Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Partagez
 

 poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 750
Âge : 21 ans ¤ 1er octobre 1996
Actuellement : En troisième année de médicomagie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyMer 4 Aoû - 19:10


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille

C'est en perdant le sommeil qu'j'ai arrêté de vivre dans l'intro. Je n'ai plus d'modèle alors j'ai fini solo. Je veux une vie nouvelle, j'ai terminé la démo. J'ai peur de tout c'bordel mais j'ai allumé le chrono. J'ai peur du vide et de l'espace, parfois l'avenir me désenchante. Qu'on m'examine, qu'on me remplace, de devenir une étoile filante.
Ringo & Louis

Ringo entamait sa seconde année en tant qu’apprentie Médicomage à Sainte Mangouste, sa seconde année en dehors de Poudlard, sa seconde année à vivre loin de ses parents, de son frère et de son Ecosse natale. Déjà. Le temps filait à toute vitesse mais la jeune femme ne s’en plaignait pas. Elle n’avait pas le temps de s’ennuyer, elle n’avait même pas assez de temps, lui semblait-elle, pour gérer ses patients, ses cours et sa vie sociale. Elle n’avait presque plus le temps de dormir ! Même le week-end, elle devait travailler à fond sur ses révisions et avait du mal à dire non aux invitations de soirée qu’elle recevait. Elle venait d’ailleurs de fêter son anniversaire, plusieurs fois, d’abord avec ses collègues de l’hôpital, et avec ses amis dans l’appartement qu’elle partageait avec Bartley et Cole. Ils avaient aussi fêté l’anniversaire de Louis, qui n’avait que quelques jours d‘écart avec Ringo.

Au moins il y avait-il un avantage à attaquer désormais sa seconde année dans les services de Sainte Mangouste, de nouveaux apprentis avaient garni les rangs et si tous ne termineraient peut-être même pas leur semestre, comme ça avait été le cas dans sa promotion, au moins s’occuperaient-ils des tâches ingrates en attendant. Et puis, un peu de sang neuf ne pouvait pas faire de mal. D’autant lorsqu’ils se chargeaient des visites avec les Médicomages titulaires et qu’elle pouvait se permettre de prendre une vraie pause déjeuner pour une fois au lieu de grignoter des bouts de mauvais sandwich entre deux patients. Elle se permettait même de sortir de l’établissement médical. Ce midi-là, elle avait rendez-vous avec Louis au Ministère. Le monde magique était en ébullition depuis qu’un Nathan Symphonie amnésique avait été livré façon paquet cadeau empoisonné à Poudlard. Ringo ne pouvait même pas imaginer l’état dans lequel devait se trouver Viska Spingate après avoir vu son tortionnaire. La même agitation régnait dans le hall du Ministère. Tous les sorciers se pressaient en chuchotant avec leurs collègues ou semblaient ailleurs. Ringo, badge visiteur épinglé sur sa robe de Ste Mangouste qu’elle n’avait pas pris la peine de quitter, attendait Louis près de la fontaine. Noé Montgomery passa non loin d’elle, une pile de dossiers dans les mains et l’air affairé. Le voir, ainsi que le lieu où elle se trouvait, lui fit brusquement penser aux évènements qui s’étaient déroulés le soir du bal du Ministère, début juillet. Refusant d’écouter ses amis, Bartley était venu avec Cole, Louis et elle, et avait déclenché une scène après la première danse de Noé et d’Erin. Il s’était tenu tranquille par la suite mais Ringo lui avait passé un sacré savon. Bartley gérait sa peine de cœur de manière bien trop problématique et elle ne pouvait tout simplement pas accepter ce comportement. L’ancien Serdaigle était bien trop buté et borné pour son propre bien.

Son esprit, sans qu’elle ne l’autorise, s’était aventuré vers quelque chose qui plaisait tout aussi peu à Rin que l’attitude de son colocataire. Alfie Hartley, alors qu’elle se passait très bien de sa présence encombrante, merci bien, s’était pointé pour l’embêter, son activité favorite avec la drague envers toutes les personnes de sexe féminin. Elle s’était crue protégée par ses trois gardes du corps mais ça n’avait pas arrêté l’arrogant Serpentard. Mais Alfie n’avait pas seulement eu l’outrecuidance de se ramener accompagnée de Joséphine, celle qui avait brisé le cœur de Cole, il avait fallu qu’il vienne la voir elle. Ringo soupira en secouant la tête, chassant en même temps ce souvenir. Elle avait réussi à ne plus penser à Hartley et voilà qu’en une soirée, il avait tout foutu en l’air. Mais elle refusait l’idée qu’il l’atteigne de nouveau.

Apercevoir Louis sortir de l’ascenseur fit définitivement disparaître Alfie Hartley et son sourire bien trop charmant pour son cœur de son cerveau. « Louis ! Comment vas-tu ? », demanda-t-elle en le retrouvant. « Les choix de restauration sont limités sur le Chemin de Traverse, se plaignit-elle, alors Chaudron Baveur ou auberge du Hibou Enflammé ? » Ringo ne comprenait pas pourquoi aucun sorcier n’avait jamais monté de restaurant –bien qu’elle ait entendu dire qu’il y en avait un du côté de l’Allée des Embrumes mais l’endroit, tout comme le menu, ne semblait pas bien ragoutant.




like everyone elseI wanna love myself
EXORDIUM.





Dernière édition par Ringo McConnell le Dim 14 Nov - 22:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 402
Âge : 20 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: K.J. Apa & Brendon Urie


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyVen 6 Aoû - 9:14

Louis & Ringo.
I only want good vibes 'round me tonight, no negativity in my life. Just good vibes, that's what I like so I don't need you raining on my parade, throwing shade. Be on your merry way. I only want good vibes 'round me tonight, no negativity in my life. I know life will never be perfect but the sunshine, it feels like I deserve it.
Voilà maintenant un peu plus d’un an que Louis était stagiaire au Ministère. Si tout se passait bien, il devrait d’ailleurs passer employé normal d’ici quelques semaines, ce qui ravissait bien évident sa mère, Mary Hazzard-Powis, qui voyait en la carrière de Louis au Ministère un répit bienvenu, empêchant son fils de faire tout et n’importe quoi, comme escalader un Saule Cogneur juste pour voir s’il en était capable et finir par terre, un bras cassé. L’histoire avait beau être ancienne, sa mère là lui ressortait dès qu’elle n’était pas particulièrement ravie de ce qu’il faisait, encore que, depuis qu’il avait quitté Poudlard, elle n’avait plus grand chose à lui reprocher. Quoi que. Elle lui disait qu’il pourrait faire un effort avec Mrs. Briggs, en, par exemple, apprenant à faire les bases en cuisine. Pour sa défense, Louis avait essayé, mais ce n’était vraiment pas ça. Il oubliait encore régulièrement ses œufs dans la casserole quand il voulait des œufs pochés, finissant donc avec des œufs durs, ce qui n’était pas sa plus grande passion, ou alors il oubliait de mettre -au choix- du sel ou de l’eau, quand il voulait se faire cuire des pâtes. Ce n’était pas faute d’essayer, mais il avait généralement Archie qui débarquait dans la cuisine et en oubliait, de ce fait, ce qu’il avait sur le feu. Mary Hazzard-Powis pouvait au moins s’avouer chanceuse et heureuse, il n’avait jamais mis le feu à l’appartement !

Depuis quelques mois également, il n’était plus tout seul dans cet appartement. Après leur discussion nocturne du printemps, Payton et Louis avaient étudié la chose puis soumis l’idée à leurs deux familles. Si sa mère avait presque sauté de joie -il était persuadé de l’avoir entendu dire « Ce n’est pas trop tôt, je veux être grand mère ! » alors qu’elle allait vers la cuisine chercher de nouveaux shortbreads, mais préférait éviter de trop y penser, les parents de Payton avaient été un poil plus compliqués à convaincre, mais la brune avait mis les ponts sur les i si rapidement qu’ils n’avaient, au final, pu qu’accepter. Depuis, Louis s’était mis à la pâtisserie. Bon, généralement, il servait plus d’assistant à Payton qu’autre chose, lui passant les différents bols, spatules et autres cuillères, mais quand même ! Elle le laissait parfois mélanger les préparations et sa vie n’était plus belle depuis qu’il avait des gâteaux de manière quasi-journalière, pour le plus grand déplaisir de Mrs. Briggs qui se démenait pour lui faire manger des légumes régulièrement.

À côté de cela, tout allait donc plutôt bien. Enfin, il avait bien du s’interposer entre Bartley et Erin lors du bal du Ministère -la blonde avait peut-être un cavalier, mais elle restait sa cousine, et il l’avait toujours protégée, ce n’était pas pour arrêter maintenant- et il avait du laisser Ringo se faire enquiquiner par Alfie Hartley -la brune était capable de le supporter, mais il ne comprenait pas pourquoi elle le laissait faire, un sortilège bien placé et on en parlait plus, non ?- mais soit. La brune faisait partie de ses plus proches amis, avec Maribel, Cole et Bartley, alors que Graham et Fiona eux, étaient toujours coincés à Poudlard. Heureusement, son meilleur ami et la Serdaigle entamaient leur dernière année, donc il les retrouverait bientôt. Son offre pour Graham tenait toujours d’ailleurs, l’appartement étant assez grand, mais il ne savait pas trop si Payton et lui s’entendraient bien. Il ne voyait pas pourquoi cela pourrait coincer, mais sait-on jamais.

Ce jour-là, Louis avait d’ailleurs rendez-vous pour déjeuner avec Ringo, chose qui n’était pas arrivée depuis bien longtemps, puisque la brune était tellement plongée dans ses études -rings a bell, right?- mais l’anglais ne lui en voulait pas. Elle comptait devenir médicomage, et il savait que cela était long et compliqué. Il préférait l’encourager et être là pour elle que la blâmer parce qu’elle poursuivait son rêve. Il l’aperçu d’ailleurs dès qu’il sortit de l’ascenseur et se dirigea vers elle, un sourire aux lèvres. Il la prit dans ses bras, alors qu’elle le saluait : « Salut Rin’ ! Ça va, merci et toi ? Enfin sortie de Sainte Mangouste ? » Ce n’était pas parce qu’il la soutenait qu’il n’allait pas la charrier un peu ! « Le Hibou ? C’est un poil plus propre qu’au Chaudron. Payton nous a fait des desserts, promis, je n’ai pas tout mangé ce matin ! » précisa-t-il en tapotant sa besace. La tentation avait été très forte, mais il savait que Payton l’aurait tué s’il n’avait pas gardé au moins un gâteau pour la Serdaigle, donc il s’était retenu. Mais maintenant, son ventre criait famine ! Tendant son bras à son amie, ils sortirent du Ministère, dans la foule de sorciers se pressant pour aller manger et se rendirent donc à l’auberge du Hibou Enflammé. Louis appréciait beaucoup ce nouvel endroit, quoi que veuille bien en dire cette vieille Skeeter. «  Bonjour, pour deux s’il vous plaît, dit-il tout d’abord à la personne à l’entrée, avant de se tourner vers la Serdaigle, Tu veux aller dehors ou on reste à l’intérieur ? Moi ça m’est égal ! » lui, tant qu’il pouvait manger, tout lui allait ! Et comme son ventre grognait à intervalle régulier depuis dix heures trente… Une fois à table et leur choix faits, Louis esquissa un sourire avant de reprendre : « Ça fait longtemps qu’on a pas mangé comme ça que tous les deux. Ça m’a manqué. » Mais mieux valait éviter de verser dans le mélodramatique, n’est-ce pas ? -il laisse ça aux autres- « Alors raconte, les nouveaux sont tes larbins pour que tu puisses t’évader en plein milieu de journée ?! » Et bien quoi ?! Il voulait savoir ce que valaient les futurs médicomages, c’était normal, non ?!
acidbrain


There's nobody, no one, no way, who gets me like you do and I know it ain't gonna change, you'll always pull me through. We're as wild as we can be. I've got you and you've got me.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 750
Âge : 21 ans ¤ 1er octobre 1996
Actuellement : En troisième année de médicomagie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyDim 14 Nov - 23:25

Louis avait toujours été le pilier de Ringo à Poudlard. Si Cole était son meilleur ami et Sebastian, un ami si proche qu’elle avait même envisagé de sortir avec lui avant d’y renoncer pour préserver leur amitié, Louis avait une place toute spéciale dans son cœur. Il avait été la première personne à qui elle avait parlé au château, qui l’avait acceptée, elle petite Née-Moldue timide, et grâce à qui elle avait réussi à s’intégrer au monde sorcier. Elle lui devait beaucoup et elle ne s’était pas toujours montrée à la hauteur de leur amitié. Elle savait bien qu’elle priorisait ses études avant le reste, c’était aussi ce qu’elle avait fait lors de sa cinquième année. Elle devait beaucoup travailler pour être au niveau, et les études pour devenir Médicomage demandaient beaucoup de temps. Mais Ringo savait aussi que Louis ne lui en voulait pas, il était très compréhensif. Leur vie avait changé lorsqu’ils étaient devenus adultes, ils ne pouvaient se voir autant qu’à l’époque de Poudlard mais ils faisaient de leur mieux. D’ailleurs, ils déjeunaient ensemble ce midi. « Ça va, ma garde a été particulièrement longue, tu ne peux pas imaginer le nombre de sorciers qui tentent de se greffer des ailes d’hyppogriffes…heureusement qu’on a des nouveaux cette année, j’ai pu leur refiler les visites du déjeuner –et je t’assure que c’est souvent les pires car aider des sorciers qui ont raté leur sortilège de Tétenbulle et se retrouvent sans dents à manger n’est pas agréable. » Ringo ne se plaignait cependant pas : elle faisait le métier qu’elle aimait, le métier qui la passionnait, et c’était le principal. « Allons au Hibou alors ! Le cadre est hyper sympa en plus ! » Elle se tourna pour prendre le chemin de la sortie. « Vraiment ? Tu as réussi à ne pas tout dévorer ? Ça doit être une première ! » Il la taquinait sur son emploi du temps surchargé, elle pouvait bien le taquiner en retour concernant sa gourmandise et sa tendance à manger toutes les bonnes pâtisseries que lui préparait sa petite amie !

Papotant tranquillement de tout et de rien ils se retrouvèrent en l’espace de quelques instants au Hibou Bavard. L’auberge était vraiment charmante et Ringo était vraiment contente qu’un autre lieu pour déjeuner existe désormais sur le Chemin de Traverse. On se lassait vite du Chaudron Baveur ! « Oh autant aller dehors, non ? Il fait encore beau, on va trop vite se retrouver à devoir manger à l’intérieur à cause du froid ! » Ringo était Ecossaise, alors elle était habituée à supporter le froid, mais elle appréciait aussi les déjeuners en terrasse à profiter des derniers rayons de soleil d’été. Sa robe n’était pas si légère que ça, et le jardin de l’Auberge était encore plus joli que l’intérieur alors comme Louis n’opposait aucune résistance, autant aller dehors !

Une fois installés, Ringo commanda le poulet à la sauce à la Biéraubeurre qui avait tout à fait l’air excellent, ainsi que de l’eau –hors de question qu’elle ne boive de l’alcool alors qu’il lui restait encore quelques heures à assurer ! « Oui c’est vrai ! Je suis désolée Louis, j’aimerais me libérer plus de fois dans la semaine…, s’excusa-t-elle. Ces moments me rappellent Poudlard, ça fait tellement du bien ! Notre première année parait si loin, tu t’en rends compte que ça fait presque dix ans que l’on se connaît ? Mais en même temps, il me semble que c’était hier que j’entrais à l’école pour la première fois et que j’étais répartie à Serdaigle. » Son ton se faisait un petit peu nostalgique mais elle ne regrettait pas l’époque où elle avait passé un an loin de sa famille, les insultes de sa mère qui tournaient dans sa tête encore et encore. L’attitude de sa mère et de son petit frère lui pesait toujours, et lui pèserait toujours, mais pas de la même manière qu’auparavant. « J’avoue que j’en profite allégrement tant qu’ils sont encore là ! Il y en a bien une dizaine qui ne résiste pas au premier semestre ! Et un peu de main d’œuvre ne peut pas faire de mal, j’ai toujours l’impression qu’on est en sous-effectif à l’hôpital et encore, ma tutrice ne me refile pas tout son travail comme certains de mes camarades de promotion ! » Non, elle pouvait vraiment se féliciter qu’Emma Carter ait été désignée comme sa guide pour ses premières années à Sainte Mangouste !



like everyone elseI wanna love myself
EXORDIUM.



Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 402
Âge : 20 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: K.J. Apa & Brendon Urie


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyJeu 18 Nov - 16:23

L’avenir professionnel de Louis avait toujours été plus ou moins dicté par ses parents, encore qu’il avait tout de même eu une marge de manœuvre non negligeable, contrairement à certains de ses petits camarades. Bien entendu, venir d’une famille noble aussi bien du côté sorcier que moldu n’aidait pas, il y avait des standards à respecter et il aurait été bien impossible pour le jeune de devenir, au pif, joueur de cricket ou danseur de claquettes, mais même si travailler au Ministère ne l’avait, au premier abord, pas spécialement intéressé, l’idée de rester derrière un bureau toute la journée n’étant pas vraiment pour lui plaire, pouvoir intégrer le département des jeux et sports magiques avait été une aubaine. Au moins voyait-il autre chose que des parchemins à longueur de journée et depuis qu’il avait rejoint la Ligue de Quidditch Britannique, il voyait en plus de cela, beaucoup de matchs gratuitement, ce qui n’était franchement pas mal du tout. Que Ringo se soit, elle, tournée vers la clinique de Sainte Mangouste par contre, ne l’étonnait absolument pas, cela avait toujours été son objectif et il était ravi que son amie s’usent soit donné les moyens, même si cela avait affecté leur relation à une époque, Ringo étant tellement plongée dans les études qu’elle s’était un peu coupée des autres. « Des ailes d’hyppogriffe ? T’es sérieuse ? Les gens sont complètement tarés ! » Le reste des anecdotes le fit grimacer, alors que son estomac criait famine. « Si tu m’ôtes l’appétit, je t’en voudrais jusqu’à la fin de tes jours, j’espère que tu le sais ! » Même si l’ancien Gryffondor n’était pas très précieux, pour lui, la nourriture c’était sacré, et il détestait sauter un repas, même quand il était malade et qu’il ne pouvait rien avaler. Généralement, il essayait de se forcer, même si ça ne donnait pas souvent des résultats probants. Heureusement, il n’était pas souvent malade. D’ailleurs, alors qu’il mentionnait les desserts réalisés par sa pâtissière de petite amie, il prit un air outré quand Ringo lui demanda s’il n’avait pas déjà tout mangé. « Tu me vexes ! Je sais partager, dis ! » Alors certes, difficilement, surtout quand il s’agissait de gâteaux et autres sucreries, mais quand même ! Il n’était pas un glouton au point de ne rien laisser aux autres, Mary Powis, sa chère mère, s’en était toujours personnellement assurée !

« Va pour l’extérieur ! » Autant en profiter tant que le soleil était encore au rendez-vous, et Louis n’aimait que trop peu être enfermé à l’intérieur par ce temps. C’était ce qui l’avait toujours conduit à se retrouver dans le parc de Poudlard plus souvent que sa mère ne pouvait l’espérer. C’était aussi comme cela qu’il avait finit par s’attaquer au Saule Cogneur et qu’il l’avait payé d’un bras cassé. Parfois, il entendait encore Madame Pomfresh lui hurler dans les oreilles qu’il était complètement fou et qu’il devait s’estimer chanceux de n’avoir eu qu’un bras cassé et pas d’être complètement écrasé par l’arbre. Louis n’avait ensuite, plus retenté l’expérience. Une fois assit dans le jardin de l’auberge, il laissa Ringo passer commande en première - comme quoi il pouvait être galant même quand il s’agissait de nourriture ! - et opta pour la même chose, supplément frites et onion rings. Il hésita un instant à demander s’ils avaient des sticks de mozzarella, mais se dit qu’il allait déjà faire avec ça et qu’il profiterait encore plus des desserts de Payton, même s’ils devraient sans aucun doute les manger en dehors de l’auberge pour ne pas manquer de respect au propriétaire et au cuisinier - c’était là encore un point que sa mère n’avait jamais manqué de lui rappeler. Alors que l’ancienne Serdaigle se confondait en excuses alors qu’ils attendaient leurs plats, Louis tenta de l’arrêter, mais Ringo était une pipelette dans l’âme. « Rin’, c’était pas du tout un reproche ! On a tous des vies très remplies, toi à la clinique, moi au Ministère… Payton se lève super tôt tous les jours pour faire des gâteaux, c’est normal qu’on se voit moins ! Ça ne va pas dire qu’on s’aime moins. » Et il espérait qu’elle le savait, même s’il y avait quelques passages à vides c’est derniers temps, avec Bartley qui faisait n’importe quoi avec Erin, refusant que sa cousine se sépare de lui. « Merci pour le coup de vieux, Rin’. Ne le dis surtout pas à ma mère, elle va encore me faire tout un cinéma sur le fait que je mange trop de sucreries pour un adulte. Et pourtant, je mange des légumes. » Bon, surtout depuis que Payton avait emménagé avec lui, même si sa gouvernante mettait un point d’honneur à respecter les instructions de Mary Powis.

« En parlant de ça, comment ça avec ton frère ? Tu le vois souvent ? » Bien sûr, Louis savait tout à fait que les relations entre la brune et son cadet n’étaient pas au beau fixe, et qu’elle avait espéré que tout s’arrange lorsqu’il était arrivé à Poudlard, alors qu’au final, il n’avait même pas été jusqu’aux BUSEs - je crois-. Depuis, ils n’en parlaient que très peu, voire même pas du tout. Comme Ringo lui parlait ensuite de ce qu’il se passait à Sainte Mangouste, Louis écoutait avec attention ce qu’elle lui racontait. « T’as encore combien d’année à faire avant que tu sois toi la tutrice des petits nouveaux ? » Après tout, le milieu médical lui était totalement inconnu, si ce n’est pour les séjours réguliers qu’il avait fait durant son adolescence à l’infirmerie de l’école.
acidbrain


There's nobody, no one, no way, who gets me like you do and I know it ain't gonna change, you'll always pull me through. We're as wild as we can be. I've got you and you've got me.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 750
Âge : 21 ans ¤ 1er octobre 1996
Actuellement : En troisième année de médicomagie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyLun 20 Déc - 1:36

De par ses deux parents qui avaient construit leur carrière dans le monde médical, Ringo avait grandi en entendant un tas d’histoires sur ce qui se passait à l’hôpital. En en intégrant un, et un magique qui plus est, Ringo s’était donc attendu à voir tout un tas de cas bien spéciaux mais elle avait tout de même été bien surprise, notamment car en étant cloisonnée à Poudlard, elle ne se rendait pas compte de toutes les maladies sorcières qui existaient et de toutes les mauvaises décisions que prenaient certains sorciers. Et peut-être surtout dans le service des blessures infligées par des créatures magiques le nombre de choses improbables qu’elle avait vu ne se comptaient plus. « Oui, c’est devenu tellement banal que je me rends compte que c’est bizarre uniquement quand j’en parle avec des personnes extérieures à Sainte Mangouste. Et encore, il y a aussi ceux qui tentent des expériences avec des dragons ou des géants… » Son père avait l’habitude de dire que la bêtise et la cruauté humaines le surprendraient toujours et Rin était assez d’accord avec cela. Chaque jour était plus imprévisible que l’autre à la clinique et c’est aussi cela qu’elle appréciait. Et puis même si les gens étaient complètement tarés, comme le disait très justement Louis, elle appréciait de les aider. Cela le faisait se sentir utile. Cela donnait un sens à sa vie et Rin était l’une de ces personnes qui avaient besoin que sa vie ait un sens pour se lever le matin. « Je ne pense sincèrement pas qu’il est possible de te faire perdre l’appétit ! », souleva-t-elle, de nouveau sur le ton de la plaisanterie. Elle rit d’ailleurs lorsque Louis prétendit être vexé alors qu’elle s’étonnait qu’il réussisse à ne pas manger les pâtisseries préparées par Payton. « Je sais, je sais », assura-t-elle une fois son rire évanoui.

Ringo choisit l’extérieur de l’auberge car il y en aurait bien assez de déjeuners passés à l’intérieur et elle passait déjà ses journées enfermée alors autant profiter de l’air frais –c’était aussi le bénéfice d’une pause déjeuner à l’extérieur, de changer d’air et de ne plus penser au boulot pendant quelques heures. Ringo se plongeait trop dans son travail et dans ses cours, et cela lui faisait le plus grand bien de parler d’autre chose. Mais elle avait la très nette impression qu’elle recommençait comme lors de l’année de ses BUSEs et qu’elle délaissait Louis car elle était trop occupée par sa carrière. Elle s’excusa donc mais Louis la corrigea et elle sourit, soulagée. De par ce qui s’était passé avec sa mère, Rin avait toujours tendance à penser que chaque personne qu’elle aimait, chaque personne à qui elle tenait, pouvait se retourner et finir par se rendre compte qu’elle ne méritait pas l’attention qu’ils lui donnaient. Mais elle savait aussi pertinemment que ces pensées n’étaient que l’expression de son manque de confiance en elle. « Tu as raison…à croire que j’ai un peu de mal à m’habituer au fait que nos vies changent à ce point depuis qu’on est sortis de Poudlard ! » La transition entre un monde très fermé et un monde ouvert n’était pas toujours évidente, rien que le passage du statut d’adolescent à celui d’adulte était tout un cheminement. « Vraiment ? Et tu connais quoi comme légumes ? », s’amusa-t-elle afin de redonner un ton léger à la conversation devenue presque trop sérieuse entre ses excuses à elle et ses déclarations à lui. Pour sa part, Rin ne mangeait que peu de sucreries, la faute une nouvelle fois à son éducation par deux médecins qui avaient toujours veillé à ce que leurs enfants mangent sainement. Même si on ne pouvait pas dire que Ringo avait toujours le temps de manger ses cinq fruits et légumes par jour.

Rin ne savait pas trop comment Louis en était venu à penser à son frère, Donovan, mais à sa mention, son visage se rembrunit et elle se crispa, l’envie de refermer ses bras sur sa taille la saisissant alors. Néanmoins, Louis était l’un des rares avec lesquels elle réussissait à parler de sa situation familiale compliquée, tout comme Cole d’ailleurs qui ne pouvait que comprendre ce que c’était de se faire humilier constamment par un de ses géniteurs. « On se voit aux thérapies familiales que mon père veut qu’on fasse toujours. Mais je ne pense pas que ça améliore grand-chose. Il pense que je suis la source de tous ses problèmes, mon père dit que c’est une phase et que ça va s’arranger, mais je n’en suis pas sure. » Ringo avait laissé son optimisme au placard lorsqu’elle avait compris que sa mère la verrait toujours comme un espèce de monstre, peu importe à quel point elle essayait de lui prouver qu’elle était toujours la même petite fille à qui elle avait donné naissance et qu’elle avait élevé. « Oulà ! Ce n’est pas pour tout de suite. Il faut déjà que je finisse mes études, et j’en ai pour encore au moins cinq ans et après…ça dépendre de la direction. Je crois que je suis la première à être supervisée par ma tutrice alors que ça fait plusieurs années qu’elle est titulaire ne me remercie pas pour le coup de vieux Emma, c’est gratuit. » Ringo n’avait cependant pas de mal à se voir en tant que pédagogue elle avait souvent aidé ses camarades de Serdaigle et elle aimait l’entraide qui régnait dans sa promotion à Sainte Mangouste. Ils révisaient tous ensemble et si un esprit de compétition régnait pour certains cas intéressants, cela ne nuisait pas à leur entente.



like everyone elseI wanna love myself
EXORDIUM.





Dernière édition par Ringo McConnell le Dim 24 Avr - 19:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 402
Âge : 20 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: K.J. Apa & Brendon Urie


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyVen 18 Fév - 20:57

On pouvait dire ce que l’on voulait, Louis avait beau être un vrai casse-cou, il n’était cependant pas fou au point d’essayer de se greffer des ailes hyppogriffe ou de toute autre créature magique. Il avait déjà bien assez entendu sa mère lui répéter qu’il était complètement inconscient lorsqu’il avait eu l’idée - saugrenue certes - d’escalader le Saule Cogneur. Il n’avait donc pas spécialement envie d’expérimenter quelque chose de bien plus dangereux. Surtout qu’au final, sa passion pour l’escalade était quand même moins dangereuse, de base, que l’envie de voler. Depuis qu’il était sorti de Poudlard, Louis s’était même inscrit dans une salle de sport où il pouvait pratiquer ce sport à loisir, ce qui avait un côté rassurant pour sa mère. Fini de le voir suspendu comme un petit singe aux murs du château de Ludlow… Enfin, presque, car quand il y retournait et qu’il faisait beau, il y résistait difficilement. Il fit une moue vexée lorsque Ringo émit l’idée que rien ni personne ne pouvait le dégoûter au point qu’il en perde l’appétit, avant d’acquiescer d’un petit signe de tête. « On sait jamais… Il y avait des trucs dégoûtant en cours de potions, je m’en souviens bien ! » Bon, d’accord, ça n’avait peut-être jamais réussit à lui couper l’appétit non plus… Mais avec l’âge, tout était possible non ? Il ne fallait donc jamais dire jamais.

« T’as peur de vieillir, Rinrin ? » Un grand sourire aux lèvres, Louis taquinait bien évidement son amie. Mais comme elle le lui rendait bien, il avait le droit non ? « Les feuilles vertes La salade, les tomates, les concombres, tiens, les carottes ! » scanda-t-il en montrant la rondelle orange dans son assiette. Bien entendu, il ne comptait pas dresser la liste complètes des aliments qu’il connaissait à Ringo - même si, en réalité, la liste de ceux qu’ils mangeait aurait peut-être été un poil plus courte, même si Louis était plutôt facile à vivre. Il tendait à manger tout ce qu’on lui mettait sous le nez et n’appréciait pas que très peu d’aliments. « Mais j’avoue que le sucre et les gâteaux ont quand même ma préférence. » Ce qui, en soit, était quand même assez pratique vu le travail de Payton.

Alors que Ringo lui disait ce qu’il se passait avec son frère, Louis haussa un sourcil perplexe. Il ne comprenait pas Donovan. S’il pouvait admettre qu’être moldu et accepter la magie pouvait s’avérer compliquer, il avait du mal à voir pourquoi Ringo était la source des problèmes de son frère. « Ce n’est pas comme si c’était toi qui lui avait donné des pouvoirs magiques… » ronchonna-t-il, parfaitement t au courant que cela n’aiderait de toute façon à rien, mais quand même. « Et comment tu le vis ? Ça ne doit pas être évident. » Lui voyait bien comment cela se passait avec Payton et sa famille par exemple. Comme elle n’avait plus de souvenirs de son enfance et des moments passés avec eux, ils avaient une relation particulièrement distante, même si l’ancienne Poufsouffle faisait énormément d’efforts pour ne froisser personne. « Ah oui, donc t’as encore beaucoup de travail. Bon, il n’y a pas de raison, tu vas y arriver. Sinon cette fois je bouderais pour de vrai d’avoir été mis de côté ! »
acidbrain


There's nobody, no one, no way, who gets me like you do and I know it ain't gonna change, you'll always pull me through. We're as wild as we can be. I've got you and you've got me.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 750
Âge : 21 ans ¤ 1er octobre 1996
Actuellement : En troisième année de médicomagie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyLun 25 Avr - 0:01

L’appétit sans fin de Louis était légendairement connu, en tout cas dans leur promotion. Il y avait quelque chose de presque hypnotisant à le regarder avaler une tonne de pizzas, de tartes, et de gâteaux, sans sembler vouloir s’arrêter un jour. Aussi, sa remarque sur les ingrédients de potions dégoûtants, une pensée partagée par bien des élèves de l’école de sorcellerie, la fit de nouveau éclater de rire. « C’est clair que découper des insectes juste avant déjeuner, c’est franchement pas terrible ! A croire que les professeurs le faisaient exprès pour nous torturer ! » Les Potions n’avaient jamais été la matière favorite de Ringo, mais elle s’y était accrochée, y passant des heures et des heures, car elle savait que c’était essentiel pour réussir à entrer à Sainte Mangouste. D’ailleurs, elle n’était pas vraiment débarrassée de ce cours, car préparer des potions de rétablissement faisait partie intégrante de sa formation.

« Au moins, quand je prends un an de plus, je sais que tu me suis de près ! », répliqua-t-elle alors que Louis plaisantait sur sa peur éventuelle de vieillir –ce n’était pas le cas, elle n’avait rien contre le fait d’être une jeune adulte, ça avait ses avantages et notamment le fait qu’elle n’était désormais plus obligée de vivre avec sa mère. Elle avait toujours trouvé drôle le fait que Louis et elle n’aient que quelques jours d’écart. Il était la première personne avec laquelle elle s’était liée à Poudlard, et ils n’avaient que quatre jours d’écart. On aurait presque dit un coup du destin.

Elle rit alors que Louis dressait la liste des légumes qu’il connaissait –c’était pas si mal, il fallait l’avouer ! « Tu sais qu’il y a des gâteaux aux légumes ? Genre les cakes à la carotte c’est plutôt bon ! » La carotte avait d’ailleurs un peu un goût sucré, un peu de la même manière que la patate douce. Bien sûr, Ringo avait parfaitement compris que Louis ne faisait pas référence à ce genre de gâteaux, en parlant de sucre. Elle le connaissait, elle avait partagé un certain nombre de repas au fur et à mesure des années passées à l’école de sorcellerie, même s’ils ne faisaient pas partie de la même maison et qu’à certains moments, ils ne pouvaient pas se mélanger !

La situation familiale ne s’était pas arrangé depuis plusieurs années, en dépit de tous les efforts fournis par leur père pour que les problèmes s’aplanissent. Si Ringo avait fini par faire son deuil de sa mère, elle ne lui adressait la parole que pour les thérapies, et uniquement pour faire plaisir à son père, même si ce dernier connaissait bien son sentiment sur la question, elle avait en revanche bien plus de mal à tirer un trait sur son frère. Malgré tout ce que Donovan avait bien pu lui balancer, elle gardait l’espoir au fond d’elle de se réconcilier avec lui. Sans doute était-ce stupide et naïf d’y croire encore, mais elle y croyait encore, stupidement, naïvement, fermement. « Eh bien c’est ce qu’il croit. Que je l’aie contaminé ou je ne sais quoi. Et l’influence de ma mère n’a pas dû aider, c’est sûr…être éloigné de moi, de mon père, il est resté seul avec elle et ce qu’elle lui a mis en tête et j’arrive pas à lui enlever cette impression. Pourtant, sa magie est sous contrôle, il a dû apprendre assez à Poudlard pour la garder en lui. Le Ministère fait des points réguliers, ils avaient un peu peur de fuites de magie au début, vu sa détestation envers ses pouvoirs mais ça n’a pas été le cas. » Elle soupira en tournant sa fourchette dans son plat, plongée dans ses pensées. « C’est difficile. Etre installée à Londres, loin de tout ça m’aide à avancer, à aller mieux, sans le poids de tout ce que ma mère me disait mais j’ai l’impression d’avoir abandonné mon frère. J’aurais peut-être pu faire plus, plus pour qu’on se retrouve mais je l’ai laissé seul à Inverness… » C’était sans doute à cause de cette culpabilité qu’elle n’arrivait pas à renoncer à sa relation avec Donovan. « Je te mettrais plus de côté Louis, je t’assure ! » Elle serra brièvement sa main dans la sienne et lui adressa un sourire avant de replonger son couvert dans l’assiette. C’est qu’elle avait quand même faim !



like everyone elseI wanna love myself
EXORDIUM.



Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Louis Hazzard
Louis Hazzard
Ministère

Parchemins : 402
Âge : 20 ans >> 5 Octobre 1996
Actuellement : Stagiaire • Siège de la ligue UK/IR de Quidditch


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: K.J. Apa & Brendon Urie


poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis EmptyJeu 21 Juil - 16:58

Louis eut une grimace à l’idée de découper des insectes, bien qu’il était content de ne plus avoir à le faire. Maintenant, il fallait bien l’avouer, s’il avait besoin d’une potion, il allait l’acheter sur le Chemin de Traverse. Alors que Ringo plaisantait sur le fait de devenir chaque année un peu plus vieille et Louis la suivait de près, il haussa les épaules en enfournant une nouvelle bouchée. « Toujours là pour te réconforter, tel le parfait ami que je suis ! » Louis éclata de rire, pas spécialement convaincu d’être un ami sans faille, loin de la. Après tout, il avait laissé Ringo s’enfermer dans ses révisions en cinquièmes années; il n’avait retrouvé Payton qu’après son amnésie alors qu’ils avaient été assez proches lors de leur première année; et il avait été complètement aveugle sur l’orientation sexuelle de son meilleur ami !

Si Louis aimait énormément le sucre, il avait également une grande culture des pâtisseries. Les macarons n’avaient plus aucun secret pour lui, surtout depuis que Payton en avait fait au moins quinze fournées en deux jours pour perfectionner sa technique. « Pour qui me prends-tu, Rin’ ?! J’ai gouté absolument tous les gâteaux de la pâtisserie Waldorf ! » Et maintenant que Payton y travaillait, il avait même la chance de goûter toutes -ou presque- les expérimentations des pâtissières, ce qui, bien évidement, était une vraie partie de plaisir pour un gourmand comme lui ! « Dis-toi que j’ai même goûté des gâteaux vegans. Oui madame! » Et ça voulait en dire long sur son amour du sucre, non ?

« C’est déjà ça, si le Ministère n’en n’a pas trop après lui. » Et comme Louis était lui-même employé du Ministère, il savait que parfois, ils pouvaient être particulièrement insistants. Heureusement, lui avait choisi le département des jeux et sports magiques, donc ils ne suivaient généralement pas les gens, pas même les joueurs ! « Eh, je suis sûr que t’as fait le maximum possible. Tu ne peux pas tout faire toute seule, vous êtes deux dans cette relation, même si tu fais de ton mieux, s’il n’est pas réceptif, forcément ça coince. » Il savait que son amie se sentait coupable, mais il n’avait vraiment pas envie qu’elle se flagelle alors qu’elle avait toujours fait son maximum. Serrant ensuite également la main de la brune. Il répondit : « J’espère bien. Sinon je vais devoir te désinviter des soirées une fois Graham et Fiona sortis de l’école ! » Il esquissa un petit sourire malicieux, espérant que Ringo comprenait qu’il plaisantait. Pour le moment, il n’avait pas encore proposé officiellement à Graham et Fiona de venir habiter chez Payton et lui, mais il en avait discuté avec la principale intéressée et comme Payton était d’accord, il n’avait plus qu’à trouver le bon moment. Et à espérer que ses amis accepteraient son offre, car c’était aussi un point dont il n’était pas sûr. Toujours est-il que pour le moment, il profitait de son repas avec Ringo, espérait bien qu’ils en auraient de nombreux autres dans les années à venir et qu’ils ne ses sépareraient jamais.
acidbrain


• terminé pour Louis - année 26 •


There's nobody, no one, no way, who gets me like you do and I know it ain't gonna change, you'll always pull me through. We're as wild as we can be. I've got you and you've got me.
Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty
Ξ Sujet: Re: poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis   poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
poulet sauce Biéraubeurre et mousse Chocogrenouille ¤ Louis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il était une fois... la Chocogrenouille [PV]
» Une petite bièraubeurre? *pv*
» Enquête, espoir et bièraubeurre [PV Joe]
» Bièraubeurre ϟ Thiago Piazzolla
» Commérages et bièraubeurre. PV Fiona Quincy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: