elle le faisait le matin au réveil, c’était qu’il fallait qu’elle arrête le saignement sans tâcher ses vêtements. D’habitude, elle était à moitié déshabillée, ce qui évitait les tâches, et elle prenait ensuite sa douche pour bien effacer les traces… dans les toilettes, les solutions avaient été réduites au simple minimum. En désespoir de cause, pour gagner du temps, elle avait mis un gros pansement qu’elle utilisait d’habitude quand elle se blessait aux entraînements. Avec les manches de sa chemise correctement mises, ça ne se verrait pas vu qu’elle avait coupé plus haut que d’habitude. Elle s’était dit que ce serait plus simple à cacher. Même si elle ne savait pas jusqu’à quel point elle dupait son monde, elle s’impressionnait elle-même : pour quelqu’un d’aussi peu douée qu’elle pour garder un secret, elle parvenait à bien dissimuler ses marques et ses manies dangereuses à ses amis.

Arrivée en haut d’un escalier, elle consulta l’heure sur sa Tablette Magique et décida de tricher un peu. Elle s’assit sur la rampe d’escalier puis se laissa glisser en prenant de l’élan et de la vitesse avec les arcanes. Elle sauta ensuite d’escalier en escalier pour arriver essoufflée dans les cachots. Plus que quelques mètres et elle serait arrivée à destination ! « Eeeeeet je suis pile à l’heure ! Vive moi ! » s’exclama-t-elle avec énergie en arrivant devant la porte. Elle entra et elle sourit au professeur Gibson : « Bonjour professeur Gibson ! » Viska décida de se mettre plutôt dans le fond, derrière Vanellope qui était arrivée avant elle. « Eh, beauté, j’ai loupé un truc ? » murmura-t-elle à la préfète brune en regardant autour d’elle. Bien entendu, son regard tomba rapidement sur Jensen, mais elle ne s’y attarda pas parce que ce n’était pas le moment qu’elle se trouble alors qu’elle venait juste d’être obligée de se faire une coupure… Il fallait qu’elle se maintienne en forme, elle voulait avoir des bonnes notes en potions. Ce n’était pas forcément une matière obligatoire pour son futur métier mais elle pensait que ce serait quand même utile, après tout, elle aurait peut-être à enquêter sur des crimes dans lesquels des potions allaient être utilisées et il faudrait qu’elle puisse les reconnaître !

« Non, pas grand-chose, ça n’a pas encore commencé. Qu’est-ce que tu foutais ? Un instant tu étais avec nous, et celui d’après tu n’étais plus là, je me suis inquiétée. » Viska eut le bon goût de prendre un air contrit. Elle savait qu’elle ne devrait pas disparaître sans prévenir, ça faisait un peu trop penser à quand elle avait été enlevée pour ses proches. « Je suis désolée, je ne voulais pas t’inquiéter, j’ai eu une urgence et je ne voulais pas vous mettre en retard. La prochaine fois, je vous préviendrai via la Tablette, d’accord ? » V lui fit signe que oui puis elle lui tourna le dos pour faire face au professeur Gibson qui commençait le cours.

Viska attrapa son parchemin et sa plume. Elle préférait écrire au stylo bic mais elle savait que c’était parfois mal vu de ne pas respecter la sacro sainte tradition de l’encrier. Elle fut contente de savoir que c’était le polynectar qu’ils allaient étudier car même si c’était une potion difficile, elle était plus utile que d’autres, surtout pour son futur métier. Est-ce que les missions d’infiltration existaient dans la police magique ? Ce serait trop cool ! Nerveusement, Viska tapotait du bout des ongles sur sa table. Comme se scarifier lui donnait une montée d’adrénaline, elle se sentait surexcitée, mais il fallait qu’elle reste calme et concentrée pour prendre en note le cours.

À la première question du professeur Gibson, elle leva la main avec vivacité et, une fois qu’elle eut la parole, elle répondit : « La règle primordiale d’usage du polynectar est que cette potion ne peut servir que pour une transformation d’humain à humain. Elle ne peut pas servir pour la métamorphose animale et un être magique d’une autre espèce comme un demi-géant ne pourra pas non plus l’utiliser pour prendre l’apparence d’un humain. » Viska était contente d’avoir une réponse car on ne pouvait pas dire qu’elle avait brillé par sa participation en cinquième année. Elle comptait bien se rattraper, quitte à s’épuiser à la tâche si nécessaire puisqu’elle n’était pas capable de surmonter les obstacles, elle comptait bien les fracasser à la place.

Elle sourit à son professeur et attendit que d’autres répondent à ses autres questions. Elle en avait certaines autres, comme l’apparence que prenait le polynectar une fois le dernier ingrédient ajouté, mais par contre elle ne savait pas combien de temps il fallait pour la préparer soit qu’elle ait oublié cette information soit qu’elle ne l’ait jamais eu. En tout cas, pour la prise de notes, elle était prête !

1 047
2981 12289 0



    Viska Coline Spingate

Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 68
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 5


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyJeu 8 Juil - 21:26

Cours de potions

La classeErwin Foster
Erwin à toujours bien aimer les cours de potions. Inconsciemment sans doute, le Serpentard n'a jamais vraiment réussi à faire le flemmard dans cette matière. Il n'était pas passionné loin de là. Mais il trouvait cette matière intéressante il tout le long de sa scolarité, il n'a fourni que le strict nécessaire. Jusqu'a ce que la prof lui explique de manière indirecte, que s'il voulait continuer , il devrait avoir une note proche de l'Optimal. Il avait alors forcé un peu son apprentissage de manière totalement officieuse. Continuant à faire comme d'habitude aux yeux des autres, dès qu'il avait un moment seul, il ouvrait ses livres de théorie. Il à eu Effort Exceptionnel à une limite assez vertigineuse. Il se demande lui-même comment cela avait pu se produire. Mais cela étant dit, il avait réussi a avoir la note minimale requise, et si une part de lui en a ressenti une certaine fierté, l'autre n'en avait vraiment que faire. Il avait juste fait un petit effort pour continuer quelque chose qu'il aime bien. C'est une phase de lui que peu connaisse, et pourtant elle existe. Erwin sait que Madame Gisbon est au courant. Elle a vu ses notes grimpées doucement pour passé de tout juste piètre à Effort exceptionnel.  

Ses livres dans son chaudron, il quitte la salle commune et rejoint la salle de potion. Il fait toujours en sorte de jamais arrivé à l'heure. Il faut bien qu'il montre qu'il reste quand
même Erwin. Tout le monde semble être entré donc il s'avance. Au même moment, déboule Viska. Il la regarde un instant et la laisse passer devant lui. Diantre. Il a failli ne pas arriver le dernier. Par chance, Viska est pressée d'entrée et elle lui passe devant. Il la remercie donc silencieusement. Quand il passe la porte, il affiche un sourire innocent.

-Bonjour Madame Gisbon.

Son ton est plus neutre que son sourire et ça donne une certaine étrangeté dans la scène. Il prend ensuite place quelque part au centre de la pièce. C'est sans doute le pire endroit pour un mec comme lui, mais les place du fond en cours de potion ne lui plaise guère. Et celles de devant font trop sérieux pour lui. Il se place donc contre le mur, au centre de la première rangée. Il sort ses affaires doucement.

La prof ne tarde pas à dévoiler l'intitulé de ce qu'ils vont apprendre pour ce premier cours. Le Polynectar. Voilà ce qui s'annonce être intéressant. Il ouvre son cahier et note d'une écriture fluide et jolie, le titre de la leçon.
Erwin ne se préoccupe pas des conversationss d'élèves en temps normal. Pourtant, celle de sa camarade de maison avec son amie l'interpelle un peu. C'est vrai que ce n'est pas très Viska d'arrivée en retard en cours. Enfin, généralement, il est le dernier, donc forcément, il ne voit pas quand les autres arrivent. Ça ne le regarde pas, et il n'en a vraiment rien à faire, pourtant il se tourne pour observer un instant la blonde et la fixe ce laps de temps. Avant de reprendre sa position habituelle. Affalé sur sa chaise. On ne change pas un Foster...

Il hausse un sourcil quand Madame Gisbon explique qu'ils ne pourront pas tester cette potion. Dommage. Il aurait bien fait une blague à Jason en se déguisant en la personne qu'il déteste le plus... Mais en soit, ce n'est pas bien grave. Et de toute façon, c'est tellement long à préparé, il n'en a clairement pas la foi ni l'envie de passer autant de temps a faire un truc pour un resultat de tout juste quelques heures.. Enfin, il n'est pas sur du temps que dure cette potion. Peut-être moins. Peut-être plus.

Il écoute la première question. Il n'en avait pas la moindre idée. Viska donne quelque chose. Il attrape sa plume et le note sur son cahier. Il aime écrire la réponse exacte de l'élève, et si c'est faux la correction du professeur. Mais encore une fois, personne ne le sait. Sauf peut-être sa sœur. Et encore, il n'est pas sûr d'avoir montré ses cahiers à Esther. Et comme il dessine souvent à côté, on pense qu'il gribouille quelque chose, comme d'habitude. C'est plus facile pour lui de faire croire qu'il n'est qu'un faignant incapable de se mettre au travail... Et en plus de ça, ça énerve sa mère, sauf qu'elle ne peut pas vraiment faire quoi que ce soit. Il sait très bien qu'il aura ses ASPIC's. Ça ne l'inquiète pas plus que ça en soit. Il lui tarde juste de retrouver son piano...

La seconde question, il le sait. Il ne sait simplement plus où il a lu où entendu, mais il le sait. Il lève la main, et on lui donne la parole.

-Il faut compter un mois pour réaliser cette potion.  Il me semble qu'elle se réalise en deux, ou trois parties ? Mais je ne suis pas sûr de cette information.

Il hoche la tête à la réponse de la prof, et note ce qu'elle lui dit. Puis il fronce les sourcils. Depuis quand il participe aussi activement et rapidement à un cours ? C'est quelque chose de nouveau. "On ne change pas un Foster". Tu parles. Il est sans doute le plus naïf et malléable de sa fratrie. Même s'il a tendance à donner cette place à Eurydice pour sa propre dignité.Jamais il va avouer ouvertement qu'il est plus influensamble qu'il ne l'est véritablement. Il suffit de regarder ses réactions lorsque Esther lui parle de quelqu'un en particulier. L'absence de son ainée et déjà pensante alors qu'il n'a commencé les cours que depuis quelques jours.

Le fait de n'avoir pas la réponse aux autres questions ne devrait pas le faire réagir. Pourtant, ça le frustre un peu. Il devrait le savoir la couleur et la consistance de cette potion ! Ce n'était pas compliqué... Pourtant, rien ne lui vient, pas même l'ingrédient indispensable... Un morceau de la personne ? Genre un ongle ou un cheveu, il n'en sait rien... Ça doit être ça mais dans le doute, il ne dit rien. Et surtout, il a fait sa participation pour les deux prochaines semaines.

Il griffonne une fiole avec une plume d'Occamy à l'intérieur tout en gardant une oreille sur ce qui se passe dans la salle de classe. De temps en temps, il lève le regard pour signifier qu'il suit le cours malgré tout..
~1058~
Codage par Libella sur Graphiorum



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 837
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 6


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyVen 9 Juil - 23:10

PotionsSans grande surprise, Vanellope avait obtenu un Optimal à sa BUSE de potions. Elle avait donc décidé de poursuivre cette matière ainsi que la plupart des autres exception faite de la divination. Bien qu’elle sache déjà ce qu’elle voulait faire après ses études, elle préférait ne se fermer aucune porte pour le moment. Être scolairement performante était, quoi qu’il en soit, son assurance d’être tranquille, surtout en tant que née moldue presque trop fière pour son propre bien. Elle refusait de céder du terrain à certains de ses camarades, McGowan en premier lieu. « Bonjour professeur. » dit-elle en entrant, seule, dans la salle de classe. Elle avait son chaudron à la main, prête pour un nouveau cours, même s’ils commenceraient nécessairement par la partie théorique.

Ceci étant dit, ni les potions, ni ses rivalités scolaires, n’étaient à l’ordre du jour de ses préoccupations. Viska était juste derrière elle à un moment puis elle avait subitement disparue sans crier gare. Elle aurait bien voulu s’en ouvrir à Peony mais la rousse la battait froid depuis qu’elle avait lu le journal de Viska. « Quelqu’un a vu Viska ? Elle était avec moi et tout d’un coup elle a disparu ! Et on est bien d’accord que ce n’est pas très bon signe quand c’est elle qui fait ce genre de chose, non ? » lança-t-elle à la cantonade dans l’espoir d’avoir une réponse de l’un ou l’autre des autres amis de la blonde. En désespoir de cause, elle s’assit à une place et c’est plus ou moins au même moment qu’au grand soulagement de la brune, la vipère fit une apparition tonitruante. Elle paraissait essoufflée mais en pleine forme ce qui rassura V mais ça c’est parce qu’elle ne sait pas ce qu’elle avait fait pendant sa petite absence.

La préfète n’hésita pas à montrer sa mauvaise humeur à Viska et ne s’en occupa plus, préférant parler aux autres personnes présentes dans la classe mais je ne sais pas encore qui pour le moment. Comme tous ses camarades, elle nota le titre du cours avant d’écouter les questions du professeur Gibson. V leva la main pour la dernière car elle se souvenait avoir lu quelque chose à ce sujet. « Il me semble que la potion se met à siffler et à écumer avant de prendre un aspect qui variera en fonction de la personne dont on va prendre l’apparence, son goût aussi diffère. C’est comme un test de personnalité finalement, chacun a un résultat unique qui lui correspond. » Il était à supposer que si la potion avait une apparence et un goût dégoûtant, c’était que la personne était horrible aussi, non ? En tout cas, c’était plutôt logique. Toutefois, elle n’avait aucune envie de boire un morceau de quelqu’un, quelque soit les circonstances. Le polynectar faisait parti des potions qui lui donnait encore moins envie que les autres, et pourtant ils en mettaient des ingrédients pas folichons dans leurs mixtures… mais des morceaux de gens, même si ce n’était que des cheveux, c’était sa limite. « Et puis je me contente très bien d’être moi. » ajouta-t-elle dans un murmure, plus à destination des personnes à proximité qui devaient, en plus, pouvoir suivre sa pensée.

538
2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2507
Âge : 16 ans [10/05/2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 20


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptySam 10 Juil - 10:04

Le capitaine des Poufsouffle détalait les marches à toute vitesse pour rejoindre la volière au pas de course, puis dans la foulée, les cachots de potions ça tombe bien c'est pile à l'opposé.
Grande première, Alan n'avait pas été parfaitement attentif au cours précédent on ne te félicite pas, assis à côté de Vanellope, puisqu'il avait du finir, vers la fin de l'heure, sa lettre pour Cillian. Hors de question de laisser une missive de son petit-ami sans réponse, surtout qu'il y'avait un peu de temps de trajet avant qu'il ne la reçoive. Déjà qu'ils n'échangeaient pas par sms, il devait se dépêcher pour raconter ses journées (dans la mesure du possible, détails magiques absents aujourd'hui, nous avons invoqué des oiseaux en métamorphoses et nous avons créé de la chance liquide en cours de potions, c'était vraiment sympa) et ce qu'il vivait avec ses amis (qui eux, restaient bien ceux qu'ils étaient en vrai des êtres complexes, pleins d'histoires rocambolesques, qui parfois partaient fricoter dans la forêt interdite avec des loup-garous et d'autres fois se faisaient kidnapper, séquestrer et torturer par un père biologique dans une cabane dans la forêt. La forêt, le lieu commun de tous les sociopathes, donc). Le Poufsouffle avait de surcroit quitté la salle de cours au pas de course dès la sonnerie de la cloche et avait filé vers la Volière pour ne pas être en retard en cours de potions. V' était au courant, elle pourrait le couvrir au besoin «  Alan a du partir à la volière ! » « Ah oui ? Pas de problème, moins dix points pour Poufsouffle pour le retard, on est pas chez mémé. ».

Il arriva en cours de potions un peu essoufflé : il n'était par chance pas le dernier, puisque Viska le précédait. Vu la tête de Vanellope, ça n'avait rien de normal.
S'approchant des deux jeunes filles pour décider à côté de laquelle il allait s'asseoir Plouf, plouf, ça sera toi qui morflera : à qui je vais raconter toutes mes histoires avec le Polynectar ?, la réponse à la fois peu claire mais très vite débitée de la vipère l'interpella un peu. Sans attendre alors, il posa son sac sur à côté d'elle : oui, il jugeait que son retard et son excuse était trop louches pour ne pas demander plus d'explication. Où étais-tu ? Avec qui ? Tu t'en évanouie ? Tu t'es fait vomir ? Tu es allée fricoter avec Rusard, c'est ça ? Une « urgence » ? Qu'elle ne pouvait pas confier à Vanellope ? Non, c'était suspect.
Alan posa alors ses affaires, perdant les mots dont il allait gratifier Viska quand il vit le titre du cours. Le Polynectar.

Son expérience avec Prue et Quino lui remonta immédiatement à la mémoire et il préféra à ce moment là se faire discret. Il avait sans arrêt depuis l'impression que tout le monde savait ce qu'ils avaient fait voilà quelques années.

C'était quoi l'urgence ? Articula discrètement Alan en s'approchant de la belle blonde, non sans manquer d'adresser un regard entendu à V avant qu'elle ne se retourne. Elle non plus n'avait pas l'air convaincue de la normalité de la chose, mais le cours commençait et ils ne pouvaient pas passer l'heure à interroger Viska ; Sans compter que depuis qu'elle était arrivée, on aurait dit que son cœur battait à 1000 et qu'elle pouvait difficilement rester calme tellement elle paraissait en forme toi aussi tu te tapes Isaac ?. Preuve de sa vivacité, elle réussit à lever la main avant tout le monde pour donner une réponse au professeur Gibson. Médusée de voir son amie aussi prompte à participer en cours là où d'habitude elle restait plutôt discrète les autres cours, quand il n'a rien à cacher, c'est plutôt Alan qui participe, Alan la fixa, l'air un peu surpris, avant de reporter son attention sur le devant de la classe où Quino attisait un feu de joie de la taille d'un bus scolaire.

Plusieurs réponses furent données, dont deux par ses amies. Il leva cependant la main pour apporter une précision qu'ils avaient semble t-il oublié. Alan n'était pas stressé de reprendre les potions, il aimait bien cette matière, la prof aussi et avait de surcroit obtenu un Optimal l'an passé dont il était très content. Une fois interrogé, il répondit :

- Selon les compétences du sorcier, le Polynectar fait effet de dix minutes à douze heures. Il faut faire attention j'imagine, à ce que la personne dont on a prit l'apparence n'arrive pas et que notre transformation, surtout, ne soit visible de personne.  Autrement, ça annulait un peu les effets de la transformation, se disait-il.

Le sorcier sortit alors ses affaires c'est pas trop tôt oui, avec une son habituelle précision chirurgicale, avant de bien entamer le cours. Un cours qui certes l'angoissait un peu, mais qu'il maîtrisait en principe en théorie, pour avoir lui-même par le passé tenté - et raté deux fois - de réaliser la fameuse potion change forme.

(811)


Alan
CARMICHAEL
FIND JOY IN THE ORDINARY


Année VI & VII • Cours de potion #1 Ro5s
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 643
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 9


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyLun 12 Juil - 15:24

Jensen, en temps normal, adorait le cours de potions. Savoir qu’il allait cependant devoir y croiser Vanellope ne l’enchantait pas tant que cela. La brune mettait un point d’honneur à faire entendre ce qu’elle pensait de lui, et s’il s’en cognait la plupart du temps, maintenant qu’il avait rompu avec Viska, elle semblait encore plus véhémente. Il ne lui en voulait pas spécialement, Victoire elle aussi n’était plus si tendre -si tant est qu’elle ne l’ai jamais été avec lui- et il comprenait tout à fait qu’elles prennent toutes les deux la défense de Viska. C’était logique et il aurait été bien stupide de leur demander de prendre son parti, de comprendre ce qu’il avait derrière la tête quand il avait décidé de mettre fin au couple qu’il formait avec la blonde de Serpentard.

Cependant, depuis la rentrée, il essayait de ne pas trop y porter d’attention, ce qui n’était pas chose aisée, puisqu’il voyait souvent Viska trainer avec la brune -ou la blonde- mais également avec Flynn Mulligan, qui n’avait pas attendu longtemps avant de remettre le grappin sur Viska. Si la jalousie de Jensen était piquée à vif à chaque fois qu’il voyait l’écossaise avec le rouge et or, son poing et sa mâchoire se crispant par automatisme, il ne pouvait cependant pas le montrer. C’était lui qui avait rompu avec Viska. Lui faire une scène ne servait à rien. Il aurait volontiers refait le portrait du lion bien sûr, mais cela ne servirait sans doute à rien si derrière, il ne suppliait pas Viska de se remettre avec lui, ce qu’il ne comptait pas faire. Ou en tout cas, pas dans l’immédiat.

Assit, étrangement, dans le fond de la classe, alors qu’il savait pertinemment que Peony et Dahlia prendraient plutôt place sur les premières rangées devant le bureau de sa soeur, Jensen admira le spectacle qu’offrit Viska, arrivant comme une bombe, s’accordant en même temps une remarque de sa soeur. « Bonjour Miss Spingate, moins d’entrain et plus de ponctualité s’il vous plait, vous n’êtes pas dans la Grande Salle. Cela vaut pour vous également, messieurs Carmichael et Foster. » Heaven avait toujours été très -trop peut-être- sérieuse, surtout en tant que professeure. Elle détestait le désordre et le brouahaha. Une des raison pour lesquelles Kostas se retrouvait souvent devant. Alors qu’Erwin entrait en dernier dans la pièce, Jensen coula silencieusement vers lui. Quitte à être au fond, autant l’être avec quelqu’un. Erwin et lui se connaissaient depuis longtemps, sans pour autant être très proches. « Bonjour Erwin, tu permets ? » Bien entendu, la question était réthorique puisqu’il avait déjà ramené ses affaires.

Le cours commença sur les chapeaux de roue, avec de nombreuses questions de la part de sa soeur. Si la réponse de Viska suscita un sourire de la part de sa soeur et une affirmation de la justesse de cette dernière, la réponse d’Erwin obtint en plus une réponse de sa part : « En effet, la potion se réalise en plusieurs fois, deux pour sa concoction, trois si vous comptez également le moment où vous y incorporez le morceau de la personne dont vous souhaitez prendre l’apparence. » alors que celle de Vanellope eut seulement droit à un signe de tête et un « Très juste Miss Reynolds. » Puis se fut au tour d’Alan de répondre, alors que les réponses se notaient toutes seules au tableau, suite aux réponses de ses petits camarades. Jensen prenait des notes, écoutant soeur et camarades. « En effet, mais ce n’est pas tout, quelqu’un d’autre pourrait nous donner une autre chose dont il faut se méfier, sous l’effet du Polynectar ? » Jensen jeta un coup d’oeil au reste de la salle, qui semblait pêcher sur cette question. « Qui voudrait prendre l’apparence de quelqu’un d’autre ? A part des mages noirs, parce que franchement, ça n’a pas du tout l’air appétissant. » chuchota-t-il à son voisin. Quant à la demande de sa soeur, il ne voyait pas vraiment ce qu’elle attendait d’eux. Ce n’était pas comme si elle leur demandait en quelle situation ils auraient éventuellement recours à cette potion ! A quoi devaient-ils faire attention, en plus de ce que Alan avait dit ?
acidbrain


• 687 mots •



So much more than royal.
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ivalyana Van Cress
Ivalyana Van Cress
Serdaigle

Parchemins : 292
Âge : 16 ans ◄ 30 Avril 2000 ►
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 32


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyLun 12 Juil - 17:14

Cours de potionClasse
Le résultat des BUSES avaient presque réussi à me faire grincer des dents. Dire que j'avais eu de bons résultats auraient été de mauvais goût. En me noyant dans les livres, au point même de lire des plus avancées dans certaine matière, tout en m'efforçant de suivre les conseilles de Dahlia pour monter mon niveau de magie, j'avais obtenu le minimum requit pour m'inscrire où bon me semblait, ou presque. Toutefois, c'était avant les vacances. C'était avant le passage dan sle train avec Jensen, le bal avec Quino, le musé avec Vanellope et surtout, le lavage de cerveau avec ce fumier de basilic! Je lui en voulais, même si les choses étaient moins oppressantes après tout ce grabuge.

Manuel du cours entre les doigts, stressée de ne pas me souvenir de grands choses sur les derniers cours de deux mois plutôt. Encore une perte de mémoire, ma marque de fabrique, franchement, comment j'allais m'en tirer ce coup si? D'abord, je m'en sortais bien, j'étais arrivée avant tous les autres élèves. Au moins, la classe était ouverte, je pouvais donc conclure que l'enseignante était déjà à l'intérieur à préparer le matériel. Est-ce que cela allait-être gênant? Je toquais doucement avant d'entrer. "Bonjour Professeur Gibson." Un salut des plus simple, je ne savais pas trop quoi dire. Elle avait longuement cherché une potion pour m'aider, dire que tout cela ne rimait plus à rien. D'un pas calme, je m'approchais d'elle, voulant profiter de l'absence des autres étudiants pour la remercier d'avoir autant travaillé pour mon bien être, mais quelqu'un arriva avant même que je ne prononce un mot. Mes dents mordirent ma lèvre inférieur avec ce sentiment d'échec. "Est-ce que je peux vous voir après le cours?" La demande ne laissait rien transparaitre, au contraire, il semblait logique qu'une élève avec à peine la note nécessaire demande à parler au professeur de cette matière.


Dans un calme et un silence totale, je me glissais dans un coin de la classe, plongeant mon attention sur le manuel. Familier, l'avais-je déjà lu? Me connaissant, c'était certainement possible, mais à défaut, je ne préférais pas m'avancer plus. Entre les parfums mélanger des produits et les odeurs des arrivants, je fus surprise de me contenter de sourire en saluant ceux que je connaissais, sans desserrer les dents. Un petit poids sur le coeur, était-ce à cause de cette occasion manqué de parler avec l'enseignante? La présence de Jensen me mettait un peu mal à l'aise. Il fallait bien avouer qu'en le voyant je goutais le sang sans même en faire couler. En parlant de ce liquide, Viska arriva comme une fusée. A deux chaises de moi, il fallut un petit temps pour que je perçoive le parfum révélateur. Je pestais entre mes dents avant, en plein début de cours, me glisser sur la chaise libre près d'elle. Heureusement que je l'avais fait dans le calme, sans quoi, je me serais faite tapée sur les doigts. D'autant plus chanceuse que personne n'avait jugé bon de prendre place près de moi. "Viska..." Soufflais-je très bas pour qu'elle seule m'entende. Si V captait un seul mot, la situation pourrait devenir délicate, hors je ne voulais vraiment pas que la blonde soit punie, grondée voir pire, expulsée.

Alors, d'un petit regard un peu dur, je lui lançais la question interdite: Que c'est-il passé pour que tu en arrives là?" Avec incertitude, je jetais un coup d'œil vers Jensen. Mettant en hypothèse que le stresse d'être coincé dans la même pièce serait la réponse à tout. Porte facile, le pire étant que je n'écoutais pas trop le cours. Ce qui me retomberait dessus d'un instant à l'autre.

655
:copyright: 2981 12289 0



Which one would I become?
When the human and the monster have the same body.
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 919
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: 8


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyMer 14 Juil - 11:49

Comme dans tous les cours où elle en avait la possibilité, Peony collait avait ardeur dans soeur jumelle mode sangsue activé. Si elles étaient séparées dans deux maisons différentes depuis leur premier jour à l’école, cela n’avait pourtant jamais entaché leur lien gémellaire si puissant. Au contraire même, cela avait peut-être permis de les rapprocher encore davantage, si cela était possible. C’était donc sans surprise que Peony attendait Dahlia devant la salle de potions, en trépignant d’impatience. Avec les tablettes magiques, elles pouvaient se parler bien plus facilement désormais, mais quand même. La rousse avait toujours cette impatience qu’à d elle savait qu’elle allait voir sa sœur en chair et en os, plutôt qu’à travers un écran. D’ailleurs, plus le temps passait, plus elle redoutait la fin de leur scolarité. Si Dahlia devenait réellement briseuse de sorts, elle ne serait plus à Cardiff toute l’année. Pire encore, elle ne serait même plus sur le territoire britannique toute l’année. heureusement que le covid arrive, ça va la sauver. Et plus elle y pensait, plus elle angoissait. Déjà qu’elle avait dû dire adieu à Leopold -même si, dans un sens, elle était contente de ne plus l’avoir sur le dos- le combo Dahlia + Leopold, tout en sachant qu’Ash resterait tout seul à Poudlard lui donnait du vague à l’âme. Elle aimait sa famille, quoi qu’on puisse en dire, et redoutait d’en être séparée. Ce n’était pas pour rien qu’elle était exclusive et possessive.

« Lila, enfin ! » lacha-t-elle en voyant sa sœur arriver, pour la serrer dans ses bras. La brune avait l’habitude, encore heureux. Elle entra dans la salle en compagnie de sa sœur, lançant des « Bonjour » et autres « Salut » à qui était déjà là, puisqu’elle était un minimum polie, tout en remarquant Ivalyana Van Cress près du professeur Gibson. Elle fronça les sourcils, avant de se reconcentrer sur sa soeur. Elle ne connaissait pas trop la brune, alors que cette dernière était proche de Jensen, Dahlia, Vanellope et plus dernièrement Viska. Elle avait aussi su qu’elle en pinçait pour le capitaine de Quidditch de Serpentard à un moment, et devait admettre que le côté « brune » l’avait interpellée suite à la prédiction de la vieille chouette de Trelawney. Certes, cette dernière avait parlé d’un garçon brun, mais au final, fille ou garçon, c’était un peu pareil non ? Vanellope vous dirait que oui, elle. Cependant, la rousse devait bien admettre qu’elle ne savait pas vraiment comment elle réagirait si l’aigle n’en se transformait devant elle. Au courant de sa malédiction suite à son rôle de préfète, elle n’en n’avait cependant jamais discuté avec les autres préfets ou avec Jensen et Viska, qui, elle le savait, étaient au courant.

« Qu’est-ce qu’elle fait Viska ? Pourquoi elle est pas là ? » Elle fronça les sourcils, jetant un regard vers Vanellope, plein de questions. Cependant, alors qu’elle allait les poser de vive voix, la blonde déboula -littéralement- dans la salle, se prenant une réflexion au passage. Loin d’être ravie -qui osait encore laisser Viska toute seule, même seulement pour aller aux toilettes ?! V, visiblement, et attendez que la rousse apprenne pour le reste !- elle fronça les sourcils en dardant ses yeux noisettes sur sa camarade de dortoir, puis sur Vanellope, puis sur Jensen. Personne n’allait rien dire ? C’était quoi cette histoire ? Elle remarqua d’ailleurs Jensen, qui se glissa aux côtés d’Erwin Foster, et se retourna sur cette dernière image. « Pourquoi il est pas venu avec nous Jensen ? Vous vous êtes pas engueulés pendant le bal et les vacances, si ? » Si elle était au courant du plan de sa sœur pour rendre jaloux -ou quoi que ce soit d’autre- Quino, elle ne savait pas trop quoi en penser. Elle n’avait pas pu vraiment discuter avec le Poufsouffle de toutes les vacances, trop occupées entre son stage, les vacances en Égypte et gérer Viska et ses lubies étranges. Cependant, puisqu’elle parlait avec Jensen via tablette, elle se doutait qu’il en faisait de même avec sa jumelle. Après tout, ils étaient devenus des amis avec les années et avaient souvent été les cavaliers l’un de l’autre. « Au moins cette année, tu ne pourras plus te plaindre Prue et Quino qui font exploser leurs chaudrons. » ajouta-t-elle avec un sourire moqueur non dissimulé.

Le cours commençant, elle nota le sujet du jour sur son parchemin, et écouta distraitement son professeur. L’état de Viska la tracassait, et elle avait beau tenter de comprendre ce qu’il se passait, rien n’y faisait. Viska restait toujours aussi évasive, mystérieuse et malheureusement bien déterminée à rester ainsi. Alors qu’elle répondait justement à une question, ce fut la personne suivante qui surprit le plus la rousse, qui se retourna sans discrétion aucune. Par Merlin, est-ce qu’Erwin Foster venait de répondre à une question?! Elle esquissa un petit sourire en coin, ses prunelles brunes fixées sur le septième année. Comme quoi, quand il le voulait… Elle se retourna vers sa jumelle, occupée à écrire les détails donnés par la directrice de Serpentard, elle lui donna un léger coup de coude, faisant attention à ne pas lui faire faire de ratures. Dahlia la tuerait, elle le savait. « T’as vu, Foster participe ! » Oui, il ne lui fallait pas grand chose, que voulez-vous.
acidbrain


• 868 mots •


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 130
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
GALLIONS EVENT: Aucun


Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 EmptyMer 14 Juil - 13:47

Les cours de potions, sans Lola, c’était franchement moins fun. La brune avait toujours eu ce petit côté feu-follet, à faire exploser les chaudrons, parfois par pure envie de déranger le cours, parfois sans le faire exprès. Heureusement, même si elle n’était plus là, Isaac savait qu’il ne serait pas seul. Fiona serait là, encore que, Bishop était là également, ce qui, il fallait bien l’avouer, ne l’arrangeait pas du tout. Il se voyait d’ailleurs très mal assit auprès de Fiona alors que Graham serait potentiellement assit de l’autre côté. L’été n’avait pas diminué l’animosité qui régnait entre les deux camarades de dortoir. Isaac avait cependant été un minimum poli -même s’il lui en voulait toujours férocement d’avoir été collé jusqu’à la fin de l’année scolaire l’an passé- et lui avait dit « Bonjour » en le voyant dans le dortoir le soir du premier septembre. Depuis, ils étaient de retour sur leur mode de fonctionnement habituel, une ignorance commune, avec ce pauvre Tony au milieu des deux. Comme les deux autres débiles du dortoir avaient été renvoyé l’an passé, ce dernier était bien plus calme. Voire peut-être trop calme ? Mais Isaac ne pouvait pas dire que les deux idiots lui manquait, puisqu’il n’avait jamais vraiment tissé de lien avec eux et que, là ou non, ça ne lui changeait pas sa vie à lui.

Il arriva à l’heure, ni trop en avance ni trop en retard, et en profita pour se glisser aux côtés de Vanellope, puisqu’elle semblait bien trop seule sur sa rangée. « Salut, ça va ? Ça te dérange pas que je me mette là ? » Il en doutait, mais mieux valait demander, sait-on jamais. Et comme le consentement était très important pour Isaac, quel qu’il soit, il préférait être sûr de ne pas gêner. Sait-on jamais, qu’elle attende quelqu’un qui était en retard. En parlant de ce quelqu’un justement, la vipère blonde qu’il voyait souvent avec la sixième année fit son entrée, de façon plutôt tonitruante alors que suivait derrière elle Erwin Foster, l’air aussi blasé que d’habitude. Isaac ne comprenait pas ce mec, il semblait n’avoir envie de rien, et pourtant, il avait visiblement réussi à avoir la note nécessaire pour continuer les potions, qui était l’une des matières les plus exigeantes de Poudlard. « Elle va bien ta copine ? Elle a l’air un peu… ailleurs ? » Ou peut-être pas, mais en même temps, il ne connaissait pas Viska, donc peut-être était-ce sa façon d’être de manière générale, mais quand même.

La mauvaise humeur, palpable, de sa camarade de classe ne lui faisait pas peur. Peut-être lui proposerait-il un petit moment en tête à tête plus tard pour qu’elle s’apaise un peu, à voir. Le cours commença et Isaac prit des notes, tout en réfléchissant aux questions posées par la professeure de potions. Il avait lu le chapitre du Polynectar pendant les vacances, donc n’y était pas étranger. Alors que le capitaine des Poufsouffle répondait à une question, la maître des potions confirma ses dires mais demanda une autre réponse. Il fronça les sourcils, cherchant dans ses souvenirs. Se repassant les pages du livre dans sa tête, il se rappela alors que dans le cas où l’on venait à passer l’angle à gauche en ayant pris le polynectar et que celui-ci faisait toujours effet, l’on garderait, à jamais, les traits de la personne empruntée. Pas franchement rassurant, si vous vouliez son avis. « C’est pas comme si MS avait besoin de ça pour tromper tout le Ministère de toute façon. » chuchota-t-il à sa camarade et amante, sans vraiment y penser d’avantage. Il se demandait pourquoi une telle potion existait, qui y avait recourt et à quelles fins. Lola, heureusement, n’y avait jamais pensé. Il n’était d’ailleurs pas tout à fait sûr que cela aurait pu l’aider dans son plan de l’an dernier. Mais de toute façon, vu qu’elle lui avait tout raconter, il savait qu’elle n’en n’avait pas utilisé.
acidbrain


• 658 mots •


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Année VI & VII • Cours de potion #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Potions :: Cours de Potions-
Sauter vers: