Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Partagez
 

 Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 809
Âge : 19 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Lily James


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptyLun 2 Aoû - 19:29

♛ Mais qui a envie d'être une "adulte" ?
Sun shines underneath us. Fearing new kinds of mind control and just blaming each other. Multi-Love has got me on my knee. We were one, then become three. Mama what have you done to me, I'm half crazy.

▼▲▼

Tempérance vivait désormais avec sa meilleure amie Erin, à Londres (l'amère trahison envers son Irlande natale ne lui échappait guère), du moins, lorsqu'elle n'était pas à Poudlard (avec environ 300 rejetons plus ou moins civilisés, des fantômes plus ou moins aimables et un corps professoral dont la moyenne d'âge s'était nettement rabaissée au cours des années McGo voulait réallouer le budget dentier on le sait). Surtout, elle ne vivait plus avec sa mère (ce qui était un peu triste, et surtout bizarre) ni avec l'Autre (l'une des meilleures nouvelles de sa vie). Elle avait toujours été quelqu'un d'assez autonome. Son père était décédé lorsqu'elle était encore jeune, sa mère avait dû mettre les bouchées doubles pour les maintenir toutes les deux à flot et elle s'était donc débrouillée par elle-même dans le petit appartement de Dublin - jusqu'à ce qu'elle n'entre à Poudlard. Gérer son argent et sa propre alimentation ne l'inquiétaient pas outre mesure. Quant à vivre avec Erin, ce serait une nouvelle expérience, mais dont elle avait jugé que l'issue ne pourrait qu'être positive. Elles avaient toujours été complémentaires, et Erin connaissait ses travers (grand banditisme, pyromanie, kleptomanie maladresse quasi pathologique figurant évidemment en tête de liste). Le seul hic était (comme toujours dernièrement) le point Noé, source du nœud constant enserrant l'estomac de l'Irlandaise jusqu'à la fin de sa scolarité je te transmettrai les feuilles de soin Nono.

Et justement. Assise à la table de la cuisine dans l'attente de Candys qui transforme le quart d'heure de politesse en heure, on ne la félicite pas, elle fixait l'exemplaire de la Gazette du Sorcier arrivé dans la matinée. "Une histoire douteuse avec le jeune Montgomery" ? Ses yeux étaient repassés plusieurs fois sur le paragraphe, son expression horrifiée. Voilà que leur linge sale à tous devenait public. Elle qui aspirait à la discrétion - d'autant plus maintenant qu'elle travaillait à Poudlard - se trouvait totalement démunie. Les histoires ayant troublé la fin de sa septième année ne semblaient pas vouloir la laisser en paix. Et ce quand bien même les choses étaient relativement stables : Julian était au courant de tout, Noé et Erin géraient leurs affaires entre eux et ça roulait avec sa meilleure amie. Ses doutes à elle étaient sous contrôle pour l'instant : elle avait su faire taire la pulsion qui la poussait à vouloir tout détruire avant que le château de cartes ne puisse s'effondrer de lui-même, en se répétant que c'était dans sa tête. Se baser sur la malédiction amoureuse de sa mère pour prédire sa vie à elle ne pouvait décidément pas être sage - Erin le lui avait suffisamment répété.

Elle sursauta violemment en entendant la sonnette. C'était vraisemblablement plus fort qu'elle : elle avait beau être parfaitement consciente que Candys allait arriver, elle était quand même prise de court telle une malheureuse poule fébrile. « J'arrive ! » annonça-t-elle en se redressant précautionneusement. Dix-huit ans de vie sur terre lui avaient appris à éviter les mouvements brusques. Ils ne lui réussissaient pour ainsi dire jamais "j'vous jure que j'voulais pas vous mettre le coude dans l’œil M'dame Bones - pardon Susan - est-ce qu'on se tutoie ou la tentative de mutilation vous a refroidie pour bon de bon ?"

« Coucou Candys ! » s'exclama-t-elle joyeusement en ouvrant la porte sur une autre de ses meilleures amies, sourire lumineux - sa marque de fabrique - aux lèvres. Elle se pressa pour serrer l'ancienne préfète-en-chef dans ses bras avant de lui laisser la voie libre pour entrer. « Tu vas bien ? » Elle attrapa les affaires de son amie pour les déposer sur le canapé, puis se tourna à nouveau vers elle. « Erin arrivera sûrement après le déjeuner. Tu veux boire un truc en attendant ? Je pensais à des pâtes pour le repas si ça te va ? Tagliatelles aux champignons ? » poursuivit-elle avec volubilité, heureuse de voir Candys. Passer d'une vie en internat où elle voyait ses meilleurs amis - Erin, Candys, Teddy, Joséphine - tous les jours à ça - cette situation où elle était à Poudlard la majorité du temps mais sans eux, et essentiellement le week-end à Londres n'était pas évident. Ses amis lui manquaient, mais heureusement, Candys n'était pas la dernière pour venir squatter à l'appartement elle a même laissé une brosse à dents dans la salle de bain. « J'essaye de manger végétarien, mais c'est pas toujours évident à Poudlard. » admit-elle en fronçant brièvement les sourcils. Au moins à l'appartement était-elle libre de ses choix. Elle revînt en direction de la cuisine ouverte, son regard passant brièvement sur la Gazette, avant de forcer un sourire en direction de Candys. « Tout se passe bien à ton travail ? » Sujet préférable à son drame personnel et visiblement interminable.

CODAGE PAR AMATIS




tempérance; — The most important thing is to enjoy your life - to be happy - it's all that matters. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2047
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptyMer 4 Aoû - 18:02

Candys & Tempérance.
You can call on me. Call my name, when you're alone and when you need, I'm by the phone. And I'll share blame, if lies are true. If you go down, I'm coming too. Keep holding on, I'll run to you. I know that it's hard sometimes to be so fucking patient. Stay where you are, I'll come to you. I'ma come and get you, baby, send me your location. Call on me, I will be there if you ask me to.
Grandir et devenir adulte, tout cela, à un moment, avait fait peur à Candys. Pourquoi ? Très simple : elle avait peur de reproduire le schéma parental, à devenir maman beaucoup trop tôt à son goût, alors qu’elle mettait seulement les pieds dans le monde magique des adultes. Déjà, il lui avait fallu pas mal de temps pour trouver ce qu’elle voulait faire de sa vie d’adulte. Ou du moins, où elle souhaitait la commencer. Des milliards d’idées lui étaient passé par la tête : travailler à Poudlard, là où une grande majorité de sa famille était déjà -bonus, elle aurait pu travailler avec Tempérance; malus, il aurait été un poil plus difficile de voir Derek aussi souvent qu’elle le voulait-; travailler à la ménagerie magique de son cher tonton Quentin -bonus, c’était la famille et elle pouvait caresser des animaux à longueur de journée; malus, elle n’était pas sûre que ce domaine soit fait pour elle-; elle aurait pu, sinon, rejoindre sa mère à la pâtisserie Warldof, en tant qu’apprentie -bonus, à elle les délicieux gâteaux jour après jour; malus, elle aurait sûrement pris quinze kilos en l’espace de deux mois et c’était tout simplement impensable- ou encore tenter de trouver quelque chose au Ministère -bonus, elle serait au même endroit que Derek et Noé, ce qui n’était clairement pas négligeable; malus, elle ne se voyait pas derrière un bureau à faire les gratte-papiers-. En somme, elle avait pensé à tout, à rien, à cent milles choses en même temps. Elle s’était même dit que, peut-être, Erin aurait pu lui faire une petite place à ses côtés, en tant qu’assistante ou elle ne savait quoi. Elle s’était même dit qu’elle ne risquait rien à lui demander, mais Haven, son autre cher tonton, mais de l’autre côté de la famille cette fois, était arrivé avec une proposition qui semblait avoir été faite pour elle : l’événementiel sorcier. Candys avait été préfète puis préfète-en-chef, l’organisation, ça la connaissait, et elle adorait ça. Preuve en était, même si Chiara était à la maison et elle a Poudlard, elle avait fait en sorte que sa sœur ait une armoire digne de son rang donc de celui de petite fille beaucoup trop mignonne que Candys chérissait et voyait comme une poupée vivante. Et il était hors de question que cela ne change maintenant que Chiara était à Poudlard mais que Candys n’y était plus… Déso pas déso Chichi !

Elle avait donc rencontré Romilly Bradley -qui s’avérait, en plus de cela être la petite amie officieuse-officielle-c’est-compliqué-à-suivre de Haven, et avait décroché le poste, pour son plus grand plaisir. En plus, si elle venait à continuer dans cette voix, elle pourrait toujours travailler en collaboration avec Erin, pour des événements sur ses concerts et autres tournées de meet&greet, et la blonde était persuadée que sa meilleure amie serait ravie de savoir qu’il y aurait quelqu’un pour tempérer sa mère, qui était du genre à se lancer corps et âme dans un projet sans prendre particulièrement en compte l’avis de sa fille -ou sans lui laisser le choix.

Bref. Elle était donc ravie de sa position, même si du coup, elle voyait beaucoup moins ses amies et son petit ami, quand bien même ils tentaient tous de rester en contact régulièrement. Les téléphones portables moldus étaient dès lors devenus indispensables et après quelques petites péripéties avec le sien, Candys le maîtrisait plutôt correctement. Ce jour là, elle avait d’ailleurs rendez-vous pour le déjeuner avec Tempérance, dans la colloc’ des filles à Londres. Elle avait longuement pensé leur demander si elle pouvait se joindre à leur petite coalition, mais elle avait aussi rapidement réalisé qu’elle était bien chez ses parents et que Noé était toujours là, lui, et que si elle se sentait mal, elle pouvait aller se glisser dans son lit en pleine nuit. Mais peut-être que l’idée reviendrait sur le tapis plus tard, qui sait ? En tout cas, elle s’était assurée de s’occuper du dessert. Avec une mère pâtissière, cela aurait été le comble qu’elle ne l’amène pas !

Alors que son doigt appuyait sur la sonnette, la troisième blonde du trio -et seule vraie blonde du trio- fit son apparition, alors qu’un grand sourire étirait les lèvres de l’ancienne Serpentard. « Temp’ ! Je suis tellement contente de te voir ! J’ai l’impression que ça fait des lustres ! » Alors que pas du tout, mais maintenant, elles ne se voyaient plus tous les jours à presque tous les repas. La serrant dans ses bras, en faisant bien attention au gâteau, elle se sentit de nouveau bien, comme à l’école. « Ça va et toi ? J’ai ramené le dessert ! Un Victoria Sponge Cake, de la pâtisserie de ma mère. » Enfin, sa mère était responsable de la boutique de Londres, mais pas la propriétaire, mais c’était presque pareil ! « Cool, j’ai hâte de la voir ! Elle a fait de nouvelles photos depuis les dernières qu’elle a envoyé ? » Que voulez-vous, Candys était une fervente supportrice de sa meilleure amie ! « Tu as du thé glacé ? Il fait encore tellement bon pour un mois de septembre ! Et c’est parfait, oui. » Alors que la vraie blonde lui parlait de son envie de devenir végétarienne, la bouche de Candys s’arrondit, avant de l’assener de questions : « Tu m’étonnes, ils ne sont pas très modernes les elfes. Tu te rappelles la Serpentard arrivée du Japon ? Elle ronchonnait à chaque repas ! Mais ça va, tu t’en sors ? Ça ne doit pas être évident, non ? Je ne m’y connais pas trop, mais je crois que je vais avoir une formation là-dessus, avec tout ce qui est allergies etc… » Ce qui était vraiment très intéressant, car Candys avait toujours aimé apprendre, et si en plus cela pouvait l’aider pour aider Tempérance, ça ne pouvait être qu’un plus ! « Mais ça va aller le gâteau du coup ? Tu as le droit de manger des œufs et de la crème ? » Maintenant qu’elle y pensait, si elle l’avait su avant, elle aurait sûrement pu s’arranger avec sa mère !

Puisque le sujet du travail vint sur le tapis, Candys esquissa un sourire en hochant la tête. « Oui, tout se passe bien ! C’est super interessant et je crois que c’est vraiment ce qu’il me fallait. Toutes mes autres idées n’auraient pas été aussi absorbantes je pense… » Mais bon, c’était les débuts, c’était peut-être pour cela aussi ! « Et toi ?! Comment c’est alors, Poudlard mais côté prof ? Mon oncle et mes tantes sont gentils avec toi j’espère ?! » Car quand même, ce n’était pas rien de quitter l’école après les ASPICs en juillet, pour y revenir en Septembre en tant qu’assistante !
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 809
Âge : 19 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Lily James


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptySam 21 Aoû - 15:07

♛ Mais qui a envie d'être une "adulte" ?
Sun shines underneath us. Fearing new kinds of mind control and just blaming each other. Multi-Love has got me on my knee. We were one, then become three. Mama what have you done to me, I'm half crazy.

▼▲▼

Tempérance avait senti son cœur se gonfler de joie en entendant la sonnette, puis en posant les yeux sur Candys. Ses amis avaient toujours occupé une place centrale dans sa vie, et ça n'était que lorsqu'elle les retrouvait qu'elle se sentait tout à fait heureuse. Traîner seule dans l'appartement qu'elle partageait avec Erin avait au contraire tendance à la déprimer : elle n'appréciait pas plus la solitude maintenant qu'à onze ans, lorsqu'elle était entrée à Poudlard. Rester seule avec ses pensées n'avait absolument rien de réjouissant (en plus, elles étaient trop torturées pour ça !)

« Moi aussi, et c'est clair, pareil pour moi. » confirma-t-elle avec emphase. N'ayant pas besoin de faire visiter l'appartement à Candys, puisqu'elle le connaissait déjà, Tempérance se contenta de l'inviter à la suivre vers la cuisine. « Bien aussi. Enfin... Je lisais la Gazette. » admit-elle en grimaçant, peu fière de cet aveu. Elle supposait qu'au moins, elle n'était pas la seule visée, et en plus, elle était la - relativement - plus anonyme du lot. Rien que parmi les vrais professeurs de l'école, Heaven, Haven et Susan avaient tous les trois été cités de nom. Etait-ce son entrée dans le corps enseignant qui avait justement précipité cette entrée sous le feu des projecteurs ? Elle n'avait pas anticipé qu'un poste d'assistante puisse être synonyme d'une inclusion dans la rubrique "People" de la Gazette du Sorcier.

« Oh, trop chouette, tu n'aurais pas dû ! Elle va bien ? » demanda-t-elle au sujet de la mère de Candys, tout en attrapant le gâteau que tenait l'ancienne Serpentard - et qui avait suscité sa curiosité initiale j'en déduis donc que tu ne m'as pas acheté un chiot Candys ?. « Je ne crois pas, mais il faudra que tu lui demandes. » ajouta-t-elle en souriant quand il fut question d'Erin. Elle savait notamment que sa meilleure amie partageait ses photos sur Magic Insta' : elle avait regardé son profil à l'aide de sa tablette, mais n'en possédait pas elle-même. Elle n'avait jamais été très branchée réseaux sociaux, même si elle était toujours ravie d'avoir des nouvelles de ses anciens camarades à l'aide du compte d'Erin. Payton et Louis utilisaient tous les deux Magic Insta', et elle les trouvait absolument adorables - comme toujours !

« Oui j'en ai, je vais prendre la même chose. » confirma-t-elle au sujet du thé glacé, tout en ouvrant la porte du réfrigérateur. Récupérant deux verres propres dans le placard, elle servit Candys directement sur sa tenue, on ne perd pas les bonnes habitudes ! puis se servit elle-même. Elle prit une gorgée de thé avant de répondre concernant les elfes de Poudlard : « Tu parles de Katarzyna, n'est-ce pas ? Bien sûr que je m'en souviens, je te rappelle que je les vois tous en classe, maintenant... » Elle haussa les épaules, repensant à son premier cours avec Victoire. On ne pouvait pas dire que c'était évident : elle comprenait que Teddy ait pris son temps avant de passer le cap. Mais elle se plaisait à Poudlard, ce qui restait l'essentiel à ses yeux.

« Oui ça va, il faut juste faire attention à maintenir un régime équilibré, pour ne pas manquer de fer par exemple. Mais je suis assez contente. » Elle y pensait depuis longtemps, et avait fini par se lancer, ce qui constituait une vraie satisfaction (elle réduisait son impact sur l'environnement ! Et sur les animaux !) : elle ne se voyait pas revenir en arrière à présent, quand bien même les menus proposés à Poudlard n'étaient pas toujours idéaux pour cela. « Oui j'en mange de temps en temps, ne t'inquiète pas, et je suis sûre que le gâteau est très bon, en plus. » rassura-t-elle son amie avec sincérité. Certes, l'habitude d'être conciliante revenait toujours au galop, mais en l'occurrence, elle ne mentait pas. Quand elle était seule, elle évitait les œufs, mais tant que ça restait modéré, elle se le permettait de temps en temps - surtout quand elle était avec d'autres gens.

S'asseyant sur un tabouret, Tempérance interrogea ensuite Candys au sujet de son travail. Elle se souvenait à quel point l'ancienne préfète-en-chef avait été hésitante, lors de leur dernière année à l'école. Sa réponse la rassura heureusement, car Candys semblait sincèrement épanouie. « Trop cool alors ! Tu es sur quel genre d'événement en ce moment ? Sauf si c'est secret ? » Elle arqua un sourcil avec hésitation. « Et avec ta boss, comment ça se passe ? » Tempérance n'était pas familière de Romilly Bradley avant que Candys ne la côtoie, mais elle imaginait que si son amie appréciait son boulot, c'était aussi parce qu'elle s'entendait avec sa cheffe - ou qu'a minima, celle-ci n'était pas un monstre !

« C'est très bizarre de passer de l'autre côté, surtout avec les élèves que je connaissais en fait, comme les anciens sixième années... Mais globalement ça va ! J'aime vraiment beaucoup ce que je fais. Et ça se passe bien avec toute ta famille » Elle afficha une moue amusée, car il était de notoriété publique que les Montgomery étaient très présents à Poudlard, que ça soit en tant qu'élèves, ou en tant que professeurs d'aucuns parleraient de putsch. « Gib- pardon, Heaven, m'impressionne encore beaucoup. Je suis totalement mal à l'aise si je me retrouve toute seule avec elle dans la salle des profs'. » avoua-t-elle, vaguement gênée. La directrice de Serpentard avait toujours dégagé une aura particulière, mêlant style et sérieux. Elle n'aurait jamais trébuché sur la marche menant à la table des professeurs, par exemple. En plus, elle avait la curieuse sensation que lorsqu'elle ne faisait pas attention, Heaven l'observait vous aussi, rejoignez Tempérance dans une vie de paranoïa constante !

CODAGE PAR AMATIS




tempérance; — The most important thing is to enjoy your life - to be happy - it's all that matters. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2047
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptyVen 27 Aoû - 13:57

Suivant la blonde dans la cuisine pour y poser le gâteau, Candys ne pu que réagir lorsque son amie lui parla de la Gazette. « Ne m’en parle pas, je n’ai rien compris. Qu’est-ce qui lui a pris, à cette vieille mégère ?! Et puis, je croyais qu’elle n’écrivait même plus ? Il n’y avait pas eu un fiasco avec elle du temps de Potter déjà ? Comment il a pris la chose Julian ? » Car même si le nom de Tempérance n’avait pas explicitement été donné, il ne fallait pas sortir de Beauxbâtons pour savoir qui était la petite amie de Julian. Et comme elle était la meilleure amie de Candys, elle avait encore eu besoin de moins de temps de réflexion. « Tu as vu ce qu’elle a dit de Haven ?! »  Et de son propre père aussi, entre parenthèses, mais l’ancienne préfète-en-chef n’avait pas vraiment envie de se lancer dans une explication du « pourquoi Noé ressemblait-il temps à Christian » avec Tempérance. Les histoires de ses parents étaient leurs problèmes, pas les siens.

Passant le gâteau à son hôte qui se retrouva directement par terre, bravo Tempépé Candys esquissa un sourire. « Oui ça va ! Un peu en panique parce que son « dernier bébé » est tout seul à Poudlard, mais je crois qu’elle sous-estime un peu ma sœur. Je veux dire, je sous-estime ma soeur, mais je sais quand même que c’est une petite peste quand elle le veut ! Ah, et elle m’a demandé si tu pouvais veiller sur elle, mais je lui ai dit que tu avais d’autres choses à faire et qu’elle n’avait qu’à demander à Heaven, après tout, elle porte son prénom, elle peut bien faire ça, non ? » Car il était tout simplement hors de question qu’elle demande à son amie de surveiller sa petite sœur. Alors certes, elle n’était pas la fille d’Ashaiah Montgomery pour rien, car elle y avait songé aussi, bien entendu, après tout, l’opportunité était bien trop belle pour ne pas la saisir, mais cela lui avait pris toute sa confiance en sa sœur pour qu’elle y renonce. Chiara n’allait pas mourrir si personne de sa famille directe était présente, n’est-ce pas ? Et puis, il y avait tellement d’oncles, de tantes et de cousins présents dans l’école… Oui, tout irait sans doute très bien… Pas vrai ?

Elle pouffa légèrement quand Tempérance lui dit que maintenant, elle voyait tout le temps les élèves de l’école, tout en acquiesçant pour l’identité de Katarzyna. « L’habitude, désolée ! C’est la première fois que j’ai quelqu’un de mon âge à Poudlard ! Je veux dire, mon oncle et mes tantes, c’est une chose, mais là… Ça change quand même beaucoup. » Parce que Tempérance était l’une de ses meilleures amies, pas une personne ayant pratiquement le double de son âge. La découverte de la tendance végétarienne de son amie piqua sa curiosité et elle acquiesça doucement la tête à ses explications. Candys n’avait pas spécialement de problème avec la viande, le poisson etc, mais elle était très curieuse, depuis toujours. Donc forcément, ce que lui racontait la blonde l’intéressait beaucoup. « Je demanderais quand même à ma mère, je suis sûre qu’elle doit avoir des options. Après tout, tous les sorciers n’ont pas le même régime. Et puis comme la pâtisserie est du côté moldu, je suis sûre qu’elles ont déjà du y penser ! » Il y avait bien des personnes allergiques au gluten ou au lactose, ça, elle le savait bien, donc il y avait sûrement aussi des végétariens qui venaient à la pâtisserie !

Assise à côté de Teperance, elle prit une gorgée de thé glacé pour la faire patienter un peu, histoire de faire durer le suspens quant à son travail et les événements actuels. « Aloooors… Tu es bien assise ? Parce que c’est grandiose ! Et pas juste parce que c’est un événement sorcier… mais aussi royal ! » Etait-ce un indice suffisant ? De toute manière, elle ne pourrait pas en dire bien plus, car ils n’étaient encore qu’au début de l’organisation, mais l’annonce du mariage avait été faite, donc en soit, elle ne violait pas la confidentialité de la chose. « On s’occupe de l’organisation du mariage du roi du Liechtenstein, Nicolas de Liechtenstein avec Lucy de Guise. Ils étaient tous les deux à Serpentard et Romilly connaît bien Lucy, la future reine, c’est pour ça qu’on a eu le contrat, je crois. » Cela étant, Candys ne connaissait pas personnellement Lucy, et encore moins Nicolas. Les appeler par leurs prénoms lui faisait même bizarre, elle avait du mal à s’y faire. Heureusement, elle ne le faisait qu’avec ses amis et sa famille, sinon, elle se contentait des titres officiels, et cela lui allait parfaitement. « Un mariage royal, tu te rends compte ?! Jamais je n’aurais pensé avoir ce genre d’événement aussi tôt ! » Un jour peut-être, mais juste après avoir commencé ? Elle vivait un rêve éveillé ! Bien entendu, elle n’était pas la seule dessus, et certainement pas la personne en charge de tout cela, mais quand même ! « Ça va, Romilly est exigeante, mais je m’entends bien avec l’équipe, donc c’est cool. Et puis, elle sort avec Haven, donc je suppose que j’ai peut-être un peu plus de chance qu’une personne lambda ? » Même si cela n’avait joué que pour qu’elle puisse parler à Romilly et décrocher son emploi. Pour le reste, Haven ne pouvait pas y faire grand chose, Candys devait prouver de quoi elle était capable.

La fausse blonde fut ravie d’entendre que tout se passait bien pour son amie. Après tout, rejoindre l’équipe professorale de l’école où on avait passé sept ans, ce n’était pas rien ! Surtout quand ils étaient tous beaucoup plus âgés ! « Bon tant mieux alors ! Tu es la seule jeune sorcière ? » Même si ce n’était pas comme si elle aurait pu se permettre de passer un savon à son oncle et ses tantes… Mais bon. Elle préférait en être sûre, voilà tout. Elle pouffa de nouveau quand Tempérance prononça le nom de sa tante avec difficulté, ressentant toute l’appréhension de son amie. « Elle fait souvent cet effet là. Mais ça te passera, et elle n’est pas méchante. Impressionnante, mais pas méchante. » Mieux valait qu’elle se tourne vers Haven en premier cela dit, le directeur de Gryffondor était bien plus accessible que sa jumelle. « Et l’équipe préfectorale ? Je sais que Dahlia m’a remplacée, c’est une bonne chose, ils fileront droit… Il faudrait juste que Graham comprenne que ce poste n’est pas qu’un titre… » Elle n’y pouvait plus rien, et Graham n’avait plus qu’un an à tirer, mais Candys se demanderait toujours ce qui était passé par la tête de la directrice à sa nomination.
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 809
Âge : 19 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Lily James


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptySam 16 Oct - 12:06

♛ Mais qui a envie d'être une "adulte" ?
Sun shines underneath us. Fearing new kinds of mind control and just blaming each other. Multi-Love has got me on my knee. We were one, then become three. Mama what have you done to me, I'm half crazy.

▼▲▼

Tempérance ne voulait plus penser à la Gazette maintenant que Candys était avec elle, mais c'était plus fort qu'elle : elle en parla. Elle avait l'impression d'être coincée dans une boucle depuis sa sixième année à Poudlard maintenant. Une affreuse forme géométrique (Triangle ? Losange ? Pentagone ? Elle n'avait jamais trop aimé les maths les dangers du compas, et encore moins la géométrie) dont la sale tête fictive on l'aura compris ne cessait de réapparaître aux moments les plus inopportuns. Elle appréhendait déjà de devoir chaperonner le bal cette année, et d'y voir des séquelles post-traumatiques s'y manifester jamais dans l'excès. Elle saisit l'exemplaire de la Gazette posée sur le comptoir, le désignant à Candys tandis que son amie réagissait - avec une véhémence non contenue envers Rita Skeeter - à sa déclaration. « J'imagine que c'est vendeur. Les gens la critiquent parce que tout le monde sait qu'elle raconte un ramassis d'inepties, mais dans le fond ils la lisent. La preuve, même nous on l'a lue, au final. » soupira-t-elle en secouant la tête. Ramenant une mèche blonde derrière son oreille, elle poursuivit en réponse à Candys : « Si mais la Gazette l'a reprise. » Elle fronça le nez en songeant à tout ce que Julian lui avait dit la concernant : elle aurait aimé que son petit-ami n'ait pas vu son avenir professionnel inexplicablement mêlé à celui de cette vieille chouette Tempérance s'emporte.

« Je ne sais pas, on n'en a pas encore parlé. » ajouta-t-elle justement concernant l'ancien Serdaigle, le front plissé par un air soucieux. D'abord avait-elle dû lui annoncer que Noé l'avait embrassée sans prévenir car la moindre des choses aurait été de prévenir Nono, un petit hibou en amont aurait été plus convenable à la fin de l'année scolaire, et maintenant ces rumeurs diffusées par sa propre boss... Heureusement, Candys lui offrit une distraction en parlant de Haven. Elle hocha vivement la tête. « Oui j'ai vu, c'est vraiment de très mauvais goût. Et Susan en a pris pour son grade aussi. Tu crois qu'elle a un truc contre les profs' ? » ne plaisanta-t-elle qu'à moitié, un sourire ne remontant pas tout à fait jusqu'à ses yeux aux lèvres. Si elle avait su, elle aurait choisi un métier nettement plus discret !

Par exemple, travailler dans la pâtisserie : la mère de Candys ne figurait pas dans la rubrique "potins" du journal, elle ! Comme à son habitude, l'ancienne préfète-en-chef partit dans une longue tirade au sujet de sa petite-soeur (tout le monde savait que Candys était une vraie maman poule !), ce qui fit sourire Tempérance plus sincèrement - quand bien même elle savait qu'elle n'était pas en odeur de sainteté auprès de Chiara Montgomery. Elle grimaça. « Je ne suis pas sûre que ta sœur voudrait que je veille sur elle. Elle n'a pas l'air de beaucoup m'aimer, non ? » Elle l'avait bien senti au dernier bal, elle n'était pas aveugle. Et se savoir peu aimée par qui que ce soit l'avait toujours dérangée : elle aimait être aimée, c'était plus fort qu'elle. Seulement maintenant, elle faisait partie du corps enseignant. Être populaire ne pouvait pas faire partie de ses priorités "oui je lui ai mis 'O' même si c'était nul Susan, c'est pour l'encourager ! Et il avait l'air si triste quand il a vu son 'T'..." « Je crois qu'elle se plaît bien au cours de Potions de toute façon, t'as raison, Heaven sera plus adaptée que moi pour ce rôle-là. Mais tu peux rassurer ta mère, Chiara a l'air tout à fait capable de mener ses propres batailles. » C'était une petite-fille avec beaucoup d'aplomb, ça, personne ne pouvait en douter ! Et certainement pas Leith Thomson.

Candys lui demandant ensuite de se souvenir d'une ancienne camarade, Tempérance vînt pointer du doigt le fait qu'elle les voyait tous pratiquement tous les jours désormais. « Je n'te l'fais pas dire. » acquiesça-t-elle en souriant. Quant au dessert amené par Candys, bien évidemment, il convenait tout à fait à Tempérance, qui s'empressa de rassurer son amie. « Ah oui peut-être, tu me diras ! » conclut-elle concernant la capacité d'Ashaiah Montgomery à préparer des desserts vegan. L'information serait tout à fait bonne à prendre !

Après avoir servi Candys en thé glacé, Tempérance s'assit au comptoir, interrogeant son amie sur son propre travail - forcément, elle était très curieuse d'en apprendre plus ! « Bien assise ! » confirma-t-elle juste avant que Candys ne lâche sereinement le mot 'royal'. Tempérance ouvrit des yeux ronds d'habitude ils sont carrés. « Nooon ?! » Si elle n'avait jamais côtoyé Nicolas de Liechtenstein ça faisait longtemps que je n'avais pas écrit ce mot et pourtant il est gravé en moi à jamais semble-t-il ou Lucy de Guise, elle savait forcément de qui il s'agissait on vous rappelle qu'elle suit la rubrique 'potins' de la Gazette du Sorcier. « C'est fou, ça va être un événement avec énormément de visibilité du coup, c'est trop bien pour vous ! Même si ça doit être une sacrée pression... » commenta-t-elle en observant son amie avec admiration. Elle pencha la tête, surprise. « Elle sort avec Haven ? » C'était qu'elle ne bénéficiait pas de cette information, elle ! « Depuis combien de temps ? Oh, sauf si c'est indiscret ! Peut-être qu'il ne veut pas que je sois au courant ? » se rétracta-t-elle aussitôt, alarmée. Et elle qui mentait comme ses pieds ! Voilà qu'il allait lui falloir éviter son nouveau collègue pour ne pas commettre d'impair... Un drame de plus dans sa vie !

Laissant brièvement de côté son anxiété, elle répondit à la question de Candys sur le corps professoral, justement : « Hmm, oui. Teddy temporise pour l'instant. Mais il y en a pas mal qui sont de la génération juste au-dessus de la nôtre en soi : Haven, Heaven, Nicolas, Matt... » nuança-t-elle en haussant les épaules. « Je te tiens au courant alors, pour l'instant c'est un peu malaise... » ajouta-t-elle en pensant à Heaven. En plus, étant elle, elle savait pertinemment qu'il allait lui falloir du temps pour se détendre en présence de la directrice de Serpentard. Mais bon, ça faisait de l'adrénaline il faut croire. Quant aux préfets, Tempérance prit le temps de réfléchir aux changements par rapport à ce qu'ils avaient connu - Candys avait besoin d'informations fiables ! « Dahlia est préfète-en-chef oui, et Ciara Rivera est devenue préfète de Serdaigle du coup, je ne sais pas si tu la connais ? Et à Serpentard, Thiago Piazzola a rejoint l'équipe auprès de Peony. Il était en échange de Castelobruxo, mais tu devais le savoir mieux que moi. » détailla-t-elle, pensive, souriant malgré elle quand Candys cita Graham. « Je crois que c'est mort pour ça, Haven a l'air un peu désespéré. Mais c'est sa dernière année, alors à voir qui prendra la relève ! » Graham était son ami, alors elle savait qu'elle n'était pas très objective le concernant - même s'il était de notoriété publique qu'il n'était pas un préfet dévoué. C'était Vanellope Reynolds qui rattrapait le coup, ça se savait.

CODAGE PAR AMATIS




tempérance; — The most important thing is to enjoy your life - to be happy - it's all that matters. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2047
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptyMar 26 Oct - 11:52

« Oui c’est vrai… C’était pareil avec la Plume Empoisonnée tu me diras… Tout le monde la redoutait, mais on ne pouvait rien faire contre elle. Cole était obligé de publier ses ragots, sous peine de représailles. » Et comme Candys en avait fait les frais, plus d’une fois, elle savait parfaitement ce qu’elle disait. Entre le fait qu’on la disait croqueuse d’hommes -ce qu’elle n’était pas du tout, même si elle avait eu beaucoup de mal à faire du tri dans ce qu’elle ressentait, au final, elle n’avait jamais été qu’avec Derek, merci pour elle-; qu’elle s’était disputée avec Opaline parce qu’elles n’étaient pas souvent ensemble -fallait-il rappeler que sa grande sœur slash tante était quand même un peu plus vieille qu’elle ?-; ou encore cette étrange histoire de filtre d’amour qui n’était qu’un ramassis de mensonges, elle avait donné. Bien entendu, elle n’était pas là seule, mais elle devait bien admettre qu’elle avait été rassurée de ne pas voir son nom scandé par cette vieille mégère de Rita Skeeter, quand bien même elle ait traînée une partie de sa famille et de ses amis dans la boue. Cependant, elle avait du mal à comprendre pourquoi la Gazette lui donnait autant d’importance. Tout ce qu’elle disait était un tissu de mensonges, n’est-ce pas ?

Elle esquissa une petite moue à la réponse de la blonde quant à son petit ami, ne sachant pas trop quoi lui répondre. Toute cette histoire était très compliquée, et Noé n’aidait pas vraiment. Il avait quand même embrassé l’ancienne poufsouffle alors qu’elle était en couple et qu’il était complètement bourré. Candys avait retrouvé son jumeau à moitié débraillé et complètement congelé ce soir là, presque hors de lui, dans un état second. Candys avait d’ailleurs eu du mal à savoir comment se comporter suite à cela, mais Tempérance était sa meilleure amie, elle ne pouvait pas l’ignorer pour les bêtises d’un autre, tout jumeau soit-il. Elle avait déjà passé un savon à Noé -bien que jamais elle ne pourrait être trop véhémente avec son frère jumeau, elle l’aimait bien trop pour cela- mais ce n’était pas de son ressort. « J’ai envie de te dire qu’elle a quelque chose contre ma famille, mais je ne pourrais pas te dire quoi. » Il fallait avouer que lorsque l’on faisait partie de la grande famille des Montgomery et assimilés, cela était assez facile de les toucher, de près comme de loin.

L’ancienne vipère se pinça les lèvres à la question de son amie. Elle visait juste, elle ne pouvait pas le nier, mais Chiara était jeune et asociale, il ne fallait pas lui en vouloir. « Tu sais, ma sœur n’aime pas vraiment les gens en général… » Comment ça, elle essayait de noyer le poisson ? Oui bon, d’accord, Chiara avait une dent contre Tempérance, mais l’anglo-allemande espérait que cela lui passerait maintenant que Noé avait tourné cette page. « Elle est très asociale perspicace, et les histoires de coeur, ça n’est pas vraiment sa tasse de thé… » poursuivit-elle, tentant de trouver des excuses au comportement de sa cadette. Candys ne comptait plus les yeux au ciel dont elle avait été le témoin ou la cible et elle ne doutait pas que sa sœur ne manquerait pas de lui faire également remarquer qu’elle paniquait au moindre petit détail sur son propre couple. « Oh, elle le sait, ne t’en fais pas. A dire vrai, ce qui nous a surtout surpris, tous, c’est qu’elle aille en retenue l’année dernière. Jamais je n’aurais cru que cela arriverait un jour, surtout pas à Chiara ! » Comme quoi, tout arrivait.

Candys espérait que le corps professoral prendrait un tournant un peu plus jeune, même si avec les dernières arrivées, la moyenne d’âge avait fortement diminué. Cependant, ça ne faisait pas tout, et il fallait bien préparer la prochaine génération également. Si elle avait penser devenir assistante de Potions, l’idée lui était finalement sortie de l’esprit, elle aimait ça, bien entendu, mais pas assez pour prendre la suite de sa tante slash cousine. Elle laissait cela à Chiara, ou à qui voulait le poste. A son propre travail, la moyenne d’âge était très très basse. Elle était la plus jeune, bien entendu, mais elle sortait à peine de l’école, c’était normal. Mais même Romilly était plus jeune qu’Haven, donc ça aidait déjà pas mal. À la réaction de l’ancienne Poufsouffle, Candys hocha vigoureusement la tête, si si, elle avait bien entendu, un mariage royal ! « Oui, Romilly est vraiment ultra pointilleuse, mais tout doit être parfait, c’est normal. Ça va être suivi par tous les médias, moldus et sorciers ! Tu te rends compte ?! » Son mariage à elle avec Derek de préférence, merci serait bien plus intimiste, encore qu’avec sa famille c’est il y aurait sans aucun doute beaucoup, beaucoup de monde quand même. « Oui, je crois que ça fait un peu moins d’un an ? Je n’ai pas demandé les détails, c’est juste rapidement venu dans la conversation. Je crois qu’elle n’a pas encore rencontré sa mère et son beau-père. » Mais c’était de la spéculation, car elle ne parlait pas vraiment histoire de coeur avec son aîné. Cependant, elle l’aurait sûrement su, de par sa mère, non ? Heaven en aurait parlé à Ashaiah et comme elle était la patronne de Candys, sa mère lui en aurait forcément parlé, non ? « Je ne pense pas, sinon il ne me l’aurait pas dit. Je suppose qu’ils prennent juste leur temps ? » Après tout, à leurs âges, c’était plus sérieux qu’une amourette d’école, pas vrai ? Encore que Candys ne voyait pas avec qui d’autre elle pourrait être si ce n’est Derek, et qu’ils étaient ensemble depuis l’école…

Candys ayant été nommée préfète puis préfète en chef très tôt, elle avait toujours eu un sentiment particulier pour ce poste et cette équipe. Il était donc tout à fait normal qu’elle s’en inquiète toujours un peu. Heureusement, Tempérance était son espion à l’intérieur du château ! -comment ça, non ?- « Ah oui, c’est vrai qu’ils sont restés un an de plus au final, avec Lucrecia. Je la connais surtout elle, parce qu’elle était à Magic Mix avec Erin. Elle lui a fait les visites et tout d’ailleurs, pas moi. Mais c’est bien, il avait l’air très sérieux et appliqué. » Ce qui n’était pas plus mal, car il fallait bien avouer qu’entre Graham qui n’en faisait pas une et Prudence qui était plus casse-cou qu’autre chose, l’équipe préfectorale avait un peu morflé. « Et elle est comment Ciara ? Je ne la connais pas trop. » D’un an plus jeune, à Serdaigle, ceci expliquait cela. « Tant que ce n’est pas un autre élève qui n’en n’a rien à faire... Enfin, ce ne sont plus mes affaires, je ne devrais pas m’en soucier. » Mais c’était Candys, elle était comme cela, elle avait ce sentiment de devoir toujours s’assurer que les autres allaient bien, même si cela était surtout vrai pour Noé, Chiara et ses cousins. Alexandre en avait fait les frais quand il était arrivé à l’école, et Noé était toujours celui pour qui elle se faisait le plus de souci. Peut-être un peu moins ces derniers temps, mais quand même.
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 809
Âge : 19 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Lily James


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptySam 11 Déc - 18:22

♛ Mais qui a envie d'être une "adulte" ?
Sun shines underneath us. Fearing new kinds of mind control and just blaming each other. Multi-Love has got me on my knee. We were one, then become three. Mama what have you done to me, I'm half crazy.

▼▲▼

Hochant lentement la tête, Tempérance se fit un instant silencieuse alors qu'elle songeait à la Plume Empoisonnée, et à ses ragots. Les révélations de la fin d'année avaient certainement mis sous un jour nouveau ce que cette dernière avait pu écrire au sujet de Noé. Et même avant, à une époque où tout semblait nettement plus simple, son nom s'était déjà retrouvé dans la rubrique potins du Hibou Bavard. « Oui c'était horrible ça aussi. Je ne sais vraiment pas quel genre de personne ça amuse de faire ça, c'est juste... gratuit. Peut-être que je pourrais enquêter sur elle maintenant que je suis prof'. » songea-t-elle à haute voix, visiblement perdue dans ses pensées. Pour que ça dure depuis aussi longtemps, il fallait supposer que des élèves s'étaient passés le flambeau. Ou bien que c'était quelqu'un du corps professoral, mais elle ne visualisait pas vraiment Minerva McGonagall en train de rédiger des rumeurs odieuses sur les amours de Candys. Elle avait mieux à faire a priori, et très peu de patience pour ce genre d'inepties que tu crois !

L'Irlandaise savait bien que si un jour il fallait que Candys choisisse entre Noé et elle, elle serait nécessairement perdante. Le lien unissant les jumeaux Montgomery n'était un secret pour personne, et certainement pas pour elle. Elle-même avait eu des réticences à croiser l'ancienne préfète-en-chef après le baiser, redoutant le regard de Candys, redoutant qu'elle puisse lui en vouloir de s'être trouvée au centre des états d'âme, aussi bien de Noé que d'Erin. Mais même alors, elle avait su que ça n'était pas le genre de Candys de lui en vouloir - pas quand dans le fond, sa plus grande erreur avait été de se montrer aussi aveugle pendant tout ce temps. Le sujet glissant - heureusement - du paragraphe de la Gazette concernant le pentagone amoureux qu'était devenu sa vie aux boucs émissaires de Rita Skeeter, Tempérance se permit une légère blague : « Tu crois qu'un ou une Montgomery lui a un jour brisé le cœur et depuis elle s'est promis de se venger de vous à l'aide de sa plume ? » L'expression de son visage représentait bien toute la foi qu'elle mettait dans cette hypothèse - c'est-à-dire, aucune. « En vrai, je ne sais pas si elle vous vise spécifiquement, mais c'est peut-être plutôt une question de statistiques. Vous êtes nombreux et pour beaucoup à des postes proéminents, ça favorise les risques pour qu'elle vous choisisse... Ce qui veut dire, si on suit cette théorie, que je suis juste une victime collatérale liée à Noé du coup. » accorda-t-elle en se disant que c'était assez tragique. Elle n'était que le second rôle de cette histoire, et pour autant, ça venait quand même mettre le bazar dans sa vie - et dans sa tête.

Quant à Chiara Montgomery, il semblait qu'elle appréciait encore moins Tempérance que Rita Skeeter elle-même admirez la transition. Parce qu'elle aimait être aimée, l'Irlandaise avait toujours été très sensible au moindre grain d'hostilité à son égard. Elle l'avait senti avec Chiara lors de son dernier bal, et elle le percevait encore aujourd'hui quand elle l'encadrait en cours. « Les gens en général, moi en particulier. » souligna-t-elle en adressant un regard appuyé à son amie, car derrière la réponse assez floue de Candys, elle percevait bien qu'elle avait vu juste. « Les histoires de cœur... ? Oh. Oh. » Son expression se fit choquée. « Tu veux dire qu'elle m'en veut pour Noé ? » Elle secoua la tête en soupirant, vaguement désespérée. Si elle avait écouté son instinct, elle aurait juste quitté le pays à l'issue de Poudlard, pour mettre de l'espace entre tous les drames sentimentaux et elle à la place elle a emménagé en plein dedans. Cela dit, elle n'avait pas tout à fait les moyens pour, et puis, ça semblait un brin radical, même pour elle.

« Ah oui, Dahlia l'a collée, non ? Avec Thomson, qui est nettement plus agité qu'elle... » Au moins les deux Serdaigle n'avaient-ils pas encore fini en retenue cette année - et elle rejoignait Candys : ça n'était quand même pas trop le genre de Chiara. Thomson, un peu plus.

Alors qu'elles abordaient le travail de Candys, l'ancienne Serpentard révéla de but en blanc qu'elle était en pleine préparation d'un mariage royal. Voilà qui avait de quoi divertir Tempérance de ses idées noires balance les bails Cancan. « Trop bien ! Enfin, à ta place, j'angoisserais de me prendre les pieds dans une nappe et d'embarquer toute la table avec moi. Mais tu n'es pas moi, alors ça devrait très bien se passer. » la complimenta-t-elle à sa manière, un sourire aux lèvres. Elle s'inquiéta cependant très vite d'en apprendre trop au sujet de Haven, car son collègue ne lui avait jamais parlé de sa petite-amie jusqu'à maintenant et pourtant ils vont en boîte ensemble, choquée déçue Haven. Et si c'était un secret ? Et s'il ne voulait pas qu'elle le sache ? Et si elle faisait une bourde (ce qui avait quand même de grandes chances d'arriver) ? « J'espère... Peut-être qu'il m'en parlera de lui-même, ça serait quand même mieux. Ou bien je lui en parle pour crever l'abcès ? » Elle adressa un regard anxieux à Candys. « En tout cas c'est chouette pour eux, j'espère que ça va bien marcher ! » conclut-elle sans développer davantage, car si elle côtoyait désormais Haven, elle ne connaissait en revanche pas du tout Romilly Bradley - et de toute façon, ça n'était pas son genre d'émettre (ou d'avoir) des pensées négatives sur les autres.

De manière évidente, Candys restait une préfète-en-chef dans l'âme, ce qui fut bien démontré par son intérêt immédiat pour les nouvelles promotions, et qui amusa grandement Tempérance. « Oui ils sont restés, et ils ont l'air sérieux tous les deux. » acquiesça-t-elle sans ajouter qu'ils avaient aussi l'air amoureux. « Elle est très appliquée, très sûre d'elle aussi, pas du genre à se laisser faire. Le trio de Serdaigle est solide globalement. » Même si elle surprenait encore aujourd'hui Dahlia la scruter avec circonspection. Un incident de thé et vous étiez fichée à vie. « Tu pourrais proposer de devenir consultante en préfets, j'ai l'impression que ça t'intéresse encore beaucoup ! » Elle adressa un sourire en coin à son amie, sincèrement heureuse de pouvoir parler de tout et de rien avec elle : la solitude ne lui réussissait vraiment pas.

CODAGE PAR AMATIS




tempérance; — The most important thing is to enjoy your life - to be happy - it's all that matters. ;;


Dernière édition par Tempérance Biel le Lun 20 Déc - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2047
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptySam 18 Déc - 15:32

Si Tempérance se donnait pour mission d’enquêter sur la Plume Empoisonnée, Candys allait lui demander des résumés toutes les trois secondes pour essayer de l’aider dans sa quête. « Ce que je ne comprends pas, c’est comment elle peut exister encore et toujours, perdurer avec les années… Comment est-ce que cela se transmet ? Comment arrive-t-elle à rester anonyme ? » La Plume Empoisonnée n’était vraiment pas un cadeau, et si Candys aimait les potins comme ses petits camarades, elle préférait que cela soit fait avec un peu plus de bienveillance. Maintenant qu’elle y pensait… Elle reposa son verre de thé glacé, l’air tout à fait sérieuse, ses yeux émeraudes plantés sur sa meilleure amie. « Et si Rita Skeeter était également la Plume Empoisonnée ?! C’est possible non ? » Après tout, elles avaient plus ou moins les mêmes méthodes. Les calomnies et autres rumeurs, vraies ou complètement fausses… « Il y a eu le scandale de son animagus, mais elle travaille toujours à la Gazette, peut-être qu’elle est à l’origine de la Plume, sous sa forme animale ? C’était quoi déjà ? Un oiseau ? Un colibri ? Non… » Alors oui, la Plume Empoisonnée avait pris de l’ampleur bien après la scolarité de la journaliste, mais elle était vile et perfide, ça se pouvait, non ?

À la remarque de Tempérance, Candys réfléchit un instant avant de lui répondre : « Hmmm… Ma grand-mère paternelle ? Je ne l’ai jamais connue, mais il parait qu’elle était particulière. Enfin, elle a quand même eu énormément d’enfants avec des hommes différents… » Mais elle ne voyait pas trop ce que cela pouvait avoir à faire avec Rita Skeeter. Sauf si, éventuellement, elle avait séduit un homme sur lequel la journaliste avait jeté son dévolu, mais ces histoires étaient en tout cas pas connues de l’ancienne préfète-en-cheffe. « C’est vrai qu’on est nombreux. Et encore, il à y des branches Montgomery que je n’ai jamais croisé, tu sais ? D’après tante Vicky, il y a eu des histoires avant notre naissance à Noé et moi, mais je n’en sais pas plus. » Sa tante avait beau être une vraie commère, elle savait également très bien garder les secrets de famille si le besoin s’en faisait sentir.

Le sujet dérivant sur sa petite soeur, Candys eu une petite grimace lorsque Tempérance  fit remarquer qu’elle n’aimait pas les gens, certes, mais elle plus particulièrement. Puis les informations se connectèrent et Tempérance comprit pourquoi Chiara était ainsi. Si Candys était très protectrice de sa famille, Chiara n’était pas en reste, même si elle avait une façon différente de le montrer. « Eh bien… Disons que Noé n’a pas été très discret au manoir… Mais ce n’est pas ta faute, et je t’assure j’en prends aussi pour mon grade avec Derek… » Entre les fois où elle s’était énervée toute seule à cause du comportement du nouvel élève; celles où elle se demandait quelle mouche l’avait piquée pour qu’elle accepte de se rendre au bal de Noël avec lui; son appréhension de leurs premières vacances ensemble ou alors le stress qu’induisait le départ de l’américain de Poudlard, Candys avait eu plus de regards bien sentis qu’elle ne l’avait jamais voulu de la part de sa cadette. Elle le lui rendrait bien lorsqu’elle serait également la cible de ses sentiments; parole de Candys Montgomery. Quant à la colle de sa soeur, elle acquiesça d’un hochement de tête. Elle en avait entendu parlé durant des heures. Mais en même temps, Chiara semblait particulièrement facilement se laisser asticoter par le frère de Fiona.

Le mariage royal approchait, et même s’ils avaient encore énormément de temps, puisque ça ne serait que l’an prochain, Candys avait en effet peur de tout rater. Pas forcément de tomber comme le pensait Tempérance, mais de tout faire capoter à cause d’une réservation mal faite ou une décoration arrivant à la dernière minute, dans une couleur qui allait jurer avec tout le reste. « Je stresse énormément, mais je me dis que si je me laisse avoir, c’est le mariage qui est à risque. Et c’est un mariage bien trop important pour que je laisse le stress gagner ! Surtout que c’est mon premier gros projet. Enfin, pas juste le mien, mais quand même… » Elle avait quand même de grosses responsabilités sur ce projet et elle voulait tout faire pour qu’il se passe bien. Haussant les épaules, elle ajouta, l’air de rien : « Ce n’est pas comme si le mien allait arriver d’ici peu… » Non pas qu’elle avait envie de se marier maintenant, mais elle avait quand même espoir que cela n’arrive pas dans dix ans. Quand elle voyait Opaline et Daryl, ensemble depuis si longtemps, qui n’habitaient pas ensemble depuis si longtemps que cela, et qui n’envisageaient même pas le mariage, elle savait, au plus profond d’elle que ce n’était pas ce qu’elle voulait. « Ce n’est pas un secret d’état, si tu veux lui en parler, tu peux. » Haven lui en avait parlé en février dernier, ils étaient toujours ensemble et maintenant il arrivait même qu’elle en parle avec Romilly. Généralement parce que sa cheffe avait eu un appel de sa mère et qu’elle râlait après cette dernière.

Tempérance lui confirmant que Thiago avait l’air sérieux et que Lucrecia également, Candys hocha la tête, quelques peu rassurée. « Tant mieux. Après tout ce que Serpentard à subit avec Maigris Sacra, si la maison pouvait être un peu plus calme… Enfin, toutes les maisons ont leurs éléments perturbateurs de toute façon. » Car entre les disputes de Noé et Erin, de Kate et Karen ou encore Jensen et Viska, pour ne citer qu’eux, un peu de calme ne ferait clairement pas de mal. « Je n’y peux rien, j’ai été préfète si longtemps, que j’ai l’impression que je me dois de savoir si tout va bien, tu vois ? Ta proposition est tentante, mais je ne suis pas sûre que la directrice accepterait. A part dire que Bishop était la pire idée du siècle, je n’aurais pas pu l’aider énormément. » Mais l’idée pouvait en effet être tentante. Même si elle savait pertinemment que Dahlia était tout à fait qualifiée pour lui succéder, elle n’était pas prête à tourner toute cette page de sa vie.
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Tempérance Biel
Tempérance Biel
Assistant

Parchemins : 809
Âge : 19 ans { 24/02/1998 }
Actuellement : Assistante de Sortilèges


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Lily James


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptyLun 20 Déc - 21:11

♛ Mais qui a envie d'être une "adulte" ?
Sun shines underneath us. Fearing new kinds of mind control and just blaming each other. Multi-Love has got me on my knee. We were one, then become three. Mama what have you done to me, I'm half crazy.

▼▲▼

Tempérance n'était pas vraiment une enquêteuse née. Elle avait trop de réticences à se mêler des affaires d'autrui - et risquer leur ire ! - pour se lancer dans des investigations poussées, ou des filatures. Seulement, la Plume Empoisonnée avait vraiment joué avec sa patience et sa complaisance légendaires lors de ses études. Il n'y avait qu'une seule chose qu'elle abhorrait plus que la solitude, c'était le fait d'attirer l'attention de la mauvaise manière, de susciter le courroux de ses proches, de générer toute émotion négative chez son prochain, en vérité. Difficile alors d'imaginer pire que les rumeurs dont elle avait été la cible - une horrible situation qui semblait appelée à se répéter, même dans l'âge "adulte" (si tenté qu'on veuille la qualifier d'adulte, une inévitabilité qu'elle n'était pas encore tout à fait sûre d'accepter d'où le titre du topic. Le fait d'être appelée "Madame" par les élèves était déjà assez difficile comme ça ).

Réfléchissant aux paroles de Candys, l'Irlandaise haussa les épaules. « Le plus simple, ce serait que ça soit quelqu'un qui reste, et depuis longtemps. Donc quelqu'un qui travaille à Poudlard mais ça serait complètement fou... et pas déontologique du tout. » Elle fronça le nez, analysant les visages et caractéristiques de ses collègues dans son esprit. Serait-ce déraisonnable de blâmer Rusard pour ça aussi ? Sans doute. Il détestait trop les élèves pour s'intéresser aux petites contrariétés de leurs vies, de toute évidence. La suggestion de son amie l'interpella, et elle prit le temps de tourner le problème dans tous les sens avant de réagir : « Un insecte. Un cafard ? Ah, un scarabée ! » Elle se souvenait d'une conversation avec Julian à ce sujet. « Ce serait techniquement possible j'imagine, mais ça ferait d'elle une sacrée tordue, non ? Déjà, ça voudrait dire qu'elle mène une double vie juste pour pouvoir espionner des ados et créer des rumeurs sur eux dans le journal de l'école. » Ce ne serait pas beaucoup plus dingue que si c'était un prof, supposait-elle, mais aucune des deux options ne lui paraissait totalement réaliste.

Quant à la grand-mère de Candys, Tempérance ne la connaissait pas, mais sa mention intrigua nécessairement la blonde. « Énormément, ça veut dire combien ? » se renseigna-t-elle avec une curiosité affichée, car après tout, la déclaration de Candys n'était quand même pas commune. Cela dit, les Montgomery étaient réputés pour leur beauté, alors elle supposait que ça n'avait rien de révolutionnaire, comme nouvelle. Elle fronça les sourcils. « Des histoires ? Quel genre d'histoires ? » C'était à la fois beaucoup d'informations, et pas assez : forcément, Tempérance était intéressée.

Malheureusement pour l'Irlandaise, de Chiara elles en vinrent à parler de Noé, et plus la conversation avançait, plus elle se sentait mal à l'aise. Savoir que le jumeau de Candys avait eu des sentiments pour elle avait été suffisamment perturbant comme ça, d'autant plus que la révélation était arrivée après qu'il l'ait embrassée devant sa salle commune. Elle n'avait pas poussé le masochisme à essayer de reconstruire toute la sombre affaire - même si elle avait fait le lien avec le Hibou Bavard bien malgré elle. « Discret ? » répéta-t-elle avec la vague impression d'être devenu un perroquet. Chiara semblait déjà la mépriser à l'époque du bal de leur septième année, mais ça ne l'avançait pas beaucoup. Dans le fond, voulait-elle en savoir plus ? Elle n'en était pas certaine. Noé avait-il dit du mal d'elle devant sa petite-soeur ? Au point qu'elle la déteste encore aujourd'hui ? Une lueur d'espoir s'alluma en elle en entendant le nom de Derek : « Elle le déteste aussi ? » Si au moins elle n'était pas seule dans ce bateau, peut-être se sentirait-elle un peu plus apaisée - et encore, rien n'était moins sûr.

Le mariage royal auquel participait Candys était un sujet beaucoup plus neutre, et Tempérance s'engouffra dans la brèche, divaguant brièvement sur les propres maladresses dont elle aurait été capable. Heureusement, Candys était très différente d'elle là-dessus. Elle ne se souvenait pas l'avoir déjà vue tomber, en sept ans de vie scolarité commune. « Je suis sûre que tu vas assurer Candys, tant que tu bosses dur, il n'y a pas de raison. T'es faite pour ça. » garantit-elle avec conviction. Ses sourcils se haussèrent aux paroles suivantes de son amie. « Tu veux te marier maintenant ? » Chaque mot accentué avait son importance. Tempérance ne se sentait certainement pas prête pour le mariage, pas maintenant, peut-être jamais. L'exemple de sa mère flottait au-dessus d'elle comme une épée de Damoclès. Elle était à peu près sûre que si Julian s'aventurait dans ces eaux-là, elle serait capable d'une fuite encore plus magistrale que ce qui s'était passé au bal de Noël de sa quatrième année.

Parlerait-elle à Haven de sa petite-amie ? Elle n'en était pas encore certaine, mais elle hocha tout de même la tête, tâchant d'effacer toute trace d'anxiété de son visage. Peut-être pourrait-elle pousser Teddy à évoquer le sujet, la prochaine fois qu'ils se verraient tous les trois Haven et ses Poufsouffle. Son meilleur ami avait l'habitude de mettre les pieds dans le plat, et s'en sortait avec nettement moins de culpabilité qu'elle - voire pas du tout. Il était donc le bouc émissaire tout trouvé pour accomplir cette mission.

Déformation professionnelle ou vraie passion pour le rôle de préfète, Candys interrogea nécessairement Tempérance sur son remplacement, suscitant l'amusement de l'ancienne Poufsouffle. « Je ne sais pas si ça va être calme en effet, mais tant que ça reste pour des raisons normales, je dirais que c'est déjà pas mal. » Entre des disputes d'adolescents et une occupation par Magicis Sacra, il y avait un monde. Et Tempérance avait vécu les deux, donc elle savait de quoi elle parlait. « Je vois... je crois. Et Graham est... ben il ne voulait pas être préfet en vérité, je ne sais pas pourquoi la directrice y tenait autant. » Comme elle n'était pas prête à l'appeler Minerva de sitôt, elle trouvait que la désigner par son poste faisait tout aussi bien le travail !

CODAGE PAR AMATIS




tempérance; — The most important thing is to enjoy your life - to be happy - it's all that matters. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Candys Montgomery
Candys Montgomery
Indépendant

Parchemins : 2047
Âge : 18 ans [22.05.1998]
Actuellement : Assistante de Romilly Bradley


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Zoe Sugg & Ester Exposito


Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] EmptyVen 18 Fév - 11:02

Quoi qu’on puisse en penser et ce malgré son passé de préfète-ne-cheffe, Candys avait toujours été très portée potins. Du moins, tant qu’ils ne la concernaient pas et qu’ils ne concernaient pas sa famille. Autant dire qu’elle avait eu son lot de grimaces lorsqu’elle était à l’école puisqu’elle était une des cibles favorites de la Plume et que son homologue adulte s’en prenait désormais au reste de sa famille. « Si c’est un prof, c’est quand même fou. De ce que je sais, ma tante en a subit les foudres aussi, à son époque… » Elle supposait donc que ça ne pouvait pas être Heaven, surtout que cette dernière avait quitté l’école un long moment avant d’y retourner. « Tu crois que ça pourrait être… Pince ? Ou Rusard ? Je sais qu’ils n’aiment pas spécialement les élèves tous les deux, mais ça me parait complètement fou ! » Et surtout, si tel était le cas, Candys ne comprenait pas ce qu’ils en retiraient ! Après tout, la plupart des histoires faisaient parler sur le moment mais mouraient ensuite rapidement… L’idée la fit néanmoins frissonner, et elle reprit une gorgée de thé glacé pour tenter de se sortir cette vision d’horreur de l’esprit. « C’est ça ! Et personne ne soupçonnerait un insecte… » C’était quand même plus commun de voir une telle bestiole errer dans le parc ou le château, qu’au hasard, un aigle, un loup ou une loutre, non ? « Elle est sacrément tordue, non ? Regarde le tissu de mensonges qu’elle a écrit dans son article… » Par contre, elle ne voyait pas ce qu’elle pouvait en tirer. « Autant les adultes… Je peux comprendre, tout le monde la connaît et elle doit vouloir se refaire une place, après ses déboires… Mais qu’est-ce que ça lui apporterait de faire la même chose, de façon anonyme en plus, à Poudlard ? » Plus elle y pensait, plus l’idée de Rita Skeeter semblait idiote. Skeeter vivait pour la reconnaissance, publiée ses mensonges et autres ragots sous un nom de code n’était pas dans ses habitudes.

Les Montgomery étaient une grande famille, connue et reconnue. Et ce n’était pas pour rie , ils étaient nombreux, aussi bien dans la fratrie d’origine que dans les différentes branches. « Et bien, il y a tante Vicky, mon père puis les triplés, tante Anabelle et enfin Opaline… Par contre, je ne pourrais pas te dire pour les hommes, ce n’est pas vraiment discuté lors des repas de famille. Et puis ils ne font pas vraiment partie de la famille, moi je ne les aient jamais rencontrés en tout cas. » Pas même son propre grand-père. Elle ne savait d’ailleurs pas s’il était encore vivant ou non, mais ça ne la dérangeait pas outre mesure. La famille Montgomery était bien assez grande pour qu’elle trouve du réconfort ailleurs ! Et puis, il y avait toujours la famille de sa mère, dans tous les cas. « Je ne sais pas trop, des disputes il me semble, mais comme je te l’ai dit, tout ça s’est passé avant ma naissance. » Elle haussa les épaules, incapable d’en révéler plus à sa meilleure amie. Ce n’était pas l’envie qui lui manquait, simplement les connaissances. « Je te laisse imaginer le nombre de personnes lors des anniversaires… »

Alors que Tempérance répétait ce qu’elle venait de dire, Candys haussa les épaules. Elle savait qu’elle en avait déjà trop dit, et même temps, pas assez. Cependant, elle savait que Noé n’apprécierait pas qu’elle détaille un peu plus son comportement passe. « Tout le monde savait qu’il en pinçait pour toi. » Finit-elle par dire, ce qui était vrai, même si ce n’était pas là toute la vérité. Elle n’allait pas dire à Tempérance qu’elle avait rejoint son frère un matin parce qu’elle sentait qu’il allait mal, par Merlin ! « Pas vraiment… » Elle articula un « désolée », la gêne se peignant sur son visage, alors qu’elle posait une main sur celle de Tempérance. « Elle n’aime pas ma façon d’être, cela étant. Je suis trop fleur bleue et niaise à son goût. » Elle fronça le bout du nez sur ces mots, pestant intérieurement contre sa sœur. Ce n’était pas sa faute, si elle était amoureuse ! Au moins, elle ne pleurait pas a longueur de journée ! Alors oui, d’accord, elle s’était fait de nombreux films, avant d’être avec l’américain et même encore maintenant, mais elle n’y pouvait rien, si son esprit aimait lui jouer des tours !

Le mariage royal approchant - certes, elle avait encore le temps, ils n’en n’étaient qu’aux prémisses des préparations - Candys accueilli avec plaisir les compliments de la blonde. « Merci ! » Un sourire sincère étira ses lèvres, son coeur se réchauffant automatiquement. Savoir que ses amis la trouvait faite pour ce travail la confortait dans son idée, car elle avait longtemps hésité sur la voie à prendre. Quant au mariage… « Oh non ! Ce que je veux dire, c’est qu’avec Derek, j’ai pas l’impression que ça va arriver un jour… Mais bon, Opaline est avec Daryl depuis des lustres et je crois qu’elle meurt sur le champ s’il la demande en mariage… » Donc peut-être qu’elle prenait de sa tante slash grande sœur de ce côté là ? Parce que même si elle avait peur d’avoir des enfants trop jeune, se marier, c’était autre chose. Mais Derek semblait plus intéressé par la vie en collocation avec Julian qu’avec elle, donc pour le moment, elle pouvait tirer une croix là-dessus !

Le sujet Haven-et-sa-copine étant passé, les deux amies restèrent cependant sur la thématique Poudlard, avec l’équipe préfectorale. Elle se retenait de parler de Bartley et de son comportement incompréhensible - il était descendu dans son estime, même si cela lui crevait le cœur de le dire car elle appréciait, de base, énormément - et se contenta de l’équipe actuelle. Sans elle ni Bartley donc. Elle hocha tout d’abord la tête aux paroles de Tempérance. Oui, si MS arrêtait son petit jeu, peut-être pourraient-ils tous respirer un peu plus calmement. Quant à Graham… « Je crois qu’elle essaye parfois de canaliser les troubles-fête. Un peu comme pour Prudence, ou quand elle a nommé Derek… » Tout le monde avait compris qu’il s’agissait là d’un moyen de l’intégrer un peu plus. Résultat, Candys était sortie avec, alors que rien ne la laissait penser une telle chose le premier jour où elle avait posé les yeux sur lui ! «  Heureusement qu’elle ne fait pas ça avec tout le monde… » Kostas en préfet ? C’était la déchéance de Poudlard assurée ! « Tu crois qu’il va être à nouveau élu Mister Poudlard ? Ça m’a l’air d’être encore pire pour lui que d’être préfet. » Pourtant, Graham ne semblait pas être un mauvais bougre. Elle le connaissait peu, mais son aversion pour ce titre qu’il avait remporté à deux reprises, était, elle, connue de tous !
acidbrain


scones & s'mores. • it often seems to me we spend our lives talking foolish and running blind. and we forget how to enjoy the simple things like walking through London in the spring.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty
Ξ Sujet: Re: Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]   Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Mais qui a envie d'être une "adulte" ? [ Candys ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Envie ? Pas envie ? Un soupire.. Un sourire.
» Etrange mais pas folle, battue mais pas victime [PV]
» Hello old friend [ Candys ]
» I messed up for good this time ✗ Candys
» Candys | sweet english rose.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: Maisons & Habitations-
Sauter vers: