Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Demon Slayer – Coffret (T19 + Roman N°02) en Précommande sur ...
15.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 PV • are we too blind to find a way?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 718
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyLun 19 Juil - 14:07

Jensen & Fiona.
all you did was look my way and my heart started to race. And my hands started to shake. I heard you asked about me through a friend and my adrenaline kicked in 'cause I've been askin' 'bout you too and now we're out here in this room. I get a little bit nervous around you. Get a little bit stressed out when I think about you. Get a little excited, Baby, when I think about you. Talk a little too much around you. Get a little self-conscious when I think about you. Get a little excited, Baby, when I think about you.
La nouvelle année n’était clairement pas de tout repos pour Jensen. Il mettait un point d’honneur à se dévouer pour son équipe, histoire de mettre toutes les chances de son côté pour garder la coupe une année de plus et ne pas finir dernier comme Gryffondor l’an passé, mais aussi pour mettre à profit ce qu’il avait appris pendant son stage d’été. Sa lettre de Poudlard était venue avec la liste des nouveaux capitaines et Jensen avait eu la surprise de voir le nom de Fiona pour Serdaigle. La seule nouveauté de ce côté là, car Victoire et Alan restaient, eux, capitaines de Gryffondor et Poufsouffle. Il avait hésité à lui envoyer un message sur la tablette, voire un sms, mais s’était rapidement ravisé. La situation était déjà compliquée avec Ivalyana, sans qu’il ne sache pourquoi, ne parlons même pas de sa rupture avec Viska qui lui donnait la nausée à chaque nouveau commentaire sur son compte de photos -que Jensen n’avait pas créé et qu’il ne comptait pas créé, sauf si une certaine rousse le torturait-, il ne ressentait donc pas vraiment le besoin d’en rajouter une couche avec Fiona. Car malgré tout, la blonde lui faisait toujours de l’effet. Il avait donc un sacré problème avec les blondes et les brunes, et pire encore si elles étaient à Serpentard ou Serdaigle. Heureusement, dans toute cette agitation, le calme -ou presque- de Dahlia était réconfortant. Elle évitait de lui parler de Viska et de Fiona lorsqu’il lui envoyait quelques rares messages, préférant s’épancher encore et toujours sur son nouveau poste de préfète-en-chef. Bien mieux qu’une quelconque histoire de sentiments envers beaucoup trop de monde à la fois, si vous vouliez l’avis du jeune sorcier.

Une fois de retour à Poudlard par contre, il n’avait pas pu échapper à tout cela. Viska était partout, la voir lui serrait le coeur, encore plus quand elle roucoulait dans les bras de Mulligan ou que Reynolds n’avait une main un peu trop baladeuse à son goût. Bien sûr, il avait choisit de rompre avec Viska, pensant, stupidement peut-être qu’elle irait mieux s’il n’était pas sur son dos vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Sauf qu’il ne s’était pas imaginé qu’elle passerait à autre chose si rapidement. Non pas qu’il voulait qu’elle se languisse de lui, mais après tout, il récoltait ce qu’il avait semé. Quant à Ivalyana, il ne comprenait absolument plus rien à la situation et le RP n’est pas fini donc il préférait occulter tous ces sentiments de son esprit.

Alors qu’il se rendait vers le terrain de Quidditch, pour le cours particulier que les capitaines avaient toutes les deux semaines avec son frère aîné, il réfléchissait à ce qu’il pouvait faire pour éviter de penser à ces filles qui lui tournaient la tête toutes d’une façon différente, essayant de compartimenter ce qu’il ressentait. Cela n’était pas du tout évident, et pourtant, Jensen savait parfaitement se tenir et gérer ses sentiments d’habitude. Peut-être aurait-il dû en parler à quelqu’un ? Karen et Mike n’étaient pas vraiment aptes à le comprendre, malgré le lien fort que les unissaient tous les trois, quant à Peony, elle lui hurlait dessus qu’il agissait comme un idiot. Lucas peut-être ? Car il était clair et net qu’il ne pouvait pas aller voir Alexandre à propos de tout cela. S’il était son cousin par alliance, il était le cousin germain de Viska et Jensen n’avait pas spécialement envie de le mettre -et de se mettre- dans une position plus délicate qu’il ne l’était déjà.

L’idée des cours particuliers aux quatre capitaines en même temps avait de quoi surprendre, mais ils voyaient essentiellement des techniques de matchs de la Ligue de Quidditch Nationale, parfois même de la Coupe du Monde, mais il fallait avouer qu’avec les trois capitaines qui rempilaient pour une année, l’ambiance risquait de ne pas être au beau fixe. Si Jensen et Victoire avaient toujours été dans une compétition violente, suite à la rupture, l’ambiance était encore plus glaciale qu’avant. Et avec Alan, ce n’était pas mieux, puisque Jensen lui en voulait d’avoir laissé tomber Viska comme une vieille chaussette. Certes, Jensen l’évitait depuis la rentrée, mais lui, il avait rompu avec la blonde, on ne pouvait pas en dire autant du capitaine des jaunes et noirs. Les ruptures étaient toujours compliquées à gérer, et la première encore plus, surtout quand on était un handicapé sentimental comme l’écossais. La cour intérieure passée, il arriva sur le point suspendu, qui menait au parc puis au terrain de Quidditch et remarqua une blonde qu’il ne connaissait que trop bien et en même temps, pas assez. Et puisqu’ils allaient au même endroit… Il accéléra le pas, puis posa une main sur l’épaule de la nouvelle capitaine de Serdaigle. « Bonjour Fiona. » Il lui adressa un sourire, ses yeux bleus-gris se posant sur les yeux bleus de sa camarade. « Il me semble que des félicitations sont de mise. » ajouta-t-il, un petit mouvement de tête désignant le badge sur sa poitrine.
acidbrain



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 619
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Angèle Van Laeken

En ligne

PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyDim 1 Aoû - 13:28

♛ are we too blind to find a way ?
Are you really gonna talk about timin', in times like these? And let all your damage, damage me? And carry your baggage up my street? And make me your future history? It's time. You've come a long way. Open the blinds, let me see your face. You wouldn't be the first renegade to need somebody.

▼▲▼

Lorsque Fiona avait ouvert l'enveloppe traditionnelle contenant la liste des fournitures pour la rentrée, un petit objet sonnant, trébuchant et surtout, inattendu, en était tombé, droit sur la table du petit-déjeuner. Son père avait levé les yeux de son journal pour poser un regard intrigué sur le visage visiblement circonspect de sa fille. Capitaine, c'était un mot qu'il comprenait, un poste qu'il maîtrisait. Capitaine. "Comme Rooney" lui avait-il fait remarquer en lui adressant un petit coup de coude satisfait. Poursuiveur, attrapeur (ou plutôt : "pourchasseur" et "aggripeur") étaient des termes qui dépassaient quelque peu son entendement. Il n'avait jamais été très imaginatif : il peinait à se représenter un sport où les joueurs survolaient joyeusement le terrain en s'envoyant des boulets de canon en pleine tête ("Tu es sûre que tu as bien compris les règles, Fiona ?") Mais un capitaine, c'était un meneur d'équipe : c'était comme au foot. Il l'avait observée avec fierté au cours des jours suivant cette annonce, s'était intéressé à son matériel et sa capacité à le renouveler à partir de l'argent récupéré des baby-sitting et était allé jusqu'à prévenir sa mère - alors que ces deux-là ne communiquaient pour ainsi dire jamais. Et elle devait admettre que c'était plutôt agréable, après s'être coltiné les regards absents et les disparitions soudaines pour passer des coups de fil "urgents" mais surtout mystérieux, dont on ne pouvait surtout pas lui révéler l'interlocuteur.

Mais derrière la satisfaction demeurait l'incertitude : l'équipe de Serdaigle n'était pas en bonne position ces dernières années. Etait-elle la mieux placée pour rétablir les choses ? Reprendre en main le navire à la dérive ? Les autres capitaines voulaient devenir joueurs professionnels, au moins Victoire et Jensen, elle le savait. Quant à Alan, si elle ne le connaissait pas assez pour être familière de ses aspirations professionnelles, elle le savait doué. Tandis qu'elle, elle avait aussi Magic Mix, et la musique. Jongler entre les deux ne paraissait pas aisé. Mais de manière pragmatique, elle se disait également qu'elle saurait aviser le moment venu. V était à la fois préfète et productrice pour Magic Mix (quand bien même sa meilleure amie avait toujours été une pro du multitasking) et elle s'en sortait. Elle n'était pas plus nulle qu'une autre (si on excluait la magie).

La perspective d'avoir un cours particulier avec les autres capitaines la laissait légèrement perplexe. Elle n'était pas inquiète pour ses capacités au Quidditch - elle s'en sortait bien, et avait qui plus est dû jongler entre les postes d'attrapeur et de poursuiveur l'année précédente, ce qui n'avait rien d'aisé. Mais c'était surtout qu'elle ne savait pas ce qui l'attendait. Les cours réservés aux capitaines étaient mystérieux à ses yeux. Et elle n'aimait pas arriver non préparée, ou être prise au dépourvu.

Évidemment, elle le fut quand même. En avance, elle marchait d'un bon pas sur le pont suspendu menant au terrain de Quidditch. Elle n'avait pas vraiment reparlé à Jensen depuis l'année précédente. Il lui semblait qu'une éternité s'était passée depuis : sa nomination à elle, sa rupture à lui, le baiser avec Emrys et ses aspirations professionnelles... Tout ça lui trottait dans l'esprit lorsqu'une main se posa sur son épaule. Elle se tourna doucement, ayant reconnu la voix associée à la personne se trouvant derrière elle. « Salut Jensen ! » Elle n'était pas surprise de le voir : ils allaient au même endroit, mais elle avait pensé que leur première rencontre de l'année se ferait entourés de Victoire, Alan et du professeur Clarks. Pas seul à seul sur le pont suspendu. Elle ne comprenait pas pourquoi il fallait que ça soit si compliqué avec certains garçons (Jensen, Emrys) alors que tout allait très bien et normalement avec d'autres (Graham, Louis, Isaac, Alfie, Tony). Ça ne pouvait pas être une question de maison, alors peut-être était seulement ceux qui étaient plus jeunes ?

Elle se fendit d'un sourire, son regard suivant celui du Serpentard, vers son badge. « Merci ! Je dois t'avouer que je ne m'y attendais pas, mais je compte tout faire pour mener Serdaigle à la victoire ça va bien commencer cette histoire pour ma dernière année. Pas de quartier, je te préviens ! » Comme toujours, parler de Quidditch était simple, mieux, naturel. Elle supposait qu'en restant sur ce terrain-là, ils étaient plutôt tranquilles. « Tu as suivi la Coupe cet été ? Oh, mais tu avais ton stage, non ? C'était comment ? » se renseigna-t-elle, tout en étant consciente de déborder légèrement en dehors du Quidditch - mais ça passait. Son été à elle avait davantage été tourné vers le championnat d'Europe de football (où l'Angleterre n'avait pas dépassé les huitièmes de finale : rageant) que le Quidditch, mais elle avait tout de même suivi les résultats grâce à la Gazette.

CODAGE PAR AMATIS





fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 718
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyLun 9 Aoû - 0:39

Parfois, faire comme si de rien n’était était la chose la plus simple. Ici, tenter de ne pas sentir l’accélération de son coeur, faire comme s’il se fichait bien de croiser Fiona, qu’il s’agissait de quelque chose tout à fait normal. Après tout, ils se rendaient au même endroit. Pour le même cours, parce qu’ils occupaient le même poste. S’il l’a avait snobée, elle l’aurait sûrement mal pris, non ? Et puis, avait-il envie de la snober ? Non, pas vraiment. Cela dit, il n’avait pas spécialement envie d’ignorer Viska non plus, mais c’était là la meilleure chose à faire depuis la rupture que tu crois. Quant à la nomination de la bleue et bronze à ce poste, ça ne l’avait pas particulièrement surpris. Fiona était douée, elle jouait depuis longtemps, et même si elle s’était pris un malencontreux poteau l’an dernier, elle est capable.

Alors que la blonde suivait son regard sur son blason de capitaine, elle lui affirma qu’elle n’allait faire de cadeau maintenant qu’elle avait ce poste. Cela sonnait étrangement familier… « Hm hm… Il me semble que tu m’as déjà dit cela l’an dernier non ? Juste après un certain poteau ? » Non pas qu’il remettait en doute la parole de la blonde, il fallait bien avouer que le dernier match des Serpentards avait été particulièrement compliqué l’an passé, mais quand même, ils avaient fini par l’emporter et avaient raflé la coupe de Quidditch par la même occasion. « Votre premier match est contre Gryffondor, c’est ça ? Weasley est particulièrement remontée avec sa dernière place de l’an dernier et maintenant que son copain a quitté l’école… » Bien entendu, Fiona devait déjà savoir tout cela, après tout, elle était amie avec Victoire puisqu’elles faisaient toutes les deux partie de Magic Mix, donc il ne devait sûrement rien lui apprendre de bien nouveau. Lui le savait essentiellement parce qu’il avait été celui qui avait ravi la coupe à la blonde -même s’il n’était pas responsable de sa dernière place, elle avait fait cela toute seule, comme une grande- quant a l’absence de Ted Lupin… Peony était celle qui lui avait dit que Victoire faisait des têtes d’enterrement les trois quarts du temps.

Le sujet dériva ensuite sur la Coupe de Quidditch qui avait eu lieu de mi-mai à mi-juin, chose relativement logique puisqu’ils étaient tous les deux des aficionados de ce sport et qu’en plus de cela, ils étaient tous les deux capitaines. Surtout que Jensen n’avait jamais caché son amour pour ce sport et son envie de passer professionnel. Il n’eut pas le temps de répondre pour les résultats de la coupe de la ligue, que Fiona lui demandait comment s’était passé son stage avec les Pies. Ce dernier n’était un secret pour personne, même si Jensen, étonnement, ne l’avait pas crié sur tous les toits. « J’ai vu que les Pies avaient gagné, oui. Dommage que je n’ai pas pu aller voir de match, la finale avait l’air complètement dingue. » Il esquissa un léger sourire, avant d’enchaîner sur sa seconde demande. « Oui, je suis parti à Montrose après le bal du Ministère jusqu’à là mi-août. C’était très enrichissant. » Il n’allait pas non plus lui dévoiler tout ce qu’il y avait appris, puisqu’il comptait mettre certaines des techniques et plusieurs des conseils reçus à bon escient cette année, afin de garder la coupe dans la maison des verts et argents pour une année de plus. Pas question de finir comme Weasley et d’être quatrième cette année. « Et toi, ton été ? Tu as trouvé ce qui rendait ton père si étrange, durant les vacances de Noël ? » Revenir aussi loin paraissait étrange. Après l’enlèvement de Viska, il devait avouer qu’il s’était un peu coupé des autres, notamment de Fiona, car la blonde le déstabilisait. Elle n’en n’avait sûrement aucune idée, mais il n’avait pas le temps de gérer ses sentiments et Viska en même temps. C’avait été plus simple ainsi.
acidbrain


• 648 mots •



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 619
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Angèle Van Laeken

En ligne

PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyLun 9 Aoû - 0:41

♛ are we too blind to find a way ?
Are you really gonna talk about timin', in times like these? And let all your damage, damage me? And carry your baggage up my street? And make me your future history? It's time. You've come a long way. Open the blinds, let me see your face. You wouldn't be the first renegade to need somebody.

▼▲▼

Fiona savait qu'elle se tirait une balle dans le pied en promettant monts et merveilles concernant la saison de Quidditch de Serdaigle. Elle en avait fait de même l'année précédente, et elle avait misérablement raté le Vif d'Or face à Serpentard. Elle grimaça sans perdre de sa bonhomie. « Vous n'aurez pas Noé cette année. » rappela-t-elle d'un air crâne, quand bien même elle savait parfaitement que la réussite de Serpentard ne reposait pas uniquement sur la présence - ou non - de l'ancien attrapeur. Mais un fait restait notable : cette année, Serpentard perdait non seulement Noé, mais également Erin et Alfie. L'équipe n'était effectivement plus la même, ce qui pouvait rebattre les cartes (ou pas). Elle leva les mains en signe de reddition. « Et que veux-tu, peut-être que le poteau avait affecté mes capacités cérébrales. » ajouta-t-elle tout en autodérision. Quand on était casse-cou et incidemment, prône à la blessure, il fallait savoir assumer.

« Oui c'est bientôt ! Hé, je suis remontée aussi, c'est ma dernière année à Poudlard je te rappelle. Si on ne gagne pas cette fois-ci, je n'aurai jamais gagné la Coupe. » Et elle n'était peut-être pas aussi intense que Victoire ou Jensen, mais elle aimait quand même gagner. Forcément, elle était au courant des états d'âme de Victoire, puisqu'elles faisaient toutes les deux partie de Magic Mix, mais elle n'était pas du genre à se laisser impressionner - pas même par sa cadette, qui pouvait pourtant être vaguement flippante lorsque provoquée.

Tant qu'ils parlaient de Quidditch, Fiona était à l'aise. Ça avait toujours été un point commun entre eux. Et il fallait admettre que ce n'était pas le genre de discussion qu'elle pouvait avoir avec tous ses amis : Graham n'y portait aucun intérêt, et V ne partageait pas totalement son enthousiasme, même si elle était déjà plus au fait des actualités que son meilleur ami. Il y avait bien Alfie, qui avait le mérite de s'intéresser autant au football qu'au Quidditch, mais comme indiqué précédemment, le Serpentard l'avait désormais abandonnée pour dieu savait quels autres horizons l'enquiquinage de Ringo essentiellement. « Ah, je me demandais si tu y avais assisté justement ! J'aimerais bien voir un match un jour. J'veux dire, en dehors de Poudlard, ça doit être quelque chose. Rien que l'ambiance du stade, le niveau des joueurs... » A Poudlard, les supporters pouvaient être survoltés eux aussi, mais ça restait un niveau scolaire. Et puis, elle avait vu des images des différents stades : les cadres étaient parfois incroyables. « Tu penses aller chez eux après Poudlard, alors ? » poursuivit-elle, sans demander à Jensen ce qu'il avait appris précisément - elle sentait qu'il voulait garder le mystère et surtout, il allait encore l'accuser de faire de l'espionnage industriel. Elle n'avait pas besoin de ça, non monsieur !

La discussion bifurqua ensuite sur son été à elle, et Fiona fut bien consciente qu'elle ne disposait désormais plus du filet de sécurité "Quidditch". Elle sourit cependant, légèrement surprise. « Tu te souviens de cette histoire ? » Haussant les épaules, elle reprit : « Je sais qu'il a une copine, mais il ne veut toujours pas en parler. Et après il était assez obnubilé par mon poste de Capitaine, alors j'ai un peu lâché l'affaire. Je pense que je saurai à Noël, il veut m'amener à un truc avec ses collègues, ça sent l'embrouille. » Elle en avait parlé à sa mère, mais cette dernière ne disposait pas de plus d'informations, si ce n'est moins. « Rien de particulier sinon. J'étais à Bristol, donc j'ai vu mes copains d'école, et V aussi, même si elle était hyper occupée, celle-là. » dit-elle affectueusement. « On a enregistré des chansons chez elle, j'ai commencé à en mettre sur mon Magic Insta pour voir un peu comment les gens réagissent. Tu n'as pas de compte, toi ? » Elle avait vu passer des références à peine voilées le concernant, et s'était demandée s'il avait suivi tout ça. Flynn, V, Viska. Ils n'étaient pas de la même année, mais ils gravitaient tout de même dans les mêmes cercles. Ce qui était certain, c'était que sa promotion lui paraissait tout de même plus calme - si on excluait les séances de pugilat entre Graham et Isaac.

CODAGE PAR AMATIS

[ 709 ]




fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 718
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyLun 9 Aoû - 12:43

Même s’il la taquinait un peu, Jensen était réellement admiratif des capacités de Fiona à tenir sur un balai. Parfois, les nés-moldus le voyait comme l’instrument du diable, a cause de toutes les histoires qu’ils pouvaient lire dans leurs livres. Mais pas la blonde. A un poteau près quoi « Je sais. L’équipe doit être recomposée et repensée, c’est un véritable casse-tête. » Lui, par exemple, détestait jouer au poste d’attrapeur. Il n’avait jamais aimé cela et était bien meilleur en tant que batteur, et pourtant, il avait du se dévouer l’an passé, pour le match contre Poufsouffle. Heureusement pour lui, il avait brillé par sa réussite. Cela étant, ça ne voulait pas dire qu’il souhaitait rempiler cette année à ce poste, loin de là. Sauf qu’il avait perdu Noé, mais également Erin et Alfie. Son noyau dur donc, s’était envolé en deux temps, trois mouvements. Heureusement, Karen était toujours à ses côtés, et il savait que d’autres élèves de Serpentard voulaient s’investir davantage dans l’équipe de leur maison. Et il en était ravi. Mais quand même, il y avait là-dedans un certain stress, qu’il ne pouvait s’empêcher de ressentir. Au moins gardait-il les pieds sur terre. « Je n’irais pas jusque là… Mais peut-être un peu ta perception des choses ? » Genre, des distances, peut-être ? Enfin, ce n’était qu’une supposition !

Jensen ne disait pas qu’une Victoire en mode furie pouvait gagner toutes les coupes, il disait seulement qu’elle allait sans aucun doute se donner à trois milles pour-cent, et que, de fait, elle allait diriger son équipe d’une main de fer dans un gant de velours. Ou peut-être sans gant de velours mais à coup de chauve-furie… On parlait quand même de Victoire, pas d’un marshmallow inoffensif. « Je ne pourrais même pas te dire quand Serdaigle a gagné pour la dernière fois. Est-ce que vous avez au moins gagné une fois dans les dix dernières années ? » Parce que bon, il se doutait qu’ils avaient sûrement gagné à un moment donné, mais si c’était il y a plus de vingt ans, était-ce encore considéré comme relevant ? Pas sûr.

La coupe de la ligue britannique et irlandaise de Quidditch était toujours quelque chose que Jensen suivait avec assiduité. Quand elle se déroulait sur les mois d’été, il arrivait généralement à assister à plusieurs matchs, mais comme cette année elle s’était déroulé de mai à juin, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il aurait été capable de quitter le château avec comme seule excuse celle d’aller voir un match des Pies de Montrose. En plus de cela, il y avait Viska et il se refusait de la laisser seule… « Non, comme c’était de mai à juin, je n’ai pas pu quitter le château pour ça. Mon frère a vu quelques matchs, il m’en a parlé, mais c’est tout. » Dans ces moments là, il avouait volontiers que la technologie moldue, comme la télévision et les caméras étaient intéressantes. Imaginez un peu si les matchs étaient retransmis au château ? Ç’aurait sans doute était la fête -ou le pugilat- dans la Grande Salle ! « En plus, la coupe d’Europe va aussi se dérouler pendant les cours, je crois que cette année on a vraiment la poisse ! » Il espérait par contre que la coupe du Monde de 2018 se déroule un peu pendant les vacances scolaires. Parce qu’il mourrait d’envie d’y assister, même s’il aurait alors quitté l’école depuis peu. « Tu n’as jamais vu de vrai match ? C’est un truc de dingue, suivant les équipes qui s’affrontent. » Lui adorait cette ambiance, et c’était douté cela qui l’avait poussé à vouloir devenir joueur professionnel dans un premier temps. La liesse des matchs était bien trop prenante pour ne pas y réagir. « J’aimerais bien oui. Mais pour le moment, j’espère décroche un second stage l’été prochain, ça sera toujours ça de pris. Après, il y a d’autres équipes très qualitatives, mais les Pies étant mon équipe préférée depuis toujours… » Forcément, cela tombait sous le sens qu’il veuille l’intégrer. Mais peut-être qu’une autre équipe lui apporterait d’autres connaissances, au final, il n’était pas non plus fermé à une seconde option. Il verrait bien en temps voulu.

La surprise se lisant sur le visage de la capitaine des Serdaigles et dans sa voix fit hausser un sourcil au Serpentard. « Ça a l’air de te surprendre, tu crois que je ne t’écoute pas quand tu parles ou quoi ? » Il fallait l’avouer, Jensen était un peu vexé de la réaction de sa camarade. Certes, il avait été troublé plus d’une fois lors de ses entrevues avec la nouvelle capitaine de Serdaigle, et, certes, l’odeur de son parfum lui avait chatouillé le nez lorsqu’ils avaient réalisé l’amortentia… Mais cela ne voulait pas dire qu’il faisait abstraction de ce que la blonde lui racontait ! Alors que la bleue et bronze lui expliquait ce qu’elle savait de la situation de son paternel, Jensen laissa un rire s’échapper quand elle lui parla d’embrouille à Noël. « Quoi, les blagues d’informaticiens ce n'est pas ton truc ? Étonnant. » Ils en avaient parlé lors de la soirée du bal de noël l’an passé, et Jensen se souvenait très bien de la tête qu’elle avait fait à l’époque. Nul doute qu’elle voyait donc la chose d’un mauvais œil, surtout s’il y avait potentiellement une petite amie dans le coup. L’écoutant parler du reste de son été, il fit une légère grimace à l’évocation de Vanellope. Ils n’avaient jamais été en bons termes et ne le seraient jamais, mais elle était, malheureusement, présente presque partout dans son entourage. « Ah non. Peony voulait m’en faire un, mais je ne vois pas vraiment ce que je pourrais mettre dessus. Ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, comme tu le sais. Mais je lui demanderai de me montrer, ça lui fera sûrement une excuse pour essayer de m’avoir une nouvelle fois. Tu sais qu’elle gère celui de Dahlia ? Pas entièrement, mais elle y poste parfois. » Et il avait lu ce qu’il s’était dit sur lui, sur Viska et sur Flynn depuis la tablette de la rousse. Mais mieux valait éviter d’en parler. De toute manière, c’était lui qui était parti, agir comme un demeuré qui ne voulait pas que Viska soit avec un autre alors qu’il l’évitait. « Je pourrais toujours poster des photos liées au Quidditch ou à ma filleule… Mais je pense que pour la seconde, ma soeur risque de ne pas être réellement d’accord. » Il avait, en revanche, pas mal de photos de sa filleule, parce qu’il était gâteau et qu’il avait attendu ce moment bien trop longtemps. Donc à défaut de les poster, il pouvait toujours les exhiber sous les nez des concernés. Karen est ravie.
acidbrain


• 1 111 mots •



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 619
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Angèle Van Laeken

En ligne

PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptySam 14 Aoû - 18:35

♛ are we too blind to find a way ?
Are you really gonna talk about timin', in times like these? And let all your damage, damage me? And carry your baggage up my street? And make me your future history? It's time. You've come a long way. Open the blinds, let me see your face. You wouldn't be the first renegade to need somebody.

▼▲▼

« Courage ! » dit-elle au Serpentard d'un air pas particulièrement désolé non plus. Elle compatissait, certes, parce qu'elle imaginait bien à quel point c'était compliqué de gérer pareil remaniement, mais elle ne faisait pas dans la candeur excessive non plus. D'une part, ça faisait partie du jeu : il s'agissait d'un tournoi scolaire, il était normal que certains élèves finissent par quitter l'école. De l'autre, c'était quand même une compétition : tout avantage était bon à prendre. Tout le monde savait ça. Quant à sa "perception des choses", elle allait par-fai-te-ment bien, que Jensen ne se fasse aucun souci. Et ce n'était pas non plus ce qui avait affecté ses performances lors du match contre Serpentard. Déjà, c'était loin d'être son premier choc. S'il y avait bien une chose que lui avaient pris les années, c'était qu'elle avait la tête dure elle s'en sert même pour casser des noix !

Elle grimaça. « J'ai regardé figure-toi. C'était quand Bowman était là donc oui, presque dix ans je crois... » Depuis, l'ancien poursuiveur de Serdaigle jouait pour le Club de Flaquemare, c'était un peu un truc auquel ils se raccrochaient au sein de leur maison, mais ça n'était quand même pas très glorieux. Ils auraient pu se consoler en se disant qu'ils brillaient au moins sur le plan académique - et en effet, les anciens Serdaigle réussissaient plutôt bien dans le domaine professionnel aux dernières nouvelles : il n'y avait qu'à penser à Ringo, Bartley ou Cole -, mais ça ne se ressentait pas vraiment au niveau de la Coupe des Quatre Maisons. A n'en pas douter, les temps étaient durs à Serdaigle !

Evidemment, il fallait que les matchs décisifs de la ligue prennent place pendant qu'ils avaient cours, mais Fiona s'était demandé si entre son stage prévu chez les Pies et le poste de son frère, une exception avait pu être envisagée - il y avait bien un Serdaigle qui quittait l'école pour des compétitions d'échecs, après tout ! Cela dit, ça paraissait quand même peu probable, et Jensen le confirma rapidement. « Normal. » acquiesça-t-elle doucement, repensant au mois de juin de l'année précédente : la farce de Lola et Esther Foster, les examens, les invitations pour le bal du Ministère... Son regard se fit intrigué. « Tu es allé au bal du Ministère, au fait ? Il y avait du monde de l'école j'imagine. » Elle ne s'y était pas rendu : logistiquement c'était compliqué à organiser, et même financièrement, pas idéal. Comme V et Graham ne s'y rendaient pas non plus, elle s'était dit que ça n'était pas dramatique. Et puis, ça n'était pas comme si le Ministère lui manquait : elle en avait arpenté les couloirs deux ans plus tôt, et n'avait pas été séduite.

« Ah oui exact. Il va falloir se contenter des retransmissions malheureusement. Ou de lire les résultats dans le journal. Pas très excitant ! Ce serait déjà plus rigolo si on avait des télés. » nota-t-elle, pensive, avant de scruter le visage de Jensen pour vérifier qu'il identifiait effectivement ce qu'était un téléviseur. Elle savait qu'il connaissait les téléphones - quand bien même il n'en était pas un grand adepte - mais pour autant, elle n'avait pas une vision complète de ses capacités en matière de technologies moldues.

« Non jamais, je n'en ai pas trop eu l'occasion. Peut-être l'année prochaine ? Ce sera plus facile à arranger une fois que je serai en dehors de l'école je suppose. » Si tenté que ça rentre dans son budget futur, mais elle supposait que c'était comme pour le foot : il devait y avoir des places pour tous les portefeuilles ? Quant aux prédilections de Jensen en matière d'équipes de Quidditch : « Oui c'est un peu ton premier amour quoi. » acquiesça-t-elle en regrettant quelque peu son choix de mots. Elle poursuivit donc : « Je pourrai juste venir voir l'un de tes matchs quand tu seras célèbre du coup ! » Elle voyait difficilement V accepter de l'accompagner pour un match de Jensen - l'inimitié entre les deux sixième année n'était un secret pour personne, et elle était même amplifiée depuis la rupture de Viska et Jensen - mais elle supposait qu'elle pourrait traîner Graham (contre un service ?) ou Louis avec elle relativement aisément (ou Leith, si tenté qu'il jure de ne pas trop lui mettre la honte !).

Sa surprise sembla vexer Jensen, et elle haussa un sourcil à son tour, surprise par ce pic soudain d'irritation - ce n'était pas la première fois qu'elle le voyait bougon, mais elle n'y était jamais tout à fait préparée. « Mais non. C'est juste que c'était il y a longtemps et puis c'est pas hyper intéressant non plus tu m'excuseras. On parle de la vie amoureuse de mon père, là. » rétorqua-t-elle sans se laisser impressionner par l'attitude du Serpentard. Elle n'avait pas cherché à l'offusquer, aussi ne se débinerait-elle pas. Elle était peut-être réservée, mais elle n'avait pas sa langue dans sa poche pour autant.

Comme Jensen semblait se détendre un brin, elle haussa les épaules d'un air impuissant mais amusé. « Bah non, pas vraiment. Et en plus si c'est pour me retrouver coincée avec sa collègue slash copine, ça risque d'être malaise. » Donc non, elle n'avait pas hâte, même si ça signifierait au moins que l'abcès serait crevé pour de bon.

Ils abordèrent ensuite le reste de son été, et sans trop savoir comment elle en était arrivée là, Fiona aborda Magic Insta'. Elle connaissait bon nombre d'élèves de sixième année, ne serait-ce que par son appartenance à Magic Mix et son amitié avec V, aussi voyait-elle un certain nombre de leurs posts passer sur le réseau social sorcier. On ne pouvait pas dire que Jensen était en odeur de sainteté auprès des Gryffondor, dernièrement. Se sentant un peu trop curieuse, elle interrogea le Serpentard malgré tout, et opina du chef alors qu'il lui parlait de Peony, puis de Dahlia Lloyd. « Oui c'est écrit sur le compte de Dahlia, c'est assez drôle d'ailleurs. En soi, Magic Insta' ne semble pas plus être son style que le tien. » remarqua-t-elle avec amusement. Si elle côtoyait Dahlia, c'était surtout de par son poste de préfète de Serdaigle, et parce qu'elle était la jumelle de Peony. Elles n'avaient pas particulièrement d'atomes crochus, mais elle l'avait quand même secourue lors de son incident avec le poteau, donc ça n'était déjà pas si mal.

« Ah mais d'ailleurs ta sœur a eu son bébé du coup ! C'est un garçon ou une fille ? » La grossesse du professeur Gibson n'avait été un secret pour personne à Poudlard - peu de choses l'étaient - mais Fiona n'avait pas eu plus de nouvelles sur le sujet depuis. Ce n'était pas exactement comme si elle prenait régulièrement le thé avec Gibson (qui en imposait tout de même un peu trop pour qu'elle lui fasse la causette au détour d'un couloir). Il n'y avait donc que Jensen qui pouvait l'éclairer sur le sujet.

CODAGE PAR AMATIS
[ 1163 ]




fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;



Dernière édition par Fiona Quincy le Dim 29 Aoû - 0:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 718
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyDim 15 Aoû - 23:34

Le brun n’épilogua pas sur la composition de la future équipe de Quidditch de Serpentard. Tour viendrait en temps et heure, il n’y avait pas de raison. Il n’allait de toute façon pas exposer sa tactique à Fiona, elle était l’ennemie sur le terrain, c’était bien trop risqué, et clairement, c’était se mettre des bâtons dans les roues de suite. Alors qu’elle lui affirmait que Serdaigle avait bien gagné la coupe moins de dix ans auparavant lorsque Bowman était encore à l’école, Jensen esquissa un petit sourire. « Il joue plutôt bien, ce n’est pas si étonnant que cela au final. Dommage qu’il ne soit pas chez les Pies. » Lors que la coupe de la ligue, le Club de Flaquemare s’était malheureusement rapidement fait écrasé par les Faulcons de Falmouth. Mais bon, il y avait des années avec et des années sans pour toutes les équipes. Il voulait garder la coupe, mais rien ne lui assurait que cela serait effectivement le cas.

Fiona dérivant sur le bal du Ministère, Un voile sombre passa dans le regard du Serpentard avant qu’il ne secoue la tête légèrement. Revoir les images du bal n’aidait pas. « Oui, avec mon père, je ne pouvais pas vraiment y échapper. » Il était quand même le Président Sorcier, il fallait bien qu’il exhibe sa parfaite petite famille… Sa soeur n’était pas venue, normal, puisqu’elle pouponnait, mais lui n’avait pas eu d’autre choix que d’être présent. Il avait réussit à se trouver une cavalière de dernière minute en la personne de Dahlia, qui avait une idée derrière la tête qu’il n’avait pas tout a fait saisie, mais elle était son amie et il préférait passer la soirée avec une amie plutôt qu’avec une inconnue. A défaut, peut-être aurait-il pu s’y rendre avec Sana ou Cece, mais Dahlia était quand même un peu tombée du ciel. Et Dahlia était plus proche de lui que les deux autres. « Oui, plutôt. Surtout les élèves sang-purs ou de sang-mêlés, et qui avait de la famille au Ministère… Je suppose que tout le monde était assez curieux des annonces que le Ministère allait faire… Elles n’étaient pas si grandioses, au final, si tu veux mon avis. » Il était toujours persuadé que mettre les arcanes au service de tout le monde n’était pas une si bonne idée avec les espions de Magicis Sacra qui trainaient un peu partout et encore moins de forcer Viska à les apprendre à ses petits camarades… Mais visiblement, cela ne semblait choquer que lui, puisque personne n’avait trouvé quelque chose à en redire.

Le Quidditch étant un sujet que Jensen maitrisait bien plus que les affaires du Ministère, parler de la coupe d’Europe à venir le ravissait. « Les retransmissions ? Tu sais qu’on a pas l’équivalent de vos caméras ? » Ni même de leurs télévisions, au final... Donc pour ça, ça allait être compliqué. Bien entendu, les photos bougeaient, et peut-être qu’il pourrait s’arranger pour que Haven assiste à certains matchs et lui fournissent des souvenirs lisibles dans une Pensine -enfin, encore fallait-il avoir une pensine- mais à côté de cela, ils allaient devoir, en effet, se contenter de la Gazette du Sorcier. Pas plus surpris que cela au final que la blonde n’ait jamais assisté à un vrai match, il opina du chef quand elle lui dit qu’elle pourrait peut-être en voir un une fois sortie de l’école. Oui, ce serait sûrement plus simple. Alors qu’elle supposait l’idée de venir le voir jouer lui, plus tard, il sentit une bouffée de chaleur l’envahir et regarda droit devant lui. « Oui, on peut faire ça aussi, mais il faudra attendre un peu quand même. » Après tout, il ne quitterait l’école que dans deux ans, et aurait un temps d’adaptation où il serait remplaçant… Même s’il était doué, il était rare de voir des jeunes joueurs passer titulaires directement. A moins que leur vie entière ne soit dédiée au Quidditch, comme Viktor Krum par exemple.

A la remarque de la blonde sur la vie amoureuse de son père, Jensen haussa les épaules, l’air de rien. C’était elle qui semblait se faire une montage de toute cette histoire, il ne faisait que supposer et proposer des solutions. « Ce n’est pas pour demain de toute façon, tu as encore le temps de voir venir. Fais toi coller sur la période de Noël sinon… Si tu ne peux pas rentrer, tu n’auras pas à la rencontrer… Kostas doit sûrement avoir un ou deux trucs en stock pour un plan foireux. » Même si, honnêtement, tous les plans du Poufsouffle l’était un peu, non ? Mais c’était une idée comme une autre, si Fiona n’avait vraiment pas envie de voir cette femme -mais était-on seulement sûr qu’elle existait ? pas vraiment !- il fallait frapper fort.

Le capitaine des Serpentards ne pouvait qu’acquiescement aux paroles de ma capitaine des Serdaigle. Que Dahlia ait une tablette était une chose : c’était forcément pratique pour discuter avec Peony et de fait, cela semblait couler de source. Jensen lui même devait avouer qu’il était plus facile de converser grâce à la tablette plutôt qu’à envoyer des notes volantes et autres hiboux express aux personnes avec qui il voulait parler, même si, dans son cas, cela s’arrêtait à Peony, Dahlia, Ivalyana qui ne lui répondait pas et fut un temps, Viska. Il n’avait jamais trouvé le courage d’envoyer un Magic Mail à la blonde à côté de lui, pour une raison qu’il ignorait. La peur ? Peut-être. Le sentiment d’être de trop ? De la forcer ? Possible également. Il n’avait pas envie de s’imposer, surtout qu’il ne savait pas trop où ils en étaient. Sans être amis, pouvait-il cependant considérer Fiona comme une connaissance proche ? Elle était clairement plus qu’une camarade lambda, elle était au courant de sa peur des orages et des crises qu’il était capable d’avoir quand il était coincé dans un environnement qui n’était pas sécurisé lors d’un épisode orageux… « Pas vraiment non. Je crois qu’elle furète également sur le compte de leur petit frère, mais sans grande conviction. Je suppose que Leopold doit avouer heureux de ne pas avoir de tablette, elle serait capable de vouloir le contrôler également… » Voire pire, lui interdire tout simplement l’utilisation de Magic’Insta, avant de perdre les pédales parce qu’à Poudlard, elle n’avait plus aucune possibilité d’agir…

Alors qu’il avait rapidement parlé de sa nièce, Fiona lui demanda s’il s’agissait d’une fille ou d’un garçon. Heaven étant déjà de retour à Poudlard, la fin de sa grossesse n’était un secret pour personne. Par contre, il était vrai que seules quelques personnes triées sur le volet avaient pu voir une photo de la dernière née de la famille Gibson. « C’est une fille, elle s’appelle Harper. » Un sourire passa sur les lèvres du fier parrain qu’était Jensen. Pour Gabrielle et Terence, Jensen avait été encore trop jeune pour un tel rôle, mais il était désormais plus ravi que jamais. Bien entendu, cela restait du domaine de la sphère privée et peu de gens le connaissait ainsi. Karen, Mike et Viska étaient un peu les exceptions à la règle, au final. « Je pourrais peut-être te montrer une photo sur la tablette. Ou te l’envoyer par Magic Mail. » Car ce n’était pas parce qu’il n’avait pas de compte Magic’Insta qu’il ne faisait pas usage de la tablette. Certes, il ne passait pas son temps dessus et ne l’avait généralement pas dans son sac -comme maintenant, elle était posée sur son lit ou sur sa table de nuit, sans aucun doute- mais il s’en servait parfois, même si, à son avis, rien ne valait les appareils photos sorciers, mais il était biaisé. « Elle a déjà une fille et un garçon, donc pour le dernier, c’était un peu pareil… Mais je suis content d’avoir une filleule. » Même si cela voulait dire qu’il allait être cent fois plus protecteur que ce qu’il ne l’était déjà avec Gabrielle ou Terence… « Tu n’as que Leith, c’est ça ? Pas d’aîné ? » Après tout, il aurait tout à fait pu être possible que la blonde ait un frère ou une sœur aîné, qui n’ai aucun pouvoir magique ! Mais d’aussi loin qu’ils pouvaient s’en souvenir, ils n’avaient jamais parlé que du petit Serdaigle.
acidbrain


• 1 353 mots •



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 619
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Angèle Van Laeken

En ligne

PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyDim 29 Aoû - 1:40

♛ are we too blind to find a way ?
Are you really gonna talk about timin', in times like these? And let all your damage, damage me? And carry your baggage up my street? And make me your future history? It's time. You've come a long way. Open the blinds, let me see your face. You wouldn't be the first renegade to need somebody.

▼▲▼

Elle haussa les épaules au sujet de Bowman - sur qui elle n'avait pas d'avis particulier, si ce n'est que sa réputation le précédait à Serdaigle (et qu'il était assez mignon, en plus d'être un bon joueur de Quidditch). « On ne sait jamais ce que l'avenir nous réserve ! » conclut-elle sans avoir la moindre idée des plans de carrière du joueur de Flaquemare. Mais à sa place, elle aurait quand même voulu essayer d'amener Flaquemare à la victoire, avant de leur fausser compagnie.

Elle réalisa qu'elle avait touché un point sensible quand le regard du Serpentard s'assombrit. Le truc, c'était qu'elle ne comprenait pas exactement pourquoi. Elle fronça légèrement les sourcils. « Et ça ne s'est pas bien passé ? Est-ce que c'était un genre de bal de Poudlard, mais pour les adultes ? Car c'est un peu comme ça que je me l'étais représenté... » admit-elle en divaguant légèrement - mais elle ne savait jamais trop comment se comporter lorsque Jensen arborait cet air-là. Elle avait eu vent de quelques ragots depuis son retour à l'école - et son débrief' post période estivale avec V -, aussi avait-elle notamment entendu que Jensen y avait été en compagnie de Dahlia, tout comme Viska, elle, y avait été avec Flynn. Difficile de passer sous les radars, dès qu'on revenait à Poudlard. Elle imaginait que voir son ex en compagnie de quelqu'un d'autre n'avait été aisé pour aucun des deux Serpentard, mais elle n'alla pas jusqu'à formuler sa pensée à haute voix. La relation amoureuse du capitaine de Serpentard avait toujours été un sujet quelque peu hors limite lui semblait-il.

« C'était pour présenter les cours d'art martiaux, c'est ça ? Tu vas les suivre ? Moi non a priori, c'est pas trop mon truc de me battre même si je sais que c'est pour nous aider à contrer MS... » Et qu'en tant que Née-Moldue, elle était directement concernée. Seulement, elle se sentait encore en dehors de tout ça. Elle n'avait pas vraiment été à la BAM, elle ne se projetait pas vraiment dans le monde sorcier et elle ne se voyait certainement pas combattre une fois sortie de l'école.

Plus à l'aise quand il était question de Quidditch, elle secoua la tête lorsque Jensen lui posa sa question rhétorique - tout dans le jugement ! « Je parlais des retransmissions à la radio, je sais bien que vous n'avez pas de télés ! » lui rétorqua-t-elle en haussant les sourcils, faussement indignée par cette accusation. Elle n'était certes pas une sorcière pure souche, mais elle connaissait quand même certaines des déficiences de ce monde - surtout que c'était une grosse perte !

Elle sourit quand le brun accepta de l'avoir comme spectatrice à ses futurs matchs, quand bien même ça ne se produirait pas avant un moment. Jensen ayant un an de moins qu'elle, il lui resterait encore une année complète à Poudlard après son départ à elle, et ensuite, encore faudrait-il qu'il devienne titulaire. Elle savait bien qu'il était doué, mais à part s'il décidait d'abandonner ses études pour devenir professionnel, ils évoquaient là un futur plutôt lointain !

Encore une fois, Fiona se retrouvait à évoquer son père en compagnie de Jensen, et en prenant un peu de recul, elle trouvait ça assez drôle : elle avait vraiment du mal à imaginer Jensen et son père dans la même pièce, ce qui rendait le fait d'entendre le Serpentard parler de lui de manière aussi ordinaire assez improbable. « J'ai remarqué que tu citais très souvent ce Kostas. Vous êtes potes en fait non. » Elle haussa un sourcil, visiblement amusée. « Mais en vrai c'est pas mon genre d'esquiver la situation. Je n'irai pas de gaité de cœur, mais j'irai ! Au moins je saurai à quoi m'en tenir. » Un nouveau Leith par exemple ? Une belle-mère beaucoup trop jeune pour son père ? Une horrible marâtre ou une charmante personne ? Elle s'était bien accommodée du père de Leith et même de Leith, elle supposait que ça pouvait aller.

Fiona écouta Jensen parler de Peony avec un amusement non dissimulé. Elle connaissait la rousse depuis un moment à présent, par le biais de Magic Mix, même si elles n'avaient jamais été proches. Des autres filles, (V exclue) c'était Erin qu'elle connaissait le mieux - et avec qui elle avait le plus de points communs. « C'est presque un emploi à plein temps si elle gère trois comptes à la fois, c'était tout à son honneur ! » nota-t-elle dans un esprit de conciliation, et peu désireuse de moquer la préfète en son absence - Jensen était son meilleur ami, il pouvait se le permettre, mais pas elle !

Il était toujours étonnant de savoir que pas moins de deux des directeurs de maison étaient affiliés à Jensen népotisme. L'écart d'âge étant important, elle savait que Jensen n'avait pas grandi avec eux - même Leith et elle n'avaient pas évolué systématiquement ensemble, et il y avait juste cinq ans qui les séparaient. Pendant ce temps, la sœur aînée de Jensen venait d'avoir son troisième enfant. « Oh, je veux bien oui ! Tu n'as pas ta tablette là ? Bon, c'est pas forcément le premier truc à emmener pour un entraînement de Quidditch... » reconnut-elle, déjà déçue. « Tu sais envoyer des Magic Mail ? Tu m'as très mal vendu tes capacités technologiques en fait ! » lui fit-elle remarquer, les yeux pétillant d'amusement, avant de poursuivre : « Trop cool en tout cas, ça n'a pas dû être facile de la laisser à la rentrée... » En plus, elle visualisait les profs de l'école comme totalement reclus dans le château - de la même manière que les élèves, même si elle savait dans le fond que ça n'était pas tout à fait vrai car Haven et Tempépé vont en boîte ensemble.

« Oui, que Leith, sauf si mes parents m'ont caché quelque chose... » Et elle n'avait pas de lien du sang avec Leith en soi, mais ça, Jensen le savait déjà. Elle supposait que si elle avait raison au sujet de son père, il pouvait être avec une personne ayant déjà un enfant, qui pourrait être plus âgé qu'elle, mais à ce stade, ça serait forcément différent de sa relation avec Leith. Elle était presque une adulte désormais : elle n'allait pas rester indéfiniment chez son père de toute façon.

CODAGE PAR AMATIS




fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 718
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptyVen 10 Sep - 22:44

Il hocha doucement la tête aux paroles de la blonde concernant le poursuiteur du club de Flaquemare. C’était vrai, les joueurs changeaient relativement souvent, surtout s’ils commençaient à jouer dans l’équipe nationale. Jensen lui, ne voyait que par les Pies, certes, mais il savait qu’il y avait d’autres bonnes équipes. Alors que le sujet changeait et que le bal du Ministère était maintenant au coeur de la discussion, le brun haussa les épaules, pas sûr de savoir comment répondre avec exactitude. « Tout dépend de ce que tu entends par « bien se passer ». Viska avait l’air de pouvoir s’évanouir toutes les trois secondes, Ivalyana était… bizarre, et je ne te parle même pas des adultes. » Pour Ivalyana, cela était dû à la présence du basilic, il le savait, mais n’avait rien pu faire. L’envie de l’embrasser étant toujours présente ce soir là, il n’était pas sûr que la soirée se soit bien finie pour eux deux s’il l’avait prise à l’écart pour éviter toute démonstration du reptile. « C’est à peu près ça oui, sauf que le Ministère avait envie de prouver quelque chose. Qu’ils avaient le dessus sur Magicis Sacra sans doute, ce qu’ils n’ont absolument pas, si tu veux mon avis. » Et de toute manière, même si Fiona ne le voulait pas, il venait quand même de lui dire le fond de sa pensée. Depuis l’enlèvement de Viska l’an passé, le jeune homme avait complètement perdu foi en leur Ministère et aux adultes qui le composait. A dire vrai… Cela était même valable pour tous les adultes, excepté peut-être sa famille, et encore.

Alors que Fiona lui demandait plus de détails sur le bal du Ministère, Jensen posa ses yeux bleu-gris sur la blonde. Elle semblait hésiter sur le ton à prendre et sur le chemin que devait prendre la discussion. Peur de le vexer peut-être ? C’était possible, après tout, il avait une certaine tendance à se rembrunir et à se refermer sur lui-même, encore plus depuis février et l’enlèvement de Viska. « Oui, et ceux pour les adultes aussi. Mais c’était plus histoire de redorer leur blason qu’autre chose. » Après tout, le Ministère essuyait défaite après défaite face l’organisation magique. Alors certes, ils avaient réussit à libérer Ilvermorny il y a deux ans de cela, mais que se passait-il depuis ? Pas grand chose qui allait dans le sens du Ministère de  la Magie britannique, il fallait bien l’avouer ! « Non, je n’irais pas. Ca m’a l’air très intéressant, mais… » Mais il ne pouvait pas imposer sa présence à Viska. C’était comme s’il venait se promener sous son nez au bras d’une nouvelle fille… Bah c’est ce qu’elle fait, elle S’il était jaloux de ce qu’elle traficotait avec Mulligan, il ne pouvait cependant pas se permettre de lui faire une scène devant tout le monde. Et venir apprendre ce qu’elle n’avait sûrement pas envie de leur montrer, ce n’était pas vraiment un truc qui le tentait, même si, en d’autres circonstances, il aurait sans doute participé au cours. « Tu ne seras pas la seule, tu n’as pas à te sentir coupable de ne pas y assister, tu sais. » Il préférait le souligner, juste au cas où, mais cela lui paraissait logique. Tout le château n’allait pas devenir l’armée du Ministère…

Alors que la blonde répondait avec un certain panache à sa remarque sur les caméras -en changeant complètement de sujet puisqu’elle parlait désormais de télévision-, Jensen esquissa un léger sourire, presque taquin. Elle partait vraiment au quart de tour quand on touchait une corde sensible comme les technologies mordues. « On a des télévisions. Moldues, certes, mais on en a. Il y en a une chez moi. » Comme pour la ligne de téléphone fixe, tout cela datait du temps du père des jumeaux, qui avait une affection particulière pour le monde moldu. Comme Haven avait pris sa suite, les éléments moldus du manoir de Lairg avaient été mis au goût du jour et rafraîchis. Mais Jensen n’en n’étant pas un grand fan -cela surprenait-il encore quelqu’un ?- il n’avait jamais vraiment utilisé l’un ou l’autre. Il avait vu quelques films sur la télévision quand son frère était dans les parages ou plus simplement chez lui a St Andrews, les quelques fois où il y avait passé du temps. Les mêmes équipements étaient trouvables chez sa sœur, mais elle était presque aussi gauche que lui, donc bon.

Il fit une grimace quant elle supposa qu’il était ami avec Joaquín Kostas. En soit, le Poufsouffle ne semblait pas si horrible que cela, il devait bien l’admettre. Il devait sans doute avoir quelque chose de particulier si Dahlia s’en était tellement amouraché, même s’ils n’avaient pas pu vraiment en discuter. Mais de là à dire qu’ils étaient amis ? Certainement pas. Et il était plus ou moins sûr que le jaune et noir pensait la même chose de son côté. « Certainement pas. Il se trouve simplement qu’on parle beaucoup de lui dans notre année… Pas forcément en bien, d’ailleurs. » Car si Dahlia en pinçait pour lui et que Peony l’appréciait aussi beaucoup, sa soeur par contre avait des choses à dire sur ce dernier, et ce n’était pas toujours positif. Surtout quand cela concernait son comportement en cours de potions. Heureusement qu’il avait arrêté cette matière avec la nouvelle année. « Ça ne peut pas être si atroce que cela, si ? Tu penses tomber sur une affreuse marâtre qui te forcera à faire le ménage ou quoi ? » Oui, il pensait à Cendrillon parce que j’ai regardé le film vendredi dernier parce que ses connaissances en film moldus étaient encore très faibles et qu’il avait un savoir particulier sur Disney à cause de Viska.

Peony gérant le compte de sa sœur et parfois même celui de son petit frère -au grand damne de ce dernier, il n’en doutait point- n’était pas vraiment surprenant. Elle avait tendance à tomber dans l’excès quand on parlait de sa famille. Il trouvait particulièrement surprenant par contre qu’elle réussisse à garder la tête froide depuis la rentrée malgré l’absence de Leopold. « Elle pourra toujours se réorienter si le stylisme ne lui convient pas. » Mais de ce qu’il savait, le stage s’était très bien passé et elle avait plus envie que jamais de continuer sur cette voie.

Alors qu’il hochait négativement la tête à la question de Fiona concernant sa tablette -qui était belle et bien autre part que dans le sac qu’il avait à l’épaule- il laissa un rire s’échapper lorsqu’elle lui dit qu’il lui avait ses capacités. « Je n’irais pas jusque là. Je me débrouille, mais c’est surtout parce Peony et Viska ont tenu à me montrer tout cela au moins cent cinquante fois. » Déjà, il avait du mal à comprendre pourquoi elles avaient autant besoin qu’il comprenne comment cela fonctionnait, car à l’époque, il était plus le genre à les asséner de messages que celui qui se créerait un compte sur le Magic’Insta pour y poster des photos de tout et n’importe quoi. Ce n’était pas son style et clairement, il préférait laisser ça à ceux qui en ressentait le besoin. Pas lui donc. Le simple fait que Vanellope lui ai donné une tablette en premier lieu l’avait surpris, et il devait admettre qu’il s’était attendu à ce qu’elle demande à la récupérer après la rupture. « Ils ne sont pas très loin, ils ont déménagé à Pré-au-Lard pour qu’Heaven n’ai pas à transplaner à Londres tous les soirs. Comme Harper est encore petite, elle ne peut pas rester sans sa mère très longtemps. » Ce qui était sympa, car Jensen pouvait donc aller voir sa filleule et ses autres neveux durant les sorties à Pré-au-Lard. Il doutait que McGonagall lui permette de sortir en dehors de ces dernières maintenant qu’il n’était plus avec Viska.

Il se demandait s’il était monnaie-courante d’oublier de parler de certains enfants dans les familles moldues. Il n’espérait pas, mais en même temps cela arrivait chez les sorciers donc pourquoi pas chez les moldus ? « Ma soeur est la seule à avoir des enfants pour le moment. Mes frères ne sont pas aussi pressés qu’elle. Je me demande même si Nate est prêt à se mettre en couple… Pourtant, il n’est plus si jeune. » Nathanaël ayant deux ans de plus que les jumeaux, il approchait grandement des trente-cinq ans. Alors certes, ce n’était pas non plus particulièrement vieux, mais quand même… Haussant les épaules, Jensen regarda devant lui. Le terrain n’était plus très loin, et l’idée de voir Victoire lui donnait déjà mal au crâne.
acidbrain


• 1 416 mots •



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 619
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Angèle Van Laeken

En ligne

PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? EmptySam 9 Oct - 1:54

♛ are we too blind to find a way ?
Are you really gonna talk about timin', in times like these? And let all your damage, damage me? And carry your baggage up my street? And make me your future history? It's time. You've come a long way. Open the blinds, let me see your face. You wouldn't be the first renegade to need somebody.

▼▲▼

Du Quidditch - sujet facile - ils en vinrent à évoquer le bal du Ministère - et d'accord, elle était peut-être responsable de cette tangente. Jensen cita deux prénoms successivement : celui de Viska, puis celui d'Ivalyana, une Serdaigle plus jeune que Fiona. « Ah... » laissa-t-elle d'abord échapper, car prise au dépourvu. Elle ne savait pas à quoi elle s'était attendue, exactement. « Mais ça allait quand même ? Elle ne s'est pas évanouie ? » demanda-t-elle d'abord par rapport à Viska, sujet qui semblait plus pressant. « Je ne connais pas très bien Ivalyana... Vous êtes proches ? » Elle savait que la brune l'était de V dans une certaine mesure, mais elle demeurait assez discrète au sein de Serdaigle. Peut-être aussi parce qu'elles n'étaient pas de la même année, contrairement à Jensen ou V.

« Je vois... Tu penses que c'est que de la gueule ? Car sur le principe je comprends le fait de vouloir réaffirmer un peu leur position, mais si derrière il ne se passe rien... » Elle haussa les épaules. Elle ne savait pas trop ce qu'elle pensait de tout ça. Elle n'avait jamais pris vraiment position - même si son alignement contre Magicis Sacra était plutôt évident - pas de manière aussi fervente que V, par exemple. Quant aux actions du Ministère... Cela faisait un moment qu'elles semblaient soit arriver trop tard, soit n'être que trop faiblardes par rapport aux plans étriqués intriqués de MS.

« Tu crois que ça ne sert à rien ? » demanda-t-elle d'abord au sujet des cours d'arts martiaux, avant de poursuivre de but en blanc : « Mais ça sera animé par Viska ? » Elle n'avait jamais trop aimé tourner autour du pot, et elle avait remarqué récemment qu'elle le faisait de manière peu caractéristique quand elle se trouvait en compagnie de Jensen, sans trop savoir dire pourquoi. Qu'à cela ne tienne, elle combattrait ce réflexe autant que faire se peut. Elle n'avait pas hésité à aller confronter Emrys après le baiser surprise de l'année précédente, elle n'hésiterait pas à interroger Jensen en cet instant.

« Je sais. C'est juste que mes amis y vont, eux. C'est sur que V participera, et Graham m'a dit qu'il irait aussi. Et il y a des chances pour que Ciara et Isaac y aillent également... » songea-t-elle en haussant les épaules d'un ton plus factuel qu'autre chose. Elle n'était pas une combattante. Elle n'aimait pas se battre, et elle n'était pas particulièrement douée pour le faire non plus, surtout si ça nécessitait l'usage de la magie. Elle n'avait pas honte, mais elle se demandait parfois si elle n'aurait pas dû se forcer davantage. Si elle n'était pas dans l'erreur.

La discussion prit un tour nettement plus léger - et vaguement lunaire - alors qu'il était question de technologies moldues et de technologies sorcières. Télévision, radio, caméra, tout y passait. Elle pencha la tête, surprise par la réponse de Jensen. « Ah oui ? Et tu la regardes parfois ? » se renseigna-t-elle avec curiosité, s'attendant à un scénario similaire à celui du téléphone portable, qu'il possédait mais savait difficilement employer.

Fiona s'amusait beaucoup à asticoter Jensen - il faut dire que son cadet était parfois si sérieux ! Sa remarque sur Joaquin Kostas arracha une grimace au Serpentard, ce qui la fit pouffer de rire. Mission accomplie. « Si tu le dis ! Moi je n'en entends parler que par toi en tout cas. » Ce qui n'était pas entièrement vrai, le nom du Poufsouffle était occasionnellement prononcé quand des élèves voulaient se procurer des farces et attrapes, mais il faut croire qu'elle tendait alors moins l'oreille. Sans doute Graham était-il davantage au courant qu'elle sur le sujet ! On aurait pu croire que c'était à cause de sa fonction de préfet, mais Fiona le connaissait assez pour savoir que ce serait davantage lié à sa prédilection pour certaines infractions au règlement - il était ami avec Ted Lupin, après tout.

Elle haussa les épaules concernant la potentielle copine de son père. « Je préfère m'attendre au pire, comme ça je ne peux pas être déçue ! » raisonna-t-elle avec simplicité - mais pas forcément de manière très optimiste. Elle ne pensait pas vraiment que cette mystérieuse petite-amie serait horrible, mais elle n'allait pas non plus se faire de faux-espoirs. D'ailleurs, elle n'avait aucune attente en vérité, si ce n'est le fait de vouloir voir son père heureux.

Souriant face à la découverte du ton d'ubiquité de Peony sur les réseaux sociaux (une personne - trois comptes), elle enchaîna surtout en questionnant Jensen sur ses vraies capacités en matière de technologie. « C'est déjà pas si mal. Je suis impressionnée. » conclut-elle en lui adressant un sourire en coin, amusée. « Ah, mais trop cool, tu peux facilement les voir aux sorties du coup ? Tu dois être content ! » De son côté, elle n'avait pas vraiment d'élément de comparaison car comme elle le confirma au Serpentard par la suite, le seul membre de sa famille autre que ses parents s'avérait être Leith, et le blond se trouvait à Poudlard avec elle. Du coup elle ne cherchait pas spécialement à le voir pendant les sorties à Pré-au-Lard, ils partageaient déjà une salle commune et une équipe de Quidditch !

« Tout le monde n'est pas obligé de se mettre en couple en soi. Ou de vouloir des enfants. » nota-t-elle en haussant les épaules. Elle supposait que cette mention de "frères" incluait le directeur de Gryffondor, Haven Clarks, renseignement qu'elle retînt forcément car les amourettes des profs - surtout lorsqu'ils étaient aussi jeunes que Clarks ou Jones - alimentaient forcément les conversations entre les cours.

CODAGE PAR AMATIS


[ 940 ]




fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV • are we too blind to find a way? Empty
Ξ Sujet: Re: PV • are we too blind to find a way?   PV • are we too blind to find a way? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • are we too blind to find a way?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Pont Suspendu-
Sauter vers: