Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga Frieren en ...
10.95 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les déboires d'Eurydice [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 377
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyJeu 29 Juil - 12:53

Les déboires d’EurydiceEurydice ne pouvant pas crier, elle tapa du pied à la place et partit comme une furie de la Grande Salle. Croisant Ash sur le chemin, elle lui attrapa la main, le forçant à la suivre jusque dans le parc d’un pas vif fais gaffe Eury’ c’est un risque à se retrouver par terre. Une fois à l’abri des regards importuns, la brunette se mit à faire les cent pas devant son ami, froissant un peu plus la lettre de son parrain. Celle-ci était codée, en apparence il ne lui disait absolument rien de bizarre – le courrier d’Eurydice était surveillé par le Ministère vu que tout le monde savait que Mat’ était son parrain, ça n’avait servi à rien jusqu’ici cela dit, le sorcier étant très doué pour faire dévier tout faux courrier destiné à le piéger -. Il lui demandait des nouvelles de sa rentrée, il lui disait que bientôt elle aurait de ses nouvelles de manière plus précise et en même temps que le reste du monde sorcier, bref… beaucoup d’énigmes, peu de réponse, si ce n’était une phrase parmi d’autres : « N’oublie pas de te faire de bons amis, l’avenir appartient à ceux qui ont des relations de confiance ». L’auror qui lui donnait les lettres après les avoir vérifiées lui avait demandé ce que cela signifiait, Eurydice avait dit qu’il parlait sûrement de fréquenter plus de sang pur, et comme c’était une réponse logique, ça n’avait pas été plus loin. Mais son parrain pensait, non pas à des sang pur, mais à l’un d’entre eux. Elle le savait. Il essayait tellement d’être dans les petits papiers de Blomberg qu’il tentait forcément de la pousser à devenir amie avec Niels !

Finalement, elle arrêta de marcher devant le préfet et signa : « J’en ai marre » avant de passer la main dans ses cheveux bruns qu’elle gardait presque toujours détachés. Ensuite, elle prit son écritoire parce qu’elle ne savait pas trop si Ash comprendrait par signe, il avait bien amélioré son niveau, mais ce n’était pas encore parfait. « Mon parrain est infernal, il veut absolument que je fraye avec leur petite bande de sang pur à la noix, et plus particulièrement avec Niels Koning ! On pourrait croire qu’ils me ficheraient la paix après que j’aie passé tout mon été chez mon père, mais non, il faudrait en plus que j’envisage de me fiancer avec un des leurs ! » Ce n’était pas la première fois qu’Eurydice parlait de Niels à Ash – c’était bien simple, à part à lui, elle ne pouvait en parler à personne, son lien avec le nouveau étant intrinsèquement lié à l’appartenance de son père à MS -. Suite à leur entrevue estivale, elle avait pensé que le Serpentard se rendrait compte qu’il avait clairement plus de points communs avec Karen et qu’il laisserait tomber toute velléité de relation avec elle. C’était un peu naïf, vu que Blomberg tenait à la rallier à leur cause, mais elle avait vraiment cru que son peu de motivation suffirait à décourager le jeune homme. S’il semblait que son comportement ait effectivement un peu froissé Niels, ça ne l’avait cependant pas à proprement parlé fait renoncer. Il y avait eu le coup du couloir, puis du cours de potions… et il semblait toujours apparaître au moment où elle s’y attendait le moins. Parfois, elle hésitait à juste le pousser dans la direction de Karen, physiquement voulait-elle dire, mais ça paraissait peu réaliste. Surtout qu’il lui avait affirmé ne pas se préoccuper de ces histoires de fiançailles… Donc le pousser dans les bras de Karen n’était pas nécessairement la solution. Y en avait-il seulement une ? Niels paraissait décidé à faire sa connaissance, et elle était un peu trop polie pour s’enfuir pour de vrai quand il faisait irruption.

Ses airs de biche prise au piège n’avait cependant pas échappé aux autres, y compris son grand frère, mais elle ne pouvait pas leur expliquer pourquoi elle craignait Niels. Même à Ash, elle n’avait pas tout dit. Elle lui avait expliqué que son parrain voulait plus ou moins la fiancer avec le jeune homme parce qu’il était de sang pur et d’une famille qui adhérait aux pensées de MS, mais elle n’avait pas avoué au Poufsouffle que le transfuge de Durmstrang était le fils unique de Freja Blomberg. Elle ne pouvait pas faire ça, ça reviendrait à trahir une des stratégies en cours de MS et, potentiellement, être dangereux pour son père. Elle n’aurait même pas dû se confier à Ash tout court, mais tous ces secrets, c’était trop pesant pour Eurydice à la longue.

« Et pourquoi est-ce que Niels veut absolument me parler pour commencer ? Je ne suis pas la seule sang pur de cette école tout de même ! Je refuse de devenir amie avec quelqu’un que mon parrain approuve ! Il a toujours eu des goûts douteux ! » râla-t-elle ensuite sans préciser que Mat’ était amoureux de Freja, ça, elle l’avait déjà dit à Ash quand son parrain avait eu sa grande période énamourée. Depuis quelques temps, ça lui était passé, au grand soulagement de sa filleule qui n’en penserait pas tant de bien si elle en connaissait la raison. Elle lâcha son écritoire et posa les poings sur ses hanches, l’air furibond. Que son parrain et Blomberg se le tienne pour dit, elle ne se laisserait pas convaincre par les bonnes manières d’une vipère ! Elle était plus intelligente que ça, na ! Niveau maturité par contre...
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 495
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyJeu 2 Sep - 23:06


Les déboires d'Eurydice

Say when and my own tow hans will comfort you. Say when and my own two arms will carry you. Come across, you lost and broken. You're coming to, but you're slow in waking. You start to shake, you still haven't spoken what happened.
Ash & Eurydice

C’est avec appétit qu’Ash s’était dirigé vers la Grande Salle. Son esprit (et son estomac) s’imaginait déjà toutes les gourmandises qu’il allait engloutir dans les prochaines minutes, bénissant intérieurement les elfes de maison de gâter élèves et professeurs ainsi Isaac et Kate feraient mieux de prendre exemple sur lui. Mais avant d’atteindre sa destination, et l’une de ses pièces favorites au château avec les cuisines et sa salle commune, il sentit qu’on lui saisissait la main. Il releva le regard, surpris, et tomba sur celui, furieux d’Eurydice. La colère qui irradiait de la brune le surprit car elle était d’un tempérament calme, c’était d’ailleurs l’un de leurs points en commun même si la Serdaigle était nettement plus enjouée naturellement que lui. Il se demandait ce qui avait pu mettre son amie autant en pétard mais n’eut pas le loisir de lui demander car la jeune fille l’embarquait vers d’autres lieux et Ash décida sagement de la suivre sans émettre la moindre protestation. Il se contenta donc de faire attention à où il marchait pour ne pas chuter, et entraîner dans sa chute Eurydice. Le comique de situation de se retrouver par terre ne semblait clairement pas adapté à la situation.

Une fois dans le parc, la bleue et bronze ne semblait pas décolérer à en juger sa manière de faire les cent pas. Ash commençait sérieusement à s’inquiéter mais il se disait qu’il ne servait à rien de lui poser des tas de questions. Eurydice finirait par lui confier ce qui la tracassait autant. D’ailleurs, elle finit par lever les mains pour s’adresser à lui d’abord en signant puis en développant grâce à son écritoire magique. Ash apprenait la langue des signes de manière autodidacte depuis sa rencontre avec la Serdaigle mais il lui restait encore beaucoup de progrès à faire avant de pouvoir entièrement converser en langue des signes. Dernièrement, il adoptait un mix entre parler et le langage des mains. « Je ne comprends pas ton parrain. Il n’a toujours pas compris que tu ne voulais rien avoir à faire avec eux ? Puis cette histoire de fiançailles c’est tellement dépassé…et t’as que quatorze ans ! Ils veulent te coller de force avec un inconnu alors que t’as quatorze ans ! » Il comprenait totalement qu’Eurydice en ait marre. Sa situation était intenable, coincée entre son parrain et son père mages noirs, et ce qu’elle voulait. « Ton père il en dit quoi ? » Il savait être le seul à connaître la vérité sur l’allégeance d’Eustache Foster et il considérait comme un grand honneur qu’Eurydice lui fasse confiance à ce point. Jamais il ne trahirait ce secret.

« Peut-être qu’à lui aussi on lui a demandé de se rapprocher de toi et que lui obéit…Ou alors, tu lui plais vraiment. C’est tout à fait vraisemblable. » Il adressa un sourire malicieux à son amie même s’il ne s’agissait peut-être pas du meilleur moment pour plaisanter tu crois ? Ash lui-même ne savait pas trop quoi penser de ce Niels Koning. Il ne lui avait pas vraiment parlé, si ce n’est que les politesses d’usage dans le cas où ils se retrouvaient à côté en cours. Vu ce que lui avait dit Eurydice à son sujet, ainsi que ce masque de glace que le garçon arborait tout le temps, Ash était naturellement méfiant. Niels n’était vraiment pas le genre de gars dont il s’approchait et par certains côtés de son apparence, il lui rappelait beaucoup trop Leopold pour qu’il se sente à l’aise. Ash comprenait tout à fait qu’Eurydice ne veuille pas s’en approcher.



I'm a creep, I'm a weirdo
J'suis pas tout seul à être tout seul, ça fait d'jà ça d'moins dans la tête. Et si j'comptais combien on est -beaucoup. Tout ce à quoi j'ai d'jà pensé, dire que plein d'autres y ont d'jà pensé. Mais malgré tout, je m'sens tout seul. Du coup oui, j'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire. Ces pensées qui me font vivre un enfer.


Dernière édition par Ash Lloyd le Ven 19 Nov - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 377
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyLun 4 Oct - 7:39

Les déboires d’EurydiceIl était heureux que son ami n’ait pas eu la grande idée de s’étaler par terre, car si elle était d’ordinaire plutôt conciliante avec la maladresse de Ash, elle n’était pas précisément de bonne humeur en cet instant précis, ce qui jouait forcément sur sa patience. « L’ennui c’est que pour Esther, ils ont attendu, résultat : elle a pris la poudre d’escampette. Cela a moins à voir avec MS qu’avec ma mère, mais pour eux le résultat est le même. Ils doivent vouloir se prémunir contre ça… » Elle avait toujours la sensation que, de toute façon, Blomberg misait soit sur Erwin, soit sur elle pour succéder à Eustache. Esther avait toujours eu un petit côté électron libre qui ne cadrait pas avec l’autocratie de MS. « Niels prétend qu’il n’est pas du tout intéressé par ces histoires de mariage, et j’aimerais bien le croire, le fait est pourtant que c’est moi qu’il vient voir. Vu qu’ils s’étaient vus pendant l’été, j’avais espoir qu’il s’entende tellement bien avec Karen qu’il passe tout son temps avec elle, mais le fait est que ce n’est visiblement pas le cas... » Non pas que les deux Serpentard aient l’air de ne pas s’entendre, juste ils n’étaient pas du tout aussi fourrés ensemble que ce qu’elle aurait imaginé au départ. C’était peut-être volontaire, pour ne pas attirer l’attention sur une association entre eux, puisqu’ils espionnaient tous les deux pour MS. Eurydice, elle, était hors de tout soupçon, ayant plutôt la réputation d’être la gentille fille bien sous tout rapport. Sans que son statut de sang soit un secret, elle n’en faisait pas non plus l’étalage et personne n’y prenait trop garde… ce qu’on retenait d’elle au premier abord étant plutôt son mutisme.

« Mon père n’en parle pas. Je crois qu’il n’est pas trop pour mais qu’il ne veut pas se mêler à cette histoire pour le moment. Ce n’est pas comme si j’allais me marier demain de toute manière… Peut-être même se dit-il que Niels pourrait me plaire ? » Elle supposait que leur camarade avait son charme pour qui aimait ce style de garçon, seulement Eurydice n’y était pas très sensible, un peu trop obnubilée par le stress que son lien de parenté avec Freja induisait chez elle. Et puis, elle était elle, une fille pas forcément très en avance, et encore moins mature. Les histoires de cœur, elle trouvait ça bien mignon, mais chez les autres. Elle ne se voyait pas du tout en couple avec qui que ce soit, alors encore moins fiancée, c’était évident !

La plaisanterie de son ami récolta un regard furibond de l’intéressée : s’il y avait bien une chose dont elle était certaine, c’était que Niels ne faisait pas ses apparitions surprises pour ses beaux yeux. « Arrête de dire des bêtises ! En plus, je crois bien que ce serait encore pire si je lui plaisais, je ne saurais pas du tout quoi faire de ce genre d’attention. » Bien qu’elle ne sache pas quoi faire de Niels quoi qu’il en soit, donc ça ne la changerait pas beaucoup, mais elle doutait sincèrement que ce soit l’attrait de sa beauté classique qui poussait le Serpentard à la fréquenter. Qu’il le fasse parce que Freja le lui avait ordonné paraissait autrement plus probable… mais elle ne pouvait pas aller jusque là dans ses explications, le secret de Niels ne lui appartenant pas. « C’est plus probablement ta première proposition, on lui a ordonné, donc il obéit… et tous ces marieurs du dimanche doivent être tellement contents que j’ai fini par accepter de passer du temps avec lui… je ne sais pas ce qui m’a pris d’accepter. J’étais pourtant fermement décidée à rester loin de Niels ! » râla-t-elle, fâchée contre elle-même cette fois-ci. Pendant le cours de potion, elle avait fini par accepter de donner des cours de LSU à Niels si en échange il arrêtait d’apparaître à tout bout de champ comme un diable de sa boîte (cela avait été ses propres mots). Sur le moment cela lui avait paru la chose à faire, mais quand elle lisait les mots de son parrain, elle était prise d’un doute… Est-ce qu’elle n’était pas en train de faire exactement ce que MS voulait ?!

709
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 495
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptySam 20 Nov - 0:07

Ash avait beau descendre d’une famille sorcière assez importante, particulièrement au Pays de Galles, et il y avait sûrement des Sangs-Purs dans son arbre généalogique, mais ses parents ne se souciaient pas spécialement de leur statut de sang. Ça ne les empêchait pas d’occuper une place importante au Ministère mais je ne sais plus laquelle, d’avoir une très belle maison à Cardiff, et que leurs enfants ne manquent de rien. Nul doute que sa mère, à l’instar de Peony, aimait connaître tous les détails de la vie sentimentale de ses enfants, au grand ne damne de Dahlia et Ash notamment. Mais elle ne cherchait pas à les marier à tout prix. Loin de là même vu qu’elle le traitait lui encore comme un bébé cela dit quand il râle car il n’y a plus de cookies car Dahlia a déjà tout mangé, il fait son bébé. Quoiqu’il en soit, ses parents étaient loin de lui préparer un mariage arrangé ave un étranger tout droit sorti d’un pays encore plus froid que le Royaume-Uni. « Tu n’as pas à payer les pots cassés parce qu’ils n’ont pas pu caser ta sœur avec un sombre inconnu ! Puis ils espèrent quoi ? Que tu tombes sous le charme de Koning et que tu te mettes à gober tous leurs discours et que tu rejoignes l’organisation ? » Ils devraient déjà être bien contents qu’Eurydice gardait le secret de son père et ne balançait pas tout ce qu’elle savait ! Mais Ash n’était pas sure de comprendre l’implication d’Eulalie Foster dans tout ça. « Mais c’est ton parrain ou ta mère qui veut que tu sois proche de Niels Koning ? » Exemple typique du langage hybride qu’adoptait Ash avec Eurydice désormais : il avait signé toute sa phrase, tout en parlant, sauf le prénom du Serpentard qu’il avait uniquement verbalisé, car signer un prénom était assez long, même si, pour le sien, Eurydice avait choisi un signe.

« Karen Blackthorn ? Ils se connaissent aussi ? Mais elle est plus âgée que lui, observa Ash en songeant à la Serpentard, amie de Peony. Mais peut-être qu’il te dit vrai et que c’est juste ses parents qui lui mettent aussi la pression pour cette histoire de mariage S’ils sont un peu comme les tiens… » Un comportement qui restait incompréhensible aux yeux du Poufsouffle. Avec ce genre de Sangs-Purs, on avait vraiment l’impression de vivre dans un ancien temps. « C’est bien beau de ne pas vouloir faire de vagues et de préférer attendre mais bon, ce serait quand même lui le mieux placé pour en parler avec ton parrain quand même ! » Ash signait un petit peu vite, signe de son agacement par rapport à la situation dans laquelle était plongé Eurydice. « Et…tu crois qu’il pourrait te plaire ? » Cette fois ci, ses signes s’étaient faits plus lentement, s’il avait parlé, son ton aurait été prudent.

Clairement, il n’aurait pas dû tenter de plaisanter pour détendre l’atmosphère vu le regard noir que lui jeta Eurydice t’as aucun humour Eury. « Je maintiens que ce ne serait pas si étonnant s’il te trouvait à son goût. »  En revanche, il pouvait comprendre la Serdaigle. Lui non plus ne saurait gérer si quelqu’un s’intéressait à lui, et même l’idée que Dominique puisse éprouver, elle aussi, des sentiments pour lui, lui avait paru étrange. Personne avant la Poufsouffle ne s’était intéressé à lui et cela lui paraissait encore un peu invraisemblable qu’il sorte avec elle.

« En même temps, c’est quand même difficile de l’éviter alors qu’on est dans la même année que lui. Comme t’es quasiment la seule personne qu’il connaît au château, c’est logique de sa part qu’il veuille se mettre en binôme avec toi. La prochaine fois, tu peux peut-être essayer de te montrer un peu plus ferme ? Ou tu demandes à Alex et moi de t’entourer et il évitera peut-être de t’approcher. » Cela lui faisait penser à Mulligan qui ne cessait de chercher Stef et de l’embêter chaque fois qu’il le pouvait lors des cours. Mais au moins, Stef ne risquait pas d’être mariée de force ce post manquait d’abus à Mulligan !


I'm a creep, I'm a weirdo
J'suis pas tout seul à être tout seul, ça fait d'jà ça d'moins dans la tête. Et si j'comptais combien on est -beaucoup. Tout ce à quoi j'ai d'jà pensé, dire que plein d'autres y ont d'jà pensé. Mais malgré tout, je m'sens tout seul. Du coup oui, j'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire. Ces pensées qui me font vivre un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 377
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyLun 3 Jan - 12:10

Les déboires d’Eurydice« En gros, c’est l’idée. » signa Eurydice avec une grimace confuse. Elle ne pouvait pas savoir avec exactitude quels avaient été les ordres reçus par Niels mais elle savait l’image qu’elle renvoyait : douce, gentille, naïve… la parfaite victime pour un charmant garçon manipulateur. Par affection pour son père, Eurydice n’avait jamais trahi MS en les dénonçant, ils avaient dû miser qu’une attache supplémentaire, dans ses âges, l’amènerait à de meilleurs sentiments vis à vis de l’organisation entière. On notera qu’en cet instant elle trouvait ça à la limite de l’insultant ! Depuis quand être gentille était devenu synonyme d’être stupide ?! « Je suis sûre qu’ils regrettent que ça n’ait pas été le coup de foudre. Ils prennent vraiment Niels pour ce qu’il n’est pas ! » Non, la vipère n’était pas un tombeur, d’ailleurs elle doutait qu’il veuille de ce genre de réputation on précisera qu’Eury’ ne reconnaîtrait pas un tombeur même si elle se faisait draguer à fond, mais ce n’est pas le propos.

« Ni l’un, ni l’autre, c’est une idée de Blomberg… Comme Oncle Mat’ fait tout ce qu’elle dit, ça revient au même » pour cette phrase, elle utilisa son écritoire magique, principalement à cause des noms propres, et aussi parce que seules les personnes autorisées pouvaient le lire, ce qui évitait les indiscrétions – même s’ils étaient seuls ici -. « Aucun de mes amis n’est pro-MS, elle veut changer ça » et Freja ne serait pas contre avoir une Foster comme belle-fille, mais cette partie-là, elle ne pouvait pas le dire à Ash.

« Les sang pur ne sont pas assez nombreux pour faire la fine bouche sur les âges » Et puis, quelques années de différence, à la fin, ça ne représentait rien dit-elle parce que ça l’arrange. « En admettant qu’il dise vrai, il n’est pas obligé de leur obéir ! » Même si certains adultes leur dictaient leurs conduites, ils pouvaient se rebeller ! Elle ne savait pas vraiment comment, ce dont elle était certaine en revanche c’est que passer du temps avec Niels n’envoyait pas les bons signes. Et elle s’y connaissait en signe, c’était quand même son mode de communication à elle !

« Mon père déteste le conflit, c’est très paradoxal pour quelqu’un ayant choisi de se marier avec Eulalie » Ou alors très logique, quand la diplomatie (domaine préféré d’Eustache) ne fonctionnait pas, sa femme pouvait monter au front pour eux deux. Cela faisait trop longtemps qu’elle n’avait pas vu ses deux parents ensemble dans la même pièce pour savoir ce qu’il en était… Elle fut de toute façon rapidement distraite par la question d’Ash et elle prit son meilleur air offusqué pour y répondre : « Jamais de la vie ! » Mais un peu plus tard, elle dirait le contraire à Stef pour des raisons annexes ! Une nouvelle fois, elle souffla : il y avait des jours où elle regrettait de ne pas simplement pouvoir crier comme ces filles dans les films moldus… « Niels est beaucoup trop… sûr de lui ! » Les bonnes manières étaient une qualité importante pour l’adolescente mais ça ne gommait pas tout cet orgueil.

« Je t’assure que ce serait très étonnant, au contraire… Les garçons comme lui ne s’intéressent pas aux filles comme moi, ils ont besoin de quelqu’un de plus… » elle hésita avant de signer le mot « affirmé ? » puis elle ajouta « Tout ça c’est du cinéma pour se faire bien voir de MS et c’est très agaçant. » Parce qu’elle méritait mieux que des gens qui venaient lui parler par intérêt !

« Alex et toi non plus vous n’arriverez pas à manœuvrer avec lui, vous êtes comme moi, trop diplomates. » Il fallait quelqu’un qui dise non à sa place… elle voyait très mal Ash dans ce rôle.

641

2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 495
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyJeu 10 Mar - 0:47

Ash se fit la réflexion que ses parents, et les membres de Magicis Sacra qui pensaient Eurydice assez naïve et stupide pour tomber tout droit dans le piège Niels Koning avaient une bien piètre opinion d’elle. Bien sûr, Eurydice était une fille gentille, et comme elle ne pouvait pas parler, certains avaient tendance à la sous-estimer, à la prendre pour quelqu’un de placide, sans caractère. Mais Ash, qui la côtoyait et était son ami depuis sa première année, savait bien que la Serdaigle n’était pas aussi lisse que son apparence sage ne le laissait supposer. Et elle était justement à Serdaigle, elle avait en elle l’intelligence de la sorcière qui avait donné son nom à la maison des aiglons, et quiconque la voyait se démener depuis son entrée à Poudlard pour maîtriser les sorts informulés à son jeune âge savait qu’elle était une sorcière brillante. « Ils ne comprennent pas à qui ils ont affaire », appuya-t-il donc envers Eurydice. « Comme si les coups de foudre, ça se prévoyait ! » Ce n’était pas qu’une question de charme, en l’occurrence de Niels et Ash pensa au propre coup de foudre qu’il avait vécu peu avant le début de sa troisième année. Son cœur se serra en repensant à cette sensation surréaliste qui l’avait envahi quand il avait croisé le regard de Lucrecia, son sourire, la lumière si vive qu’elle éclipsait tout le reste qu’elle dégageait. Ce genre de sentiment, cette emprise sur son corps et son cœur, ça ne se contrôlait pas.

« Je ne comprends pas de quoi elle se mêle celle-là. Elle a pas une organisation à gérer au lieu de se mêler de ta vie privée et de celle d’un autre enfant ? Et ses parents à Niels, ils sont comme ton oncle, ils obéissent ? » Les familles de Sang-Pur conservatrices, en tout cas certaines, avaient vraiment des traditions d’un autre âge. Ash n’avait jamais pensé que ce genre de pratiques subsistait encore mais il fallait croire que si. Ces familles agissaient dans leur intérêt, et au diable le libre arbitre de leur enfant –c’était bien triste. Eurydice explicita cependant les raisons de Bloomberg, et Ash trouvait presque malsain l’obsession de la cheffe de MS envers le ralliement d’Eurydice à son organisation. « Mais c’est pareil qu’une relation amoureuse, une amitié, ça ne se décide pas », souligna Ash. Et puis Eurydice n’était pas assez influençable, ou trop indépendante, pour suivre la voie de son père, ce n’était pas pour changer de point de vue en fréquentant Niels, et même si par d’aventure elle devenait amie avec lui. « C’est sûr, surtout que ce n’est pas comme si ses parents pouvaient l’espionner alors qu’il est à Poudlard. Mais il se dit peut-être qu’il ne perd rien à essayer de te connaître, tout comme Karen. » Niels venait d’un autre pays, d’une autre école. Il arrivait en cours de scolarité et Ash se disait qu’il devait être compliqué de trouver sa place alors que tous ses pairs se connaissaient déjà –lui-même se sentait souvent mal à l’aise en présence de ceux qui ne faisaient pas partie de son cercle d’amis.

« Ouais enfin il faudra peut-être qu’il aille au conflit si ton oncle persiste dans son idée de mariage… » Ash pouvait bien comprendre que le père d’Eurydice voulait s’éviter une dispute avec son meilleur ami, mais il s’agissait tout de même de l’avenir de sa fille que tentait le mage noir de contrôler ! Mais au moins, au vu de la réaction d’Eurydice lorsqu’il insinua que Niels pourrait lui plaire, Eurydice avait bien l’air de vouloir se rebeller contre cette idée rétrograde.

En revanche, Ash n’était pas du tout d’accord avec Eurydice lorsque la Serdaigle s’évertuait à affirmer que Niels ne pouvait s’intéresser à elle. « N’importe quoi. Et c’est pas parce que tu cherches quelque chose chez quelqu’un que tu peux pas tomber sous le charme d’un autre qui n’a pas ça. » Il était ironique d’entendre cela de la bouche d’Ash, qui avait longtemps pensé qu’il n’aurait jamais capté l’attention d’une fille comme Lu. Comme toujours, il était plus prêt à s’indigner du manque de confiance de ses amis que du sien. « Alors dis-lui que c’est agaçant et ne communique plus avec lui », conseilla Ash. « Alex peut se montrer peu diplomate quand il veut. » Surtout en ce moment, leur ami Gryffondor semblait possédé par la rage avec tout ce qui était arrivé à sa cousine.


I'm a creep, I'm a weirdo
J'suis pas tout seul à être tout seul, ça fait d'jà ça d'moins dans la tête. Et si j'comptais combien on est -beaucoup. Tout ce à quoi j'ai d'jà pensé, dire que plein d'autres y ont d'jà pensé. Mais malgré tout, je m'sens tout seul. Du coup oui, j'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire. Ces pensées qui me font vivre un enfer.


Dernière édition par Ash Lloyd le Lun 28 Mar - 17:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 377
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyMar 15 Mar - 13:06

Les déboires d’Eurydice« Clairement pas » se rebiffa Eurydice même s’il lui était nettement plus facile de s’affirmer devant Ash – qui n’était ni l’objet de sa colère, ni un parfait inconnu – que devant les membres de MS ou Niels lui-même (ça l’arrangeait de ne pas l’inclure à MS en pensée maintenant qu’elle a accepté de lui donner des cours). « J’ai l’impression qu’ils me prennent pour le genre de mijaurée à qui il suffit de sourire pour qu’elle tombe en pâmoison ! Et bien ils vont apprendre qu’ils se sont trompés, je ne suis vraiment pas comme ça. » dit-elle en soulignant le mot sur son écritoire aussi bien qu’en pensée. Pour elle-même, elle ajouta que s’il n’était question que de beaux garçons, elle en connaissait d’autres que Niels et elle ne s’était jamais sentie sensible au charme d’aucun d’entre eux. Elle se sentait toujours transportée quand elle lisait des histoires d’amour et avait des crushs littéraires, mais dans la réalité tout ceci la laissait de marbre ! Alors ce n’était certainement pas le fils de Freja qui allait la faire craquer ! Elle le laissait à celles qu’il pouvait intéresser comme Karen et son obsession malsaine de la pureté du sang.

« Les parents de Niels suivent les ordres de Blomberg. » Ce n’était pas à strictement parler un mensonge : puisqu’il l’avait envoyé à Poudlard, c’était bien que le père de Niels suivant les plans de son ex femme. Eurydice ne le connaissait pas mais d’après les bruits qui couraient et qu’elle entendait bien malgré elle, il faisait parti du cercle extérieur et se montrait toujours très serviable envers Freja, même après leur divorce. Quant à Freja, elle suivait logiquement ses propres plans, quitte à utiliser son fils remarquera-t-on, Eurydice ne trouvait pas ça très sain.

« Tu sais, à MS, dans le cercle intérieur, ils sont tous amis depuis leur adolescence. Ils doivent sûrement s’imaginer qu’ils peuvent recréer cette sorte de groupe avec la nouvelle génération de sang pur. Sauf que des amis j’en ai déjà, j’ai pas besoin d’eux pour m’en faire ! » La preuve : elle était amie avec Ash depuis sa première année et lui avait même confié le secret concernant Eustache. Quant à Stef, elles se connaissaient même depuis l’enfance ! Autant dire qu’à défaut d’être la fille la plus extravertie de l’école, elle ne souffrait pas du tout de solitude, donc elle n’avait pas besoin qu’on lui cherche de nouvelles relations juste histoire de dire qu’elles seraient plus « convenables » sur un simple critère de pureté de sang. « C’est ce qu’il dit, qu’il ne connaît que moi alors que c’est pour ça qu’il cherche ma compagnie, mais je ne peux pas m’empêcher de ne pas le trouver très net… » Qu’il soit le fils de Blomberg n’aidait pas, certes, mais encore une fois, cet énorme red flag ne pouvait pas être révélé à Ash sous peine de trahir des secrets qui n’étaient pas les siens. Et puis, elle n’était pas sûre que ce soit une bonne idée que ce genre de nouvelle se répande : ça avait un côté un peu flippant que Blomberg ait réussi à envoyer son rejeton à Poudlard sans que personne ne le sache…

« Mon père exècre les disputes ne cherchons plus de qui j’tiens ça, s’il devait parler à oncle Mat, il tenterait plutôt de lui prouver par A+B qu’il a raison. » Et peut-être qu’il y parviendrait, même si Eurydice se rendait de plus en plus compte que son oncle était trop amoureux de Blomberg pour que son amitié avec Eustache puisse le faire revenir à la raison. Par crainte de lui déplaire, il suivrait ses ordres… Allez savoir pourquoi, Eury trouvait que c’était encore plus agaçant que tout le reste !

Peu convaincue par les sages paroles de son ami, elle haussa les épaules : pourquoi ils parlaient de ça ? Ce n’était quand même pas comme si elle voulait que Niels tombe sous son charme hein… au contraire, elle avait plutôt prié pour qu’il tombe sous celui de Karen, les deux Serpentard lui paraissant parfaitement compatibles. « Je ne suis pas une grande spécialiste, j’ai jamais été amoureuse tu sais ? » Donc elle n’avait pas assez d’expérience pour savoir si c’était Ash ou elle qui avait raison sur la question.

Quant à ne plus communiquer, c’était beaucoup lui demander – et pourtant, elle avait un réel handicap dans ce domaine - : « C’est un peu raté, j’ai accepté de lui donner des cours de LS… » Elle espérait qu’en contre-partie il arrêterait de la faire sursauter en apparaissant quand elle ne s’y attendait pas ! « C’est vrai, mais Niels n’est pas un arbre dans lequel il peut taper. Et ce n’est pas non plus son ex meilleur ami. Tu sais si ça s’arrange d’ailleurs avec Nate ? Je n’ose en parler ni avec l’un, ni avec l’autre… j’ai trop peur de faire une bourde. » Et elle détestait les conflits au moins autant que les lettres pleines de sous entendu de son parrain… ce qui n’était pas peu dire. Elle ne se sentait donc vraiment pas prête pour mettre les pieds dans le plat avec ses deux amis, même si cela compliquait toutes les relations au sein de leur groupe d’amis.
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 495
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyLun 28 Mar - 23:59

Eurydice n’avait pas besoin de le convaincre. Ash savait très bien qu’elle était loin d’être une mijaurée, une potiche qu’on pouvait séduire en une seconde. Elle avait du caractère, sinon, elle ne s’opposerait pas de sa manière bien à elle à Magicis Sacra et aux plans de Bloomberg pour elle. Elle refusait le destin qui était tout tracé pour elle et c’était la preuve d’une grande force. Bien sûr, elle ne balançait pas son père, mais Ash pouvait tôt à fait le comprendre. Il s’agissait de sa famille, après tout, et même si Ash râlait constamment sur sa propre fratrie, il savait à quel point la famille était important mais il vaut mieux qu’il ne le dise pas à haute voix sinon Peony ne le lâchera jamais. « Tu as raison. Ils n’ont pas à dicter ta vie comme si tu n’avais aucun libre arbitre. On se croirait de retour au XIXe siècle là ! L’aristocratie sorcière n’a jamais évolué ou quoi ? » C’était tellement peu progressiste et anti féministe d’ailleurs comme façon de penser ! Comme si Eurydice était incapable de penser par elle-même et de se choisir un mari (ou pas, le mariage n’avait rien d’obligatoire) par elle-même…

Ash fut dépité d’apprendre que les parents de Niels suivaient également les ordres de Bloomberg. Ne cultivaient-ils aucune opinion par eux-mêmes ? Surtout, ils se permettaient de décider à la place de leurs enfants et Ash trouvait ce genre de comportement vraiment déplorables en revanche les manigances d’Eira pour caser ses filles l’amusent beaucoup.

Alors qu’Eurydice lui expliquait que la plupart des membres importants de MS se connaissaient depuis longtemps et voulaient recréer leur amitié à travers leurs enfants, Ash secoua la tête. « C’est ce qui se passe un peu à travers les rallyes soirées mondaines Sang-Pures non ? Les adultes se rassemblent, les enfants grandissent ensemble, dans le même microcosme, alors forcément certains tombent amoureux et se marient. Mais ce genre de soirées sert surtout à cultiver l’entre soi. » Même certains parents s’en défendaient ! Ash trouvait ce genre de comportement répété regrettable. Il avait toujours trouvé que dans les différences résidaient une réelle force et c’était avant tout pour découvrir d’autres cultures que la sienne qu’il aimait voyager. « Comment ça pas net ? Tu croies qu’il te veut du mal ? », interrogea Ash en signant. Il trouvait logique de se raccrocher aux personnes que l’on connaissait lorsqu’on venait d’une autre école, et c’était pour ça que les maisons étaient aussi précieuses, cela aidait grandement à se faire des amis même si tous ceux de l’âge d’Ash sont dans d’autres maisons que la sienne, mais si Eurydice ne le sentait pas…Ash faisait confiance à l’instinct de son amie, même s’il ne savait pas trop comment l’aider. Koning paraissait particulièrement déterminé à s’imposer dans la vie d’Eurydice –de manière lourde, visiblement. Ash pouvait toujours s’asseoir à côté de la jeune fille lors de leurs cours communs, mais il ne pouvait être constamment auprès d’elle. Au moins le Danois n’était pas à Serdaigle aussi Eurydice pouvait trouver un certain répit dans sa salle commune !

« J’espère qu’il prépare un bon argumentaire pour te sauver d’un quelconque mariage arrangé, alors », répondit-il concernant Eustache Foster. Il avait froncé les sourcils, contrarié. Si les parents n’allaient pas à la guerre pour éviter à leurs enfants des choix qu’ils ne cautionnaient pas, qui le ferait ?

Contrairement à Eurydice, Ash avait été plusieurs fois amoureux (trois plus exactement : une fois en primaire et ça c’était mal fini, une deuxième fois de Lu et c’était une histoire impossible, une troisième fois de Dominique et il n’arrivait toujours pas à croire qu’elle partageait ses sentiments). Il s’était même un peu fait l’effet d’un cœur d’artichaut, aimant Lucrecia au premier regard puis tombant amoureux de Dominique au fur et à mesure, sans le prévoir. « Et bien croies moi quand je te dis qu’on arrive pas toujours à déterminer quand quelqu’un s’intéresse à toi. » Cf son propre cas avec Dominique. Il avait senti qu’il se passait quelque chose avec elle, sinon il aurait eu encore plus de mal à se déclarer, mais il n’avait tout de même pas pensé qu’elle lui dirait les fameux trois mots. Mais elle l’aimait, il n’avait aucune raison d’en douter.

Ash s’arrêta brusquement lorsqu’Eurydice lui confia avoir proposé des cours de langue de signes à Niels. « Quoi ? Mais pourquoi ? Je croyais que tu le trouvais pas net et que tu voulais lui échapper ? » Et passer des heures dans une salle de classe vide à lui montrer des signes de main n’allait clairement pas dans ce sens là… « Non, ça ne s’arrange pas, et je ne sais pas si ça s’arrangera un jour. Nate et Alex peuvent tous deux se montrer vraiment butés parfois. Quel gâchis quand on y pense. » Ash soupira. Il s’entendait bien avec les deux garçons et comme tous les membres de leur groupe d’amis, il trouvait vraiment dommage leur brouille. Ils s’entendaient si bien par le passé et tout avait si rapidement dégénéré…

849 mots


I'm a creep, I'm a weirdo
J'suis pas tout seul à être tout seul, ça fait d'jà ça d'moins dans la tête. Et si j'comptais combien on est -beaucoup. Tout ce à quoi j'ai d'jà pensé, dire que plein d'autres y ont d'jà pensé. Mais malgré tout, je m'sens tout seul. Du coup oui, j'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire. Ces pensées qui me font vivre un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 377
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyVen 1 Avr - 12:57

Les déboires d’Eurydice« Certains ont évolué mais pas tous » Elle eut une pensée pour Cassie dont les relations avec ses propres parents n’étaient pas plus enviables que les siennes. Eurydice les jugeait même pire car la lionne ne ressentait aucune affection de la part des Fawley alors que la Serdaigle pouvait affirmer haut et fort que ses parents l’aimaient. Même Eulalie et sa tendance à l’étouffer. Elle était tout aussi sûre que ni son père, ni sa mère n’essaierait de la traîner de force jusqu’à l’autel pour épouser Niels ou un autre sang pur. Pour Eustache, elle avait toujours cinq ans, donc la marier n’était vraiment pas dans ses projets quoi qu’elle en dise pour couvrir Niels, quant à Eulalie, si elle avait eu l’intention d’user de manières fortes, elle l’aurait fait avec Esther, autrement plus rebelle que sa benjamine.

La séduire était un plan sans rapport avec ses parents. C’était Blomberg qui croyait que son fils arriverait à la persuader d’adhérer à leur cause. Elle devait être aveuglée par son amour maternel alors… comment dire… pour croire Niels capable de ce qu’Eustache n’avait jamais réussi. Au moins le Serpentard ne paraissait-il pas enclin à la déclarer sa fiancée, ça lui laissait l’espoir qu’il la lâche un peu quand il se mettrait en couple. Eurydice avait pleinement conscience que même si elle se plaignait beaucoup, la situation aurait pu être pire. Que Niels veuille être son ami l’embêtait parce qu’elle le pensait motivé par de mauvaises intentions, mais ça restait plus facile à gérer que s’il lui avait fait du rentre-dedans ce dont tu ne te serais pas rendu compte donc est-ce que ça change vraiment quelque chose? pour sortir avec elle. Elle aimait se tenir loin des dramas sentimentaux. Si ça paraissait toujours marrant sur le papier, dans la réalité, ça avait l’air nettement moins fun. Et avec le fils du diable, encore pire. Alors merci, mais non merci.

« C’est à peu près ça, oui, sauf que me concernant ça n’a jamais très bien fonctionné. Les sang pur me snobaient à cause de mon handicap, je passais la moitié de mon temps planquée dans un coin à attendre que ça passe avec Chiara Montgomery qui lisait à côté, l’air de se foutre de tout. Parfois, Alex m’invitait à danser pour que je ne fasse pas trop tapisserie, mais c’était bien le seul. » Elle haussa les épaules avec une pointe de défaitisme. Si elle avait été comme Cece, la sœur de Cassie, intégrée et entourée d’amis de son rang social, peut-être qu’elle aurait adhéré aux idées de son père avec plus de facilité. Le fait était qu’elle avait été mise à l’écart et avait fini par se faire des amis qui, pour majorité, n’étaient pas des sang pur. Elle ne disait pas que c’était la faute de MS si la bonne société sorcière anglaise était validiste, elle affirmait juste qu’ils arrivaient trop tard. Elle était grande maintenant, elle n’avait plus besoin qu’on la fasse danser par pitié. Preuve en était qu’elle n’avait jamais été en peine de trouver un cavalier ou, à défaut, des amis pour aller au bal de Noël et malgré ça, elle ira cette année avec Niels, elle est pleine de contradiction cette enfant.

Elle rassura du geste Ash quant au fait qu’elle ne trouve pas Niels très net. Elle n’avait rien de concret à reprocher au Serpentard, si ce n’est de la mettre trop souvent dans des situations délicates qui testaient les limites de sa bonne éducation. Le reste n’était que la peur que lui inspirait Freja qu’elle reportait sur Niels et une impression sous-jacente qu’il la manipulait c’est pas qu’une impression. « Non… il se comporte toujours... » elle réfléchit pour trouver le bon terme. « Toujours en gentlemen. » Ce qui était un bon point pour lui, Eurydice détestant la vulgarité presque autant que Karen. « C’est instinctif. À chaque fois que je lui parle, j’ai qu’une envie, fuir. » Et, parfois, elle le faisait. Niels était passablement agacé par cette tendance, il craignait pour sa réputation s’il passait pour son tortionnaire, mais à la décharge de la brune, c’était une réaction incontrôlée !

Elle n’épilogua pas au sujet d’Eustache et de cette histoire de mariage. Elle n’avait que quatorze ans, ce n’était pas le plus urgent sur sa liste de choses à surveiller. Quant à cette histoire d’intérêt amoureux, elle se demanda comment ils avaient pu en venir à parler d’un truc pareil. « Tu n’avais pas vu que Dominique s’intéressait à toi ? Tout le monde le savait pourtant. » Quand vous ne saviez pas quoi répondre, détournez le sujet sur l’autre personne. Ce n’était pas comme si elle avait quelque chose à ajouter sur le désintérêt qu’elle inspirait à la gente masculine, pour tout dire elle aurait été très ennuyée que ce ne soit pas le cas : sa réputation n’était pas assez bonne pour qu’elle puisse se permettre, en sus, de briser des cœurs. Et elle avait déjà fort à faire avec la vie amoureuse de ses amis ! Rien que calmer la jalousie de Stef envers Ethel avait été une occupation à part entière !

« Il m’a eu » signa-t-elle avec une nouvelle grimace. Elle était intelligente mais Niels était plus rusé qu’elle, il l’avait exaspérée au point qu’elle avait préféré lui accorder les cours de LS pour qu’il lui fiche la paix. « Il m’a coincée au cours de potion, tu sais, celui qu’on avait en commun avec les autres années ? Ce n’était pas la première fois qu’il me demandait pour la langue des signes et ça m’a tellement énervée qu’il s’impose que je lui ai dis que s’il arrêtait de me surprendre, je lui donnerais des cours en échange. Difficile de revenir sur ma parole, il a même gardé le papier sur lequel on s’écrivait comme preuve ! » Et après il se demandait pourquoi elle essayait de le fuir, hein ? Qui faisait des trucs comme ça !

Agacée par elle-même, elle changea de sujet. Non pas que parler de Nate et Alex soit plus réjouissant, c’était juste plus facile. « Si l’objet de leur brouille était autre, Alex aurait déjà cédé… » Mais dès que cela touchait aux Symphonie, leur ami était susceptible au possible, alors que ce n’était pas sa nature ! Elle avait bien essayé de lui expliquer que Nate n’était pas mal intentionné, il n’avait rien voulu entendre. Si seulement le préfet des aigles n’avait pas été lui chercher querelle pendant l’enlèvement de Viska… Espérer avoir une discussion sensée avec Alex alors qu’il passait ses journées à taper sur des arbres avait été un manque de jugeote étonnant de la part d’un Serdaigle… Malgré tout, Eurydice espérait que ça finirait par s’arranger. Ils étaient tous les deux amis avec les mêmes personnes, ils ne pouvaient pas rester fâchés pour toujours, pas vrai ?

1 142
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 495
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] EmptyHier à 18:31

Ash était un garçon ouvert et progressiste, c’était ses valeurs, et sa tolérance, qui l’avait conduit droit dans les rangs jaunes et noirs de la maison Poufsouffle. Il estimait que, que ce soit dans le monde moldu, ou le monde sorcier, tout de même moins moderne que celui des non mages, on vivait une époque où d’importantes progressions pour les minorités arrivaient mais t’inquiètes pas Ash, en 2022 il y aura plein de régressions. Au vu de ses principes, il ne voyait pas vraiment d’un bon œil les Sang-Purs traditionnalistes qui s’accrochaient à ce qu’ils pensaient être l’âge d’or de la sorcellerie –comme Magicis Sacra. D’après les récits d’Eurydice et d’Alexandre, les Sangs-Purs qu’ils voyaient lors des soirées mondaines n’étaient pas mieux que les mages noirs de l’organisation –et certains en faisaient même peut-être partie coucou Karen car certains n’étaient pas connus des autorités, Eustache Foster était là pour le prouver. « Ça n’a pas dû être facile à supporter ces longues soirées sans personne qui ne fait l’effort de dépasser ses préjugés et d’aller te parler. Heureusement qu’Alexandre était là. » Au moins elle avait pu compter sur son ami pendant tous ces dîners solitaires et désormais, elle avait tout un groupe d’amis qui l’aimait et l’acceptait sans compromis, c’était bien mieux que ces enfants de la bonne société sorcière qui se rassemblaient par intérêt.

Eurydice lui partagea ses craintes sur Niels Koning, le Danois qui avait intégré Poudlard en septembre dans la maison des Serpentards et qui, il est vrai, collait la Serdaigle depuis. Visiblement, Eurydice ne le sentait pas, et même si elle ne semblait rien de précis à lui reprocher, Ash n’était pas du genre à sous-estimer ce qu’elle pensait et ressentait, lui-même trouvait qu’il était particulier, mais sans doute était-il un peu biaisé par le jugement d’Eurydice. « Je crois qu’il faut que tu suives ton instinct. Si tu ressens l’envie de fuir, ce n’est pas rien. Peu importe ce que vos parents veulent, tu n’es pas obligée de fréquenter Koning si tu n’en as pas envie », insista Ash. Il savait qu’Eurydice était trop bien élevée pour s’opposer fermement face à quelqu’un et se retrouver dans un conflit, mais parfois, on n’avait pas le choix. Certains ne comprenaient juste pas les signes non verbaux comme les tentatives de fuite, mais seulement les mots.

Ash haussa les épaules alors qu’Eurydice assurait que tout le monde avait compris que Dominique en pinçait pour lui. Le garçon était extrêmement complexé, à ses yeux, qu’une fille s’intéresse à lui lui paraissait totalement inenvisageable. Au final, ce n’était pas si impossible que cela, sinon, il ne serait pas en couple avec Dominique depuis des mois. Ses pires craintes avaient beau lui assurer que cela ne durerait pas, que c’était trop beau pour être vrai, il savait que c’était bien réel. « Tout le monde le savait, sauf moi. » Mais après tout, ne disait-on pas que les principaux concernés étaient les derniers à savoir ?

Au vu de ce que son amie lui avait confié, Ash ne comprenait réellement pas pourquoi Eurydice avait donné son accord pour donner des cours, et donc par conséquent se retrouver seule avec Koning. Elle s’était jeté un sort à elle-même. « Il est quand même vraiment lourd, c’est problématique à la fin…Tu peux pas traîner ave un type qui s’amuse à collectionner des preuves pour te faire chanter ou je ne sais quoi ! Eurydice, je sais que tu n’aimes pas les conflits, mais il faut te retirer de cette situation au plus vite. Plus tu vas céder, plus il va s’accrocher. » Et il n’avait visiblement pas besoin de ça pour s’accrocher comme Rusard à ses punitions par pendaison…

La relation d’Alex et Nate, auparavant meilleurs amis, n’avait pas l’air de s’arranger. Au début, Ash avait été ennuyé, mais finalement il arrivait à jongler entre ses deux amis sans que cela ne pose de problèmes. Il trouvait toujours dommage que les garçons ne s’entendent plus mais pouvait comprendre Alexandre, lui aussi pouvait être sacrément rancunier lorsqu’il touchait un point sensible ce n’est pas le frère de Peony pour rien. « On rentre ? », proposa-t-il à Eurydice. Il avait envie d’une collation, et il se fichait bien que ce ne soit pas vraiment l’heure pour cela –après tout, c’était toujours l’heure de manger.

Terminé pour Ash


I'm a creep, I'm a weirdo
J'suis pas tout seul à être tout seul, ça fait d'jà ça d'moins dans la tête. Et si j'comptais combien on est -beaucoup. Tout ce à quoi j'ai d'jà pensé, dire que plein d'autres y ont d'jà pensé. Mais malgré tout, je m'sens tout seul. Du coup oui, j'ai parfois eu des pensées suicidaires et j'en suis peu fier. On croit parfois que c'est la seule manière de les faire taire. Ces pensées qui me font vivre un enfer.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Les déboires d'Eurydice [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les déboires d'Eurydice [PV]   Les déboires d'Eurydice [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les déboires d'Eurydice [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déboires de Ron [PV Alix].

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Parc-
Sauter vers: