Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -26%
DeLonghi Détartrant écologique pour ...
Voir le deal
9.90 €

Partagez
 

 Année VI & VII • Cours de potion #1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2351
Âge : 14.02.84 ;; 32 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kaya Scodelario & Juliette Koch-Sian


Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyMar 3 Aoû - 13:39



Premier cours de Potions
Polynectar


Les doubles cours avec es sixièmes et septièmes étaient généralement plus intéressants que les cours simples. Car il était possible que des sixièmes années soient meilleurs que leurs aînés, et la compétition était quelque chose qui ravissait Heaven. Prenant son frère comme exemple, elle savait parfaitement qu’il serait vert de rage si sa potion s’avérait ratée, alors qu’il avait normalement de très bons résultats. Mais les niveaux oscillaient d’élève en élève, et un petit rien pouvait parfois avoir de grandes conséquences sur le résultat qui était censé être obtenu.

Ses questions étaient presque toutes répondues, elle attendit qu’on lui donne une autre raison de faire attention, ce que la nouvelle préfète-en-chef ne tarda pas à faire. La professeure de potions savait qu’elle ne portait pas spécialement cette matière dans son coeur -mais je me suis plantée avec Peony donc elle a pas eu le choix la pauvre- mais elle était ravie de toujours la compter parmi ses élèves. « Très bien miss Lloyd. En effet, il existe une protection à Gringotts qui annule tous les sortilèges permettant d’altérer votre apparence. Cette dernière n’est cependant pas présente à la porte de la banque, les voleurs ont donc parfois l’espoir de réussir dans leur quête, avant d’être, fatalement, rattrapés par leur propre cupidité. » Mais ce n’était pas tout, et il y avait un point qu’ils semblaient tous avoir oublié. « Le plus important, cependant, est de faire attention à votre vie. Si vous venez à mourir en ayant pris du Polynectar, votre corps ne retrouvera jamais son apparence d’origine. Vous resterez la personne dont vous avez pris l’identité. Bien entendu, je ne vous encourage pas à prendre du Polynectar, mais certains d’entre vous en auront peut-être l’usage suivant le métier que vous souhaitez avoir plus tard. » Sous-couverture dans la Police Magique ou chez les Aurors, cela pouvait être le cas… Mais bon, ils avaient encore le temps de voir venir, et au moins une année complète pour les plus âgés !

« Passons aux choses sérieuses désormais. Veuillez allumer vos chaudrons, nous allons commencer. » Pour ce cours ci, Heaven avait, en effet, décider de leur faire commencer un Polynectar. Bien entendu, ils ne réaliserait que la première partie, dans un premier temps, puis un second cours viendrait terminer la potion. Mais quand même, si la première partie était mal réussit, la seconde ne pouvait être que mauvaise, donc mieux valait farder uniquement les bonnes potions pour ce deuxième cours. « Vous allez réaliser un Polynectar. Ou du moins essayer, car ce n’est pas une potion très facile, vous vous en doutez. Nous garderons les potions les plus réussies pour la seconde partie du cours dédié au Polynectar, qui aura lieu dans un mois. » Elle agita sa baguette, révélant les instruction pour la première partie, avant de laisser les élèves s’y mettre. « Allez-y, les informations nécessaires sont au tableau, et si vous avez besoin de mon aide, n’hésitez pas. »

Polynectar - Première partie a écrit:
Ajouter 3 mesures de sisymbre dans le chaudron
Ajouter 2 bottes de polygonum dans le chaudron
Remuer 3 fois, dans le sens des aiguilles d'une montre
Agiter la baguette
Laisser bouillir la potion pendant 80 minutes
Ajouter 4 sangsues dans le chaudron
Ajouter 2 cuillerées de chrysopes dans le mortier
Écraser à l'aide du pilon pour obtenir une poudre fine
Ajouter 2 mesures de chrysopes écrasées dans le chaudron
Faire chauffer à feu doux pendant 30 secondes
Agiter la baguette



A savoir
Vous racontez la suite du cours et la préparation de la potion. Il est toujours possible de rejoindre le cours. Vous pouvez répondre aux questions sans attendre de permission particulière et vous pouvez bien évidement poser des questions.

ϟ Dans les livres, le cours n'est possible après la cinquième année que si les BUSEs obtenues à la fin de la cinquième année sont suffisantes. Ici, la BUSE nécessaire pour continuer est Effort Exceptionnel.

ϟ Vous gagnerez 5 points par post de 500 mots et 10 points si vous dépassez les 1 000 mots. Vous pouvez poster autant de fois que souhaité pour ce tour.

ϟ Répondre aux questions peut vous faire gagner des points ! N'hésitez pas à vous tromper également, votre personnage ne peut pas être un puit de science ! (aucun point ne sera retiré si la réponse est fausse)

ϟ Vous pouvez répondre aux questions en levant la main. Considérez que vous obtenez le droit de répondre directement. Merci de ne pas répondre à toutes les question avec un seul personnage, vous n'êtes pas seul au monde Wink

ϟ Ce deuxième tour durera 4 semaines. Le prochain post d’Heaven sera posté le 29 août. Il lancera le dernier tour.

ϟ Merci d'utiliser le dés attrapeur pour évaluer la réussite de votre potion (aucun GE ne sera décompté) - si le dés est oublié, la potion sera considérée comme échouée :
6ème année : doit faire plus de 35
7ème année : doit faire plus de 30
5 points seront attribués à ceux réussissant leur potion & 2 points à ceux qui auront échoué (mais ayant posté).

Les inscriptions pour les élèves de sixième et septième année se déroulent ici et sont toujours ouvertes.


code (c) crackle bones



chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 89
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyVen 6 Aoû - 14:40

Cours de potions

La classeErwin Foster
Le sorcier affiche un sourire à peine voilé à la remarque sur la ponctualité. Un regard noir lui fait hausser les épaules et il prend place à une place. Quand Jensen s’installe en demandant s’il peut, Erwin lui lance un regard neutre. Il s’en fout. Les deux sangs pur se connaissent plutôt bien, leur éducation est sensiblement la même et leur caractère respectif peuvent se rapprocher sur certains point. Ce n’est pas l’amour fou, mais Erwin le tolère bien plus facilement que la majorité des gens dans cette école.

-Fait donc, McGowan, fait donc. Il est plus intéressant que ce soit toi plutôt que d’autre personne...

Son regard se fige sur l’autre idiot de Gryffondor qu’il n’arrive pas à supporter. Le né moldu qui mériterait quand même quelque tour de magie pour le rendre moins con. Et encore, ce n’est pas sûr que ça fonctionne sur lui. Même si le bonheur aurait été d’être seul, il préfère encore supporter le Serpentard que l’autre...

Le cours commence et Erwin prend les notes. Il écrit autant les réponses des élèves que les précisions de la prof.
Erwin se tourne vers la préfète de Serpentard quand celle-ci glousse qu’il a participé. C’est si étonnant ? Et pourquoi tant
de joie quant à sa réponse ? Peut-être qu’il la regarde trop longtemps, car elle finit par le voir, et le sorcier tourne la tête pour se pencher sur sa copie. C’était bizarre cet échange silencieux. Reprenant sa prise de notes,  il lève la tête quand son camarade lui pose une question. Il réfléchit un instant, et la première chose qui lui vient en tête c’est ce que Jay aurait pu répondre. “J’sais pas. Tu ferais quoi toi ? à part évidement prendre l’apparence d’une fille et de te toucher, je veux dire ?” Cette idée lui arrache un ricanement. Il reprend son sérieux quand la professeure le toise.

-Sincèrement ? Je suis sûre que si elles avaient eu l’audace d’y penser, ma sœur et son amie en aurait profité pour rentrer encore plus dans leurs personnages sans se faire dénoncer par les tableaux tu vois ? Quand elles ont fait la connerie du siècle... Elles auraient pu faire dénoncer des gens qu’elles n’aiment pas...

Même si en soit, la marque magique de leur baguette les aurait dénoncés tôt ou tard, et qu’elles auraient certainement pris bien plus cher, l’idée aurait pu être amusante.

Erwin n’avait jamais vraiment compris le pourquoi de cette farce, mais il avait applaudi la supercherie de sa sœur, et de Lola, même s’il n’aime pas du tout cette dernière. Après tout elle est amie avec l’autre.

C’est alors que les choses sérieuses commencent. Tout le monde allume son chaudron et commence à faire ce qui est noté sur le tableau. Quand il arrive au temps de bouillonage, il sursaute. 80 minutes ??? Il soupire, et regarde sa montre.  Ok, bien. Soit. Il s’installe sur la chaise et copie la recette. Quand c’est chose faite et bien.. Il n’a plus qu’à attendre. Il commence à s’endormir, tout en gardant les oreilles ouvertes. Il écoute le bruit de sa potion qui bout et se concentre dessus. Mais Evelyn passe dans ses pensés et il les ré ouvrent d’un coup. C’est pas possible qu’il pense encore  elle... Il serre les dents et lance un nouveau regard à Peony. Est-ce que c’était vouer à l’échec ? Sans doute. Mais, pourquoi pas ? Si ça le débarrasse de ses sentiments pour une née-moldue...

-Jen', tu penses quoi du fait d’apprendre à la faire si c’est pour ne pas s’en servir ? Non car bon, s’il faut attendre un mois pour ensuite la jeter... C’est quand même pas mal de gaspillage non ?

Il s’en moque un peu du gaspillage. En fait, l’idée de se rapprocher de Peony pour apprendre à la connaître dans son dos lui a traversé l’esprit, mais c’était peut-être moins dangereux de le faire sous son apparence à lui...

Les 80 minutes passent lentement, mais quand c’est l’heure, Erwin s’occupe de la suite de la préparation. Il pense qu’il est bon lorsque il agite sa baguette, mais, la couleur lui semble un peu étrange... Peut-être que cette préparation est dangereuse... Il n’est vraiment pas sûr de sa réussite.
~700~
Codage par Libella sur Graphiorum



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyVen 6 Aoû - 14:40

Le membre 'Erwin Foster' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Qjzy
Résultat : 4
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1932
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd

En ligne

Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 0:13

PotionsPuisqu’elle avait poussé son exclamation avant d’entrer dans la salle, elle trouvait la remontrance du professeur Gibson assez peu justifiée, mais elle jugea opportun de ne pas protester : d’une part elle n’aurait pas eu gain de cause contre un enseignant, d’autre part elle préférait éviter toutes questions auxquelles elle n’était pas capable de répondre. « Désolée professeur. » répondit-elle donc simplement en se dirigeant à sa table en ignorant sciemment Jensen – vu les circonstances, c’était de bonne guerre -. Elle regretta le temps de quelques secondes que les cinquièmes années ne soient pas avec eux, elle aurait bien été avec Flynn : le jeune homme avait un certain talent pour la distraire qui n’aurait pas été de trop pour canaliser le trop plein d’énergie induit par la montée d’adrénaline. À défaut, elle se mit derrière V qui était à côté de son amant Isaac – qui était dans la bonne classe pour être avec eux, lui ! -. Pour sa part, elle fut rejointe d’abord par Alan puis par Ivalyana qui changea de place pour remplir la dernière place de son rang.

La blonde se retint cependant de lever les yeux au ciel quand son ami lui demanda en premier lieu quel était l’urgence. Même si c’était un mensonge, tout le monde en aurait déduit qu’elle avait dû s’éclipser aux toilettes pour un problème féminin, non ? C’est en tout cas ce qu’elle avait espéré en utilisant le terme urgence qui englobait à la fois la vérité et ce qu’elle voulait laisser croire. « Il fallait que je passe aux toilettes. » chuchota-t-elle tout en sortant discrètement le bout d’une serviette hygiénique neuve de son sac pour la montrer à Alan de façon à ce qu’il en déduise ce qu’elle espérait. C’était plutôt crédible vu qu’il était peu probable que le Poufsouffle sache à quelle période du mois elle avait réellement ses problèmes de fille, ce n’était pas vraiment le genre de truc dont elle parlait à ses amis garçons. Et même si ça avait été le cas, les dérèglements ça existait. Tout ce qui comptait était d’endormir la méfiance d’Alan parce qu’elle devait aussi s’occuper d’Ivalyana.

Là où c’était plus simple avec la brune c’est qu’elle savait déjà ce qu’elle avait fait. Iva’ avait senti l’odeur de sang sur elle dès leurs retrouvailles la contraignant à lui avouer son secret, la question portait donc plutôt sur pourquoi maintenant alors qu’en général, elle se coupait plutôt le matin au réveil pour se donner un coup de fouet avant sa journée – coup de fouet, cette métaphore n’avait jamais eu autant de sens pour Viska que ces derniers temps -. Plutôt que de chuchoter comme le faisait la Serdaigle, ce qui aurait fini par être peu discret alors que le cours allait débuter, la blonde déchira silencieusement un petit morceau de parchemin et écrivit sa réponse en toutes petites lettres. « Flash back et remarque d’un tableau au sujet de J. En + je savais qu’il serait là. Mais ça va aller, j’ai même pas mal. » Elle plia le papier et le glissa dans sa paume, sa main glissa le long de la table pour trouver celle d’Ivalyana dans laquelle elle glissa sa réponse, la pressant au passage avec un petit sourire rassurant. Si elles n’avaient pas été en cours, elle l’aurait prise dans ses bras pour lui montrer que tout allait très bien, mais elles étaient en classe, ce n’était pas le moment pour les grandes démonstrations d’amitié.

Finissant par tapoter la main d’Ivalyana, Viska lui désigna le professeur Gibson qui était en train de leur poser des questions. Il était temps de se reconcentrer. La vipère blonde se mit de suite dedans, pleine d’une énergie presque suspecte. Si elle avait toujours été une élève volontaire, l’année précédente n’avait pas montré toutes ses qualités. Qu’Alan ait l’air surpris qu’elle réponde en premier lui sembla toutefois un peu vexant : elle n’avait pas eu un Optimal, c’est vrai, mais elle avait quand même eu sa BUSE de potions… elle n’était pas si nulle que ça en classe quand même !

Tenant difficilement en place sur son tabouret, Viska montrait des signes évidents de nervosité pour ses voisins ou n’importe qui la regardant. En fait, elle aurait préféré que Jensen soit devant elle, plutôt que derrière. Dans la théorie, ça ne changeait rien puisqu’il ne la regardait plus jamais Viska et ses conclusions à l’emporte pièce le retour, mais elle trouvait quand même cette configuration dérangeante. Comme si, par moment, elle sentait son regard. Elle tourna la tête vers Iva’ : peut-être qu’elle se faisait des idées et que c’était sa voisine qu’il regardait : après tout, à l’aiglonne, il ne faisait pas la gueule.

De guerre lasse, Viska plongea la main dans son sac et en sortit une fiole de potion calmante qu’elle avala aussi discrètement qu’il l’était possible en plein milieu d’un cours. Cela n’avait rien de trop surprenant aussi bien pour leur professeur – qui avait elle-même confectionné cette potion – que pour les autres élèves, depuis son enlèvement, il était fréquent qu’elle soit obligée d’en prendre, quelque soit le moment. Cette médication lui évitait soit de tomber dans les pommes, soit de faire une crise de nerf. Actuellement, elle avait l’impression que ce ne serait ni l’un, ni l’autre, mais elle éprouvait une irrépressible envie de bouger, de taper dans quelque chose notamment, ce qu’elle ne pouvait évidemment pas faire en classe. Prendre sa potion était son seul recours. Viska espérait vraiment qu’ils allaient passer à de la pratique bientôt, histoire de focaliser l’attention de ses camarades – et pour la plupart amis - sur autre chose qu’elle.

« Hum… c’est bien ce que je pensais… » murmura-t-elle à la réponse de leur professeur au sujet de l’utilisation du Polynectar : il était évident qu’une potion aussi difficile n’existait que parce qu’elle était utilisé par certains métiers, et probablement par celui qu’elle voulait elle-même faire plus tard. Et, suite à la fin de la session question/réponse qui ouvrait traditionnellement le cours, ils en arrivèrent à la partie pratique au plus grand soulagement de la blonde qui s’affaira aussitôt. La potion calmante faisait effet, elle se sentait moins nerveuse. Elle commença par mesurer et préparer chaque ingrédient de façon à avoir un plan de travail bien propre et organisé, puis elle passa à la préparation à proprement parlé en suivant scrupuleusement les indications inscrites au tableau. Elle fit abstraction du reste de la salle pour rester fixée sur son objectif, c’était encore le meilleur moyen de ne pas se laisser de nouveau gagner par la nervosité.

1 094
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 0:13

Le membre 'Viska Spingate' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Qjzy
Résultat : 40
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2707
Âge : 16 ans [10/05/2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 20
FACECLAIM: Austin Butler


Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 12:40

Une fois le pas de la porte passée, Alan avait enclenché comme à son habitude le mode 'cours'. Ainsi, quand Viska répondit à sa question, il ne put s'empêcher de lui lancer un 'chuuut' d'anthologie un regard surpris, comme si le fait qu'elle réponde à sa question relevait de la provocation pure envers le professeur. Pour preuve, il fut d'ailleurs incapable de rétorquer autre chose qu'un hochement de tête à la vipère tellement l'angoisse de bavarder pendant qu'un prof parlait était forte. Il ne pouvait depuis le temps que prier, toute la sainte journée pour que Prue ou Quino ne les fassent pas remarquer : maintenant qu'ils n'étaient pas  à côté de lui, ça aurait été dommage de se faire cramer tout seul.

Peu convaincu par la réponse de la vipère à sa question – il s'imaginait que de dire 'je vais aux toilettes', n'avait rien d'honteux, qu'on soit fille ou garçon – il n'en montra cependant rien, rendant les armes assez rapidement : ce n'était de toute manière pas le moment de lancer un interrogatoire et Alan, habillement mis mal à l'aise par Viska avec l'affichage de sa protection hygiénique vraiment, Viska, tu ne recules devant rien !, acquiesça rapidement avant de se mettre au travail. Il était soucieux et parano de nature, mais sa positivité reprenait rapidement le dessus : à aucun moment il n'aurait pu imaginer ce que son amie faisait.

Très rapidement, le blaireau se mit au travail.
Il vit Ivalyana s'asseoir à côté de Viska et lui avait à cette occasion lancé un sourire amical et un bref salut : rien de plus ceci dit, il ne la connaissait pas tant que ça et encore une fois, aurait été mortifié d'entamer une discussion en plein cours sauf ceux de Binns, ceux-là, tout le monde s'en foutait. Le jaune et noir s'activait à la préparation de son plan de travail quand il nota l'agitation de Viska. Il mit ça dans un premier temps sur le compte de Jensen : le sorcier n'était pas loin de la belle et à son sens, ça la rendait nerveuse. Le capitaine coula un œil discret vers le vert et argent, puis vers Viska à nouveau, inquiet pour son amie mais pas assez pour prendre le risque de rater sa potion, ceci dit.

- Ça va ? lui murmura t-il discrètement.

Pour toute réponse Viska prit une potion dans son sac. Ça lui arrivait souvent et dans ces cas là, Alan n'osait jamais demander ce qui n'allait pas. Elle avait tellement de raisons d'aller mal qu'il avait peur de se prendre dans la tronche que RIEN n'allait, justement et que se droguer à la potion calmante était sa seule échappatoire s'il savait.

L'échange avec le professeur passé, Alan, plutôt content que de sa réponse et de celles de ses amis, commença la préparation de la première partie de la potion. Ainsi, il manipula sisymbre, polygonum et autres chrysopes, content de voir que quelques secondes avant lui, Viska avait réussi sa potion. Il n'avait jamais douté des capacités de la belle, mais était toujours content que malgré son état elle arrive encore à exceller dans certaines matières. Reportant son attention sur le tableau, sa potion, Viska et parfois même Jensen, Alan termina sa potion un peu après la vipère, sans trop savoir si cette ambiance à laquelle il n'était pas très accoutumé (d'ordinaire les cours étaient juste studieux, pour lui) agissait ou pas sur lui.

(563)


Alan
CARMICHAEL
FIND JOY IN THE ORDINARY


Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Ro5s
Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 12:40

Le membre 'Alan Carmichael' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Qjzy
Résultat : 91
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 872
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 6
FACECLAIM: Maisie Williams


Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 15:57

PotionsViska étant arrivée saine et sauve en cours de potions – V avait parfois l’impression qu’elle allait vieillir prématurément à force de se faire du souci pour la blonde -, elle fut ravie d’accueillir l’arrivée à ses côté d’Isaac telle une parfaite distraction. En un sens, c’était le mot qui résumait le mieux sa relation avec le septième année : ils s’entendaient bien de base, mais ils n’étaient pas assez proches pour se considérer comme des amis – de vagues potes peut-être quand même à force – et ne faisaient que coucher ensemble pour s’amuser. Vanellope appréciait ces moments parce qu’ils l’aidaient à gérer tout le boulot qu’elle avait par ailleurs entre le fait d’être préfète, de gérer les nouveautés de la Tablette Magique (travail pour lequel elle était payée, ce qui était royal à son âge!), et la présidence de Magic Mix (elle était devenue la productrice officielle du groupe avec le départ d’Erin pour le monde des adultes). Elle aurait pu abandonner des matières pour alléger cet emploi du temps chargé, mais V était du genre à vouloir assurer sur tous les fronts. On devait lui reconnaître que hormis l’excès de stress dont elle se débarrassait avec Isaac ou d’autres volontaires filles ou garçons, elle s’en sortait plus qu’honorablement dans tous les domaines, ayant même l’heur d’être une excellente élève la plupart du temps – elle avait quelques doutes sur le polynectar, cette potion avait l’air un peu ardue pour une dilettante se reposant sur ses capacités innées dans son genre ; il y avait des limites à la méthode consistant à y aller « au talent » même quand on en avait, du talent -.

La jeune fille répondit avec un petit sourire amicale : « Salut beau gosse, ouais ça va, et toi ? Non, tu ne me déranges jamais, installe-toi, y’a d’la place. » Une fois qu’Alan, Viska et Ivalyana se mettaient sur le même rang, c’était un peu la grande solitude de son côté, Peony allant naturellement avec Dahlia. Et il aurait fallu la payer pour qu’elle se mette avec McGowan – l’inverse était probablement vrai aussi, si les hostilités avaient plus ou moins cessé un temps, elles étaient désormais reparties de plus belle, V en voulant même encore plus au Serpentard qu’auparavant à cause de sa rupture inexplicable avec Viska et elle comprenait mal ceux qui ne réagissaient pas comme elle, faut être solidaire les gars! -, sans l’arrivée d’Isaac, elle aurait donc probablement passé son cours seule. Cela ne l’aurait pas nécessairement gênée, elle était habituée et friande de solitude, mais elle aimait aussi un peu de compagnie, surtout quand ladite compagnie était canon (et elle parlait en parfaite connaissance de cause à ce sujet).

Jetant un coup d’oeil dans la direction de Viska quand Isaac la mentionna, elle se pencha sur le lion et lui murmura en réponse : « Honnêtement, je ne sais pas trop… elle me paraît un peu trop agitée mais comme on est en cours, je peux pas vraiment la sonder. » Elle se devait donc de faire confiance à Ivalyana et Alan, or elle ne savait pas si ça devait la rassurer ou l’inquiéter – elle classait plutôt les deux adolescents, pour des raisons différentes, dans les gens à protéger que dans ceux qui pouvaient protéger -.

V demeura distraite de la question de la santé de son amie par le début réel du cours auquel elle participa – ainsi que Viska, ce qu’elle jugea rassurant, au moins ça voulait dire qu’elle n’était pas en plein flash back - : « Ouais, puis le polynectar, c’est pas assez clinquant pour Blomberg. » confirma-t-elle à son voisin quand les questions eurent presque toutes trouvées une réponse. Ensuite, ils durent se mettre à faire chacun leur potion, ce qui interrompit toutes velléités de conversation. V s’attacha les cheveux avec un chouchou à son poignet, dégageant sa nuque par un chignon plus décoiffé que coiffé. « C’est parti... » murmura-t-elle pour elle-même en essayant de se concentrer sur sa tâche plutôt que sur le fait que tant qu’à être avec Isaac, elle aurait préféré faire autre chose que manipuler tous ces ingrédients plus ou moins ragoûtants. Elle n’était pas particulièrement chochotte cela dit, et ce n’était qu’une réflexion en passant alors qu’elle sortait les sangsues de leurs bocaux. « Ce que c’est moche ces trucs quand même... » nota-t-elle à mi-voix en les ajoutant dans son chaudron. Quelques minutes plus tard, l’heure de vérité avait sonné quant à sa réussite ou son échec.

747
2981 12289 0



    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Vif d'Or
Vif d'Or
Quidditch

Parchemins : 2552



Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyLun 9 Aoû - 15:57

Le membre 'Vanellope Reynolds' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Attrapeur' :
Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Qjzy
Résultat : 76
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1046
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 EmptyMar 10 Aoû - 13:57

L’apparition salvatrice de sa sœur avait de quoi la réjouir. Elle avait eu beaucoup de mal à la convaincre de rester une élève des cours de potions et lui avait promis de se mettre toujours à côté d’elle pour soulager son anxiété. Aussi, elle était ravie de voir que sa sœur ne lui collait pas un lapin, à la dernière seconde. Peony était sure et certaine que les potions étaient une matière indispensable pour le métier que voulait faire sa sœur, celui de briseuse de maléfices. Après tout, un maléfice pouvait vous toucher de plein fouet et vous couvrir de furoncles purulents. N’était-il pas préférable alors d’avoir une potion capable de vous soigner sous la main ? Si, bien évidemment que si, et ça avait d’ailleurs été son argument principal. Plus la fin de Poudlard approchait, plus Peony redoutait la séparation avec sa sœur. Elle avait déjà beaucoup de mal à accepter le fait que Leopold ne soit plus scolarisé -et encore, il était toujours à Cardiff, ça apaisait un peu son esprit- mais l’idée de voir sa sœur partir à l’autre bout de la planète sans elle la terrifiait encore davantage.  Quant à Viska, elle fronça les sourcils en la voyant arriver, avant de faire une petite moue désolée quant à la remarque de leur professeure. Une envie pressante, ça pouvait arriver… Comme elle ne vit pas la protection qu’elle montrait à Alan, sa suspicion s’arrêta là. De toute façon, sans preuves concrètes, elle ne pouvait pas râler ouvertement après Viska. Elle lui adressa quand même un petit signe de main et un sourire, avant de se retourner et de se concentrer sur le cours et les différentes questions qui étaient posées.

Alors que sa jumelle lui assurait ne pas s’être disputée avec Jensen, Peony haussa les épaules, l’air de rien. « Je sais pas moi, t’étais pas censée rendre Quino jaloux ou je ne sais quoi ? Moi je croyais que t’allais sortir avec Jensen pour ça… Une soirée a un bal, excuse-moi, mais ça ne fait pas tout… » Bien entendu, elle savait que c’était surtout elle qui s’était fait des films plus qu’autre chose. Déjà, Jensen ne semblait pas spécialement partant pour sortir avec quiconque, quoi que Viska veuille bien croire, mais elle savait aussi que Dahlia était trop bornée pour faire quelque chose dans ce genre. Elle semblait avoir enfin pris en compte l’existence du jaune et noir, et ne voyait visiblement plus que lui… Maintenant, peut-être fallait-il taper un grand coup pour que Quino se rende en effet compte des sentiments de sa jumelle. « Tu veux que j’aille lui parler moi ? » Et bien quoi ? Elle pouvait toujours proposer son aide, non ? Ce n’était pas comme si elle n’était pas amie de Quino elle aussi, ni même complètement étrangère à la situation, bien au contraire. Cela dit, il fallait avouer qu’elle ne savait pas trop où se situait le greco-argentin depuis quelques mois. Il était sorti un temps avec Katarzyna, avant qu’ils ne rompent début juillet. Depuis, elle n’avait pas eu l’occasion d’avoir une discussion sérieuse avec le Poufsouffle. Il faudrait qu’elle réussisse à lui parler seule à seul, mais comme il était souvent avec tout un tas de monde, ce n’était pas évident sans qu’elle ne paraisse particulièrement suspecte.

Alors que Peony avait posé son regard sur le septième année, un léger sourire aux lèvres, elle remarqua qu’il l’a regardait aussi, sans doute parce qu’elle n’avait pas été très discrète. Tournant la tête aussi vite que possible pour éviter de soutenir le regard du Serpentard trop longtemps, elle reposa ses yeux bruns sur sa jumelle, un peu déstabilisée malgré tout. « Peut-être qu’il s’est rendu compte qu’il n’allait pas aller bien loin s’il ne travaillait pas un minimum ? C’est déjà surprenant qu’il ait eu la BUSE nécessaire pour continuer… » Non pas qu’elle pensait complètement nul, mais on ne pouvait pas vraiment dire qu’elle l’ai déjà vu briller dans une matière. Peut-être que le fait qu’ils aient peu de cours en commun en temps normal, n’étant pas de la même année, y participait. Et en même temps, ils n’avaient jamais vraiment échangé. Elle le connaissait parce qu’il était à Serpentard, qu’il n’avait qu’un an de plus qu’elle et parce que Karen et Jensen lui en parlait parfois, rarement cependant.

S’éclaircissant la gorge, pour se redonner une certaine contenance, elle jeta un nouveau regard en arrière. Erwin était occupé à parler avec Jensen, alors qu’il commençait à préparer sa potion. Se retournant une nouvelle fois vers son propre chaudron et sa sœur, elle se mit à en faire de même. « Lila… » Peony laissa la suite en suspend, sachant pertinemment ce que sa sœur allait répondre. Elle trouvait que la prémonition de cette vieille chouette de Trelawney était un tissu de mensonges, tout comme Viska. « Il est brun… Erwin. » Cette remarque eu directement pour effet de lui faire faire une grimace. Il y avait des tas de jeunes hommes bruns dans ce château, ça ne pouvait pas être quelqu’un d’autre ? Bien entendu, Peony n’avait là aucune certitude, mais les faits étaient là, Erwin Foster était un jeune homme brun… Et pour qu’il la déstabilise rien qu’avec un regard, ça devait bien vouloir dire quelque chose non ?

Sa potion devant bouillonner pendant quatre-vingt minutes, Peony attendit devant son chaudron, tournant machinalement une mèche de cheveux entre ses doigts. « Non mais, au final, cette prédiction, y’a pas moyen de savoir si elle est vraie ou fausse ? Peut-être qu’elle s’est trompée, que je dois chercher une fille ou un garçon blond ?! C’est n’importe quoi. » Bien déterminée à en savoir davantage cependant, elle garda dans un coin de sa tête l’idée de trouver des précisions sur cette prédiction, coûte que coûte. « Bon, et toi alors ? T’es bizarre depuis ce matin, il s’est passé quelque chose ? » Elle se demandait si Quino avait quelqu’un d’autre, mais le jaune et noir n’était pas ce que l’on pouvait appeler discret, donc la possibilité que sa sœur ne lui tombe dessus en plein échange salivaire avec une autre fille, ce n’était pas vraiment possible…
acidbrain


• 1 012 mots •


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Année VI & VII • Cours de potion #1   Année VI & VII • Cours de potion #1 - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Année VI & VII • Cours de potion #1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Potions :: Cours de Potions-
Sauter vers: