Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Lançons-nous dans une course folle ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 1328
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 4
FACECLAIM: Maisie Williams


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 EmptyDim 12 Sep - 11:38

Lançons-nous dans une course folleUn mètre quatre-vingt, lorsque vous-même n’en faisiez que un cinquante et des poussières très important les poussières, c’était déjà bien assez grand si vous vouliez l’avis de Vanellope. Si certaines filles étaient grandes, comme c’était le cas de Peony, la lionne avait quand même fait son deuil du fait que les garçons, eux, la dépasseraient toujours tous. Tant mieux pour eux. « C’est facile à dire quand on est celui qui ne plafonne pas à la taille d’une gamine de douze ans ! » répondit-elle du tac au tac sans toutefois se départir de sa bonne humeur. « La phrase exacte mon cher Thomé, c’est qu’il n’y a pas que la taille qui compte, mais nous nous égarons. » Surtout que Vanellope n’était pas certaine du tout que Thomé soit réellement prêt pour une conversation qui déraperait – alors que si elle se lançait dans la même avec, mettons, Flynn, elle ne s’en inquiéterait pas du tout ! -. La préfète n’avait pas l’intention de « trop » choquer les chastes oreilles du Serpentard, elle se montrait juste aussi libérée qu’à son habitude, disant tout ce qui lui passait par la tête et testant son entourage certains finissent par s’y habituer, d’autres non.

« Pas trop mauvais, même si je n’ai jamais réussi à battre Gabin. Mais lui est un peu hors catégorie pas vrai ? » Le Serdaigle était champion d’échec sorcier au niveau mondial, elle supposait qu’il n’était pas honteux qu’elle perde systématiquement face à lui, même s’il était aussi celui avec qui elle jouait le plus. La plupart de ses autres connaissances et amis étaient plus portés sur la musique ou le sport que sur les occupations plus cérébrales - plus Serdaigle – comme les échecs. Probable tendance de sa génération car chez les plus jeunes la lecture et les échecs avaient bien plus la quote !

Après la course, vint le gage donné par Thomé que V jugea assez modeste, mais après tout c’était son gage à lui, il demandait ce qu’il voulait. « Fou, ce serait peut-être un peu fort comme terme, c’est juste que tu ne sais pas si l’occasion se représentera de pouvoir me réclamer n’importe quoi, alors est-ce bien raisonnable de rester si sage ? » V haussa les épaules, de toute façon, c’était trop tard. Il ne pouvait plus revenir sur sa décision. Elle se colla donc à lui, histoire au moins qu’il n’ait pas à regretter son câlin pour info le shampoing de V sent la noix de coco, si jamais ça intéresse Thomé de le savoir. Elle attendit qu’il l’enlace et hésita sur la suite de la marche à suivre car la question se posait de savoir quand faire cesser l’étreinte ? Vu qu’il ne semblait pas décider à la lâcher, V resta immobile. Tout ça commençait à devenir un peu bizarre et quelques signaux d’alerte s’allumaient dans son esprit, mais elle conserva son flegme et une apparence parfaitement maîtrisée. Si elle se sentait trop mal à l’aise, elle pouvait toujours partir quand elle voulait après tout ! « Si tu veux. » dit-elle donc simplement lorsqu’il demanda à la garder encore un peu.

Pourtant, il se mit à lui parler de tout à fait autre chose, en apparence sans lien avec ce qui était en train de se passer. Elle haussa un sourcil perplexe mais garda pour elle sa surprise, préférant réellement répondre à ce qu’il lui disait : « Je me souviens pour les vampires, oui. » Il fallait admettre que c’était même une des informations qui avait le plus attisé sa curiosité, Thomé ayant l’air par ailleurs d’un garçon de Serpentard tout à fait classique – par contre c’est pas forcément un compliment pour elle, donc mieux vaut être plus que ça justement ! -. « Encore un père bien sympa, je pense qu’on va prochainement pouvoir faire des cartes à collectionner à leur effigie. » Celui de Thomé, de Viska, le sien… une bonne tripotée de mecs affreux et, surtout, de père qui n’en méritaient pas le titre. « Mais tu ne vis plus avec les vampires ? » demanda-t-elle, incertaine d’avoir compris cette partie de la phrase.

690
2981 12289 0


    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 120
Âge : 16 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 20
FACECLAIM: Asa Butterfield


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 EmptyDim 19 Sep - 0:07

Lançons nous dans une course folle
Vanellope
C'était bien vrai, Thomé, grand comme pas permis, ne se sentait pas mal d'être... grand. Il ne pouvait que hausser les épaules en sachant qu'au moins, la nature l'avait gâté sur sa taille. Certes, la brune ne pouvait en dire autant, mais cela ne la peinait en rien dans sa beauté. Il aurait même pu dire qu'elle était parfaite à cette petite taille et que les autres ne comptaient pas, hors c'était trop présomptueux et facile à dire pour un grand. "Nan, tu ne fais pas douze ans." Affirma néanmoins, avec assurance et une pointe de moquerie dans le regard, le russe. Quand à la réplique, dont il avait oublié la fin vu qu'il ne s'attardait jamais beaucoup sur ce genre de bassesse. Il arqua un sourcil en levant un oeil un ciel. "T'es sûr?" Osa-t-il lancer avec ce doute, pourtant, vrai. Cela ne datait pas d'hier qu'il était arrivé, mais de là à ne pas retenir une pareille vantardise! Surtout lui!

Question autre jeu pour se défier, les échecs semblaient plutôt bon. Sauf qu'elle mentionna le petit génie de ce domaine. Gabin, lui aussi il avait entendu parlé de ce redoutable Serdaigle, hors, Thomé ne savait pas que la rouge jouait contre le bleu. Il en resta même un peu quoi avant de sourire. "Sérieux, c'est plus que du hors catégorie là..." Tout le monde avait bien son domaine et si le russe croyait ne pas être mauvais, il n'avait pas encore été se frotté aux autres dans Poudlard. Soudainement, avec la petite révélation de la préfète, jouer contre elle semblait être une très mauvais idée. Contrairement au vol sur balai, ou à n'importe quel cours, les jeux de sociétés n'entraient pas de la ligne de compte des choses qu'il avait longuement travaillé. "Je pense qu'il faudra trouver autre chose." Même si la brune allait dénicher un petit quelque chose pour les départager. Si l'envie lui prenait, bien sûr, d'avoir envie de défier le russe à son tour.

Le cadeau de la victoire, le gage, ne paraissait qu'être trop simple pour V, mais ce n'était pas le cas pour le russe. Qui dans le château pouvait se vanter d'avoir été en contact physique avec ce jeune homme? Pas même une poignée de main de plus de deux secondes. Ce n'était pas seulement dans la communication qu'il m'était de la distance, mais sans s'en rendre compte, c'était aussi dans ses actes. "Pourtant, en venant dans le stade, je ne pensais pas autant me rapprocher de toi." Explica-t-il en souriant. Ce n'était pas que physique non? Certes, il la tenait dans ses bras, mais c'était elle qui l'avait embrassé en premier. Et voilà qu'il avait droit à un câlin, un vrai sans sous entendu ni une accolade entre amis. C'était très symbolique pour Thomé.

Quand elle accorda encore un instant, il ne pu s'empêcher de parler de lui. Etrange, il ne pensait pas pas dire un jour à quelqu'un se qu'il avait traversé. Hors, elle n'avait rien demandé. La pauvre se retrouvait à écouter son histoire bien désagréable qui attirait autant la compassion que les questions. Au moins, elle se souvenait qu'il avait parlé vampire, ce qui avait attirée sa curiosité dans un premier temps. Là, il parlait de meurtre. "Le tient aussi à merdé?" La question lui avait échappé. Il aurait pu mentionner celui de Viska, mais elle avait été plus générale dans son énoncée. Vilain Thomé, ce n'était pas bien de sauter sur les conclusions. Hors, la brune le faisait aussi. "Ha si, avec ma grand-mère adoptive en fait. Une sang-pure avec des idées un peu arriérée." Notamment anti-moldu et pro-sang-pur, il n'allait pas le dire, parce qu'il avait le sentiment qu'elle trouvait cela trop radicale. Il fallait avouer que voir sa fille chérie mourir par un Mange-mort anti-vampire avait de quoi changer les idées. "Je dois aussi avouer que c'est à cause de la famille qui nous accueille que j'ai passé mes journées à dormir. Je retournerai presque me coucher." Le presque le fit sourire. Il la lâcha avant de se laisser tomber au sol pour glisser ses mains derrière la tête. "Quoi qu'un petit somme ici m'irai aussi." Non pas qu'il s'attendait à ce qu'elle lui tienne compagnie, mais il y avait encore quelques heures avant que les membres d'une équipe décide de s'entrainer.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 1328
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 4
FACECLAIM: Maisie Williams


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 EmptyLun 4 Oct - 7:42

Lançons-nous dans une course folleEffectivement, de ses douze ans, V n’avait gardé que la taille, pas la silhouette. Même si elle n’avait pas les courbes en 8 de certaines de ses amies – elle pensait surtout ici à Victoire et Viska -, elle n’avait pas à rougir de son tour de poitrine ou même plus généralement de son corps qu’elle savait athlétique par la pratique de la gymnastique lorsqu’elle était enfant puis de la danse maintenant qu’elle était adolescente. Donc, non, elle ne faisait pas douze ans… sauf peut-être de dos ? « Est-ce que je suis sûre qu’il n’y a pas que la taille qui compte ou est-ce que je suis sûre qu’on s’égare ? » demanda-t-elle ensuite avec malice pour ne pas être en reste dans cette bataille des mots.

Lorsqu’ils parlèrent de se défier sur autre chose que le vol sur balais et que les échecs avaient été évoqués, V admit qu’elle se débrouillait, sauf face à Gabin. Toutefois, leur camarade n’était pas vraiment un bon échelon de valeur : il faudrait être sacrément prétentieux pour se dire du niveau du Serdaigle, même si elle supposait qu’il restait possible pour un amateur de le surprendre – les stratégies les moins ordinaires pouvaient faire leurs preuves -. « C’est vrai, on n’a pas beaucoup de joueurs du niveau de Gabin dans l’école. » Elle n’aurait pas juré qu’il n’y en avait pas d’autres car elle ne connaissait pas le CV de chaque élève qui parcourait les couloirs de Poudlard, mais le brun était clairement au-dessus du lot. V le savait parce qu’il avait été son amant en une unique occasion et qu’ils étaient tous les deux amis avec Flynn, leur donnant l’occasion par ce biais de s’affronter pendant que le lion faisait autre chose ou commentait leur défi à seule fin de les déconcentrer en tout cas c’est le sentiment de V qui déteste être dérangée quand elle réfléchit. La brune supposait que personne ne savait précisément ce qu’il y avait eu entre Gabin et elle, contrairement à sa relation épisodique avec Isaac, cela ne s’était produit qu’une fois et, surtout, Gabin était tellement cœur d’artichaut que nul ne prêtait plus attention à ses relations. Il n’était pas assez constant pour être l’objet de ragot ! « Tu peux me défier dans le domaine que tu veux, je suis très polyvalente. » finit-elle par dire en oubliant le Serdaigle pour revenir au Serpentard avec qui elle était actuellement.

« On ne peut pourtant pas dire que je sois une fille difficile à approcher » mentionna-t-elle en faisant une petite moue. Elle ne faisait pas dans les relations sérieuses, mais elle était plutôt abordable. Même socialement, si elle n’avait qu’une poignée d’amis – déjà bien trop nombreux à son goût -, elle parlait assez aisément, y compris à des inconnus. Lier connaissance avec elle, la toucher physiquement aussi, ce n’était pas difficile, là où cela se compliquait la concernant c’était lorsqu’il était question de l’attacher à soi. Ses amitiés s’étaient forgé dans le temps, jusqu’à sa troisième année dans l’école, elle n’avait eu comme attache sérieuse que Fiona et Psychée, et ce n’était qu’après qu’elle y avait ajouté tous les autres : Flynn, Viska, Victoire, Ivalyana, Alan, Erin, les jumelles Lloyd…

Alors qu’elle acceptait de rester dans ses bras – encore qu’elle trouvât ça un peu bizarre -, elle répondit avec une légèreté feinte : « Rien d’aussi dramatique que le tien ou celui de Viska, mais oui, mon père mériterait quand même d’avoir une carte dans cette collection, dans un genre plus banal, une carte du type « monsieur est un raté ». Il est parti quand j’étais bébé et n’a jamais versé de pension alimentaire à ma mère, il s’applique tellement à ne pas penser à moi qu’à chaque fois qu’il prend la peine de m’écrire, il se trompe sur mon prénom. » En dehors de ça, V pouvait s’estimer chanceuse, son père n’était pas un tueur, ni un pauvre type incestueux comme Nathan Symphonie, c’était juste un père démissionnaire et lâche comme il y en avait sûrement beaucoup d’autres en ce monde. Elle n’en parlait presque jamais, sauf avec Fiona. Ce n’était pas qu’elle veuille en faire un secret, mais plutôt qu’elle ne pensait pas que cela vaille la peine de s’attarder sur le cas de ce pauvre type. Même s’il l’avait abandonnée, elle savait intellectuellement que cela n’avait rien à voir avec elle, elle n’était qu’un bébé à l’époque, elle n’avait rien pu faire de mal !

« Hum… donc ta grand-mère adoptive est une sorcière, mais vous vivez avec des vampires ? » tenta-t-elle, incertaine d’avoir bien compris – or il se trouvait qu’elle aimait quand même bien comprendre ce qu’on lui racontait même s’il arrivait qu’elle en fasse son deuil coucou le basilic d’Iva -. « Tu as déjà parlé à Sithmaith, en troisième année ? Elle est à moitié vampire. Peut-être qu’elle comprendrait tes soucis de sommeil. » Les préfets passaient une partie de leur ronde à raccompagner l’hybride à sa salle commune parce qu’elle avait encore été prise d’une envie de balade nocturne. C’était pire les soirs de pleine lune ! Personne ne punissait la jeune fille, car à cause de son allergie au soleil, si elle ne sortait pas de nuit, elle ne prenait quasiment jamais l’air.

« Rien ne t’empêche de dormir ici, mais je ne sais pas ce que vaut l’herbe niveau confort à cette saison. » En même temps, V n’était pas du genre à se prélasser dans le parc. Son tempérament nerveux -malgré une apparente nonchalance – la poussait à être toujours en train de faire quelque chose. La sieste n’était pas dans la liste de ses activités préférées, loin de là, même si elle dormait très bien la nuit du sommeil du juste. « En tout cas, on pourrait peut-être se lâcher maintenant, non ? Pour un gage, c’est déjà pas mal comme durée. » Autant rappeler que s’il avait eu un câlin, c’était uniquement parce qu’il avait gagné la deuxième course. La conversation se détendant, l’intelligente préfète commençait à craindre que le jeune homme pense qu’elle s’était adoucie sur le sujet des rendez-vous et autres trucs sentimentaux.

1 023
2981 12289 0


    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 120
Âge : 16 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 20
FACECLAIM: Asa Butterfield


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 EmptyLun 4 Oct - 20:43

Lançons nous dans une course folle
Vanellope
C'était bien sa petite taille qui plaisait aussi beaucoup au jeune homme. Les filles grandes, c'était pas mal, mais avoir quelqu'un à protéger et qui peu être porté sans trop d'effort, c'était plus plaisant pour Thomé. -Il ne dit pas que Victoire et Viska sont grosses! Juste qu'il ne se voyait pas les porter comme si elles ne pesaient rien.- "Il est bon de se perdre un peu non?" Il allait loin, peut-être un peu trop? Thomé était plutôt du genre à avoir le dernier mot, mais il le donnerait volontiers à la miss si celle-ci le désirait.

Comment en étaient-ils arrivé à parlé d'un garçon en se faisant un calin des plus platonique? Thomé ne se posait qu'à moitié la question, le soucis s'était plutôt de trouver une excuse pour passer de temps avec la préfète des rouges et ros. Il ne pouvait pas se vanter d'être doué aux échecs, comme Gabin, mais le sorcier n'avait pas tenté sa chance contre le champion. Peut-être que le russe était un génie inné dans ce domaine? Absolument pas, il ne savait joué que parce qu'il avait apprit et lu des livres pour y arriver. Lire, lui qui n'étudiait devant personne, c'était ironique. "Faudrait une journée pour que tout le monde s'essaye un jour. Certain pourrait y prendre goût." L'idée en soit était bonne, la mise en pratique devait être bien plus compliqué, même si il y avait pas mal de jour de congé pour que les étudiants puissent respirer et se détendre. Au moins, la lionne ne s'égarait pas comme lui et elle était même prête à l'affronter sur n'importe quel domaine. Il en sourit, si ce n'était pas une invitation à trouver n'importe quoi pour passer du temps avec lui, il ne savait pas quoi en dire. "Je suis sûr que tu peux aussi trouver un truc sur lequel tu me battras." Renvoya-t-il en bon joueur. "J'avoue, je dis quand même pas non pour les échecs, mais si tu joues avec Gabin, je pense pas être à la hauteur." Un peu de modestie, le russe se voulait honnête, il n'était pas un grand concourant et il avait déjà trop perdu par le passé, mais faire une partie ou deux pouvait être quand même amusant.

La contradiction mise en évidence fit un peu mal au petit cœur du jeune homme. Il ne pouvait pas la contre dire, c'était lui qui ne parvenait pas à franchir le pas. Dire que Viska lui avait bien assurée qu'il devait quand même être directe sans l'être trop. Lui, les deux pieds dans le plat, s'étonnait même qu'il avait décroché une course, gagné une seconde et au passage obtenu un baiser et un câlin qui n'en finissait pas. "Mouai, disons plutôt que j'osais pas t'ennuyer." Vraiment très, enfantin et naïf, avec trop d'innocence, le jeune homme restait bien jeune comparé à la belle dans ses bras dont il confia bien des choses sans s'en rendre compte. Pourquoi parler de son père dans un moment si agréable? Parce qu'en s'ouvrant à elle, la petite brune en fit autant. Il ne pouvait pas tout comprendre, mais il voyait au moins un peu plus clair dans le comportement si formellement contre la romance. "Effectivement, il a droit à sa carte. Comment devrait-on la nommer? Le crétin? Le lâche? Difficile d'avoir le bon therme, celui de Viska c'est clairement le Détraqué, le mien serait le Tyran." Drôle d'histoire, ces pères ratés, il y en avait pas mal, mais Thomé se disait qu'il devait aussi y avoir des mères aussi brillantes par leur échec. Ce n'était pas évident d'être parents, mais gérer les siens non plus. "Ta mère est cool au moins?" Demanda-t-il pour pouvoir retomber sur une note positive dans cette drôle de discussion sur les paternelles qui n'en méritaient pas le nom.

La question sur la nature de son dernier parent adoptif le fit sourire. "Raté, une vampire. Dire qu'elle a une dent contre les sorciers, a n'y rien comprendre vu que sa fille était une mêlée." Comme quoi, rien n'empêchait d'aimer par delà les limites du compréhensible. Cil est pas mal dans le genre non? Il fait aussi coucou! Pour Thomé, c'était simple, on lui avait apprit deux choses, les sorciers russes sont givrés et il devait paraitre faible pour être plus fort. Hors, il ne se trouvait pas si fou et il ne se voyait pas si brillant dans son rôle de victime: un échec totale même!.

"Ho, voilà qui est intéressant. Je ne savais pas que Poudlard acceptait les êtres plus particuliers." Il n'avait pas mit qu'il était pyromancien pour évité de se faire caller à l'entrée, même si clairement, tout le monde avait remarqué les marques de brulure dans le couloir vers le dortoir.  Il aurait pu prendre la peine de les effacer, mais c'était risque que quelqu'un le voit à l'œuvre, une fois de plus. S'il pensait que Viska était la seule maudite, il se doutait pas des histoires de loup-garou et encore moins de malédictus. L'école était déjà bien assez chargée en histoire à dormir debout. Peut-être qu'il irait en discuter avec cette étudiante, par nostalgie l'idée lui plaisait. "J'évite de trainer hors de ma chambre, mais je prendrai la peine de lui tenir un peu compagnie." Il le savait bien, le calme n'était pas une habitude par le plaisir, c'était ce qui était le plus naturel une fois que la plus part de vivant dormait.

En s'allongeant sur l'herbe, le russe aurait bien dormi un peu. L'idée était plaisante, mais ce n'était pas forcément le cas de son amie."Rien ne vaut la neige bien moelleuse après une tempête." Avoua le sorcier du nord. C'était bien rare les fois où il pouvait sortir du château immergé de son ancienne école, mais il avait souvent passé ses soirées à discuter avec ses proches dans le jardin sous la lune. En y pensant, il ne pouvait s'empêcher de sourire, mais la remarque de la préfète le ramena bien vite au stade. "Oui, je vais pas te retenir plus." Accepta-t-il un peu à contre coeur. Avoir un corps chaud contre le sien, un doux parfum et cette sensation agréable d'être bien, il n'avait pas spécialement envie d'y renoncer, mais il ne pouvait s'imposer plus. Le jeune mage glissa ses mains sous sa tête pour s'en servir de coussin en observant le ciel. "Tu viendras m'encourager ou m'insulter, lors du match?" Osa-t-il demander en souriant. Ce n'était pas juste lui qui jouerait, il le savait, mais il avait vraiment hâte de faire partie de l'équipe et de gagner avec elle!

1184
:copyright: 2981 12289 0


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 G1v4
LES MEILLEURS SERPENTARD 2021
Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Danseu10Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 1328
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 4
FACECLAIM: Maisie Williams


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 EmptyDim 17 Oct - 10:18

Lançons-nous dans une course folleVanellope aurait été étonnée des pensées de Thomé, Victoire étant à peine plus grande qu’elle. En revanche, la capitaine était plus plantureuse, même si V n’avait pas à se plaindre de sa silhouette. Elle était plus longiligne et menue. Viska, en revanche, à défaut d’être excessivement grande, faisait tout de même dix centimètres de plus qu’elle – et souvent plus vu qu’elle avait tendance à se percher sur des talons vertigineux même pour aller en cours -. V lui arrivait le plus souvent à la poitrine, ce qui n’était pas nécessairement pour lui déplaire, en plus ça agaçait toujours McGowan à l’époque où les deux Serpentard sortaient ensemble, un bonus non négligeable du point de vue de la brune. « Tant qu’on ne se perd pas définitivement. » conclut-elle avec bonne humeur sans plus s’attarder sur le sujet.

« Bof… certains pourraient aussi s’en dégoûter. » Même si cela n’avait guère d’importance puisqu’il ne s’agissait après tout que d’échec sorcier ! « Si je suis sûre de gagner, c’est moitié moins intéressant, j’aime les défis. » admit-elle ensuite, en bonne Gryffondor qui se respectait. Elle aimait gagner, mais pas les victoires faciles ! D’ailleurs… « Je joue avec Gabin, mais je perds, alors ça ne dit pas grand-chose sur mon niveau à moi. » Elle perdait comme 80 % de ceux qui jouaient avec Gabin, au moins avait-elle eu le dessus quand elle avait mis le joueur d’échec dans son lit… mais elle doutait que Thomé ait envie d’entendre ce genre de précision. La liste des amants d’un soir ou récurrents de V n’était pas spécialement secrète, elle ne ressentait cependant aucun besoin de s’en vanter.

« Rassure-toi, si tu m’ennuies, tu le sauras. » Elle n’était pas du genre à s’encombrer de formulations diplomatiques, et pour l’instant Thomé ne la dérangeait pas. Elle ne comprenait pas vraiment ce qu’il attendait d’elle en revanche… Et cette question demeura secondaire lorsqu’ils parlèrent de leurs pères respectifs. V amenait peu le sujet du sien, il faut dire qu’il brillait tellement par son absence qu’elle avait peu à en dire. « Le lâche ça lui irait pas trop mal… » Elle ne tenait certainement pas son courage de lui. « Oui, ma mère est géniale, même si elle travaille vraiment beaucoup. Je vis avec ma grand-mère aussi, Catherine, c’est elle qui s’occupait de moi quand j’étais petite, mais elle commence à prendre de l’âge. » Et concernant sa famille il n’y avait pas plus à savoir… ses problèmes étaient banals comparé à ce que vivaient pas mal de personnes dans Poudlard.

« Je vois… en même temps, les rapports entre sorciers et vampires ont toujours été difficiles. » Ce qu’elle ne comprenait pas vraiment… Mais elle était née moldue. Elle n’était pas très au fait de toutes les subtilités du monde magique, encore moins concernant les créatures aussi rares que les vampires…

« Poudlard accepte tout le monde, c’est sa particularité. » Et c’était sûrement ce qui froissait Magicis Sacra au point de les enquiquiner depuis des années, eux qui favorisaient le sectarisme avaient sûrement du mal avec la philosophie de l’école britannique. « Elle est allergique au soleil, peut-être qu’elle se sent un peu seule pendant ses balades nocturnes... » répondit-elle ensuite au sujet de la jeune Sithmaith qui avait l’air de n’avoir que les défauts de son hybridation sans aucun avantage. C’était pour cela que les préfets étaient aussi coulants avec elle…

« C’est bien un truc de gars habitué au froid. » sourit V qui, elle, n’était pas très fan du sol en plein milieu d’un automne pour le moins frisquet. Leur corps se séparant, la lionne récupéra son balai, prête à partir. « Il va bientôt être l’heure de ma ronde de toute façon. » Et V était du genre à effectuer ses tâches avec application, même lorsque celles-ci lui déplaisaient. « Oh et bien… toi je t’encouragerais peut-être, mais j’insulterai probablement ton capitaine pour faire bonne mesure. » Histoire d’individualiser les performances. « Bon, allez, j’y vais. A plus ! » dit-elle en souriant avec bonne humeur tout en s’éloignant en direction du château sans un regard en arrière, les cheveux au vent.

Terminé pour V
2981 12289 0


    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 120
Âge : 16 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 20
FACECLAIM: Asa Butterfield


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 EmptyLun 1 Nov - 22:04

Lançons nous dans une course folle
Vanellope
Il répéta, plus pour lui-même que pour la lionne au caractère trempé: "Un peu..." En parlant de se perdre. Si Thomé n'était pas du genre à ne pas avoir le sens de l'orientation, il éprouvait pourtant du mal à garder la tête bien vers le Nord quand il était question de Vanellope. La jolie demoiselle, il n'y pouvait rien, menue et fragile au premier abord, son énergie débordante le faisait fondre comme neige au soleil.

L'idée d'offrir une journée découverte ne parraisait pas trop plaire à la belle. Qui était-il pour le dire le contraire? Ce n'était déjà pas un jeu simple, il avait des règles et beaucoup de stratégies complexes qui en découlaient. Certains jouaient au pif, littéralement: Bougeons un pion pour voir? Et si je mettais ma tour là ou mieux, mon fou! Thomé était plutôt du genre à suivre les explications reçues qu'à laisser son instinct dicté le déroulement des choses. Nul de ce sport, il se sauvait la face en s'attachant aux stratégies connues! "Je trouverai bien quelques choses... d'amusant!" Il se permettait même de penser que les moldus avaient sortit plus de jeu variée que les sorciers, comme quoi la priorité de chacun on va pas trop juger ThomThom, si?. "Non mais Gabin, j'ose même pas le regarder jouer. Mon niveau se limite surtout aux stratégies connues. Je suis plutôt mauvais si je devais pas les suivre." Il ne fuyait pas, il se dérobait habilement d'une honte monstrueuse! Il n'était pas un Vert et Argent pour rien, il le savait bien, lui et ses drôles de goûts, drôle de visions des choses aussi.

Rassuré et savourant sa franchise totale, le jeune russe sourit doucement. Il se retenu bien de dire qu'il l'ennuierait tous les jours alors, une idée qu'elle aurait pu prendre en riant avant de le lister sur la terrible liste qu'avait énoncé Viska. Hors de question d'en arriver là! Il venait à peine à réussir à se rapprocher un peu d'elle, ce n'était pas pour se prendre un mur après. Heureusement, la discussion vira radicalement de bord. Famille adoptive vampire, père fugueur, il y en avait pour tous les goûts, mais seulement des mauvais. Au moins, les mères avaient une volonté d'acier. "Ho, une mamie gâteau? J'imagine bien la mini-V réclamer un cookies." Ria de bon coeur le russe avant de s'efforcer de ne pas penser à sa famille. Mère défunte, mère-adoptive aussi, celui lui donna un petit goût amère en bouche, il n'aurait pas dit non à un cookies.

"Je penche surtout pour des histoires d'amours qui finissent mal. Cela à tendance à rendre les gens plus soupe au lait. Moi je préfère le carpaccio." Explication parfaite, il voyait bien que ces temps si, sa grand-mère-adoptive regardait avec plus de froideur ses congénères. La tendresse qu'elle ne dissimulait pas pour Thomé en disait aussi fort long. Peu de chose posait vraiment problème à la vampire, mais il arrivait qu'il suffit d'un rien pour tout faire éclater. Le jeune sorcier craignait qu'elle attend qu'il face un faux pas pour se servir de lui comme excuse. Cela signifierait qu'elle aurait déjà prit trop sur elle.

Surpris d'apprendre qu'une sang-mêlée marcheuse de nuit était de la partie, Thomé affirma qu'il irait lui tenir un peu compagnie. Ce n'était qu'une parole, mais le russe tenait à toujours la respecter, bien que cela pouvait parfois prendre du temps. Il en avait à vendre à Poudlard, l'avantage d'étudier en avance... "Au moins, on est pas en équateur." Plaisanta de moitié le sorcier. Il se doutait bien qu'elle n'aurait pas été dans l'école de magie Africaine, juste pour éviter de se prendre des journées caniculaires.

Fatigué de ne pas avoir dormir assez, bravo Thomé, il s'allongea dans l'herbe fraiche pour se laisser déjà somnoler à moitié. "Fait une bonne ronde et surtout, gronde plein de garnement de première année!" Un petit clin d'oeil malicieux au passage. Il ne pouvait s'empêcher de lui demander de venir l'encourager à son prochain match -auquel il ne participera pas-. Sa réponse le fit sourire et même rire. "Hâte de voir ça! Je te promets pas la victoire, mais je tâcherai quand même de l'avoir! Après tout, Serpentard doit encore gagner la coupe cette année!" Il fit un sourire bien malicieux avant de bailler. D'un mouvement de la main, il la salua en s'endormant déjà. Direction château avec père fugueur, course sur balai volant et baiser bien moins chaste, vive les rêves.

793
Topic terminé

:copyright: 2981 12289 0


Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 G1v4
LES MEILLEURS SERPENTARD 2021
Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Danseu10Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Lançons-nous dans une course folle ! [PV]   Lançons-nous dans une course folle ! [PV] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Lançons-nous dans une course folle ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» une folle dans le grand hall
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les cachots [ pv : Vincent <3]
» Prom'nons nous dans les bois... [Libre]
» Nous serions-nous déjà vues ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch-
Sauter vers: